• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Emmanuel Macron, le Président des Lumières ? (2/2)

Emmanuel Macron, le Président des Lumières ? (2/2)

« Au fond, notre pays (…) aime la finance magique. Il aime cette finance où on peut baisser les impôts sans que jamais la dépense publique, quant à elle, ne baisse. Il veut que l’économie soit toujours le problème de l’autre, mais à la fin, nous nous y retrouvons et ma fonction m’oblige à une chose, la cohérence, à la responsabilité devant tous les Français et à la responsabilité devant tous nos partenaires devant des engagements que nous avons librement consentis. Quelle crédibilité aurait la France si elle ne tenait pas ses engagements vis-à-vis de ses propres concitoyens ? Quelle serait notre crédibilité pour bouger une Europe qui va à tâtons si nous ne respectons pas nous-mêmes nos propres engagements ? Et donc, oui, il fallait bien aller vers ce discours de vérité et des responsabilité partagée. » (Paris, le 23 novembre 2017). Seconde partie.

_yartiMacron2017122106

Lumières des quarante bougies. Emmanuel Macron a 40 ans en cette fin d'année 2017. Suite d'un bilan très succinct de ses premiers pas présidentiels...

Un autre exemple est sa capacité de prendre des initiatives internationales. Alors que c’était l’Allemagne qui a organisé la COP23 (à Bonn du 3 au 18 novembre 2017), Emmanuel Macron a pris l’initiative d’organiser un sommet mondial de piqûre de rappel des Accords de Paris (histoire de faire pression sur les États-Unis), le "One Planet Summit" (on excusera l’anglais, pour cause d’efficacité), le 12 décembre 2017 à Boulogne-Billancourt (dans la troisième nouvelle grande salle de concert parisienne de la décennie), sur l’île Seguin, là où il y avait les ateliers de l’usine Renault Billancourt (celle-là qu’il ne fallait pas désespérer selon Jean-Paul Sartre !).

Alors qu’il n’avait pas compétence à organiser un tel sommet, il a été suivi par 127 pays du monde, et par de nombreuses célébrités (Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Arnold Schwarzenegger, Bill Gates, etc.) et c’est l’une de premières fois (la seule à ma connaissance) où des chefs d’État se sont déplacés à un sommet international sans avoir eu le temps de prendre la parole !

Et pour dire quoi ? Emmanuel Macron a poussé un cri d’alarme qui sera probablement de portée historique : « Je voudrais vous dire que ce qui est en train de se jouer ici est une nouvelle étape de notre combat collectif. Et je le dis devant beaucoup de jeunes qui sont présents dans cette salle et que je veux aussi saluer, nous sommes en train de perdre la bataille. Il ne faut pas se tromper, on passe un très bon moment, tout est formidable parce qu’on se retrouve. Il y a beaucoup de gens qui s’apprécient ou qui se découvrent et ça peut paraître un très bon moment, mais on est en train de perdre la bataille. » (12 décembre 2017).

À mon sens, il manque cependant un élément majeur dans cette politique extérieure très volontariste : c’est la relation avec la Chine. Il y a quelques mois, Emmanuel Macron a eu la très mauvaise idée de vouloir effectuer un voyage diplomatique en Inde et en Chine en même temps. Vexés, les Chinois ont refusé d’accueillir de ces conditions le Président français. C’est une erreur regrettable car je pense qu’il est temps que la France noue des relations d’amitié durables avec la Chine. La diplomatie du panda n’est pas suffisante.


Le système institutionnel

Enfin, revenons sur le plan intérieur et constatons le désert du paysage politique après l’arrivée de l’armée d’En Marche au Parlement. Là aussi, le Président de la République est chanceux. Le "dégagisme" a été redoutable en 2017. La classe politique s’est profondément transformée.

_yartiMacron2017122103

Déjà, insistons sur le fait qu’Emmanuel Macron n’y est pour rien des déboires des partis concurrents (à l’exception, en partie, de LR), il n’a fait qu’en profiter, en saisissant l’occasion, mais sans en être l’origine.

L’effondrement des autres partis a été provoqué par leurs propres responsables. Le FN ? Nullité du débat avec une Marine Le Pen perdant pieds (jusqu’à faire fuir l’ambitieux Florian Philippot qui ne croyait plus en elle). LR ? L’affaire Pénélope Fillon a aidé à l’effondrement, Édouard Philippe à Matignon a enfoncé le clou sur la cohésion de ce parti. Le PS ? Le risque de disparition est bien réel, et provient d’abord de l’abandon de candidature de François Hollande (fait sans précédent) et de la désignation à la primaire socialiste d’un "dissident", Benoît Hamon, qui n’a jamais soutenu le travail de cinq ans d’une majorité socialiste. La FI ? Le charisme bien réel de Jean-Luc Mélenchon est lourdement plombé par ses douces illusions archéorévolutionnaires et par ses déprimes récurrentes.

Ensuite, reconnaissons qu’Emmanuel Macron a su être à la hauteur de la fonction présidentielle, ce qui change de ses deux prédécesseurs. Il a assumé parfaitement son rôle régalien, avec une hauteur que seule peut agacer l’évocation de "Jupiter" (qui est pour moi une planète et pas un Dieu qui est Zeus, revenons toujours aux origines). C’était en fait la plus grande inconnue de la campagne présidentielle. Comme il l’avait laissé entendre dès le mois de février 2017 avec une grande prétention, il est le "maître des horloges". C’est pour cela qu’on en voit une dans son portrait officiel.



Pourtant, l’effondrement de la concurrence ne garantit pas forcément la force de son propre parti, La République En Marche. Les difficultés aux élections sénatoriales du 24 septembre 2017 et les troubles parmi les élus du maillage territorial montrent que ce parti venu idéologiquement de nulle part a du mal à s’implanter dans le paysage politique français et que les prochaines élections locales (prévues au printemps 2020 mais qu’il voudrait retarder) seront déterminantes dans cette implantation.

Autre point faible, la communication avec le peuple français. Emmanuel Macron a chuté dans les sondages parce qu’il n’avait pas communiqué du tout avec les Français pendant l’été, et cette distance, si elle doit être nécessaire, ne doit pas l’empêcher de communiquer avec le peuple. Prenant à contre-pied le comportement journalo-béât de son prédécesseur direct, Emmanuel Macron a tellement peur de faire un faux pas médiatique qu’il laisse une odeur de play-back plutôt désagréable.

Ainsi, l’interview diffusée ce dimanche 17 décembre 2017 à 20 heures sur France 2 avait été enregistré le 12 décembre 2017. Craindrait-il le direct ? C’est sans précédent pour un Président de la République française. Se rend-il compte qu’en cinq jours, un Président qui est supposé être responsable de tout ce qui se passe en France, risquait gros à ne pas parler d’actualité ? Or, le premier sujet d’actualité du dimanche soir qu’attendaient les citoyens, c’était sans doute l’effroyable accident de Millas et sur l’indispensable modernisation du réseau ferré. Au lieu de cela, le téléspectateur a eu droit à une visite du Palais accompagnée de quelques commentaires présidentiels...

Chaque Président de la République a son style. Celui d’Emmanuel Macron est direct en actes et cela change radicalement l’image de la France non seulement au niveau international mais aussi au niveau économique. Or, l’économie dépend beaucoup d’une composante absolument pas modélisable qui s’appelle psychologie : c’est ce cercle vertueux que souhaite amorcer Emmanuel Macron après tant d’années de tergiversations hollandiennes.

Et la moindre chose que l’on peut dire, c’est qu’il commence à y parvenir. Et son rebond dans les sondages lui apporte d’encourageantes forces pour réformer d’autres piliers du modèle social, en particulier la formation professionnelle et la retraite. Gageons qu’il a de grandes chances de réussir à continuer à réformer le pays avec un tel oxygène, inédit depuis si longtemps.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (19 décembre 2017)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Emmanuel Macron et les quarante couleurs.
Emmanuel Macron sous le sceau de l’Histoire.
Emmanuel Macron et la fierté nouvelle d’être Français ?
Emmanuel Macron et Johnny Hallyday (9 décembre 2017).
La diplomatie du panda (4 décembre 2017).
Emmanuel Macron aux maires de France (23 novembre 2017).
Emmanuel Macron et son plan de relance de l’Europe (26 septembre 2017).
Emmanuel Macron à l’ONU, apôtre du multilatéralisme (19 septembre 2017).
Emmanuel Macron et la refondation de l’Europe (7 septembre 2017).
Emmanuel Macron et l’armée (19 juillet 2017).
Emmanuel Macron et les Territoires (17 juillet 2017).
Emmanuel Macron et le Vel d’Hiv (16 juillet 2017).
Emmanuel Macron au Congrès de Versailles le 3 juillet 2017.
Portrait officiel du maître des horloges.
Programme 2017 d’Emmanuel Macron (à télécharger).
Le Président Macron a-t-il été mal élu ?
Hommage d’Emmanuel Macron à Helmut Kohl le 1er juillet 2017 à Strasbourg.
Hommage d’Emmanuel Macron à Simone Veil le 5 juillet 2017 aux Invalides.
Discours d’Emmanuel Macron le 13 juillet 2017 à l’Hôtel de Brienne, à Paris (texte intégral).
Discours d’Emmanuel Macron du 16 juillet 2017 (texte intégral).
Discours d’Emmanuel Macron le 17 juillet 2017 au Sénat sur les Territoires (texte intégral).
Discours d’Emmanuel Macron le 20 juillet 2017 à Istres.
Texte intégral du discours d’Emmanuel Macron le 7 septembre 2017 à Athènes.
Texte intégral du discours d’Emmanuel Macron le 8 septembre 2017 à Athènes.
Texte intégral du discours d’Emmanuel Macron le 19 septembre 2017 à New York.
Texte intégral du discours d’Emmanuel Macron le 26 septembre 2017 à la Sorbonne.
Communiqué de presse de l’Élysée sur le discours du 26 septembre 2017.
Texte intégral du discours d’Emmanuel Macron le 23 novembre 2017 au 100e Congrès des maires de France à Paris.
Hommage d’Emmanuel Macron à Jean d’Ormesson le 8 décembre 2017 aux Invalides à Paris.
Hommage d’Emmanuel Macron à Johnny Hallyday le 9 décembre 2017 à la Madeleine à Paris.
Les deux discours d'Emmanuel Macron le 12 décembre 2017 au One Planet Summit à Boulogne-Billancourt (texte intégral).
La République En Marche.
Audit de la Cour des Comptes du quinquennat Hollande (29 juin 2017).
Les élections sénatoriales de 2017.
La XVe législature de la Ve République.
Les Langoliers.
Forza Francia.
La Ve République.

_yartiMacron2017122104
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 30 décembre 2017 16:07

    « Emmanuel Macron a 40 ans en cette fin d’année 2017. »
    avec une petite chouille a 3000 booules que tout le monde peut se payer.
    350000 pour un avion confortable.
    1200 par mois un pied à terre à paris, 18950 pour payer le taxi .............


    • Choucas Choucas 30 décembre 2017 16:26

       
       
      « […] tandis que la bourgeoisie de chaque nation possède encore des intérêts nationaux particulier, la grande industrie créa une classe dont les intérêts sont les mêmes dans toutes les nations et pour laquelle la nationalité est déjà abolie, une classe qui s’est réellement débarrassée du monde ancien et qui s’oppose à lui en même temps »
       
      Karl Marx, L’Idéologie Allemande
       
      Ainsi négrier La Baudruche, et autres sans-frontièristes, meilleures putins du Capital.
       
      « La haine des nations est l’internationalisme des imbéciles » Lénine


      • izarn izarn 1er janvier 17:07

        @Choucas
        « La haine des nations est l’internationalisme des imbéciles » Lénine
        Décidement, il était passi mauvais ce Lénine !
         smiley
        Je la replacerais !


      • Gatling Gatling 30 décembre 2017 19:07

        L’auteur termine l’année comme il l’a commencé, en fanfare. Gageons qu’il recommence en 2018 Constant dans l’effort il nous prépare une galerie de portraits dont seul il a le secret. C’est une source d’étonnement renouvelé, une curiosité que chaque internaute doit visiter au moins une fois dans sa vie. Bonne année l’auteur et portez vous bien !  smiley


        • Clocel Clocel 30 décembre 2017 19:38

          Le pays qui vénère Voltaire et chie sur Robespierre, ne peut pas haïr Macron, ça n’aurait pas de sens...


          • Jonas 1er janvier 10:42

            @Clocel « Le pays qui vénère Voltaire et chie sur Robespierre, ne peut pas haïr Macron, ça n’aurait pas de sens... »

            Macron a parfaitement compris l’esprit des Lumières.

            « Le gros du genre humain a été et sera très longtemps insensé et imbécile. »
            Voltaire - « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » p34 (1740-1756)


          • Odin Odin 30 décembre 2017 19:50

            Si l’auteur a des problèmes de gastro, lors de ces fêtes de fin d’année, il ne faudra pas qu’il incrimine la ripaille mais, pour se rétablir rapidement, qu’il arrête de lécher le cul de la marionnette élyséenne, qui est vecteur de salmonellose. 



            • lautrecote 30 décembre 2017 20:15

              Il a assumé parfaitement son rôle régalien, avec une hauteur que seule peut agacer l’évocation de « Jupiter » (qui est pour moi une planète et pas un Dieu qui est Zeus, revenons toujours aux origines).


              Allons, allons, si Jupiter n’est pas un dieu, vous allez vous expliquer avec les romains... 
              Mais il semble que vous soyez allé voir chez les grecs, dont Zeus est un dieu majeur !
              Pour le reste, c’est du Rakotoarison, j’ai parcouru pour m’assurer que l’auteur va bien. Il semble, en effet, avoir la forme.

              PS - je ne vous fait pas l’injure de suggérer que vous ne savez pas vous servir de l’internet, mais allez donc juste faire un tour du côté de Wikipedia, c’est facile à lire, c’est écrit en français.

              • Alain 31 décembre 2017 11:26

                Article de propagande.
                1. Fonctions régaliennes. Mensonges : de nombreuse fonctions de la police commencent à être privatisées, alors que la police fait partie des fonctions régaliennes d’un état.
                2. Le one Planet summit est un sommet de pacotille sans portée historique. Pour info, nous avons un président qui signe en direct une loi sur la fin des extractions d’hydrocarbures en France, alors que quelques jours avant (le 23 décembre), 6 permis d’exploitation ont été prolongés. de même, alors qu’il faut soi-disant prendre des décisions drastiques et rapides , il faut 2 mois pour réfléchir et prendre une décision sur un aéroport ?

                Pour 2018, les modérateurs de ce site devraient prendre une décision rapide : faire le tri afin que les articles de propagande et de mensonges disparaissent. Cela nous fera moins à lire et surtout mieux à lire.


                • izarn izarn 1er janvier 17:13

                  @Alain
                  Surcharger la com officielle, permet de mieux la détruire....


                • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2017 14:43

                  Macron a reçu un contrat de Bruxelles style tueur a gage comme quoi il devait précariser les retraités ,mettre fin au SMIC , détruire le code du travail et mettre ce qu’il en restera aux mains du patronat, sortir un maximum de chômeur des statistiques et punir ceux qui y resteront , détruire les syndicats ou les rendre inefficaces , briser toutes oppositions , privatiser au maximum police sécu etc....


                  Comme c’est un bon élève qui adore la lèche et la dictature il va faire son maximum on peut lui faire confiance et souhaiter bonne année aux mougeons qui l’on élus ..... 

                  • izarn izarn 1er janvier 17:17

                    @zygzornifle
                    Quand on a peur de la mère Marine...
                    En 1940 on nommait ça la « débacle »...
                    On va se cacher derrière « Jupiter », qui tel naboléon, va leur faire le meme coup.
                    Macron le jupitre...


                  • izarn izarn 1er janvier 17:20

                    @izarn
                    Aprés « supermenteur » les trois Juppé...
                    Jupiter, Juppeter Juppé ter : Le troisième Juppé....


                  • Christian Labrune Christian Labrune 31 décembre 2017 16:16

                    Bravo !
                    L’éloge paradoxal a été très à la mode chez les écrivains de la Renaissance ; l’Eloge de la folie d’Erasme est probablement le plus connu, mais cette tradition s’était un peu perdue. Ces sortes de bouffonneries, pourtant, abondent aussi dans l’oeuvre d’un Rabelais qui n’est malheureusement plus guère enseigné.

                    Il ne manquait plus, après l’éloge du pantagruélion dans le Tiers livre, c’est-à-dire du chanvre et donc du foin, que l’éloge de la baudruche. C’est chose faite, et bien faite.


                    • justine 31 décembre 2017 17:36
                      Macron, Fillon, Hollande, Le Pen... tous les mêmes. 
                      Je vous recommande vivement la lecture du livre de Claude Reichman « Le secret de la droite ». Le livre a été écrit en 2002 mais est tout a fait d’actualité. 
                      Votre vision de nos hommes politiques « oligarques » va radicalement changé.
                       
                      L’auteur propose également des pistes pour sortir de cette chienlit
                      Il a crée un mouvement MLPS accessible sur son site claude reichman.com. A 80 ans, il ne lâche rien, quelle leçon de persévérance et de courage.



                        • FreeDemocracy FreeDemocracy 1er janvier 12:18
                          en parlant de lumière sieur sylvain n’a toujours pas trouvé l’interrupteur !

                          c’est quoi réussir un débat mon lapin ?

                          mentir / manipuler = réussir un débat = réussir sa vie.

                          vous êtes un champion vous.

                          Le Pen opposé à macron dans le grand débat que beaucoup et vous inclus pensiez réussi our macron.

                          Le Pen accuse macron nie !

                          vous étiez ministre quand sfr a été vendu.

                          Macron :

                          Non...

                          rires..............des gens informés.... indignation des moutons ;

                          Le Pen déclare :

                          vous avez vendu stx aux italiens de fincantieri.

                          Macron :

                          c’est faux madame...



                          allez les bolosses à plus


                          toutes les preuves par documents que SFR a été vendu quand MACRON était ministre ! dommage

                          un article COMPLET pour l’époque sur STX France... merde j’ai encore raison...

                          allez les gamins faites bien mumuse

                          • keiser keiser 1er janvier 12:48

                            quelle hagiographie, après la soirée d’hier,cela fait trop de sucre.
                            Je crois que je vais aller gerber et me recoucher en rêvant à des jours meilleurs.


                            • Pierre Balcon 1er janvier 13:25

                              Ce qui distingue Macron de tous ses prédécesseurs  c’est tout l’appareil de propagande ( auquel appartient , à sa mesure , notre Sylvain ) qui est déployé 

                              Tout n’est qu’enfumage.
                               
                              Tenez ! prenons l’exemple de la formation et de l’apprentissage . 

                              En fait il y a une réforme « d’envergure » à chaque changement de gouvernement .
                              Je les ai comptées et vous fais grâce du détail. 
                              Selon Rakoto ce sont là les piliers de notre républqiue, mais qu’il faudrait changer tous les 4 ans !!!
                              Drôle d’édifice
                              Mais retenons  la dernière réforme de la FP et de l’apprentissage de 2014 , dite loi Sapin 
                              Elle allait apporter la révolution et puis voilà faudrait tout remettre à plat .

                              Et puis rappelons nous aussi qu’en  1983 une loi , plusieurs fois confirmée et renforcée , avait donné aux régions compétence  en matière de FP et d’apprentissage . 

                              Donc Macron veut rendre la main aux patrons , comme l’exige Gattaz parce que les régions c’est trop politique et ça connait rien aux besoins des entreprises,  soutient il .

                              Sur l’indemnisation du chômage  , on sait  que le dispositif relève de la négociation collective et non pas de la loi ou règlement comme le laisse entendre l’article de Rakoto  . Là aussi la convention UNEDIC est revue tous les 2 à 3 ans  , la dernière fois c’était il y a quelques mois . Et rendons hommage aux partenaires et à la convention signée sous Sarko qui avait  instauré les droits cumulables à indemnisation . ca se fut une évolution favorable et structurante

                              Donc Macron prétend remettre les compteurs  à zéro , et nationaliser le système ( depuis paraît qu’il est revenu sur cette promesse) et ceci  sans augmenter les cotisations , ( ça Gattaz ne veut pas en entendre parler ) tout en étendant  les droits aux démissionnaires et aux petits chefs d’entreprise  . 

                              Mais de qui se moque- t- on  !!!.

                              En fait ce que voudrait Macron  c’est dissocier indemnisation et assurance et au final faire porter par les contribuables le financement du chômage. C’est comme si on faisait payer par l’Etat mon assurance habitation et auto . Le chômage n’est plus un risque mais une fatalité relevant de la solidarité nationale . Donc on s’achemine vers la constitution d’un « fonds de secours » , type « calamités agricoles » .

                              Ah si notre ami Rakotoarison et ses copains pouvaient nous épargner leur littérature vomitive. 

                              • BOBW BOBW 1er janvier 21:18

                                V@Pierre Balcon : « Ah si notre ami Rakotoarison... vomitive » Pour éviter ces flagorneries de carpettes ,boycottons les massivement... smiley A.V. reviendra peut-être intéressant comme à ses débuts  smiley


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 janvier 18:00

                                @Pierre Balcon

                                C’est exactement ça ! Le nazisme avait son « Ministère de la propagande » et l’Hyper-Nazisme à son Etat de la propagande ! 

                                Tout s’emballe en faveur de Missieu Macron comme si les Français étaient tous des idiots incapable de raisonner et d’avoir leur jugement : 

                                Si je pouvais je jure que j’interdirais la racaille des journalistes et des médias ! On peut s’en passer non ?

                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er janvier 15:58

                                Missieu MACRON des « Lumières »... Forcément puisqu’il arrive à éblouir les français somnambules !!! 


                                NON, CE N’EST PAS DE LA COMPASSION, C’EST UNE TRAHISON !
                                Visiblement les Français aiment à se faire berner ...

                                - Il parle de changement et il perpétue la politique et l’idéologie de la France de Di Goule ;
                                - Il veut le dialogue et la concertation avec les Français mais au final il décide par « ORDONNANCES » ;
                                - Il veut que « les succès soient ceux de tout le monde » mais il travaille pour l’Empire de l’argent, pour le CAC40 et pour les banques impérialistes ;
                                - Il parle de l’humanisme, mais il veut que la France détruise les pays, domine toute la planète et s’occupe des recettes de cuisines jusque dans les Tribus les plus lointaines... ;
                                - Il diabolise (comme le font tous les responsables français) le Front National naïf à ses yeux mais il veut faire de la France la plus forte NATION AU MONDE ???? !!! C’est plus nuisible que le nationalisme légitime, non ?

                                AUSSI BIZARRE SOIT-IL IL REPREND LES SLOGANS DU « FLN » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il dit dans son discours : «  » « Nous sommes capables de l’exceptionnel »«  » TRADUCTION EXACTE DE «  »Bilad El Mouâdjizat« et de »Ec Chââb El adhim«  » !!! Il oublie où se situe l’obstacle !!! Elle est toujours là et d’actualité la « Question algérienne », Missieu MACRON !!!! Jamais la France ne se relèvera avant de se courber en quatre et avant de reconnaître les conséquences de son TERRORISME !!!

                                TOZ Y A MACRON ET POUR TOZ POUR L’INTELLIGENCE FRANÇAISE !!! Même si vous arrivez à tromper le monde entier, vous n’arriverez jamais à me tromper ! La France est un pays Hyper-National-socialiste, HYPER-NAZI, qui veut tout ramener à « l’équation française » : Langue, culture, intérêts économiques...Et la « diversité chantée par Marianne ? » CELA S’APPELLE UNE HÉGÉMONIE PLANÉTAIRE ET VOUS N’Y ARRIVEREZ PAS MÊME SI VOUS RÉUSSISSEZ A DÉSTABILISER LES VISAGES PALES AMÉRICAINS !!! Depuis l"élection de TRUMP, tous les médias français se sont en effet emballés et ont développé QUOTIDIENNEMENT la PLUS GRANDE DÉSINFORMATION dans le but D’ISOLER LES AMÉRICAINS SUR LA SCÈNE MONDIALE ET BIEN SUR... LA FRANCE VEUT LES REMPLACER... !
                                TOZ A MONSIEUR MACRON ET TOZ POUR VOTRE POLITIQUE EN 2018... !

                                PAS BOUNNNE ANNNEEE / D’ABORD LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE !!!

                                • Petit Lait 2 janvier 13:01

                                  Il faut admettre que l’auteur est gonflé de vendre les mérites de Macron, à tort ou à raison d’ailleurs, sur ce site majoritairement peuplé d’aigris extrémistes de gauche et de droite, ce qui laisse un publique fort réduit pour apprécier le centriste Macron.... 


                                  De toutes façons, il bien trop top pour tirer un quelconque bilan sur le fond. Cela sera possible dans 4 ans maintenant, et là, nous verrons si la France arrive enfin à avoir une croissance au moins au niveau de l’UE, si le chaumage aura baissé pour de vrai et si le pouvoir d’achat se sera amélioré. Mais pour l’instant, il faut être d’une sacrée mauvaise foi pour prétendre voir une réelle amélioration ou une réelle baisse de la qualité de vie d’une majorité de Français. Et quoi qu’il advienne, il y aura toujours une petite minorité, soit qui ne participera pas à l’embellie, soit ne subira pas le déclin. Et quoi qu’il arrive, les éternels insatisfaits de ce site (insatisfait simplement parce que ce n’est ni MLP ni Méluche qui est à la manœuvre) se serviront de ces petites minorités pour justifier de leur courroux.  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires