• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon à la croisée des chemins

Fillon à la croisée des chemins

J’ai exposé en novembre dernier les raisons qui m’ont poussé à voter Fillon aux deux tours de la primaire de la droite.

http://bernarddarmon.unblog.fr/2016/11/22/voter-fillon/

Aujourd’hui la voix de cet homme qui raisonnait fort dans le cœur des Français n’est plus audible.
Des révélations présumant des emplois fictifs toujours non avérées mettent à bas celui que les sondages donnaient gagnant haut la main.
Pour ma part, je n’ai jamais cru au « chevalier blanc » qui n’a jamais fauté, mais la campagne de déstabilisation contre Fillon est unique dans les annales des élections françaises.
Si Fillon demeure candidat, je voterai pour lui, car il est à mon sens celui qui a la vision la plus lucide de nos problèmes, la méthode pour les résoudre et la stature pour le poste.

Néanmoins, on ne peut analyser la situation comme on aimerait qu’elle soit ou par le seul prisme des électeurs acquis. On a le devoir d’affronter les faits tels qu’ils sont.
Les emplois furent-ils fictifs ? Je ne suis pas juge, et jusqu’à preuve du contraire il est innocent.
Les faits avérés des embauches de son épouse et ses enfants sont-ils illégaux ? Non.
Ces mêmes faits confirmés de sa bouche entravent-ils sa parole ? La réponse est oui.
Dans ces conditions, a-t ’il une chance de rassembler au-delà des 66% des électeurs qui le soutenaient au mois de Novembre et le soutiennent encore ? Ce serait particulièrement difficile.

Les Médias qui sont de piètres analystes voudraient nous servir Juppé en solution de remplacement. Nul doute que ce serait une nouvelle défaite.
Comment celui qui n’a réussi à rassembler que 33% des électeurs de la droite et du centre pourrait-il arriver au second tour alors que nombre des électeurs et élus de son bord se sont déjà rangés derrière Macron ? 
Au-delà du fait que Macron et Juppé chassent sur le même terrain, serait-il légitime que celui dont le programme a été rejeté par deux tiers des électeurs de la droite et du centre récupère « par accident » un leadership qui lui a été refusé par les urnes.
Chacun sait que Juppé ne portera pas le programme de Fillon qu’il a violemment combattu.
S’il était le candidat de la droite, il reprendrait ses propositions qui ont été rejetées par 2/3 des électeurs des primaires.
Si Juppé est imposé par les instances du Parti, ce serait-une nouvelle claque portée aux suffrages populaires.
Dès lors, on comprend bien que Juppé est un piège et non une solution.

Quelles options sont encore envisageables ?
Rester et affronter le suffrage des Français malgré le risque réel de ne pas être au second tour.
Malgré l’enquête et quoique disent les Cassandre, Fillon avec son programme est le seul candidat légitime de la droite et du centre. 
Dès lors que sa voix n’est plus audible, reste son analyse de la situation de notre pays et son programme pour sortir la France de l’ornière.
On se souvient qu’une des promesses du candidat Fillon était de désigner son futur premier ministre dès le début de la campagne officielle.
Dans ces conditions, il me semble que Fillon devrait se retirer et nommer comme remplaçant celui ou celle qu’il prévoyait de placer au poste de premier ministre.
Il pourrait même désigner un ticket comprenant le futur président et le futur premier-ministre. 
Convoquant la presse et accompagné des deux personnes choisies, il se grandirait en faisant une déclaration dans ce sens :
Devant la campagne médiatique dont je suis victime et des doutes qui émanent de l’enquête judiciaire au sujet de l’embauche de mon épouse et mes enfants, 
Conscient que l’intérêt des Français est bien supérieur à ma personne,
Certain que mon diagnostic des maux qui assaillent notre pays est juste,
Assuré que les Français en ont assez des marchands de rêves qui ne pourront assumer leurs promesses,
Légitime par le vote de millions d’électeurs,
Regardant les Français droit dans les yeux, je veux leur dire que les événements exceptionnels que nous subissons ne me permettent plus de mener à bien cette campagne et de convaincre au-delà de nos lignes comme ce fut le cas jusqu’au mois de janvier dernier.
Dans ces conditions, j’ai demandé à Mr Y ou Mme X de me remplacer à la candidature pour la magistrature suprême et porter le programme que vous avez validé.
En accord avec lui (elle) je veux également vous confier le nom du futur premier-ministre en cas de victoire. Ce sera Mr Y ou Mme X.
Je resterai pour ma part, attentif à ce que les propositions qui furent les miennes demeurent le socle de la future politique de notre pays, car il en va de son redressement.
Mr Y et Mme X ont toute ma confiance, une droiture et une solide expérience des affaires politiques.
J’apporterai ma force, mes convictions et mon expérience à ce ticket gagnant.
La France ne peut se permettre un nouveau faux pas, il en va de son avenir.
Je demande à tous ceux qui m’ont soutenu de mettre toute leur énergie pour faire gagner nos idées qui seront portées à partir d'aujourd’hui par Mr Y et Mme X.

Ainsi passé le flambeau, une dynamique victorieuse pourrait naître et contrecarrer ceux qui manœuvrent pour la victoire de Macron.

Bernard Darmon

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 mars 11:47

    « Aujourd’hui la voix de cet homme qui raisonnait fort dans le cœur des Français n’est plus audible. »


    Il faudrait en effet que cet homme raisonne avec son cerveau, mais pas avec sa voix. Il aura au moins le mérite, en se positionnant comme martyre, de servir de bouc émissaire pour évacuer les humeurs malignes qui vont se faire jour dans son camp !

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mars 12:11

      @Jeussey de Sourcesûre

      À moins que la voix de Fillon ne soit qu’un résonnement de tambour...

      la voix de cet homme qui raisonnait fort dans le cœur des Français
      ou
      la voix de cet homme qui résonnait fort dans le cœur des Français

      Cela révèle un trouble certain qui n’a absolument pas lieu d’être puisque le programme de LR ne fait pas entrer la France dans le XXIème siècle...
      ... Pas plus qu’aucun autre candidat, hélas...

      Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent
      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/des-peuples-socio-economiquement-189741


    • Le421 Le421 5 mars 17:16

      @Jean-Pierre Llabrés
      Effectivement, c’est bien résonner qu’il faut utiliser.
      Comme une cloche d’église.
      D’ailleurs, ses discours ressemblent fort à des sermons du Dimanche matin.
      Je ne crois pas au hasard.
      Des personnes qui font la morale aux autres et tripotent les fesses des enfants de chœur au « caté »...


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 mars 12:05

      Le problème, c’est qu’il n’y a personne pour reprendre le flambeau. La principale qualité d’un chef est de savoir s’entourer de gens de valeurs. Or les gens qui gravitent autour de Fillon sont des vrais boulets, ils n’ont aucune conviction, ils appartiennent au parti le plus important, celui de la gamelle.

      Même sa femme est un boulet, qui est incapable de donner une preuve tangible du travail qu’elle aurait effectué. A ce stade, il faudrait pouvoir employer quelqu’un qui tiendrait le rôle de première dame de France, parce que ces temps-ci, nous ne sommes pas gâtés !


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mars 12:05

        la voix de cet homme qui raisonnait fort dans le cœur des Français
        ou
        la voix de cet homme qui résonnait fort dans le cœur des Français

        Cela révèle un trouble certain qui n’a absolument pas lieu d’être puisque le programme de LR ne fait pas entrer la France dans le XXIème siècle...
        ... Pas plus qu’aucun autre candidat, hélas...

        Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent
        http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/des-peuples-socio-economiquement-189741


        • zygzornifle zygzornifle 5 mars 12:21

          Pour résonner elle va résonner quand il va être appelé par le juge .....


          • foufouille foufouille 5 mars 12:25

            donc tu vas te serrer la ceinture avec les autres larbins pour payer sa gamelle doré.
            mais uniquement vous.


            • Parrhesia Parrhesia 5 mars 12:56
              >>> Dans ces conditions, j’ai demandé à Mr Y ou Mme X de me remplacer à la candidature pour la magistrature suprême et porter le programme que vous avez validé <<<

              1) De toute façon l’UMP est dans la mouise et l’a bien mérité. Ce n’est pas moi qui m’en plaindrai.

              2) F. Fillon reste le candidat élu par les militants quelle que soit sa triste situation.

              3) Si l’on lui substitue par magouille un candidat qui, si nous en croyons la liste des faux-derches possibles qui reviennent en force, sera évidemment bien pire que lui, une majorité populaire accrue optera cette fois-ci pour Marine Le Pen ! 

              Conclusion : Les magouilleurs seront alors obligés de magouiller une fois de plus (sinon de trop) pour priver le vainqueur, quel qu’il soit, de sa victoire.
               Ceci aura pour effet de démontrer enfin officiellement que nous sommes bel et bien gouvernés depuis l’étranger !

              Et vous croyez que ça va pouvoir continuer encore longtemps comme cela, mesdames et messieurs les vrais magouilleurs ???

              Tenez bon monsieur Fillon, et si vous devez couler, que ce soit pavillon haut !

              Vous sauverez ainsi une chance de reprendre le combat dans de nouvelles conditions !!!

              • Le421 Le421 5 mars 17:18

                @Parrhesia
                Et pour le coup, le terme favori du FN, l’UMPS est devenu exact.
                C’est un peu pour cela que Nabot 1er, roi des francs, a changé le nom de l’UMP...


              • izarn izarn 5 mars 13:06

                Ainsi vous croyez aux primaires ?
                Je ne pense pas que les 44% pour Fillon s’interessaient à son programme en particuler...
                Et puis les 56% qui restent ; ils s’interessaient à son programme ? Ben non !
                Ca veut dire quoi deux tours ? Ca mélange tout !
                De fait, meme n’aimant Juppé pour ma part, il reste légitimé. Les merdias ont changé de cheval et sont passé chez Macron. Mais les électeurs ?
                Que vaut un Macron face à Juppé ? Pas grand chose au niveau stature...
                Je signale que Juppé a posé sa candidature. Puisqu’elle est signalée au Conseil Constitutionnel...
                Donc, il est sur les starting blocks...
                Juppé ou Macron ? Vaudrait mieux Juppé, voyez ?
                Mais bon, moi c’est Marine, alors...


                • izarn izarn 5 mars 13:10

                  @izarn
                  Ceci dit il faut que Juppé se dépeche, à moins qu’il ai déja dans la poche ses 500 signatures...
                  Le 15 Mars on sera fixé, si Juppé franchit le Rubicon...
                  Les ides de Mars !
                  Tu quoque mi filli !


                • izarn izarn 5 mars 13:17

                  @izarn
                  J’ajoute encore, que Juppé pourrait nommer Fillon comme Premier Ministre...Un deal en discussion.
                  Ensuite, ceux qui ont quitté Fillon pour Macron seraient décredibilisés. Le blowback dans la tronche...
                  Pour manier une arme, il faut savoir s’en servir... smiley



                  • Parrhesia Parrhesia 5 mars 14:15
                    @Montdragon
                    Vous nous recommandez une article d’une « certaine » qualité, mais reconnaissons qu’il commence fort mal ...

                    Il commence en effet par les mots : « La justice est indépendante certes... »

                    Où se trouve, en effet, l’indépendance d’une justice dont les magistrats du Parquet ont été placés sous tutelle du ministre de la Justice, lui-même dépendant du premier ministre, lui-même nommé par le Président de la République ???

                  • foufouille foufouille 5 mars 14:36

                    @Parrhesia
                    effectivement et logiquement si la justice est juste, elle les mettra tous les autres en examens aussi.


                  • Parrhesia Parrhesia 5 mars 15:01

                    @foufouille
                    Salut foufouille, et merci pour votre intervention !


                  • foufouille foufouille 5 mars 15:29

                    @Parrhesia
                    tu remarqueras que les têtes tombent un peu plus depuis hollande.
                    certains anciens politiciens ont balancé pas mal sur les magouilles des politiques tous partis confondus.
                    dans la france d’en bas, on se serre la ceinture donc ça passe mal du fillon qui se goinfre.


                  • foufouille foufouille 5 mars 15:31

                    @Parrhesia
                    je me souviens plus de son nom mais une élue socialiste qui avait détourné 700000€ a été viré du parti et condamné à un bracelet électronique.


                  • Le421 Le421 5 mars 17:21

                    @Parrhesia
                    Et qui a refusé que les magistrats du parquet soient indépendants ?
                    La droite LR... Et pourtant, la droite PS l’avait proposé.


                  • foufouille foufouille 5 mars 18:02

                    @Le421
                    et qui gouverne ?


                  • oncle archibald 5 mars 18:05

                    @Parrhesia :

                    L’administration de la justice ne doit surtout pas être indépendante ! Il ne manquerait que ça ! Un état dans l’état qui n’en ferait qu’à sa tête. Ce sont les magistrats qui doivent être libre d’agir en toute indépendance dans le cadre des directives générales qui leur sont données par les parquets et que les parquets reçoivent eux même du ministre, lui même émanation de la voix du peuple qui a mis au pouvoir le gouvernement qu’il s’est choisi en votant. Sinon c’en serait fait de la démocratie.

                    Ce qu’il ne faut pas c’est que les magistrats reçoivent des ordres sur la façon de se conduire dans un procès particulier pour servir des intérêts partisans ou éviter à un prévenu la condamnation qu’il mérite. Hélas la perfection n’est pas de ce monde et les hommes restent des êtres faibles. Ils ont souvent tendance à mélanger leurs convictions voire leurs intérêts personnels avec l’exercice de leur mission qui devrait rester parfaitement équitable et le même pour tous les justiciables.

                    Quand en plus ils subissent des pressions disons « morales », sous forme de judicieux conseils, de la part de ceux qui ont l’évolution de leur carrière entre les mains, et que ces derniers sont parfois très politisés, voir « le mur des cons » ..... il peut y avoir des dossiers traités, disons ... plus lentement ou au contraire plus rapidement que d’autres, simplement parce que le pouvoir en place y voit un intérêt majeur .


                  • Jean Pierre 6 mars 00:30

                    @Parrhesia
                    L’une des réforme prévue dans le programme de Hollande était d’assurer une véritable indépendance du parquet. Cela passait par une modification de la constitution donc l’accord des 2 assemblées. Le sénat (de droite) a refusé ce projet.

                    De quoi se plaignent aujourd’hui ceux qui ont refusé l’indépendance des magistrats ?


                  • Parrhesia Parrhesia 6 mars 07:47
                    @Le421
                    Mais je n’ai jamais dit autre chose et je m’élève régulièrement contre cette situation.
                    Reprenez mes commentaires et mes articles.

                  • Parrhesia Parrhesia 6 mars 07:57

                    @Parrhesia
                    Même réponse, évidemment, à Jean Pierre (son commentaire de ce jour à OOH 30).


                  • Le421 Le421 6 mars 08:32

                    @foufouille
                    On n’est pas en dictature... Les lois passent par le parlement, vous vous rappelez, ce « machin » où y’a plein de députés...
                    Non ??


                  • alinea alinea 5 mars 13:56

                    La vision la plus lucide des problèmes !! les leurs ou les nôtres ?
                    En tout cas, je me suis laissé dire qu’il avait déjà rétro-pédalé sur la sécu entre autres, et surtout que son programme épouvantable ne risque pas de lui apporter une majorité !!


                    • Le421 Le421 6 mars 08:34

                      @alinea
                      Je me demande si pour le coup, tout ce cirque n’est pas volontaire pour nous faire oublier que Fillon, c’est la retraite à 65-67 ans, la fin des heures sup, la semaine de 48H, les fonctionnaires virés (ce dont se plaignait Pécresse y’a pas huit jours !!), la sécu en danger et autres joyeusetés.
                      Le catéchisme à l’école, peut-être, va savoir ?  smiley


                    • Ar zen Ar zen 6 mars 09:03

                      @Le421


                      Il faut que vous ouvriez les yeux. Le programme de Fillon mais aussi celui de Macron, de Mélenchon, de Marine Le Pen, de Benoit Hamon est décrit ci-dessous. Seule la sortie de l’UE préconisée clairement par François Asselineau peut nous sortir de ce merdier.En effet, dans le cadre des traités européens, la France sera tenue d’appliquer ces recommandations, avec plus ou moins de célérité, si elle ne veut pas se faire sanctionner d’une amende allant de 0,2% à 0,5% de son PIB, c’est à dire de 400 millions d’euros à un Millard !

                      Je ne sais pas si vous comprenez « l’européen de Bruxelles ». Peut être faut-il une petite traduction.

                      - Diminution des dotations communales (« économie générées....)
                      - Virer un grand nombre de fonctionnaires (gains d’efficacité fonction publique)
                      - Diminution des salaires (compatibles avec création d’emploi).
                      - Diminution du SMIC (salaire minimum compatible avec....)
                      - Précarisation de l’emploi (réformer le droit du travail....)
                      - Diminution des allocations chômage (encourager le retour au travail....)
                      - Fin des professions réglementées
                      - Faciliter les licenciements (réformer les critères de taille réglementaires)
                      - Diminuer les impôt sur les sociétés (taux nominal)
                      - Augmenter la TVA (élargissement base imposition)

                      Et d’autres joyeusetés. Nous sommes dans un système supranational. Nous élisons des marionnettes qui ne décident de rien mais qui appliquent les recommandations de l’UE. Les »représentants" du peuple ne représentent plus personne ! Le parlement ne fait qu’entériner des règles venues de Bruxelles (80% à 85% de nos lois et règlements viennent de l’UE).

                      RECOMMANDE que la France s’attache, au cours de la période 2016-2017, à :

                      1. assurer une correction durable du déficit excessif en 2017 au plus tard en prenant les mesures structurelles requises et en consacrant toutes les recettes exceptionnelles à la réduction du déficit et de la dette ; préciser les réductions de dépenses prévues pour les années à venir et accentuer les efforts pour accroître le montant des économies générées par les revues de dépenses, y compris en ce qui concerne les dépenses des collectivités locales, d’ici à la fin de l’année 2016 ; renforcer les évaluations indépendantes des politiques publiques afin de recenser des gains d’efficacité dans tous les sous-secteurs des administrations publiques.

                      2. veiller à ce que les réductions du coût du travail soient pérennisées et que les évolutions du salaire minimum soient compatibles avec la création d’emplois et la compétitivité ; réformer le droit du travail pour inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée.

                      3. renforcer les liens entre le secteur de l’éducation et le marché du travail, notamment par une réforme du système d’apprentissage et de la formation professionnelle qui mette l’accent sur les personnes peu qualifiées ; d’ici à la fin de l’année 2016, entreprendre une réforme du système d’assurance-chômage afin d’en rétablir la viabilité budgétaire et d’encourager davantage le retour au travail.

                      11

                      Conformément à l’article 5, paragraphe 2, du règlement (CE) no 1466/97 du Conseil.
                      FR 7 FR

                      1. éliminer les obstacles à l’activité dans le secteur des services, en particulier dans les services aux entreprises et les professions réglementées ; prendre des mesures pour simplifier les programmes publics d’innovation et en améliorer l’efficacité ; d’ici à la fin de l’année 2016, approfondir la réforme des critères de taille réglementaires qui freinent la croissance des entreprises et continuer à simplifier les règles administratives, fiscales et comptables en poursuivant le programme de simplification.

                      2. prendre des mesures visant à réduire les impôts sur la production et le taux nominal de l’impôt sur les sociétés, tout en élargissant la base d’imposition sur la consommation, notamment en ce qui concerne la TVA ; supprimer les dépenses fiscales inefficaces, notamment celles dont le rendement est nul ou faible, et adopter la réforme concernant la retenue à la source de l’impôt sur le revenu des personnes physiques d’ici à la fin de l’année 2016.

                      Fait à Bruxelles, le

                      Par le Conseil Le président 



                    • agent ananas agent ananas 5 mars 14:14

                      La manif Fillon, c’est la « Ballade des vendus » ... smiley


                      • JBL1960 JBL1960 5 mars 15:31

                        @agent ananas Ou le Bal des Nazes ? Tenez, le Fillon qui aurait mieux fait de tourner 7 fois son pouce avant de tweeté ça, il y a 1 an ! http://www.20minutes.fr/high-tech/2024995-20170305-manifestation-trocadero-francois-fillon-doit-probablement-regretter-quelques-tweets

                        https://twitter.com/ellensalvi/status/838090489383505921/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

                        Tenez, j’ai tout sauvegardé en section commentaires de ce billet ►
                        https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/01/ne-nous-laissons-plus-trumper/

                        Donc l’auteur se choisi Fillon comme prochain geôlier pour les 5 ans qui viennent si j’ai bien compris ? La vache ! Même Coluche appelait à voter nul ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/23/et-bien-mon-fillon/ Souvent j’imagine ce qu’il leur aurait mis dans la tronche à tous ces zommes politic !


                      • BA 5 mars 14:59

                        Dimanche 5 mars 2017 :


                        14h10. Juppé et Sarkozy se sont parlés samedi soir pour étudier « les sorties de crise. »


                        Selon l’entourage d’Alain Juppé à l’AFP, le maire de Bordeaux et Nicolas Sarkozy se sont parlés samedi soir pour étudier « les sorties de crise ».

                        http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170305.OBS6115/en-direct-apres-avoir-annule-fillon-sera-finalement-au-jt-de-france-2-ce-soir.html

                        Un putsch se prépare au sein du parti Les Républicains.


                        Lundi 6 mars, un comité politique se réunira à 18H00 au siège de Les Républicains. Trois clans vont s’affronter :


                        1- Le clan Fillon. Son objectif : imposer François Fillon comme candidat, quelles que soient les enquêtes en cours.


                        2- Le clan Juppé. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place Juppé comme candidat.


                        3- Le clan Sarkozy. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place François Baroin comme candidat.


                        Le comité politique du lundi 6 mars aura quatre issues possibles :

                        - Fillon va peut-être réussir à déjouer le putsch. Dans ce cas, il sera le candidat à l’élection.

                        - Juppé et Sarkozy vont peut-être faire alliance pour renverser Fillon.

                        - le clan Juppé va peut-être imposer son candidat contre les deux autres.

                        - le clan Sarkozy va peut-être imposer son candidat (Baroin) contre les deux autres.


                        Quelle que soit l’issue du putsch, le comité politique de lundi soir sera décisif.


                        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 mars 16:01

                          @BA

                          Dans tous les cas, ils doivent se mordre les doigts d’avoir organisé des « primaires » pour singer le PS qui avait singé les américains, tous ces gens voulant faire croire qu’il est plus démocratique de verrouiller des élections avant qu’elles aient lieu plutôt que de les laisser ouvertes.

                          Du coup, ils se trouvent enfermés dans leur propre piège et c’est bien fait pour eux : les primaires ayant montré le peu de popularité, crédibilité et légitimité de Juppé et Baroin, leur retour comme candidat reviendrait à imposer une solution que la base avait rejetée.
                          Amusant.

                          Le déroulement calamiteux des primaires PS ayant mis la dernière touche de ridicule à ce mode de présélection, on peut s’ttendre à ce qu’il soit abandonné en 2025... si la cinquième république existe toujours !



                        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 mars 16:02

                          @Jeussey de Sourcesûre

                          pardon... en 2022...

                        • BA 5 mars 20:35

                          Sur le site du journal LE FIGARO, une information concernant le plan « B » comme Baroin :

                          François Baroin a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR.

                          Source :

                          À 14:39

                          Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise »

                          Nicolas Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise », expliquent plusieurs ténors LR, « en essayant d’aboutir à un rassemblement autour d’Alain Juppé », explique l’un d’entre eux, « tout en envoyant des signaux à l’électorat de droite » avec le retour de Laurent Wauquiez au parti.

                          « Ça ne peut plus continuer comme ça », avait d’ailleurs confié Nicolas Sarkozy à François Fillon vendredi lors de leurs deux coups de téléphone.

                          L’ancien chef de l’Etat a d’ailleurs convié ce lundi matin dans ses locaux rue de Miromesnil Christian Jacob, président du groupe des députés LR à l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin, son ancien coordinateur de campagne et Laurent Wauquiez... l’ancien président par intérim du parti.

                          François Baroin ne serait pour le moment pas très favorable à ce scénario de sortie de crise autour d’Alain Juppé, envoyant « des signaux très négatifs », explique un élu LR. Le sénateur-maire de Troyes a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR... Une façon de souligner qu’il n’y a pas encore unanimité autour du plan B.

                          http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/05/35003-20170305LIVWWW00074-en-direct-francois-fillon-rassemble-ses-soutiens-au-trocadero.php



                          • BA 5 mars 22:19

                            Quelle que soit l’issue du putsch, le comité politique de lundi soir sera décisif.

                            Aux dernières nouvelles :

                            - le clan Juppé et le clan Sarkozy viennent de faire une alliance pour virer Fillon.

                            - Alain Juppé a décidé de se désister en faveur du candidat du clan Sarkozy, François Baroin.

                            - Alain Juppé annoncera qu’il renonce à être candidat lundi matin à 10 heures 30.

                            - Les putschistes vont tenter de virer Fillon lors du comité politique de lundi soir.

                            Sur le site du journal LE FIGARO, une information concernant le plan « B » comme Baroin :

                            François Baroin a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR.

                            Source :

                            À 14:39

                            Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise »

                            Nicolas Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise », expliquent plusieurs ténors LR, « en essayant d’aboutir à un rassemblement autour d’Alain Juppé », explique l’un d’entre eux, « tout en envoyant des signaux à l’électorat de droite » avec le retour de Laurent Wauquiez au parti.

                            « Ça ne peut plus continuer comme ça », avait d’ailleurs confié Nicolas Sarkozy à François Fillon vendredi lors de leurs deux coups de téléphone.

                            L’ancien chef de l’Etat a d’ailleurs convié ce lundi matin dans ses locaux rue de Miromesnil Christian Jacob, président du groupe des députés LR à l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin, son ancien coordinateur de campagne et Laurent Wauquiez... l’ancien président par intérim du parti.

                            François Baroin ne serait pour le moment pas très favorable à ce scénario de sortie de crise autour d’Alain Juppé, envoyant « des signaux très négatifs », explique un élu LR. Le sénateur-maire de Troyes a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR... Une façon de souligner qu’il n’y a pas encore unanimité autour du plan B.

                            http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/05/35003-20170305LIVWWW00074-en-direct-francois-fillon-rassemble-ses-soutiens-au-trocadero.php


                            • Parrhesia Parrhesia 6 mars 08:02

                              Monsieur le censeur-inquisiteur : Bonsoir !!!



                                • jack mandon jack mandon 6 mars 13:10

                                  Bonjour l’auteur,

                                  Je partage votre positionnement philosophique et politique, même si le conservatisme se heurte à des opinions « modernes »mondialistes, de gauche ou d’ailleurs. Il me semble que les critères d’éthique, d’intelligence et d’humanité passent outre les époques, les modes et les caractères. Beaucoup de violence autour de cet homme, F.F. que je trouve au demeurant courageux, solide et bien centré dans ses convictions. Ne perdons tout de même pas de vue que l’élection d’un président de la république, c’est la rencontre d’un peuple et d’un homme. Néanmoins l’interaction des systèmes politiques-médiatiques- judiciaires ne contribue pas à aider le peuple à se présenter sereinement à l’élection. Pour ma part, il est au-dessus de mes forces de me maintenir dans ce climat mortifère ou finalement tout le monde perd son âme, son intégrité voire même sa santé. Je ne vois aucune raison qui empêcherait François Fillon de se maintenir et d’être élu par le peuple, le sien en grande partie qui me parle de la France que j’aime. Bien sur il existe un peuple pour chacun des candidats, c’est pour cela que l’on doit voter. A condition de ne pas massacrer le peuple des autres candidats.
                                  Ce chaos électoral aura confirmé la fragilité des système politiques, médiatiques et judiciaires.

                                  Ce monde est contradictoire, les codes s’évanouissent, le social implose et l’insurrection populaire se manifeste finalement avec un certain bonheur. Le peuple méprisé dont on se moque de gauche à droite, depuis quelques temps défie tous les pronostics. On peut souhaiter la nécrologie du capital comme Marx nous le suggère. Tournure de phrase dont le sens profond ne saute pas tout de suite aux yeux

                                  " il convient toujours de revenir à Marx en tant qu’il est l’expression la plus radicale de la lutte de classe réellement existante entre l’ère du vide capitalistique et l’épanouissement subversif du plein de l’être qui se cherche."

                                  Merci pour votre article paisible et amical, bien sur de mon point de vue. À l’occasion allez voir du côté de Francis Cousin, c’est radical, atypique et lumineux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BDarmon


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès