• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’arrière-cour de la République

L’arrière-cour de la République

L'affaire Alexandre Benalla (voir à ce lien) secoue le Landerneau depuis quelques jours. Ce proche conseiller de Macron et responsable de sa sécurité a été filmé en train de casser la figure à un jeune homme et une jeune femme durant une manifestation du 1er mai. Il serait proche de Karim Achoui, avocat du « milieu » (voir ici) et de l’inénarrable Jawad, logeur des terroristes du 13 novembre (voir par ). C'est loin d'être le seul dans son genre, on en trouve à tous les niveau. Ce genre de personnages a toujours un talent particulier pour le cirage de bottes, le léchage de Q...

 

Un CV remarquable cet Alexandre en quelque sorte...

 

Un CV qui fascine certains de ses contempteurs qui ne voient pas pourquoi l'on n'agirait pas comme Alexandre pour s'élever dans la société lorsque l'on n'est doté d'aucun talent particulier, d'aucune culture.

 

On a légèrement l'impression qu'il a été finalement « lâché » par le pouvoir afin d'allumer un contre-feu suite aux émeutes, violences, et pillages divers et variés qui se sont passés suite à la victoire de la France à la coupe du Monde.

 

L'arrière-cour de la République a toujours existé, loin des grands principes, des déclarations ronflantes. Elle pue cette arrière-cour, c'est généralement que l'on trouve les ordures. Elles s'empilent et parfois l'odeur rejaillit en cuisine voire dans les salons privés ou en salle à manger. Les convives feignent alors l'étonnement, le surjouent ou parfois même sont sincèrement candides.

 

Comment ? Quoi ?

 

Des salauds sont utilisés pour faire fonctionner la machine, des hommes de main, des voyous montés en graine, des opportunistes des deux sexes cherchant à se placer ? Quel scandale ! Alors que c'est un peu la redécouverte de l'eau tiède.

 

Il en est même qui servent à casser la gueule des opposants, à bien insister sur le fait qu'il ne faut pas aller trop loin dans la contestation, dans la remise en question des points de vue officiels. Ils savent retourner leur veste au bon moment comme Fouché, sont parfois sympathiques comme Vidocq. Ils sont toujours protégés car ils ont pour habitude d'avoir des « dossiers » sur tout le monde, ils connaissent les travers et les vices, grands ou petits, de nos gouvernants.

 

Ils savent négocier leur silence. Il est légitime de se demander si ce n'est pas ce que Alexandre Benalla a fait lui aussi.

 

Quand ils vont trop loin, comme Bonnot qui avait des accointances avec de nombreux caciques de la IIIème République on s'en débarrasse comme aussi Stavisky « suicidé » de deux balles dans la tête (un rappel ici), 300 gardes nationaux pour le premier et Lépine le préfet de Paris de l'époque en faisant dans son froc durant l'assaut à Nogent (autre rappel ici)...

 

Ce genre de personnages interlopes ainsi que l'on disait avant a toujours été là. Il faut bien cela pour maintenir la mascarade, que la bourgeoisie demeure maîtresse de ses intérêts et de notre société, et laisser croire au peuple qu'il décide de la politique ou qu'en votant pour Macron, ou Chirac, ou Hollande, ou Sarkozy il vote pour sauver la démocratie contre les fââchiistes infâmes comme Marine le Pen.

 

Il aurait été protégé ainsi que nous le dit Ariane Chemin la journaliste ayant découvert le pot aux roses : sans blagues ? (à ce lien) Trois hauts gradés auraient même fait disparaître les enregistrements des caméras de surveillance de la Contrescarpe là où se sont déroulés les « incidents ». Le pire dans tout ça c'est que elle comme beaucoup d'entre vous revoterez sans doute Macron en 2022 et ce pour les mêmes raisons bidons qu'en 2017. A moins que vous ne sortiez de votre léthargie ?

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • confiture 20 juillet 17:27

    Bonsoir, vous dites : " Le pire dans tout ça c’est que elle comme beaucoup d’entre vous revoterez sans doute Macron en 2022 et ce pour les mêmes raisons bidons qu’en 2017.", j’ai à la fois un gros doute et une sorte d’angoisse, je ne vois aucun candidat, digne de ce nom, à ce jour.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juillet 17:40

      @confiture

      D’où ma phrase Macron n’étant en rien digne de la fonction non plus.


    • confiture 20 juillet 17:45

      @Amaury Grandgil
      Oui aussi AUCUN candidat valable à ce jour ou alors Vincent Placé (joke)


    • Elliot Elliot 20 juillet 17:59

      Le personnage n’est pas des plus sympathiques surtout quand on connaît ( grâce au « reportage vidéo » d’un militant qui serait proche de la France Insoumise ) ses récentes performances mais à quoi cela sert-il de lui ajouter des compagnonnages douteux que rien ne vient étayer – même pas votre lien qui ne débouche sur rien – comme ce Jawad certes un grandiose bouffon mais dont vous n’apportez pas la preuve qu’il le connaissait.

      De tout temps, les milieux interlopes ont su infiltrer les cercles du pouvoir, point n’est besoin de retourner à la troisième république, dès sa naissance la cinquième république a sur récupérer la pègre pour asseoir ses volontés politiques : les SAC, c’était sous De Gaule et ils étaient largement composés de repris de justice qui ont repris leurs activités après sa dissolution.

      Certains se sont même engagés en politique dans le parti qui lave plus blanc et qui vient de se faire sucrer 2 millions d’Euros par la Justice à titre conservatoire.

      Avant de servir Macron, Benalla sévissait au PS et il a eu le nez fin pour présenter ses services à Macron qui, d’après certaines photos, le tenait en sympathie.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juillet 18:02

        @Elliot

        Sur Twitter plusieurs photos chez Jawad avec le fameux Makao qu’il a présenté à Macron. Des échanges entre lui et Jawad... Plusieurs articles aux liens bizarrement maintenant inactifs


      • Cadoudal Cadoudal 20 juillet 18:11
        @Amaury Grandgil

        Excellent . Quand Macron convoque les patrons d’entreprises du CAC 40 pour les exhorter à engager en grand nombre des « chances pour la France » il est le premier à monter l’exemple .
        Je ne suis pas certain qu’à l’avenir ce genre d’exhortation soit suivie d’effet ...


        La police essaie de remonter la piste jusqu’à l’ultra droite, souhaitons leur bon courage.

        Les réactions à cet article ont été suspendues.

      • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 10:17

        @Amaury Grandgil

        Et désormais on attend de pied ferme ces photos et ces liens, je vous parie ce que vous voulez que dans les heures qui arrivent les fameuses photos que vous évoquez vont mystérieusement ressortir dans la presse et enterrer un peu plus les espoirs de la macronie d’éteindre l’incendie. Nous assistons à une véritable guerre de spin doctors on dirait..


      • Cateaufoncel2 20 juillet 18:50

        Jupiter n’avait vraiment pas besoin de ça. Dèjà que l’effet Coupe du Monde a complètement foiré.

        Cote Macron BVA

        1003 personnes interrogées les 18 et 19 juillet

        Approuvent : 39 % (- 2)

        Désapprouvent : 59 % (+ 6)

        On ne peut exclure que les Français n’aient pas plus apprécié ces infantiles gesticulations moscovites que ses obscénités élyséennes – "Un président de la République ne devrait pas faire ça". Or, si c’est son image personnelle qui est dégradée, ce sera pratiquement impossible à remonter

         


        • baldis30 21 juillet 19:52

          @Cateaufoncel2
          bonsoir,

          les effets « radio-camping » et « apéritif-merguez » n’ont pas encore influencé l’opinion ... aussi bien pour l’aspect Moscou que pour l’aspect Benalla ...

          Dans les deux cas ce n’est plus le côté politicien qui est en jeu mais bien plus celui de morale, qu’il s’agisse de morale privée ( s’approprier le travail des footballeurs) que de morale publique (no comment..... il y en a déjà beaucoup et de haute qualité sur AVX ...)


        • BA 20 juillet 22:11

          Silence de l’Elysée : "Peut-être qu’Alexandre Benalla a des dossiers sur Emmanuel Macron."


          Mis à part la brève intervention du directeur de la communication et la petite phrase d’Emmanuel Macron qui balaie la question, c’est le silence radio du côté de l’Executif concernant l’affaire Benalla. Une mauvaise stratégie selon plusieurs spécialistes de la communication.


          Comment l’Elysée aurait dû réagir face à la tourmente que provoque l’affaire Benalla. Pour Patricia Chapelote, experte en communication de crise, il est étonnant que rien n’ait été fait en amont :


          "Quand on est au cabinet du président de la République et que ces événements arrivent, on sait qu’un jour ou l’autre cela va arriver dans les médias. Peut-être aurait-il fallu régler le problème avant et le rendre public pour éviter l’espèce de stupeur qu’il y a aujourd’hui".


          "C’est vrai que le sentiment d’avoir caché pendant quelques mois cette affaire ne donne jamais des bons signaux en matière de communication. C’est un peu déstabilisant et les Français ont le sentiment qu’il y a deux poids, deux mesures", explique la Présidente du cabinet d’influence Albera.


          Même son de cloche pour le professeur en communication Philippe Moreau Chevrolet : "Le silence de l’Elysée dans une affaire comme ça, il est incompréhensible. C’est désastreux. On a besoin d’explications, on a besoin de savoir que c’est géré, qu’il y a quelqu’un capable de sanctionner les manquements à la règle".


          "Ne pas parler cela veut dire que l’on a peut-être couvert les événements, que l’on a peut-être quelque chose à cacher. Peut-être qu’on est tenu par la personne qu’on devrait dénoncer et qu’Alexandre Benalla a des dossiers sur Emmanuel Macron. C’est ça qui se dit en coulisses, et c’est ça qui est insupportable parce que dans un régime comme La République en Marche basé sur l’exemplarité, tout fonctionnait bien. Il y avait besoin de réconcilier la classe politique avec les Français et là on revient 10 ans en arrière", a-t-il assuré.


          https://rmc.bfmtv.com/emission/silence-de-l-elysee-peut-etre-qu-alexandre-benalla-a-des-dossiers-sur-emmanuel-macron-1492445.html


          • baldis30 21 juillet 09:36

            bonjour,

            excellent article ...

            malgré tout un petit rappel : la collaboration de la pègre avec les occupants nazis faisant naturellement suite aux affaires que vous évoquez ( Stavisky, mais aussi l’assassinat du conseiller Prince). Une belle continuité.

            Et après la guerre ceux qui se recyclèrent en résistants patentés ...

            Les mafias ne sont jamais filtrées au tamis de l’Histoire et se retrouvent intactes dans leurs intérêts après les bouleversements


            • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 10:10

              Bonjour Amaury, excellent article.

              Effectivement il ne faut pas feindre l’étonnement, de tous temps l’état et ses représentants aux manettes, quelle que soit leur couleur politique, n’ont jamais reculé dans la bassesse et l’ignominie pour conserver leurs prérogatives quand ils se sentent menacés.

              Mais il faut préserver le storytelling, et si j’osais je dirais même que c’est grâce à ça qu’on voit si un président a vraiment la carrure : s’il arrive à placer ses pions, et à faire ses coups fourrés, y compris les plus dégueulasses, sans se faire attraper. Ça peut paraître ignoble pour les bisounours mais c’est la triste réalité... « for the greater good » comme le résument si bien les anglo-saxons, qui l’ont très bien compris...


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 juillet 10:35

                @Elric Menescire

                Merci. La politique sent la merde, ça a toujours été le cas. Quand c’est pour le bien du pays on pardonne quand c’est pour l’enrichissement personnel, non.


              • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 10:46

                L’arrière cours de la république nous on l’appelle la fosse d’aisance ....


                • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 10:47

                  Avec Macron la France paye son mauvais Karma .....


                  • marmor 21 juillet 11:56

                    majid benalla ( fils de Dieu, rien qu’ça !) a été promu lieutenant colonel de gendarmerie sans jamais avoir foutu les pieds dans une gendarmerie, sauf pour une garde à vue dans sa jeunesse ! Fort de l’impunité octroyée par son employeur, le mec fait n’importe quoi, car il est aussi adjoint du chef de cabinet du roi !! On se demande bien qu’est ce qu’il a pu réaliser comme exploit pour obtenir tous ces titres ? A moins que la république exemplaire de Jupiter ait besoin d’un exécutant des basses œuvres, sans impliquer des gens capables de trop parler, comme les flics ou les gendarmes ? Ou bien, tout simplement, Jupiter aime Alexandre ,, Parce que, pour sa protection, le roi dispose d’un corps d’élite, dûment formé et qui a fait ses preuves, le GIGN, reconnu dans le monde entier pour son professionnalisme… Alors ?? Posez vous les bonnes questions….Il n’empêche qu’on nous prend pour des cons !!


                    • Taverne Taverne 21 juillet 15:03

                      Cette histoire est historiquement secondaire. La vraie question est de savoir si nous assistons à une révolution parlementaire. Par la mise en place de la commission d’enquête au beau milieu d’une réforme constituante, la tentation est grande pour des parlementaires qui se sentent plus forts que jamais d’établir un régime parlementaire. Si cela aboutissait, il n’y aurait pas de quoi se réjouir car ce sont les partis extrémistes qui emporteraient les élections et le pouvoir. 


                      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juillet 10:39

                        @Taverne
                        C’est quoi extrèmiste ? Un parti qui n’est pas mondialiste ?


                      • captain beefheart 21 juillet 15:58

                        C’est évident que ce monsieur est chargé de mission pour se procurer de la drogue pour le compte de l’Élysée et ensuite la fournir au couple Macron et les autres qui en ont besoin.Regardez la soirée de fête de la musique aussi que du beau monde qui sent la coke à un kilomè,tre.... Là où les citoyens connaisseurs de drogue risquent tout,prison, perte de permis de conduire, déchéance sociale,perte de travail et prêche moralisateur de Madame de juge,les connards qui détiennent le pouvoir et leur affidés ne risquent rien,surtout quand ils se font instrumentaliser pour la propagande . C’est pour cela que Macron, Le Grand MONARC de Nostradamus se veut Jupiter,car Quod Licet Iovi,non Licet Bovi,hein !?


                        • izarn izarn 21 juillet 16:14

                          Grosso modo le message c’est : Si tu chantes trop la Marseillaise et si tu brandis trop le drapeau national, Benalla vient te casser la gueule.
                          Entre autres motivations issues du CNR...


                          • izarn izarn 21 juillet 16:16

                            @izarn
                            Dasn les « heures sombres » ces gens la se nommaient SA, ou chemises brunes, noires, comme vous voulez...
                            Version moderne...
                            Heil Macron !
                            Je plaisante !
                             smiley


                          • Christian Labrune Christian Labrune 21 juillet 19:32
                            et laisser croire au peuple qu’il décide de la politique ou qu’en votant pour Macron, ou Chirac, ou Hollande, ou Sarkozy il vote pour sauver la démocratie contre les fââchiistes infâmes comme Marine le Pen.
                            ================================
                            @Amaury Grandgil

                            Je ne saisis pas très bien votre intention. On pourrait comprendre, à lire ça, que le parti d’extrême droite, à la différence des autres, serait à l’abri de ces sortes de compromissions avec la canaille alors que les crapules sinistres qui l’ont fondé étaient des nostalgiques de Vichy ou des anciens de l’OAS, Des mouvances dont les méthodes ont toujours été particulièrement immondes.

                            Un parti, quel qu’il soit, s’il parvient à se maintenir un certain temps au pouvoir, cesse assez vite d’avoir les mains blanches. La vertu au pouvoir, ça n’existe pas. Actuellement en France, les choses étant ce qu’on les voit être avec la baudruche Macron, la situation est extrêmement préoccupante. Le plus grave, c’est que ce n’est même pas le triomphe d’un machiavélisme. Le machiavélisme n’exclut pas l’intelligence et l’efficacité dans la conduite de l’état, mais ce à quoi on assiste, c’est au simple étalage de la connerie triomphante et monumentale. Il serait plus qu’urgent de se débarrasser du Macron, mais que va-t-on mettre à la place ? Certainement pas les fascistes de l’extrême gauche/droite !

                            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juillet 10:37

                              @Christian Labrune
                              Qui mettre à la place ?

                              La Le Pen et Mélenchon sont les meilleurs ennemis de Macron, quoi que j’ai tendance à être d’accord avec ce que les deux ont dit de l’affaire.
                              Quant à dire qu’ils sont fascistes, un peu excessif non ?

                            • jocelyne 23 juillet 17:40

                              @Amaury Grandgil

                              « Quant à dire qu’ils sont fascistes, un peu excessif non ? » Non
                              de même que le pouvoir en place aujourd’hui pourrait être aussi qualifié de fasciste (doux)


                              • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 17:01

                                @Dom66


                                 il est fiché H ....

                              • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 17:01

                                Bien souvent c’est dans l’arrière-cour que l’on dépose discrètement ses ordures entre 2 poubelles débordantes et odorantes et un vieux cadre de vélo tout rouillé .....


                                • troletbuse troletbuse 23 juillet 09:56

                                  La pourriture Barbier estime que l’affaire n’est pas grave. Normal pour ce journapute, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès