• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > France : Adieu MoDem au gouvernement ! Bayrou et de Sarnez démissionnent (...)

France : Adieu MoDem au gouvernement ! Bayrou et de Sarnez démissionnent pour sauver la face

Alors que Richard Ferrand a été exfiltré à la direction du groupe LREM à l’assemblée, afin tout de même, de rester dans le système politique du "pas moral mais légal". Madame Goulard, ex ministre des armées a démissionné hier. Aujourd’hui c’est au tour de François Bayrou, ministre de la Justice et Marielle de Sarnez ministre des affaires européennes de démissionner.

A peine un mois après l’entrée en fonction du gouvernement Macron 1, précédent le remaniement en cours, ce ne sont pas moins de quatre ministres sur dix-huit qui ont démissionné devant ce qui se profile être un énième scandale politique. Les rats quittent justement le navire avant de se ridiculiser comme l’avait fait Cahuzac en son temps.

Ces démissions qui se succèdent n’augurent rien de bon pour le MoDem (source Le Parisien), qui d’ailleurs a toujours été un parti politique en carton (comme la plupart des partis politiques en marche, je vous l’accorde).

Alors que François Bayrou devait porter le projet de loi sur la moralisation politique, voilà que tout comme sa collègue Marielle de Sarnez ou comme son concurrent François Fillon (voir encore pour une bonne partie du cercle politique vu que c’est légal hein…), auraient jugés utile de prendre des collaborateurs dans leur entourage proche. Oui Oui… Le coup de l’étudiant en droit qui aide Papa ministre dans les discours, le coup de la cousine qui fait trois photocopies ou encore de la femme qui serait rédactrice invisible dans un journal qui ne l’a jamais vu dans ses locaux…

Mais dans cette histoire, les politiques, les journalistes et les magistrats ne seraient-ils pas tous en train de se monter, un peu, les uns contre les autres ?

Entre une Justice qui commence son travail juste avant une élection présidentielle, un président élu par les médias mais qui veut sélectionner ses journalistes, un Canard qui fait couler des ministres, des magistrats qui indirectement interviennent sur la perception de la moralité qu’ont les électeurs de certains politiques, à l’image de François Fillon pendant la campagne.

Le jeune Président, grand gagnant qui pour l’instant passe à travers toutes les gouttes, va devoir taper dans le dur, avec une majorité parlementaire acquise. Il va devoir s’attaquer à la nouvelle loi travail, aussi dit « Arbeit macht frei », car oui, le travail rendrait apparemment libre d’après les proches collaborateurs du MoDem qui touchaient un petit pécule pour pas faire grand-chose…

Les politiques osent vraiment tout, au vu et au su de tous, n’est-ce pas le début d’un cycle aussi dégoutant que fantastique ? Un cycle où l’on verra les journalistes trainer dans la boue des politiques devenues aussi corrompus qu’impuissants ?

Reste que la pomme gouvernementale Macron 1 a pourri en l’espace d’un mois. Un ministre de l’injustice borné et sans intégrité devenu censeur de radio. Un ministre de la non Cohésion, dit « socialiste » mais qui aimait bien les montages juridiques pour ne pas s’enrichir (vu que c’est sa femme…). Et une ministre des Armées et une ministre des affaires Européennes qui employaient leurs proches ou mouillaient de près ou de loin à de telles combines.

Voilà où nous en sommes !

 

« Un pour tous ! Tous Pourris » - Devise politique française

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 13:21

    Pour qu’un gouvernement dure plus d’un mois après la prise de fonctions du président de la république, il suffit d’inverser l’ordre entre les présidentielles et les législatives, ou, encore mieux, que le président soit élu par les grands électeurs.


    Quant au costume en téflon anti-adhésif du prince charmant, il lui garantit que rien n’attache, même les éclaboussures, mais reste à connaître sa résistance à l’arrachage et aux frottements !

    • Fergus Fergus 21 juin 13:40

      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

      « il suffit d’inverser l’ordre entre les présidentielles et les législatives »

      Oui, ou encore mieux : abandonner le système présidentiel (quasi inexistant en Europe) pour un régime parlementaire, avec comme chef de l’exécutif (en l’occurrence Premier ministre) le leader du parti vainqueur des législatives, système qui est en place dans l’écrasante majorité des démocraties occidentales.



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 13:49

      @Jeussey de Sourcesûre

      ... et c’est pour ça que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il faut s’attendre, dans cinq ans à voir élire en France l’équivalent de Trump ! Pourquoi pas Tapie ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 14:00

      @Fergus

      ije n’ai pas fait le compte, mais j’ai l’impression que « l’écrasante majorité des démocraties occidentales » est constituée de royaumes, non ?.

    • Leonard Leonard 21 juin 14:01

      @Jeussey de Sourcesûre

      Plutôt un Lagardère ou un Niel... c’est plus facile quand on contrôle des medias ;)

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 15:21

      @Leonard

      Merci, ça ne m’était pas venu à l’esprit, mais maintenant que vous le dîtes, ça parait évident.
      Lagardère parait plus crédible : Niel est trop cosmopolite.
      Et puis, « Lagardère », ça fait "trois mousquetaires, d’Artagnan, Dumas...
      Si Fanfan la Tulipe se présentait, il serait élu aussi.


    • Fergus Fergus 21 juin 16:11

      @ Jeussey de Sourcesûre

      Monarchie ou République, peu importe dès lors que le régime est parlementaire et l’exécutif confié au Premier ministre issu du parti vainqueur des élections générales, le chef d’état (roi ou président élu) n’ayant qu’un rôle de gardien des institutions.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 16:48

      @Fergus

      nan mais j’disais pas ça pour déconner :
      quitte à avoir une potiche, autant faire l’économie des frais de sélection , de garde-robe, de cours de maintien et de nouvelles photos ! En plus, c’est bon pour la dette, parce que les agences de notation considèrent le pays comme stable, ils mettent un A et le taux de remboursement d’emprunt est faible...
      pendant qu’on y est, on pourrait diviser par deux (ou trois ?) le nombre députés : pour faire passer tout à coups de 49.3, ils deviennent un peu superflus, ces gens-là.

    • Fergus Fergus 21 juin 13:36

      Bonjour, Leonard

      Les ministres Modem ont sans doute démissionné pour anticiper les mises en examen quasiment inévitables qui vont leur tomber sur le râble. Personne ne s’en plaindra, et surtout pas Macron qui aurait pu être contraint à un 3e gouvernement dans quelques jours ou quelques semaines.

      « le travail rendrait apparemment libre d’après les proches collaborateurs du MoDem qui touchaient un petit pécule pour pas faire grand-chose… »

      De qui parlez-vous ? Les assistants parlementaires payés sur les fonds européens n’ont apparemment que peu ou pas travaillé pour l’UE, mais ont en revanche fourni un vrai travail pour leur parti. Ce n’est pas leur inaction qui est reprochée dans cette affaire, mais le fait que l’employeur réel ne soit pas forcément celui qui a bénéficié du travail.

      Cette affaire est d’ailleurs du pain béni pour tous ceux qui veulent voir évoluer les choses en matière d’éthique car la « loi de moralisation » est de plus en plus urgente et nécessaire.


      • Leonard Leonard 21 juin 14:00

        @Fergus


        Et bonjour dsl 

      • Leonard Leonard 21 juin 13:59

        Fergus vous pensez honnêtement qu’un travail de ce type soit harassant ?

        Et que tout euro soit mérité ? 
        C’est ce que j’ai voulu souligner.

        La moralisation politique est urgente et nécessaire certes mais elle est le constat d’aveux d’échec de la mesure pour nos politiques actuels qui font passer leur patrimoine personnel avant l’intérêt général...

        • Sozenz 21 juin 14:03

          @Leonard
          il y a très rarement de la morale en politiue surtout actuellement . ou les personnes y trouve surtout des opportunités ...
          ç a change sa veste pour une place . et si tu ne changes pas ta veste tu sors du circuit ..
          Now , c est macron ou rien puisque le haut de panier a voulu macron >...

          ton choix c est pensée unique ou siege ejectable .
          certains on une etique d autres pas ...
          vous savez qui vous allez trouver .


        • Fergus Fergus 21 juin 16:20

          @ Leonard

          « vous pensez honnêtement qu’un travail de ce type soit harassant ? »

          Si l’on en croit les témoignages, il l’est en tous les cas pour les assistants de députés très impliquées dans leur fonction, particulièrement ceux qui travaillent en commission sur des dossiers très complexes.

          Mais comme dans tous les métiers, il est certainement aussi des postes qui s’apparentent plus à des sinécures, voire à des jobs de secrétariat amélioré qui ne nécessitent pas de technicité particulière.

          « nos politiques actuels qui font passer leur patrimoine personnel avant l’intérêt général »

          Précisément, c’est ce qui est en train de voler en éclats. Espérons-le...


        • Sozenz 21 juin 13:59

          macron a eu son image de centriste les temps des elections .
          tout bénéf pour macron .
          go pour la mise en place d’ un gouvernement sans nom . qui ne doit surtout pas en avoir .
          mettre une vraie étiquette aurait fait fuir tous les moineaux . ...

          je trouve amusant que le choix de macron se soit fait pour des personnes aussi ... euh , comme dire ? critiquable . bayrou depuis tout le temps les gens le traitent de cretin en plus ... 
          donc quelque part c est très bien .. un homme girouette qui prend le vent , c est somme toute logique .
          voyons voir pour les deputés ...
          faut vraiment pas mettre son nez dans cette fosse à purin ... 

           


          • jobmoro 21 juin 16:43

            Bis repetita...

            Tant que durera la « profession » de politique, la corruption ne pourra disparaître... 
            UN SEUL MANDAT pour tous . Point !.
            Nous sommes plus de 4O milions de citoyens électeurs, largement de quoi fournir des palanquées de parlementaires, maires et autres « élus » en charge du « bien commun » ...Chacun son tour... on en aurait pour des siècles avant que tous les citoyens y passent !!!
            Ne pas prétendre que les néophites seraient nuls !!! Ils ne peuvent être plus nuls que ceux qui étaient aux commandes depuis un demi siècle... passé à détricoter les acquis issus du CNR, de la résistance !!!
            ciao et bon vent... celui qui décoiffe !
            jobmoro

            • TSS 21 juin 19:15

              En E&L ,de la Raudière(LR) ,châtelaine de Villebon ,se presentait contre

               Huward(PS) qui se reclamait de la majorité presidentielle A peine elue,

               elle se tire chez Micron ! ceux qui ont voté pour elle doivent être fous de joie !!

               En ce qui concerne le MODEM ,Micron avait besoin de Bayrou jusqu’au 2ème

               tour des legislatives desormais il peut(il veut) se passer de lui surtout qu’il

               recupère les LR collabos... !!


              • TSS 21 juin 19:21

                 De plus faire passer l’etat d’urgence dans la loi ordinaire,c’est largement

                aussi important que la loi travail et ça denote un president aux penchants

                 totalitaires... !!

                 


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 juin 20:31

                  Ce n’est que le début du début...


                  Vous savez peut-être comment ont été les 4e, 3e... républiques ? 
                  Et peut-être même que vous avez quelques connaissances de l’histoire qui se rapporte à la naissance de la Ve ?

                  Une Ve qui aura raison de la France ! Elle a disparu mais elle est toujours là et elle refusera et le changement et la transition !



                  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 09:05

                    qu’ils démissionnent ça arrange Macron, de toute façon ils touchent encore pour 6 mois leur salaire ministériel plein pot .......


                    • dominique 22 juin 09:10

                      Pour un mouvement qui se veut « moral » c’est pas mal. J’ai l’impression que ce gouvernement va resembler à « Plus belle la Vie » donc aussi nul


                      • zygzornifle zygzornifle 22 juin 14:48

                        @dominique



                         c’est « Macron est dans le pré » .....

                      • zygzornifle zygzornifle 22 juin 14:53

                        Bayrou on peut dire ce que l’on veut sur lui était le seul du gouvernement a avoir sa propre personnalité non formaté et capable de dire non a Macron , maintenant la voie est libre il ne reste plus que les mous du genoux spécialisé dans les courbettes et les mouillettes a répétition , il ne vas pas manquer de quoi s’essuyer en cas de gastro notre Macron.... 


                        • Sozenz 22 juin 17:36

                          les hommes ne sont que des marche pieds aux plus gros et gourmands .

                          que chaque personne regarde sur qui il marche et qui il a au dessus de lui ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires