• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ils sont chauds du bonnet !

Ils sont chauds du bonnet !

Ce n'est pas un lapin qui sortira du chapeau ...

Ce monde est fou.

Des bonnets rouges qui rêvent d'une révolution ? Que nenni, c'est une fausse jacquerie et une vraie manipulation réactionnaire. La Bretagne se prend pour la Vendée et les patrons découvrent les vertus de la manifestation. C'est le monde à l'envers et il se trouve des ouvriers pour croire que la dérégulation, la liberté de polluer, le refus des contrôles et des taxes serviront leurs intérêts.

Les gentils patrons ont remonté leur troupe. La Crise, c'est l'état et non toutes les erreurs accumulées par une filière agro-alimentaire qui a méprisé la nature, les animaux, les conditions de travail et les règles de bonne gestion. La Crise, c'est encore des lois qui entravent leurs profits, qui les poussent à délocaliser, qui ne leur permettent pas de s'enrichir comme ils l'entendent.

Alors, les gros bras lèvent le poing et font reculer un gouvernement à l'agonie, sans perspective, sans ligne de conduite, sans autorité et sans foi en l'avenir du pays. Ils le font reculer sur une réforme qui s'impose parce que nous ne pouvons continuer bien longtemps à multiplier les transports, à faire de nos routes les otages des camions, à agir comme si désormais nous ne savions pas que l'activité humaine menace la planète.

Les égoïsmes et les pensées archaïques défilent dans les rues de Quimper ; l'écotaxe a du plomb dans l'aile. L'écologie n'a jamais été aussi nécessaire, pourtant cette pensée politique est si mal représentée que nulle voix ne vient dire les paroles de sagesse. Tous les responsables politiques n'ont qu'un souci : leur maintien au pouvoir et aucun n'a une vision d'avenir.

La droite se lève pour soutenir une rébellion qui l'arrange, qui va dans le sens de son retour en grâce. Personne parmi ces joyeux hypocrites pour défendre une mesure qu'ils avaient initiée avec, on le découvre aujourd'hui, les habituelles magouilles, les invérifiables accords entre fripons et décideurs. Nous découvrons une fois encore un montage financier qui bénéficie aux coquins, aux margoulins, tout en se servant joyeusement dans la caisse publique.

Personne ne dénonce cela dans nos bonnets rouges de confusion. Personne ne songe vraiment à l'avenir. C'est la fuite en avant, le désir de continuer comme s'il n'y avait pas de réchauffement climatique, de bouleversements écologiques, de problèmes de santé. On feint de défendre la Bretagne ; on l'enfonce encore plus en maintenant une agriculture folle et nocive.

C'est la révolte du désespoir que la droite encourage alors que les dividendes de cette farce seront une fois encore pour le front national. Il n'y a plus de pensée politique, il n'y a plus de grand dessein. Les élus raisonnent en termes de coups médiatiques, de slogans qui font mouche, de postures à la mode. C'est désormais la chasse à l'impôt, la négation de la dépense publique, le refus de le redistribution.

Des élus de la République tiennent des propos inciviques, encouragent l'exil fiscal, comprennent la fraude, excusent les tricheurs, les menteurs, les voleurs pourvu qu'ils soient riches, puissants et respectables. Le petit peuple quant à lui, ne peut être que profiteur, fainéant, incapable et surtout trop payé … C'est cet état d'esprit qui est en marche et qui hurle sa colère dans les rues de Quimper ; c'est la contre- révolution, l'abolition de mai 1968, le désir fou du grand Nicolas premier qui plane sur sur tout ce cirque.

Les bonnets rouges frémissent, les bonnets rouges se prennent pour les nouveaux archanges de la liberté. Dans le même temps, les millionnaires du football vont à leur tour prendre le relais de la contestation des indécents, des vulgaires, des enfants gâtés. Toutes les valeurs sont inversées ; la douleur des hommes et des femmes qui perdent leurs emplois par milliers passera au second plan de cette mascarade des nantis.

La contre-révolution a toujours conduit à de grandes catastrophes sociales. Les pauvres salariés qui se fourvoient dans les rues de Quimper derrière leurs futurs bourreaux se trompent cruellement. Ils marquent un but contre leur camp. Bien sûr, tout ceci n'aurait pas lieu, si le pouvoir avait une vision et un guide, une pensée et un chef. Hélas, à ce niveau- là, c'est le grand n'importe quoi qui est à l'œuvre, c'est la faillite des énarques et des grands bourgeois.

Ces hordes beuglantes m'inquiètent. Elles sont l'avant-garde des forces nationales d'un ordre brun qui attend sournoisement son heure. Ce monde est fou et il va joyeusement à sa perte. Ce n'aura pas été faute de le dénoncer. Hélas, personne ne semble prendre en considérations l'urgence du moment …

Cassandrement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (123 votes)




Réagissez à l'article

215 réactions à cet article    


  • Le printemps arrive Le printemps arrive 4 novembre 2013 09:57

    L’habit ne fait pas le moine !

    A lire aussi


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:33

      Le printemps arrive


      Le bonnet ne fait pas le gueux ! 

    • colere48 colere48 5 novembre 2013 16:14

      La colère n’est ni de gauche ni de droite

      Pour aller vers une nouvelle république il faut renverser la table

      alors peu importe le flacon, du moment qu’on ai l’ivresse....


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 17:58

      @nabum

      sais tu qui’en 1675 ....114 ans avant la révolution francais la BRETAGNE avait fait deja sa révolution contre le « paier timbré » inventé par colbert....paris (can a pas changer) plmbait le peupe avec ses impots et taxes...
      comme cela s’étend....ce mettera peut etre du plomb dans la tete des deputés européeens....qui ont tout laisse faire par mme merkel qui les a roulé dans la FARINE EMPLOYANT DES OUVRIERS A 500 EUROS MOIS DECLARES OU PAS

      14 18 C ETAIT LA GRANDE GUERRE 2013-14 SERA LA GUERRE ECONOMIQUE AVEC L EST SI PROCHE

      A QUOI SERVENT NOS 4O MINISTRES 577 DEPUTES 350 SENATEURS 36600 MAIRES A RIEN VU QUE C -est l U E QUI DECIDE TOUT ... SUPPRIMONS CE MILLE FEUILLES INUTILE !!

      ECO MOUV VOILA UN DES ENNEMIS U.E LES USA ET AUTRES FONT PRESSION SUR MERKEL POUR FIXER UN SMIC POUR LES 5 PAYS DITS RICHES ( leurs banques...oui)

       ELUS INCOMPETENTS CUMULARDS LOBBYISTES IL EST TEMPS DE JUSTIFIER VOS GROS SALAIRES POUR 2 JOURS DE TRAVAIL HEBDOMADAIRE !!!!!!!!!!!!!!!


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 novembre 2013 18:01

      Printemps


      Je ne suis qu’un anachorète de la chose politique ...

    • bakerstreet bakerstreet 10 novembre 2013 18:47

      Bravo Nabum pour votre article. 


      Bonnet rouge, ou gros bonnet ?

      Qui nous prennent pour des bénets !

      L’argument « le flicage généralisé » est la positon la plus hypocrite. Je préfère encore celle des gens qui ne veulent pas payer et qui le disent, au moins n’avancent ils pas masquer !

      Mais qui peut croire deux secondes à l’authenticité d’un tel cri d’orfaie !
      Rappelons tout de même que cette mesure a pour but de faire baisser le fret, et s’en donne les moyens. 
      La pollution est en effet à l’origine de pas mal de nos soucis actuels et surtout à venir. 

      12000 personnnes tués à cause d’un typhon !
      On sait très bien que ces phénomènes sont à mettre en chaine avec le réchauffement de l’athmosphère, et donc du carbone, et donc du traffic routier. 

      Voilà l’angle sous lequel il faudrait voir la chose, prendre un peu de hauteur, au lieur de rester focalisés sur son porte monnaie, ou sur des buts assez innavouables. 

      Manifestants au mariage pour tous 
      Bonnnet rouges, 
      Bonnets blancs
      qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes.

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 4 novembre 2013 10:02

      « Bien sûr, tout ceci n’aurait pas lieu, si le pouvoir avait une vision et un guide, une pensée et un chef. »

      Ce qu’il faut c’est comprendre que le pouvoir est dans notre ETRE et qu’il ne faut pas attendre des autres qu’ils fassent ce que nous pouvons faire nous-même pour nous-même.

      Prenez votre pouvoir !


      • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:34

        Le printemps arrive


        Face au pouvoir de l’argent c’est assez compliqué mais ne renonçons pas ! 

      • almodis 4 novembre 2013 17:27

        BRAVISSIMO « le printemps » !

        c’est la seule conclusion à ces journées lamentables de confusion où l’on a vu ,effectivement l’agneau hurler avec le loup , et où les commentaires sur l’écotaxe révèlent une totale méconnaissance du sujet dans sa réalisation concrète ! ( désolée pour Nabum dont j’aime les écrits et dont je partage souvent les idées , mais là ... , vraiment , je ne puis le suivre dans son souhait d’un CHEF , d’un GUiDE...)

        Si nous reprenons le POUVOIR , dans notre alimentation , dans nos habitudes de consommation - ou de non-conso ! - , dans nos relations avec nos proches voisins et dans nos sarcasmes - polis - envers nos élus , ce sera déjà un premier pas ..

        Mais si nous décidons que le POUVOIR c’est à nous de le prendre , nous pourrons aller au bout de la révolte... ; la vraie ! et même se préparer à combattre ce que l’on ne nous demande pas ni d’accepter , ni de refuser , je veux parler du MONSTRE , du plus grand déni de démocratie jamais imaginé : LE TRAITE TRANSATLANTIQUE , auprès duquel l’écotaxe semblera une douce pichenette !


      • Pepe de Bienvenida (alternatif) 5 novembre 2013 20:02

        Le pouvoir de l’argent ? Ceux qui ont à peine de quoi vivre ont besoin de plus, ceux qui en ont assez en veulent plus. On est foutus !


      • Abou Antoun Abou Antoun 4 novembre 2013 10:44

        Je ne suis pas mécontent de voir dégringoler ces portiques, un signe de plus du flicage permanent dont nous sommes l’objet.
        Cher auteur, si vous croyez que ces portiques ne sont là que pour l’écotaxe, vous êtes naïf. L’écotaxe n’est qu’un début, et il était d’ailleurs très facile de la mettre en œuvre par une augmentation des cartes grises des PL. Tôt ou tard tous les déplacements de tous les véhicules pour tous les motifs seront enregistrés. vous serez taxé pour être allé en voiture fêter l’anniversaire de votre belle-mère car la connexion immédiate à une base de données établira que vu la distance vous pouviez y aller en vélo.
        Comme l’écrit un autre auteur le scandale ce n’est pas l’écotaxe c’est Ecomouv et le contrat signé par l’État.


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:36

          Abou Antoun


          Je ne suis pas naif et je devine des intentions peu louables.

          D’un autre côté, le tout transport est une hérésie. Ce n’est certes pas par l’impôt que nous parviendrons à modifier ce processus. Cependant, un retour à moins de mobilité s’impose.

        • Mowgli 5 novembre 2013 06:36

          « un retour à moins de mobilité s’impose »

          Prenons exemple sur Alexandre le bienheureux. Dans une première phase.

          Plus tard, tous culs-de-jatte ! Mais attention ! fauteuils roulants bridés à 2km/h car à quoi être zérojambiste si c’est pour arquer plus vite qu’un bijambiste, je vous le demande ?


        • Dzan 6 novembre 2013 09:57

          @ Abou
          Ouais ! C’est même la NSA qui a fait installer les portiques.
          C’est bizarre que les « cochonniers » Allemands ne se soient pas révoltés contre leurs portiques.


        • bernard29 bernard29 4 novembre 2013 11:05

          votre article détaille votre « ras le bol » de presque tout, mais ceux qui l’expriment dans la rue sont considérés par vous comme composant des « hordes beuglantes » de pauvres salariés qui se trompent cruellement et marquent un but contre leur camp« . Lequel camp ? le vôtre ??

          Depuis longtemps des cassandres disent que l’ »on va dans le mur« . Eh bien  ! Peut être que nous y sommes ! peut être que vous êtes aussi dépassé, comme Mélenchon qui se raccroche a ses vieilles lunes et schémas  »lambertistes«  » ??


          • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:39

             bernard29


            Je suis persuadé que Mélanchon se trompe sur beaucoup de solutions tout en admirant son verbe. Je suis certain tout autant que les solutions du FN ne sont qu’apparence et souvent mensonge. Les théoriciens de ce parti n’ont fondamentalement pas dévié de la ligne d’origine. C’est le discours qui évolue pour séduire. Ensuite ce sera le désastre.

            Le désastre est déjà là avec nos UMpS qui n’ont pas voulu voir la crise sociétale.

            Alors que faire ? 

            Pour moi c’est un changement de république qui s’impose et non l’arrivée d’un pouvoir xénophobe. Mais ce n’est que mon point de vue.

          • bernard29 bernard29 4 novembre 2013 12:04

            Pourquoi cette alternative ! « changer de république » ou « pouvoir xénophobe » ?? ça c’est l’alternative que nous vendent les médias et les pouvoirs actuels.( Mélenchon y compris). c’est une facilité de langage des pouvoirs en bout de course.

            le combat nécessaire et permanent est le combat démocratique. Quant à la xénophobie, ce n’est certainement pas par la Bretagne que cela passera, même si on peut admettre que la Bretagne est une terre assez légitimiste et un peu traditionaliste. Certains avancent même « conservatrice » .. parfois, c’est pas un mal..

             


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 5 novembre 2013 20:05

            « Je suis persuadé que Mélanchon se trompe sur beaucoup de solutions »
            Je voterai pour le candidat honnête qui annonce qu’il n’a pas de solution smiley


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 6 novembre 2013 13:05

            J’ai dit honnête ! Après ce critère c’est l’hécatombe smiley


          • oncle archibald 4 novembre 2013 11:14

            Entièrement d’accord avec votre analyse et sur la manip des faux culs à bonnets rouges. D’accord encore sur la vacuité du pouvoir et la gravité de la situation. 

            Juste un désaccord sur la conclusion. Je fais partie irrémédiablement de ceux qui croient que le monde va vers un avenir meilleur. Quels que soient les soubresauts il continuera à avancer. Ca n’était pas mieux avant. Ca ira mieux demain. 

            De plus en plus les gens ont accès à des moyens d’information libres et de moins en moins on pourra les tromper. Avez vous oublié comment un mec ou quelques mecs ont pu analyser le contenu du traité de Maastricht, alerter sur le net, faire le buzz, et au final ouvrir les yeux d’une majorité qui a voté non alors que ce vote paraissait être une simple formalité. 

            Ceux qui nous dirigent ont osé ne tenir aucun compte de la réponse que nous leur avons apportée et ils nous ont fait avaler par force la mauvaise potion. Ils portent la responsabilité écrasante d’avoir détourné du chemin des urnes le peuple qu’ils ont fait cocu, mais finalement ils nous ont ouvert les yeux. On sait désormais qui ils sont et ce qu’ils font. La pire des preuves en est la façon dont ils ont laissé filer la dette. Nous savons que nous sommes le cadet de leurs soucis. 

            Ce qu’il faut restaurer d’abord c’est la foi en la démocratie. Ensuite il faut faire confiance au peuple. Je suis sûr qu’une très grande majorité de Français, et même d’européens, ont une vision commune de la société qu’ils souhaitent pour eux et leurs enfants. A nous de faire cesser le clivage qui nous artificiellement imposé par ceux qui ont intérêt à ce qu’il perdure. A nous de ne pas perdre espoir dans la démocratie pour inventer la suite. 

            De toute façon la société telle qu’elle est ne peut plus aller bien loin. Monsieur Hollande serait bien inspiré de prendre acte du désaccord total entre le peuple et la représentation nationale. Il devrait dissoudre l’assemblée et diriger la France avec un gouvernement pragmatique de coalition rassemblant des personnalités diverses et compétentes. Pour essayer de redresser le pays il faut un homme libre. Libre par rapport aux forces financières et libre par rapport aux idéologies bornées. 

            • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:40

              Mon Oncle


              Lisez ma réponse précédente.

              Le mur se rapproche

            • Henri Diacono alias Henri François 4 novembre 2013 19:08

              Bien sûr que le monde avance mais Archibald et C’est Nabum (bien au fait votre réflexion, très bien votre cri) il vous aura éjecté avant .
              Ne pensez-vous pas que plus de soixante ans sans une guerre mondiale cela fait un peu beaucoup ? Et celle ci qui se profile sera la plus terrible. Il est malheureusement inutile de coiffer un bonnet rouge (il est loin de valoir son ancêtre phrygien) pour changer le cours de la métamorphose. Il faut fuir dés à présent. Se terrer. Se cacher au besoin. Afin de profiter, en égoïste comme disent les envieux, des derniers vestiges de notre art de vivre.


            • cardom325 cardom325 4 novembre 2013 11:26

              les chouans ne sont pas morts, que la FDSEA soit dans les meneurs n’est guère étonnant . Continuer à nous faire bouffer de la merde , en saccageant la nature , c ’est leur credo . Ces gens là ne veulent que des subventions, pas des écotaxes . Beurre, argent du beurre et cul de la fermière .


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:41

                cardom325


                La FNSEA n’a qu’une logique financière

                Ce n’est pas ainsi qu’on envisage l’avenir

              • Bilou32 Bilou32 4 novembre 2013 12:36

                Je partage tout à fait. Etant pécore, je connais très bien ces gens là...


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:37

                Bilou32


                Merci ! 


              • Croa Croa 4 novembre 2013 16:55

                Si tu veux le beurre et l’argent du beurre il te faut la crémière.  smiley

                Mais si tu trompes ta crémière avec la fermière, là tu perd tout ! smiley


              • manech42 manech42 4 novembre 2013 21:39

                Pour cardom325


                Je propose de boycotter tous les produits bretons !

              • Dzan 6 novembre 2013 10:00

                @Cardom
                Dommage que je ne puisse pas vous plusser davantage.


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:43

                Hervépasgrav


                Je pense que c’est fondamentalement l’échec de notre système éducatif qui forme des pions et non des humains.

                Les enseignants ont leur part de responsabilité en acceptant des injonctions qui réduisent l’élève au rang de numéro.

              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:10

                BOBO ON A PAS été élevés AVEC LES MEMES COCHONS ..........rigolo ce bobo

                les bretons et notre collectil te pissent la raie du c.. ca fera du lisier....bobo


              • Yohan Yohan 4 novembre 2013 11:35
                Vous n’avez rien compris à ce mouvement. Les bretons ne veulent pas de votre changement à la con, ils veulent revenir à leur vie d’avant, un boulot qui leur permette de vivre et basta. L’ennemi, c’est ceux qui changent les règles du jeu sournoisement et qui leur promettent des lendemains qui chantent, auxquels ils ne croient plus. Les brocarder comme vous le faites, les faire passer pour des demeurés ou des esclaves, c’est une grave erreur. Les bretons n’ont pas le même rapport aux patrons qu’ailleurs. Ils ont un respect de l’entreprise et de ceux qui les emploient. Ils n’aiment pas être couillonnés ni par eux ni par les syndicats, et encore moins par les partis politiques qui les méprisent et cherchent à instrumentaliser leurs luttes. Carhaix, c’est un échec de plus pour Mélenchon, preuve que les gauchos vivent sur une autre planète....

                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:44

                  Yohan


                  Poluer et exploiter

                  Le joli retour en arrière.

                  Mais on me dit que le breton est têtu. Alors je me tais ! D’aileur je ne comprends jamais rien comme vous le dites si bien !

                • Grattounette 4 novembre 2013 13:00

                  Entièrement d’accord Yohan, tous ces bien-pensants qui veulent écrire des trucs sur la Bretagne et les Bonnets rouges alors qu’ils n’en n’ont que des échos de médias ou de politicards mal embouchés, ça commence à me gonfler.

                  C’es nabum et autres, vous y étiez ? Vous écoutez FR3 Bretagne ou France Bleu Breizh Izel ? Non ? bon alors vous ne gobez que ce que les médias de France vous en disent...

                  En effet, c’est nabum vous n’avez rien compris, ni aux bretons ni à cette manif, et c’est un peu une honte de brocarder, de mépriser aisni un peuple sans le connaître. Yohan a très bien dit les choses.
                  En dehors de la Breizh, vous réagissez presque tous avec vos conceptions bien françaises, bien formatées d’idées toutes faites. 

                  Carhaix (tiens je viens de lire un autre genre d’article sur médiapart, le mec s’excuse d’avoir à la radio prononcé le X de « carhaix »... ça veut tout dire, tous ces intellos nombrilistes qui ne savent même pas prononcer le nom des villes, de surcroit à la sauce française, car Carhaix c’est Karaez.. comment comprendre la Bretagne sans y vivre ?) donc je disais à Carhaix le « contre mouvement de Mélenchon, qui s’est comporté comme un c....ard de première en méprisant autant le mouvement à Quimper alors que je ne sais même pas s’il a mis un jour le pied en Bretagne, n’était qu’un coup politique local d’un groupuscule mêlant ultra rouges, verts et CGT (là c’est bizarre le cocktail ne fait glausser personne) bien loin d’être 3000, chiffres de l’huma c’est tout dire... 
                  C’est le maire de Carhaix, personnage atypique un peu astérix sur les bords, qui mène le collectif de la manif de Quimper, et.. dans son fief de Carhaix c’était Ferrand, l’élu socialiste qui ne compte plus les déculottées politiques dans cette bonne ville de Karaez... Honte au PS local de s’être désolidarisé d’un mouvement du pays, où même des 44 étaient venus...
                  C’est à Carhaix que la manipulation a eu lieu, pas à Kemper où s’est affichée une vraie solidarité du pays, même les commerçants ont fermé 1h en soutien au mouvement... 
                  Un pays, savez-vous ce que c’est »un pays«  ? 
                  Je connais un tas de monde dans la foule, et c’était vraiment un rassemblement identitaire comme seuls (ou presque) les bretons sont capables. 
                  Comment voulez-vous parler de tout ça si vous ne connaissez pas le fonctionnement local, et le fonctionnement du breton qui a, en effet, une toute autre relation au monde que »le français«  ?
                  Sa relation à la famille, à l’autre, à l’inter-génération, au mélange social, au pays, et en effet au patron d’entreprise, ça n’a rien à voir avec vos clichés, venez dans un gros fest-noz où tout le monde danse accrochés ensemble, jeunes et vieux, bretons et touristes, venez à un de nos innombrables festivals où règnent la musique, la danse et le métissage, le salon du livre de Carhaix où on parle breton dans toutes les allées, et vous aurez peut-être déjà un minuscule aperçu de ce que peut être une tête de breton sous un bonnet rouge...

                  Et tout le monde glausse sur le »modéle agroalimentaire de masse« (implanté après-guerre par le gouvernement puis soutenu par l’Europe dont tout le monde est devenu esclave et otage...) mais qui sait que le bio et le circuit court est aussi est un de nos points forts (entre autres choses) ? 

                  Le label »produit en Bretagne« a mis sur pied depuis 20 ans un système super efficace qu’aucun politique n’a encore été capable de faire avec du »produit en France". 

                  Et un peu dommage qu’on ne parle pas non plus assez de l’UDB, Union Démocratique Bretonne qui engage un vrai dialogue sur l’autonomie des régions.
                  L’autonomie (ne pas confondre avec l’indépendance) ça fonctionne en Espagne et dans d’autres pays, entre autres la Galice qui ressemble tant à la Bretagne, la vraie décentralisation est bien la seule solution pour garder à nos régions l’identité qui faisait leur force autrefois. Et qui a toujours fait la vraie force de la Bretagne, si atypique dans sa géographie et sa culture. Pas la touristique, pas la politique, la Bretagne bretonne, celtique.
                  Décider en Bretagne...

                  Vous sortez des dizaines d’articles plus ou moins bien ficelés sur le RU, revenus universel, mais à quand de vrais débats sur l’autonomie régionale pour que chacun puisse vraiment se prendre en charge ?


                • Antenor Antenor 4 novembre 2013 13:43

                  @ Grattounette

                  « En dehors de la Breizh, vous réagissez presque tous avec vos conceptions bien françaises, bien formatées d’idées toutes faites.  »

                  Vous parlez des Lyonnais, des Auvergnats, des Picards ? On est tous d’une région. Le mépris ne vous attirera aucun soutien.

                  « L’autonomie (ne pas confondre avec l’indépendance) ça fonctionne en Espagne »

                  C’est sûr : 25 % de chômeurs.

                  « la vraie décentralisation est bien la seule solution pour garder à nos régions l’identité qui faisait leur force autrefois »

                  Oui l’époque où les Normands venaient faire des feux de camps sous vos remparts quand c’était pas l’inverse.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 novembre 2013 13:49

                  @ Gratounette

                  Oui, on a vu Troadec avec son écharpe « breizik » pour bien cracher sur le drapeau tricolore.


                • Antenor Antenor 4 novembre 2013 13:50

                  « mais à quand de vrais débats sur l’autonomie régionale pour que chacun puisse vraiment se prendre en charge ? »

                  Comme par exemple créer un SMIC breton à 500 € pour redevenir compétitif ? La concurrence entre Etats ne vous suffit pas, vous voulez en plus de la concurrence entre régions ?


                • oncle archibald 4 novembre 2013 16:02

                  C’est vrai qu’ils sont plaisants tous ces petits villages
                  Tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités
                  Avec leurs châteaux forts, leurs églises, leurs plages
                  Ils n’ont qu’un seul point faible et c’est être habités
                  Et c’est être habités par des gens qui regardent
                  Le reste avec mépris du haut de leurs remparts
                  La race des chauvins, des porteurs de cocardes
                  Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
                  Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

                  Maudits soient ces enfants de leur mère patrie
                  Empalés une fois pour toutes sur leur clocher
                  Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie
                  Vous font voir du pays natal jusqu’à loucher
                  Qu’ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète
                  Ou du diable vauvert ou de Zanzibar
                  Ou même de Montcuq il s’en flattent mazette
                  Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
                  Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part


                  Merci Georges !

                • Yohan Yohan 4 novembre 2013 16:16

                  La Bretagne pollueur, c’est une image d’Epinal attachée aux éleveurs porcins. Attention, je ne dis pas qu’il n’a pas pollution en Bretagne. Mais c’est méconnaître les bretons qui sont attachés à la nature, à l’écologie, à la préservation du patrimoine, à la protection de la faune et de la flore. Essayez de trouver autant d’endroits où vous pouvez longer la mer et trouver des sentiers côtiers partout, et où les propriétaires jouent le jeu, sans parler de l’urbanisme respectueux, la quasi absence de hautes barres HLM, une région qui soutient l’écologie mais qui rejette l’écologie politique et politicienne.


                • oncle archibald 4 novembre 2013 16:34

                  Yohan : La Bretagne polluée, tout au moins dans les zones d’élevages porcins, ça n’est pas une image d’Epinal, c’est une réalité incontournable.

                  Je ne jetterai jamais la pierre à un agriculteur, mais « on » c’est à dire les grands maitres de l’agriculture européenne, leur ont fait faire des conneries majeures. « On » en a fait les instruments de l’industrie et de la grande distribution. Et il fallait qu’ils soient bien désespérés pour faire ce qu’on leur demandait contre une rémunération artificielle, qui n’existe que par le jeu des subventions.

                  Près de Saint Brieuc par exemple il y a pléthore d’endroits magnifiques où l’on peut longer la mer sur des sentiers merveilleux, mais certains jours et suivant d’ou vient le vent, il faut se féliciter de l’odeur des algues vertes en train de pourrir par ce qu’elle seule arrive à couvrir l’odeur pestilentielle des porcheries.

                  Il y a eu beaucoup de gâchis en Bretagne (et ailleurs !).

                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:40

                  Hervépasgrav


                  Ce n’est qu’un point de vue qui ne prétend pas avoir valeur de vérité.

                  Vous critiquez et je vous fait remarquer que je vous laisse ce droit avec plaisir et respect. C’est peut-être ça la démocratie, encore pour quelques temps ...

                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:41

                  Grattounette 


                  Ne pas y être impose le silence.

                  C’est assez curieux comme proposition 

                  Il est évident que votre participation vous donne plus de crédit, je ne peux le nier.

                  Mais accordez moi le droit de me tromper à distance

                • alinea Alinea 4 novembre 2013 17:54

                  Ils étaient à Quimper les bios ?
                  on ne peut pas comprendre les Bretons si l’on n’est pas breton ! Elle est bien bonne ! Parce que tous les Bretons sont pour l’ultra libéralisme, le productivisme et la pollution ? À moins qu’ils ne soient tous bios ? à la Conf’ ? À moins qu’ils ne soient tous AB rhésus -  ?? Pommettes saillantes, cheveux noirs, issus d’Asie ? Ou tous alcoolos ? Quoi d’autres ?


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 18:36

                  Gratounette,

                  La Bretagne s’est engouffrée dans l’agriculture intensive , la malbouffe et l’exportation sous la houlette de Bruxelles :

                  articles 38 & 39 du TFUE :« l’agriculture européenne doit être intensive, avec le moins possible de salariés », et donc le plus possible d’intrants : chimiques et en matériels. Monsanto y veille.

                  Puis l’ UE a signé en 2004, des accords avec l’ OMC pour faire disparaître les subventions à l’exportation agricoles en France en 2013.

                   «  L’UE supprime les subventions à l’export »

                  « Conséquences de la fin des subventions ».

                  La différence des prix se joue donc maintenant, comme pour l’industrie, en terrain miné avec l’ Allemagne.

                  * Qui n’a pas de SMIC agricole.
                  * Qui utilise plein pot les directives Bolkeinstein avec la main d’oeuvre des ex-pays de l’ Est.
                  * Et pour qui l’euro est 30% moins élevé par rapport au dollar que si l’ Allemagne avait gardé le mark.

                  Pour toutes ces raisons que vous n’analysez pas, le nez sur l’horizon franco-français, les agriculteurs bretons sont mis en concurrence frontale à l’exportation, et en interne, avec les Centrales d’achat, avec l’ Allemagne et avec le reste du monde.

                  Ils auraient tout intérêt à sortir de l’ UE et de l’euro, à produire de la qualité, en respectant les sols, et la santé des consommateurs.

                  Mais tout ce qu’ils demandent, c’est que le « contribuable - français - colonialiste - et - honni », leur compense les inconvénients majeurs de l’ Union européenne.

                  Les indépendantistes, qui s’imaginent qu’être gérés par Bruxelles se serait bien mieux que par l’Etat colonialiste français, devraient en tirer logiquement quelques enseignements...

                  Ce sont les Traités européens qui sont en train de les tuer, et les contribuables français qui les aident... Ils vont obtenir 15 millions d’euros.

                  Comme disait Vespasien en créant ses pissotières, « l’argent n’a pas d’odeur ! »


                • almodis 4 novembre 2013 18:41

                  @gratounette , qu’est ce que le drapeau breton ?

                  brandissant un énorme gwen ha du, ce drapeau inventé en 1923 (hier quoi) par Morvan Marchal sur le modèle, de son propre aveu, du drapeau étasunien en remplaçant les étoiles par les hermines d’Anne de Bretagne. Le même fondateur de l’Emsav qui soutenait Hitler qui devait libérer la Bretagne du joug de la vilaine France jacobine dans la construction européenne de laquelle les états-uniens (je n’aime pas dire américains, c’est insultant pour les latinos et les canadiens qui sont aussi américains) ont pris le relais à la libération avec leur agent Jean Monet.

                   

                  eh oui ! mais , il y avait à Kemper aussi LE drapeau breton à bandes noires , sans doute quelques vrais connaisseurs de l’histoire bretonne...

                   


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2013 19:07

                  @Chère Fifi,


                  Tout est là, écrit noir sur blanc, en bon langage, avec des sujets, des verbes, des compléments d’objet direct, des adjectifs, pour que chacun comprenne bien.

                  Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne
                  Le site où lire le traité de Lisbonne


                  Partie 3 - LES POLITIQUES DE LA COMMUNAUTE ET ACTIONS INTERNES
                  Titre 2 - L’AGRICULTURE ET LA PECHE

                  Article 38


                  Lorsque dans un Etat membre un produit fait l’objet d’une organisation nationale du marché ou de toute réglementation interne d’effet équivalent affectant dans la concurrence une production similaire dans un autre Etat membre, une taxe compensatoire à l’entrée est appliquée par les Etats membres à ce produit en provenance de l’Etat membre où l’organisation ou la réglementation existe, à moins que cet Etat n’applique une taxe compensatoire à la sortie. 
                  La Commission fixe le montant de ces taxes dans la mesure nécessaire pour rétablir l’équilibre ; elle peut également autoriser le recours à d’autres mesures dont elle définit les conditions et les modalités. 

                  Titre 3 - LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES, DES SERVICES ET DES CAPITAUXChapitre 1 LES TRAVAILLEURSArticle 39


                  1. La libre circulation des travailleurs est assurée à l’intérieur de la Communauté 
                  2. Elle implique l’abolition de toute discrimination, fondée sur la nationalité, entre les travailleurs des Etats membres, en ce qui concerne l’emploi, la rémunération et les autres conditions de travail. 
                  3.Elle comporte le droit, sous réserve des limitations justifiées par des raisons d’ordre public, de sécurité publique et de santé publique :
                  a) de répondre à des emplois effectivement offerts ;
                  b) de se déplacer à cet effet librement sur le territoire des Etats membres ;
                  c) de séjourner dans un des Etats membres afin d’y exercer un emploi conformément aux dispositions législatives, réglementaires et administratives régissant l’emploi des travailleurs nationaux ; 
                  d) de demeurer, dans des conditions qui feront l’objet de règlements établis par la Commission, sur le territoire d’un Etat membre, après y avoir occupé un emploi. 
                  4. Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux emplois dans l’administration publique. 


                • Vipère Vipère 4 novembre 2013 20:11

                  Ne sont-ce pas ces mêmes patrons qui acceptaient, naguère, les subventions importantes de Bruxelles à la barbe de leurs ouvriers et qui aujourd’hui empruntent le mode des manifestations de rue de leurs subordonnés, se calquant en cela sur leurs salariés qui n’ont eux, pas d’autre moyen de faire entendre leurs revendications ? 


                • Vipère Vipère 4 novembre 2013 20:21

                  9,4 Milliards d’Euros d’aide de la PAC sur les 11 Milliards que la France a reçu au total de Bruxelles, ont été distribués à 400 365 000 agricultures , soit une aide moyenne de 21 218 Euros par bénéficiaire.




                • manech42 manech42 4 novembre 2013 21:42

                  Pour Yohan (—


                  Moi j’aime pas les bretons et leurs danses à la con !

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2013 06:10

                  Vipère,
                  Là, il ne s’agit pas de la PAC, mais de subventions à l’exportation, supprimées en 2004 après un accord UE-OMC. La France avait obtenu que ces subventions soient prolongées jusqu’en 2013.

                  Depuis 2004, les volaillers bretons avaient largement le temps de modifier leur stratégie, mais ils préfèrent le chantage à l’emploi, et obtenir une compensation financière des contribuables français.

                  Bretons indépendantistes, mais qui se tournent vers l’ Etat français colonialiste quand ça les arrange.


                • Mowgli 5 novembre 2013 07:23

                  « brandissant un énorme gwen ha du, ce drapeau inventé en 1923 (hier quoi) »

                  Et après ?

                  Le drapeau canadien a été adopté le 15 février 1965 (demain quoi). Le Kroazh Du date du 14e siècle (avant-hier quoi). Et le drapeau russe du 21 août 1991 (après-demain, quoi). Où espérez-vous en venir avec ce galimatias jésuitique ?


                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 novembre 2013 11:10

                  « Les » Bretons ?


                  Je croyais qu’il y avait « des » Bretons, tous différents. Mais apparemment, tous les Bretons seraient des clones de Bécassine... ou de Du Guesclin (au choix... mais on peut ajouter Chateaubriand et bien d’autres !)

                • Heinsenberg 5 novembre 2013 11:32

                  Et pourtant, avec « une vraie décentralisation », les Alsaciens pourraient mettre en place une éco-taxe qu’ils attendent depuis 2005 afin de réduire un peu l’afflux de 2000 camions / jour qui ne veulent pas payer les éco-taxes suisses et allemandes !


                • Henri Diacono alias Henri François 5 novembre 2013 15:28

                  On y est. Enfin. L’islamophobie, l’antisémitisme, l’anti bolchevisme, l’anti socialisme...sur ce site c’est fini. Nous voilà revenus de plein pied dans un régionalisme exacerbé. Nous les Bourguignons ou les Provençaux ou les Basques et les Alsaciens etc... etc...et les Corses que j’ai failli oublier.Nous voilà peut-être au seuil de la recomposition originelle des peuplades : les celtes de là haut dans la Grande Bretagne d’aujourd’hui jusqu’aux basques compris d’Espagne. Les Corses depuis la Mauritanie actuelle. La Provence depuis l’Italie etc... etc...
                  Rassurez-vous C’est Nabum votre article et vous même n’y êtes pour rien. Chacun interprète à sa façon. Comme toujours.


                • Henri Diacono alias Henri François 5 novembre 2013 15:50

                  Et voilà. Enfin. On y est. Fini les anti islam, juif, Hollande, cathos, bougnoules, roms, fachos, communistes, Allemand, voisin de palier ou concierge. Terminé tout çà.
                  A présent anti bretons, bourguignons, normands, auvergnats, provençaux, alsaciens, corses (j’ai failli les oublier ceux là) etc... etc...
                  Et vive la recomposition des peuplades d’antan. Les Celtes du haut de la Grande Bretagne actuelle, jusqu’à l’Espagne, bretons et basques compris...Les Provençaux de l’Italie jusqu’aux Catalans et Andalous... Les Corses de la Mauritanie (là je me goure peut-être à cause de leur drapeau), etc...etc....
                  Rassurez-vous C’est Nabum. Vous n’y êtes pour rien. Comme pour les Livres dits saints chacun à lu votre excellent article selon sa propre alchimie, n’y voyant que ce que voulait y voir son propre subconscient.


                • almodis 5 novembre 2013 23:30

                  @MOWGLI !

                  non ; le Kroaz du ne comporte pas les hermines que je sache , et quand bien même ... ( d’où son nom, hé , hé ! )

                  que le passé douteux des identitaires bretons vous gêne , peu me chaut , c’est ainsi , et il est bon que les braves gens sachent que leur histoire est bien plus ancienne et plus noble que le fatras nationaliste des années 30 .

                  Je préfère rappeler à mes amis bretons leur histoire médiévale et leur prospérité jusqu’au 17e siècle , où elle fut réduite en cendres par les guerres .. de Hollande , tiens ! , et leur mettre en mémoire les paroles de François 1er : « la Bretagne , est mon petit Pérou ! » plutôt que de les voir ressasser leurs humiliations récentes , si faciles à manipuler !


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2013 07:30

                  Vipère,
                  C’est encore pire que ce que vous expliquez.

                  80% de la PAC va aux plus gros producteurs, céréaliers, betteraviers et élevages intensifs etc.

                  Et 80% des autres paysans se partagent les 20% de subventions qui restent, des miettes...

                  Mais sur ces sujets, je trouve tous ces dirigeants FDSEA et patrons bien silencieux.
                  L’écotaxe a bon dos.

                  Il s’agit quand même de nos impôts, l’UE ne produit rien, elle se contente de nous pomper 23 milliards par an, pour nous en rendre royalement 14, dont la PAC avec un ruban bleu à étoiles d’or pour nous faire croire qu’elle nous fait des cadeaux...


                • Mowgli 6 novembre 2013 07:58

                  @ALMODIS ! Où ai-je écrit que le Kroazh Du comportait des hermines ???


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:12

                  BIEN DIT BIEN ECRIT KAMARADE BREIZH


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:18

                  SAVEZ VOUS QUE LA REINE DES BRETONS LA DUCHESSE anne SE MARIA L’UN APRES L’AUTRE AVEC 2 ROIS DE FRANCE ET DANS SA CORBEILLE DE MARIAGE IL AVAIT L EDIT DE CESSON SIGNE PARF CES 2 ROIS DE FRANCE QUI INTERDISAIT TOUTES TAXES SUR LE RESEAU ROUTIER BRETON nos voies express sont gratis meme pour les francais et les bobos jacobins parisiens

                  PREUVE QUE SARKO INITIATEUR D 4ECOTAXE ET INTERESSE A LA COMMISSION D ECOMOUV SE CROYAIT SUPERIEUR A 2 ROIS DE FRANCE


                • miha 4 novembre 2013 11:43

                  Nous allons vers le chaos : sachons ce que nous voulons pour après car nous allons traverser une période dangereuse de « confusionnisme » bien entretenu par ceux qui espèrent y trouver avantage... un peu comme la bourgeoisie l’a fait en 1789 en profitant du mécontentement de la population pour s’arroger les privilèges de la noblesse.

                  Là, nous avons deux forces contraires (nous = la population) qui font mine d’épouser notre cause et encourage notre révolte :

                  - les gros patrons qui poussent leurs employés à s’insurger : un comble !!!

                  - les haineux (ultra-droites, racistes, etc...) qui ricanent intérieurement en mettant leur bouc émissaire en avant.

                  L’un et l’autre veulent tirer leur épingle du jeu et sont prêts à tout pour y arriver, même à mettre le pays à feu et à sang.

                  Soyons vigilants !!!


                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 11:46

                    Miha


                    Le rapport de force semble en la défaveur des sages. De plus en plus de gens sont tentés par l’aventure en se disant que ça ne peut pas être pire. S’ils savaient ...

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 18:43

                    miha,

                    Tout ce qui intéresse les patrons bretons, c’est que les contribuables colonialistes financent l’écart entre les productions allemandes et les nôtres.

                     Ils se fichent du reste, et vont aller à la gamelle. Ils détestent la France, sauf quand elle leur file de l’argent.

                    Pour eux, le libéralisme consiste à privatiser les profits et socialiser les pertes.


                  • Henri Diacono alias Henri François 5 novembre 2013 16:42

                    Et oui C’est Nabum, s’ils savaient ! 


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2013 07:38

                    Hervé Pasgrave,
                    Si, si, il y a des gens qui ont plein d’idées, mais bizarrement, ils n’ont pas droit de cité dans les médias

                    Vous pouvez regarder cette table ronde sur ce qui se passera quand nous sortirons de l’ UE et de l’euro, en particulier l’intervention de Philippe Murer.

                    En 30 minutes, il démonte tous les (faux) arguments de ceux qui veulent rester dans l’ UE, et ce que peut faire un Etat souverain.

                    Vous constaterez aussi que ces interventions n’ont rien à voir, ni de près ni de loin, avec le Fhaine, et ses discours racistes et xénophobes.

                    « Y-a-t-il une vie dans l’euro ? Et une vie après l’euro ? »


                  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:21

                    @ FI....FILLE VA FAIRE TA BECASS....INE AILLEURS


                  • Michel DROUET Michel DROUET 4 novembre 2013 12:14

                    Les bonnets rouges : le mariage de la carpe et du lapin que l’on s’efforce de faire passer pour une révolution

                     

                    Trés bon article, l’auteur !


                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 12:25

                      Michel 


                      Un bonnet rouge avec des oreilles de lapin ... Grande idée, ils auraient fière allure !

                      Merci 

                    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:24

                      TOUJOURS AUSSI STUPIDE MONSIEUR L EX DIRECTEUR DU CONSEIL GENERAL 29 PUIS 56...PUIS 22 PUIS 35 RENNES (baton de marechal pour un soi disant autodidacte)


                    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 4 novembre 2013 12:21

                      C’est encore la Führeuse qui va tirer les marrons du feu smiley


                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 12:26

                        Pepe


                        Hélas, elle engrange et l’hiver risque d’être bien long pour notre démocratie et nos libertés.

                      • jaja jaja 4 novembre 2013 13:16

                        Bien entendu les témoignages de ceux qui ont participé à cette manifestation ne sont pas relayés... Seule la merde médiatique comme d’habitude !

                        « Compte-rendu de la manifestation du 2 novembre à Quimper,

                        Probablement autour de 20 à 30 000 personnes. Banderole de tête : pour l’emploi vivre et travailler en Bretagne.  Avant les interventions au camion tribune la sono a fait retentir des chants tels que la « Blanche Hermine », « Bella Ciao, » les frères Morvan, « Antisocial » (Trust) ou encore « la rage du peuple » de Keny Arcana.


                        Beaucoup de salariéEs des entreprises frappées par les licenciements (Doux, GAD, Tilly, Marine Harvest, Boutet Nicolas), sans doute plusieurs milliers mais aussi beaucoup de travailleurs, des paysans, des précaires, des chômeurs, des retraités, beaucoup de jeunes bref une manifestation avant tout ouvrière et populaire.


                        La droite et les agriculteurs productivistes avaient aussi appelé à cette manif compte tenu du vide laissé par les organisations syndicales et particulièrement la CGT qui elle, a appelé à manifester à Carhaix à 70 km de Quimper.


                        Des tracteurs, quelques camions, de petits groupes d’identitaires non identifiés, qui ont déployé et replié en quelques minutes leur banderole « Hollande démission », une fois au bord de l’Odet et une autre fois sur le haut du Frugy (colline surplombant la manif), mais non indentifiable par la quasi majorité des manifestants (car non signée).

                        En revanche, en marge de la manif, selon la presse de ce dimanche matin se sont eux qui se sont affrontés aux flics et on agressé un jeune black dans l’après midi.


                        Pas de FN visibles ni d’UMP affichés mais en revanche un cortège politique du NPA, des Alternatifs, de Breizhistance (gauche indépendantiste), SLB (Syndicat des travailleurs bretons) et de nombreux militants du FdG mais aussi d’ATTAC et des verts, des Zadistes mais aussi de la FSU, avec P. Poutou et 2 banderoles « interdiction des licenciements », plusieurs centaines de tracts et d’autocollants chaudement distribués et évidement très bien reçus.


                        Plusieurs dizaines de manifestants ont manifesté avec notre autocollant sur eux.

                        Ce cortège avec celui de l’UDB (Union démocratique Bretonne) était fort de plusieurs centaines de personnes.

                        Des cortèges des Doux, GAD, Tilly, Marine Harvest, Boutet Nicolas avec bien sûr beaucoup de FO mais aussi de très nombreux adhérents CGT ne comprenant pas la position de leur syndicat.


                        De toute évidence, c’est bien à Quimper parmi les salariés qu’il fallait être, pour disputer le terrain à la droite et au Medef ce qui fut un véritable enjeu.

                        Et nous pensons que le succès, les interventions des boites frappés par les licenciements à la tribune démontrent la justesse de cette position. Intervention remarquée du responsable CGT des pêcheurs, de la représentante FO des Doux insistant sur le non au licenciements et la nationalisation de l’agro, de la déléguée de Marine Harvest mais aussi de notre camarade Matthieu de Carhaix (tête nue) lisant une déclaration de soutien de Pierre Le Ménahes (CGT ex-SBFM) et terminant par l’appel à l’interdiction des licenciements et à la réquisition des sites qui licencient et ce devant 20 à 30000 personnes. A sa descente du camion sono notre camarade fut chaudement congratulé par les GAD et les Marine Harvest.


                        Si la CGT et les autres syndicats, si le FdG etc… avaient appelé en force à Quimper, nous aurions pu totalement inverser le rapport de force au niveau de « l’animation de la manif » et minoriser fortement le poids de la FNSEA et de la droite patronale qui a continué d’appeler « à l’union sacrée »… tout en n’abordant pratiquement plus le thème de l’écotaxe… et pour cause


                        Nous rappelons que cette manif est, à l’origine, issue d’un appel de Carhaix et des travailleurs de l’usine de Marine Harvest frappé par une fermeture et de plusieurs centaines de licenciements en lien avec le début de convergence qui s’est manifestée toute la semaine du 14 au 20 octobre entre les différentes usines et leur comité de soutien, chez les GAD et les Marine Harvest.

                        La droite, le Medef, et la FNSEA en étant à l’offensive contre l’écotaxe ont tenté de dévoyer cet appel et y ont partiellement réussi, aidé en cela par la direction de la CGT qui a préféré « botter en touche » plutôt que de s’affronter à l’ennemi de classe et à militer pour un mouvement posant le problème de l’interdiction ou pour le moins de la suspension des licenciements et faire reculer le gouvernement à l’image de son recul sur l’écotaxe.


                        Appeler à une manifestation « ouvrière » à Carhaix, ville de 8000 habitants en forçant la main y compris à d’autres syndicats comme Solidaires et la FSU et en recevant le renfort du PS (Poignant, maire de Quimper), du député PS de la circonscription de Carhaix, d’EELV, du FdG en particulier le PC favorable à l’alliance avec le PS dés le 1er tour des municipales, mais aussi du PG et de la déclaration insultante de Mélenchon, ne pouvait que tromper nombre de syndiqués et militants sincères qui ont cru que seuls la droite et le patronat allaient manifester à Quimper… aidé en cela par les médias qui ont martelé ce faux toute la semaine.


                        Rappel : entre le 18 octobre (Appel de Carhaix) et le 2 novembre, la CGT ne s’est pas exprimée sauf le mardi 30 octobre au soir pour appeler à Carhaix. Soit 3 jours avant la manif. 


                        Rappel aussi : dès le début de la semaine dernière, le PS a appelé à l’annulation de la manifestation à Quimper… tandis que Lebranchu et les médias parlaient d’affrontement entre extrémistes.


                        Résultat  : 2 à 3000 personnes à Carhaix venues aussi du 35 (Ille et vilaine), du 44 (Loire Atlantique) et du 22 (Cotes d’Armor)… c’est-à-dire 10 fois moins qu’à Quimper où les ouvrières et les ouvriers de l’agro étaient présent en masse et en cortège dans la manifestation très populaire.


                        Si l’assertion de la CGT et des autres était vraie nous serions dans une situation plus que dramatique, cela signifierait que le mouvement ouvrier traditionnel sur le problème de l’emploi mobilise 10 fois moins que cette dernière.


                        Fort heureusement, il n’en est rien. Une partie des manifestants de Carhaix a été trompée par la direction de la CGT qui a refusé d’être présente à Quimper (et à réussi le tour de force de s’allier à la majorité gouvernementale) parce qu’elle n’était pas à l’origine de l’appel et qu’elle ne voulait pas d’une manifestation massive, pouvant la dépasser contre les licenciements et pour l’emploi, sur les terres de B. Poignant (maire de Quimper et conseiller d’Hollande).


                        Elle s’est repliée sur un petit tour de Carhaix tandis que 20 à 30 000 personnes manifestaient à Quimper, encadrées par un dispositif policier impressionnant…

                        Cette fracture entre les 2 manifestations laissera des traces et a particulièrement traumatisé de nombreux militants de la CGT, du FdG (PG, PC et GA, tout courants confondus) qui ont subi depuis 3 à 4 jours des assauts violents et insultants de la part de celles et ceux qui dénonçaient leur présence à Quimper, sans évoquer les pressions et les insultes ignominieuses contre le NPA : « On manifeste avec le FN et les Patrons ! », « Il faut choisir notre camp », etc.


                        Durant toue la semaine, il a fallu répondre à nos sympathisants déboussolés par la position de la CGT et la pression de la presse qui martelait que la manif à Quimper était à l’initiative des patrons et la FDSEA.

                        Précision tout de même : Il avait été proposé in fine à la CGT, par certains camarades de SUD lors de l’intersyndicale départementale de faire la manif à Carhaix le samedi à 10 heures pour permettre à celles et ceux qui voulaient rejoindre Quimper à 15h de pouvoir le faire. Ce fut un non catégorique…


                        La situation n’est pas simple, mais comme l’a très bien dit Philippe Poutou, les partis à la gauche de la gauche, les organisations syndicales, les salariés en lutte doivent se retrouver rapidement ensemble pour faire converger les luttes contre les licenciements et contre ce gouvernement qui impose l’austérité.


                        Gérard, Quimper 



                        • Michel DROUET Michel DROUET 4 novembre 2013 14:58

                          La fin ne justifie jamais les moyens : défiler avec le Medef et la FNSEA et se faire récupérer est une honte. Les manifestants de Carhaix l’ont bien compris et c’est eux que l’on doit féliciter.


                        • jaja jaja 4 novembre 2013 15:05

                          Principes à géométrie variables suivant les nécessités des besoins de la cause. Je hais les hypocrites....

                          Ce qu’il y a de marrant dans le mélodrame de Quimper c’est que le 2 novembre avait lieu une autre manifestation pour l’emploi à Calais à l’appel des organisations syndicales CGT, Force Ouvrière etc.... pour soutenir les salariés de Calaire-Chimie. Le FdG était bien représenté, ainsi que Lutte ouvrière et le NPA..

                          Et là personne chez nos bons amis du FdG, ou de la direction de la CGT, pour reprocher la présence du NPA du FdG,PCF et PG compris....dans un défilé où la droite était bien visible... Comme l’affirme BFM : « Plusieurs élus étaient présents dans le cortège, dont le sénateur-maire UMP de la ville Natacha Bouchart, et le député PS Yann Capet. » En fin de cortège il y avait même plusieurs représentants de l’extrême droite selon NordLittoral..

                          De plus les organisateurs on donné le micro à la représentante de l’UMP qui s’en vante sur son Facebook...

                          Alors fin de la polémique ?


                          https://www.facebook.com/natacha.bouchart.7/media_set?set=a.323938447748494.1073742079.100003970240790&type=1



                        • jaja jaja 4 novembre 2013 15:10

                          D’ailleurs l’Huma écrit à propos de la diversion de Carhaix : « Du côté des soutiens politiques, on distinguait, notamment, Richard Ferrand, le député PS du Finistère, la représentante du Front de gauche, Raquel Garrido ou encore le secrétaire national d’EELV, Pascal Durand »

                          Autrement dit tous les représentants politiques du gouvernement PS - EELV qui nous impose la rigueur entouraient le vertueux FdG et les bureaucrates syndicaux tandis que la masse des salariés licenciés défilaient à Quimper...


                        • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:46

                           jaja


                          Je n’en suis nullement responsable et n’ai pas le sentiment d’appartenir à la grande troupe médiatique que vous envoyez avec délectation dans les latrines des pocheries en batterie.

                          Vous fûtes acteur, votre témoignage a valeur et vous faites bien de défendre votre point de vue.

                          J’ose une mise en garde sur les risques de confusion et d’exploitation. En faisant ça, je suis sans doute moi-même quelqu’un qui instrumentalise l’évênement. Je ne peux le nier. Mais c’est bien dans le débat que nous demeurons en démocratie

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 18:52

                          L’UPR aussi était à Quimper, avec des pancartes : « Article 50, sortons de l’ UE et de l’euro ! »

                          Vous demandez l’interdiction des licenciements, et pas un mot sur les responsabilités de l’ UE dans le bras de fer entre l’ Allemagne et les producteurs français.

                          Comment voulez-vous empêcher les licenciements, alors que l’Allemagne n’a pas de SMIC agricole, qu’elle utilise les salariés des pays de l’ Est, et que l’euro est 30% moins cher pour elle que pour nous à l’exportation ?

                          Comment voulez-vous empêcher les licenciements alors que l’UE a supprimé les subventions aux exportations agricoles à l’agriculture française ? 

                          Vous faites comme Mélenchon, de la politique franco- française.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 18:55

                          Le post s’adressait à jaja.

                          Pour ceux qui veulent comprendre pourquoi l’euro va nous ruiner :

                          « La tragédie de l’euro » conférence de François Asselineau.


                        • CN46400 CN46400 4 novembre 2013 20:03

                          @ jaja


                          A Carhaix, le PS et ELVV étaient dans la remorque du FdG, et à Quimper c’est le NPA qui occupait la remorque de la bourgeoisie. On ne saura jamais laquelle était la plus confortable...

                        • jaja jaja 4 novembre 2013 20:11

                          Tiens le commentaire d’un musicien sur Facebook sur cette affaire et qui me fait bien marrer...

                          « Le front de gauche et cornichon qui donnent des leçons de radicalisme et de cohérence politique au NPA c’est un peu comme si Manu Chao venait m’expliquer comme être underground et indépendant dans le rap...
                          (j’m’en fou sinon, j’suis pas au NPA, mais ça fait goleri de voir les alliés des socedem depuis 30 piges, jouer aux communistes révolutionnaires...)
                          Allez-y, défoulez-vous... »

                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:27

                          BIEN DIT BIEN ECRIT CAMARADE BREIZH

                           ET MERDE AUX JAOBINS DE LA GAUCHE CAVIAR ET D ’EELV


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 novembre 2013 18:28

                          MERDE AUX JACOBINS....BIEN SUR



                          • Fergus Fergus 4 novembre 2013 13:36

                            Bonjour, C’est Nabum.

                            Globalement d’accord, sauf sur les « hordes beuglantes ». Un qualificatif péjoratif qui va comme un gant aux réacs de tout poil qui se sont donné rendez-vous à Quimper avec quelques autonomistes ravis de l’occasion de foutre le bordel, mais qui sonne comme une insulte aux oreilles des travailleurs ou chômeurs venus là sans arrière-pensée défendre un emploi dans la région.


                            • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:46

                              Fergus


                              Je me suis laissé emporter par les mots. C’est mon grand défaut ! 

                            • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 4 novembre 2013 13:39

                              Les nantis en bonnets rouges


                              La FDSEA avec ses compagnons de route que sont les administrateurs du Crédit Mutuel Agricole(CA) et les actionnaires du CREDIT AGRICOLE SA qui sont les responsable de 80% des petits malheurs des nantis bretons... Elles y font la pluie et le beau temps depuis 60 ans !!!


                              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:48

                                Gilles BERTIN


                                Le crédit agricole n’est plus une banque exemplaire et rurale.

                                Il y a des dossiers à sortir ! 

                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 novembre 2013 13:47

                                C’est tout le problème des taxes écolo et de l’écologie punitive :

                                on veut faire payer l’homme de nuire à la planète, on le punit. À la limite on pourrait tuer l’humanité pour sauver la Nature.

                                Ce serait bien s’il y avait une alternative de substitution. On taxe le transport automobile ? Très bien. Qui a réfléchi sur ce qu’on met à la place ?


                                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:49

                                  Olivier Perriet


                                  Pourquoi raisonner ainsi en terme de substitution.

                                  Ne peut-on pas envisager des circuits plus courts, moins de transports absurdes ? 

                                  La raison n’a pas besoin de révolution technique

                                • Croa Croa 4 novembre 2013 17:12

                                  Le but d’une écotaxe n’est pas de « punir » mais de réorienter certaines activités vers des pratiques moins nuisibles. 


                                • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 novembre 2013 19:17

                                  J’entends bien, mais ça sera effectif quand ?
                                  La taxe c’est pour tout de suite, la substitution, c’est pour...après !


                                • tf1Goupie 4 novembre 2013 19:22

                                  On est bien d’accord : dès qu’on parle de solution concrète les écolos visionnaires se font plus discrets.
                                  La taxe c’est pour aujourd’hui, les solutions réduisant les émissions c’est pour la saint glin-glin ...

                                  Alors le bel argument écologique là, franchement, il n’est pas convaincant


                                • crawfish crawfish 4 novembre 2013 14:08

                                  Merci à Yohan de remettre les pendules à l’heure !

                                  Il est en effet important de comprendre la spécificité de la Bretagne (et d’autres terres celtes) qui connaît des rapports sociaux plus égalitaires qu’ailleurs, fondés sur la dignité de chacun en tant qu’homme libre et lointain héritage des clans du haut MA. On se trouve effectivement aux antipodes de la lutte des classes et de son corollaire, le clientélisme, tellement pratiqué ailleurs.

                                  Mais on ne peut comprendre cela sans une connaissance intime des sociétés celtes, d’où le malentendu exprimé dans l’article et dans de nombreux commentaires, et à l’origine de la pantalonnade de Carhaix...


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 18:59

                                    crawfish,

                                    La spécificité celte !

                                     Ils vont demander aux contribuables français-colonialistes, de leur filer du blé pour compenser les prix à l’export par rapport à l’ Allemagne....

                                    Vous deviez cesser de croire aux contes de fées qui peuplent les forêts bretonnes...


                                  • titi 4 novembre 2013 15:38

                                    @L’auteur

                                    En fait vous reprochez à la droite de faire avec les « bonnets rouges » ce que la gauche fait avec les étudiants et lycéens depuis 40 ans.

                                    Bien venu dans le monde de la politique de caniveau.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:51

                                       titi


                                      Les lycéens qui défilent dans le rue pour défendre une gamine qui était toujours absente, ça me dérange tout autant.

                                      Les amalgames vous arrangent, c’est une technique courante maintenant. Je ne suis d’aucun camp

                                    • titi 4 novembre 2013 17:16

                                      Je ne parlais pas spécialement de Léonarda.

                                      Je parlait de toutes les manifs dans lesquelles les lycéens et collégiens sont poussés par leurs profs qui eux mêmes sont poussés par des considérations idéologiques...

                                      Ce n’est pas de l’amalgame. C’est un constat. Constat des pratiques politiques de notre pays.


                                    • titi 4 novembre 2013 17:25

                                      « Les amalgames vous arrangent, c’est une technique courante maintenant. Je ne suis d’aucun camp »

                                      Je doute que vous ne soyez d’aucun camp.

                                      Si réellement cela avait été le cas vous m’auriez répondu un truc du genre « c’est pas parce que les uns font de la merde que ca excuse les autres ».
                                      Ce qui a mon sens aurait été tout à fait recevable.

                                      Or vous répondez en m’accusant d’amalgame. Ca vous gratouille que je mettes droite et gauche dans le même sac.

                                       


                                    • chantecler chantecler 4 novembre 2013 19:34

                                      Bonnet rouge et blanc bonnet .


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:36

                                      chantecler 


                                      Du Bon, Dubon, du bonnet

                                    • thierry3468 4 novembre 2013 16:25

                                      Les bonnets rouges ont le mérite de s’opposer à un gouvernement en plein naufrage Pour les derniers soutiens de ce président à la dérive, il convient de diaboliser cette lutte .Cela me rappelle la lutte des Conti que certains ont assimilé à de dangereux délinquants ou aux Mittal .La Bretagne connait une hémorragie spectaculaire au niveau de l’emploi dans l’agro alimentaire et les bobos s’imaginent que ces travailleurs vont rester tranquillement chez eux à écouter Hollande l’ectoplasme ou Ayraut le terne secrétaire de mairie qui fait office de premier ministre .La violence vient de désespoir et dieu que ce gouvernement est désespérant .....Ceux qui donnent des leçons à ceux qui ont les couilles de se battre ,devraient soutenir tous ceux qui luttent pour sauver leur emploi, leur entreprise....L’UMP essaie de récupérer ce mouvement mais quelle indécence car ils n’ont rien fait sous Sarkozy ,l’hyper actif pour la forme mais tellement inefficace sur le fond. Soutenons tous ceux qui luttent et unissons nous au lieu de se diviser .....Conti,Peugeot Mittal ,bonnets rouges même combat car même ennemi ....Oui celui que Hollande avait mentionné pendant sa campagne pour nous faire qu’il était de gauche .


                                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:55

                                        thierry3468


                                        Ne mélangeons pas les choses.

                                        Le naufrage du gouvernement est avéré.Sa reculade ne donne aucune légitimité au combat des bonnets rouges, elle exprime simplement l’absence de pilote désormais sur notre pauvre pédalo.

                                        Les politiques sont tous dos à dos dans la crise actuelle, leurs recettes ne sont plus valables, leur soumission au marché trop forte pour réfléchir autrement. Dans les slogans bretons, il y a des pistes positives mais il y a aussi des dérives. La déréglementation n’est pas une solution même si il est indispensable de revenir à des règles nationales, dictées par l’intérêt des régions.

                                        Ne simplifiquons pas ! 

                                      • C'est Nabum C’est Nabum 10 novembre 2013 18:04

                                        thierry3468


                                        Si pour ce battre il faut des C... comme vous l’écrivez, je constate que votre combat se limite à une moitié de la Bretagne.

                                        C’est ce que je dénonce dans votre légitime rébélion. Elle porte des représentations qui ne sont pas toutes des plus sympathiques.

                                        Mais continuez si vous pensez agir pour le bien de la nation.

                                      • Ruut Ruut 4 novembre 2013 16:53

                                        Titi je pense comme vous sur ce point.

                                        Bien venu dans le monde de la politique de caniveau.
                                        UMPS même méthode, même politique.


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 16:56

                                          Ruut


                                          UMPS politique de caniveau, certes mais gardons nous d’aller jusqu’aux égouts de l’histoire !

                                        • Antenor Antenor 4 novembre 2013 17:32

                                          La monumentale erreur de communication qu’ont commis les manifestants, c’est de se présenter d’abord comme des Bretons avec des problèmes bretons. Au lieu de lancer un mouvement national, ils se sont sabotés tous seuls en se limitant à leur pré-carré. Ils voulaient passer pour des rebelles romantiques, ils passent pour des chauvins égoïstes.

                                          S’ils avaient brandi des drapeaux républicains à la place de leur étendard moyenâgeux, ça aurait eu un autre impact. Où est passée l’Armorique gauloise ?

                                          http://blogs.lesechos.fr/dominique-seux/les-bretons-ont-manifeste-samedi-a-quimper-a13704.html

                                          http://www.liberation.fr/politiques/2013/10/30/ecotaxe-quand-les-alsaciens-manifestent-ils-sont-moins-entendus_943448

                                          http://www.rue89.com/2013/11/02/ecotaxe-suis-alle-a-quimper-jai-cru-cetait-manif-tous-247157


                                          • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 17:43

                                             Antenor


                                            C’est le syndrôme du pré salé et c’est encore pour une histoire de gabelle ...

                                            On ne se refait pas ! 

                                          • titi 4 novembre 2013 18:05

                                            « S’ils avaient brandi des drapeaux républicains à la place de leur étendard moyenâgeux, ça aurait eu un autre impact. »

                                            Le drapeau breton « Gwenn ha du » que l’on voit le plus souvent dans ces manifs est une invention des années 30. Il n’a rien de moyenâgeux. 
                                            Contrairement au « Kroaz du » que l’on ne voit pas bien souvent.


                                          • Antenor Antenor 4 novembre 2013 23:21

                                            @ Titi

                                            Je crois que tout ce folklore identitaire sert surtout de poudre aux yeux. Pendant qu’on s’excite sur les drapeaux, on ne parle pas des problèmes de fond. L’écotaxe n’est que l’écume des vagues.


                                          • orage mécanique orage mécanique 4 novembre 2013 18:08

                                            Blanc avec un bonnet rouge, tu es un revolutionaire qui défend l’emploi de ta région.
                                            Noir ou bronzé, tu es un voyoux qui saccage,


                                            • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 18:31

                                              orage mécanique


                                              Sachez monsieur que l’agriculteur de la FNSEA ne saccage jamais. Il revendique dans la dignité. Quand c’est un voyou de la Conf ; il devient casseur mais toujours en tracteur. Les ouvriers sont des brigands irresponsables et les autres, les plus à la marge de ce pays si accueillants sont des renégats, des ingrats, des profiteurs, des fainénants et des salauds ! 

                                            • Attilax Attilax 4 novembre 2013 18:26

                                              Je suis d’accord avec l’article à un bémol près :
                                              Mélenchon, en insultant de manière globale ces gens en colère, commet une fois de plus une énorme boulette : il crache sur une révolte qu’il aimerait incarner, et le moins qu’on puisse en dire est qu’il n’en sort pas grandi.
                                              Peu importe que son analyse ne soit pas fausse sur le fond, s’il croyait à l’Humain d’abord, il y serait allé aussi, à Quimper, justement pour ne pas laisser cette révolte au patronat et à la droite, au lieu de rassembler 700 pékins à Carhaix avec entre autres le PC (qui vient de le trahir) et EELV (qui a trahi tout le monde). En essayant de « casser » la manif de Quimper avec de tels alliés, il apparaît une fois de plus comme la créature du PS, l’idiot utile de service...
                                              Soit il est vraiment d’une maladresse qui confine à la stupidité, soit c’est un traître. Dans les deux cas, le FDG a du plomb dans l’aile et vient d’ouvrir un boulevard au FN dont il prétend être le pire ennemi. Superbe stratégie !


                                              • titi 4 novembre 2013 18:31

                                                Je me souviens d’une époque pas si ancienne, ou Mélenchon et le PCF souhaitaient voir amnistier des manifestants casseurs pour la raison qu’ils étaient désespérés.
                                                Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a la mémoire courte...


                                              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 18:34

                                                Attilax


                                                Je ne suis nullement responsable des dérapages (car c’est ainsi qu’il faut les qualifier) de Mélenchon. Si j’admire sa verve je ne suis pas d’accord avec la méthode et le contenu. 

                                                Jugez mon billet et non une supposée appartenance à FdG. 

                                                J’ai aussi admiré sans jamais supporter ce qu’il disait le français de monsieur Le Pen. 
                                                Je suis d’accord avec votre analyse.

                                              • spartacus spartacus 4 novembre 2013 18:50

                                                C’est vrai du haut d’un emploi protégé, la concurrence internationale on s’en fou. 

                                                Par contre les taxes qui servent a payer ses privilèges c’est important de les défendre, elles servent a payer les protégés de l’état. 

                                                Comme si les taxes allaient profiter à l’écologie. Comme si l’état totalitariste était propriétaire de l’écologie. Comme si la redistribution d’un état cannibale fiscal et endetté jusqu’au cou se servait de l’argent pour des raisons étiques.

                                                On va rassurer les ignorants profs de gauche. Le réchauffement climatique est une supercherie, il suffit de s’informer un peu plus sérieusement que dans la presse de gauche. 

                                                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:27

                                                  spartacus


                                                  Voilà l’argument qui m’exclut du débat.

                                                  Vivement que vous retireriez la carte d’électeur aux fonctionnaires à moins que vous les éliminiez.

                                                  Je m’inscrit dans une pensée qui veut changer les règles d’un jeu fou qui nous pousse à l’éliminitation de toutes les espèces. 

                                                  Vous, vous pensez agir dans un système dérégulé et inhumain. 

                                                  Nous sommes tous les deux des rêveurs !

                                                • Pilule rouge Pilule rouge 7 novembre 2013 10:12

                                                  « Comme si les taxes allaient profiter à l’écologie. »

                                                  Belle lucidité dans cette océan de raccourci « intellectuel ».

                                                  Voici ce que j’écrivais le 27/10/2013 sur une vidéo montrant pour la 1er fois les Bonnets Rouges (avant les manifestation de Quimper) :

                                                   

                                                  « Comment pouvez –vous encore imaginer un instant que les successions de taxes ont une justification progressiste ?

                                                  Parfois je me demande si l’idéologie n’est pas synonyme d’obscurantisme. Une prison de la pensée. Quelque soit notre tendance politique, soyons infidèle à ces officines. Nous nous insurgeons du manque de « démocratie » et que le peuple n’est plus écouté, alors que nous sommes pour beaucoup totalement asservi par leur doctrines.

                                                  Dans le cas contraire ce n’est plus la raison qui commande, mais l’émotion et la colère.

                                                  Je vous rappel, que les plus grandes avancées pour le peuple français furent le résultat d’une alliance de tous les bords politiques le Conseil Nationale de la Résistance. Comment ? Ils ont en partie mis de côté leurs différences partisanes.

                                                  Le pire c’est que nous avons globalement, tous les mêmes rêves pour nous et nos enfants.

                                                  Pourquoi, d’après vous, cette manifestation dérange le pouvoir ? Les fumigènes, les blessés, la mauvaise publicité ou même le portique ? Un petit indice ; qu’est ce qu’on ne voit pas sur cette vidéo ? Pas de banderole syndicale, pas de récupération politique, pas d’association…Au moins pour cette action ils sont libres. Croyez vous qu’ils se sont concertés sur la possibilité de manifesté ensemble ? Mr X votes à gauche, Y à droite. Bon bah, on va faire deux groupes ?

                                                  Libérons-nous de la doctrine politique, il y a urgence ! »


                                                   


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2013 18:52

                                                  @ Nabum,

                                                  Très bonne analyse.
                                                  Antenor voit juste :
                                                  « La monumentale erreur de communication commise par les manifestants aura été de se présenter d’abord comme des Bretons avec des problèmes bretons. Au lieu de lancer un mouvement national, ils se sont sabotés tous seuls en se limitant à leur pré-carré. »

                                                  Je n’irai pourtant pas jusqu’à dire qu’ils ont eu et ont encore la volonté de passer pour des rebelles romantiques et qu’ils seraient des chauvins égoïstes : après tout, les industries qui tombent en rideau sont bien en Bretagne. Néanmoins, et sur ce point Antenor a raison, s’ils avaient brandi des drapeaux républicains, non pas à la place mais avec leur étendard moyenâgeux, l’impact eût été probablement différent.

                                                  Pour autant rien n’est perdu dans la mesure où les manifestants qui sont atteints dans leurs vies quotidiennes et désormais futures ont encore - pour peu qu’ils agissent intelligemment et ne se laissent pas doubler par les idéologies d’une gauche et d’une droite obsolètes -, la ressource de changer ce modèle économique qui est désormais devenu inopérant.

                                                  L’avenir est loin d’être bouché, ce qu’énonce très clairement Oncle Archibald.

                                                  @Archibald.
                                                  Oui mon Oncle, vous avez amplement raison de dire que « ceux qui nous dirigent ont osé ne tenir aucun compte de la réponse que nous leur avons apportée et (qu’) ils nous ont fait avaler par force la mauvaise potion, (qu’ils) portent la responsabilité écrasante d’avoir détourné du chemin des urnes le peuple qu’ils ont cocufié, mais que finalement ils (nous( ont ouvert les yeux. » 

                                                  Enfin, pas à tous.Il reste encore des aveugles et des sourds. 

                                                  On sait désormais, dites-vous, qui ils sont et ce qu’ils font, la meilleure des preuves étant la façon dont ils ont laissé filer la dette. Nous savons que nous sommes le cadet de leurs soucis. 

                                                  Ce qu’il faut, ajoutez-vous - je vous cite -, c’est restaurer d’abord la foi en la démocratie et faire confiance au peuple. Vous parlez de peuple, jje parlerai plutôt de la nation toute entière, car moi aussi je suis sûr qu’une très grande majorité de Français, et même d’européens, ont une vision commune de la société qu’ils souhaitent pour eux et leurs enfants. A nous effectivement de faire cesser le clivage qui nous est artificiellement imposé par ceux qui ont intérêt à ce qu’il perdure. A nous de ne pas perdre espoir dans la démocratie pour inventer la suite. Mais pour cela, et c’est moi qui parle, il y a une condition nouvelle et désormais fondamentale : il faut sortir impérativement du cadre politique qui enferme les pensées et les comportements dans ce carcan de fer que sont l’éternelle et inepte lutte en droite et gauche.

                                                  La société telle qu’elle est ne peut plus aller bien loin. Monsieur Hollande, dites-vous, serait bien inspiré de prendre acte du désaccord total entre le peuple et la représentation nationale. 

                                                  Il n’en fera rien car il est tétanisé par l’échec.

                                                  Il devrait dissoudre l’assemblée et diriger la France avec un gouvernement pragmatique de coalition rassemblant des personnalités diverses et compétentes. 

                                                  Il n’en fera rien car il n’écoute rien. J’en sais quelque chose : il n’écoute pas.

                                                  Pourquoi ne fera-t-il rien ? Hé bien précisément parce que pour essayer de redresser le pays, il faut un homme libre. Libre par rapport aux forces financières et libre par rapport aux idéologies bornées et obsolètes.

                                                  Ce qu’il n’est pas.

                                                  Ce que je suis, en revanche. 

                                                  D’où ma question : qui, sur Agoravox, est aujourd’hui prêt à quitter ses vieux schémas de pensée ou/et ses carcans idéologiques pour se joindre à moi et mettre en place une véritable alternative pour 2017 ?

                                                  Le contexte s’y prête. L’urgence le réclame. Ma détermination, mon énergie et mon courage sont sans faille. Et puisque, comme le disait Sénèque, il n’y a de vent favorable que pour celui ou ceux qui savent où aller, décidez-vous. Agissez en me rejoignant. 

                                                  Renaud Bouchard L’Alternative pour 2017.

                                                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:29

                                                    Renaud Bouchard


                                                    Pensons autrement loin de tous les partis existants

                                                    J’ai bien dit tous 

                                                  • Antenor Antenor 5 novembre 2013 00:08

                                                    Préparez-vous pour l’an prochain, on va avoir droit à une nouvelle séance de culpabilisation collective :

                                                    http://www.chevenement.fr/Les-peuples-ont-de-plus-en-plus-conscience-que-les-gouvernements-ne-sont-plus-capables-de-rien-decider_a1536.html

                                                    On nous demandera bientôt de quel droit l’horrible France empêche la Bretagne de mener une saine politique de dumping social.


                                                  • tf1Goupie 4 novembre 2013 19:06

                                                    Facile de se plaindre de ces « paysans incultes et pas écolos » quand on a la garantie de l’emploi Mr Nabum !

                                                    Ce n’est pas l’écotaxe qui va réduire la pollution, ce sont les solutions alternatives aux camions. Et vous les avez vues ces solutions ? Qu’y font les gouvernements ?

                                                    Il faut que les agriculteurs soient plus respectueux de la nature, soit.
                                                    Mais qui les aide à changer les méthodes ?
                                                    José Bové ? Vous Nabum qui avez du temps pour repenser les paradigmes ?


                                                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:30

                                                      tf1Goupie


                                                      Même commentaire que pour Spartacus

                                                      3 rêveurs mais un condamné au silence

                                                    • tf1Goupie 4 novembre 2013 21:47

                                                      Argument non avenu : vous avez le droit de participer au débat mais aussi de garder du respect envers ceux qui, contrairement à vous, doivent se battre pour nourrir leur famille.

                                                      Vous qui êtes cultivé, vous avez également la possibilité d’essayer de comprendre la situation des paysans bretons, plutôt que faire de la théorie.
                                                      Ce n’est pas à eux d’assumer le réchauffement climatique.

                                                      c’est facile de parler d’urgence quand ce sont les autres qui font des efforts


                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2013 19:12

                                                      @ Nabum et à chaque lecteur, ceci, nouveau et très intéressant, par Jacques Sapir :



                                                      Quelle réforme pour l’écotaxe ? http://russeurope.hypotheses.org/1656

                                                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:30

                                                        Renaud Bouchard


                                                        Merci 

                                                        Je ne refuse jamais l’information.

                                                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 novembre 2013 19:19

                                                        Bonsoir
                                                        Je viens de lire cet article à haute voix à Manu : message que je partage « Bravo ! »
                                                        Béatrice


                                                        • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 19:31

                                                          Emmanuel Aguéra


                                                          Merci à vous aussi 

                                                        • c’est pas grave 4 novembre 2013 20:22

                                                          Bien sûr, tout ceci n’aurait pas lieu, si le pouvoir avait une vision et un guide, une pensée et un chef. Hélas, à ce niveau- là, c’est le grand n’importe quoi qui est à l’œuvre, c’est la faillite des énarques et des grands bourgeois."

                                                          Globalement d’accord avec ça , à ceci près que les énarques n’y sont pour rien 
                                                          c’est Bruxelles et son orchestre qui dirigent 
                                                          Morvlande n’est qu’un médiocre producteur d’écrans de fumée , une tête à claques interchangeable , un défouloir consentant 
                                                          (sentant de plus en plus fort , je vous l’accorde ) 
                                                          au final , un pâle gouverneur de la province France pour le compte d’autrui , cochons que nous sommes 


                                                          • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 20:37

                                                            c’est pas grave


                                                            Je crois que vous avez raison de mettre Bruxelles en N°1

                                                            J’ai une dent trop affutée contre les énarques, c’est physique ! 
                                                            J’en suis désolé

                                                          • c’est pas grave 4 novembre 2013 21:32

                                                            je ne suis pas là pour les défendre , croyez-le bien 
                                                            mais force est de reconnaître que l’équipe gouvernementale de la tête à claques précédente en comptait très peu , et que l’odeur n’en était pas moins irrespirable 

                                                            au-delà de la rue saint-Guillaume , c’est bien l’absence de contre-pouvoirs qui explique très largement l’incompréhension générale , mais que le peuple , même confusément , pressent de plus en plus : 
                                                            la corruption des médias , des partis politiques et des syndicats , tous unis dans une même oeuvre de pédagogie au service d’une dictature qui ne dit pas son nom

                                                            il reste à souhaiter que les Français sachent dépasser, momentanément du moins , le traquenard du faux clivage droite-gauche qui leur est proposé quotidiennement en guise de viatique intellectuel 


                                                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2013 20:50

                                                            @ Nabum

                                                            Vous écrivez ; « Pensons loin de tous les partis existants. J’ai bien dit tous ».
                                                            Comme je vous comprends, à ceci près que les partis n’en finissent pas de disparaître, et quand bien même sont-ils moribonds, lessivés, inadaptés, usés, ils n’en conservent pas moins des zélateurs acharnés à poursuivre des chimères politiques et idéologiques. Il n’est qu’à voir certaines contributions à propos de votre article.
                                                            Alors, penser loin de tous les partis ? Certainement pas, dans la mesure où, précisément, il existe un mouvement de fond qui se reconnaît parfaitement dans l’analyse que vous faites et qui -c’est mon cas-, n’est certainement pas prêt à laisser la place soit au retour des vieilles idéologies partisanes obsolètes, soit à l’aventurisme qui mène à l’impasse.
                                                            De qui s’agit-il ? De tous les partis actuels qui forment l’arc politique, de l’extrême gauche à l’extrême droite, sans oublier les protozoaires ou les ectoplasmes politiques qui encombrent ce théâtre d’ombres qu’est devenue la vie politique française : NPA, FdG, PS, UDI, MoDEM,UMP,FN.
                                                            Tous ces pseudo-partis de gouvernement sont, aujourd’hui, en fin de vie : leur patrimoine génétique est usé, atteint par ce processus de vieillesse et de dégénérescence qui frappe toute forme de vie, y compris politique.
                                                            La Nouvelle Grande Transformation économique, politique, sociale qui ouvre ce XXIè siècle offre un champ d’activités, de constructions, de réalisations d’autant plus extraordinaire qu’il est nouveau et qu’il sera ce que nous en ferons ; une réussite.

                                                            Vous écrivez fort justement, en conclusion de votre article, que « ce monde est fou et (qu’) il va joyeusement à sa perte. » Hé bien tant mieux ! Vous ajoutez : « Ce n’aura pas été faute de le dénoncer. Hélas, personne ne semble prendre en considérations l’urgence du moment. »
                                                            Hé bien si ! Vous, moi, des millions de gens, s’ils ne l’ont pas encore fait, vont prendre en considération l’urgence du moment. Savez-vous pourquoi ? parce qu’ils y aspirent, mais aussi parce qu’ils n’ont plus le choix. Et pour cela, il faut, comme vous le faites, comme nous le faisons tous, non seulement les éclairer, mais les guider, en dehors des écueils. C’est le propre d’un bon navigateur, Il se trouve que je suis un excellent navigateur et que, comme le disait Sénèque, il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait vers où aller …
                                                            Cordialement,

                                                            Renaud Bouchard

                                                            • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 20:59

                                                              Renaud Bouchard


                                                              En marinier je vous donne raison sur le vent et sur le fond.

                                                              Souquons ferme vers des lendemains sans partis 

                                                              Je suis favorable au tirage au sort pour la représentation 

                                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 novembre 2013 21:17

                                                              Ahhhhh ,Renaud .....Pas encore élu et déjà les chevilles enflées du vent des eaux douces ...C’est beau ! smiley


                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2013 22:38

                                                              @ Aita Pea Pea


                                                              Ia ora na te taeae. Maururu roa to oe haere roa mai ite fare nei ! Maururu te faarii raa mai !

                                                            • c’est pas grave 4 novembre 2013 22:46

                                                              " J’ai la volonté de rencontrer, réunir et fédérer les énergies pour un engagement et une renaissance politique nouvelle à l’occasion des prochaines échéances électorales." R. Bouchard

                                                               

                                                              c’est beau
                                                              et puis c’est précis
                                                              ça nous change complètement des généralités habituelles des politicards ambitieux qui ne nous prennent pas du tout pour des cons


                                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 novembre 2013 23:07

                                                              Ia ora na Renaud ,à peu près compris l’invitation copain (préfère à cousin) ,aita pea pea ... smiley


                                                            • Mowgli 6 novembre 2013 08:44

                                                              C’est pas beau de copier sans donner ses sources.

                                                              http://tinyurl.com/oa8z5s7

                                                              Quant à « Mauruuru roa to oe haere roa mai ite fare nei » je veux bien que le mauruuru soit roa mais le haere ne l’est pas quand c’est le voisin d’à côté qui vient dire bonjour.

                                                              Et puis « l’h qui est toujours aspiré »... Aspiré comme dans « Tihati » ou comme dans « ihu » ?

                                                              Et « l’apostrophe marque l’occlusive globale ». L’occlusive GLOBALE ? 

                                                              Investissez six sous dans une meilleure méthode de breton. Vous vous êtes fait voler, là.


                                                            • jaja jaja 4 novembre 2013 20:50
                                                              La révolte des ouvrières et ouvriers Bretons.
                                                              Les salariés de Marine Harvest viennent de se déclarer en grève illimitée et occupent leur usine. A Morlaix, les Tilly Sebco occupent la sous préfecture qu’ils ont enfoncée et demandent à rencontrer le ministre de l’agriculture Stéphane Le Fol.
                                                              L’immense révolte qui s’est exprimé dans les manifestations de samedi explose au grand jour. Il faut que toute la population, les syndicats, les partis ouvriers progressistes se mobilisent dans l’unité pour être au côté des salariés en lutte et exiger l’arrêt des licenciements.
                                                              Stop au massacre social.

                                                              Tous ensemble dans la lutte.
                                                              Il faut purement et simplement interdire ces licenciements, maintenir les salaires de tous les employés et exiger l’ouverture des livres de compte.
                                                              Plus que jamais, ces luttes doivent converger en un mouvement d’ensemble, contre la casse sociale et humaine, contre l’austérité.
                                                              Au côté des salariés du Marine Harvest, des Tilly, des Doux et des autres le Npa 29, leur apporte son soutien indéfectible

                                                              • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 21:02

                                                                 jaja


                                                                J’ai toujours réticence aux appels à la lutte.
                                                                Il faut examiner chaque situation, prendre en compte les solutions sans un discours pré-établi venant des uns ou des autres.

                                                              • Vipère Vipère 4 novembre 2013 20:56

                                                                Pourquoi voudriez-vous qu’une lutte coalisée voit le jour, les bretons n’ont pas défendu les lorrains (Mittal) hier ?


                                                                • C'est Nabum C’est Nabum 4 novembre 2013 21:03

                                                                   Vipère


                                                                  et nous rétablirons nos vieilles provinces ...

                                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2013 09:45

                                                                  Nabum,

                                                                  Rétablir nos vieilles provinces !

                                                                  C’est ce que vous promet Bruxelles avec ses euro-régions. Et c’est Bruxelles qui est train de vous tuer.

                                                                  Vous vous tournez alors vers l’ Etat français pour qu’il vous aide.

                                                                  Il faudrait brancher un peu tous vos neurones pour éviter des contradictions...


                                                                • Vipère Vipère 4 novembre 2013 21:10

                                                                  Nabum


                                                                  Ne vous fiez pas aux apparences, la France est un pays très divisé, l’unification n’est qu’artificielle.





                                                                  • Bruce Baron Bruce Baron 4 novembre 2013 22:52

                                                                    @Vipère : Ah oui ?


                                                                  • alinea Alinea 4 novembre 2013 21:17

                                                                    Le foin, c’est sacré ! comme le pain, comme la vie ; il semblerait que les paysans n’aient plus bien le sens du sacré : ils brûlent le foin, mais les moutons aussi, anglais certes !! Jettent-ils le pain ?


                                                                    • C'est Nabum C’est Nabum 5 novembre 2013 07:07

                                                                      Alinéa


                                                                      Croyez-vous que des gens vraiment sur la paille pensent à brûler du foin ?

                                                                    • kéké02360 5 novembre 2013 10:52

                                                                      Rien n’arrête les beaux nez rouge avec deux trois verres de Chouchen !!!!! smiley

                                                                      Bête à manger du foin smiley

                                                                      Tiens le marché s’ouvre ils vont bientôt pouvoir donner çà à leurs cochons tués en Allemagne

                                                                      c’est ici : http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/agro-alimentaire/201310/31/01-4705688-mais-ogm-citoyens-et-commercants-appeles-a-la-vigilance.php 

                                                                      tout est bon pour le cochon mais il y a des limites à la cochonnerieculture , vous êtes prévenu, c’est ici :

                                                                      http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/agro-alimentaire/201306/15/01-4661767-les-cochons-pourraient-etre-affectes-par-lalimentation-ogm.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4705688_article_POS3

                                                                       

                                                                      Les consommateurs en ont plein le cul d’être nourri comme des cochons et d’être les cochons payeurs !!!!!!!

                                                                      Pour lutter contre les pesticiculteurs, céréalkillers et autres cochonnericulteurs il n’y a pas d’autres moyens que l’alliance / consommateurs utilisant les circuits courts , produisant et achetant propre, vous pouvez refiler cette adresse aux producteurs et consommateurs de votre coin , c’est ici :

                                                                      http://www.mescarottes.com/ 

                                                                      si vous habitez les Ardennes vous avez encore mieux, tout vos produits bio ( commandés en ligne aux producteurs voisins ), livrés le même jour à la même heure au même endroit !!!!!!

                                                                      les Comptoirs bio, c’est ici :

                                                                      http://www.eco-territoires.fr/index.php?option=com_content&view=category&id=35&Itemid=68

                                                                      ou ici :

                                                                      http://www.comptoirspaysans.org/biocharleville

                                                                      Pour les plus bretons qui nieraient la réalité quelques liens pour réfléchir !!!!!

                                                                      http://realinfos.wordpress.com/2013/02/10/decouverte-dun-gene-viral-mortel-dissimule-dans-des-cereales-ogm-commercialisees/

                                                                      http://www.radio-canada.ca/regions/estrie/2013/03/15/007-ogm-forum-sherbrooke.shtml 

                                                                      http://www.vassiviere-sante.com/actualites/30-pesticides-combien-de-morts

                                                                      http://www.atlantico.fr/pepites/pesticides-medecins-limousin-mettent-en-garde-contre-risques-sanitaires-671828.html

                                                                      Sortons vite de l’eurodictature !!!!!!!

                                                                      elle ne dit pas que des conneries !!!

                                                                      http://www.youtube.com/watch?v=PrNyBmcdz4c

                                                                      Parlons des syndicats du système :

                                                                       

                                                                      http://www.contrepoints.org/2012/02/25/70653-rapport-perruchot-sur-largent-des-syndicats-revelations-etonnantes-propositions-insuffisantes

                                                                       

                                                                      La pollution Politique , syndicale et agricole ne peut plus être ignorée, il nous faut agir vite aux prochaines élections en votant pour des listes << sortir de l’Europe >>

                                                                       

                                                                       


                                                                    • kéké02360 5 novembre 2013 10:56

                                                                      Oup’s  !!!! il faut lire << ... l’alliance producteurs / consommateurs ..... >> circuits courts smiley


                                                                    • lharmas 5 novembre 2013 02:18

                                                                      Remarque annexe :

                                                                      Difficile de faire plus cancérigène que du pneu brûlé - avec notamment la dioxine qui une fois retombée contamine les sols et les produits que l’on en sortira pour des décennies.
                                                                      Compassion avec les crs qui ont du respirer ce puissant poison, et avec les propriétaires chez qui la merde est retombée.
                                                                      Cramer des pneus ! Faut vraiment avoir été bercé trop près du mur !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès