• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jacques Chirac a 86 ans : comment va-t-il ?

Jacques Chirac a 86 ans : comment va-t-il ?

« D’une manière différente, mais avec un enthousiasme intact et la même passion d’agir pour vous, je continuerai à mener les combats qui sont les nôtres, les combats de toute ma vie, pour la justice, pour le progrès, pour la paix, pour la grandeur de la France. » (Allocution télévisée du 11 mars 2007, Paris).



Ce jeudi 29 novembre 2018, l’ancien Président de la République Jacques Chirac fête son 86e anniversaire. C’est l’occasion de lui adresser les meilleurs vœux de santé et de longue vie, aussi belle que possible. "Fête" est probablement à un bien grand mot pour cet homme bulldozer qui symbolisait la force et la volonté, le dynamisme et la vitalité et qui, maintenant, depuis plusieurs années, est très diminué par la maladie.

Peut-être à cause de cette santé défaillante, et malgré sa condamnation après son mandat, le 15 décembre 2011, à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris pour détournement de fonds et abus de confiance, fait inédit dans l’histoire de la République, Jacques Chirac est devenu, au fil des quinquennats qui l’ont suivi, une des personnalités politiques les plus populaires du pays.

Il avait été pourtant souvent mal-aimé. Il n’avait jamais dépassé 20% au premier tour dans les quatre élections présidentielles auxquelles il a participé (1981, 1988, 1995 et 2002), ce qui montre qu’il n’avait, avant son retrait politique, jamais suscité une adhésion enthousiaste du peuple à sa politique ou à sa personne. Il est vrai que le pouvoir rend impopulaire, et Jacques Chirac l’a été longtemps, au pouvoir, quatre ans à Matignon (de 1974 à 1976 et de 1986 à 1988) et douze ans à l’Élysée (de 1995 à 2007), plus longtemps que De Gaulle !

_yartiChirac2018A04

La dernière apparition publique (officielle) de Jacques Chirac a eu lieu le 21 novembre 2014 lors de la remise annuelle des prix de sa fondation. Une autre apparition discrète (non officielle) a eu lieu lors du décès de sa fille Laurence le 14 avril 2016.

Demander des nouvelles de Jacques Chirac est délicat car c'est à la fois rompre avec l’intimité de la vie privée (secret médical et droit à la confidentialité des données personnelles) mais exprimer aussi sa sympathie envers celui qui a consacré toute sa vie active aux Français.

Les rares nouvelles que le grand public peut avoir de Jacques Chirac, elles sont donc données par les proches qui viennent lui rendre visite régulièrement, comme Alain Juppé qui a confié le 24 septembre 2018 au journal "Le Monde" : « Nous avons créé au fil des années, depuis quarante ans, une relation très particulière de confiance et d’affection. (…) Ce n’est pas tout à fait mon père mais presque, et aucune épreuve ne nous a séparés. Je ne lui ai jamais failli, il ne m’a jamais failli. ».

Ainsi, Jean-Louis Debré disait le 19 avril 2016 sur Europe 1 : « Il va aussi bien que possible. Sa maladie est un peu comme une vague qui monte. Il y a parfois un calme plat mais elle ne recule jamais. (…) Quand je le vois, il est heureux de me voir. Il me reconnaît. Chirac n’a jamais été quelqu’un qui extériorise ses sentiments, mais moi qui le connais bien, quand je le regarde, quand je lis dans ses yeux, je vois qu’il souffre et je sais qu’il a de la peine. ».

Patrick Sébastien aussi a donné de ses nouvelles dans son spectacle monté au début de l’année 2018 "Ce que je n’ai jamais pu dire à la télé", en précisant qu’il a été un jour raccompagné par lui : « Il s’est levé, a pris appui sur sa canne et posé son autre main sur mon épaule. Put@in, qu’est-ce que j’aurais aimé que sa canne soit une baguette magique pour lui redonner sa vitalité, sa pêche. (…) Cet homme qui a été l’un des plus puissants du monde, obligé de prendre appui sur l’épaule d’un clown pour faire trois mètres. ». Ce témoignage doit dater de plusieurs années, et a été évoqué par "France Dimanche" le 23 février 2018.

Dominique de Villepin a témoigné le 18 mars 2018 sur RTL : « J’ai la chance de le voir de temps en temps. Il est dans une forme aussi bonne que possible (…). C’est un homme qui (…) a beaucoup compté pour moi et qui me manque (…). Chaque fois que je peux le faire, j’ai du plaisir à aller le saluer. ».

Le 8 juin 2018, Bernadette Chirac est venue inaugurer la "rue Jacques et Bernadette Chirac" à Brive-la-Gaillarde et a confié à "Paris Match" : « Vous savez combien nous sommes attachés à cette terre corrézienne qui est le berceau familial de Jacques. C’est dire son émotion lorsque je lui ai appris. (…) J’ai lu sur son visage, dans son regard, sur son sourire, un très grand bonheur. ». Cette déclaration laissait entendre certains éléments sur son état de santé.

Les dernières nouvelles émanant d’une personnalité politique, elles furent apportées par son ancien "poulain" François Baroin le 20 septembre 2018 sur RTL : « Je le vois, c’est le sens de l’intimité. Il va comme un homme dans l’état que l’on connaît avec son âge qui avance au compteur de la vie, mais qui conserve son si joli regard. ».

Autres nouvelles récentes, son amie Line Renaud a déclaré le 29 septembre 2018 sur BFM-TV : « Il est bien, il est solide… Il est très droit, il est très digne, toujours impeccablement habillé. », puis elle a lancé un : « C’est impressionnant, c’est très impressionnant. » pour exprimer son émotion quand elle a compris qu’il se souvenait de son mari Loulou Gasté.

Muriel Robin, autre grande amie des Chirac, n’ose plus les visiter, elle l’a dit dans un documentaire diffusé le 23 novembre 2018 sur France 3 : « J’ai des nouvelles. Je pourrais dire à Claude : "Je veux voir tes parents, je veux les embrasser". Mais je ne veux pas la mettre mal à l’aise avec ça parce qu’elle pourrait avoir des raisons de mon répondre peut-être "non". En même temps, elle aurait toutes les raisons de me dire "oui" parce qu’elle sait qu’elle peut avoir confiance en moi. (…) [Jacques Chirac], c’est un vrai sympathique qui aime se marrer. Il me touche beaucoup, cet homme. ». Le 26 octobre 2018 sur France 5, Muriel Robin avait déjà déclaré : « Quand je suis resté un an auprès de ma mère à Saint-Étienne quand elle a eu Alzheimer, il était l’un de ceux qui m’ont appelée le plus souvent. ».

Un homme qui, indépendamment de son combat politique (où il ne faisait aucun cadeau, c’était le moins qu’on puisse dire), a toujours montré une grande humanité envers les personnes qu’il croisait, reçoit désormais cette humanité qu’il a tellement inspirée. C’est sans doute son plus beau cadeau d’anniversaire.

À l’occasion de son anniversaire, je propose prochainement d’évoquer quelques dates marquantes de sa (longue) Présidence.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 novembre 2018)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Jacques Chirac a 86 ans : comment va-t-il ?
Présidence Chirac (1) : les huit dates heureuses.
Présidence Chirac (2) : les huit dates malheureuses.
Jacques Chirac contre toutes les formes d'extrême droite.
Jacques Chirac et la paix au Proche-Orient.
Sur les décombres de l'UMP, Jacques Chirac octogénaire.
Jacques Chirac fut-il un grand Président ?
Une fondation en guise de retraite.
L’héritier du gaulllisme.
…et du pompidolisme.
Jérôme Monod.
Un bébé Chirac.
Allocution télévisée de Jacques Chirac le mars 2007 (texte intégral).
Discours de Jacques Chirac le 16 juillet 1995.

_yartiChirac2018A03
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • oncle archibald 29 novembre 2018 13:39

    Pour moi un homme qui est capable :

    1/ de dire aux américains qu’ils se trompent et que la France n’ira pas avec eux faire une deuxième guerre en Irak,

    2/ de remettre à leur place des flics Israéliens qui prétendaient l’empêcher d’aller vers des Arabes Palestiniens pour les saluer,

    3/ d’interrompre une conférence internationale pour permettre à sa traductrice d’aller manger un morceau,

    4/ de bouffer de la tête de veau vinaigrette à s’en faire péter la panse,

    5/ d’emmener son petit fils faire un tour en sous marin nucléaire comme il l’aurait emmené au manège foire du Trone ....

    C’est un mec d’une grande humanité qui a eu, et qui a encore davantage actuellement, tout mon respect et toute ma sympathie !


    • Paul Leleu 29 novembre 2018 18:42

      @oncle archibald

      je trouve votre remarque complètement calamiteuse et ringarde.... c’est vraiment le résumé de toute une époque... Chirac était juste une parfaite ordure qui aurait du finir ses jours en prison, et il a une énorme responsabilité dans la situation apocalyptique de notre pays...

      pendant que Chirac faisait le « cool », les vrais talents de notre pays ont été anéantis... et voilà le résultat...

      il suffit pas de nous jouer la carte « humain »... c’est facile... tout le monde a un bon côté humain... même les pires escrocs et les pires criminels...


    • oncle archibald 29 novembre 2018 20:24

      @Paul Leleu

      Croyez vous vraiment que nous aurions fait des économies en allant faire la guerre en Irak ? Non ça n’est pas facile de « faire l’humain » . Demandez à Macron. Il n’y arrive pas !


    • scorpion scorpion 30 novembre 2018 11:15

      @oncle archibald
      je ne savais pas qu’il suffisait d’être sympathique pour être un bon président. Bilan Chirac économiquement catastrophique sauf, quand Jospin fut premier ministre mais il est vrai avec une tête beaucoup moins sympathique. Voilà plus de 30 ans que les veaux de votre espèce votent pour la tête la plus sympathique, on voit les résultats ! Finalement pas besoin d’être honnête pour mériter votre respect il suffit d’être SYMPATHIQUE !!!


    • QAmonBra QAmonBra 30 novembre 2018 12:48

      @oncle archibald

      (. . .) C’est un mec d’une grande humanité qui a eu, et qui a encore davantage actuellement, tout mon respect et toute ma sympathie !


      Bien que de gôôôche, si ce terme signifie encore quelque chose de nos jours, je partage pleinement ce sentiment, il m’a toujours été infiniment plus attachant qu’un faux cul comme Hollande, auquel il a pourtant apporté son soutien, sénilité de l’âge ? « Retour d’âge » de sa jeunesse militante ?

      Vu la gravité de l’heure, je vais également vous faire un autre aveu mon oncle, même J.M. Lepen, au plan humain, me semble infiniment plus respectable que sa fille, l’agité de Neuilly et Macron réunis !

      Par ailleurs, vous avez omis un point très important : 

      6/ Avoir initié un référendum en mai 2005 sur le « projet de constitution européenne », dont le mérite premier est d’avoir fait prendre conscience au Peuple, de la nature antidémocratique des escrocs sollicitant leurs suffrages et de leurs prétendus dirigeants, toutes obédiences politiques confondues.

      L’heure est solennelle mon oncle et, plus de 2 siècles plus tard, le discours d’un illustre citoyen nous rattrape :

      « La source de tous nos maux, c’est l’indépendance absolue où les représentants se sont mis eux-mêmes à l’écart de la nation sans l’avoir consultée.
      Ils ont reconnu la souveraineté de la nation, et ils l’ont anéantie.
      Ils n’étaient de leur aveu même que les mandataires du peuple, et ils se sont faits souverains, c’est-à-dire despotes, car le despotisme n’est autre chose que l’usurpation du pouvoir souverain.
      Quels que soient les noms des fonctionnaires publics et les formes extérieures du gouvernement, dans tout État où le souverain ne conserve aucun moyen de réprimer l’abus que ses délégués font de sa puissance et d’arrêter leurs attentats contre la constitution de l’État, la nation est esclave, puisqu’elle est abandonnée absolument à la merci de ceux qui exercent l’autorité.
      Et comme il est dans la nature des choses que les hommes préfèrent leur intérêt personnel à l’intérêt public lorsqu’ils peuvent le faire impunément, il s’ensuit que le peuple est opprimé toutes les fois que ses mandataires sont absolument indépendants de lui.
      Si la nation n’a point encore recueilli les fruits de la révolution, si des intrigants ont remplacé d’autres intrigants, si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections. »

      Il se nommait Maximilien Marie-Isidore Derobespierre, c’était un 29 juillet 1792 et, que cela plaise ou non à certains, nous lui devons ainsi qu’à ses camarades notre République. . .


    • exocet exocet 30 novembre 2018 13:39

      @Paul Leleu
      jacques Chirac est juste l’un des derniers résistants, un grand homme, qu’a compté notre pays.
      En refusant de suivre les Américains faire la guerre à l’Irak, il ont montré, De Villepin et lui, un grand courage.
      Seuls les fauteurs de guerres, les éternels fauteurs de guerres, enragent de voir que Jacques Chirac est le plus aimé des Français.
      Jacques Chirac a été le dernier vrai Gaulliste à diriger la France.


    • cevennevive cevennevive 29 novembre 2018 13:45

      Ha ! Chirac !

      Une petite anecdote qui me l’a rendu encore plus sympathique :

      Dans une foule anonyme, une espèce de galopin s’approche et lui crie : « connard ! »

      Chirac tend la main et dit : « enchanté, moi c’est jacques Chirac »...


      • Paul Leleu 29 novembre 2018 18:45

        @cevennevive

        ah ouiiiiii.... rendez-nous Chirac... c’était si bien Chirac... ce gros escroc qui nous a foutu dans la merde jusqu’au cou... mais dans la bonne humeur... y’a qu’à le remettre au pouvoir, avec Juppé, Villepin, Raffarin et Sarkozy... ah oui.... des grandes années, qui ont transformé la France en une république bananière...

        la réalité, c’est que Chirac était vraiment un connard.... et qu’il a juste beaucoup plus de responsabilités que Macron dans la situation actuelle du pays.


      • oncle archibald 29 novembre 2018 22:16

        @Paul Leleu

        Mais mon pauvre Paul auriez vous oublié qu’un certain Dominique Straus Kan dans ces années la pillait la MNEF pour alimenter les caisses du PS exactement comme Jacques Chirac tapait dans la caisse des HLM de Paris pour garnir les caisses du RPR. C’était comme ça. On finançait les partis avec des magouilles et il était de bon ton de trouver cela « normal » ou « ignoble » suivant que ça concernait son parti ou celui de l’adversaire.

        Chirac a été bien meilleur que d’autres pendant ses deux séjours à l’Elysée. Bien meilleur notamment que celui qui l’y précédait ! Le premier à avoir dévalué largement la fonction présidentielle fut un certain Nicolas qui n’hésitait jamais à descendre dans le caniveau et qui risque, encore à ce jour, de se voir accusé de haute trahison pour avoir fait financer sa campagne présidentielle par un ignoble mais très riche dirigeant d’une puissance étrangère, dictateur et violeur de surcroît !


      • stef 30 novembre 2018 07:40

        @cevennevive
        Peut être avait il déjà des problèmes d’audition 


      • stef 30 novembre 2018 07:41

        @Paul Leleu
        Tout à fait d’accord avec vous ; un roi fainéant doublé d’un sacré magouilleur .

        Certes sympathique mais il a fait beaucoup de mal à la France


      • Paul Leleu 1er décembre 2018 23:23

        @oncle archibald

        Cher Tonton Archibald... peut-être que ton Chirac il s’était fait financer par Saddam Hussein... peut-être même que ça explique des choses... la seule différence, c’est que Sarkozy c’est sorti dans la presse.

        Moi j’en ai rien à foutre de Strauss-Kahn, du PS ou du RPR... je dis juste que Chirac était une belle ordure, un escroc notoire et avéré, et un président qui a baissé son froc devant l’Europe, le Capital et la destruction de la France.

        Alors après, vous pouvez toujours le trouver « sympathique »...


      • Paul Leleu 1er décembre 2018 23:26

        @oncle archibald

        et puis... il y a que sous Chirac-Jospin, la conjoncture a été favorable à la classe moyenne... alors on a laisser crever les ouvriers en se bouchant les oreilles... on disait que c’était les ouvriers-attardés... juste que depuis 2008, c’est la classe moyenne qui est rakettée à son tour...

        voilà tout... les Chiraco-nostalgiques appretiennent sans doute à cette classe sociale qui a connu une certaine prospérité sous Chirac-Jospin. Et maintenant, ils trouvent ça loin.


      • Saint Rata de l'himalaya Saint Rata de l’himalaya 2 décembre 2018 12:34

        @cevennevive
        Je note la stratégie ,ça peut servir .
        répondre :jaloux !!! à une personne qui vous traite d’enculé c’est pas mal aussi.


      • generation désenchantée 29 novembre 2018 14:13

        C’était le dernier des présidents qui avait une vision de la grandeur de la France et de son rôle dans le monde et son indépendance diplomatique et qui avait une humanité qui le rendait proche des gens et du peuple

        un des derniers de la génération qui a connut la guerre en étant sous l’uniforme , il a vu la guerre de près , n’engageant les forces militaires française , pratiquement que dans des opérations qui peuvent se justifier totalement

        par rapport a certains qui lui ont succéder , c’ est un grand homme comme lui qui manque


        • Paul Leleu 29 novembre 2018 18:53

          @generation désenchantée

          vous racontez n’importe quoi ? vous avez quel âge ? vous avez connu Chirac ?????

          Il a été aux manettes dans les années charnières qui ont plongé la France dans l’abîme actuel....

          son soutien à Saddam Hussein tenait aux dossiers et aux business véreux qu’il a entretenu avec lui. Faudrait pas idéaliser non plus... Quand à l’économie, ce fut libéralisme à tous crins, et désindustrialisation massive... sur le plan culturel, ce fut l’effondrement continu.

          Chirac n’est « grand » que de l’extrême-petitesse des suivants.... mais à l’époque on le considérait comme un grand... con !


        • generation désenchantée 29 novembre 2018 19:27

          @Paul Leleu
          je ne l’idéalise pas mais au moins il a pas suivit bush dans la seconde guerre du golfe qui a été faite pour des raisons assez fausses , et surtout pour des raisons assez délirantes , surtout religieuse et il a prit soins de se renseigner sur certaines allusions religieuses de bush
          cherche « bush , Gog et Magog » sur internet

          tu comprendra pourquoi , a l’onu la france annoncer être contre cette guerre , il n’y a pas eut de mandat de l’onu pour cette guerre et que les usa sont passé outre


        • Balkanicus 29 novembre 2018 20:19

          @Jelena

          Vous y etiez a belgrade pendant les second bombardement.... pas ceux de 41 ?


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 20:29

          @Balkanicus >> les second bombardement

          Le troisième bombardement : 1941 les nazis, 1944 les amerloques, 1998 les USA-FR-UK.

          Mais pour répondre à la question, en 98 je n’étais pas en Serbie.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 20:34

          Je corrige : 1998 guerre du Kosovo, mais les bombardements des « humanistes », ce fut en 1999.


        • Balkanicus 29 novembre 2018 20:35

          @Jelena

          Puis je me permettre de vous demander votre origine ? Vous repondez si vous voulez ...

          Et que pensez vous de l intervention usa/fr/uk de 1998 ?


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 20:54

          @Balkanicus : Origine ? Ja sam Sbrin.

          >> Et que pensez vous de l intervention usa/fr/uk de 1998 ?

          Niko ne moze da zna...


        • gueule de bois 29 novembre 2018 21:10

          @Paul Leleu
          Entièrement d’accord avec vous.
          Chirac est le premier des ’présidents fainéants’ . De Gaulle, qui connaissait son monde l’appelait effectivement ’le grand con’.
          Avec lui la France a perdu 12 années (stagnation, regression).
          La descente aux enfers a bien commencé avec lui, il nous a légué Sarkozy qui nous a légué Hollande qui lui-même nous a fait cadeau de Macron.
          Chirac, historiquement, c’est le début de la fin. Il a beau flatter le cul des vaches, boire un coup de blanc sur le zinc, c’est un con et un salaud.
          Comment il va ?
          Je m’en contrefous !


        • Balkanicus 29 novembre 2018 21:16

          @Jelena

          Ti si sestra, od koje mesto u srbja ?

          Hvala za pesma, gde zivis u fransusku, samo mesto sto si blizo

          Radosan da te vidim tu


        • generation désenchantée 29 novembre 2018 21:28

          @Jelena
          et en 1940 , les français ont a même fait le premier raid sur berlin , avec l’avion jules verne

          durant la seconde guerre mondiales les villes françaises ont aussi été bombardées
          par les allemands , les alliés

          c’était pas les italiens qui voulaient envahir la grèce en 1941 ?
          après s’être fait ridiculiser en juin 1940 par l’armée française dans les alpes AVEC LA LIGNE MAGINOT des alpes


        • oncle archibald 30 novembre 2018 09:01

          @Paul Leleu ; « à l’époque on le considérait comme un grand... con ! »

          Vous vous discréditez totalement. Ni Chirac ni ceux qui l’ont précédé ou suivi à l’Elysée ne sont de « grands cons ». Ce sont tous des hommes très intelligents qui sont plus ou moins crapules, plus ou moins habiles, plus ou moins sensibles aux problèmes « du peuple », plus ou moins conscients de ce que l’on peut faire et de ce que l’on ne peut pas faire si l’on veut garder du crédit .....

          Le gros défaut de Macron c’est de ne se soucier que de la réalisation de son programme, sans avoir vu que « le peuple » peut facilement l’en empêcher, même s’il dispose d’une large majorité à l’assemblée. Chirac avait beaucoup plus de subtilité dans ses rapports avec « les gens » et un peu plus de flair politique.


        • Jelena Jelena 30 novembre 2018 09:55

          @Balkanicus : Roditelji su mi rodjeni u Vojvodina i dosli su ovde pre rata... trenutno zivim u « sedamdeset sedam ». smiley

          A ti, odakle ste vi ? Gde vi stanujete ?


        • Jelena Jelena 30 novembre 2018 09:57

          @generation désenchantée
          Toujours est-il que Chirac n’était guère différent de ses successeurs... Et si il avait dit pour non pour l’Irak, ce n’était pas tant par « humanisme », ni par « bonté d’âme », mais parce que ce pays était un gros client de la France.


        • Balkanicus 30 novembre 2018 10:04

          @Jelena

          Moji roditelji su rodjeni u Kosovo I dosli su isto pre rata

          Ja zivim u sedamdecet

          Koliko godine imate ?


        • Jelena Jelena 30 novembre 2018 13:53

          @Balkanicus : Koliko godine... J’ai vu la lumière quelques jours avant que Broz voit les ténèbres.


        • Balkanicus 30 novembre 2018 14:07

          @Jelena

          Hvala, ja sest godine vise


        • generation désenchantée 30 novembre 2018 20:10

          @Jelena

          il a pas suivit bush dans la seconde guerre du golfe qui a été faite pour des raisons assez fausses , et surtout pour des raisons assez délirantes , surtout religieuse et il a prit soins de se renseigner sur certaines allusions religieuses de bush
          cherche « bush , Gog et Magog » sur internet

          tu comprendra pourquoi , a l’onu la france annoncer être contre cette guerre , et a menacer d’utiliser son veto contre les USA et le discours de villepin prend tout son sens quand on connait la raison religieuse de bush

          la chine et la russie auraient aussi pût mettre leurs véto 

          Chirac a été assez différent de ses successeurs , pour s’ interroger sur les références religieuses que bush citer durant son entretien avec lui

          il a carrément fait chercher un expert en suisse pour éviter les fuites pour savoir de quoi parler bush , c’est pour cela qui n’a pas suivit bush

          Maintenant dit moi , si parmi les trois successeurs de chirac , il y a n’aurait un qui aurais chercher a comprendre ce que signifie les références religieuses de bush

          et si ils n’ auraient pas suivit bush en irak , juste parce que c’est les USA ?


        • Jelena Jelena 1er décembre 2018 07:58

          @generation désenchantée
          Je crois avoir compris que les 12 ans de présidence de Chirac se résume à l’Irak.


        • generation désenchantée 1er décembre 2018 20:43

          @Jelena
          je respecte aussi chirac et lepen pour la même raison , tout deux avaient la possibilité d’ éviter , facilement , de faire la guerre d’ Algérie 
          un était énarque , l’autre député et tout les deux l’ont faite et ont été blessé durant cette guerre 
          pas certain qu’un de leurs successeurs ait eut les « couilles » de risquer leur vie au combat alors qu’ils pouvaient l’ éviter
          et une rumeur dit que leurs inimitié date de cette guerre , au moins les deux ont un certain courage physique et morale


        • troletbuse troletbuse 29 novembre 2018 14:31

          Quand on voit les 3 derniers présidents qui ne sont que des mairdes où des merdeux..., évidemment Chirac a été un grand président.

          Mais Ratoto est capable d’encenser ces 3 derniers si ils venaient à claquer. Il n’est pas à une contradiction près.


          • Paul Leleu 29 novembre 2018 18:56

            @troletbuse

            Chirac n’est grand que par la comparaison avec les nains qui lui succèdent... mais à l’échelle plus large, c’est lui-même un gros nimbus de l’histoire de France... un individu sans scrupules... et un bilan politique, économique et culturel désastreux ...

            il était d’ailleurs détesté des français comme les autres zig...


          • gueule de bois 29 novembre 2018 21:13

            @Paul Leleu
            +++++++
            La situation est si grotesque que chaque nouveau connard qui arrive à se faire élire à la présidence fait passer le précédent pour un génie.
            Les gens ont la mémoire courte. Chirac était et est toujours une crevure.


          • troletbuse troletbuse 30 novembre 2018 01:00

            @Paul Leleu
            C’est vrai. Mais il y a eu le refus d’aller en Irak mais on a été en Afghanistan. Beau discours de Villepin à l’ONU qui, aujourd’hui a tourné sa veste. DDV qui a privatisé les autoroutes. Sans compter sa mégère et ses pièces jaunes. Mais comme les suivants ont fait pire. Sarko en libye, Flamby et ses attentats douteux, Micron qui veut aller en Syrie ou même contre la Russie, de l’inconscience Tout est relatif comme le disait Albert.


          • Tall Tall 29 novembre 2018 15:14

            Il a vendu la souveraineté de la France à l’UE et s’est assis sur le référendum de 2005. Il est le 1er responsable( par ordre chronologique ) du merdier actuel.

             

            Quant à l’homme lui-même, je m’en fous, je ne suis pas homo


            • Durand Durand 29 novembre 2018 19:19

              @Tall

              . Chirac a trahi en appelant à voter pour Maastricht et pour le TCE mais en 2007, c’est Sarko qui a fomenté la trahison de Lisbonne...

              À comparer avec l’appel de Cochin contre les premières élections européennes au suffrage universel :

              https://fr.m.wikisource.org/wiki/Appel_de_Cochin

              Il l’a eu sa présidence,... mais au prix de notre asservissement !

              .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès