• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-Luc Mélenchon : les discours et les actes

Jean-Luc Mélenchon : les discours et les actes

Jean-Luc Mélenchon dispense beaucoup de leçons de morale à juste titre car, par les temps de corruption que nous connaissons, il y a fort à faire en la matière. Il s’est à ce sujet brillamment illustré, comme beaucoup d’autres, à propos de l’affaire Benalla. Mais, on serait en droit d’attendre un comportement exemplaire de la part d’un si grand donneur de leçons. Or, c’est loin d’être le cas. Nous devons à Christian Schoettl, maire UDI de Janvry dans l’Essonne un épineux dossier à charge contre lui. Dans la vidéo intitulée « Révélations d’un élu local sur Mélenchon » sur YouTube, il émet trois griefs :

  1. Il assure qu'en décembre 2009, Jean-Luc Mélenchon aurait fait "embaucher sa fille Maryline par le Conseil général de l'Essonne" en passant outre "les règles d'impartialités".
  2. En 2004, d'avril à juin, Jean-Luc Mélenchon avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du Conseil général alors qu’il n'était plus au Conseil Général. Cela s'apparente à un détournement de fonds public. Suite à une plainte de Christian Schoettl le procureur de la République a signifié un rappel à la loi à Jean-Luc Mélenchon sous la forme d'un avertissement solennel.
  3. Entre 2000 et 2002, lorsqu’il était devenu ministre délégué à l’enseignement professionnel, Jean-Luc Mélenchon n’a quasiment plus mis les pieds au Conseil Général. Mais, plutôt que de démissionner, il a continué à percevoir une indemnité de 2 300 € par mois. Au total c’est 57 500 € d’argent public qu’a perçu le conseiller fantôme.

Jean-Luc Mélenchon n’a pas pu faire interdire cette vidéo qui est diffusée sur YouTube. Maryline Mélenchon a bien essayé puisqu’elle a déposé une plainte en diffamation mais elle a perdu son procès pour vice de forme et elle a été condamnée à verser 1 500 € à Christian Schoettl. Si elle pensait avoir raison sur le fond, elle avait la possibilité d’engager une autre procédure. Son avocate avait annoncé qu’elle allait le faire mais, en fin de compte, elle s’est abstenue. De son côté, Christian Schoettl a réagi en faisant une surenchère. Il ajoute deux griefs à propos de faits qui datent de 1998. Laissons-lui la parole :

  1. « J’ai là une facture adressée en décembre 1998 au Conseil Général par une petite boite de communication événementielle, l’agence Eventissimo, et signée de Mélenchon lui-même. La commande concerne la « conception » artistique d’une carte de vœux, mais sans la fabrication ni l’impression. Cette simple « création » a coûté 94 671 francs soit 18 489 euros aux contribuables essonniens ! Et vous savez qui était la patronne d’Eventissimo ? Je vous le donne en mille : Isabelle Thomas, l’égérie du mouvement étudiant de 1986 contre la loi Devaquet, et animatrice de l’aile gauche du PS avec Jean-Luc Mélenchon. »
  2. « A l’époque, il est chargé de l’information et de la communication au Conseil Général. Il passe commande d’une campagne de relations presse pour vanter les mérites de la Fête de la République à Euro RSCG, l’agence amie des socialistes, que dirigent Jacques Séguéla et Stéphane Fouks. Eh bien, ces 7 journées d’attachée de presse ont coûté 98 972 francs, soit 19 329 euros au conseil général ! Un beau cadeau aux copains ».

Il y a assurément un grand décalage entre les mœurs que Jean-Luc Mélenchon préconise, dans ses discours, pour la classe politique dans son ensemble et celles qu’il s’autorise pour lui-même. Plus récemment, en mai 2018, il s’est mis en contradiction avec ses discours à propos de l’immunité parlementaire. Il s’était en effet prononcé contre cette protection accordée aux députés mais alors qu’il fait l’objet d’une plainte en diffamation d’un journaliste qu’il avait traité « d’assassin terroriste repenti », il refuse de se rendre aux convocations de la justice. Pour cela, bien évidemment, il invoque son immunité parlementaire. (Voir notamment sur YouTube la vidéo : « immunité parlementaire : les contradictions de Jean-Luc Mélenchon »).

Il y a aussi un décalage dans son mode de vie entre ce qu’il souhaite pour “les gens” et ce qu’il se réserve pour lui-même ». Il n’envisage toujours pas de passer le permis de conduire puisqu’il dispose à sa guise de voitures avec chauffeur. Il lui arrive aussi de se déplacer en jet privé. Soyons précis à ce sujet. Le 4 février 2017, il a pris un avion taxi immatriculé ASJ591 pour se rendre à la journée commémorative de l’esclavage à Champagney. Cet avion a décollé du Bourget et il s’est posé sur le tarmac de l’aéroport Bâle-Mulhouse à 10h24. La compagnie AstonJet a publié un document concernant ce vol où on peut voir le nom de Jean-Luc Mélenchon en tant que « lead passenger » (passager principal) suivi des noms de quelques membres de son équipe. Il ne se vante évidemment jamais dans ses discours d’adopter pour lui-même les mœurs de la jet set.

Nous sommes conscients que les admirateurs de Jean-Luc Mélenchon face à ces faits sont souvent bloqués par le phénomène de la dissonance cognitive. Celle-ci survient quand des personnes sont confrontées à une information qui n'est pas cohérente avec leurs croyances. Leur besoin de rétablir une cohérence les amène à rejeter ou à réfuter l’information plutôt qu’à remettre en question leurs croyances et elles recherchent alors le soutien d’autres personnes qui partagent les mêmes croyances. Les croyances partagées par tous les membres d’un groupe deviennent, pour le groupe, des vérités. Il est bon alors de se réconforter entre incrédules. Nous sommes ici dans le cas prototypique signalé notamment sur le site web « La Toupie » : « Les partisans d'un homme politique dont on dénonce des pratiques malhonnêtes ne les croient pas et remettent en cause la bonne foi et l'honnêteté de ceux qui les révèlent. Parfois, ils se censurent mentalement et font comme si les révélations n'avaient jamais existé ». On se souvient d’ailleurs qu’au début de l’affaire DSK ses fans du PS qui soutenaient sa prochaine candidature comme président de la république avaient expliqué qu’il ne pouvait s’agir que d’un complot ourdi par les forces réactionnaires pour se débarrasser de lui. Nous sommes confrontés ici au même phénomène. Les plus agressifs des militants de la France Insoumise considèrent que s’attaquer à leur idole relève d’un extrémisme fanatique blasphématoire. Si les fans de Jean-Luc Mélenchon refusent de regarder la vérité en face, s’ils ont déjà du mal à admettre que la personnalité de leur leader ne correspond guère à l’image qu’il veut donner avec ses discours et son accoutrement vestimentaire alors il leur sera impossible de comprendre qu’ils se font enfumer par lui.

Documents joints à cet article

Jean-Luc Mélenchon : les discours et les actes

Moyenne des avis sur cet article :  2.49/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

240 réactions à cet article    


  • McGurk McGurk 27 août 10:26
    C’est bien là le problème de la politique dans son ensemble.

    On a fermé les yeux, pendant des décennies, sur le comportement déplacé et les caprices des hommes politiques au pouvoir. L’excès est devenu une norme et comme les lois leur permettent, contrairement au citoyen lambda, de faire presque tout ce qu’ils veulent, on est face à des personnes qui ont un pouvoir démesuré et peu de contre-pouvoirs/de surveillance.

    Il est parfaitement normal qu’on ait, à l’heure actuelle et ce depuis des années, des « représentants du peuple » qui promettent lune à leurs électeurs et font n’importe quoi une fois en place. Des carriéristes qui n’ont pour objectif de servir leur intérêt et se moquant de la notion centrale en démocratie de représentativité - parce que la démocratie ne pèse rien face aux ambitions personnelles et à l’argent, sinon on aurait jamais eu l’UMP, le PS de Hollande et encore moins EM.

    On lorgne souvent sur les systèmes/idées des autres pays tout en se disant que « c’est inapplicable » - l’Allemagne pour son système de formation, les pays nordiques pour leur sévérité à l’égard du monde politique et l’avance de leur législation. Alors qu’en fait, il est tout à fait possible d’avoir, contrairement à ce que disait Philippe, une politique plus saine, avec des idées nouvelles (et non recyclées), des lois moins vagues et régissant de manière stricte le monde politique, de véritables organismes indépendants de contrôles (dépenses de l’argent public (et sanctions), etc.

    Si la France régresse à grands pas, c’est principalement la faute à ses « représentants » mais aussi de la nôtre car nous sommes bien trop laxistes.

    • kirios 27 août 11:21

      @McGurk

      vous avez raison !
      « mais aussi de la nôtre car nous sommes bien trop laxistes. »
      le système est pourri et les citoyens sont trop nombreux à être complices car ils acceptent et souvent cautionnent .
      lorsqu’ils sollicitent des interventions pour obtenir des avantages (personnels ou associatifs) , ils deviennent des activistes du système !
      je pose une question :
      on continue ou on se mobilise en exerçant notre mission civique et en nous opposant à tous passes droit ?

    • McGurk McGurk 27 août 11:59

      @kirios


      Le problème c’est quasi départ le système est tellement pourri que tout le monde a laissé tomber. Et effectivement, on a que des cons aux commandes et des lois qui les protègent. On a un parlement de parvenus, de courtisans comme sous l’Ancien régime. C’est sûr que ça a de quoi décourager.

      Mais en même temps, on préfère se rassembler pour un match de foot...et on laisse déglinguer la SNCF, le code du travail, bientôt la constitution elle-même et on enterrera définitivement la démocratie (plus d’opposition parlementaire).

    • Attila Attila 27 août 12:19

      @kirios

      « le système est pourri et les citoyens sont trop nombreux à être complices car ils acceptent et souvent cautionnent »
      Exemple parfait dans la sixième circonscription du Finistère : avant les législatives de 2017, tous les journaux, toutes les radios, toutes les télévisions, aussi bien locales que nationales ont parlé des malversations de Richard Ferrand aux Mutuelles de Bretagne.
      Tous les électeurs étaient au courant. Un électorat soucieux d’un minimum de moralité de ses élus n’aurait pas accordé plus de quelques pourcents des voix à un tel candidat.
      Il a été élu au second tour avec 56% des voix

      Sa concurrente du deuxième tout a révélé : « Les électeurs m’ont dit qu’ils allaient voter pour Richard Ferrand parce qu’il était ministre. »
      Sous-entendu : en votant pour un ministre, ils espéraient des retours sous forme de privilèges et de passe-droit.

      .

    • Arogavox 29 août 09:40

      @McGurk


       « nous sommes trop laxistes » ... et fainéants !  
      Aucun commentaire, aucune contre-argumentation, et, fatalement, aucune reprise de cet effort (datant de plus de 4 ans) pour susciter un débat et une action constructive :

      La meilleure perspective que je connaisse reste celle-ci (qui doit être reprise, en partant de zéro, par 1000 projets autonomes ... pour allumer le brasier par 1000 bouts) :
      https://www.mindmeister.com/fr/466981801/dol-ances&nbsp ;&nbsp ;


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 11:02

      Soyez logiques jusqu’au bout M Dugenoux :

      vous voulez des députés smicards ?

      Mais dans ce cas, le job sera réservé aux plus fortunés.

      Les combines à 2 balles de Mélenchon, de Fillon, est-ce vraiment un danger pour la raie publique ?

      Moi ce qui m’intéresse le plus c’est ce qu’ils veulent...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 11:04

        @Olivier Perriet

        être un profiteur de la raie publique, certes c’est très très très mal.

        Mais être modeste ou pauvre n’est pas un gage d’honnêteté et de droiture smiley


      • kirios 27 août 11:25

        @Olivier Perriet

        vous voulez des députés smicards ?
        soyons sérieux !
        les députés et les sénateurs actuels , à une très forte majorité , ne sont que des opportunistes qui ont choisi les bonnes cases pour obtenir le poste.... et ça Paye ! ça paye beaucoup !

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 11:26

        @bébert

        Certes, euh, mais certains intelligents réussissent à devenir cons tellement ils sont intelligents.

        alors on est obligé d’enfoncer des portes ouvertes, et oui, être modeste n’est pas un gage de vertu.

        c’est choquant ?

         smiley


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 11:27

        @kirios

        Ah si vous avez la réponse à tout, il n’y a plus rien à dire alors.

        Tous des cons sauf moi !

        Mort de rire smiley


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 août 14:45
        @Olivier Perriet

        Vous vous trompez de personne. Mon nom est Jean Dugenêt et non pas Dugenoux.
        Je n’ai jamais demandé que les députés soient smicards et je n’ai même pas parlé de leur salaire. Décidément vous devez faire erreur. Peut-être confondez-vous mon article avec un autre. Je n’ai pas parlé non plus ici de Fillon.
        Par contre effectivement j’ai parlé de JL Mélenchon mais à son sujet je n’ai pas parlé de « combines à 2 balles » mais de choses bien sérieuses. Je vous invite à lire mon article.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 16:24

        @Jean Dugenêt
        mais de choses bien sérieuses

        Comme de son penchant pour le mode de vie de la jet set par exemple ?


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 août 18:14
        @Olivier Perriet
        Oui effectivement. Avec l’accoutrement qu’il s’est trouvé (on ne sait pas trop s’il veut imiter Mao, Castro ou Chavez) des militants de la FI ont fini par croire qu’il vivait comme un prolo à l’image de « pepe » Mujica d’Uruguay. Il y avait urgence à leur ouvrir les yeux et à montrer que ce n’est qu’un gros bourgeois qui fait le pitre devant ceux qui lui font confiance alors qu’il les prend pour des idiots.

      • capobianco 27 août 21:27

        @Olivier Perriet
        «  Mais être modeste ou pauvre n’est pas un gage d’honnêteté et de droiture »


        Alors qu’être riche c’est la garantie déshonnêteté ?????? Bonjour le niveau... 

      • capobianco 27 août 21:28

        @capobianco
        c’est la garantie déshonnêteté, d’honnêteté, désolé.


      • JL JL 27 août 11:48
        ’’... les admirateurs de Jean-Luc Mélenchon face à ces faits sont souvent bloqués par le phénomène de la dissonance cognitive.’’
         
         Bloqués ? Où ça ? Comment ça ?
         
         Si ces faits sont avérés, naturellement ils sont condamnables, même si par rapport à d’autres à droite, il joue « petits bras », si vous voyez ce que je veux dire ...

        • alinea alinea 27 août 12:03

          @JL

          Il le dit lui même, hein ; partir en avion en Haute-Saône, moi je le savais...
          Ce sont des manières de faire qui font jaser ; voler en classe affaire pour la Réunion fait causer le jaloux, qui du coup oublie de dire que c’est lui qui paye son billet.
          Mélenchon le dit quasiment à chaque intervention : il est un nanti, un privilégié.
          Mais il n’est pas prince comme l’était Kropotkine !
          Mais relativisons : un élu ne gagne pas plus qu’un haut fonctionnaire. alors c’est sûr qu’à soixante sept ans, trente de carrière, ça laisse du mou dans les finances domestiques.
          Le pognon, son rêve, son obsession, a pourri tous les petits, c’est bien pourquoi rien ne changera.

        • Aristide Aristide 27 août 12:43

          @alinea


          C’est bizarre que vous n’ayez aucune curiosité sur les différentes autres « affaires » qui touchent l’entourage proche de Mélenchon. 

          Si vous avez quelques velléités en la matière, je vous conseille de fouiller du coté de Mediascop la société de communication de sa conseillère à chaque élection, une certaine CHIKIROU, des sommes assez ... significative pour des services ... un peu moins. Vous pourriez aussi chercher du coté du couple d’insoumis immobilier Corbière-Garido. Et puis, essayer de comprendre comment Le Media peut verser des sommes aussi élevées à Médiascop, bon, ... une piste CHIKIROU était à la fois donneuse d’ordre et cliente. Cela aide pour la négociation du prix ...

          Pour ce qui est de vos explications, des jaloux et sa reconnaissance d’être un nanti, cela me semble un peu ... léger, mais bon quand on aime ...



        • alinea alinea 27 août 13:25

          @Aristide

          C’est que je ne vois que des reproches de pognon et de « privilèges » faits aux politiques ! jamais aucune analyse, politique.
          Un ramassis de mollassons frustrés, voilà ce que vous êtes tous devenus !
          Au point d’être incapables de comprendre ce que je suis, alors que je suis franche et transparente au possible.
          Quand tous ces malades auront travaillé autant que Mélenchon pour une cause qui les dépasse sans céder à quelques facilités de confort en voyage ou de jouissance d’opportunités légales, on verra. Rendez-vous dans Trente ans, avec... bébert tiens.
          Quant à Garrido/Corbières, lui est prof, elle avocate des causes perdues, trois mômes je crois, ont droit à un logement bas loyer de la ville de Paris, mettent quatre mois à trouver autre chose après élection... excusez, je ne vois rien là d’anormal, et sachez que s’il s’agissait d’un lépéniste fillonesque ou hamonite, je penserais la même chose... mais, la grande différence c’est que si c’était le cas, nous ne le saurions pas et personne n’en ferait un fromage.
          Pourquoi ? Parce que les tarés procéduriers upéristes n’ont que Mélenchon pour cible !


        • Legestr glaz Ar zen 27 août 14:33

          @alinea

          Vous écrivez : « Pourquoi ? Parce que les tarés procéduriers upéristes n’ont que Mélenchon pour cible ».

          Un peu de dissonance cognitive pour renforcer votre moral ne fait pas de mal, n’est-ce pas ?

          L’UPR ne vise pas spécialement Jean Luc Mélenchon. L’UPR vise ceux qui tiennent un double discours, le double discours de la « renégociation des traités » et de la « désobéissance ». L’UPR signale que les traités européens font partie de la Constitution française et que ni le Président élu ni le gouvernement ne peuvent s’opposer au fait que la France appartienne à un système supranational. En réalité, Mélenchon s’adresse à ceux qui ne comprennent pas la Constitution, à ceux qui refusent de tenir compte de la réalité constitutionnelle. Et ceci s’applique autant à Mélenchon qu’à MLP ou qu’à NDA. Tsipras a mangé son chapeau en Grèce, non pas parce que ce pays était « petit » mais parce que les traités signés s’appliquaient. Mais ça, il est impossible de le faire entendre à certains et certaines, n’est-ce-pas Alinéa ? 

          Mais dans votre tête vous ne voyez ici qu’une attaque contre Mélenchon et non contre le système européen qui tue et ruine les travailleurs en France. 

        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 août 14:50
          @JL
          Je parle de ceux qui refusent d’admettre... Les autruches se mettent la tête dans le sable pour ne pas voir. Les humains développent une quantité d’autres stratégies. Je peux préciser... mais, est-ce nécessaire ?

          « Si ces faits sont avérés ». Vous pouvez enlever le « si ». Ils sont avérés. Ils ont été publiés, republiés et je les publie à nouveau sans aucune crainte. La tentative de la fille Mélenchon de porter plainte pour diffamation s’est soldée par un échec...


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 août 16:18

          @Ar zen

          On a bien compris que tous sont dans l’erreur (au mieux) ou la tromperie (au pire), sauf vous.

          L’UPR essaye de se substituer aux mouvements « contestataires » pour leur piquer leurs électeurs.

          Donc la question, pour qui est vraiment tordu et qui voit des complots partout (comme l’UPR), c’est « pour qui roule vraiment l’UPR » ? À qui, à quoi, profite l’UPR, en vrai ? smiley


        • alinea alinea 27 août 17:02

          @Ar zen

          Sur ce site l’UPR depuis quatre ans ne vise que, Mélenchon ; vous n’avez que le droit à la bouche, l’obéissance en blason ; vous n’avez aucun idée de ce qu’est la politique et vous regardez tout avec le petit bout de la lorgnette.
          cela a son importance mais cela lasse.

        • Legestr glaz Ar zen 27 août 18:14

          @Olivier Perriet

          Je vous invite seulement t à lire la Constitution française ! Le Président élu l’appliquera. Elle fixe le cadre des prérogatives du Président et du gouvernement.

          Faîtes preuve d’un peu de jugeote en lisant la Constitution. Examinez les prérogatives du Président et celles du gouvernement. Ces deux entités ne peuvent « que » respecter la Constitution. Etes vous d’accord avec moi jusqu’à ce point ? Est-ce que le Président de la République et le gouvernement respectent la Constitution ? Ce n’est pas une question difficile. 

          Maintenant je vous prie de lire plus attentivement encore les articles 5, 55 et 88-1 de la Constitution. Si vous n’êtes pas en mesure de comprendre, demandez moi de vous expliquer, je le ferai volontiers.

          J’ai écrit un article la dessus. J’aimerai avoir votre avis.

          Mais il n’y a pas de plus sourd que celui qui ne veut pas entendre !

          Où voyez vous un « complot » lorsque je mets en ligne 3 articles de la Constitution ? Je ne suis pas certain que vous soyez de bonne foi ?

        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 août 18:16

          @alinea
          Un vol en jet privé n’est pas un vol en classe affaire.


        • Legestr glaz Ar zen 27 août 18:23

          @alinea

          La Constitution est la loi fondamentale de notre pays. C’est un peu « normal » que l’on en parle lorsque quelqu’un brigue la présidence de la République. Vous trouvez ça « bizarre » ou « curieux » que je relève des points incohérents chez Mélenchon ? 


          Alors, allons-y par étapes successives. 

          1°) Etes vous d’accord de dire que le Président élu respecte la Constitution ?

          2°) Etes vous d’accord de dire que c’est le titre II de la Constitution, des articles 5 à 19, qui fixent les prérogatives du Président élu ? 

          3°) Comment fait le Président élu s’il doit respecter l’article 5, l’article 55 et l’article 88-1 ? 

          Je veux bien que Mélenchon soit un politicien talentueux mais soit il ne comprend rien, absolument rien en droit constitutionnel, soit il prend ses électeurs pour des imbéciles en disant qu’il va « désobéir aux traités » parce que simplement la Constitution ne l’y autorise pas ! Si vous ne comprenez pas ça, il n’y a plus rien à vous expliquer. 

          Je sais très bien que tous les présidents élus respectent la Constitution. Et s’il faut en écrire une nouvelle cela prendre du temps et il faudra la faire « valider » par la majorité des Français, et la nouvelle mouture sera inévitablement en choc frontal avec les traités. Faîtes marcher votre jugeote au lieu de me tancer.

        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 août 19:28

          @Olivier Perriet

          À qui, à quoi, profite l’UPR, en vrai ? *
          Réponse : au peuple.

        • capobianco 27 août 21:36

          @Aristide
          «  C’est bizarre que vous n’ayez aucune curiosité sur les différentes autres « affaires » qui touchent l’entourage proche de Mélenchon. »


          Et si on commençait par les affaires en cours avant de fouiller ailleurs ! Il serait bon de résoudre les problèmes des ministres ou élus de lrem avant de chercher des contrefeux plus ou moins douteux. 
          Macron serait pris la main dans le pot de confiture vous continuriez à faire diversion. je perds mon temps.... 

        • alinea alinea 27 août 22:55

          @Jean Dugenêt

          Il y a les deux ! mais la princesse, donc vous, ne le lui payez pas. Alors souffrez qu’on se ménage le dos, et qu’on épargne son temps.
          parce qu’on est de gauche on devrait rouler avec les bestiaux comme il y a un siècle ? Mais qu’est-ce que c’est à la fin ces conneries ?

        • capobianco 28 août 07:57

          @Ar zen
           L’UPR ne vise pas spécialement Jean Luc Mélenchon « 


          Ah ? Pourtant votre copain »dugenet« l’affirme clairement dans son précédent article anti- JLM d’avant hier : 

           »C’est au sein de l’UPR qu’il sera maintenant possible de construire une force capable de s’opposer à JL Mélenchon "

          S’opposer à JLM, c’est clair me semble-t-il.... Et puis vos compères comme l’auteur ou l’argentin, tous en fait ne font que cela, des pavés pour pourrir JLM, essayer de discréditer la FI et servir ainsi le pouvoir que votre gourou a toujours servi comme haut fonctionnaire ou complice des pasqua et autre Tybéri...et aujourd’hui macron qui va probablement le remercier pour le zèle des troupes upr au service de la finance. 

        • Le421 Le421 28 août 08:17

          @alinea

          Pourquoi ? Parce que les tarés procéduriers upéristes n’ont que Mélenchon pour cible !

          Ce qui démontre une fois de plus, si cela était nécessaire, que l’UPR est une composante souverainiste de l’extrême droite sur l’échiquier politique.
          Un sous-marin lance torpilles contre la vraie gauche.
          Et pi c’est tout !!

        • JulietFox 28 août 08:30
          @JL
          Et les Thénardiers de Levallois Perret, ça en est où ???

        • JulietFox 28 août 08:33
          @Ar zen

          Ah, Ce lineau. Le pote à Padequoi, ce grand démocrate du SAC.
          Combien de divisions.
          Si Mélanchon, que je trouve bien souvent excessif, ne dérangerait pas, vous ne parleriez pas de lui.

        • Le421 Le421 28 août 08:58

          @JL
          le phénomène de la dissonance cognitive

           

          L’une des grandes découvertes de l’UPR.
          A ne pas confondre avec la connerie assumée...  smiley


        • Legestr glaz Ar zen 28 août 09:46

          @capobianco


          « Dugenet » n’est pas mon copain. Je ne le connais pas, pas plus que je ne vous connais. Je le lis sur Agoravox, comme je peux vous lire.

          Ce que je souhaite c’est la sortie de l’UE (et de l’OTAN) afin que la France puisse appliquer une politique sociale en assurant une juste répartition des richesses. Dans le système économique ordo-libéral auquel appartient la France, c’est râpé !

          Tous nos dirigeants sont liés par la Constitution, celle-ci est indépassable. Il se trouve que peu nombreux ceux qui abordent le sujet du « social » en France sous l’angle « constitutionnel ». Et pourtant, la loi fondamentale du pays doit être respectée. C’est ainsi que le Président élu, quel qu’il soit, doit respecter les traités (article 5) et leur contenu (article 55), en s’appuyant sur un régime « supranational » (article 88-1). Quand j’ai écrit ceci, j’ai tout dit. Ceux qui me lisent devront simplement réfléchir à la portée de ces 3 articles. Ceux qui ne le veulent pas font une erreur capitale et ne détectent pas l’énormité qui consiste à parler de « désobéissance » aux traités ou de « renégociation » des traités. Quel que soit le personnage politique qui tient le discours de « renégociation » ou de « désobéissance », je dis et j’affirme que c’est un escroc, que cela est impossible constitutionnellement parlant. 

          C’est tout ce que je souligne capobianco : la Constitution Française interdit à quiconque de désobéir aux traités signés par la France, le Président élu est le garant de l’application des traités. Ne pas comprendre la portée de la Constitution, c’est être roulé dans la. farine.

        • Legestr glaz Ar zen 28 août 09:49

          @JulietFox

          A ce Mélenchon, le pote de tonton Mitterrand, « francisque Mitterrand », le pote de « René Bousquet » ce grand démocrate collabo des nazis. 

          Si Asselineau, que je trouve trop pédagogique, ne dérangeait pas, vous ne parleriez pas de lui. 

        • Legestr glaz Ar zen 28 août 09:52

          @Le421

          Vous n’avez donc toujours pas lu les articles 5, 55 et 88-1 de la Constitution ? Vous pensez qu’un Président élu peut passer au dessus d’eux ?

          A ne pas confondre avec les « oeillères » assumées. 

        • Hecetuye howahkan 28 août 10:12

          @Ar zen


          Salut, pour moi mélenchon à le talent de la parole, comme Jean Marie Le Pen , Tapie etc etc etc etc ..il aurait fait un excellent camelot de foire..

          celui qui a ce talent peut aligner des suites de mots ad libitum, dire tout et son exact contraire, manipuler l’auditoire sans problèmes ...qu’il y ait sens ou pas importe peu..

          c’est un bon manipulateur ....il est l’élément,enfin un des , nécessaire du moment pour faire croire à ceux qui votent et croient en la politique que il y aurait une opposition à la suprématie des banques..

          si il montait de trop comme c’est déjà arrivé au NPA de krivine et de besancenot ex lcr trotskiste tien comme jl melenchon tien comme jospin, tous ex ex trotskistes , il sera lui aussi coulé et remplacé par une autre marionnette ..

          voir l’histoire édifiante du bolchevo trotskisme ....ryssen est pas mal la dessus, mais il y a un tas d’écrits la dessus, y compris russes, voir Soljenitsyne ..l’avantage est qu’il travaille sur des documents...

          le père Noël existe..

          par contre L’Origine ultime elle est bien réelle, car il ne pourrait en être autrement...tout le monde peut vérifier cela par lui même , cela évite les opinions qui ne sont pas des faits mais des avis donc les conflits sans fin

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 août 10:53

          @Jean Dugenêt

          À qui, à quoi, profite l’UPR, en vrai ? *
          Réponse : au peuple.

          Apparemment, « le peuple » n’a pas été mis au courant, bizarre


        • Self con troll Self con troll 28 août 11:02

          @Olivier Perriet

          Si le peuple, c’est ceux qui donnent leur temps de cerveau à TF1, je donne le point à l’UPR.

          Mais je vous laisse disserter sur ce qu’est le peuple...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès