• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Immigration, école, économie : après le PS, Macron veut en finir avec (...)

Immigration, école, économie : après le PS, Macron veut en finir avec LR

Un gouvernement qui supprime l’ISF, baisse de 30% l’impôt sur les sociétés, démantèlement du droit du travail, privatisation d’Aéroport de Paris, contrôle des chômeurs : sur les questions économiques, il est acquis que Macron mène une politique de droite. Mais sur les questions d’éducation et d’immigration, il ne laisse pas beaucoup d’espace non plus à Laurent Wauquiez et aux Républicains…

 

Une stratégie d’asphyxie politique
 
Mais que va-t-il rester au nouveau président de LR ? Sur l’économie, il est tout de même difficile de faire plus à droite que le gouvernement actuel. Déjà, François Hollande avait débordé son prédécesseur par la droite sur bien des sujets, comme la baisse des impôts pour les entreprises ou le démantèlement du droit du travail, osant même tenir les promesses que Sarkozy n’avait pas osées tenir, sur le travail du dimanche notamment. Macron déborde de nouveau son ancien mentor par la droite sur bien des sujets, fiscalité, droit du travail : dix ans après, la politique économiques de Sarkozy semble presque prudente et modérée par rapport aux politiques menées par ceux qui lui ont succédé.
 
Après les innombrables mesures du début de mandat, décembre nous a réservé deux nouvelles annonces dignes de la droite la plus dogmatique. Le gouvernement a ainsi annoncé avoir confié le dossier de la vente d’Aéroports De Paris à Merill Lynch, pas même une banque française… Pourtant, il est ridicule de privatiser un tel monopole de service public. Et pour Noël, la majorité vient d’annoncer le énième plan de durcissement des sanctions pour les chômeurs. Avec plus de six millions de demandeurs d’emplois, et toutes les enquêtes qui montrent que la fraude aux allocations est bien moins importante que la fraude fiscale des entreprises, difficile de ne pas y voir un clair agenda idéologique.
 
Mais Macron ne se contente pas des sujets économiques. On peut voir dans la séquence de Jean-Michel Blanquer de début décembre une vaste offensive sur un sujet majeur de société. Et entre la promotion de l’uniforme, l’interdiction possible des portables pour la rentrée prochaine et le refus exprimé que les mères voilées accompagnent les enfants, toutes les prises de position du ministre de l’éducation vont dans le sens de l’électorat de droite, quitte à prendre à rebrousse-poil les idées d’une partie non négligeable de la gauche. Paradoxalement, peu de commentateurs semblent avoir vu le travail que fait le ministre en direction de l’électorat de droite pour le président de la République.
 
La dernière initiative n’est pas la moins audacieuse puisqu’elle porte sur l’immigration, un sujet sur lequel on ne l’attendait pas tellement. Le projet de loi de Gérard Collomb sur l’immigration fait polémiques : pour Benoît Hamon, « ce que fait Macron, Sarkozy n’a même pas osé le faire  ». Dans le FigaroVox, Elisabeth Lévy note aussi qu’il va plus loin que ses prédécesseurs et en livre une interprétation intéressante, à savoir que Macron suit simplement l’opinion publique, sans se soucier de la bien-pensance de certains. On peut ajouter que ces critiques servent sans doute le but du locataire de l’Elysée, légitimant son choix, jusque dans les bastions de l’électorat de droite comme le Figaro
 

 

Ce faisant, Emmanuel Macron ne montre pas seulement qu’il s’inspire de Nicolas Sarkozy, pour qui il avait contribué à rédiger le rapport Attali, mais aussi de François Mitterrand, dans ses manœuvres politiciennes. Mais on peut aussi espérer qu’en réalisant la vision de Valéry Giscard d’Estaing, il sorte la France de ces fausses alternances, pour peut-être en permettre une véritable.

Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • diogène diogène 3 janvier 10:14

    Je serais infiniment reconnaissant à l’auteur de nous faire savoir ce qu’il entend par « véritable alternance », et pourquoi « alternance » plutôt qu’« alternative » ?


    • Sozenz 3 janvier 10:17

      c est terrible comment vous confondez tous , une personne avec une illusion , une image qui est utilisé pour mettre en place des objectifs ;
       quand vous avez une entreprise ; et que vous voulez une ligne de conduite . vous allez mettre en place ; une personne qui sera apte à instaurer le programme ; et non l inverse .
      il n y a pas macron à fait ce que sarkozy n a pas oser faire . c est n est que la continuité d’ un programme .
      pour mettre en place un programme ; il faut des étapes. ce qui se fairt à n moment ne peut se faire que dans un bon timing .
      quand vous aurez compris ce système , vous commencerez peut être à réfléchir autrement .
      c est tellement simple pourtant 


      • diogène diogène 3 janvier 10:36

        @Sozenz

        tout-à-fait, Thierry, tout-à-fait !

        Le problème, c’est qu’il y a encore des gens qui croient à ce que disent les candidats.

        Il y a aussi des gens qui n’ont pas tout compris et qui veulent brûler les étapes comme en Catalogne. Les états nations actuels sont encore utiles aux globalistes européens qui ont besoin de leurs armées et de leurs polices pour assurer l’ordre qui rassure les investisseurs mondialisés.

        Pour supprimer ces vieux états et fédérer les régions (une mosaïque sans architecture étant absurde), il faut attendre la mise en place progressive d’institutions de relais. On parle déjà d’une armée européenne. on met en avant la nécessité de renforcer Interpol, on privatise les services de sécurité de proximité (vigiles). Les Catalans veulent brûler les étapes.

      • jef88 jef88 3 janvier 11:22

        Macron mène une politique de droite ..... Pourquoi pas ? !? ! ?

        Mais il y a une certitude : IL N’AIME PAS L’OPPOSITION !
        Alors il se doit (à lui même) de démolir tous les partis ! ! ! ! !
        Il a commencé avec le PS et, par exemple « En Marche » n’est pas un véritable parti....
        Quand il aura aussi démoli LR , il n’y aura plus qu’un seul dirigeant politique en France : MACRON !
        Il pourra alors imposer TOUT ce qui lui passe par la tête et ce sera le pied ...........

        • Alren Alren 3 janvier 15:33

          @jef88
          « Quand il aura aussi démoli LR , il n’y aura plus qu’un seul dirigeant politique en France. »

          Heu ! Vous n’oubliez pas la France Insoumise qui gagne du terrain, qui gagne des soutiens !


        • Le421 Le421 3 janvier 18:33

          @Alren
          La grosse gaffe des idiots de service est de continuer à considérer le PS comme la gauche.
          Macron a dézingué le PS de droite, les LR de droite et puis c’est tout !!
          C’est tellement simple qu’il faut carrément être con pour ne pas le voir.
          Et Macron est un banquier normal... Donc de droite.
          Point, barre !!


        • jef88 jef88 4 janvier 11:45

          @Alren
          Boooofff !
          Il démolira aussi la France insoumise .......


        • Crab2 3 janvier 11:51

          L’école n’est pas neutre :

          La religion et le sexuel dans les sociétés privées de libertés individuelles

          https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/linquisition-musulmane-en-egypte.html


          • Cateaufoncel 3 janvier 12:27

            L’heure du Front national va bientôt sonner !

            Il peut disposer de deux socles électoraux considérables, sur lesquels il est le seul à pouvoir s’appuyer simultanément : la France des oubliés - qui le seront toujours davantage - et l’exaspération d’une large majorité de Français face, non pas à l’immigration que le gandin à sa Gigitte, cireuse et parcheminée au naturel, prétend freiner, mais à cette surpopulation allogène et alterculturelle qui fait qu’ils sont deux sur trois à dire qu’ils ne sentent plus chez eux comme avant.


            • Parrhesia Parrhesia 3 janvier 13:57

              Il me semble plutôt que m. Macron ne mène aucune politique.
              M. Macron ne fait qu’appliquer la politique mondialiste qui lui est dictée par ses patrons mondialistes !!!

              Quant à la loi sur l’immigration, je parierais qu’elle ne freinera pas plus cette calamité organisée que les pantalonnades successives de ses prédécesseurs ne l’ont elles-mêmes freinée !!!

              Cela n’en reste pas moins un bon article.

              • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 14:17

                Macron peut dézinguer le LR quand il le veut mais il lui faut quand même un peu d’opposition style théâtre de marionnettes en face de lui histoire de leur piquer quelques idées ..... 


                • pipiou 3 janvier 15:54

                  C’est vrai que faire de l’école un sanctuaire c’est vachement de droite.


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 3 janvier 18:25

                    La nécessaire neutralité de l’accompagnement scolaire est une mesure ni de droite ni de gauche, c’est la loi car la république est laïque. Kappa, croix de toutes sortes, voile islamique sont donc interdits, la sortie fait,partie de l’activité scolaire, c’est la classe en déplacement. J’ai écrit au ministre de l’éducation nationale pour qu’il légifère clairement. Actuellement seule une circulaire précise que la sortie scolaire fait partie de la classe...d’où la neutralité dans l’enseignement public.

                    Agoravox à la publie le contenu de ma lettre sous le titre accompagnement scolaire, le pouvoir à la loi, non aux juges. Je persiste et suggère.

                    • Le421 Le421 3 janvier 18:37

                      @C BARRATIER
                      Kappa ou kippa ?
                      Vous me mettez le doute.
                      Ma culture étant bien loin de la vôtre...
                      Agoravox à la publie le contenu de ma lettre

                      Là, je « bugge » !!


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 3 janvier 22:51

                      @Le421
                      Pardon,j’ai beaucoup perdu côté vue et ma tablette écrit des mots avant que j’ai fini de les écrire moi même


                    • Le421 Le421 4 janvier 08:50

                      @C BARRATIER
                      Là, je comprends beaucoup mieux...
                      J’ai eu récemment un souci de clavier qui doublait les lettres sans raison.
                      Un PB de 433Mhz très certainement.
                      Bonne journée et regrets pour vos yeux.
                      Ça, c’est beaucoup plus emmerd..., hélas !!


                    • bob14 bob14 4 janvier 08:49

                      Il veut qu’un seul parti..le sien...cela porte un nom....DICTATURE...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires