• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François ASSELINEAU candidat du FREXIT progressiste ? pour le moins on peut (...)

François ASSELINEAU candidat du FREXIT progressiste ? pour le moins on peut en douter ! analyse du programme de l’UPR

ASSELINEAU candidat du FREXIT ? il faut en douter. Candidat pro système ? c’est certain.

Si l’UPR se proclame ni de droite ni de gauche, il faut constater que ce mouvement ne se soucie guère de défendre les travailleurs. Trop clivant, parait-il, que de satisfaire les aspirations sociales, écologiques et démocratiques des millions de travailleurs de notre pays, qui sont les 99% du peuple. Malgré ses dizaines de milliers d’adhérents revendiqués, ce mouvement a ainsi brillé par son absence lorsque les travailleurs se faisaient matraquer et embastiller en résistant à l’euro-loi Travail au printemps dernier (pas une pancarte vue dans les manifestations, pas une affiche collée à ce moment-là, par contraste avec l’énergie déployée en ce moment pour mener la campagne électorale de leur leader). Au contraire, son chef ASSELINEAU vilipendait la CGT lorsque les travailleurs d’Air France se sont défendus contre l’euro-liquidation de leur boîte, se bornant à indiquer qu’une condamnation des syndicalistes serait dangereuse, car elle risquait d’augmenter la conflictualité…Citons ASSELINEAU en octobre 2015, sur sa chaîne Youtube, dont chacun pourra constater que les propos n’étaient guère différents de ceux du MEDEF, du gouvernement et des éditocrates pour condamner les travailleurs et justifier les plans de licenciements chez Air France tout en traitant ouvriers, hôtesses, stewards et pilotes d’Air France de feignants privilégiés.

« [les dirigeants d’Air France] ont été pris à parti par certains salariés mécontents. Ils se sont jetés sur les deux dirigeants, leur ont arraché leurs costumes, lacéré les chemises, enfin bon, on aurait presque cru que c’était Johny Halliday en 1963 sauf que là c’était pas sympathique, c’était pas des fans, c’était des salariés dont on avait l’impression qu’ils étaient prêts à lyncher les deux cadres dirigeants. La première chose qu’il faut dire c’est que nous sommes dans un état de droit, normalement on est dans un état civilisé, on ne peut pas approuver ce genre d’attitude. Il faut pas exagérer. C’est de l’inconséquence quand je vois tel ou tel responsable politique trouver que c’est normal. Il faut pas exagérer. Je dirais en plus qu’il ne faut pas oublier que les deux cadres molestés ne sont pas les cadres qui décident (..) il y en a un qui est DRH l’autre je ne sais plus exactement ce qu’il est, il est peut être gestion finance(sic !) mais c’est pas le président de l’établissement et ce ne sont pas les actionnaires. (…)
Je ne suis pas un apôtre de la mauvaise gestion qu’il ait fallu faire des efforts à Air France, c’était bien naturel (sic) c’est vrai sans doute que certaines mauvaise habitudes avaient été prises (sic !) du temps où le transport aérien était extraordinairement réglementé avec une espèce d’oligopole de quelques grandes compagnie aériennes (…) » ASSELINEAU sur sa chaine Youtube – octobre 2015

Chassez le naturel et le mépris de classe revient au galop.

L’artifice de l’ART 50 pour bloquer la sortie de l’UE, et permettre à l’oligarchie capitaliste de conserver la main sur le pays

Les communistes du PRCF – qui fort heureusement n’ont pas attendu 2007 pour commencer à militer pour la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN poursuivant le combat des communistes à l’époque de Duclos et Marchais – avaient dû dès 2014 mettre en question la communication passablement unilatérale et agressive de ce mouvement. Encore récemment, www.initiative-communiste.fr et le PRCF constataient et dénonçaient preuves à l’appui comme d’autres mouvements pour la sortie de l’UE (M’PEP, PARDEM …) la voie sans issue et trompeuse proposée par l’UPR pour le FREXIT – l’article 50 – qui interdit de fait la sortie rapide, efficace et opérationnelle de l’UE et de l’Euro.

L’UPR LE MOUVEMENT DE LA DIVISION DU FREXIT

Quant à se réclamer du Conseil National de la Résistance… il faut ici préciser quelques éléments de l’histoire récente qui devraient éclairer gaullistes républicains sincères, progressistes, communistes et syndicalistes.

Peu après que M. ASSELINEAU eut quitté l’UMP en indiquant qu’il faisait une croix sur ses engagements passés, les militants du PRCF qui ne craignent pas le débat organisent dans le cadre de l’Université Populaire Ch’ti Guevara en 2009 un débat avec cette personnalité alors étonnante qui vient de reprendre l’appel à la sortie de l’UE que les communistes du PRCF sont alors les seuls à porter depuis sa création en 2004. Bien sûr, les désaccords apparaissent déjà nombreux, mais il est significatif de mentionner ce point qui démontre que ASSELINEAU n’a rien inventé en parlant de sortie de l’UE, qu’il ne pouvait ignorer que les communistes du PRCF étaient les premiers et les seuls à avoir toujours mené la lutte pour la sortie de l’UE. Y compris lorsque M. ASSELINEAU était encore dans les cercles dirigeants appliquant les ordres de BRUXELLES / MEDEF. On ne saurait donc accuser les communistes et le PRCF ni de sectarisme ni de manque d’esprit de responsabilité.

De fait de 2009 à 2017, au contraire, le PRCF va déployer une énergie considérable pour construire et faire vivre, dans l’action unitaire, un large rassemblement respectueux du débat démocratique et des sensibilités de chacun, un front populaire mobilisant l’ensemble de l’arc des organisations communistes, progressistes, ou gaullistes républicaines pour la sortie de l’UE de l’Euro et de l’OTAN, un front que l’UPR refusera systématiquement de rejoindre en préférant le cavalier seul. Pour ne citer quelques exemples quelques dates et mobilisations significatives.

  • En 2012, dans la manifestation nationale pour refuser le TSCG, l’UPR brille par son absence. Les communistes du PRCF sont quasiment les seuls, avec le POI, à appeler à sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN. Lorsqu’en 2012/ 2013 les communistes du PRCF, les progressistes du M’PEP, les gaullistes des Clubs Penser la France se rapprochent pour lancer ensemble une initiative nationale pour un nouveau CNR, l’UPR refusent de facto toute initiative de ce genre. Le combat de l’UPR, c’est la présidentielle pour ASSELINEAU et rien d’autre, explique-il alors. C’est donc avec un UPR absent (occupé à préparer sa participation à la mascarade des élections européennes) qu’un appel pour un nouveau CNR est lancé en juin 2013 par le PRCF, le M’PEP et les CPF, recueillant en quelques semaines plusieurs milliers de signatures et sous l’égide d’un très large comité de personnalités de toutes sensibilités, témoignant d’un esprit pleinement conforme à celui de résistance pour la libération des travailleurs de France qu’était celui du CNR. Cet appel, très simple (à lire en cliquant ici), appelle alors à la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN. Un appel que l’UPR ignore… témoignant alors clairement que la lutte, à la fois unitaire et plurielle pour le FREXIT, n’est pas sa priorité.
  • En 2014, le parti d’ASSELINEAU fait le choix d’une campagne individualiste lors de l’élection européenne. Pourtant un large front là encore, réuni sous l’égide du CNR-RUE – dont les communistes du PRCF sont une des forces motrices – mène une solide et claire campagne pour la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN, dénonçant la mascarade de ces élections européennes qui ne visent qu’à masquer le caractère antidémocratique de l’Union Européenne, véritable dictature du Capital. Qu’importe, l’UPR refuse là encore une unité d’action pour le FREXIT, préférant légitimer le système pour un résultat électoral bien maigre. Tandis qu’une très large majorité de Français choisissaient l’abstention. La priorité de l’UPR là encore : se faire connaître auprès des maires pour qu’ASSELINEAU puisse se présenter à la présidentielle en 2017… qu’importe le rassemblement d’un front commun pour le FREXIT, au-delà des ambitions personnelles.
  • En 2015, là encore, les troupes de l’UPR ignorent les initiatives prises notamment par les communistes pour faire du 29 mai 2015, 10 ans du NON de 2005, un événement pour la sortie populaire et démocratique de l’UE (manifestation du 31 mai 2015).
  • Dans la foulée, avec un large collectif de personnalités, communistes et non communistes, le PRCF lance à l’automne 2015 une campagne de pétition pour l’organisation d’un referendum pour le FREXIT, concomitamment au débat pour le BREXIT. Plusieurs milliers de travailleurs partout en France signent en quelques semaines cette pétition ouverte, rassembleuse et démocratique. Une pétition boudée par l’UPR qui reste l’œil fixé sur la présidentielle ; Là encore, la priorité de l’UPR c’est la candidature Asselineau à la présidentielle alors que la démarche qui conduisit au CNR à l’initiative de Jean Moulin était une démarche de rassemblement dans la pluralité.

De 2007 à 2017, si l’UPR a décliné scrupuleusement son action pour atteindre son objectif -qu’ASSELINEAU soit candidat à la présidentielle – c’est malheureusement en dédaignant les conditions d’un pluralisme politique permettant à chaque composant de l’arc anti-Maastricht d’apporter sa propre originalité à cette construction : chose particulièrement nécessaire pour que la classe ouvrière, principale victime de la « construction » européenne et principale force motrice du nécessaire Frexit progressiste, puisse jouer son rôle sans être d’emblée priée de jouer les fores d’appoint à un « homme providentiel ». Dans ces conditions, les appels intéressés aux communistes fréquents en ces périodes propices au racolage électoral ne doivent laisser aucun militant communiste, aucun syndicaliste, aucun travailleur dupe. En pratique et dans les faits, pour bâtir un nouveau Conseil National de la Résistance (CNR), c’est bien vers un nouveau CNR rassemblant plusieurs forces populaires dans l’égalité des droits, en en mettant « le monde du travail au centre de la vie nationale » (comme y invitait le CNR en 1944) qu’il faut se tourner. Cette méthode est indispensable pour que le Frexit s’oriente d’emblée dans une direction progressiste, susceptible de casser l’élan du FN et de mobiliser les dizaines de millions d’ouvriers et d’employés qui doivent faire le lien entre l’indépendance nationale et la reconquête du progrès social.

Analyse du programme de l’UPR : entre les lignes, des mesures de droite.

A 30 jours de la présidentielle, l’UPR – à la différence du PRCF – n’a pas encore de programme définitif, mais une version provisoire datant du 24 mars susceptible de subir des modifications (sic !). Bref, il faut ici se demander ce que sera le contenu final de ce programme. On ne reviendra pas ici sur la présentation biaisée et erronée de la composition réelle du CNR, si ce n’est pour dire que si le souverainisme issu du gaullisme peut représenter l’aile droite du CNR, les organisations communistes ou syndicales (le PCF et la CGT d’alors) sont elles totalement absentes de ce mouvement, qui s’apparente dans les faits à un parti classique de la droite. Et pour cause puisque comme ces dernières années le prouvent l’UPR s’est toujours refusée à la moindre constitution d’un front avec d’autres organisations.

Le programme de l’UPR commence par un rappel, soulignant les pouvoirs d’exception du Président, issu d’une constitution de la Ve république dont les Français savent le caractère profondément antidémocratique et qui n’est pas pour rien dans la crise que traverse le pays. De fait, cette constitution, établie pour interdire l’accès aux pouvoir des communistes par les urnes, permet aux partis du système de se partager le pouvoir, et de violer ensemble les décisions du peuple comme en 2007 le vote NON de 2005 ou avec les 49.3 du gouvernement PS imposant l’euro-loi Travail, à la suite des 49.3, pour imposer la casse des retraites. Conscient cependant du rejet de ces institutions antidémocratiques, l’UPR indique vouloir entreprendre une grande réforme constitutionnelle soumise à referendum, dont les contours et les objectifs ni même les modalités d’élaboration ne sont précisés. On est loin ici du processus démocratique reposant sur une constituante tel que proposé de longue date par le PRCF et que développe pour sa part le candidat MÉLENCHON.

Pour que chacun se fasse librement une idée, et parce que personne ne doit craindre le débat, à la rédaction d’Initiative Communiste, on a analysé le contenu de ce programme, qui loin de l’esprit du programme du CNR reprend dans les faits nombres de mesures classiques de la droite et du MEDEF. Un programme proclamant donc de façon marketing que tout doit changer mais qui dans les faits ne change pas grand chose pour les travailleurs.

Jugez donc sur pièces ce que propose l’UPR dans son programme :

  • Doublement des dépenses militaires ( de 1,6% à 3% du PIB), sans aucune précision du rôle des armées françaises. Cette mesure est donc identique à celle proposée par les bellicistes aux ordres de l’OTAN (HAMON, FILLON, LE PEN, MACRON…
  • Mesures 34 et 58 : des nationalisations sont proposées (TF1, autoroutes, distribution d’eau par Veolia et Vivendi). mais rappelons que le candidat ASSELINEAU a indiqué qu’elles pouvaient n’être que partielles, ce qui revient à très fortement en diminuer la portée, rappelant à bien des égards les promesses de F. Mitterrand. Les autres sociétés publiques privatisées ces dernières années (EDF, GDF, France Telecom …) ne sont pas visées ici. Ni aucun des grands moyens de production (Alsthom, Renault, PSA ….). On peut d’ailleurs se demander pourquoi l’UPR propose la nationalisation de TF1 mais ne veut inscrire le principe constitutionnel de propriété publique que pour les deux premières chaines de télévision. Cela veut-il dire que la privatisation des autres (et nombreuses) chaines et radios du service public est possible ? un flou qui en dit long sur les priorités de l’UPR qui vont à l’encontre du programme du CNR.
  • Mesure 39 : placer le cadre des négociations économiques exclusivement sous le régime de l’OMC, une organisation inféodée aux dogmes de l’ultra libéralisme.
  • Mesure 47 : ici le programme revient sur les lois de décentralisation concernant les régions, il n’est pas question de revenir en revanche sur les créations d’euro métropoles consacrant la disparition de l’échelon départemental, et l’ensemble des autres mesures de décentralisation vers les EPCI (communauté de communes et leurs extensions).
  • Mesure 57 : absence de hausse des salaires : l’UPR propose uniquement une augmentation du smic net (à 1300€) mais compensée par une baisse des cotisations sociales patronales c’est à dire une baisse du salaire indirect. Mettant donc en danger la sécurité sociale et les caisses de retraites. C’est là la mesure classique et caractéristique de la droite libérale, de Macron à Fillon en passant par Le Pen, correspondant aux revendications du MEDEF.
  • Mesure 62 : conscient de l’opposition populaire massive aux lois Macron et El khomri, l’UPR propose leur abrogation, mais se range derrière un très flou principe de garantie de la « protection accrue du statut du salariat ». Qui vole en éclat lors que Asselineau interrogé sur les 35h déclare par exemple sur la chaine LCP qu’il est pour libéraliser la durée du travail et assouplir le code du travail… Ce que formule de façon cynique la mesure 63 qui concernant le code du travail vise à « réduire substantiellement le nombre de normes afin de recentrer la réglementation vers un corpus de règles d’ordre public fondamentales ». Ce qui renvoie donc le reste à la négociation entreprise par entreprise, salarié par salarié, et qui revient donc en pratique à rétablir la loi travail.
  • Mesure 68 : l’UPR veut la fin du monopole syndical aux élections professionnelles, soit la possibilité pour les patrons de choisir et présenter leurs délégués syndicaux jaunes. C’est là encore une des revendications historiques du MEDEF.
  • Mesure 70 : dans un esprit ultralibéral marqué, le programme de l’UPR prévoit de renforcer l’actionnariat populaire.
  • Mesure 72 : à l’opposé de l’indispensable et et urgente augmentation générale des salaires, l’UPR se propose de renforcer encore plus les allégements de cotisations patronales. Qui ont pourtant prouvé leur échec à créer des emplois mais leur efficacité à mettre en danger la Sécu et remplir les coffres dans les paradis fiscaux des actionnaires.
  • Mesure 74 : et pour faire bonne mesure, l’UPR annonce la conservation du CICE… il faut bien remplir les coffres des multinationales. Et surtout ne pas remettre en cause l’une des mesures résultant directement des GOPE que l’UPR fait mine de dénoncer.
  • Mesure 101 : le programme de l’UPR acte la conservation des contres-reformes des retraites imposées par l’UE avec donc 41 années de cotisation et le report à 65 ans à terme de l’age de départ à la retraite. Les travailleurs apprécieront.
  • Mesure 106 : pour résoudre les problèmes dramatiques d’accès aux logements, là encore une mesure marquée très à droite, visant à accélérer les procédures d’expulsion.
  • Mesure 119 : exemple parmi d’autres de mesures « environnementales » du programme de l’UPR, il s’agit ici d’un alignement de formule creuse, de la plus belle veine de la langue de bois d’énarque, jugez plutôt de la clarté et de l’efficience des propositions comme » mettre à profit les services éco-systémiques dans la construction, l’organisation du territoire et le paysage ». Les travailleurs et l’environnement seront donc sauvés de la sorte de l’exploitation capitaliste qui écrase l’humanité tout en détruisant la planète !
  • Mesure 138 : Cette mesure proclame l’objectif de « favoriser le développement de la recherche en la dotant de moyens nécessaires », il n’est pas question ici de séparation entre recherche privée (Monsanto par exemple) ou public (INRA), cette proposition creuse pourrait figurer dans le programme de Macron.
  • Mesure 143 : cette mesure vise le rétablissement de prix d’excellence. Pour autant, si la valeur du diplôme est célébrée, rien n’est dit de la nécessité de défendre les diplômes nationaux seule garantie de l’égalité de tous sur tout le territoire.
  • Mesure 144 : un bel exemple de lapalissades creuses concernant l’école primaire. « donner la préférence aux méthodes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture ayant fait leur preuve ».
  • Mesure 178 : « Nationaliser temporairement Airbus group »… après les nationalisations partielles, c’est la nationalisation temporaire. Il ne faudrait surtout pas priver les monopoles capitalistes de leurs profits sur les armes…
  • Mesure 179 : à l’opposé d’une politique de coopération internationale respectueuse de la souveraineté des peuples, l’UPR reprend les antiennes du néocolonialisme et de la Françafrique avec pour objectif « la défense des intérêts français au Maghreb, au Machrek et dans la zone saharo-sahélo guinéenne ».
  • Mesure 180 : loin du flou sur les sujets sociaux, le programme militaire de l’UPR c’est deconstruire trois porte- avions. Un outil coûteux et pas très utile pour une armée défensive. Pour comparaison, la Russie et la Chine ne disposent que d’un seul porte-avions.
  • Mesure 190 : sur le plan judiciaire également, le programme de l’UPR reprend les mesures classiques de la droite, en prévoyant de durcir massivement les peines (révocation automatique du sursis, suppressions des réductions de peine, suppression des possibilités d’adaptation des peines.
  • Mesure 198 : l’UPR propose d’organiser trois référendums (politique énergétique de la France, dette publique, immigration). Bref, l’UPR propose, ni plus ni moins comme l’UMP de Sarkozy où a longtemps émargé ASSELINEAU, que de refaire de l’immigration un « problème »… hautement clivant, en décalant de fait le débat politique sur la souveraineté nationale sur un débat explosif qui, dans les conditions présentes, ne peut que diviser le pays et nourrir la xénophobie.

Quant à la proposition-phare de M. Asselineau, « sortir de l’UE en activant l’article 50 », elle est faussement radicale. L’article 50, ce sont deux années de palabres pilotées par l’UE, où le pays « sortant » est écarté des discussions pendant que les règles de l’UE continuent de jouer et que les réformes progressistes attendues par le peuple sont de fait gelées : si l’on veut tuer net l’élan populaire pour le Frexit, ou si l’on veut un Frexit de droite, à l’anglaise et finalement « euro-compatible », il faut en passer par cette méthodologie profondément attentiste. De vrais indépendantistes n’ont que faire d’une négociation sur la souveraineté nationale  : inaliénable par nature, la souveraineté nationale ne se négocie pas, elle se prend. Nous avons d’ailleurs signalé à ce sujet notre désaccord avec la mécanique « plan A/plan B » chez J.-L. Mélenchon, mais du moins ce dernier proclame-t-il que DES SON ARRIVEE au pouvoir, il sort de l’OTAN et suspend les traités européens pour appliquer ses réformes progressistes, ce qui équivaut à une sortie de fait, quitte à avaliser ensuite la sortie de droit. La sortie par l’article 50 est donc faussement « radicale ». La vraie radicalité, c’est la dynamique unitaire des quatre sorties, euro, OTAN, UE, vers la rupture anticapitaliste, avec le monde du travail comme sujet principal du processus politique. Et cela implique de lier le Frexit au syndicalisme de lutte, aux résistances sociales… et à la reconstruction par la classe travailleuse de son parti de combat : le parti communiste. Inutile de dire qu’il ne faudra pas trop compter sur l’UPR pour ouvrir ce débat…

JBC pour www.initiative-communiste.fr
Pour le Frexit, clair, net et démocratique, rejoignez le PRCF


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

314 réactions à cet article    


  • Tall Tall 6 avril 2017 18:44

    Encore un article pour diviser les souverainistes ?

     
    Ce sont les européistes qui gagnent à ce jeu-là

    • JL JL 6 avril 2017 18:55

      @Tall, 

       
      diviser les souverainistes ? La belle affaire.
       
       Bien plus grave est la division des victimes de l’UE, cet outil au service des multinationales et de la finance internationale. 
       
       Et qui divise ces 99%, sinon ce groupuscule partisan d’Asselineau ?!

    • Sparker Sparker 6 avril 2017 18:55

      @Tall
      De vrais indépendantistes n’ont que faire d’une négociation sur la souveraineté nationale  : inaliénable par nature, la souveraineté nationale ne se négocie pas, elle se prend. Nous avons d’ailleurs signalé à ce sujet notre désaccord avec la mécanique « plan A/plan B » chez J.-L. Mélenchon, mais du moins ce dernier proclame-t-il que DES SON ARRIVEE au pouvoir, il sort de l’OTAN et suspend les traités européens pour appliquer ses réformes progressistes, ce qui équivaut à une sortie de fait, quitte à avaliser ensuite la sortie de droit. La sortie par l’article 50 est donc faussement « radicale ».


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:07

      @Tall


      Prends ta cape et ton épée ! On sort de l’UE avec notre bite et notre couteau...

      Vive la France ! Vive la souveraineté...



    • Tall Tall 6 avril 2017 19:08

      Que chacun vote pour son favori au 1er tour ...

      Ensuite on aura 2 semaines pour devenir pragmatique et voter contre l’européiste ( Fillon, Macron, Hamon ) s’il y en encore un au 2e tour ... ce qui n’est pas sûr

    • Tall Tall 6 avril 2017 19:13

      @Leonard

       
      Je préfère la lupara ... c’est moins fatigant ... smiley

    • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:21

      @Tall

      Bon ben c’est bien ! J’ai mon CBC 585 P et c’est parti... je propose de te couvrir quand même.. j’ai plus de portée (bon pas beaucoup ok !)

    • taktak 6 avril 2017 21:30

      @Leonard
      vos propos vulgaires et violents nous montrent sur la forme ce qu’est au fond votre projet politiques.

      Pour le reste, vous devriez réécoutez le général de gaulle qui a démontré - si par sectarisme vous ne voulez pas écoutez les communistes - que la souveraineté populaire est une base juridique suffisante pour sortir d’un traité.
      Une question bête, pour sortir du CETA vous utilisez quel article ? smiley


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 21:39

      @taktak

      BONJOUR TAKTAK !

      Oui mes propos vulgaires c’est simplement que j’ai Gil de la Tourette, mais le syndrome ne se déclenche qu’avec les cons, il est sélectif... mais ça arrive souvent... (en même temps, ne me demande pas de ne pas avoir de mépris vu ce que je lis parfois...)

      Pour ton histoire de communiste... non STP... Tais toi avec ça... pends toi avec ton communisme merci... Vous vous êtes fossilisés avec le temps, ça se vois au niveau du cerveau..

      QUESTION BÊTE ? T’a chercher ? ou t’es spécialisé pour balancer de la merde ?

      ARTICLE 30.9 chapitre 30 (tiens le CETA est la pour ta culture... t’en a besoin)

      Extinction

      1. Une Partie peut dénoncer le présent accord en donnant un avis écrit d’extinction au Secrétariat général du Conseil de l’Union européenne et au ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement du Canada, ou à leurs successeurs respectifs. Le présent accord s’éteint 180 jours après la date de cet avis. La Partie qui donne un avis d’extinction fournit aussi une copie de l’avis au Comité mixte de l’AECG.

      2. Nonobstant le paragraphe 1, dans l’éventualité de l’extinction du présent accord, les dispositions du chapitre Huit (Investissement) restent en vigueur pendant une durée de 20 ans après la date d’extinction du présent accord, en ce qui concerne les investissements effectués avant cette date.

      Tu as un autre question ?


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 21:40

      @taktak

      En tout cas je te remercie pour tes questions... en espérant que tu constates par toi même que :

      CCCChhhhhhhhhuuuuuuuutttt......


    • Parrhesia Parrhesia 7 avril 2017 04:28
      @Leonard
      ça, ce n’est pas faux non plus.
      Mais attention quand même à ne pas nous blesser !!!

    • Parrhesia Parrhesia 7 avril 2017 04:32

      @Leonard
      Concerne votre note du 6 à 19H 07.


    • Leonard Leonard 7 avril 2017 07:35

      @Parrhesia

      Ce qui n’est pas faux est vrai donc réveillez vous... on est pas à Disneyland 

    • Parrhesia Parrhesia 7 avril 2017 09:45
      @Leonard

      Tiens ! Leonard s’est levé du pied gauche ce matin !!!



    • Leonard Leonard 7 avril 2017 10:32

      @Parrhesia

      Non il est réaliste comme hier et n’a pas changer de ton...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 11:50

      @JL
      Puisque l’ UPR ne représente rien, pourquoi vous en occuper ?

      Quant aux victimes de l’ UE, si cela vous inquiétait, vous ne chercheriez pas à perdre du temps à « refonder l’ Europe », mais à sortir le plus vite possible !! C’est vous êtes incohérents.
      Car la priorité de Mélenchon, c’est de sauver l’ Europe, pas d’en sortir !


      L’idée que « sa chère Europe, son cher rêve européenne » se disloque le rend malade !
      Décryptage de son discours à Berlin en septembre dernier.

      "Mélenchon plante le décor d’emblée, en mettant dans la tête de son auditoire :
      • a)- que la fin de l’Union européenne – qu’il décrit comme une « dislocation » et non comme une « libération » – serait un « grand danger ». Le mot « danger » revient deux fois, tout comme le mot de « dislocation ».
      • b)- que, du coup, «  le pire est en train de jaillir ». Ce qui revient à assimiler la fin de l’Union européenne à la montée en puissance de l’extrême droite.

      Il est intéressant de noter que Mélenchon reprend ainsi totalement à son compte le discours dominant de l’oligarchie euro-atlantiste : à savoir que la fin de la prétendue « construction européenne » serait une catastrophe et que seule l’extrême droite la souhaiterait."



    • JL JL 7 avril 2017 12:17

      @Fifi Brind_acier
       

       
       bon, ça devient un dialogue de sourds. Je vais en terminer là, mais auparavant je dois vous dire ceci : 
       
      Le plus important ce n’est pas les traités mais le regard qu’on porte sur les traités. La France n’est ni un petit pays d’Europe, ni la Grande Bretagne : deux paramètres fondamentaux que vous niez superbement, et c’est pourquoi il est impossible de discuter raisonnablement. J’appelle ça un déni de réalité.L’esprit de ceux qui nous ont arnaqué avec cette UE était de faire de la France un pays aussi insignifiant que les autres. Personne ne peut nous obliger à adopter cet état d’esprit. Lisez La Boétie. 
       
       Je me rappelle encore comme si c’était hier, Jacques Chirac disant : « La France ne doit pas devenir le mouton noir de l’Europe », en réponse à quoi j’avais pensé : elle ne doit encore moins devenir un mouton blanc !
       
       Je crois que tout est dit.
       
      PS. SVP, ne lisez pas les traités comme les intégristes lisent le Coran. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:00

      @JL
       SVP, ne lisez pas les traités comme les intégristes lisent le Coran.

      Et vous, lisez les attentivement, en particulier l’article 48 pour changer les Traités !

      "Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives."


      Ce qui veut dire 27 Gouvernements d’accord + 27 referendum ou 27 accords des Parlements.
      54 conditions à l’unanimité que vous n’obtiendrez jamais. Avec des Gouvernements européens, essentiellement de Droite ou Droite / Socialiste, vous pouvez toujours attendre l’unanimité pour une Europe sociale ...

    • doctorix doctorix 7 avril 2017 14:21

      @JL
       J’appelle ça un déni de réalité.


      Le vrai déni de réalité est de croire que vous pourrez changer une virgule des traités.
      C’est démoniaque d’aveuglement.

    • Oliro 7 avril 2017 15:54

      Perso, c’est la 1e fois que je voterai positivement, c a d POUR un candidat (FA)

      Melenchon, j ai su que je ne voterai jamais pour lui quand j’ai entendu son discours a la bastille il y a 5 ans.
      Ce type donne la chair de poule. Effrayant. Dictature assurée.


    • JL JL 6 avril 2017 18:49

      Bonjour takatak,

       
       Article indispensable. Bravo et merci pour la qualité du travail.

      • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:12

        @JL

        En effet je comprends que l’on ne pourra jamais se comprendre...

        Le mec te dis on va sortir comme ça de l’UE, magique... on se soumets à rien... on sort comme ca...

        Non mais franchement... je crois que je vais me mettre à rire de la naïveté des abrutis qui croient qu’on sort... comme ça... hop... d’un traité.. et bien sûr on renvoie dos à dos tlm...

        Ça sent la guerre civile en France surtout... parce qu’il y a un moment où il faudra purger le manque de neuronnne que génère notre système...

      • taktak 6 avril 2017 21:32

        @Leonard
        Vous vous rendez compte que vous utilisez le même discours que Fillon. Pas la meilleure défense quand on est pris la main dans le sac.

        Vous feriez mieux de discuter sérieusement, sur le fond de manière ouverte et de nous expliquer pourquoi l’UPR a enrichi entre 2014 et 2017 son programme de tout un train de mesure de droite.


      • Leonard Leonard 6 avril 2017 21:46

        @taktak

        Mais tu sais, la lutte « droite-gauche »... sur laquelle la politique a très bien sur diviser les français.. J’en ai rien a carrer de cette division d’idiot... Surtout que ni droite, ni gauche ne peuvent appliquer quoi que ce soit avec le TUE...

        Le but c’est sortir de l’UE, récupérer notre souveraineté nationale (et non pas comme tu penses... parce que tu oublies, la notion de dommages et intérêts et tu crois au petit Jesus soviétique (normal t’es communiste...))

        Y’a un moment tu sais, j’en ai marre de discuter avec des gens qui sont même pas fini c’est tout...

        Tu me demande pourquoi entre 2014 et 2017 l’UPR a rajouté des mesures de droite... bonne question, je sais pas, je suivait FA mais pas l’UPR... Et a vrai dire je m’en fou... Je vais pas chialer pour trois mesures de droite comme un pauvre gauchiste... Le but c’est la sortie de l’UE...

        Maintenant vous écrivez des choses fausses et mensongères, une sortie sans passer par l’article 50 nous mettrais justement dans la merde avec tous les pays autours... Il y aurait des dommages et intérêts pharamineux (oui on va pas les payer... Bien sur, demande aux allemands si ils ont pas payés leur dette post guerre...)

        Arrête de rêver mec... tu as qu’une vie... on vit tous dans le même monde... Alors arrête 30 seconde de jouer l’autiste ou reste avec tes potes à relire Karl Marx toute ta vie autour d’une table...


      • capobianco 7 avril 2017 09:18

        @Leonard

        https://www.youtube.com/watch?v=JjvWn_P0quM

        J’insiste, c’est la seule solution !!!!


      • Leonard Leonard 7 avril 2017 09:34

        @capobianco

        Bonjour,

        Simplement pour te dire que je ne te répondrais plus..

        Allez bonne journée et bonne continuation a troller

      • JL JL 7 avril 2017 09:49

        @Leonard
         

         ne pas nous répondre est la meilleure chose que vous puissiez faire pour nous.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 09:55

        @taktak
        Vous vous ridiculisez, vous soutenez Mélenchon, un mitterrandien aussi européiste que Tsipras, qui ne sortira ni de l’ UE, ni du capitalisme, et vous cherchez à vous défendre de ce soutien !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 12:05

        @jesuispascontent
        Avec Asselineau on va sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, c’est clair, net et précis. L’UPR a été créée spécialement dans ce but. Si ensuite les citoyens veulent aller plus loin, et faire autre chose, ils le décideront.


        Le PRCF soutient Mélenchon qui ne sortira de rien du tout, et encore moins du capitalisme ! Mélenchon veut sauver l’ Europe ! Le PRCF, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, il vient cracher sur l’ UPR pour justifier son soutien incongru à un européiste compulsif !
        Ce n’est pas la faute de l’ UPR, si le PRCF se trompe de combat et d’allié !

      • Leonard Leonard 7 avril 2017 12:51

        @jesuispascontent

        En effet, Fifi n’a pas conscience que les gens mangent du TF1 et ne comprennent même pas la servitude qu’ils ont envers l’UE... (C’est surtout un manque de discernement)


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:05

        @jesuispascontent
        Il y eu des débats au Royaume Uni sur le Brexit ? Vous rigolez, il y a eu une campagne déferlante contre le Brexit pour faire peur ! A cours d’arguments, les européistes ont même annoncé une catastrophe pour la nature et sa survie des blaireaux !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:08

        @jesuispascontent
        Personne à l’ UPR n’a jamais dit qu’on allait sortir du capitalisme !
        C’est le PRCF qui reproche à l’ UPR de ne pas être communiste.
        Ce qu’il ne reproche pas du tout à Mélenchon .
        Il faut suivre le fil de la discussion, très cher !


      • Antoine 7 avril 2017 13:31

        Rétablir des frontières, c’est anti-libéral. ni plus ni moins.
        Soit on rétablit des frontières, soit on conserve le libéralisme et la loi du plus fort.
        Pas de choix médian.


      • Antoine 7 avril 2017 13:34

        Par ailleurs, si on ne rétablit pas de frontière en Europe, on donne de la puissance aux guerres de l’Otan, c’est à dire qu’on se dirige vers la guerre mondiale.
        L’Europe, ce n’est pas la paix. L’Europe est né de la guerre et vit de la guerre.
        Voter pour un des 5 clowns de TF1 (dont Mélenchon et Lepen, donc) c’est donner notre accord aux américains pour qu’il détruise la Syrie.


      • doctorix doctorix 7 avril 2017 14:28

        @Antoine

        Regardez ce qu’est Hollande et ce que sera Mcron :

        Un des premiers charognards à foncer dans le piège, fut ce gros benêt de François Hollande, qui déclara :

        « Ce que la France a exigé, c’est qu’il y ait une résolution du Conseil de sécurité dans les prochaines heures pour diligenter une enquête et, à la suite de cette enquête, il doit y avoir des sanctions qui seront prises par rapport au régime syrien », a déclaré à la presse le chef de l’État en marge d’un déplacement à Noyon, dans l’Oise.

        Oui, on croit rêver : il demande en même temps une enquête et des sanctions contre Assad, comme dans un match France-Allemagne où 22 gamins se bagarrent et à la fin c’est les allemands qui gagnent, ou bien dans une course truquée dont on connait le tiercé avant même le départ.


        On marche sur la tête. La version russe (et syrienne) est de loin la plus probable, les USA frappent avant tout début d’enquête, et le reste du monde applaudit.

        Réagissez tous, bon sang, vous n’êtes pas si stupides !

        Parce que sinon, vous allez prendre du nucléaire plein la troche.



      • Antoine 7 avril 2017 14:33

        @doctorix
        Dans le journal LiMonde, ils appellent les bombardements américains « un véritable pari diplomatique ».
        Un monde de fous.
        Frexit, vite.


      • Gavroche 6 avril 2017 18:57

        Je viens de regarder I.télé (ou son nouveau nom ?...IL donnait un dernier sondage IFOP pour les candidats, dans lequel seul Asselineau ne figure pas. 


        La dernière est Arthaud avec 0.5%. Asselineau ferait encore moins ? c’est bizarre et pas crédible.



        • berry 6 avril 2017 20:05

          @Gavroche
          Il a disparu depuis 2 jours.
          http://www.parismatch.com/La-presidentielle-en-temps-reel
           
          Les français se rendent compte que le vote upr ne sert à rien.


        • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 21:18

          @Gavroche

          Un document un peu plus crédible, les paris en ligne des bookmakers britanniques. 

          Asselineau talonne Hamon et devance NDA. Nous pouvons donc estimer qu’il est entre 5 et 10%, à la louche. 

           

        • Gavroche 6 avril 2017 21:25

          Bonsoir @Ar zen


          Admettons même 10% ! Mais de là à être au second tour, ça me parait mission impossible vu le peu de temps qui reste.

          Voyez ma réponse à Fifi en cliquant sur mon pseudo. ma suggestion paraîtra ridicule mais à bien y réfléchir,........d’accord c’est pas encore dans l’air du temps ce genre révolution. Des candidats conscients de leur échec certain, qui s’associent à un de leur concurrent choisi pour sa plus proche proximité, ça ne s’est jamais fait. C’est pourtant le moyen d’éviter 5 ans avec le pire. smiley

          Bonne soirée.

        • taktak 6 avril 2017 21:35

          @Gavroche
          le problème c’est que l’UPR a une fonction unique, faire la campagne de asselineau (le frexit est en pratique tout à fait secondaire). peut importe que cela divise.
          Sinon l’upr aurait accepter depuis longtemps la main tendue par les communistes du PRCF, les progressistes du pardem, les gaullistes des CPF etc... pour construire un vrai front du peuple, appuyer comme l’était le CNR sur des organisations diverses, pour la sortie de l’UE.


        • Gavroche 6 avril 2017 21:48

          Bonsoir @taktak

          Il ne faut jamais désespérer ! Tant que les projets et propositions des uns et des autres iront dans le bon sens en faveur du plus grand nombre, et que les gens ne se considéreront pas comme des ennemis mais plutôt comme des compatriotes  au destin commun, on peut toujours espérer des prises de consciences et des solutions trouvées mêmes si elles paraissent utopiques à première vue , ou difficile à imaginer..

          La France est un grand pays, les français un grand peuple qui ne connait pas l’impossible, comme dit le dicton smiley

          La paix fini toujours par intervenir entre les hommes de bonnes volonté. Et je suis sûr qu’on y arrivera le jour où, comme après les attentas de Charlie, tous les gens de toute les tendances descendrons fraternellement dans la rue pour exprimer leur solidarité et leur détermination.

          Bonne soirée.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 09:58

          @Gavroche
          Si l’ UPR ne représente rien, pourquoi n’allez vous pas vous occuper des autres candidats ?


        • Descartes Descartes 7 avril 2017 11:30

          @taktak
          bonjour
          vous dites qu’une main a été tendue.
          puis-je en savoir plus au biais de documents ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 12:12

          @Descartes
          C’est simple, le PRCF veut un programme de sortie de l’ UE communiste.
          Ce que d’ailleurs, il ne demande pas Mélenchon, comme par hasard ...
          Ce n’était pas possible en 1943, encore moins aujourd’hui.


          Il suffit de relire le programme du CNR de 1943, pour voir qu’il ne contenait aucune référence communiste : pas de trace de dictature du prolétariat, ni d’appropriation collective des moyens de productions.
          Sinon, seuls le PCF et la CGT l’auraient signé.

          C’était un programme de consensus, qui devait rassembler largement, bien au delà du PCF !
          Il allait du PCF à la Droite la plus conservatrice.


        • Onecinikiou 7 avril 2017 12:35

          Que vont dire les dingos de l’UPR lorsqu’ils vont constater que leur champion n’aura pas dépassé les 0,5% le soir du premier tour, vont-ils crier au complot ou au trucage des élections... ?


          Où bien vont-ils acter la réalité des rapports de force électoraux et sociologiques, et un peu moins crier à la diabolisation des autres partis pour justifier de leur positionnement politique ?

          Ses résultats sont pourtant hautement prévisibles, et il faut démontrer son sectarisme et son aveuglement que de vouloir congédier le réel. 

          Si Asselineau fait moins de 0,5% (ou 1% grand max), alors qu’il a eu ses parrainages et accès aux médias, cela prouvera bien son discours inepte sur les résultats du Front et le fameux plafond de verre dont il est la victime. 

          Il devra alors comprendre que son ralliement au camp national et souverainiste majoritaire sera infiniment plus souhaitable que de poursuivre une lutte individuelle inaccessible, car vu son évolution électorale prévisible il sera mort depuis longtemps avant de pouvoir prétendre jouer la gagne dans la course à une élection nationale. 

        • Legestr glaz Ar zen 7 avril 2017 12:50

          @Onecinikiou

          Vous avez une vision politique déplorable. Rappel. En 2015, l’UPR a obtenu 0,90% des suffrages alors qu’Asselineau était connu de peut être 2 à 3% de la population.

          Aujourd’hui l’UPR est le site politique le plus consulté de tous les partis. Aujourd’hui l’UPR a plus de 23.000 adhérents. Asselineau remplit les salles lors de ses réunions. Les parieurs en ligne britanniques le donnent en 5ème position devant Hamon et loin devant NDA. 

          Vous pouvez toujours vous moquer, vous êtes loin de la réalité. Et François Asselineau est toujours inconnu de la majorité des Français. C’est la technique employée par l’oligarchie pour nuire à sa progression. Mais maintenant il n’y aura plus de retour en arrière. Les idées de Frexit que défend l’UPR vont aller inexorablement en augmentant. Dailleurs, le Frexit est la seule solution pour sauver le modèle social français. Remarquez bien : pas une ligne dans les journaux, pas un mot dans les radios et télévisions concernant les GOPE dont a parlé Asselineau lors de la réunion à 11. A votre avis pourquoi ?

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:15

          @Onecinikiou
          Il devra alors comprendre que son ralliement au camp national et souverainiste majoritaire sera infiniment plus souhaitable

          Rêve ! L’UPR n’a que faire de vos discours xénophobes, racistes et islamophobes ! Vous avez vu, c’est Soros qui finance et organise l’immigration, avec l’aide d’ONG et des terroristes d’ EIIL.

          "Des investigations menées par les autorités italiennes et autres, ont établi que les O.N.G. financées entre autres par George Soros, financent activement l’affrètement de bateaux privés se livrant à de la contrebande de dizaines de milliers de réfugiés nord-africains illégaux vers l’UE, via l’Italie du Sud. Ce trafic humain est rapporté comme étant liés aux réseaux de contrebande de l’EIIL. Si cela devait être confirmé par les autorités, ceci pourrait potentiellement ouvrir des poursuites criminelles contre ces O.N.G"

          Mais pour vous, c’est l’ Islam qui est responsable de tous nos malheurs, pas vrai ?


        • doctorix doctorix 7 avril 2017 15:16

          @Gavroche

          comme après les attentas de Charlie, tous les gens de toute les tendances descendrons fraternellement dans la rue pour exprimer leur solidarité et leur détermination.

          Vous parlez de cette réunion de gros boeufs pleins de trouille qui sont allés manifester derrière les plus grands dictateurs de la planète ?
          De cette populace qu’on manipule à coups de grands sentiments, et qui est incapable de voir le dessous des cartes, à savoir qu’on la fait marcher à la terreur, et qu’on lui impose par ce biais des lois liberticides ?
          Désolé, on ne marche plus dans la combine.


        • doctorix doctorix 7 avril 2017 15:20

          @Onecinikiou

          Il devra alors comprendre que son ralliement au camp national et souverainiste majoritaire sera infiniment plus souhaitable

          mais qu’est-ce que vous en avez à branler de nos 0,5% ???
          A moins que ce ne soit beaucoup, beaucoup plus...
          Presque autant que vous, peut-être...
          Et alors là, bernique pour le FN au pouvoir.


        • Onecinikiou 7 avril 2017 15:45

          @doctorix


          Asselineau est pertinent sur un certain nombre de points, un bon connaisseur de ses dossiers, mais il faut bien avouer qu’il n’a pas un charisme fou. 

          Il serait beaucoup plus efficace dans le rassemblement des patriotes en apportant son expertise, quitte à mettre un peu d’eau dans son vin, que de la jouer perso car alors il n’arrivera à rien. La preuve dans deux semaines. 

          De toute façon le résultat des élections seront le juge de paix et départagera mon analyse des dingos qui croient possible un Asselineau atteignant la barre des 10%, ou pire, carrément accédant au deuxième tour !

          Je réaffirme qu’il ne dépassera pas les 1%, vous entendez tous ?!

          En attendant, à taper sur les autres partis qui se partagent le même électorat, il ne fait que servir les intérêts du statu quo oligarchique.

        • malitourne malitourne 7 avril 2017 17:33

          @taktak
          C’est celà oui... C’est pour ça que le PRCF se met à la remorque des euroréformistes de FI. Vous vous foutez du monde ou quoi ? Asselineau c’est le Frexit légal et républicain. Vous c’est le Frexit rouge. Pourquoi ne pas avoir cherché à présenter une candidature pour un frexit anticapitaliste plutôt que de s’associer avec des jaunes ?


        • malitourne malitourne 7 avril 2017 17:38

          @Onecinikiou
          Desolé Onecikiou, mais jamais l’extrême droite n’aura mon vote. Plutôt crever. Frexitement vôtre.


        • JP94 7 avril 2017 19:52

          @Fifi Brind_acier

          Le rédacteur en était le communiste Pierre Villon, mais le but du CNR étant l’unité des forces de résistances, le programme était rédigé avec subtilité !! et répondait aux aspirations du peuple de France porté par le PCF, principal parti de la Résistance.
          Relisez bien le programme... 
          Quand on fait un programme comme celui du CNR, on ne rédige pas un programme électoral, mais on se fixe des objectifs précis, intangibles, communs.
          La stratégie du PCF était de réaliser l’union de la Résistance, c’était le plus urgent face au fascisme au pouvoir et occupant. 
          La sécurité sociale, mis en place par le ministre Ambroise Croizat, est un objectif fondamental et appelé, des voeux d’Ambroise Croizat lui-même à se développer, à s’élargir encore. 
          Le programme du CNR ne pouvait pas être : réalisons le socialisme en 1945, plus de propriété privée etc ...plus de patrons ( même si la classe patronale a massivement collaboré ) ... objectif irréaliste et qui eût mené à une guerre civile... 

          Avec Mélenchon, je pense que le PRCF reprend l’idée ( n’oublions pas qu’au PRCF il y a des résistants qui ont risqué leur vie pour ce programme du CNR) d’un union, sans considérer pour autant que Mélenchon répond à toutes les exigences d’un programme de rupture sociale. 
          Mais si l’on veut avancer, surtout en période crise, il faut s’unir. A la devise : diviser pour régner... répondre : Ne pas pas se diviser pour ne pas jouer le jeu du Prince ....

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 20:56

          @JP94
          A l’ UPR on ne se s’allie pas avec des candidats qui veulent sauver l’ Europe !
          On veut en sortir, pas la sauver !
          Si ce n’est pas clair, je vous explique à nouveau ...


        • Legestr glaz Ar zen 7 avril 2017 23:54

          @Onecinikiou

          Rappel. En 2015, l’UPR a obtenu 0,90% des suffrages alors qu’Asselineau était connu de peut être 2 à 3% de la population.

          Aujourd’hui l’UPR est le site politique le plus consulté de tous les partis. Aujourd’hui l’UPR a plus de 23.000 adhérents. Asselineau remplit les salles lors de ses réunions. Les parieurs en ligne britanniques le donnent en 5ème position devant Hamon et loin devant NDA. 

        • Onecinikiou 8 avril 2017 00:32

          @malitourne


          Vous aurez donc Macron. Il va falloir que vous viviez avec ça pendant cinq ans. Cinq ans c’est long, surtout lorsqu’il s’agit d’un délai imparti pour détruire un pays et son peuple. 

          D’autre part le Front National n’est pas plus d’extrême-droite que l’UPR. Ca, c’est le discours de BHL. 

        • Onecinikiou 8 avril 2017 00:37

          @Ar zen


          Désolé pour vous mais ce ne sont pas les parieurs britanniques qui votent, mais les citoyens français. Et moi je vous dis qu’il n’y aura pas 1% des électeurs pour se porter sur lui. 

          Il va bien falloir que les militants, sincères et honnêtes qui plus est, de l’UPR se posent des questions et en tirent les conséquences le lendemain du premier tour. 

          Si leur champion comme je le prévois fait un score ultra-marginal, vont-il se cantonner pendant encore des décennies et jusqu’à que leur champion se déplace en déambulateur pour mesurer l’urgence qu’il y a de présenter un front unis rassemblant l’ensemble des souverainistes et patriotes français ?

          Nonobstant la question fondamentale du second tour : que vont faire les militants de l’UPR, que va faire Asselineau ? Car bientôt va sonner le glas. 

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 2017 07:28

          @Onecinikiou
          que vont faire les militants de l’UPR, que va faire Asselineau ? Car bientôt va sonner le glas.

          Le glas sonne depuis 40 ans pour le FN, à chaque élection, il ne sert qu’à faire élire celui qui arrive 2e.

          « Pour la 40e fois le FN assure la victoire de ceux qu’il prétend combattre »

          Vous n’en n’avez pas marre de vous faire syrizer ?


        • Onecinikiou 8 avril 2017 13:22

          @Fifi Brind_acier


          Pour se faire « syrizer » comme vous dites encore faudrait-il que le Front arrive au pouvoir, or il ne le peut pas par la faute de gens comme vous, qui participez de sa diabolisation en même temps que du « front républicain » systématiquement au second tour. 

          Ce faisant vous êtes juge et partie, ce qui est le comble de l’hypocrisie. Car comment reprocher quelque chose auquel on apporte son concourt ? Vous êtes donc condamnable, en morale et en logique. 

        • malitourne malitourne 8 avril 2017 17:49

          @Onecinikiou
          Voter Asselineau c’est voter Frexit. Ce n’est pas voter Macron. Je ne voterai JAMAIS Front National, faut vous l’écrire comment ? 


        • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:06

          Je n’ai jamais entendu le mot progressiste... attaché à Frexit chez l’UPR..


          Le mensonge semble donc etre une triste habitude... pour les détracteurs...

          Bref on est des Rambos ! Le droit on s’en fou l’article 50 on s’en fou...

          Évidement nos enfants payeront et pas nous...

          Bravo... belle mentalité irresponsable...

          • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:12

            @Leonard
            Ben vous vous dites de gauche, sinon c’est quoi, gauche conservatrice ? réactionnaire ?


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:14

            @Sparker

            On est ni de gauche, ni de droite... l’UPR a été classé divers par le seul organisme qui classe les parties politiques...

            Ne me mélange pas avec les gens comme toi ou tak tak stp...

          • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:17

            @Leonard
            Fifi et Ar-zen nous ont fait la leçon pendant un moment, avec le CNR vous étiez plus à gauche que tous et bien plus que la FI tout au moins.
            Faut vous accorder...


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:18

            @Sparker

            Quand tu auras compris que le projet d’Asselineau c’est de récupérer la souveraineté nationale sans faire de mort... tu auras grandis...

            Et quand je lis on sort sans l’article 50... c’est irresponsable... on payera des dommages et intérêts énormes... (mais apres vive la révolution hein...)

          • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:21

            @Leonard
            Ben faut voir, par ce qu’un frexit en 3 ans coutera aussi beaucoup (9 milliards par an...mini) pour ne pas appliquer de programme, comme tu veux tu choises...


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:35

            @Sparker

            Oui tu as raison (comme ça peut être que tu répondras pas)


          • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:50

            @Leonard
            Merci de me permettre de ne pas répondre...


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 20:00

            @Sparker

            La vacuité de ta vie se constate ici....


          • Sparker Sparker 6 avril 2017 20:10

            @Leonard
             smiley  smiley  smiley  smiley
            Tu peux être drôle parfois, si si...


          • Ankhe 7 avril 2017 01:20

            @Sparker

            La « gôche » libérale-progressiste qui emploie des mots-clichés en lieu et place de cohérence idéologique ne sera jamais crédible.
            « Réactionnaire », par exemple, est une insulte éculée.
            Et c’est à base de ça que la gôche libérale n’en finit plus de chuter. Ne le prenez pas pour vous. C’est mondial.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 10:00

            @Sparker
            Bien sûr ! Je ne connais aucun autre programme qui ait la liste des nationalisations inscrites dans le programme de l’ UPR !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 12:19

            @Sparker
            Le Conseil National de la Résistance n’a jamais été un Parti politique, mais un rassemblement provisoire pour libérer la France. L’UPR, pas plus que le CNR, n’est un Parti politique, elle est classée par le Ministère de l’ Intérieur dans la catégorie « DIVERS ».


            Quant à la durée des négociations de sortie, le maximum c’est 2 ans, et pas 3. Asselineau estime que 6 à 8 mois sont nécessaires. A mon avis, il a raison, les entreprises détestent les situations d’incertitude, et le feront savoir aux Mamamouchis européens sils font traîner les choses.

          • Legestr glaz Ar zen 7 avril 2017 23:58

            @Sparker

            L’UPR est un mouvement de rassemblement national au dessus des clivages droite-gauche.

            Il vous est impossible de raisonner autrement qu’en appliquant une grille de lecture gauche-droite ? 

            Vous savez qu’il est possible de se rassembler sans tenir compte de ce clivage ? Vous arriveriez à retenir une chose pareille ? 

            Je vous rappelle que le CNR n’était ni de gauche ni de droite. Souvenez vous ! 

          • jmdest62 jmdest62 8 avril 2017 19:09

            @Ar zen
            Vous savez qu’il est possible de se rassembler sans tenir compte de ce clivage ?
            vous avez copié sur Manu Macron c’est ça . ?

            °
            « Je vous rappelle que le CNR n’était ni de gauche ni de droite. »
            Mais le programme du CNR était très « de Gauche »
            @+

          • Etbendidon 6 avril 2017 19:14

            Prose absolument pitoyable, abjecte qui transpire la haine à chaque mot
            C’est juste du vomi
             smiley


            • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:19

              @Etbendidon
              Tu t’es pas gouré d’article là ??


            • mahatma mahatma 6 avril 2017 19:23

              Asselineau potentiellement terrifie et le parlement européen, et l’establishment, en France
              au delà de toutes créations de com ou jeux de langage qu’utiilise à outrance maintenant les candidats « pur produit marketing », dans cette époque de fin d’un ancien, arrivée d’un renouveau, avec son cortège de remise en cause en cascade, dans une majorité de domaines majeurs au niveau national comme international, Asselineau incarne le meilleur « après » possible pour les français. Ses positions, ses arguments et ses discours sont tellement solides, tellement lucides, avec tellement d’efforts pédagogiques, tellement pour l’intérêt du plus grand nombre (pour une fois) que c’est une réelle performance quand on tente de trouver des « poux » concernant ses explications ou objectifs.
              Donc bravo pour la votre,
              mais même après avoir consulté votre article, Asselineau reste le meilleur candidat, en ce qui me concerne.
              Et aucun des autres candidats, ne pourraient se remettre d’un débat, arguments contre arguments, il a d’ailleurs envoyé des invitations, aucun n’ose le confronter ...
              Pas étonnant non plus qu’on tente de décrédibiliser ou de le diaboliser ici et là, avec peu de résultat, tellement la forteresse idéologique est consolidée. On comprend pourquoi on tente de l’ignorer dans les médias depuis si longtemps. Bonne chance pour tous ces contradicteurs, il devient maintenant difficile d’ignorer l’existence de Mr François Asselineau. Et nous devrions tous nous réjouir, dans l’état actuel de la France, sous occupation d’essaim de « parasites » quasi mafieux, de L’OPPORTUNITE qu’un tel candidat soit disponible pour ce choix qui s’offre aux français, de manifester un réel changement à l’échelle nationale, et par effet de résonance de provoquer une onde de choc, à l’échelle internationale, avec la possibilité de faire une vague de changements dans de nombreux pays, rétablissant le célèbre « rayonnement » de la France sur le monde. Ce ne serait que la continuité de l’élan démarré depuis quelques mois, semaines, où les plans de certaines oligarchies, se voient échouer en cascades, malgré des moyens financiers ou médiatiques colossaux.


              • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:37

                @mahatma
                Le programme UPR est tellement vide, tellement non évalué, tellement indéfini qu’on ne sait tellement pas ce qui va tellement se passer après tellement que ça na pas d’importance.
                Ca va être tellement le changement... Il est sans le vouloir tellement internationaliste...
                Un frexit mondial quoi...


              • mahatma mahatma 6 avril 2017 19:47

                @Sparker,
                qu’on ne sait tellement pas ce qui va tellement se passer après tellement que ça na pas d’importance ?
                 :))
                Internationaliste ?
                Frexit mondial ?
                Soit vous n’êtes là, avec votre article, que pour tromper,
                soit on ne parle pas du même François Asselineau
                ou alors vous n’avez jamais écouté en entier, même un seul de ses discours ...
                J’espère que que ce n’est pas le premier cas, car, cela doit être chiant, « à l’intérieur »,de jouer à ce petit jeu ...


              • Sparker Sparker 6 avril 2017 20:14

                @mahatma
                "et par effet de résonance de provoquer une onde de choc, à l’échelle internationale, avec la possibilité de faire une vague de changements dans de nombreux pays, rétablissant le célèbre « rayonnement » de la France sur le monde."

                On dirait du pur Mélenchon... internationaliste


              • mahatma mahatma 6 avril 2017 20:23

                @Sparker

                pas envie de jouer à votre jeu,


              • PiXels PiXels 6 avril 2017 21:14

                @mahatma
                .

                .
                « Asselineau potentiellement terrifie et le parlement européen, »

                 smiley  smiley  smiley

                Mais c’est peut-être le « potentiellement » que j’ai pas compris.
                Ça doit être un peu comme la progression « exponentielle ».
                Si quelqu’un peut m’expliquer ?

              • Ankhe 7 avril 2017 01:25

                @PiXels

                Quand vous verrez Asselineau sur toutes les télés comme Macron ou Mélenchon, c’est qu’il aura cessé d’effrayer. Et effectivement, « potentiellement » n’est pas le mot qui convient. « Réellement » serait plus approprié. Tenez, j’ai lu aujourd’hui un article écrit par un journaliste irlandais. Il disait, « seuls deux candidats aux présidentielles françaises effraient le système : Asselineau et Le Pen ».

                C’est plus clair, j’espère ?


              • doctorix doctorix 7 avril 2017 08:48

                @Ankhe
                Regardez à quel bassesse le pouvoir médiatique en est réduit pour casser la mécanique Asselineau :

                Cela enfreint toutes les règles démocratiques.


              • JL JL 7 avril 2017 09:17

                @Ankhe,

                 
                 Alors, si un Bernard Guetta irlandais l’a dit ...
                 
                 Pfff 

              • capobianco 7 avril 2017 09:29

                @doctorix
                Jamais content, vous pleurez que d’ordinaire on ne parle pas de lui. En plus la séquence humoristique est assez fidèle de l’image de votre super champion.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 10:08

                @Sparker
                Et bien relisez le programme du CNR  ! Il était tellement « vide » qu’il a fourni les bases du modèle social français !


                Taktak reproche à l’ UPR de n’avoir pas soutenu le mouvement sur la loi El Khomri.
                L’UPR a fait son travail, elle a expliqué que cette loi était la conséquence de notre appartenance à l’ UE & à l’euro, pour faire baisser le prix du travail en France.

                Ce qu’aucun Parti ni syndicat n’a expliqué. Relisez le communiqué commun des syndicats, vous verrez ! Pas un mot sur l’ Europe. Si vous aimez vous faire balader par les syndicats financés par Bruxelles, surtout ne changez rien !

              • doctorix doctorix 7 avril 2017 10:55

                @capobianco
                Le genre d’humour à votre portée.

                Rire avec les hyènes, hurler avec les loups, c’est la devise de copabianco.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:17

                @doctorix
                Je commence à comprendre qu’on les dérange vraiment ...., on se demande bien pourquoi, puisque l’ UPR ne représente rien !?


              • PiXels PiXels 7 avril 2017 15:00

                @Fifi Brind_acier
                .

                « 
                Je commence à comprendre qu’on les dérange vraiment ...., on se demande bien pourquoi, puisque l’ UPR ne représente rien !? »

                Passons rapidement sur le fait que vous prouvez une nouvelle fois votre aptitude au mensonge puisque vous écrivez
                 « je commence à comprendre »
                alors que ça fait des mois que cette phrase vous nous la ressortez.

                Mais comme je suis sympa, je vais vous donner une piste de réflexion :

                Les morbaques... ça ne « représente » pas grand chose.. on est d’accord ?
                Et pourtant qu’est-ce que ça « dérange »... parce que ça démange !

                Et j’ai comme l’impression qu’ici, on est un certain nombre « que ça démange » de...
                Mais comme on est des gens bien éduqués....

              • doctorix doctorix 7 avril 2017 15:06

                @Fifi Brind_acier
                Bien sur qu’on dérange.

                Je suis certain qu’Asselineau fera 5% au minimum, et peut-être un 15% qui pourrait être qualifiable, parce qu’il faudra bien que ces voix soient prises à quelqu’un.
                Mais même à 5%, que pensera le peuple de sondages qui se seraient trompés de 1000% ?
                Le prochain président ne terminera pas son mandat, sauf si c’est Asselineau.
                Si c’est lui, il aura une popularité énorme, et un soutien durable.
                Qui d’autre pourrait y prétendre ?

              • doctorix doctorix 7 avril 2017 15:07

                @PiXels

                Vous n’avez pas fini de raconter des conneries qui n’intéressent personne ?
                Vous êtes chiant, on n’y peut rien.
                Mais au moins soyez bref.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 21:00

                @PiXels
                Votre chouchou Etienne Chouard pourra proposer aux Français ses idées par le referendum d’initiative populaire, cela ne vous convient pas ?


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 avril 2017 19:32

                Heu, non... Asselineau ne veut pas d’un monde communiste comme vous semblez le lui reprocher.

                La chose importante de son programme c’est l’indépendance monétaire avec le retour au Franc. Pour le reste c’est revenir à une situation politico-économique d’avant l’UE. Ni gauche ni droite.

                On peut être ni de gauche ni de droite, contrairement à vous qui ne pensez qu’on ne peut être que de gauche, ou contrairement au FN qu’on peut être des deux.


                • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:45

                  @La Voix De Ton Maître
                  Nationalisation de certaines banques, des entreprises stratégiques, des secteurs de l’énergie et des ressources, proportionnelle etc etc. C’est un programme de gauche dure, lisez la liste de course... Je ne me souviens plus de tout mais ça nous a été vendu pour un programme de gauche quasi radical, sur ce site.


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:51

                  @Sparker

                  « Ça nous a été vendu ? »

                  Ben va sur le site du parti et renseigne toi par toi même peut être !

                  Tu sais pas penser et analyser par toi même ?

                  Marre d’assister les gens....


                • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 avril 2017 19:56

                  @Sparker

                  Ha c’est pas moi qui vend l’UPR.

                  La nationalisation à la façon UPR est plus une mesure qui vise à garantir l’indépendance et les intérêts de l’état.

                  Le hasard fait que c’est ce que la gauche veut aussi mais essentiellement pour une redistribution des profits. Asselineau ne va pas jusque là, il reconstruit juste la démocratie pour ensuite laisser les gens décider démocratiquement. Ni droite ni gauche donc, la redistribution serait décidée ensuite.


                • Sparker Sparker 6 avril 2017 19:57

                  @Leonard
                  Moi avoir lu la liste de bonnes intentions sur le site UPR, mais moi pas avoir vu de comment qu’on fait après, mais bon tout va bien se passer il faut pas s’inquiéter le droit est là pour ça.
                  Signé, un con parmi les vraiment...con...
                  (Fait comme si je ne t’avais pas répondu...)


                • Sparker Sparker 6 avril 2017 20:06

                  @La Voix De Ton Maître
                  Ni gauche ni droite c’est... a droite, alors la redistribution après... L’UPR avance un vaste plan de nationalisation. Ca c’est pas décidé après c’est dans le paquet, j’ai rien contre, mais on ne connais pas au moins un minimum de processus de réalisation pour ces « intentions » qui sont au programmes de l’élection, intentions qui ne seront donc pas le sujet d’un référendum et on en droit de savoir comment il va s’y prendre et quand, sinon, pour moi c’est rien avant les trois ans de frexit.


                • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 avril 2017 22:28

                  @Sparker

                  Ni gauche ni droite c’est... a droite, alors la redistribution après...

                  Oui, mais pas la droite selon Fillon, une droite suffisante pour survivre la mondialisation sans perdre ses acquis sociaux et sa démocratie.

                  L’avantage évident, c’est que le reste du monde tolère cette transformation, que le monde ne fasse pas passer les taux d’intérets à 8% et qu’on ne se fasse pas traiter de voleurs : le scénario a été testé en Grèce et une bonne partie du monde les prend toujours pour des vilains voleurs, c’est un choix prudent, intelligent et ouvert.


                • kalachnikov lermontov 6 avril 2017 23:26

                  @ Sparker

                  « c’est rien avant les trois ans de frexit » : pour la énième fis, le monde ne s’arrête pas de tourner pendant trois ans dans le pays sortant. Pendant qu’il ’négocie’ sa sortie de l’Ue, il noue de nouvelles relations bilatérales avec d’autres pays et avec l’Ue, peut s’investir dans des coopérations inter étatiques, etc.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 10:16

                  @Sparker
                  L’UPR veut rassembler les 55% des NON au Traité de Lisbonne. Vous pensez qu’ils étaient tous communistes ? Il y a 55% d’électeurs communistes en France, vous avez vu ça où ?


                  Vous ne pouvez pas rassembler 55% des Français avec un programme communiste. Même le PCF en 1943 l’avait compris. Le programme du CNR rassemblait depuis le PCF jusqu’à la Droite la plus conservatrice, sur un programme de consensus.

                  Le Frexit est une mesure de Libération nationale qui nécessite un rassemblement provisoire au dessus des idées politiques de chacun. Pourquoi Mélenchon n’a pas utilisé le modèle du CNR pour sortir la France de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN ?

                  Parce qu’il veut sauver l’ Europe, pas en sortir !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 12:24

                  @Sparker
                  mais moi pas avoir vu de comment qu’on fait après..

                  Après le Frexit on applique le programme, vous comprendre mieux après l’avoir lu !


                • PiXels PiXels 7 avril 2017 13:01

                  @La Voix De Ton Maître
                  .

                  .

                  « Asselineau ne va pas jusque là, il reconstruit juste la démocratie pour ensuite laisser les gens décider démocratiquement. »

                   Euh ? Parmi les UPRistes qui font si souvent référence à Etienne CHOUARD (quitte à « très légèrement » *  interpréter/déformer ses propos), y en a-t-il un qui peut m’expliquer la définition du mot « démocratie » selon Asselineau ?

                  La même que celle d’EC ?
                  Quelques « PETITES » * nuances, peut-être ? 

                  Et nous expliquer ensuite DE QUOI et COMMENT « les gens » pourront « décider démocratiquement » avec un Président qui est aussi attaché à l’actuelle constitution, à la Vème républisue ?

                  Bon, d’accord, on est dans le domaine de la fiction (because Asselineau président... smiley )..
                  Mais je suis curieux de connaître les réponses !

                  * Désolé, j’ai oublié le nom de la figure de style qui consiste à dire l’exact contraire de ce que l’on veut exprimer.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 13:22

                  @PiXels
                  La démocratie, ça commence quand les lois sont votées en France, et pas décidées à l’étranger par des gens non élus. 80%de nos lois sont d’origine européenne.

                  Ensuite, c’est le référendum d’initiative populaire comme en Suisse.

                  Ce sera déjà un grand progrès, et si Chouard veut faire passer ses propositions, il les proposera aux Français par le référendum d’initiative populaire. Vous ne comptez pas, je suppose que les européistes pour donner la parole à Chouard ? What else ?


                • PiXels PiXels 7 avril 2017 14:08

                  @Fifi Brind_acier
                  .

                  .
                  Nous avons tous compris que les asseliniens, à l’image de leur champion se sentent supérieurement intelligents et croient pouvoir enfumer tout le monde avec leurs « pirouettes ».

                  Quiconque est équipé d’un cerveau et même s’il n’affectionne pas le rugby comprend que ça s’appelle « botter en touche » !

                  Alors, je vous le redis : en communication, vous êtes nul à ch.. !

                  Et vous les accumulez !
                  Le plus mauvais des commerciaux sait qu’il ne faut JAMAIS esquiver une question.

                  Certes, vous pouvez avoir à faire à un débile profond qui se laisse endormir.
                  Mais à l’opposé vous aurez 100 personnes « normales » qui comprendront alors que vous n’êtes pas franc du collier.

                  La confiance ne va pas de soi : elle se « gagne » !

                  Alors, entre tous les sujets « trop clivant » sur lesquels votre chef « charismatique » (Fergus.. et les autres, interdit de rire ) ne veut pas se mouiller, et les esquives grossières aux questions de fond ... 
                  je m’apprêtais à écrire « necherchez pas trop les explications de votre résultat le 23 à 20h » et puis je me suis rendu compte que ça aurait été une grosse connerie... parce que malheureusement, à l’UPR, les « problèmes » à règler, y en a un paquet !

                • doctorix doctorix 7 avril 2017 14:58

                  @PiXels fait chier.

                  Il s’écoute causer, est très content de sa prose qui pourtant emmerde tout le monde sans rien apporter au débat.
                  LCI, pour lui fermer la gueule une bonne fois :

                • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 7 avril 2017 18:46

                  @PiXels

                  Bin si j’ai bien compris, l’objectif premier de l’UPR c’est récupérer l’indépendance monétaire et celle de l’état en tout premier lieu. Reprendre le contrôle le plus vite et efficacement possible sans provoquer une tempête monétaire.

                  Après on pourrait partir sur Chouard. Il l’a dit lui même : Asselineau c’est le plus cohérent.

                  Mélanchon veut tenter de faire barre à gauche toute pour l’ensemble de l’Europe. Si ça marche pas il fera un Frexit pour bouder dans son coin. La sortie de l’UE, pour lui, c’est essentiellement un argument de marchandage.

                  Imaginez un instant que Mélenchon se plante et que l’Allemagne sort. On est politiquement ridiculisés et on le paierait très très cher.

                  Techniquement c’est le FN et Les insoumis qui devraient voter UPR, rien que pour se donner les moyens d’appliquer leurs programmes !

                  Ca semble logique ? Pour moi oui.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 21:03

                  @PiXels
                  Merci de vous occuper de la communication de l’ UPR !
                  Fin mars : 20 000 adhérents, aujourd’hui 23 309, vous voyez, ça va très mal pour l’ UPR !


                • PiXels PiXels 8 avril 2017 00:40

                  @Fifi Brind_acier
                  .

                  « Merci de vous occuper de la communication de l’ UPR !
                  Fin mars : 20 000 adhérents, aujourd’hui 23 309, vous voyez, ça va très mal pour l’ UPR ! »

                  Ben non !
                  Je ne m’occupe pas de la com de l’UPR !
                   Sinon ça se verrait !!!

                  Et je ne vous laisserais pas déblatérer vos conneries 14h/ jour 7/7 jours !

                  Je vous proposerais soit une petite (c’est pour pas vous faire peur) formation soit de gérer la machine à café !

                  La communication.. c’est un métier.

                  Malheureusement (pas pour moi mais pour votre dieu et pour l’évolution de votre parti) il est évident que à cause de son complexe de supériorité Sa Sainteté n’en a pas conscience.
                  Alors il tient pour responsable la terre entière (et s’il le faut les extra terrestres) de sa déconfiture.

                  Il a tort... mes tarifs sont très raisonnables ! smiley smiley

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 2017 07:31

                  @PiXels
                  Merci pour vos bons conseils, j’en parlerai à mon cheval !
                  Allez donc vous occuper de la com’ du Rouleau de Printemps qui semble mal en point dans les sondages !


                • PiXels PiXels 8 avril 2017 11:02

                  @Fifi Brind_acier
                  .

                  .
                  « Merci pour vos bons conseils, j’en parlerai à mon cheval ! »

                  Je pense qu’il serait plus judicieux que je lui explique moi-même.
                  Votre fâcheuse tendance à ne rien comprendre de ce qui n’émane pas de la parole divine et de déformer les propos risque fort de brouiller le message.

                  Par contre, si c’est moi qui lui explique, je ne doute pas qu’il sera plus apte à comprendre que vous ne l’êtes !

                • PiXels PiXels 8 avril 2017 12:27

                  @La Voix De Ton Maître
                  .

                  .
                  « Techniquement c’est le FN et Les insoumis qui devraient voter UPR, rien que pour se donner les moyens d’appliquer leurs programmes !

                  Ca semble logique ? Pour moi oui. »


                  Eh bien pour moi... non !

                  Mais je ne vais pas réexpliquer pour la centième fois pourquoi (si vous avez lu certains de mes commentaires vous l’avez peu-être compris)


                  Mais, allez.. admettons que ça « semble » logique....

                  et efforçons-nous d’oublier le « semble smiley 

                  Il reste le »devraient« .

                  Comme je suis très sympa et très »conciliant« je vais laisser de côté l’emploi du conditionnel.

                  Mais voilà, malgré TOUS ces efforts quelques soient le mode et le temps auxquels vous conjuguez le verbe »devoir« il ne signifiera jamais »feront«  !


                  Pour l’exprimer plus simplement, votre souhait ne se réalisera JAMAIS !

                  Vous vous faites donc juste du mal pour rien (ou si vous préférez une formulation plus »jouissive« vous vous masturbez intellectuellement)


                  Vous ne ferez JAMAIS voter tous les FI + tous les Fn pour ASSELINEAU

                  (et surtout pas avec les »méthodes« employées par la plupart de vos »amis« )


                  Du coup, quelque soit le niveau de pertinence de ses (sa) proposition(s) Asselineau, avec ses 0,5% (ou parce que je suis décidément hyper sympa... 5%) il ne sert »concrètement« qu’à priver de ses voix les autres candidats anti UE »éligibles« .


                  Quant à Chouard, êtes-vous certain qu’il n’aurait pas dit plutôt un truc du genre

                    »...d’ailleurs, si nous étions cohérents, nous voterions pour Asselineau«  ?

                  Si pour vous ça veut dire la même chose.. pour moi pas !

                  (surtout quand on sait dans quel contexte cette phrase a été prononcée et toutes les nuances que ce contexte invite à prendre en considération dans la »pensée" d’EC)




                • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 avril 2017 13:21

                  @PiXels

                  Ha au niveau pratique (les sondages...), je suis d’accord avec vous à quelques nuances près.

                  Je parlais comme Chouard, hypothétiquement mais surtout en essyant de garder une cohérence. Enfin je ne suis pas de l’UPR, et je ne crois pas qu’ils me considèrent comme un ami smiley

                  ...d’ailleurs, si nous étions cohérents, nous voterions pour Asselineau

                  Tout à fait. Même si je ne l’ai pas cité correctement. mon raisonnement reste valable : Asselineau c’est plus cohérent que Mélenchon. Après, le reste c’est des sondages.


                • PiXels PiXels 8 avril 2017 14:36

                  @La Voix De Ton Maître

                  .
                  A propos des sondages.

                  Je ne crois pas aux sondages.
                  Ou, pour être plus précis, je les crois « manipulateurs »
                  Ils sont tout-à-fait capables de s’approcher de la réalité.
                  Mais ils trafiquent leurs résultats pour afficher des « prédictions » à vocation « auto-réalisatrice ».
                  Et, dans la dernière ligne droite, ils se rapprochent progressivement des chiffres réels, histoire de conserver un peu de crédibilité.
                  Le 3 mars les sondages annonçaient (environ et de mémoire) :
                  Le Pen / Macron 26%
                  Fillon 19%
                  Hamon 16%
                  Mélenchon 8 %

                  Voici ce que j’annonçais

                  « Même si je ne l’ai pas cité correctement, mon raisonnement reste valable.. »

                  L’ancien joueur d’échecs que je suis vous répond qu’il n’est pas d’accord.
                  Aux échecs, un débutant essaie d’analyser le coup suivant 
                  Un bon joueur de club est capable d’analyser 2 voire 3 coups à l’avance (le résultat de toutes les combinaisons possibles)
                  Les « Grands Maîtres » voient au moins 6 coups à l’avance (plusieurs milliers de combinaisons)

                  Si j’ai fait cette digression, c’est pour tenter de vous expliquer que, de mon point de vue, vous ne « raisonnez » QUE « le coup suivant ».

                  Même en acceptant l’idée que « la proposition » d’Asselineau serait « la plus cohérente » (ce qui incite un « fan » qui ne voit que « le coup suivant » à voter pour lui) ...

                  Quiconque fait une analyse « à deux ou trois coups » en tire la conclusion que voter Asselineau « n’est pas cohérent » (à toutes fins utiles et pour ne pas m’attirer les foudres de... je précise que c’est un « vote de coeur » ou un « vote de conviction » et que je n’ai rien contre ça !)

                  Ce n’est pas un « vote cohérent » dans la mesure où ceux qui font ce choix ont théoriquement pour souhait principal la sortie de l’UE (ce qui n’est pas pareil que « l’arrivée au pouvoir de leur candidat ») et que dans CE système la probabilité que ce candidat soit élu est (très) proche de zéro.

                  Et que ce seront autant de voix qui pourraient manquer à un autre candidat peut-être un peu moins « radicalement Frexit » mais qui lui est susceptible d’être élu.

                  Et par voie de conséquence, « voter Asselineau » augmente la probabilité qu’un autre candidat, europhile convaincu (faute d’être convainquant) nous éloigne toujours plus de ce rêve (inaccessible ?)

                • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 avril 2017 16:09

                  @PiXels

                  L’ancien joueur d’échecs que je suis vous répond qu’il n’est pas d’accord.Aux échecs, un débutant essaie d’analyser le coup suivant

                  Oui je suis d’accord avec vous. Mais je juge l’UPR et les autres en fonctions de leur valeurs, sans me soucier de leur position, de leur chances, de leurs sondages.
                  Chouard a proposé un système théorique de pouvoir (écriture de la constitution par les citoyens, exclusion naturelle du conflit d’intéret...) que j’apprécie beaucoup. Personne ne propose rien dans ce sens ou dans cet esprit, l’option Asselineau est intéressante par sa volonté immédiate d’indépendance monétaire sans laquelle aucun des programmes eurosceptique est applicable. Tout le reste c’est du pipeau.

                  Contrairement à d’autres, je n’attend rien de cette élection. On l’a vu aux élections de Bush Jr, d’Obama, d’Hollande, de Sarko, de Tsipras et de Trump... Quoiqu’ils ont pu promettre, ils se sont fait pirater. Le jeu est truqué et j’ai l’impression que seul Asselineau est au courant.


                • PiXels PiXels 8 avril 2017 17:25

                  @La Voix De Ton Maître
                  .

                  Bien évidemment je respecte ton point de vue et donc ton choix de voter pour tes convictions.

                  Ce qui nous sépare, je crois, c’est ce que j’ai tenté de t’expliquer dans mon précédent commentaire.
                  Mais c’était peut-être « noyé dans la masse ».

                  L’ordre dans lequel les « événements » doivent se dérouler pour garantir au mieux la naissance d’un système réellement démocratique.

                  Tu penses que la priorité es la sortie de l’UE et l’indépendance monétaire
                  Je pense l’inverse.
                  Parce que c’est l’histoire du serpent qui se mord la queue (un cercle TRES vicieux... et qui ne doit rien au hasard)
                  Si comme tu le penses Asselineau est le seul à être suffisamment radical pour atteindre « tes » objectifs prioritaires... tu ne les atteindras JAMAIS pour la bonne est simple raison que dans ce système tel qu’il fonctionne (le système électif, les partis « diviseurs », les médias, les sondages, etc) il lui est IMPOSSIBLE d’envisager ne serai-ce qu’accéder au second tour (au moins pas dans l’mmédiat ou dans un avenir proche)

                  Mon point de vue est donc que pour envisager pouvoir se sortir du bouzin (et tout ce qui va avec) il faut PRIORITAIREMENT foutre en l’air, d’une façon ou d’une autre ce système électif pipé.

                  Et là, je t’interpelle sur une certaine forme de mauvaise foi.

                  Je conçois que tu aies encore (beaucoup) moins confiance que moi dans « la FI » (je l’ai écrit souvent..rien que le nom m’amuse) et même que tu n’aimes pas voire que tu détestes Mélenchon.

                  Mais reconnais qu’il n’est pas très honnête d’écrire
                  « Personne ne propose rien dans ce sens »
                  Libre à toi d’avoir des gros doutes et certaines réserves (c’est mon cas) ou même de ne pas du tout y croire.
                  Mais alors il faut changer ta formulation.

                  Parce que la « proposition » de FI/Mélenchon va on ne peut plus clairement « dans ce sens » 
                  Et ça, Chouard, il ne fait pas que le penser, il l’exprime tout aussi clairement et régulièrement.

                  Que l’on soit encore « très loin du compte »... on est d’accord
                  Qu’il soit légitime de s’interroger sur le niveau de sincérité de Mélenchon est la moindre des choses.

                  Mais balayer d’un revers de manche la proposition de « constituante » avec en prime l’arrivée dans le discours de la notion de « tirage au sort »...
                  Affirmer que « ça n’irait pas dans le sens de » « la pensée chouardienne » m’apparaît au mieux pour un léger manque de lucidité au pire pour un « léger » manque d’objectivité.

                  Si pour une des raisons que j’ai évoquées, tu préfères voter pour un candidat dont tu sais qu’il n’a aucune chance de faire avancer le schmilblick pour la simple raison que le forain de service ne lui laissera jamais attraper la queue du Mickey, je continuerai à respecter ce choix.

                  Sinon, je te pense assez « grand garçon » pour poursuivre seul la « logique » de mon raisonnement mais répondrai avec plaisir à tes commentaires.. tant que je n’aurai pas l’impression de « tourner en rond » comme ça m’est trop souvent arrivé avec les défenseurs de la cause assélinnienne.


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:53

                  EN TOUT CAS ON A BIEN COMPRIS QU’IL FALLAIT PAS COMPTER SUR LE RÉALISME ILLUSOIRE DU PRCF POUR COMPRENDRE UNE SORTIE DE TRAITE...

                  Ouais on est des rebelles, on va partir comme ça ! Ouais...

                  (bande de cons... mais vraiment.... vraiment... vraiment con...)


                  • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:01

                    Un article dégoulinant de contrevérités. 


                    Exemple : « ne se soucie guère de La Défense des travailleurs ». Et bien si il s’en préoccupe et mieux que tous les autres qui veulent rester dans l’UER soumise à une politique économique et sociale ultra-lébrale.

                     La vision de Taktak de La défense des travailleurs c’est de marteler le pavé. Bastille - République : que de combats gagnés !

                    Il suffit de prendre connaissance du programme de l’UPR. Après on discute entre personnes de bonne foi.


                    • Leonard Leonard 6 avril 2017 20:03

                      @Ar zen

                      Impossible avec ces gens.

                      La mauvaise foi c’est comme l’air pour eux...


                    • PiXels PiXels 6 avril 2017 21:20

                      @Leonard
                      .


                      « La mauvaise foi c’est comme l’air pour eux... »
                      C’est celui qui le dit qui l’est..nana...nanère !!!


                    • Leonard Leonard 6 avril 2017 21:49

                      @PiXels

                      Arrête je suis gentil !


                    • PiXels PiXels 7 avril 2017 14:32

                      @Leonard
                      .

                      .

                      « Arrête je suis gentil »


                      En linguistique, on apprend que (je fais au plus court)

                      il y a ce que l’on a envie de dire (l’idée qu’on a envie d’exprimer)
                      ensuite, il y a ce que l’on dit réellement (les mots que l’on emploie concrètement)

                      Et puis, il y a ce que « l’autre » comprend«  !

                      Ensuite, en »communication« on apprend qu’il est souvent judicieux de vérifier que ce que »l’autre« a compris correspond bien à l’idée que l’on souhaitait exprimer, surtout quand la façon qu’on a eu de l’exprimer n’est pas fatalement hyper claire et/ou risque d’être mal »interprétée« .

                      Et si besoin... on »reformule« .

                       Car sinon, dans certain cas, on débouche sur un quiproquo !!!... qui lui-même peut engendrer....

                      Je ne vais pas te faire une analyse sémantique de ta réponse » mais je souhaite te faire remarquer qu’elle peut être interprétée de (au moins) 5 ou 6 façons différentes.

                      Juste pour le fun, un exemple :
                      je ne connais pas de Monsieur « je suis gentil » je ne peux donc pas « l’arrêter » (d’autant moins que je ne suis pas flic) smiley

                      Bon, j’arrête, mon sirop à la menthe à fini son « effet ».

                      Pourrais-tu, s’il te plaît reformuler ?


                    • Leonard Leonard 7 avril 2017 14:54

                      @PiXels

                      Arrête de me taquiner.

                      Mettons de côté nos différences et mes outrages (peut être aussi les tiens, mais j’y suis allé très fort...)

                      Donc : « Arrête ! Je suis gentil ! » (enfin quand je veux)


                    • doctorix doctorix 7 avril 2017 14:54

                      @PiXels
                      fait chier...


                    • PiXels PiXels 7 avril 2017 15:24

                      @Leonard
                      .

                      OK.
                      Maintenant je suis sûr d’avoir compris.

                      Et moi aussi, je suis « gentil » ! (enfin pas comme toi, « quand je veux » mais plutôt avec les gens « gentils »*)

                      * Ce qui ne nécessite pas qu’ils partagent mes opinions sur tout.

                    • PiXels PiXels 7 avril 2017 15:43

                      @doctorix
                      .

                      .
                      « @PiXels
                      fait chier... »

                      Vous me faites trop d’honneur Monseigneur (pardon... Docteur)

                      Je vous comprends.
                      C’est chiant de tomber sur un type qui débusque votre « coté obscur » et de se voir contraint de le traiter de « connard » quand on a bien compris que ce n’est pas tout-à-fait le cas et de n’avoir en général pour seule réponse que « l’argument d’autorité ».

                      Et qui en prime en est arrivé à considérer votre mépris et vos insultes comme autant de compliments.

                      Parce que encore une fois j’ ai TRÈS LONGTEMPS respecté Doctorix « Jekyll ».
                      Mais je crains que comme dans le roman de Stevenson il devient urgent que vous changiez votre pseudo en « MisterX Hyde »

                    • doctorix doctorix 7 avril 2017 15:46

                      @PiXels
                      Ce qui est chiant, c’est de subir un bavard qui n’a rien à dire.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 21:05

                      @PiXels
                      C’est quoi le côté obscur de l’ UPR ?
                      Vous émargez chez les antifas ?


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 21:06

                      @PiXels
                      Il y a en France 11 millions de sans emploi et vous vous occupez de sémantique ?
                      Allez, tisane et dodo !


                    • Leonard Leonard 7 avril 2017 21:26

                      « @Fifi Brind_acier

                      Désolé mais je crois que là, je vais défendre un peu PiXels... qui n’en a pas besoin d’ailleurs... Mais je ne doute pas que mon tranchant sera vous recadrer...

                       »Il y a en France 11 millions de sans emploi et vous vous occupez de sémantique ?"

                      —> Ben toi tu passes bien ta vie à répondre à tout le monde qui critique l’UPR sur agoravox... Donc c’est sur que tu contribues vachement à la baisse du chômage non ?

                      T’a raison, tisane et dodo

                      (PS : t’en fait trop, tu nous dessers...et ça il va vite falloir qu’on le comprenne tous si on veut pas griller FA)


                    • PiXels PiXels 8 avril 2017 00:21

                      @PiXels
                      .

                      « C’est quoi le côté obscur de l’ UPR ? 
                      Vous émargez chez les antifas ? »

                      Dis-moi « fifille ».. t’es bien gentille.
                      Mais avant de vouloir donner des leçons de « sémantique » ce serait bien que D’ABORD... tu apprennes à lire !!!

                      Quand j’écris (ton pote docteur me reproche d’être « bavard » .... c’est juste parce que j’aime la PRÉCISION) :
                      « C’est chiant de tomber sur un type qui débusque votre « coté obscur .. »
                      ça veut dire que »le coté obscur« est relatif .. au »type« ..pas à l’UPR !!

                      Illettrée (incapable de »comprendre une phrase simple« ) + Parano... bonjour les dégâts !!

                      Mais à part ça.. tout baigne !

                      Asselineau est à 15% (selon le docteur)
                      Et compte-tenu du contexte très particulier de CETTE élection.. 15% permettent de passer au 2nd tour.. et de battre (que dis-je, d’écraser, d’écrabouiller, de ridiculiser ) »Marine ma divine" en finale.

                      Alleluia !! 
                      Allahu akbar ??!!!


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 2017 07:33

                      @Leonard
                      Et bien commencez par éviter d’insulter les gens, ce sera un bon début !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 2017 07:34

                      @PiXels
                      Votre côté pas obscur du tout, c’est la vacuité de vos propos.


                    • JL JL 8 avril 2017 08:10

                      @Pixels,

                       
                      il semble qu’on ait à faire à deux factions opposées faisant le job pour aslino : les baveux comme léonard et la vieille garde comme Fifi ; sans compter pas les conquis parmi lesquels je classerais bien doctorix Hyde. A suivre. 
                       
                       
                       


                    • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:06

                      autre contrevérité : « A brillé par son absence » .


                      Evidemment, lorsque l’on est en peine pour identifier la cause des problèmes on s’attaque à des moulins à vent. 

                      Toutes les manifestations anti « loi Macron », anti « loi El Khomeri », anti TSCG ont ciblé le gouvernement. Le nez dans le guidon et porteurs d’oeillères, les manifestants n’ont pas été en mesure de comprendre quelle était l’origine de ces lois scélérates et pourquoi le TSCG ne pouvait pas être modifié. Une telle vision de la défense des intérêts du peuple est lamentable. Les vrais problèmes ne sont pas cernés.


                      • cettegrenouilleci 6 avril 2017 20:09

                        Vous vous donnez décidément beaucoup de mal -il faut prendre l’expression au pied de la lettre- pour discréditer François Asselineau, le seul candidat qui propose, de sortir de l’Union Européenne et de l’euro et de l’Otan.

                        Vous faites la fine bouche sur la sortie de l’UE par l’article 50 et sur le programme de sauvegarde et de redressement de notre patrimoine économique et social, largement inspiré de celui des promoteurs du programme de libération du Conseil National de la Résistance que défend François Asselineau..

                        Vous faites la fine bouche devant le programme de défense de nos services publics et de renationalisation d’entreprises à la privatisation desquelles se sont appliqué tous les gouvernements qui se sont succédé au cours des dernières décennies, y compris lorsque Mr Mélenchon était ministre du gouvernement Jospin.

                        Votre analyse politique n’a aucune consistance :

                        Vous combattez le seul candidat qui veuille rétablir l’indépendance de la France. Vous défendez un candidat qui a soutenu Maastricht, qui a soutenu Hollande, qui a soutenu les privatisations et qui veut maintenir la France dans l’Union Européenne et dans l’euro, pour qui l’Union Européenne est un horizon indépassable alors que vous prétendez par ailleurs vouloir sortir de l’UE, de l« euro et de l’Otan »« par la porte de gauche », autrement dit avec les mêmes partenaires et la même efficacité que celle des équipes que l’on a pu voir en action au gouvernement et au parlement européen au cours des dernières décennies.

                        Je ne peux m’empêcher de penser que des intérêts opaques motivent cette tentative de torpillage de la candidature Asselineau, tentative de torpillage qui relaie avec de bien piètres arguments mais beaucoup de zèle l’omerta inopérante des médias du système sur sa candidature, sur son programme, sur l’existence de l’UPR forte aujourd’hui de plus de 23 000 adhérents.

                        Je vois bien que ça ne vous plaît pas, mais il faudra vous y faire, (idem pour ceux de la bande des cinq du débat de TF1) :
                        François Asselineau et l’UPR sont aujourd’hui des acteurs décisifs, incontournables, du paysage politique français en cours de recomposition.

                        Le chemin vers la reconstruction d’un grand parti communiste est décidément jalonné de beaucoup d’ornières, les pires n’émanant pas le plus souvent du camp adverse mais plutôt de l’étroitesse de vue et des postures incompréhensibles d’une soi-disant orthodoxie, d’une soi-disant authenticité communiste de responsables qui font fort peu de cas de l’analyse concrète de la situation concrète dont ils se disent pourtant les émules.

                        Fidèle à mes convictions communistes de toujours, je voterai aux prochaines élections pour le rétablissement de l’indépendance de la France et je soutiendrai le programme de libération nationale et de redressement économique défendu par le président de l’UPR François Asselineau .

                        J’apporterai ma contribution à la réouverture à la France et aux Français du chemin des jours heureux en votant pour le seul candidat qui aie la droiture, la clairvoyance, l« expérience, la détermination, l’ouverture d’esprit , les »épaules" et le programme pour rassembler autour de lui les forces vives du pays, pour rétablir l’indépendance de la France , pour préserver, redresser et défendre notre patrimoine économique et social, nos libertés, notre culture , notre langue , notre diplomatie, pour faire réentendre la voix de la France dans le concert des nations , pour porter la volonté du peuple français de mettre un terme aux guerres néo-coloniales illégales, pour oeuvrer à la préservation de la paix, pour maintenir et développer la coopération avec l’ensemble des autres pays de la planète sur la base de l’intérêt mutuel, non pas sous l’égide de la loi du plus fort, ni sous la houlette de Washington, de l’Otan ou de l’oligarchie euro-atlantique.

                        Je voterai pour François ASSELINEAU.
                         


                        • Sparker Sparker 6 avril 2017 20:15

                          @cettegrenouilleci
                          Grand vous fasse...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2017 10:19

                          @Sparker
                          Pourquoi Mélenchon n’a pas utilisé le modèle de rassemblement du CNR pour sortir la France de l’ UE par l’article 50 ?
                          Parce qu’il veut changer l’ Europe, pas en sortir !


                        • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:10

                          Concernant l’article 50 du TUE, vous savez celui que les Britanniques utilisent. 



                          • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:21

                            Vous déformez les propos en écrivant : « 

                            • Mesure 39 : placer le cadre des négociations économiques exclusivement sous le régime de l’OMC, une organisation inféodée aux dogmes de l’ultra libéralisme. »

                            Je vous signale que le Vénézuela, la Bolivie, le Paraguay, le Salvador, le Chili et l’Equateur font partie de l’OMC. 

                            Vous aurez donc l’amabilité de nommer un pays ne faisant pas partie de l’OMC et trouvant grâce à vos yeux. Allez Taktak des noms !

                            • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:27

                              Vous écrivez encore ceci : « Mettant donc en danger la sécurité sociale et les caisses de retraites ».


                              Il faut quand même être d’une particulière mauvaise foi pour écrire de telles contrevérités. 

                              Parce que vous ne l’avez pas dit, je vais le faire à votre place. 

                              François Asselineau propose d’inscrire dans la constitution le principe inaliénable de la retraite par répartition et de la sécurité sociale. 

                              Voilà taktak, lorsque l’on est de mauvaise foi on se prend le retour du bâton.
                               

                              • Legestr glaz Ar zen 6 avril 2017 20:30

                                Et puisque tout ce que vous écrivez n’est que mensonge et que je n’ai pas envie de perdre mon temps avec une personne qui agit comme un troll, je propose aux lecteurs de se faire leur idée par eux même en allant à la source de l’information non déformée par Taktak. 



                                • malitourne malitourne 6 avril 2017 21:01

                                  Ok le PRCF a choisi de dégainer contre l’UPR, c’est noté. En tirant sur des partisans sincère du Frexit, il prend le parti de diviser ce combat commun et prône un Frexit rouge en s’opposant à un Frexit bleu blanc rouge. Et par dessus le marché, il joint ses forces à un mouvement qui nous rejoue l’arlésienne de l’Europe sociale et progressiste. En ce qui me concerne, je n’ai plus rien à voir à dire et à faire avec le PRCF. J’avais de l’estime et du respect pour votre idéal. Je n’ai plus que du dégoût. L’improbable camaraderie entre un Gastaud et un Mélenchon montre que les idéaux politiques ne pèsent rien quand les plus purs s’abaissent à des ententes de boutiquiers...


                                  • ecophilopat 6 avril 2017 21:26

                                    Si un Insoumis pouvait répondre aux quelques questions posées dans cette vidéo, je lui en serait vraiment reconnaissant, mais attention c’est du concret et de l’argumenté.
                                    https://www.youtube.com/watch?v=c2Dm-ahWqOs&feature=youtu.be


                                    • UnLorrain 6 avril 2017 21:46

                                      Encore le CNR un peu plus haut la haut !?!

                                      Bon ben j’y retourne de mes peregrinations sur la toile et trouvais a son propos : le fameux CNR,en 1948 ou 1946 il a des comptes a regler,leur cible,deux mecs,un du nom de Platon ( amiral il avait recu ordre de lister les rebelles pendant l occupation..) lui,on pourrait dire qu’il va se faire dissequer,mais pas au scalpel ou lancette non non..il sera mis en morceaux par la force de 2 tracteurs,dechirer comme une simple grenouillci trop cuite smiley

                                      L autre,l autre bonhomme ahahaah..il aura le corps percer,de ci de la,par ci,par la eeh eeh fais gaffe pas le coeur ca saigne trop ! Le cerveau ! L oeil aussi hihi l epee,la sienne,chauffee au rouge cauterise les trous ! Geniale idee non ??

                                      Vraiment,le CNR,innove dans le barbecue.


                                      • Descartes Descartes 6 avril 2017 21:54

                                        où le pays « sortant » est écarté des discussions pendant que les règles de l’UE continuent de jouer et que les réformes progressistes attendues par le peuple sont de fait gelées

                                        MENSONGE EHONTE.
                                        Une des langues de travail de l’UE est le français.
                                        L’article 50 fait explicitement question de négociations.
                                        On ne négocie pas à une partie : il en faut au minimum deux.
                                        Vous faites semblant de ne pas comprendre : c’est que le pays sortant ne peut siéger deux fois en tant que partie, c’est-à-dire du côté de l’UE d’une part tout en étant l’autre part.
                                        Donc relativement au départ d’un pays, ledit pays ne peut siéger avec le reste des Etats.

                                        Négocier (v.) : Traiter une affaire avec quelqu’un. (Académie française 1832-1835)

                                        il est vrai que les règles de l’UE restent valables.

                                        c’est d’ailleurs ce qui arrive au Royaume-Uni. les Britanniques, pas cons, ne veulent pas de la Cour Européenne de Justice, même pour récupérer leur souveraineté.

                                        on récupère la souveraineté par la guerre quand elle a été conquise par la guerre.

                                        mais si on l’a donnée soi-même, on se met en tort en utilisant la guerre.

                                        Ar zen a beaucoup rédigé mais il n’était pas besoin d’aller si loin pour montrer la totale malhonnêteté de cet article.


                                        • kalachnikov lermontov 6 avril 2017 22:25

                                          Que de hargne. On se demande pourquoi vu que le comédien Mélenchon caracole dans l’audimat tf1 et qu’Asselineau fera à tout casser 2%. Donc, en quoi est-il dangereux ?

                                          Réponse : il est le révélateur dont la seule présence rend visible le grand mensonge, la corruption intégrale du système.
                                          C’est assez marrant de vous regarder suffoquer depuis le débat vicieux devant le ’petit’ candidat mais aux grandes idées. Il y a encore une vingtaine de jours de campagne, ça va être édifiant de vous voir tous vous débattre avec vos mensonges qui ne tiennent plus debout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès