• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ficron, Maillon, ou Mélenchon ?

Ficron, Maillon, ou Mélenchon ?

Alors qu’apparemment les programmes des 2 premiers diffèrent, si l’on prend un peu de recul, ces différences sont minimes.

Mais celui qui dérange les puissants, c’est Jean-Luc Mélenchon, au point que tous les moyens deviennent bons pour le dézinguer.

Les convergences s’accumulent pour Macron et Fillon, notamment sur le terrain de l’histoire, quand l’un se prend pour Vercingétorix, (lien) oubliant comment ce dernier à fini sa carrière, et sur le terrain de la géographie pour le second, quand il prend la Guyane pour une île. vidéo

Sur le chapitre des citations, Macron n’est pas au top non plus, puisqu’il a attribué un texte de Chevalier & Laspales à Michel Audiard, qui n’en demandait pas tant : « y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes  ». lien

On trouve aussi des convergences entre Macron et Fillon sur l’organisation des meetings, occasions de nombreux bidonnages.

Ainsi le public de Macron se voit donner des consignes d’applaudissement et de slogans par le biais de l’application téléphonique « Telegram » : « tapez des pieds », « on lève les drapeaux ! », « n’hésitez pas à vous lever, ça va monter tout seul, n’ayez pas peur de la foule !  »... lien

L’ensemble des consignes sont visibles ici.

Fillon au Trocadéro clamait à ses militants : « vous êtes 200 000 !  » pour un lieu qui ne peut en accueillir que 45 000. lien

Ajoutons qu’ils ont tous deux le soutien de nombreux patrons. lien lien

Mais revenons à Mélenchon.

Sur le net, les attaques vont bon train...

Jean Marc Proust, le rédacteur d’un article sur Slate.fr, y va de bon cœur, créant la panique, sur le thème, « s’il est élufaut-il partir ou rester ? », et donnant carrément des « conseils de survie ».

Extrait : « ce dimanche 23 avril, il sera trop tard (...) après l’annonce d’un second tour opposant Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ce sera aussitôt la panique. Les réseaux sociaux dégoulineront d’émoi et de larmes (...) ou de cris de joie (...) et dès le lendemain, les taux d’intérêt exploseront, rendant la dette française intenable, faisant peser des menaces multiples sur l’économie française  »...

Après cette entrée en matière tranchée, suivent des conseils en déclinant les options : « Partir, l’option la plus rationnelle », ajoutant « pour qui a regardé le programme des deux finalistes. Le reste du programme, on s’en fout un peu, mais que ce soit Le Pen ou Mélenchon, il conduira au même résultat : une sorte de guerre civile plus ou moins larvée. Si vous n’avez pas envie de devenir pauvre ou de prendre des coups de matraque, il faudra partir  ».

La suite est à l’avenant. lien

En tout cas, ça a mis de bonne humeur l’intéressé qui a répondu à l’article du Figaro sur le ton de l’humour. lien

Le fait que Jacques Attali, l’un de ceux qui ont mis en scène Emmanuel Macron, soit l’un des actionnaires du site « slate », est-il l’explication ?

Il faut ajouter que la presse est aux ordres d’une oligarchie médiatique, et d’Arnaud Lagardère (le Point), à Vincent Bolloré (Canal+), en passant par Patrick Drahi (Libération, l’Express et quelques autres), Serge Dassault (le Figaro), Bernard Arnaud (Les Echos, le Parisien), Martin Bouygues (TF1, LCI...) ils sont tous des fans de Macron ou de Fillon.

Les sondages, qu’il faut prendre, comme on le sait avec beaucoup de précaution, montrent une remontée significative du candidat des insoumis (18%) et une baisse régulière de Le Pen et Macron, accompagnée d’une descente évidente de Hamon. lien

Pas de doutes, Mélenchon est bien l’homme qui les dérange, puisque dans tous les cas de figure, les politologues affirment que Marine Le Pen serait battue.

Pierre Gattaz est allé jusqu’à organiser une conférence de presse le 11 avril en lançant un cri du cœur évoquant « la ruine du pays assurée et un appauvrissement de la population française » assurant : « avec Mélenchon, c’est 200 milliards de dépense publiques en plus...et qui paie à la fin ? Les ménages, les entreprises »...évoquant « un désastre (...) une baisse du pouvoir d’achat et un défaut de paiement de l’Etat ».

Un qui n’y va pas non plus avec le dos de la cuillère, c’est Eric le Boucher, éditorialiste du Monde, des Echos, d’Europe 1, en publiant une tribune assassine : « les populistes dingos et les populistes réalo »...et si la xénophobie de MLP (marine le Pen) ne lui fait pas peur : « elle n’appliquerait pas son programme économique  » assure-t-il, JLM (Jean-Luc Mélenchon), pour le chroniqueur «  renverserait l’ultra capitalisme qui étrangle sauvagement les peuples. Il le nationaliserait fissa et lui imposerait la loi des Maximum, comme en 1793 ; il condamnerait les accapareurs (...) son programme de relance (...) suffirait à colorer en rouge sang l’économie française  ».

Le ton est donné !

Pour lui, Mélenchon est « l’homme à abattre ».

BHL est sur la même ligne et menace de « quitter la France si Mélenchon est élu », de quoi recruter de nouveaux votes en faveur de ce dernier... lien

Ségolène Royal le prend à contre pieds, puisqu’elle a déclaré se mettre aux cotés de JLM, ce qui ne doit pas réjouir son ex...lien

«  Il vaut mieux opérer une percée de ce coté là que du coté de l’extrême droite  » à-t-elle déclaré. lien

Elle n’a manifestement pas oublié que sa défaite en 2007 venait en grande partie de son camp, sur le même ton de ce qui se passe entre le candidat gagnant de la primaire socialiste, et les membres de son parti.

Quand à celui qui, dans 10 jours, ne sera plus président, en qualifiant Mélenchon de « péril », il a choisi implicitement le camp de Macron, (lien) montrant par là une évidente filiation, et il n’est pas sur que ce soutien soit de nature à faire progresser le candidat d’en marche dans les sondages. lien

En tout cas, comme l’écrit le quotidien « Libération  », pour Mélenchon c’est « l’Ascension avant Pâques » (18,5%). lien

Allons voir ce qui se passe du coté de l’extrême droite, puisque depuis sa bourde sur le Vel d’Hiv, la posant en digne héritière de son père, (lien) elle joue les abonnés absents, annulant nombre de prestations qu’elle devait faire, inquiétant tout son entourage, Marion Maréchal en tête, laquelle n’a toujours pas digéré les vexations que lui fait subir sa tante.

Pas étonnant dès lors qu’elle dévisse dans la plupart des sondages, tombant à 22%, et qu’elle s’en prenne aussi à Mélenchon. lien

Pour terminer, c’est sur le ton de l’humour que l’insolente Charline Vanhoenacker conclut dans sa chronique du 13 avril sur l’antenne de France Inter : « Si on en croit le Figaro, les chars russes sont à nos portes ! La rédaction est en panique ! Ce matin au service société, y a Jean Benoit qui poste un article sur Mélenchon et l’immigration, qui explique que dans un an, les français nettoieront les pare-brises des roumains. Au service économique, y a Marine Attali qui prépare un article sur les patrons qui seront obligés de vendre leurs enfants pour se payer du pain rassis, et d’après les journalistes du service international, le programme militaire de Mélenchon consisterait à déployer une armée d’hologrammes en Syrie. Ce sera le K.O.

Mais le pire de tout, c’est que Christiane Taubira pourrait briguer un ministère. C’est la paniqueLa dynamique Mélenchon est arrivée comme ça, d’un coup sans prévenir. Curieuse campagne ou d’une semaine à l’autre, on nous explique que la France va ressembler à l’Autriche, ou au Luxembourg ou à Cuba !... là en ce moment, c’est Cuba...Imagine-t-on Marianne en train de fumer un Havane  ? Dans le bureau de Mélenchon on ne voit que des gens pue recommandables, comme Castro, Robespierre, Chavez, alors que dans le bureau de François Fillon, on ne voit juste un portrait du général De Gaulle, et toute la collection des Arsène Lupin. C’est quand même plus classe. L’heure est grave, la France d’en haut commence à flipper : on a mis plus de 200 ans pour rétablir tous les privilèges démolis en 1789, c’est pas pour que ce fou furieux de Mélenchon vienne tout gâcher d’un coup ! Hier en voyant le dernier sondage, Pierre Gattaz a fait un malaise, il a été obligé d’avancer d’un mois son séjour en thalasso ! (...) Est-ce qu’il faut revendre ses bijoux de famille ? Construire un abri antiatomique dans la cave du journal « les échos » ? C’est l’alerte rouge comme en 81 ! Si on peut plus sauver la France, essayons au moins de sauver les riches ! C’est le moment de faire la vidange de la Jaguar, de vendre le chalet de Megève, de vider ses comptes, d’acheter de l’or, de s’installer au Liechtenstein ! Fuyez ! Fuyez ! Et si vous décidez de rester, c’est le moment de vous déguiser en pauvre...et de vous cacher à la campagne. Convertissez tout en francs, cachez le tout dans le jardin. Mélenchon fait même flipper Hollande qui a enfin été mis au courant qu’il y avait une élection. Alors il est sorti de sa réserve ; tu peux trembler Méluche, François Hollande il les connait ses ennemis ! Il est impitoyable ! Rappelez-vous ce qu’il a fait à la finance !  ».  lien

Comme dit mon vieil ami africain : « Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés  »...

À découvrir : le flop des boules puantes contre Mélenchon.

L’image illustrant l’article vient de polemia.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Lever le mystère Macron

Et alors !?

La mère rouge et le père pépère

De macronneries en fillonneries

S’engager dans la Marine ?

La manif des casseroles

Pénélope, du travail au blanc ?

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Quand Hamon avale Valls

Je suis le mal aimé

Du smic au smax

Et le gagnant est Nibor Sed Siob

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour

Hollande, la fin d’un règne


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Verdi Verdi 14 avril 10:33

    Merci pour cet article complet, qui montre la « démesure » (un grand classique) des apeurés du système. Témoignage de la hargne des privilégiés à conserver leurs avantages.

    Je me souviens que la tonalité était à peu près la même en 1981, à la veille de l’élection de Mitterrand.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 10:35

      @Verdi
      oui, c’est plutot bon signe pour JLM...dommage que le ps ait scié la branche sur laquelle se trouvait Hamon...


    • JL JL 14 avril 11:12

      @Verdi, 

       
       en effet, en 1981 les gazettes titraient ’’les chars russes bientôt sur les Champs Elysées’’.
       
       Mais l’histoire ne se répète pas et j’espère que la comparaison s’arrêtera là.
       
      @Olivier,
       
       ’’dommage que le ps ait scié la branche sur laquelle se trouvait Hamon’’
       
       ?

    • Croa Croa 14 avril 14:36

      À JL et à Verdi,
      « dommage que le ps ait scié la branche sur laquelle se trouvait Hamon »
      *
      OUI, pourquoi « dommage » ?


    • julius 1ER 15 avril 10:40
      Je me souviens que la tonalité était à peu près la même en 1981, à la veille de l’élection de Mitterrand.

      @Verdi

      tout à fait Verdi et l’activité sur le Léman a augmenté de manière exponentielle dans le sens France -Suisse grâce aux patriotes autoproclamés !!!!

    • Thorgal 14 avril 10:37

      Woah putain ! Rien qu’pour voir BHL se barrer, Mélenchon doit être élu !! Raah, la jouissance que de voir cette nuisance disparaître !


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 10:41

        @Thorgal
        et pas seulement lui !

        une claque pour Hollande & co, les banquiers, gattaz... etc smiley
        ça sera marrant de voir avec quelle vitesse certains tourneront leur veste.
         smiley

      • botio 14 avril 11:29

        @Thorgal
        Concernant BHL, l’article cité viend de nordpresse qui est un site satirique genre Gorafi...



      • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 11:44

        @botio
        oui, j’ai découvert ça sur le tard... merci d’avoir rectifié.

        ceci dit, on sait ce que BHL pense de Mélenchon

      • troletbuse troletbuse 14 avril 10:47

        Article d’enfumage. Vous parlez comme nos journaputes des petites anecdotes insignifiantes qui accentue l’impression d’une campagne de merde. Digne de Closer que vous critiquez. Ca évite de parler des vrais problèmes. Bla bla bla insipide.


        • erichon 14 avril 10:53

          C’est vrai , cette présidentielle pue !!

          mais c’est celui qui dit qui y est ....


          • zygzornifle zygzornifle 14 avril 10:57

            Haaaa ..... Mélanchon c’est comme une écharde dans le cul des autres prétendants , on cherche a l’arracher mais si on s’y prend mal elle risque de s’enfoncer encore plus profondément ......


            • quid damned quid damned 14 avril 11:02

              Ficron Maillon ou Mélipras ?
              Il nous l’annonce avec la lettre fi, à quelle sauce il nous sert sa salade.
              Ah le vieux fantasme d’une URSS aux couleurs bleu et or.


              • PiXels PiXels 14 avril 19:11

                @quid damned
                .

                .
                Mais non, pleurez pas, c’est pour de rire !

                J’ai vu (et surtout entendu) votre idole hier à la téloche.

                Il a dit que les sondages sont bidonnés (c’est vrai !) et qu’il était sûr d’être élu (plus précisément qu’il serait LA surprise) vu que dans ses meetings y avait beaucoup de monde avec beaucoup de « ferveur » [sic] (bon la greluche l’a un peu taquiné en lui faisant remarquer que « beaucoup 1500 » c’était pas exactement pareil que « beaucoup 130 000 ») et parce qu’il est « constamment abordé dans la rue par des gens qui lui demandent des selfies et des autographes ! » 

                Alors comme Monsieur Asselineau ne se trompe jamais... vous pouvez déjà considérer qu’il est Président de la République.

                Petite précision « amusante » (?) : pour expliquer son manque de notoriété il a fait remarquer (c’est vrai) qu’il avait été moins « médiatisé que Madame Le Pen, Monsieur Fillon ou Monsieur Mélenchon ».

                Il est pour le moins étonnant qu’il n’ait pas cité « Monsieur Macron » qui, (faut-il le rappeler à « Monsieur Asselineau » ?) a cumulé plus de « unes » de journaux et de magasines, plus de présences sur les plateaux TV et dans les studios Radios que les trois candidats qu’il a cités réunis (sans parler de la différence de « tonalité » des « critiques » et des questions de journaleux)

              • JL JL 14 avril 11:03

                ’’avec Mélenchon, c’est 200 milliards de dépense publiques en plus...et qui paie à la fin ? ’’

                 
                 Les dépenses publiques perdues ? Parties en fumée ?
                 
                 Dans la comptabilité pas plus que dans la nature, rien ne se perd, rien ne se crée.
                 
                 Ces dépenses sont aussi des recettes : La question est de savoir qui fait quoi avec cet argent public.
                 
                 Beaucoup plus surement que les milliards donnés à Gattaz en échange d’emplois fictifs, ces dépenses publiques quand elles vont aux ménages reviennent aux entreprises via les dépenses des ménages, et donc reviennent sous forme de profits et d’impôts.
                 
                 Si bien que le seul argument des 200 milliards contre la FI n’est qu’un épouvantail à moineaux.

                • devphil devphil 14 avril 11:42

                  « Pierre Gattaz est allé jusqu’à organiser une conférence de presse le 11 avril en lançant un cri du cœur évoquant « la ruine du pays assurée et un appauvrissement de la population française » assurant : « avec Mélenchon, c’est 200 milliards de dépense publiques en plus...et qui paie à la fin ? Les ménages, les entreprises »...évoquant « un désastre (...) une baisse du pouvoir d’achat et un défaut de paiement de l’Etat ». »

                  https://blogs.mediapart.fr/renelle/blog/010413/les-chiffres-de-la-debacle-sarkozienne-sont-arrives

                  Dette de l’État stricto sensu (source AFT (Agence France Trésor) ou « encours de la dette négociable » :

                  En 2007 = 921 milliards.

                  En 2012 = 1 386 milliards.

                  Soit une augmentation de 465 milliards sous le règne de Sarkozy - (hors organismes sociaux et collectivités territoriales.

                  Dette de la France au sens de Maastricht (source INSEE, chiffres au 3ème trimestre 2012) comprenant toutes les dettes : État + organismes sociaux et collectivités territoriales.

                  En 2007 = 1 221,1 milliards.

                  En 2012 = 1 818,1 milliards.

                  Augmentation : 597 milliards sous le règne de Sarkozy - (au 30 septembre 2012).

                  Croissance économique (source Eurostat) :

                  En 2007 = + 2,3%.

                  En 2012 = 0,0%.

                  Récession sous le règne de Sarkozy  !

                  Comparaison : taux de l’Allemagne en 2007 = + 3,3% ; en 2012 = + 0,7%. (mais avec le soutien des affairistes britanniques, américains, etc…)

                  Balance commerciale (source Eurostat) :

                  En 2007 = − 51,988 milliards

                  En 2012 = − 81,447 milliards.

                  Détérioration : 55% sous le règne de Sarkozy -.

                  Comparaison, balance de l’Allemagne

                  En 2007 = + 194,259.

                  En 2012 = + 185,004.

                  (mais avec le soutien des affairistes britanniques, américains, etc…)

                  Taux de chômage (source Eurostat) :

                  En 2007 = 8,4%.

                  En 2012 = 10,2%.

                  Détérioration : 1,8% sous le règne de Sarkozy -

                  Allemagne. En 2007 = 8,7% En 2012 = 5,5%.

                  Taux d’emploi (source Eurostat) :

                  En 2007 = 69,8%.

                  En 2011 (2012 pas disponible) = 69,2%.

                  Détérioration  : 0,6% sous le règne de Sarkozy.

                  Allemagne. En 2007 = 72.9% En 2011= 76.3%

                  Emploi, nombre de postes de travail disparus (source INSEE, « ensemble des secteurs marchands (hors agriculture) ») :

                  En 2007 = 16, 3972 millions.

                  En 2012 = 15,9605 millions.

                  Perte de 436 700 postes de travail sous le règne de Sarkozy.

                  Entre 2007 et 2012 les recettes fiscales ont baissé de 196 milliards donc 5 années de pertes de recettes non compensées.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 12:46

                    @devphil
                    merci de ces éclaircissements qui ne me surprennent pas du tout, 

                    la présidence sarko a été une terrible punition pour la France, et personne n’a oublié que son premier ministre était un certain fillon.


                  • JL JL 14 avril 13:13

                    @olivier cabanel, devphil,

                     
                    la ploutocratie européenne a élaboré un cadre de compétition politique - la concurrence libre et non faussée - par lequel ils s’interdisent tout ce qui pourrait relever de politiques de la demande, autrement dit, le keynésianisme de gauche.
                     
                    Le keynésianisme de droite, alias politiques de l’offre est permis, et c’est cela qui a généré cette montagne de dette.
                     
                    Les centaines de milliards dépensés par l’Etat au bénéfice de la politique de l’offre - comprenez : du profit - ne leur arrachent pas un regret. Les quelques dizaines de milliards dépensés au titre de la politique sociale les font hurler de douleur.
                     


                  • Croa Croa 14 avril 14:44

                    À devphil,
                    Tu nous parles de Sarkozy là mais sous le règne de Hollande ça ne s’est pas arrangé non plus !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 14:55

                    @JL
                    si JLM est élu, on verra bien si une politique autre que celle de l’offre donne de meilleurs résultats.

                    et je pense que ça sera le cas.

                  • quid damned quid damned 14 avril 18:10

                    @olivier cabanel
                    Il faudrait déjà qu’il se ré(concilie) avec la logique, la légalité et les mathématiques, car au sein de l’UE c’est impossible. Brillante démonstration en a été faite. Sortons de l’UE après je veux bien soutenir sa politique.


                  • posteriori 14 avril 19:28

                    @devphil
                    Il faut ajouter que la cour des comptes l’a épinglé pour son bilan négatif dans la suppression des fonctionnaires, retirant des postes pour augmenter les primes des commissaires, moins de service public pour le même prix.


                  • julius 1ER 15 avril 10:43

                    @devphil


                    c’est vrai que Gattaz et ses 1 million d’emplois créés c’est du lourd !!!

                  • Et hop ! Et hop ! 15 avril 19:10

                    @devphil : 2007 - 2012 Pourquoi vous mettez sous le règne de Sarkozy ? 


                    Il faut mettre sous le gouvernement Fillon, c’était lui le chef du gouvernement pendant 5 ans, c’est lui qui conduisait la politique économique.

                  • Imparti Imparti 14 avril 12:43

                    Ficron, Maillon... Mélengeon

                    Et pour mélanger, pour ne pas trop se sectoriser (sur un seul « contre » tous... les autres), songeons au suffrage pondéré comme mis en œuvre, par exemple, dans cette espèce de sondage.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 12:50

                      @Imparti
                      depuis quelques temps, avec le brexit, et trump, on sait qu’il faut se méfier des sondages, 

                      d’autant que ces pondérations, ces interprétations, peuvent influencer l’électeur...et que déterminer un sondage sur seulement un millier de sondés me parait un peu court.
                      le dernier mot restera à l’électeur, pourvu qu’il soit suffisamment éclairé.
                      espérons qu’il fera le bon choix, mais de voir les banques et les patrons s’alarmer de la possibilité d’un succès des insoumis, ça aurait tendance à me rassurer.

                    • gogoRat gogoRat 14 avril 13:03

                      @Imparti
                       si l’idée est bonne, alors pourquoi ne pas l’approfondir ? ... et l’étendre à des perspectives beaucoup plus vastes et profondes  !


                    • Pierre 14 avril 12:44

                      La littérature, c’est bien gentil pour délirer, encore qu’il serait intéressant de citer ce qu’écrivent désormais les vénézuéliens...


                      • taketheeffinbus 14 avril 13:15

                        @Pierre

                        C’est la corruption qui a tué le Vénézuéla...


                      • Pierre 15 avril 00:24

                        @taketheeffinbus
                        et avec la bénédiction du Mélenchon !!


                      • juluch juluch 14 avril 13:06

                        Bonjour Olivier


                        On est habitué à tous ces « experts » de la politique qui lancent avertissements et anathèmes si untel ou untelle est élut....bof !

                        Merci pour le partage.

                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 14:53

                          @juluch
                          merci à toi aussi.

                           smiley

                        • Leonard Leonard 14 avril 13:25

                          Bonjour Olivier !

                          Oui !!!! La France Insoumise sauf à la Franc Maçonnerie !

                          Non mais plus c’est gros... Plus ça passe... Et c’est vrai avec Mélenchon...


                          • Spartacus Spartacus 14 avril 13:45

                            En plus avec Melenchon prévoit de faire sortir la France de l’OMC qui regroupe des pays comme la Suisse, les pays bas, l’Angleterre et l’Allemagne ces pays tellement horrible pour rejoindre pour rejoindre l’Alliance Bolivarienne avec Cuba ou le Venezuela ou l’Iran les derniers pays au monde du bonheur ou pour se nourrir on doit faire la queue et la pénurie est la norme.


                            Quelles perspectives pleine d’avenir ! 
                            Wahjhahahahahahahahahahhahaha !
                            WAHAHAHAHAHAHAHAHA

                            Et puis 200 milliards de dépenses pour jeter dans la mer car le Melenchon planificateur a décidé que la planification de la mer est l’avenir, un peu comme Pol Pot et la planification agraire ou Castro la planification de la canne à sucre.

                            Attention si Melenchon regarde en haut il va nous inventer l’économie des nuages ou s’il va à la montagne la planification des cailloux....

                            Comment en 2017 peut on croire a de telles inepties et idéologie communiste ?....

                            Il veut aussi au nom du marxisme s’approprier les moyens de productions capitalistes.....Ça va être extraordinaire.

                            Il va piquer le stylo de Piketty qui a écrit des livres qui lui ont rapporté des millions.
                            Dire que Google n’a que des disques dur ridicules à 30€ comme moyen de production et qu’il va s’apercevoir que pour générer de la richesse il faut du talent et qu’il n’est pas necessaire de convoiter celle des voisins.....

                            Dramatiques gauchistes armée de fonctionnaires complètements décalés et assistés, qui n’ont jamais rien créé et qui ont un problème intellectuel et moral avec l’argent (surtout celui des autres, vu que eux ne savent pas le générer). Un haine indélébile de leur condition de choix personnelle d’être limité structurellement par leurs revenus dans leur prison salarié qu’ils ont eux même choisie....

                            Misère égalitaire et jalouse pour tous, plutôt que de voir des gens qui s’enrichissent là ou il ne savent pas faire....

                            • Pyrathome Pyrathome 14 avril 14:13

                              @Spartagol
                              Ils t’ont laissé sortir de st Anne ?
                              Si tu as une permission pour le 23 avril, je te conseille le vote Asselineau, je connais beaucoup de Fillonistes qui vont franchir allègrement le pas tellement écœurés ( et le mot est faible !...).......
                              Ah ah ah, Ton escroc voleur qui pique dans la caisse depuis presque 40 ans, il sera pas au deuxième tour, c’est ballot
                              PS/LR y compris Maqueron, on va tous tirer dessus au bazooka..... smileysmiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 avril 14:46

                              @Spartacus
                              je comprend que vous flippiez un peu...

                              mais de là a raconter un peu n’importe quoi, il y a des limites.
                               smiley

                            • Attilax Attilax 15 avril 00:21

                              @Spartacus
                              Ah bon ? Le CNRS n’a jamais rien créé ? Les universités ne créent rien non plus ? Les théâtres subventionnés ne font pas de pièces ? Les hôpitaux ne soignent pas les patients et ne font pas de recherche ? La SNCF, EDF, la RATP, tout le génie civil public, c’est rien pour vous ?


                            • julius 1ER 15 avril 10:51

                              @Spartacus


                              il paraîtrait même que Mélanchon posséderait l’arme absolue cad la BAC ????

                               autrement dit la « bombacons » ????

                              elle agirait un peu comme la bombe à neutrons mais elle ne détruirait que les « cons » !!!

                              pour une fois qu’une arme ne fait pas peur,(enfin pas à tout le monde ) il faut quand même saluer cet effort guerrier !!!

                            • Pyrathome Pyrathome 14 avril 13:47

                              BHL est sur la même ligne et menace de « quitter la France si Mélenchon est élu »,
                              .
                              Ça va être une très grosse perte pour le pays..... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès