• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Fillon et les fonctionnaires

François Fillon et les fonctionnaires

« Pour pouvoir engager tous nos projets, l’État doit, en parallèle, faire des efforts d’organisation et de gestion. Il faut être plus rigoureux sur nos finances publiques afin de pouvoir investir pour les Français. Je veux restaurer une administration efficace et respectée. J’assume de vouloir réduire de 8% environ le nombre d’emplois publics sur le quinquennat. La France était-elle sous-administrée en 2002 ? Évidemment non ! C’est le niveau d’emplois que je propose d’atteindre en 2022. » (Poitiers, le 9 février 2017).

_yartiFillon2017022701

Le psychodrame continue chez Les Républicains et la détermination ou obstination de François Fillon a rendu tout "plan B" impossible. Je reviens sur le fond des programmes en reprenant le second point qui a fait beaucoup discussion sur le projet présidentiel de François Fillon depuis sa victoire à la primaire LR. Le premier point concerne sa réforme de la sécurité sociale déjà abordée ici.

Le second point porte sur la réduction du nombre d’emplois publics. L’idée de François Fillon est assez simple : depuis une trentaine d’années, il y a eu une hausse vertigineuse des effectifs, due notamment à la décentralisation et aux transferts de compétences de l’État aux collectivités locales, et également aux doublons (socialement difficiles à supprimer au cas par cas) lorsqu’un service intercommunal est créé.

Il faut rappeler que l’objectif de réduire de 500 000 le nombre de postes est très ambitieux. En ne renouvelant qu’un départ à la retraite sur deux, Nicolas Sarkozy avait réduit de 150 000 postes la triple voilure de l’État (fonction publique, territoriale, hospitalière), ce qui a fait une économie de quelques milliards d’euros par an, ce qui reste assez faible en comparaison avec la dette publique (plus de 2 000 milliards d’euros).

_yartiFillon2017022704

Parallèlement, c’est ce qui a rendu la proposition assez impopulaire, c’est que dans tous les domaines régaliens, il y a une véritable demande de nouveaux postes : armée, police, justice, santé et même éducation.

Comment François Fillon compte-il atteindre son objectif ? Dans son meeting à Poitiers, le 9 février 2017, François Fillon l’a expliqué : « Pour cela, il faudra passer aux 39 heures dans la fonction publique pour que l’État et nos services publics restent forts. Nous devrons retrouver l’équilibre des finances publiques d’ici cinq ans ; l’effort sera réparti sur l’ensemble de la sphère publique. Et nous devons rendre aux agents publics leur fierté blessée par le discrédit de l’État bureaucratique. Ils servent la collectivité avec dignité, avec professionnalisme, et souvent avec abnégation. Ils ont droit à un projet réaliste et ambitieux pour les services publics qu’ils animent. Mais rien de tout cela ne sera vraiment efficace si nous ne redressons pas les piliers de la République. ».

L’argumentaire de campagne de François Fillon sur la réduction du nombre de fonctionnaires tient en sept points :

1. Aucun fonctionnaire ne perdra son emploi (ce qui est une évidence mais qu’il faut rappeler face à la désinformation et à la caricature ambiantes). La réduction des emplois se fait à partir des départs à la retraite (bien plus nombreux dans la décennie prochaine que précédente en raison du baby-boom).

_yartiFillon2017022705

2. Aucune suppression de poste n’interviendra dans la police, la justice et l’armée. Au contraire, dans ce domaine, 12 milliards d’euros supplémentaires seront consacrés pour augmenter les effectifs (ce que proposent beaucoup de candidats).

3. La qualité du service public sera maintenue par une augmentation du temps de travail (en particulier dans les hôpitaux où la mise en place des 35 heures a durablement désorganisé les équipes médicales).

4. Le nombre de 500 000 fonctionnaires (un demi million) peut paraître énorme. Pourtant, il faut le comparer aux 5,6 millions de fonctionnaires que compte la France au total. Cela fait une réduction de moins de 9% étalée sur cinq ans.

5. L’idée est aussi de comparer avec les autres pays. David Cameron a réduit de 5000 000 fonctionnaires au Royaume-Uni en moins de cinq ans, et pendant cette période, le chômage a baissé de 8,3% à 5,4% de la population active. Et le pays a retrouvé la croissance au contraire de la France.

6. La comparaison avec la plupart des pays voisins montre que la France compte beaucoup plus de fonctionnaires à population équivalente : 80 fonctionnaires pour 1 000 habitants en France au lieu de 50 ou 60 en moyenne chez nos voisins.

_yartiFillon2017022702

7. Les fonctionnaires trouveront leur intérêt dans cette politique puisque leur rémunération sera augmentée et leur évolution de carrière accélérée.

Réduire le nombre d’agents publics est une mesure qui va dans le sens d’un assainissement des finances publiques : la souveraineté nationale dépend aussi de notre niveau d’endettement. L’absence de déficit public renforce la maîtrise de la destinée de notre pays.

C’est pourquoi François Fillon n’est pas le seul à proposer une telle mesure, le tout étant une question de "réglage" du "curseur" : Alain Juppé, pendant la campagne de la primaire LR, avait proposé une réduction de 300 000 emplois publics. Aujourd’hui, Emmanuel Macron a repris la mesure, d’une manière un peu plus timorée puisqu’il souhaite réduire de 120 000 fonctionnaires.

Le candidat du PS tendance Henri Emmanuelli (autre ancien cadre de chez Rothschild), Benoît Hamon, reste vague sur ses intentions à propos de la fonction publique mais selon sa tendance dépensière (qu’il faudra bien payer un jour), il propose, au contraire d’une réduction des effectifs, de créer un "service public de la petite enfance".

_yartiFillon2017022703

Enfin, la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, qui cherchait à séduire l’électorat de la fonction publique, est retombée dans sa tendance naturelle à vouer aux gémonies les fonctionnaires.

En particulier, lors de son meeting à Nantes le 26 février 2017, Marine Le Pen a carrément menacé, de manière très claire, les fonctionnaires qui ne la ménageraient pendant la campagne électorale : « Je veux dire ici publiquement aux fonctionnaires à qui un personnel politique aux abois demande d’utiliser les pouvoirs d’État pour surveiller les opposants ou organiser à leur égard des persécutions, des coups tordus ou des cabales d’État, de se garder de participer à de telles dérives. Dans quelques semaines, ce pouvoir politique qui n’a plus rien à perdre, ni de compte à rendre, aura été balayé par l’élection, mais ces fonctionnaires devront assumer eux le poids de ces méthodes illégales, car elles sont totalement illégales et mettent en jeu leur responsabilité personnelle. ».

François Fillon peut au moins être rassuré : il n’arrivera jamais à égaler Marine Le Pen dans l’outrance verbale et dans le populisme !

Notons pour terminer que François Hollande avait lancé une menace du même genre, un peu plus vague, à la même période de la campagne, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle de 2012.

En effet, le 19 février 2012 sur BFM-TV, François Hollande avait expliqué à la journaliste Sylvie Pierre-Brossolette : « Aucun de ceux qui aujourd’hui exercent des responsabilités et qui sont loyaux n’ont à s’inquiéter, mais en revanche, ceux qui sont liés à ce système auront forcément à laisser la place à d’autres. ». Dans l’esprit du futur Président de la République le plus impopulaire de l’histoire de France, il y avait deux catégories de fonctionnaires, les "bons" fonctionnaires et les "mauvais" fonctionnaires. Les "bons" devaient être évidemment honorés, comme il l’avait indiqué le 10 janvier 2012 : « Je sais que certains d’entre vous sont aussi là parce qu’ils cherchent des postes. Ils ont raison, car des postes, il y en aura. ».


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (07 mars 2017)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
François Fillon et les fonctionnaires.
Sondage IFOP du 28 février 2017 sur les fonctionnaires et la présidentielle (à télécharger).
François Hollande et les fonctionnaires (1er mars 2012).
Discours de François Fillon le 6 mars 2017 aux entrepreneurs (texte intégral).
François Fillon l’obstiné.
Programme présidentiel complété de François Fillon (à télécharger).
Discours de François Fillon le 5 mars 2017 au Trocadéro (texte intégral).
Discours de François Fillon le 2 mars 2017 à Nîmes (texte intégral).
Le grand remplacement.
Liste des parrainages des candidats à l’élection présidentielle au 3 mars 2017.
Sondage Odoxa du 3 mars 2017 : Juppé devant Macron et Le Pen éliminée !
Campagne en état d’urgence.
Assassinat politique ?
Liste des collaborateurs parlementaires des députés français (à télécharger).
Conférence de presse de François Fillon le 1er mars 2017 (texte intégral).
Propositions pour une meilleure santé.
Discours de François Fillon sur la santé le 21 février 2017 à Paris (texte intégral).
Communiqué de François Fillon le 26 février 2017 inquiet des violences électorales (texte intégral).
Discours de François Fillon le 24 février 2017 à Maisons-Alfort (texte intégral).
Tribune de l’avocat Arno Klarsfeld le 20 février 2017 dans "L’Express" (texte intégral).
Discours de François Fillon le 15 février 2017 à Compiègne (texte intégral).
Discours de François Fillon le 12 février 2017 à Saint-Pierre de La Réunion (texte intégral).
Discours de François Fillon le 9 février 2017 à Potiers (texte intégral).
Comptes à débours.
Même pas mal ?
Lettre aux Français de François Fillon le 8 février 2017 (texte intégral).
François Fillon se met à nu : transparence des données financières (à télécharger).
Conférence de presse de François Fillon le 6 février 2017 (texte intégral).
Sondage Elabe du 1er février 2017 (à télécharger).
PenelopeGate : la valse des François.
Discours de François Fillon à la Villette le 29 janvier 2017 (texte intégral).
François Fillon combatif.
Et si… ?
L’élection présidentielle en début janvier 2017.
Boule puante.
François Fillon, gaulliste et chrétien.
Qu'est-ce que le fillonisme ?
Second tour de la primaire LR du 27 novembre 2016.
Quatrième débat de la primaire LR 2016 (24 novembre 2016).
Premier tour de la primaire LR du 20 novembre 2016.
Troisième débat de la primaire LR 2016 (17 novembre 2016).
Deuxième débat de la primaire LR 2016 (3 novembre 2016).
Premier débat de la primaire LR 2016 (13 octobre 2016).
Programme de François Fillon pour 2017 (à télécharger).
Discours de François Fillon à Sablé le 28 août 2016 (texte intégral).
Discours de François Fillon à Paris le 18 novembre 2016 (texte intégral).
François Fillon, pourquoi est-il (encore) candidat en 2016 ?
Débat avec Manuel Valls.
Force républicaine.
Discours du 30 mai 2015 à la Villette.
Philippe Séguin.


 


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 7 mars 2017 18:56

    comme le maire est un dieu, les conseillers municipaux sont inuties.
    pareil pour les autres conseillers inutiles.
    tu as tes 500 000 facile.
    inconvénients : c’est pas eux qui pique le plus de fric.


    • velosolex velosolex 8 mars 2017 00:57

      @foufouille

      Que Fillon, ce gredin, ai fait passé sa femme pour une fonctionnaire, ou apparentée, alors qu’elle était payeé par la collectivité à ne rien foutre est une injure, et disqualifie pour que ce type fasse la morale aux autres....

      On n’oublie pas qu’il a inventé un fake ; Les médias auraient prétendu que sa Penny aurait fait une tentative de suicide...Un bidonnage, une escroquerie révélée, un bidonnage, voilà le mouvement d’horlogerie de sa mécanique....

      Par contre, retour au pays de la réalité, une fonctionnaire vient de suicider aujourd’hui : Cette infirmière s’est pendue à l’hopital Cochin, alors que ses collègues manifestaient pour plus de moyens, aussi je trouve les propos et les dessins qui les accompagnent stupides, affligeants et obscènes. 

      Inutile de dire de ce que je pense de cette anerie fait pour les bigots ou les sectaires

    • Le421 Le421 9 mars 2017 08:56

      @foufouille
      Un petit extrait qui explique tout...
      6. La comparaison avec la plupart des pays voisins montre que la France compte beaucoup plus de fonctionnaires à population équivalente : 80 fonctionnaires pour 1 000 habitants en France au lieu de 50 ou 60 en moyenne chez nos voisins.

      Faux et archifaux !!
      Le mode de comptage est erroné.
      Dans bien des pays, les rôles de fonctionnaires français sont remplacés par le privé et coûtent, in fine, à la communauté, beaucoup plus cher pour le même résultat.
      Exemple.
      Une mairie fait faire des travaux de peinture par un employé municipal.
      Pour faire « des économies », elle licencie l’employé municipal et cela diminue la charge au niveau « personnel ». Tout le monde applaudit !!
      Les travaux de peinture sont maintenant effectués par une société privée ( je ne parle pas de choisie « aux petits oignons », mais...) qui coûte deux fois plus cher à la collectivité et permets au maire de faire refaire de menus travaux à son domicile à moindre frais.
      C’est du gagnant-gagnant pour certains élus et perdant-perdant pour les gogos qui ne peuvent/veulent pas comprendre.
      Pire !! Les fonctionnaires sont le seul rempart qui crée de l’égalité territoriale sur les services. D’ailleurs, quand une perception, gendarmerie, école ou caserne ferme, tout le monde se rends compte des dégâts causés.


    • PiXels PiXels 7 mars 2017 20:48

      Bon com d’hab, j’ai pas lu... mais l’article est nul à chier !


      • PiXels PiXels 7 mars 2017 20:49

        com d’hab avec Rakatomachin


        • PiXels PiXels 7 mars 2017 20:53

          Bon en plus, je suis photographe.
          Alors sa manie de faire joujou comme un môme de 5 ans avec les fonctions basiques de Photoshop...
          pour faire « genre » artiste !!!


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mars 2017 21:06

            La privatisation des services publics est dans les tuyaux européens depuis juin 2014...

            Tous les candidats qui n’ont pas le Frexit comme priorité dans leur programme, pas seulement Fillon, vont appliquer la suite des GOPé de 2014/2015 que Macron hollande et Valls n’ont pas eu le temps d’appliquer.

            Pas la peine de faire tout un article sur Fillon, ils feront tous pareil.


            • chantecler chantecler 8 mars 2017 08:28

              @Fifi Brind_acier
              C’est probable .
              Entre les candidats politiciens soumis aux lobbies de la finance , de l’industrie , et dont le but est de trouver la bon plan pour être reconduits , ceux qui suivent le TINA et scotchés au processus UE dont ils ne se sépareront pas d’un poil , les deux catégories étant largement perméables , les candidats sans parti qui disent viser l’originalité , même si l’on sait qu’ils sont néolibéraux , qu’ils roulent pour l’oligarchie transfrontière et qui avancent masqués, cad qui présenteront ou présentent un programme alléchant mais sans engagement , nous sommes certains que rien de fondamental ne changera : les masses populaires sueront larmes, sang et eau , cad qu’ils seront taxés à mort tout en basculant dans le chômage (qui va recruter ou conserver des salariés à plus de 60 ans ?), et la précarité , plus le reste cad l’état de notre société en pleine décrépitude avec ses poussées de violence ou de désespoir , je le sens assez mal cet avenir .
              Les retraités ?
              Qui garantit que leur retraite ou leur pouvoir d’achat sera conservé au sein de ce système thatcherien , néolibéral TINA , de plus en plus dégradé engoncé dans les décisions de Bruxelles , avec toutes ces concessions aux entreprises privatisées (retraite , santé) ?
              Bref la grande farce , le gros mensonge , se poursuivent , avec probablement de gros ennuis en perspectives .
              Tout cela masqué par une « campagne » qui joue au chamboule tout et qui traite de tout sauf justement du fond .
              A un espoir : F.Fillon a déclaré dimanche je crois , que s’il arrive aux manettes notre pays sera dans 20 ans le plus performant de l’UE .
              Comment et pourquoi , mystère ?
              Ben s’il le dit , il faut le croire !


            • Alren Alren 8 mars 2017 11:02

              @Fifi Brind_acier

              Fifi, vous savez très bien que Mélenchon augmentera, s’il est élu, le nombre d’infirmières qui sont actuellement à bout avec des suicides, d’enseignants pour avoir des classes de quinze élèves comme en Finlande qui est citée en exemple par nombre cde flétriseurs de l’école publique française, de contrôleurs fiscaux pour combattre vigoureusement le vol fiscal, de douaniers pour mettre en place un véritable contrôle sur les importations.

              Voter macron, Fillon et même Hamon quand on a le sens du service publique et de l’économie (car le service publique coûte toujours moins cher du fait qu’il n’y a pas de prélèvement d’argent par les rentiers) ou si l’on est soi-même fonctionnaire c’est du masochisme.



            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mars 2017 15:40

              @Alren
              Vue l’usine à gaz que représente le programme de Mélenchon, on n’est pas au bout de nos peines !
              Pourquoi vous obstinez-vous à vouloir sauver l’ Europe ?


            • Le421 Le421 9 mars 2017 09:04

              @Fifi Brind_acier
              Bon, puisque vous répétez sans arrête « usine à gaz », j’ai pris une décision.
              Ce texte, je vais le stocker et je vous le resservirait mille fois si il faut en copier-coller.

              Je l’ai déjà expliqué, mais je recommence.
              « Usine à gaz » vous dites ? Oui, je suis d’accord.
              Le programme de La France Insoumise et de son REPRESENTANT, Jean-Luc Mélenchon est un tout où les différents éléments sont interconnectés et découlent logiquement les uns des autres.
              Ce n’est pas un catalogue 3 Suisses où on présente des articles mille fois différents avec une seule optique, moins cher.
              Pour revenir à l’usine à gaz, vous remarquerez que ce genre de structure voit, malgré sa complexité, l’ensemble atteindre un but, raffiner, et ce, sans fuite à droite et à gauche.
              Beaucoup nous proposent, non pas des usines à gaz, mais un tas de tuyaux sur la remorque du camion, en nous demandant de nous démerder pour que ça marche...

              Et vous vous le reprendrez dans les dents à chaque fois...
              Insoumisement vôtre !!


            • Et hop ! Et hop ! 7 mars 2017 21:44

              Que Fillon commence par supprimer le premier poste du budget de l’État : 55 milliards d’intérêts payés par an à Goldman Sachs & Cie, pour la prétendue dette immortelle, la totalité de l’impôt sur le revu payé par les ménages français.


              55 milliards, c’est plus que le budget de l’Éducation nationale avec le traitement de son million de fonctionnaires, l’entretien de 50 000 établissements d’enseignement, universités, bibliothèques, cantines, etc...

              • Et hop ! Et hop ! 7 mars 2017 22:56

                «  3. La qualité du service public sera maintenue par une augmentation du temps de travail (en particulier dans les hôpitaux où la mise en place des 35 heures »


                Pour Fillon le paresseux aux multiples emplois fictifs, les infirmières et les médecins devront travailler plus d’heures par semaine pour le même salaire, mais il ne fait ne fait aucune mise en cause de l’augmentation des effectifs du personnel administratif.

                • velosolex velosolex 8 mars 2017 00:48

                  Comptages stupides et borgnes : Si on est champion, comme vous le dites, c’est d’abord que la France entretient la première armée d’Europe. Ben, oui, fallait y penser, les soldats sont des fonctionnaires !...

                  Si l’on veut se faire le gendarme de l’europe, il faut assumer, ou demander aux autres pays de participer, mais pas de le faire passer sur la note générale. 
                  Passons sur les économies qui pourraient être c’est vrai envisagé, et qui ne le sont jamais : Par exemple les fonctionnaires attachés aux centres des impôts, ceux ci étant 40% plus nombreux en France qu’en Allemagne, et l’Espagne ne comptant que deux centres des impôts contre une multitude en France..On sait que beaucoup d’anciens militaires sont recasés dans ces centres...Mais de cela on ne parlera pas..
                  .D’une façon générale, ce sont les « ronds de cuir », et les personnels administratifs qui ont augmenté, absolument pas la base technique, qui elle est en état de collapsus. L’état des hôpitaux en particulier est préoccupant, et paye ce transfert économique aberrant. 

                  • Yaurrick Yaurrick 8 mars 2017 12:42

                    @velosolex
                    C’est bien là le drame, la fonction publique regroupe pléthore d’administratifs par rapport aux fonctionnels (l’exemple de la fonction publique hospitalière est juste, mais je n’ai pas les chiffres).

                    Par contre, pour les anciens militaires, par rapport à l’ensemble de la fonction publique, leur nombre représente qu’une faible part.


                  • julius 1ER 8 mars 2017 09:19

                    l’économie n’est pas une entité figée dans le temps et dans l’espace ... elle doit être dans une dynamique de croissance .. seule cette dynamique permet de maintenir un haut niveau d’emplois.


                    pour créer cette dynamique il faut une énergie bon marché (voir l’exposé de JM Jancovici ) sur youtube !!!
                    alors chercher dans les fonds de tiroirs qui on doit privilégier et qui on doit supprimer ...équivaut à dire que l’on a aucun projet dynamique pour le pays cad qu’on le condamne au déclin aussi à l’énoncé du programme de Filllon j’ai l’impression de lire une rubrique nécrologique et pas les évangiles( bien que je sois athée ) ...

                    • rocla+ rocla+ 8 mars 2017 09:31

                      @julius 1ER


                      l’ économie , c’ est pas la peine de réfléchir  , faut juste faire comme en Suisse 
                       salaire moyen 5000   euros .

                      Horaire 44 heures . 



                    • Buzzcocks 8 mars 2017 10:43

                      @rocla+
                      Vous prenez les chiffres de l’OCDE, le temps de travail en suisse est passé de 35.9H/hebdo en 2000 à 34.7H/hebdo en 2014.

                      Encore une fois, bien vu l’artiste avec vos propos de comptoirs.

                      Voyez vous avec internet, quand on balance une donnée chiffrée, il est tellement facile d’en vérifier la véracité. Donc avant de publier vos ragots, rencardez vous.


                    • Yaurrick Yaurrick 8 mars 2017 12:28

                      @Buzzcocks
                      Ça ne change rien au fait que le salaire moyen est bien plus élevé en Suisse qu’en France.... parce que contrairement en France, la liberté économique est plus développée, et qu’on y honnit pas le capitalisme.


                    • rocla+ rocla+ 8 mars 2017 16:01

                      @Yaurrick


                      Il préfère  un salaire de 1000 euros par mois que 5000 , ils sont bêtes 
                      à manger du foin les gauchiasses , même si en Suisse ils travaillaient 20 
                      heures par semaine il dirait encore des conneries plus grandes que lui  .

                    • foufouille foufouille 8 mars 2017 16:12

                      @Yaurrick
                      tu oublies volontairement que un tiers des travailleurs sont étrangers et que ce salaire est une moyenne avec beaucoup qui ont beaucoup moins genre 1500 ou 2000 et logent dans les pays limitrophe vu le coût de la vie en suisse.
                      comme pour singapour et hong kong.


                    • Buzzcocks 8 mars 2017 17:18

                      @rocla+
                      Prenez pas la mouche mon vieux... c’est quand même pas ma faute si en Suisse, ils ne bossent pas 44 heures comme vous le fantasmez. J’y peux quand même rien si vous racontez n’importe quoi tout le temps.
                      En prime, je suis gentil, je vous ai aidé en disant qu’avant de balancer des chiffres, vérifier les avec internet. C’est simple en 3 clics. Même un vieux con comme vous, en êtes capable.

                      Moi, un gauchiasse à 1000 euros, j’ai trouvé les stats de l’OCDE en 3 minutes, alors un génie comme vous, il doit pouvoir trouver en moins de temps qu’un naze.

                      Bisous.


                    • Le421 Le421 9 mars 2017 09:14

                      @julius 1ER
                      l’économie n’est pas une entité figée dans le temps et dans l’espace ... elle doit être dans une dynamique de croissance...

                      Et sur une planète finie, comment avoir une croissance infinie ?

                      L’exploration de l’espace devient une urgence économique.


                    • Le421 Le421 9 mars 2017 13:29

                      @rocla+
                      44H ?

                      Ah ?

                      J’avais lu 48 sur fds.com ou figarovox...
                      Je me rappelle plus.
                      Je sais qu’il y avait une histoire de poule et de dents aussi...  smiley

                      Z’avez vu ? La femme de Fillon s’est suicidée !! De façon « fictive », bien sûr !!  smiley


                    • foufouille foufouille 9 mars 2017 13:58

                      @rocla+
                      laisse tomber, ta lobotomie ne te permet pas de comprendre.


                    • BA 8 mars 2017 09:29

                      Deux informations du mercredi 8 mars 2017 :


                      1- Première information :


                      Le candidat Les Républicains (LR) François Fillon n’a pas déclaré un prêt de 50 000 euros obtenu en 2013. C’est ce que révèle le journal Le Canard Enchaîné dans son édition du 8 mars.


                      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/07/35003-20170307ARTFIG00244-fillon-n-a-pas-declare-un-pret-de-50000-euros-obtenu-en-2013.php


                      2- Deuxième information :


                      Le député Dominique Tian renvoyé en procès pour « blanchiment de fraude fiscale. »


                      Le député Les Républicains (LR) des Bouches-du-Rhône, Dominique Tian, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour « blanchiment de fraude fiscale » et « omission dans sa déclaration de patrimoine » de 2012 d’avoirs détenus en Suisse.


                      Une source judiciaire a confirmé une information du site Mediapart. Le parquet de Paris a délivré une citation directe visant l’élu, qui est également premier adjoint au maire de Marseille et membre de l’équipe de campagne de François Fillon. La date de son procès n’est pas encore connue.


                      Une enquête préliminaire avait été ouverte après un signalement en avril 2015 par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur le cas de cet homme, engagé dans la chasse à la fraude sociale. Il était en 2011 le rapporteur d’une mission parlementaire sur la fraude aux prestations et cotisations sociales.


                      L’instance chargée de contrôler les déclarations de patrimoine et d’intérêts des élus avait fait état d’« un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de sa déclaration de situation patrimoniale adressée en mai 2012 », au moment des législatives.


                      Interrogé par l’Agence France-Presse en avril 2015, M. Tian avait évoqué un compte en Suisse qui a « fait l’objet d’une régularisation » après la mise en place en juin 2013 par Bercy d’une procédure pour inciter les contribuables détenant des avoirs dissimulés à l’étranger à se présenter spontanément au fisc. Il avait mentionné une somme d’« un peu moins de deux millions d’euros. »



                      • PiXels PiXels 8 mars 2017 10:24

                        @BA
                        .
                        Super !!!
                        .
                        Maintenant, en toute logique, sur le même sujet, on ne devrait pas tarder à voir élucidé le « mystère Macron » et ses 3 000 000 € « envolés » !!!
                        .
                        Nul doute que nos honnêtes zet talentueux journalistes de TF1, BFM, etc ne vont plus le lâcher et le harceler de questions jusqu’à ce qu’il nous explique ce véritable « tour de magie ».


                      • PiXels PiXels 8 mars 2017 11:08

                        @covadonga*722
                        .
                        Ah ? Vous ne croyez pas au professionnalisme et à l’impartialité de nos chers médias ?
                        .
                        Bon, ben y a plus qu’à espérer que comme souvent ça arrive aux jeunes « trotteurs » il se laisse aller à un petit galop rédhibitoire.


                      • Le421 Le421 9 mars 2017 13:31

                        @PiXels
                        Tss tss tss !

                        NEIN ! VERBOTEN !!
                        Macron, pas toucher !!

                        OSEF

                        Sur le net, tout le monde est au courant maintenant.


                      • escoe 8 mars 2017 12:32

                        "La réduction des emplois se fait à partir des départs à la retraite (bien plus nombreux dans la décennie prochaine que précédente en raison du baby-boom)."

                        Rakout-machin vous êtes totalement idiot. Il y a bien longtemps que les enfants du baby boom sont partis à la retraite, plus de quinze ans pour certains d’entre eux.
                        Cet argument que vos amis libéraux utilisent depuis plus de vingt ans vous allez encore nous le servir dans vingt ans ?


                        • zygzornifle zygzornifle 8 mars 2017 13:13

                          les fonctionnaires c’est comme les « chance pour la France » des cités faut pas y toucher, les premiers bloquent toutes les administrations par des grèves, les seconds foutent le feu aux bagnoles et le gouvernement est obligé de reculer en faisant semblant de fermé .....


                          • zygzornifle zygzornifle 8 mars 2017 13:14

                            @zygzornifle


                             fermeté ....

                          • Taverne Taverne 8 mars 2017 15:30

                            Satan à François : « sers-toi, le Sarthois ! »
                            Jésus de Nazareth : « si t’es trop nase, arrête ! »

                            François a préféré écouter la première voix.


                            • Sphere 8 mars 2017 16:55

                              Quelqu’un peut-il juste rappeler qu’on s’en fout complètement du nombre total de fonctionnaire, que si on en a besoin on en embauche, et si on en a trop on en supprime ? Ou alors c’est juste une manière déguisée de dire que les collectivités territoriales sont devenues un califat intouchable ?


                              • Le421 Le421 9 mars 2017 13:36

                                @Sphere
                                Le souci, c’est qu’on ne virera jamais les « De... », copains de..., généralement incompétents pantoufleurs de hautes administrations, avec des salaires mirobolants totalement injustifiés.
                                On virera toujours les petites mains utiles, celles qui servent et sont au contact de la collectivité.
                                Quand vous aurez compris ça, ça ira mieux...

                                Toutes ces commissions inutiles et comités Théodule, juste bon à planquer des notables en mal de salaire indécent pour frimer sur la côte l’été et à Megève l’hiver.


                              • zygzornifle zygzornifle 9 mars 2017 09:11

                                un politique en poste est un fonctionnaire , que l’on commence le ménage chez les députés les sénateurs et autres élus .......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès