• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Faut-il voter lors de la « primaire » socialiste ?

Faut-il voter lors de la « primaire » socialiste ?

Les 9 et 16 octobre se dérouleront les deux tours de la « primaire » socialiste. Tous les citoyens inscrits sur les listes électorales sont invités à y participer s’ils le désirent, moyennant le versement d’une somme minimale de 1 euro, pour désigner celui ou celle qui portera les couleurs du PS lors de la Présidentielle de 2012. Les électeurs de gauche doivent-ils participer à ce vote ? La réponse est évidente : OUI, et cela pour plusieurs raisons...

La question ne se pose pas pour les militants du Parti Socialiste et pour les supporteurs inconditionnels de ce parti : ils iront sans aucun doute exprimer leur choix en grand nombre dans l’un des milliers de bureaux de vote qui seront ouverts sur l’ensemble du territoire national.

La question reste en revanche ouverte pour tous ceux qui votent à gauche, mais qui, à mon image, ont été trop souvent déçus par la gestion timorée du PS, trop souvent furieux de constater les dérives libérales mises en œuvre par ce parti lorsqu’il a été aux affaires, trop souvent atterrés de constater l’inféodation aux diktats de la Commission européenne.

Ces derniers, autrement dit tous ceux qui, comme moi, ne voteront pas PS au 1er tour de la Présidentielle, et tous ceux qui « envisagent » un autre choix pour soutenir un candidat plus en rapport avec les aspirations profondes de classes populaires de plus en plus abîmées par le néo-libéralisme, doivent-ils s’abstenir pour autant de participer à la « primaire » socialiste ?

Non, surtout pas, car ils feraient ainsi, sans l’avoir voulu, le jeu de la droite sarkozyste, le jeu du pire pouvoir politique qu’ait connu la Ve République, le jeu d’un clan cynique et amoral. Un clan au service de la ploutocratie, un clan qui n’a qu’un objectif en tête : continuer de détruire le modèle social français pour accentuer la précarité des travailleurs de notre pays et saper ainsi toutes velléités de revendications synonymes de freins à la voracité de dirigeants et d'actionnaires sans scrupules.

Non, surtout pas car, ne nous leurrons pas, une participation réduite à la « primaire » socialiste serait, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, ipso facto exploitée par l’UMP et ses porte-flingues pour casser l’impact de cette innovation démocratique et briser la dynamique électorale qui risquerait d’en résulter. Les caciques de l’UMP l’ont d’ailleurs bien compris* : l’immobilisme de leur parti et la reconduction sans débat ni compétition interne de Nicolas Sarkozy risquent d’apparaître comme des signes de ringardise relativement à la modernité des socialistes. D’où l’espoir d’une « primaire » PS réduite à un électorat le plus étique possible.

Non, surtout pas car si nos concitoyens participent massivement à cette « primaire », ils contribueront au contraire à engager une dynamique sans précédent qui devrait être favorable à l’ensemble des partis de gauche, et pas uniquement au seul PS. Une éventualité que l’UMP craint comme la peste car si une dynamique de gauche venait, à l’issue de cette « primaire », s’ajouter à l’impopularité de Nicolas Sarkozy, celui-ci aborderait la compétition électorale dans les pires conditions.

Dans un tel contexte, la question de savoir pour qui voter lors de cette « primaire » n’a qu’un intérêt secondaire, encore qu’il s’agisse de désigner le candidat (ou la candidate) qui, selon toute probabilité, sera opposé(e) à Nicolas Sarkozy au 2e tour de la Présidentielle, celui (ou celle) qui semblera à chacun le mieux armé(e) pour barrer l’accession de l’actuel président à un nouveau mandat dévastateur pour notre pays.

Pour toutes ces raisons, j’irai voter à la « primaire » PS, et j’engage vivement tous ceux qui appartiennent à ce que l’on nomme communément le « peuple de gauche » à en faire autant, que ce soit pour marquer son adhésion à la candidature du PS ou, par pragmatisme politique, pour fragiliser celle de Nicolas Sarkozy. Au-delà de toutes les critiques que l’on peut formuler contre le Parti Socialiste, il convient en effet de ne pas se tromper de combat, de ne rien faire qui soit de nature à offrir une nouvelle victoire à la droite sarkozyste, championne de la dette et du chômage comme nul autre gouvernement auparavant. La primaire socialiste est une première étape dans ce combat, ne laissons pas passer l’occasion d’enfoncer un coin dans la stratégie élyséenne !

Il semble d’ores et déjà acquis que l’UMP, sauf à s’enfoncer dans un schéma d’appareil dépassé et fortement ringardisé, organisera à son tour une « primaire » pour désigner son candidat à la Présidentielle de 2017.


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 29 août 2011 10:42

    ne craignez rien Fergus. Il y a bcp de gens qui vont voter pour cette primaire. En particulier de droite.
    ce pb a tjrs été soulevé par tt le monde, même aux US où un Etat sur deux a ce mode de scrutin.Il prête à magouille.


    • Fergus Fergus 29 août 2011 11:09

      Bonjour, Ariane.

      Vous tombez dans le piège fantasmatique en évoquant des votants de droite. Peut-être y en aura-t-il quelques-uns, mais il vaudrait mieux pour eux qu’ils ne s’en vantent pas dans les sections locales de l’UMP. Car ils contribueraient à gonfler le nombre des votants et par conséquent à affaiblir leur propre camp.

      Ce nombre de votants sera d’ailleurs, et c’est l’une des clés politiques de la primaire, examiné à la loupe par les différents partis, les politologues et les éditorialistes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il me semble nécessaire, que l’on soit socialiste ou pas, d’y participer si l’on défend des valeurs de gauche et si l’on veut battre Sarkozy et le renvoyer à sa collection de timbres !

      Cordialement.


    • Fergus Fergus 29 août 2011 14:36

      Bonjour, Oncle Archibald.

      Sont appelés à voter non les seuls sympathisants socialistes, mais tous ceux adhèrent aux valeurs de la gauche. Les votants devront d’ailleurs symboliquement une charte dans ce sens. Autre chose : il n’y aura aucun vote dnas un petit bureau de village, mais probablement au moins dnas un ched liue-de canton si l’on se réfère à la prévision du PS, soit environ 9500 bureaux de vote.

      Pour ce qui est de ce genre de primaire, attendez-vous à être encore déçu dans l’avenir vu la vitesse à laquelle se propage ce type de désignation des candidats dens les pays démocratiques. 


    • bnosec bnosec 29 août 2011 14:47

      Qu’on m’explique d’abord quelles sont ces « valeurs de gauche » !


    • Fergus Fergus 29 août 2011 16:34

      @ Oncle Archibald.

      Attendez-vous dans ce cas à vous étonnez encore plus lorsque tous les grands partis de gouvernement européens auront mis en place ce système, ce qui semble être la tendance incontournable. Moi aussi, je pensais au départ qu’il revenait non à l’appareil mais aux militants de décider qui devait les représenter, puis j’ai évolué jusqu’à me convaincre qu’il y avait de cette manière un test à grande échelle du candidat le plus à même de faire la différence lors de la confrontation finale. De là à affirmer que c’est la panacée, certainement pas, mais c’est quand même à mes yeux une réelle avancée.


    • impertinent3 impertinent3 29 août 2011 17:25

      Fergus, où avez-vous donc pris : "Attendez-vous dans ce cas à vous étonnez encore plus lorsque tous les grands partis de gouvernement européens auront mis en place ce système, ce qui semble être la tendance incontournable"

      Pour ne prendre que nos voisins, Espagne, GB, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse (pourtant des experts en matière électorale, ils votent 8-10 fois par an eux), Italie, aucun de ces pays ne connaît de primaire ni n’a l’intention d’en faire, ni ne montre aucune velléité dans ce sens.
      Les primaires en Europe, c’est un « machin » du PS français et de lui uniquement.

      Dans un parti réellement démocratique, c’est aux membres de ce parti et aux membres seuls de décider qui doit être le ou les candidats à une élection.
      Encore, faut-il que ce parti ait des structures démocratiques effectives, que ce ne soit pas quelques caciques qui cooptent certains d’entre eux et que le vote soit régulier.

      C’est à dire, exactement l’inverse de ce qui se passe au PS ou à l’UMP, et ne parlons pas du FN, là, la transmission est héréditaire.

      Les USA connaissent les primaires, mais c’est très différent du « truc » organisé par le PS et cela correspond à une toute autre réalité historique. Relisez un peu l’histoire des USA, vous comprendrez la raison des primaires US.


    • bnosec bnosec 30 août 2011 08:16

      Alors ?
      Personne pour expliquer les valeurs de gauche ?

      Personne pour me démontrer que ces « valeurs » appartiennent bien à la gauche actuelle, et/ou seulement à elle ?

      On moinsse pour éviter le débat, parce qu’en fait on écrit des belles formules qui ne veulent rien dire ?


    • Francis, agnotologue JL 30 août 2011 08:24

      bnosec,

      historiquement, la gauche c’est le bien commun érigé en valeur suprême, la droite c’est la propriété privée. Voilà le plus court que je puisse faire.

      Maintenant, le PS n’est pas la gauche, c’est clair. Si le PS s’est damné avec l’UE, il n’a de toutes façons jamais été à gauche.

      Les anciens du PC disaient que le PS est le pire ennemi de la classe ouvrière. Le capitalisme a tué, non pas les ouvriers mais la classe des ouvriers.


    • bnosec bnosec 30 août 2011 09:46

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Alors quand je lis : "Sont appelés à voter non les seuls sympathisants socialistes, mais tous ceux adhèrent aux valeurs de la gauche", ça me fait doucement sourire (ou pleurer, au choix...)


    • non666 non666 29 août 2011 10:50

      Moi j’irai voter aux primaires socialistes, c’est promis.

      Pourtant je suis résoluement de droite.
      Pas de « LA » droite unique et générique, vendue par l’UMP aux ordres du nouvel ordre mondial, des interets US, sionistes et bancaires, non, de la droite nationale qui de Degaulle à Le pen a toujours mis en avant l’interet de la France et de SES habitants legitimes.

      Le PS est en voix de décomposition depuis des années et aujourd’hui PERSONNE, surtout pas les élécteurs de gauche, ne peut nier qu’il n’y a plus un seul vrai SOCIALISTE à la direction du PS.
      Ils sont Liberaux sociaux(DSK et sa clique),, social liberal(Fabius et les siens), Blairiste (Royal) voir, pour les plus sincères social démocrate, mais aucun n’est plus socialiste, ça c’est sur.
      Ils utilisent ce nom comme une marquer que le nouvel ordre mondial a racheté, comme il avait, via Rottschild, racheté Libération, l’ancien journal maoiste ou l’Humanité, celui des communistes.
      Le Nouvel ordre Mondial s’est payé une putain....
      Moi aussi.

      Je vais donc leur donner ce qu’ils veulent , le candidat qu’ils nous imposent en douce : Hollende.
      A coup de sondages trucqués , aussi honnetes que ceux qui pretendaient il y a moins de 3 mois que DSK etait seul en tete, sans concurrents possibles, ils essaient de nous vendre le sioniste discret apres nous avoir promu le sioniste au dard si redouté des chambrières...


      Nous aurons donc Sarkozy « l’américain » (copyright lui-meme) contre un membre de la french american foundation : Hollende.
      Nous aurons donc celui qui nous a imposé de force le traité de Lisbonne contre celui qui a été audité par la racaille du Grand orient pour faire de meme...
      Nous aurons aussi deux « amis d’israel » face à face :quel chance pour les sionistes !

      Quel meilleur partition pourrions nous avoir que celle qui demontre a son meilleur niveau la corruption, la compromission et la trahison des Elites ?
      Pas de gaulois, pas de Chrétien sincère , pas de français authentique : vive le chaos !

      Lagardère, Dassault, Rottschild , Arnault , Bolloré , Niels, Weil, Beterlsmann et les autres vont se frotter les mains en croyant que la partie sera jouée d’avance, non ?
      Lisons leur presse et aplaudissons chaque matin aux techniques qu’ils utilisent pour provoquer ce « choix » la....
      Admirons la méthode des mini-goebbels qui s’appellent Barbier, Bonnot ou Joffrin !
      Qu’ils sont brillant dans leur fabrique des candidats dans l’opinion publique !


      Il est bientot l’heure de Ragnarock.
      Désormais il faut jouer a fond la carte du pire.


      • Fergus Fergus 29 août 2011 11:13

        Bonjour, Non666.

        On ne peut pas dire que votre motivation soit de nature à réjouir les socialistes, et on peut la comprendre. Mais cette motivation ne figurera pas sur le bulletin de vote, et ce bulletin aura l’immense intérêt de contribuer à mettre Sarkozy en difficulté. Or la priorité est là : dans le barrage à un 2e mandat de cet aventurier destructeur de lien social. Pour la suite, on verra bien...


      • non666 non666 29 août 2011 11:47

        En réalité fergus, Sarkozy était sur la case depart depuis que les marionettistes du diner du Siecle, nos grands proprietaires de médias avaient commencé a joué a fond DSK.
        Le Hobbit avait cru a son propre genie alors qu’il n’etait qu’un produit fabriqué depuis l’execution de human Bomb jusqu’a la campagne de promotion faite par TF1, de 2002 à 2007...

        Il avait fait les pas que le Nouvel ordre mondial souhaitait :
        la validation du TCE
        La soumission de la France dans l’Otan
        La vente d’une partie significative de l’or de la banque de france
        La mise en dépendance de la France via la dette
         *passage sous son cinquenat de 3% à 7 % de deficit par rapport au PIB.
         Ce qui represente par rapport au budget de l’Etat lui meme un deficit qui passe de 20 à 45%....
        Dans ses 10 stratégies de controle des foules noam chomski parle du duo « creation du problème/proposition de solution »
        Cela suppose que, pour le public au moins, les deux entités qui participent a cette stratégie soient distinctes, sinon, le peuple pourrait comprendre....

        Il y a eu un moment de flottement dans les médias entre ceux qui voulaient conserver Sarkozy (Bouyghes / Dassault) et ceux qui voulaient s’en debarasser (les autres...)
        L’affaire DSK avait en effet foutu un peu le bordel dans leur plan initial.
        Mais maintenant que Holllande est l’Elu (du peuple elu, au hasard) ses sondages vont aller en s’amplifiant....quels qu’ils soient en réalité.

        Je ne voterais pas Hollande pour « sauver la gauche » ou avoir une « alternative à Sarkozy » presenté par ceux qui l’on mis en place comme le nouveau Diable, non, c’est sur.
        Je voterai pour hollande car je veux que toutes les cartes soient en place quand nous ouvrirons le feu.

        Il est necessaire que les agents du nouvel ordre mondial soient les seuls candidats des deux « Partis de Gouvernement » auto-proclamés...
        Il faut que les deux partis soient egalement salis, souillés, deshonnorés.


      • Traroth Traroth 29 août 2011 11:48

        @non666 : Donc pour résumer, votre stratégie pour combattre ceux que vous désignez par « les sionistes », c’est de faire exactement ce qu’ils veulent que vous fassiez ? C’est concept...


      • non666 non666 29 août 2011 13:07

        Oui Tsaroth, c’est exactement ça.

        Eux jouent a fond le fait que « comme dab » , les français seront reduits à la dychotomie gauche/droite àla fabrication d’une illusion d’alternative entre deux candidats à leurs ordres.

        Moi, je joue le fait que ce coup ci, cela ne m’archera pas et qu’ils perdront tous les deux.
        La gauche craint le scenario du 21 avril (remember Jospin...)
        La droite craint le scenariuo du « 21 avril à l’envers »
        Avec la « popularité » de Sarkozy, il faut dire qu’ils ont quelques raisons.
        Curieusement, personne n’envisage l’effondrement des deux camps complices simultanément.
        la raison est qu’ils fabriquent des alternatives au fur et a mesure des resultats reels des sondages.
        c’est pour cela qu’ils ont des faux nationalistes en reserves (Nicolas Dupont Aignan, par exemple) ainsi que de faux chretiens democrates (Morin / Borloo) ou des « gauchistes » (Cohn Bendit , Melanchon...)
        C’est aussi pour cela qu’ils fabriquent du Lepen = Israel via quelques relais

        Ils salissent les pions qu’ils craignent et fabriquent des pions de substitution sur chaque creneau d’opinion.
        Il faut juste rendre evident la corruption de ces « false-flag » et montrer la realité des autres.


      • Fergus Fergus 29 août 2011 13:45

        @ Non666.

        Le scénario d’un « 21 avril à l’envers » est hautement improbable car le coeur d’électorat de l’UMP soutiendra Sarkozy et lui assurera sans aucun doute sa place au 2e tour. Le seul danger pour lui pourrait venir d’un Borloo si celui-ci décollait dans l’opinion, mais cela n’en prend pas le chemin...


      • non666 non666 29 août 2011 14:08

        Fergus, en 2007, Sarkozy, beneficiant de la creation de Chirac (l’UMP) et du mythe d’un regroupement des droites dans un seul parti a reussit a romper TOUTES les droites en tenant , davnt chacune LE discours qu’elles voulaient entendre.
        Chacun de ces discours etait en contradiction avec les autres, mais curieusement, aucun « journaliste » ne l’a souligné.

        Comment concilier la politique du Karcher avec la discrimination positive ?
        Comment concilier les quota de 50 000 expulsés affichés comme objectif avec l’Immigration choisie ?
        Comment concilier les discours aux références à Blum, avec la resurgence de l’Etat français qui transparaissait ?

        Il a menti a tout le monde sur tous les sujets.
        Il a reussit (et toute la presse l’a felicité sur ce sujet) le « RAPT » de la moitié des voix du FN.
        Croyez vous vraiment qu’il va reussir cet exploit maintenant ?
        Croyez vous qu’il y ait un SEUL VRAI GAULLISTE qui croit encore ses mensonges ?
        Croyez vous que le nationalisme de terroir et profondement catholique des DeVilliers et autres va le suivre ?
        Cette droite la, la droite nationale, est la PREMIERE DES DROITES en France.
        Il l’a trompé une fois et la perdu definitivement.
        Meme les faux attentats qu’il prepare pour la fin de l’année n’y changeront rien et meme si ce coup ci, les chaines pyrotechniques sont fonctionelles, et meme si il y a de vrais explosions....

        Idem au centre meme si la situation y est encore plus compliqué avec les vrais Chretiens democrates (Bayrou/Mdem), les faux (Borloo/Morin/Nouveau Centre) , les anciens (UDF le retour) et ceux qui y lorgnent (tout le PS...)
        Le seul electorat qui lui reste ce sont les liberaux, qui n’ont plus ni le choix, ni d’alternative depuis le depart de Madelin.

        Bien sur , comme dab, il vont nous faire le coup de la double diabolisation.
        Hollande va nous faire un discour ou il menacera les riches, evoquera des mots sacrés (nationalisation, faire payer les riches, lutte des classes....) histoire de pousser l’electorat de droite dans les bras de son sauveur du camps d’en face.
        Evidemment, Sarkozy, courtois, va montrer les dents pour lui rendre la politesse en evoquant la baisse de quelques budgets sociaux histoire de rassembler le troupeau du camps d’en face dans les bras de Hollande....
        Cela s’appelle la validation par l’Ennemi.

        Il ne leur reste qu’une seule vraie arme : les 500 signatures refusées a marine, au dernier moment.
        Il fallait bien que cette arme, longtemps envisagée et jamais utilisée serve un jour.


      • Traroth Traroth 29 août 2011 14:33

        Le Pen à l’Elysée, c’est se contaminer avec le choléra par peur de la grippe. Mais de toutes façons, le soufflé Marion Anne Perrine Le Pen s’est heureusement déjà bien dégonflé, donc bon...


      • Fergus Fergus 29 août 2011 14:42

        Bonjour, Traroth.

        Je crois comme vous que le FN a mangé son pain blanc avec l’annonce de candidature de Marine Le pen. Peut-être pourra-t-il évoluer dans les sondages entre 16 et 20 % mais je nr crois pas qu’il pourra aller au delà et par conséquent éliminer soit le PS soit l’UMP. On est restera donc à l’opposition traditionnelle. Mais je ne suis pas devin...


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 17:06

        Bonjour tout le monde.

        Si vous voulez emmerder Sarkozy, allez voter aux primaires. C’est ce que je vais faire. Si vous voulez emmerder Aubry et Hollande, allez voter Montebourg. C’est aussi ce que je vais faire. Et si vous voulez tous les emmerder, ne votez ni PS ni UMP au premier tour. C’est encore ce que je vais faire.

        Pour le second tour, quel que soit le candidat en face, il suffit de suivre la consigne de Fergus : foutre une branlée à l’abominable Sarkozy.


      • Fergus Fergus 29 août 2011 19:08

        Rien à ajouter, Peachy. C’est clair, concis et redoutablement efficace.

        Bonne soirée.


      • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 11:03

        Ici , les 1€ réclamés iront directement dans la poche de Guérini , ça encourage pas !

        mais je n’irai pas fausser pour autant le vote , jamais je ne voterai pour de telles billes !


        • Fergus Fergus 29 août 2011 11:20

          Bonjour, Le Chat.

          Dans la situation où il est, avec une probable mise en examen en perspectives, Guérini en est réduit à se faire le plus petit possible. Puisse le PS parvenir à faire le ménage dans cette fédération des Bouches-du-Rhône...

          Il y a une différence entre nous, car moi je serai sans doute obligé d’aller voter PS au 2e tour de la présidentielle après avoir soutenu Mélenchon ou Joly au 1er tour. Sauf évidemment si l’offre de 2e tour n’était pas une opposition PS-UMP. Mais en l’état actuel de la sociologie française, et compte tenu de l’attitude timorée des électeurs, je ne me fais aucune illusion. C’est pourquoi je serai contraint de voter PS, toute autre attitude, y compris l’abstention, revenant de facto à voter... Sarkozy !


        • Fergus Fergus 29 août 2011 13:26

          Salut, Calmos.

          Pourquoi pas ? Mais que l’on se méfie, elle a fait des progrès, Ségolène, et ne reproduirait probablement pas les erreurs de 2007. De plus, il faut bien reconnaître qu’elle a été très mal traitée par les médias dans le dernier trimestre avant l’élection. N’oublions pas les moqueries qu’elle a subies alors que les gaffes équivalentes de Sarkozy étaient passées sous silence ou ne donnaient pas lieu à des commentaires dévalorisants.

          Conclusion : vous risquez, Calmos, de ne pas autant rire cette fois. Le comique annoncé pour 2012 est d ’ailleurs, et de très loin, Sarkozy dont on attend avec quelque impatience les sketches sur la dette et la sécurité.

          Bonne journée.


        • Fergus Fergus 29 août 2011 13:49

          @ Calmos.

          Avouez que Sarkozy en champion de la lutte contre la dette, c’est quand même un autre niveau de comique, non ?


        • Traroth Traroth 29 août 2011 14:36

          @Calmos :

          "Salut Cousin

          Pour 1 euro je vais aller voter pour ma copine Ségoléne....

          Je lui dois bien cela.....

          Et puis : qu’est-ce qu’on se marre avec elle..... !!!!"

          L’irresponsabilité des électeurs, entre autres quand ils votent pour des gens qu’ils ne veulent pas voir élus, est la cause PREMIÈRE de tous les problèmes du pays. Mais surtout ne changez rien, hein !


        • Fergus Fergus 29 août 2011 16:41

          @ Calmos.

          Je ne nie pas qu’il n’y ait pas, ici ou là, des numéros comiques du côté des socialistes. Il y a même des perles comme le jour où Montebourg, à qui l’on reprochait de cumuler les mandats alors qu’il avait milité contre, a dit : « Je suis croyant mais pas pratiquant » !

          En réalité, on trouve des comiques dans tous les partis, et souvent des comiques plutôt pathétiques. Mais tant que l’on n’aura pas dressé de nouvelles barricades et pendu ou émondé quelques caciques de droite comme de gauche, les choses ne changeront pas fondamentalement.

          Hélas ! 


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 17:15

          En tout cas Hollande m’a bien faire avec son sketch sur les riches.

           smiley


        • Traroth Traroth 29 août 2011 18:17

          @Calmos :

          « La cause premiére du pourquoi C’Pays est dans le brin n’est pas là Prendre encore au sérieux l’UMPS est la cause premiére » : Non. Si les gens s’informaient et votaient en fonction de leur intérêt bien compris, rien de ce qui se passe ne serait possible. Mais les gens pensent qu’ils peuvent voter au pif ou pour déconner, et que par un tour de magie quelconque, la démocratie fera émerger un gouvernement valable. Forcément, quand on l’énonce clairement comme ça, on voit bien que c’est idiot. Pourtant, c’est ce que la plupart des gens font et continuent à faire. Par exemple, quand vous votez Le Pen, c’est exactement ça. Vous ne comprenez absolument rien, et après, vous vous étonnez des conséquences tout en continuant à faire pareil !

          « Vous ne voudriez pas que je culpabilise sur ce coup là quand même ? » : Ah non, je sais bien que c’est impossible. Ça nécessite de la réflexion, de culpabiliser... smiley


        • Fergus Fergus 29 août 2011 19:12

          Bien vu, Traroth.

          Effectivement, ce sont bel et bien les Français qui entretiennent le maintien au pouvoir de l’UMP et du PS. Le jour où une part significative de l’électorat comprendra que son intérêt est ailleurs, les choses pourront changer. Pas avant, malheureusement.

          Bonne soirée.


        • arobase 29 août 2011 11:53

          « Pourtant je suis résolument de droite.

           » PERSONNE, surtout pas les élécteurs de gauche, ne peut nier qu’il n’y a plus un seul vrai SOCIALISTE à la direction du PS« 

          c’est un cri de joie ? il sont donc tous passés chez vous droite ?

          donc étant de droite, vous pouvez voter pour les socialistes puisqu’ils sont de droite ?

           » la droite nationale qui de Degaulle à Le pen......" degaulle = lepen ?
          vous dites ça parce que de gaulle s’est entouré de milices privées du SAC que n’aurait pas désavoué lepen ?


          • Fergus Fergus 29 août 2011 11:58

            Bonjour, Arobase.

            N’atnt pas interpellé par ce commentaire, je laisse le soin à Non666 d’y répondre. Non sans souligner qu’il aura sans doute quelques difficultés à justifier des amalgames pour le moins... audacieux.


          • ZenZoe ZenZoe 29 août 2011 12:08

            Voter pour que les adhérents à un parti élisent leur candidat, oui, pourquoi pas, très bonne idée même. Ouvrir l’élection à tous par contre, de droite comme de gauche, là je m’interroge. Ca risque de fausser les choses et ça fait doublon avec 2012 non ? Et enfin, payer (même 1 tout petit euro), je suis contre. Payer pour voter, par principe je suis contre. Venant d’un parti de gauche, c’est même carrément curieux. 


            • Fergus Fergus 29 août 2011 12:41

              Bonjour, Zenzoé.

              Il ne s’agit pas de payer pour un scrutin, mais de contribuier au financement de l’organisation de ce scrutin ; une préoccupation légitime pour le PS car les frais qui seront engagés là devront probablement être intégrés dans les comptes de campagne.

              Quant à faire doublon avec 2012, sincèrement je ne vois pas le rapport.

              J’ajoute à cela que le principe de primaires de ce type est en train de s’imposer un peu partout dans les pays démocratiques. Cela semble même quasiment acquis chez nous pour l’UMP en 2017, c’est tout dire !


            • Traroth Traroth 29 août 2011 14:39

              La question que pose le choix du candidat par tout le monde et non par les militants est : quel sens cela a-t-il encore d’être militant ? D’ailleurs, quel légitimité le candidat aura-t-il en tant que candidat du PS ???


            • Fergus Fergus 29 août 2011 16:50

              @ Traroth.

              Précisément, le principe de cette primaire à gauche n’était pas de se limiter au seul pays, mais d’y associer les Radicaux (cela a été fait), les Verts et même le Front de gauche s’il l’avait accepté. But de l’opération : dégager un candidat consensuel d’une gauche assez largement unie. Cela n’a pas fonctionné complètement, c’est le moins que l’on puisse dire. La faute à un système électoral qui, en France, ne donne de visibilité réelle à un « petit » parti que lors de la présidentielle, à charge pour lui de négocier les accords de législatives sur la base de son score à la présidentielle. Bref, un système absurde qui devra, tôt ou tard, être réformé. A cet égard, je soutiens complètement le projet de VIe République de Montebourg, même s’il ne va pas encore assez loin à mon goût.

              En ce qui concerne les militants, leur rôle reste très important, notamment dans l’action de terrain pour faire connaître le projet du parti et les options programmatiques du candidat qu’ils soutiennent lors de la primaire. Apparemment, peu nombreux sont ceux qui se sentent dépossédés.

              Bonne journée.


            • Traroth Traroth 29 août 2011 18:22

              @Fergus : je ne partage pas du tout votre point de vue. Je vois dans cette primaire ouverte à tous la continuation de la déliquescence idéologique du PS. En principe, le choix du candidat est le choix de la personne qui va défendre les idées du parti lors de l’élection. Ce choix est supposé être fait par des gens qui sont supposés plutôt bien connaitre ces idées. Mais à partir du moment où il n’y a plus d’idées à défendre, n’importe qui peut désigner le candidat, forcément !


            • Fergus Fergus 29 août 2011 19:17

              @ Traroth.

              Le parti pris de la primaire est, me semble-t-il, de faire connaître plus tôt et plus largement le programme des candidats, avec l’aide des militants dns les sections locales et départementales. La démarche est intéressante car elle peut contribuer à responsabiliser un peu plus les citoyens qui se sentent concernés.

              La primaire présente en outre un autre avantage à mes yeux : elle permet de tester les éléments de prgramme et même les attitudes des candidats, avec à la clé la possibilité de les faire évoluer pour la campagne de la présidentielle. Un petit avantage non négligeable.


            • iris 29 août 2011 12:22

              ils sortent tous ump ou ps des mème sécoles et appartiennent tous aux memes cercles et vont tous aux rassemblements de la soi disante élite.
              ils pensent avant tout à eux mème-
              la representation ne veut plus rien dire-et les abstentionnistes ne comptent pas


              • Fergus Fergus 29 août 2011 12:45

                Bonjour, Iris.

                Vous avez très largement raison. Mais on doit faire avec un système électoral. Et dans le contexte socioéconomique actuel de notre pays, la question prioritaire à se poser est celle-ci : veut-on continuer à subir les agressions antisocilaes du sarkozysme ? Si ce n’est pas le cas, le pragmatisme politique doit conduire à utiliser toutes les armes pour s’en débarrasser. Donc à participer à cette primaire pour affaiblir Sarkozy et créer une dynamique contraire à ses ambitions.


              • Cyclotron 29 août 2011 13:21

                Que croyez-vous que le PS puisse changer au « contexte socioéconomique actuel de notre pays » en continuant de valider tout les concepts qui nous mettent réellement dans la merde (finance débridé dictant les politiques des nations, libre échange nous mettant en concurrence avec la Chine, renflouement de la dette grecque au profit des banques privées, guerres coloniales couteuses et injustes...) ?

                La vérité, c’est que le PS et l’UMP sont les deux faces d’une même pièce, c’est peut-être désepérant à réaliser mais c’est comme ça...


              • Fergus Fergus 29 août 2011 13:32

                Bonjour, Cyclotron.

                Globalement, vous avez raison, et si l’on regarde les prestations passées du PS, il n’y a pas lieu de s’enthousiasmer.

                De là à dire que PS et UMP sont les deux facettes d’une même pièce, il y a une sacrée marge, et je ne vous suivrai pas sur ce terrain. Je vous invite à cet égard à comparer les résultats de Jospin et des gouvernements qui l’on précédé et suivi.


              • Gasty Gasty 29 août 2011 12:43

                Si l’UMP fait des primaires, j’irais voté pour le plus tocard d’entre eux.

                Pas facile de choisir en somme !


                • Fergus Fergus 29 août 2011 12:48

                  Bonjour, Gasty.

                  Il faudra attendre fin 2016 pour ce choix difficile...


                • Gasty Gasty 29 août 2011 13:39

                  J’ai voté +1 pour Calmos. J’invite tous les agoravoxiens a voter Calmos.


                • Gasty Gasty 29 août 2011 13:40

                   smiley  


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 00:29

                  Moi aussi j’ai plussé Calmos. Ca m’arrive parfois. Si, si. Pas pour son choix - ironique - en faveur de Bécassine, mais parce qu’il va faire l’effort de se déplacer dans un bureau de vote rempli d’instituteurs, de jeunes, de gens diplômés, d’étudiants, de fonctionnaires, de cadres, de chercheurs et même de... Français noirs.

                   smiley


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 00:34

                  Manquerait plus que je le croise...

                   smiley smiley


                • Fergus Fergus 30 août 2011 08:49

                  Aucune chance de croiser le greffier dans un bueau de vote, Peachy, notre matou a renoncé à ce vote dans un commentaire situé plus loin.

                  Bonne journée.


                • arobase 29 août 2011 12:50

                  « Je voterai pour hollande car je veux que toutes les cartes soient en place quand nous ouvrirons le feu. »


                  c’est qui « nous  » ? vous êtes nombreux ? 

                  ouvrir le feu contre qui ?

                  vous avez écrit ça aussi :«  Ainsi les prisons privées apparaissent et demain , ce seront les compagnies de sécurités privées, qui remplaceront les gendarmeries qui ne rapportent a personne... » 

                  qui seront aux ordres de qui ? de leurs patrons ?

                  il serait intéressant de dire qui est votre candidat rêvé pour les présidentielles.

                  • Yvance77 29 août 2011 13:09

                    Salut,

                    J’ai été socialiste et je voterai Mélenchon ou Chevènement (voir Joly) ... mais là c’est clair qu’ils aillent se faire enculer (et je reste poli).

                    Hormis Montebourg que j’apprécie aussi, ce parti n’est qu’un concentré de salopards qui a vendu son peuple au plus offrant aka le NWO. Avoir voté oui à un référendum en 2005, c’etait enfiler la populasse au papier de vers gros grains ; et ils le savaient très bien !

                    Et quand ce fils de chienne de Pipole 1er est revenu sur ce référendum, pas un n’a émis l’idée d’une procédure de destitution qui est désormais consitutionnelle chez nous.

                    C’est bien simple... qu’ils crèvent.


                    • Yvance77 29 août 2011 13:15

                      * papier de verre (c’est mieux ainsi)


                    • Fergus Fergus 29 août 2011 13:19

                      Bonjour, Yvance.

                      Voilà qui est on ne peut plus clair. Mais pourquoi ne pas aller voter, en ignorant les caciques du PS, pour Montebourg si vous l’appréciez ? Cela lui donnerait un peu plus de poids. Et, faisant d’une pierre deux coups, cela contribuerait à ringardiser Sarkozy et l’UMP.

                      Pas si mal, comme motivations ? N’oublions pas que la politique, ce n’est pas uniquement de l’idéologie ou des valeurs, mais aussi de la tactique et du pragmatisme.


                    • Mich K Mich K 29 août 2011 13:34


                      Comme Yvance77, je trouve ce bal des prétendants au trone un peu grotesque dans ce parti d’éléphants carriéristes... Et comme Yvance 77 je voterai Mélenchon ou Joly peut-être, et le seul que j’apprécie se nomme Montebourg également.

                      Je m’interroge donc sur la pertinence de voter Montebourg ou pas, comme vous le suggérez.

                      Mais je pense m’abstenir et voilà pourquoi :
                      Je n’ai pas envie que le PS puisse se vanter d’un succès de ses primaire pour nous faire avaler (encore un peu plus car les médias s’en chargent déjà fort bien) qu’ils sont l’alternative à Gauche !!!

                      Pour moi, l’alternative se trouve en dehors du champ UMP et PS.
                      Et j’aurai tendance à dire tant pis si on se retrouve avec un nouveau 21 avril (dans un sens ou un autre), ça les fera peut-être réfléchir un peu plus loin à leur illégitimté à gouverner avec 15% ou 20% des voix exprimées (sans compter l’abstention) !

                      Bref pas envie de cautionner ce parti qui nous la jouera comme le SPD en Allemagne dès qu’ils seront au pouvoir à nouveau ! smiley


                    • Yvance77 29 août 2011 13:36

                      Salut Fergus,

                      C’est simple en fait. Même si (là je rêve) Montebourg s’en sort honorablement que va t’il réellement pouvoir apporter. Rien ou peau de balles.

                      Car c’est l’appareil socialiste qui est pourri jusqu’à la moelle.

                      Il aurait fallu qu’il se casse tout simplement, comme Mélenchon l’a fait.

                      Donc, en aucune façon, je ne renforcerai cette structure qui va à l’encontre des aspirations du peuple.

                      Après chacun est libre...


                    • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 15:05

                      Montebourg est aussi pourri que les autres , comme Vals il fait partie de la french american young leader machinchose !


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 00:39

                      Salut Le Chat.

                      Non, pas Montebourg. Les autres oui, mais pas lui.


                    • foufouille foufouille 29 août 2011 13:28

                      1€ x un million, ca en fait du caviar


                      • Fergus Fergus 29 août 2011 13:36

                        Bonjour, Foufouille.

                        Du caviar, oui, mais uniquement s’il reste du fric après avoir déduit tous les frais d’organisation. Et ils risquent de coûter cher.


                      • foufouille foufouille 29 août 2011 13:43

                        aubry fera la quete au diner du siecle
                        je doutes aussi qu’ils acceptent le vote


                      • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 15:12

                        @foufouille

                        Ségolène fera elle la dinde ! 
                        on attend DSK pour la farcir ! smiley


                      • Fergus Fergus 30 août 2011 08:52

                        @ Le Chat.

                        Un DSK, soit dit en passant, que Rocard a défini hier sur Canal + comme un « malade mental incapable de maîtriser ses pulsions ».


                      • docdory docdory 29 août 2011 13:48

                        @ Fergus

                        J’avoue que la réponse à votre question me laisse dubitatif.
                        Voter aux primaires socialistes , c’est donner un euro à un parti prétendument socialiste qui a néanmoins foulé au pieds la volonté du peuple français ( le « non » au TCE ) en collaborant à l’entreprise sarkozyste d’imposer un clone de ce traité ( le traité de Lisbonne ) par voix parlementaire. Prétendre être socialiste et être en même temps contre le peuple, ce n’est tout simplement pas acceptable.
                        ( Depuis cette forfaiture socialiste, je ne vote plus à gauche, mais pour « debout la République » ).
                        Voter aux primaires socialistes, c’est également voter pour un parti qui ne réagit pas alors que deux de ses principaux caciques ( Martine Brochen( ex- Aubry ) et Bertrand Delanoë ) se livrent depuis des années , dans leurs actions municipales respectives, à une destruction méthodique et impitoyable de la loi de 1905 et de la laïcité qu’ils détestent au plus haut point. Aristide Briand et Jean Jaurès doivent s’en retourner dans leur tombe !

                        D’un autre côté, il y a au moins une chance sur deux que le futur président soit socialiste, et, dans cette hypothèse, l’élection de la très anti-laïque Martine Brochen ( ex- Aubry ) serait une catastrophe nationale, à éviter par tous les moyens.
                        Donc je suis très tenté de faire de l’entrisme en votant aux primaires socialistes, dans le but d’ épargner à la France l’effondrement que provoquerait un quinquennat de Martine Brochen ( ex-Aubry), dont la France aurait encore plus de mal à se remettre que d’un nouveau quinquennat Sarkozy ! 
                        Mais dans ce cas, pour qui voter ? Deux options sont possibles :
                        - voter pour Montebourg, qui est le seul socialiste à avoir des idées innovantes ( la 6ème République ), mais cela n’aura guère d’effet sur le risque Brochen ( ex-Aubry ).
                        - voter pour Hollande, qui est presque aussi nul que Martine Brochen ( ex-Aubry ) , mais a quand même beaucoup moins de casseroles anti-laïques que celle-ci... 
                        J’hésite encore ! To vote or not to vote, that is the question ...


                        • LADY75 LADY75 29 août 2011 14:02

                          Lady Panam ne comprend pas :

                          Pourquoi cette obsession a répéter le nouveau nom d’épouse de Martine Brochen_Aubry jusqu’à la nausée ?

                          Un peu chasse aux sorcières non ? Comme un Jean Marie Le Pen traquant la Schwartz sous la Sinclair ou le Benguigui sous le Bruel..

                          Apparemment, selon Wiki, elle garde le nom de son premier mari, « sous lequel elle s’est fait connaitre »..


                        • Fergus Fergus 29 août 2011 14:03

                          Bonjour, Docdory.

                          Je comprends que vous soyez dubitatif, et votre questionnement est parfaitement respectable.

                          En l’occurrence, je me place sur le plan du pragmatisme avec 2 objectifs :

                          1° Contribuer par ce vote à ringardiser l’UMP, et par conséquent affaiblir Sarkozy.

                          2° Choisir parmi les candidats du PS celui pour lequel je devrai voter au 2e tour de la présidentielle.

                          Quoi qu’il arrive désormais, je voterai donc le 9 octobre.


                        • docdory docdory 29 août 2011 14:27

                          @ Lady 75

                          Tout simplement parce que Mme « Aubry » a divorcé de Mr Aubry il y a de nombreuses années, et qu’elle s’est remariée, ce qui, en principe, lui interdit d’avoir le nom de son ancien mari comme nom d’usage . Si elle voulait garder un nom connu, elle pouvait adopter le nom de Martine Delors, son nom de jeune fille.
                          Le moins que l’on puisse demander à un futur président de la République, c’est de ne pas mentir ( au moins sur son identité ).
                          Il n’en reste pas moins que Mr Brochen a défendu la cause d’islamistes ( un membre du gang de Roubaix, des collégiennes voilées ) et que l’on conçoit que Martine « Aubry » n’a guère envie que l’électeur fasse le rapprochement entre elle et les causes défendues par son mari, même si je reconnais volontiers que son mari n’est pas forcé de sympathiser avec les causes qu’il a défendu ( même si la journaliste de gauche Caroline Fourest l’appelle « l’avocat des islamistes » dans son livre « la tentation de l’obscurantisme » ) .

                        • LADY75 LADY75 29 août 2011 14:36

                          Lady Panam est dubitative :

                          L’explication de Wikipédia me semble pourtant logique.
                          Quant aux causes défendues par son mari, c’est le propre des avocats que de défendre des coupables autant que des innocents et, à part les aficionados de « Riposte Laïque », personne ne s’intéresse aux clients de son mari.

                          Quant à l’accusation de « mensonge ».. un peu tiré par les cheveux.

                          Marine Le Pen n’a-t-elle pas défendu des sans-papiers ? Apparemment, au FN, on ne semble pas lui en tenir rigueur..


                        • SATURNE SATURNE 29 août 2011 14:46

                          Mézalors, Lady Paname , pourquoi Mme Schwartz a-telle tenu à s’appeller Sinclair, etc, etc. ?
                          Bizarre, non ?

                          PS : Le paname des titi parisiens s’écrit avec un « e » à la fin. Panam, c’est plutôt les gros navions ricains qui plaisent tant à vous savez qui...


                        • SATURNE SATURNE 29 août 2011 14:51

                          Et M’sieur Benguigui , roi de la chansonnette, du briquet allumé et du poker menteur, pourquoi a-t-il trahi pour s’appeller Bruel ?
                          Etrange.
                          On lui aurait forcé la main à l’état civil à l’insu de son plein grè ?


                        • docdory docdory 29 août 2011 15:31

                          @ Fergus 

                          Je ne crois pas vraiment que cette primaire contribuera à ringardiser Sarkozy : en effet, il s’est déjà tellement ringardisé tout seul que c’est difficile de faire mieux.
                          Par contre, ce que la primaire PS révèle, c’est la ringardise extrême des trois principaux candidats PS, surtout Aubry et Ségolène Royal. ( Montebourg et Valls n’ont aucune chance , il paraît qu’il y en a un ou deux autres, des illustres inconnus ! )
                          Quand à Hollande, sa présidence, s’il est élu, se limitera à faire ce que l’Union Européenne lui demandera de faire, c’est à dire appliquer les consignes des financiers et des satrapes ploutocratiques de Bruxelles.

                        • LADY75 LADY75 29 août 2011 15:39

                          Lady Panam’ ne prend pas de « e »

                          Mezalors donc ? Alain Boulogne se serait appelé Delon parce que Boulogne... ???

                          Remarquez, pseudo ou pas pseudo, nom d’épouse ou d’jeune fille, ça vous protège pas des attaques à ras des paquerettes.

                          Prenez Charles Trenet.. L’avait pas éprouvé l’besoin d’un nouveau blaze.. et pourtant !
                          Les malfaisants d’« Je suis pourtant », pendant toute l’Occupation, ont répandu la rumeur qu’il était juif (identité difficile à porter en c’temps là) et que son nom d’artiste était un anagramme de « Netter », son patronyme véritable qu’il voulait à tout prix dissimuler.


                        • Fergus Fergus 29 août 2011 17:01

                          @ Docdory.

                          Ce n’est effectivement pas tant Sarkozy qui sera ringardisé que l’UMP qui risque d’être confrontée à des moqueries et des accusations d’immobilisme si le score de la primaire socialiste dépasse le million de votants (nombre espéré par le PS) et donne à ce parti une image de modernité.

                          Pour ce qui du candidat manquant, il s’agit du radical de gauche Jean6michel Baylet ; celui-là n’a aucune chance de faire un score, pas même sans doute d’atteindre 1%. Il n’est là que pour se faire connaître et décrocher un maroquin en cas de victoire de la gauche. C’est d’ailleurs également le cas de Valls qui vise le ministère de l’intérieur, encore que lui se positionne également pour 2017.


                        • Fergus Fergus 29 août 2011 17:08

                          Bonjour, Lady Panam.

                          D’accord avec vous sur Me Brochen. Un avocat n’est pas forcément un soutien de l’idéologie ou des moeurs des clients qu’il défend. Si tel était le cas, les assssins, les violeurs et les terroristes ne pourraient plus être défendus, et la civilisation ferait un terrible bond en arrière.

                          Sur le nom de Martine Aubry, pas de problème non plus. Il en va des politiques comme des artistes : ils gardent leur nom de scène. Et franchement, qui peut y voir un inconvénient ?


                        • Bulgroz 29 août 2011 13:59

                          J’estime que les primaires socialistes rassembleront de 400 000 à 500 000 votants.

                          Rappelez vous : 22 850 votants pour les primaires des verts (0,05% des inscrits).

                          Le poids électoral du PS est 16 fois celui des verts, donc 0,82% du corps électoral donc 380 000 votants.

                          Merci de bien vouloir archiver mon post  : MOINS DE 500 000 VOTANTS POUR LES PRIMAIRES SOCIALISTES.

                          DONC, RIEN à l’échelle de la démocratie Française.


                          • Fergus Fergus 29 août 2011 14:18

                            Bonjour, Bulgroz.

                            Peut-être aurez-vous raison sur le nombre des votants, l’avenir nous le dira.

                            Cela dit, votre extrapolation rapportée à la primaire EELV souffre de deux constats :

                            1) Il fallait soit être militant d’Europe Ecologie ou des Verts, soit payer 10 euros pour participer ; et 10 euros pour désigner un candidat de 1er tour, c’est sans doute trop cher.

                            2) La motivation ne peut être la même dans l’électorat lorsqu’il s’agit de désigner l’adversaire du candidat de la droite au 2e tour an lieu d’un candidat dont tout indique qu’il sera éliminé au 1er tour.


                          • LADY75 LADY75 29 août 2011 14:30

                            Lady Panam’ s’interroge :

                            Vu le taux de participation à chaque élection, il est évident que celui de la primaire socialiste ne sera guère conséquent.

                            On peut aussi imaginer le taux de participation d’une quelconque votation UMP, au vu de la popularité de son leader ! A moins qu’il ne s’agisse de lui trouver un remplaçant pour la prochaine compétition présidentielle..


                          • Bulgroz 29 août 2011 14:42

                            Fergus,

                            Vous faites erreur, ces primaires vertes étaient ouvertes à tous.

                            Il y a eu 32 896 inscrits, moitié militants encartés et moitié non encartés au parti (les coopérateurs en langage vert).

                            Sur les 32 896 inscrits, il y a eu 77,33% de participation au premier tour et 69,49% au deuxième.

                            En imaginant que tout les non encartés qui se sont portés volontaires pour voter ont effectivement voté (il aurait été con de s’inscrire volontairement et ne pas voter), on peut estimer que seulement 43% des encartés sont allés voter.

                            Au final, il y a eu moins d’encartés votants à cette élection que d’électeurs externes au parti.

                            Bref, tout cela montre le total désintérêt des Français pour la cuisine interne d’un parti.

                            Comme il s’agit d’un parti de gauche, aucun média n’a osé révéler la vérité de ces chiffres.

                            A méditer : Eva Joly a recueilli sur son nom 13 295 voix. Soit 58,16% des 22 850 votes.
                            Cela fait donc 0,0299% des 44 millions de Français inscrits sur les listes électorales.

                            Une misère !!! 13 295 voix !!!

                            le Ps ne pourra prétendre faire plus de 16 fois ce que les verts ont réalisé.


                          • barbapapa barbapapa 29 août 2011 15:27

                            400 000 à 500 000 votants dont 398 000 à 498 000 fonctionnaires.

                            Le PS, c’est le parti du lobby de la fonction publique.

                            Et ceux qui ne sont pas fonctionaires sont des médecins payés par la fonction publiques dans les CHU.


                          • docdory docdory 29 août 2011 15:40

                            @ Bulgroz

                            Le résultat des élections primaires chez les « verts » s’apparente à un véritable suicide politique.
                            Si Nicolas Hulot aurait pu espérer faire au premier tour des présidentielles un peu plus des 5% de suffrages nécessaires au remboursement des frais de campagne, il y a fort peu de chances pour qu’Eva Joly, avec son look de mamy tricoteuse, son éloquence laborieuse, et ses prises de position très peu consensuelles, dépasse les 2% des voix ...

                          • LADY75 LADY75 29 août 2011 15:42

                            Lady Panam’ s’étonne :

                            Le PS lobby de la fonction publique ?
                            Des gardiens de la Paix censés assurer notre sécurité seraient des sympathisants socialistes ?
                            Des militaires possédant le contrôle d’armes de destruction massive seraient socialistes ?


                          • barbapapa barbapapa 29 août 2011 16:53

                            Plus facile de citer un membre socialiste fonctionnaire qu’un socialiste venant du privé.


                            A l’assemblée quand les socialistes sont majoritaire l’assemblée nationale est représentée par 80% de salariés protégés...
                            Pas très société civile... Tu m’étonne qu’ils ne parleront jamais des bonifiés et bonifications.
                            Allégeance au système qui les favorise...

                          • barbapapa barbapapa 29 août 2011 16:57

                            Une réunion socialiste c’est un monologue. Un Enarque parle aux autres de y’a qu’a et i faut qu’on. Pas que question réponses avec l’auditoire...surtout pas ...


                            Trop dangereux pour l’image et l’emploi à vie d’homme politique.

                            De ceux qui te parlent d’échelle sociale, mais qui n’ont pas l’échantillon sur eux.

                          • Fergus Fergus 29 août 2011 17:12

                            @ Bulgroz.

                            Ouvert à tous, oui, mais les extérieurs à Europe Ecologie et Les Verts devaient payer 10 euros, et cela a eu un effet très rebutant semble-t-il.


                          • Fergus Fergus 29 août 2011 17:20

                            @ Docdory.

                            Je prends le pari que le score d’Eva Joly sera nettement plus élevé que ces 2 %. De là à espérer un score à 2 chiffres comme l’espèrent certains dans l’entourage de la candidate, certaienement pas, ne serait-ce qu’en raison de la concurrence de Mélenchon, même si le créneau n’est pas le même.

                            @ Lady Panam.

                            D’accord avec vous : s’il y effectivement de nombreux fonctionnaires (ou assimilés) au PS, la plupart de ceux que j’ai connus ne faisaient pas partie de ces corps, mais bel et bien du secteur privé. En réalité, ce cliché est assez largement induit par le nombre des socialistes dans l’Education nationale. De là à généraliser, il n’y a qu’un pas qui est largement et trop souvent franchi.


                          • robespierre55 robespierre55 29 août 2011 14:03

                            Non.
                            Réponse au titre de l’article.


                            • Fergus Fergus 29 août 2011 14:21

                              Bonjour, Robespierre.

                              Voilà qui est clair et net.


                            • Fergus Fergus 29 août 2011 17:27

                              Bonjour, Coco Rico.

                              En réalité (et c’est bien affligeant), on ne nous rejoue pas le duel UMP-PS, ce sont les Français dans leur aveuglement persistant qui sont à l’origine de cet éternel retour des duettistes.

                              A nous tous de secouer le cocotier pour qu’il n’en soit plus ainsi. Mais si vous voyez venir un véritable frémissement dans un avenir proche, prevenez-moi, SVP, afin que je ne rate pas le train de l’HIstoire et que je puisse participer pleinement à la rénovation.


                            • alberto alberto 29 août 2011 14:20

                              Salut Fergus,

                              Organiser des primaires pour désigner le représentant d’un parti est une très bonne idée et j’irai donc voter rien que pour honorer cette très bonne idée et pisser à la raie (moralement) de ceux que la démocratie emmerde : et il semble qu’ils soient nombreux...

                              Mon choix : Montebourg au premier tour, Hollande au second.

                              Pour les présidentielles : Mélenchon au premier tour, et...Mélenchon au second !

                              Bien à toi.


                              • Fergus Fergus 29 août 2011 17:33

                                Salut, Alberto.

                                Nous sommes exactement sur la même ligne, et probablement les mêmes choix.

                                Oui, incontestablement, cette primaire est une réelle avancée démocratique dans la mesure où elle contribue à associer à la démarche politique les citoyens dès en amont de la présidentielle. Qu’il y ait des progrès à faire sur tel ou tel point, c’est évident, mais le PS, malgré les défauts que l’on peut lui imputer par ailleurs, aura au moins été pionnier en la matière dans notre pays. Et cela emmerde prodigieusement l’UMP, ce qui est d’ores et déjà une satisfaction. 

                                Cordialement.


                              • mike gallantsay 29 août 2011 23:24

                                « Pour les présidentielles : Mélenchon au premier tour, et...Mélenchon au second ! »

                                Pas mieux !

                                Quant à me participer au bastringue socialo... ?
                                L’idée m’a effleuré d’aller voter Montebourg, pour le fun... Mais j’hésite, je me tâte, je dubite...
                                Ça gauchirait le vote certes... Mais donnerait aussi une légitimité au vainqueur dont il va de soi que ce ne sera pas Montebourg...
                                D’un autre coté, vouloir que ce parti de pourris disparaisse, et donc l’écraser de notre mépris... Ça peut se penser...
                                J’hésite, je me tâte, je dubite...


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 00:52

                                Fais comme moi. Pense aux têtes de Hortefeux, Nadine Morano, Besson, Woerth, quand ils constateront l’ampleur du rejet de leur « vénéré chef des riches ».


                              • mike gallantsay 30 août 2011 17:07

                                @ Peachy

                                Oui ! Bien sur ! C’est l’ARGUMENT !
                                Cette soirée de schadenfreude à jouir de leur débâcle.
                                La vengeance de la cuite mauvaise que je me suis mis il y a quatre ans pour pouvoir digérer le triomphe de Bouffon 1er...

                                Mais Reconnaissez qu’il est quand-même bien triste de n’avoir que celui-là.

                                « Car il est bien court le temps des cerises... »

                                Le lendemain matin faudra s’appuyer l’hypocrisie et les trahisons ordinaires des socialos...

                                Cordialement


                              • 1984 29 août 2011 14:48
                                « Faut-il voter lors de la « primaire » socialiste ? »Oui, à la mitrailleuse lourde sur ce ramassis d’ordures de droite qui se prétendent socialistes !

                                • Fergus Fergus 29 août 2011 17:37

                                  Bonjour, 1984, et merci pour la modération de ce commentaire.

                                  Le problème, c’est que l’UMP et le PS sont malheureusement à l’image de ce que veut une majorité de Français si l’on en croit les résultats des élections. Devrez-vous tirer sur les foules ?


                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 00:55

                                  Au foot, lors d’un penalty, on appelle ça une « Pinochet ». Quand le tireur rate le cadre et qu’il tire dans la foule.


                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 01:01

                                  Contre l’affreux Sarkozy je préfère la « Panenka ». Une balle lobée, techniquement bien dosée au centre de la cage, hors de portée du gardien.


                                • barbapapa barbapapa 29 août 2011 15:23

                                  « Le modèle social français » quelle guignolade ! Un modèle d’iniquité qui favorise le clientélisme, donne plus de droits aux fonctionnaires et agents de l’état. Qui donne une rente-retraite dès 49 ans à des conducteurs de TGV. Des mois en double pour vivre aux Dom-Tom. Qui fournit retraite et revenus en plus comme Fabius qui cumule retraite du conseil constitutionnel et revenus de député, président d’agglo, et membre du conseil régional (multi rémunération à nos frais...

                                  Des candidats cumulards qui ne font pas le travail pour lesquels ils ont été élus. Vous croyez que ces « maires de pacotilles font les mariages du samedi ? », y’a bien longtemps que Aubry, Hollande, Royal n’en ont pas fait sauf éventuellement pour un pote uniquement , 
                                  Le rôle d’un député est de débattre ses idées, « vous les voyez en débats contradictoires ? », absents à l’assemblée sauf quand il y a la TV.

                                  Le parti socialiste, les têtes d’affiches sont un affront à ceux qui croient à l’échelle sociale. 
                                  Des Énarques, qui dans les années 70 n’ont pas trouvé de place à droite se sont réfugiés au chaud à gauche. Tous des parachutés passe droit à la place de la société civile. Elus dans des villes au même une chèvre marquée « PS » serait élue.

                                  Profession candidat à vie. C’est pas un programme !
                                  Et les perdants s’engagent t-ils à laisser place à des neufs ?

                                  • barbapapa barbapapa 29 août 2011 17:19

                                    Ce que vous appelez des droits ne sont que des privilèges.

                                    Y’a pas besoin de sortir de l’Ena pour comprendre qu’à la SNCF il y a plus de retraités que d’actif et qu’on met les gens à la retraite bien trop tôt. Payer des bonifiés à ne rien faire par le contribuable ça doit cesser.
                                    -Par contre les personnes qui boursicottent, ont les garde mais on taxe uniquement la plus-value plus que le travail.
                                    -Les politichiens qui favorisent les voleurs sont à gauche et à droite (exemple Harlem Désir) http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ces-elus-condamnes-et-reelus_769221.html
                                    -Les patrons de grosses entreprises du cac 40, on change le nom et on les appelle des hauts salariés. Ils n’ont rien créé du tout. Rien à voir avec des patrons.
                                    -Les banquiers qui nous ruinent, on sépare banque de dépôt et banque d’investissement. On ne sauve plus jamais aucune avec de l’argent public.
                                    Et on met tous les salariés et fonctionnaires dans le droit commun avec une durée de cotisation identique. Ca s’appelle la justice sociale à l’inverse de la discrimination que vous prônez. 
                                    Quand on a goûté aux privilèges difficile de se remettre en cause n’est ce pas ?

                                  • Fergus Fergus 29 août 2011 17:48

                                    Bonjour Babapapa et Commandant Pernod.

                                    Intéressant échange. Mais, désolé pour vous, Barbapapa, je donne raison à Commandant Pernod dans la mesure où, s’il existe de situation anormales ou inégalitaires dans notre pays - et c’est indicutablement vrai -, elle concernent tout autant la fonction publique que le secteur privé. Et si l’on commence à creuser, on trouvera à redire dans toutes les classes de la société. Le problème, c’est de ne pas pointer un doigt plus accusateur sur ceux qui réalisent des profits énormes au détriment des classes populaires relativement à ceux des classes moyennes qui bénéficient, ici ou là, d’un avantage finalement assez modeste.


                                  • barbapapa barbapapa 29 août 2011 18:31
                                    Mais réalisez vous ce que vous écrivez !.
                                    Vous admettez vos avantages, mais par contre comme vous faites partie de la classe moyenne ce serait « pas grave ». 
                                    Beau sens de la justice ! 

                                    Par ailleurs la minimisation n’a rien de « modeste » partir à la retraite à 49 ans en étant rentré à 25 dans une fonction !
                                    Cotiser pendant 25 ans et bénéficier d’une rente retraite calculée sur les 6 derniers mois pendant une durée de retraite moyenne de 50 années. Le tout multiplié par le nombre c’est autrement plus coûteux que la plus grosse taxe sur les riches qui vous sert d’excuse a justifier la différenciation de calcul entre privé et public.

                                    Nous subissons depuis 50 ans une mainmise de l’état par le lobby du public
                                    En Italie, Suéde, Canada les syndicats, les partis de gauche se sont battus pour l’égalité des droits et le droit commun unique pour tous. La fin de la différenciation.
                                    En France les syndicats et les partis de gauche se battent pour les droits "spéciaux de catégories sociales. Payable par le contribuable bien entendu.

                                    A gerber cette mentalité de profiteur du système.

                                  • barbapapa barbapapa 29 août 2011 18:33

                                    La grande différence entre privé et public, pour le privé c’est le privé qui paye, pas tout le monde.


                                  • Fergus Fergus 29 août 2011 19:27

                                    @ Barbapapa.

                                    Sauf erreur de ma part, aucun « roulant » des services publics de transport ne part à 49 en étant rentré à 25 ans. Et pour cause : il n’existe pas de retraite avant 50 ans et il faut totaliser 25 années de conduite pour partir avec toutes ses annuités. Je ne connais pas bien les exploitants de la SNCF, mais j’en connais en revanche à la RATP et il faut savoir que très peu bénéficient des 25 annuités de conducteur ou de machiniste, le plus souvent pour des raisons médicales liées pour les uns au stress et au bruit du souterrain, pour les autres à la ruine de leur dos dans les autobus. Cela sans compter les agressions (certitude d’être agressé physiquement, avec dépôt de plainte, au moins 1 à 2 fois dans sa carrière). Or celui qui n’a pas totalisé ses 25 ans de conduite se trouve muté sur un autre poste dont le régime moins favorable retarde proportionnellement la date de la retraite. C’est ainsi que les cheminots et les conducteurs de métro ou de bus partent plutôt entre 50 et 55 ans.


                                  • barbapapa barbapapa 30 août 2011 12:33

                                    Le problème avec les privilégiés de la fonction publique c’est qu’il cachent tout.

                                    Comme à l’habitude les exceptions tuent la règle. Le service militaire, les congés de disponibilité rachetés, Les périodes non travaillées validées gratuitement, Les années d’études rachetées, les bonifications de traction pour les agents de conduite, les bonifications de campagne permettent de partir avec moins de 25 ans de cotisation,et les départs sont tous avant 49 ans. Mentir par omission c’est pas beau. 

                                    Le problème avec les privilégiés c’est qu’il font croire que leur travail est toujours plus dur que les autres.

                                    Le temps de travail des agents de la RATP se situe entre 25 et 30 heures par semaine, loin des 35h plus du privé. Repos annuel 4 mois ! pour le privé c’est 5 semaines (même pas un mois) Toujours la minimisation par des excuses pour justifier des avantages différenciés. Y’a quand même plus dur comme conditions de travail...

                                    Fergus t’es un privilégié, mais je te comprends, quant tu goûte à un avantage après tu peux plus t’en passer.
                                    Les socialiste c’est 90% de fonctionnaires, les plus allégeants au système car les plus profiteurs du système clientéliste et corporatiste.

                                    A lire ça informe :

                                  • Fergus Fergus 30 août 2011 19:57

                                    @ Barbapapa.

                                    N’importe quoi dans l’amalgame. Pour ce qui est du personnel roulant des entreprises publiques, je confirme qu’il n’en part pas avant 50 ans, sauf queques semaines de congés éventuellement cumulées. Et il convient de ne pas mélanger les agents d’exploitation et les sédentaires : mis à part quelques catégories de techniciens affectés à des tâches éprouvantes (pose de voies par exemple ou services de nuit), tous les employés administratifs partent à 60 ans ! Quant au temps de travail hebdomadaire, s’il est réduit, là encore, pour des catégories de personnel d’exploitation, il est comme partout de 35 heures dans les autres secteurs.

                                    Je connais également des gens dans le privé dont la charge de travail est pour le mois allégée, notamment dans une compagnie pétrolière. Je n’e tire pas autant de conclusion forcément négative sachant que la dychotomie n’est pas entre public et privé mais entre grandes et petites entreprises.

                                    Bonne soirée.


                                  • barbapapa barbapapa 31 août 2011 11:15

                                    Justifier par la misérabilisme. Le calimeroisme de la fonction publique, avec une pénibilité qui serait supérieure aux autre justifiant une différence !

                                     
                                    Je jeter sur les détails pour ignorer le fond !
                                    Je confirme que la retraite effective des conducteurs de TGV est inférieure à 50 ans.
                                    Sur le fond 49 ou 50 c’est 25 ans de faibles cotisations pour 50 années de retraite à la charge du contribuable. 

                                    Ce sont des gens qui partent trop tôt à la retraite et que les bonification sont une charge pour la société civile pour payer des personnels à ne rien faire avant l’age normal qu’il devraient partir à la retraite.

                                    Jamais vu un socialiste se batte pour la retraite identique et commune pour tous.

                                    Au contraire comme tu le fais se justifier que la différenciation est normale. 


                                  • Ptetmai 29 août 2011 16:10

                                    Quand on voit le niveau des réactions on ne s’étonne plus de rien et ça explique bien des choses.


                                    Au moins tant que Sarko est en course il faut souhaiter le succès du candidat de la « pas droite »

                                    Peut-être qu’Hollande est le moins pire et pour pouvoir voter Hollande qui n’a pas encore gagné au second tour déjà des primaires, je suppose qu’il faut au moins s’inscrire même si on ne vote pas au premier tour.

                                    Mais il y a l’engagement sur l’honneur demandé par des gens qui n’en ont plus tous un. 

                                    Il eut été plus subtil, mais la subtilité au PS comme ailleurs chez les politiciens.... , d’exiger seulement d’être quelqu’un qui n’a pas l’intention de voter pour un candidat de droite aux présidentielles, ce qui est un minimum.

                                    Mais ça ne fera que rendre plus malhonnêtes les militants UMP pas connus que Sarko enverra peut-être voter Titine pour ne pas avoir à affronter François

                                    Les 1 euro, c’est compréhensible ; c’est un peu aussi comme les journées exceptionnelles de promotion du transport en commun par bus où on demande une participation symbolique pour éviter que de jeunes rigolos .... 



                                    • Fergus Fergus 29 août 2011 17:54

                                      Bonjour, Ptetmai.

                                      Encore une fois, je ne crois pas un instant que l’UMP puisse envoyer des troupes voter pour tel ou tel. Et cela pour deux raisons simples :

                                      1) Le corps électoral n’est pas connu, et bien malin celui qui pourra pronostiquer sans risque de se tromper le résultat de la primaire.

                                      2) L’UMP n’a qu’une hantise : que cette primaire attire beaucoup de votants et crée une dynamique en faveur du PS. On voit donc mal ce parti envoyer gonfler le score de la participation.


                                    • anarcococo 29 août 2011 16:49

                                      Pour les primaires du PS :
                                      - votez dur, votez mou, mais votez dans le t... !

                                      Pour l’élection de 2012 :
                                      - votez pour la liste : « Les Mayas d’abord » !


                                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 16:51

                                        Salut Fergus.

                                        Oui, il faut voter aux primaires socialistes. La raison en est simple : le futur vainqueur de l’élection présidentielle se trouve parmi eux. Pour ma part je porterai ma voix sur le projet de démondialisation de Montebourg. Question de faire pression sur les mollassons libéro-centristes de ce parti.


                                        • Fergus Fergus 29 août 2011 17:57

                                          Bonjour, Peachy.

                                          Entièrement d’accord tant sur le choix de Montebourg (démondialisation mais aussi VIe république) que sur la pression exercée de cette manière sur les autres candidats.

                                          Cordialement.


                                        • gruni gruni 29 août 2011 17:16

                                          Bonsoir Fergus

                                          Moi aussi j’irai voter aux primaires. Sans illusion est bien que déçu par la politique ou plutôt par la représentation politique actuelle. Car à mon avis il n’y a pas d’hommes ou de femmes d’Etat d’un grand niveau à droite comme à gauche.
                                          L’article est très bon Fergus, comme d’habitude.


                                          • Fergus Fergus 29 août 2011 18:00

                                            Bonjour, Gruni.

                                            Merci pour ce commentaire. Moi aussi, je suis sans illusions, mais j’irai quand même pour les raisons exposées dans l’article et les commentaires. La droite sait utiliser toutes les ficelles et tous les moyens. Faisons comme elle, par pragmatisme !

                                            Cordialement.


                                          • Fergus Fergus 29 août 2011 19:03

                                            Merci de ton passage et de tes commentaires, Calmos. Car enfin c’est vrai qu’ils sont parfois marrants, nos socialos.

                                            La différence, entre nous : j’irai quand même voter.

                                            Bonne soirée.


                                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 19:03

                                            Fergus. Une question. Est-ce que tu m’autorises à publier ton article sur le Nordenstar.com ?
                                            Tu peux me répondre ici ou en me contactant là : pcarnehan@nordenstar.com


                                            • Fergus Fergus 29 août 2011 19:30

                                              @ Peachy.

                                              Aucun problème. Cela me donnera l’occasion de retourner sur le site.

                                              Cordialement.


                                            • arobase 29 août 2011 20:26

                                              mr calmos j’ai été lire votre lien qui dit que selon Harlem désir, « Jean-Noël Guérini devra »immédiatement« quitter le Parti socialiste et la présidence du conseil général des Bouches-du-Rhône s’il est mis en examen ».


                                              en effet ça l’air très choquant de tenir de tel propos . si on ne peut plus tricher sans être exclu ! regardez à droite, il y a des tas de ministres qui ont été mis en examen tous n’ont pas été exclus de l’ump. aucun même !
                                               vous souhaitez qu’il reste ? vous étes un brave homme mais vous feriez un mauvais socialiste.


                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 23:39

                                              Bonsoir Fergus.

                                              Ton article a été publié sur le Nordenstar.com ici. J’ai aussi fait en sorte d’établir un lien direct vers Agoravox pour renvoyer les lecteurs vers ton papier.


                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 août 2011 23:40

                                              @ Calmos.

                                              Bien fait pour lui. Il rejoindra Woerth et Lagarde en prison.

                                               smiley


                                            • Fergus Fergus 30 août 2011 08:58

                                              Salut, Peachy.

                                              Merci pour cette publication.

                                              Cordialement.


                                            • arobase 29 août 2011 20:17

                                              moi je rêve d’une primaire au fn. marine contre megret, martinez et goldnich.


                                              mais le gros problème c’est de les départager car dans ces quatre là se trouvent réunis la classe, la compétence, la culture, l’abnégation, la volonté de bien faire pour le peuple, la certitude que toutes les niches fiscales seront supprimées, qu’on mettra en prison les patrons voyous , qui ferment les boites qui font du bénef (pour faire réfléchir), qu’on supprimera la nationalité à ceux qui exportent et planquent le fric gagnés par ceux qui travaillent, qu’on limitera les salaires, les bénéfices, etc......afin que chaque homme venu sur terre ait sa part des bienfaits de la planète...............

                                              seuls eux mettront aux pas les spéculateurs mondialistes qui s’empifrent, les banksters et autres capitalistes .

                                              ces quatre là enterrent, et de loin la totalité de tous les hommes politiques du pays puisque selon leurs dires, ils sont tous pourris, sauf eux.
                                              c’est bien vrai ça !

                                              et si on créait un poste de président pour quatre ? ça nous éviterait de les départager car ce serait dommage d’éliminer trois personalités qui ne trouvent leur équivalent nulle part dans le monde. 
                                              heureuse France quand même qui a cette chance !

                                              • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 22:01

                                                tiens , va encore y avoir du rififi à la tête du PS , Harlem désir veut flanquer Guérini à la porte , c’est pas tellement dans l’optique de sa patronne qui doit au parrain marseillais son élection truquée ...

                                                Guérini sent de plus en plus le soufre , mais ils ont tous voté pour lui , pas une seule voix n’a manqué au conseil général , il faudra qu’ils paient pour ça !


                                                • Fergus Fergus 29 août 2011 22:43

                                                  Bonsoir, Le Chat.

                                                  Même Aubry ne pourra plus rien pour Guérini s’il est mis en examen. Et c’est une question de semaines, voire de jours. Tant mieux car ce type et ses méthodes sont à bannir de la politique.


                                                • arobase 29 août 2011 22:10

                                                  Mr le Chat

                                                  comme j’ai dit à l’excellent Mr calmos "en effet ça l’air très choquant pour mr désir de tenir de tel propos . si on ne peut plus tricher sans être exclu ! regardez à droite, il y a des tas de ministres qui ont été mis en examen tous n’ont pas été exclus de l’ump. aucun même !
                                                   vous souhaitez qu’il reste ? vous étes un brave homme mais vous feriez un mauvais socialiste.

                                                  Mr guerini va certainement être très content d’avoir votre soutien et celui de mr calmos qui est plus virulent que vous contre les projets pour l’exclure de mr désir.
                                                  .
                                                  mais j’au bien peur que vous ne soyez pas très nombreux à le soutenir


                                                  • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 22:15

                                                     si il y avait encore un peu de justice à Marseille comme au temps de notre bon roi Philippe le bel , il serait au bout d’une corde !

                                                    Marseille , Napoli même combat ................


                                                  • arobase 29 août 2011 22:27

                                                    il n’empêche que la présidence de la république constitue pour un français le summum de la réussite sociale. il n’y a rien au dessus. 


                                                    les candidats à la primaire PS savent que c’est l’un d’entre eux qui sera élu avec une probabilité de 99% .  en tout cas dans leur esprit.
                                                    .
                                                    aussi, si près du nirvana, qui ne se battrait comme un chien pour être choisi ? il ne peut y avoir de cadeaux à ce niveau. c’est humain. une fois l’élection passée, les perdants doivent faire leur deuil, reconnaître l’élu et se ranger derrière lui sans états d’âme. 

                                                    à droite les choses sont différentes puisque là le candidat se déclare tout seul être le meilleur et les autres la bouclent et font allégeance dans l’espoir d’obtenir un petit hochet. c’est toujours ça.

                                                    au FN la question ne se pose pas , le parti est une propriété familiale et privée sans aucune autre possibilité de désigner qui que ce soit en dehors de la fille du patron, trop vieux, sinon il n’aurait pas laissé la place.

                                                    • Fergus Fergus 29 août 2011 22:50

                                                      @ Arobase.

                                                      Je doute que les candidats socialistes soient aussi certains de l’emporter que vous le laissez entendre. Ils savent parfaitement que la bataillé électorale sera rude et que Sarkozy et ses amis utiliseront tous les moyens possibles pour conserver l’Elysée et poursuivre leur oeuvre de détricotage du droit des travailleurs et d’abandon des services publics.


                                                    • Gargantua 30 août 2011 00:07

                                                      Je crois que l’enjeu se situe ailleurs, ce sont plus les parties qui doivent nous présenté leurs Poulains candidats clé en main avec son programment préparé dans une arrière cour, et dire oui benoitement à leurs nullités.
                                                      Il serait temps que cela cesse, ces pratiques qui consiste à nous ignorez le reste du temps.
                                                      Les notables Élues qui vivent aux frais de la Princesse est révolue.


                                                      • Fergus Fergus 30 août 2011 09:05

                                                        Bonjour, Gargantua.

                                                        Vous avez raison, et cela d’autant plus que les deux camps dominants en France (c’est globalement vrai ailleurs) ne sont pas monoblocs, mais constitués de sous-ensembles parfois très éloignés les uns des autres. Le processus de primaire devrait permettre, à terme, à chacune de ces tendances (ou courants) de s’exprimer, libre aux électeurs de la primaire de chosir celle qui lui semble la plus à même de l’emporter lors du scrutin national.


                                                      • Gargantua 30 août 2011 09:35

                                                        Ne vous trompez pas, je vais pas voté pour cette mascarade.


                                                      • RUE1793 30 août 2011 00:16

                                                        Moi, qui suis jeune pop’ je vote aux primaires socialistes.

                                                        Et vous ?


                                                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 01:27

                                                          Bonsoir jeune impopulaire.

                                                          Toi aussi tu vas faire l’effort de te déplacer dans un bureau de vote rempli d’instituteurs, de jeunes, de gens diplômés, d’ouvriers (brrr...), d’étudiants, de fonctionnaires, de cadres, de chômeurs, de chercheurs et même de... noirs ? Attention au choc du réel et aux noms d’oiseaux qui vont avec ; les Français détestent ton Maître.

                                                          Vas-y, et vote pour le (la) candidat(e) qui sied au voyou de l’Elysée. L’important étant de gonfler les rangs de ceux qui vont participer à la chute du président des riches.


                                                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 août 2011 01:28

                                                          Et amène tes copains impopulaires, ça leur donnera une leçon de démocratie.


                                                        • Fergus Fergus 30 août 2011 09:11

                                                          Bonjour, Rue1793.

                                                          J’ajoute aux commentaires de Peachy qu’il faudra signer un engagement moral sur la défense des valeurs de gauche et sur le vote à la présidentielle (1er ou 2e tour) pour le candidat qui sortira vainqueur de la primaire. Seriez-vous parjures, chez les jeunes populaires ? Il est vrai qu’avec un Benjamin Lancar à la tête du mouvement, cela ne prédispose pas à l’honnêteté intellectuelle ! 


                                                        • arobase 30 août 2011 07:55

                                                          coco rico


                                                          « martine ou ségolène, françois ou arnaud, emmanuel ou l’autre du PRG...c’est kif kif... »

                                                          cette phrase est en général prononcée par des gens qui n’ont jamais écouté ou lu des arguments ou répétée en boucle après avoir été popularisée par les spécialistes en communication de l’élysée et de lepen qui onbt partie liée. 

                                                          pouvez vous citer pour deux d’entre eux une phrase importante qui vous déplaît ? 

                                                          et citer une phrase importante qui vous plait venant de lepen, en dehors de lubies impossibles à mettre en oeuvre et en dehors de sujets secondaires ?

                                                          • mike gallantsay 30 août 2011 16:59

                                                            Oh ! Question phrases, avec les socialos, depuis trente ans on n’est pas fauchés !
                                                            Le problème c’est que les actes, depuis 1983 n’ont aucun rapport avec les discours.
                                                            Ou plutôt si ! Ils en ont un : ils font le contraire de ce qu’ils disent !
                                                            Donc, n’est-ce pas...
                                                            Votre argument est faible.
                                                            A tout le moins.


                                                          • Francis, agnotologue JL 30 août 2011 09:15

                                                            Bonjour Fergus,

                                                            sans remettre en cause Cette primaire là, j’aimerais faire deux remarques concernant le principe même des primaires, qu’elles soient socialistes ou autres :

                                                            D’une part, ce système des primaires alimente et prolonge le « spectacle », et là, je renvoie directement à Debord. La deuxième remarque concerne le lien de similitude que je voudrais établir entre ce système et le spectacle (encore) lamentable diffisé sur les chaînes de télé et qu’on appelle "télé réalité (je n’ai pas d’autres mots pour désigner cette daube).

                                                            Pour le dire clairement, ces primaires socialistes ressemblent à de la télé-réalité en grand, avec des people politiques, et diffusées et commentées en lond et en large dans tous les médias, y compris Internet !

                                                            Je ne crois pas du tout que la démocratie ait à y gagner. Au contraire.


                                                            • Fergus Fergus 30 août 2011 10:12

                                                              Bonjour, JL.

                                                              La formule n’en est encore qu’à ses débuts, et les comportements des protagonistes seront sans aucun doute affinés dans l’avenir. Mais sincèrement, je ne vois pas de rapport avec la télé-réalité ; plutôt, sur le pincipe, avec une expression plus directe des différents courants d’un parti avec les électeurs potentiels. Comme je l’ai exprimé un peu plus haut dans un commentaire, cela permet d’exposer les différentes options présentées par les candidats, à charge pour les électeurs de choisir celle qui lui semble la meilleure en termes d’orientation politique ou dans l’optique du scrutin national. Pour moi, l’idée est excellente, même si elle doit être améliorée, mais je comprends qu’elle puisse susciter septicisme et critiques en l’état actuel des choses.

                                                              Cordialement.


                                                            • Francis, agnotologue JL 30 août 2011 18:48

                                                              Bonsoir Fergus,

                                                              vous dites : « Mais sincèrement, je ne vois pas de rapport avec la télé-réalité »

                                                              Et moi je vous dis que le vois ; mais vous devez me croire sur parole !

                                                               smiley

                                                              Cordialement.


                                                            • bnosec bnosec 30 août 2011 09:45

                                                              Tout à fait d’accord avec vous.
                                                              Alors quand je lis : « Sont appelés à voter non les seuls sympathisants socialistes, mais tous ceux adhèrent aux valeurs de la gauche », ça me fait doucement sourire (ou pleurer, au choix...)


                                                              • bnosec bnosec 30 août 2011 09:47

                                                                Excusez moi, erreur de manipulation sur cette réponse.


                                                              • Fergus Fergus 30 août 2011 10:16

                                                                Bonjour, Bnosec.

                                                                Peut-être confondez-vous le socialisme français dans l’état où il se trouve, après des décennies de dérive libérale, avec les « valeurs de gauche ». Si le premier peut être critiqué à juste titre, il n’en va pas de même des secondes, sauf évidemment si l’on adhère soi-même à ce libéralisme débridé et destructeur de lien social qui caractérise notre temps.


                                                              • bnosec bnosec 30 août 2011 11:36

                                                                Vous me confirmer donc que voter socialiste, c’est adhèrer à ce libéralisme débridé et destructeur de lien social qui caractérise notre temps.
                                                                Je suis hélas d’accord avec vous...


                                                              • frédéric lyon 30 août 2011 10:06

                                                                Imaginons un peu la suite si jamais Martine parvenait à battre François Hollande sur le fil !!


                                                                Sa victoire paraîtrait un peu suspecte à beaucoup de gens. Bourrage des urnes dans le Nord, à Montpellier ou à Marseille ?

                                                                Et maintenant imaginons le résultat du premier tour, le candidat du PS, quel qu’il soit, passera-t-il la barre ?

                                                                Ce n’est pas sûr, tout dépendra des résultats que feront le candidat des verts et les candidats du centre (Borloo et Bayrou).

                                                                Si ces trois candidats se rapprochent des 10% au premier tour, alors le candidat du PS, surtout s’il s’agit de Martine (mais François Hollande le serait tout autant), sera en grand danger.

                                                                Conclusion, il est inutile d’aller voter à la primaire du PS, François ou Martine c’est bonnet blanc et blanc bonnet, et ça ne changera pas grand chose au résultat du premier tour. 

                                                                Car le plus important sera le score de Joly, de Borloo et de Bayrou.

                                                                Constatons qu’on ne nous parle plus de 21 Avril à l’envers, comme on le faisait il y a quelque temps, car le score prévisible de Sarko se situe au moins à 25 % incompressible, tandis qu’on ne nous parle pas encore d’un 21 Avril à l’endroit, mais cela viendra peut-être....

                                                                Les lois de l’alternance militent fortement en faveur d’une victoire de la gauche, après trois défaites successives on ne voit pas bien comment il pourrait perdre, sauf que la gauche n’a plus d’auréole et qu’elle donne un bien piètre spectacle, ce qui pourrait favoriser l’éparpillement des voix de l’opposition ! 

                                                                • Fergus Fergus 30 août 2011 10:26

                                                                  Bonjour, Frédéric.

                                                                  Sur le bourrage des urnes, je n’ai pas d’inquiétudes car s’il est relativement aisé de trafiquer, dans une fédération départementale, le résultat du vote de quelques centaines ou milliers de militants, il n’en va pas de même pour un scrutin qui réunira au niveau national a minima des centaines de milliers d’électeurs, scrutin de surcroît surveillé par des représentants des différents candidats.

                                                                  Pour le reste, on est dans la glorieuse incertitude du scrutin électoral d’une présidentielle. Cela dit, si je ne crois pas un instant que Sarkozy soit absent du 2e tour (son coeur d’électorat fera bloc), je suis également persuadé que le candidat du PS y sera également tant l’attente d’un retour de la gauche au pouvoir est forte dans l’électorat de cette gauche, tous partis confondus. Dès lors, s’il y avait le moindre danger, il est à peu près certain qu’un grand nombre d’électeurs voteraient « utile » (autrement dit PS) au 1er tour. Il est même possible, sinon probable dans un tel scénario, qu’EELV retire sa candidate après avoir négocié chèrement avec le PS la taille de son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

                                                                  Mais ce n’est là, évidemment, qu’un avis personnel... 


                                                                • frédéric lyon 30 août 2011 10:14

                                                                  On y verra plus clair en Janvier ou Février, lorsque le candidat de l’UMP se sera déclaré officiellement. Mais il est probable que le PS va faire des pieds et des mains pour saboter la candidature d’Eva Joly.


                                                                  C’est leur seul chance d’être sûr que leur candidat sera présent au second tour.

                                                                  Et franchement on s’en fout de savoir s’il s’agira de Martine Aubry ou de François Hollande, les seuls qui s’en préoccupe sont les deux candidats qui n’auront pas le même destin si c’est l’un ou l’autre.

                                                                  Mais il est difficile de comprendre que d’autres puissent s’en préoccuper. En quoi leurs vies s’en trouverait-t-elle changée ???

                                                                  • Fergus Fergus 30 août 2011 10:35

                                                                    @ Fédéric Lyon.

                                                                    Pour ce qui est d’EELV, voir ma réponse ci-dessus. Cela dit, rien en l’état actuel des choses n’indique une menace sur le PS. D’autant moins que Marine Le Pen, après avoir bénéficié d’un élan après son annonce de candidature, se tasse dans les intentions de vote à un niveau qui semble mettre le PS hors de portée. Mais cela peut évidemment évoluer.

                                                                    Pour ce qui est du vote à la primaire, il ne comporte pas comme seul enjeu de choisir entre Aubry et Hollande car les électeurs peuvent également envoyer un signal en choisissant des candidats plus démarqués comme Valls ou Montebourg. Pas au point de leur faire gagner cette primaire, mais en leur donnant, par un score significatif, la possibilité de faire évoluer le programme des finalistes en échange de leur soutien.

                                                                    Autre enjeu, et ce n’est pas le moindre : créer une dynamique de gauche qui ne manquerait pas de mettre la droite en difficulté, même si ce n’est pas déterminant.

                                                                    Bref, il existe quand même de bonnes raisons d’aller voter à la primaire.


                                                                  • arobase 4 septembre 2011 17:00

                                                                    bonjour


                                                                    ce que je lis m’attriste. en effet. le sarkosysme-lepenisme contunue à faire de terribles dégats dans lm’esprit des ces gens. ces deux là devraient être condamnés pour « crime contre la démocratie » pour dire en exagérant :

                                                                    je m’explique sarkosy et lepen sont des graines de dictateurs modernes. ils sont uniques, n’ont personne ni devant ni derrière, entendent décider seuls et les autres obéissent. les projets d’un seul homme ou femme, à prendre ou à laisser !!alors bien sûr il faut personnaliser le choix.

                                                                    un monde de roitelets autoritaires, colériques et capricieux !  fini ça !

                                                                    au ps c’est différent. le programme est collectif, a été approuvé à l’unanimité !!  Montebourg, hollande, valls ou aubry l’appliqueront. 
                                                                    la différence entre les candidats jouera peut être sur les priorités, certains choix, mais ce n’est pas l’essentiel.

                                                                    il est donc incongru de dire « ’je vote montebourg mais pas à gauche au 2° tour si c’est X ou Y ».

                                                                    au second tour, tout le PS sera derrière le candidat choisi, les différences vont se fondre dans le programme. tous les hommes de gauche aussi, des verts au FdG, vont abonder à une oeuvre commune, tous ces talents réunis qui vont converger, dans leurs différences acceptées pour le meilleur, aidés par une assemblée nationale non aux ordres.

                                                                    et le peuple devra être là attentif et présent, sévère.

                                                                    c’est notre meilleure chance. je je savais qu’il en existe une autre je l’adopterais sans états d’âmes. mais il n’y en a pas d’autre.

                                                                    ceux qui ne peuvent pas accepter ce pragmatisme politique sont sans doute nantis. alors..
                                                                    . ils devraient lire le programme, le critiquer et dire ce qui leur dépilait plutôt que suivre les mots d’ordres de pen et l’ump qui ne savent que brasser des slogans vaseux, 

                                                                    dès le lendemain de l’élection, il faudra manger, se loger, trouver du boulot...ça c’est concret. je veux des résultats immédiats et visibles, le sexe des anges on aura le temps d’en reparler.



                                                                    • Fergus Fergus 4 septembre 2011 18:42

                                                                      Bonjour, Arobase.

                                                                      Vous avez raison : le meilleur étant rarement acessible, notamment en politique, il est important de ne pas tourner le dos au mieux au motif que ce ne sera pas le meilleur espéré.

                                                                      C’est grosso modo à ce type de dilemne que se heurtent nombre de commentateurs. Je les invite à réfléchir à ce problème sous cet angle. Car une fois encore, le choix ne devra pas être fait entre la peste et le choléra, mais entre la certitude d’une aggravation de la maladie et la possibilité d’une rémission, aussi fragile soit-elle.


                                                                    • arobase 4 septembre 2011 19:17

                                                                      Je suis moins pessimiste fergus. les divergences dûs à des caractères forts ne sont pas forcément un inconvénient mais peuvent constituer un atout extraordinaire.


                                                                      à droite ils sont tous d’accord, ou plutôt tous moutons. ils applaudissent même les pires conneries comme des larbins.

                                                                      tous ces gens de gauche vont se retrouver ensemble. quelque soit le président, de montebourg à vallls , en passant par sogolène, hollande, aubry, joly, mélenchon, ..... ils n’auront pas la langue dans la poche ! il faudra donc que le programme s’applique. et le programme, ils l’ont tous approuvé.

                                                                      peu de chance que ça dérape donc.

                                                                      les erreurs passées peuvent être un tremplin pour ne pas les refaire. demain n’est jamais comme hier. 

                                                                      aujoud’hui ce gouvernement fait ce qu’il veut, et personne ne dit rien. une sorte de fatalisme, de lassitude.....

                                                                      mais pour une fois avec ce genre de gouvernants à venir, et forts de l’expérience du passé, la population devra profiter de la situation passée pour être présente, exigeante même pour pousser les feux et veiller au grain.

                                                                      pour ça il nous faut des députés exigeants , qui ont la gnake, la rage de gagner et pas leur langue dans la poche. il faudra bien les choisir. 

                                                                      on ne sera pas seuls, partout en Europe les choses évolueront de la sorte. fini le capitalisme triomphant et arrogant. la misère est due uniquement au pillage des richesses par quelques uns.

                                                                      car pour gagner, il faudra faire plier les puissants qui ont tous les leviers. seule l’union sacrée peut les faire plier.

                                                                      ne sortons pas de l’Europe, on est plus fort à plusieurs. transformons là pour en faire une europe sociale, une Europe des peuples.

                                                                      • Fergus Fergus 4 septembre 2011 23:03

                                                                        @ Arobase.

                                                                        Je croise les doigts pour que vous ayez raison en cas de victoire du PS et de ses alliés en 2012 : que les leçons du passé aient été tirées, et qu’enfin la gauche retrouve le chemin d’une gouvernance réellement sociale et au service de tous, la gouvernance dont le PS n’aurait jamais dû s’éloigner.

                                                                        Pour ce qui est des députés, entièrement d’accord avec vous : il faudrait là aussi qu’ils retrouvent une pugnacité de bon aloi pour défendre lceux qui les ont portés à l’Assemblée et non suivre comme des moutons de Panurge des consignes d’appareil. Un vrai challenge tant ils sont devenus frileux.

                                                                        Quant à l’Europe, elle peut être le pire comme le meilleur, et rien n’est encore définitivement joué. Mais il est urgent d’agir pour stopper les dérives libérales d’une Commission à l’image d’un Barroso. Croisons les doigts là également.

                                                                        Bonne nuit.


                                                                      • tomatoketchup 4 septembre 2011 21:18

                                                                        quoi qu’on en dise ,l’objectif est bien de déboulonné sarko
                                                                        donc voter pour la primaire ,même si ca fou les boules de voter ps
                                                                        la France n’a vraiement plus le choix...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès