• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gilets jaunes : Pourquoi Emmanuel Macron, loin d’être un incompétent, (...)

Gilets jaunes : Pourquoi Emmanuel Macron, loin d’être un incompétent, est un dirigeant remarquable

La politique conduite depuis un an et demi par Emmanuel Macron et ses résultats désastreux (hausse de la fiscalité, du chômage, de la dette, chute du pouvoir d'achat, de la protection sociale, de l'économie, etc.) conduisent bon nombre d'analystes à douter de la compétence de celui qu'on nous présentait hier encore comme un petit génie polymorphe.
 
Evidemment, s'il suffisait d'avoir échoué au concours de l'ENS, d'avoir réussi celui de l'ENA et d'avoir gagné des millions chez Rothschild pour être un esprit supérieur, cela se saurait. Et à vue de nez, à en juger par nombre de ses déclarations (en vrac : "Être élu est un cursus d’un ancien temps", "La Guyane est une île", "La colonisation est un crime contre l'humanité", "Je n'aime pas ce terme de modèle social", "Les Britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher", etc.), Macron est loin d'être un Albert Einstein de la politique, de l'histoire et de la géographie.
 
Au demeurant, la nullité apparente du président Macron pourrait n'être qu'un trompe-l'oeil. Car à y regarder de plus près, il n'est pas impossible que celui qui tient lieu de chef de l'Etat soit au contraire un remarquable stratège politicien.
 
En effet, on peut lire dans l'ouvrage de référence intitulé Le Grand Echiquier (1997) de Zbigniew Brzezinski :
 
"En matière économique, l’Europe doit résoudre le problème que pose son système de redistribution sociale trop lourd et qui entrave ses capacités d’initiative. La résistance que les corporatismes de toutes sortes opposent aux tentatives de réformes accroît le handicap, parce qu’elle contraint les États à concentrer leur énergie sur les problèmes intérieurs."
 
Telle était, au lendemain de la chute de l'URSS, la feuille de route ultralibérale prévue pour la France et pour l'Europe par le pouvoir états-unien dont Brzezinski était l'une des éminences grises en matière géostratégique. 
 
En clair : l'Europe n'ayant plus son rôle de vitrine à tenir face au bloc soviétique, elle devait remiser son "modèle social" (ce terme que Macron n'aime pas) défendu par les "corporatismes de toute sorte" dont les Gilets Jaunes, à n'en pas douter, sont un ultime avatar. 
 
Vingt et un an après Le Grand Echiquier, la destruction du modèle social européen est déjà en grande partie chose faite chez nos voisins. Mais cette même destruction connaît quelques difficultés à triompher complètement en France. Malgré les nombreuses érosions dont il a fait l'objet sous les règnes successifs de Chirac, Sarkozy et Hollande, le modèle social français conserve encore quelques beaux restes. Macron, porté à bout de bras par le Système pour accéder à la magistrature suprême en 2017, est manifestement chargé d'achever la besogne. 
 
Dans cette entreprise, Macron doit, comme énoncé par Brzezinski, affronter les divers corporatismes. Beaucoup sont déjà totalement ou en grande partie domestiqués, de la presse sous perfusions aux syndicats également sous perfusion. Reste donc l'ultime rempart : le "petit peuple", c'est-à-dire les 75% de Français perdants de la mondialisation. Or comment faire avaler à cette fraction majoritaire de la population, déjà largement précarisée, la destruction de son modèle social ? Tout simplement en lui expliquant d'un air navré : "Le pays n'a plus d'argent. La France est en cessation de paiement. Il faut malheureusement renoncer à notre modèle social. Tout simplement parce que nous n'en avons plus les moyens."
 
Sous cet angle, une politique telle que celle de Macron, qui a pour effet, en ruinant le pouvoir d'achat, de faire exploser le chômage et la dette, tout en achevant de démolir l'économie, est excellente. Elle permet de justifier la réalisation du plan défini par Brzezinski et, au delà, par tous les tenants du Système, à commencer par l'ultralibérale Commission européenne et ses marionnettistes financiers.
 
Il faut donc se rendre à l'évidence. Loin d'être un incompétent, Emmanuel Macron est au contraire un expert remarquable dans l'art de mettre le pays à genoux, pour lui faire enfin accepter l'inacceptable. C'est pourquoi il regarde avec un petit sourire en coin les Gilets Jaunes, "sans-dents", "alcooliques", "illettrés", "derniers de cordée" et autres "gens qui ne sont rien", se débattre au bord de l'abîme de misère qu'il a creusé et qu'il compte bien, "gardant le cap", continuer de creuser pour eux.

Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 20 novembre 12:14

    bien entendu il fait très bien ce qu’il est censé faire c’est évident

    mais selon l’adage connu « aucun plan ne résiste au premier jour de la guerre »

    les gilets jaunes ne sont que le démarrage d’autre chose et s’ils ne sont pas entendus le prochain mouvement pourrait être celui des « manches jaunes »

    https://media.monmagasingeneral.com/media/catalog/product/cache/1/image/1200 x/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/D/0/D08D2EDWWX-manche-pour-pioche-leborgne-longueur-0-9-1.jpg

    et là ça va en être une autre paire ....( de manches ....)


    • Coup De Semonce Coup De Semonce 20 novembre 13:32

      @gaijin

      Bonjour, ça va cognée ?


    • gaijin gaijin 20 novembre 16:11

      @Coup De Semonce
      en avant hache .....


    • snowleopard snowleopard 20 novembre 18:57

      @gaijin

      On disait la même chose des bonnets rouges.

      L’évidence est que les citoyens se battent pour que ne réduisent pas les miettes que les élites leurs laissent, au lieu de combattre tout le système, et en premier lieu le système monétaire, mais pour ça, évidemment, il faut avoir les connaisances requises, et c’est pas en regardant la téloche après leurjournée de boulot qui va les y aider.

      Le nouvel ordre mondial a déjà commencé. :->


    • Super Cochon 21 novembre 00:59

      @gaijin

      L’objectif de Macron est de travailler pour l’ intérêts des gens qui l’ont élu (Banque Rothschild , Médias , Franc-Maçonnerie ..... voir intronisation de Macron devant la pyramide du Louvre) .

      .

      IMPORTANT

      Les BANQUES placent leurs hommes au cœur des gouvernements pour privatiser la création monétaire et l’ emprunt d’ État, obligeant ainsi des pays indépendants et souverains à se ruiner pour payer des intérêts d’une dette sans cesse croissante.



      Ces agents infiltrés poussent les États à toujours plus de dépenses pour augmenter le montant de cette dette.

      Pour rembourser cette dette, les politiciens corrompus culpabilisent leurs peuples pour les obliger à payer de nouvelles taxes et impôts.

      Poussant à la ruine des populations et des pays entiers, les financiers et banquiers finissent par imposer la privatisation des services publics et la vente du patrimoine national garantissant ainsi un contrôle total du pays.

      .


    • gaijin gaijin 21 novembre 09:44

      @snowleopard
      bien sur .....
      mais a un moment une étincelle peut finir par foutre le feu au bordel .....
      comme dit la chanson « on a vu rejaillir le feu de l’ancien volcan que l’on croyait trop vieux , que l’on croyait trop las .... »


    • Eric 23 novembre 07:34

      @snowleopard Bien vu. Selon moi, le problème est vraiment celui-ci : personne ne connait vraiment le contenu des traités européens, qui définissent pourtant notre politique économique et sociale. Nous ne sommes plus en France, mais dans une province de l’Union européenne, et nous ne le savons pas. Ce n’est pas au gouverneur de la province France, Emmanuel Macron, qu’il faut s’adresser, mais à la Commission européenne ! Emmanuel Macron n’est plus redevable de quoi que ce soit devant les français. Il ne fait qu’appliquer les directives de Bruxelles et c’est à Bruxelles qu’il doit rendre des comptes. Et la Commission européennes ne fait qu’appliquer les traités européens, qui définissent le système qu’on connaît, c’est à dire une économie financiarisée, dite « libre », et destructrice des peuples européens.


    • Comme tous les escrocs, Macron est élégant et courtois... Quand le peuple comprendra-t-il qu’il n’y a rien à attendre de ces bourgeois encravatés qui se sucre sur son dos ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 novembre 14:13

        @France Républicaine et Souverainiste

        Faudrait balayer devant sa porte :

        Marine a refusée d’être élue (ce qui n’avait d’ailleurs pas grand risque d’arriver, mais elle a préféré bétonner lors du débat).

        Alors venez pas nous dire maintenant « Macron démission ».


      • Jeekes Jeekes 20 novembre 16:28

        @France Républicaine et Souverainiste
         
        Ôtez-moi d’un doute, vous ne nous faites pas un coming-out ?
         
        Parce que macaron, cette petite frappe est tout sauf élégant.
        Il est pédant, précieux et ridicule.
         
        Quand à être courtois.
        Oh la vache, courtois, ce con puant et prétentieux, grossier et insultant.
        Courtois ?
        On n’a certainement pas les mêmes valeurs !
         


      • Eric 23 novembre 07:35

        @Jeekes C’est vrai que Macron ressemble à un petit marquis prétentieux et vulgaire.


      • Radix Radix 20 novembre 13:52

        Bonjour

        Je me souviens d’une scène de l’émission de Michel Polac où l’on discutait de la redistribution de la richesse nationale et au plus fort de la foire d’empoigne générée par le sujet, Marielle Goitschel se leva, furibarde, en hurlant :« Il y en a marre de prendre aux riches pour donner aux pauvres ! », son voisin lui répondit calmement, en lui tapotant l’épaule pour la calmer :« Marielle, si l’on fait ça, c’est que l’on ne peut pas faire l’inverse ! »


        Macron le fait, il a réussit l’impossible !


        Radix


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 novembre 21:26

          @Radix
          quelle belle réponse.


        • LE LOFT #Shawford 20 novembre 21:28

          @Radix

          Impossible n’est pas français, c’est pour ça que le jugement dernier se passe ici !


        • Cadoudal Cadoudal 20 novembre 21:30

          @#Shawford

          « Gilets jaunes » : il sera « impossible » de manifester place de la Concorde samedi, avertit Laurent Nunez

          http://www.fdesouche.com/1109705-gilets-jaunes-il-sera-impossible-de-manifester-place-de-la-concorde-samedi-avertit-laurent-nunez


        • LE LOFT #Shawford 20 novembre 21:35

          @Cadoudal

          De ce que je vois sur le terrain, ça n’eteint en rien la détermination, ça la renforce.

          En parlant avec les bleus pour savoir où traverser la Garonne ce we, me disaient, « a priori pas là mais monsieur ça peut changer à tout moment ».

          Avec un rare soupçon d’envie et de compréhension n’on condescendante dans la voix, car ils s’y reconnaissent, ils savent qu’il n’y a aucune animosité envers eux, mais seulement envers le Gouvernement et surtout vis à vis des moujeons !


        • Attilax Attilax 21 novembre 10:49

          @Cadoudal

          Il est temps de leur faire comprendre qu’on se fout de leur « autorisation ». Une manifestation qui fait ce qu’on lui dit là où on lui dit est déjà morte. Donc j’espère bien qu’on va tous converger vers la Concorde dimanche et foutre un retentissant bordel !


        • papat 20 novembre 13:52

          quand Rothschild s’est emparé de la création monétaire le 3 janvier 73, son pion de l’époque s’appelait pompidou...

          quand Rothschild veut rendre les goys esclaves en cassant le modèle social français son pion s’appelle macron ...


          • Christian Labrune Christian Labrune 20 novembre 13:57

            à l’auteur,

            Depuis qu’il a été publié, j’ai remarqué que le petit bouquin de Brzezinski avait toujours fait les choux gras des conspirationnistes, et si vous aviez fait l’économie de cette référence, ça n’aurait pas été plus mal. A l’origine du désastre, il y a toujours plusieurs causes, et c’est tomber dans une vision très primitive des choses que d’y voir la main d’une intention diabolique et centrale : le hasard et diverses formes de conneries conjuguées suffisent généralement à expliquer bien des choses. Par ailleurs, l’actuelle politique de Trump n’a pas grand chose à voir avec les orientations préconisées, il y a déjà longtemps, par Brzezinski.

            Cela dit, votre approche ironique est fort agréable et tout à fait pertinente. Macron, après tant d’autres, travaille à détruire son pays, mais ce serait attribuer au bonhomme et à ceux qui l’entourent trop d’intelligence s’il fallait les rendre responsables de la perversité d’une telle entreprise. Ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils accumulent connerie sur connerie et ne sont même pas capables de se rendre compte des conséquences que, ce faisant, ils auront eux-mêmes à subir. J’entendais hier le premier ministre interrogé sur les derniers événements. Sa réponse était que le programme défini par le chef était excellent et qu’il fallait s’y tenir. C’est le discours même du Pangloss de Voltaire considérant que plus il y a de mal sur terre, plus tout est bien, puisque c’est la théorie qu’on lui a inculquée et qu’il a lui-même longtemps enseignée.

            L’illusion macroniste est foutue. J’entendais hier des journalistes qui, il n’y a pas six mois, en étaient encore à prendre au sérieux voire à défendre les intentions qu’ils avaient prêtées à un candidat dont les délires leur avaient d’abord paru séduisants. Tous commencent à retourner des vestes dont on s’aperçoit que la doublure d’abord invisible vire doucement au jaune. Ce serait comique si, pour cette fois, on n’était pas vraiment dans la merde.

            Vous ne dites rien du soutien indéfectible de quelques crétins européens, dont Macron, au terrorisme planétaire induit par un régime des mollahs iraniens dont ils paraissent désireux d’empêcher le plus longtemps possible un effondrement désormais inévitable. Cette sinistre collaboration, qui s’accorde très bien avec l’indulgence récemment accordée à un Maréchal condamné pour haute trahison ne laisse pas de me paraître significative, même si je n’ai aucune explication parce qu’une si imbécile obstination paraît pour l’instant totalement absurde.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 novembre 14:29

              @Christian Laburne

              Pour les mal comprenants on peut faire plus court :

              Pour protéger son pays, il faut s’aligner inconditionnellement sur la droite israélienne


            • Christian Labrune Christian Labrune 20 novembre 14:59

              @Olivier Perriet

              Macron, de fait, ne ressemble guère à Netanyahou !
              Environné d’ennemis surarmés et dont les objectifs, depuis 70 ans, sont carrément génocidaire, Israël continue d’exister, de progresser, jouit d’une avance technologique incontestable et d’une situation économique des plus enviables.
              Moins directement menacée, L’Europe, meilleur allié des états qui prétendent la détruire, s’effondre doucement sur elle-même et n’est déjà plus que le cadavre en décomposition d’une ancienne et brillante culture.
              Il est quand même consternant que pour comprendre quelque chose à ce qui se passe actuellement, et particulièrement sur le plan des conflits militaires, il faille nécessairement prendre connaissance des analyses qui se publient en israël. Faites déjà cette expérience toute simple : après quelque événement qui intéresse l’avenir du monde, regardez durant une heure la chaîne de Jaffa (i24news) puis, par exemple France Info ou France 24. La différence saute aux yeux immédiatement : d’un côté on s’interroge, on dit certes aussi bien des conneries, mais ce qu’on entend sur les chaînes françaises est aussi peu en rapport avec la réalité des choses que ce qu’on pouvait lire dans la Pravda avant l’effondrement du communisme : la France vit dans une sorte de rêve éveillé dont elle ne sortira, si cela continue, que pour disparaître.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 novembre 16:12

              @Christian Labrune

              Après avoir laissé l’éducation nationale en situation catastrophique à l’issue de votre carrière, il vous reste à déménager en Israël


            • Xenozoid Xenozoid 20 novembre 16:26

              @Olivier Perriet
              me fait penser a hunter qui faisait des partouzes.du frics et du buziness i’l ya 30 ans ,et qui accuse la victime d’etre coupable quand il a récolté


            • ninportequoi 20 novembre 18:13

              @Christian Labrune
              Si je résume votre commentaire : vous accordez énormément de crédit aux médias qui vous disent ce que vous avez envie d’entendre. 


            • jeanpiètre jeanpiètre 20 novembre 18:19

              @Olivier Perriet
              bah , israel tient le role de vitrine comme l’europe du temps de l’urss , l’iran à terre et les monarchies petrolières dans les mains us, le miracle israeliens tombera comme les autres 


            • Garibaldi2 20 novembre 19:26

              @Christian Labrune

              Et que devient ce rapprochement israélo-saoudien dont, il n’y a pas si longtemps, vous nous vantiez le bien fondé parce qu’il s’imposait pour des raisons de stratégie ?


            • Christian Labrune Christian Labrune 20 novembre 22:56

              @Garibaldi2

              Comme vous pourrez le constater en consultant ces articles, les relations se sont grandement améliorées. Les états de la péninsule arabique (et pas seulement les Saoudiens) ont hâte de pouvoir normaliser au plus vite leurs relations avec Israël. Avec l’Egypte, qui a intérêt à contenir et réprimer le jihadisme dans le Sinaï et donc à contrôler de plus en plus étroitement les terroristes de Gaza, la coopération au niveau du renseignement et de l’action militaire est déjà excellente.

              https://www.lenouveleconomiste.fr/benjamin-netanyahu-a-oman-65906/

              https://www.dreuz.info/2017/10/29/judo-les-emirats-arabes-unis-sexcusent-aupres-disrael-pour-la-poignee-de-main-refusee-par-les-sportifs-musulmans/

              http://www.actuj.com/2018-10/sport/7295-judo-l-hatikva-retentit-deux-fois-a-abu-dhabi#

              https://www.france24.com/fr/20181029-visite-officielle-ministre-israelienne-regev-abu-dhabi-judo-emirats-arabes-unis


            • Garibaldi2 21 novembre 03:22

              @Christian Labrune

              À la bonne heure, l’alliance de la dictature militaire égyptienne, des pétromonarchies du golfe et du porte-avions de l’occident au moyen-orient, voilà qui va régler la question palestinienne ! Reste qu’il va bien falloir faire quelque chose des Palestiniens des ’’territoires’’, et qu’au rythme de quelques individus abattus chaque jour, l’extermination de la population de Gaza va prendre un certain temps.


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 09:40

              Reste qu’il va bien falloir faire quelque chose des Palestiniens des ’’territoires’’, et qu’au rythme de quelques individus abattus chaque jour, l’extermination de la population de Gaza va prendre un certain temps.

              ===============================

              @Garibaldi

              C’est un génocide qui risque de durer aussi longtemps que celui des Arabes Israéliens. Il aura fallu soixante dix ans pour les éliminer à peu près complètement. Ils étaient 250 mille au lendemain de la guerre de 48, et leur nombre, désormais, dépasse à peine 1.7 million. C’est vraiment horrible !


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 09:59

              l’alliance de la dictature militaire égyptienne,

              =========================
              @Garibaldi2
              Au régime d’al-Sissi, qui est effectivement une dictature aussi féroce sinon plus que celle du Tsar de toutes les Russies, vous auriez préféré la dictature islamo-fasciste de Morsi ?
              Peut-être conviendrait-il de demander leur avis aux plus anciens habitants de l’Egypte que sont les Coptes. Ils furent majoritaires jusqu’au XIVe siècle mais ils ne représentent plus que 10% de la population ; l’objectif de Morsi et de ses sbires, qui avaient déjà incendié une vingtaines de leurs églises, était de les mettre face à cette alternative : la valise ou le cercueil.
              La question de l’islamisme en Egypte n’est toujours pas résolue. Gaza, au nord, qui risquerait de s’allier aux jihadistes du Sinaï si l’armée égyptienne ne bénéficiait pas du renseignement et de l’aide israéliennes (plus d’une centaine de raids de l’aviation israélienne ces dernières années) constitue une menace qui impose un blocus plus féroce encore que celui des Israéliens : la porte de Rafah est presque constamment fermée.
              Après que le régime de Téhéran aura été détruit, il deviendra facile d’anéantir un Hamas qui, sans l’aide extérieure de l’Iran, tombera comme un fruit pourri. A terme, Gaza redeviendra une possession égyptienne, comme avant 67. C’est la solution que prévoient évidemment les conseillers américains de Trump qui connaissent un peu mieux le Moyen-Orient que ceux de la précédente administration. L’Europe, qui ne comprend rien à ce qui se passe là-bas, est définitivement hors-jeu.


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 10:03

              Après avoir laissé l’éducation nationale en situation catastrophique à l’issue de votre carrière, il vous reste à déménager en Israël

              ==============================
              @Olivier Perriet

              Quand on ne peut pas argumenter, on essaie de s’en tirer par des pirouettes, mais ça ne peut satisfaire que les indigents.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 novembre 13:10

              @Christian Labrune

              Sur le déménagement en Israël qui s’impose, c’est tout à fait sérieux, vu ce que vous vomissez sur votre propre pays (un peu comme certaines racailles dans certaines banlieues, certes en plus policé)

              Mais bon effectivement, vu votre bilan en tant qu’enseignant, que vous décrivez vous même comme une catastrophe, pas sûr que les israéliens se réjouissent d’un tel apport.


            • Garibaldi2 22 novembre 11:33

              @Christian Labrune

              Olivier Perriet ne fait que reprendre en l’adaptant le fameux : ’’Les cocos à Moscou’’.

              Si vous avez découvert un véritable paradis sur terre, alors que vous vivez actuellement dans un véritable enfer où rien ne vous agrée, on se demande bien pourquoi vous vous torturez tout les jours à supporter l’insupportable !


            • Garibaldi2 22 novembre 12:40

              @Christian Labrune

              Ni Al-Sissi, ni Morsi, ni Moubarak n’ont eu mon soutien. J’ai toujours préféré Nasser, promoteur d’une société moderne, qui avait mis les Frères Musulmans au pas.

              Sur l’Iran et l’Arabie Saoudite, je vous conseille de bien revisualiser l’émission ’’Elie sans interdit’’ avec Amélie Chelly, Pierre Conesa, et Feyçal Benhassain (sans oublier le niais Elie Chouraquie, qui y fait une fois de plus la preuve qu’il ne connaît rien à rien).

              La bande de Gaza (beaucoup plus étendue que l’actuelle) faisait partie du territoire octroyé aux Arabes par le plan de partage de l’Onu. En 1948 elle a été occupée par l’Egypte qui n’a pas proposé, ni imposé, la nationalité égyptienne aux habitants. En 1956 (crise de Suez) elle a été occupée par Israël, qui l’a abandonnée sitôt la crise terminée. Elle a alors été occupée par l’Egypte, qui n’a toujours pas proposé, ni imposé la nationalité israélienne aux habitants. Puis a nouveau occupée par Israël en 1967, ...
              Donc, à aucun moment de l’histoire moderne, c’est à dire la période post-ottomane, la Bande de Gaza n’a été une possession égyptienne.

              Si l’Egypte impose un blocus plus féroce encore que celui des Israéliens, c’est donc que le blocus israélien est féroce, d’autant plus qu’il s’étend sur le territoire maritime de Gaza, en violation du droit international. Sans doute que la présence d’immenses réserves de gaz explique cette férocité israélienne !

              Tant que vous êtes sur le replay de i24news, profitez-en pour revoir le ’’Elie dans interdit’’ du 11 novembre avec Amos Gitaï !


            • Giordano Bruno 20 novembre 14:14

              Vous avez écrit : « le »petit peuple« , c’est-à-dire les 75% de Français perdants de la mondialisation ».

              Je crains que ce ne soit bien plus, hélas.


              • Le421 Le421 21 novembre 09:13

                @Giordano Bruno
                Beaucoup plus...


              • Albert123 20 novembre 14:19

                Macron n’est rien, un pantin psychotique inverti au QI d’huitre victime de son narcissisme hautement pathologique et qui fait le job tout au plus mais qui servira de fusible jetable au mieux, 

                Si l’annonce du gouvernement Macron 2.0 tarde c’est justement car les candidats aux postes manquent cruellement (quand bien même des clones comme la stupide Schiappa ça doit pas manquer)

                Et si intelligence stratégique il y a, elle se situe au niveau de ceux qui tiennent les fils, certainement pas au niveau de la marionnette qui cumule les erreurs de com’ (en raison du « principe de Peter » sans doute, les sous fifres étant plus stupides que le « patron » qui n’est qu’un salarié du secteur bancaire type, cad lâche, hypocrite et sans la moindre inventivité ni personnalité).


                • math math 20 novembre 15:50

                  Il vient de se prendre un râteau en Belgique devant des étudiants...Traité de MENTEUR et de tueur !


                  • math math 20 novembre 16:27

                    @math...Il voulait acheter le « Manneken-Pis » pour en faire cadeau à Brigitte qui vient de finir sa cure de botox du mois !


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 16:26

                    Lire Christian Nots. Celui qu’Hitler attendait. Attention au retour karmique. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès