• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Il y avait bien 150 000 manifestants le 23 sept. entre Bastille et (...)

Il y avait bien 150 000 manifestants le 23 sept. entre Bastille et République : démonstration

 
PNG

Plus de 150 000 pour les droits des travailleurs contre le coup d’État social de Macron-UE-MEDEF

Dans une mise en scène façon Trump, hier Macron signait les euro-ordonnances liquidant le code du travail. Une énorme manifestation à Paris, c’est la réponse populaire massive de ceux que les feignants, les cyniques, les extrémistes se permettent d’insulter, d’agresser et de piller pour remplir les coffres de l’oligarchie.

Tous ensemble, grève générale, manifestation nationale à Paris, on lâche rien c’est cela la revendication populaire que plus 150 000 voix à l’unisson ont fait entendre dans un même cri de colère et de mobilisation de Bastille à République, faisant vibrer le cœur populaire et démocratique de Paris.

Avec cette mobilisation initiée par la France Insoumise mais la dépassant très largement, drapeaux des syndicats, d’autres organisations politiques et bien sûr du PRCF et JRCF flottant dans le dense et combatif cortège en témoignent, c’est une vraie démonstration de force, qui prouve que tous ensemble et en même temps, le peuple peut gagner contre la dictature du Capital, de son homme de main Macron aux ordres de l’Union Européenne et du MEDEF.

Une énorme manifestation à Paris : 150 000 et demain 1 million sur les Champs-Élysées et dégager Macron UE MEDEF ?

Une foule, compacte, dense, combative qui refuse de se laisser diviser par ceux qui veulent opposer parti politique et syndicat : oui la lutte syndicale a besoin de trouver un débouché politique. Rappelons que la charte d’Amiens dont trop se saisissent pour revendiquer l’isolement des syndicats, établie également que l’objectif du syndicalisme est l’expropriation capitaliste. Rien de moins. Faut-il rappeler que loin d’être indépendant, les Berger et autres Mailly émargent auprès de Macron ou du PS ? Sur cette marée humaine, entre drapeaux rouges frappés des outils, dont ceux du PRCF et des JRCF, drapeaux tricolores de la Révolution, drapeaux de la France Insoumise, flottaient donc très logiquement des drapeaux de la CGT, et même de FO.

Résistance, Résistance, Tous Ensemble, Grève générale…

C’est bien là le message principal de cette puissante vague populaire qui a déferlé de toute la France sur Paris : oui le combat ne fait que commencer, il doit prendre appui sur le mouvement social, uni et déterminé dans une même mobilisation et non dans des luttes éparpillées, catégorielles, qui aussi puissantes qu’elles puissent être seront écrasées les unes séparément des autres.

Avec les routiers et les ouvriers de la pétrochimie dès lundi, avec la jeunesse à laquelle Mélenchon a rappelé ses responsabilités pour son avenir, avec l’ensemble du monde du travail, c’est tous ensemble et en même temps que l’on peut gagner. Oui l’objectif d’une grande manifestation nationale, un million à Paris sur les Champs-Élysées pour rappeler à Macron qu’en France, en République, il n’y a plus de roi, et que c’est au peuple, pas aux multinationales, pas à leur Union Européenne de faire la loi. Que la vraie démocratie, oui, elle est dans la rue, avec le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple.

En 2016, le PRCF avait déployé toute son énergie pour appeler à une grande manifestation unitaire, nationale, tous ensemble et en même temps à Paris, afin de donner la force pour lancer la grève générale reconductible. Une manifestation puissante le 14 juin, un million à Paris entre Place d’Italie et les Invalides, arrivée malheureusement trop tard pour déboucher sur la grève générale. la leçon est visiblement entendue, puisque le député Mélenchon a repris ce mot d’ordre pour la lutte actuelle, appelant à une énorme manifestation à Paris, un million de personnes sur les Champs Élysées pour défendre la loi, les droits des travailleurs : le code du travail.

Face à l’euro-liquidation du pays, des droits des travailleurs, convergence des luttes pour la sortie de l’UE, de l’euro et du capitalisme

Oui la convergence des luttes est une nécessité, un impératif qui est immédiatement à portée de mains tant les revendications des uns et des autres, chômeurs pour l’emploi contre la précarité, travailleurs pour les salaires et leurs droits, fonctionnaires contre la casse des salaires et des services publics, cheminots, électriciens, gaziers, contre les euro-privatisations, ouvriers contre les euro-délocalisations, routiers contre l’euro-dumping social, paysans contre l’euro- destruction de l’agriculture paysanne en France etc.

Oui l’ensemble de ces revendications conteste la même politique anti-sociale, anti- démocratique, anti-écologique, celle dictée depuis Bruxelles par le MEDEF, la finance, les multinationales. Cette politique qui impose par la force le CETA. Cette Union Européenne qui ordonne la libéralisation et la privatisation des services publics (EDF, SNCF, Poste, Télécoms…). Cet euro qui condamne à l’euro-austérité nos communes, nos hôpitaux, nos écoles. Cette commission européenne qui impose – avec ses Recommandations par pays – la casse du code du travail, de la sécu, de l’assurance chômage et des retraites.

Oui, pour sortir de tout cela, il est urgent d’agir tous ensemble, en même temps pour briser les chaînes de l’Union Européenne.

Pour lancer la contre-offensive des travailleurs contre la dictature des financiers, des actionnaires, des profiteurs et des vrais assistés, cette classe capitaliste assoiffée de suppression de l’ISF et qui applaudit la réduction des APL, cette classe d’oisifs qui applaudit la suppression des emplois aidés et qui pour faire monter ses actions, licencie chez Alcatel, Alstom, PSA, Renault, etc… pour mieux délocaliser, et détruire le produire en France. C’est bien cette politique et ce système qu’il faut mettre en cause.

Les chiffres : 23 septembre 150 000 personnes marchent pour la souveraineté populaire entre Bastille et Nation – les chiffres

Affolé par la très forte mobilisation populaire ce 23 septembre, dans la rue à Paris, Macron a visiblement ordonné à sa préfecture de police de communiquer un chiffre, 30 000 manifestants, et ce via la chaîne de télé de l’oligarque Drahi – un milliardaire que Macron avait soutenu lorsqu’il était ministre des finances de François Hollande. Chacun observera que la préfecture de police n’assume pas ses plus élémentaires responsabilités républicaines, puisque ce chiffre est balancé officieusement, et n’apparaît dans aucun communiqué officiel.

Ce chiffre, comme ceux diffusés ces dernières jours concernant les manifestations intersyndicales, est ridiculement sous-évalué. Entachant gravement la crédibilité d’une police qui en agissant ainsi apparaît plus que jamais aux ordres et bien loin de servir la République.

www.initiative-communiste.fr vous propose une évaluation objective et argumentée du nombre de manifestants. Loin des “journalistes” des médias du pouvoir, à la rédaction d’Initiative Communiste, depuis le terrain et méthode scientifique à l’appui, on vous fournit nos propres chiffres du nombre de manifestants. Démontrant bien souvent les manipulations grossières de la police, une police aux ordres, une police politique au service d’un pouvoir, illégitime, minoritaire, totalitaire.

Chacun peut s’emparer de cette méthode de calcul, pour démentir la propagande qui frappe à chaque fois les manifestations populaires, le mouvement social des travailleurs, et mettre devant leurs responsabilités les journalistes se comportant en perroquets du pouvoir.

Le cortège a mis trois heures à s’écouler entre Bastille et République, principalement à travers le boulevard Beaumarchais, mais également pour partie à travers le boulevard Richard Lenoir. Le début du rassemblement était à 14h, le discours de JL Mélenchon a commencé à 17h, alors que la foule n’avait pas encore fini de quitter la place de la Bastille.

Le boulevard Beaumarchais mesure 30 mètres de large. une foule moyennement dense (ce qui n’était pas le cas de la foule à la sortie de la place de la Bastille, très très compacte d’après toutes les images diffusées par les télévisions et celles que chacun peut trouver sur les réseaux sociaux), s’écoule à un débit de 30 à 50 personnes par mètre et par minute (résultats de la thèse de Philippe Pécol, Paris Est, 28 février 2012).

Ce calcul très simple permet d’estimer entre une fourchette de :

  • 30 m x 30 x 2h x 60 minutes = 108 000 manifestants
  • 30 m x 30 x 2h x 60 minutes = 162 000 manifestants
  • 50 x 30 m x 2h x 60 minutes = 180 000 manifestants
  • 50 x 30 m x 3h x 60 minutes = 270 000 manifestants.

On voit ici combien le chiffre annoncé par les organisateurs, 150 000 manifestants est tout à fait sérieux, cohérent avec les travaux scientifiques sur l’écoulement des foules et manifestations. En faisant la moyenne de l’estimation basse et de l’estimation haute, ont obtient… 189 000 manifestants

BFM TV, la chaîne du milliardaire Drahi, indique que la préfecture de police aurait estimé à 30 000 le nombre de manifestants. Cela reviendrait donc à un débit d’écoulement de la foule en sortie de la place de la bastille, même dans l’hypothèse la plus défavorable deux heures de manifestation de 8,3 personnes par mètre et par minute. Juste 3 fois moins que les débits minimum de 23 personnes par mètre et par minute mesurés par les travaux de Fruin pour l’écoulement libre d’une foule peu dense.

La surface occupée par la manifestation était de :

  • Place de la Bastille 23 000 m² , surface de l’échafaudage de la statue de la Bastille déduite
  • Place de la République : 30 000 m²
  • Boulevard Beaumarchais : 47 000 m²

soit un total de 10 ha. sans compter les 4,1 ha du boulevard Richard-Lenoir menant lui aussi de Bastille à République, partiellement occupé par les manifestants.

30 000 manifestants déclare BFM TV, la chaîne de Ruth Elkrief dont chacun se souvient du soutien affiché à Macron durant la campagne présidentielle, cela revient à ce que chaque manifestant dispose de 3,3 m² autour de lui. Ridicule lorsque l’on regarde les photos et vidéos de la manifestation qui montre une densité très compacte de la foule, les manifestants étant à touche touche.Si l’on reprend les hypothèses de comptage de la préfecture de police pour la Fan Zone du Trocadéro durant le dernier euro de football (90 000 personnes pour moins de 5 ha), la seule place de la République remplie, ce sont 60 000 personnes.

En considérant une densité de 1,5 manifestant par m², un chiffre très bas puisque l’on considère généralement qu’une foule statique c’est entre 2 à 4 personnes par m²,

Par comparaison, les organisateurs de la technoparade ont annoncé la présence de 300 000 personnes sur le parcours long de 5 kilomètres et qui était loin d’être densément occupé, à l’exception des quelques centaines de mètres entre chaque char musical :

  • 10 chars x 20 m de largeurs de rue x 500 mètre de foule derrière chaque char = 10 ha de surface occupée par la technoparade
  • 300 000 teufeurs / 10 ha = 3 teufeurs / m²

En considérant les même hypothèses que la techno-parade 2017 et sans même considérer les manifestants restés place de la Bastille, on dénombre 231 000 manifestants de Bastille à République ce 23 septembre.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/jaibastille-enorme-manifestation-a-paris-plus-de-150-000-droits-travailleurs-contre-coup-detat-social-de-macron-ue-medef/


Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 27 septembre 09:30

    Pour une fois qu’un président applique ce qu’il as promis.
    Mais pourquoi avez vous voté pour son programme si il est si mauvais ?????


    • Paul Leleu 27 septembre 12:28

      @Ruut


      j’imagine que vous avez suivi le déroulé des élections du printemps dernier... s’arranger pour se faire élire face à une candidate trop clivante, c’est une stratégie qui a fonctionné... la victoire électorale est là, mais elle n’implique pas l’adhésion... et dans la foulée, des législatives avec plus de 50% d’abstention... 

      la ruse, la stratégie et la contrainte peuvent obtenir des succès... mais ils n’emportent pas l’adhésion sincère... la vie est ainsi faite... et Macron va se manger de l’opposition, car il a été « mal élu », comme on dit dans ce type de circonstance.

    • Cadoudal Cadoudal 27 septembre 12:35

      @Ruut
      Pour faire barrage aux nazis...

      D’après Benito, c’est la rue et les fonctionnaires qui ont chassé les Nazis...

      Benito est un Historien de qualité certifié et un génocidaire décomplexé :

      épuration par mutilation sexuelle, création du premier camp d’extermination de l’histoire moderne à Noirmoutier, premiers essais de gazage de masse (insuccès, dû au gaz employé et à l’absence de confinement), premières crémations avec les fours à pain et les églises (exemple de l’église des Lucs-sur-Boulogne où furent brûlés vifs 563 villageois), noyades collectives avec les « noyades des galiotes » ou en couples avec les « mariages républicains dans la Loire, création au Ponts-de-Cé d’ateliers de tannage de peau humaine — peau dont se vêtent les officiers républicains — et d’extraction de graisse par carbonisation des corps des villageois massacrés à Clisson

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_G%C3%A9nocide_franco-fran%C3%A7ais


    • Ouallonsnous ? 27 septembre 19:38

      @Paul Leleu

      Macron n’a pas été élu, il a été imposé par l’oligarchie et ses merdias et 15% des électeurs inscrits trompés par la propagande du système, comme « gauleiter » de l’UE/OTAN/Medef pour liquider la France.

      Ce n’est pas un président de la république  !

      Il ne nous reste qu’a en dèbarasser notre pays et procéder à de véritables élections républicaines !


    • Croa Croa 27 septembre 23:12

      À Paul Leleu,
      Peu importe qu’il ait été bien élu, « mal élu » ou qu’il ait été élu par la ruse. Il aurait triché (sans se faire prendre) que ce serait pareil : il a été élu DONC IL DÉTIENT LE POUVOIR . C’était son machiavélique but et peu importe l’affreux leurre FN volontairement mis en face, Français vous vous êtes fait baiser et bien baiser ! 
      .
      (Ceci dit bien sûr qu’il n’est pas trop tard pour réagir et tenter de corriger cette bêtise.)


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 septembre 07:45

      @Croa
      Vous avez du mal à comprendre, je vois, que Macron n’a aucun pouvoir, sauf celui d’appliquer les Traités européens, mis en musique par la Commission européenne ...


      Les Constitutions de tous les pays européens ont été modifiées discrètement, sans référendum, pour acter les pertes de souveraineté, pour accepter les Traités européens, la supériorité du Droit Communautaire, et les politiques économiques qui en découlent.

      La Constitution française qui garantissait la souveraineté, a été modifiée aussi dans ce sens.


      Article 55 : « Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie. »

    • covadonga*722 covadonga*722 27 septembre 09:38

      bon en même temps rassembler 150 000 fonctionnaires a Paris un samedi après midi ensoleillé 


       ca fait ptts bras révolutionnaire et ça pèse moins que la festive techno parade , remarquez niveau bouffonneries avec bénito vous êtes dans le ton 
      marwaaff 




      • Paul Leleu 27 septembre 12:23

        @covadonga*722


        Je suppose que vous n’avez jamais organisé d’événements, pour ne pas vous rendre compte de ce que ça signifie de rassembler des dizaines de milliers de personnes dans un tel contexte... la performance est juste énorme... 

        rien ne vous autorise à parler de « fonctionnaires »... c’est juste de la jalousie... 

        D’une part, je ne vois pas en quoi les fonctionnaires compteraient moins que d’autres personnes... si les fonctionnaires se battent mieux pour leurs droits, eh bien ils ont bien raison... et on devrait les imiter plutôt que de les jalouser... 

        D’autre part, ce n’étaient pas 150 000 fonctionnaires... les gens viennent de tous les horizons professionnels... et ils ont des vies beaucoup plus dures que les petits cadres d’entreprise libéraux qui se font pressurer le citron en échange d’une Audi en leasing... 

        Quant à la techno parade, visiblement, les chiffres étaient gonflés... les organisateurs de ce type d’événement ont tout intérêt à gonfler leurs chiffres pour se donner de l’importance. 


      • covadonga*722 covadonga*722 27 septembre 12:57

        @Paul Leleu

         la performance est juste énorme...
        heu il faut ne pas avoir beaucoup vécu a Paris pour appeler cela une performence énorme ........
        rien ne vous autorise à parler de « fonctionnaires »...

        c’est faux une simple étude sociologique de l’électorat et des militants et des élus de bénito mélenchon vous le démontrerez.Il y a dans les bars marseillais une photo de la manif de masse organisée a Marseille par bénito le petit jeu est de reconnaître qui est qui pour l’instant chez les révolutionnaire mélenchonien La Poste et l E N mène au score .Par ailleurs les fonctionnaires se battent mieux parce qu’ils sont protégés par leur sacro/saint statut.Et je suis comme tout le monde j’ai des fonctionnaires parmi mes proches mais cela ne m’empêche pas d’appeler un chat un chat.Et si être fonctionnaire n’est pas rédhibitoire a mes yeux pour protester ça l’est pour ce prétendre d une France insoumise .Mais peut être êtes vous comme le tribun de tréteaux qui leur sert de grand timonier , les mots ne sont que de concepts fumeux n’ayant de signification que celle du moment ou on les éructent. 
        . les organisateurs de ce type d’événement ont tout intérêt à gonfler leurs chiffres pour se donner de l’importance. 
        on peu parfaitement l’attribuer a une organisation dont par exemple fait partie madame R Garrido qui soulignait le succès d’une manif ayant lieu le samedi dans une émission enregistré le jeudi précédent c’est dire la crédibilité des outres de vents qui menent la destinée de l’avant garde révolutionnaire madurienne 




      • Alren Alren 27 septembre 13:45

        @covadonga*722

        « il faut ne pas avoir beaucoup vécu a Paris pour appeler cela une performance énorme »

        Ah oui ? Citez-moi donc des manifestations en faveur de vos amis de droite et d’extrême-droite qui ont réuni autant de monde en faisant payer à ceux qui sont venus en car leur billet ?


        « Par ailleurs les fonctionnaires se battent mieux parce qu’ils sont protégés par leur sacro/saint statut. »

        Si les fonctionnaires se battaient si bien, leur niveau de vie n’aurait pas baissé régulièrement de Chirac en Hollande, de Hollande en Sarkozy et, n’en doutons pas, de Hollande en Macron !
        Interdire de grève et de manifestation les fonctionnaires, c’était le point de vue de Laval. Vous le rejoignez ici : merci pour cette clarification.
        Hélas, il y a des fonctionnaires qui dénigre les syndicats et même voté Macron « de gauche raisonnable » au premier tour de la présidentielle ... Les pauvres !!!

        « madame R Garrido qui soulignait le succès d’une manif ayant lieu le samedi dans une émission enregistré le jeudi précédent »

        Les pourris de Libération ont à cette occasion parlé de « Madame Soleil » et des boules de cristal des « voyantes ».
        Alors qu’ils auraient dû évoquer les prévisionnistes de la météo : un nombre impressionnant d’indices permettaient de prévoir que la manifestation serait un succès. 

        Outre le nombre de cars venus de toute la France et déjà retenus auprès des compagnies de transport au moment de l’enregistrement l’émission, il y avait ce que vous et vos amis craignent le plus : une réunion des syndicats et des partis de gauche, non pas seulement au niveau des « états-majors » mais dans l’esprit des travailleurs qui vont être victime de la loi scélérate d’inversion des normes, atteinte inouïe aux fondements républicains.

        Si, malgré ces indices concordants, la manifestation avait été un échec, il aurait été facile de couper au montage l’intervention sur ce thème de Raquel Garrido. Elle a été conservée parce qu’elle s’était révélée exacte. Ce qui vous défrise.

        Les attaques réactionnaires contre le peuple français ne réussiront pas aussi facilement que contre les Anglais avec Thatcher et Blair ou les Allemands avec Schroeder, deux pays où aucune révolution à caractère social n’a triomphé.
        Je prévois dans ma boule de cristal logique que vous n’en avez pas fini de baver contre les manifestants salariés ...


      • covadonga*722 covadonga*722 27 septembre 13:57

        @Alren,bonjour ausii 

        juste comme ça la manif pour l’école libre , le mariage pour tous , de gaulle , pétain , les 1er mai de 76 a 83 ect......
        je prévois dans ma boule de cristal que vous allez être « refait » par  le mouvement de bénito mélenchon qui ne sert que de camouflage démocratique de la reprise en main par Bruxelles de la gestion de la zone occupée France le Gauleiter Macron a comme comparse l’apparatchik mélenchon.Par ailleurs la France insoumise« a rien » est composée des derniers nantis du système.
        Ce sont les mêmes qui valident et aide a l’invasion du sol et est sont ainsi les alliés objectifs du capital apatride.
        Je suis d’une droite qui veut prendre la rue mon cher mes avec des chars pas avec des pancartes !
        Tot ou tard il pleuvra de nouveau sur Santiago  ..........

      • Cadoudal Cadoudal 27 septembre 14:13

        @Alren
        "Ah oui ? Citez-moi donc des manifestations en faveur de vos amis de droite et d’extrême-droite qui ont réuni autant de monde en faisant payer à ceux qui sont venus en car leur billet ?"

        Même l’Histoire récente vous donne de l’urticaire ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Manif_pour_tous

        Aucun fasciste n’a attaqué vos cars de fonctionnaires démocrates anti nazi ?

        https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/car-fn-attaque-action-revendiquee-sur-le-site-de-la-zad-4823283

        Ça n’a donc pas l’air de déranger grand monde vos petites réunions de fonctionnaires collabos...


      • Croa Croa 27 septembre 23:14

        À covadonga*722,
        Jamais une techno parade ne pourra rassembler 150 000 participants, soyons sérieux !


      • Alren Alren 28 septembre 13:09

        @Cadoudal

        1) Je ne suis pas fonctionnaire mais soucieux de l’intérêt public

        2) la manifestation pour que l’école privée continue de recevoir des fonds publics sans contrôle, mesure initiée par Pétain sous l’Occupation et reprise par Debré en 1960, a vu son nombre de participants chiffres exceptionnellement gonflés par la police à l’opposé de ce quelle fait traditionnellement.
        De l’argent d’origine patronale a permis de subventionner fortement les moyens de transports pour amener des familles entières (les enfants étant comptés comme manifestants) gratuitement à Paris.
        Cette manifestation a été suivie d’une manifestation en faveur de l’école libre, je veux parler de l’école laïque qui compter davantage de participants. mais cette fois le décompte a été défavorable, comme par hasard et les manifestants n’ont pas reçu d’argent du patronat : ils ont payé de leur poche leurs frais de déplacement laissant les enfants à la maison !

        3) Les catholiques ultra-réac de la manif pour tous n’étaient pas 150 000 mais les merdias ont repris leur nombre sans discussion parce qu’ils ont besoin d’une extrême-droite inquiétante pour qu’un Macron paraisse « modéré ».
        Le délitement actuel du FN ne sert pas leur ruse.


      • Ar zen Ar zen 27 septembre 09:57

        Une énorme manifestation. Bien. Prenons note. 

        Alors, quelle incidence sur la suite du démantèlement du droit du travail inscrit dans les Grandes Orientations de politique économique -GOPE- demandées par Bruxelles à la France ? 

        La question est : est-ce que cette manifestation fait bouger les lignes ? La dictature de Bruxelles sera t-elle sensible à ces regroupements massifs ? 

        La prise de conscience de l’origine du l’abattage en règle du droit du travail ne se fait pas. J’ai entendu les manifestants s’en prendre à Macron, au gouvernement Philippe et surtout au MEDEF mais jamais, jamais, jamais, le rôle de l’Union européenne n’est mis en avant. Jamais ! Pourtant, le démantèlement des conquêtes sociales et du droit du travail est bien inscrit dans les GOPE. 

        Se tromper de cible, c’est se tromper de combat. Si le peuple n’a pas la bonne information il passe totalement à côté du sujet. 

        Je rappelle à ceux qui l’ignorent que la loi fondamentale française, notre constitution par conséquent, renferme un article 55 qui dit : 

        Article 55
        • Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.



          A bon entendeur !


        • Alren Alren 27 septembre 13:21

          @Ar zen

          À vous lire il ne fallait pas voter Mélenchon au premier tour de la présidentielle.

          Le peu de monde que vous avez influencé, petits soldats d’Asselineau, a contribué aux côtés des merdias à mettre Le Pen au deuxième tour et donc a contribué à la victoire de Macron.

          Aujourd’hui, il ne faut pas aller dans les manifestations car "ça ne sert à rien".

          Vous rejoignez ainsi les merdias de milliardaires qui disent la même chose car ils craignent comme la peste les mouvements populaires.

          C’est pourquoi ils feront voter prochainement une loi bientôt qui sous prétexte de « lutte contre le terrorisme » visera en fait à interdire les manifestions de gauche aussi bien politique qu’écologistes aidés par une police privée ayant des droits régaliens ce qui est la première étape d’une dictature policière et ne s’est jamais vue en France.

          Tirez les conclusions de vos propos à la lumière de ceci ...


        • Cadoudal Cadoudal 27 septembre 13:39

          @Alren
          « une dictature policière et ne s’est jamais vue en France. »

          Décidément, totalement insoumis à l’Histoire les suppôts du sénateur robespierriste...

          Du passé faisons table rase, construisons l’Homme Nouveau.

          Merkel uber Alles


        • Ar zen Ar zen 27 septembre 15:25

          @Alren

          Si vous vous trompez de cible, vous vous trompez de combat !

          Une politique de « gauche » à la Mélenchon est impossible dans le cadre de l’UE. Ce n’est pas moi qui le dit c’est Mélenchon lui même ! (page 81 l’avenir en commun, mesure n°49. L’avez vous lu ?). Conclusion de Mélenchon à ceci : il faut modifier les traités européens.
          Conclusion d’Asselineau à ceci : il faut sortir de l’Union européenne. 

          Est-ce que Mélenchon peut modifier les traités par le rapport de force ? Les décisions concernant la modification des traités se réalisent à l’unanimité. Est-ce que Mélenchon peut obtenir l’unanimité des 27 pays membres pour des mesures qu’il proposerait ? Par exemple : le contrôle du mouvement des capitaux. Ceci est interdit par l’article 63 du TFUE. Obtiendra t-il l’unanimité sur ce point ? Le suspens est à son comble n’est-ce pas ? Est-ce que l’Allemagne, les Pays bas, le Luxembourg, l’Irlande, voire Malte, vont accepter ? 

          Je vous signale que l’Union européenne, dont les dispositions des traités sont toutes d’origine ordo-libérale, s’est construite sur 4 piliers à savoir les 4 libertés de circulation : des capitaux, des biens, des services et des personnes. Le projet de Mélenchon, en modifiant les traités, c’est de raser ces 4 piliers pour proposer une « ’autre Europe »’. Il y a des nigauds pour croire qu’un rapport de force pourrait modifier ce que les puissances de l’argent ont pu construire, subrepticement, sur 60 années. Ces forces de l’argent ont mis en place les nouvelles « féodalités », revenir en arrière est impossible !

          C’est donc ne rien connaître à la construction européenne et à son fonctionnement que de croire qu’une « modification » de traités est encore possible. C’est une utopie, c’est de l’enfumage. 
          Mais ceux qui mordent à l’hameçon de « ’l’autre Europe », de la « modification » des traités sont, précisément, ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement européen. Ils en connaissent quelques bribes et pensent en connaitre une bonne part. 

          J’ai une question simple Alren. Vous pensez connaitre le fonctionnement de l’UE ? Alors, savez vous ce qui distingue fondamentalement une directive européenne et un règlement européen ? Si vous pouvez répondre à cette question, simple, c’est que vous vous êtes intéressé à l’UE. Si vous ne le pouvez pas, il est évident que vous ne connaissez rien du fonctionnement de l’UE. Ce n’est pas une critique. Je veux dire simplement que vous pouvez vous renseigner et sortir de votre ignorance de ce qu’est cette dictature. On ne change pas une dictature de l’intérieur ! 

        • Ar zen Ar zen 27 septembre 16:43

          @Alren


          J’aurais voté des deux mains pour Mélenchon s’il avait eu pour projet de protéger le peuple français, l’intérêt commun, l’intérêt général, l’intérêt collectif, en sortant de l’Union européenne et en fondant de solides collaborations avec les pays qui l’auraient souhaité. 

          Je maudis Mélenchon de sa pensée de vouloir « modifier » les traités de l’intérieur. C’est impossible ! Ce n’est même pas la peine d’essayer, c’est une utopie puisque les traités sont auto-bloquants ! Nous allons vers le désastre dans cette UE dictatoriale. 

        • Ar zen Ar zen 27 septembre 17:59

          @Notre Père

          La radio dit que la nuit sera tiède. Dans les caniveaux de la ville ’ y-a des enfants qui n’ont pas besoin d’aide, pour chavirer c’est si facile. 

          Le long de la jetée, personne ne prend le deuil lorsqu’on t’emmène. Le long de la jetée, t’as ton orgueil et puis ta peine.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 septembre 20:25

          @Alren
          Faut cesser les idioties : 53 % des électeurs de Mélenchon ont voté Macron, soit 3,5 millions d’électeurs, commencez par balayer devant votre porte.


          Il fallait que Mélenchon fasse alliance avec Asselineau pour reconstituer un CNR 2.0, et sortir de l’ UE & de l’euro ! Mais Mélenchon ne veut sortir de rien du tout, sa priorité est de « sauver l’ Europe et votre cher rêve européen ! » 
          Le rêve européen, c’est Macron + les GOPé, et rien d’autre.
          « Austérité - Précarité- Compétitivité » .

          Heureusement que dans la Gauche européenne, certains sont plus honnêtes et plus courageux que Tsipras... Quand la Gauche radicale ( Esquerda) participe au Gouvernement portugais, le constat est le même que celui de l’ UPR :

          • " (...) non, on ne peut pas se débarrasser de l’austérité en agissant dans le cadre des institutions européennes, car les traités européens – Traité de Maastricht, Pacte de Stabilité et à un degré supérieur dans l’escalade, le TSCG –, en soumettant les politiques publiques des pays à l’atteinte d’objectifs financiers de déficit et de dette, ont figé l’austérité en lui donnant un caractère perpétuel.(...)

          Et la sortie indispensable de l’ UE & de l’euro commence à faire son chemin...
           
          "Une chose est sûre : s’il devait être confronté à une situation semblable à ce qui fut celle du gouvernement grec à l’été 2015, le Bloco de Esquerda ne capitulerait pas : plutôt que de céder au chantage de l’Europe, il quitterait l’Europe. Notre mot d’ordre est d’ailleurs « plus aucun sacrifice pour l’euro ».

        • Onecinikiou 27 septembre 22:01

          @Fifi Brind_acier


          « Il fallait que Mélenchon fasse alliance avec Asselineau pour reconstituer un CNR 2.0 »

          Les 19% de Mélenchon et les 0,9% d’Asselineau n’ont jamais fait une majorité, au cas où vous ne l’auriez remarqué. 

          Par contre : une alliance Le Pen + Mélenchon + Dupont-Aignan + Asselineau, même informelle, fondée sur un pacte de non-agression et de soutien implicite, de prime donnée à celui des quatre arrivé en tête au premier tour face au candidat de l’oligarchie, là il y avait des raisons véritables d’espérer

          Mais que voulez-vous : l’imposture antifasciste et l’universalisme franc-mac qui façonne l’idéologie de notre ex-sénateur socialiste mitterrandien lui interdisaient toute alliance de ce type, même si cela avait pour effet potentiel de sauver la France et son peuple ! 

        • Croa Croa 27 septembre 23:19

          À Ar zen,
          « est impossible dans le cadre de l’UE. »
          *
          Et alors le plan B c’est pour les chiens ?


        • Croa Croa 27 septembre 23:30

          À Fifi Brind_acier : « sa priorité est de sauver l’ Europe »

          Et celle d’Asselineau d’avoir absolument raison ! Il a bonne mine maintenant et pourtant il ne comprend toujours rien à la politique et qu’il est irréaliste d’aller contre les idées reçues.

          Hé bien oui, il y a encore beaucoup de gens qui croient en une autre Union Européenne. Impossible d’aller contre cela donc même si c’est irréaliste un plan A (on essaye de réformer l’Union) est indispensable avant de lancer un plan B. C’est comme ça ! 


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 septembre 07:51

          @Onecinikiou
          Quand tous ces Partis se sont réunis pour discuter de la sortie de l’ UE, de l’euro & de l’OTAN, et reconstituer un CNR 2.0 ?  JAMAIS.

          Voilà pourquoi nous sommes dans la panade !
          Tous ceux qui pleurnichent aujourd’hui sur le désastre annoncé, au lieu de se rassembler pour sortir de l’ UE, se sont ingéniés à diviser les Français.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 septembre 07:58

          @Croa
          Mélenchon a expliqué le Plan B, c’était le Plan A maintenu. Comprenne qui peut.

          A Rome, il a expliqué qu’il ne sortirait de rien du tout, que c’était « nationaliste ».

          Traduction : « La souveraineté, c’est pas internationaliste = c’est FN = des idées de fachos = caca boudin »


          NB : Je n’ai rien contre Mélenchon. S’il avait dans son programme en 1ere condition, la sortie de l’ UE de l’euro & de l’OTAN (complètement, pas seulement du Commandement intégré), je serais à la FI.
          Seulement voilà, il n’y a que l’ UPR qui le propose !

        • Ar zen Ar zen 28 septembre 10:31

          @Croa

          Vous connaissez la différence fondamentale entre une directive européenne et un règlement européen ? Que connaissez vous au fonctionnement de l’UE ? Voilà la question que vous devez vous poser en conscience. 

           Ceci pour vous dire que la modification des traités, selon le processus proposé par l’article 48 du TUE pourrait prendre entre 8 et 20 ans. Pour avoir une réponse j’entends, et n’allant pas nécessairement dans le sens voulu par Mélenchon. 

          Vous êtes donc de ceux qui pensent que le projet de Mélenchon pour une « autre Europe » obtiendra l’unanimité des voix du conseil européen et de tous les parlements nationaux ? C’est ça que vous pensez ? 

          Le plan B parlons en. Point numéro 52 de « l’avenir en commun », page 85. De quoi est-il question ?
          - 1°) Stopper la contribution de la France au budget de l’Union
          - 2°) Réquisitionner la Banque de France pour reprendre le contrôle de la politique du crédit et de la régulation bancaire et pour envisager un système monétaire alternatif avec ceux de nos partenaires qui auraient manifesté leur désir de transformer l’euro en monnaie commune et non plus unique.
          - 3°) Mettre en place un contrôle des capitaux et des marchandises aux frontières nationales.
          - 4°) Construire de nouvelles coopérations avec les Etats qui le souhaite.

          Que tirez vous comme conclusions de ce plan « B » ? J’aimerais bien le savoir. Eclairez moi.

          Alors Croa, si vous avez le livre de Mélenchon entre les mains vous pouvez vérifier que je n’ai rien omis. 

          Mélenchon souhaite donc avoir à disposition un euro, en monnaie « commune, ,et une monnaie nationale. C’est, je vous le précise, la vision de Marine Le Pen. La vison de Marine Le Pen étant aussi de »modifier« les traités et obtenir l’unanimité du conseil européen et de tous les parlements sur son »projet« pour l’Europe. JLM souhaite aussi mettre fin à la Banque centrale européenne. Comment serait géré »l’euro monnaie commune«  ? 

          Nous avons donc en face de nous deux dirigeants politiques qui, sans rire et avec le plus grand sérieux, sont capables de dire à leurs électeurs qu’ils vont amener les autres peuples à accepter leurs propositions pour une autre »Europe« . Il se trouve que le programme de JLM et celui de MLP ne sont pas vraiment exactement les mêmes. Mais les autres peuples, parce que la France est grande et puissante, accepteront les orientations de JLM ou de MLP suivant le. résultat des élections françaises. L’autre »Europe« aura donc la couleur Mélenchon ou la couleur Le Pen selon le résultat des élections dans notre pays. Est-ce qu’il n’y a pas quelqu’un qui prend les autres peuples pour de parfaits imbéciles ? Eux ils ne décident de rien. Ils suivent docilement soit le projet pour l’Europe de Mélenchon, soit le projet pour l’Europe de Marine Le Pen. Mais il se trouve que Nicolas Dupont Aignan pense également reconstruire »une autre Europe« mais à sa manière. De même que notre président actuel, Emmanuel Macron, pense réformer l’UE. Sa tentative sur la directive travailleurs détachés a tourné en eau de boudin. Ses propositions lors de son discours de La Sorbonne vont également prendre le chemin de l’oubli. Les traités sont »auto-bloquants". Vous devriez quand même vous y intéresser !

          A un moment donné Croa, il faut faire des mises en perspective. Cela vous manque cruellement !







        • Armelle Armelle 27 septembre 10:18

          150.000 manifestants contre une loi qui concerne 28.000.000 d’individus ?!?!?

          1/2 pourcent de la population concernée !!!!

          Oui en effet pour une victoire c’est une victoire...
          Appelez plutôt cela une balade dans les rues de Paris sous un soleil automnal, vous serez plus crédible !!!
          C’est comme si vous prétendiez avoir raison face à 200 personnes prétendant eux que votre papier ne ressemble à rien !!!
          Il faut avoir les moyens de ses ambitions...Pffffffff


          • Spartacus Spartacus 27 septembre 13:37

            @Armelle
            Et encore parmi ces 30 000 qui voudraient se faire passer pour 5 fois plus, 98% ne sont même pas dépendant du code du travail...

            Quasi tous des fonctionnaires alimentés à la gamelle publique..

          • Armelle Armelle 27 septembre 14:10

            @Spartacus
            Oui effectivement, je n’avais pas de chiffre précis mais avais bien entendu que le fonctionnariat était majoritaire !!!
            ...ça devient ubuesque cette histoire !!!


          • Armelle Armelle 27 septembre 10:39

            @Taktak
            Ho puis vous savez ? Vous aurez toujours cette consolation consistant à vous dire que si votre vote lepen du mois de mai avait été gagant, la situation serait peut être plus compliquée aujourd’hui !!!
            ...ça rassure...


            • Laulau Laulau 27 septembre 11:00

              @Armelle
              Mais que de fiel ! Relaxez-vous, ne craignez rien, tout en vous faisant les poches, Jupiter vous protège. Pauvre patate !


            • symbiosis symbiosis 27 septembre 11:03

              @Armelle
              Avec Lepen, la situation n’aurait été ni plus, ni moins compliquée, elle aurait suivi de la même manière les directives de l’alcoolique qui dirige l’Europe, ce bateau ivre.


            • Armelle Armelle 27 septembre 12:08

              @symbiosis
              J’en suis convaincue, ce n’est pas à moi de dire cela, où alors vous ne connaissez pas très bien mon avis sur le sujet !!!
              Je l’ai déjà dit mille fois, je hais toutes gérance étatique « autocratique », laquelle le devient de toute façon même à l’issue d’une démarche pseudo démocratique !!!


            • Armelle Armelle 27 septembre 12:26

              @Laulau
              Et bien laulau, on est déjà en dépression ce matin ?
              Raté, Macroud 1er ne me fera pas les poches, il y a belle lurette que j’ai pris mes dispositions
              Et si n’avez encore pas compris que le résultat est tjrs le même quelque soit le ou les rois, c’est votre problème !!!
              Je n’ai par conséquent aucunement besoin de me relaxer, en revanche les affolés du pavé feraient bien d’y penser !!! et ça ferait des vacances aux autres...
              Et puis... la patate c’est le domaine d’Olivier Cabanel, pas le mien pôv cruche
              Vous me faites marrer avec vos combats de mauviettes dans la rue !!! ça vote Macroud et ensuite ça vient pleurer, en revanche si vous le voulez vraiment alors faites une vraies révolution !!! coupez des têtes mon vieux !!! Faut se mouiller un peu mon gars, les bonnes choses ne viennent pas comme par enchantement, mais traîner ses semelles dans la rue devient juste risible et inopérant, et d’ailleurs l’attitude de Macroud le prouve, il s’en fout éperdument, il suit son projet...


            • symbiosis symbiosis 27 septembre 12:32

              @Armelle
              Bon, il est de notoriété publique que la « gérance », vous voulez peut-être dire la gestion autocratique de l’État ne se fait lourdement ressentir que sur la libre entreprise ainsi que sur la main invisible du marché, lesquelles souffrent le plus de cette pesanteur, je dirais de cette oppression totalitaire.
              La « gérance » de l’État sur le trust transnational est en effet très gênante pour ces monstres et cette gêne est bien sûr très dommageable pour le citoyen.


            • Armelle Armelle 27 septembre 14:05

              @symbiosis
              « La « gérance » de l’État sur le trust transnational est en effet très gênante pour ces monstre... »Non je ne pense pas, l’état et le « trust transnational » s’entendent très bien, ou tout au moins parviennent toujours au consensus « acceptable » mais tjrs au détriment des mêmes !!!
              Et puis l’état a besoin du « trust transnational », c’est lui qui détient les cordons de la bourse et par conséquent génère les ressources de cet état
              C’est l’argent qui dirige, pas la politique !!! il me semble alors illusoire d’espérer vois naître un jour une « gérance d’état » incarnée par un homme aussi déterminé soit-il, et qui aurait par ses choix, les moyens de bafouer cette règle incontournable mais néanmoins cruelle !!! C’est comme ça ! ou alors la révolution sanglante, pourquoi pas, mais c’est ce que je répète, il faut s’en donner les moyens,...sur un clavier d’ordi ou dans la rue, force est de constater que l’impact n’ébranle pas une seconde le « château et ses habitants »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 septembre 20:29

              @Armelle
              Les Français sont depuis 800 ans pour un Etat qui intervient dans l’économie et qui redistribue. Mes condoléances !
              Allez voir aux USA, là bas, c’est chacun pour sa pomme ...


            • titi 27 septembre 23:53

              @Fifi Brind_acier

              « Les Français sont depuis 800 ans pour un Etat... »

              Totalement faux.

              Et d’ailleurs la période la plus prospère c’est justement le Second Empire.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 septembre 08:00

              @titi
              Révisez donc un peu vos programmes d’histoire.. Les premiers services publics ont été créé par St Louis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès