• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gilets Jaunes, acte 18 : Fouquet’s brûlé, Macron grillé

Gilets Jaunes, acte 18 : Fouquet’s brûlé, Macron grillé

 

Samedi 16 mars, pour leur défilé national à Paris, les Gilets Jaunes sont venus nombreux et ont résisté dignement à un gouvernement qui joue le pourrissement et laisse les mains libres aux casseurs. Nous y étions.

 Suite à une erreur sur demoshere, nous arrivons place de l’Opéra, dans la manifestation pour le climat, où se trouvent néanmoins quelques Gilets Jaunes. Le cortège est massif et nous nous en réjouissons. Nous rallions la place de la République avec l’espoir, déçu, d’y retrouver les Gilets Jaunes. La rumeur court alors d’une convergence au Trocadéro. Nous nous y rendons mais n’y trouvons qu’un seul et unique Gilet Jaune. Prenant alors le chemin de l’Étoile, nous rencontrons différents groupes et apprenons progressivement comment s’est déroulé la journée.

Une forte participation

Le Grand Monologue n’y aura rien fait : des milliers de Gilets Jaunes ont rempli la place de l’Étoile, les Champs-Élysées et plusieurs avenues alentour, affichant leur détermination. Nous échangeons avec eux. Loin de l’image d’individus intellectuellement limités délivrée par une éditocratie peut-être malveillante ?, nous rencontrons au contraire des citoyens bien informés sur les réalités sociales et économiques de leur pays.

Liquide nauséabond et gaz lacrymogène pour la nasse

Du côté des forces de l’ordre, la stratégie du jour était la souricière. La police laisse tout le monde entrer, puis ferme la nasse.

Les forces de l’ordre ont ouvert les hostilités avec un canon à « liquide », qui n’envoie pas d’eau mais un liquide nauséabond. Les Gilets Jaunes s’équipant, ou achetant sur place, des masques de plongée et respiratoires, les forces de l’ordre recourent par ailleurs à un gaz lacrymogène plus puissant, qui imprègne les vêtements.

Où le pouvoir apparaît comme le premier casseur

L’image que les médias retiendront sera certainement celles des Champs-Élysées dévastés. Des éléments radicaux s’attaquent en effet aux commerces. À TOUS les commerces. Si des panneaux en bois protègent une vitrine, ils sont démontés et les vitrines, cassées. Des pavés atteignent les parties les plus hautes. Le célèbre restaurant Fouquet’s, et un kiosque à journaux, sont incendiés. Le fait le plus remarquable de la journée est que, pendant tout le temps qu’aura duré le saccage des commerces, les forces du désordre sont restées… les bras croisés. Oui, oui, vous avez bien lu. Pas une arrestation. Pas une tentative de protéger les commerces. Le témoignage des street medics rencontrés en chemin était difficile à croire, mais en avons eu la preuve en atteignant les lieux : pas un commerce, pas une vitrine n’a échappé aux casseurs. TOUS les commerces ont été saccagés, systématiquement et sans interruption, du 39 au 133 de la célèbre avenue. Rien n’a été oublié. Si les casseurs avaient été coursés, ou acculés, par les forces du désordre, ils n’auraient pas agi de façon aussi totale. Les dommages auraient été ponctuels. Les dégâts matériels prouvent ici de façon claire et définitive que les forces du désordre et, donc, la Préfecture qui les pilote, ont laissé faire les casseurs, au lieu de faire ce qu’ils sont censés faire, c’est-à-dire bien sûr les arrêter.

Sur un ton plus léger, de nombreux slogans ont fleuri sur les murs. « Jaunes et jolies » trouve naturellement sa place sur la vitrine d’un magasin de mode féminine. Les slogans sont drôles et inventifs ; le parallèle avec Mai 68 est évident. Une autre inscription lâche sobrement : « Rendez-vous la semaine prochaine »

Des street medics pris pour cible

Mais ce n’est pas tout. Les street medics que nous avons croisés alors que nous nous approchions des Champs, ont témoigné avoir été éjectés de la nasse par les forces du désordre, sans y voir d’explication. Par ailleurs des street medics ont vu le contenu de leurs sac être confisqué à leur arrivée – nous parlons donc de matériel médical.

Alors qu’ils soignaient un homme à terre dont la tête avait une entaille de plusieurs centimètres, assez profonde, et réfugiés dans une entrée de parking, les street medics ont été pris pour cible, délibérément, par les forces du désordre. Ils ont été forcés de s’enfuir.

Rappelons que les street medics soignent tout le monde, manifestants, policiers et même passants.

Conclusion : un pouvoir en proie à la panique

Les règles volent en éclats. Serait-ce le far west ? Non seulement les forces du désordre ciblent les manifestants calmes et pacifiques (ce qui est scandaleux) et les journalistes (ce qui est scandaleux), mais voilà qu’ils ciblent maintenant les street medics. Les premiers de cordée semblent touchés par la panique. Le peuple se redresse et ce n’était pas au programme !

Pour terminer, nous adressons nos plus respectueuses salutations à Sa Luminescence Radieuse, qui skiait au même moment dans les Pyrénées. Gageons qu’à sont retour il réprimandera sévèrement les forces du désordre qui n’ont rien compris à ses ordres.

Yves D., le 17 mars 2019

Crédit image : AFP


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 19 mars 2019 08:31

    Et là camarade, tu la vois la lutte des classes !?

    « Bien creusé, vieille taupe ! » smiley


    • kéké02360 20 mars 2019 19:05

      @Clocel

      France-Israel / Démocratie / Gilets jaunes / armes chimiques !???

      https://www.presstv.com/DetailFr/2019/03/20/591553/Armes—ADN-isralienne-contre-les-Franais 


    • yvesduc 19 mars 2019 08:38

      Merci aux modérateurs d’avoir repéré une belle boulette dans la version initiale. smiley



        • yvesduc 19 mars 2019 08:41

          Il est prétendu que Macron a été tenu informé « minute par minute » des événements. Grâce à une fuite nous avons eu accès à la conversation :
          11h00
          Macron : Que faites-vous ?
          Compagnie CRS One : On stationne, Monsieur le Président.
          11h01
          M : Vous ne bougez pas, hein ?
          C : Pas d’un pouce, Monsieur le Président.
          11h02
          M : Et là, vous êtes où ?
          C : Toujours au même endroit, Monsieur le Président.
          11h03 :
          M : Vous êtes sûr de ne rien faire du tout ?
          etc.

           smiley


          • Jean Guillot le retour lee oswald 19 mars 2019 22:47

            11h04 :
            Macron à CRS : « Que se passe t-il ?
            11h05
            CRS à Macron : » ils ont brûlé le Fouquet’s et cassé les boutiques à Bernard Arnaud« 
            11h06
            Macron à CRS : » j’ai dit à Bibi de faire les valises , on rentre à Paris !"


          • ASTERIX 20 mars 2019 10:20

            @lee oswald

            UN DES DEGATS DU GRAND DEGAT mettre le ied au « c.l » du peuple d’en bas
            pas l’éborgner et leur casser les machoires MANU AL CAPONE réserve cela a tes AMIS BANQUIERS HAUTS FONCTIONNAIRES MINISTRES DEPUTES SENATEURS ET A TES AMIS DU MEDEF BOLLORE PINAULT MULLIEZ TOTAL un petit un tout petit coup de ped caresse au « C . L » (NON PAS QUESTION DE SODOMIE !!!)


          • ASTERIX 20 mars 2019 10:22

            @ASTERIX

            RECTIF LE PIED PAS AUTRE CHOSE SINON LE PAPE VA GRONDER !!!!!!!!!!!


          • ASTERIX 20 mars 2019 10:24

            @ASTERIX

            LE PIED PAS AUTRE CHOSE SINON LE PAPE VA GRONDER §§§§ un tout petit peu presque un calin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • Bec à foin Pink Marilyn 19 mars 2019 08:51

            lu dans Wikipédia :

            « Un agent provocateur est traditionnellement un agent employé par la police ou une autre entité afin d’agir sous couverture dans le but d’entraîner ou provoquer une autre personne à commettre un acte illégal.

            Au sens large, un agent provocateur est une personne agissant secrètement pour le compte d’un groupe mais apparaissant comme le membre d’un autre (agent double) pour perturber son activité en incitant délibérément, par ses propos et son comportement, à commettre des actes sanctionnés par la loi ou par l’opinion publique. »

            .../...

            « Sabin Druelle est, dans les années 1880, un agent provocateur (agent secret de la seconde brigade de recherche).

            Le journal anarchiste « La Révolution sociale » est fondé en 1880 par l’agent provocateur Égide Spilleux, dit Serreaux, dit Genlis, et financé par Louis Andrieux, préfet de police.

            Dans Le Coup d’État permanentFrançois Mitterrand critique la politique du général de Gaulle, l’accusant d’utiliser des « agents provocateurs » (il dit que le gaullisme devient « De Gaulle plus la police »).

            Le 23 mars 1979, lors de la marche des sidérurgistes, la police est suspectée d’avoir demandé à une ou deux sociétés privées de gardiennage de mener un certain nombre d’actions de casse »



            • Francis JL 19 mars 2019 09:03

              @Pink Marilyn
               
               l’infiltration est une vieille technique de guerre.


            • Bec à foin Pink Marilyn 19 mars 2019 09:18

              @JL

              Dans « la Zizanie », les deux grands historiens René Goscinny et Albert Uderzo expliquent ça très bien :

              Alors que le Sénat romain lui refuse desfonds pour de nouvelles conquêtes César veut reprendre la main et décide d’en finir avec le petit village gaulois qui résiste. Il décide d’envoyer Tullius Détritus aux Gaulois dans l’espoir de semer la zizanie. Le premier geste de Détritus sera d’offrir, le jour de l’anniversaire d’Abraracourcix, un vase à Astérix, qu’il prétend être « l’homme le plus important du village », et après une « guerre psychologique » efficace, Tullius Détritus arrive à semer la discorde dans le petit village gaulois où tout le monde se méfiera de tout le monde.

              Malgré la crédulité des habitants du village, la sagesse d’Astérix et de Panoramix retournera la calomnie contre son auteur.


            • Francis JL 19 mars 2019 09:34

              @Pink Marilyn
               
               Ouais. Je verrais bien Ruffin dans le rôle d’Astérix.
               
               smiley


            • Bec à foin Pink Marilyn 19 mars 2019 11:04

              @JL

              et Brijou dans celui de Bonnemine ?


            • Bec à foin Pink Marilyn 19 mars 2019 11:06

              @Pink Marilyn

              et BHL dans celui du barde Assurancetourix ?


            • Francis JL 19 mars 2019 11:12

              @Pink Marilyn
               
               puisque c’est un jeu : Macron, un Assurancetourix qui dans la vraie vie aurait réussi l’inimaginable ? Le pipo, plus efficace que la harpe, sans doute !


            • Francis JL 19 mars 2019 11:13

              @Pink Marilyn
               
               BHL c’est un Romain réfugié.


            • Garibaldi2 19 mars 2019 17:34

              @Pink Marilyn

              Ce qui est certain, c’est que des membres du service d’ordre de la CGT vont ce jour là choper un policier casseur : Gérard Le Xuan.

              http://www.gauchemip.org/spip.php?article14464


            • Alren Alren 19 mars 2019 18:54

              @Pink Marilyn
              C’est une Idéfix ?


            • Francis JL 19 mars 2019 20:38

              @Garibaldi2
               
              un policier casseur : Gérard Le Xuan.

               
               « Le service d’ordre de la CGT s’empare d’un curieux casseur, Gérard Le Xuan, qui portait sur lui son arme de service, son brassard et sa carte de police ! » (Le Parisien, mars 1979)
               
              Il y en a combien, des comme lui ?


            • Xenozoid 19 mars 2019 20:51

              @JL

              partout,il y a nême un bouquin écrit par un belge qui met en question les amis du tsar.en 1905 et explique la violence politique de ce pouvoir,les médias virtuel a part, on est au même niveau,élection piege a cons


            • Garibaldi2 20 mars 2019 01:04

              @JL

              Il n’est pas nécessaire qu’ils soient nombreux pour faire dérailler un mouvement social. La manipulation est l’un des côtés obscur de la politique. Le Gladio (stay behind) et les attentats attribués à l’extrême gauche en Italie, mais en fait commis par les services secrets et la loge P2, en sont un bon exemple.

              A l’époque (mars 1979), le gouvernement avait fait tout un battage sur les ’’débordements inadmissibles’’ des ’’sidérurgistes casseurs’’. On allait voir ce qu’on allait voir, d’abord interdiction des manif dans Paris ! L’affaire du policier casseur avait remis les pendules à l’heure.

              Lors de la manif du 1er mai, à la gare d’Austerlitz, l’affaire des black blocs arrivant à se regrouper sur le pont d’Austerliz sans intervention policière, était déjà un signal. Ils avaient réussi à pourrir la manif. A qui le crime profite est la question à se poser, il suffit de voir le résultat de leur interventions pour comprendre qu’elle est la réponse.


            • Garibaldi2 20 mars 2019 01:27

              @Garibaldi2

              Il n’est même pas nécessaire qu’ils soient des ’’infiltrés’’, il suffit de laisser faire volontairement des racailleux pilotés par un meneur : https://www.youtube.com/watch?v=LaolvCIkuEM&feature=youtu.be

              Sur les Champs Elysées il y a eu une volonté de ne pas intervenir. Qu’on ne vienne pas nous dire que la stratégie de la police c’est pas de contact, quand on voit tous les coups de matraques distribués sur des gens âgés, ou le gazage d’un handicapé en fauteuil roulant, on sait que c’est faux. Les CRS, gendarmes mobiles et autres n’ont jamais hésité à aller au contact quand ils en reçoivent l’ordre. J’ajouterai : bien au contraire !



            • Garibaldi2 20 mars 2019 01:45

              C’est bête, ce jour là il n’y avait pas de camion lanceur d’eau pour éteindre le feu du Fouquet’s ?!


            • Attila Attila 19 mars 2019 08:52

              Confirmation pour les nouveaux lacrymogènes :

              "le SIRPA gendarmerie a évoqué « une sorte de disperseur » qui « permet d’envoyer une sorte de poudre lacrymogène grâce à une forte pression, ce qui fait que la concentration est supérieure à celle des diffuseurs à main ».

              Article sur Sputnik

              .


              • Francis JL 19 mars 2019 09:02

                ’’Les forces de l’ordre ont ouvert les hostilités avec un canon à « liquide », qui n’envoie pas d’eau mais un liquide nauséabond. ’’

                 

                 Ah ! Malins : Ils ont anticipé une attaque au cacatov  !

                 

                 smiley


                • Konyl Konyl 19 mars 2019 10:19

                  Quand je vois les dégradation/pillages de ces gilets jaunes, je me dis qu’il n’y a qu’en France qu’on peut voir autant de stupidité concentrée en un même point. Imaginez que quelqu’un pénètre dans votre maison et saccage tout, gratuitement et vous vole tout.

                  Cette phrase sur la devanture d’un boutique parisienne : « On est pas des casseurs mais on va tout péter »... C’est aussi intelligent que de dire « si on se déplace de manière immobile » Et si monsieur le gilet jaune, tu deviens un casseur, on est en démocratie, tu n’as pas le droit de « tout péter », il fallait aller voter si tu n’étais pas content, alors viens pas chialer quand tu te fais charger, ou pars en Chine, ou en Inde si t’es pas content.

                  32 000 Gilets Jaunis, 0,04 % de la population, a aucun moment on peut parler de raz de marré, une goute d’eau oui. L’addition de ces pseudo-révolutionnaires va coûter une fortune au contribuable et aux entreprises.


                  • Et hop ! Et hop ! 19 mars 2019 13:22

                    @Konyl : «  Quand je vois les dégradation/pillages de ces gilets jaunes »

                    Non, vous voyez très bien que ce ne sont pas des gilets jaunes mais des bandes de gauchistes et d’anarchistes bien organisés et bien repérables avec leurs slogans et leurs tenues masquées noires.

                    La police les laisse venir et casser pendant plusieurs heures sans les arrêter.


                  • Konyl Konyl 19 mars 2019 14:39

                    @Et hop !
                    Quand je lis des débilités du style : « On est pas des casseurs mais on va tout péter »...


                  • jeanpiètre jeanpiètre 19 mars 2019 19:24

                    @Konyl
                    en même temps , pour résumer


                  • Trelawney Trelawney 20 mars 2019 07:11

                    @Konyl
                    32 000 Gilets Jaunis, 0,04 % de la population, a aucun moment on peut parler de raz de marré, une goute d’eau oui.
                    Ce mouvement est encore soutenu par 70% de la population. Les 32000 et le cortège de bordel qui va avec n’est que la partie visible d’un large mouvement de défiance envers l’état et les institutions.
                    Macron s’accroche à ses réformes, car il pense à tort qu’en les mettant en application il conservera le soutien d’une nomenklatura financière qui l’a mis où il est. Cette nomenklatura n’exige qu’une seule chose : le calme et la mise sous contrôle d’une population. ce qui a aujourd’hui est trés loin d’être le cas. Elle a donc abandonné ce Macron qui se retrouve seul à gérer la situation.

                    Revenons aux « dégradations et pillages »
                    Lorsqu’une inondation détruit tout sur son passage, on se dit que c’est malheureux pour ces pauvres gens qui ont tout perdu. On peut aussi être scandalisé par la disparition des zones humides qui faisaient tampon à ses inondations, il n’en reste pas moins que pour ces personnes, c’est la faute à pas de chance (mauvais endroit, mauvais moment).

                    Lorsqu’après 4 mois de manifestations hebdomadaires, rien ne bouge, alors que les revendications des gilets jaunes sont connus de tous (RIC, ISF, salaires), cela veut dire que le pouvoir en place ne cherche pas l’apaisement. Et les dernières mesures (drone, marqueur ADN, lois liberticides) le prouvent. le responsable de ces saccages est donc tout trouvé !


                  • Armelle Armelle 20 mars 2019 17:16

                    @Konyl
                    Pfff...32000 malheureux gilets jaunis, des paumés jaloux, ratés et tarés d’ailleurs, qui prouvent encore une fois que la bêtise à encore de beau jours devant elle...
                    Comme c’est beau le populisme, ça permet aux cons de pouvoir faire les « intéressants » dans la boîtakon du service public !!!


                  • ZenZoe ZenZoe 19 mars 2019 10:23

                    Juste quand même cette gérante d’un kiosque aux infos : « un kiosque, c’est pas le capitalisme ».

                    Elle a raison la pauvre femme. Déjà que la police tape sur les GJ, s’ils finissent aussi par se taper dessus entre eux, ça va pas aller loin !


                    • Fergus Fergus 19 mars 2019 11:44

                      Bonjour, ZenZoe

                      S’en prendre aux kiosques, et indirectement aux kiosquiers (si mal rémunérés) est en effet minable  !

                      Et si j’en juge par des propos entendus ici et là depuis samedi, ces dégradations-là ont été beaucoup plus mal vécues que celles qui ont touché les symboles du capitalisme triomphant : Fouquet’s, banques ou boutiques de luxe.


                    • Aristide Aristide 19 mars 2019 11:58

                      @Fergus

                      Je viens d’apprendre que le droit de casser peut être excusé ou compris quand il s’attaque à ce qui est considéré comme des symboles d’un système qui déplaît.

                      Bon, cela dit j’ai entendu que la bagnole et la baraque du Drouet a été peinte en jaune et que sa femme a porté plainte. Comme quoi c’est assez marrant de voir, ces mêmes irresponsables pleurnicher sur les conséquences de leurs propos sur les violences en excusant ou justifiant son recours.

                      La violence de quelque nature qu’elle soit contre les personnes et les biens est inexcusable, elle est même scandaleuse, il n’y aucune raison à ce discours sur le Fouquet’s ou les banques qui légitimé une violence.


                    • Konyl Konyl 19 mars 2019 12:08

                      @Fergus

                      Le capitalisme triomphant c’est aussi des milliers d’emplois mais ça le gilet jaune de base ne le comprend pas, c’est un peu trop complexe, il y a plus qu’un paramètre, forcément.
                      Que les gilets jaunis aillent se poster devant l’Elysée là ils pourront faire pression. Mais non, c’est plus simple d’aller tout péter, au moins on risque moins que devant la maison de Macron.


                    • foufouille foufouille 19 mars 2019 12:10

                      @Aristide
                      si ton état agissait contre les escrocs comme ceux des assurances qui justement vont manger dans ce genre d’endroits, ce ne serait pas nécessaire.


                    • Aristide Aristide 19 mars 2019 12:48

                      @pepino

                      Vous avez raison, mais je crois qu’il s’agit aussi d’une question de principes. 

                      La manière ridicule consistant à établir une échelle des excuses aux violences en fonction du niveau social de la personne qui en est victime est un mépris total de nos valeurs républicaines. 


                    • Et hop ! Et hop ! 19 mars 2019 13:25

                      @Konyl : Le capitalisme triomphant c’est aussi des milliers d’emplois

                      Le capitalisme triomphant c’est surtout 6 millions de chômeurs.


                    • Konyl Konyl 19 mars 2019 14:42

                      @Et hop !
                      Non ça c’est le libéralisme , mais les Gilets jaunes de base ne peuvent pas comprendre cette subtilité puisqu’ils ne marchent qu’à l’amalgame.


                    • In Bruges In Bruges 19 mars 2019 15:11

                      @covadonga*722

                      "j’ai entendu que la bagnole et la baraque du Drouet a été peinte en jaune et que sa femme a porté plainte.

                      "
                      Ils ont aussi repeint sa femme en jaune ?
                      L’ont-ils fait reluire ?


                    • Konyl Konyl 19 mars 2019 15:14

                      @covadonga*722

                      Leechi qui appartient a un groupe bancaire, qui se gave au passage mais chut !


                    • Fergus Fergus 19 mars 2019 16:44

                      Bonjour, Aristide
                      Bonjour, Konyl
                      Bonjour, Pepito

                      Ne vous méprenez pas : je condamne sans la moindre ambiguïté toutes les destructions et dégradations commises sur les Champs Elysées par les casseurs.

                      Ce que j’ai simplement voulu dire, c’est que s’en prendre aux kiosques est encore plus « minable » car il ne s’agit même pas là de symboles du « capitalisme triomphant » qui pourraient, non pas excuser de tels agissements  c’est inexcusable  !  mais au moins expliquer  fût-ce en s’appuyant sur une idéologie dévoyée ces actes. 


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 19 mars 2019 18:24

                      @Aristide Heureux de voir quelques personnes saines d’esprit sur AV qui ne justifient pas les violences en disant que c’est les riches qui vont manger au Fouquet’s.


                    • Giordano Bruno 19 mars 2019 18:32

                      @ZenZoe
                      Un kiosque est un lieu crucial de la diffusion de la propagande. Il constitue à ce titre une cible privilégiée.


                    • Ecométa Ecométa 19 mars 2019 18:40

                      @Konyl
                      L’économie est un système complexe, extrêmement complexe, qui ne peut pas être réduite à un seul paramètre serait-ce le capital ; et çà, un capitaliste de base avec son seul cerveau reptilien, ne peut pas le comprendre !

                      Le capitalisme (l’économie réduite au seul capital) comme le financiarisme (l’économie réduite à la seule finance)... en général les mots en « isme » sont des paroxysme ; le capitalisme comme le financiarisme sont crisiques par nature puisqu’ils sont des « abus ». L’histoire, des deux derniers siècles, est là pour en témoigner... on ne compte plus les crises graves et pas seulement économiques ! 


                    • Fergus Fergus 19 mars 2019 18:40

                      Bonsoir, Bernard Mitjavile

                      C’est quand même majoritairement des « riches » et des personnes très friquées « qui vont manger au Fouquet’s » (prix du petit noir : 8 euros en 2014 d’après Le Figaro, le café le plus cher de Paris !).

                      Mais cela ne justifie ni saccage, ni pillage ni incendie !


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 19:37

                      @Fergus


                      Plus c’est minable, plus ça rentre pile poile dans la provoc, simple non ? (d’ailleurs j’en cause ailleurs )


                      @+ P@py


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 19:52

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py


                      J’aime bien ce vieux dicton : « A qui profite le crime » ?


                      @+ P@py


                    • Fergus Fergus 19 mars 2019 20:26

                      @ Gilbert Spagnolo dit P@py

                      « A qui profite le crime » ?

                      Ben justement, il ne profite ni aux Gilets jaunes, amalgamés avec les casseurs, ni au pouvoir en place, accusé d’incurie ou d’incapacité au moment où le Grand débat avait réussi à faire passer le mouvement des GJ au second plan !!!


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 20:51

                      @Fergus

                      De toute façon l’incendie de ce kiosque est soit :


                      1- l’œuvre d’un frappadingue, car cette petite structure est loin d’être la propriété d’un nantis.


                      2
                      - l’œuvre délibéré « d’agents manipulateurs »,mais dans les deux cas, manœuvre qui porte un énorme

                      préjudice au mouvement des gilets jaunes .. et dans les deux cas tout bénef pour le pouvoir l là est le constat !

                      J’’ai déjà donne mon analyse, ce mouvement dure depuis 4 mois, et a toujours auprès de sondages bonne presse, comment s’en sortir sans lâcher du lest, ..alors pour retourner opinion,...rien de plus simple que des manipulations !

                      C’est tout simplement le B,A Ba de la science politique à savoir :manipulation/désinformation/ répression


                      @+ P@py


                    • Aristide Aristide 19 mars 2019 20:52

                      @Fergus

                      « Errare humanum est, perseverare diabolicum »

                      Votre classement des dégâts sur une échelle basée sur la « richesse » est assez ridicule. Quelle nécessité à différencier le saccage d’une banque, d’un commerce, d’un restaurant, d’un kiosque ? Et pour les personnes, c’est pareil, il y une différence à faire qui pourrait expliquer les violences sur les forces de l’ordre ?

                      Ce qui est incompréhensible c’est cette manière assez hypocrite d’écrire :

                      « C’est quand même majoritairement des « riches » et des personnes très friquées « qui vont manger au Fouquet’s » »

                       

                      Et alors ?  

                      non pas excuser de tels agissements  c’est inexcusable  !  mais au moins expliquer  fût-ce en s’appuyant sur une idéologie dévoyée  ces actes. 

                      C’est quoi cette « au moins explication » ? Vous pouvez nous donner le résultats de vos réflexions sur ce sujet, parce que « expliquer » est assez vague. Est-ce que cette violence est explicable ? Et surtout compréhensible ?


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 20:56

                      @Fergus

                      .. entre justifier .. et les moyens d’utiliser pour gagner une bataille . Vieux dicton : Peu importe les moyens, seul compte le résultat !


                      @+ P@py


                    • Aristide Aristide 19 mars 2019 20:58

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py

                      C’est assez ignoble de proférer de telles accusations. 

                      Aucunes preuves, visiblement vous n’avez rien appris des délires complotistes qui dans la même veine ont fait du drame niçois une manipulation sioniste, des tueries de Paris des manipulations politiques ou/et policières, ... enfin toutes ces thèses ridicules qu’un chantre des GJ propage à longueur de blog.

                      Abject ....


                    • mimi45140 19 mars 2019 21:32

                      @Konyl
                      Tout le monde n’a pas votre intelligence.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 21:59

                      @Aristide

                      C’est assez ignoble de proférer de telles accusations. 


                      Dis stp ton avis sur :

                       "On était en mesure d’intervenir, on ne nous a pas autorisés à le faire", dénonce l’Unsa-Police :source france info .


                      « On dirait qu’on les laisse faire ! » : des CRS dénoncent le manque d’anticipation de l’acte 18

                      @+ P@py



                    • foufouille foufouille 20 mars 2019 03:42

                      @Aristide
                      tu pourras rapidement retourner boire ton café à 8 balles car au contraire de pour nous l’assurance de ton resto de bourgeois puant prendra tout en charge rapidement.


                    • Aristide Aristide 20 mars 2019 05:26

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py

                      N’ajoutez pas la bétise à vos propos abjects. Si vous ne faites aucune différence entre incompétence et complotisme.


                    • Trelawney Trelawney 20 mars 2019 07:15

                      @covadonga*722
                      mon cher ou allons nous si les révolutionnaires en appellent a la justice bourgeoise .....pfff sic transit 
                      Peut être veut-il avoir accés au dossier pour savoir qui a fait cela et s’en occuper discrétos.
                      Parce que vu la gueule du gazier, je ne suis pas trouillard, mais j’éviterais quand même de lui chier dans les bottes


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 mars 2019 11:25

                      @Aristide

                      Dis, tu serait pas politicard toi, car tu utilises leur langage qui consiste à faire comprendre à son interlocuteur que l’on est supérieur intellectuellement,... est surtout en le rabaissant comme par exemple en disant que l’autre dit des bêtises, et qu’il tient des propos abjects.


                      Pour résumer, on tente de déstabiliser son interlocuteur en utilisant le Procès d’intention  !


                      Puis s’interroger sur la stratégie utilisée lors d’un maintien de l’ordre ( qui interpelle également les policiers et pas que ! ) .. et répondre en évoquant de suite : le complotisme, le sioniste , c’est étrange !!!


                      @+ P@py


                    • Alexosaure 20 mars 2019 21:08

                      @Fergus

                      C est vrai que C est beaucoup plus grave que les nombreux eborgnés et amputés auxquels le gouvernement ne semble avoir la moindre pensée de compassion. Plus généralement, si on veut parler de casse honteuse,parlons des hôpitaux et maternités fermées, des écoles supprimées, des services publiques décimés. Or il me.semble que les gilets jaunes n en sont pas la.cause mais le résultat. Qui casse le plus dans ce pays ?


                    • Konyl Konyl 21 mars 2019 09:11

                      @mimi45140

                      Confondre ou pas le libéralisme et le capitalisme, n’a rien à voir avec l’intelligence. Il suffit de savoir ouvrir un dico. Visiblement c’est déjà une étape importante pour certains.


                    • Attila Attila 19 mars 2019 12:24

                      Sur la nouvelle carte du Fouquet’s :

                      Le Macron grillé à la broche.

                      .


                      • Attila Attila 19 mars 2019 13:05

                        @pepino
                        « Pas assez gras »
                        Bien farci.

                        .


                      • Attila Attila 19 mars 2019 20:27

                        @pepino
                        « l’Asselineau lui serait beaucoup mieux , quoique la vieille baderne est un peu rance.. »
                        Oui, sans doute, mais je vous recommande la cervelle, c’est un morceau exceptionnel.
                        Mais ils ne le servent pas au Fouquet’s.

                        .


                      • zygzornifle zygzornifle 19 mars 2019 12:28

                        C’est le symbole du Rothschildlisme qui a cramé , la plupart de nos politiques de Sarko a Macron ont observés une minute de silence et viendront se recueillir devant les décombres déposant des lingots au lieu des habituelles fleurs et il y aura certainement une stèle a cet endroit ainsi qu’une place voire une école de cadres a son nom ....


                        • zygzornifle zygzornifle 19 mars 2019 12:30

                          Ou le resto du cœur, la soupe populaire, la croix rouge et Emmaüs des champs zé n’ont pas étés touchés ....


                          • L’Astronome 19 mars 2019 14:40

                             

                            « Gilets Jaunes, acte 18 : Fouquet’s brûlé, Macron grillé »

                             

                            Variante : Fouquet’s brûlé, Macron grillé, France coulée

                             


                            • Pierre 19 mars 2019 15:14

                              J’adore : une clique de trouducs se baptise « le peuple » ! Plutôt maillots jaunes de la connerie épaisse...



                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 18:45

                                  Dans d’autres articles ce sujet, ( les interventions des casseurs ) quelque réponses de P@py

                                  Comme nos politicards sont adeptes des « coups tordus », ...ben également je pense « tordu » !

                                  Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement d’ampleur exceptionnelle , la preuve, il dure depuis 4 mois !

                                  Nous voyons bien que ce mouvement ne ressemble en aucune façon à toutes les autres mouvements qu’a connue la 5 éme république ( même mai 68 a été moins nettement moins long )

                                  Le pouvoir en place est conscient de cette vague, , et il sait très bien qu’il n’est pas possible de l’arrêter , sauf à céder sur beaucoup de choses, et cela la Caste ( dixit Laurent Mauduit ) ne veut absolument pas l’envisager !




                                  Alors, il reste la solution qui consiste déconsidérer, discréditer ce mouvement ,..dans « l’espoir de retourner » ceux qui lui sont favorables,... alors quoi de mieux que de « laisser agir » les casseurs !!


                                  J’ai trouvé quelques bonnes photos sur le web, .. mais mon « esprit tordu » me fait dire possibilité éventuel de montage,... néanmoins, j’ai à ma façon écrit ces dialogues !

                                   

                                  « Il me semble que j’entends une personne crier au secours à l’intérieur » !

                                  https://pbs.twimg.com/media/D1yUsqLWoAEzcZI.jpg


                                  « Regardes ce que j’ai saisi ? »

                                  https://pbs.twimg.com/media/D1y7t2-XcAE60Mu.jpg


                                  « moi pareil,.. et en plus s’il faut casser les vitres d’une voiture en flamme pour sortir les occupants, j’ai récupéré le même matos »

                                  https://pbs.twimg.com/media/D1y7uHDWkAAfpTZ.jpg

                                  sources photos :Ici


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 18:46

                                    @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                    suite :: :

                                    Lorsque j’émets l’hypothèse que les pouvoirs publics avaient des raisons obscures que la violence soit bien visible, et ce pour discréditer et dévaloriser les gilets jaunes , .. de l’eau à mon moulin :

                                     "On était en mesure d’intervenir, on ne nous a pas autorisés à le faire", dénonce l’Unsa-Police :source france info .


                                    Dans l’article, il y a cette question ( que j’adore ) : Certains disent que le gouvernement a laissé faire les violences pour décrédibiliser le mouvement des « gilets jaunes ». Qu’en pensez-vous ? ...Et la réponse qu syndicaliste ( que j’adore également ) : « Je ne pense pas que le cynisme puisse être poussé jusqu’à cette situation, » ben oui mon neveu, le mec, à ta question , vas te répondre tranquillos par l’affirmatif !!!!


                                    Je pense qu’il est grand temps que les mougeons se rendent enfin bien compte qu’ils se vont « empapaouter » sec par ce pouvoir aux abois !

                                    @+ P@py





                                  • Aristide Aristide 20 mars 2019 05:34

                                    @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                    Les mougeons ?

                                    Non comptant de déblatérer n’importe quoi sur les violences, transformés à vous entendre par votre esprit malade en complot du pouvoir, vous voilà insultant les français qui ne voient rien de bon dans ces pitreries de fin de semaine.

                                    Il y a quelques temps, voilà que l’on se félicitait de la clairvoyance des français au seul prétexte d’un soutien aux GJ dans les sondages, il suffit du retournement de l’opinion pour que les mêmes soient traités de moutons incapables de discernement. Affligeant ...


                                  • yvesduc 19 mars 2019 19:13

                                    Étonnant : quelques jours après cette journée d’incroyable laxisme policier, le pouvoir appelle au retour des LBD et nomme un nouveau préfet à poigne à Paris. Le premier point relève de la mauvaise foi puisque les policiers n’ont pas manqué d’armes, mais de volonté. Le second point indique que le pouvoir n’entend pas apporter de réponse politique et continuera à jouer la carte de la violence.

                                    Le pouvoir marque plusieurs points :

                                    1. Il fait taire ceux qui lui reprochait son excès de violence.
                                    2. La focalisation de la violence sur les Champs a évité une très désagréable contagion dans l’autre grande manifestation du jour, celle pour le climat. (Les casseurs ont joué le jeu)
                                    3. Comme d’habitude, les images de violence tournent en boucle dans les médias et éclipsent le débat de fond.
                                    4. La popularité des Gilets Jaunes décroît, la plupart des téléspectateurs n’étant pas sur place pour se faire une idée de ce qui s’y passe réellement.
                                    5. Des Gilets Jaunes, lassés de subir la violence d’État, se démobilisent.

                                    Il faudra d’autres David Dufresne pour que les médias racontent la véritable histoire de la répression policière !


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 19:28

                                      Donc pour résumer, opération « on embrouille sec » semble hélas réussir,.. enfin pour l’instant,.. la conclusion définitive dans un an !!!car comme une vieille pub, « Il se passe toujours quelques choses aux galeries la Fayette »,... donc attendons sereinement la suite !


                                      @+ P@py



                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 mars 2019 19:17

                                      Notre Jupiter , il paraît que samedi denier que depuis cet endroit, qu’il aurait envoyé ce :sms,.. et que son fidèle cornac lui aurait répondu :Ceci !



                                      @+ P@py



                                      • jeanpiètre jeanpiètre 19 mars 2019 19:27

                                        l’exécutif est en guerre contre la france, normal que certains ne se laissent pas faire


                                        • Jelena Jelena 19 mars 2019 19:39

                                          Pour l’anecdote, ce week-end les pro-UE ont manifestés en Serbie... Ce qui est comique vu l’actualité en France, c’est que les gros cochons bruxellois ont fait valoir auprès de Belgrade, qu’il fallait respecter « le droit de manifester ».


                                          • Xenozoid 19 mars 2019 20:45

                                            @Jelena

                                            mais jenela ils n’en ont rien a foutre ,des droits ils les fabriquent

                                            Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer. 
                                            Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés. 


                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 mars 2019 20:09

                                            Et pendant ce temps là. Les cambriolages et autres voles se multiplient dans la France entière....

                                            Petite suggestion, les cambrioleurs, peuvent-ils choisir les maisons des Ultra-riches, les casinos , les magasins de grand luxe, les demeures des journalistes ...etc..etc..

                                            Merci.

                                              smiley

                                             


                                            • lloreen 19 mars 2019 21:19

                                              @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                              Certainement pas...Leur milice veille au grain.


                                            • lloreen 19 mars 2019 21:18

                                              Ceux qui n’ont toujours pas compris que les terroristes sont dans les gouvernements doivent d’urgence se réveiller. Cet article a le mérite d’en offrir la preuve.


                                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 mars 2019 21:22

                                                IL RESTE DIX (10) actes (samedis) de Gilets-Jaunes avant les Européennes. J’espère que les plus fines plumes d’Agoravox en feront la chronique détaillée, car ce sera un moment crucial de notre Histoire.  Si le lendemain de ces élections  LE 27 MAI  on retrouve la situation politique actuelle, les Gilets Jaunes auront échoué.  

                                                Si on ne reconnait plus rien, que tous les partis traditionnels ont été peu ou prou désavoués, que de nouveaux visages et de nouveaux discours nous interpellent et qu’on se bouscule aux multiple portillons pour proposer des alliances bizarres et des mesures TRES radicales.... Les Gilets Jaunes auront gagné.  

                                                S’ils ont gagné, comme dans toutes les révolutions, des héros et des escrocs batailleront pour prendre le gouvernail.  Je ne crois pas que quiconque sache comment ça se terminera. Mais si vous voulez jouer un rôle, je pense que c’est durant ces dix (10) prochaines semaines qu’il faut dire et AGIR.

                                                Je me mets en retrait de ce débat et ne commenterai plus avant juin. Je suis trop vieux ... et il ne me reste plus assez de certitudes.

                                                PJCA


                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 mars 2019 21:33

                                                  Je crois que cette journée surréaliste marque la fin des préliminiaires.

                                                  IL RESTE DIX (10) actes (samedis) de Gilets-Jaunes avant les Européennes. J’espère que les plus fines plumes d’Agoravox en feront la chronique détaillée, car ce sera un moment crucial de notre Histoire.  Si le lendemain de ces élections — LE 27 MAI — on retrouve la situation politique actuelle, les Gilets Jaunes auront échoué.  

                                                  Si on ne reconnait plus rien, que tous les partis traditionnels ont été peu ou prou désavoués, que de nouveaux visages et de nouveaux discours nous interpellent et qu’on se bouscule aux multiple portillons pour proposer des alliances bizarres et des mesures TRES radicales....Les Gilets Jaunes auront gagné.   

                                                  S’ils ont gagné, comme dans toutes les révolutions, des héros et des escrocs batailleront pour prendre le gouvernail.  Je ne crois pas que quiconque sache comment ça se terminera. Mais si vous voulez jouer un rôle, je pense que c’est durant ces dix (10) prochaines semaines qu’il faut dire et AGIR.

                                                  Je me mets en retrait de ce débat et ne commenterai plus avant juin. Je suis trop vieux ... et il ne me reste plus assez de certitudes.


                                                  Pierre JC Allard


                                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 mars 2019 11:37

                                                    @Pierre JC Allard

                                                    D’ici les européennes il n’y aura je pense pas de grand changement, le pouvoir en place va continuer à trouver moult façon pour discréditer le mouvement de gilets jaunes, ensuite la Caste ( dixit Laurent Mauduit ) n’as pa du tout envie de voir ses prérogatives , ses avantages, ses privilèges diminués !


                                                    La révolution française commença le 7 juin 1788 à Grenoble par une émeute qui prendra le nom de :La Journée des Tuiles .( Sur cette émeute une vidéo qui raconte :Ici ) Il fallut un an et dix jours pour que le Tiers-Etat se proclame Assemblée nationale. Et encore un mois avant la prise de la Bastille. Puis encore un peu moins de trois mois avant que le peuple ne force Louis XVI à quitter Versailles. Les Gilets jaunes n’en sont qu’à leur 4 eme mois. Ils ont tout leur temps.


                                                    @+ P@py


                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 mars 2019 05:18

                                                    Autre info non relayée dans la presse et les médias, le 19 mars les enseignants du primaire et du secondaire étaient en grève .

                                                    ça commence par faire beaucoup.

                                                     smiley

                                                    • Désintox Désintox 20 mars 2019 10:40

                                                      Encore un article sur les « gilets jaunes ». On se lasse de tout.


                                                      • lloreen 20 mars 2019 22:42

                                                        En France, cela finira comme en Italie ou en Algérie où soudain les policiers ont enlevé leurs casques et ont rejoint la population.Ce gouvernement le sait très bien.

                                                        «  IL Y A LA VOLONTÉ QUE LES COLLÈGUES SE LÂCHENT  »

                                                        Vendredi, 7 Décembre, 2018

                                                        Le mouvement des gilets jaunes ébranle les forces de police. Certains fonctionnaires, comme Martin, CRS, ont décidé de se mettre en arrêt maladie pour ne plus se sentir du mauvais côté de la barricade.

                                                        Martin (1) est CRS depuis de nombreuses années. Des manifestations et des interventions parfois violentes, il en a connu un nombre incalculable. Malgré des conditions de travail difficiles et des doutes occasionnels, il a toujours appliqué les directives avec discipline et obéissance, comme le veut la profession. Mais la réponse policière aux manifestations de ces dernières semaines ordonnée par le ministère de l’Intérieur l’a tellement écœuré qu’il a préféré se mettre en arrêt maladie pour ne plus cautionner cette répression aveugle. «  Je ne me voyais pas taper sur des gens qui n’ont rien fait. L’usage de la force est censé être proportionné. Même si ce terme est subjectif, ça veut dire qu’on n’a pas le droit de tout faire. Or, quand on nous dit de gazer sans sommation des lycéens qui manifestent pacifiquement, c’est un ordre illégal. Dans le mouvement des gilets jaunes, ce ne sont plus des groupes de casseurs bien identifiés qu’on a en face de nous, c’est le peuple  : des gens qui ont un réel combat ou même qui se retrouvent en situation de légitime défense face à la police  », s’insurge-t-il.

                                                        «  On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale...  »
                                                        D’après lui, il y a une réelle volonté politique de jeter de l’huile sur le feu. «  Quand on voit dans les comptes rendus opérationnels le nombre de lacrymos ou de Flash-Ball utilisés, on est à des niveaux exceptionnels, alors qu’on a vécu des manifestations beaucoup plus dangereuses pour nous où on avait interdiction d’utiliser les lanceurs de balles de défense (nom officiel du Flash-Ball – NDLR)  », affirme-t-il. «  Et ça, ce sont des décisions qui viennent du ministère de l’Intérieur  », souligne-t-il. En parallèle, «  aucune consigne de mesure n’est donnée aux CRS, contrairement à d’autres manifestations où on nous met la pression. Là, il y a une volonté que les collègues se lâchent  », estime-t-il. D’autant que l’état physique des fonctionnaires de police n’arrange pas vraiment les choses. «  Quand on doit se lever à 2 heures du matin pour rejoindre sa compagnie à 3 heures et être sur les Champs-Élysées de 7 heures du matin à 22 heures, c’est sûr qu’on est épuisé et qu’on n’a plus le même discernement ni le même self-control  », rappelle-t-il.

                                                        Et ce n’est pas la prime promise par Emmanuel Macron qui suffira à apaiser les tensions. «  Tous les collègues auxquels j’en ai parlé se sont sentis insultés. On l’a ressenti comme si c’était un susucre qu’on nous donnait pour qu’on ferme notre gueule et qu’on aille faire le sale boulot  », lâche-t-il. D’après lui, le mouvement des gilets jaunes a fait naître des débats inédits dans sa compagnie. «  Certains taperaient sur père et mère si on leur en donnait l’ordre. Mais il y a une vraie crise existentielle pour d’autres. On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale en termes de salaire, et on est doublement victimes de l’autoritarisme de l’État parce qu’en plus c’est notre patron et qu’on est muselés  », souligne le fonctionnaire, qui a observé plusieurs arrêts maladie dans sa compagnie ces derniers jours. «  Il ne manque pas grand-chose pour que les flics refusent de retourner en manif la prochaine fois  », estime-t-il.

                                                        Concernant le revirement annoncé dans la stratégie de maintien de l’ordre mise en place par la préfecture de police de Paris – d’un dispositif plus statique samedi dernier à celui prévu comme plus mobile et offensif pour ce samedi –, Martin estime qu’il s’agit là d’une «  décision politique habituelle  ». «  C’est ce qui a été fait lors des dernières manifestations contre la loi travail ou le 1er Mai  : on nous donne l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire, et la fois d’après on y va fort parce que l’opinion publique attend une réaction de répression policière.  »

                                                        Source:L’humanité.


                                                        • lloreen 20 mars 2019 22:47

                                                          @lloreen
                                                          La police algérienne rejoint les rangs des manifestants.
                                                          https://www.youtube.com/watch?v=shqcW6dKCss


                                                        • lloreen 20 mars 2019 22:57

                                                          Le CNTF est en train de créer une nouvelle force de police ;la police du peuple ou Néo-Pol dont le recrutement est en cours.

                                                          https://neo-pol.blogspot.com/

                                                          Depuis le 18 juin 2015, il existe un conseil national de transition de France ; créé par un collectif de français, précurseurs des « gilets jaunes ».

                                                          https://www.conseilnational.fr/

                                                          Ce CNTF a élaboré un programme et crée une « Cour Suprême ».

                                                          https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                                                          https://www.conseilnational.fr/proclamation-dune-cour-supreme-francaise/

                                                          https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                                                          Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                                                          MANDAT D’ARRÊT

                                                          Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                                                          La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                                                          - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                                                          - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                                                          - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                                                          Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                                                          Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                                                          Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                                                          Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                                                          • Kapimo Kapimo 21 mars 2019 06:00

                                                            Mon préféré, sur la devanture du magasin Disney : « Ils volent l’ame de vos enfants ».

                                                            Tout est dit.


                                                            • zygzornifle zygzornifle 21 mars 2019 10:50

                                                              Plus on est de fouquet’s plus on rit .....


                                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 21 mars 2019 15:36

                                                                Référendum

                                                                Initiative

                                                                Citoyenne.

                                                                Reprendre l’Initiative et le Contrôle.


                                                                • yvesduc 23 mars 2019 08:30

                                                                  Selon le secrétaire d’État Laurent Nunez, « Samedi dernier, il n’y avait pas 1 500 casseurs mais 10 000 casseurs » (https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-s-il-le-faut-nous-interpellerons-massivement-previent-laurent-nunez_3240667.html) La violence verbale du pouvoir n’a décidément aucune limite !


                                                                  • yvesduc 23 mars 2019 08:33

                                                                    Le point de vue de Michel Onfray : « Roi de la manœuvre, avec ce Grand Débat national, Emmanuel Macron a créé la diversion parce qu’il en avait besoin pour jouer la carte du pourrissement. Toute semaine passée sans que les gilets-jaunes ne parviennent à s’organiser jouait en sa faveur. C’était autant de temps utile pour organiser la riposte non pas politique mais policière, qui plus est de basse police : laisser les casseurs agir, laisser faire les dépavages, donc laisser les pavés voler, laisser les Blacks Blocs taguer et piller, laisser les casseurs des banlieues se joindre à ces Black Blocs afin que quelques-gilets-jaunes s’y agrègent afin de disposer d’images de vandalisation à associer aux gilets-jaunes : les Champs Élysées, parfait, l’Arc de Triomphe, mieux encore, des incendies, super, des voitures retournées et en feu, génial… Roulez BFM & C° ! Entre deux soirées en boîtes de nuit, le ministre de l’Intérieur, couvert par les médias, dénonçait ce que le pouvoir avait laissé faire : c’est ainsi qu’on instille le virus dans un corps social. Il suffit ensuite de laisser faire : incubation, fièvre, symptômes, la maladie est bel et bien là, il n’y a plus qu’à attendre qu’elle progresse, qu’elle empire, puis souhaiter que la mort soit au rendez-vous. Voilà la stratégie de Macron, elle lui permet, en attendant le trépas, d’aller aux sports d’hiver tout en sachant que pareille activité n’est réservée qu’aux privilégiés de cette société malade. Cynique, arrogant, prétentieux, sûr de lui et de sa méthode, quand Paris brûle, il skie… »https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité