• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Élysée 2022 (44) : la consécration du mélenchonisme électoral

Élysée 2022 (44) : la consécration du mélenchonisme électoral

« J’invite solennellement nos concitoyens, quelles que soient leurs sensibilités et quel qu’ait été leur choix au premier tour, à nous rejoindre. Certains le feront pour faire barrage à l’extrême droite et je suis pleinement conscient que cela ne vaudra pas soutien du projet que je porte, et je le respecte. Je sais que c’est le choix fait par exemple par Jean-Luc Mélenchon. Mais je veux ici saluer leur clarté à l’égard de l’extrême droite et pour faire barrage à l’extrême droite. » (Emmanuel Macron, le 10 avril 2022 à la Porte de Versailles à Paris).

Je dois ici saluer la remarquable performance électorale de Jean-Luc Mélenchon à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril 2022. On aurait pu imaginer le leader de FI de mauvaise humeur parce qu’il a raté de peu la marche de la qualification pour le second tour, mais non, son humeur était excellente. Il part en beauté. Enfin, "il part" est vite dit, les projets de retrait de la vie politique ont souvent été suivis de projet de retour, de rappel et le meilleur exemple reste évidemment De Gaulle lui-même (mais aussi Pétain, Poincaré, Doumergue, Clemenceau, Thiers, etc.).

Ce dimanche soir, j’ai eu l’impression d’un homme qui a terminé sa dernière mission ici sur terre et qui peut prendre sa retraite bien méritée avec l’honneur et la dignité. C’est un peu cela. Il est arrivé en troisième position, mais une position éclatante : avec plus de 7,7 millions de voix, soit 21,9% des suffrages exprimés, il a gagné plus de 600 000 voix par rapport à 2017 et plus de 2 points. Si on en juge par l’écart avec le candidat arrivé en deuxième position (chaque fois, Marine Le Pen), celui-ci se resserre de 2017 à 2022 : de 600 000 voix manquantes (celles qu’il a gagnées entre-temps ?), il ne lui est resté plus que 400 000 voix d’écart. Caramba, encore raté !

Avant de poursuivre ici, imaginons malgré tout que Jean-Luc Mélenchon ait obtenu la deuxième place ; quelles auraient été ses chances au second tour face à Emmanuel Macron ? Malgré les sondages qui donnent plus d’écart dans un duel Macron vs Mélenchon que dans un duel Macron v Le Pen, je suis persuadé que Jean-Luc Mélenchon aurait eu plus de capacité à gagner que Marine Le Pen face à Emmanuel Macron. D’une part, sur le positionnement politique, les électeurs de Marine Le Pen se reporteraient plus volontiers sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon que l’inverse, car il n’y a pas de barrière morale avec Jean-Luc Mélenchon (malgré tout ce qu’il est). Et d’autre part, l’élan qui a existé au premier tour qui était : oui, la gauche peut se rassembler, et derrière lui, cet élan se serait amplifié au second tour avec l’idée que la gauche radicalisée pourrait gagner l’Élysée.

Bon, évoquer cette hypothèse sert juste à remuer le couteau dans la plaie puisque Jean-Luc Mélenchon semble fatigué et va goûter avec un juste mérite les joies de la retraite. Je ne suis d’ailleurs pas sûr qu’il aurait aimé faire une campagne de second tour (encore plus épuisante) ni s’il aurait souhaité réellement devenir Président de la République à un âge déjà dépassé pour la retraite (du reste, il y a toujours une logique qui m’échappe à vouloir la retraite à 60 ans… mais jamais pour soi !).

Jean-Luc Mélenchon (à ma connaissance) ne l’a pas évoqué, mais Adrien Quatennens, le jeune député porte-parole et dauphin du mélenchonisme, a attaqué dès la matinale de France Inter ce lundi 11 avril 2022 : si Fabien Roussel, le candidat communiste, s’était désisté, avec ses plus de 800 000 voix (2,3%), Jean-Luc Mélenchon aurait été qualifié au second tour. On sent déjà le caporal qui pense politicien et qui veut enrégimenter ses partenaires. Je veux rassurer les électeurs communistes, cette mise en cause vise seulement à ce que France insoumise, un parti qui est à peine un parti, puisse régir autoritairement sur tous les partis de gauche, notamment dans la perspective des élections législatives (j’y reviens plus bas).

Pourtant, Adrien Quatennens devrait être un assez fin analyste politique pour savoir qu’une élection n’est jamais régie par une logique arithmétique, cela se saurait, car dans ce cas, François Mitterrand n’aurait jamais été élu en 1981. Il ne sert à rien de culpabiliser le candidat communiste (du reste, il pourrait aussi culpabiliser tous les autres candidats de gauche, Anne Hidalgo comprise, qui a partagé le même parti avec Jean-Luc Mélenchon pendant plusieurs décennies), car le "coupable" de cette désunion, c’est Jean-Luc Mélenchon lui-même. C’était à lui, le mieux placé dans les sondages, de rassembler son camp, de rechercher les moyens d’éviter des candidatures superflues. Il ne l’a pas fait, trop assuré de sa suprématie sondagière.

L’absence de Fabien Roussel dans le scrutin n’aurait probablement pas changé les choses, car ses électeurs, qui l’ont choisi en connaissance de cause, ne voulaient certainement pas de Jean-Luc Mélenchon, d’autant plus que les programmes étaient très différents, à commencer sur l’énergie nucléaire, mais aussi sur les valeurs républicaines et la laïcité. Pareillement pour Anne Hidalgo.

Je rends toutefois hommage à Jean-Luc Mélenchon pour la clarté de sa réaction postélectorale, alors qu’en 2017, il avait été particulièrement confus et surtout ambigu. Là, aucune ambiguïté, il a demandé à ce qu’aucune voix ne soit reportée sur la candidate Marine Le Pen au second tour. Il est toujours un peu vain de donner des consignes, les électeurs sont assez grands pour savoir quoi faire, mais donner des consignes ne donnent pas des indications sur le comportement des électeurs mais du candidat lui-même qui donne des consignes.

Cela dit, ceux qui pensent éviter l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen en allant à la pêche ou en votant blanc se trompent énormément, ceux qui pensent qu’ils peuvent sous-traiter le vote Macron pour éviter Le Pen comprendraient aisément que si tout le monde faisait cela, Marine Le Pen gagnerait. En 2002, les électeurs de gauche, et Jean-Luc Mélenchon en tête, n’avaient pas hésité à voter pour Jacques Chirac au second tour, et ils n’avaient pas pour autant donné un quitus au premier mandat ni une approbation au projet présidentiel de Jacques Chirac qui l’avait bien compris ainsi. Jamais il ne s’en est targué par la suite.

Je salue aussi l’homme Jean-Luc Mélenchon qui est l’exemple à suivre du citoyen engagé. Certes, il a été pendant plus de vingt-cinq ans un apparatchik du parti socialiste, heureux d’avoir des mandats (sénat, conseil général) grâce à son parti, mais sur son blog, on pouvait lire à quel point, depuis 2005, il s’était éloigné du PS. En 2008, il a eu le courage de le quitter et de créer son propre parti, sa propre de chose et de la faire vivre ex nihilo, et de mener sa barque personnellement. Après tout, c’est le réflexe que devrait avoir tout citoyen tenté par l’abstention : si l’offre électorale est insuffisante, alors engagez-vous, créez votre propre mouvement et surtout, présentez-vous, enrichissez l’offre électorale ! Ou alors, ne râlez pas.

_yartuMeluche2022C02

Revenons aux scores très flatteurs de Jean-Luc Mélenchon dans certaines localités. Car il y a eu un emballement pour Jean-Luc Mélenchon dans de nombreuses collectivités locales et à commencer par l’Île-de-France où il est arrivé premier avec 30,25% des voix devant Emmanuel Macron à 30,19% (moins de 3 000 voix les ont séparés). Marine Le Pen seulement 13,0%. Valérie Pécresse, pourtant présidente du conseil régional d’Île-de-France, n’y a fait que 6,2%. Dans la ville de Paris intra muros, Emmanuel Macron l’a emporté avec 35,3% devant Jean-Luc Mélenchon à 30,1% (Marine Le Pen à 5,5%). Anne Hidalgo, pourtant maire de Paris, n’a eu que 2,2%, à peine mieux qu’au niveau national. Son autorité de maire va être dure à préserver, sinon sa légitimité.

Il faut regarder plus en détails dans les arrondissements pour voir le raz-de-marée en faveur de Jean-Luc Mélenchon. Par exemple, dans le 20e arrondissement, il a eu 47,2% devant Emmanuel Macron à seulement 23,7%. On retrouve ces rapports de forces dans l’Est parisien. Évidemment, dans l’Ouest parisien, c’est différent. En Seine-et-Marne, dans l’Essonne, dans le Val-de-Marne, dans le Val-d’Oise, Jean-Luc Mélenchon a été en tête, et en Seine-Saint-Denis, il a failli avoir la majorité absolue avec 49,1%. Ce qui est notable aussi, c’est qu’Emmanuel Macron a été en tête dans les autres départements franciliens, ceux généralement où la droite modérée domine. Dans l’esprit des électeurs modérés, Emmanuel Macron était leur représentant et pas Valérie Pécresse, sauf pour des très fidèles à LR.

Dans certaines grandes villes, le leader FI était en tête, c’était même parfois un plébiscite pour Jean-Luc Mélenchon, ainsi : 61,1% à Saint-Denis, 55,2% à Montreuil, 49,9% à Argenteuil, 45,8% à Drancy, 40,7% à Montpellier, 40,5% à Lille, 38,9% à Grenoble, 36,9% à Toulouse, 36,9% à Avignon, 36,1% à Mulhouse, 35,5% à Strasbourg, 34,4% à Poitiers, 33,3% à Saint-Étienne, 33,1% à Nantes, 33,0% à Rouen, 32,3% à Besançon, 31,3% à Amiens, 31,1% à Marseille, 31,1% à Clermont-Ferrand, 30,2% au Havre, 29,5% à Belfort, etc. C’est probablement l’enseignement à tirer du vote Mélenchon : les grandes agglomérations peuvent voter pour la gauche radicalisée comme certaines avaient voté pour une municipalité écolo-radicalisé en 2020. Quelles seront les conséquences de ce vote aux prochaines municipales (en 2026) ?

Malgré ces très grands succès locaux, il ne faut pas imaginer que cela se traduirait forcément aux élections législatives par une armée de députés FI même si FI en 2022 prendrait la place de LR en 2017 (une centaine de députés). En 2017, les dernières législatives furent plombées par une forte abstention qui pouvait se comprendre : ceux qui ont gagné la présidentielle ont voté et ceux qui ont perdu la présidentielle ne se sentaient plus concernés. C’est l’une des raisons (il y en a d’autres) pour découpler ces deux échéances nationales, car même sous la Cinquième République, on peut désormais confirmer que les élections législatives restent plus importantes que l’élection présidentielle pour la détermination de la politique du gouvernement. La preuve par trois cohabitations durant neuf ans (soit un septième de la période depuis 1958).

On peut cependant imaginer un scénario à la Mitterrand II, celui de 1988 : campagne de réélection bâclée, premier tour avec un meilleur score qu’à la première élection et absence de majorité absolue à l’issue des législatives. Cela dit, il est impossible d’envisager les législatives sans connaître l’issue de la présidentielle le 24 avril 2022 et je rappellerai qu’en cas d’élection de Marine Le Pen, il ne faudrait pas compter sur une absence de majorité de députés RN, ce serait tout à fait logique qu’elle obtienne une majorité comme Emmanuel Macron a obtenu en 2017 une majorité absolue de députés issus de LREM, un parti pourtant nouveau et sans passé.

Il faut aussi se méfier de ce qu’on nommerait l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, car il est très hétérogène. Jean-Luc Mélenchon, comme Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont bénéficié à fond de l’effet du vote utile, et beaucoup d’électeurs de gauche ont voté pour le candidat FI sans forcément partager ses valeurs ni son programme. Cette unité est circonstancielle et ne sera pas renouvelé au premier tour des élections législatives dont l’enjeu est la survie des partis politiques ultraminoritaires (chaque parti politique reçoit une dotation de l’État proportionnelle au nombre de voix et au nombre de sièges à l’Assemblée Nationale).

Quant à la pérennité d’un mouvement comme la France insoumise sans Jean-Luc Mélenchon, ce serait comme un MoDem sans François Bayrou, un FN/RN sans un Le Pen, et un LREM sans Emmanuel Macron, c’est-à-dire, pas grand-chose. On l’a vu pour deux partis qui ont tenté de s’extirper de leur leader historique, le PS (François Mitterrand) et le RPR/UMP/LR (Jacques Chirac), cela n’a pas donné sur le temps un destin prometteur malgré quelques héritiers qui ont su faire durer l’illusion de la pérennité de leur parti, comme Lionel Jospin, François Hollande d’un côté et Nicolas Sarkozy de l’autre. La mode est sans doute aux partis-candidats, comme LREM, RN, FI et Reconquête avec Éric Zemmour, qui sont arrivés en tête du premier tour. Les seuls à avoir obtenu au moins 5% des voix.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (11 avril 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (44) : la consécration du mélenchonisme électoral.
Élysée 2022 (43) : le sursaut républicain !
Résultats du premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril 2022 (Ministère de l’Intérieur).
Situation des parrainages pour les candidats de la présidentielle de 2022 (mise à jour régulièrement).
Programme 2022 du candidat Jean-Luc Mélenchon.
Élysée 2022 (31) : Jean-Luc Mélenchon peut-il atteindre le second tour ?
Droits de succession : Jean-Luc Mélenchon propose la confiscation et l'adoption !
La faillite sanitaire de Jean-Luc Mélenchon ?
L’insupportable complotisme de Mélenchon.
Jean-Luc Mélenchon : un peu de décence, taisez-vous !

_yartiMeluche2022B02
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 13 avril 09:20

    Message à tous,

    La moitié de la génération précédente a cru au Parti Socialiste pendant toute leur vie, la moitié de la génération suivante va croire au Parti Mélenchoniste pendant toute leur vie.

    Cela fera incontestablement beaucoup de cocus déçus et aigris !

    Croire cela ne s’improvise pas !

    https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/savoir-croire-210724


    • mmbbb 13 avril 11:57

      @Yann Esteveny je ne l ai pas crû pertinent sur la « tranisition énergétique »
      C est du vent , un point positif pour les éoliennes
      Un des ses fidèles Lebec de media avec qui j ai eu des échanges a fourni un lien de son programme .

      Il affuble le mot ’ hydrogene de vert"  Il n y a pas eu d hydrogene vert c est de l emballage idéologique 

      Quant à la fiscalité , création de 14 tranches , c est comme le disait Lenine , un pas en avant deux pas en arrière Auparavant il y a avait de multiples tranches ( 9 si ma mémoire est bonne )
      Il est aussi a noter que plus de la moitie des francais ne paie l IR 

      Deux exemples qui avaient attiré mon attention .


    • charlyposte charlyposte 13 avril 14:37

      @mmbbb
      Rien ne vaut la dictature en marche à coup de fouets et de savates dés que la moindre occaz s’y prête smiley va falloir vraiment stopper les manifs smiley sinon gare au gorille smiley


    • Joséphine Joséphine 14 avril 06:29

      @charlyposte
      Les français sont masos, il faut croire qu’ils aiment les coups de fouet. Les cinq prochaines années seront une interminable séance sado-maso hyper hard avec Maître Macron et Maîtresse Jean-Michel. 


    • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 10:06

      @Yann Esteveny

      « ...Cela fera incontestablement beaucoup de cocus déçus et aigris !... »

      Tant que la France devra supporter un endettement qui profite à court terme aux bénéficiaires des générosité de l’état et à long terme à ses créanciers financiers, rien ne changera vraiment. Droite et gauche devront gérer la pénurie. 

      Même Mélenchon le sait bien, la contestation n’a jamais rempli les caisses.


    • Yann Esteveny 14 avril 11:00

      Message à avatar L’apostilleur,

      L’endettement du pays est une volonté de la ploutocratie. Les petites marionnettes électoralistes que les français cautionnent ne sont que des serviteurs de la ploutocratie. Cela permet de brader le pays au profit de fortunes apatrides. En Russie et en Chine, ce n’est pas le cas. Voilà pourquoi le Régime en France avec sa presse oligarchique couvre de calomnies ces deux pays.

      Respectueusement


    • malhorne malhorne 13 avril 09:20

      mélanchon aurait du écrire sur son affiche , « union islamo-gauchiste » !! toujours est-il que le président ou la présidente qui sera élu , le sera par défaut avec 20 % des suffrages réels , pas plus !!ce qui est terrible , c’est ce qui attends le peuple aprés ces élections !!


      • Albert123 13 avril 11:58

        @malhorne

        mélenchon aurait du écrire sur son affiche : « Allez les cucks tous ensemble pour favoriser macron ».


      • charlyposte charlyposte 13 avril 14:08

        @Albert123
        Mélenchon pouvait gagner.... il aurait simplement dit que la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde il aurait gagné 3% en supp minimum.... il va s’en mordre les doigts, ma main à couper smiley


      • Albert123 13 avril 14:18

        @charlyposte

        « il va s’en mordre les doigts »

        il a rempli sa fonction, sa loge est heureuse, il sera récompensé comme promis


      • charlyposte charlyposte 13 avril 14:28

        @Albert123
        Récompensé par les mondialistes de Bruxelles et des USA ??? smiley


      • Albert123 13 avril 20:23

        @charlyposte

        vous inquiétez pas même roussel sera remercié, pour les fameux 3 % qu’il a pris a mélenchon

        melenchon sera remercié pour son prompte soutien a peine déguisé pour macron

        zemmour le sera aussi pour les 7 % qu’il a pris à lepen

        et lepen sera remercié pour sa prestation face à macron qui va encore lui donner l’avantage.


      • Albert123 13 avril 20:27

        @charlyposte

        « Mélenchon pouvait gagner.... il aurait simplement dit que la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde il aurait gagné 3% en supp minimum.... »

        mélenchon n’est pas là pour gagner comme lepen n’est pas là pour gagner, ils sont là pour servir de caution démocratique à la mascarade républicaine.


      • Joséphine Joséphine 14 avril 06:33

        @charlyposte

        Exact Charly ! Ce qui fera toujours perdre LFI c’est leur propension à vouloir une immigration Open Bar ! Si Mélenchon renouait avec une gauche traditionnaliste à la Georges Marchais , qui je le rappelle a dénoncé l’immigration organisée par le patronat, Mélenchon serait propulsé à la première place. Il a vraiment raté le coche sur cette question là. C’est le truc qui l’empêchera toujours de gagner. 


      • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 09:55

        @Joséphine

        Hé oui !

        Avec
        - la régularisation des enfants étrangers nés de la GPA !!!

        - 1 réacteur nucléaire = 45 éoliennes off shore !!!

        - Son complotisme nauséabond révélateur d’un esprit malsain..."..
        les meurtres commis par Mohammed Merah étaient “écrits d’avance” et tombaient à pic avant une élection..

        - l’abandon de la Nation avec sa créolisation 
        ...


      • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 09:58

        @malhorne

        « C’est ce qui attend le peuple... » qui l’a voulu.

        En France on est libre de ne pas voter. Les abstentionnistes n’ont pas été convaincus par Mélenchon non plus.


      • urigan 14 avril 11:19

        @Joséphine Mélenchon était ou peut-être est-il encore Trotskiste cf Wikipédia ; il ne pouvait donc avoir les voix du PC historique....


      • citoyenrené citoyenrené 13 avril 09:22

        la République des castors est un signe d’une démocratie, d’une République bien malade


        • charlyposte charlyposte 13 avril 14:25

          @citoyenrené
          Le veau n’a pas compris que le nazisme démocratique occidental nous gouverne smiley faut être aveugle, sourd et muet pour ne pas voir ce nez rouge au milieu de la tronche ! smiley


        • citoyenrené citoyenrené 14 avril 07:47

          @charlyposte

          De Gaulle a dit : « les français sont des veaux » à la suite du référendum ’perdu’
          ce fut la parole d’un type qui l’a mauvaise

          quant au « nazisme démocratique occidental », sois concret et factuel collègue car ça ne veut rien dire
          dégoter une formule abrasive ne la remplit pas de sens !


        • Séraphin Lampion Kaa 13 avril 09:40

          Quel faux-derche, ce Rakoto : il flatte le toutou dans le sens du poil pour que les aimes du toutou remue la queue, seulement pour ne pas se faire mordre !


          • marcofidelernesto 13 avril 21:18

            @Kaa
            Exactement ! J’allai l’écrire mais Kaa l’a fait. Au fait,lisez les titres des raticles de Rakoto : instructif mais édifiant.


          • Joséphine Joséphine 14 avril 06:34

            @Kaa

            Rakoto s’imagine peut-être qu’il va avoir une bonne place au cabinet Mac Kinsey. 


          • zygzornifle zygzornifle 13 avril 10:07

            Bien fait, vous allez vous retaper 5 ans de Macon plein pouvoir, et la gauche et les syndicats qui vont voter Macron hahaha je m’en pisse dessus, pauvres taches .

            Macron avait prévu le coup car son gouvernement avait voté il y a peu un budget de presque 300 millions pour commander du matériel répressif pour les forces de l’ordre, aller brailler, vous faire éborgner et arracher les papattes les gogos ....


            • troletbuse troletbuse 13 avril 11:03

              @zygzornifle
              Pas pour 5 ans mais pour l’eternité avant l’extinction de masse.


            • troletbuse troletbuse 13 avril 11:05

              @zygzornifle
              Après l’extinction de masse de l’homme. Retour à l’âge de pierre.


            • Albert123 13 avril 11:51

              @zygzornifle

              la seule chose que les amateurs de « grand soir » melenchonistes devraient se poser comme question c’est de savoir lequel des 2 tirera sans remord sur la foule le moment venu.

              Pour macron on sait déjà, pour lepen on ne sait pas encore.


            • charlyposte charlyposte 13 avril 14:20

              @zygzornifle
              Surtout via l’idiot utile de la CGT ne voyant que midi à sa porte via tel ou tel plan social concernant les grosses sociétés en pissant droit dans ses bottes sur les PME ET LES TPE smiley des sous patrons ??? des sous citoyens ??? Martinez le charlatan, le bouffon ou le roi des bobos profiteurs ! smiley


            • pasglop 13 avril 10:14

              Un modem sans François Bayrou Comment dire...

              Pour le reste, un chef-d’oeuvre de putasserie...


              • charlyposte charlyposte 13 avril 14:12

                @pasglop
                Imagine un PAU de chambre sans couvercle smiley


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 avril 15:45

                Mélenchon est très anti-chrétien , à peu près autant que Macron, et constitue donc un reniement des valeurs morales de la France, Franc-maçon oblige :

                 

                Contre l’héritage chrétien (anti chrétien)

                Contre la politique nataliste (anti chrétien)

                Pour l’immigration (anti chrétien)

                Pour le voile islamique (anti chrétien)

                Pour la Cancel Culture (anti chrétien)

                Contre le retrait de l’enseignement de la théorie du genre (anti chrétien)

                Pour le passe sanitaire (anti chrétien)

                Pour l’obligation vaccinale (anti chrétien)

                Pour la PMA (anti chrétien)

                Contre l’abrogation du mariage gay (anti chrétien)

                Pour l’avortement (anti chrétien)

                Pour l’euthanasie active (anti chrétien) 

                Pour le transhumanisme manipulation du vivant (anti chrétien)

                Pour un Etat palestinien (anti chrétien)

                Pour la légalisation du cannabis (anti chrétien)


                • zygzornifle zygzornifle 13 avril 16:01

                  @Daniel PIGNARD

                  Il veut également faire supprimer la roue de secours des voitures .... 


                • pasglop 13 avril 16:39

                  @zygzornifle
                  Pas grave, on a Bayrou (de secours)...


                • zygzornifle zygzornifle 13 avril 18:11

                  @pasglop
                   Et Macron a son Bayrouston dans l’oignon ....


                • ETTORE ETTORE 13 avril 18:44

                  Rakototatanobis....

                  Vous avez un peu de persil, là dans les dents !

                  Vous broutez si bas, que vous en avez la truffe toute rappée.

                  Je pense qu’en l’entre deux tours, votre mission est bien stipulée ?

                  Là, on voit bien, que vous prenez de l’élan....

                  Mais de grâce, enlevez cet assaisonnement verdâtre, vous n’êtes pas obligé de nous montrer dans quelles parties vous fourragez !


                  • PascalDemoriane 13 avril 18:54

                    Venant de l’agence Rakoto, cette consécration proclamée étaie un peu plus la finalité macroniste du mélenchonisme.
                    « Tout sauf Macron » reste donc une évidence pour le second tour !
                    Merci à l’auteur.


                    • Laulau Laulau 14 avril 08:49

                      Mon cher Rakoto, J’ai voté Mélenchon dimanche dernier. Aujourd’hui tu ponds un article étonnant, quasiment à la gloire de Mélenchon et comme je sais qu’en fait tu n’es qu’une des plumes de Macron je n’ai aucun mal a deviner ta manœuvre.

                      Comme on dit dans ma ville natale, tu nous « passe la brosse » pour que nous votions pour ton patron.

                      En ce qui me concerne, c’est peine perdue.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 09:40

                        @Laulau
                        « ...tu nous « passes la brosse » pour que nous votions pour ton patron... »

                        Mélenchon a rendu sa gauche extrême et MLP à réussi le contraire dirait-on. 

                        40% des ouvriers l’avaient déjà rejointe.

                        On nous annonce déjà que 30% des votants lfi voteront MLP malgré le « pas une voie pour l’extrême droite ».
                        C’est la démonstration d’un vote composite de circonstance, la caractéristique principale d’un parti contestataire qui n’est pas pour autant en capacité de diriger.

                        Le « bloc » Mélenchon est friable, les élections suivantes devraient le confirmer. 


                      • tonimarus45 14 avril 08:57

                        bonjour je peux vous dire que etant par un tres proche au courant de la politique menee par la « fi » que des tractations ont eu bien lieu avec le « pc » mais qu’a chaque fois il y a eu une fin de non recevoir sous divers pretextes ; un fut que « roussel » est pour le nucleaire , la « fi » pur les energies renouvelables ??a cela « melenchon avait propose pour les departager un referendum ; reponse du »pc" ,NIET.Rakototo devrait mieux se renseigner


                        • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 09:21

                          @tonimarus45

                          Roussel a fait preuve d’honnêteté et de clairvoyance. Avec Mélenchon demain on rase gratis


                        • citoyenrené citoyenrené 14 avril 10:30

                          @L’apostilleur
                          au-delà de la tentative de postillon, « demain on rase gratis » ne veut concrètement et factuellement rien dire, si encore tu critiquais un des éléments (cf l’émission youtube de chiffrage), arguments à l’appui, mais là, tu ne fais que crachoter, c’est pas de ton niveau, si ? 


                        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 avril 11:29

                          @tonimarus45

                          Les énergies renouvelable, il est pour aussi :

                          https://www.dailymotion.com/video/x577bo


                        • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 11:43

                          @citoyenrené
                          « ...« demain on rase gratis » ne veut concrètement et factuellement rien dire... »

                          Ah bon !

                          Remplacer des réacteurs nucléaires par des éoliennes dont la puissance n’existe pas encore, c’est pas « demain on rase gratis » ??

                          Mélenchon a encore pris les français pour des imbéciles et vous l’avez cru semble t-il 


                        • citoyenrené citoyenrené 14 avril 12:05

                          @L’apostilleur

                          « Remplacer des réacteurs nucléaires par des éoliennes »

                          tu inventes, collègue
                          ou alors dégotes un lien vidéo ou LFI déclare texto ton truc
                          c’est + un truc comme ’fermer les réacteurs nucléaires au fur et à mesure que des ENR soient en capacité de les remplacer’

                          en fait, tu n’es ni sérieux ni rigoureux
                          j’me disais ’un type revêche et aux opinions désagréables mais sérieux intellectuellement’, et bien, même pas, j’suis un peu déçu quand même, bon, c’est relatif


                        • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 17:55

                          @citoyenrené

                          Si vous démontrez le contraire, alors j’en déduirais que Libé n’est ni serieux, ni rigoureux. 


                        • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 20:28

                          @citoyenrené
                          « ...tu inventes, collègue
                          ou alors dégotes un lien.
                          .. »

                          Vous me faites penser à un camelot qui vendrait sa salade sans savoir ce qu’il y a dedans. 

                          Cherchez-vous même et vous arrêterez de mélenchoniser.


                        • citoyenrené citoyenrené 15 avril 06:20

                          @L’apostilleur

                          et pas d’éoliennes terrestres dans les cartons, off-shore oui mais pas terrestre

                          pour le reste, tu es dans ’l’inversion de la charge de la preuve’
                          t’essaie de mordiller, pourquoi pas ? mais sans cartouches

                          je me fous de te mélenchoniser, mais sois sérieux et rigoureux dans tes arguments, blinde le truc, si tu veux être crédible


                        • tonimarus45 14 avril 08:59

                          bonjour Il faut savoir que « rakototo » est issue directement du service « com » de l’elysee


                          • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 09:19

                            « ...Jean-Luc Mélenchon a été en tête, et en Seine-Saint-Denis, il a failli avoir la majorité absolue avec 49,1%.... »


                            Normal, Mélenchon a le soutien du collectif islamique le Ccie qui annoncait que 

                            « 81,1% des adhérents français du CCIE sondés pensent voter pour Jean-Luc Mélenchon »


                            Quel aurait été sOn résultat sans les islamistes ?


                            Certains ingénus ou idiots, demandent encore « c’est quoi l’islamo-gauchisme ? »



                            • citoyenrené citoyenrené 14 avril 10:23

                              @L’apostilleur
                              si des abrutis finis mettent des étoiles à tes commentaires,
                              peux-tu en être tenu pour responsable ?


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 avril 10:32

                              @L’apostilleur

                              Oui, Mélenchon est l’un des représentants de l’Islamo-gauchisme au même titre que Macron qui aime le voile islamique sur les femmes.


                            • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 11:23

                              @citoyenrené

                              Si vous voulez nous faire croire que le grand créolisateur n’a pas razzié chez les musulmans et qu’il ne serait pas responsable de leurs votes, vous nous prenez pour des ignorants aveugles.

                              Pour quelle raison Mélenchon insiste-t-il si longuement sur ses origines marocaines dans son clip de campagne ?
                              Parce qu’il aime les dattes ?


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 avril 11:37

                              @L’apostilleur

                              Le couplet 3 de notre merveilleuse Marseillaise nous dicte ce que l’on doit en penser

                              « Quoi  ! Des cohortes étrangères

                               Feraient la loi dans nos foyers !

                               Quoi ! Des phalanges mercenaires

                               Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

                               Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !

                               Nos fronts sous le joug se ploieraient !

                               De vils despotes deviendraient

                               Les maîtres de nos destinées ! »


                            • citoyenrené citoyenrené 14 avril 12:13

                              @L’apostilleur
                              la créolisation n’est pas un projet, une philosophie, un état d’esprit ou machin, c’est un constat
                              tu dis ’week-end’ ? mot anglais, créolisation, les américains disent ’rendez-vous’, créolisation, tu bouffes des pizzas ? créolisation

                              quant aux origines marocaines, entre 5 et 10s qui ont dues te paraitre interminables, bichette


                            • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 18:00

                              @citoyenrené

                              A chacun ses racines.

                              Une seule devrait intéresser la Nation une homogénéité contraire au multiculturalisme de Mélenchon. 

                              Pas besoin d’une psychanalyse pour voir qu’il a raté son assimilation.

                              Vous aussi peut-être ?


                            • citoyenrené citoyenrené 15 avril 06:30

                              @L’apostilleur
                              vl’à qu"il en est à demander les arbres généalogiques pour des brevets de francitude
                              ça fleure bon

                              l’homogénéité nationale est, de fait, géographique...le reste, ça bien toujours été mouvant et pluriel sauf à fantasmer l’Histoire de France


                            • L'apostilleur L’apostilleur 15 avril 16:08

                              @citoyenrené

                              « ... l’homogénéité nationale est, de fait, géographique... »

                              Non, c’est le contraire du multiculturalisme.

                              Allez demander aux kanaks si la géographie est un argument qui leur va !!!

                              Quelques exemples devraient vous aider.

                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2017/02/l-immiscibilite-historique-des-populations-aux-religions-differentes-semble-s-eterniser-peut-on-changer-cela.html

                               


                            • citoyenrené citoyenrené 16 avril 07:37

                              @L’apostilleur

                              déjà, merci de répondre (avec une faible fréquence journalière de présence sur Agoravox, il arrive souvent que les gars ne lisent pas mes réponses et soient passés à autre chose)

                              pour le commentaire, et bien, l’homogénéité finit par se façonner naturellement avec le temps, à mon avis, et ce, dans un cadre contraint (territoire géographique)

                              et trop d’homogénéité n’est pas un signe de bonne santé collective pour la vitalité d’un pays, un peu un truc comme ’tous pareils, les mecs finissent par régresser’


                            • L'apostilleur L’apostilleur 16 avril 09:36

                              @citoyenrené
                              « ...(avec une faible fréquence.. »

                              Normal, passer toute sa journée au bistrot AV n’est pas une obligation.

                              L’homogénéité n’est pas l’uniformité. 

                              L’homogénéité c’est adhérer aux fondamentaux culturels d’une nation, cela passe par chanter la Marseillaise et pour d’autres ne pas la siffler.

                              Quand les romains attribuaient la citoyenneté, les bénéficiaires en étaient fiers. Il est déplorable que trop d’individus qui ont hérité du choix de leurs parents ne le partagent pas.
                              Ils fracturent la Nation, leur errance identitaire est un danger s’ils ne sont pas circonscris.


                            • citoyenrené citoyenrené 16 avril 10:11

                              @L’apostilleur

                              ouais, bistrot, j’suis d’accord, j’ai proposé il y a 3 jours un article refusé ayant pour but une icône de notification de réponse au commentaires agoravox comme sur youtube ou facebook pour favoriser l’échange d’arguments et dépasser « les vérités de comptoir », les réponses définitives ’café du commerce’

                              "L’homogénéité c’est adhérer aux fondamentaux culturels d’une nation, cela passe par chanter la Marseillaise et pour d’autres ne pas la siffler« au passage, la ’chanson’ originelle a une flopée de couplets, ils faisaient long vers 1792

                              et je n’ai pas d’exemple en tête où la Marseillaise a été sifflée, ah, peut-être un match de foot France-Algérie, mais quand le foot et sa ferveur entrent dans l’équation, ça complexifie, voire ça fausse l’interprétation, et puis j’me souviens pas de sifflets massifs et unanimes
                              quant aux fondamentaux culturels, bah, dénombrer et définir les ’fondamentaux’, à part »Liberté, Égalité, Fraternité", c’est pas dans le marbre clairement défini le reste


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 avril 09:25

                               « c’est le réflexe que devrait avoir tout citoyen tenté par l’abstention : si l’offre électorale est insuffisante, alors engagez-vous, créez votre propre mouvement et surtout, présentez-vous, enrichissez l’offre électorale ! Ou alors, ne râlez pas. »

                              Sauf que tous ceux qui sont contre l’abstention oublient une chose :

                              La Constitution interdit un retour à la monarchie et les monarchistes refusent la République et ne peuvent donc accepter de voter car ce serait accepter ce mode de désignation qui a largement fait ses preuves en sottise ; Sarko, Flambi et Macron en sont les représentants vivants.

                              En conclusion : un monarchiste ne se présente pas, ne peut pas enrichir l’offre électorale, mais il peut râler contre la République qui lui interdit d’être monarchiste dans sa constitution.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité