• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Europe : la France peut-elle la changer ?

Europe : la France peut-elle la changer ?

Le système actuel de financement des États de l’union européenne consiste à emprunter de l’argent auprès des banques privées (cf. http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/l-arnaque-de-la-dette-191526). Ce fonctionnement est inscrit dans les traités européens depuis Maastricht. Les traités imposent de surcroît une limitation de l’emprunt (3 % de PIB annuel de déficit et 60 % de PIB de dette totale). Contrairement à de nombreux discours ambiants il n’est pas nécessaire de sortir de l’Union Européenne pour s’affranchir de cette règle. D’ailleurs les pays européens ne la respectent pas.

Hollande et Sarkozy n’ont jamais négocié.

Dire que la France est esclave de la politique austéritaire européenne c’est nier le principal problème auquel nous faisons face : Les dirigeants français soutiennent cette politique. À l’arrivée de Hollande au pouvoir, les députés européens portugais, espagnols, italiens ou grecs étaient sur le pied de guerre pour soutenir une opposition de la France à la position allemande. Il n’en a rien été car la politique allemande correspond précisément aux désirs de social démocratie.

Il est possible et nécessaire de désobéir aux traités

Pour relancer les économies des pays européens, le FMI et l’OCDE préconisent un choc de la demande. C’est-à-dire des investissements massifs des états. Il s’agit de remplir les carnets de commande des entreprises. Cela signifie (dans l’état actuel des choses où l’investissement se fait par emprunt) des emprunts massifs des États qui sont déjà tous en dehors des clous du pacte de stabilité. Cela signifie désobéir sciemment et tomber sous la menace d’une amende. Cependant, tous les pays dérogent à au moins une règle du pacte et aucun ne paye d’amende. Le fait d’imposer à la France une amende pour l’application d’une politique de relance serait la preuve que le pacte n’est pas un outil de « bonne gestion » mais une excuse permettant aux gouvernements d’appliquer une politique d’austérité inefficace pour le plus grand nombre mais avantageuse pour quelques individus. De plus, même si l’Europe condamnait la France à une amende, il suffirait alors de refuser de la payer et à ce moment là d'enclencher le processus de départ

Il n’est pas nécessaire de sortir de l’Union Européenne pour ne pas appliquer le pacte

Sortir de l’Unino Européenne est un choix. Il permet en effet de s’affranchir des traités européens. Il est cependant faux de prétendre que c’est une condition nécessaire pour refuser d'appliquer le pacte de stabilité puisqu’il suffit d’en avoir la volonté. Il n’a jamais été prouvé qu’un dirigeant (Tsipras inclus) ait été empêché de mener une politique de relance.

L’argument que dans une Europe à 28, changer les traités est impossible ne tient pas la route. Si les 28 ont tous adopté un traité, il n’y a pas de raison de penser qu’ils n’en accepteraient pas un autre.

Dire que l’Allemagne ne sera jamais d’accord n’est pas plus crédible : aucun dirigeant français ne leur a jamais opposé le moindre désaccord de fond.

Désobéir c’est prouver une autre voie possible

Sortir de la situation actuelle en sortant de l’Union Européenne, en recréant une souveraineté monétaire, une monnaie française est possible. Cette possibilité offre d’ailleurs à la France une crédibilité énorme à la table des négociations. Cependant réussir sans les autres, c’est d’une part, prendre le risque d’une agression de notre monnaie par une Europe dirigée par l’Allemagne. D’autre part c’est ne pas prouver aux autres pays européens qu’un autre système est possible et que les dirigeants actuels sont de mèches avec les financiers et les grands groupes pour nous faire les poches avec une politique austéritaire.

Il faut quand même être prêt à partir

Le succès de la politique de relance engagée sera la preuve de la nécessité de modifier les traités. Cependant l’arme principale doit être la menace dissuasive d’une sortie de la France de l’Union Européenne. Il faut donc tout préparer pour être en mesure d’appliquer cette menace si les autres gouvernements (allemands notamment) ne veulent pas entendre raison.

La France est la 5e puissance mondiale, elle a le devoir de montrer la voie plutôt que de tracer seule son chemin. C’est même notre intérêt de devenir les meneurs d’une nouvelle Europe affranchie des traités prônant les politiques austéritaires.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • aimable 11 avril 09:25

    tant que les Allemands trouverons leurs intérêts dans la situation actuelle de l’Europe aucun traité ne sera négociable, la France pourra toujours s’agiter comme une puce , la capitale réelle de l’Europe sera toujours Berlin !


    • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 11 avril 09:30

      @aimable
      Je pense qu’il ne faut pas faire une erreur de raisonnement. L’Allemagne est en effet cheffe de file de la politique économique de l’union. Cependant personne ne propose une autre solution. La France ne s’est donc jamais agitée comme une puce, sinon pour suivre cette politique avec un enthousiasme non feint...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 11:19

      @Pierre Chaillot
      Les politiques anti sociales et ultralibérales menées en Europe ne sont que l’application des Traités européens que les 27 pays ont signé .
      Voici les articles les plus toxiques des Traités.


      L’article 121 permet à la Commission européenne d’élaborer les politiques économiques et sociales pour les 27 pays.
      Voici la feuille de route pour la France 2014/2015, d’où les lois Sapin, Macron et El Khomri .

      Voici la feuille de route pour la France 2016/ 2017.

      Personne ne propose une autre solution ? Bien sûr que oui !
      L’ UPR propose de sortir de l’ UE, de l’euro par l’article 50 !

      Les pays où les habitants sont les plus heureux sont la Suisse, l’ Islande et la Norvège, bien plus petits que la France, mais qui ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’ euro !


    • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 11 avril 11:49

      @Fifi Brind_acier
      Vous faites la même erreur de raisonnement que celle dénoncée par l’article.
      Oui, les lois Sapin, Macron et El Khomri vont dans le sens des préconisations européennes.
      Oui, la feuille de route suit bien évidemment ces directives.
      Mais c’est uniquement parce que le gouvernement y adhère complètement. A-t-il à un quelconque moment proposé autre chose ? A-t-il essayé de négocier ? Non puisqu’il s’agit de son propre programme.

      Oui, sortir de l’union permet de s’affranchir de ces directives. Non la France n’a jamais proposé autre chose.


    • JL JL 11 avril 12:11

       Ce n’est pas l’UE qui a imposé ces traités anti-sociaux, ce sont les gouvernements sociaux traîtres ou de droite qui les ont imposés à l’UE.

       
       Ils ont beau jeu d’obéir aujourd’hui aux directives qu’ils ont réclamés hier.
       
       
       Si on élisait un de ces traitres à la nation et sortions de l’UE ce serait encore plus lamentable. Heureusement le peuple n’est pas aussi débile que les UPR le voudraient. 
       
       Et c’est ça que ne peuvent pas admettre ces gens puisque frexit est le fond de commerce de leur gourou qui court après ses 5% de voix.
       
       En attendant, qu’est-ce que ces activistes peuvent nous faire chier ici !

    • famigori famigori 11 avril 14:19

      @Pierre Chaillot
      Donc nous devons simplement avoir foi en JLM, qui lui veut tout changer.

      c’est vrai qu’il parle de quitter l’europe depuis tellement d’années, c’est même le combat d’une vie pourrait-on dire !

      Merci beaucoup pour votre article, je ne faisais pas confiance aux promesses des politiques auparavant. 
      Mais ça, c’était avant de de vous lire !

    • joelim joelim 11 avril 17:16

      @JL

      Et c’est ça que ne peuvent pas admettre ces gens puisque frexit est le fond de commerce de leur gourou qui court après ses 5% de voix.
       
      En attendant, qu’est-ce que ces activistes peuvent nous faire chier ici !

      En attendant, les insulteurs sont ceux qui se plaignent à grands cris. Et ça se vérifie tous les jours. Activiste. :-> 

    • malitourne malitourne 11 avril 17:44

      @joelim
      JL utilise la même rhétorique que les trolls FN contre l’UPR : la réduction du discours de l’autre à une secte. Il pense, par paresse intellectuelle, qu’il peut faire taire ainsi ses contradicteurs. C’est un peu comme une réaction allergique. Les arguments de l’UPR sont comme le pollen, ils procurent aux euroréformistes des éruptions cutanées...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 19:41

      @Pierre Chaillot
      C’est vous qui ne comprenez pas !

      La France a signé tous les Traités, à partir de là, les Gouvernements sont obligés d’appliquer les lois européennes qui en découlent .

      Si cela ne vous convient, pas on sort, c’est l’article 50 !


    • mmbbb 11 avril 21:37

      @Pierre Chaillot a l’actif de l allemagne c’est un pays qui su entretenir et accroitre son tissu de PME PMI dont la taille est largement superieure aux entreprises francaise L elite en 90 ne voulait plus d entreprise en france erreur funeste l excédent commercial de l allemagne est du aux entrepreneurs et non pas aux intellos qui ne manquent pournat pas dans ce pays Dans ce media un ingenieur ayant travaille chez Alcatel entreprise prospere a cette epoque Lente dégringolade apres des plans successifs de restructuration et rachat par un Suedois Pas de vue sur le long terme alors que cette entrepirse etait leader Il faudrait faire du menage chez notre elite Voir Lauvergeon qui ne sera pas sanctionnee malgre la gestion deplorable d AERVA refourgue de force a EDF Il manque vraiment de la competence chez nos dirigeants et les patrons enarques parachutes souvent une catastrophe Le Point avait ecrit un papier sur le sujet Specificite culturelle francaise Maintenant l Allemagne domine malgre le dessein de Mitterrand Son plan a echoue ce sont les allemands qui vont nous clouer d’autant plus si les taux d’interets augmentent le remboursement annuel de la dette fera mal. Nous sommes dans une drole d’ambiance ou tout semble flotter avec des politiques rendus aux rangs de marionnettes qui s’agitent Il y a une reelle coupure entre l elite et le peuple la est le probleme en general cela finit mal


    • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 12 avril 21:10

      @Fifi Brind_acier non, vous persistez à dédouaner les responsables : les technocrates et politiques français.

      Les lois européennes ont été imaginées, écrites et portées en grande partie par des français. Certains d’entre eux sont biens connus puisqu’ils ont dirigés la France comme Giscard. Ce n’est pas l’Europe qui impose une politique de concurrence déloyale au plus grand profit des financiers et dirigeants de multinationale à la France, ce sont les élus français qui écrivent ces lois et sont biens contents de les appliquer dans leur pays. Sortir de l’Europe ne sert à rien si c’est pour appliquer la même chose que les traités avec les mêmes élus. Sortir de l’Europe n’est pas nécessaire puisqu’il suffirait que pour une fois les élus français proposent autre chose.


    • JL JL 11 avril 09:41

       ’’ Dire que la France est esclave de la politique austéritaire européenne c’est nier le principal problème auquel nous faisons face : Les dirigeants français soutiennent cette politique. ’’


       ’’Voilà bien un article que les groupies d’Asselineau se garderont bien de faire connaitre. La vérité des faits est fatale pour le fond de commerce de leur gourou.
       
       Merci Pierre Chaillot pour ces informations.
       
       Le 23 avril, les pragmatiques devront choisir en fonction de leurs sensibilités politiques :
       
      - La continuation du sarkollandisme avec Macron ou avec Fillon ;
       
      - Le changement avec Mélenchon ou avec Le Pen.
       
       Tout autre choix sera idéologique, mais parfaitement légitime. C’est la démocratie.
       
       En attendant, je souhaite à tous une campagne honnête : il en va de l’intérêt des Français, de la France et de la République.
       


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 11:23

        @JL
        Vous vous prenez les pieds dans le tapis !
        Les Traités européens, la France les a tous signés, ils contiennent les politiques ultra libérales que vous dénoncez ! Si les Traités n’étaient pas toxiques, pourquoi Mélenchon veut y désobéir ??


      • JL JL 11 avril 11:53

        @Fifi Brind_acier
         

         mais qu’est-ce que vous racontez ? C’est vous qui vous prenez les pieds dans le tapis.
         
         Quel lien entre le constat ’’Les Traités européens, la France les a tous signés, ils contiennent les politiques ultra libérales (que je dénonce en effet)’’ ?
         
         et la question ’’Si les Traités n’étaient pas toxiques, pourquoi Mélenchon veut y désobéir’’
         
         Quel sens a votre question prise isolément ? 

      • Antoine 11 avril 12:16

        @JL
        Vous n’êtes pas favorable à la dméocratie et à la reprise en main de notre destin politique par les citoyens ?
        Votre constat est juste mais qu’elles sont vos solutions ?


      • JL JL 11 avril 12:17

        @Antoine
         

         Je n’ai pas la prétention de proposer des solutions. Je crois seulement que les proposition de la FI sont bonnes.

      • Antoine 11 avril 13:16

        @JL
        Précisément ; quels sont les principales propositions de Mélenchon qui vous paraissent aller dans le bon sens ?


      • JL JL 11 avril 14:41

        @Antoine
         

         vous êtes bien aimable, mais le mieux serait de lire son programme, non ? J’ignore quelle est votre sensibilité politique et vos valeurs. Personnellement je le prends comme un tout et c’est la seule façon de faire à mon niveau. 
         
         Je ne suis pas missionné pour en faire la promo, je me contente d’argumenter dans la mesure de mes petits moyens contre les attaques que je trouve malveillantes ou infondées.

      • Antoine 11 avril 16:31

        @JL
        Vous n’êtes pas capable de citer seulement trois mesures phares qui vous semblent aller dans le bon sens ?
        Étonnant.
        Et inquiétant.
        donc selon votre invitation je suis allé voir là
        https://avenirencommun.fr/avenir-en-commun/
        et j’ai lu.En gros son programme, c’est je vous promet que demain il fera beau et que l’on s’aimera.
        C’est un peu comme du Macron, peut-être dans un autre cadre, mais ce que je lit, c’est le vide absolu de projet politique.
        Des phrases creuses qui succèdent à des phrases creuses. Du vent. Comme chez Macron.


      • joelim joelim 11 avril 17:19

        @JL
        En attendant, je souhaite à tous une campagne honnête : il en va de l’intérêt des Français, de la France et de la République.


        Ne soit pas hypocrite, tu traites les gens d’adeptes de gourous et tu voudrais qu’ils votent pour toi, c’est tout.

      • JL JL 11 avril 18:45

        @joelim, antoine, 

         
         je traite les gens comme ils me traitent, en essayant de minimiser.
         
         Répondez plutôt à cette question : pourquoi concentrez vous toutes vos attaques sur le seul candidat de gauche susceptible d’apporter le changement, vous qui prétendez être de gauche ? Le CNR, c’est bien de gauche, hein ?
         
        Ne vous fatiguez pas avec des bobards : c’est parce que vous êtes de droite et que mélenchon démolit le fond de commerce d’Asselineau, j’ai nommé le le frexit. 
         
         S’en prendre au frexit et au sacro-saint-article-50 c’est un viol sur vos plates-bandes, ça vous donne de l’urticaire. 

      • JL JL 11 avril 19:39

        Proposer une alternative au frexit et au sacro-saint-article-50 c’est considéré par comme un viol dans votre jardin, sur vos plates-bandes réservées, 

         
         Les Mélenchonistes n’y sont pour rien si vous êtes contre la liberté d’expression.

      • malitourne malitourne 11 avril 19:45

        @JL
        Trouve une ligne dans le programme de l’UPR qui propose de baillonner les trolls de FI ! Je m’insurge et je monte sur mes grands chevaux contre cet inique procès d’intention fait aux adhérents de l’UPR. Vous êtes scandaleux JL. Non vraiment !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 19:46

        @JL
        Je vois bien que vous ne comprenez pas !
        A partir du moment où un pays a signé des Traités, il est dans l’obligation d’en assumer les lois et les conséquences qui en découlent ! 


        Le Traité de Maastricht a introduit l’OTAN, la France obéit aux choix militaires de l’ OTAN. What else ?

        Si le principe de supranationalité européen ne vous convient pas, ce que je comprends fort bien, on en sort !

      • JL JL 11 avril 19:53

        @malitourne
         

         c’est quoi cette injonction ? Une blague ?
         
         Vous êtes vraiment très drôle ! Si si, vraiment !

      • Sparker Sparker 11 avril 19:53

        @JL
        Bien vu JL, il en a qui propose le : « un pays, un peuple, un guide », ils se reconnaitront...
        D’autres font des enquètes digne de la stasi, avec des twit comme preuve irréfutable de la malignité et sont prèt à se lâcher grave.
        Ca dérape sec à l’UPR, finissent par faire flipper, ces sois disant démocrates.
        Je suis pas sur qu’Asselineau cautionne ça, enfin je l’espère, mais faudrait qu’il fasse attention quand même, tous n’ont pas sa grande intelligence et sa probité. Comme au FN quoi, y’a un peu les bâtons merdeux, pas facile pas facile...


      • Sparker Sparker 11 avril 19:54

        @JL
        Il y en a même qui font leur cocotte, bon je sais pas si ça va bien faire avec le vieille mentalité réac qui traine à l’UPR.


      • Antoine 11 avril 19:55

        @JL
        pourquoi concentrez vous toutes vos attaques sur le seul candidat de gauche susceptible d’apporter le changement, ... ?
         

        Parce que Mélenchon n’est pas susceptible d’apporter le changement, pas plus qu’il ne puisse être élu.
        Enfin son message sur l’UE est inaudible donc inutile.
        Tant qu’à faire de ne pas gagner l’élection autant faire vote utile, c’est à dire ne pas voter pour un candidat de TF1.
        En particulier pour Asselineau qui a un message clair et la capacité de rassembler.


      • malitourne malitourne 11 avril 19:56

        @JL
        Vous me faites rire vous même ! Surtout quand vous parlez sérieusement.


      • malitourne malitourne 11 avril 20:02

        @Sparker
        Hey pas besoin d’enquête, tu t’es vautré avec ton multicompte devant moi le 8 avril à 18heures 26. C’est vrai j’ai pas cherché à te relever. Mais bon grace à moi tu vas faire attention maintenant.


      • JL JL 11 avril 20:09

        @Fifi Brind_acier
         

         hé bien considérez que ne pas obéir aux traités c’est une façon d’en sortir en toute souveraineté.
         
         Chomsky affirme que ’’le contrôle de l’opinion publique est une caractéristique des démocraties, d’autant plus redoutable que la classe au pouvoir est minoritaire’’. Faire croire à l’opinion publique que l’on ne peut sortir d’un traité qu’en acceptant les conditions prévues par traité, c’est de la tromperie.
         
         L’article 50 vise en réalité à engluer dans des procédures juridiques interminables et incompréhensibles pour la majorité de la population, les États qui voudraient sortir de l’UE.
         
         Charles de Gaulle,dans C’était de Gaulle, écrit : «  Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu au cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça ».
         
        La sortie de la France de l’Union européenne de doit pas se faire au moyen de l’article 50 du traité de Lisbonne, traité illégal constitutionnellement. 
         
        Pour sortir, la France pourra invoquer les articles 61 et 62 de la Convention de Vienne du 23 mai 1969 sur le droit des traités. Ces articles décrivent le droit de retrait d’un traité international par un État, au motif notamment d’un « changement fondamental de circonstances ».

         En savoir plus là 

         
         
         

      • Sparker Sparker 12 avril 00:03

        @Antoine

        « est inaudible »

        Les oreiles c’est comme les pieds disait ma grand-mère... smiley


      • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 12 avril 21:18

        @Fifi Brind_acier Vous continuez de défendre les responsables. Comment pouvez vous a ce point enlever leurs responsabilités a hollande et Sarkozy ? Aucune sanction n’est jamais prise pour ceux qui dérogent aux règles. Le pacte de stabilité n’est respecté nul part sans aucune sanction. Vous faites encore une grossière erreur d’argumentation. Aucun pays de l’UE n’est obligé de rentrer a l’OTAN. Vous avez fait votre choix. Vous voulez sortir de l’UE. Très bien. Mais citez des arguments cohérents si vous voulez défendre votre point de vue.


      • zygzornifle zygzornifle 11 avril 10:15

        la France est devenue depuis des décennies grâce a nos gouvernants un mollusque échoué sur la plage , elle se fait châtrer de l’intérieur par nos politiques droite-gauche a la solde de l’UE et de l’extérieur par le panzer Allemand, nos présidents sont devenus des chefs de rayons comme en hyper , leur seul pouvoir c’est de nous faire chier en appliquant les directives Européennes , les politiques sont devenus des laquais et s’ils haussent le ton c’est théâtral et sans lendemain car ce ne sont plus que des toutous bien dressés attendant leurs friandises ..... On ne changera pas l’Europe ou on la quitte on on s’écrase en rampant ce que veulent les Fillon et Macron ....


        • leypanou 11 avril 10:23

          Je n’ai rarement lu un article aussi bien expliqué.
          Merci l’auteur. J’ose espérer que vous allez en écrire d’autres d’ici le 23 avril 2017.

          Des commentateurs lobotomisés sur ce site pensent que la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN est l’alpha et l’oméga d’une indépendance nationale, s’appuyant sur la servilité du gouvernement actuel. Ils confondent une politique voulue avec une politique imposée.

          La capacité d’être prêt à toute éventualité est aussi nécessaire que la volonté de vouloir changer les choses avec les autres dans un premier temps.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 11:28

            @leypanou
            Merci de confirmer que le M’PEP - Démondialisation, trouve très bien de rester dans l’ UE et l’euro !
            Pour une fois, vous vous dévoilez !


            Vous savez au moins ce qu’est la souveraineté et les droits régaliens d’un Etat ?
            - Gérer sa monnaie, la dévaluer si nécessaire, gérer son budget, faire ses lois, avoir des frontières, et décider de la guerre et de la paix.
            Tous ces droits régaliens ont été transférés à des Instances non élues : la BCE, la Commission européenne et l’ OTAN.

            La France n’est plus qu’une région, une colonie de l’ Empire européen.
            Mais finalement vivre en esclave, ça vous convient bien, non ?

          • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 11 avril 13:32

            @Fifi Brind_acier
            Vous avez raison sur la souveraineté d’un état, il ne me semble jamais avoir dit le contraire.
            Par contre vous confondez fin et moyen. La souveraineté n’est pas une fin, c’est un moyen de mener la politique du pays. L’important c’est de savoir pour quel projet il faut retrouver une souveraineté. Margaret Thatcher est un exemple que la souveraineté des élus de la nation n’est pas la garantie d’une politique à destination du peuple.
            Il est fort probable que les anglais prouvent au monde entier que le problème n’est pas l’union mais leurs dirigeants puisqu’ils vont retrouver leur souveraineté pour appliquer exactement la même politique. Ils vont aller souverainement droit dans le mur.
            Si et seulement si l’Union Européenne accepte de changer et nous accompagne dans un changement de cap souhaitable pour les peuples alors nous retrouvons l’Europe des peuples.
            Encore une fois il n’a jamais été prouvé que c’était impossible, vous avez le droit de ne pas y croire mais ça n’engage que vous.
            Si jamais les pays de l’union décident de suivre l’Allemagne alors oui, nous aurons prouvé que nos intérêts sont en désaccord avec le reste de l’UE et nous partirons.

            L’exemple que vous prenez de l’OTAN est de mauvaise foi, cela discrédite le reste de votre propos. Il me semble que c’est une preuve de plus de la complicité de nos dirigeants qui adhèrent complètement aux ce genre d’idées. il n’y a aucune instance européenne qui nous impose d’être dans l’OTAN...


          • microf 11 avril 15:33

            @Fifi Brind_acier
            Merci cher FifiBring _acier pour votre commentaire.
            On dit de « ne jamais faire á autrui ce que vous ne voulez pas qu´on vous fasse », ou bien « le mal qu´on fait á autrui se retourne un jour sur vous », ce sont des lois naturelles.
            Dans votre commentaire, vous avez bien défini ce que devrait être un État Souverain
            "- Gérer sa monnaie, la dévaluer si nécessaire, gérer son budget, faire ses lois, avoir des frontières, et décider de la guerre et de la paix« .
             »Tous ces droits régaliens ont été transférés à des Instances non élues : la BCE, la Commission européenne et l’ OTAN« .
            Rien de plus vrais.
            Ce que la France ne peut plus faire aujourd´hui ayant transférée ces prérogatives á l´UE, d´oú viennent ses problèmes d´après l´article qui est d´ailleurs bon vu les questions qu´il soulève.
            Vous terminez bien votre commentaire :
              »La France n’est plus qu’une région, une colonie de l’ Empire européen.
            Mais finalement vivre en esclave, ça vous convient bien, non ?« .

            Il ya une région du monde aujourd´hui qui vit cette situation en pire en plus depuis des décénnies, á savoir, l´Afrique Francophone comme on l´appele.
            Les pays qui forment cet ensemble subissent ce que la France subit aujourd´hui.
            Ils ne peuvent décider de rien, ni de leurs monnaies, ni de leurs frontières qui leurs ont été imposées par la France, ni de leurs politiques Étrangères, bref, de rien qui fait un État Souverain, ceci á cause de ce que leur impose la France.
            La monnaie qu´ils utilisent le Franc CFA est frappée en France á Chamalière, géré par le Trésor Francais.
            Alors, avec la situation que connait la France aujourd hui, certains pourront comprendre ce que vivent les Africains de la zone Franc CFA.

            Pour revenir á savoir si la France peut changer, bien sûr que OUI, mais comment ?.
            D´abord il faudrait savoir pourquoi la France ne change pas.
            Avec un tel système politique en France, á savoir la Centralisation, il serait impossible, je dis bien impossible á la France de s´en sortir.
            Il faudrait décentraliser la France, une vraie Décentralisation.
            L´Allemagne marche bien par rapport á la France parcequ´elle est décentralisée.
            Le système politique en France oú ce sont les mêmes qui sont toujours au pouvoir depuis décénnies, est un autre frein au chagement en France.
            Regardez dans les autres pays de l´UE, la vie de l´activité politique au plus haut niveau d´un politicien n´exède pas plus de dix ans. Bien sûr depuis l´avènement de l´UE, on commence á trouver des politciens qui commencent á mettre du temps aussi longtemps au pouvoir dans les autres pays, mais ce n´est pas la règle comme en France oú un Ministre après 20 ans redevient Ministre ou Premier Ministre, dans les autres pays n´existe pas.
            En France, on nait dans la politique, on meurt dans la politique.
            Comment voulez vous que cela change ?. Comment voulez vous qu´un politicien qui est entré dans la politique il ya 20 ans en France puisse comprendre les problèmes d´aujourd´hui ?.
            Mais aujourd´hui en France il ya ceux qui y sont depuis plus de 30 déja dans la politique et qui s´y trouvent toujours et aspirent á diriger le pays, qu´est ce que cela peut donner de bon ?.
            Et ceux des jeunes d´aujourd´hui qui sont dans la politique, s´ils s´y maintiennent dans 20 ans, ce qui n´est possible qu´en France, pourront-ils comprendre les problèmes de cette époque ?, je ne crois pas.
            Ce qui fait que même si la France sortait de l´UE. et que le même système politique en France perdure, la France connaitra toujours les problèmes, la preuve, l´Euro n´existe que depuis moins de 15 ans, la France ne vient que de re-entrer dans l´Otan, mais bien avant cela, la France avait déjá des problèmes sérieux.
            Il faut une nouvelle Revolution en France faite par le peuple Francais qui va balayer cette caste politique Gauche-Droite y compris le FN, après, sortira une nouvelle constellation politique á l´exemple de l´Islande, et qui va s´atteller á la reconstruction de la nouvelle France qui a des atouts, l´un d´eux, c´est la Francophonie, Francophonie qui après cette Revolution, sera enfin libérée du joug Francais, pareil á celui que l´UE impose á la France, une nouvelle Coopération Gagnant-Gagnant avec ces États Francophones sera définie, ces États Francophones étant les plus riches en matières premières du monde, OR, DIAMANTS, PÉTROLE, URANIUM, CUIVRE, BAUXITE, BOIS, TERRES RARES, sans compter la MAIN d´OEUVRE bien formée ect, ect, ect.

            Sinon, si on prend les mêmes et que l´on recommence GAUCHE-DROITE-FN, cela ne changera rien, et on continuera á »vivre en esclave" comme vous l´avez su bien le dire, car ceux lá qui arrivent, vivent de ce système qu´ils n´ont aucune envie de changer.
            Que Dieu vienne en aide á sa fille ainée de l´Église cette fois, et l´aide á s´en sortir, mais Dieu ne peut rien faire sans l´apport des Francais, alors, au peuple Francais de jouer.


          • joelim joelim 11 avril 17:22

            @leypanou
            Des commentateurs lobotomisés [...]


            Pour quel abruti votes-tu ?
            Vois-tu, c’est facile de descendre à ton niveau. 

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 19:21

            @Pierre Chaillot
            L’ UPR a un programme très important à mettre en place après la sortie de l’ UE !
            Il s’inspire du programme du Conseil national de la Résistance.


            L’OTAN a été introduite dans les Traités européens par l’article 42 du Traité de Maastricht. Depuis, non seulement la Défense, mais la politique étrangère sont dictées par l’ OTAN, c’est à dire par Washington.

            Les Britanniques vont avoir des lois votées en GB. Et non plus par les non élus de la Commission européenne. Déjà il y a eu des grèves en GB.
            Vous avez vu à quoi ont servi les grèves et les manifestions en France ? A rien !

            De plus, si le Parti au pouvoir ne vous convient plus, vous pouvez voter pour un autre. Dans l’ UE, vous pouvez voter pour qui vous voulez, rien ne change, les décisions ne sont plus prises en France !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires