• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon l’imposteur : un candidat illégitime

Fillon l’imposteur : un candidat illégitime

François Fillon est un imposteur, un tartuffe de la pire espèce. Et pour n’avoir pas tiré en temps utile les conséquences de la duplicité de son candidat, c’est la droite traditionnelle qui court le risque d’une brutale sortie de route le 23 avril. Avec un socle d’électeurs sourds et aveugles aux choquantes turpitudes de son candidat, Fillon n’a pourtant pas perdu toutes ses chances. Mais en cas de victoire le 7 mai, c’est la France qui, avec à sa tête un président corrompu, serait gravement bafouée car notre pays se trouverait de facto ravalé au rang d’une république bananière...

En quelques décennies de vie publique, le Sarthois François Fillon avait réussi, sur la droite de l’échiquier politique, à se construire une image de catholique austère aux allures rassurantes de notaire de province. Une image faite de sérieux, de sérénité affichée, et de probité revendiquée sur laquelle il s’appuyait pour asséner ici et là des leçons de moralité, et le cas échéant porter des coups de griffe à ses adversaires réputés moins vertueux. On se souvient notamment de cette phrase prononcée à La Baule le 3 septembre 2016 : « Je dis que l'exemplarité est nécessaire pour gouverner notre pays ». Ou bien encore cette apostrophe qui visait Nicolas Sarkozy lors de la primaire LR-UDI : « Imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen ? »

Tout ce bel édifice de moralité, qui avait fait de François Fillon le « Monsieur Propre  » de l’alliance LR-UDI, a volé en éclats avec la parution le 25 janvier et les deux semaines suivantes d’éditions du Canard enchaîné qui nous ont appris l’existence de plusieurs emplois d’assistants parlementaire de Penelope Fillon et de deux de ses enfants, alors simples étudiants en droit. Des emplois dont, en France comme à l’étranger, quasiment plus personne ne doute aujourd’hui du caractère fictif, eu égard à l’incapacité pour les enquêteurs du parquet financier de recueillir le moindre justificatif d’un travail réel.

Rappelons que Penelope Fillon – rémunérée jusqu’à 4 fois le salaire d’un assistant parlementaire expérimenté ! –, ne disposait à l’Assemblée nationale ni d’un bureau, ni d’un badge d’accréditation, ni d’un compte de messagerie professionnel. Rien à Paris. Rien non plus dans la Sarthe. Malgré des recherches approfondies, tant dans la capitale qu’au Mans et à Sablé, les enquêteurs n’ont en effet, nous dit Le Canard enchaîné, pas même trouvé la trace du plus petit SMS en rapport avec la prétendue activité parlementaire de l’épouse du candidat LR. Il est vrai que les policiers, transformés pour l’occasion en ghostbusters, n’avaient pas la moindre chance d’établir l’existence d’un emploi d’assistante parlementaire. Ce que Penelope Fillon avait elle-même confirmé en déclarant spontanément lors de l’interview d’une journaliste britannique du Daily Telegraph en 2007 "Je n’ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre." Difficile de faire plus dévastateur !

Dès lors, on comprend qu’Éliane Houlette, la procureure du Parquet national financier, ait décidé de ne pas classer sans suite l’enquête visant François Fillon, son épouse Penelope et deux de ses enfants, suspectés eux aussi d’avoir bénéficié d’emplois d’assistants parlementaires tout aussi fictifs, et de surcroît rémunérés à prix d’or pour de simples étudiants. Fillon pourrait en outre, au vu des éléments récemment publiés par les journalistes de Médiapart – notamment un accablant fac-similé de chèque – devoir répondre d’un autre chef d’accusation dans le cadre d’une affaire de détournements de fonds publics au Sénat pour laquelle 6 sénateurs UMP ont d’ores et déjà été mis en examen.

Une primaire faussée par une tromperie sur l’offre

François Fillon endossait volontiers le costume du chevalier blanc de la sphère politique pour donner des leçons de morale et d’éthique à ses pairs. Or, voilà que s’est dessiné en quelques semaines le portrait d’un homme aux antipodes du modèle de vertu que le candidat LR prétendait incarner : celui d’un individu malhonnête et sans honneur. Un portrait d’autant plus hideux qu’il se cachait derrière le masque trompeur d’un dévot plutôt bienveillant et respectueux de la morale chrétienne. Beaucoup, dans l’électorat Les Républicains, sont tombés de haut en découvrant la tartufferie de cet homme âpre au gain et prêt à de scandaleuses dérives pour s’enrichir sur le dos des contribuables français. C’est notamment le cas de nombreux chrétiens de droite qui ont eu le sentiment de voir celui qu’ils croyaient des leurs violer sans vergogne les valeurs essentielles de la religion catholique : Fillon n’était pas au service de Dieu, mais à celui de Mammon !

Pour autant, le socle électoral de Fillon reste solide, une part importante des électeurs de droite faisant taire ses scrupules moraux pour se ranger derrière l’argument de légitimité avancé par le candidat pour justifier sa fuite en avant et son rejet de tout « plan B ». Une légitimité qui, ose-t-il avec un aplomb cynique, découle du « mandat qui [lui] a été donné par 4,4 millions de nos concitoyens ». Or, rien n’est plus faux ! Certes, Fillon a bel et bien gagné cette primaire – et de belle manière – mais sur la base d’une offre faussée qui en rend le résultat totalement caduc. Qui peut croire sérieusement qu’en connaissance du véritable profil de Fillon – un intrigant fourbe et cupide – l’électorat de la primaire l’eût choisi comme candidat ? À l’évidence personne de sensé.

François Fillon étant de facto illégitime, il appartenait aux cadres du parti d’en tirer les conséquences en écartant le plus rapidement possible, et avec une détermination sans faille, ce candidat sulfureux pour le remplacer par un homme ou une femme plus présentable aux yeux des électeurs français. Une action de salubrité publique nécessaire dans un pays gravement abîmé par la corruption du monde politique et qui se doit d’éradiquer définitivement des pratiques d’autant plus haïssables lorsqu’elles ne visent qu’un trivial enrichissement personnel sur détournement de fonds publics.

Les caciques de LR ont préféré rester sourds et aveugles à l’effet dévastateur de ce scandale, au risque de payer très cher cette attitude indigne. Etre complice du maintien de la candidature de Fillon, ce délinquant propre sur lui mais si crasseux à l’intérieur, c’est en effet insulter la France et adresser un bras d’honneur à sa population, très majoritairement constituée de compatriotes honnêtes qui travaillent dur et gagnent souvent peu.

Honte sur Fillon l’imposteur ! Et honte sur ceux qui, bafouant l’éthique la plus élémentaire, soutiennent ce candidat corrompu !

Documents joints à cet article

Fillon l'imposteur : un candidat illégitime

Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

238 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 février 08:19

    On prétend (mais je n’en mettrais pas ma main au feu) que Madame F. (soyns prudent, ne citons pas de nom) percevrait des indemnités chômage réelles suite à la perte de son emploi fictif.


    Il parait que ce n’est pas illégal.
    Je n’ai pas dit que c’était légal (ni moral), mais ce n’est pas illégal.

    • devphil devphil 20 février 09:12

      @Jeussey de Sourcesûre

      Évidement fiche de paye de plus de 2 ans alors chômage de 2 ans pour les moins de 50 ans et de 3 ans pour les plus de 50 ans.
      Chômage = 50 % du brut pendant 3 ans

      Ensuite bien entendu la retraite basée sur les fiches de paye .....

      Donc le préjudice n’est pas de 1 million mais de bien plus en comptant la mascarade de travail suivie de l’escroquerie au chômage et à la caisse de retraite.

      On comprend mieux pourquoi les régime de retraite et de chômage sont en déficit avec ce type de comportement qui est généralisé au niveau de députés et sénateurs.

      Des indemnités non contrôlés pour des attachés parlementaires de la famille servant à préparer une retraite confortable avec des périodes de chômage pour les membres de la petite famille

      Voilà pourquoi nous payons des impôts

      Philippe
       


    • Fergus Fergus 20 février 09:19

      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

      Toute indemnité de chômage perçue à la suite de la perte d’un emploi avéré fictif devient de facto illégale elle aussi. Nous verrons ce qu’en pense la justice.


    • Fergus Fergus 20 février 09:27

      Bonjour, devphil

      Soyons objectifs, ce ne sont pas les indemnités perçues par les sénateurs et les députés qui déséquilibrent les comptes de retraite. Mais en termes d’exemplarité, ces pratiques aussi juteuses qu’opaques et indécentes ne sont plus tolérées par la population. Il est donc urgent d’y mettre fin.

      Les élus nationaux - qui, la main sur le cœur, affirment vouloir œuvrer au service du pays - ne devraient d’ailleurs pas, pour des raisons d’éthique et de crédibilité, bénéficier d’avantages particuliers relativement au reste de la population.


    • devphil devphil 20 février 09:46

      @Fergus

      Il n’empêche que de l’argent public est utilisé pour constituer des droits à la retraite et au chômage pour les proches des députés et sénateurs..... !

      Cette spoliation des caisses est réalisé depuis de nombreuses années par combien de parlementaires ?

      Sur les 40 dernières années combien ont bien profiter de ce système dont les taux de reversement sont bien supérieurs à ceux qui travaillent vraiment peuvent bénéficier et pour des salaires moindres.

      Si on reprend le cas évoqué à 7.000 € par mois cela fait un chômage à 3.500 € sur 36 mois.
      Et une retraite similaire pendant 20 à 25 ans
      Ce calcul est fait juste pour une personne et l’on approche déjà du million.

      Si on multiplie ce chiffre par un peu plus de 500 parlementaires , cela fait du 500 millions .....  !

      En plus de l’éthique et du montant cela relève du détournement de biens publics.

      Il y a peu les indemnités servaient à louer des permanences prises au nom propre des parlementaires mais la loi est passée par là pour éviter ce type de détournement ( un de plus ) alors maintenant les permanences sont toujours loués mais à une SCI détenue par les proches des parlementaires ....... !

      Qu’ils viennent pas nous emmerder avec la morale et que l’on mette en l’air tout ce panier de voleurs.

      Philippe


    • devphil devphil 20 février 09:49

      @Fergus

      Fillon élu et Pénélope mise en examen .....

      La justice pense en fonction des magistrats en place et leur place dépend du politique ....

      Alors quelle place donnera la justice à cette affaire ?

      Déjà , le parquet financier a dis que c’était pas net et qu’il continuait ses recherches , ces recherches dureront jusqu’à mi Mai , le temps des résultats des élections ... !

      Philippe


    • velosolex velosolex 20 février 12:02

      @Fergus
      Bonjour

      Ne parlons pas des colloques très chers rémunérés par des puissances d’argent, surtout placées à l’est, et qui posent tout de même un sacré problème au plan moral...
      J’aimerai bien lire au moins une fois l’un des ces papiers si intéressant, afin de m’édifier, et d’’avoir un modèle..Car pour être semblablement rétribué, faut il qu’un texte soit lumineux....
      Il faudrait juger sur pièces, faire profiter tous les manants du savoir accumulé de leur bon maître...Je suis sûr qu’après cette lecture édifiante, nous serions honteux d’avoir douté de la valeur de notre candidat ?
      ....N’est ce pas là une suspicion de vénalité , contre retour sur intérêt. A moins bien sûr que ce soit un écrit de Pénélope, à la prose fulgurante.
      Peut être que le canard nous fera une livraison de cette sauce laquée..
      François Fillon a reçu au moins 140.000 euros pour des colloques à l ...

    • Fergus Fergus 20 février 12:42

      Bonjour, velosolex

      Le fait que ces rétributions son pour le moins opaques, c’est le moins que l’on puisse dire. Et ce n’est évidemment pas sain car comme vous le dites « N’est ce pas là une suspicion de vénalité , contre retour sur intérêt » ?


    • Patrick Samba Patrick Samba 20 février 16:11

      Bonjour,

      @Fergus
       "Et pour n’avoir pas tiré en temps utile les conséquences de la duplicité de son candidat, c’est la droite traditionnelle qui court le risque d’une brutale sortie de route le 23 avril.« 

      A vous lire Fergus on serait amener à penser que vous déplorez ce possible avenir ! Et pourtant cette situation n’est-elle pas justement le résultat logique du comportement habituel des représentants de la droite traditionnelle française qui ne trouve là que son représentant »normal«  ? N’y-avait-il pas avant lui un pire : Sarkozy ? Et avant lui un autre président qui, s’il est passé entre les gouttes, est bien connu pour avoir eu quelques casseroles ?

      Bref rien de plus »normal« . Et tant mieux s’il reste candidat avec mise sur la place publique de ses turpitudes délinquantielles, il aura moins de chance d’être élu, et il offrira plus de chance à un candidat de gauche si par bonheur il est unique (je ne parle pas bien sûr de Macron qui est de droite).

      Alors pourquoi un partisan de Mélenchon se plaindrait-il que »les caciques de LR aient préféré rester sourds et aveugles à l’effet dévastateur de ce scandale, au risque de payer très cher cette attitude indigne." ???

      Pourquoi un article encourageant à la démission de Fillon avant le 17 mars ???! Il y a des logiques que j’ai un peu de mal à saisir. Il suffisait pourtant de constater la corruption traditionnelle de la plupart de ces gens-là, point barre !


    • Fergus Fergus 20 février 17:44

      Bonjour, Patrick Samba

      « Pourquoi un article encourageant à la démission de Fillon avant le 17 mars ??? »

      Il ne démissionnera pas. Quant à cet article, il ne vise pas à sauver LR, mais à pointer du doigt l’incongruité que pourrait représenter, après Sarkozy, le fait d’avoir un président de la république comme Fillon. En cela, je ne parle pas politique, mais morale et éthique, au delà des clivages d’idées et des confrontations partisanes.


    • Dzan 20 février 23:02

      @Jeussey de Sourcesûre
      Oyez oyez bonnes gens. C’est très clair http://www.tv83.info/2017/01/27/fillon-la-video-qui-fait-tres-mal/


    • Roubachoff 24 février 04:00
      @Jeussey de Sourcesûre
      En plus de tout, une fois l’âge requis atteint, elle touchera une retraite pour ces emplois fictifs.

    • @Fergus

      si FILLON ou LE PEN passe nous subirons la meme sanction : GUERRE CIVILE AVANT FIN 2017


    • Fergus Fergus 24 février 10:40

      Bonjour, TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Je n’y crois pas du tout.

      Qui plus est, Le Pen n’a quasiment aucune chance, et elle le sait ; elle mise en revanche sur des dizaines de députés à l’Assemblée nationale.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 février 20:12

      @Fergus

      Or, d’après Louis-Marie Horeau, rédacteur en chef du journal, ce sont bel et bien les investigations de trois journalistes de l’hebdomadaire

      Et vous gobez aussi ce genre de balivernes ? A votre âge ! Croire au Père Noël ! Et pourquoi pas à la virginité perpétuelle de Marie tant que vous y êtes ?

      tout le monde (y compris ma belle-soeur) sait que leurs investigations se sont limitées à accuser réception des documents fournis par un ami de la morale...

      Merci pour ce grand moment de franche rigolade citoyenne ! Vous êtes aussi fort que Dugué et Cabot de La Loire réunis...


    • Jean Pierre 20 février 22:20

      @Robert Lavigue
      Le Canard ne citant évidemment pas ses sources, on ne peux savoir si les informations résultent d’un réel travail d’investigation ou d’informations venues de l’extérieur. De plus, dans ce dernier cas, on ne peux savoir d’ou proviendrait ces informations. Du gouvernement ? D’une partie de la droite hostile à Fillon ?

      Si vous n’avez aucune information fiable la dessus, vos certitudes méprisantes (« Tout le monde sait que ») n’engagent que vous.

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 21 février 09:41

      @Jean Pierre

      Si vous n’avez aucune information fiable la dessus, vos certitudes méprisantes (« Tout le monde sait que ») n’engagent que vous.

      L’avis de ma belle-soeur vaut bien celui de votre compère Fergus qui tente de faire accroire que ses enfumages sont des informations fiables !


    • gimo 22 février 09:49

      @Robert Lavigue


      aU LIEU de debattre un sujet ooooooo seul la critique est de mis  bien sur c’est plus facile
      et n"apporte rien de constructif

    • julius 1ER 20 février 08:51

      article assez juste dans l’ensemble bien qu’il y ait des « manques » tel l’argent touché par PF provenant de cette société d’édition qui est juste un renvoi d’ascenseur ....

      mais le plus grave ces 45 000 euros d’indemnités de licenciement pour un emploi fictif et là pas de réponse à ce jour ....

      sur quelle caisse est prélevée une indemnité de licenciement pour un emploi fictif ?????
      je doute que ce soit sur un budget provisionné par le Député lui-même parceque si c’est sur un autre budget cela veut dire qu’il y a complicité et de par ce fait on entre dans un système d’arrangements entr’amis ce qui veut dire en termes réels « corruption généralisée sur une grande échelle !!!!
       que dire aussi d’un ex 1er Ministre gérant une Société de Conseil .... servir l’Etat et servir des intérêts privés ......

       Fillon est peut-être au début d’une affaire mais il signe aussi la Fin de la 5ie République car comment ne pas remettre en question la place et le rôle d’un élu dans ce type de république lorsque l’on voit la longue liste d’élus condamnés ou pas car ayant bénéficiés de »non-lieu« .... en tous cas cela implique une remise en cause sévère de la durée des mandats et surtout » la professionnalisation" et le carriérisme de cette fonction d’élu  porte ouverte à toutes les dérives !!!!

      • Fergus Fergus 20 février 09:45

        Bonjour, julius 1ER

        « article assez juste dans l’ensemble bien qu’il y ait des « manques » »

        C’est vrai, mais mon objet n’était pas de dresser un tableau exhaustif des casseroles qui s’attachent au couple Fillon. Qui plus est, même si le caractère fictif de l’emploi de Penelope F à la Revue des Deux mondes ne fait guère de doute, il s’agit là de fonds privés détournés dans le cadre d’un rapport particulier entre deux hommes. Cela relève de la justice, évidemment, mais sans la caractère odieux du détournement de fonds publics par un usage délictueux du système en place.

        La question des indemnités de chômage est, vous avez raison, de le pointer, particulièrement choquante elle aussi. Nul doute que la presse d’investigations revienne dessus dans les prochaines semaines.

        Pour ce qui est de la société 2F,il appartiendra sans doute également à la justice de se pencher sur cette affaire, et notamment sur la date de constitution de 2F relativement aux fonctions publiques de Fillon.

        « en tous cas cela implique une remise en cause sévère de la durée des mandats et surtout » la professionnalisation » et le carriérisme de cette fonction d’élu porte ouverte à toutes les dérives !!!!"

        Le problème est que, faut d’accord à gauche et face à un éclatement du vote centriste entre Macron et Bayrou, la plus grand probabilité à ce jour est l’élection par défaut de Fillon en mai face à Le Pen. Ce n’est évidemment pas lui qui réformera les institutions dans ce sens. 


      • gruni gruni 20 février 09:03

        Bonjour Fergus


         « Fillon n’a pourtant pas perdu toutes ses chances. »
        Complètement d’accord, je pense même que sa présence au deuxième tour n’aura rien de fictif. Certes, il pourrait traîner cette affaire comme un boulet pendant tout son mandat. Ce qui ne devrait pas l’empêcher de mettre à exécution son projet, mais aussi pas mal de monde dans la rue.

        • Fergus Fergus 20 février 09:55

          Bonjour, gruni

          « je pense même que sa présence au deuxième tour n’aura rien de fictif. »

          C’est en effet ce que je viens d’écrire ci-dessus à Julius 1er. Malgré ses casseroles, Fillon garde une très bonne chance d’être élu. Ce serait, en termes d’éthique et d’image à l’extérieur, une catastrophe pour le pays.

          Pas sûr pourtant qu’il puisse mener à bien son projet « thatchérien » : élus dans de très mauvaises conditions et avec une légitime très amoindrie, il se heurterait sans doute à des oppositions particulièrement virulentes.

          Ne serait-ce que pour cette raison, les caciques de LR auraient dû le débrancher très vite et faire appel à Juppé, nettement plus consensuel dans l’électorat et compatible aves les vallsistes. A mon avis, ces caciques LR doivent trembler dans leurs braies car si Fillon échoue, cela ouvrira la porte à des législatives désastreuses et à un sanglant règlement de comptes.


        • ZenZoe ZenZoe 20 février 11:13

          @gruni
          Pareil. Je mets ma main au feu que ce sera Fillon le grand gagnant.
          Et il ne va pas faire de cadeaux aux Français, là aussi j’en suis certaine. Rien de pire qu’un sournois et un lâche lorsque qu’on le met au pouvoir. Gageons que sa première tâche sera de se mettre définitivement à l’abri de la justice, puis il se tournera ensuite vers une privatisation de la sécu comme prévu, puis une forte réduction des minima sociaux, une traque des chômeurs, bref, il va suivre son programme, et malheur à celui qui se mettra en travers de sa route.


        • ZenZoe ZenZoe 20 février 11:23

          @Bonjour Fergus,
          Je suis encline à penser qu’il va bien suivre son programme d’inspiration thatchérienne. Il vient d’ailleurs de révéler qu’il y a bien quelque chose de la dame de fer en lui, une rididité inflexible, une graine de dictateur, une capacité à suivre son chemin quelles que soient les embûches.
          Mais Thatcher avait pour objectif le redressement de la patrie et le retour de la fierté nationale (objectifs accomplis d’ailleurs), Thatcher était un chef, mais dans le bon sens du terme.
          Fillon a plutôt en tête le pouvoir pour le pouvoir et l’enrichissement personnel. C’est aussi un chef, mais dans le mauvais sens du terme.


        • velosolex velosolex 20 février 11:45

          @ZenZoe
          Le raidissement est une forme d’aberration, autant au niveau de son propre corps qu’au niveau de la relation avec les autres ; il dénote un refus de l’adaptation et de l’ouverture au monde. 

          Sans doute fait il l’affaire de ceux qui manquent d’équilibre, car en imposant une posture de garde à vous, il sursoit un temps à la demande de sens et à la panique, qui impose elle des mouvements désordonnés. 
          On peut imposer des remèdes de cheval à son jardin, en prescrivant des pesticides, c’est ce qu’à fait l’agriculture intensive, c’est ce qu’à fait Thatcher. 
          On obtient des résultats à court terme, en se moquant des ressources des autres, à travers l’opportunisme économique et fiscal. 
          Mais tout ou tard on est rattrapé par ce que l’on a semé, et l’histoire ne vous jugera pas de la même façon à court ou long terme. 
          Thatcher et Fillon sont des solutions du passé, pour affronter les problèmes de demain. 
          Semblablement à ce qu’était Pétain, à une autre époque. Ils nous rassurent deux minutes, et nous emmènent en enfer. 

        • velosolex velosolex 20 février 11:51

          @gruni
          Ce que fait Fillon ressemble à une sorte de coup d’état. Il se sert du chantage et de la menace pour rallier ses troupes. Les grognards protestent, mais suivent. Ils savent que le type est fou, mythomane, mais ils ont simplement peurs de perdre leur statut. Leur mandat est juste pour les servir, de la démocratie et de la france, ils s’en tapent. Par contre il faudra convaincre les électeurs ; et tout le monde ne s’appelle pas Poutine : Faut il que celui est reçu des promesses d’allégeance et d’intérets, pour s’acoquiner avec Fillon. Quand on sait comment il a pesé sur les élections américaines, malgré les dénégations des la CIA, ne voulant visiblement pas se faire accuser d’incompétence, il y a du souci à se faire. Verrons nous les premières élections françaises téléphonées de moscou ?...


        • Fergus Fergus 20 février 12:45

          Bonjour, ZenZoe

          « Fillon a plutôt en tête le pouvoir pour le pouvoir et l’enrichissement personnel. C’est aussi un chef, mais dans le mauvais sens du terme. »

          C’est le moins que l’on puisse dire !


        • BOBW BOBW 20 février 12:48

          @gruni : Attention ,tous les manifestants devront alors se protéger des policiers dévoués à leur monarque en mettant dans leur slip un gilet anti-matraque ou saucisson ! Sinon il va y avoir une épidémie généralisée d’hémorroïdes smiley !...


        • gruni gruni 20 février 14:16

          @ZenZoe


          Je crois aussi que plus le jour de l’élection va se rapprocher plus l’électorat de Fillon va faire bloc. Cependant, s’il y a une forte opposition populaire, il ne pourra peut-être pas aller aussi loin qu’il le voudrait dans ses réformes.

        • gruni gruni 20 février 14:24

          @velosolex


          "Verrons nous les premières élections françaises téléphonées de moscou ?...

          Ce qui est sûr c’est que les sites de RT et Spunik sont en campagne électorale pour Le Pen. Jusqu’où peut aller l’influence russe et une autre question. 

        • devphil devphil 20 février 16:56

          @gruni

          Le grand délire de la Russie qui s’occupe des affaires intérieures d’élections .....

          Regardez plutôt l’ingérence US à travers le monde via des coups d’état , des révolutions de couleurs , les écoutes des chefs d’état Européens etc ....

          Qu’en serait il si le Russes avaient été pris à ce petit jeu ...

          Pourquoi Kadhafi a été supprimé et la Lybie réduite au chaos ?
          Pourquoi La Syrie devait subir le même sort  ?
          Pourquoi l’Ukraine est déstabilisée ?
          Pourquoi l’Otan envoie des chars et des hommes en Pologne ?
          Pourquoi les Occidentaux n’ont jamais accepté le rattachement par référendum de la Crimée à la Russie ?

          Imaginons que ce soit la Russie qui agisse comme cela ?

          Quelle serait la réaction des occidentaux ???

          Délire anti Russe primaire suite à une décérébration médiatique et télévisuelle

          Philippe


        • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 20 février 20:27

          @Fergus

          A grand coup de front ripoublicain dans le c.. , les français pourrait bien voir FF gagner cette élection.


        • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 20 février 20:35

          @gruni

          RT et Sputnik (bouquet TNT ou simplement sur le net ?)

          face à BFM, Itélé, F24, F2, F3, C+, LCP, Arte, TMC, Euronews, LCI, France info

          mais peut-etre également BBC, NBC, CNN, Al Jazzeera...


        • Fergus Fergus 20 février 20:48

          Bonsoir, Aurevoiràjamais

          C’est l’hypothèse en effet la plus plausible en l’état.


        • Fanny 20 février 21:21

          @velosolex

          Thatcher l’épicière, intraitable avec les Irlandais en grève de la faim, m’était très antipathique. Cela dit, je me souviens de mes jeunes années dans l’industrie, discutant niveau de vie avec mes collègues britanniques : ils gagnaient un bon 30% de moins que nous, Français. Ensuite, ils nous ont bien rattrapés… Pour sûr, il n’y a pas que le niveau de vie, mais ça compte quand même.


        • Fanny 20 février 21:27

          @gruni
          L’audience de RT et Spoutnik en France est ridicule. Les politiciens qui font semblant d’être terrorisés par ces médias confidentiels me font pitié, tant les ficelles de leur propagande sautent aux yeux.


        • Fanny 20 février 21:56

          @Fergus


          « Fillon a plutôt en tête le pouvoir pour le pouvoir et l’enrichissement personnel. C’est aussi un chef, mais dans le mauvais sens du terme. »

          C’est le moins que l’on puisse dire !

          Je ne comprends pas que l’on puisse réduire et caricaturer un homme de la sorte. Jamais les dirigeants du CAC 40 n’ont été aussi avides et attachés au pouvoir. Mais la majorité d’entre eux sont motivés d’abord (c’est mon opinion) par le succès de leur entreprise, mesure de leur talent. Ils sont plus orgueilleux qu’avides. C’est vrai aussi des sportifs : ils veulent avant tout être le meilleur, les millions gagnés mesurant leur rang. Fillon a sans doute son idée de la France, opposée à celle de ses concurrents, qu’il place au dessus des dotations parlementaires et de ses ménages conférenciers.    


        • Fanny 20 février 22:00

          @Fergus

          « Fillon a plutôt en tête le pouvoir pour le pouvoir et l’enrichissement personnel. C’est aussi un chef, mais dans le mauvais sens du terme. »

          C’est le moins que l’on puisse dire !

          Je ne comprends pas que l’on puisse réduire et caricaturer un homme de la sorte. Jamais les dirigeants du CAC 40 n’ont été aussi avides et attachés au pouvoir. Mais la majorité d’entre eux sont motivés d’abord (c’est mon opinion) par le succès de leur entreprise, mesure de leur talent. Ils sont plus orgueilleux qu’avides. C’est vrai aussi pour les sportifs : ils veulent avant tout être le meilleur, les millions gagnés mesurant leur rang. Fillon a sans doute son idée de la France, opposée à celle de ses concurrents, qu’il place au dessus des dotations parlementaires et de ses ménages conférenciers.    


        • Fanny 20 février 22:04

          @Fanny
          Doublon involontaire. Excuses.


        • velosolex velosolex 20 février 22:56

          @Fanny
          J’ai quelques amis britanniques connus à cette époque et qui ont quitté l’Angleterre, pour ces raisons même. Le niveau de vie ?...Moi je raisonne en qualité de vie. Une des raisons du brixit est liée justement à la baisse de cette qualité ; L’Europe n’en ai nullement responsable. C’est le libéralisme économique et le dumping social, faisant rivaliser les polonais et les anglais, dans la segmentation des petits boulot, où l’on est payé maintenant à la mission, qui est responsable du désastre. 

          Filllon, cet imbécile plein de morgue et recroquevillé sur ses propres intérets et ménageant ses copains, dans un régime de connivence mafieuse et affairiste, veut instaurer sur le modèle Thatcher, la planche à savon pour les pauvres, et les chemises blanches pour les bourges. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires