• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Essayez la dictature » : le nouveau dérapage de Macron

« Essayez la dictature » : le nouveau dérapage de Macron

On ne compte plus les dérapages verbaux d’Emmanuel Macron depuis son accession au pouvoir, d’abord comme ministre, puis comme candidat, et enfin comme président. Le florilège de ses déclarations a dessiné le portrait d’un homme sûr de lui, hautain et méprisant à l’égard des Français. Nouvel exemple avec sa sortie « essayez la dictature et vous verrez  » de retour d’Israël il y a quelques jours.

« Essayez la dictature » : le nouveau dérapage de Macron

 

Sans filtre, méprisant et manipulateur

Ce qui assez incroyable avec Macron, c’est la complaisance des grands média, même si cette dernière commence à très légèrement se fissurer. Qu’auraient-ils dit si Nicolas Sarkozy avait fait et dit exactement ce que Macron a fait et dit depuis son élection ? Il y a fort à parier qu’ils ne défendraient pas son bilan économique sur la foi de quelques statistiques partielles et partiales. Mais la différence serait probablement encore plus grande dans le traitement des innombrables dérapages verbaux du président. Autant ceux de Sarkozy ont été abondamment, et pas injustement, critiqués, autant ceux de Macron sont traités avec une très grande complaisance de la part de la majorité des média.

Pourtant, le passif est chargé. Déjà, ministre, il avait évoqué les « illettrés  » de Gad ou « l’alcoolisme et le tabagisme  » du bassin minier. Son accession à la présidence a déclenché un déluge, comprenant deux facettes. D’une part, une critique des Français, y compris à l’étranger, évoquant les « Gaulois réfractaires au changement  », affirmant « je ne cèderai pas au triste réflexe de la jalousie française  » ou interpellant un jeune chômeur en lui disant « je traverse la rue et je vous trouve un emploi  ». De l’autre, une défense agressive de ses idées, parlant de « ceux qui ne sont rien  », des « premiers de cordée  » qui doivent tirer « le reste de la cordée », ou en soutenant aussi qu’il n’est « pas vrai qu’on est juste si on empêche les gens de réussir (…) les riches se débrouillent très bien tous seuls  ».

« Essayez la dictature » : le nouveau dérapage de Macron

Bien sûr, quelques personnes ont pu parler, excessivement, de dictature, mais la sortie du président n’en reste pas moins excessive, manipulatrice et même indigne. Le procédé est classique : caricaturer ses critiques pour ne pas répondre aux justes questions qui se posent, sur le fait que l’on peut avoir peur pour sa santé en manifestant dans sa France, sur les dérives liberticides de la loi Avia, ou plus globalement, sur le caractère autoritaire de ce régime qui refuse de rendre des comptes et qui avance dans sa bulle, sans écouter ni rien ni personne. Ce n’est pas parce qu’il y a pire ailleurs qu’il faudrait accepter ses projets, comme le souligne Marianne. La manipulation est très grossière.
 
Mais les français ne sont pas dupes, comme le montre le sondage désastreux de BFMTV. Non seulement il y a encore une nette majorité de 61% pour le retrait du projet de loi sur la réforme des retraites, malgré la propagande de la majorité des éditorialistes, mais le jugement global sur Macron est probablement encore plus sévère que sur ces prédécesseurs. A peine 14% jugent son action en tant que président satisfaisante, et 62% décevante. Et si 24% jugent que son action améliore la situation du pays, 75% ne le pensent pas. Pire, à peine 17% pensent que son action a permis d’améliorer leur situation personnelle, contre 82%. Ici, le désaveu est probablement plus fort que pour Hollande et Sarkozy.
 
 
En outre, il faut noter que cette nouvelle saillie présidentielle a encore eu lieu hors du cadre d’une interview classique, en direct, exercice qu’il évite au point d’avoir mis fin au rendez-vous traditionnel du 14 juillet, préférant des échanges plus maîtrisés. Sans doute un moyen pour limiter les dérapages. Mais ce faisant, il est devenu un président à la fois trop bavard, tout en étant fermé au débat… 

Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • rita 8 février 11:13

    Personne ne parle de dictature, sauf le président ?

    Gouvernance autoritaire surement, les images et les mots sont là pour nous le rappeler !

    Encore une sortie du « concombre » de l’Elysée hors des clous avec son « one mène chaud » d’une autre époque !


    • Jean Guillot Jean Guillot 8 février 19:47

      Climat social tendu : Les céréaliers sont sur la paille, et les viticulteurs trinquent. Les éleveurs de chien sont aux abois, et les pêcheurs haussent le thon. Les problèmes des boulangers sont croissants et les brasseurs sont sous pression... 

       smiley


    • Aff le loup 10 février 08:55

      @Jean Guillot

      ...et les institeurs insistent à tort...


    • cassandre4 cassandre4 8 février 11:17
      « Essayez la dictature » C’est en cours , mon prince !

      • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 14:40

        @cassandre4
        Le peuple français a compris depuis longtemps que nous sommes en dictature, lui il ignore ce qu’est une oligarchie minoritaire qui impose ses lois par la force à la majorité.


      • assouline assouline 8 février 19:34

        @Marc Filterman
        .
        Et le plus saisissant, c’est que le peuple français a lui-même élu son « dictateur » !
        Les Français seraient-ils maso ?
        Drôle de peuple que ce peuple de « larbins », pour reprendre un terme à la mode...


      • chuppa 9 février 18:00

        @assouline 24 % au 1er tour pas vraiment un plébiscite !! 


      • Aff le loup 8 février 11:27

        Encore des mots sur une idée personnelle se voulant partagée...Elle est là la dictature du clavier...mais + 2% d’opinions favorables !


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 février 11:32

          « Qu’auraient-ils dit si Nicolas Sarkozy avait fait et dit exactement ce que Macron a fait et dit depuis son élection ? »

          A propos de Sarkozy, vous vous souvenez de ce qu’avait dit Cirac ?

          "Sarkozy, il faut lui marcher dessus. Pour deux raisons. Un, c’est la seule chose qu’il comprenne. Deux, ça porte chance !" Cité par Ghislaine Ottenheimer dans Le Fiasco (Albin Michel, 1996).

          Les médias ne disaient pas plus de mal de Sarkozy que de Macron, vous pensez bien, mais d’autres s’en chargeait et ça donnait l’impression d’une opposition !


          • Pere Plexe Pere Plexe 8 février 11:39

            La réponse de Besancenot est magistrale : « qu’il teste la démocratie ! »


            • Aff le loup 8 février 12:16

              @Pere Plexe

              Oui, Besancenot est magistral ! Comment ce type intelligent n’est-il pas arrivé ?


            • Havoc Havoc 8 février 13:46

              @Aff le loup
              Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que notre système « méritocratique » ou revendiqué tel permet aux plus intelligents d’ « arriver » ? Arriver où, d’ailleurs ? Et à quoi ?

              A titre personnel, je pense que de nombreux mécanismes en œuvre dans notre société sélectionnent efficacement les plus soumis, les plus conformistes, les plus courtisans et surtout, les plus dépourvus de morale.


            • mmbbb 8 février 14:03

              @Pere Plexe la démocratie vue par Besancenot Autin Merluche et consorts , je doute .


            • Aff le loup 8 février 17:34

              @Havoc Ok, j’ai faux et t’as raison, le ravagé !


            • Pere Plexe Pere Plexe 8 février 19:39

              @mmbbb
              Avec eux vous doutez.
              C’est déjà pas mal.
              Avec les autres il n’y a malheureusement aucun doute à avoir.


            • Yukimuras 10 février 09:29

              @Aff le loup
              Pourtant, cela a été démontré. Les « élites » se reproduisent entre elles. Pour accéder à des postes clés sans faire parti du sérail, faut s’accrocher... 


            • ASTERIX 10 février 10:31

              @mmbbb

              LFI ET PCF doivent reprendre la barre car le« FRANCE » COULE !!!!!!!!!!!!!!!


            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 8 février 13:33

              Le problème est que le citoyen lambda conçoit la dictature comme il y a 1 siècle, un homme fort, une armée puissante, une police omniprésente, des pressions physiques, des hauts parleurs à chaque coin de rue etc...

              Il n’a pas compris que les progrès de la technologie et de l’ingénierie sociale ont considérablement augmenter les possibilités de contrôle sur les individus en réduisant la pression apparente exercé sur lui.

              Pas besoin d’homme fort grâce aux effets de la consommation de masse

              Pas besoin d’armée puissante grâce à la fabrique du consentement

              Pas besoin de police omniprésente grâce aux technologies de surveillance

              Pas besoin de pressions physiques grâce à la culpabilisation psychique

              Pas besoin de hauts parleurs dans les rues grâce aux petits écrans à domicile

              De même est-il nécessaire de travailler dans les champs de coton comme au 19éme siècle pour être un esclave quand toute la société se retrouve prisonnier de l’endettement au 21éme siècle.

              Il est temps de jeter ses vielles références historiques à la corbeille et apprendre à penser au présent


              • JP94 8 février 16:17

                @Florian LeBaroudeur
                Mais bien sûr que si, il faut la Police : vous n’allez pas dans les manifs ? 
                On a beau dénoncer ses méthodes honteuses, il n’en demeure pas moins que si ces méthodes sont appliquées, c’est que le Pouvoir politique et économique pense que cette mauvaise réputation  impunie de toute façon est toujours préférable au changement  le vrai, pas la régression sociale et politique incarnée par Macron.
                Imaginez les manifs sans la répression : mais tout le monde est dans la rue ! et pas qu’ici ! mais dans toute l’UE ! 
                Donc, quitte à faire 82% de mécontents, tant que le Pouvoir ne bascule pas, Macron et l’UE s’en fichent.

                Par ailleurs, je me rappelle très bien en 1998, un collègue d’histoire qui me disait : nous allons vers un nouveau fascisme, mais qui aura toutes les allures de la démocratie ...on y est.
                C’est vrai que si on habillait en SA les CRS, on pourrait confondre avec une époque que certains croyaient révolue.
                Je ne sais pas ce que vous avez contre le « citoyen lambda », mais je constate que la plupart des gens dans la rue dénoncent cette fascisation de la société et le caractère dictatorial du régime de Macron. 

                Les vraies alliances, on les a vues en Thuringe : FDP + CDU + AfD... mais ce ne sont pas celles prétendues par le PE...

                Par ailleurs, Macron veut offrir le bouton atomique à nos « partenaires de l’UE » ... comme souveraineté on fait mieux, et comme Europe de la Paix aussi, puisque ça revient carrément à élargir la possession de l’arme atomique à des pays non autorisés, dont des ex-puissances de l’Axe à l’heure où le fascisme resurgit.
                Macron est pire que Trump.

                Certes on est fliqué par la technologie, mais pas seulement Apparemment, vous n’avez pas été contrôlé dans la rue : cette violence-là existe toujours et suivant un vieil adage : diviser pour régner. On contrôle les uns et même une bonne partie des autres, pour alimenter un climat de terreur et empêcher les uns et les autres d’agir.


              • Aff le loup 8 février 18:32

                @Florian LeBaroudeur

                D’autant que Djerzinsky, Medjinsky, Jadoga, Jesov, Beria, Abakoumov et les autres se butant entre eux à haute cadence n’ont pas laissé de descendance prédisposée par l’ADN de ces grands humanistes !


              • Pere Plexe Pere Plexe 8 février 19:40

                @Florian LeBaroudeur
                Une dictature c’est...


              • Dédé15 8 février 20:28

                @Florian LeBaroudeur
                le citoyen lambda conçoit la dictature comme il y a 1 siècle ...Il est temps de jeter ses vielles références historiques à la corbeille et apprendre à penser au présent

                Oui, et je résumerai très simplement. La dictature aujourd’hui a un nom : la finance. Nos dirigeants ne font que transmettre les ordres qu’elle leurs donne


              • Captain Marlo Captain Marlo 8 février 20:46

                @Pere Plexe
                .
                Vidéo malveillante pour incultes.
                Comme si de Gaulle était un dictateur ...Personne n’explique pourquoi de Gaulle a monopolisé l’ ORTF. Pas du tout pour les raisons, qui font qu’aujourd’hui tous les médias sont des cireurs de pompes et des larbins de Macron.
                .
                A l’époque, toute l’intelligentsia parisienne était opposée à de Gaulle, depuis le Monde (l’Immonde, comme disait de Gaulle), à Sartre et au PCF (malgré le rapport Khrouchtchev de 1956 !), en passant par l’Extrême Droite / OAS et surtout Mitterrand qui le haïssait, parce que de Gaulle n’était pas pro américain.
                .
                La presse faisait écran, et refusait de relater ce que faisait le Gouvernement.
                De Gaulle a décidé d’utiliser l’ ORTF, pour passer par dessus la barrière médiatique, et s’adresser aux Français.
                .
                On retrouve d’ailleurs presque les mêmes forces politiques, qui voulaient censurer de Gaulle, que les pro européens d’aujourd’hui, les anti Brexit /anti Frexit qui organisent la censure médiatique de l’ UPR.

                Sauf qu’à l’ époque, les Gaullistes avaient un semblant de vertu républicaine et souveraine, ça leur a passé dès que de Gaule a été enterré !
                .
                Camus aussi a été victime de l’intelligentsia communiste, et pas qu’un peu ! C’était d’autant plus risible, que pendant ce temps à Moscou, la Pravda était la voix unique du Kremlin, mais pas pour les mêmes raisons que de Gaulle !
                .
                On nous a beaucoup menti sur de Gaulle.
                Il faut lire « C’était de Gaulle » de Peyrefitte pour rétablir un peu la vérité.
                En plus, on y découvre un homme d’Etat d’exception, qui a défendu l’indépendance de la France .

                Rien avoir avec Macron, Hollande ou Sarkozy, qui vendent la France à la découpe et qui ont honte des Français, sans doute trop gaulois, et pas assez américains !?


              • Captain Marlo Captain Marlo 8 février 21:06

                @Dédé15
                La dictature aujourd’hui a un nom : la finance.

                .
                On peut penser à des renvois d’ascenseurs... !?
                Il a fallu 20 millions d’euros à Macron pour sa campagne électorale.
                Où les a-t-il trouvés ?
                .
                C’est la question que pose Philippe Pascot.
                Comme disait Napoléon : « La main qui donne dirige la main qui reçoit ».


              • Shawford NoNo42 8 février 21:09

                @Captain Marlo

                Ça c’est quand même très bas Fifille, puisses-tu t ne jamais ô grand jamais voir les yeux dans les yeux Keny ARKANA, ou cela signera ton ultime dernier tour de piste en être conscient de ce qui l’entoure !


              • assouline assouline 8 février 22:23

                @Florian LeBaroudeur
                .

                Pas besoin d’homme fort grâce aux effets de la consommation de masse


                .
                On serait bien curieux d’apprendre en quoi la « consommation de masse » pourrait faire office « d’homme fort »...

              • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 08:40

                @NoNo42
                Ça c’est quand même très bas Fifille

                .
                T’as raison, soupçonner nos z’élites d’être corrompues, mais quel mauvais esprit !!
                .
                C’est bon pour des Républiques bananières, ou « des Régimes-du-camp-du -Mal », mais pas chez nous !! D’ailleurs le financement de la campagne de Macron a été classé sans suite, tout baigne, non ?


              • Shawford Shawford 9 février 08:46

                @Captain Marlo

                Moi en tout cas j’aime bien les bananes 🍌... de la Martinique... et pas à la façon de Saturnin ! smiley smiley smiley / smiley

                ♥️

                ♎️


              • Pere Plexe Pere Plexe 9 février 10:38

                @Captain Marlo
                C’est bien connu que De Gaulle n’avait pas de chapka : ce n’était donc pas un dictateur (et criminel de guerre vu son action au Biaffra)
                D’ailleurs ces derniers expliquent toujours que si ils sont autoritaires et liberticides c’est là faute de leurs ennemis...exactement comme vous le faite.


              • Aff le loup 9 février 10:57

                @Captain Marlo

                La vidéo de PP c’est de l’humour ! Par contre à trop vouloir charger le plateau de votre balance, vous perdez la grosse part de crédit que votre référence au gaullisme pouvait vous donner...Considérez que la Terre tourne au fil du Temps... Je pense que nos références doivent servir à réfléchir pas forcément à expliquer par la simple comparaison genre le commentaire, hors de propos réaliste ou humoristique ce qui devrait aller ensemble, lu plus haut « CRS = SA » ! De mon temps de 68tard, c’était un jeu de mots laids « C.R.S.=S.S. » auquels nos compagnons républicains de la sécurité gaulliste répondaient avec autant d’humour dans les nuages de gaz hilarant par « Étudiants, Dian, Dian »...


              • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 18:58

                @Pere Plexe
                D’ailleurs ces derniers expliquent toujours que si ils sont autoritaires et liberticides c’est là faute de leurs ennemis...exactement comme vous le faite.
                .
                De Gaulle liberticide ? Il ne semble qu’en Mai 68, il n’y a eu aucun manifestant tué ou éborgné, comme avec Macron, je me trompe  !?
                .
                Mais avant de donner des leçons de démocratie, commencez donc par défendre l’indépendance de la France, comme l’ont fait de Gaulle et de PC, du temps où il était communiste... Vous vous souvenez de ce que disait la CGT du Marché commun ? La même chose que de Gaulle.
                .
                "- La libre circulation des marchandises, donc le déchaînement de la concurrence fondée sur l’infériorité des salaires et de la législation sociale, l’harmonisation par le bas des conditions sociales dans les différents pays, l’opposition renforcée à toutes les revendications des travailleurs. (...)

                - La libre circulation des capitaux, le danger d’évasion des capitaux, de dévaluation et même de remplacer la monnaie nationale par une monnaie commune. (...)"

                Et en 1957, avant la ratification par la France du Marché commun, la CGT, par la voix de Jean Duret, directeur du Centre d’études économiques de la confédération déclare :

                L’enjeu est énorme : le Marché commun conduit infailliblement, à plus ou moins brève échéance, à la disparition des souverainetés nationales, à la création d’un super-État européen, réduisant à sa plus simple expression tout ce qui pourrait subsister d’individuel, de politiquement et économiquement indépendant chez les membres de la Communauté. Ce super-État sera dominé par le pôle d’activité économique le plus puissant : la Ruhr ; par la puissance la plus énergique et la plus dynamique : l’Allemagne de l’Ouest. [...] Pour la France, la réalisation du Marché commun c’est l’acceptation de l’hégémonie allemande. Son industrie ne pouvant lutter contre la concurrence d’outre-Rhin tombera sous la coupe des konzerns de la Ruhr.

                .
                Depuis, le PC est devenu euro béat !
                Et ce n’est pas un compliment.


              • Aff le loup 9 février 19:09

                @Captain Marlo

                « De Gaulle liberticide ? Il ne semble qu’en Mai 68, il n’y a eu aucun manifestant tué ou éborgné, comme avec Macron, je me trompe !? » Oui...


              • Havoc Havoc 8 février 13:48

                Il vient enfin de formuler une description claire de son programme politique.


                • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:40

                  Plus c’est con , plus c’est Macron ...


                  • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 19:11

                    @zygzornifle
                    .
                    J’ai bien rigolé, un manifestant lit au micro une prière pour Macron :

                    "Père Macron, qui êtes odieux...
                    Que ton nom soit oublié,
                    Que ton quinquennat s’achève ...


                  • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:47

                    25 œils de crevés , 5 mains arrachées , une mémé tué sur son balcon , des milliers de contusions , des morts aux rond-points en toute impunités , des comparutions immédiate , des rafles de GJ pendant que les flics bastoneurs sont augmentés et ont des gratifications et leur retraite conservée , pourquoi aller chercher la dictature ailleurs , elle est a notre porte, la porte de l’Élysée lui est grand ouverte ....


                    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 18:01

                      @zygzornifle
                      Il faut rajouter le fichage, et bientôt la reconnaissance faciale comme en chine. Il est aussi possible d’utiliser les métadonnées des antennes GSM pour identifier et lister les personnes sont présentes lors d’une manifestation. Il est facile d’identifier les habitants et de les éliminer du listing, car ils ne se déplacent pas. Si vous avez pas de portable, ni de tablette, pas de suivi possible non plus par le wifi


                    • Aff le loup 8 février 18:36

                      @Marc Filterman

                      ...sans compter le bruit et l’odeur comme dusait le Che ! Donc pour dérouter les chiens policiers vite : https://www.santebacteriesintestinales.com/?gclid=EAIaIQobChMI_LCty67C5wIVTKcbCh3VmQNNEAEYASAAEgK3AvD_BwE


                    • Shawford NoNo42 8 février 18:43

                      @Aff le loup

                      Lol plus vous vous enfoncez dans le Multivers plus la racaille xenozoide slamiste empeste effectivement votre quotidien : j’en compte un sur deux habitants du #U1 au moment où je vous parle dans la RUE ( et oui elle gagne du territoire ma colombe ultime, beaucoup plus d’autonomie que l’anarchiste mustang de Camargue de pacotille !!! smiley) !

                      Call Tonton Arnaud pour lui check la paluche eye in the eye of the Tiger, misérables larves, bientôt ils installeront leur tapis de prière dans votre chambre à se coucher !!!!! smiley smiley smiley smiley


                    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 18:46

                      @Aff le loup
                      <...sans compter le bruit et l’odeur

                      Lors des manifs on quand les CRS canardent à tout va avec les lacrymo, mais il n’y a personne pour interpeler les ministres et les membres de la REM en situation de conflits d’intérêts, ou qui répandent des fake news


                    • assouline assouline 8 février 19:52

                      @Marc Filterman
                      .
                      C’est quoi le rapport ?
                      .
                      Et d’ailleurs, si !
                      Y’ a que ça ici des " personne pour interpeler les ministres et les membres de la REM en situation de conflits d’intérêts, ou qui répandent des fake news"...
                      Même quand il n’y a pas de fake news...


                    • Esprit Critique 8 février 16:28

                      Comparativement a la négation de la culture française et aux propos sur la colonisation (Génocide , Crime contre l’Humanité, Shoah ....) en Algérie, qui sont d’authentiques coup de poignard dans le dos a la nation. Passible d’une cour militaire, ses saloperies de tous les jours ne sont que très banales.

                      Les plus grandes ignominies de Macron sont des faits, La vente des turbines, la signature de Marrakech, la vente en préparation de la force dissuasion etc etc 


                      • Aff le loup 8 février 17:39

                        @Esprit Critique

                        Effectivement très critique ! Peut être trop ?


                      • ETTORE ETTORE 8 février 19:23

                        Les derniers dictateurs n’ont pas vraiment brillé par leur fin.

                        (J’attend, avec impatience, de voir le film de SA fin, je la pressent intéressante)

                        L’« étoile » macron est une naine blanche .

                        Dans pas longtemps, il nous gratifieras du dernier son et lumière, qu’il seras capable de donner !( genre pet de mouche enrhumé )

                        On attend juste que son effondrement, le sorte du bottin mondain politique.

                        Il n’as toujours été que le reflet d’une lumière dirigée qui n’est pas la sienne.

                        Un sombre jeu de miroir qui l’as toujours obligé à avoir la lumière, dans le dos, car pas prévu pour résister à un éclat naturel de la démocratie


                        • assouline assouline 8 février 19:48

                          .

                           Le procédé est classique : caricaturer ses critiques pour ne pas répondre aux justes questions qui se posent,

                          .

                          Les critiques usaient elles-mêmes de caricatures !

                          Comment répondre à ces critiques sans faire référence à ses propos caricaturaux et sans se trouver accuser de ne pas avoir répondu à la question.

                          .

                          Pour s’entendre réponde sur « les justes questions qui se posent », il aurait fallu invectiver le Président à cette fin précise...

                          .

                          Macron n’a fait que répondre à la mesure des accusations de ces interlocuteurs...

                          .

                          De quoi se plaint-on encore ?

                          Les Français font sans cesse des procès en langue-de-bois à leurs dirigeants mais ne sauraient souffrir qu’on leur réponde un peu trop franchement...


                          • izarn izarn 9 février 01:09

                            @assouline
                            Macron est fondamentalement une caricature de pouvoir démocratique.
                            Sa com c’est de la merde. Du sous Sarkosy, déjà merdique.
                            Discuter avec lui n’a aucun interet.
                            Il faut lui foutre sur la gueule ; c’est tout.
                            On discute pas avec les cons...
                            Quand ça change, ça change...
                            http://www.bing.com/videos/search?q=tonton+flingueurs+quand+%c3%a7a+change+%c3%a7a+change&view=detail&mid=E0A3C3A2CC8F01D66AA5E0A3C3A2CC8F01D66AA5&FORM=VIRE


                          • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 08:56

                            @izarn
                            Sa com c’est de la merde. Du sous Sarkosy, déjà merdique.

                            .
                            C’est sûr, au lieu d’aller chez Rothschild, il aurait mieux fait de faire un stage intensif au PS ! Les Socialistes, avec Mitterrand, ont réussi à faire croire pendant 40 ans qu’ils étaient de Gauche ! Un exploit quand même !
                            .
                            Ils ont même prôné « Une Europe sociale », dont les électeurs n’ont jamais le début d’un commencement ! 40 ans, un exploit pour un Parti qui a dérégulé le capitalisme, voté des lois en faveur de la finance, privatisé à donf, et approuvé tous les Traités européens ! Y compris le Traité de Rome, signé épar Guy Mollet de la SFIO !
                            .
                            La forfaiture du référendum de 2005, puis Hollande « l’ennemi de la finance », ça a commencé à sentir le roussi, mais ils ont mieux réussi à endormir les mougeons que Macron ! Son impopularité a commencé avec l’affaire Benalla, et depuis, il n’a pas cessé de déverser son mépris du peuple et sa suffisance de classe... .


                          • gerard JOURDAIN 8 février 19:50

                            Mais nous sommes en dictature ;

                            comment appeler la structure européenne, non élue par les peuples ?


                            • Captain Marlo Captain Marlo 8 février 21:01

                              @gerard JOURDAIN
                              comment appeler la structure européenne, non élue par les peuples ?

                              Voui, mais c’était encore une « dictature soft » !
                              Les Mamamouchis s’asseyait gracieusement sur les résultats des referendum.
                              Puis ils faisaient revoter ceux qui votaient mal...
                              Ou ils se réunissaient à Versailles, pour voter le Traité de Lisbonne.
                              Ou bien ils refusaient de reconnaître le vote du Brexit...
                              .
                              Mais refuser le choix du peuple ne leur a pas porté chance :
                              -Le PS et l’ UMP sont dans les choux.
                              -Tsipras et Corbyn ont pris un coup de pied au cul d’anthologie....
                              -Macron est entré en guerre civile contre les manifestants.
                              .
                              S’il ne retire pas sa réforme des retraites, les candidats LREM aux élections municipales vont vivre un mauvais moment : manifs en forme de « comités d’accueil », réunions publiques agitées, permanences de campagnes mises à mal, conflits sur les marchés, ça va sans doute mal se passer pour eux...


                            • McGurk McGurk 8 février 21:40

                              @gerard JOURDAIN

                              Non seulement non élue mais également non souhaitée et subie par bon nombre d’entre eux.


                            • assouline assouline 8 février 22:19

                              @gerard JOURDAIN
                              .
                              Les institutions européennes sont :
                              .
                              Le Parlement européens, composé de députés tous élus
                              le Conseil européen, composés des chefs d’Etat où Premiers ministres élus dans leur pays...
                              Le Conseil de l’Union, composé des ministres de chaque pays qui ne sont pas plus élus dans leur propres pays qu’ils ne le sont en Union européenne...

                              er de la Commission européenne, seul organe européen composé de représentant non-élus mais désignés par des élus de leur pays respectif, comme le sont les sénateurs en France...
                              .
                              Si l’Union européenne est une dictature, la France en est une autre...


                            • izarn izarn 9 février 01:02

                              @assouline
                              Bien entendu, le Soviet Supreme en URSS était élu de la même manière...
                              Drole de démocratie, non ?


                            • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 09:10

                              @izarn
                              Drole de démocratie, non ?


                              .
                              C’est simple. Ceux qui sont élus ne décident de rien d’important, ils appliquent des décisions prises ailleurs : les Maires, les Députés, les Sénateurs, les Députés européens, le Président de la République.
                              .
                              Et ceux qui décident sont nommés et jamais élus : les Commissaires européens, les Dirigeants de la BCE, de l’ OTAN et de la Cour européenne de Justice.
                              .
                              Les Mamamouchis européens se sont même fabriqué un statut spécial d’immunité judiciaire ! Ils sont totalement à l’abri des électeurs, ils n’ont de compte à rendre à personne, et ils vivent grand train !
                              .
                              Le départ de la GB va faire un trou dans le budget européen, mais au lieu de baisser leur train de vie, ils ont déjà réparti le manque à gagner. Et ce sont eux qui nous explique que nous devons nous serrer la ceinture...

                              Si les Français savaient ce qui se passe dans les Instances européennes, ils feraient la révolution demain matin... !! Heureusement les européistes veillent ...

                              « UPR » L’Europe, c’est la PAIE !"


                            • assouline assouline 9 février 11:58

                              @izarn
                              .

                              le Soviet Supreme en URSS était élu de la même manière...

                              .
                              Non.
                              En URSS il n’y avait pas de suffrage universel et on avait affaire à un parti unique.
                              .

                            • assouline assouline 9 février 12:07

                              @Captain Marlo
                              .

                              C’est simple. Ceux qui sont élus ne décident de rien d’important

                              .
                              Faux... encore...
                              Toutes les prérogatives sont concentrées dans les mains du Conseil eruopéen (chefs d’Etat), du Conseil de l’Union (ministres nationaux) et du Parlement (députés élus)...
                              ..

                              ils appliquent des décisions prises ailleurs 


                              .
                              Où ça, ailleurs ?
                              Il n« y a pas »d’ailleurs« ...
                              En dehors des institution européennes précitées, il n’y a rien pour décider de quoi que ce soit !
                              Il n’y a pas plus »d’ailleurs" en Europe qu’en France...
                              Où l’on voit que la France n’est elle-même pas plus démocratique que l’Europe !


                            • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 19:07

                              @assouline
                              Cadeau pour vous, la police court après un manifestant !
                              Sûrement un casseur dangereux !
                              .
                              Pas du tout, il s’agit de lui enlever le drapeau français !
                              Le drapeau français devient un délit !!
                              .
                              A la prochaine manif, il apportera un drapeau européen, la police le laissera tranquille !


                            • JL JL 9 février 19:19

                              @Captain Marlo
                               
                               ’’ la police court après un manifestant

                              pour lui arracher le drapeau français ’’
                               
                               le plus fort, c’est que c’est probablement dans les rangs de la police qu’on trouve le plus de nationalistes !!!


                            • Aff le loup 10 février 09:03

                              @Captain Marlo

                              « Et ceux qui décident sont nommés et jamais élus : les Commissaires européens, les Dirigeants de la BCE, de l’ OTAN et de la Cour européenne de Justice. »

                              Moi je veux bien qu’on dise cela...mais c’est un choix entre l’oeuf et la poule ! Qui a commencé ? Expliquez-moi comme pour la Bible « In principio erat verbum... »


                            • L'Astronome L’Astronome 8 février 19:50

                               

                              « Essayez la dictature, et vous verrez »

                               

                              J’ai essayé, ça gêne aux entournures. Comme dirait Fernand Raynaud : « Y’a comme un défaut ».

                               


                              • Xenozoid Xenozoid 8 février 19:52

                                @L’Astronome

                                J’ai essayé, ça gêne aux entournures. Comme dirait Fernand Raynaud : « Y’a comme un défaut ».


                                tu es belge


                              • izarn izarn 9 février 00:59

                                @L’Astronome
                                Non, mais la dictature on a essayé, c’est Macron !
                                Pire que lui, MLP aurait du mal...Elle n’aurait même pas osé !
                                MLP qui éborgne les gens ! Elle serait bombardée par Trump !
                                Surtout sil elle défendait Poutine...
                                Macron est un PD dictateur...Bref de la merdasse style Pinochet/CIA...


                              • L'Astronome L’Astronome 9 février 10:40

                                 
                                Le problème, c’est que quand on a le pouvoir, on veut encore plus de pouvoir
                                 


                              • izarn izarn 9 février 00:55

                                Je pense que la dictature de MLP sera moins débile que la sienne...

                                De toute façon dans le corps politique c’est 99% de connards...

                                Bon le 1% restant c’est Asselineau...


                                • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 09:16

                                  @izarn
                                  Je pense que la dictature de MLP sera moins débile que la sienne...


                                  .
                                  MLP ferait les mêmes réformes et la même politique économique que Macron !
                                  .
                                  Orban file doux et applique les feuilles de route de Bruxelles aussi... Et quand il râle contre l’immigration et n’applique pas les quotas, il est déféré à la Cour Européenne de Justice !


                                • ticotico ticotico 9 février 15:12

                                  Je fréquente une vraie dictature homologuée... Et les différences avec le Macronistan disparaissent à vue d’œil.

                                  Les médias qui n’informent plus, mais disent ce qu’il faut penser...

                                  Les élections avec un seul candidat éligible...

                                  La criminalisation des opposants...

                                  L’absence totale de contrôle du peuple sur l’action législative et gouvernementale...

                                  Une minuscule oligarchie qui s’enrichit alors que le peuple doit bricoler à chaque instant...

                                  Rôle de la police, contrôle social, abus de pouvoir, justice injuste... Le tableau des convergences est presque complet.

                                  En gros, le seul truc qui manque encore à macron, c’est d’intégrer l’armée dans la gestion du pays. Mais, les dictatures, c’est comme les recettes de pâtes en Italie, chacun à la sienne avec ses propres ingrédients.


                                  • Aff le loup 9 février 18:53

                                    @ticotico

                                    Tu ne devrais pas dire que Cuba est une dictature car le pays est régi par la Constitution de 1976. Cuba se présente comme un pays socialiste et se veut être une république unitaire des ouvriers et paysans et une république parlementaire. Le Parti communiste est le seul parti politique reconnu par la Constitution, qui le désigne comme « la force dirigeante supérieure de la société et de l’État. Néanmoins, il ne peut désigner les candidats aux élections. En effet, ils sont désignés soit directement par les électeurs pendant des réunions publiques ou soit par les assemblés municipales. Le régime cubain est souvent de ce fait qualifié de dictature, mais un débat existe en France et ailleurs sur la pertinence de cette qualification : le diplomate Jean Mendelson, estime ainsi en 2016 que « Cuba ne correspond à aucune case : ni démocratie représentative, ni dictature ».

                                    Et le Cuba libre t’en fait quoi ?


                                  • ticotico ticotico 9 février 20:55

                                    En ce moment même, je suis entouré de cubains qui parlent de leur gouvernement... En comparaison, je pense que celui de macron est populaire.

                                    Le très gros problème qu’il y a dans ce pays n’est pas le discours officiel, mais la réalité, qui se situe aux antipodes. La dynastie Castro a renoncé au pouvoir politique direct, les enfants et petits enfants ont quelques fonctions officielles, mais surtout, ils tiennent des business qui rapportent beaucoup, de façon exagérée, ça leur paraît normal de gagner chaque jour 2 fois le salaire annuel d’un cubain de base...


                                    • izarn izarn 10 février 15:30

                                      @ticotico
                                      C’est quand même mieux que Batista, non ?


                                    • ticotico ticotico 11 février 02:26

                                      @izarn

                                      Batista, j’ai pas connu...

                                      Je ne suis pas certain que ce soit si différent de ce qu’il y a maintenant.

                                      Sûr que dans les premières années il y a eu beaucoup de changements positifs... Mais, donnez le pouvoir à n’importe qui, sans sanction en cas d’échec ou d’abus... Et on se retrouve avec un gouvernement qui n’arrive pas à produire autre chose que des échecs et des abus.

                                      Le grand progrès a été fait dans un domaine qui ne met pas de pain sur la table, celui de la fierté nationale. Sous batista, Cuba était une serpillière pour les américains, maintenant, c’est un pays dont la voix compte dans le monde.


                                    • izarn izarn 10 février 15:28

                                      Testez la dictature, ça veut dire : Testez Marine Le Pen...

                                      Surtout qu’elle soutient les GJ et Mila...C’est très fasciste, non ? smiley

                                      De toute façon, une fois élue, elle aurait du mal à avoir une majorité, avec en plus le « congrés » contre elle...

                                      Non la dictature ; c’est Macron qui a tout les pouvoirs, et même les traitres du « congrés » avec lui : LR+PS+LREM.

                                      Donc il peut faire un coup d’état comme Pétain en 1940, ou le « congrés » avait voté pour lui...Même le « père de l’Europe »...Hé oui !

                                      Je doute fort que jamais Marine Le Pen y parvienne...

                                      Donc Macron parle dans le virtuel, implanté dans le crane des gens : « Marine facho ».

                                      N’importe quoi, comme ces antifas lamentables, et justement fascistes, qui s’attaquent à un représentant du RN à Toulouse :

                                      PAUVRES CONS !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès