• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Francois ASSELINEAU, quel programme ?

Francois ASSELINEAU, quel programme ?

Les analyses de M. Asselineau sur Youtube sont très pertinentes, et je les suis très régulièrement. J’ai en conséquence bien-sûr adhéré à l’UPR pour l’ encourager à poursuivre dans cette voie. Ses compétences juridiques, politiques, historiques, sont indiscutables et il a une stature de chef d’état, intégrité, vision à long terme, sens de l’Etat, j’en suis convaincu.

Je suis également convaincu que les valeurs qu’il porte, s’il gagne l’élection présidentielle, provoqueraient une inflexion très importante de nos pratiques et de nos institutions. La France est aujourd’hui à la croisée des chemins, et a depuis 1981 porté au pouvoir des présidents de la république dont la compétence économique, l’intégrité, les valeurs personnelles, et la pratique politique, étaient pour le moins douteuses. La situation de la France s’est dégradée de façon continue au point que nous risquons, si nous élisons à nouveau un chef de l’Etat incompétent, de faire une sortie de route : perte de notre indépendance financière, de notre puissance économique, militaire, culturelle, appauvrissement, montée des extrêmes, conflits internes… .

Cependant, la proposition clé de M. Asselineau de sortir la France de l’union européenne, de l’Euro et de l’OTAN, ne me réjouit pas du tout, et ne répond à mon sens que très partiellement aux défis de notre temps.

 

A – Les défis de notre temps : M. Asselineau, vous n’y répondez qu’à hauteur de 10%...

Je cite les principaux défis auxquels la France d’aujourd’hui doit faire face, et les réponses que M.Asselineau y apporte :

1.Déficit budgétaire chronique et dette importante dont l’ampleur fait craindre une perte de souveraineté de la France. Avec une conséquence immédiate : pour maintenir un déficit apparent crédible, les gouvernements sacrifient depuis plus de 20 ans les investissements de long terme (militaires, énergétiques, transports, hôpitaux…) et diminuent régulièrement, sans le dire aux français, les prestations sociales (conditions d’obtention durcies…)

=> M.Asselineau évoque cela sans en faire un point central de son programme. Il est très difficile de faire le lien entre la sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN, et ce déséquilibre grave (sauf à faire marcher beaucoup plus vite la planche à billets… je n’y souscris pas, ou alors à rétablir des barrières douanières, mise en œuvre très délicate qui va renchérir nos importations, nous appauvrir considérablement via des dévaluations successives, rendre nos exportations plus difficiles via un protectionisme réciproque…). Il faut être plus explicite sur ce point : par quel tour de magie le programme de M. Asselineau va réduire le déficit budgétaire et la dette de la France ? Augmentation des recettes (lesquelles), réduction des dépenses (lesquelles) ?

2.Une durée de vie qui s’allonge rapidement et qui rend les règles de départ à la retraite intenables financièrement (déficit des caisses de retraite), et qui augmente considérablement les dépenses de sécurité sociale (traitements lourds, assistance en fin de vie…) et le déficit des caisses

=> M. Asselineau n’évoque pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

3.Une souffrance chronique et lourde, de beaucoup de français : chômage, absence de perspectives et de sens de leur vie professionnelle et de leur vie tout court, absence d’ascenseur social, déconsidération de beaucoup de situations, difficultés d’intégration…

=> M.Asselineau n’évoque pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

4.Un problème d’identité de la nation France au regard des problèmes de certaines de nos banlieues. Communautarisme qui s’amplifie et qui affaiblit notre identité de français.

=> M.Asselineau ne définit pas nos racines françaises et ne tente pas de fédérer les jeunes français autour d’elles. Il ne précisez pas la politique qu’il mènera en la matière. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

5.Des quantités incroyables de rigidités : lenteur de la justice, un droit du travail totalement dissuasif pour les entreprises, mobilité géographique difficile et très coûteuse (fiscalité), primes à la non-mobilité (fonctionnaires, ancienneté en entreprise), lourdeurs administratives … avec un impact direct sur la capacité des individus à prendre des initiatives concernant leur vie professionnelle et familiale. Les français sont devenus des assistés qui dépensent le peu d’énergie qu’il leur reste, à obtenir des aides et à défendre leurs droits

=> M.Asselineau n’évoque pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

6.Une vision conservatrice et dépassée des relations sociales et de l’organisation du travail : le CDI étant toujours considéré comme la forme ultime de la relation de travail, les syndicats étant toujours supposés représentatifs… . Malaise et déprime évidente et quelquefois violente des personnes en CDI qui vont travailler le matin par nécessité et qui n’attendent que leurs vacances et la retraite pour échapper à cette routine : besoin de redonner du sens à leur vie professionnelle, de s’épanouir, de progresser, de se voir confier des objectifs, des responsabilités, une autonomie, au lieu d’être confinés dans l’obéissance (terme juridique utilisé dans la relation entreprise-employé du CDI) et « protégés » par les droits sociaux et des syndicats qui les sclérosent dans la relation au même « patron » sous peine de perdre leurs droits.

=> Vous n’évoquez pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

7.Un manque de dynamisme, d’initiative, et d’esprit d’entreprise des français, engendré par les rigidités précitées, une culture économique colbertiste, une économie atone, et un manque de financement des projets par manque de confiance dans leur réussite

=> Vous n’évoquez pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

8.Une générosité naturelle des français vis-à-vis de la pauvreté, des populations en guerre, des personnes qui souffrent, générosité qui a du mal à s’exprimer. Les hommes politiques français mélangent en permanence l’aide à apporter aux réfugiés, et le fait d’accueillir sur le sol français des populations, souvent musulmanes, qui n’ont pas vocation à vivre en France. Les français veulent pouvoir aider sur le terrain, sans perdre leur identité de nation française.

=> Vous n’évoquez pas ce point. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à résoudre ce problème.

9.Un problème de fonctionnement de nos institutions qui, in fine, ne font élire que des personnes « intéressées », carrièristes, cyniques, sans scrupules, et à l’arrivée incompétentes, pour n’avoir jamais connu le travail dans le privé et la vie des gens « normaux ».

 => Vous évoquez ce point et vos propositions me semblent excellentes. Mais la sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN n’apporte rien à ce problème de fond.

10.Un problème de fonctionnement de nos médias : journaux non indépendants financièrement, médias sous la coupe des politiques et des réseaux d’influence (quelquefois étrangers), déconsidération des « petites » candidatures (M.Asselineau en sait quelquechose), dictature du politiquement correct (il suffit de lire la presse française à propos de Trump !) …

=> Vous évoquez ce point et vos propositions me semblent excellentes. Mais la sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN n’apporte rien à ce problème de fond.

11.Une puissance internationale de plus en plus faible. La puissance militaire française va décroissant : les investissements nécessaires ne sont pas faits, alors que les technologies évoluent très rapidement (satellites, équipements électroniques des combattants, drones…) et que les budgets militaires des grands blocs (Chine, USA, Russie…) sont très supérieurs au nôtre.

Le risque pour la France est à court et moyen terme de se faire « voler » par une autre puissance mal intentionnée un territoire d’outre-mer, sous un prétexte fallacieux, ou de voir l’Europe amputée d’un « petit état » suite aux revendications musclées de la Russie par exemple. Si l’OTAN n’est pas là pour nous défendre, nous irons négocier « en caleçon » faute de pouvoir nous défendre comme Mme Thatcher le fit aux Falklands en 1982.

=> la proposition de M.Asselineau de sortir d’emblée de l’OTAN avant même de réarmer la France, et sans programme explicite de réarmement, mettrait réellement la France en danger.

12.Un mode de développement non durable qui épuise les ressources écologiques de la planète et la pollue de façon irresponsable. Sujet qui tient à cœur – à juste titre - les français, au-delà des clivages politiques et qui suppose des réponses crédibles de la part des candidats à l’élection présidentielle.

=> sujet non traité de la part e M. Asselineau. Beaucoup d’approches politiciennes du sujet en France. Une approche fondée sur le bon sens serait la bienvenue. A noter que des décisions prises à l’échelle de l’Europe seraient probablement beaucoup plus efficaces sur le plan écologique que celles qui seraient prises à l’échelle de la France. La sortie de l’union européenne, de l’euro et de l’OTAN ne contribuera en rien à faire face à ce défi.

 

B – M.Asselineau n’identifie pas clairement les avantages de l’existence de l’Union Européenne et de l’Euro.

 M. Asselineau souligne les inconvénients de l’appartenance de la France à l’union européenne et à la zone Euro, mais il ne parle pas des avantages importants que la France en tire : 

  1. Marché unique : pas de risques de change, pas de droits de douane, liberté de circulation des personnes et des biens, très favorable au développement économique et à la paix entre pays européens (75 ans sans guerre)
  2. Réglementation de la concurrence intra-européenne (pour empêcher les ententes, et mettre fin aux situations dominantes, promotion de la qualité des produits alimentaires d’origine européenne…). Ex : mise en concurrence des opérateurs télécom, suppression de la surtarification du roaming
  3. Harmonisation des normes, des brevets, liberté de circulation, système de paiement unifié, …
  4. La centralisation à l’échelon européen du droit d’accès au marché européen (13.000 mds euros de PIB, 500M habitants !) représente un pouvoir de négociation considérable vis-à-vis des géants (Apple, Google, Monsanto…) mais aussi vis-à-vis d’autres pays (Suisse, Norvège, Russie…)
  5. Défense de nos groupes européens aujourd’hui sanctionnés lourdement par les USA (BNP, Volkswagen, Alstom…) ou par la Chine (protectionnisme déguisé)
  6. Sauvetage de la Grèce engluée dans un système politique inefficace qui menait les grecs à nouveau vers le chaos et un pouvoir « fort », encore plus incompétent et corrompu
  7. L’Euro est devenue une vraie monnaie de réserve, ce que le franc n’a jamais été.
  8. Convergence progressive des droits nationaux
  9. Echanges universitaires (programme Erasmus, bourses Leonardo)

 

C – Le retour aux frontières nationales que préconise M.Asselineau, va engendrer des difficultés très sérieuses

  • Création monétaire (recours massif à la « planche à billet ») pour financer le déficit budgétaire, et très rapidement retour au vieux problème de maîtrise de l’inflation (courbe de Phillips augmentée des anticipations rationnelles…) : les causes du déficit français ne seront pas traitées (décrites précédemment : augmentation de la durée de vie qui est incapable de financer à la fois les retraites et les coûts croissants de la sécurité sociale, rigidités du marché du travail qui dissuade l’embauche… )
  • Protectionisme : hausse importante (10 à 20% selon moi) du prix des produits importés, d’où une perte de pouvoir d’achat du même ordre pour tous les français (!). Pourquoi pas ? Mais il faut avertir les français de cette purge qui les attend.
  • Des dévaluations probables comme en 1984 : inflation dûe au renchérissement des importations, perte très conséquence de notre pouvoir d’achat, fonte de la valeur de nos économies et de nos retraites, fuite des capitaux, contrôle des changes… le désastre !
  • Grosses difficultés de nos PME pour exporter (taux de change, réglementations à l’import des autres pays), freins à l’importation en France des composants fabriqués à l’étranger, paperasserie et ralentissement généralisé de l’économie
  • Un éclatement de l’Europe aurait des conséquences planétaires sur les grands équilibres politiques et économiques mondiaux

Techniquement, la mise en œuvre de la sortie de l’union européenne et de l’euro va présenter des difficultés considérables pour tous les acteurs économiques :

  • Il va falloir convertir en monnaie locale tous les comptes des particuliers et des entreprises
  • Le retour vers des monnaies nationales va créer des mouvements considérables de fuite des capitaux vers les monnaies fortes,
  • il va falloir renégocier des accords de libre échange partiel ou totaux avec chaque pays individuellement,
  • il va falloir battre monnaie et gérer des taux de change avec chaque pays européen,
  • il va falloir changer les logiciels de toute la finance interbancaire et des banques elles-mêmes
  • il va falloir changer tous les logiciels de gestion de toutes les entreprises européennes qui exportent ou importent un tant soit peu, pour gérer le franc, les autres devises, les taux de change moyens et de fin de période, … !
  • il va falloir pour ces mêmes entreprises, investir également dans des logiciels de reporting et pilotage permettant d’identifier des risques supplémentaires liés à des évolutions de taux de change avant de signer un contrat ou de faire un investissement, 
  • il va nous falloir recruter une armée de douaniers pour mettre fin au libre-échange, taxer les biens à l’entrée en France et vérifier les identités des immigrants

un « bordel noir » qui va coûter des centaines de milliards d’euros à la France et à l’Europe de façon totalement improductive. Un retour aux années 60… .

 

D – Une candidature passionnante :

Ce que les citoyens qui vous connaissent apprécient énormément chez vous :

  • Le sens de la France et de son indépendance
  • La compétence juridique et politique, et la culture générale historique et littéraire
  • L’honnêteté intellectuelle et la stature morale
  • Le grand intérêt de vos conférences sur internet

Ce que les citoyens qui vous connaissent, redoutent dans votre programme :

  • Une vision trop partielle des difficultés de la France et de la vie quotidienne des français
  • Une solution miracle qui va résoudre par on-ne-sait-quel-mécanisme tous ces problèmes : « la sortie de l’Union Européenne, de l’Euro et de l’OTAN »
  • Les conséquences économiques et politiques dramatiques de cet isolationisme
  • Une absence de solutions en réponse aux autres problèmes
  • La démarche – parfaitement honorable, mais inévitablement limitée – d’un homme seul qui ne sait pas s’entourer d’une équipe qui viendrait adjoindre ses compétences aux siennes, contribuer à son programme, et enrichir sa crédibilité et son audience

 

CONCLUSION

En conclusion, la sortie de l’Union Européenne, de l’Euro, et de l’OTAN, ne peut pas être un but en elle-même. Elle ne peut être qu’un moyen au service d’objectifs plus ambitieux : lesquels ?

Si nous sommes en difficulté par rapport à l’Europe, l’Euro et l’OTAN, c’est principalement parce que nous sommes incapables d’avoir un budget équilibré et une dette sous contrôle : la France n’a plus d’argent ! D’autres pays européens s’en sortent beaucoup mieux financièrement, tout en ayant une croissance supérieure à la nôtre et un taux de chômage beaucoup plus faible. Notre situation est devenue précaire, et il est probable que la France soit à nouveau dégradée à court terme par les agences de notation internationales.

J’attends d’un candidat à la présidence de la république, qu’il porte avec l’Allemagne un projet fort pour l’Europe, et qu’ensemble ils sachent utiliser la menace de quitter l’union européenne et l’euro pour provoquer une modification des statuts, un nouveau traité, avec des nouveaux standards européens (qualité des produits, écologie, statut des travailleurs…) et de réelles frontières européennes.

La sortie de l’union européenne, de l’Euro et de l’OTAN serait alors la solution de dernier recours, avec les conséquences que l’on devine, et une génération sacrifiée sur l’autel de la « crise économique » - et surtout politique - française, faute d’avoir fait les réformes nécessaires : repli sur soi, appauvrissement général, corruption, déclin. J’espère léguer à mes enfants une France rayonnante dans une Europe forte et dynamique : travaillons encore à sortir de nos difficultés actuelles par le haut. Les français attendent toujours la candidature d’une personne qui saura les guider dans cette voie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

196 réactions à cet article    


  • Harry Stotte Harry Stotte 2 février 18:48

    « J’espère léguer à mes enfants une France rayonnante dans une Europe forte et dynamique... »


    Vous me faites penser, toutes choses égales par ailleurs, à Winston Churchill, qui a consacrer toute sa vie, à oeuvrer pour laisser derrière lui, une Grande-Bretagne forte, dans un monde en paix. 

    Vous savez ce qu’il en est advenu : la Grande-Bretagne a perdu son empire, et la Guerre froide a duré plus de quarante ans...

    • Osis Osis 2 février 19:24

      @Harry Stotte

      Et ensuite ?


    • Harry Stotte Harry Stotte 2 février 19:45

      @Osis


      « Et ensuite ? »


      C’est maintenant... Et, pour l’ensuite de maintenant, je suis dans l’expectative de ceux qui ne connaissent pas l’avenir et qui n’ont pas la prétention de le prédire.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 10:53

      @Harry Stotte
      Allez donc vous occuper des 3 affaires judiciaires en cours au FN !
      Les médias ne s’occupent que de Fillon le prorusse, pour le faire dégager, au bénéfice de Macron la finance, et ils en oublient les casseroles du FN !! 


    • zygzornifle zygzornifle 3 février 15:14

      @Fifi Brind_acier


       Et quand a l’époque Estrosi et sa femme ont détournés les 750 000 frs destiné au club de golf de Nice personne n’a moufté .... 

    • Odin Odin 3 février 16:41

      @Fifi Brind_acier

      Encore une fois je suis stupéfait par votre commentaire.

      @Harry Stotte a parlé de Winston Churchill, pas de l’UPR.

      Pourquoi lui balancer les casseroles du FN ?

      Vous devenez parano suite à cet article ? 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 18:44

      @Odin
      Faites une recherche dans ses commentaires, vous comprendrez.


    • manu manu 3 février 21:04

      @Fifi Brind_acier

      Qu’est ce que vous pensez de cette vidéo d’un ancien membre de l’UPR ? (à partir de 5min).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 21:44

      @manu
      Je vous conseille de le prendre chez les Insoumis, vous verrez bien !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 février 07:40

      @manu
      Je vais appliquer à Mélenchon la recette de Jean Robin :
      Votre cher Mélenchon a fréquenté pendant 30 ans les Socialistes, voici la liste des condamnés ou mis en examen à Gauche, donc j’en déduis que Mélenchon est un ripoux comme eux.
      J’espère que cela vous convient.


    • capobianco 4 février 09:35

      @Fifi Brind_acier
      http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

      Tous pourris alors !!! Ce qui ne change pas pourtant chez les deux c’est leur attachement à leurs convictions, Mélenchon est vraiment de gauche et votre grand homme reste bien de droite.


    • Le421 Le421 4 février 15:04

      @Fifi Brind_acier
      Une immense, vraiment immense qui appartient au PS.
      Et quand vous qualifiez le PS de « gauche », en fait, vous tombez le masque, Fifi.
      Le PS, c’est votre gauche, puisque vous êtes en fait un sous-marin de la droite souverainiste - je vous verrais bien avec Dupont-Aignan, qui au passage, n’est pas si mal - mais pas du tout la mienne...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 février 19:04

      @Le421
      Attendez donc les négociations de Mélenchon avec Hamon et Jadot avant de dire ce qu’est la « vraie Gauche »... Caseneuve a rappelé à Hamon qu’il fallait assumer le bilan du quinquennat, bon courage !


    • Le421 Le421 4 février 20:14

      @Fifi Brind_acier
      C’est tout vu.
      Pas besoin de passer la St Valentin là-dessus chère amie !!  smiley


    • Hecetuye howahkan howahkan 2 février 18:50

      Salut,

      de mon avis un peu long pour finalement suggérer plus que dire, surtout ne changeons rien car j’ai peur...

      j’ai voté pour ce texte que je trouve manipulateur à souhait...car ça va canarder dans tous les coins..et ayant fait du marketing souvent il vaut mieux parler de quelque chose même de cette façon , car cela peut aussi être un tremplin à saisir..

      je résume la contradiction absolue du discours...

      introduction ..Les analyses de M. Asselineau sur Youtube sont très pertinentes, et je les suis très régulièrement. J’ai en conséquence bien-sûr adhéré à l’UPR pour l’ encourager à poursuivre dans cette voie. Ses compétences juridiques, politiques, historiques, sont indiscutables et il a une stature de chef d’état, intégrité, vision à long terme, sens de l’État, j’en suis convaincu.

      conclusion : J’attends d’un candidat à la présidence de la république, qu’il porte avec l’Allemagne un projet fort pour l’Europe, et qu’ensemble ils sachent utiliser la menace de quitter l’union européenne et l’euro pour provoquer une modification des statuts, un nouveau traité, avec des nouveaux standards européens (qualité des produits, écologie, statut des travailleurs…) et de réelles frontières européennes.

      ma conclusion ; pourquoi avoir si peur d’un tout petit candidat ? et nous prendre pour des bourriches d’huître..rapport au QI pour les sourds.. smiley candidat qui ne passe nulle part..quoique ?

      Vanitas vanitatum, omnia vanitas,


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 10:54

        @howahkan
        C’est un troll anti UPR, ne perdez pas votre temps !


      • jesuisdesordonne 3 février 11:15

        @Fifi Brind_acier
        Oui un troll qui fit semblant de n’avoir rien compris.
        Mais c’est un style nouveau. D’habitude l’extrême longueur des contrevérités est agrémentée de grossièretés agressives pour personnaliser les plagiats. Le style doit faire peuple.
        En l’occurrence les seconds couteaux semblent épaulés par un militant plus policé qui ne conserve que la longueur des contrevérités
        Une preuve, s’il en était besoin, que François ASSELINEAU commence à affoler sérieusement les partisans de l’UE qui sentent l’opinion leur échapper au sein même de leur parti.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 11:21

        @jesuisdesordonne
        Si les antifas se mettent à rédiger, c’est effectivement qu’Asselineau commence à déranger...


      • Hecetuye howahkan howahkan 3 février 11:27

        @Fifi Brind_acier

        salut..

        oui le troll est si décelable, l’anti art pervers du mensonge perds du terrain on dirait..
        voila j’ai plussé pour la parution de cet article grotesque car c’est exactement là ou je voulais en venir..cela veut dire que quelque chose se passe derriere le paravent ...sinon pourquoi s’embêter avec cela ?? si effectivement FA n’existe pas du tout et est si petit....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 11:31

        @howahkan
        Merci pour la publication !
        C’est la preuve que l’ UPR dérange de plus en plus, et que nous sommes sur la bonne voie !


      • révolQé révolQé 3 février 12:07

        @Fifi Brind_acier
        " Fifi Brind_acier 3 février 11:21

        @jesuisdesordonne
        Si les antifas se mettent à rédiger, c’est effectivement qu’Asselineau commence à déranger..."

        Antifa et rédiger (donc réfléchir) sont antinomiques. smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 12:35

        @révolQé
        Oui, ils préfèrent insulter, mais merci de votre contribution, l’auteur du billet, c’est vous ?


      • capobianco 4 février 12:47

        @howahkan

        Doit-on considérer tous ceux qui marquent un désaccord avec l’upr comme des trolls ?

        Personnellement je « m’embête avec çà » parce que la communication ou propagande de asselino ne se contente pas d’expliquer ses positions mais consiste à dézinguer et parfois de façon assez limite ceux qui portent d’autres projets : https://www.youtube.com/watch?v=MaU1o3Su-rk pour ne citer que celle là.

        Je n’ai pas encore vu une vidéo semblable contre votre mouvement ou son inspirateur. Sans parler du mode d’expression des fifi, doctorix plutôt clivant et parfois surréaliste (leurs adhérents, les sondages bidons...) et qui dégomment systématiquement la concurrence, marine à droite et Mélenchon à gauche. Je peux me tromper mais je suis persuadé que ce mouvement fait parti des leurres qui n’existent que permettre, grâce l’éparpillement des voix, la réélection systématique des umps. 

         Voilà pourquoi je m’embête à répondre à « l’irrésistible et inénarrable » ascension de cet énarque. Suis-je un troll ? Non un vieux bonhomme qui voudrait voir, rapidement, un vrai changement à gauche.


      • Osis Osis 2 février 19:28

        howahkan 2 février 18:50

        Et à part ça ?
        une idée ? un argument ?

        Ou c’est juste pour exister un peu ?


        • Hecetuye howahkan howahkan 2 février 19:40

          @Osis

          Et à part ça ?
          une idée ? un argument ?

          Ou c’est juste pour exister un peu ?


        • meslier meslier 2 février 20:50

          à olivier2101

          Vous avez fait le diagnostic : la France n’en finit plus de s’enfoncer dans une courbe décroissante et vous listez très bien tous les problèmes .

          Mais vous vous trompez sur le remède , Mr Asselineau n’est pas un magicien , ni un prestigidateur qui va arriver avec une baguette magique et résoudre instantanément tous les problèmes de front .

          Dans un premier temps il faut inverser cette courbe mortifère pour lui donner une inflexion vers le haut , et la sortie de l’UE + EURO va permettre cette remontée


          • Hecetuye howahkan howahkan 2 février 21:01

            @meslier

            je plussoie.... smiley


          • manu manu 2 février 21:18

            @meslier

            Tes arguments sont percutants : il suffit de sortir de l’UE pour tout arranger et cela ne créera aucun problème. Je sais qu’il y a pas mal de moutons en France mais ils viennent rarement sur agoravox vu que toutes les opinions y sont présentes ils seraient perdus.

            Donc vas y développe par rapport à l’article ou critique le.

            Ces « problèmes » si ont les regardes du point de vu des patrons sont souvent des avantages, peut être que c’est la démocratie qui fait défaut alors.
            Je ne pense pas que pour avoir plus de démocratie un réactionnaire ancien pote à Pasqua et Sarkozy soit la solution. 


          • jmdest62 jmdest62 3 février 07:12

            @meslier
            « il faut inverser cette courbe »
            Le fameux club des « inverseurs de courbe »
            Asselino s’rait-y pas , également , « L’ennemi de la finance » par hasard ?  smiley
            @+


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 10:39

            @jmdest62
            Allez vous occuper de Mélenchon qui veut gouverner avec Hamon !
            Tout est négociable, dit-il ...
            On va bien voir ce qu’il restera de votre petit livre rouge à 3 euros après négociations...


          • Ar zen Ar zen 3 février 12:26

            @Fifi Brind_acier

            Je n’avais pas entendu Mélenchon parler d’alliance avec Hamon et le parti socialiste, dans lequel il faudrait trier le bon grain de l’ivraie. Ces « socialistes » qui votent comme leurs homologues de « droite » lorsqu’ils sont réunis en congrès. 

            Mélenchon montre son vrai visage. Il vient de planter un couteau dans le dos de la gauche, de la vraie gauche. 



          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 12:42

            @Ar zen
            On va bien voir ce qui sortira des négociations...
            Nous sommes en pleine « révolution colorée »...


            Le PS soutient Macron.
            Cette campagne hystérique anti Fillon a pour but de faire dégager Fillon au bénéfice de Macron.
            Que va faire Mélenchon dans cette galère ??
            Wait and see !

          • Alren Alren 3 février 12:53

            @Ar zen

            Mélenchon montre son vrai visage. Il vient de planter un couteau dans le dos de la gauche, de la vraie gauche.

            JLM est le candidat de la France Insoumise, c’est-à-dire de la vraie gauche !!!

            Il ne faut pas manquer d’aplomb pour dire que la vraie gauche serait le PS de Hollande dont Hamon a été le frondeur d’opérette, sans plus d’efficacité pour infléchir la politique réactionnaire de Valls-Macron-El Khomri (que Hamon va investir comme candidate à la députation !!!) que Montebourg défendant l’industrie française.
            Dans les deux cas il s’agit de postures destinées à détourner les gens d’aller vers la France Insoumise.

            S’il y a poignard dans le dos c’est Hamon qui en frappe JLM en copiant le programme L’Avenir en Commun sans intention bien entendu de l’appliquer, d’autant plus qu’il sait qu’il ne sera pas élu.


          • Alren Alren 3 février 13:08

            @Fifi Brind_acier

            Allez vous occuper de Mélenchon qui veut gouverner avec Hamon. Tout est négociable, dit-il ...

            Si Hamon est sincèrement à gauche, il veut mettre en œuvre les projets de L’Avenir en Commun, dont les principales dispositions ne sont pas négociables. Sinon il n’est pas à gauche : c’est un test !

            D’ailleurs ces « négociations » ne se feraient pas en tête à tête et en secret mais feraient l’objet d’un débat ouvert et public entre parties pour que les milliers de citoyens qui ont contribué à écrire L’Avenir en commun et les millions d’électeurs potentiels comprennent qu’on ne les trahira pas.
             


          • jmdest62 jmdest62 3 février 13:08

            @Ar zen
            Vous devriez vous cantonnez à ce que vous connaissez : l’Article 50 du TFUE et l’ Article 5 de la constitution.
            La politique c’est pas votre truc apparemment.
            @+


          • jaja jaja 3 février 13:11

            @Fifi Brind_acier

            Révolution colorée ? En étant aussi complotiste que vous on pourrait dire qu’Asselineau est un agent US à la solde d’un Trump qui menace aujourd’hui l’Union européenne et la chancelière allemande !

            N’oubliez pas que dans un processus révolutionnaire les différents impérialismes jouent leur partition... Par exemple lors de la lutte des Algériens pour leur indépendance les USA ont peu ou prou soutenu le FLN... Pour affaiblir la France... Et alors ? Les Algériens auraient du la fermer sous prétexte que les USA agissaient en sous-main ?

            Les Indiens de Standing Rock ou d’ailleurs, les Noirs de Black Lives Matter ou des nouveaux Black Panthers, Les Hispaniques, les musulmans, les femmes, les travailleurs... tous devraient la fermer ? C’est quoi cette connerie ?

            Et ça sous prétexte d’une Révolution colorée..Soros ,ne veut surtout pas de Révolution lui qui ne cherche qu’à ce que les évènements ne prennent pas une tournure révolutionnaire et dont le rôle consiste uniquement à ramener les contestataires dans le giron du clan Clinton, cette fausse gauche impérialiste US...


          • jmdest62 jmdest62 3 février 13:19

            @Fifi Brind_acier
            déjà répondu sur un autre fil ....essayez de suivre vous éviterez de faire du « remplissage »
            bisous bisous
            @+


          • capobianco 3 février 13:24

            @Fifi Brind_acier
            Prévenez, bon sang quand vous faites vous réunions de bureau sur avox. 1000 adhérants de plus ce matin ? ok j’arrête.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 18:47

            @Alren
            Ar zen a écrit que le PS était la vraie Gauche ? Ce n’est pas ce que j’ai compris.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 18:52

            @jaja
            Qui vous a parlé de révolution populaire ?

            Il faut être aveugle pour ne pas voir avec les manifestations anti- Trump, que nous assistons à un règlement de compte au sein même des élites capitalistes.

            Je n’ai jamais dit qu’il en sortirait un progrès. Je fais un constat

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

olivier2101


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires