• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’effet « drapeau » : Merci Poutine ?

L’effet « drapeau » : Merci Poutine ?

Depuis le Crash démocratique de 2002, les français semblaient se satisfaire de cette grande peur de l’extrême droite pour expliquer leur raison d’aller voter.

Les goinfres

Ils s’étaient habitués à l’absence de programmes et cela tombait bien puisque l’élection présidentielle (les élections en général) ne servait qu’à reconduire des oligarques de la politique, sans attaches idéologiques, navigant d’un bord à l’autre, bien sous tous rapports, adhérant globalement aux idées néolibérales convenant parfaitement au Medef et au CAC 40.

Les présidents successifs ont bien confirmé les espoirs mis en eux en dérégulant à tout va et surtout en n’ayant eu de cesse que de baisser les impôts, surtout pour le monde économique, sans exiger de contreparties en matière d’emplois.

Récemment, tout de même on s’est enquit en haut lieu (effet gilets jaunes sans doute) de l’opportunité de jeter une petite pièce dans l’escarcelle du petit peuple en supprimant la taxe d’habitation ou en baissant des cotisations salariales.

Cependant, si pour les entreprises l’effet s’est traduit par une hausse des bénéfices et des dividendes, pour les salariés, l’appauvrissement de l’Etat et des caisses sociales font envisager de nouvelles coupes dans les budgets que supporteront à terme les salariés.

Avec en sus, l’effet du quoi qu’il en coûte qui se retrouve dans la dette et sera prétexte à un nouveau tour de vis touchant les services publics que les citoyens devront payer.

Les résultats sont là !

On voit déjà ce que cela donne en matière d’EHPAD ou bien encore plus généralement du contrôle des lois et normes dans d’autres domaines avec les moyens indigents qui y sont consacrés, car dans notre système très libéral le principe est celui de la « confiance » qui permet tant de choses en matière de contournement des dispositifs.

Le système est donc pourri de l’intérieur et lorsque qu’un scandale éclate ou que survient un problème potentiellement à risque politique (comme le covid), on cherche à se préserver en faisant appel à des cabinets de consultants payés très chers pour dire comment éviter les retours de manivelles, au lieu de faire appel aux ressources internes à l’administration. Pas de vagues et ouverture du parapluie : l’irresponsabilité politique érigée en art ! Cette pratique, courante à tous les niveaux de collectivités coûte très cher aux contribuables, souvent pour des résultats très contestables (comment enterrer un projet afin d’éviter des vagues ? Ayez recours à un consultant…)

A ce stade, il est nécessaire de faire une petite synthèse :

1 – Un ordre très néolibéral qui dicte sa loi aux élus

2- Des profiteurs (CAC 40 et Medef) qui réclament toujours plus de cadeaux fiscaux mais qui continuent à délocaliser en douce et explosent les bénéfices et les dividendes.

3- Des baisses d’impôts et de cotisations pour le petit peuple à valoir sur leur retraites futures et d’autres impôts locaux qui compenseront les pertes de recettes.

4 – Une dette qui se creuse ce qui justifiera de nouvelles coupes sombres dans les dépenses publiques et des milliers de suppression d’emplois

5 – Une absence de prise de risques politiques à tous les niveaux qui ne font plus confiance à leurs administrations et dépensent un « pognon de dingue » avec des cabinets conseil.

Une campagne pleine de belles promesses…

Voilà donc comment nous abordons cette nouvelle séquence électorale marqués par l’indigence des débats proposés (immigration, sécurité, suppression de postes de fonctionnaires, baisses des « charges » des entreprises,…) avec un paysage très clivé, d’un côté les entreprises qui sont au-dessus du lot et de l’autre le reste du pays qui se soumet à leurs lois avec la bienveillance complicité des politiques de tous bords.

Tout cela ronronne bien depuis plus de 20 ans et la campagne présidentielle n’a pas échappé à cette règle. Chacun occupe le terrain avec ses marottes ou ses délires depuis 6 mois avec la bienveillante complicité des chaînes d’infos françaises, qui dissertent sur des sondages, même si leurs résultats sont pipés par des méthodes douteuses, qui formatent l’opinion.

Le fameux « effet drapeau »

C’est le moment choisi par Poutine pour nous faire sa petite « opération militaire spéciale » chargée de ramener dans le rang les « pays frères » souffrant d’un tropisme européen ou Otanesque.

…Et les médias de nous agiter leur nouveau grimoire « l’effet drapeau » qui veut qu’en période de crise il ne faudrait surtout pas changer de cheval politique.

Fin du débat, la trouille comme programme, comme en 2002 avec le petit prurit FN, mais cette fois à puissance 10 avec augmentation des budgets militaires (et quelques ventes d’armements par notre représentant de commerce du Ministère des affaires étranges à nos voisins nouvellement convertis…).

Oubliez le vide sidéral des débats et des programmes, mais n’oubliez tout de même pas de saquer les candidats poutinolâtres. Votez sans vous poser de questions pour « l’homme de la situation » celui qui a endossé le costume de dompteur de dictateur mais qui y laissera un bras au final.

Et après ?

On verra… Une fois le monde sauvé (ou englouti, c’est selon…) il restera l’essentiel, c’est à dire la poursuite de la « réforme » ou la reconstruction qui deviendront une ardente obligation propice à toutes les régressions sociales, sauf pour les plus riches, pour lesquels on devra se saigner un peu plus au nom des « dommages de guerres » (qu’elle soit économique ou nucléaire).

Juste un problème cependant qui risque de coincer le système : le Président pourrait être très mal élu du fait du désintérêt provoqué par « l’effet drapeau » et la sanction des poutinolâtres. L’abstention pourrait donc atteindre des sommets, les électeurs pouvant considérés que les dés sont déjà jetés et parce que les ralliements de droite et de gauche autour de Macron font mauvais effets et font perdre l’espoir en un changement doux.

Il ne manquerait plus pour enfoncer le dernier clou sur le cercueil de notre vie démocratique en soins palliatifs, qu’il soit réélu dès le premier tour, et cerise sur le gâteau que le scrutin présidentiel soit suivi d’une dissolution de l’Assemblée national avec élections anticipées pour « gagner un temps précieux pour réformer le pays ».

Après, on verra (bis) : peut-être que les Français auront envie d’autre chose que le gloubiboulga qu’on leur propose et qu’ils chercheront à reprendre en mains leurs propres destinées plutôt que de les confier à des syndics de faillites. Sous quelles formes ? Violentes, ou pas…


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

357 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 14 mars 15:03

    Fin de la comédie démocratique...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 mars 09:19

      @Clocel
      Nos journaleux font leurs choux gras, béats d’admiration, devant cette journaliste d’origine ukrainienne, il faut le préciser, Marina Ovsyannikova
      qui s’est glissée derrière la présentatrice du Journal télévisé russe pour brandir une pancarte disant que « la télévision vous ment ».
      https://twitter.com/WilliamReymond/status/1503457229218848769?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1503457229218848769%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.wikistrike.com%2F2022%2F03%2Fmarina-ovsyannikova-la-journaliste-russe-qui-defia-le-systeme.html
      Je me demande ce que nos journaleux diraient de moi si je me glissais derrière les présentateurs de BFMTV ou de TF1 en brandissant la même pancarte.
      Ou plutôt, je ne me le demande pas....
      Parce que, c’est bien connu : la vérité est l’apanage de nos télés, le mensonge, c’est chez les russes.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 mars 09:31

      Pourtant, si on essaye d’être objectif, ce qui n’est pas facile, il semble que la télé russe mente beaucoup moins que les télés françaises : les russes sont en train de réussir leur opération spéciale (c’est ce qui met en rage nos journaleux de plateau) :
      Article du courrier des stratèges sur les événements d’hier en Ukraine où on peut lire notamment :
      Du point de vue opératif, l’offensive russe a été un exemple du genre : en six jours, les Russes se sont emparés d’un territoire aussi vaste que le Royaume-Uni, avec une vitesse de progression plus grande que ce que la Wehrmacht avait réalisé en 1940“.
       https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/15/guerre-dukraine-14-mars-2022-jour-19-point-de-fin-de-journee/


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 09:50

      @doctorix, complotiste
       smiley


    • Albert123 18 mars 11:12

      @Clocel

      « Fin de la comédie démocratique... »

      non visiblement encore beaucoup trop comme l’auteur croient encore le narratif officiel  :

      « C’est le moment choisi par Poutine pour nous faire sa petite « opération militaire spéciale » chargée de ramener dans le rang les « pays frères » souffrant d’un tropisme européen ou Otanesque. »

      ça fait plus de 80 ans que les usa soutiennent, entrainent et financent des nazis en europe, 8 ans que l’otan fout la merde en ukraine, le tout pour eviter le rapprochement entre europe de l’ouest et russie pour le seul bénéfice des usa, 

      le fameux tropisme européen dont l’auteur parle sans se l’avouer à lui même c’est le nazisme, celui qui berce les classes dirigeantes traitresses épargnés par le précédent nuremberg et leurs larbins bien polis, bien concons, bien collabos.

      les auweiss « vaccinaux », la ségrégation , les injections expérimentales sur des femmes enceintes et des enfants, le syndrome de stockholm et le soutien sans limite à de véritables nazis en ukraine.

      Voilà le vrai visage de l’UE sous obédience otanusienne. Voilà le visage du progressisme universaliste tant défendu par les gauchistes embourgeoisés et pétochards si promptes à embrasser l’horreur nazie sous l’excuse bidon du « c’est pas pareil »

      ça a le gout et l’odeur du nazisme car c’est du nazisme. Et les poutinophobes devraient commencer par se regarder dans une glace juste histoire d’essayer de récupérer ce qu’ils ont perdu : leur dignité humaine.

      Parceque nul besoin d’idolâtrer Poutine pour penser que tout ceux qui vont se faire laminer par les russes en Ukraine ne seront une perte pour aucune personne de bonne volonté.


    • Michel DROUET Michel DROUET 19 mars 08:08

      @Albert123
      Complètement délirant : vous voyez des nazis partout et vous parlez même de « véritables nazis » ce qui laisse penser qu’il y aurait une sous catégorie de nazis. Au fait, avec vous relu l’histoire du monde avant 1945, savez vous ce que c’est le nazisme, ses horreurs que vous êtes prêt à cautionner dans un pays soi-disant « nazi » dirigé par un président et un premier ministre juif (« tout ceux qui vont se faire laminer par les russes en Ukraine ne seront une perte pour aucune personne de bonne volonté). La Shoah et les camps de concentration ça n’a jamais existé pour vous bien entendu, pas plus que le massacre de plus de 33000 juifs par les allemands à Baby yar en ukraine, ni celui des officiers polonais par les russes à Katin.
      Et vous êtes là derrière votre clavier à déclarer, comme si c’était naturel, que si ça recommençait »ce ne serait une perte pour personne"... 
      Vous appelez au meurtre de manière naturelle, décomplexée, bien à l’abri. Quel courage !


    • Eric F Eric F 19 mars 11:25

      @Michel DROUET
      L’allégation au nazisme finira inéluctablement par revenir en boomerang aux envahisseurs et leurs soutiens inconditionnels.
      Au début, l’attaque russe était plutôt retenue, limitant victimes et destructions et visant l’intimidation (du reste ça a marché en terme d’épuration ethnique par l’exil de millions d’ukrainens ukrainophones).
      Mais au fil de la durée de la campagne et de l’inattendue résistance ukrainienne -quoiqu’on ne voit jamais d’image de combats militaires-, les pilonnages de villes font des ravages et le nombre de victimes civiles augmente, ainsi Marioupol va devenir symbolique au yeux de l’histoire, même si en final inéluctablement la force l’emportera, la question n’est pas si l’Ukraine sera amputée, mais quelle sera la taille de l’amputation.

      Ne soyons toutefois pas crédules sur l’information relayée par nos média, qui diffusent de la propagande pro-ukrainienne, on croirait du Christelle Néant recyclé. Tout n’est pas manichéen sur les causes du conflit, et le pouvoir ukrainien n’est pas un modèle d’intégrité et de bienveillance, mais il a gagné des galons dans ce conflit.


    • Michel DROUET Michel DROUET 19 mars 12:07

      @Eric F
      Je partage votre point de vue sur la vision binaire dont il faut nous extraire. Il n’en reste pas moins que d’aucun valident de fait des appels aux meurtres sous des propos soft (ou pas) au prétexte que l’ukraine, à les lire, serait un peuple de 44 millions de « nazis ».
      Mais il nous faut garder de l’indignation car nous allons en avoir besoin avec le « nettoyage » de Marioupol par les supplétifs tchétchènes sous les applaudissements et les hourras de plusieurs intervenants de ce site.


    • Eric F Eric F 19 mars 14:02

      @Michel DROUET
      Le terme ’’opération spéciale’’ pour une guerre d’invasion dans le pays voisin rappelle un peu la dénomination ’’démocratie populaire’’ pour la dictature soviétique (parti unique), ou ’’pacification’’ pour l’oppression d’un peuple.
      Le camp pro-russe a abusé des allusions au nazisme et au génocide dans le Donbass, mais approuve des opérations de destruction plus massive et de morts civils plus nombreux. D’une certaine manière ils absolvent des comportements qui étaient effectivement condamnables, en faisant pire encore.

      L’Ukraine n’était pas une démocratie modèle contrairement aux présentations qui en sont faites dans nos média ; le nationalisme, la corruption et le phénomène d’oligarchie était d’ampleur comparable à la Russie. Mais Poutine, à qui on pouvait donner crédit d’avoir sorti son pays du marasme, a franchi une étape dans l’absolutisme et l’impérialisme par la force armée, Bonaparte devenu Napoléon (ça ne s’est pas bien fini pour celui-ci, et son pays a été abaissé).


    • Michel DROUET Michel DROUET 19 mars 20:36

      @Eric F
      Certes, ni la Russie, ni l’Ukraine ne sont des modèles de probité, mais si on élargit la réflexion, nous avons nous mêmes des systèmes qui ne sont pas les plus honnêtes du monde : que penser en effet du système de pantouflage qui consiste pour nos élites « élevés » dans les meilleures écoles de la République à se vendre ainsi que leur carnets d’adresses et leurs entrées dans les ministères à nos oligarques qui dirigent les sociétés du CAC 40 (et d’autres) et ainsi influer plus surement que des élus sur les orientations politiques et financières du pays, en donnant des textes de lois « clés en mains » ?
      Que penser des milliardaires américains dont l’influence traverse les frontières et qui financent les campagnes électorales en fonction de leurs intérêts ? On pourrait parler de corruption, non ?
      Le spectre de la corruption et de l’oligarchie n’est donc pas limité aux deux pays en guerre actuellement.
      Il y a un fait bien établi qui dépasse toute autre considération : la Russie a déclaré la guerre à un pays souverain, et c’est sur ce point qu’il faut débattre.


    • sylvain sylvain 14 mars 15:07

      les candidats poutinolâtres.

      oui enfin, pour etre un poutinolatre dans les merdias, il suffit en gros de dire que l’OTAN a peut être quelques responsabilités .Quand quelqu’un justifie tout ce qu’il fait et s’extasie de la puissance de l’armée russe en ukraine, je veux bien , mais là... c’est juste ce qu’on appelle la cancel culture


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 16:16

        @sylvain
        Il me semble que les candidats dont je parle sont allés un peu au-delà de cette simple affirmation et se sont engagés un peu plus dans la voie de la poutinolâtrie (jusqu’à se faire financer par des banques russes par exemple...).
        En ce qui concerne la puissance de l’armée russe en ukraine, ça demande encore à être établi autrement que par des bombardements d’immeubles d’habitation...


      • waymel bernard waymel bernard 14 mars 18:47

        @Michel DROUET Il me semble que l’armée russe évite de bombarder les civils car ils sont en grande partie russophones, ce qui explique leur lente avancée .


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 19:00

        @waymel bernard
        C’est un point de vue qui ne fonctionne pas pour Kiev où la lente avancée est apparemment due à des pertes importantes du côté russe


      • chantecler chantecler 14 mars 19:08

        @Michel DROUET
        Oui, on sait ...
        Mais on sait aujourd’hui que les Russes pensaient au départ que les troupes ukrainiennes se rallieraient rapidement à l’armée d’intervention russe .
        Apparemment c’est un peu plus difficile car les milices ukronazies tiennent l’armée régulière ukrainienne , entre autre par la violence ...
        Aussi aujourd’hui ça tape davantage car il y a moins d’illusions .
        La réalité de terrain se précise .


      • Abolab 14 mars 19:17

        @Michel DROUET

        L’armée ukrainienne ne défend pas sa population, elle agit pour tuer un maximum de soldats russes, qui sont pourtant venus en paix.


      • Eric F Eric F 14 mars 19:49

        @Abolab
        « un maximum de soldats russes, qui sont pourtant venus en paix »
        « venus en paix », je n’aurai jamais imaginé que quelqu’un puisse écrire ça ! Avec missiles, chars, lance roquettes, juste pour donner la parade, ils s’attendaient à des fleurs et applaudissement. Comme les yankees s’attendaient à être accueillis en libérateurs en Irak.


      • Lynwec 14 mars 20:27

        @Michel DROUET

        Pour ce qui est du financement par les banques, je vous rappellerai juste le cas du candidat Cheminade lors de l’élection de Chirac (dont les comptes de campagne, faux, auraient justifié l’annulation du scrutin, ce qui ne fut pas fait, le CC prouvant déjà à l’époque sa subordination au pouvoir profond). Cheminade qui était pour une vraie réforme du système bancaire (donc ennemi à abattre) se vit refuser tout prêt par les banques et dût recourir à un prêt privé pour lequel le CC le condamna ce qui le mena presque à la ruine personnelle ( tout en épargnant Chirac et Balladur bien plus coupables, le deux poids deux mesures, il faut s’y entrainer, ça ne vient pas tout seul ...)

        Du coup, il est parfois nécessaire pour un candidat de chercher ailleurs ce qu’on lui refuse (sur ordres) chez lui.

        Et puis, une banque, ce n’est pas un état, ni un gouvernement, alors le procès d’intention sur une hypothétique inféodation à Poutine tombe un peu à plat, ou en tous cas, mérite des preuves un peu plus solides.


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 20:42

        @chantecler
        Quelles sont vos sources concernant ces milices ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 20:46

        @Abolab
        Oui, oui, bien sûr ! Ils sont surtout venus en chars et ils s’attendaient même à être accueillis par une population en liesse avec des fleurs. Apparemment, les services de renseignements russes ont mal fait leur boulot.


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 20:57

        @Lynwec
        Merci pour l’histoire Cheminade que je ne connaissais pas.
        Pour les banques russes qui auraient tout loisir de faire ce qu’elles veulent, vous me voyez bien perplexe...


      • Abolab 14 mars 21:38

        @Eric F
        Vous ne semblez pas être au courant que la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine. C’est actuellement le régime ukrainien et affiliée aux néo-nazis qui est en guerre contre la Russie et les populations russophones en Ukraine. Beaucoup de réfugiés ukrainiens ne fuient pas l’opération militaire russe, mais la folie criminelle de leur propre gouvernement.


      • Abolab 14 mars 21:39

        @Michel DROUET
        Au contraire, ils sont très au fait de l’utilisation des civils comme boucliers humains par le régime ukrainien et les groupes néo-nazis, ce qui ne facilite pas leur tâche.


      • Abolab 14 mars 21:41

        @Michel DROUET

        « Quelles sont vos sources concernant ces milices ? »

        Et bien dites-moi, soit vous êtes un négationniste, soit vous n’écoutez que les médias mainstream pour vous informer.

      • pipiou2 14 mars 21:43

        @Abolab
        « Vous ne semblez pas être au courant que la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine [...] C’est le régime ukrainien qui est en guerre contre la Russie »  smiley

        Oui, on sait, les Russes sont en « opération spéciale », un peu comme les nazis étaient en « opération spéciale » avec les juifs.

        Ce qui est bien c’est que vous ne connaissez pas la honte !


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 22:12

        @Abolab
        Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! J’avais ma télé à l’envers et je n’avais pas vu que c’étaient les chars ukrainiens qui étaient en train d’envahir la russie


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 22:14

        @Abolab
        Ah ! ils ont bien du mal quand même ces pauvres soldats russes et leurs copains tchétchènes. Heureusement il y a leurs copains syriens qui arrivent pour leur donner un coup de main !


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 22:16

        @Abolab
        C’est à Chantecler que je posais la question... pas à vous : vous m’avez l’air assez surmené et confus comme ça !


      • DACH 15 mars 06:36

        @waymel bernard=Navré, mais votre affirmation sans preuve offre de la rigolade. « Il semble... » eh bien non. Pourquoi ? Il suffit de lire les textes de la doctrine militaire russe. Quand une zone résiste, on rase tout, civils compris. Mettre les civils en fuite sur les routes affaiblit les défenseurs assiégés. Et les russophones ukrainiens veulent faire eux aussi chambre à part de la Sainte Russie de l’idéologue A G Dugin. celui-là il prône quelque chose qui rappelle de très mauvais souvenirs. Il est considéré comme l’idéologue de V Poutine !!!!


      • SilentArrow 15 mars 08:39

        @sylvain

        les candidats poutinolâtres.


        Je moinsse l’article et ne laisse aucun commentaire sur le fond.

      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 08:42

        @SilentArrow
        A bientôt pour de nouvelles lectures !


      • pemile pemile 15 mars 09:30

        @Michel DROUET "Oui, oui, bien sûr ! Ils sont surtout venus en chars et ils s’attendaient même à être accueillis par une population en liesse avec des fleurs"

        Les semis et moissons s’annoncent difficiles dans un pays en guerre, pour l’instant les agriculteurs ukrainiens font surtout moisson de blindés russes :
        https://twitter.com/i/status/1499858822990639104
        https://twitter.com/i/status/1499200835695169539
        https://twitter.com/i/status/1500773996715028482
        https://twitter.com/i/status/1501336283775258626
        https://twitter.com/i/status/1498218391005396993


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 mars 09:38

        @Michel DROUET
        autrement que par des bombardements d’immeubles d’habitation...

        Les maisons d’habitation ne sont pas un objectif stratégique, et les russes ont autre chose à faire de leurs munitions.
        Il en va tout autrement si les nazis installent des mitrailleuses et des mortiers sur les maisons d’habitation, les écoles et les hôpitaux. Ce qui semble être chez eux une habitude bien ancrée, avec le double avantage de scandaliser les imbéciles d’occident et autres drouet, et d’espérer échapper ainsi aux bombardements par bouclier humain interposé.
        Votre mauvaise foi et votre aveuglement sont consternants. Presque à égalité avec votre légendaire bêtise.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 mars 09:41

        @DACH
        Mettre les civils en fuite sur les routes affaiblit les défenseurs assiégés.

        Ben oui, quand on n’a plus de bouclier humain, on est forcément moins protégé.
        C’est d’ailleurs pourquoi les nazis leurs tirent dans le dos quand ils essayent de s’échapper.


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 09:49

        @doctorix, complotiste
        Et vous, vous avez constaté tout ça en allant sur place, bien sûr ! smiley


      • Eric F Eric F 15 mars 10:28

        @Abolab
        « la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine »
        C’est ça, chez eux le ministère des armées s’appelle « ministère de la paix », ça ne vous dit rien ?
        Concernant les néo-nazis, il y en a autant dans les milices du Donbass et en Russie qu’en Ukraine, ce sont des mouvements minoritaires. Ce n’est qu’un prétexte, puisque Poutine a explicitement nié la légitimité de l’Ukraine à l’existence en tant qu’état.
        Le gouvernement nationaliste ukrainien a eu tort dans son « ukrainisation » forcée, mais le conflit intérieur ne concernait pas l’ensemble de la population russophone, mais des régions séparatistes agitées par Moscou, les populations de ces régions sont victimes de ce conflit des nationalismes. Reconnaitre l’indépendance des républiques autoproclamées était compréhensible, envahir tout le pays ne l’est pas.
        Les Ukraniens qui fuient vers l’occident remercient les libérateurs russes d’avoir détruit leurs maisons et les infrastructures de leur pays. Et s’ils vont vers l’occident c’est pour ne pas être « à charge » des généreux gouvernements russe et biélorusse.

        Ivan le Terrible et Staline ont un successeur à leur mesure.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 mars 10:46

        @Eric F
         
         ’’C’est ça, chez eux le ministère des armées s’appelle « ministère de la paix », ça ne vous dit rien ?’’
         
         Comme en Occident : les ministres des maladies et des piquouzes s’appellent ministres de la santé.



      • Abolab 15 mars 10:57

        @pipiou2

        Les opérations spéciales des néo-nazis ukrainiens et de leur régime de terreur au Donbass (crucifiction, car-jacking, etc) ne vous choquent pas ? C’est cela que vous soutenez ?


      • Abolab 15 mars 11:02

        @Eric F,

        Vous êtes un négationniste mainstream justifiant la violence et huit années de guerre sur les populations civiles du Donbass... Vous croyez que les civils ont demandé la guerre et à être bombardé et tué par leur propre gouvernement ? Si en France, l’Etat se mettait à bombarder la Corse et à tuer des civils en masse, vous diriez : ce sont des séparatistes corses, c’est donc justifié ?


      • Abolab 15 mars 11:09

        @Eric F
        Vous mentez. Les corridors humanitaires russe et biélorusses ont été refusés par Zelensky et Macron, et les civils sont empêchés par les militaires et les groupes néo-nazis d’utiliser ces corridors mis en place par l’armée russe. Vous croyez que la majorité des refugiés sont tous derrière leur président va-t-en guerre, criminel et corrompu, cité dans les Pandora Papers à propos d’évasions fiscales, et qui a des appartements de plusieurs millions de dollars à Londres et une villa de plusieurs millions également dans un quartier d’oligarches russes en Italie ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 11:12

        @Francis, agnotologue
        Jusqu’à preuve du contraire et dans des cas bien particuliers, on ne meurt pas des vaccins.
        Par contre les doses massives d’obus provoquent des morts massives en ukraine dans la population.
        Votre comparaison est indécente.
        Rappelons également que le Ministère des armées russes s’occupe également de la « communication »


      • Abolab 15 mars 11:14

        @Eric F
        Il n’y a pas de régions séparatistes en Ukraine, il n’y a qu’un régime de Kiev séparatiste et ultranationaliste qui a voulu liquider la culture russe, la langue russe et les manifestants opposés au coup d’état mise en place avec l’aide de milices néo-nazies armées et dangereuses.


      • Abolab 15 mars 11:16

        @Michel DROUET

        Oui, la population ukrainienne meurt des obus lancés sur eux par leur gouvernement : de 13 000 à 14 000 morts et 500 enfants morts et mutilés dans la population civile du Donbass depuis huit ans selon les estimations sur place.


      • Abolab 15 mars 11:21

        @Michel DROUET
        Parce que vous croyez que l’Etat français et les Ministères des Armées ne s’occupent pas de la « communication », en « achetant » les journalistes et les médias, largement subventionnés par l’Etat ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 11:21

        @Abolab
        Vous pouvez nous rappeler le montant des avoirs et de la fortune de Poutine ?
        Merci d’avance !


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 11:22

        @Abolab
        Oui, oui, c’est cela ! allez prendre une tisane et surtout nettoyez les verres de vos lunettes.


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 11:24

        @Abolab
        Vous avez fait votre formation de journaliste payée par le Ministère de la défense russe à Donbass insider, chez Christelle Néant ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 11:29

        @Abolab
        Si, cela s’appelle même des publireportages.
        Par contre, en France on a une presse qui nous permet de savoir que le gouvernement français a équipé l’armée russe de caméras thermiques pour plus de 1000 tanks russes, de systèmes de navigation et de détecteurs infrarouges pour les avions de chasse et les hélicoptères de combat.
        Ah, c’est sûr, ce n’est pas le ministère de la guerre qui nous aurait informé de ça !
        On dit merci qui ?


      • Abolab 15 mars 11:57

        @Michel DROUET

        Vous comparez un comédien de la télé corrompu et mis en place par l’OTAN au dirigeant du plus grand pays de la planète et premier producteur de pétrole et de gaz au monde. C’est tout-à-fait ridicule. Qui détruit les habitations de sa propre population civile en les bombardant : le régime de Kiev ou le régime russe ? Les appartements et maisons de luxe de Zelensky ne seront pas touchées par les bombes ukrainiennes... qui tombent sur des populations qui n’ont plus de retraite, plus de services publics, plus de magasins, plus rien depuis des années.


      • Abolab 15 mars 12:03

        @Michel DROUET
        Oui, une presse qui timidement et au détour d’un article montre que l’Etat Français viole les embargos sur les armes, arme des guerres civiles meurtrières et fait du recel d’armes illégales. Mais pas d’inquiétude, il n’y a pas de justice et pas de règles en France, qui est une dictature politico-militaire criminelle se faisant passer pour une démocratie humaniste, à l’inverse de la Russie, démocratie humaniste que l’on fait passer pour une dictature politico-militaire.


      • Eric F Eric F 15 mars 13:27

        @Abolab
        Vous êtes un menteur compulsif, je ne justifie pas les violences au Donbass, j’ai exposé les différentes causes et exacerbations, et je comprends la reconnaissance des républiques séparatistes. Le négationniste, c’est vous, qui osez parles de soldats russes venus en paix !


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 13:31

        @Abolab
        Rappelez moi le PIB par habitant en Russie pour que je vérifie si la russie est le plus grand pays de la planète


      • Abolab 15 mars 14:16

        @Eric F

        Les soldats russes ne sont pas venus en guerre contre l’Ukraine. La seule guerre qui existe aujourd’hui est celle totale des pays de l’OTAN contre la Russie et celle militaire du régime ukrainien contre les forces russes. La Russie est en opération militaire spéciale en Ukraine. Même ceux faits prisonniers par le bataillon Azov affirment qu’ils sont là « pour protéger les convois humanitaires et combattre les nazis »


      • Abolab 15 mars 14:18

        @Michel DROUET
        Oui, donc, selon vous Monaco est sûrement le plus grand pays de la planète... ? Dans ces conditions, comment parler de choses sérieuses avec vous ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 14:35

        @Abolab
        Ben ,oui, voici le « narratif » de Poutine :
        « Je tiens à souligner une fois de plus que l’Ukraine n’est pas pour nous un simple pays voisin. Elle fait partie intégrante de notre propre histoire, de notre culture et de notre espace spirituel. Il s’agit de nos amis et de nos parents, ce qui inclut non seulement les collègues, les amis et les anciens combattants, mais aussi les parents et les personnes qui nous sont liées par le sang et les liens familiaux ».

        Par conséquent les bombardements avec des sous munitions sont forcement une vue de l’esprit (quand il ne sont pas provoqués par les ukrainiens eux mêmes, n’est ce pas ?)

        Vous arrivez à vous regarder dans la glace après avoir proféré de telles ignominies ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 14:37

        @Abolab
        Peut être en définitive, et grâce aux oligarques russes, copains de poutine...


      • Abolab 15 mars 14:38

        @Eric F
        Si vous ne comprenez pas que l’Ukraine est depuis huit ans sous occupation néo-nazie et que le régime de Kiev n’a plus aucun contrôle sur les milices armées néo-nazies infiltrées à tous les niveaux de l’Etat, faisant leurs propres lois et justices expéditives et ayant déclenché la guerre civile dans l’Est de l’Ukraine, je ne sais pas ce qui pourrait vous faire ouvrir les yeux. L’opération spéciale Russe est une opération de libération du territoire ukrainien. Mais apparemment, le régime de Kiev s’est totalement solidarisé avec les néo-nazis, ainsi que l’OTAN lui-même, les Etats-Unis protégeant et utilisant les néo-nazis ukrainiens depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale dans le but de déstabiliser la Russie et de l’écarter de la construction européenne.


      • Abolab 15 mars 14:40

        @Michel DROUET

        Qui se cache dans les villes ukrainiennes et établit des positions militaires auprès des population civiles ? Les soldats russes ? Non, l’armée ukrainienne et les groupes néo-nazis. Quel genre d’armée utilise les infrastructures civiles et sa propre population à la fois comme chair à canon, en l’armant, et en bouclier humain, en installant des positions militaires dans les villes ?


      • Xenozoid Xenozoid 15 mars 14:44

        @Abolab

        des cons qui ne savent rient des russes si ce n’est qu’ils ne sont pas nato,les russes sont pret,le but n’est pas l’ukraine


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 14:46

        @Abolab
        On a déjà constaté les « bienfaits » de l’armée russe à Grozny
        Donc, si je vous suis, l’entrée des chars russes en Ukraine est à l’origine d’une guerre interne entre Ukrainiens ?


      • sirocco sirocco 15 mars 14:47

        @Michel DROUET
        "...par des bombardements [russes] d’immeubles d’habitation...

        Au JT de FR3 hier soir, on nous a annoncé une vidéo montrant les horribles bombardements russes dans des zones habitées de la banlieue de Kiev.

        Effectivement on nous a montré une avenue et, après 1 seconde d’attente, une boule de feu a jailli au loin sur l’avenue. D’origine russe, bien sûr, ça ne fait aucun doute pour nos merdias, enfin !

        Pourtant, la personne qui a filmé la scène semblait attendre l’explosion et s’était positionnée suffisamment loin pour ne pas être touchée.

        Bizarre, non ?...


      • pemile pemile 15 mars 14:55

        @sirocco « Bizarre, non ?... »

        Ce qui « bizarre » c’est que tu sois incapable de comprendre qu’il s’agit d’une caméra publique fixe !


      • Michel DROUET Michel DROUET 15 mars 14:57

        @sirocco
        Et les bâtiments en ruine ou en feu, ce sont bien sûr les ukrainiens qui en sont la cause ?


      • Taverne Taverne 15 mars 15:03

        @sirocco

        Il est rare, en effet, et même impossible, qu’un caméra de vidéo surveillance prenne peur et s’enfuie. Un complotiste invente vraiment n’importe quoi pour se persuader que sa vérité alternative est imparable et sa sagacité incomparable.


      • Abolab 15 mars 16:09

        @Michel DROUET
        Vous faites apparemment semblant de ne pas comprendre. Je ne vais pas me répéter 100 fois. Quelle force militaire utilise sa population comme « chair à canon » en l’armant et comme « bouclier humain » en installant des positions militaires dans les villes ? Tout est fait pour accuser médiatiquement les russes de dommages sur les habitations civiles et de création de victimes collatérales. Ceci est le plan, non pas des forces russes, mais du régime de Kiev. Ce n’est pas l’armée russe qui arme les ukrainiens et qui les place dans des zones de conflit armé. C’est une guerre immorale et criminelle du régime ukrainien qui est trop lâche pour faire face à l’armée russe dans des plaines ou des champs sans danger pour la population civile.


      • Taverne Taverne 15 mars 16:15

        @Abolab

        Il faut juste renverser la question : quel peuple ne prendrait pas les armes pour défendre leurs familles, leurs biens et leur pays quand un pays belliqueux les envahit ? Des hommes en armes défendent les populations civiles et les maternités, les hôpitaux dans LEUR pays !


      • Abolab 15 mars 16:23

        @Taverne
        Vous ne faites que répéter les mensonges médiatiques de l’Occident. Les forces russes ne s’attaquent ni aux populations ni aux infrastructures civiles ni à leurs biens ni aux familles. Les frappes militaires sont faites sur des positions militaires, qui souvent sont mises en place en des points stratégiques destinées à faire réagir émotionnellement l’opinion publique (écoles, hôpitaux, etc.). L’arme la plus puissante du régime ukrainien est la machine de propagande médiatique occidentale.


      • Abolab 15 mars 16:30

        @Taverne
        Croyez-vous que le régime ukrainien, qui collabore avec des milices néo-nazies dont certaines ont commis des atrocités sur des civils a un quelconque code de l’honneur ? Depuis deux semaines, ils ont été pris la main dans le sac à mentir encore et encore et à exagérer et déformer toutes les informations en provenance du terrain, avec pour seul objectif de faire peur à la population et de cultiver un sentiment anti-russe déjà gonflé à bloc par des décennies de propagande occidentale. Ce régime ne mérite même pas d’avoir une armée. D’où la volonté de démilitarisation de ce régime affiché par la Russie. Comment des personnes aussi immatures et traîtres, aussi superficielles et menteuses, sans aucun honneur, menées par un comédien, pourrait-elle utiliser de manière juste une armée ? C’est impossible et inconcevable.


      • pemile pemile 15 mars 16:32

        @Abolab "Depuis deux semaines, ils ont été pris la main dans le sac à mentir encore et encore et à exagérer et déformer toutes les informations en provenance du terrain, avec pour seul objectif de faire peur à la population et de cultiver un sentiment anti-russe"

         ????


      • pemile pemile 15 mars 16:35

        @Abolab « Les forces russes ne s’attaquent ni aux populations ni aux infrastructures civiles ni à leurs biens ni aux familles. »

        Là, ce n’est plus de la désinformation, c’est du délire ! smiley


      • Abolab 15 mars 17:03

        @pemile
        Les forces russes s’attaquent à des positions militaires qui sont amoralement placées à côté des populations civiles, créant des dommages collatéraux, ou même placées dans des infrastructures civiles, comme l’hôpital de Marioupol, à proximité d’une maternité apparemment toujours en activité.

        Avez-vous déjà oublié :

        • le faux massacre de 13 soldats ukrainiens sur l’île aux serpents (en fait faits prisonniers)
        • la fausse attaque sur Tchernobyl (en fait sécurisée par les forces russes)
        • la fausse attaque sur une autre centrale nucléaire (en fait une fusée éclairante qui a créé un incendie sur un bâtiment annexe)
        • la fausse attaque d’un l’hôpital de Marioupol (vidé depuis plusieurs jours mais utilisé comme position de tirs par les soldats ukrainiens)
        • le faux tir russe sur un bâtiment civil, en fait un tir ukrainien
        • le faux avion de chasse ukrainien (vidéo tirée d’un jeu vidéo)
        • les chiffres de mortalité militaires trafiqués par le régime ukrainiens...etc, etc...
        sans compter les nombreuses autres manipulations dont parle notamment le journaliste Michel Collon.

      • pemile pemile 15 mars 17:20

        @Abolab "Les forces russes s’attaquent à des positions militaires qui sont amoralement placées à côté des populations civiles, créant des dommages collatéraux"

        Tu t’informes où pour sortir de telles âneries ?


      • Eric F Eric F 15 mars 17:39

        @Abolab
        Vous écrivez importe quoi, aucun soldat ukrainien n’a pénétré en Russie, aucun soldat de l’OTAN n’a pénétré en Russie, et par ailleurs l’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN.
        Des chars et des dizaines de milliers de soldats russes ont pénétré en Ukraine, tiré des missiles, roquettes et munitions, détruit des édifices, causé des morts. Et vous prétendez que ce ne sont pas eux les agresseurs ! Parler d’ opération spéciale militaire" pour nier qu’il s’agisse de guerre, c’est pousser le cynisme au paroxysme !
        Les média atlantistes financés par la CIA avaient justifié l’agression de la Libye par l’OTAN, et maintenant la complosphère financée par le FSB justifie l’agression de l’Ukraine par la Russie. Ces bellicistes sont des dingues.


      • Abolab 15 mars 18:22

        @pemile
        Il y a quelques articles très bien informés et documentés sur AV :

        • Blindé ukrainien stationné à proximité d’une école maternelle, à Mariupol. (source)
        • Matériel militaire ukrainien caché sous le bâtiment de l’opéra d’Odessa. (source)
        • Canons d’artillerie ukrainiens positionnées dans la cour d’une école, à l’Ouest de Kharkov.(source)

        Et après ça vous croyez que l’armée ukrainienne ou les groupes néo-nazis associés ne sont pas capables d’utiliser un hôpital évacué depuis plusieurs jours comme base de tirs ?






      • Abolab 15 mars 18:28

        @Eric F
        Vous semblez ignorer l’existence d’une guerre civile en Ukraine depuis 2014 ayant tué des milliers de personnes, principalement russophones, près de la frontière russe ? Bombarder des populations civiles russophones près de la frontière russe, n’est-ce pas un acte de guerre envers la Fédération de Russie ? Ne pas faire respecter les accords de Minsk, sous la responsabilité de la France et de l’Allemagne, qui n’a rien imposé à l’Ukraine, n’est-ce pas un acte de guerre ? Interdire la langue russe aux russophones, les priver de services publics, les soumettre à un embargo intérieur et militariser lourdement le pays avec l’aide de l’OTAN dans l’objectif de reconquérir la Crimée qui a voté par référendum son adhésion à la Russie ainsi que le Donbass, n’est-ce pas un acte de guerre ?


      • pemile pemile 15 mars 18:32

        @Abolab « Il y a quelques articles très bien informés et documentés sur AV »

        Ok, je comprends mieux ! smiley


      • troletbuse troletbuse 15 mars 18:33

        @Abolab
        ERic F n’est pas non plus au courant des laboratoires :  smiley


      • pemile pemile 15 mars 18:38

        @Abolab

        T’as déjà oublié le couple de petits vieux massacré sans somation par un char devant l’hopital de Makariv, si t’aimes les faits divers, un civil tué alors qu’il sort de sa voiture les mains en l’air, la routine !

        https://www.zdf.de/nachrichten/politik/zivilist-erschossen-ukraine-krieg-russland-100.html


      • ZXSpect ZXSpect 15 mars 18:44

        @Abolab
        .
        .
        « Abolab 5 février 21:04
        Mon « mantra » personnel pour la santé physique est beaucoup plus simple : manger végétal, varié et le plus naturel possible.
        Abolab 8 février 09:33
        tandis que les personnes dont l’alimentation est caractérisée par des aliments végétaux peu transformées ont une diminution des risques
        Abolab 4 février 16:50
        La puberté précoce causée par l’alimentation riche en viandes et produits laitiers et transformés et pauvres en végétaux sains complets est la première cause de pédocriminalité. »

        .
        .
        Abolab semble avoir quitté les mantra et articles de gourou nutritionniste... nous attendons ses articles de géopolitique


      • lacerta CYRUS 15 mars 18:46

        @ZXSpect

        et toujours le meme vieux con de ZX dont le seul passe temps est de harceler les gens ... Achete toi une vie TOCARD ...


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mars 18:58

        @ZXSpect
        Pour les ukrainiens il préconise un régime riche en fer ...


      • ZXSpect ZXSpect 15 mars 19:07

        @Aita Pea Pea
        .
        .
        « Aita Pea Pea 15 mars 18:58
        @ZXSpect
        Pour les ukrainiens il préconise un régime riche en fer ... »

        .
        Oui... mais conseillé par « un simple internaute »
        https://www.agoravox.fr/auteur/abolab
         smiley


      • Eric F Eric F 15 mars 19:27

        @Abolab
        Je n’ignore rien du tout, j’ai déjà parlé du conflit du Dombass mais vous ne tenez absolument aucun compte de ce qui a été écrit, je réprouve les mesures anti-russophones du gouvernement nationaliste ukrainien, et on aurait pu admettre la reconnaissance des républiques séparatistes par Moscou et leur protection (comme en Georgie), mais cela ne justifie en rien l’agression de l’ensemble de l’Ukraine.

        En aucun cas il n’y a eu de tirs ukrainiens sur le territoire russe, et en aucun cas des Ukrainiens russophones sur le territoires ukrainien ne sont des citoyens Russes sur le territoire de la Fédération, constituant un casus belli. Vous nous refaites le coup des Sudètes (et en effet, l’histoire semble se reproduire)

        Les accords de Minsk, les séparatistes ne les ont pas plus respecté que le gouvernement ukrainien puisqu’ils se battent pour être détachés de l’Ukraine. Et les Russes n’ont eu de cesse d’envenimer ce conflit, que la France et l’Allemagne essayaient de calmer n’ayant aucun intérêt à aggraver le crise.

        C’est aberrant de prétendre que l’Ukraine aurait pris le risque d’attaquer militairement la Crimée pour la réintégrer, et aucun début de commencement de quoique ce soit de tel ne s’est produit, le déséquilibre des forces est comme si la Belgique attaquait la France. Les prétextes inventés sont de moins en moins plausibles.

        La vraie raison c’est que Poutine a dit clairement qu’il récuse la légitimité historique de l’Ukraine en tant qu’état, il veut la remettre dans le giron russe comme sous les tsars et les soviétiques.

        A qui profite le crime ? A celui qui aura annexé des territoires à la fin.


      • Eric F Eric F 15 mars 19:37

        @troletbuse
        « Eric F n’est pas non plus au courant des laboratoires »
        Si si, cher Troletbuse, je suis au courant que les labos russes ont mis au point un efficace vaccin anticovid de nouvelle technologie, dont Poutine a reçu les trois doses et a incité les Russes à faire de même. Je regrette, tout comme toi, que ce vaccin n’ait pas été homologué en France (la Hongrie l’a utilisé et en a fait la promo) smiley


      • Abolab 15 mars 20:02

        @ZXSpect

        « nous attendons ses articles de géopolitique »

        J’ai plusieurs articles de géopolitique en attente dans l’espace de modération mais qui ne passent pas et ce depuis un bon moment. Serait-ce vous qui à chacun de mes articles postés en modération poste des commentaires hargneux du genre « propagande », « désinformation », « indécent », etc., en les votant négativement ?

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mars 20:08

        @Abolab
        Ça doit être généralement« merde » a mon avis...


      • Abolab 15 mars 20:12

        @pemile

        Un civil « tué » pris en vidéo d’un drone présent là à ce moment (comme par hasard) et sans bande son et à plusieurs centaines de mètres de hauteur.... c’est un peu limite comme preuve. Le type pourrait très bien s’allonger par terre et faire semblant d’être touché. C’est très limite comme élément de preuve. D’autant plus qu’il n’est pas évident que l’angle du tir provienne du char présenté à droite. Et pourquoi tout à coup il y a 5 personnes autour de la voiture quand celle de droite arrive ? En coupant et en faisant des plans serrés, on peut faire dire n’importe quoi à une vidéo. Je ne suis pas convaincu par votre vidéo, ce n’est pas suffisant.


      • Abolab 15 mars 20:21

        @Eric F

        Les séparatistes sont les représentants du régime de Kiev, qui ont voulu imposer un état nationaliste anti-russe et interdire la langue russe pour la population dont pour beaucoup à l’Est est la langue maternelle. C’est d’une extrême violence. A cela se sont ajoutées les nombreuses provocations, crimes et violences des néo-nazis qui tout à coup se sont senti poussés des ailes et sont devenus totalement décomplexés dans leur violence anti-russe en Ukraine, ce qui a créé un grand sentiment d’insécurité chez la population russophone. Les massacres, tueries, violence, oppressions physiques puis législatives, et enfin les bombardements sur la population russophone sont en soi des signes concordants d’une activité génocidaire dans le Donbass par le régime de Kiev. Il y a eu des tirs sur des populations russophones. Cela est en soi une agression envers le peuple de la Fédération de Russie. Certaines personnes âgées du Donbass faisait d’ailleurs partie de l’URSS quand elles étaient plus jeunes. Attaquer cette population vulnérable, c’est attaquer la Fédération de Russie.


      • Abolab 15 mars 20:28

        @Eric F

        Ce n’est pas Vladimir Poutine qui a créé le chaos et la guerre civile en Ukraine. Ce n’est pas lui qui a laissé des néo-nazis en roue libre dans ce pays et des gouvernements d’extrême-droite faire un embargo sur une partie de sa population en proie à leurs bombardements. Si un tel régime est selon vous candidat à l’entrée dans l’UE, alors je ne sais vraiment pas quelles sont les valeurs de l’UE à vos yeux, mais clairement pas celle des droits de l’homme.


      • Abolab 15 mars 20:39

        @pemile
        Après avoir visionné jusqu’à la fin la vidéo, c’est possible qu’il y ait une bavure, en voyant les deux hommes tirer le corps derrière un buisson. Mais alors, pourquoi ne pas parler également des milliers de civils du Donbass tués par le régime ukrainien ? Pourquoi ne pas parler du massacre d’Odessa qui a fait près d’une cinquantaine de morts et plus d’une centaine de blessés et traumatisés, qui n’a jamais été jugé par la justice ukrainienne ? Les vidéos montrent clairement un policier ukrainien tirer en direction des civils pris au piège d’un bâtiment en flamme... En quoi une bavure d’un soldat russe en temps d’opération militaire face à un régime politique hostile serait-elle plus importante que la volonté génocidaire d’un régime politique sur son propre peuple, en bombardant de manière aveugle des villes entières et des habitations ?


      • Abolab 15 mars 21:20

        @pemile
        En parlant de bavures, que penser de celle dont a été victime Zineb Redouane, une personne âgée tuée par une grenade lancée par un policier à Marseille ? Ou celle concernant Rémi Fraisse, le jeune écologiste tué par une grenade policière il y a quelques années ? Ou Steve, poussé dans le canal à Nantes et mort noyé suite à une charge policière ? Ou Cédric Chouviat qui est mort étouffé par des policiers ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mars 21:22

        @Abolab
        Et ta naissance ...


      • Abolab 15 mars 22:00

        @Aita Pea Pea
        Vous critiquez la guerre et ne voyez même pas qu’elle est déjà dans votre esprit : un esprit de division, de conflit, de haine, d’insultes, de mépris, etc... Le « moi » contre le « toi », le « nous » contre le « eux » , ou le « nous » contre le « vous », etc... L’esprit de groupe, de clan, de tribus, de nations, divisant l’humanité en groupes aux désirs contradictoires, auto-centrés et égoïstes, alors que les intérêts de l’humanité sont communs et partagés entre tous.


      • Abolab 15 mars 22:30

        @Aita Pea Pea
        Je ne vous tutoie pas et ne vous insulte pas, mais vous semblez bien enragé et familier. Etes-vous piqué au vif ?


      • Abolab 15 mars 22:56

        @Aita Pea Pea
        Que croyez-vous qu’il allait se passer en Ukraine ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mars 22:59

        @Abolab
        Je ne sais , mais pas ça.


      • Abolab 15 mars 23:23

        @Aita Pea Pea
        Vous êtes donc le déni ou plutôt la résistance à ce qui est... Ce qui est est et quand ce qui est est la guerre... c’est-à-dire une folie meurtrière entre êtres humains, ce n’est pas en armant l’Ukraine depuis des années que les problèmes allaient se régler pacifiquement... Il ne s’agit pas que de Poutine. L’OTAN, l’UE, la France, l’Ukraine et son régime n’ont pas pris les bonnes décisions. C’est comme s’ils avaient accéléré en sachant qu’ils allaient droit dans le mur...


      • pemile pemile 15 mars 23:26

        @Abolab

        20:12 « Je ne suis pas convaincu par votre vidéo, ce n’est pas suffisant. »

        20:39 "Après avoir visionné jusqu’à la fin la vidéo, c’est possible qu’il y ait une bavure, en voyant les deux hommes tirer le corps derrière un buisson« 

        Même schéma que pour la vidéo des deux petits vieux massacrés par un char, et même fuite ensuite  »Mais alors, pourquoi ne pas parler également des ..."

         smiley


      • Abolab 15 mars 23:36

        @pemile
        Et la vidéo de cet article montrant un enfant et des adultes se faire dézinguer par une bombe ukrainienne au Donbass ?


      • Abolab 15 mars 23:37

        @Aita Pea Pea

        Quels propos ? De quoi vous parlez ? Vous êtes assez obscur dans vos interventions que j’ai parfois du mal à déchiffrer.


      • Abolab 15 mars 23:40

        @pemile
        Selon vous, les opérations militaires de Poutine dans l’Ukraine de l’Ouest, c’est mal, mais les opérations miliaires de Kiev dans l’Ukraine de l’Est, c’est bien ?


      • pemile pemile 16 mars 00:03

        @Abolab "Selon vous, les opérations militaires de Poutine dans l’Ukraine de l’Ouest, c’est mal, mais les opérations miliaires de Kiev dans l’Ukraine de l’Est, c’est bien ?« 

        Non, je ne cautionne aucune »opérations militaires", tu aurais vu ça où STP ?

        Et pour le Dombass, si on gratte un peu, c’était aussi le début d’une envie de Poutine de foutre la merde en Ukraine, finalisée en 2022.


      • Abolab 16 mars 00:04

        @pemile
        Ah bon, les néo-nazis ukrainiens, leurs crimes et leur violence sont une création de Poutine ?


      • pemile pemile 16 mars 00:08

        @Abolab « Et la vidéo de cet article montrant un enfant et des adultes se faire dézinguer par une bombe ukrainienne au Donbass ? »

        Toute mort de civils est à dénoncée, c’est justement l’horreur de toute cette guerre que tu cautionnes, mais l’article est un bel exemple de propagande russe, voir mon com ici.


      • pemile pemile 16 mars 00:19

        @Abolab « Ah bon, les néo-nazis ukrainiens, leurs crimes et leur violence sont une création de Poutine ? »

        Non, par contre c’est bien Poutine qui envoie des troupes russes au Dombass fin février 2014 après l’arrivée du gouvernement pro-européen à Kiev.


      • Abolab 16 mars 09:59

        @pemile
        Oh, ceux qui balancent des missiles dans des zones habitées ne sont pas responsables des dégâts occasionnés par ceux-ci ? C’est de la faute de ceux qui se défendent contre les missiles ? Donc l’armée russe n’est pas responsable quand elle lance des attaques dans les villes également ? C’est de la faute des militaires ukrainiens qui se trouvent dans les villes, non ?


      • Abolab 16 mars 10:00

        @pemile
        Des troupes russes au Donbass en 2014 ? Vous avez des vidéos, des photos, des preuves ? Les personnes âgées et les enfants qui ont été brûlés vifs dans la Maison des Syndicats à Odessa en 2014, c’était des soldats russes déguisés aussi ?


      • pemile pemile 16 mars 10:10

        @Abolab « Des troupes russes au Donbass en 2014 ? »

        Renseignes toi ailleurs que sur AVox ?


      • Eric F Eric F 16 mars 10:12

        @Abolab
        Vous reprenez mot pour mot les positions russes, jusqu’à nommer « opération militaire spéciale » une guerre d’invasion.
        En observateur non-partisan, je relève les responsabilités partagées sur les causes du conflit séparatiste intra-ukrainien dans lequel il y a des éléments nazifiants des deux côtés, et la culpabilité russe quant à l’agression du pays voisin, que 140 pays sur 190 ont condamnée

        Par ailleurs, j’ai écrit explicitement que je suis hostile à l’élargissement de l’UE vers l’Est pour des raisons économiques et géopolitiques plus larges que la question ukrainienne. Par ailleurs l’UE considérait avant le conflit qu’à ce stade l’Ukraine ne remplit pas les critères.


      • Abolab 16 mars 10:21

        @pemile
        Il n’y a aucune preuve d’aucune sorte que des militaires russes étaient présents au Donbass en 2014. Il y a eu vraisemblablement une résistance ukrainienne d’une partie de la population russophone du Donbass face aux agressions et crimes répétés des forces néo-nazis anti-russes sur place.


      • Abolab 16 mars 10:24

        @Eric F
        Il n’y a aucun élément de preuve indiquant que la Russie effectue actuellement une « guerre d’invasion ». Aucun jugement d’instances internationales ne va en ce sens. Par contre, il y a bien une guerre d’invasion de l’OTAN en Europe, qui par corruption financière, politique et militaire, établit ses bases militaires dans de nombreux pays voisins de la Russie, dont l’Ukraine était la prochaine sur la liste.


      • Eric F Eric F 16 mars 10:26

        @Abolab
        Vous avez posé hier soir à Aita Pea Pea la question suivante : « Que croyez-vous qu’il allait se passer en Ukraine ? »
        C’est une question importante, je réponds pour ce qui me concerne : je pensais que les républiques séparatistes autoproclamées seraient reconnues par Moscou, qui leur aurait apporté protection, comme ce qui c’était passé en Georgie.
        Il y aurait eu protestations, quelques sanctions, mais une désescalade de violence, alors qu’il y a eu au contraire amplification et extension de la violence et internationalisation de la crise (par exemple, je viens de lire un article sur les pénuries de blé en Afrique du nord, qui s’approvisionnait dorénavant en Russie et Ukraine).
        L’objectif n’est pas résoudre un conflit interne ukrainien, mais la « mise au pas » de l’Ukraine, à la stalinienne.


      • Abolab 16 mars 10:50

        @Eric F
        Et bien voici plutôt ce que je pense qu’il allait se passer, et qui a été expliqué notamment par Erwan Castel, militaire français à la retraite engagé au Donbass : le régime de Kiev, soutenu militairement et financièrement par l’UE, l’OTAN et particulièrement les Etats-Unis allait adhérer à l’OTAN et à l’UE et lancer une forte offensive militaire au Donbass et en Crimée pour reprendre ces territoires. La menace était imminente, alors que les accords de Minsk étaient totalement bafoués par le régime de Kiev. Erwan Castel affirmait qu’il y avait vraisemblablement une préparation militaire en cours de 150 000 combattants ukrainiens qui s’apprêtaient à envahir le Donbass, qui ne compte que 30 000 combattants.


      • Abolab 16 mars 10:53

        @Eric F
        Ce qui veut dire que l’opération militaire préventive de Moscou du 24 février était une opération préventive destinée à empêcher un massacre dans le Donbass et en Crimée organisé par le régime de Kiev sous le contrôle de l’OTAN et qui aurait manifestement fait énormément de victimes, comme toutes les opérations militaires de l’OTAN l’ont montré depuis des décennies.


      • Eric F Eric F 16 mars 10:53

        @Abolab (commentaire 10:24)

        "Il n’y a aucun élément de preuve indiquant que la Russie effectue actuellement une « guerre d’invasion ». Aucun jugement d’instances internationales ne va en ce sens« 


        FAUX : Extrait de la résolution de l’AG de l’ONU 22-02912 (F)

         »1. Réaffirme son engagement envers la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, s’étendant à ses eaux territoriales ;
        2. Déplore dans les termes les plus énergiques l’agression commise par la Fédération de Russie contre l’Ukraine en violation du paragraphe 4 de l’Article 2 de la Charte ;
        3. Exige que la Fédération de Russie cesse immédiatement d’employer la force contre l’Ukraine et s’abstienne de tout nouveau recours illicite à la menace ou à l’emploi de la force contre tout État Membre ;
        4. Exige également que la Fédération de Russie retire immédiatement, complètement et sans condition toutes ses forces militaires du territoire ukrainien à l’intérieur des frontières internationalement reconnues du pays ;

        Par contre, il y a bien une guerre d’invasion de l’OTAN en Europe, qui par corruption financière, politique et militaire,

        Une GUERRE d’invasion se fait par la FORCE DES ARMES causant des destructions et des victimes combattantes et civiles.
        L’extension d’influence de l’occident vers l’Est, que je ne cautionne pas, s’est faite par des subventions incluant effectivement la corruption, mais avec l’assentiment des populations. La plupart de ces pays se sont précipités dans les bras de l’OTAN et UE pour échapper à la tutelle de Moscou dont il venaient de se libérer.

        Et à ce qui apparait, ce n’était pas infondé !


      • Abolab 16 mars 10:59

        @Abolab
         l’opération militaire spéciale de Moscou du 24 février était une opération préventive


      • Abolab 16 mars 11:03

        @Eric F
        FAUX : L’Assemblée Générale de l’ONU n’a aucune valeur juridique. La Cour de Justice Internationale est en train de se prononcer sur la question de l’invasion de l’Ukraine par la Russie :
        La Cour internationale de justice se prononce sur l’invasion russe en Ukraine – Libération (liberation.fr)

        FAUX : la corruption des pays par l’OTAN et l’UE ne se fait pas avec l’assentiment des populations. D’ailleurs, en France, la population a voté non par référendum :
        Il y a 15 ans, le choc du non au référendum européen - L’Express (lexpress.fr)


      • Eric F Eric F 16 mars 11:07

        @Abolab (commentaire 10:50)
        Ce prétexte invraisemblable d’attaque massive par l’Ukraine avec aide de l’OTAN pour récupérer la Crimée n’a pas l’once de commencement de preuve tangible, aucune force n’était en place pour ça, alors qu’au contraire des centaines de milliers de soldats russes étaient en manoeuvre près de la frontière ukrainienne. L’Ukraine savait qu’elle était en force considérablement inférieure, et on voit que l’OTAN n’est pas disposée à intervenir.

        Par contre, qu’il y ait eu des projets ukrainiens pour réincorporer le Donbass (région ukrainienne internationalement reconnue) est probable, mais pas tant que les forces russes étaient massées à sa frontière. Vous esquivez que les séparatistes qui veulent se détacher de l’Ukraine ne respectent pas non plus les accords de Minsk.
        Concernant cette région, encore une fois il était possible à la Russie de reconnaitre ces républiques et des les protéger, comme en Georgie, sans envahir l’Ukraine.

        Faux prétextes, donc.


      • Abolab 16 mars 11:13

        @Eric F
        Les séparatistes sont ceux qui dirigent le régime de Kiev et qui ont voulu dérussifier l’Ukraine et les populations russophones de l’Est de l’Ukraine. C’est de la dérussification ethnique opérée notamment par des milices néo-nazies très violentes et extrémistes avec l’aide militaire de l’Etat ukrainien qui a bombardé sa propre population. Ils n’allaient pas s’arrêter là et refusaient de reconnaître l’autonomie des régions de l’Est de l’Ukraine ainsi que celle de la Crimée qui a pourtant voté par référendum son rattachement à la Russie et qui subissait depuis 2014 un embargo et un blocus illégal sur l’eau et les ressources de première nécessité organisé par des groupes néo-nazis en Ukraine.


      • Eric F Eric F 16 mars 11:16

        @Abolab
        Vous jetez au panier la résolution de l’AG de l’ONU, les termes en sont pourtant clairs. On verra ce que décrètera la CIJ, mais ce n’est pas davantage contraignant.

        D’autre part, je n’ai pas parlé d’approbation de la corruption par les peuples, mais approbation de leur attachement à l’occident.
        Le referendum de 2005 où j’ai voté non n’a en aucun cas été un rejet de l’appartenance à l’UE mais des termes du projet de constitution. Si les Français voulaient le Frexit, ils auraient voté Asselineau aux présidentielles de 2017.


      • Eric F Eric F 16 mars 11:22

        Vous rebouclez sur les arguties de la propagande russe mot pour mot.

        J’ai réfuté point par point, sans m’aligner pour autant sur l’inconditionnalité pro ukrainiennes de nos média.

        Le critère est simple et définitif : celui qui, à l’issue du conflit, aura acquis des territoires sera l’agresseur aux yeux de l’histoire.


      • Abolab 16 mars 12:03

        @Eric F
        Vous confondez occident et UE, c’est ridicule. L’UE n’est même pas l’Europe. Les citoyens sont attachés à l’Europe mais pas à l’UE. La preuve les anglais ont voté pour quitter l’UE, mais n’en sont pas moins européens tout comme les russes. La population de Crimée qui a voté par référendum leur adhésion à la Russie es tun agresseur de l’Ukraine ? Les populations du Donbass terrorisées et victimes des groupes néo-nazis associées au régime ukrainien sont des agresseurs de l’Ukraine ? Votre interprétation de la situation est déformée et ne correspond pas à la réalité du terrain. Vous n’êtes pas un russophone du Donbass et de la Crimée, mettez-vous un peu à leur place... on vous opprime et on cherche à vous interdire d’utiliser votre langue maternelle, tandis que l’Etat massacre vos concitoyens sans qu’aucune justice ne soit rendue. Cela ne vous fait rien ?


      • Abolab 16 mars 12:08

        @Eric F
        Les Gilets Jaunes sont dans la rue pour une augmentation de quelques centimes de l’essence. Imaginez maintenant que l’on vous supprime les retraites, et les salaires de fonctionnaires, que l’on vous interdise de parler votre langue maternelle, que l’on vous bombarde militairement et que l’on lâche des groupes néo-nazis armés et sanguinaires dans les régions habitées, faisant leur propres justices expéditive et criminelle... En tant que Français, vous trouvez cela normal et pensez que la population française se laisserait faire ?


      • Abolab 16 mars 12:11

        @Eric F
        Pourquoi le gouvernement français n’a pas appuyé l’autonomie du Donbass et de la Crimée en Ukraine, tandis qu’en France, il prône maintenant pendant la campagne électorale l’autonomie de la Corse ?


      • Abolab 16 mars 12:35

        @Eric F
        Nous verrons bien la décision de la CIJ à 16 heures. J’ai envoyé ce matin un courrier à son Président pour lui expliquer la situation.


      • Eric F Eric F 16 mars 13:45

        @Abolab
        Ah tiens, vous agissez en tant que défenseur des intérêts russes auprès de la CIJ, quel zèle partisan !

        Je ne suis pas pour ma part porte-parole de l’Ukraine, ni des instances occidentales, ni de la France. J’ai indiqué, en tant qu’observateur indépendant, que je pouvais comprendre la reconnaissance et la protection des républiques séparatistes par la Russie, associée à des initiatives de désescalade.

        Or l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine aggrave et étend le périmètre de combat, le nombre des victimes, l’ampleur des destructions, et conduit à des effets néfastes largement au delà du terrain de combat (par exemple pénuries alimentaires en Afrique du Nord que j’ai évoquées).

        Celui qui, à l’issue du conflit, aura acquis des territoires sera l’agresseur aux yeux de l’histoire.


      • Eric F Eric F 16 mars 13:59

        A propos de l’’autonomie de la Corse’’, elle existe déjà dans une certaine mesure avec son assemblée territoriale, et son renforcement était déjà engagé dans des projets annoncés par Macron en 2018 avec ’’La reconnaissance constitutionnelle de la Corse dans la République’’. Veulent-ils un statut de "territoire d’Outre Mer’’ pour se différencier de la Métropole ? 
        Mais dans ce cas, la question devrait aussi être posée à l’ensemble de la métropole, concernée par un changement de son périmètre. Y aura-t-il alors une compensation pour le reste du pays, notamment sur le cout fiscal des subventions attribuées au titre d’une ’’continuité territoriale’’ qui serait relâchée ? ce point a déjà été abordé à plusieurs reprises, bon nombre de citoyens sont prêts à leur dire ’’bons vents, mais plus à nos frais’’.


      • Abolab 16 mars 14:01

        @Eric F
        Je ne suis porte-parole de qui que ce soit. Je suis également un observateur indépendant et défendant une approche sensible et non propagandiste et unilatérale de la vérité, contrairement à ce que les gouvernements occidentaux et les médias cherchent à nous présenter aujourd’hui depuis deux semaines. Ce n’est pas l’opération militaire spéciale en Ukraine qui est responsable du chaos qui existe en Afrique du Nord, c’est l’intervention insensée, illégale et criminelle contre le régime de Mouammar Khadafi qui a eu lieu en 2011, sans aucun élément de preuve en ce qui concerne les accusations portées contre ce régime, et ce, avec l’aval de l’ensemble de la classe politique française.


      • Abolab 16 mars 14:04

        @Eric F
        Et que penser d’un référendum du peuple alsacien pour une adhésion avec l’Allemagne, et de l’unification du pays basque français et espagnol en état indépendant ?


      • pipiou2 16 mars 14:04

        @Abolab
        Vous confondez autonomie et indépendance, il y a comme un problème.


      • Lynwec 16 mars 14:04

        @Eric F

        On a très bien compris : l’information russe, c’est de la propagande, la propagande us ou européenne,c’est de l’information.
        J’ai bon ? Je peux passer en deuxième semaine ?


      • Eric F Eric F 16 mars 14:11

        Quel culot, vous relayez l’intégralité des positions russes et écrivez au président de la CIJ pour défendre les positions russes, et vous vous prétendez indépendant ? Citez moi une seule de vos phrases évoquant des torts côté russe et milices séparatistes vis à vis de l’Ukraine : aucune, vous êtes bien propagandiste unilatéraliste.

        Je condamne l’agression de la Libye, mais ce n’est pas elle qui fournissait du blé au Maghreb. Ces pays se sont peu à peu tournés vers la Russie et l’Ukraine comme fourbisseurs, et le présent conflit coupe les approvisionnements. Et il y a des problèmes sur d’autres matières premières.
        Je pense du reste que chaque pays devra se poser dans l’urgence la question d’augmenter son autosuffisance en produits essentiels, et aussi de pouvoir être fournisseurs de substitution, la France peut reprendre une place comme fournisseur agricole.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:15

        @Abolab
        « Dérussifier l’Ukraine », c’est un peu comme si la France avait envahi la Belgique au motif que les flamands voulaient la défranciser.
        Mais quand on veut absolument faire la guerre (et non une opération militaire spéciale), tous les prétextes sont bons.
        Bientôt une nouvelle guerre au motifs que les sportifs russes sont dopés et exclus des jeux olympiques ?
        La dinguerie n’a plus de limites et on peut justifier n’importe quoi. Ce que vous faites... 


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:18

        @Eric F
        Je partage votre pont de vue face aux va t’en guerre de tous poils


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:23

        @Abolab
        Ben oui ! Et pourquoi ne pas appuyer la libération des prisonniers politiques en russie et l’abrogation des lois d’exceptions sur la presse et le droit de manifester dans les villes de russie.
        Pourquoi ne pas appuyer le retrait des troupes de Transnistrie et de la Géorgie....
        On peut aller loin dans le petit jeu du qui devrait faire quoi.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:25

        @Eric F
        Comme on dit chez moi, c’est à la fin du marché qu’on compte les bouses et il est un peu tôt pour suggérer le génocide comme le fait si bien madame Néant.
        Par contre l’utilisation des sous munitions contre les civils commence à être documentée.


      • Abolab 16 mars 14:29

        @pipiou2
        Vous confondez autosuffisance et autonomie.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:33

        @Abolab
        "Je ne suis porte-parole de qui que ce soit. Je suis également un observateur indépendant et défendant une approche sensible et non propagandiste et unilatérale de la vérité, contrairement à ce que les gouvernements occidentaux et les médias cherchent à nous présenter aujourd’hui depuis deux semaines."

        Quand on a besoin de se justifier à ce point en faisant était de la partialité de son point de vue sur les médias, c’est accepter de dire qu’on n’est pas un observateur indépendant.

        Attention ! avec une telle langue de bois évitez de boire, vous pourriez mourir étouffé.


      • Abolab 16 mars 14:33

        @Eric F
        Ce n’est pas de ma faute si la position russe est celle qui est la plus proche de la vérité. La France est incapable de se nourrir par elle-même, elle a plus de surfaces vinicoles que de maraîchage. Il faut tout d’abord commencer par une opération de désanimalisation de l’agriculture en France, revoir les surfaces vinicoles à la baisse, et produire des aliments végétaux variés, biologiques et sains pour la population.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:36

        @Abolab
        Et que penser d’un référendum du peuple russe sur l’abrogation des mesures contre la liberté de la presse ?
        En bon observateur démocrate indépendant vous devriez soutenir ce projet.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:37

        @pipiou2
        Oui, comme guerre et opération militaire spéciale...


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:39

        @Lynwec
        Si c’est pour nous pondre des raccourcis binaires comme ça, vous pouvez rester chez vous pour étudier le dictionnaire de la nuance.


      • Abolab 16 mars 14:39

        @Michel DROUET
        Je ne pense pas que vous auriez un quelconque problème si vous manifestiez à Moscou contre la guerre du régime de Kiev en Ukraine contre les forces russes en opération spéciale.


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:42

        @Abolab
        Vous confondez suffisance et intelligence, information et propagande, guerre et opération militaire spéciale...
         


      • troletbuse troletbuse 16 mars 14:44

        @Eric F
        Même pas comiques, vos affirmations.Nul en tout.
        Ah vous condamnez. Mais « C’EST QUI » que vous condamnez ?
        Sacré rigolo !


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:44

        @Abolab
        « Ce n’est pas de ma faute si la position russe est celle qui est la plus proche de la vérité ».


        Quelles sont vos sources ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 16 mars 14:50

        @Michel DROUET
        Ce n’est pas mon intention mais si vous voulez manifester contre la guerre de la russie en ukraine par l’armée Russe, allez devant, on vous suit smiley
        Vous avez quand même une sacré tendance à prendre les gens pour des cons.
        Et vous savez ce qu’on dit : « Les cons osent tout, c’est à ça qu’on les reconnait »


      • pipiou2 16 mars 14:57

        @Abolab
        « Vous confondez autosuffisance et autonomie. » smiley

        Vous êtes le premier à parler d’autosuffisance !

        Le Donbass à déclaré son indépendance, pour la Corse il s’agit d’autonomie.
        Personne n’a parlé d’autosuffisance, à part vous, et ce mot n’a aucune existence juridique ; vous êtes un acrobate !


      • Eric F Eric F 16 mars 16:59

        @Lynwec
        « On a très bien compris : l’information russe, c’est de la propagande, la propagande us ou européenne,c’est de l’information »

        Rien à voir avec ce que j’ai écrit et que manifestement vous n’avez pas lu. Nos média sont unilatéralistes pro-occidentaux et pro-ukrainiens, je n’aligne absolument pas mes positions sur les leurs : il y a des torts des instances occidentales dans leur grignotage vers l’Est, et des nationalistes ukrainens vis à vis des populations russophones d’Ukraine. Mais pour autant cela ne justifiait pas l’agression armée contre l’ensemble du territoire ukrainien.

        Par contre, vous comme Adolab et une bonne partie de la complosphère vous alignez vos positions totalement sur la propagande russe, ne leur attribuant aucun tort et leur donnant raison sur toute la ligne. On se croirait revenu à l’époque où le PCF approuvait l’intervention soviétique à Budapest pour une reprise en main par les chars.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité