• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Interview sans détours de Trump : « l’erreur » migratoire de Merkel, (...)

Interview sans détours de Trump : « l’erreur » migratoire de Merkel, Poutine, le naufrage de l’UE et l’OTAN « obsolète »

« Je ferai confiance à Poutine ». Donald Trump a commenté les sanctions contre la Russie et l'idée de les lever. « Il y a des sanctions contre la Russie. Regardons si nous pouvons conclure de bons accords avec la Russie. Je pense que les armes nucléaires doivent être réduites de manière considérable », a-t-il déclaré pour donner une idée de l'orientation de sa politique extérieure face à la Russie. #WorldPeaceNow

See original image

A quelques jours de son investiture, Donald Trump a accordé une interview aux grands médias américains. Les flèches du président élu ont cette fois visé Angela Merkel et les blocs de l’UE et de l’OTAN.

Donald Trump a donné une interview au journal britannique The Times et au quotidien allemand Bild pour livrer son regard sur le monde avant de prendre ses fonctions. Une interview fidèle au personnage : franche et allant droit au but.

« L'erreur catastrophique de Merkel »

Donald Trump a vertement critiqué la politique migratoire de la chancelière allemande Angela Merkel. « Elle a commis une erreur catastrophique en ayant accueilli tous ces illégaux. Personne ne sait même d’où ils viennent », a-t-il ainsi déclaré.

Pour lui, c’est la raison pour laquelle les Britanniques ont voté pour sortir de l’UE : l’afflux de réfugiés a été « la goutte d'eau qui a fait déborder le vase » de l’Union européenne. « Je pense que d’autres sortiront. Je crois que [maintenir l'union] ne sera pas aussi facile que nombre de gens le pensent. Et j’estime que, si des réfugiés continuent d’affluer vers différentes parties d’Europe, il sera difficile de [maintenir l'union] », a-t-il estimé.

« L’OTAN est obsolète »

Un autre bloc qui a déjà fait son temps, selon Donald Trump : l’OTAN. « Je dis depuis longtemps que l’OTAN a des problèmes. Primo que l’Alliance est obsolète, parce qu’elle a été conçue il y a très longtemps. Deuxio que les pays ne s'acquittent pas de leur juste part alors que nous sommes suppposés protéger des pays. Il y a cinq pays qui paient ce qu’ils doivent », a-t-il déploré.

Lire aussi : Comment l'establishment américain utilise les fake news pour faire tomber Trump

« Je ferai confiance à Poutine »

Donald Trump a commenté les sanctions contre la Russie et l'idée de les lever. « Il y a des sanctions contre la Russie. Regardons si nous pouvons conclure de bons accords avec la Russie. Je pense que les armes nucléaires doivent être réduites de manière considérable », a-t-il déclaré pour donner une idée de l'orientation de sa politique extérieure face à la Russie.

Le président élu a aussi noté qu’il ferait confiance aux chefs d'Etat russe et allemand. « Dans un premier temps je ferai confiance à Angela Merkel et Vladimir Poutine, mais peut-être pas pour longtemps », a-t-il fait remarquer.

« L’invasion de l'Irak était la pire des décisions »

La politique américaine a aussi essuyé les critiques de Donald Trump, qui a qualifié l’accord sur l’accord sur le nucléaire entre les Etats-Unis et l’Iran d’« un des accords les plus stupides » qu’il ait jamais vus. Selon lui, l’invasion en Irak a été « probablement la pire décision jamais prise dans l’histoire du pays ». « C’est comme jeter des pierres sur une ruche », a-t-il estimé.

Lire aussi : « Tirer avant de viser » : Donald Trump changera-t-il cette tradition de la politique américaine ?

« Je suis un grand fan du Royaume-Uni »

Pendant cette interview, le président élu a salué à plusieurs reprises la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE. « Je pense que le Royaume-Uni a fait un pas très intelligent en en étant sorti. Je pense que le Brexit finira par être une grande chose » », a-t-il déclaré.

Donald Trump a en outre promis que Washington et Londres concluraient un accord commercial qui aidera le Royaume-Uni à quitter l’UE.

Source : https://francais.rt.com/international/32365-trump-usa-peuvent-lever-sanctions-russie

JPEG - 58 ko

Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 16 janvier 18:55

    « Donald Trump a commenté les sanctions contre la Russie et l’idée de les lever. » 


    Ouais, faut voir...
    Moi c’est pas ce que j’ai compris. 
    Il me semble que Trump envisage de (peut-être) le ver les sanctions, mais sous condition ; la réduction des armes nucléaires.

    Important le distingo. 
    Moi, si j’étais Vladimir Poutine, je lui répondrais qu’il est bien gentil et que j’y réfléchirais, 
    - et d’un quand il aura viré l’OTAN de mes frontières 
    - et de deux quand il aura lui-même commencé à réduire ses propres armements, 
    - et de trois quand eux (les ricains) cesseront de casser les couilles au monde entier 
    - et de quatre que c’est pas la peine de me prendre pour un poussin du jour.

    Moyennant quoi on pourrait (peut-être) commencer à discuter...

    Pigé Donald ?

    • Alren Alren 17 janvier 12:23

      @Jeekes

      Il est possible que Trump soit beaucoup plus intelligent que l’on ne nous l’a fait croire et qu’en bon milliardaire il mesure toujours le retour sur investissement de chaque dépense.

      Or qu’est-il obliger de constater ? Un des plus mauvais « placements » des USA, celui qui coûte bien plus cher qu’il ne « rapporte », ce sont les agressions militaires de pays étrangers et les gigantesques dépenses qu’elles entraînent.

      Par exemple l’agression de l’Irak devait rapporter une quasi exclusivité pour les USA sur le pétrole irakien après une campagne courte. Inutile de rappeler la situation actuelle de ce malheureux pays et l’engrenage qui oblige les USA à dépenser, dépenser toujours et encore pour une guerre qui se présente comme sans fin si l’on n’accepte pas le triomphe des ennemis de « l’Occident ».

      Les gesticulations en Pologne ont un prix également. Que rapporteront-elles en termes financiers ? Et je ne parle pas du soutien aux nazis de Kiev qui sont en train de ruiner économiquement et moralement l’Ukraine.

      En proposant un désarmement, d’abord nucléaire à Poutine mais certainement ensuite sur l’armement conventionnel, Trump se prépare, si le Russe agrée la proposition de négociation, car lui aussi a intérêt à faire des économies sur l’armement maintenant que son pays est capitaliste, à faire accepter au peuple US une baisse des dépenses d’armement.

      Bien sûr, le lobby militaro-industriel et les services secrets dont la culture est dans la xénophobie agressive, ont compris la logique de la proposition et vont la combattre désespérément.

      Nous pouvons faire confiance à Poutine pour saisir la balle au bond et alors nous verrons alors qui de Trump ou de ses ennemis intérieurs gagnera cette bataille essentielle pour le destin des USA et donc du monde entier.


    • dobertou 17 janvier 13:34

      @Alren < Il est possible que Trump soit beaucoup plus intelligent
      Il fait comme nos polititiens, il dit aux électeurs ce qu’ils veulent entendre quitte à faire le contraire après comme Hollande. C’est la manipulation de masse.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 janvier 15:31

      @dobertou

      à cette différence près qu’Hollande n’a rien promis (excepté remplacer Sarkozy), ce qui, en creux, signifiait qu’il continuerait comme avant.

      Ce n’est pas vraiment le cas de D Trump.


    • Jeekes Jeekes 17 janvier 16:26

      @Olivier Perriet

       

      « à cette différence près qu’Hollande n’a rien promis » 

      Faux, archi-faux !
      Mon vieux vous devriez consulter, il semble que vous soyez atteint d’Alzheimer.

      Revisionnez un peu ses vantardises et les mensonges multiples de sa campagne électorale, c’est édifiant et ça vous rafraichira la mémoire... 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 janvier 11:30

      @Jeekes

      c’est sans doute que je ne les ai pas assez écoutées smiley

      Pour attendre que F Hollande, le roi de la synthèse molle, qui a dirigé le PS 20 ans sans apporter une idée, menerait la lutte contre la finance, il fallait être un peu halluciné, non ?

      Comme lorsqu’un certain Nicolas S. disait qu’il avait « changé » le temps d’une demi campagne électorale smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 janvier 19:17

      à suivre !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 janvier 19:25

        Tous nos européistes qui refusent le Frexit et ne songent qu’à « refonder l’ Europe », vont en faire des cacas nerveux.... .
        Enfin, si Trump reste vivant encore quelques temps ...


        L’UE a été patiemment construite par les USA pour le bonheur de la finance et des multinationales. Mais aussi pour que l’ OTAN ait le même périmètre que l’ UE, et permette de coller des missiles aux frontières de la Russie, afin de piller ses ressources naturelles.

        Mais avec l’émergence de Poutine, le Grand Échiquier de Bzrezinski est dans les choux ! Pour Trump, peu importe que l’ UE survive ou pas.


        Trump annonce un changement de doctrine

        "Donald Trump a une vision radicalement différente des relations internationales. Il rompt avec la stratégie des « zones d’influence » héritée de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide. Sa politique étrangère est avant tout opportuniste : il n’y a ni alliés, ni ennemis a priori, mais seulement des opportunités, des circonstances qui font qu’il est bon de se rapprocher ou non de tel ou tel pays. La « grandeur de l’Amérique » n’est pas celle que l’on a connu depuis 1945, celle d’un « bloc », c’est celle d’un pays capable d’imposer ses intérêts partout. En cela, Donald Trump revient clairement à la politique traditionnelle des Etats-Unis d’avant la seconde guerre mondiale... (...) "

        • baldis30 16 janvier 21:15

          @Fifi Brind_acier
          « Tous nos européistes qui refusent le Frexit et ne songent qu’à « refonder l’ Europe », vont en faire des cacas nerveux.... . »

          c’est normal, le stade anal c’est celui de l’infantilisme et en matière d’infantilisme les pouvoirs en place en remettent une couche tous les jours ...

          Par exemple : lavez-vous les mains parce qu’elles pourraient être sales .... c’est exactement la campagne actuelle du ministère de la Santé .... ! Et il y a pire avec les conseils sur l’énergie, le rétablissement des octrois sous la forme de vignettes antipollution ; etc... etc....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 janvier 21:46

          @baldis30
          Pas la peine de faire le numéro sur la grippe, vous avez très bien compris ce que je veux dire. On va assister enfin à l’éclatement de ce machin européen et ceux qui rêvent « d’une Autre Europe » en seront pour leurs frais.


          Au début de cette vidéo, une liste des Empires qui se sont effondrés.
          Chaque pays à récupéré ses billes, et a décidé de son avenir.

        • berry 16 janvier 20:43

          Obama est sur le départ et Hollande aura bientôt du temps libre pour s’occuper de Julie Gayet et pour compter ses stylos et ses trombones.
          Angela Merkel est le dernier soutien de poids de la mafia cosmopolite qui a semé le chaos partout ces dernières décennies, en détruisant les nations par le biais des guerres et de l’immigration.
           
          Heureusement, les mondialistes ont accumulé les échecs politiques, militaires et économiques ces derniers temps, et 2017 s’annonce mal pour eux.
          Le système est en train de s’écrouler sous nos yeux.
          Si Poutine et Trump se mettent d’accord pour dégager Angela Merkel, elle a du souci à se faire.

           


          • baldis30 16 janvier 21:24

            @berry
            bonsoir,

            « Si Poutine et Trump se mettent d’accord pour dégager Angela Merkel, elle a du souci à se faire ».

            Mais en se heurtant à la grande finance mondiale.... dégager Merkel pourrait être une solution mais que de difficultés à prévoir pour l’éjecter ....

            La solution ou plus exactement un dynamisme éventuellement violent viendra d’un côté inattendu : échecs électoraux en Europe, révoltes de peuples, bavures militaires, erreurs politiques majeures comme celle du Bahreïn qui vient d’exécuter trois chiites et à terme a signé sa disparition violente dans un conflit Arabie/Iran ... ou d’ailleurs les possibilités sont multiples au Moyen-Orient, mais aussi en Europe.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 janvier 21:25

            @berry
            Les entreprises allemandes étaient opposées aux sanctions contre la Russie.
            Si Trump n’en veut pas, la Russie ne demandera sans doute pas mieux...


          • Doume65 17 janvier 13:28

            @Fifi Brind_acier
            Bonjour Fifi. Ton lien ne fonctionne pas. Le voici corrigé : Les entreprises allemandes étaient opposées aux sanctions contre la Russie.


          • izarn izarn 17 janvier 13:44

            @baldis30
            Il se peut que la majorité des allemands regrettent le mark, alors Merkel....
            On se demande si les économistes allemands sont heureux quand Draghi, l’ex de Goldman Sachs à la BCE : Fait du crédit « illimité » aux banques...
            Bon, il a été bien obligé, sinon tout explosait...Et l’Allemagne « égoistement » serait revenu à son mark en quittant la zone euro. Quand le Titanic coule, tu le quittes...
            Draghi, la canadair money, pour éteindre l’incendie...
            Mais ensuite, au lieu de forets vertes, il n’y a que des cendres !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 20:49

            @Doume65
            Merci !
            Face aux critiques de Trump, les Mamamouchis européens appellent à serrer les rangs...

            Hélas, l’ Europe est plus divisée que jamais, sur les travailleurs détachés, 11 pays de l’ Est font de la résistance ; sur les paradis fiscaux, l’Irlande et le Luxembourg font la sourde oreille, et sur les sanctions contre la Russie, 7 pays européens y sont opposés.


            Ce sont les agriculteurs européens qui ont le plus souffert des sanctions contre la Russie : « 21 milliards d’euros en 2015 ». La surproduction a fait baisser les prix, c’est une des raisons des problèmes agricoles en France.

          • troletbuse troletbuse 16 janvier 20:56

            Si Trump fait comme il dit, je pense qu’on aura pas assez de goudron et de plumes pour engluer tous les enfoirés de mes deux, politicacards et journanaleux merdeux, écoconomistes, commentatateujrs, etc...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 janvier 21:36

              @troletbuse
              Oui, nombreux sont ceux qui doivent commencer à se faire du mouron pour leur avenir... Mais ils savent retourner leur veste, et diront qu’ils étaient pour la fin de l’ UE, pour une autre politique étrangère, que l’ OTAN, c’est un ramassis de criminels, mais qu’ils ne pouvaient pas le dire...
              Je regarde parfois la chaîne parlementaire, Public Sénat.
              En 24 heures, ils sont passés en 2012, du soutien à Sarkozy à celui de Hollande !
              Une nuit leur a suffit pour cirer les pompes au suivant !
              Je ne m’inquiète pas pour eux, ce sont des piranhas déguisés en caméléons.


            • Harry Stotte Harry Stotte 17 janvier 00:22

              @troletbuse

              « ...on aura pas assez de goudron et de plumes... »



              A toutes fins (in ?)utiles, commencez donc à constituer des stocks, en vous inspirant de Guillaume d’Orange :


              IL N’EST PAS NECESSAIRE D’ESPERER POUR ENTREPRENDRE, NI DE REUSSIR POUR PERSEVERER.

            • microf 16 janvier 22:50

              C´est la photo des deux Présidents chevauchants sur le même cheval, qui me plait beaucoup, j´espère et souhaite qu´il en soit ainsi entre les deux á partir du 21 janvier 2017 prochain.


              • Thibaut Marc CAPLAIN ThibautMarcCAPLAIN 17 janvier 09:56

                Je trouve en ce qui me concerne, qu’il va falloir un moment stopper cette « guerre froide » entre la Russie et les États-Unis, car cela ne profite à personne (hors les mêmes que toujours et depuis trop longtemps).


                En ce qui concerne l’« Europe », il est vrai qu’elle n’apporte pas grand chose à ses pays membres via ce « KO » dans son organisation et son total manque de logique entre ses États membres...

                En ce qui concerne l’« OTAN », je ne valide en rien l’idée d’une armée qui est le symbole international de la haine et de maintien de conflits.

                Quel peuple au monde souhaite une nouvelle guerre mondiale ?...aucun...seuls certains Chefs d’États en rêvent pour relancer leurs économies et diminuer un peu d’effectifs humains pour relancer l’emploi !...

                A quand le réveille de tous les peuples ?...bonne question...

                Pour ce qui est de Poutine ou Trump, je trouve utile d’avoir des personnages différents des grands standards de ce monde, mais, je souhaiterais fortement que les deux, puissent prendre une bonne dose de positif pour pacifier l’ensemble des pays du monde !...on a tous les droits de rêver un peu !

                On peut déjà honnêtement remercier malgré tout Poutine, de n’avoir jamais répondu aux nombreuses provocations internationales...faut avouer les choses !

                • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 09:59

                  Trump n’a pas que des bonnes idées. Il veut déménager l’ambassade d’Israël à Jérusalem. Pacifique ce gars ?


                  • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 10:00

                    @ZenZoe
                    ambassade des USA en Israël


                  • Habana Habana 17 janvier 12:12

                    @ZenZoe
                    C’est franchement là toutes vos préoccupations ?

                    Il y a ceux qui suivent la petite lumière pour ne pas perdre le chemin de la bergerie et il a ceux qui regardent un peu plus loin que le bout de leur pif !

                  • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 14:46

                    @Habana
                    Commentaire stupide soit dit sans vous vexer. Ecrire un commentaire sur un sujet veut-il dire que le sujet est une préoccupation majeure de celui qui l’écrit ? Quant à votre blabla sur la lumière au bout de votre doigt, rien compris.


                  • baleti baleti 18 janvier 11:12

                    @ZenZoe

                    C’est lui qui n’a pas compris ton commentaire, et les réel conséquence que pourrai avoir cet acte.

                  • roby 17 janvier 10:37

                    Trump dérange vraiment beaucoup trop de monde dans les pays adeptes du « systeme » il risque de se faire dézinguer - un scénario à la JFKennedy ne m’étonnerait guère. Beaucoup de gens pensent la même chose y compris les bikers qui escorteront Trump le jour de l’investiture.


                    • Habana Habana 17 janvier 12:05

                      Enfin ! Deux grands hommes qui n’ont pas peur de la vérité. Et puisque les nations d’Europe sont trop « connes » pour voir clair (je parle ici de la populasse qui revote sans cesse la même chose à chaque scrutin), j’espère que Trump aidera AUSSI la France a quitter cette Union Européenne de merde ainsi que l’OTAN. Le ciel se dégage un peu à l’horizon. Vivement les rayons de soleil !


                      • Pere Plexe Pere Plexe 17 janvier 19:59

                        @Habana
                        Grands hommes ou pas une chose est sûr

                        Le sort des européens leur importe peu.

                        N’attendez donc pas trop de leurs « bons conseils »

                      • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 12:41

                        Trump dit simplement ce que des millions de citoyen Européens pensent mais chhuuuttt faut pas le dire car ils sont des sales racistes xénophobes et non des collabos ...... De toute façon Angéla veille au grain et ça va chier grave pour celui qui touche a son migrant ......


                        • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 12:46

                          Trump n’a pas parlé de son vice chancelier Hollande, bizarre vu l’importance de ce personnage hahaha c’est le bouffon de Merkel .....


                          • velosolex velosolex 17 janvier 13:10

                            Et ben ils sont ils pas beaux, les deux cow boys ?...

                            A mon avis, nous v’là partis dans un mauvais western spaghetti à la sauce vodka . Une assurance, les pauv’ cons qui applaudissent sont les cons qui creusent leur tombe, avant que de se faire abattre. 
                            L’amérique de Trump est jalouse de la Russie. 
                            C’est que là bas 7% de la société rafle les trois quarts des revenus du pays. Encore mieux que l’oncle Sam. Record mondial des inégalités. 
                            Mais Trump a promis de rétablir le déséquilibre pour que les riches yankees soient encore plus riches.

                             Les pauvres forcément seront heureux en courant derrière les canassons, pour ramasser les crottes. 
                            C’est comme ça qu’ils auront de beaux poireaux dans leur jardin, et même des antibiotiques pour leurs maladies, si par bonheurs les chevaux sont passés par le véto

                            Elle est pas belle la vie dans les steppes ?

                            • arthes arthes 17 janvier 17:22

                              @velosolex

                              Vous y êtes allé dans les steppes ?

                              Parce que pour ce qui concerne la pauvreté pas besoin d’y aller, il suffit de faire un tour à Bordeaux, rue sainte Catherine pour voir tout le long de la rue des jeunes, pas même des réfugiés ou immigrés, non des jeunes que l’on ne penserait pas voir ici et que l’on verrait plutôt à la fac, couchés dans le froid, sur des sacs de couchage qui tapent la manche, auxquels d’autres jeunes, vétus d’un blouson sur lequel il y a inscrit « la gamelle bordelaise » (gamelle ça fait un peu bestiaux, mais bref, passons) distribuent de la soupe chaude....Et je parle pas des agressions dans le tram.

                              Et les odeurs d’urine à Paris...Sur les monuments, et partout d’ailleurs.

                              Vive le modèle social français et la démocratie qui signifie que quiconque peut pisser librement où il le désire et dégrader comme il veut ce qu’il veut.

                              En Russie c’est propre et il n’y a pas d’agressions, c’est aussi pour cette raison que les touristes chinois désertent Paris et préfèrent la Russie mais bon...C’est la Russie.


                            • alain_àààé 17 janvier 13:10

                              excellent article je suis tout fait d accord avec l auteur surtout que l OTAN a été crée pour étre un contre pouvoir contre U R R S et c est vrai que l allemagne qui avec CHIRAC avec fait un embryon d armée qui n as pas été loin et pouvait remplacer l O T A N.


                              • izarn izarn 17 janvier 13:33

                                En voulant instaurer leur « bouclier » autour de la Russie, les américains ont relancé la construction d’armes nucléaires modernes en réponse.
                                Un « bouclier » n’est pas une arme pacifique, c’est utilisé pour frapper sans danger l’adversaire, quand elle se touve dans le cas USA, hors de leur territoire, et face à leur adversaire désigné. Ce qui n’est pas le cas des russes, sauf en Syrie.(S400 triumph)
                                Un bouclier pour faire la paix c’est de la connerie. Cela relance la course aux armements.
                                De fait russes et chinois mettent au point des missiles hypersoniques pour passer au travers du bouclier.
                                Les néocons obamesques sont des cons, meme pas néos.
                                Quand aux européens rampants, ils ne méritent que des baffes....
                                Ca peut reconnecter quelques neurones, on sait jamais...


                                • Elisa 17 janvier 14:54

                                  « Je ferai confiance à Poutine »

                                  En revanche je ne fais pas confiance en Trump !!!

                                  Ses déclarations tonitruantes vont dans tous les sens et il n’est jamais à une contradiction près.
                                  Certains voient dans un des termes de la contradiction (anti-UE, proximité de Poutine et de la Russie,réindustrialisation des US) la promesse d’une présidence alternative au néoconservatisme.
                                  Mais l’autre versant n’est guère encourageant. Sa déclaration d’amour à Israël est constamment réitérée, ses menaces contre l’Iran aussi.

                                   Ses choix intérieurs ne sont pas plus cohérents. S’affirmant proche du peuple, il affiche comme un drapeau sa fortune et sa réussite personnelle. Véritable caricature du self made man, il promet ce qu’il lui est impossible de tenir : que tous les états-uniens puissent réussir !

                                  Pourtant on l’a échappé belle.

                                  La victoire de Clinton elle n’avait aucune ambigüité. C’était la certitude d’un engagement vers des solutions militaires au Moyen-Orient. C’était aussi la certitude que les résolutions de l’ONU concernant Israël seraient rejetées. Bref la certitude que les US demeurerait un Etat terroriste.

                                  Trump n’est pas la solution mais il est plus que cela : il est le symptôme du déclin états-unien.
                                  Son élection entérine une situation de crise qui acte et probablement va pérenniser la perte inexorable du leadership mondial.
                                  Peut-être sans le vouloir prépare-t-il la transition vers un nouvel ordre mondial.


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 20:58

                                    @Elisa
                                    Le nouvel ordre mondial est en route, mais ce n’est pas Trump qui tient le volant !!

                                    "La situation sociale aux États-Unis est désastreuse. La violence y est omniprésente. Les USA sont un pays riche, mais ses habitants sont pauvres. 15 % des Américains dépendent de l’aide alimentaire, et le taux d’endettement des ménages est vertigineux.

                                    L’élection de Donald Trump, en réalité, est le symptôme d’un profond malaise. À l’intérieur comme à l’extérieur de leurs frontières, les États-Unis ressemblent à un colosse aux pieds d’argile. En encerclant la Russie, en la diabolisant, les dirigeants américains renouent avec les pratiques de la guerre froide, mais cette agitation belliciste est un aveu de faiblesse. Si Washington provoque Moscou en mobilisant son armada, c’est pour tenter de conjurer, de manière pathétique, un déclin irréversible. Les USA sont une superpuissance chancelante qui joue au matamore parce qu’elle sait que ses jours sont comptés." (...)



                                    • baldis30 18 janvier 08:02

                                      Cette information n’est pas croyable : c’est encore Poutine qui a dû financer un journaliste US  !

                                      Ceci n’est pas possible ( à répéter cent fois, et à haute voix ...... électorale)

                                      http://french.almanar.com.lb/198691

                                      je n’en crois pas un mot, d’ailleurs cela vient d’un site financé par on se sait qui et peut-être même par la CIA !

                                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Pilule Rouge

Pilule Rouge
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires