• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > En Libye, c’est la guerre

En Libye, c’est la guerre

Les s'en va-t-en guerre, les marchands d'armes et de prêts aux Etats surendettés, tous ceux à qui profitent le désordre et les diversions militaires à usage interne peuvent être contents : c'est la guerre en Libye depuis samedi après-midi. Quelques informations clés glanées sur des médias non complaisants à la version officielle des événements.

Après une première incursion aérienne française à 16h45 GMT qui a résulté dans la destruction d'un blindé —la presse britannique parle de son côté de rodomontades françaises ("lots of French posturing"), la Libye a saisi samedi le conseil de sécurité de l'ONU pour dénoncer ce qu'elle considère comme une ingérence grossière dans ses affaires intérieures.

Avant cela, le colonel Khadafi avait de son côté écrit à Sarkozy, Cameron, Obama et au secrétaire général de l'ONU pour leur dire qu'ils auraient à "se repentir" d'une intervention militaire en Libye. Le dirigeant libyen a affirmé à cette occasion que tout son peuple était avec lui et prêt à mourir pour lui, "hommes, femmes et enfants". Après la conférence de presse au cours de laquelle fut lue la missive de Kadhafi aux chefs de l'Empire, une troupe de femmes a pris d'assaut l'hôtel où sont installés les journalistes étrangers pour exiger que ceux-ci "disent la vérité sur la situation en Libye". 

"La Méditerranée et toute l'Afrique du Nord sont désormais une zone de guerre", devait tonner plus tard le chef et guide de la révolution libyenne (Khadafi a officiellement renoncé au titre de chef de l'Etat en 1979) dans un bref message à la population.

Samedi, les rebelles avaient annoncé la destruction de l'un de leurs ("vieux") avions de combat, nouvelle relayée par l'AFP. De son côté, le gouvernement libyen affirmait respecter le cessez-le-feu demandé par la résolution 1973 votée jeudi dernier par le conseil de sécurité de l'ONU prévoyant entre autres l'établissement d'une zone d'exclusion aérienne( mais interdisant la présence de troupes étrangères au sol...). Il avait invité vendredi la communauté nterntionale à envoyer des observateurs pour constater l'arrêt des opérations militaires.

Les puissances occidentales se sont prévalues notamment de l'incident rapporté par l'AFP sur base d'un témoignage téléphonique émanant du QG des rebelles à Benghazi pour déclarer que Khadafi continuait à "défier le monde" et qu'il fallait donc passer à l'attaque, une intiative que le premier ministre britannique David Cameron a justifié à la Chambre des communes dans un discours aux accents lyriques.

Avant la première attaque, une conférence au sommet destinée à planifier les opérations militaires avait été convoquée à Paris par Sarkozy. Plusieurs pays du Golfe y participaient.

Obama a fait savoir depuis le Brésil, où il se trouve en visite officielle, que pas moins de 110 missiles Tomahawk lancés de navires américains étaient tombés sur des installations de défense anti-aérienne libyennes. A Paris, Hillary Clinton justifiait les attaques contre la Libye tout en apportant un soutien sans réserve à la dynastie régnante à Bahreïn, où sept manifestants —chiites— ont été abattus jeudi dernier par les forces de l'ordre à Manama.

Samedi soir, des missiles pleuvaient sur les quartiers résidentiels proches l'hôtel de la presse internationale à Tripoli, signale le journaliste de TELESUR, agence de presse latino-américaine ayant son siège à Caracas.

En Russie, pays qui, de même que la Chine et l'Allemagne, s'est abstenu lors du vote de la résolution 1973, le ministère des Affaires étrangères a déploré l'intervention militaire.

Au Vénézuéla et en Bolivie, Hugo Chavez et Evo Morales n'ont pas mâché leurs mots pour condamner ce qu'ils considèrent comme une intervention militaire de l'Empire destinée à faire main basse sur les richesses pétrolières de la Lybie. Le chef de la révolution bolivarienne a raillé ouvertement les motifs humanitaires de l'intervention occidentale en Libye, renvoyant au fait que les Etats-Unis et leurs alliés ont impunément causé la mort de un million de civils en Irak. Rappelons que le Vénézuéla avait proposé ses bons offices dans la crise.

Le ministère des Affaires étrangères libyen, après avoir signalé des dégâts matéreiels considérables ainsi que des pertes en vies humaines innocentes à la suite des bombardements franco-américano-britanniques, a déclaré que son pays considérait comme nulle la résolution de l'ONU, prendrait toutes les mesures nécessaires pour se défendre (y compris les moyens aériens) et cessait toute coopération avec l'UE dans le domaine de l'immigration clandestine.

Lampedusa prépare-toi.


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 21 mars 2011 11:03

    J’ai toujours eu du mal à considérer l’OTAN comme une organisation humanitaire, et les pressions exercées par les lobbys et les multinationales comme  des défenses des droits de l’homme. Le plus marrant, c’est que les pays occidentaux qui mettent à feu et à sang l’Irak et l’Afghanistan, qui ont laissé faire un génocide au Rwanda, qui ont laissé massacrer les palestiniens à Gaza, qui ont laissé faire le coup d’état au Honduras, qui laissent massacrer les manifestants à Bahreïn, et la France qui a commencer par proposer son aide à Ben Ali et à Moubarak, et bien tout ce beau monde dans un geste désintéressé va aider la population libyenne sans autre intention que de leur rendre la liberté ... si c’est vrai tant mieux pour eux, mais j’avoue que je suis sceptique. Souhaitons que ce ne soit pas une odeur de pétrole qui attire tous ces rapa...tous ces braves gens ! Dans les jours ou les semaines qui viennent nous serons fixés...lire ci-dessous :

    http://2ccr.unblog.fr/2010/12/08/manipulation-internationale/


    • Kalki Kalki 21 mars 2011 14:43

      La guerre en libye seulement ?

      la pauvre elle doit se sentir seul, comme un cheval avec des oeillière qui ne voit pas le cheval d’a coté en guerre lui aussi

      l’afrique est en colonisation

      et le monde est en guerre


    • Reflexions 21 mars 2011 17:41

      Toutes les guerres qu’ont provoquées, soutenues ou manigancées les USA, ont été faites pour assurer leur leadercheap sur la Planète.

      Cela depuis plus d’un siècle

      La 1ere guerre mondiale ( attentat de Sarajievo ) , la 2 eme (avec le soutien à la montéee du Nazisme ) , la guerre d’Algérie (avec le soutien à la montée du FLN A ) , les guerres Arabes, la guerre des Balkans ( arrétée in extremis par Chirac ), et aujourd(hui la guerre de Libye( avec le soutien à la montée du CNL libyen ) .....

      Dans toutes ces guerres, un seul ennemi : l ’ EUROPE  ! ! !  !

      La preuve en est si besoin : sur 27 pays européens, seuls 2 étaient pour cette intervention en Libye : l’Angleterre et la France ( à son corps défendant ) .

      La position défendue par Sarkozy est donc anti- européenne .......

      Sarkozy est donc le cheval de troie de l’Atlantisme US .......

      Ce tandem Franco-Anglais sur le pretexte Libyen est en réalité une agression frontale Etats Unienne t contre l’Union Européenne ….

      Les avions bombardent la Libye et font des victimes civiles ( inadmissible ! ! ), mais c’est en réalité l’Union Européenne qui est visée par les missiles .

       ............................................

      Pourqoi la Chine et la Russie se sont abstenues ?

      La Russie ? :
       
      Parce que si l’Europe des 27 s’affaiblit ( et ce sera le cas ) cela lui permettra de récuperer une influence sur ses ex-républiques soviétiques, et a terme sur l’Europe de l’Ouest ....et prendre le leadercheap sur l’Europe future de Brest à Vladivostok ....Donc, la Russie laisse filer la ligne et attend que le bouchon plonge dans l’eau pour ferrer .....
      C’est a la fois logique et cohérent .....

      La Chine ?

      Parce que, comme pour les USA, le vrai danger, c’est l’Europe .......alors, si il y a un clown qui fait le jeu des Anglos Saxons, tout seul comme un grand, avec comme corps diplomatique BHL, c’est pas la Chine qui va le contrarier ..... 
      .................................................

      Sarkozy est donc la dernière cartouche de l’Atantisme US .........
      ....................................................... ;

      Mais l’Atlantisme, en réalité est déja mort

      Il est mort à la fin du XIX em siècle, lorsque les mines d’Or du Nouveau Monde se sont taries .......

      En réalité, cela fait plus d’un siècle que l’on assiste à la naissance douloureuse et contrariée ( par les USA ) des Temps Nouveaux dont le centre geo-politique sera Euro-Oriental ....

      Ce Nouveau Monde des Temps Nouveaux ira de Rekiavik a Tamanraset et de Brest à Vladivostok ......

      Cela, les USA le savent depuis un siècle .....

      Et depuis un siècle, ils n’ont de cesse d’essayer de l’empécher .......

      Mais c’est perdu d’avance ......

      Aujourd’hui, ils ont trouvé un clown pour faire durer la farce encore un peu , mais bientot, c’est fini .

      Le Nouveau Monde Euro-Oriental est en train de naitre : on apercoit la Tête qui sort du vagin Méditerranéen .......

      Et le bébé sera magnifique ..................... 


    • La Botte secrète 21 mars 2011 23:39

      En gros vous accusez les États-Unis de comploter pour détruire ou empêcher l’UE ?

      Je vous conseille deux articles :

      http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/1356047/Euro-federalists-financed-by-US-spy-chiefs.html

      http://www.historia.fr/content/recherche/article?id=6744

      Ainsi que les analyses de l’UPR :

      www.u-p-r.fr

      UE est avant tout sous contrôle amùéricain. Comme l’a prouvé le soutien massif des pays européens à l’invasion de l’Irak.

      La France est vraisemblablement utilisée dans l’affaire libyenne comme caution morale pour légitimer le renversement du régime Khadafi.


    • Rousquille Rousquille 21 mars 2011 11:35

      Je tiens à préciser que la Chine s’est jointe au choeur des hypocrites qui, après avoir facilité les opérations militaires des puissances occidentales, se plaignent de sa violence. L’Union africaine, par la voix du président de la Mauritanie, a condamné l’usage de la force militaire. Quant à la Ligue arabe, elle a critiqué les attaques.

      Pour mieux comprendre la situation en Libye, je vous renvoie aux excellentes analyses de Bernard Lugan qui sont publiées sur son blogue. En gros, le pays est divisé en deux : Cyrénaïque et Tripolitaine, cette dernière étant plutôt favorable à Khadafi. La Cyrénaïque, où se trouve Benghazi, a autrefois été le soutien de la monarchie (manipulée par la Grande-Bretagne).


      • Rousquille Rousquille 21 mars 2011 11:42

        Comment des gens qui n’ont aucun souci de la démocratie et du peuple chez eux pourraient-ils implanter un Etat de droit et le respect des aspirations populaires dans des pays étrangers ?


        • Taverne Taverne 21 mars 2011 15:03

          « Comment des gens qui n’ont aucun souci de la démocratie et du peuple »

          Aberrant de lire çà : allez donc chez Khadafi voir comme il soigne la démocratie et son peuple !


        • Elisa 21 mars 2011 16:12

          @ Taverne

          vous pouvez avoir quelques éléments de réponse dans mon commentaire ci-dessous.


        • latortue latortue 22 mars 2011 00:31

          taverne
           pour vous la démocratie doit être imposé par les armes ????mais ouvrez donc les yeux dans aucun pays ou nous avons tenté d’imposer NOTRE démocratie AUCUN pays cela n’a pas marché ,Irak Afghanistan etc .
          c’est au peuple de ces pays a se libérer eux même pas a nous de le faire a leur place
          nous voulions aider la Tunisie et l’Égypte a mater leur révolution en proposant notre savoir faire et nos moyens mais pour la Libye .nous bombardons par une pluies de missile le pays pour aider les révolutionnaire
          laissez moi rire ou plutôt pleurer


        • Alicia fFrance aliciabx 21 mars 2011 12:12

          Si nous ne soutenons pas le printemps arabe, nous nous rendons complices des dictatures. Peu importe de cékikalagrosse et si ma tante en avait...

          Résolution 1973 de l’ONU-La France en Libye : « Va, je ne te hais point »
          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/resolution-1973-de-l-onu-la-france-90961

          • Kalki Kalki 21 mars 2011 14:44

            "Si nous ne soutenons pas les pays d’europe, france, allemagne, espagne, grece ( etc etc ) dans les rues en octobre 2010, nous nous rendons complices des dictatures. Peu importe de cékikalagrosse et si ma tante en avait...


          • dom y loulou dom y loulou 21 mars 2011 20:13

            et bien

            pour soutenir « le printemps arabe » faites le printemps chez vous d’abord

            on l’attend toujours votre plan B à la con inexistant


          • webrunner webrunner 21 mars 2011 14:15

            excellent........


            • Taverne Taverne 21 mars 2011 15:01

              « Rappelons que le Vénézuéla avait proposé ses bons offices dans la crise. » Rappelons aussi que Chavez est le grand ami de Khadafi et qu’il couvre ses crimes de guerre et ses crimes contre l’Humanité. Comme monsieur « bons offices », on peut espérer mieux.


              • firebird77 21 mars 2011 15:01

                « Des media non complaisants »... Il va falloir trouver où est la nuance... Etre complaisant vis à vis des décisions qui ont été prises, ou complaisant dans la critique systématique avec, encore une fois, la n-ième présentation des arguments « choc » (marchands d’armes, va-t’en-guerre et autres...)

                Constats : 
                • Khadafi est un paranoïaque total, qui nourrit ses psychoses de son isolement. La meilleure preuve est qu’il est capable de volte-faces incroyables... Ses 40 années de pouvoir en sont émaillées
                • Sa fortune estimée est telle que l’on ne peut nier qu’il met son pays sous coupe réglée, au détriment de son peuple
                • Ses fils, portés à la tête de l’état dans un mouvement de népotisme hallucinant sont de la même trempe que le père... Les « rivières de sang » promises par l’un d’entre eux en sont un exemple...frappant.
                • Sa volonté de mater coûte que coûte la rébellion et les suspicions de crimes contre l’humanité commises à l’encontre de son peuple nous laissaient craindre le pire pour ceux qui ont tenté de le chasser
                Alors, que doit-on faire ?
                • Faire de la Libye un sujet récurrent des journaux télévisés du soir, pendant lesquels l’occidental de base, entre la poire et le fromage, se désole que de tels tyrans martyrisent impunément leur peuple ?
                • Attendre que le miracle de la liberté s’accomplisse, comme en Tunisie et en Egypte, mais juste en oubliant que la situation intérieure Libyenne est très différente et condamne d’entrée toute velléité de révolte (comme dans beaucoup de pays de la zone, d’ailleurs) ?
                Je ne suis pas à l’aise quand je vois les armadas occidentales, bardées de technologies, partir là-bas en parlant de défendre le droit, de pratiquer des « frappes chirurgicales », de créer une zone d’exclusion aérienne en pratiquant des bombardements au sol... Rien de cela ne me convient. Mais plus je réfléchis, et moins j’entrevois de solution alternative...

                Confier à Chavez une mission de médiation ? On connait le personnage (président d’honneur de la ligue des dirigeants psychopathes...), autant nommer Madoff à la tête du FMI...
                Et puis... quand je lis que la moitié de la Libye est favorable à Khadafi, je crois rêver. C’est comme si on disait qu’en 1939, une majorité d’allemands étaient des pro-nazis...On voit où ce genre de constat peut mener.
                La Russie tergiverse ? C’est l’un des plus gros fournisseurs d’armes au pouvoir en place.
                L’Italie renâcle ? Elle à la nostalgie de son « empire colonial », et sait à quel point l’argent Libyen est présent dans son économie...
                La Chine tousse ? On sait bien le forcing que fait ce pays pour s’implanter économiquement sur le continent africain...
                Personne n’a les mains bien propres, il reste juste à chercher celui qui les a les moins sales...
                Il me semble que nous ne sommes pas mal placés, mais j’ai peut-être raté quelque chose, et peut-être que mon pays et d’autres sont des impérialistes/vendeurs d’armes/va t’en guerre/usuriers/etc.
                Mais quand même, face à une armée de démagogues, je n’arrive pas à me sentir fautif...

                ./.


                • sto sto 21 mars 2011 23:22

                  remplacez « kadhafi » par « sarkozy », et remplacez « Lybie » par « France ».
                  Relisez.

                  Consternant non ?



                  • Deneb Deneb 21 mars 2011 15:47

                    Kadhafi est allé chercher les corps à la morgue pour les placer sur les sites bombardés.

                    "a doctor in Misratah, the rebel-held city in the west of the country encircled by Gaddafi’s troops, claimed that the casualties being treated were victims of government forces.

                    The authorities were moving bodies from morgues to make it look as if they were killed elsewhere"


                    C’est un champion toute catégorie de l’attitude victimaire. Mais, comme dans toute guerre, la première victime c’est la vérité.

                    • slipenfer 21 mars 2011 18:16

                      Deneb
                      Kadhafi a un don remarquable pour faire apparaitre des cadavres
                      et faire disparaitre des vivants.
                      c’est un Houdinicide.
                      kélânkà»lé


                    • le journal de personne le journal de personne 21 mars 2011 15:50

                      L’érection

                      Entre Sarkozy et Kadhafi… il n’y a que ça.
                      Tout le reste c’est du blabla… un problème d’érection…
                      chacun des deux s’efforce à montrer à l’autre qui est le plus viril des deux membres actifs…
                      de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud.
                      Qui assurera le coup et qui repartira avec la queue entre les jambes pour une longue traversée du désir.

                      http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/Erection/


                      • Elisa 21 mars 2011 16:02

                        Savez-vous ce qu’est la Libye ?

                        Je viens de discuter avec un ami qui était en Libye en décembre 2010. J’ai été particulièrement surprise de l’entendre dire que c’était pour lui le dernier pays qui pouvait avoir des motifs de révolte populaire au Moyen-Orient.

                        Stupéfaite je me suis renseignée sur la réalité libyenne et je pense que ces quelques informations solidement référencées peuvent être utiles pour comprendre l’état de désespoir dans lequel se trouve la population libyenne et combien il était urgent de pilonner ce pays.

                        En 2009 le produit national brut (PNB) atteint 62 milliards $ et le PNB par habitant de 12 020 $ situe la Libye parmi les 50 pays les plus prospères[58]. En 2007, la Libye est le pays le plus développé d’Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840.

                        L’enseignement en Libye accueille 1,7 million de personnes dont 270 000 étudiants[71]. L’éducation est gratuite pour tous les citoyens[72] et obligatoire jusqu’au niveau du secondaire. Le taux d’alphabétisation, avec 82 % de la population sachant lire et écrire, est le plus élevé d’Afrique du Nord[73].

                        Loin d’apparaître idéale, la condition des femmes a connu depuis la révolution un certain nombre d’améliorations qui classent le pays devant bien d’autres pays d’Afrique du Nord de ce point de vue. À la fin des années 1960, moins de 10 000 d’entre elles avaient atteint un niveau d’éducation supérieur, les femmes étant soumises à un système patriarcal depuis des siècles.

                        À partir de 1969, le colonel Kadhafi fait de leur statut l’un des piliers de la transformation de la société : scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans, autorisation du mariage portée à 18 puis à 20 ans, éducation mixte jusqu’au secondaire. En 2008, les Libyennes sont majoritaires dans les universités nationales.

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye

                        Je n’ai pas la prétention de dire qu’il n’y a pas des motifs de révolte dans ce pays, mais de là à parler comme le font certain d’un génocide perpétré depuis 40ans par Khadafi sur son peuple, il y a de la marge.

                        Mais plus les mensonges sont gros et relayés par les médias, plus ils passent pour des vérités qui constituent de véritables boucliers psychologiques à la coalition des « justiciers » internationaux.


                        • Deneb Deneb 21 mars 2011 16:25

                          Elisa : combien de milliards a ramassé Kadhafi pour se les mettre à gauche ? Arretez votre propagande, vous êtes ridicule.


                        • Elisa 21 mars 2011 16:30

                          Si pour vous les statistiques officielles sont de la propagande, suivez mon lien et contrôlez, cela développera peut-être votre sens critique.


                        • firebird77 21 mars 2011 16:47

                          Si vous aimez les « statistiques officielles » (et Wikipedia n’est surtout pas officiel...), lisez ça : http://www.afrik.com/article22263.html


                          Fortune du clan Khadafi : 120 Milliards de dollars (dixit Wikileaks)
                          Et dire qu’il ne déclare qu’une tente de bédouin.... Ca sent la fraude aux impôts !

                        • Deneb Deneb 21 mars 2011 16:54

                          Elisa : vous qui êtes bien informée : y a-t-il une liberté d’expression en Lybie ? Internet y est-il libre ?


                        • Elisa 21 mars 2011 17:35

                          @Deneb

                          Depuis le début de la révolte, internet est devenu intermittent comme dans tous les autres pays qui connaissent des  mouvements, au Barhein en particulier.

                          De plus opposer aux données économiques sur le pays la fortune du clan Khadafi est tout aussi absurde que si on démentait le PIB des états-unis par le montant de la fortune du clan Bush ou Cheney.


                        • Deneb Deneb 21 mars 2011 17:52

                          Il n’a jamais été un fan d’internet, le colonel. Voici ce qu’il disait en janvier :

                          "Même vous, mes frères Tunisiens. Il vous est loisible de lire ce bavardage Kleenex inepte.
                          Cet Internet, dont n’importe quel insensé, n’importe quel ivrogne peut s’enivrer et y écrire, vous le croyez ? L’Internet est comme un aspirateur, il peut avaler n’importe quoi. N’importe quel individu sans valeur ; n’importe quel menteur, ivrogne, pris de boisson ou sous l’effet de la drogue, peut bavarder sur Internet, et vous lisez ce qu’il écrit et y croyez. C’est un bavardage qui ne coûte rien. Allons-nous être les victimes de “Facebook” et “Kleenex”* et “YouTube” ! Allons-nous être victimes des instruments qu’ils ont créés pour qu’ils puissent rire de nos humeurs ?"

                          Quelle clairvoyance, moncolonel ...


                        • Deneb Deneb 21 mars 2011 20:24

                          Elisa : les mercenaires payés par ton idole ont tué aujourd’hui 40 civils non-armés à Misrata. J’imagine que tu lui trouveras une excuse.


                        • papi 21 mars 2011 23:44

                          @denab

                          Monsieur,je suis comme vous,je n’entends que ce qu’on veut que j’entende, et je vois que ce qu’on veut me montrer, , avec cela nos opinions seront celles que l’on nous aura donné..

                          Au simple à qui on montre la lune avec le doigt ;le simple regarde le doigt.


                        • firebird77 22 mars 2011 12:41

                          @Elisa


                          Certes, sauf que le PIB américain, rapporté aux fortunes (même additionnées...) des Bush, Cheyney et consorts donne un résultat très éloigné que le même calcul effectué en Libye.
                          Quant au calcul du PNB par habitant, c’est une simple moyenne qui sous-entend que l’argent est équitablement réparti... C’est le cas ?

                          Ca ne prouve rien quant à la vénalité des dirigeants, mais ça donne une idée du considérable décalage entre la fortune d’un tyran qui se dit sans argent personnel, et un peuple qui, sans faire partie des plus bas revenus mondiaux, ne profite que très partiellement de la manne financière à laquelle la Libye a accès.
                          Et je sais aussi que ce cas n’est pas isolé, surtout dans les pays pétroliers...

                        • titi 21 mars 2011 17:36

                          Ceci dit, si on devait s’arrêter à toutes les conneries que raconte Libération on serait pas sorti de l’auberge.

                          Entre les Anglais qui prétendent que les Francais en font des tonnes pour 1 char détruit, et libération qui prétend que les Rafales ont détruit tout ce qui bougeait entre syrte et benghazi, il doit y avoir un juste milieux...


                        • Rousquille Rousquille 21 mars 2011 16:17

                          Au Vénézuéla, il existe des référendums d’initiative populaire pour révoquer les hommes politiques à mi-mandat et des machines de vote qui donnent une sorte de récépissé afin que l’on puisse comparer les résultats papiers avec les résultats électroniques. Tout cela a été mis en place sous Chavez (et n’existe ni en France ni aux Etats-Unis). Informez-vous avant de répéter les mensonges des médias à la solde de l’Empire. Qu’il soit hostile à l’impérialisme yankee et aux transnationales est sans doute la raison qui le rend proche de Khadafi. Rappelons qu’avant Khadafi, le roi Idris avait permis aux Américains et aux Britanniques d’avoir des bases militaires en Libye et d’y écrémer les richesses du pays à travers leurs sociétés pétrolières.

                          Saddam Husseïn a tué, mais il a moins tué que les présidents américains et les autres dirigeants occidentaux qui ont affamé son pays, l’ont privé de médicaments et qui l’ont ensuite saccagé et bouleversé. Espérons que l’on n’aura pas à dire la même chose de Khadafi.

                          Les dirigeants rebelles sont pour la plupart d’anciens dignitaires du régime de Khadafi. Après les bombes et les missiles otaniens, c’est de ces requins opportunistes stipendiés par les oligarchies occidentales que sortirait le bonheur des Libyens ?

                          Qu’Obama et les autres marionnettes de la superclasse mondiale s’occupent d’abord de leurs propres civils au chômage, menacés par l’insécurité et la crise chez eux avant de se mêler des affaires de pays étrangers et d’y mener des opérations militaires à rallonges qui ne peuvent qu’aggraver le surendettement, entraîner des risques accrus de terrorisme et déclencher des mouvements migratoires incontrôlables. Dixi.



                            • titi 21 mars 2011 17:47

                              Une remarque au passage...

                              C’est la présence dans ce conflit des USA.
                              Les USA censés être enlisés de façon irrémédiable en Irak et en Afghanistan, sont capables d’en remettre une couche en Libye.

                              Pour un empire soit disant déclinant c’est plutot inattendu...


                              • Hijack Hijack 21 mars 2011 18:33

                                Cette opération devrait plutôt s’appeler :

                                Daube de la Risée et non pas ... aube de l’odyssée ...

                                Alors comme ça, la coalition attaque celui qui se plaint d’être attaqué par Al Quaïda ...
                                C’est l’agression la plus idiote qui n’a jamais existé ...
                                La France ne s’en sortira pas rehaussée ... si elle s’en sort ...

                                ____________________________________

                                Les frappes françaises sur la Libye ne sont pas une opération française, mais une sous-traitance de l’opération Odyssey Dawn placée sous l’autorité de l’US AfriCom. Elles n’ont pas pour objet de secourir les populations civiles libyennes, mais elles prétextent de la situation pour ouvrir la voie au débarquement des forces états-uniennes sur le continent noir, observe Thierry Meyssan.

                                C’est Meyssan qui le dit, mais c’est aussi la vérité  !!! nb pour ceux qui ne comprennent pas qu’on puisse le citer ...


                                Bref, Qui pourrait croire que la coalition va venir à bout de Kadhafi sans faire
                                énormément de victimes civiles ...

                                On le sait, le colonel libyen va se servir de son peuple comme bouclier ...
                                alors, comment vont-ils faire pour en venir à bout sans débarquer ??? C’est
                                pourtant ce qu’ils disent ...
                                Comment vont-ils cibler depuis les navires de guerre ou avions de chasse sans
                                faire de dégats collatéraux dans les populations civiles ...


                                Ne pas confondre les évènements de Libye avec les vraies révolutions arabes
                                qu’ont été les tunisienne et égyptienne …

                                Les libyens, pour leur majorité, du moins ceux que l’on voit et l’on entend
                                et lit un peu partout, ne sont pas informés … et encore moins politisés,
                                comme le sont les tunisiens ou encore les égyptiens.

                                Ils se font manipuler de toutes parts, depuis leur dirigeant jusqu’à croire
                                que les USA vont leur venir en aide.

                                Et ... pas bon ça (hier) : - Le chef d’état-major interarmes de l’armée américaine, l’amiral Mike Mullen, juge sur CBS « très incertaine » l’issue de l’opération militaire en Libye. Il estime qu’elle pourrait déboucher sur une impasse.


                                • Francis JL 21 mars 2011 18:50

                                  « le colonel libyen va se servir de son peuple comme bouclier ... » (Hijack)

                                  Bah ! Les Japonais avaient de « boucliers humains » à Hiroshima et Nagasaki, par centaines de milliers ! ça n’a pas empêché la « civilisation » de passer outre !

                                   smiley


                                • Hijack Hijack 22 mars 2011 00:47

                                  @ JL,

                                  Ce n’est pas une raison pour en faire autant. Mais le problème n’est pas le même.

                                  Au Japon, nous n’étions pas au courant et il me semble bien que j’étais pas né ... lol !

                                  Mais là, nous sommes au courant ... il sera trop hypocrite de faire semblant d’être outré si cela arrivait et qu’il y aurait bcp de victimes.


                                • Francis JL 22 mars 2011 09:12

                                  Hijack,

                                  évidemment non ! Je suis opposé à cette guerre, comme à toutes les guerres coloniales et de conquête.

                                  Ma remarque concerne l’argument des boucliers humains, « boucliers » que les agresseurs ne respectent jamais, par définition, puisqu’ils sont agresseurs. Comme les agressés le savent, ils n’utilisent jamais cette tactique condamnable. Ce qui démontre que l’argument des boucliers humains est fallacieux. CQFD.

                                  Une remarque : les va-t-en guerre prétendent avoir évité un massacre : a-t-on jamais vu un dirigeant politque même dictateur, massacrer son propre peuples ? Faut-il voir dans cette accusation que la « communauté internationale » porte sur ce dictateur, la volonté cachée d’en finir elle-même avec son propre peuple, l’humanité ? Une sorte de lapsus, ou comme disents les psys, une projection ? On ne reproche jamais à autrui que ce que l’on connait, soit qu’on l’ait déjà rencontré, soit qu’on l’ait soi-même éprouvé d’une façon ou d’une autre !

                                  La communauté internationale c’est celle de Warren Buffett (l’homme le plus riche du monde), qui a déclaré : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ».
                                   
                                  Qui dit guerre, fut-elle de classes, dit victimes. Dans un monde supeuplé, je crois que les vainqueurs ne regarderont pas à la « dépense ». A bon entendeur ...


                                • Hijack Hijack 22 mars 2011 12:34

                                  JL,

                                  Nous sommes bien d’accord !
                                   smiley


                                • bercav bercav 21 mars 2011 19:23

                                  Honte. Merci BHLévy, merci Sarkozy...

                                  Voilà où nous mènent les positionnements politiques incohérents, sans éthique ni morale de la part des dirigeants occidentaux et français en particulier. Voilà ce que c’est la République, la belle démocratie libérale... On accueille Khadafi en grandes pompes et peu de temps après, on lui envoie des missiles sur la gueule parce que c’est devenu entre temps un affreux dictateur...

                                  Pétrole, pétrole, pétrole, Khadafi avait brandi en 2009, la menace des nationalisations...

                                  Merci aussi aux images de la propagande américaine et son armée qui envoie ses missiles dans une magnifique gerbe de sons et de lumière... On aimerait voir l’atterrissage aussi et les futurs dommages collatéraux, femmes, enfants, écoles, hôpitaux... Merci de faire suivre bande de lâches.
                                  Mais le jour où, militaires américains, vous les enverrez sur Wall-Street vos missiles (et que ce ne sera plus eux qui vous donneront les ordres), vous oeuvrerez vraiment pour la paix, et les peuples du monde vous applaudiront sincèrement.

                                  En attendant pour cette coalition illégitime, on ne peut que lui souhaiter la défaite militaire (mais la victoire pétrolière économique...), spécialité US donc, en Afghanistan ou en Irak.



                                    • SEPH SEPH 21 mars 2011 20:53

                                      Libye : les manipulations de la gouvernance  par
                                      Pierre PICCININ est professeur d’histoire et de sciences politiques


                                      "Présenté par la France, avec l’appui de la Grande-Bretagne, le texte de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU, voté ce 17 mars, constitue un nouveau pied de nez de la « gouvernance » pour le droit international, c’est-à-dire d’un interventionnisme arbitraire, comme au Kosovo, comme en Irak, comme en Afghanistan.

                                      Cette résolution, en effet, présente un caractère aberrant et constitue un lourd précédent : d’une part, elle transgresse les principes de non-ingérence et de souveraineté des États et, d’autre part, elle normalise un peu plus encore la politique des deux poids et deux mesures, qui caractérise de plus en plus radicalement l’action onusienne.

                                      Basée sur le postulat rhétorique que le gouvernement de Mouammar Kadhafi exercerait une répression criminelle « contre le peuple libyen et les populations civiles éprises de liberté » (dixit Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères français), la résolution appelle la communauté internationale à interdire tout vol dans l’espace aérien libyen et à tout mettre en œuvre pour « protéger la population civile et faire cesser les hostilités », soit un texte relativement vague qui occasionnera certainement bien des exactions de la part des États intéressés...

                                      Or, le postulat de base est biaisé : le gouvernement libyen, au moyen de l’armée régulière, pour dictatorial qu’il soit (la légitimité d’un gouvernement, selon le droit international, ne repose nullement sur le critère démocratique), ne vise en aucun cas à massacrer des civils, mais à réprimer une rébellion, armée, qui tente de renverser par la force l’ordre établi, et ce, en outre, dans un contexte tribal qui oppose le nord-est du pays (Benghazi et Tobrouk) aux tribus, majoritaires, qui soutiennent le clan Kadhafi. Il ne s’agit donc pas d’un « dictateur massacrant son peuple désarmé »  : le chef de l’État, commandant des forces armées, combat des troupes rebelles, minoritaires, qui sèment le trouble dans le pays, et ce en parfait accord avec le droit international, qui fonde la légitimé de tout gouvernement à exercer souverainement l’autorité sur son territoire, à l’intérieur de ses frontières.

                                      Une intervention militaire à l’encontre de l’armée gouvernementale libyenne reviendrait ainsi à soutenir une rébellion armée qui tente de renverser un gouvernement légalement établi.


                                      C’est pourquoi plusieurs membres du Conseil de Sécurité de l’ONU - et non des moindres : la Chine, la Russie, le Brésil, l’Inde et l’Allemagne, soutenus par la Turquie- ont refusé d’avaliser cette résolution et se sont abstenus lors du vote.

                                      En outre, comment interpréter l’attitude des puissances signataires et de la Ligue arabe (à commencer par l’Arabie saoudite), qui s’indignent des événements qui se déroulent en Libye et proposent, Qatar et Émirats arabes unis en tête, une intervention militaire, alors que, dans le même temps, le roi du Bahreïn, voisin frontalier direct du Qatar et des Émirats, massacre sans pitié son peuple, des manifestants civils, non armés, eux, avec l’appui de l’armée saoudienne envoyée à sa rescousse ? Revoilà donc les deux poids et deux mesures...

                                      Cela étant, le gouvernement libyen, qui a déjà repris le contrôle de la majeure partie du pays, a accepté l’injonction de l’ONU, a décrété unilatéralement un cessez-le-feu pour éviter les frappes annoncées et a appelé la Chine, la Turquie et Malte à dépêcher des observateurs. Mouammar Kadhafi a ainsi désamorcé la crise et coupé l’herbe sous le pied des Occidentaux désireux de soutenir la rébellion, à commencer par la France qui avait parié un peu vite sur la chute du régime libyen et s’est trouvée en mauvaise posture lorsque celui-ci s’est révélé plus solide que prévu.

                                      Mais la France est passée outre, invoquant la supposée fallaciosité des déclarations du gouvernement libyen, et est intervenue en frappant plusieurs cibles au sol sous le prétexte de « protéger des civils », appuyant de la sorte la contre-attaque des rebelles.

                                      En cela, la question qui se pose est de déterminer les motivations acharnées de la France à vouloir renverser Mouammar Kadhafi.

                                      L’erreur stratégique commise par l’Élysée, en reconnaissant les rebelles comme nouveau gouvernement en Libye, peut expliquer que, dorénavant, la seule option pour Paris, soucieuse de maintenir son influence sur les ressources pétrolières libyennes, est de remplacer le gouvernement Kadhafi par les leaders de la rébellion qu’elle a soutenue. Et personne n’y perdrait au change, dans la mesure où Kadhafi ne s’est pas toujours montré aussi docile que l’Occident l’avait espéré. Aussi, probablement, un nouveau gouvernement serait-il plus complaisant, constitué des ministres et diplomates qui, croyant le moment venu, ont retourné leur veste de ces derniers jours et appelé à la chute du «  dictateur » qu’ils avaient pourtant si bien servi jusqu’à présent.

                                      Mais attention, la partie n’est pas encore terminée : face à l’armée libyenne, puissamment équipée par l’industrie d’armement française, dont elle a fait les choux gras des années durant, les forces d’intervention étrangères pourraient bien y laisser des vies... Et cette résolution fumeuse, à présent qu’elle est suivie d’effets, risquerait d’entraîner la Libye dans le désordre dévastateur d’une guerre civile inextricable. "

                                      Pierre PICCININ est professeur d’histoire et de sciences politiques

                                      http://pierre.piccinin-publications.over-blog.com ; Texte de la résolution 1973 : http://www.un.org/News/fr-press/docs//2011/CS10200.doc.htm

                                      • Jana JF 21 mars 2011 21:05

                                        Infod’abidjan ? lire et relire - très intéressant.


                                        • SEPH SEPH 21 mars 2011 21:46

                                          l’argent et le sang à Bahreïn :



                                          la famille royale de Bahreïn a fait appel à l’armée saoudienne pour « rétablir l’ordre ». Ces troupes sont le plus souvent décrites comme l’aide musclée d’un voisin costaud pour réprimer une insurrection qui, si elle s’imposait, pourrait gagner l’Arabie Saoudite, autre monarchie totalitaire. Les premiers jours de l’occupation, par leur brutalité, n’ont pas démenti cette thèse.


                                          La force du peuple est telle que le seul moyen de juguler les insurrections est d’augmenter la violence et la répression . Notre alliée contre la Libye, l’Arabie Saoudite s’y emploie avec vigueur et rage. Ceci a la grande satisfaction des USA qui ont une base militaire stratégique sur place. Comme quoi tout s’explique !!!


                                          A ce jour, aucune initiative de l’ONU n’est prévue pour secourir le peuple de Bahreïn. !!!!!



                                          Les oubliés de Palestine : le silence des gouvernements occidentaux et des médias :




                                           Plus de 700 000 Palestiniens ont été détenus en Israël depuis 1967, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population qui vit sous occupation israélienne. Cette statistique fait partie des statistiques et des témoignages choquants qui ont été présentés à la Première Conférence International sur les droits des prisonniers et des détenus palestiniens qui s’est tenue à Genève les 11 et 12 mars. Un panel de conférenciers, qui comprenait des parlementaires suisses, grecs et britanniques, a mis en lumière les violations des droits de l’homme dont se rend coupable Israël dans les territoires occupés de Palestine ainsi qu’à l’intérieur d’Israël. Un des organisateurs de la conférence, Muhammad Hamdan, a dit qu’il était tout à fait approprié qu’on parle du calvaire des femmes palestiniennes incarcérées dans les prisons israéliennes à l’occasion du centième anniversaire de la Journée Internationale de la Femme. Beaucoup de Palestiniennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit  ; on les renvoie dans leurs cellules avec leur bébé presque immédiatement. » .

                                          A ce jour, aucune initiative de l’ONU n’est prévue pour secourir le peuple palestinien. !!!


                                          http://www.plumedepresse.net/libye-palestine-la-meprise/


                                          • papi 21 mars 2011 23:37

                                            les leaders de la rébellion////

                                            Reçus à Paris :

                                            Un ancien ministre de l’intérieur de kadafi
                                            Un ancien ministre de la justice de kadafi

                                            Donc des personnages qui ont participé à l’administration du pays et qui ont donc collaboré à la dictature en leur temps, intérieur et justice deux secteurs clé de la main de fer ,je serais curieux de connaitre leur pédigrée , juste pour être certain de leur blancheur absolue.. mdr


                                            • papi 22 mars 2011 01:32

                                              nos impots ////

                                              je vous signale à tous hasard que le prix de l’heure de vol du rafale est de    39000 euros
                                              journée du 22 mars 2011 400 heures de vol 55 missions pour cette seule journée !!!!

                                              10h= 390 000 euros
                                               100H = 3.9 millions euros
                                               400h =156 millions d’euros en gros

                                              +++ les missiles ??? et munitions

                                               Je ne suis pas en avion mais j’ai le vertige 


                                              • Rousquille Rousquille 22 mars 2011 01:55

                                                Le numéro un libyen Mouammar Kadhafi a laissé entendre que son pays devrait procéder à une nationalisation des compagnies pétrolières étrangères opérant en Libye si le prix du brut ne remontait pas à 100 dollars le baril, a rapporté samedi l’agence libyenne Jana.

                                                « Il y a des appels à la nationalisation de l’industrie du pétrole et de gaz. Nous souhaitons que cela ne se produise pas. Nous espérons que le prix du pétrole augmente (jusqu’à) un niveau raisonnable », a déclaré le colonel Kadhafi lors d’un dîner vendredi soir à Tripoli en l’honneur du roi d’Espagne Juan Carlos.

                                                « J’espère que le prix du pétrole augmentera pour ne pas être obligé d’adopter une telle politique », a-t-il fait valoir.

                                                M. Kadhafi faisait référence aux appels à la nationalisation lancés tout au long de la semaine par des médias officiels. Ceux-ci ont invité les congrès populaires, plus haute autorité législative du pays, à décider de la nationalisation des compagnies pétrolières au cours de leurs réunions prévues dans les prochains jours.

                                                Officiellement, le Guide de la révolution libyenne ne dispose lui d’aucune légitimité et n’est pas habileté à prendre de décisions.

                                                « Un prix qui se stabiliserait autour de 100 dollars (...) est le prix raisonnable visé », a encore indiqué le numéro un libyen, estimant qu’un des moyens pour parvenir à un tel niveau était de « contrôler l’industrie du pétrole sans participation étrangère ».

                                                Jugeant que la nationalisation était « un droit légitime », Mouammar Kadhafi a toutefois tenté de rassurer les sociétés pétrolières installées en Libye, affirmant qu’une telle décision ne serait pas prise subitement.

                                                « Dans le passé, les décisions de nationalisation étaient prises unilatéralement et brusquement (...). Mais aujourd’hui je ne pense pas que les organes exécutifs (libyens) prendraient subitement de telles décisions ».

                                                Janvier 2009




                                                • Rousquille Rousquille 22 mars 2011 01:57

                                                  On remarquera que la décision de faire la guerre n’a pas été votée par le congrès américain ni par l’Assemblée nationale.


                                                  • Rousquille Rousquille 22 mars 2011 03:43

                                                    « Yo calculo que Libia tiene unos 200.000 millones de dólares en reservas internacionales colocadas en los bancos europeos y de los Estados Unidos, que congelaron para ellos usarlos, es un robo, un saqueo aprovechándose del conflicto interno en Libia, donde hay una guerra civil », aseveró.

                                                    Selon mes calculs, la Libye possède environ 200 milliards de dollars de réserves internationales placées dans des banques européennes et des Etats-Unis, qu’elles ont gelées pour les utiliser ; c’est du vol, un pillage qui tire prétexte d’un conflit intérieur de la Libye, où il y a une guerre civile, a souligné [Hugo Chavez, président du Vénéwuéla].


                                                    • Rousquille Rousquille 22 mars 2011 09:01

                                                      A-t-on jamais vu un dictateur utiliser des bombardiers pour disperser des manifestants pacifiques ? Souvenons-nous de Tian’anmen en 1989 : des blindés avaient suffi pour mettre fin aux manifestations estudiantines. Par conséquent, parler de « zone d’exclusion aérienne » pour protéger des civils est une absurdité. Si l’on y a recours, c’est que l’on a affaire non à des civils désarmés, mais à des combattants. C’est donc un aveu indirect que la Libye est en proie non à une révolution mais à une rébellion armée.


                                                      • papi 22 mars 2011 09:37

                                                        faisons nos comptes en EUROS ///////////////////////////

                                                        Comme tout le monde , je fais les compte, et c’est simple , j’ai tapé prix de l’heure de vol du rafale et :

                                                        Stupeur : prix de l’heure du rafale : 39000 euros de l’heure !!!!!!!!!!!!!!!!!!
                                                        Journée du 22 mars 400 h de vol 55 missions =  environ 16 millions d’euros
                                                        et aussi prix heure de vol pour :

                                                        HAWKEYE : 40300 euros
                                                        atlantique 2 18800 euros
                                                        super étendart 13000 euros
                                                        super frelon 10000 euros
                                                        et ces chiffres datent de 2007 !!!! combien aujourd’hui ??

                                                        Prix des missiles :
                                                        AASM INS:GPS = 143000 euros
                                                        scalp 910 millions pour 250 missiles soit environ 3.6 millions pièce !!!
                                                        apache je n’ai pas trouvé

                                                        Donc un char T72 d’occasion acheté pratiquement au prix de la ferraille coute entre 50 et
                                                        250 000 eurs selon l’état .. faites le calcul du prix de revient de sa destruction oups !!!

                                                        Mis non avons aussi je suppose des munitions à l’uranium apauvri, et si la france n’en possède pas les autres oui !!
                                                        On verra dans les années à venir de magnifiques bébés qui nous regarderont de leur 3 yeux
                                                         posés sur leur moignons de jambe .. et cela du coté aussi des insurgés !! la guerre est une misère pour tous ..

                                                        Combien de temps pourront-nous tenir financièrement à ce rythme ????

                                                        ref  : libération du 20/07/2007 rubrique secret défense ..


                                                        • Hijack Hijack 22 mars 2011 12:41

                                                          En Libye, c’est pas la guerre ... mais un bombardement !!!

                                                          En effet, qui dit guerre, dit au moins deux armées qui s’affrontent ... ce qui n’est pas le cas en Libye ...

                                                          l’Armée libyenne est inexistante, tant par sa présence, que son matériel et leur vétusté et leur état ... par exemple, sur 390 avions de chasse (déjà archi dépassés)... plus de 90 % sont hors d’usage.

                                                          Mais bon, il y a quelques lances pierres, quelques pistolets etc ... très peu pour une guerre ...
                                                           smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès