• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Expulsions de lycéens, l’inquiétude grandit

Expulsions de lycéens, l’inquiétude grandit

On les disait « endormis », égocentrés… voilà qu’ils démentent une fois de plus bruyamment ses qualificatifs peu amènes qu’on leur colle trop souvent. Il fallait un déclencheur, Manuel Valls a été parfait dans la manœuvre, de plus en plus « droit dans ses bottes » !

Les évènements de ces dernières 48 heures nous en ont appris sur la politique du Ministre de l’Intérieur. Au cas de Leonarda Dibrani largement médiatisée, s’ajoute le cas de Khatchik Kachatryan, élève arménien parisien au lycée Camille Jeantzy (8ième) âgé de 19 ans, victime lui aussi de la place de Beauvau. Ce dernier est tout de même le 5ième lycéen majeur et scolarisé à avoir été expulsé de France depuis que la gauche est revenue au pouvoir… Il risque depuis l’enrôlement de force pour effectuer son service militaire an Arménie, début septembre.

Il faut toute l’énergie de RESF (Réseau éducation sans frontières) mise à combattre ces expulsions, pour accéder aujourd’hui à cette information. La mobilisation s’est donc faite soudainement avec un haut le cœur des lycéens et parfois des plus jeunes, peu à peu rejoints par leurs enseignants et les parents d’élèves.

Qui aurait pu imaginer que sous François Hollande et avec le Parti Socialiste majoritaire dans les deux chambres que nous nous devrions reprendre le chemin de la rue pour exiger un peu d’humanité…

Ce vendredi, ce ne sont pas moins d’une vingtaine de lycées mobilisés à Paris et une trentaine en province. En pointe les lycées Hélène-Boucher, Sophie Germain, Maurice-Ravel Voltaire, Fénelon, Charlemagne, Colbert, Claude-Monet, Denis-Diderot, Honoré-de-Balzac et Lavoisier et en Province : Grenoble, Dax, Rouen, Orléans, Chambéry, Alès, Marseille, Toulouse…

A Paris, une importante manifestation est prévue place de la Bastille, direction La nation, à l’appel de la FIDL, à laquelle se sont joint la fédération des Parents d’élèves (FCPE) et plusieurs syndicats d’enseignants. Les organisations gauchistes (NPA, Front de gauche et autres) ont été mises à l’écart de l’organisation afin d’éviter toute récupération politique.

Du côté du parti Socialiste la fronde continue de prendre de l’ampleur. Anne Hidalgo, candidate à la mairie de Paris a déclaré ce matin au cours d’une conférence de presse, après avoir solennellement demandé le retour en France de Léonarda Dibrani et de Khatchik Khachatrian : « C’est au nom des valeurs de la République et de Paris que je demande également que les familles ayant un enfant scolarisé à l’école, au collège ou dans un lycée soient protégées et leur situation administrative soit examinée avec bienveillance au regard de leur volonté d’intégration ».

De son côté Manuel Valls, remis en cause par une bonne partie de la gauche a annoncé qu’il écourtait son séjour aux Antilles pour prendre connaissance du rapport de l’inspection générale.

Il n’y a que Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’intérieur pour prendre la défense de Manuel Valls  : « Il faut rendre attentifs les gens qui sont certainement généreux, quand ils sont jeunes surtout, quelquefois manipulés, il faut le dire. Je parle de lycéens ».

Il reste à attendre la décision du Président de la République, on ne peut que lui rappeler sa promesse de candidat dans une lettre adressée à RESF : "Je veux prendre l'engagement, si je suis élu à la présidence de la République, à mettre fin dès mai 2012 à la rétention des enfants, et donc des familles avec enfants (...). La protection de l'intérêt supérieur des enfants doit primer.".


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • taktak 18 octobre 2013 16:56

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-gouvernement-de-la-honte-142380

    La réaction de la jeunesse lycéenne de notre pays est saine. Elle refuse les expulsions de ses camarades de classe raflés dans ou hors de l’école de la République.
    « C’est la loi » dit Valls. Mais alors qu’attendent les socialistes pour la changer et agir dans un sens diamétralement opposé à la direction prise par Hollande qui a chaussé, en ce domaine comme dans bien d’autres (UE, retraites, salaires, santé, école, atlantisme...) les talonnettes de Sarkozy ?

    C’est la question sociale, c’est l’exploitation capitaliste, c’est la désintégration de la France dans la hideuse « construction européenne » du capital, c’est la captation des richesses par l’oligarchie capitaliste qui est le problème dans notre pays et dans celui des immigrés.

    Travailleurs, damnés de la terre, Français et immigrés, tous unis contre le capitalisme !


    • Constant danslayreur 18 octobre 2013 18:59

      « … Il risque depuis l’enrôlement de force pour effectuer son service militaire an Arménie, début septembre. »

      Oui bon, le service militaire j’ai connu ça aussi et comme lui je n’étais pas vraiment volontaire au départ... Pas la fin du monde non plus et puis le bon côté des choses c’est qu’il connait déjà le parcours du combattant, ça aide…

      Sinon je ne veux pas me prononcer sur le fond, les français se débrouillent pour trouver chez eux, la solution à leurs problèmes. Par contre je voulais juste dire que la générosité de ces jeunes lycéens touche particulièrement le vieux con que je suis en train de devenir.


      • Constant danslayreur 19 octobre 2013 07:40

        C’est possible parce qu’à l’inscription initiale aucun justificatif de résidence légale en France n’est requis : Livret de famille et copie d’extrait d’acte de naissance même les Inuits en ont un de chaque. Justificatif de domicile, pas trop dur à établir. Carnet de vaccination itou.

        http://www.education.gouv.fr/cid161/l-inscription-a-l-ecole-maternelle.html

        C’est décidé l’an prochain je débarque avec ma fille et tous mes neveux…
        Rappelez le GIGN je déconne smiley

        En fait, il est normal que les enfants soient n’importe comment scolarisés durant leur présence même si les raisons d’icelle sont mauvaises ou amenées à être compromises plus tard par un rejet de demande d’asile ou par une décision de reconduction. Enfin je dis ça...


      • non667 18 octobre 2013 21:52

        faute de trouver des adultes pour manifester des irresponsables anarcho-gauchistes mobilisent des merdeux trop contents de faire craquer les cours et de faire les c... !
        c’est un 68 tard qui vous le dit  !


        • jaja jaja 18 octobre 2013 21:57

          Un soixante huitard passé à droite comme Cohn-Bendit smiley


        • non667 18 octobre 2013 22:15

          à jaja
          tout faux comme dab !
          moi = 68tard passé du socialisme au national socialisme en 1983
          cohn bendit = taupe du judéo-mondialisme fidèle au N.O.M. saboteur des nations ou qu’il soit !


        • heliogabale heliogabale 18 octobre 2013 22:42

          C’est l’hôpital qui se moque de la charité...

          La manif pour tous, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

          800 000 manifestants, une bonne moitié qui avait moins de 15 ans...


        • Croa Croa 18 octobre 2013 23:25

          « passé à droite comme Cohn-Bendit »

           smiley ??? smiley

          Dany le rouge est toujours rouge que je sache tout en étant vert maintenant...

          Comme on dit dans la Marine, « peinture sur merde égale propreté ». Un sous-marin ça se repeint périodiquement et normalement on rajoute toujours la même couleur .

           Dany le rouge a toujours été un sous marin... depuis le début !


        • jaja jaja 18 octobre 2013 23:41

          Un « rouge » ne peut-être pour le libre marché et pour la propriété privée des moyens de production... Ce qui est hélas le cas de DCB et de tous les Verts d’EELV d’ailleurs...

          Donc vous pouvez donner à ce politicien bourgeois la couleur que vous voulez sauf le rouge !


        • Croa Croa 19 octobre 2013 08:25

          Arrête de rêver Jaja,

           le « Rouge » n’est pas une couleur déposée et toute contrefaçon est parfaitement légale.


        • jaja jaja 19 octobre 2013 11:17

          Idem pour le rêve de gris smiley Chacun son rêve !


        • jaja jaja 19 octobre 2013 11:18

          Erreur je voulais dire vert de gris.....


        • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 15:26

          Donc un post soixante huitard devenu une chemise brune...

          Perso j’étais à cette manif de Lycéens vendredi...ce mouvements a surpris tout le monde, par sa spontanéité et sa fraicheur....et y compris les militants qui sont effectivement toujours heureux des mouvements de la jeunesse.

          Les jeunes que j’y ai vu avaient le sourire et la pêche, contents d’être là, et convaincus par la cause qu’ils défendaient...des jeunes instruits et dotés d’une conscience politique propre. Amalgamer un Lycéen à un pantin c’est une grosse erreur que le gouvernement ne fait pas....les mouvements de jeunes sont vite incontrôlables et ils le savent...ils sont en sittin aujourd’hui à Bastille...

          Par contre en 68 j’étais encore à l’état de micro organisme... et je me demande comment on peut devenir un national socialiste et le déclarer fièrement après avoir eu un passé militant de « gaucho »...moi j’appelle ça un vendu ou un facho, selon l’humeur...


        • cassandre4 cassandre4 19 octobre 2013 19:17

          par lolotte
          .ce mouvements a surpris tout le monde, par sa spontanéité et sa fraicheur....et y compris les militants qui sont effectivement toujours heureux des mouvements de la jeunesse
          -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
           Mwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah :  ???.. ah, c’est malin, j’suis obligé d’aller me changer, maintenant ! smiley


        • non667 19 octobre 2013 19:18

          à lolotte
          Par contre en 68 j’étais encore à l’état de micro organisme... et je me demande comment on peut devenir un national socialiste et le déclarer fièrement après avoir eu un passé militant de « gaucho »...moi j’appelle ça un vendu ou un facho, selon l’humeur...

          un vendu ou un facho, cela ne me vexe pas venant d’un benêt ou d’un merdeux ( micro organisme.. ) prétentieux selon l’humeur  smiley smiley smiley


        • epicure 19 octobre 2013 22:52

          Faut trouver de manipulateurs pour pour que des benêts fachos écrivent que les jeunes éduqués ne peuvent pas avoir d’autonomie d’action surtout quand ils sont concernés en premier.
          Ah voilà bien une pensée de facho : les gens sont incapables d’avoir des idées, il faut toujours une main extérieure pour les diriger (le chef du parti dans le meilleur des cas, la religion, etc... , ou dans « le pire des cas » le complot juif, les gauchistes etc... qui pilotent les ouvriers, les jeunes etc.. incapables d’action et idées autonomes etc... )


        • Julien30 Julien30 20 octobre 2013 08:57

          A part de très rares exceptions ces jeunes sont des manipulés sans culture politique ni culture tout court à moins d’avoir fait eux-mêmes leur propre éducation à côté des heures de lycée qui par définition ne leur apprennent rien d’utile. Pour croire qu’ils y sont d’eux-mêmes suivant leurs propres convictions et non pas parce que le petit journal leur dit que c’est trop la « te-hon » de pas aller soutenir Leonarda il faut être un petit peu bête, malhonnête ou naïf, plus sûrement un peu des trois.


        • Julien30 Julien30 20 octobre 2013 09:05

          Le Petit journal plus l’éducateur gauchiste tendance Jaja (faut que toute la France s’arrête pour se mobiliser et faire revenir Leonarda ! véridique) bien sûr. Non en fait vous avez raison ce sont des esprits libres capables de confronter des auteurs et penseurs opposés au milieu de tout ça nos jeunes et ayant déjà accédé à la complexité du sujet qui fait qu’ils ne se laissent plus avoir par les discours pour enfant type : « Leonarda est une chance pour la France ! L’immigration c’est la tolérance et le métissage, c’est formidable !. »... Ah en fait non pas du tout.


        • Lolotte Lolotte 20 octobre 2013 15:41

          Ah bon...le jeune âge fait le benêt...on se bonifierai avec l’âge alors ???

          Mais à vous voir cela fait très peur...j’ai bien l’impression que dans votre cas la bonification a échoué, laissant place à de la putréfaction nauséabonde...sans doute un mauvais champignon...

          Vous vous revendiquez du national socialisme, et le benêt que je suis est bien content de se revendiquer du camp adverse....

          On est toujours le con de quelqu’un, et au vu de vos idéaux de facho, je suis très contente d’être votre conne...

           


        • Lolotte Lolotte 20 octobre 2013 15:42

          c’était en réponse à non667 bien sûr


        • Oliver HACHE Oliver HACHE 19 octobre 2013 00:47

          Je n’ai pas bien suivi l’affaire et je me pose une question : comment une famille en situation irrégulière peut-elle scolariser ses enfants.. ?


          Merci d’éclairer ma lanterne sur ce point.


          • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 15:11

            Parce qu’en France on considère qu’un enfant, quelle que soit l’origine sociale et la situation administrative de ses parent a le droit à l’éducation.
            Des enfants vivent jusqu’à leur 18 ans sans avoir de papiers il serait inconcevable de ne pas les éduquer.
            Par ailleurs en France existe le droit du sol, et les enfants nés sur notre territoire sont Français, et leur parents s’ils sont sans papiers sont inexpulsables jusqu’à leur 18 ans. Ils sont français, leur droit d’accès à l’école de la république est incontestable.

            C’est une garantie de notre pays directement issue du « Les hommes naissent libres et ég..... » que vous connaissez bien, et correspondant à liberté égalité fraternité...


          • Kern Kern 19 octobre 2013 07:11

            @ Pelletier

            « Expulsion des lycéens ; l’inquiétude grandit »

            Pour qui ?

            Il y a peu si utiles , aujourd’hui inquiétants ?

             smiley


            • Julien30 Julien30 19 octobre 2013 08:58

              Quand on n’est pas un manipulateur (mais au nom de l’humanisme hein ?) on met le vrai titre : « Expulsions de lycéens en situation irrégulière ».

              Sinon du Pelletier idiot utile classique, à son niveau.


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 octobre 2013 09:04

                sinon du Julien30 intelligent utile moderne, hors norme....


              • FritzTheCat FritzTheCat 19 octobre 2013 14:06

                En effet, c’est bien d’une famille en situation illégale dont il est question.

                Avec un père de famille voleur, menteur, qui battait sa bonne femme régulièrement et qui pour finir n’en à rien à carrer de la France si ce n’est d’avoir un toit grâce à toutes ces assoces genre France Terre d’Asile, le MRAP et j’en passe ainsi que des allocs généreusement données par l’état (comprendre nos impots).

                Bref, la goche de la pleurniche préfère venir en aide aux immigrés illégaux même quand ceux ci sont ouvertement des parasites plutot que de venir en aide aux français qui perdent leur emploi suite les fermeture en masse d’entreprises.

                Eh oui, c’est ça cette goche répugnante dite la goOoche moOorale.


              • jaja jaja 19 octobre 2013 14:08

                Ce qui est répugnant c’est votre commentaire !


              • Massaliote 19 octobre 2013 18:17

                Fritz, enfin ! Léonarda l’a dit : « mon père n’est pas violent, il ne m’a frappée QUE DEUX FOIS » smiley


              • Oliver HACHE Oliver HACHE 19 octobre 2013 09:54

                 Je pose de nouveau ma question : comment une famille en situation irrégulière peut-elle scolariser ses enfants.. ?



                • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 15:50

                  Il n’ y a rien d’ irrégulier , en France il suffit d’ attirer un peu de compassion 

                  il faut rien n’ avoir fait pour elle , par es les harkis et autres d’ ailleurs qui 
                  ont laissé leur vie pour la France on a jamais vu un défilé ou une manif 
                  d’ une ampleur comme hier . 

                  La gôche de facade et de posture en a rien à faire de milliers de gens 
                  qui sont partis avec nous , goumiers et autres . 

                  Non ce qu’ il faut pour cette gôche de guignols des intox c ’est avoir sous 
                  la main de vrais parasites aux allocs en tout genre . 

                  Et là tous dans la rue . 

                  Les analphabêtes , les impuissants , les larmoyants , ceux et celles aux 
                  vessies incertaines , aux sphincters relachés et aux sentiments 
                  dégoulinants .

                  La France de demain ..... smiley 

                  Bidonnage  aux sentiments , trifouillage à la loi , trucage aux déclarations .



                • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 16:03

                  Je répond à nouveau à votre question, mais comme j’ai mal au doigts je copie colle ma première réponse


                • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 16:04

                  Par Lolotte (---.---.1.208) 19 octobre 15:11

                  Parce qu’en France on considère qu’un enfant, quelle que soit l’origine sociale et la situation administrative de ses parent a le droit à l’éducation.
                  Des enfants vivent jusqu’à leur 18 ans sans avoir de papiers il serait inconcevable de ne pas les éduquer.
                  Par ailleurs en France existe le droit du sol, et les enfants nés sur notre territoire sont Français, et leur parents s’ils sont sans papiers sont inexpulsables jusqu’à leur 18 ans. Ils sont français, leur droit d’accès à l’école de la république est incontestable.

                  C’est une garantie de notre pays directement issue du « Les hommes naissent libres et ég..... » que vous connaissez bien, et correspondant à liberté égalité fraternité...


                • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 16:13

                  J’ajoute puisque ma réponse vous semble partielle un petit complément...

                  La seule administration à avoir interdit l’accès aux écoles à des enfants pour des raisons d’ordre administrative (officiellement)...c’est l’administration nazie ...interdisant l’école aux enfants Juifs.. ;

                  Mouala...


                • AlainV AlainV 19 octobre 2013 19:12

                  Une famille qui arrive en France n’est pas en situation irrégulière, puisqu’elle demande l’asile.
                  C’est seulement après avoir épuisé tous les recours et qu’elle doit quitter le territoire qu’elle peut se trouver en situation irrégulière.
                  Comme les demandes d’asile sont traitées avec beaucoup de lenteur (on a supprimé tellement de postes de fonctionnaires, merci Sarko), les enfants doivent être scolarisés, comme l’a expliqué Lolotte. Si elle ne les scolarisait pas, la France ferait l’objet de sanctions européennes.


                • Oliver HACHE Oliver HACHE 19 octobre 2013 20:54

                  Alors, nous avons une jeune fille qui n’est pas française, dont les parents n’ont visiblement en situation irrégulière. On revoit tout ce petit monde chez lui.

                  Et.. ? Décidément, je ne comprends pas le problème que cela cause...

                • Kern Kern 19 octobre 2013 12:06

                  @ Hache

                  Personne ne vous répondra : le sujet est « sensible »

                  Vous comprenez ; c’est « délicat »....« chaque cas est » particulier « 

                   Ou alors : » L’Education Nationale n’a pas à prendre position « 

                   » C’est pas son rôle « 

                   » On est sous socialisme quand même « 

                  Hache ; personnellement c’est tout ce que je peut vous apprendre tant c’est »difficile "


                  • Kern Kern 19 octobre 2013 12:56

                    En attendant à l’heure ou je vous parle : ça cogite dur dans les instances du pouvoir

                    « François : Bon , il est ou Manu ? , il est toujours en train de bronzer  ?

                     Jean-Marc ; Non , ça y est il a atterri ; je lui ai refilé le rapport sur la petite, il arrive et l’aura lu

                     François ; Quel merdier cette histoire , j’avais bien besoin de ça

                     Jean- Marc ; Pourtant j’ai autorisé Valérie qu’elle demande par voie de presse la sacralisation de l’école

                    François ; Tas pas fais ça ? : c’est une loi de Sarko que j’ai abrogée quand je suis arrivé aux manettes ; j’vais encore passer pour un con une fois de plus

                    Jean-Marc ; Excuses-moi , je l’avais oublié

                    François : Bof...un peu plus , un peu moins...ah tiens te v’là Manu...alors ?

                    Manu ; Alors quoi ?

                    Jean- Marc ; Ben ; qu’est-ce qu’on fait ?

                    Manu : » J’ai lu le rapport ; mes services sont cleans ; je vire

                    François ; Oh...oh doucement ; faut voir

                    Jean-Marc : Oui faut voir ; ils râlent dur à gauche

                    Manu : Mais si je la fais revenir ; je passe pour quoi moi ?

                    François : Ah..la...la ...dans quel merdier on est...

                    Manu ; Dans quel merdier vous êtes

                    François ; Bon voilà ce que je propose ; j’ai une p’tite faim ; on va briffer et on en reparle aprés

                    Manu et Jean-Marc ; T’as raison ; c’est toi le chef "

                    Peut-être qu’en fin de journée on va connaître le destin de la France ?


                    • Kern Kern 19 octobre 2013 13:51

                      Suite et fin du suspense :

                      « François : Il était bien bon ce p’tit cassoulet...j’en ai pris 2 assiettes

                      Jean-Marc ; Pas mal ton intervention télé avant le désert...

                      François ; Oui je trouve aussi : je laisse la petite revenir mais elle seule ; c’est fort non ?

                      Manu : Bof...la famille va revenir quand même aussi

                      Jean-Marc : Faut toujours que tu râles : ils reviennent toujours de toutes façons les Roms

                      François : On peut espérer que la petite ne vas pas revenir toute seule

                      Manu : Tu peux rêver ; quand elle reviendra ses parents seront là pour l’accueillir

                      François ; Tu crois ?

                      Manu : Bien sur ; je suis même sur qu’il y aura Cécile et Jean-Luc avec eux à la descente d’avion pour l’accueillir

                      Jean-Marc : Ils oseraient pas ?

                      Manu : Ils vont se gêner...

                      François : Bon ; c’est pas tout çà mais avec c’t’histoire, on a pas pris le dessert .....Garçon... !!! »

                      Sacré François ; cela ne lui aura pas coupé l’appétit...

                      Mais à d’Autres oui....


                    • Kern Kern 19 octobre 2013 13:56

                      Moralité : Carpette un jour : carpette toujours


                      • mpag 19 octobre 2013 14:37

                        UN troupeau de moutons à mes yeux, aussi manipulable que stupide dans leur démarche 

                        sur le fond ils n’ont pas pris en compte tous les éléments qui ont motivé cette décision de « renvoi »
                        son père profite de la solidarité nationale pour faire vivre sa famille en mentant sur sa situation, en étant irresponsable (5 enfants et incapable de leur offrir un avenir.......) notamment

                        La loi a été appliquée et elle a été juste sur le fond, sur la forme j’aurais tout de même attendu la fin de la sortie scolaire pour l’expulser 

                        j’ajouterai que je soutiendrai son retour dans une famille d’accueil ou dans des services spécialisés mais je refuse de voir son père sur notre territoire.
                        Ce n’est pas Emmanuel Valls le fautif mais bien le père ......un parasite rien de plus pour les Français et pour sa propre famille 





                        • eric 19 octobre 2013 14:56

                          L’inquietude grandie pour la France. On en est la. Un président propose a une italienne mineure de renier sa famille pour venir vivre dans notre pays. On espère que les italiens alertes vont réagir pour défendre leur ressortissants.
                          Qu’est ce que ce type qui se met a la place des juges pour décider du destin d’enfants de la sorte ?
                          Pour faire peser sur une gamine, le poids d’une telle décision. Tu abandonne ta famille ou tes copains ?
                          Il croit faire du Salomon, mais le ri de la bible, lui, ne coupait pas les enfants en deux.

                          Cette décision éclaire sa gestion du pays. On ferme une centrale pur rien, mais pas deux. On augmente les impots pour ceux qui ne peuvent pas nuire mais pas pour tous.
                          Ici, c’est plus grave et plus apparent parce que l’on parle d’une personne humaine. mais c’est la même logique et donc les mêmes résultats prévisibles.

                          Plus cela va, plus on s’éloigne du cas concret de cette enfant pour découvrir en réalité l’étendue des non dits de l’idéologie qui nous gouverne.


                          • mpag 19 octobre 2013 15:32

                            Il ne faut pas tomber dans le sentimentalisme béat

                            Elle est victime de l’irresponsabilité de son père et de la manipulation de celui-ci suivi de près par ces lycéens et certains politiques qui ne voit que le doigt quant on leur montre la lune 

                            Le père est responsable de cette situation pas l’Etat Français ni son ministère 
                            Le père est responsable de l’expulsion de sa famille par ces mensonges, son irresponsabilité, son manque d’intelligence et son esprit malsain
                             Et on devrais pleurer cette famille.......... non ...........c’est cette fille, sa femme (complice de cette situation.....), ces frères et soeurs qui devrait pleurer du comportement du père

                            On choisi pas sa famille cependant je m’inscrirai pour que cette fille revienne dans une famille d’accueil ou de services spécialisés suivant ces compétences

                            Entre son père et sa mère qui l’ont abandonné (comme ces frères et sœurs) et ces amis , je préfère la 2ème solution, elle est moins pire que la 1ère 

                          • eric 19 octobre 2013 16:09

                            mpag, vous êtes bouches ou vous faites semblant.
                            Il est ou dans la constitution, le texte qui donne le pouvoir a un président français de soumettre : une étrangère, mineure , au choix terrible de choisir entre son éducation et sa famille ?
                            Et ce sans même le recours d’un juge ?
                            Et ce quels que soient ses parents dont il ne sait rien, moi non plus et vous de même ?

                            Vous ne voyez pas que c’est l’arbitraire total, le déni de droit et donc de démocratie ?

                            Exactement ce que cherchai la gauche de gauche en instrumentalisant savamment cet épisode ?

                            Et si demain Hollande « décide » que c’est vos gosses qui seraient mieux ailleurs que chez vous ? Ou mieux, Merkel ?


                          • mpag 19 octobre 2013 17:11

                            votre démocratie soutiendraient t’ils les menteurs, les voleurs et les irresponsables

                            Non merci 

                          • mpag 19 octobre 2013 17:17

                            et pour mes enfants j’ai déjà choisi ce qui été mieux pour eux : la suisse

                            En y travaillant, en payant mes impôts et en ayant un tout autre niveau de vie
                            surement pas en trichant, en mentant, et en volant le contribuable Français 

                          • AlainV AlainV 19 octobre 2013 19:19

                            mpag,
                            Alors si vous avez quitté la France pour la Suisse, parlez de la situation en Suisse et laissez-nous, en France, respecter tous les êtres humains, vous qui pensez à votre argent avant la solidarité humaine..
                            Si l’expulsion a été" décidée par la justice, c’est à la justice de revoir le dossier, ni à vous, ni au président français.


                          • tf1Goupie 19 octobre 2013 15:07

                            ça me rappelle quand des bébés en poussettes ont défilé contre le Mariage pour tous : que c’était émouvant cette mobilisation citoyenne, si jeune ...


                            • eric 19 octobre 2013 16:13

                              Des lors que Hollande justifie le droit des étrangers mineurs a renier leur famille, il ne peut guère contester la liberté imprescriptible des nouveaux nés français a accompagner leurs parents en poussette si ils le désirent. Ce serait plutôt a vous, comme dans le cas de leonarda, de prouver si il a ou non « discernement » dans les decisions. http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RF_009_0153


                            • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 19 octobre 2013 15:12

                              Ils suivent les cancres meneurs de la FIDL liée au PS... c’est tout. Et c’était déjà ainsi il y a 25 ans ! Juste un prétexte pour zapper les cours avant les vacances. 


                              • BA 19 octobre 2013 15:18
                                « Le rapport du ministère français de l’Intérieur stipulant que l’expulsion controversée vers le Kosovo de la collégienne rom Leonarda et de sa famille a été conforme à la règlementation en vigueur en France, est une catastrophe », a déclaré samedi Resat Dibrani, le père de Leonarda.

                                « La police dit qu’elle n’a commis aucune erreur et pourtant sa plus grande erreur est d’avoir affirmé que mes enfants sont du Kosovo alors qu’ils ne le sont pas », a-t-il poursuivi.


                                Cet argument de Resat Dibrani est ahurissant !

                                « La police dit qu’elle n’a commis aucune erreur et pourtant sa plus grande erreur est d’avoir affirmé que mes enfants sont du Kosovo alors qu’ils ne le sont pas », a-t-il poursuivi.

                                Mais pourquoi la police française a-t-elle affirmé que ses enfants étaient du Kosovo ?

                                Réponse :

                                Parce que leur père, Resat Dibrani, avait déclaré que ses enfants étaient du Kosovo. 

                                Jeudi 17 octobre 2013, Resat Dibrani a avoué qu’il avait menti : ses enfants n’étaient pas nés au Kosovo, ils n’avaient jamais habité au Kosovo, ils ne parlaient pas la langue du Kosovo.

                                Lisez cet article :

                                Jeudi après-midi, une nouvelle information vient un peu plus semer le trouble. Resat Dibrani a avoué à Reuters avoir menti aux autorités françaises sur l’origine kosovare de sa femme et de ses enfants pour tenter d’obtenir l’asile. « Toute la famille, ma femme et mes enfants, est née en Italie. Ils n’ont rien à voir avec le Kosovo », raconte Resat Dibrani à Reuters. « Ils sont nés en Italie et puis nous sommes venus en France. Nous avons menti aux autorités en disant que nous étions du Kosovo. »

                                « Nous demandions l’asile en France et nous avons dû détruire nos papiers italiens pour ne pas être renvoyés en Italie, a précisé en albanais cet homme de 43 ans. Nous avons dit que nous avions fui le Kosovo. » 

                                Il a ajouté avoir décidé de se rendre en France avec sa famille après avoir appris qu’ils auraient pu « obtenir des papiers d’identité français au bout de dix ans ».


                                • cyril 19 octobre 2013 15:37

                                  On va voir qui pendant les vacances, est réellement mobilisé. Et vous verrez sa ne fera pas grand monde  smiley


                                  • jaja jaja 19 octobre 2013 15:41

                                    Ce qui en soi n’a rien de catastrophique.... Bloquer des lycées fermés n’est pas évident smiley

                                    L’essentiel est que la mobilisation reparte après les vacances scolaires !


                                  • Vipère Vipère 19 octobre 2013 15:55
                                    BA

                                    Si les journalistes faisaient leur boulot, ils iraient enquêter en Italie pour voir en savoir plus sur la famille. Le lieu où ils vivaient, le motif invoqué par le père pour demander l’asile en Italie, etc..
                                    Et, de vérifier d’où vient qui et qui devant les mensonges. 

                                    L’objectif visé d’obtenir des papiers d’identité français signifierait que les enfants n’étaient pas italiens ?
                                    Et pourquoi, n’avoir pas visé des papiers d’identité italienne pour toute la famille puisqu’ils parlaient majoritairement cette langue ?





                                    • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 16:00

                                      5  ans à se foutre du pays dans lequel ils ont obtenu de vivre

                                      grâce à la  «  générosité  » de l’ état sans jamais rien en retour ....

                                      Ben que  ceux qui veulent garder ces «  ............  » non pas défiler 
                                      ni écrire ici  les prennent  chez eux et fassent montre de joindre le geste 
                                      à leurs paroles , et ne viennent donner des leçons d’ humanisme
                                      en tout genre en ne proposant rien d’ autre que le voisin s’ en occupe .

                                      • Lolotte Lolotte 19 octobre 2013 16:11

                                        La préfecture a refusé la possibilité au père de famille de travailler.

                                        Vous savez certainement que pour faire un travailler un membre de la Communauté européenne qui n’a pas d’autorisation de travail (tous les roms, maintenus dans l’impossibilité ainsi de subvenir à leurs besoins), un employeur doit en demander l’autorisation au préfet....

                                        Enfants scolarisés, demande d’autorisation d’emploi...on peut pas dire qu’ils aient pas essayé tout de même...


                                      • psynom 19 octobre 2013 17:21

                                        D’après l’enquête administrative

                                        "Selon les témoignages d’élus et de personnes qui l’ont accompagné depuis son arrivée à Levier : M. Dibrani n’a jamais donné suite aux propositions d’embauche qui lui étaient faites, et il ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille."


                                      • Lolotte Lolotte 20 octobre 2013 15:36

                                        Qui a mené l’enquête administrative ?

                                        Ah...sans doute les mêmes qui ont décidé d’expulser cette famille, l’état allait pas vous fournir une enquête administrative dans laquelle serait écrit que cette famille faisait montre de volonté mais aussi de points de frein qui pourraient se résoudre...l’état va pas vous dire attendez ...on a agi comme des cons...allez hop...on revient en arière...


                                      • BA 19 octobre 2013 16:01
                                        La ville italienne où résidait la famille de Leonarda a menacé de retirer au père la garde des enfants.

                                        Le maire de Fano, ville italienne où avait résidé la famille rom au coeur d’une vaste polémique en France, a déclaré samedi à l’AFP que les autorités de cette ville avaient menacé de retirer la garde des enfants au père.

                                        « Nous avons fait pression sur eux », a confié Stefano Aguzzi, le maire de cette ville au bord de la mer dans le centre de l’Italie, où la famille Dibrani a résidé de nombreuses années.

                                        Le maire a précisé que la ville les avait logés dans une ancienne école, mais qu’il n’était pas facile de traiter avec Resat, le père.

                                        « Les enfants ne fréquentaient que très peu l’école, même s’il les avait inscrits. Il les envoyait mendier. Ils vivaient dans la rue », a-t-il indiqué.

                                        « Les assistants sociaux lui ont dit qu’il y avait un risque que les enfants lui soient enlevés s’il refusait de les envoyer à l’école », a-t-il précisé.

                                        « Il s’agissait d’une menace voilée, d’un avertissement » a ajouté Stefano Aguzzi, précisant qu’aucune démarche légale n’avait été entreprise.

                                        « Nous lui avons indiqué qu’il ne pouvait pas continuer à vivre ici sans rien payer. Nous lui avons précisé les régles à observer s’il voulait pouvoir rester ici. »

                                        Le journal Fatto Quotidiano a de son côté publié samedi une interview de Primo Ciarlantini, un bénévole local qui avait tenté d’aider la famille Dibrani à Fano, et selon lequel Resat Dibrani a choisi de quitter l’Italie à cause de cette menace.

                                        « Resat a décidé d’aller en France lorsque la question qu’il puisse perdre la garde de ses filles a été évoquée », a ajouté M. Ciarlantini : « Les autorités de la ville voulaient prendre la garde de ses filles et leur donner la nationalité italienne, mais il ne pouvait accepter cela. »

                                        Il a ajouté qu’il avait tenté d’aider le père à trouver du travail, mais que la personnalité de ce dernier était problématique. « Il tenait deux jours, et après il se disputait avec tout le monde. Il vivait au jour le jour, et faisait souvent des tournées pour récupérer de la ferraille. Ils étaient désespérément pauvres ici à Fano. »



                                        • AlainV AlainV 19 octobre 2013 19:23

                                          L’info vient d’un média étranger.
                                          Y a-t-il encore des journalistes en France ?


                                        • aviso aviso 19 octobre 2013 16:30

                                          1 français sur 3 ne veut pas le retour de Léonarda ?

                                          La peste brune avance inexorablement..

                                          Combien sommes nous a être des Leonarda ? Valls le premier !!!


                                          • BA 19 octobre 2013 16:31
                                            Expulsion de Léonarda Dibrani et de sa famille :

                                            Une expulsion justifiée par l’absence de « réelle volonté de s’intégrer »

                                            L’enquête administrative explique que la demande d’autorisation de séjour a été refusée à M. Dibrani en raison, notamment, d’un comportement qui ne montrait pas « une réelle volonté de s’intégrer à la société française », et l’étaie par une énumération de faits rapportés par différents témoignages.

                                            « Au sein de l’établissement qui l’héberge, un refus de rencontrer l’interprète, un mauvais entretien de l’appartement que la famille occupe, le stationnement devant l’immeuble de plusieurs véhicules hors d’usage lui appartenant, des insultes adressées à l’encontre de la directrice et des personnels sociaux ; des absences répétées des enfants au sein des écoles et collèges qu’ils fréquentent ; une absence de recherche sérieuse d’emploi alors que l’offre est, dans l’arrondissement de Pontarlier, réelle... »

                                            « Selon les témoignages d’élus et de personnes qui l’ont accompagné depuis son arrivée à Levier : M. Dibrani n’a jamais donné suite aux propositions d’embauche qui lui étaient faites, et il ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille. »



                                            • Vipère Vipère 19 octobre 2013 17:03

                                              BA


                                              Ce que les collégiens ignorent ou veulent ignorer, c’est que les demandeurs d’asile sont en compétition avec les français pauvres, les SDF. 

                                              Ce qui est intolérable et j’’en témoigne par connaissance de cause, les demandeurs d’asile, sur le modèle de M. DIBRANI et leur familles sont proritaires pour le logement. et l’hébergement gratuit, tandis que nos compatriotes sont laissés de côté.

                                              On retrouve la même compétition pour les allocations logement et familiales ; Je connais un couple français qui a demandé une aide au logement, non satisfaite, il y a de cela plus de 12 mois. Une expulsion de leur logement est en cours actuellement, sans proposition de relogement. 

                                              L’équation est simple : leurs loyer est de 405 Euros et ils perçoivent 600 euros de RSA. In fine, des impayés de loyers sont survenus ce qui motive leur expulsion. 

                                              Parallèlement, les Caisses d’Allocations Familiales trouvent normal de verser des aides de toutes sortes à de prétendus demandeurs d’asile, en privant des français de l’aide au logement à laquelle, ils ont droit. 

                                              Le discours ambiant, le prêt à penser largement diffusé dans le marigot politique est de dire en direction des français qui protestent de la priorité des droits des migrants,« on accueille les étrangers, mais cela ne vous enlève rien ». Ce qui évidemment faux, on déshabille Paul pour habiller M. DIBRANI.







                                              • foufouille foufouille 19 octobre 2013 20:56

                                                "

                                                L’équation est simple : leurs loyer est de 405 Euros et ils perçoivent 600 euros de RSA. In fine, des impayés de loyers sont survenus ce qui motive leur expulsion. "

                                                même avec APL, c’est la galère assuré. au RSA, le loyer ne doit pas dépasser l’APL car tu as juste de quoi survivre
                                                normalement ils ont droit au FSL



                                              • BA 19 octobre 2013 18:04
                                                La page 16 et la page 17 du rapport d’enquête sur le père de Léonarda Dibrani, Resat Dibrani, doivent être lus avec attention.

                                                « 2.2 Concernant le refus d’admettre exceptionnellement au séjour de M. Resat Dibrani. »

                                                C’est la page 16 et la page 17.

                                                C’est ahurissant.

                                                Lisez ces deux pages :



                                                • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 18:05

                                                  Scoop mondial , 


                                                  d ’après Zimbabwée Express Léonarda Di Capria serait 
                                                  la soeur de Léonardo Di Caprio  .

                                                  • Bruce Baron Bruce Baron 19 octobre 2013 19:33

                                                    Capitaine, vous m’êtes sympathique.


                                                  • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 20:14

                                                    et ton anniversaire le jour de la saint Con .... smiley


                                                  • BA 19 octobre 2013 18:39
                                                    Le ministère de l’Intérieur a mis en ligne sur son site le « Rapport sur les modalités d’éloignement de Leonarda Dibrani ». Il rétablit de nombreuses vérités et contredit bien des mensonges. 

                                                    Page 15 : « La décision d’éloigner la famille Dibrani est justifiée en droit ; aucun des recours de M. Dibrani n’a été jugé recevable par la justice administrative (CNDA, TA, CAA), ni par la justice judicaire (cour d’appel). »

                                                    Plus loin, « M. Dibrani n’a jamais donné suite aux propositions d’embauche qui lui étaient faites, et il ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille ; 

                                                    - il n’a jamais présenté de permis de conduire alors qu’il se prétendait chauffeur de poids lourd ; 

                                                    - il a donné trois versions différentes des raisons pour lesquelles il ne pouvait pas produire de pièce d’identité » (page 17). 

                                                    Leonarda séchait très souvent l’école.

                                                    Encore plus, il est même précisé que « l’un des élus, conseiller général, qui a suivi cinq familles de déboutés du droit d’asile, dont deux kosovares, a signalé que la famille Dibrani était la seule qui ne s’était pas engagée dans un processus d’intégration, que l’ensemble des efforts fournis pour lui venir en aide avaient en définitive échoué. Il a également souligné l’absentéisme de certains enfants ». 

                                                    La description de Leonarda comme une lycéenne modèle, studieuse à l’école, relève également de la fable. 

                                                    « Selon les données recueillies par la mission, les absences de Leonarda au collège sont de 66 demi-journées en 6e, 31 demi-journées en 5e, 78 demi-journées en 4e, et 21 demi-journées depuis le début de l’année scolaire actuelle. » 

                                                    Il est aussi précisé que « la jeune fille découchait régulièrement » (page 9), souvent pour aller chez son copain à Pontarlier.



                                                    • AlainV AlainV 19 octobre 2013 19:38

                                                      Jean Pelletier
                                                      Bravo pour votre article. Vous défendez des valeurs qui font honneur à la France, terre d’accueil. Vos détracteurs pensent que le pays prend l’argent destinés aux pauvres pour le donner aux demandeurs d’asile. Ce qui se passe est tout autre : le gouvernement prend l’argent des Français et de tous les consommateurs (la TVA) du pays pour le donner aux richissimes actionnaires des grandes entreprises multinationales (comme Béthencourt et l’Oréal). Et cet argent donné aux riches c’est mille fois l’aumône concédée aux bénéficiaires du RSA !

                                                      Il est temps que chacun se souvienne de ce qui se passe réellement. Les patrons paient 147 milliards d’euros en cotisations sociales, alors qu’ils donnent 309 milliards d’euros en dividendes à leurs actionnaires. Et qui crée cette richesse en travaillant ? Les ouvriers, les ingénieurs, les patrons salariés et tous les petits patrons. Que font les actionnaires ? RIEN.

                                                      Votre texte, Jean, nous rappelle qu’il faut faire marcher son intelligence en allant chercher les vraies causes du malaise. Merci.


                                                      • AlainV AlainV 19 octobre 2013 19:45

                                                        La richesse du pays est aussi créée par les médecins, les infirmières, tous ceux qui travaillent pour notre santé, par les enseignants à tous les niveaux et ceux qui font marcher l’école : les cuisiniers, les femmes de ménages, les secrétaires, par les policiers qui nous permettent de vivre dans une certaine sécurité, les juges qui éloignent ceux qui nuisent, etc. etc. Il suffit d’aller dans des pays où la police et la justice sont corrompues, pour constater que l’économie ne fonctionne pas bien, que les gens ont les pires difficultés à se soigner.
                                                        Car la richesse d’un pays ne vient pas que de l’’industrie et de l’agriculture, mais de tous ceux qui travaillent et se forment.



                                                      • Kern Kern 19 octobre 2013 20:04

                                                        Je tiens à saluer la petite Léonarda

                                                        A elle toute seule elle a plus fait contre le PS que l’UMP ne l’a jamais fait  !!!

                                                        Récapitulons :

                                                        Hollande veut bien que la petite revienne : mais toute seule comme une grande

                                                        Harlem désire que la petite, ses soeurs, ses frères et la maman reviennent ; pas le papa, du papa il en veut pas

                                                        Mélanchon et tous les autres veulent que tout le monde revienne ; même le papa

                                                        Le papa veut et va revenir pour retrouver la bonne gâche qu’il avait ici

                                                        Affaire à suivre....


                                                        • rocla+ rocla+ 19 octobre 2013 20:09

                                                          Le n’ importe quoi érigé en système de gouvernement . 




                                                          • Yohan Yohan 19 octobre 2013 21:01

                                                            complètement à la masse le Pelletier


                                                            • Vipère Vipère 19 octobre 2013 21:11

                                                              Bonjour Foufouille

                                                              Fonds de Solidarité, refusé ! Il ne leur reste plus que le surendettement. (j’ai vu le document)

                                                              Vous savez Foufouille, les droits des pauvres existent en théorie, sur le papier, mais lorsqu’il faut débourser l’argent, il y a une compétition entre les pauvres et ensuite entre les demandeurs d’asile. Admettre tel famille à tel droit, mais pas une autre, c’est une réalité.

                                                              Pourquoi croyez-vous que certaines personnes ne touchent pas le R.S.A. ? parce que les caisses choisissent à qui elles donnent des aides.

                                                              Les Caisses d’Allocations Familiales ont le pouvoir de donner ou de ne pas donner d’aide.
                                                              Difficile à croire, mais c’est la réalité du terrain. Les journalistes ne rendent pas compte aux autres français des difficultés de leurs compatriotes, sauf quand les demandeurs sont désespérés au point de se faire flamber dans une caisse, qui leur refuse de quoi survivre, c’est à dire le R.SA.

                                                              Alors,


                                                              • smilodon smilodon 19 octobre 2013 22:12

                                                                Quand je vois Mélanchon encourager les mômes à faire grève et défiler dans la rue, je me dis qu’il est tombé bien bas !.... Quel guignol ce mec !.... Mettre les « mômes » dans la rue pour se sentir « vivant » !... C’est petit.....Vraiment petit !... Adishatz.


                                                                • Vipère Vipère 19 octobre 2013 22:17

                                                                  De la manipulation d’esprit immature, il faut bien que jeunesse se passe !

                                                                  Les idiots utiles dont les vieux bricards tel que Mélenchon se servent pour affirmer leur présence sur le terrain politique. smiley


                                                                  • BA 19 octobre 2013 23:12

                                                                    Resat Dibrani a quitté la ville de Levier, dans le Doubs.
                                                                    Au Kosovo, Resat Dibrani répond aux questions des journalistes français. Resat Dibrani refuse de chercher du travail au Kosovo en raison de la faiblesse des salaires. Il explique pourquoi :

                                                                    Aujourd’hui, pas question de chercher du travail au Kosovo. « Vous savez combien il gagne, Selim ? demande le père. 200 euros ! Vous pensez qu’avec ça je vais nourrir ma famille ? »
                                                                    Ses enfants, d’ailleurs, ne veulent pas aller à l’école ici, ni même apprendre la langue.
                                                                    « Le plan, explique-t-il, c’est qu’ils vont retourner en France avec ma femme, puisqu’ils sont italiens. Après, je les rejoins et on se marie, pour de vrai cette fois, à Levier. »
                                                                    Quant à Leonarda, « très bonne élève », elle espère rattraper les cours et obtenir son brevet à la fin de l’année.
                                                                    Et ensuite ? « Je rêve d’être avocate, sourit-elle. Pour aider les sans-papiers. »

                                                                    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/18/01002-20131018ARTFIG00561-le-pere-de-leonarda-valls-est-oblige-de-dire-ok.php

                                                                    Leonarda séchait très souvent l’école.

                                                                    Encore plus, il est même précisé que « l’un des élus, conseiller général, qui a suivi cinq familles de déboutés du droit d’asile, dont deux kosovares, a signalé que la famille Dibrani était la seule qui ne s’était pas engagée dans un processus d’intégration, que l’ensemble des efforts fournis pour lui venir en aide avaient en définitive échoué. Il a également souligné l’absentéisme de certains enfants ».

                                                                    La description de Leonarda comme une lycéenne modèle, studieuse à l’école, relève également de la fable.

                                                                    « Selon les données recueillies par la mission, les absences de Leonarda au collège sont de 66 demi-journées en 6e, 31 demi-journées en 5e, 78 demi-journées en 4e, et 21 demi-journées depuis le début de l’année scolaire actuelle. »

                                                                    Il est aussi précisé que « la jeune fille découchait régulièrement » (page 9), souvent pour aller chez son copain à Pontarlier.

                                                                    http://www.lepoint.fr/societe/affaire-leonarda-ce-que-dit-vraiment-le-rapport-19-10-2013-1745766_23.php


                                                                    • mpag 20 octobre 2013 03:48

                                                                      les véritables citoyens ont des droits mais aussi des devoirs, l’auteur a juste oublié le 2ème point 

                                                                      On prône l’humanisme à des gens qui nous manipulent
                                                                      On prône l’humanisme à des gens qui attendent des aides à la fin du mois sans véritable intégration de leur part 
                                                                      On prône l’humanisme à des gens qui bafouent notre loi et qui ose encore dire qu’ils reviendront 
                                                                      On prône l’humanisme à des parasites qui ont la même fonction que des ruées de sauterelles

                                                                      Je suis pour une intégration choisie de personnes qui souhaitent réussir, pas de vulgaires voleurs 
                                                                       

                                                                    • gegemalaga 20 octobre 2013 09:06

                                                                      ...« le 5 eme » ( lycéen expulsé ) ; 

                                                                      bon : c’a doit grosso modo en faire 1 par trimestre ? non ?

                                                                      heureusement qu’il y a @Kern pour nous derider l’esprit !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès