• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Justice politique

Justice politique

 Jean-Luc Mélenchon, le leader de la « France insoumise » a fait du bruit médiatique en filmant la perquisition de son appartement à 7h du matin par la police. Je ne suis pas à proprement parler un fan du monsieur mais il a raison, il y a dans ce pays une justice politique (voir à ce lien). Ce n'est pas le premier opposant au macronisme, aux libéraux libertaires avant lui, car finalement le macronisme n'est qu'une excroissance de l'hyper-libéralisme, qui se voit opposer une réaction judiciarisée à ses prises de positions, je songe entre autres à Fillon, Sarkozy et Marine le Pen. Et on doute que LaREM ou même le Modem subissent le même acharnement judiciaire.

 

On ne doute pas vraiment, un petit rappel au « mur des cons » en dit long sur l'impartialité de nombreux juges (voir à ce lien). Le « mur des cons » ne contient aucune personnalité libérale libertaire étrangement.

 

Certains se sont réjouis de l’événement rappelant que Mélenchon n'avait pas bougé le petit doigt pour l'ancien candidat Les Républicains ou le président avant Hollande voire la candidate Front National. Je dirais que ce n'est pas une raison après tout, puisque cette perquisition est clairement un acte politique, une manipulation pour sans doute montrer que Macron et son mouvement sont quant à eux immaculés, ont les mains propres (Rappelons que l'on a évoqué à leur sujet une cache d'armes illégale au siège des « En Marche » pendant « l'affaire Benalla »), voir à ce lien ce dont je parle.

 

Mais ça ce doit être un péché véniel aux yeux du droit français certainement, non ?

 

Mélenchon a tout à fait raison, les indics, les barbouzards, les manipulations pas claires avec la morale ont toujours existé en politique. On appelait même ces individus louches des « hambourgeois », (de « en bourgeois) on se souviendra aussi de l'affaire Philippe Daudet, le fils de Léon Daudet qui fut assassiné pour nuire à son père Bien entendu, déjà à l'époque on les repérait à plusieurs centaines de mètres par leur dégaine sentant le flic les « hambourgeois ». Dans certains partis politiques, généralement les plus groupusculaires, on trouve tellement de policiers que certains ne savent plus trop s'ils sont militants ou fonctionnaires. Les « fuites » sont organisées sciemment vers le « Canard enchaîné » ou autre « Médiapart » avec la complicité des journalistes de ces publications pour nuire aux gêneurs.

 

Les scribouillards jouent alors leur partition, sont dans leur emploi de comédie, une comédie un rien sinistre, qui fait rire jaune au bout d'un moment, il suffit d'écouter Barbier et son écharpe rouge et Laurent Neumann ou de lire « le Monde » sur la perquisition chez Mélenchon pour s'en convaincre...

 

Cela existait et était très voyant déjà durant la IIIème République, les voyous, les brutes travaillaient déjà avec les « premiers de la classe » pour garder le pouvoir. Macron a commis un véritable coup d'état en douceur. Il faut bien qu'il tienne, comme il n'a peut-être pas tous les réseaux encore qu'il faut dans le monde politique, la même collusion que les autres, il utilise la coercition. Comme tous les gouvernants la tentation est trop forte, trop attirante. D'où les individus un rien douteux que l'on trouve autour du président, y compris son nouveau ministre de l'intérieur qui a eu des amitiés sulfureuses avec un parrain marseillais formé par Gaétan Zampa...

 

Ceux qui vont contre la doxa idéologique prescrite par le tout économique, à savoir les vrais maîtres , sont impitoyablement écartés, ou alors on leur offre une niche pour qu'ils se tiennent tranquilles, une niche bien payée. Qu'ils soient gauchistes ou pseudo-réactionnaires. Ils finissent tous par perdre de leur personnalité au bout d'un moment, par s'affadir, s'amollir et oublier leurs idées du début. Comme ils sont trop « mainstream » alors, ils finissent par devoir retourner à leur petit carré moins conformistes, mais c'est fini, ils ne sont plus crédibles.

 

Je pense enfin que l'on attendra encore longtemps que ce genre de perquisition ait lieu dans de grandes banques et entreprises louches...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

(image capture BFM facebook live)

 

voir ci-dessous la vidéo de la perquisition :


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • François Pignon Chourave 18 octobre 2018 08:28

    « Ceux qui vont contre la doxa idéologique prescrite par le tout économique, à savoir les vrais maîtres , sont impitoyablement écartés, ou alors on leur offre une niche pour qu’ils se tiennent tranquilles, une niche bien payée. »


    Vous croyez que JLM va être nommé Directeur de l’Institut du Monde Arabe ?
    Pardon ?
    La place est occupée ?

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 2018 08:29

      @Chourave
      Je parle entre autres de Bruno Roger-Petit, je songeais aussi à d’autres éditorialistes se voulant politiquement incorrects...


    • François Pignon Chourave 18 octobre 2018 08:30

      @Chourave

      Il parait que « Consul à Istanbul », c’est bien aussi, mais ça fait un peu loin...

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 2018 08:33

      @Chourave
      Philippe Besson à Los Angeles, pas mal aussi


    • Jelena Jelena 18 octobre 2018 08:56

      @Rachid ben Jeussey >> Il parait que « Consul à Istanbul », c’est bien aussi, mais ça fait un peu loin...
       
      C’est la raison pour laquelle tu as refusé ce poste ?


    • leypanou 18 octobre 2018 08:53
      un petit rappel au « mur des cons » en dit long sur l’impartialité de nombreux juges : n’importe quel individu est façonné par son vécu et son environnement et réagit en conséquence.

      Dans la justice donc, il y a toutes les sensibilités : la justice n’est pas des mathématiques. La loi qui a permis MLP d’être inquiétée peut aussi être utilisée contre quelqu’un qui intentionnellement propage des images violentes à des fins politiques.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 2018 09:12

        @leypanou
        Des images qui en plus gêne le discours officiel


      • L'Astronome L’Astronome 18 octobre 2018 09:36
         
        Il y avait déjà une police religieuse (avec le « communautarisme » mahométan), une police de la pensée (le « politiquement correct ») ; il y a maintenant une police politique. La France est devenu un État multi-policier.
         

        • foufouille foufouille 18 octobre 2018 11:16
          "Certains se sont réjouis de l’événement rappelant que Mélenchon n’avait pas bougé le petit doigt pour l’ancien candidat Les Républicains"
          ouais enfin, juste 30 ans de magouilles.


          • Armelle Armelle 18 octobre 2018 12:26

            Que la France, dans sa décrépitude certaine et sa médiocrité notoire copie 20 ans après et chroniquement ce que font ses voisins est une chose, mais alors copier le MGB 70 ans plus tard, c’est dire le niveau de ce pauvre pays décadent. ...Les stigmates d’un « état » en perdition, une nation prenant des allures cadavériques


            • Le Panda Le Panda 18 octobre 2018 13:24

              @Amaury

              Ton article est juste, mais ce qui me surprend est de ne pas citer que les frontons de toutes nos mairies figurent : LIBERTE EGALITE FRATERNITE. Je pense à torts ou à raisons que dans ton article tu aurais pris le CITOYEN de base élu et non un personnage aussi médiatisé que (Mélenchon) la portée aurait été surement plus conséquente. Car à priori qu’il ait tort ou raison LA JUSTICE n’existe pas en France. Benalla sert en la circonstance de tampon de sécurité, il est indéniablement le protégé de Macron et le comble est que la photo montrant Macron avec deux personnages, l’un des deux vient de prendre quatre mois pour trafic de stupéfiants. Nous sommes dans un monde de fous et en la circonstance il me semble que la F.I. n’avait pas besoin que son chef se trouve ainsi exposé. N’oublions pas que nous sommes aux portes des européennes et que Macron muselle d’une façon ou de l’autre tous les RESPONSABLES DE PARTIS. 


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 2018 20:22

                @Le Panda
                surtout les partis vraiment opposants


              • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 2018 14:54

                Mélanchon a connu indirectement la morsure du Macron , comme Méluche prend les tours comme une formule 1 et qu’il beuglerait tel un taureau castré a vif Manu a du se dire que cela le desservirai pour les futures Européenne et en le chargeant bien pour l’envoyer en justice cela l’éloignerai provisoirement de l’élection grâce a une période d’inéligibilité .

                Mélanchon et LePen out il ne reste plus que la petite monnaie en pièces rouge face a Macron ...

                • Paul Leleu 18 octobre 2018 20:23

                  @zygzornifle


                  « il ne reste plus que la petite monnaie en pièces rouge »... 

                  hé hé... elle est encore petite, mais c’est la plus virulente... si le peuple se reprend à faire re-grandir cette monnaie là, ça peut faire très mal... 

                • grangeoisi grangeoisi 18 octobre 2018 16:57

                  Bonjour smiley...


                  Bref le Guignolo pris dans la tourmente médiatique qu’il a semé . Tout sourire contraint ce matin et fesses serrées en route vers une interview, hélas non « filmée » ! 
                  On ne s’ennuie pas ! Prochain épisode si d’aucun ouvre un portable : une galoche roulée à une procureure pour montrer tout son amour des institutions avec écharpe tricolore enfilée (l’écharpe ... par la procureure) pour que cela fasse plus sexy...la France insoumise ça sait vivre ou mourir ( de rire) crénom !

                  • Désintox Désintox 18 octobre 2018 18:21

                    Je ne sais pas quels moyens policiers et judiciaires on mobilise contre ça ...

                    • Pere Plexe Pere Plexe 19 octobre 2018 13:44

                      @Désintox
                      Pour ça TOUS les moyens sont mobilisés : ils ont ordre formel de regarder ailleurs !


                    • Surya Surya 18 octobre 2018 20:33

                      Certains pensent que ce qui s’est passé est normal, que c’est la loi, d’autres pensent que non, c’était disproportionné, c’est normal : chacun, « simple » citoyen, personnalité politique, etc, a, et a le droit d’avoir, son opinion personnelle sur ce qui s’est passé, par contre, je pense que les journalistes devraient mettre un point d’honneur à se montrer entièrement neutres, ne pas laisser un seul instant leur opinion personnelle transparaître, ne pas essayer d’orienter le débat et tenter d’obtenir (souvent en insistant lourdement) de la part de la personne interrogée ce qu’ils ont envie d’entendre. J’ai eu particulièrement cette impression avec une autre vidéo, celle où JL Mélenchon est interrogé par Bourdin (désolée, je ne connais pas son prénom). 

                      S’ils veulent un débat, ou s’ils veulent absolument « faire le buzz », pourquoi ne pas inviter une deuxième personne, un détracteur, au lieu de jouer le rôle eux même ? Le problème, c’est qu’avec leur attitude, ils mettent plus la personne dans le rôle d’inculpé se défendant au tribunal, que dans celui d’invité venant expliquer soit des faits, soit une opinion personnelle. Les journalistes ne sont pas là pour ça. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès