• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Emmanuel Macron, le seul choix raisonnable pour une démocratie en fin de (...)

Emmanuel Macron, le seul choix raisonnable pour une démocratie en fin de course

Nul ne peut nier que la France comme d’autres nations occidentales vit une crise politique qui annonce la fin d’une époque sans pour autant livrer les contours du monde à venir. En 2017 les Français vont voter. Je m’interroge sur les choix possibles. Les comptes sont vite faits. Il me sera impossible de voter pour la plupart des candidats. Une argumentation honnête et détaillée nécessite un texte assez substantiel. Mais il est possible de résumer en quelques points son opinion politique.

1. Marine le Pen. Pour des raisons évidentes, il est hors de question de voter FN. Ce parti est composé de gens pour la plupart incultes et son programme de sortie de l’euro et l’Europe est suicidaire. Il suffit d’écouter les cadres du FN pour être dissuadé de voter pour ce parti qui néanmoins possède son utilité en tant que thermomètre des colères et du marasme actuel. On ne peut nier que des millions de gens vivent mal mais les solutions apportées par le FN sont inacceptables et ne feront qu’aggraver les choses.

2. François Fillon. Je passe sur l’affaire Pénélope pour examiner le positionnement de ce candidat dont le programme est assez classique, typique de ce que peut produire la droite française depuis des décennies avec des dispositions adaptées au monde contemporain. Fillon a la stature pour être président mais son projet est brutal. Il y a mieux à proposer que d’affaiblir la sécurité sociale pour tous et de réduire drastiquement les fonctionnaires, pour autant que cela soit possible. Il n’y a aucune honte à voter Fillon mais je ne voterai jamais à droite.

3. Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise. Préparez les tomates et les quolibets, je sens que mes propos vont déplaire ! D’abord, je me méfie d’un type qui n’a pas hésité à louer Castro et Chavez. Au vu du Venezuela actuel, on peut s’interroger. J’ai lu les dix propositions de Mélenchon. Aucune n’a une quelconque utilité pour améliorer la vie des gens. En caricaturant, Mélenchon incarne une sorte de tyrannie douce composée d’un mélange de terreur révolutionnaire, de Commune et de révolution bolchevique avec les éléments virulents extirpés pour les rendre compatibles avec l’Etat de droit. L’écologie de Mélenchon conduira le pays vers un lent déclin. Le communisme vert n’a pas plus d’avenir que le communisme soviétique. Mélenchon propose du vent qui n’est pas capable de produire de l’énergie éolienne. Son projet est organisé comme une planification telle qu’elle était en œuvre dans les années 50 et 60 du siècle précédent. La retraite à 60 ans qu’il propose suppose une augmentation des charges pour les actifs. Penser que taxer la finance sera une solution n’est qu’une rêverie adressée aux ignorants de l’économie dont fait partie Mélenchon qui de plus n’est pas un libéral au sens politique avec sa proposition de constituante purement démagogique, comme du reste l’idée de révoquer un élu par référendum populaire. Il existe déjà une possibilité de révocation, c’est de ne pas le réélire. C’est pour ces raisons et bien d’autres que je rejette le candidat des insoumis. Au nom de l’éthique de responsabilité. Je n’ai pas de temps à perdre à analyser le programme d’un type qui se comporte comme un tyran et qui croit que la politique se joue en faisant tomber des têtes.

4. Benoît Hamon. Le candidat socialiste n’a visiblement pas la carrure pour être un président mais je peux me tromper. Il faut se garder des préjugés. Quel reproche peut-on lui faire et quelles critiques face à son projet ? Le problème c’est que la mesure phare du revenu universel est irréalisable et que du reste, ce revenu est présenté dans une version qui tue l’idée qui sert de ressort. Il y avait une autre formulation plus intelligente avec l’idée de l’impôt négatif. Pour le reste, Hamon représente un parti socialiste dont le passé montre qu’il n’a pas su gouverner intelligemment ce pays et proposer des mesures efficaces, innovantes ou courageuses. Ce parti a trahi la classe ouvrière et se complait dans des lubies idéologiques improductives sur le plan civilisationnel. Néanmoins ce parti peut gouverner, mal certes, mais il peut gouverner.

5. Yannick Jadot. Je crois que c’est vite réglé. Jadot représente le totalitarisme écologiste ou pour le dire autrement, le fascisme vert avec ses apparats chics prisés par les bio bio. C’est un technocrate extrémiste. Pire que Mélenchon. Le seul bien que peuvent faire les Verts pour la France, c’est de s’éclipser.

6. François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan. En caricaturant, Asselineau c’est le Caliméro des présidentielles qui ne voit guère plus loin qu’un témoin de Jéhovah. Son nationalisme est inacceptable et son programme est suicidaire. Dupont-Aignan c’est la même chose mais en light. Le souverainisme est la maladie des nations devenues narcissiques.

7. Philippe Poutou et Nathalie Arthaud. Pour des raisons évidentes, il m’est impossible de voter LO ou NPA. Ce qui n’enlève rien aux qualités brillantes d’un Besancenot qu’on aura plaisir à écouter sur les plateaux de télévision. Quant à Poutou, il permet au spectateur de se dérider en regardant un débat présidentiel.

8. Emmanuel Macron. Le personnage paraît fabriqué mais s’il n’était pas habité, Macron ne serait pas dans la course présidentielle. Le phénomène Macron échappe aux catégories classiques de la politique. Le personnage est intéressant. L’absence de programme dont du reste il se réclame n’est pas un caractère rédhibitoire pour trois raisons. D’abord aucun gouvernant ne réussit à appliquer un programme qui permet son élection. Ensuite les conditions changent et l’idée d’un programme relève de la croyance en un monde gouverné par les lois déterministes. Enfin, l’idée de programme renvoie à un schéma épistémologique hérité de l’ordinateur et de plus, ce schéma transposé à la politique suppose que les électeurs sont extérieurs à la gouvernance et se placent comme des consommateurs à qui l’on propose des programmes comme au restaurant il y a des menus. La notion de projet est plus riche et englobante. Dans un projet politique, les citoyens sont impliqués dans la réalisation.

Les programmes des candidats sont composés de mesures phares irréalisables ou suicidaires et de mesures réalisables mais sans grande incidence !

L’atout de Macron pour les citoyens qui pensent comme moi, c’est qu’il est crédible pour la fonction présidentielle en permettant d’écarter les irresponsables que sont Mélenchon et Le Pen et les responsables de l’état médiocre du pays que sont le PS et LR. Cela dit, un vote PS ou LR est tout à fait honorable. Chacun défend ses intérêts en pensant amener au pouvoir un président ou une gouvernance crédible et légitime. Un vote FN ou Mélenchon ne doit pas être condamné. Les humains sont souvent gagnés par l’irrationnel et la folie. Le philosophe libéral que je suis ne peut pas condamner les fous. Il ne peut que tenter ce défi impossible de guérir le monde de la folie.

J’étais parti pour ne pas voter et si je vais aux urnes, c’est pour voter Macron parce qu’il m’est impossible de voter pour les autres candidats. Ce n’est qu’une profession de foi sans espérance. Mais tout est possible


Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    



  • Tout à fait d’accord !
     
     
     
    LE GOGOCHO DOIT LÉCHER LE CUL DE LA COMTESSE DU BARON DE ROTHSCHIILD !
     
     
     smiley  sslluuuurrrrrpppp !
     
    ça serait génial ! 
     
     
    « Le gland remplacé jouit dans le fantasme de soumission à la pensée dominante ! » Cohn le tripoté


    •  
       
       
      Malheureusement GRANDES OREILLES va le couler ....
       
      sniff !  smiley
       
       
      Grandes oreilles est benêt mais il n’aime pas la putasserie à Rothschild ...
       
       
       
      « Martin Schultz, dans son jet à 20K€/heure se faisait repasser ses pantalons par ses assistants surpayés ... avant de poursuivre le FN et UKIP ... » Urocrate anonyme
       
       


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 février 21:00

      Macron ne proposera pas LA « Révolution » progressiste nécessaire à la France.

      Fin 2016, Macron a publié un livre intitulé « Révolution ».

      Mais, à ce jour, aucune de ses propositions n’apparaît « révolutionnaire ».

      Par exemple, sa proposition d’étendre l’assurance contre le chômage aux travailleurs indépendants, alors qu’elle est actuellement le fait des seuls salariés, ne constitue rien de « révolutionnaire ».

      Et, pour ce que l’on en connaît, le reste de ses propositions est à l’avenant...

      Quant à Jean Pisani-Ferry, le « maître d’œuvre » de « son » programme, il n’est pas spécialement connu pour s’être fait le chantre de l’innovation et du progressisme capitaliste...

      Qu’on en soit déjà convaincu ou pas, dans le cadre de la Mondialisation, il n’en demeure pas moins que le débat socio-économique fondamental reste focalisé sur l’efficacité du Capitalisme, son iniquité intrinsèque, et les relents de l’alternative communiste, prônée par Marx depuis 170 ans, destinée à éradiquer cette iniquité intrinsèque du Capitalisme, qui fut un échec mondial retentissant.

      Macron ignore ce problème fondamental. Donc, il n’entreprendra pas la Refondation du Capitalisme, Révolution authentiquement pacifique, innovante, progressiste et équitable qui, seule, permettra d’éradiquer à jamais l’iniquité intrinsèque du Capitalisme.

      Moyennant quoi, après l’élection présidentielle de 2017, la France continuera de s’enfoncer dans sa crise structurelle durant le prochain quinquennat qui s’avérera la mandature la plus calamiteuse depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale... au lieu de (re)devenir un phare « socio-économique » pour la planète.

      Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent

      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/des-peuples-socio-economiquement-189741#forum4815858


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 février 13:49

      Je goûte avec une toute particulière délectation la pertinence de l’argumentation des fanatiques de Macron...



    • Tall Tall 20 février 17:01

      Merci pour ce moment !

       
       smiley

      • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 février 17:48

        @Tall

        Sacré Dugué, le voilà qui fait dans les billets humoristiques...


      • Tall Tall 20 février 18:08

        @Robert Lavigue

         
        Faut comprendre ...
        L’autre jour, Dugué allume sa télé juste au moment où Macron dit >

        - Je vous aime !

        Un cri du coeur bouleversant ... venant d’un ministre PS dont la sincérité est garantie.
         
        Alors, ce brave Dugué si injustement mal-aimé par le jury Nobel de physique ( des ignares qui votent FN ) a immédiatement craqué ... c’est le coup de foudre !

      • Doume65 20 février 19:12

        @Robert Lavigue

        « le voilà qui fait dans les billets humoristiques »
        Pourquoi, ce n’était pas déjà le cas ?


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 février 19:16

        @Doume65

        Je suis hermétique à l’humour quantique !

        Par contre, là c’est du grand Art...


      • Habana Habana 21 février 13:04

        @Tall

        Effectivement !
        Mais tout de même, un chercheur qui trouve c’est vraiment très rare !
        Malheureusement pour nous, si c’est pour trouver des conneries pareilles, le mieux est de retourner chercher !

      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 21 février 15:24

        Merci pour ces 5 ans.

        Donc en gros, à choisir entre des pestes et le choléra, on accepte la maladie dans tous les cas.
        Le problème est que c’est comme il y a 5 ans, 10 ans, etc ... J’appelle ça faire du sur place.
        Un président est aujourd’hui élu avec moins de 30% des électeurs au premier tour. Le premier tour est le vrai choix parmi les candidats qui auront recueilli les signatures et dont les médias auront accepté de donner une visibilité minimum (il faut faire une demande où ?). En réalité, cela donne majoritairement un panel de candidats issus des mêmes dynasties parlementaires, dynasties étant toujours les mêmes d’où, il y 5 ans, il y a 10 ans. Boucle sans fin avec à peine d’évolutions.
        Une manière de manifester son refus est le vote blanc (je me déplace pour voter donc je suis motivé et j’indique qu’aucun ne me convient) mais on ne tient pas compte du vote blanc qui est un vote.
        La démocratie est vraiment malade. Personnellement, faisant mon propre constat des causes qui rendent mon pays malade (forcément peste ou choléra :), je n’ai que 2 choses qui me motiveraient : la première est le renouveau de la démocratie (cumul, transparence, durée des mandats, etc ...) et la deuxième est de descendre ce foutu chômage (chaque président, depuis Pompidou, quitte ses fonctions avec plus de chômeurs que le jour de son arrivée). Programme très simple qui tient sur une page A4. Conclusion : ce n’est encore pas pour cette fois (malheureusement).

        La petite pétition apolitique pour la démocratie

        https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


      • Le421 Le421 21 février 20:19

        @Tall
        1.5/5...

        C’est très rassurant.
        Qui a dit que les lecteurs d’Agoravox étaient des abrutis incultes et populistes ?

        Merci pour votre démonstration Mr Dugué.
        Votre bouffon, on va le mettre Président. Chez Rothschild !!


      • baldis30 21 février 21:27

        @Le421
        bonsoir,

        « Votre bouffon, on va le mettre Président. Chez Rothschild !! »

         Colossale erreur ! magnifique bourde ! gigantesque méprise !
        Il est tellement incompétent que les Rothschild n’en voulant plus et renonçant à payer des indemnités de licenciement mirobolantes l’ont poussé à être candidat !

        Vous ne l’aviez pas compris : au sens de Peter , et sous l’amicale pression de ses proches, il va réaliser sa sublimation percutante après avoir dépassé son niveau d’incompétence 

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 17:59

        @Tall


        Je pense que Macron est un choix judicieux. Il ne s’engage a rien ett c’est réaliste, puisque rien de ce qui serait nécessaire ne semble possible.... et que TOUT pourra arriver, On ne souligne pas assez que Macron joue exactement la meme carte que Trump. Ce serait rafraichissant d’avoir une finale Macron - Le Pen.

        PJCA




      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 18:12

        @Pierre JC Allard


        Un petit ajout : quand un nombre croissant d’électeurs vont réaliser que les médias cherchent plus que jamais a les manipuler, leurs attaques contre Macron vont donner a celui-ci un autre atout... qui a été aussi a été aussi un élement essentiel de la stratégie gagnante de Trump dans le dernier droit.. Apres cette élection, en France comme aux USA, on ne pourra plus parler sérieusement de démocratie.

        PJCA

      • L'enfoiré L’enfoiré 23 février 16:56

        @Pierre JC Allard,

         Une finale Macron Le Pen, Tout à fait, ce serait amusant.
         J’approuve l’idée.
         La différence entre les deux, c’est que l’un était aux States avec des gagne-petits, et ici, ce sont les sans-dents comme disait Hollande qui gagneraient.
         Aux States, les salaires n’ont pas progressé non plus à part dans des professions très spécialisées que l’on trouve dans la Silicon Valley.
         Les moins riches sont toujours plus nombreux que les autres et le vote n’est plus comme avant qui donnait plus de votes aux plus riches.
         J’ai l’impression que Trump se dépêche de signer ses décrets le plus rapidement possible avant que l’opposition le déstabilise.
         Les grandes sociétés GAFA font semblant de le suivre actuellement... jusque quand ?
         


      • Alren Alren 20 février 17:12

        Pour quelqu’un qui se prend pour un génie (de la physique quantique en particulier ce qui fait bien rigoler ceux qui y connaissent quelque chose !!!), vos arguments contre le programme L’avenir en commun étayé par des gens sérieux, eux, des économistes universitaires, sont dignes du café du commerce.

        Et je ne parle pas de l’attaque ad hominem contre JLM, faite de viles insinuations.

        En fait, vos diatribes contre les autres candidats ne servent qu’à masquer l’attaque, forcément pitoyable, contre le seul candidat qui fait horriblement peur à vos maîtres, les ultra-riches.


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 février 17:15

          @Alren

          Le programme de Mélenchon relève de la pensée magique. Les créateurs d’emploi sont les entreprises sous réserve qu’elles aient un carnet le commande. Le programme de Mélenchon ne fera que ruiner la France avec des déficits. Bref, je n’ai pas de temps à perdre avec des gens dont le cerveau fonctionne comme celui des adeptes d’une secte


        • Sparker Sparker 20 février 17:22

          @Bernard Dugué
          Merci pour l’insulte...
          J’hésite à vous en balancer une aussi mais je ne suis pas bien pensant réactionnaire à la courte vue et soumis alors je vais me retenir juste pour qu’on ne dise pas que la FI est impolie avec les connards.


        • Clocel Clocel 20 février 17:34

          @Bernard Dugué

          « je n’ai pas de temps à perdre avec des gens dont le cerveau fonctionne comme celui des adeptes d’une secte »

          Que de mépris...

          Sûr, avec Macron vous restez dans l’église officielle, la secte dominante ...


        • Alice Alice 20 février 17:37

          @Alren
           

          "Pour quelqu’un qui se prend pour un génie (de la physique quantique"


          Justement !


          Le raisonnement de l’auteur se tient dans un univers parallèle.

           

          Dans notre univers à 3 dimensions, Macron, le candidat officieux du PS poussés par les médias sera éliminé dès le 1er tour.

           

          Et c’est alors que restera au second tour le vrai candidat rassembleur de la Gauche.


        • lautrecote 20 février 17:52

          @Sparker
          trop tard ! smiley


        • Laulau Laulau 20 février 18:48

          @Bernard Dugué
          Le programme de Mélenchon relève de la pensée magique

          Mais la pensée magique, ça vous connais ! Il suffit de vous entendre causer de mécanique quantique ou de relativité. J’ai pleine confiance en vous, vous êtes le Jules Vernes de la politique. Mélenchon va ruiner la France ...... Mais n’est-elle pas déjà ruinée comme dirait gros sourcils ? Mais Macron n’était-il pas aux manettes de notre économie il y a quelques mois ?
          Pauvre cloche !


        • Doume65 20 février 19:18

          @Clocel
          « Sûr, avec Macron vous restez dans l’église officielle, la secte dominante... »

          En fait, Bernard Dugué la joue petit avec son Macron. C’est évidemment Rothschild lui-même qu’il faut mettre à la tête de la France.

          Attends, on me dit un truc dans mon oreillette comme quoi il le serait déjà.

          Merde.. ! Bon, alors on reste comme on est, avec « l’ennemi de la finance » Normal 1er et ses sbires, Macron compris. Promis, je ne recommencerai plus.


        • capobianco 20 février 19:25

          @Bernard Dugué
          Afficher de façon aussi indécente vos diplômes et savoirs pour pondre de telles « choses ».


        • @Bernard Dugué
           
          des adeptes d’une secte
           
          Vous prétendez avoir fait de la philo, mais le principe de la dialectique, du balancier de l’Histoire, qui actuellement va contre le libidineux 68ard sans peuple ni nation et négrier, est par principe sur le pathos
           
          Si les ouvriers étaient socialistes au 19e c’est pas parce qu’ils avaient lu Marx et comprenaient le fétichisme de la marchandise où l’identité de l’identité et de la négation de l’identité...
           
          C’est parce qu’ils se savaient baisés.
           
          Vous avez passé vos diplômes chez Bonux ?
           
           
          « Le crétinisme du gogocho, même super diplômé, a un coté rassurant » Feric Jaggar smiley 


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 février 21:09

          @La Baudruche négrière patronale verdie

          La baudruche aurait-elle soudain le syndrome de la conscience malheureuse ? Vous me faite sourire, vous êtes un peu le Poutou des commentaires d’Agoravox. Le reste des commentaires est affligeant. L’expérience est instructive. Ce qui paraît étrange, ce sont tous les musclors qui se la jouent derrière l’anomymat d’un pseudo. Tout ceci est distrayant au début et après, ça devient lassant. A plus, je vais préparer un article sur la folie du monde et continuer mes travaux de philosophie scientifique, du quantum au cosmos. Alléluia !


        • @Bernard Dugué
           
          Conscience malheureuse de régression-dépression (et non de vision ni folie) due au crétinisme du 68ard et son intersubjectivité néantissime et néantisante.
           
          Et cette régression suit la destruction de ce que des décennies de dialectique avait réussi a installé, l’Etat et le peuple, qui est maintenant redemandé une 2eme fois, dans le comique donc comme disait Marx
           
          La grande Subejectivuté du bobo la Nuit Avachie, la branlette, a rencontré son destin, le réel. L’égalisation régressive masturbatoire se heurt au principe de réalité, la politique, au concept, à l’objectif
           
          Alors les salopes ONG qui organisent la traite négrière pour le Capital car ça les fait mouiller s’attirent la haine dans le réel.
           
          Quand à la folie elle a disparu pour la jouissance. Même les transhumanismes ne sont que réinventeurs de la métaphysique, qu’est ce qu’ils vont sauver, la mémoire ? le corps, l’information, l’âme ? Pourquoi faire ? Se branler éternellement ? Se différencier encore plus à coup de mutations ? et finir névrosés car les mattuvus qui existent en selfies ne seront plus regardés par des Autres qui s’en fouteront ? Des gros sexes jouisseurs 24h/24 onanique qui finiront apathiques déprimés. Et ce n’est pas la folie qui anime l’occident mais la déprime, même pas la décadence, la dépression du seul, du multiethnqiué dans son Supermarché
           
          Les googchos sont des crétins.
           


        • Ar zen Ar zen 21 février 09:19

          @Alice

          Malheureusement le candidat « rassembleur de gauche » ne va pas pouvoir compter sur les électrices et électeurs d’Emmanuel Mac Rotschild, de Hamon, de Jadot. Ni sur celles et ceux du FN ou de Fillon.

          Alors que va t-il rassembler ? Une petite vidéo explicative :

          https://m.youtube.com/watch?v=tY4gu0Nr5xs


        • Alren Alren 21 février 13:09

          @Ar zen

          Malheureusement le candidat « rassembleur de gauche » ne va pas pouvoir compter sur les électrices et électeurs d’Emmanuel Mac Rotschild, de Hamon, de Jadot. Ni sur celles et ceux du FN ou de Fillon.

          C’est vous qui prenez la main des électeurs dans l’urne ou même qui glissez le bulletin dans l’enveloppe à leur place ? Je ne savais pas.

          Je ne vous félicite pas pour l’élection de Sarkozy en 2002 qui nous a également valu Hollande en 2012 !!!

          Donc vous préférez tous ces candidats à Mélenchon ? Comme les ultra-riches et leurs journaleux prestitués ?


        • Alren Alren 21 février 13:13

          @Bernard Dugué

          Bref, je n’ai pas de temps à perdre avec des gens dont le cerveau fonctionne comme celui des adeptes d’une secte

          Tout le monde il est bête sauf moi, c’est ça ?

          À ce niveau de rupture avec le réel, je ne sais pas si ça peut se soigner ....


        • Le421 Le421 21 février 20:11

          @Bernard Dugué
          Adeptes d’une secte ??

          Depuis longtemps alors...
          Votre chef de file était bien jeune à l’époque.

          Et vu votre niveau et vos convictions, je me pose deux questions...
          Avez-vous compris le fonctionnement de la France Insoumise ?
          Macron Président !! C’est pas ce que j’ai entendu dans votre équipe « normale qui n’a rien d’une secte » ??

          Allez.
          A la niche !!


        • Le421 Le421 21 février 20:24

          @Sparker
          Je suis témoin. Vous n’avez pas traité Monsieur Dugué de connard.
          Vous avez juste précisé qu’à la FI, nous restons polis avec ceux dont les avis divergent.

          Vous comme moi, nous avons un souci avec ce genre de personne.
          On n’est pas du même niveau.
          Perso, je suis tellement idiot que je n’ai jamais compris lequel était au dessus ou au dessous !!

           smiley  smiley  smiley


        • Roubachoff 22 février 05:40
          @Bernard Dugué
          Si vous êtes aussi nul en physique quantique qu’en économie, ça promet. « Les entreprises créent l’emploi », c’est une ânerie, rien de plus ni de moins. Ce qui crée l’activité humaine (une donnée fichtrement plus importante que l’emploi) c’est la vie, tout simplement. Et depuis deux siècles, il se trouve que l’explosion des sciences et des techniques (ça devrait vous dire quelque chose) a généré une formidable augmentation qualitative et quantitative de l’activité humaine dont les entreprises (et le capitalisme en général) ont tiré les marrons du feu. En l’état, les entreprises sont des vecteurs de création d’emplois qui s’approprient et détournent ce qui devrait profiter à la collectivité. Des parasites, si vous préférez. Bien entendu, ces entreprises prédatrices n’ont rien à voir avec de légitimes associations d’hommes et de femmes oeuvrant à une cause commune.

          Deux autres petits points, en passant.

          1) « Il n’y aucune honte à voter Fillon. » Eh bien, qu’est-ce qui vous faut ! A part une petite caste de vieux notables qui s’accrochent à leur argent alors qu’ils ont les deux pieds dans la tombe (regardez le public de ses meetings) - et ce après avoir passé leur vie à rapiner et tricher de toutes les façons possibles, comme leur héros - je ne vois pas qui pourrait, sans rougir de honte, glisser dans l’urne un bulletin au nom de ce mafieux.

          2) Si vous leur foutiez un peu la paix, à Castro et à Chavez ? Au cas où ça vous aurait échappé, l’Amérique du Sud et les Caraïbes sont des régions où la misère, l’exploitation et la violence des possédants faisaient et continuent à faire des ravages. En 1973, au Chili, Salvatore Allende a payé au prix fort son attachement à la démocratie - assez peu partagé par nos chers amis Américains, s’il vous en souvient. Alors, si vous aviez le choix entre être Castro, Chavez ou Allende, que feriez-vous ? Je vous concède que les homélies bolivariennes de Mélenchon sont ridicules. Mais je doute que nous partagions une même analyse des causes.

          Une mise au point, enfin. Je n’appartiens pas à une secte, je juge le programme de la France Insoumise immature (hélas) et je crains qu’une victoire de Mélenchon (peu probable) nous conduise très vite à avoir à la tête du pays un clone du sinistre Tsipras. La baudruche Macron est-elle préférable ? Pas à mes yeux.
          Bref, ce pays contraint à un choix politique suicidaire n’a jamais été autant en danger depuis la débâcle de 1939. 

           

        • L'enfoiré L’enfoiré 23 février 17:05

          @Bernard Dugué bonjour,

           Je suis bien d’accord que les entreprises font des études de marchés pour déterminer là où cela rapportera le plus.
           Le PIB d’un pays est basé bien plus par les potentiels d’exportation que de l’intérieur seul
           Les grandes entreprises produisent plus que ce qui pourrait être consommé localement.
           Il faut trouver des acheteurs là où ils sont.
           Un carnet de commandes bien remplis permet des largesses du côté social.
           Ce n’est des cerveaux adeptes d’une secte, ce sont des cerveaux qui pensent à leur poche et ne se posent pas la question du « comment on fait ».
           Tout est une question d’équilibre, de balance financière.
           J’ai été assez en contact avec les directeurs financiers successifs pour en savoir quelque chose.
           Faire plus avec moins était leur devise .


        • L'enfoiré L’enfoiré 23 février 17:33

          @Roubachoff,
           Je vais vous dire ce qui crée de l’emploi, cela n’a plus rien à voir avec du « travail » dans le sens original du mot trepalium est une déformation de tripalium, un instrument formé de trois pieux, deux verticaux et un placé en transversale, auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les soigner, ou les esclaves pour les punir.
           « Les temps modernes » de Charlot, c’est fini, râpé.
           Maintenant, ce sont les neurones qui apportent des idées géniales et les implémentent pour que le « système » fonctionne mieux.
           Cela ne nécessite pas nécessairement de longs diplômes avec beaucoup de signatures.
           Les autodidactes sont parfois bien lotis pour trouver leur chemin dans l’existence.
           Fillon pour moi, c’est avant tout un catho.
           J’ai été voir chez Castro en 1996, comment cela se passait.
           Epoque où l’URSS ne continuait plus à fournir ce qui manquait puisqu’elle n’existait pas et que l’embargo était toujours non libre-échangiste avec Cuba.
           Les magasins vides, les touristes parqués dans des ghettos à Varadero où n’entraient pas les voitures des Cubains.
           Oui, tout cela j’ai vu.  
           Et bien, je dois avouer que malgré le beau soleil et la mer, je n’ai pas gardé une envie de m’y installer.
           C’est très bien d’avoir de l’éducation et des soins presque gratuits, mais s’il n’y a pas de médicaments ou de moyens d’utiliser autre chose que de la monnaie non convertible, cela craint.
           Mélanchon, c’est du communisme où je me trompe ?
           Hamon avec son revenu universel, il faudra le payer.
           Puis quand il le sera à celui qui n’y ajoute rien et qui voudrait plus le « petit riche » lui dira ’
          - tu vas pas me faire chier. Tu l’as voulu ton revenu universel, alors de quoi tu te plaints ?
          - Je me plains parce que je ne fais plus partie des gens qui font l’histoire. Je voudrais utiliser mes dons pour le faire...
           Quant à Le Pen, je l’ai déjà dit, quand on n’est pas aussi grand que les States qui utilisent Internet avec les clés et la langue ad-hoc, fermer les frontières, ça craint aussi dans une stratégie de bloc dans lequel le monde se trouve.
           La mondialisation, il ne faut pas me le répéter, c’est pas bon pour tous et cela profite à l’establishment..
           : Je sais c’est une autre manière de présenter les solutions du RU et d’autres problèmes, mais c’est ainsi.
           


        • Ar zen Ar zen 23 février 23:33

          @Alren



          Et vous, vous avez voté Sarkozy en 2002 ? 

          Je vais voté pour François Asselineau, le seul candidat capable de rassembler les Françaises et les Français au delà du clivage droite-gauche que nous servent tous les autres candidats. 

          Sur Agoravox jamais de critique sur le programme de François Asselineau. Personne ne trouve anormal qu’il ne paraisse jamais dans les médias de grande diffusion appartenant, en France, aux puissances de l’argent. Comment expliquer son absence des médias sinon parce que la stratégie de l’oligarchie est claire ; couper le sifflet à Asselineau en ne lui donnant jamais la parole. S’il était un candidat du « système » il serait présent dans les médias dominants. Il ne l’est pas. Jamais. Et même si l’UPR a fait des petits scores aux dernières élections européennes et régionales, au moins ce parti était présent partout en France. Ce qui est loin d’être le cas pour d’autres partis. 

          Mettons face à face Macron et Asselineau. Pourquoi l’un est promu dans les médias et l’autre pas ? A votre avis ? Macron vient directement de chez Rotschild. Il n’a jamais été élu, il a été nommé. Il est lancé comme une marque de lessive. Il n’a pas de parti et pourtant il a de l’argent. 

          Vous pensez ce que vous voulez. Mais visiblement il y a un candidat qui inquiète l’oligarchie et les puissances de l’argent. Le programme de François Asselineau est d’ailleurs taillé pour retirer leur pouvoir aux puissances de l’argent. Mais ceci les critiques sur François Asselineau se gardent bien de le souligner. Et pourtant son programme est terriblement destructeur pour l’oligarchie. 

          Pour vous répondre, je suis pour une démocratie semi-directe, sur un modèle suisse, le type de démocratie le plus abouti sur notre planète. Si vous ne connaissez pas le fonctionnement de la Suisse je vous conseille de l’étudier. En résumé : le peuple est le souverain, pas l’oligarchie. Il y a bien sûr des défauts mais c’est quand même pas mal. 


        • Clocel Clocel 20 février 17:19

          Si le but est de précipiter le merdier, Macron est effectivement l’homme de la situation.

          Faut vraiment être idéologiquement à l’arrêt pour envisager sérieusement une telle hypothèse.

          Perso, ça me ferait mal au cul de distraire une minute de ma précieuse vie unique pour plébisciter ce Tartuffe.

          Donc, le jour dit, j’irai tutoyer le goujon, comme d’hab !


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 février 17:21

            « Il suffit d’écouter les cadres du FN pour être dissuadé de voter pour ce parti qui néanmoins possède son utilité en tant que thermomètre des colères et du marasme actuel. »


            Il sert surtout de repoussoir depuis des années et des années pour amener au « vote utile », c’est-à-dire faire élire par une majorité d’électeurs le candidat qui va servir les intérêts contraires aux leurs. le scenario devient lassant, et je ne vais sûrement pas voter pour le candidat de Bergé, Rotschild, Attali, Gattaz, mais aussi Hollande et Collomb. 

            Comme je ne voterai jamais pour le FN, je voterai blanc.Le bouleversement nécessaire ne passe pas par les urnes.La « démocratie représentative » n’est qu’une oligarchie déguisée. 

            La seule période démocratique en France a été celle du Gouvernement provisoire de la République française (en abrégé GPRF), non élu mais plus légitime que ce qui sort des urnes, du 3 Juin 1944 au 27 Octobre 1946.

            • foufouille foufouille 20 février 17:24

              il a juste payé 120 000 de restos avec de l’argent public à ses futurs électeurs ce qui est rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires