• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ils sont forts, ces gilets jaunes !

Ils sont forts, ces gilets jaunes !

De moins de 300 000 manifestants le 17 novembre à moins de 40 000 samedi 22 décembre (selon le Ministère de l’Intérieur), les gilets jaunes auront tout de même (selon le gouvernement et la Banque de France) réussit à plomber l’économie de tout le pays en ces veilles de fêtes. Enfin, c’est ce qu’on nous affirme… Il faudra nous expliquer

Les gilets jaunes bientôt responsables de l’éruption du Vésuve ?

On exagère à peine : pas un reportage sur le marasme économique qui ne débute ou se termine par « à cause du mouvement des gilets jaunes » sur les chaînes de télé. Bientôt, ils se verront attribuer les mauvais chiffres du chômage, ou bien encore l’intégralité du déficit de la balance commerciale et l’inflation ou enfin l’épidémie de gastro à venir.

Les gilets jaunes, c’est le mal absolu et l’on chiffre l’impact négatif du mouvement sur l’économie entre 2.2 et 4.4 Milliards d’euros (admirez la précision !), la baisse d’activité du petit commerce à 70 % et celle de l’hôtellerie à 50 % dans les zones touristiques, sans compter la baisse des dons au Téléthon dont ils sont bien sûr responsables en partie. C’est tellement simple l’économie !

Et, oui, en rassemblant moins de manifestants sur toute la France qu’un appel de la CGT, ils ont réussi ce tour de force, toujours selon les statistiques de plomber le pays et d’empêcher de commercer en rond en ces veilles de fêtes.

Un bouc émissaire tout trouvé !

En affublant de tous les maux les gilets jaunes et en leur faisant porter l’entière responsabilité de l’état du pays, le gouvernement se livre à une très belle opération de communication, relayée par les médias, consistant à masquer, d’une part, sa propre responsabilité dans l’éclosion du mouvement et d’autre part les résultats calamiteux de sa politique.

C’est pratique, ça ne mange pas de pain et cela permettra, le moment venu, de légitimer une nouvelle politique de rigueur destinée à faire rentrer dans les caisses les sommes concédées sous la pression et la trouille et de nouvelle formes de répression policières.

Le futur débat national devrait être le bon moyen pour revenir aux fondamentaux économiques dictés par Bruxelles, relais naturel des systèmes financiers et économiques qui ambitionnent de diriger le monde.

En y regardant de plus près…

C’est-à-dire en interrogeant les véritables responsabilités, que découvre-t-on ? Tout d’abord une volonté de Réforme tous azimuts visant à donner de l’argent à certains en piquant dans la poche des autres. Au titre des « dons » on citera la diminution de la taxe d’habitation, la suppression de l’ISF ou bien encore la suppression de cotisations sociales pour les actifs.

Ce « choc fiscal » a diversement été apprécié compte tenu de la nature des « dons » : immédiat et sans contreparties pour l’ISF, étalé dans le temps et modulé par des décisions locales pour la taxe d’habitation et en deux temps pour la diminution des cotisations sociales. Le tout sur fond de prélèvement massif avec la CSG, d’inflation importante ou bien encore d’augmentation de prix du carburant, lié en grande partie à l’augmentation automatique des taxes.

On nous a souvent dit que les entreprises avaient besoin d’un environnement fiscal stable pour commencer à réinvestir et à embaucher et la relative instabilité de ces dernières années servait de prétexte à l’attentisme des entreprises, malgré les cadeaux fiscaux comme le CICE.

On peut penser qu’il en a été de même pour les particuliers qui en présence d’un pseudo chambardement fiscal et de ses effets largement annulés par l’inflation et la hausse des carburants a provoqué un réflexe de repli de la consommation chez les ménages.

En conséquence, imputer aux seuls gilets jaunes le recul de notre économie relève d’une manipulation pure et simple de la part du gouvernement, des éditorialistes économiques et des journalistes bien dans la ligne. Il faut à tout prix convaincre le bon peuple des méfaits de ce mouvement y compris en lui attribuant toutes les erreurs économiques de Macron. C’est du billard à deux bandes.

S’il fallait conforter l’analyse qui précède par un exemple, on citera celui des dons aux associations caritatives qui sont en baisse importante depuis la suppression de l’ISF, les assujettis étant généreux tant qu’ils payent l’impôt en cherchant à faire de l’optimisation fiscale mais qui gardent tout dans la poche lorsqu’ils n’y sont plus soumis.

Toujours dans le but de dédouaner les gilets jaunes en matière d’impact sur l’économie on rappellera que l’INSEE, qui avait mis en garde en début d’année le gouvernement sur les effets de sa politique fiscale en matière de dégradation du niveau de vie, s’est vu sommé par Bercy de corriger ces prévisions qui ne collaient pas avec l’optimisme ambiant du gouvernement.

Enfin, on se rappellera que les soldes d’été ne furent pas très bonnes et on pourra conclure que la politique de l’offre qui consiste à créer un environnement favorable aux entreprises ne marche pas lorsque dans le même temps la demande des consommateurs est en berne, en raison d’un prélèvement massif de la CSG sur les retraités et de l’inflation qui a largement grignoté les effets des mesures de « pouvoir d’achat » pour les actifs. Ajoutons aussi que les prévisions en matière de panier moyen pour les cadeaux de Noël faisaient état d’une baisse avant même que le mouvement des gilets jaunes ne prenne de l’ampleur

Cerise sur le gâteau, la réforme du code du travail qui favorise les contrats courts largement utilisés par les entreprises mais qui n’offre aucune sécurité morale et financière pour les détenteurs, ce qui n’incite pas non plus à la consommation.

Chacun sa part

Au final, une politique illisible de la part du gouvernement, empreinte de dogmatisme économique, mais qui au final est ressentie comme un tour de passe-passe au profit des plus riches et d’entreprises qui confisquent les efforts des citoyens. Le soutien à l’économie ne peut pas marcher dans ces conditions et l’état actuel de l’économie n’est pas une surprise.

Les gilets jaunes n’ont pas grand-chose à voir dans tout cela, même si localement et ponctuellement leurs actions ont pu freiner l’activité économique, mais comme dit le petit peuple « qui veut tuer son chien l’accuse de la rage ».

Chacun doit prendre sa part et en premier lieu, l’exécutif, qui devrait assumer ses erreurs au lieu de les imputer aux autres et reconnaître que ce sont ses décisions qui ont provoqué le mouvement des gilets jaunes. Cela s’appelle le courage politique… 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 28 décembre 2018 09:37

    Bonjour, Michel

    « Les gilets jaunes bientôt responsables de l’éruption du Vésuve ? »

    Non ! Sur ce coup-là, c’est l’Union européenne la responsable, nous disent les militants de l’UPR.  smiley

    En tentant de faire porter aux Gilets jaunes le chapeau des déboires économiques de cette fin d’année, les pouvoirs publics nous jouent une partition déjà maintes fois entendue lors des mandatures précédentes : le grand air du Bouc émissaire entonné par le ténor Macron, le baryton Philippe et le choeur des ministres et députés de la majorité.

    C’est de bonne guerre, mais il n’est pas sûr du tout que cette communication manipulatrice suffise cette fois-ci à faire flancher les Gilets jaunes et le large soutien populaire dont ils bénéficient. A cet égard, les fêtes passées, le mois de janvier sera déterminant. Il est en effet bien peu probable que le grand débat annoncé soit suffisant pour éteindre les braises qui couvent toujours !


    • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 09:51

      @Fergus
      Bonjour Fergus
      Damned ! j’avais oublié l’Europe ! Fifi Brin D’acier ne va pas tarder à réagir...

      Toujours un soutien populaire qui ne fléchit pas, et c’est révélateur, mais il ne faudrait pas que certain gilets jaunes se fassent manipuler par les vieux chevaux de la politique et des affaires comme Tapie, par exemple, qui ferait mieux de rembourser les 500 millions d’euros (affaire Adidas Crédit lyonnais qui traîne de puis 20 ans) qu’il doit au fisc avant de paraître comme le chevalier blanc.


    • Fergus Fergus 28 décembre 2018 11:31

      @ Michel DROUET

      Tapie en soutien des Gilets jaunes, c’est à mourir de rire ! Je ne crois pas qu’ils soient assez naïfs pour se laisser embobiner par cet aventurier sans scrupules.


    • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 15:38

      @Fergus
      J’ai des craintes...


    • baldis30 28 décembre 2018 19:49

      @Fergus
      bonsoir,
       « 

      « Les gilets jaunes bientôt responsables de l’éruption du Vésuve ? »

      Non !  »

       Effectivement ! et les gilets jaunes sont tellement subtils et intelligents qu’ils ont laissé croire qu’ils allaient s’attaquer au Vésuve alors qu’ils ont tout mis en œuvre du côté de l’Etna après avoir excité l’Anak Krakatoa !

       C’est pas ça ....les déboires économiques C’est la faute à Poutine cela fait cinq semaines qu’on vous le répète et vous continuez à y croire ... le mécanisme est pourtant simple à comprendre :

       Poutine met un avion à disposition des gilets jaunes pour aller lancer une bombe A sur l’Anak, pendant ce temps où l’attention mondiale est détournée par un événement à grande attention médiatique un commando de forces spéciales russes installe une charge nucléaire sur l’Etna et l’agence TASS lance des fausses informations sur un éruption du Vésuve !


    • Arogavox Arogavox 28 décembre 2018 10:34

      @l’auteur

      Que les gilets jaunes ne lâchent rien !

       ... et qu’ils continuent, comme vous le faites à argumenter leurs doléances, exigences, et propositions constructives !

       

       Se contenter de refuser de se laisser marcher sur les pieds, cela reste toujours plus honnête, donc plus constructif que le yaqu’à d’une « affaire du siècle » pour le respect des « engagements climatiques ».

        En effet, le gouvernement aura beau jeu d’arguer que c’est à cause du refus de ses taxes que son ’engagement’ est contrarié ...

         
        Donc pas question de mettre la charrue avent les boeufs :

      « Il faut être juste avant d’être généreux, comme on a des chemises avant d’avoir des dentelles » disait Nicolas de Chamfort

       il est certes plus facile d’identifier des injustices que de savoir comment y remédier ?  certes ! mais il n’empêche qu’avant même d’être assurés d’une solution pérenne, il faut d’abord faire cesser ces injustices, pour que des solutions pérennes crédibles puissent être élaborées collectivement dans un climat apaisé plus propice à la réflexion collective !

        


      • Arogavox Arogavox 28 décembre 2018 10:46

        Un débat est une discussion :
        Du latin discussio (« secousse », « ébranlement » (Figuré) « examen attentif ») de discutere (« faire voler en éclats », « briser », « fracasser » (Figuré) « dissiper ») composé de dis- et cudere (« battre au fléau »)

          

          Quelle capacité d’entendement peut bien être suspectée chez celles et ceux qui s’imaginent que ce sont ceux qui doivent être secoués, ceux que l’on veut faire voler en éclats, que l’on veut fracasser et dissiper ... qui peuvent organiser et arbitrer le « grand débat » !!


      • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 10:58

        @Arogavox
        Bonjour Arogavox
        Evasion fiscale : entre 80 et 100 Milliards,environ, donc nous avons les moyens de satisfaire à la fois les revendications des gilets jaunes sans pour autant négliger l’environnement.
        Par exemple, des transports en commun performants dans les zones périurbaines sont de nature à modifier les habitudes de déplacements et par conséquent de peser de manière moins importante dans le budget des particuliers tout en diminuant la pollution.
        Les technos de Bercy ont du mal à réfléchir globalement et ils se disent que des transports en commun supplémentaires ce sont des investissements supplémentaires, donc un coût, et que la diminution des voitures a un impact sur le rendement des taxes.
        Quant à attaquer réellement la fraude fiscale, ils sont également coincés dans leur raisonnement étriqué qui consiste à ne pas faire peur aux riches fraudeurs au cas (improbable) où la théorie du ruissellement se vérifierait.


      • Extra Omnes Extra Omnes 28 décembre 2018 13:12

        @Michel DROUET

        la théorie du ruissellement c’est une fable pour les mougeons. La fraude fiscale est institutionnelle. Elle profite a ceux qui sont au pouvoir et a leurs soutients... lobbies, banques, actionnaires, hauts fonctionnaires, médias bref aux ennemis des Gilets Jaunes


      • Mooney 29 décembre 2018 08:23

        @Extra Omnes

        Le ruissellement existe bien, mais il coule des pauvres vers les riches et pas l’inverse.... 1) Donnez de l’argent à un pauvre et il va consommer pour remplir ses besoins primaires et secondaires —> les possesseurs de moyens de production gagnent de l’argent, les pauvres sont moins pauvres et vivent mueux. 2) Donnez de l’argent à un riche et il va le placer, généralement dans la sphère financière où il ne servira généralement a rien au niveau économique. —> on alimente la spéculation financière mais aussi la fraude fiscale

        Encore un concept totalement dévoyé par les tenants du néolibéralisme.


      • lloreen 28 décembre 2018 12:17

        Les « gilets jaunes » sont tous ceux qui sont dorénavant ouvertement lassés de leur asservissement à une oligarchie internationale pourrie jusqu’à l’os et ce depuis le début du siècle dernier. Ce phénomène s’étend à tous les pays, preuve du malaise mondial.

        https://www.bbc.com/news/av/world-europe-46559203/yellow-vests-is-the-movement-spreading-across-europe

        http://www.spiegel.de/politik/deutschland/muenchen-gelbwesten-protest-in-deutschland-aufruf-der-aufstehen-bewegung-a-1243957.html

        https://www.taiwannews.com.tw/en/news/3601006

        https://www.lci.fr/international/gilets-jaunes-la-belgique-et-la-bulgarie-ont-elles-aussi-leurs-gilets-jaunes-2105106.html

        https://www.ctvnews.ca/video?clipId=1560359

        https://www.index.hr/vijesti/clanak/hrvatski-zuti-prsluci-nije-iskljuceno-da-dodjemo-na-adrese-clanova-vlade/2050226.aspx

        https://www.theguardian.com/world/2018/nov/26/paris-begins-clean-up-after-gilets-jaunes-clash-protest-with-police

        https://www.thenational.ae/world/mena/jordanian-protesters-don-yellow-vests-as-demonstrations-spread-1.802525

        https://www.pakistantoday.com.pk/2018/12/19/govt-employed-engineers-block-the-mall/

        https://www.bbc.com/news/av/world-europe-46559203/yellow-vests-is-the-movement-spreading-across-europe

        https://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/egypt-yellow-vest-sales-paris-protests-tunisia-red-vest-gilets-jaunes-riots-rallies-opposition-a8677771.html

        https://www.jpost.com/Israel-News/Yellow-Vest-protest-reach-Israel-rage-against-high-living-cost-mounts-574274

        https://www.nbcnews.com/news/world/france-s-yellow-jackets-inspire-protesters-iraq-n943996

        https://www.thenational.ae/world/mena/jordanian-protesters-don-yellow-vests-as-demonstrations-spread-1.802525

        https://nltimes.nl/2018/12/10/limited-turnout-yellow-vests-protests-netherlands-three-arrests


        • jef88 jef88 28 décembre 2018 12:17

          Le problème français !

          Nous avons (depuis Giscard) une caste au pouvoir ! ! !

          Lauréats des grandes écoles

          Haute administration

          Rois du CAC40

          Le reste de la population ne compte pas .....

          Bien sur, de temps en temps on sou poudre quelque avantages(?) pour calmer le jeu, mais en permanence on ponctionne le fric des pov’cons .......


          • lloreen 28 décembre 2018 13:30

            @jef88
            Bonjour,
            voici une vidéo de Juan Branco désossant le système et illustrant vos propos mais elle a été censurée...justement parce qu’elle dévoilait tout....
            https://lesmoutonsenrages.fr/2018/12/26/juan-branco-desosse-macron-entretien-la-bas-si-jy-suis/

            Le problème supplémentaire est la mainmise d’un syndicat du crime organisé sur le monde politicien qu’il contrôle par sa compromission dans le crime et l’escroquerie.
            https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=-hMvMWZO7Ok
            https://www.youtube.com/watch?v=13Z3a3Ba5JY
            Gageons qu’elle sera rapidement censurée aussi pour « atteinte au droit d’auteur »...

            Sinon, il y reste encore quelques journaux,, sans doute bientôt censurés aussi pour « atteinte au droit d’auteur »...très préjudiciables à ces « saints » des gouverne-ment(eur)s.
            https://www.ojim.fr/marc-ladreit-de-lacharriere-condamne-pour-emploi-fictif-de-penelope-fillon/
            "

            Marc Ladreit de Lacharrière condamné pour emploi fictif de Pénélope Fillon
            Dans le cadre d’une procédure de plaider-coupable (CRPC) le propriétaire de La Revue des Deux Mondes a été condamné à huit mois avec sursis et 375.000 € d’amende – il avait été mis en examen pour abus de biens sociaux ; la femme de François Fillon avait été employée en 2012-2013 pour rédiger des notes de lecture dont deux seulement avaient été publiées par la revue littéraire et politique La Revue des deux mondes, la danseuse du milliardaire. Une danseuse qui lui coûte cher, en 2017 les dépenses de la société éditrice ont été supérieures aux recettes. Mais l’ami Marc a des poches profondes. Un empire médiatique

            Autour de Fimalac, Marc Ladreit de Lacharrière a constitué un petit empire média centré sur le web (Webedia, Terrafemina, Jeuxvideo.com...) et La Revue des Deux Mondes où Pénelope Fillon émargeait à 3900 € nets mensuels. Le même homme d’affaires a fait en 2013 un prêt de 50.000 € sans intérêts et non déclaré à François Fillon, qui l’a remboursé depuis. Fimalac aurait aussi demandé à trois reprises des missions ponctuelles à François Fillon, facturées quelques dizaines de milliers d’euros. Sa vieille amitié avec François Fillon n’a pas résisté à la menace de prison ferme qui aurait pu peser sur lui s’il n’avait eu recours à la procédure de plaider-coupable. Sa condamnation ne sera pas inscrite à son casier judiciaire.

            Un petit Soros à la française

            Se considérant comme un des fondateurs de SOS Racisme, il est également un des financiers de la Fondation contre l’exclusion (de Martine Aubry) et un de ceux qui ont financé le Bondy Blog (alliance du grand capital, de la presse bien pensante et d’un bout de banlieue), machine de guerre médiatique pour la promotion des « diversités ». Précisons que Marc n’est pas égoïste : les hommes blancs de plus de cinquante ans dont il est un digne représentant n’appartiennent à aucune diversité présente et encore moins à venir."

            Dont le fils (Jérémie Ladreit de Lacharrière, fils de Marc Ladreit de Lacharrière) a été mis en cause dans une sordide affaire de pédopornographie.

            https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=jPsxO_1SEnM

            https://pedopolis.com/category/les-personnes/jeremie-ladreit-de-lacharriere/

            Du « beau monde » se bouscule dans les allées du pouvoir et il est grand temps que le ménage s’y fasse avec le concours du peuple français.


          • lloreen 28 décembre 2018 12:20

            Les premiers « gilets » furent les islandais qui déclenchèrent leur révolution pacifique en 2009 dans le fracas assourdissant des médias qui sont précisément la propriété de cette oligarchie qui pourrit tout ce qu’elle touche, et plus particulièrement la vie des 99%.

            Au cas où vous n’en auriez pas entendu parler, voici ce qu’ont fait les islandais lors de leur révolution pacifique de 2009.

            http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

            http://www.wikistrike.com/article-islande-93-du-peuple-impose-le-non-remboursement-des-banques-91079551.html

            http://www.wikistrike.com/article-silence-radio-sur-l-islande-103272392.html

            http://www.wikistrike.com/2015/07/l-idee-choc-etudiee-en-islande-et-si-on-retirait-aux-banques-la-capacite-de-creer-de-la-monnaie.html

            Pour rappel : Depuis le 18 juin 2015 il existe un conseil national de transition en France, créé par un collectif de citoyen, lequel a rédigé un programme et une « Cour Suprême ».

            https://www.conseilnational.fr/historique/

            https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

            Un point commun relie l’Islande à la France : le silence radio sur les mesures essentielles.

            https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

            Par Conseil National de Transition

            Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

            MANDAT D’ARRÊT

            Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

            La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

            - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

            - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

            - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

            Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

            Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

            Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

            Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.




            • Fergus Fergus 28 décembre 2018 13:19

              Bonjour, lloreen

              Encore une fois, ce qu’ont pu faire les Islandais  pour lesquels j’ai beaucoup de sympathie est lié à leur poids dérisoire dans le concert économique européen, et a fortiori mondial. Rappelons que l’Islande ne compte que 350 000 habitants (la population de Nantes) et que son PNB est le... 151e mondial, à égalité avec celui de la Somalie ! 

              Croyez-vous sérieusement qu’il soit possible à des nations qui sont dans le top 10 des pays les plus puissants au plan économique de se démarquer des règles communes imposées par le FMI ?

              Vous oubliez en outre que l’Islande est presque totalement dépendante de la Norvège, l’une des deux nations européennes les plus riches par habitant


            • lloreen 28 décembre 2018 13:48

              @Fergus

              Au delà de l’endroit, il s’agit d’une QUESTION DE PRINCIPE.
              Sans compter que si 350000 habitants sont capable de virer un gouvernement on imagine ce que peuvent faire 60 millions...et plus.
              Le ménage se fait partout...à commencer par les Etats-Unis où ils sont plus de 300 millions...avec les mesures qui conduisent le président Trump a « assécher le marécage », autrement dit cet état profond criminel qui a étendu ses ramifications sur la planète entière et à la tête duquel se trouvent quelques familles de prédateurs qui pillent et massacrent depuis des siècles.

              Le président Poutine lui aussi a fichu la banque Rothschild hors de la fédération russe, suivi de la Hongrie...et sans doute d’autres aussi bientôt.
              https://www.youtube.com/watch?v=Ss9MFcAT5V8

              Après le Canada où un collectif a fait annuler la loi Rothschild de 1973 pour incons titutionnalité.
              http://rustyjames.canalblog.com/archives/2015/03/04/31645098.html

              Or le Canada a davantage que 350000 habitants aussi..., ainsi que la fédération russe et la Hongrie...Et ce n’est pas la censure qui empêchera la prise de conscience qui est dorénavant en mesure d’une transition impérative pour renvoyer ces criminels à la place qui leur échoit..


            • lloreen 28 décembre 2018 13:53

              @Fergus
              "Croyez-vous sérieusement qu’il soit possible à des nations qui sont dans le top 10 des pays les plus puissants au plan économique de se démarquer des règles communes imposées par le FMI ?

              « 

              Ils sont puissants grâce à la prédation puisque que l’avez précisément relevé, ils »imposent".
              Donc il est urgent de rétablir l’état de droit pour commencer par là où ça commencera dont il s’est avéré que c’était précisément l’Islande.


            • baldis30 28 décembre 2018 19:54

              @Fergus

              rebonsoir
               « son PNB est le... 151e mondial, à égalité avec celui de la Somalie !  »
               Oh là ... Olla si j’ose dire ... oulalalalal
               ET SON NIVEAU INTELLECTUEL OU EST-IL ?
              Parce c’est cela qui compte ! pas autre chose !


            • lloreen 28 décembre 2018 12:22

              Depuis le 18 juin 2015 il existe un conseil national de transition en France, créé par un collectif de français pour instaurer en France une transition vitale pour le pays.

              https://www.conseilnational.fr/historique/

              https://www.conseilnational.fr/historique/


              • Antoine 28 décembre 2018 13:11

                L’auteur, il faudrait peut-être vous cultiver : l’Isf a fait perdre des milliards au pays et pour le comprendre encore faut-il savoir déceler l’invisible derrière le visible, seul perçu au bar du café du commerce...


                • Fergus Fergus 28 décembre 2018 13:22

                  Bonjour, Antoine

                  « l’Isf a fait perdre des milliards au pays »

                  Cela, c’est ce qu’affirment les économistes libéraux qui sont cul et chemise avec les oligarques. Les autres  ceux qui n’ont pas d’intérêts personnels à flatter les puissants et les plus fortunés affirment le contraire ! 


                • Antoine 28 décembre 2018 13:46

                  @Fergus
                  Merci de confirmer que l’art de déceler l’invisible n’est pas à la portée de tout le monde ! Quand vous aurez du temps, allez déjà faire un tour du côté de la frontière belge, il y a du visible à la portée d’un gilet jaune...Quand la pseudo ministre Schiappa a évoqué un éventuel retour à l’Isf, les taux d’emprunt du pays ont amorcé une petite grimpette. Le nombre d’effets pervers de cette bêtise, tellement de chez nous que nous sommes les seuls à le détenir, est immense, Mais, en bon franchouillard qui n’est pas concerné par cet impôt mais le voisin, vous l’adorez !


                • Xenozoid 28 décembre 2018 13:55

                  @Antoine

                  les taux d’emprunt du pays ont amorcé une petite grimpette

                  et ? que conclu tu a part les impôts ? que le marché est un dieu a qui il faut (toujours) faire plaisir ?


                • machin 28 décembre 2018 14:25

                  @Fergus

                  Marionnettiste vous en faites trop.
                  On vois les ficelles et la mains qui les tient.
                  votre guignol n’est plus crédible...

                  -


                • Antoine 28 décembre 2018 14:33

                  @Xenozoid
                  Je vois que le marché n’est pas votre dieu, et encore moins l’orthographe !


                • Xenozoid 28 décembre 2018 14:34

                  @Antoine

                  c’est trop facile


                • Antoine 28 décembre 2018 15:03

                  @Xenozoid
                  Facile pour l’orthographe, alors pour le reste...


                • Xenozoid 28 décembre 2018 15:04

                  @Antoine

                  comme les impots ,quoi


                • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 15:41

                  @Antoine
                  Discours habituel. C’est comme le CICE qui va créer des emplois : à mourir de rire !


                • Aristide Aristide 28 décembre 2018 20:45

                  @Michel DROUET

                  Il me semble assez ... prudent de ne rien affirmer d’aussi abrupt. A mon sens, il n’existe que peu de décision qui n’ait que des résultats négatifs ou positifs. Cela a le grand interet de simplifier la discussion, les pros et les contres, mais bon, peut être faudrait-il aller au delà ...

                  Peut être faut il essayer d’analyser plus en détail les arguments des uns et des autres. Si on ne peut douter de l’avantage réel et immédiat en terme de baisse d’impôt ou de baisse de charges de telles mesures, il est plus difficile d’évaluer les conséquences économiques de ces mêmes décisions sur le moyen et long terme. C’est sur que l’on peut aussi mettre en exergue que les mesures qui touchent les français sont tout aussi immédiate mais dans le sens contraire.

                  On peut effectivement remettre en doute l’efficacité de telles mesures, mais il me semble qu’il serait honnête de ne pas le faire sous la forme d’un postulat. C’est d’ailleurs en arguant par ce même principe que les tenants de ces mesures décrètent du contraire et de leur efficacité sans en démontrer le début du commencement.

                  Je sais que sur les forums, l’eau tiède est souvent perçue comme un manque de conviction ou pire comme une manière assez hypocrite de défendre de telles mesures. Cette petite intervention n’avait que pour objet de relativiser tous ces jugements définitifs qui dominent notre vie politique.


                • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 21:17

                  @Aristide
                  C’est le dogme qui sous tend la décision qui est importante et il me semble que depuis quelques décennies le pays est soumis à ce dogme de la libéralisation de la dérèglementation, de la course au fric et de la mondialisation heureuse. 
                  S’agissant des baisses de charges pour les entreprises nous sommes capables aujourd’hui après 4 ou 5 ans de CICE de dire que cela ne provoque pas d’augmentation d’emploi et de baisse de la courbe du chômage.
                  S’agissant des mesures en faveur du pouvoir d’achat, je vous renvoie à la note de l’INSEE qui a été censurée par Bercy en début d’année.
                  Je ne suis donc pas dans le postulat, ni dans l’a priori, juste dans le constat.
                  J’aurais préféré que les mesures économiques prises par ce gouvernement et les précédents fonctionnent, mais ce n’est pas le cas et le mouvement des gilets jaunes, si disparate soit-il est le révélateur d’un malaise profond.


                • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2018 19:19

                  @Antoine
                  «  l’Isf a fait perdre des milliards au pays »
                  Ça tous les médias et leurs experts nous l’on affirmer.
                  Sans jamais rien prouver ni sourcer.

                  Mais pire les mêmes experts devraient nous expliquer ou sont les milliards « retrouvés » grâce à la fin de l’ISF.
                  A priori personne n’en à vu la moindre trace....

                  Pour paraphraser Audiard « c’est comme la Sainte Vierge. Si elle n’apparaît pas de temps en temps, le doute s’installe  »


                • Aristide Aristide 30 décembre 2018 10:54

                  @Michel DROUET

                  Je ne suis donc pas dans le postulat, ni dans l’a priori, juste dans le constat.

                  Comment peut-on etre aussi affirmatif. Qui peut savoir ce qui serait advenu si le CICE n’avait pas été mis en oeuvre.

                  Je ne défends pas le CICE, je ne me sens pas la compétence économique suffisante pour savoir en juger, un dispositif surement incomplet car non soumis à la réalisation d’objectifs sur l’emploi, etc ...

                  Mais bon, apparemment il existe ici et là des spécialistes en économie qui savent, décrètent, constatent ...


                • Michel DROUET Michel DROUET 30 décembre 2018 12:41

                  @Aristide
                  Je ne suis pas spécialiste, mais je m’informe. On voit ce qu’il advient quand on laisse faire les « spécialistes de l’économie » notamment en matière de prévision des crises (2008 par exemple). Sur le CICE chaque emploi créé (ou "sauvegardés !) revient à environ 250 000 euros. Ce n’est pas moi qui le dit mais des études parues dans la presse (et disponibles sur le net si vous voulez creuser). Il suffit de se donner la peine de lire. Une belle réussite du CICE en effet...
                  C’est ma curiosité qui me permet de débattre, sans être spécialiste...


                • Antoine 2 janvier 2019 22:30

                  @Michel DROUET
                  Normal, comme tant d’autres, vous ne regardez que le doigt !


                • lloreen 28 décembre 2018 13:53

                  Transition – Programme

                  Puisqu’il ne s’agit pas d’un gouvernement, mais d’une transition, toutes les modalités de celle-ci doivent être connues à l’avance :

                  – Qui en seront les acteurs ?

                  – A quels changements immédiats faut-il s’attendre ?

                  – Quel sera le gouvernement après cette transition ?

                  Les pages suivantes offrent ces réponses, toutes placées sous le signe d’une philosophie contraire à celle des politiciens :

                  Rendre impossible toute forme de corruption

                  Toutes les actions doivent être concentrées sur le « Bien Commun ».

                  L’ensemble du peuple reste toujours le principal décisionnaire.

                   

                  Comme indiqué, avec tous les détails sur ce site, les acteurs seront tous de simples citoyens, en nombre suffisant pour constituer une vraie représentation du peuple français. Ils seront organisés pour être plus efficaces que des politiciens dont le seul mérite est d’être bien nés, ou d’appartenir aux amis de la franc-maçonnerie.

                  Les politiciens sont actuellement plus de 4.000 pour gérer le pays. 2.000 seraient largement suffisants comme l’indiquent les comparaisons avec d’autres pays, souvent plus peuplés. C’est donc environ 2.000 citoyens qui les remplaceront.

                  Parmi eux, plus de 300 sont déjà les principaux acteurs du Conseil National et sont donc particulièrement informés de la situation réelle de la France, et c’est là le plus important aujourd’hui : quelles que soient les compétences d’une personne, si elle ne dispose pas d’informations sûres et avérées, comment pourrait-elle élaborer une juste réflexion et prendre de justes décisions ?

                  Ensuite, environ quatre cents experts seront invités selon leurs compétences. Ces experts sont désignés et choisis par les citoyens (liste en cours, non exhaustive, disponible sur le site).

                  Enfin, 1.300 citoyens tirés au sort viendront compléter ce Conseil (ou moins si de nouveaux membres viennent s’y joindre avant sa mise en place).

                  Le rôle présidentiel (relations internationales, armée et diplomatie) sera assuré par un Conseil de sages d’environ 16 personnes : 8 provenant de l’ensemble du Conseil et choisies par celui-ci et 8 provenant d’institutions fournissant chacune le représentant qu’elle aura choisi : armée, police, justice, douanes, diplomatie, santé, éducation nationale, médias.

                  A ce stade, il est important de rappeler que ce Conseil n’est pas un gouvernement mais une solution pour permettre à l’ensemble du peuple de décider du mode de gestion du pays, sans passer par les violences et le chaos qu’entraînerait une révolution.

                  Mode de fonctionnement

                  Plutôt qu’un « ministre » dont parfois l’incompétence est criante et qui n’a pour seul mérite que d’appartenir aux amis de la franc-maçonnerie, ce seront des commissions qui gèreront les institutions.

                  Ainsi, par exemple concernant la Santé, une commission sera composée des divers experts concernés (médecins, chirurgiens, infirmiers, biologistes, biochimistes, agriculteurs, gérants d’hôpital, fonctionnaires de la sécurité sociale, dirigeants d’assurance, dirigeants de laboratoire, etc… admettons une vingtaine de personnes, auxquelles s’ajouteront une dizaine de membres du Conseil Général, ainsi qu’une dizaine de volontaires tirés au sort parmi les citoyens.

                  Toutes les institutions seront dirigées par des commissions composées sur ce schéma, rendant impossible toute forme de corruption, et garantissant l’intérêt des Français en priorité. Des commissions de coordinateurs feront les liaisons entre les diverses commissions.

                  S’il est besoin de voter une loi, cela se fera automatiquement après débat télévisé et référendum (les moyens techniques actuels permettant de gérer cela avec facilité).

                  Le but est que cette transition dure le moins longtemps possible et soit remplacée par le mode de gouvernement que le peuple aura décidé de mettre en place. Une structure complète pour élaborer une nouvelle constitution sera créée à cet effet.

                  PROGRAMME PRÉVU

                  Que faut-il pour que l’ensemble d’une population puisse, dans de bonnes conditions, créer une nouvelle forme de gouvernance ?

                  1) De véritables informations générales (indispensables)

                  2) Connaître la réalité de la situation actuelle (audit)

                  3) Vivre sereinement sans préoccupation économique

                  4) Jouir d’une période de calme social

                  5) Disposer d’une structure permettant à chacun de s’exprimer, de débattre et de participer à l’élaboration du nouveau système qui sera mis en place.

                  Véritables informations générales

                  Pour que le peuple de France dispose de véritables informations impartiales et que rien ne lui soit caché, il faut retirer le contrôle actuellement exercé sur tous les médias (8 milliardaires liés à la haute franc-maçonnerie se partagent l’ensemble des médias français, leur intérêt est donc de suivre les directives du club Bilderberg* pour faire élire l’un ou l’autre, susciter des haines ou orienter la pensée publique, etc., la manipulation de l’opinion publique étant leur objectif constant).

                  Par l’abolition de la République, la franc-maçonnerie* perd son pouvoir de contrôle absolu. Il ne reste qu’à nationaliser l’une des principales chaînes de TV et d’en remettre la gestion à une commission citoyenne. Cette nationalisation devra être effective dès les jours suivants l’entrée en fonction du CNTF. La réalité physique sera assurée par les forces de l’ordre, la paperasserie suivra à son rythme.


                  • lloreen 28 décembre 2018 13:54

                    Connaître la réalité de la situation actuelle

                    Hormis les grosses escroqueries nationales des banques, laboratoires pharmaceutiques et multinationales dont sont complices la plupart des politiciens, la franc-maçonnerie a peu à peu mis en place un système de pillage permanent du pays afin d’enrichir et fidéliser ses membres.

                    En dehors de ce qui est visible par tous et constaté par de nombreux investigateurs, tels que les ronds-points abusifs, les déviations et tracés de routes « étranges », les dos-d’âne, ponts et tunnels inutiles, transmissions aux sociétés privées de services publics, organismes fictifs, etc., il existe une autre forme plus discrète de pillage : les associations et organismes parapublics.

                    Par leurs lois, les politiciens sont seuls décideurs de l’emploi des fonds publics… Et donc des subventions ! Ainsi sur tout le territoire français, ce sont des dizaines de milliers d’associations « à but non lucratif » qui reçoivent des fonds importants. Certaines servent directement un parti politique ou un autre, mais le plus grand nombre ne sert qu’à collecter abusivement l’argent du contribuable. Ce montage est le cadeau fait, le plus souvent, à la petite franc-maçonnerie pour permettre à chaque élu de créer une association sous un prête-nom (membre de la famille, ami, complice de la loge…) à laquelle il attribuera des fonds, en la reconnaissant « d’utilité publique » par exemple.

                    Si l’on considère aussi tous les organismes officiels qui offrent des emplois fictifs, tous les fonctionnaires payés mais sans emploi (préfets), et la gabegie généralisée de certaines institutions, ceux qui ont tenté de chiffrer ces escroqueries et gaspillages sont rapidement parvenus à plusieurs milliards d’euros chaque année.

                    Afin que le citoyen français sache ce qu’il en est réellement, il faut réaliser un audit complet de toutes les institutions nationales et de tous les organismes profiteurs. Cet audit, aussi physique que comptable, nécessitera des centaines de milliers d’individus sans compétences particulières.

                    De petits groupes associant juges, forces de l’ordre et simples citoyens devront agir sur tout le territoire pour qu’on y voie enfin clair et que cessent la gabegie administrative et ces arnaques.

                    Vivre sereinement sans préoccupation économique

                    Dans les ouvrages « Démosophie » et « Rendez-vous » est expliquée en détail la nécessité d’établir un système de « Ressource universelle ». De nombreux philosophes, mais aussi des économistes, financiers, penseurs…ont confirmé l’obligation pour la société humaine de s’adapter aux avancées technologiques en créant une ressource universelle garantissant à chacun le minimum nécessaire à une vie décente, quelle que soit sa situation professionnelle.

                    L’évidence absolue est qu’à partir du moment où l’on peut remplacer l’homme par une machine, cela permet à l’homme de se libérer d’un travail contraignant, mais à condition, et seulement à condition, qu’il en perçoive toujours les bénéfices !

                    En niant cette évidence, ceux qui manipulent cette main-d’œuvre ont encaissé le salaire de ceux que la machine a remplacés, et les dirigeants nationaux ont tout fait pour favoriser cette situation, créant au cours des dernières décennies des écarts sociaux sans précédent historique, écarts qui font disparaître la classe moyenne, augmentent la précarité et privilégient une classe de plus en plus réduite d’individus qui accumulent des richesses qu’ils ne seront pas en mesure d’épuiser de leur vivant. Une négation totale de la logique !

                    S’il est juste que chacun soit récompensé socialement selon ses capacités, ses efforts, ses idées ou ses ambitions, en revanche, que des milliers subissent les souffrances de la pauvreté pour le bénéfice d’un seul est inacceptable. Qu’on en soit arrivé à ce que 1 % de la planète possède autant que les 99 % restants est tout simplement absurde !

                    Pour revenir progressivement à une situation plus normale, il faut rétablir la classe moyenne, permettre d’entreprendre, d’innover, et de répondre aux exigences de la planète concernant notre population, les matières premières et nos déchets. Et rien de bien ne se fera sans définir d’abord une véritable éthique.

                    Le point de départ est donc l’établissement de cette ressource universelle que les économistes calculent actuellement entre 2 et 3.000 euros par personne pour la France. Par mesure de sécurité, ce Conseil limitera cette ressource à 1.500 euros mensuels pour commencer.

                    Cette somme, attribuée à chaque Français en activité ou non, pourra être financée par divers moyens, comme la taxation électronique sur toutes les transactions bancaires ou la TVA flexible*, mais il faut être bien conscient que cette somme est déjà disponible : elle est bien inférieure à ce que nous coûtent les escroqueries des politiciens. Par ailleurs, ceux-ci dépensent plus pour maintenir le chômage et la précarité sociale qui leur permet de garder sous pression le peuple ! La seule disparition de la CAF, de Pôle emploi, et de toutes les caisses et organismes gravitant autour de ces derniers, suffirait à financer cette Ressource en permettant à tous les Français de disposer d’une sécurité sociale à 100 % sans condition !

                    En dehors du fait que cette mesure relancera immédiatement l’économie et permettra `la France de se relever, une autre conséquence plus inattendue est à prévoir : cette mesure revalorisera le travail ! En effet, le travail déplaisant, c’est celui qui est accompli par force, par obligation de survie économique, et c’est aujourd’hui 90 % de la population qui est soumise à ce régime. Cette « ressource universelle » changera toutes les données et permettra à chacun de gérer sa vie professionnelle selon ses goûts, aptitudes ou opportunités.

                    Bien entendu, pour disposer de l’indépendance nécessaire à cette mise en place, le pays doit retrouver son droit à la création monétaire. Là encore, la nationalisation des principales banques est indispensable et doit être concrète dès la mise en place de ce Conseil. C’est pourquoi toutes les forces de l’ordre françaises doivent participer à ce sauvetage de notre pays en assurant la sécurité de ceux qui seront chargés des réalisations nécessaires.

                    Enfin, le système de la TVA flexible ajouté à cette Ressource universelle, permettra de gérer en temps réel l’ensemble des finances de l’Etat tout en faisant disparaître la plupart des impôts et taxes actuels.

                    Jouir d’une période de calme social

                    Pour que les Français puissent prendre le temps de la réflexion, de se documenter sérieusement, de participer à des débats et rédiger un nouveau mode de gestion du pays, il leur faut retrouver leur sérénité. Comment réfléchir et avancer lorsqu’on est sous pression constante ? Je pars visiter de la famille mais mon appartement ne sera-t-il pas cambriolé durant mon absence ? J’emmène mes enfants à l’école, seront-ils bien traités ? Je ne veux pas les faire vacciner, comment les inscrire à la crèche ? Je veux les faire vacciner, quels effets secondaires vont-ils subir ? Je rentre tard par les transports en commun, ne va-t-il rien m’arriver ? Pôle emploi (ou la CAF) a encore exigé de moi de nouveaux documents, est-ce un prétexte pour retarder ou annuler mes prestations de survie ? Etc. etc.

                    Fins de mois difficiles, inquiétudes pour ses proches, pour ses biens, pour ses droits, tracasseries administratives… la liste est longue des soucis permanents et des raisons de s’inquiéter ! La pression des pouvoirs publics est constante, renforcée par celle d’une délinquance qui ne cesse d’augmenter et de s’aggraver ! Dès la mise en place du Conseil de Transition et de la Ressource universelle, tout cela disparaît :

                    Le CNTF se compose de simples citoyens qui connaissent ces tracasseries permanentes et n’ont aucun intérêt à les maintenir car ils n’en tirent aucun profit, contrairement aux politiciens.

                    La pauvreté étant à l’origine de 99 % de la délinquance, qui va risquer de perdre sa ressource universelle de 1.500 euros mensuels pour un profit minime ?


                    • lloreen 28 décembre 2018 13:55

                      Disposer d’une structure

                      Pour mener à bien sa tâche, ce Conseil aura dû nationaliser des banques et recréer une monnaie française, nationaliser une chaîne de TV, abolir la république et les partis politiques et lancer un audit profond de l’Etat.

                      Ce travail titanesque exige aussi une position officielle déclarée au monde : afin de laisser les citoyens décider eux-mêmes, ce Conseil déclarera simplement « la suspension » de tous les accords pris par les félons ayant trahi la France, accords automatiquement illégaux puisque pris par des autorités non légitimes ; suspension vis-à-vis de l’Europe, de l’Euro, de l’OTAN… jusqu’à ce que les Français aient décidé par eux-mêmes.

                      Pour cela, il faut que tous les citoyens de France disposent d’une structure et d’une organisation pour établir les nouvelles règles qui régiront la société. Et il faut que toutes les forces armées garantissent et protègent ce droit des citoyens.

                      Si l’organisation pour les jeunes est facile grâce au cadre scolaire ou universitaire, pour les autres ce sera aussi simple : partout en France il existe de multiples salles de Mairie qu’il est facile de mettre à la disposition des citoyens une fois par semaine pour que tous ceux qui veulent participer à l’élaboration d’une nouvelle constitution puissent s’y réunir et débattre.

                      Lorsque tout un peuple se met tranquillement à réfléchir sur la meilleure façon de vivre ensemble, tout devient aussi facile que logique  : justice, forces armées, santé, instruction publique, etc. TOUT découlera naturellement de la volonté de tous.

                      Il ne viendrait à personne l’idée de créer des lois avant de déterminer l’éthique qui déterminera les lois ! Aussi, est-ce en repartant de la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » que s’élaboreront d’abord des « droits humains naturels » à partir desquels cette déclaration sera actualisée et servira à élaborer une constitution ; les moyens techniques actuels permettant qu’une idée émise durant une réunion à Perpignan soit transmise aussitôt à Lille, l’organisation ne sera qu’un jeu pour les informaticiens qui s’en chargeront.

                      Ainsi, la structure nationale pour construire une nouvelle société n’écartera personne, tout le monde pourra participer à la construction de cette nouvelle société, et le meilleur jaillira de partout !

                      Le CNTF n’aura pas à intervenir autrement qu’en facilitant la mise à disposition des locaux et en mettant en place la structure informatique permettant à tous les citoyens d’œuvrer en commun.

                       

                      IMAGINEZ

                      – Qu’à partir du mois prochain chaque personne recevra 1.500 euros tous les mois au titre de Ressource universelle, sans condition. Cela fera disparaître chômage et précarité, mais aussi toute la petite délinquance, et relancera rapidement l’économie du pays : en peu de temps de multiples entreprises fleuriront, créant de l’emploi, et permettant à la France de se remettre à produire, à exporter.

                      – Que TOUS les politiciens, députés, sénateurs, ministres, etc. soient suspendus de toute fonction et ne bénéficient plus des privilèges exorbitants qui sont les leurs aujourd’hui.

                      – Que tous les partis politiques disparaissent et laissent place à une seule gouvernance : celle de tous les citoyens de France.

                      – Que les troupes de l’armée française, d’Irak, d’Afghanistan, de Syrie, d’Afrique, d’Ukraine, etc. soient rappelées au service de la France et qu’elles participent à sécuriser tout le pays par la gestion des douanes et de l’immigration.

                      – Qu’une chaîne de TV offre des informations sûres à 100 % garanties par des journalistes libres et des commissions citoyennes de contrôle et que des mesures soient prises pour permettre au public la vérité sur toutes les affaires enterrées (Coluche, Boulin, Bérégovoy, etc.).

                      – Que toutes les affaires financières des 40 dernières années, comme celles sur les vaccins et médicaments, soient mises au jour, sans que plus aucune ingérence ne soit possible.

                      – Qu’une TVA flexible puisse faire baisser le prix des aliments naturels et augmenter ceux des aliments nocifs, baisser le prix des boissons en bouteilles de verre et augmenter celui de celles en plastique, commençant ainsi à nettoyer notre planète de ces déchets pétroliers et autres.

                      – Que les OGM soient obligatoirement étiquetés, interdits de culture et fortement taxés à l’importation (règles de la TVA flexible).

                      – Que nos frontières ne laissent plus entrer les terroristes.

                      – Que plus aucune loi ne soit promulguée sans avoir fait l’objet  d’une concertation de tous les citoyens et adoptée à une grande majorité par ceux-ci.

                      – Que tous les brevets délibérément mis en sommeil soient exploités et qu’ainsi, les sources d’énergie puissent devenir aussi propres que peu coûteuses.

                      – Qu’une vraie justice soit enfin établie.

                      – Que l’enfance soit sacrée, parfaitement protégée et reçoive une Instruction publique dont le rôle prioritaire serait de permettre l’épanouissement de chacun et un vécu heureux de cette période scolaire.

                      – Etc. etc. etc.

                      En résumé, rétablir le bon sens, la logique, la compétence pour restituer leur sens aux mots liberté, égalité, fraternité, rendra à chacun la fierté d’être Français(e) et donc précurseur d’une nouvelle société humaine que tous les autres peuples voudront adopter comme ils l’avaient fait lors de la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » créée par nos aïeux.

                       

                      Un rêve ? Une imagination débordante ? Une utopie ?

                      Comme ces pages viennent de le démontrer, cela devrait déjà être notre quotidien ! C’est la réalité de notre pays, une réalité dont nous sommes privés parce quelques-uns s’accaparent tout et n’œuvrent que pour le profit d’entités étrangères.

                      Plus encore qu’une réalité à portée de main : c’est une absolue nécessité pour la civilisation humaine car la voie actuelle menée par des politiciens dépassés et manifestement incompétents, simples marionnettes d’un programme, conduit inexorablement à une guerre mondiale qui risque fort d’être la dernière.

                      Que notre peuple commence, et tous les peuples du monde suivront ! Alors les budgets concerneront plus le bien-être des populations que les bénéfices des fabricants d’armes !

                      Le programme décrit ici n’est pas une promesse en échange d’un vote ! C’est le résultat du travail de plusieurs années d’économistes, de philosophes, de juristes et de nombreux citoyens ayant découvert les vérités cachées de notre monde.

                      Il n’y a pas de vote car s’il y a un candidat, ce n’est que pour mettre en place ce programme. Ce candidat ne sera pas un « président » mais l’un des multiples acteurs de ce programme dont les vrais dirigeants seront une fois pour toutes « le peuple de France », véritable Souverain chez lui !

                      L’engagement de ces centaines de citoyens ayant travaillé à l’élaboration de ce programme est simple : suivre rigoureusement celui-ci, et cela suffit :

                      • Aucune corruption possible !
                      • Un peuple définitivement Souverain !
                      • Des lois exclusivement votées par le peuple !
                      • Des forces de l’ordre au service du peuple, instituées pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée (article 12 de la DDHC) !
                      • Des opposants politiques qui n’ont pas besoin de « partis » et ne peuvent s’en enrichir, puisqu’ils pourront participer au même titre que tous aux décisions concernant notre pays !
                      • Et finalement, un nouveau système de gestion de la France se mettra en place qui sera celui décidé par l’ensemble de la population.

                      Tout est prêt : les centaines d’acteurs de ce Conseil sont prêts à tout moment à assumer leurs fonctions et donc ce programme.

                      La condition de sa réussite est de parvenir à convaincre les forces de l’ordre à revenir dans le cadre légal en abandonnant son allégeance à la mafia ayant usurpé le pouvoir. Pour cela un ordre d’arrestation a été émis le 10 juin 2016, en lecture publique par ce Conseil ; dès son exécution ce Conseil pourra prendre ses fonctions et une ère nouvelle s’ouvrira pour tous, voilà le résultat qu’offre ce référendum !


                      • lloreen 28 décembre 2018 13:55

                        UN MOMENT UNIQUE DANS UNE VIE

                        Bien sûr, il est plus facile d’être soumis, de laisser d’autres décider de notre vie, de notre avenir et de celui de nos proches, mais si l’avenir qu’ils nous offrent ne nous promet que des souffrances, n’est-il pas temps de prendre nous-mêmes celui-ci en mains ?

                        Devons-nous décider tous ensemble de nos règles de vie communes (CNTF), ou devons-nous choisir une personne et lui donner le pouvoir d’être seul à décider pour tous (République) ?

                        Alors que plusieurs affrontements ont commencé en mer de Chine et que les Américains amassent les troupes de l’OTAN pour encercler la Russie, devons-nous passivement accepter la guerre vers laquelle nous conduisent nos politiciens ?

                        Alors qu’une immigration est orchestrée pour conduire les pays d’Europe à des guerres civiles que chacun sent déjà proches, devons-nous subir les conséquences des erreurs de nos politiciens ?

                        Alors qu’une tendance générale à l’abêtissement de nos enfants s’effectue au travers de l’Education nationale, devons-nous nous résigner à les condamner à une vie sociale inférieure à leurs véritables capacités ?

                        Alors que l’ONU vient de préparer le texte légalisant la pédophilie, texte qui sera bientôt en vigueur dans notre pays, devons-nous renoncer à toutes les valeurs morales et éthiques que des générations nous ont transmises ?

                        La liste serait longue…. Mais se résume concrètement en peu de mots :

                        Acceptons-nous de confier notre sort à des gens qui ont démontré suivre un plan global de mondialisation détruisant nos Valeurs, nos Droits, notre Nation ?

                        Si nous conservons la République, donc les politiciens et la corruption, ils suivront ce programme jusqu’au bout car c’est leur intérêt personnel : ils tirent leur richesse de notre pauvreté, leurs privilèges de notre oubli des lois, leur Pouvoir de notre renoncement à nos Droits…

                        Mais si nous relevons la tête et prenons en mains la gestion de notre pays, alors nous créerons nous-mêmes le futur, et de nombreux autres peuples nous suivront rapidement, changeant les données de l’échiquier mondial et remettant en question les principes des guerres, du surarmement, de l’exploitation de la planète et de ses habitants !

                        Voilà ce qu’offre à chacun ce Conseil National de Transition :

                        Le Pouvoir d’un peuple de décider lui-même de son mode de gouvernance dans les meilleures conditions : redressement immédiat de l’économie et conséquemment baisse notable de la délinquance, droit à l’information vraie pour tous, réhabilitation des valeurs de la France et protection de son patrimoine, restauration de la justice et de l’éthique.

                        VOUS !

                        Allez-vous faire semblant d’ignorer ce qui se passe ?

                        Tirez-vous profit de la corruption des politiciens et souhaitez-vous maintenir leur système ?

                        Voulez-vous ne jamais choisir et laissez les autres décider de votre avenir et de celui de vos proches, vous rangeant seulement au dernier moment du côté le plus fort ?

                        Malgré toutes les évidences, vous pensez encore que l’un des candidats pourrait être honnête dans ses promesses ? (Si un politicien est intègre, il a déjà rejoint ce Conseil).

                        OU

                        Allez-vous agir pour la réhabilitation de l’Humain et de ses Droits en participant à ce référendum, rejoignant ainsi ces citoyens français qui ont décidé de devenir responsables de leur destin et de rétablir les Droits de l’Homme bafoués ?


                        • lloreen 28 décembre 2018 14:02

                          Evidemment, pour comprendre que l’argent -à part sous forme de minerai- n’existe pas est qu’il a fallu toute la malfaisance d’une clique criminelle pour inventer une dette qui n’ a pas lieu d’être il faut arrêter de contempler les courbes de croissances des magazines et d’écouter les inepties propagées par des « experts, conseillers » et autres menteurs associés qui répètent comme des perroquets la doxa des escrocs qui les soudoient et leur offrent une place sur des perchoirs d’où ils anônnent au pire des prompteurs et au mieux, répètent par coeur leurs discours convenus.


                          • pipiou 28 décembre 2018 14:55

                            Article caricatural : qui a dit que les GJ étaient responsables de tous les maux économiques ?

                            Par contre l’impact économique des GJ est incontestable : petits commerçants à la limité de la faillite, blocages conséquents des transports et des centre commerciaux, sans parler des impacts sur le tourisme.

                            D’ailleurs les GJ annonçaient clairement leur tactique : bloquer l’économie pour se faire entendre.

                            Donc oui les GJ ont maltraité l’économie, c’est indiscutable, tous comme les 10 morts sont indiscutables : ce n’est pas le vésuve qui les a tués !

                            Mentir sur les GJ n’est pas une bonne idée.


                            • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 15:45

                              @pipiou
                              Et les mesures prises par Macron sont les meilleures du monde... La preuve : l’économie était en berne avant les gilets jaunes et l’inflation n’a jamais été aussi élevée et le ruissellement suite à la suppression de l’ISF est considérable.
                              Mentir sur Macron n’est pas une bonne idée.


                            • zygzornifle zygzornifle 28 décembre 2018 15:26

                              Le réchauffement climatique d’après Deux Rougie l’écolo bobo macrono blaireau est du aux palettes de brulées sur les rond points ....


                              • keiser keiser 28 décembre 2018 15:53

                                Salut

                                Fin 2018, le CICE a induit un manque de 99.10 milliards d’euros.

                                " J’ai expliqué, en 2013, que nous pouvions créer un million d’emplois. Et c’est un minimum pour la France. Le vrai chiffre c’est de créer 2,5 millions d’emplois pour arriver à 5 %, 6 % de chômage. 1 million c’était un objectif (…). Et bien figurez-vous qu’aujourd’hui nous sommes à 680 000 emplois au bout de 3 ans, sans avoir fait toutes les réformes. (…) Nous sommes autour de 700 000 [emplois], sur un rythme de 300 000 emplois par an, à la fin de l’année nous serons proches du 1 million "

                                Propos de Pierre Gattaz, quand le patronat arborait fièrement le Pin’s : « 1 Million » 

                                Maintenant, on accuse les gilets jaunes de la perte de 50 000 emplois.

                                Il serait donc temps de demander des comptes à monsieur Gattaz.

                                Car il me semble que la perte relative de 50 000 emplois ne représente pas grand chose en face du 1 million d’emploi que le CICE devait produire.



                                • Michel DROUET Michel DROUET 28 décembre 2018 17:01

                                  @keiser
                                  Le CICE devait créer des emplois, mais l’ambition a été revue : il s’agissait de « rétablir les marges » et donc les bénéfices et les dividendes, puis « d’investir pour moderniser l’outil de travail » et donc d’utiliser moins de main d’œuvre. Il y a toujours une bonne excuse pour encaisser l’argent sans créer de l’emploi.
                                  Sacré Gattaz...


                                • lloreen 29 décembre 2018 11:35

                                  Juan Branco désosse Macron et le système...illico presto la vidéo a été censurée sur youtube...Elle est visible ici et vaut le coup d’être vue et partagée !

                                  https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron


                                  • Hurricane Hurricane 29 décembre 2018 15:43

                                    Un grand bravo à tous ces GJ qui luttent contre cette dictature fiscale imposée de force par le souverain de droit divin monarque qui saigne son peuple en toute arrogance et mépris.

                                    Ce leurre du nouveau monde promis par cette ripoublique en marche n’est en définitive qu’un retour aux pratiques moyenâgeuses de nos seigneurs envers leurs serfs.

                                    D’ailleurs, pour narguer les GJ, il est prévu un bras d’honneur collectif place de la République, de tous les collabos, courtisans, fayots, précieuses ridicules, lèche-bottes de Macron.


                                    • renault 29 décembre 2018 18:36

                                      L’économie est plombée par les GJ ?

                                      Les radars sont détruits par les GJ ?

                                      L’économie des Alpes est foutue, il n’y a pas de neige, encore les GJ


                                      • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2018 19:24

                                        En même temps ça change un peu.

                                        Avant tous les maux de la planète semblaient être engendrés par Poutine.

                                        Et ceux qui en doutaient de dangereux Poutinophile, des sombres idiots complotistes abreuvés de fakes news.


                                        • lloreen 30 décembre 2018 11:17

                                          @Pere Plexe
                                          C’est vrai que monsieur Poutine n’a pas vraiment fait dans la dentelle...
                                          https://www.nouvelordremondial.cc/2018/01/28/leconomie-russe-en-plein-essor-apres-linterdiction-des-banques-rothschild-par-poutine/

                                          Il est suivi par monsieur Orban qui poursuit le même programme.
                                          https://lesobservateurs.ch/2016/03/18/discours-de-viktor-orban-temps-venu-dempecher-destruction-de-leurope/

                                          Macron et Merkel poursuivent à la virgule près le programme totalitariste de leur commanditaire commun.
                                          https://www.valeursactuelles.com/politique/coulisses-politiques-quand-rothschild-sponsorise-macron-72133


                                        • velosolex velosolex 30 décembre 2018 00:07

                                          Bravo pour votre coup de gueule. Mais à vrai dire, on y avait pensé. Il suffit d’écouter les médias officiels pour être effaré du trait….Seule France culture je trouve n’a pas cette adhésion du plus fayot. Antisémite, con, antiféministe, le gilet jaune à les entendre est sur tous les coups tordus. Bientôt Benalla sera affublé d’un gilet jaune, à moins qu’il continue d’avoir des moyens de rétorsion suffisant pour qu’on reste aussi poli et civilisé avec lui que si c’était un monseigneur….Ce pouvoir devrait savoir que la moitié au moins de l’information vient maintenant des réseaux, et que sa tentative de peser sur le couvercle l’enfonce un peu plus chaque jour, pendant que Macron, l’autiste de l’elysée, se terre. 

                                          Je viens de lire sur reporterre, https://bit.ly/2BQppFc les conditions du jugement , qui ont mené à la condamnation de trois gilets jaunes à de lourdes peines de prison, se moquant de la réalité des faits. A lire absolument. Dans quel pays totalitaire sommes nous arrivé ?


                                          • lloreen 31 décembre 2018 11:02

                                            Pour 2019, ayons un objectif commun:La divulgation complète.

                                            Voici un trésor à partager.

                                            https://vimeo.com/304030726

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès