• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’Eglise prépare une nouvelle croisade !

L’Eglise prépare une nouvelle croisade !

L'Eglise catholique, c'est-à-dire la hiérarchie papale, c'est la réaction sur toute la ligne....

Il faut évidemment-ce que je fais-distinguer l'institution avec les croyants.

Les évêques de France ont donc décidé de lancer une nouvelle croisade contre le mariage des homosexuels et le droit pour ces couples d'adopter.

Ils ont donc profité d'une fête religieuse encore un peu populaire pour lire dans les églises-propriété de " l'Etat"- une déclaration politique appelée prière rédigée par Monsieur Vingt Trois !

Seuls les naïfs s'étonnent de voir l'Eglise agir ainsi.

Ne s'était-elle pas opposée ainsi au gouvernement de l'époque et à Mitterrand en 1982 en organisant des manifestations contre la loi Savary ?

Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT (Lesbiennes-gay-bi-trans) ne se laisse pas abuser par les nuances que contiendrait la prière écrite par Monsieur Vingt trois, cardinal de son état : "parler des familles, insister sur le fait qu'elles reposent sur un père et une mère (...) on sait très bien que la prière fait allusion" au mariage homosexuel."

Comme l'explique bien le Collectif contre l'homophobie, le texte "laisse à certains de ses évêques le soin d'assurer le service après-vente".

Monsieur Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France a d'ailleurs levé sur France Inter les dernières ambiguïtés :

"Ce n'est un scoop pour personne que de dire que l'Eglise s'oppose au mariage homosexuel"

Evidemment la messe n'est qu'un prélude, en sous main, les évêques de France vont soutenir les associations catholiques réactionnaires, en mettant en avant celles qui ont pignon sur rue comme les AFC (Associations Familiales Catholiques), tout en favorisant l'action des Boutin et autres réactionnaires.

Gageons que dans les AFC des militants refuseront l'instrumentalisation de leur association !

Quant à l'UNAF( l'Union Nationale des Associations Familiales), composée d'associations d'obédiences différentes, elle devra clairement refuser que des militants s'engagent en son nom dans un combat contre le mariage gay et le droit à l'adoption !

L'Eglise a le droit de prendre position mais qu'elle n'explique pas qu'elle ne fait pas de politique et qu'elle respecte la diversité des opinions qui existe chez les catholiques !

L'Eglise a le droit de prendre position mais il faut qu'elle comprenne que les laïques, qu'ils soient athées, agnostiques, chrétiens, juifs ou musulmans ne laisseront pas la rue aux tenants de la réaction.

L'Etat pourrait d'ailleurs comme première mesure abroger le statut d'Alsace Moselle qui permet, notamment, aux membres du clergé d'être des fonctionnaires d'Etat...

Il y a eu là, semble-t-il une rupture du droit de réserve des fonctionnaires dans l'exercice de leur fonction !?

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (138 votes)




Réagissez à l'article

403 réactions à cet article    


  • sylvie 17 août 2012 10:04

    Merci Chalot, voilà le sujet du week end sans doute. Je n’arriverais jamais à comprendre pourquoi la France est traitée différement que ses voisins sur plusieurs sujet, celui-ci et un autre que je n’ose même pas nommer ici.


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 août 2012 10:27

      Je n’aime pas le cléricalisme. Je ne partage aucune foi religieuse. 

      Mais je ne comprends pas l’équation qui fait des« réactionnaires » de ceux qui refusent le mariage homosexuel. Je ne vais pas reprendre un débat qui a déjà eu lieu sur ce forum mais il ne me semble pas que les catholiques (ou les musulmans) convaincus soient les seuls à trouver que le « mariage » homosexuel est contre nature et n’a pas lieu d’être. D’autres formules pourraient être légalisées qui ne dénaturent pas la notion de « mariage ». On peut même se demander si ce n’est pas l’idée de mariage qui est en soi « réactionnaire ». Beaucoup le pensent, qui vivent en union libre, comme notre président de la République (!). Par ailleurs, il n’est pas anormal que que ceux qui le refusent se fassent entendre et fassent entendre leurs arguments. Les associations homo utilisent bien toutes les tribunes qui leur sont offertes. Pourquoi pas l’Eglise catholique ?

      Ce qui me choquerait, ce serait que, une loi autorisant le mariage homo étant normalement votée, les lobbies religieux se mobilisent pour son abrogation.

      • tikhomir 17 août 2012 11:18

        « Mais je ne comprends pas l’équation qui fait des » réactionnaires« de ceux qui refusent le mariage homosexuel. »

        C’est une vieille technique de propagande, assez ringarde d’ailleurs de nos jours, héritée du communisme.


      • Henri Francillon Henri Francillon 17 août 2012 13:37

        L’église, comme toutes les religions, déjà diabolise ses opposants.
        « Satan » signifie d’ailleurs « l’opposant ».
        Un petit retour de bâton ne lui fera aucun mal, et d’ailleurs elle y est tellement habituée qu’elle est bien la seule institution que l’on peut insulter sans risque de se voir poursuivi (et ceci contrairement aux autres religions).
        Ce qui donne une idée de son pouvoir, comparable à celui du Diable du Tarot, qui est assis au-dessus des hommes et rigole en les manipulant.


      • Traroth Traroth 17 août 2012 14:03

        L’égalité est un progrès. Promouvoir les inégalités, c’est de la réaction.

        D’autres questions ?


      • Traroth Traroth 17 août 2012 15:02

        L’égalité est un but. L’inégalité, c’est pour les fauves. C’est clair ?


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 août 2012 17:50

        Julius32 : « ... les êtres humains ne sont pas égaux entre eux, c’est clair ? »

        C’est exactement ce que prétendait, entre autres cintrés, le IIIe Reich et les tyrans de droit divin. Mots pour mots. Il a de sacrées références le Julius...

        Ne bouge pas, j’appelle les hommes en blanc. Ils vont venir te chercher avec l’ambulance et si tu es gentil ils feront « pin-pon » sur la route.


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 août 2012 20:48

        « Mais je ne comprends pas l’équation qui fait des » réactionnaires« de ceux qui refusent le mariage homosexuel. »

        Le refus du mariage pour les couples homosexuels s’inscrit dans la droite ligne de la discrimination sociale et politique de ceux qui osent « suivre une autre route qu’eux ».

        Cette discrimination sert également de base pour justifier la mise à l’écart, l’isolement, et pour les plus extrémistes, la violence physique et le meurtre.

        Tant que l’ Eglise se comportera ainsi, elle ne doit pas s’étonner de se voir combattre par tous les moyens possible.


      • Furax Furax 18 août 2012 18:30

        J’ai retrouvé ce fort joli texte de Philippe Muray :

        http://philippemuray.e-monsite.com/pages/textes/le-mariage-transforme-par-ses-celibataires-memes.html

        "Il n’en va pas exactement de même du futur mariage homosexuel, dont la genèse aura laissé tant de traces, à l’inverse de l’autre, qu’il sera aisé de la reconstituer. C’est que cette nouveauté ne va pas de soi, comme d’ailleurs la plupart des opérations expérimentales de notre temps. L’époque moderne, dont l’essence même est le soupçon dans tous les domaines, explose en cette affaire dans une sorte d’opéra-bouffe stupéfiant où la mauvaise foi et le chantage se donnent la réplique inlassablement. C’est d’abord le code civil qui a été instrumenté. On a prétendu qu’il n’y était stipulé nulle part que le mariage était réservé aux personnes de sexe opposé. Les homosexuels militants se sont engouffrés dans cet « oubli » pour exiger, au nom de l’égalité des droits, « l’accès des gays et des lesbiennes au mariage et à l’adoption  ». L’exigence d’égalité est la grosse artillerie qui renverse toutes les murailles de Chine. La marche sans fin vers l’égalité absolue remplace, chez les minorités dominantes et furibondes, le défunt sens de l’Histoire. Pour ce qui est du code civil, d’abord paré de toutes les vertus, il n’a plus été qu’une sorte d’opuscule diffamatoire sitôt qu’on découvrit l’article 75, qui détermine que le mariage consiste à « se prendre pour mari et femme ». Peu soucieux de logique, les militants de la nouvelle union conclurent aussitôt à l’urgence d’une refonte de ce code que, l’instant d’avant, ils portaient aux nues. Et, en somme, puisque la loi est contre les homos, il faut dissoudre la loi.


        Dessin de Franck Resplandy (droits réservés) Dans le même temps Noël Mamère, bonimenteur de Bègles, agitait son barnum ; et les notables socialistes se bousculaient au portillon de l’avenir qui a de l’avenir dans l’espoir de décrocher le titre de premier garçon d’honneur aux nouvelles épousailles. Le terrorisme et la démagogie se donnaient le bras sur le devant de la scène. On « déconstruisait » en hâte le mariage à l’ancienne. On affirmait qu’il est aujourd’hui « en crise » quand la vérité est qu’il l’a toujours été, par définition, puisqu’il unit deux personnes de sexe opposé, ce qui est déjà source de crise, et que, par-dessus le marché, il les soumet à des postulations contradictoires, le mensonge romantique et la vérité procréatrice. On rappela, contre les réactionnaires qui lient mariage et reproduction, qu’il n’en allait plus ainsi depuis la révolution contraceptive (ce qui ne pouvait manquer, ajoutait-on, de rapprocher les comportements homos et hétéros), quand c’est en fait depuis toujours, et dans toutes les civilisations, que l’on a cherché, certes avec moins d’efficacité technique qu’aujourd’hui, à réguler la fécondité, c’est-à-dire à autonomiser la sexualité par rapport à la « reproduction biologique ».

        En quelques jours apparurent les étonnantes notions de «  mariage fermé » (antipathique, hétéro) et de « mariage ouvert » (sympathique) puis « universel » (supersympa). On publia des sondages dans lesquels la société française déclarait qu’elle était d’accord pour applaudir aux évolutions de la société française, mais de grâce, qu’on arrête de lui brailler dans les oreilles. Les partisans du néo-mariage expliquèrent à la fois qu’il ne fallait pas interpréter leur demande comme une volonté de normalisation ou comme un désir d’imitation mais qu’il y avait de ça quand même, et que d’ailleurs ils se moquaient des institutions dont ils étaient exclus, sauf que le seul fait d’en être exclus leur apparaissait comme un outrage. Réclamant en même temps le droit à la différence et à la similitude, exigeant de pouvoir se marier par conformisme subversif et pour faire « un pied de nez à la conception traditionnelle du mariage » (comme l’écrivent encore les impayables Christophe Girard et Clémentine Autain), ils affirmaient aussi que ce même mariage, à la fois convoité et moqué, revendiqué pour être rejeté, et de toute façon transformé s’ils y accédaient jusqu’à en être méconnaissable, serait un remède souverain contre « l’alarmant taux de suicide » qui sévit chez les jeunes homosexuels, ce qui laisse supposer que ces derniers se suicident tous par désespoir de ne pouvoir convoler officiellement. On aurait pu imaginer d’autres motifs.

        Mais ces réflexions tomberont très bientôt sous le coup des lois anti-homophobie qu’un gouvernement vassalisé par les associations se prépare en toute sottise à faire voter. Mieux vaut donc se taire. Par-delà le néo-mariage, en effet, et quelques autres revendications divertissantes (suppression de la mention relative au sexe sur les papiers d’identité afin d’en terminer avec les « problèmes kafkaïens rencontrés par les individus de sexe mixte, hermaphrodites, transsexuels, transgenres », ou encore « dépsychiatrisation des opérations de changement de sexe »), c’est la réduction au silence du moindre propos hétérodoxe qui se profile, c’est l’écrasement légal des derniers vestiges de la liberté d’expression, c’est la mise en examen automatique pour délit de lucidité. Il est urgent que personne ne l’ouvre pendant que se dérouleront les grandes métamorphoses qui s’annoncent, dont ce petit débat sur l’effacement de la différence sexuelle est l’avant-propos. Le néo-mariage, dans cette affaire, n’est que l’arbre baroque qui cache la prison


      • epicure 18 août 2012 18:40

        @Par julius32 (xxx.xxx.xxx.156) 17 août 14:12

        tu as raison les êtres humains sont inégaux donc tu es mon inférieur. Appelles moi maitre.
        Si tu n’es pas d’accord c’est donc que tu refuses que les êtres humains sont inégaux.

        les idées hiérarchiques c’est le meilleur moyen d’entretenir des conflits dans fin, car chaque courant veut être à la tête de la hiérarchie de la société, et les autres en dessous.
        Ouai c’est bien les idées hiérarchiques, pour se mettre au dessus des autres, pour les dominer , pour se permettre se qu’on ne permettrait pas aux « différents ».


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 août 2012 18:47

        Salut Furax,pour Muray c’est un texte écrit pour « Marianne »en 2004
        On peut le trouver avec d’autres tout autant ravageurs dans :
        Exorcismes spirituels IV ( moderne contre moderne)
        ED:Les belles lettres .
        Y manque !


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 00:26

        Les associations n’ont pas occupé la France pendant des siècles comme l’Eglise et elles n’ont participé du pouvoir royal divin comme l’Eglise. En 1901, les associations ont été reconnues par l’Etat , alors qu’en 1905 les Eglises n’ont plus été reconnues par l’Etat selon l’article 2 de la loi de 1905 : « ..., l’Etat n’en reconnaît aucune... ». Le mariage, à mon sens, n’est pas réactionnaire, c’est simplement un contrat entre deux personnes : on peut prendre ou laisser. Le mariage religieux est consacré par l’autorité écclésiastique, c’est différent.


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 00:46

        @ Ticomir (qu’il m’excuse si j’écorche l’orthographe de son nom qui n’est plus sous mes yeux).

        Les techniques de propagande, depuis quelques années on les voit appliquées par les Libéraux, néo-conservateurs, et autres droites. Une preuve ? Les médias vous ont-ils expliqué le contenu du TSCG, le traité européen proposé au vote de nos parlementaires normalement le mois prochain et qui va nous transformer de citoyens de la république française en sujets de la commission européenne non élue et à la solde de la finance internationale ?

        Quant au fait que l’Eglise a toujours été réactionnaire, personne ne peut le nier car elle a toujours été du côté des riches, en dehors des prêtres qui appliquaient la théorie de la libération en Amérique Latine et qui ont vite été remis au pas par le Vatican.


      • Furax Furax 19 août 2012 10:50

        @Danièle Dugelay
        « l’église a toujours été réactionnaire »
        http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/caritas-in-veritate-58694

        Commentaire de Muray :
        " c’est la réduction au silence du moindre propos hétérodoxe qui se profile, c’est l’écrasement légal des derniers vestiges de la liberté d’expression, c’est la mise en examen automatique pour délit de lucidité. Il est urgent que personne ne l’ouvre pendant que se dérouleront les grandes métamorphoses qui s’annoncent, dont ce petit débat sur l’effacement de la différence sexuelle est l’avant-propos. Le néo-mariage, dans cette affaire, n’est que l’arbre baroque qui cache la prison"

        Ecrit en 2004 !
        On en est aujourd’hui à hurler à la CROISADE quand un évêque ose demander à ses fidèles
        de PRIER pour la famille traditionnelle !


      • CHALOT CHALOT 17 août 2012 10:34

        La question n’est pas là ....Elle est sur la mobilisation de l’Eglise contre toutes les lois sociétales progressistes depuis des dizaines d’années.... et en plus elle reçoit des fonds publics !?
        Le mariage homo n’est pas une priorité mais bon je ne défends pas des tabous comme celui qui voudrait que le mariage qui n’est qu’une union de deux personnes reste cantonné à l’union de deux personnes de sexes opposés.


        • manu 17 août 2012 14:45

          et en plus elle reçoit des fonds publics !?
          Bonjour, sachez Monsieur, que l’église touche des fonds public car, il elle y été contrainte par la loi de 1905.
          Sinon elle était obligé de disparaitre ( athée= dictature) car à l’époque comme aujourd’hui l’anticléricalisme est d’actualité.
          Les Catholiques subissent cette loi autoritaire initié par Napoléon 1er pour assoir l’autorité public.
          Sachez aussi monsieur que l’église Catholique distingue le Spirituel et le Temporel et, ne fait pas d’amalgame entre la politique et la religion comme l’islam et judaïsme la pratique dans leurs propre pays.
          MERCI.


        • ulys 17 août 2012 17:30

          Sans se prononcer sur le fond (le fond c’est le type d’enfant produit par la famille homoparentale, ce sur quoi nous ne savons toujours presque rien !) mais seulement sur les arguments : le mariage gay égal progressisme et égalité !
          Sur le progressisme d’abord, il n’y a pas de progrès en matière de moeurs, pour la simple raison que l’humanité a tout pratiqué un moment ou un autre, ici ou là. Mais étrangement, peut-être, ni la pédérastie des Grecs anciens ni la famille homosexuelle (pratiquée par exemple aux EU dans le sillage du mouvement socialiste jusque dans les années trente aux EU) n’ont tenu ! Nous sommes face à un serpent de mer !
          Sur l’égalité ensuite, l’égalité revendiquée par les homosexuels militants en matière de mariage est un non sens pourquoi ? Simplement parce que le mariage classique est un acte qui sanctionne la nature duelle (homme/femme), il ne la constitue pas :ce n’est pas le mariage qui fait la femme ou l’homme ! Et même si on admet que cette union procède initialement de la nature (« je suis homo par nature » comme l’hétéro) elle ne se poursuit qu’en niant la nature puisque l’enfant ne paraît, ni ne s’éduque dans le cadre du mariage dualiste (ce qui revient a constater que le mariage homo ne sera jamais l’hétéro). L’égalité est donc rompue ! Elle n’est que cérémonielle, c’est à dire n’est qu’un artifice ! Quand il ya mariage Homo, il est donc spécifique, c’est à dire autre, et ne s’appelle mariage que par artifice ! Le contenu ne correspond pas au contenant sauf à le réduire à la cérémonie !
          La notion d’égalité n’est plus qu’une invocation magique, elle n’a pas de place ici, sauf si on admet que le mariage gay procède du droit individuel ( et c’est bien l’implicite de la revendication ce qui revient à attaquer le mariage traditionnel en même temps comme survivance de l’Ancien monde puisqu’il admet des unités de base sociales non individuelles), on aboutit dans cette logique à l’hypothèse absurde soit de la possibilité de se marier avec soi-même ou avec qui l’on veut. La conséquence de ce projet est double, il sera difficile de s’opposer à la polygamie et d’autre part on aboutit à créer une nouvelle espèce d’enfants (au côté des enfants « naturels », les enfants « étatiques ».)
           La force argumentative de l’homoparentalité : elle exploite une faille (aporie) de la Modernité qui se revendique de la nature et la rejette en même temps : c’est exactement le cas ! Cette force discursive est bien sûr une faiblesse réaliste ! 


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 août 2012 20:55

          "Elle est sur la mobilisation de l’Eglise contre toutes les lois sociétales progressistes depuis des dizaines d’années.... et en plus elle reçoit des fonds publics !?« 

          En fait, non. Depuis 1905, la » République ne reconnait ni subventionne aucun culte ".

          Les édifices religieux nationalisés sous la Révolution restent sa propriété, sauf exception. Les édifices religieux construits depuis 1915 sont pleine propriété du culte dévolu, et toutes les charges y afférent sont de leur ressorts.

          Exception : L’ Alsace et la Moselle. Sur ces trois départements, le Concordat de 1801 s’applique toujours.


        • EricB 18 août 2012 16:22

          « et ne fait pas d’amalgame entre la politique et la religion »

          Si c’était vraiment le cas, cet article n’aurait aucune raison d’être puisque l’Eglise catholique ne se serait pas melé du Code Civil.


        • epicure 18 août 2012 18:52

          @Par schweizer.ch (xxx.xxx.xxx.13) 17 août 12:34


          Non l’individualisme forcené n’a rien à voir avec les lois progressistes, mais avec la culture capitaliste, qui veut créer des individus isolés réduits au rôle de consommateur.

          C’est juste qu"avec l’effondrement de l’autoritarisme sociétal avec les générations après guerre, il y a deux courant individualistes qui ont pu s’épanouir mais avec des objectifs et motivations différentes. Le courant progressiste et de gauche, et le courant égoïste est de droite, mais les seconds ont joué de al confusion avec le premier. C’est ainsi que DCB dit dany le rouge à l’époque,, n’avait en fait de rouge que ses cheveux, et a au fil du temps montré sont vrai visage, un libéral libertaire, défendant un individualisme centré sur son égo.

          La grèce antique comme notre société actuelle, était une société très contrastée, les éléments qu’on pourrait qualifier de modernes cohabitaient avec les éléments archaïques, donc les individus étaient libre de baiser entre hommes, mais par contre au niveau officiel, seul le mariage hétéro sexuel était admis, car officiellement la société restait dans un paradigme centré uniquement sur la communauté.


        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 01:07

          @ Manu. « Athée = dictature », dites-vous ? Est-ce qu’on met en prison les adeptes d’une religion ? est-ce qu’ils sont torturés dans notre République ? N’ont-ils pas les même droits civiques que les autres citoyens ? Par contre, c’est bien l’Eglise qui a torturé, brûlé des athées ou simplement ceux qui ne lui semblaient pas assez « catholiques » à ses yeux ? C’est bien elle qui a confisqué la culture et imposé la sienne, ses dogmes ? C’est bien elle qui a refusé toutes les découvertes scientifiques qui allaient à l’encontre de son enseignement. Alors, où était-elle la dictature ?


        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 01:31

          @ Ulys
          Je ne comprends pas votre raisonnement. Selon vous, ne seraient pas « naturels » tous les enfants qui ne seraient pas élevés par leurs deux géniteurs, forcément de sexe différent. Dans ce cas, que faites-vous de tous les enfants adoptés, les enfants adultérins, élevés par des par
          d’autres que leurs parents décédés etc... ? Ils seraient artificiels ?

          Par ailleurs, le mariage civil est une cérémonie, une reconnaissance par l’Etat, mais c’est surtout accepter un statut qu’on peut considérer comme un contrat qui donne une sécurité à chacun des époux. Pourquoi refuser cette sécurité à d’autres formes d’union que celle reconnue jusqu’ici, puisque l’égalité des citoyens, quel que soit leur sexe, est garanti par la Constitution ? Cela n’a rien à voir avec la bigamie : personne n’aura le droit d’être marié deux ou plusieurs fois simultanément.


        • manu 20 août 2012 00:16

          Bonsoir, JE SUIS CATHOLIQUE
          Ce sont bien les athées sans Dieu ( Hitler, Staline, la révolution Française de 1789 , Mao ,etc ...) qui ont tués des millions d’humains en un temps très court et, sans jugement )
          n’est-ce pas ?
          Toujours la même rhétorique des franc-maçons pour détruire les Catho.
          Excusez du peu, cela dure depuis plus de 2000 ans depuis la crucifixion du Christ, nous sommes habitués à ce bla-bla.
          Les grands penseurs Chrétiens ont très biens démontés ces erreurs intellectuels depuis des siècles.
          Lisez Saint Thomas d’Aquin, Saint Paul, Descartes, Einstein, Mozart, et bien d’autre qui ont fait la pensée Chrétienne.
          Le moyen-age bâtie les Cathédrales (génie de l’architecture), les vitraux, l’imprimerie, l’agriculture, la poésie, etc ... ce n’était pas l’âge de l’obscurantisme comme nous l’assènent les livres scolaires.
          Les athées sont manipulateurs et, ont la mémoire sélective (manichéens).
          Cette philosophie des lumières est éteinte depuis sa création et, provoquent encore beaucoup de dégâts dans notre société.
          Chez les Catho, comme vous le prétendez l’homosexualité n’est pas TABOU mais, une souffrance humaine.
          Vous n’avez rien d’autre à proposer au monde à part les misèrent humaines.
          Vous savez très bien que le monde est majoritairement hétérosexuel car, la nature à une fâcheuse tendance à ce construire sur des briques génétique complémentaire (c’est du scientifique ou, ying yang selon la pensée orientale).
          La preuve que d’autres civilisations sont d’accord sur ce point.
          Comme la bien expliqué le Pape Benoit XVI le relativisme rongent la société, c’est à dire « tout ce vaut » comme les plus médiocres ou les plus pervers (c"est du Voltaire).
          Merci.


        • Romain Desbois 20 août 2012 01:03

          C’est vrai que les croyants n’ont jamais massacrés personne au nom de leur foi.


        • tannhauser72 17 août 2012 10:35

          L’Eglise prie, les les laïcards intégristes aboient....
          Que l’Eglise s’oppose de cette manière au prétendu mariage homo, cela vous gonfle et on le comprend. VOus cherchez cependant à déplacer le problème et le situant entre la hiérarchie catholique et les fidèles eux-mêmes. A part quelques ramassis de progressistes, les fidèles sont majoritairement aux côtés de leurs évêques.


          • jmdest62 jmdest62 18 août 2012 15:54

            @ tannhauser72

            vous écrivez : « .....les fidèles sont majoritairement aux côtés de leurs évêques...... »
            Attention ! pas trop près ....vous pourriez être amené à revoir votre position .

            ça vaut ce que ça vaut  smiley

            @+


          • epicure 18 août 2012 18:54

            tu parles des 5% de catholiques qui vont à l’église régulièrement, ou de la grande majorité des catholiques qui ne voient le prêtre que lors des baptêmes, mariages et enterrements ?
             smiley


          • CHALOT CHALOT 17 août 2012 10:40

            C’est une affirmation douteuse
            Il faudrait peut être distinguer les croyants qui de plus en plus désertent l’église car la hiérarchie est ultra réactionnaire et les derniers « fidèles » qui suivent sans dire mot !


            • tikhomir 17 août 2012 11:16

              Non, il n’y a rien à distinguer, l’Église, c’est l’ensemble des catholiques et aucun catholique ne peut se dispenser de l’enseignement du magistère sous peine justement de ne plus être catholique.


            • Furax Furax 17 août 2012 12:05

              Les évêques critiquent (et encore, pas tous) le mariage homo.
              C’est une CROISADE !!!
              Un coup de chaud peut-être ?

              Réac. Pour toutes ces conneries, oui sans doute. Mais moins que notre « gauche » sur l’essentiel.
              Lis donc ce billet de JC ALLARD, rigoureusement athée mais pas idiot :
              http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/caritas-in-veritate-58694


            • tikhomir 17 août 2012 12:35

              Vous confondez l’Église avec un régime politique. L’Église, c’est l’ensemble des catholiques au même titre qu’une famille, c’est l’ensemble des membres qui la composent avec des parents, etc... Mais peut-être trouvez-vous que la famille est stalinienne dans son essence ?


            • Traroth Traroth 17 août 2012 14:06

              Personne n’a jamais prétendu que dans une famille, tout le monde devait être d’accord.


            • tikhomir 17 août 2012 10:52

              Carrément, une croisade ! Eh bien, qu’est-ce que ce serait si les catholiques lançaient une vraie croisade...

              « Il faut évidemment-ce que je fais-distinguer l’institution avec les croyants. »

              Ah non ! l’Eglise catholique c’est l’ensemble des catholiques, hiérarchie incluse et autorité de l’Eglise en prime. Je refuse d’être dissocié de mon Église, je suis catholique et je n’ai rien à dissocier.

              "Nicolas Gougain, porte-parole de l’Inter-LGBT (Lesbiennes-gay-bi-trans) ne se laisse pas abuser par les nuances que contiendrait la prière écrite par Monsieur Vingt trois« 

              Ah c’est sûr, s’il fallait être intelligent, à l’écoute de l’autre (même quand il est cardinal), etc... ce serait trop compliqué, c’est quand même plus simple de dire »catholique = pas bien sauf quand ça va exactement dans notre sens« . C’est dogmatique, c’est bigot, y a même plus besoin de réfléchir.

               »les évêques de France vont soutenir les associations catholiques réactionnaires« 

              Des associations catholiques, tout simplement.

               »tout en favorisant l’action des Boutin et autres réactionnaires.« 

              Des catholiques, tout simplement.

               »Gageons que dans les AFC des militants refuseront l’instrumentalisation de leur association !« 

              Connaissant les AFC, ils sont déjà engagés dans la lutte... Trop tard, ils n’ont pas attendu l’avis des évêques... Vous êtes bien naïf !

               »elle devra clairement refuser que des militants s’engagent en son nom dans un combat contre le mariage gay et le droit à l’adoption !« 

              Interdisons toute contradiction et tout débat ? Non mais c’est sûr, liberté d’expression, démocratie, pluralité des opinions, tout ça, on sait que ce n’est pas votre truc mais enfin, vous pourriez éviter d’être aussi réactionnaire, nous sommes au XXIe siècle quand même...

               »L’Eglise a le droit de prendre position mais qu’elle n’explique pas qu’elle ne fait pas de politique et qu’elle respecte la diversité des opinions qui existe chez les catholiques !« 

              Ah si, elle fait de la politique notre Eglise et encore heureux ! Même si à titre personnel, je trouve ça bien souvent trop mou mais ça se corrige avec les jeunes évêques, en général beaucoup plus péchus et maîtrisant mieux l’aspect médiatique (en même temps, ils sont formés pour ça, c’est la moindre des choses).

               »L’Eglise a le droit de prendre position mais il faut qu’elle comprenne que les laïques, qu’ils soient athées, agnostiques, chrétiens, juifs ou musulmans ne laisseront pas la rue aux tenants de la réaction."

              Eh bien laissez faire et attendez de voir si réellement ils ne la laisseront pas... Surtout que juifs et musulmans dans leur large majorité sont contre aussi, même point de vue que l’Eglise. Inutile donc de rameuter d’autres religions, tout le monde est d’accord là dessus. Niveau des athées et agnostiques c’est moins clair mais c’est pas du 100% pour, très loin de là.


              • Traroth Traroth 17 août 2012 14:07

                Eh oui, les superstitions de tous genres s’entendent bien dans leur obscurantisme, finalement...


              • epicure 18 août 2012 19:10

                tes bigots représentent une minorité en france, même en additionnant toutes les religions.c’est environ 63% des français qui sont pour dans les sondages.
                Hormis les grenouilles de bénitier, beaucoup de affichés catholiques ne suivent pas l’église sur ces sujet, ni même le dimanche.

                athées, agnostiques, déistes, syncrétistes individuels, non pratiquants, cela fait al grande majorité des français.
                Il y a plus d’athées en france que de pratiquants chrétiens et musulmans (on peut ajouter quelques 100-200 000 juifs à la louche ça en changera pas grand chose ça se joue sur des millions).

                Hors sur ces sujets là, le critère principal qui influe fortement sur les positions c’est la pratique religieuse, et ’l’appartenance à une religion.

                Les positions s’échelonnent toujours dans le sens : pratiquants -> non pratiquants -> sans religion, de la position la plus conservatrice, à la plus « libérale ».

                Donc tu peux être assuré d’une chose c’est que vos positions sont minoritaires dans la population, et comme on est encore dans une société de liberté, cet état de fait ne changera pas . C’est à dire que l’église n’a pas le pouvoir d’imposer ses idées à la majorité non croyante ou non pratiquante, c’est fini le temps bénit d’avant la révolution, où la pression sociale pouvait obliger des gens à aller à l’église le dimanche.


              • Anaxandre Anaxandre 19 août 2012 02:42

                 « c’est environ 63% des français qui sont pour dans les sondages. »

                 Et puis Mélenchon avait dépassé Le Pen dans les sondages...

                  smiley smiley smiley

                 Et puis on se demande bien pourquoi aucune association de défense et de promotion du mariage homo ne veut de référendum...

                     smiley 


              • tannhauser72 17 août 2012 10:55

                Tout simplement, chaque catholique doit être au clair sur ses critères de jugement. S’il trouve l’Eglise réactionnaire, il est libre d’en partir, c’est que ses critères sont ceux du monde. Le disciple du Christ n’est pas du monde (le Christ Lui-même le dit), même s’il est envoyé en mission dans le monde.
                Ne croyez pas que ceux qui demeurent fidèles au Christ (et donc aux Evêques, successeurs des Apôtres) « suivent sans dire mot » : ils approuvent.


                • CHALOT CHALOT 17 août 2012 10:58

                  L’Eglise fait de la politique et de la politique réactionnaire, ce n’est pas un scoop et c’est pour cela que beaucoup de croyants se sont détournés d’elle....
                  C’est ce qu’on voit et lisez un peu Golias ou témoignage chrétien et vous verrez !


                  • Yvance77 17 août 2012 11:06

                    Chalot bonjour,

                    Admettez aussi que l’église catholique n’est pas la plus chiante, car elle a été mise au pas or le bien de tous cela dit.

                    A titre personnel, je suis farouchement contre le mariage homo et je m’en si expliqué plusieurs fois ici, sur ce site. Le pacs étant une bonne solution par ailleurs.

                    Que le Vatican ou autre ait une opinion politique sur ce sujet, n’est pas un drame, on ne peut pas les bâillonner non plus


                  • tikhomir 17 août 2012 11:09

                    L’assemblée des évêques de France a déjà statué que Golias n’était pas un magazine catholique et qu’ils usurpent ce nom.

                    Ce n’est pas parce qu’on se revendique catholique qu’on l’est...


                  • Arafel Arafel 17 août 2012 12:37

                    Si beaucoup de croyants se sont détournés d’Elle, ce n’est pas parce qu’elle serait « réactionnaire » mais parce qu’elle cède en permanence devant des gens tels que vous, par peur.


                  • tikhomir 17 août 2012 12:44

                    C’est aussi comme l’a dit tannhauser72 parce qu’ils se soucient plus des préoccupations du monde que du salut de leur âme.


                  • Traroth Traroth 17 août 2012 14:09

                    @tikhomir :

                    « Ce n’est pas parce qu’on se revendique catholique qu’on l’est » : Ah bon ? Ce n’est pas une grande famille, les catholiques, alors ? smiley


                  • baba 17 août 2012 16:04

                    Si prier c’est faire de la politique ....


                  • tikhomir 17 août 2012 16:11

                    Vous pouvez renier votre famille.


                  • Traroth Traroth 17 août 2012 17:14

                    On peut aussi renier l’église. Ou même ne jamais y adhérer.


                  • Soi même Soi même 18 août 2012 10:30

                    Si cela n’était que le cas de l’Église, on peut se dire que cela n’a pas de grande retombé, à l’inverse de ceux qui ont des idées fixes !


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 02:01

                    @ Yvance 77 -
                    Que le Vatican, qui n’est même pas un état (je rappelle que c’est le Saint-Siège qui a un poste seulement d’observateur à l’ONU) ait une opinion sur un sujet de société, cela le regarde.
                    Qu’il en prévienne les adeptes de sa religion, c’est son droit. Qu’il le clame, par la voix du Pape, sur son balcon de la place Saint-Pierre, tant qu’il veut....Mais qu’il fasse cela chez lui quand cela concerne une loi en gestation dans un Etat qui n’est pas concordataire, théocratique ou avec religion(s) officielle(s). La France est une République Laïque, c’est à dire où l’Etat est séparé des religions. Monseigneur Vingt-trois, en tant que citoyen, peut écrire en son nom propre au Président de la République, au député de sa circonscription ou d’une autre, à un sénateur, mais toujours en tant que citoyen, d’individu (rien à voir avec individualisme), il peut adhérer à une association, à un syndicat, mais toujours en son nom propre et non au nom de l’Eglise ou en tant que représentant de l’Eglise. Les Catholiques trichent sans arrêt avec leur Fondation d’Etudes Politiques de l’Eglise Ste.Clotilde située à deux pas de l’Assemblée Nationale. Ils font autant de lobbying que Bouygues, le Medef ou Coca-Cola. Ca suffit ! L’Eglise n’a pas à essayer d’influencer la politique de nos élus et de nos gouvernants. Ses prières, elle les fait dans ses lieux de culte et pas dans l’espace public. Sinon, ne vous étonnez pas de voir des réactions affichées sur les autobus : l’anticléricalisme n’existe qu’en réponse à des manifestations de cléricalisme.


                  • tannhauser72 17 août 2012 11:02

                    Que l’Eglise fasse de la politique, c’est chose entendue. Que cette politique soit réactionnaire, vous le répétez sans cesse sans avancer pour autant.
                    Mais je lis Golias pour me distraire, pour m’amuser... et j’aime beaucoup !!! Je vous ai expliqué que si des croyants se sont éloignés d’elle, c’est qu’ils ne se préoccupent pas vraiment de leur salut, préférant ainsi être en phase avec le monde, c’est plus confortable.


                    • Traroth Traroth 17 août 2012 14:09

                      Salut ? Quel salut ???


                    • Traroth Traroth 17 août 2012 14:11

                      Si ça fait un vide dans les rangs du PS, et bien bon débarras !


                    • LE CHAT LE CHAT 17 août 2012 11:18

                      une nouvelle croisade , rien que ça ! avec une armée de vieillards agés de 75 ans en moyenne !
                      le rosé semble taper sur le carafon de l’auteur , c’est la canicule ...................


                      • foufouille foufouille 17 août 2012 11:33

                        l’eglise a plus aucun pouvoir
                        elle a du etre contre le divorce, aussi


                        • tikhomir 17 août 2012 11:42

                          L’Église est toujours contre le divorce, ça n’a pas changé (sauf séparation temporaire des corps et des biens) mais surtout contre tout remariage. Ça a toujours été comme ça, ça l’est aujourd’hui, ça le sera demain.


                        • Traroth Traroth 17 août 2012 14:12

                          ...et tout le monde s’en fout. Cela dit, je ne vois pas beaucoup d’excommunications pour cause de divorce...


                        • tikhomir 17 août 2012 16:48

                          normal, il n’y en a pas, par contre, le remariage prive de la communion.


                        • Traroth Traroth 17 août 2012 17:15

                          Quel horreur ! smiley


                        • EricB 18 août 2012 16:44

                          « normal, il n’y en a pas, par contre, le remariage prive de la communion. »

                          Mais c’est trop INHUMAIN !!!! smiley)


                        • titi 17 août 2012 11:37

                          Bah voici un autre exemple de croisade anachronique : celle des anticléricaux façon Chalot qui aboient à chaque mouvement de l’Eglise agnisante...

                          Tellement occupé à regarder « l’ennemi héréditaire », qu’il ne voit pas que dans son dos une bête beaucoup plus dangereuse se lève.

                          L’Eglise à un siècle de retard. Les anti-cléricaux aussi.


                          • tikhomir 17 août 2012 11:45

                            « chaque mouvement de l’Eglise agnisante... »

                            Attention, elle est très loin d’être morte en Europe, même en France et elle est pleine de vie et en constant développement dans le reste du monde.


                          • titi 17 août 2012 13:57

                            « même en France et elle est pleine de vie »

                            Allez faire un tour dans un église le dimanche... combien de fidèle ? si déjà il y a un curé...

                            Combien de catho pour jeûner pour Carème ?

                            Vous vous trompez de cible. La réaction religieuse, c’est pas celle des cathos qu’il faut combattre.


                          • Traroth Traroth 17 août 2012 14:13

                            Allez faire un tour dans une église italienne ou espagnole, un dimanche !


                          • BOBW BOBW 17 août 2012 19:31

                             « même en France et elle est pleine de vie et en constant développement dans le reste du monde »
                             Avec et comme la maffia  smiley


                          • titi 17 août 2012 23:18

                            @traroth

                            Depuis 1815 l’Espagne et l’Italie ne sont plus des provinces francaises

                             


                          • titi 20 août 2012 00:09

                            « C’est moins risqué de s’en prendre aux cathos... »

                            C’est juste mais je pense qu’il y a autre chose : une forme de « conservatisme ». L’anticléricalisme dans la bouche d’un Chalot et le même que celui dans la bouche de Louise Michel.
                            Au bout de 150 ans, ca tourne au radottage...


                          • Romain Desbois 20 août 2012 01:14

                            En gros vous aimeriez que l’on emmerde les autres religions mais pas les cathos.

                            Pas très catholique comme mentalité.


                          • titi 20 août 2012 14:32

                            « En gros vous aimeriez que l’on emmerde les autres religions mais pas les cathos. »

                            Vous y êtes presque.

                            Je préfèrerais qu’on emmerde les religions au prorata de leur pouvoir de nuisance.
                            Or aujourd’hui le pouvoir de nuisance de l’Eglise Catholique, il est quasiment nul. Tout simplement par manque de pratiquant.
                            Faites un sondage autours de vous : demandez aux cathos qui fait Carème ? qui se rend à l’office ?

                            Maintenant faites un second sondage autour de vous : demandez aux musulmans qui fait Ramadan ? qui se rend à la prière ?

                            Le pouvoir de nuisance des religions sur les ramolis du bulbe il est clairement pas chez les cahos.

                            « Pas très catholique comme mentalité »
                            Je suis pas catholique.


                          • titi 20 août 2012 14:34

                            J’ajoute

                            «  »« Pas très catholique comme mentalité »
                            «  »"Je suis pas catholique.

                            Et aujourd’hui les catholiques sont la moins pire des solutions.


                          • Taverne Taverne 17 août 2012 11:37

                            Ne vous inquiétez donc pas ! Si la « croisade » de l’église contre le mariage et l’adoption homosexuels est aussi efficace que sa lutte contre la pédophilie de ses membres et des évêques, alors on peut dormir tranquilles...


                            • Dorham 17 août 2012 11:55

                              Ce type de propos est amusant. Et pas du tout insultant. Quand vous écrivez « ses membres », vous ne prenez pas de précautions. C’est un peu comme si tous les catholiques, y compris les pratiquants - qui sont bien membres de l’Eglise - étaient eux aussi des pédophiles. Vous seriez pas un peu cathophobe, vous ?


                            • tikhomir 17 août 2012 12:03

                              "C’est un peu comme si tous les catholiques, y compris les pratiquants - qui sont bien membres de l’Eglise - étaient eux aussi des pédophiles."

                              Un catholique non pratiquant ? Mais qu’est-ce que c’est ? C’est comme un sportif non pratiquant ? Un catholique est forcément pratiquant.


                            • Dorham 17 août 2012 14:18

                              Je distinguais ici les pratiquants des officiants...


                            • manu 17 août 2012 15:27

                              Bonjour Monsieur,
                              A notre époque déchristianisé par le travail de trois siècles de franc-maçonnerie car , vingt mensonges répétés par jour deviennes une vérité ( c’est du Voltaire ! ou du stalinisme ou de l’hitlérisme à votre choix ).
                              Le crédo de l’église Catholique ( Notre Seigneur Jésus Christ ) c’est le péché de tout être humain y compris les curés qui ont failli à sa parole( cela arrive même au croyant ) nul n’est parfait.
                              Pour votre culture sachez également que la Croisade n’était pas un acte d’agression mais simplement une voie à protéger pour le pèlerinage des Chrétiens vers le tombeau du Christ.
                              Ce qui ne veux pas dire que quelques hommes eurent profité de l’occasion pour en abusées ( contre la parole du Christ )
                              S’il vous arrêtez de salir les Catholiques.
                              Je ne m’inquiète pas , car tous ceux qui ont la foi, savent que la voie appartient à ceux qui cherchent la vérité dans l’accomplissement de l’amour véritable.
                              Les Catholiques ne cherches pas la vérités par la quantités mais par la vérités.
                              Merci.


                            • baba 17 août 2012 16:11

                              L’église ne fait pas une croisade contre le mariage homosexuel. Il s’agit d’une simple prière dite dans l’ensemble des diocèses de France .La prière ne veut pas dire « action » (croisade) : la prière est un dialogue avec Dieu où on lui présente ses requête. Je ne vois pas ce qui peut faire peur aux associations gays : c’est de la paranoïa de faire un tel battage médiatique.


                            • lulupipistrelle 17 août 2012 20:51

                              @manu : merci pour votre intervention pondérée et bien argumentée.


                              Je ne partage pas votre foi, elle ne me tente pas... mais je soutiens votre propos.


                            • Romain Desbois 20 août 2012 01:17

                              C’est sur que des milliers de mensonges répétés et répétés pendant plus de 2 000 ans, c’est dur de s’en débarasser.


                            • Luc de Samos 17 août 2012 11:40

                              Vos paroles sont inquiétantes, je souhaiterais savoir plus précisément ce que vous appelez une croisade ; est ce que je dois conseiller à mes amis homosexuels de se méfier parce qu’ils risquent d’être passés à tabac par des chrétiens vêtus de blanc, ou par des types louches au crâne rasé ?




                              • Romain Desbois 20 août 2012 01:21

                                Les nervis de St Nicolas du chardonnays n’ont pas attendu .

                                Je suis amusé de voir le révisionnisme de certains vouant revisiter le passé pas très glorieux de l’Eglise et de ses croisés.

                                Les conquistadors , c’est Walt Disney ?


                              • titi 20 août 2012 14:53

                                « Les conquistadors , c’est Walt Disney ? »

                                bah ca dépend.. comparer à qui ?
                                Parce que comparer au Grand Khan les conquistadors c’est riri fifi et loulou.


                              • titi 20 août 2012 15:01

                                « Les conquistadors , c’est Walt Disney ? »

                                bah ca dépend.. comparer à qui ?
                                Parce que comparer au Grand Khan les conquistadors c’est riri fifi et loulou.


                              • Vieux Sachem 17 août 2012 11:46

                                Sans entrer dans la polémique et quel qu’en soit le dénouement, je pense qu’il est illusoire de vouloir appeler « mariage » ce qui ne sera jamais qu’un contrat d’amour entre deux personnes du même sexe, tout aussi respectable que le mariage mais substantiellement différent.              Il y a des chiens, il y a des chats : mais peut-on changer la définition du chat en disant : les chiens sont aussi des chats.

                                Je m’excuse si mon exemple qui ne vise pas à vexer quiconque vous choque : c’est pour mieux expliciter ma pensée : la définition du mariage existe ; peut-on en changer la définition sans en changer l’appellation ? La langue française n’admet pas les à-peu prés. A t-on pensé à demander l’avis des Académiciens Français (qui ne sont pas tous des Evêques !) ?

                                • Traroth Traroth 17 août 2012 14:15

                                  Et où est la différence, exactement ? Vous voulez dire que le mariage ne serait pas un contrat d’amour ?


                                • Vieux Sachem 17 août 2012 18:03

                                  à Traroth

                                  Ce que je dis c’est que dans les deux cas, il s’agit d’un contrat d’amour entre 2 personnes, mais dans la définition du mariage, il s’agit d’un contrat d’amour entre un homme et une femme.
                                  A moins de faire changer par l’Académie Française la définition du mariage, il ne pourra y avoir qu’une UNION entre deux personnes de même sexe.

                                • Vieux Sachem 17 août 2012 18:07

                                  Nul ne peut changer le sens des mots ; à moins d’un référendum constitutionnel !


                                • Dorham 17 août 2012 11:52

                                  1 - Ce billet ne dit rien. Il dresse un simple procès d’intention.
                                  2 - Si vous connaissiez un peu mieux le sujet, vous sauriez peut-être que l’archevêque qui se trouve à la pointe de la lutte anti-traditionnaliste en France est précisément André XXIII, l’auteur de cette prière. Vous sauriez aussi qu’assurer le SAV signifie simplement que chaque prêtre en fonction de sa sensibilité puisse apporter lors de l’homélie des compléments d’idées. Et les sensibilités sont très différentes dans l’Eglise.
                                  3 - Les propos de M. Gougain sont amusants mais ils ne traduisent que sa vision des choses. Les prières universelles font partie de la liturgie et la famille (évidemment selon la conception catholique) y est souvent, très souvent mentionnée durant tout le long de l’année. Cette prière n’a donc rien d’exceptionnel.
                                  4 - La démocratie exige que l’on respecte toutes les idées. Je relis la prière et je constate sans mal qu’elle ne constitue en aucun cas une attaque envers les homosexuels. Il faut être sans aucun doute bien étroit d’esprit pour considérer qu’être contre le mariage homosexuel découle nécessairement de l’homophobie.

                                  En somme, votre article est empreint d’ignorance et relativement malhonnête.


                                  • Traroth Traroth 17 août 2012 14:18

                                    "Il faut être sans aucun doute bien étroit d’esprit pour considérer qu’être contre le mariage homosexuel découle nécessairement de l’homophobie" : Et bien si, parfaitement, c’est de l’homophobie. Pourquoi ? Parce que ça revient à dénier aux couples homosexuels un droit qu’ont les couples hétérosexuels. C’est vouloir l’inégalité.


                                  • Dorham 17 août 2012 14:35

                                    Pourquoi vous énervez-vous ainsi ? L’inégalité entre qui et qui et à quel niveau. Un homosexuel en tant qu’individu, dans notre société, a exactement les mêmes droits et devoir qu’un hétérosexuel. Je vous défie de démontrer le contraire. Sur la question de l’égalité des couples, le PACS a déjà quasiment fait tout ce qu’il y avait à faire. Cela n’a donc rien à voir avec les droits. Ce que les homosexuels recherchent via l’accès au mariage n’est pas une égalité de droits qui existe déjà mais simplement une forme de légitimité, que la société leur dise par ce biais : « vous êtes identiques aux hétéros, vos couples sont de même nature que les couples hétéros ». Il faut savoir accepter le propos de ceux qui pensent que non, ces couples ne sont pas exactement de même nature. Ce genre de propos n’est pas criminel et ne comporte aucun jugement sur la vie des individus. Et ils ne condamnent rien. Pourquoi ces couples ne seraient-ils pas de même nature. Tout d’abord parce que le couple homosexuel se fonde sur une préférence sexuelle (sur laquelle je ne porte aucun jugement) quand le couple hétérosexuel se fonde avant tout sur l’enfantement. Je suis désolé de devoir dire cette évidence. Pour ma part, je ne suis pas contre le mariage homosexuel pour ces raisons là (enfin, je ne suis pas farouchement contre en réalité), mais parce que je pense intimement que le mariage est plus qu’une simple déclaration administrative. C’est un serment, un témoignage dans le monde et aussi une participation au futur à travers l’enfant. Je vais même aller plus loin. Je pense que ce que les hétéros ont fait du mariage est bien plus problématique que la question du mariage gay (qui concernera une minorité d’individus), contre lequel, bien que catholique, je n’avais aucune envie de prier. Cette Loi sera sans doute votée. J’espère que les homosexuels seront plus respectueux de l’institution que ces hétéros qui se marient et divorcent toutes les deux secondes.


                                  • Traroth Traroth 17 août 2012 15:05

                                    Qu’est-ce qui peut bien vous faire croire que je m’énerve ? smiley

                                    "Un homosexuel en tant qu’individu, dans notre société, a exactement les mêmes droits et devoir qu’un hétérosexuel. Je vous défie de démontrer le contraire" : FACILE. Un(e) homosexuel(le) n’a pas le droit d’épouser la personne qu’il(elle) aime. Vous en avez d’autres, des comme ça ?


                                  • Dorham 17 août 2012 16:25

                                    Traroth, je pense que vous devriez faire preuve d’un peu d’humilité. Vous vous radinez avec l’air de tout comprendre mais votre discours laisse apparaitre pas mal de failles. C’est bien les certitudes, mais ce n’est pas souvent les plus intelligents qui en ont le plus. Un homosexuel n’a pas le droit d’épouser la personne qu’il aime, c’est donc qu’il a moins de droits ? C’est un raisonnement absurde, je suis désolé de vous le dire. Un homosexuel a le droit de se marier, selon les critères établis par l’institution du mariage. En d’autres termes, il a exactement les mêmes droits qu’un autre. Un hétéro n’a pas non plus le droit de se marier avec une personne du même sexe que lui vous savez. Mêmes droits en somme. Les homos comme les hétéros n’ont pas non plus le droit de se marier avec leur sœur. Je déconne mais avec des raisonnements pareils, on pourrait aller loin. Le droit, ce n’est pas « tout est permis parce qu’on le vaut bien ». Vous établissez une inégalité de droits là où il n’y en a pas parce que vous réfléchissez trop vite. Vous confondez par ailleurs l’amour et le mariage. C’est bien ce qui m’inquiète dans cette histoire de mariage gay. Vous ne savez pas et apparemment les gays non plus, ce qu’est le mariage. Qui empêche un homme d’en aimer un autre ? Personne. Qui l’empêche de vivre avec lui ? Personne. Qu’est-ce qui l’empêche de partager des avantages en termes de droit avec son compagnon ? Rien depuis le PACS. Il y a donc égalité de droit entre les couples, si ce n’est que le mariage encadre la famille et les enfants qui naissent en son sein. Là, vous avez raison, c’est inégal mais que peut-on faire contre ça ? Resterait la question de l’homoparentalité contre laquelle je ne suis pas vraiment contre. On peut légiférer là-dessus sans passer par la case mariage.


                                  • Traroth Traroth 17 août 2012 16:34

                                    "Un homosexuel a le droit de se marier, selon les critères établis par l’institution du mariage. En d’autres termes, il a exactement les mêmes droits qu’un autre" : Mais c’est justement là que ce que vous dites est grotesque ! Parce que PAR DÉFINITION, une personne homosexuelle ne veut pas se marier avec une personne du sexe opposé. En d’autres termes, vous prétendez imposer aux homosexuels de se marier avec des personnes du sexe opposé, ce que précisément ils ne veulent pas ! Vous n’avez vraiment pas conscience de la profonde absurdité de votre argumentation ? La loi autorise les mariages hétérosexuels donc les homosexuels n’ont pas les mêmes droits.

                                    Quant à vos comparaisons avec l’inceste, elles n’engagent que vous. L’homosexualité est autorisé, jusqu’à preuve du contraire. C’est marrant, tôt ou tard, tous les homophobes finissent toujours par des comparaisons avec l’inceste, la pédophilie, la zoophilie. COMPARAISON N’EST PAS RAISON !


                                  • Vieux Sachem 17 août 2012 20:24

                                    Trêve de commentaires ; faisons confiance au Président que NOUS avons élu.


                                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 19 août 2012 02:24

                                    Ainsi, selon vous, les couples hétéros dont l’un des membres souffrirait de stérilité" n’auraient pas non plus droit au mariage. Lorsqu’on se marie, on n’a qu’une idée, c’est de faire un enfant, même pas de faire l’amour. Pas besoin de préliminaires, il suffit d’envoyer les spermatozoïdes directement dans la matrice en choisissant bien la période. On trace un bâton sur le mur chaque fois qu’il y a résultat. Vous devriez aussi distribuer des diplômes de bons reproducteurs aux couples qui le méritent. Et l’amour la-dedans ? Ah, oui, seul compte l’amour de Dieu et pour Dieu.

                                    J’ai connu des mariages entre le propriétaire d’un tracteur et la propriétaire d’un champ à cultiver, mais le mariage fondé sur la seule fécondité cela me rappelle certains choix des éleveurs d’animaux. Brr...


                                  • Anaxandre Anaxandre 19 août 2012 03:06

                                     Entre le mariage fondé sur la fécondité et celui fondé sur le fist, mon cœur balance...

                                      smiley smiley


                                  • jef88 jef88 17 août 2012 11:57
                                    L’Eglise prépare une nouvelle croisade

                                    Les croisades furent des invasions du moyen-orient par des armées de pays occidentaux dont tous les rois étaient catholiques.

                                    Ces invasion ont donné lieu à des massacres et à une occupation de la « terre sainte »

                                    Alors au fait le Vatican.... combien de divisions ?

                                    Je sais bien qu’un titre doit être accrocheur mais la, l’anticléricalisme fait très fort !

                                    NB : je suis agnostique .....


                                    • tikhomir 17 août 2012 12:08

                                      Enfin invasion, invasion... La première invasion dans ce coin du monde c’est celle des musulmans qui agressaient les chrétiens locaux et les autres qui venaient là en pèlerinage, les autres chrétiens d’occident ont lancé les croisades pour défendre leurs frères et les libérer au départ du joug islamique. On pourra toujours parler des dérives mais la base elle est là, l’islamisation était déjà un fléau à l’époque.


                                    • Traroth Traroth 17 août 2012 14:20

                                      C’est faux. Les populations locales se sont converties à l’islam, en réalité. Les véritables descendants des habitants du royaume de David, ce sont les Palestiniens.

                                      http://en.wikipedia.org/wiki/Islamization_of_Palestine


                                    • tikhomir 17 août 2012 16:52

                                      Oui, ils se sont pour beaucoup convertis à l’islam pour ne pas payer les très lourds impôts de la dhimma ainsi que pour éviter les persécutions comme les musulmans persécutaient les chrétiens en pèlerinage. La conversion ne veut pas dire que c’était de bon cœur.

                                      Alors forcément, il fallait réagir.


                                    • NeverMore 17 août 2012 11:58

                                      « contre toutes les lois sociétales progressistes »

                                      Le terme progressiste 1) est mensonger. 2) ne constitue aucunement un argument.

                                      Vous voulez sûrement dire que l’église est conservatrice, pourrie, croûtée, blanchâtre, étriquée, rabougrie, recroquevillée, refermée sur elle-même, égoïste, et que ceux qui la suivent sont, âgés, frileux, conservateurs, xénophobes, racistes, beaufs, antisémites, pétainistes, nazis, fascistes, nauséabonds, abrutis, franchouillards, manipulés, peureux, honteux, anti-humanistes, débiles, rétrogrades, sous-informés, irréfléchis, crédules, naïfs.

                                      Cà se sont des arguments solides, qui sont tous effectivement utilisés couramment par les médias du camp du bien (largement majoritaires), des progressites. Vive le progrès !

                                       


                                      • epicure 18 août 2012 20:40

                                        Une institution qui se préoccuppe plus du mariager homosexuel, du PACS etc... que de mettre au clair les affaires de pédopholoes en son sein, elle qui se proclame gardienne de la morale, qui pendant plus de1500 ans s’est comportée en institution totalitaire, représente en effet une institution antiprogressiste.


                                      • Gelezinis Vilkas Gelezinis Vilkas 17 août 2012 12:11

                                        Que l’église catholique prenne position contre le mariage gay, que ne revendique qu’une extrême minorité activiste parmi les homosexuels, mais visiblement très représentée au sein de « gauches » « européennes », est logique. Toutes les religions y sont opposées par ailleurs, et c’est bien sûr le cas du judaïsme et de l’islam, dont les autorités partagent fondamentalement la position de l’Eglise, mais aussi des zoroastriens et des hindous, et de la plupart des « néo- »païens.

                                        Il n’était pas facile pour elle de se prononcer sur ce sujet, sachant qu’elle serait immédiatement attaquée. Le discours de l’église a donc été axé sur l’intérêt général.

                                        Par ailleurs, avis aux naïfs, et notamment à ceux qui sont pour le mariage gay et contre l’adoption, vous aurez les deux (principe de non discrimination) ou aucun des deux, mais pas l’un sans l’autre. Or le vrai problème du mariage homosexuel masculin (je précise), c’est justement l’adoption, qui est en fait le véritable motif.

                                        La gauche considère le mariage comme ringard. Si elle le prône pour les homosexuels, c’est parce que le mariage est la seule barrière à l’adoption, point barre. Or, moi qui ne suis absolument pas chrétien du tout, je suis contre l’adoption, qui signifie concrètement comme l’a dit dans Le Monde le conseiller régional UMP Franck Margain, un « marché de l’enfant » et je dirais même une nouvelle « traite africaine ». Ceux qui ont été choqués par le comportement au Tchad de « L’arche de Zoé » devraient être 100% opposés à l’adoption pour les homosexuels... et donc au mariage. Et c’est un païen qui vous le dit. :)

                                        Cordialement,

                                        GV


                                        • Gelezinis Vilkas Gelezinis Vilkas 17 août 2012 12:20

                                          @ juluch

                                          Mais, ne vous inquiétez pas, je ne doute pas que lors de la prière du vendredi, les imams dénoncent cette idée et en des termes beaucoup plus durs que l’Eglise. Mais ça, on ne le médiatise pas, en effet.


                                        • Traroth Traroth 17 août 2012 14:22

                                          « Si ça avait été un Iman qui aurait appelé à la même prière que l’Eglise Catholique, auriez vous fait un article ?? » : En tout cas, ça en aurait mérité un tout autant.

                                          Alors, ça fait quoi de se retrouver dans le même camp que les barbus ? smiley


                                        • jojopolitico 17 août 2012 15:21

                                          Totalement d’accord avec vous Juluch !

                                          Les barbus n’ont même pas besoin de s’exprimer sur le sujet, il suffit de lire le Coran pour connaitre la vision qu’on les musulmans des homosexuels !

                                          Moi je suis chrétien, et entièrement opposé à la notion de « Mariage homosexuel ».
                                          Comme vous le soulignez, c’est l’union d’une homme et d’une femme et pas de deux hommes (ou deux femmes).
                                          On n’a qu’à créer une nouvelle version (ex : le Mariouge) si ça leur chante, mais modifier la notion de mariage pour y inclure les homosexuels, c’est malhonnête !

                                          Pas besoin d’être tous identiques pour être égaux !

                                        • PHILIPPE 17 août 2012 16:20

                                          reconnaissez que nous n´avons historiquement évidemment pas les mêmes rapports avec les églises de chrétientés qu´avec les autres. Chrétiens ou non nous sommes clairement plus concernés par les faits et dire des églises chrétiennes ... ne mélangeons pas tout.

                                          vous avez écrit :
                                          « Pour ma part, le mariage gay est une gageure et contre nature que ça plaise ou pas. »

                                          évitons la confusion : il y a union et mariage ... le mariage n´a rien á voir avec la nature ... c´est une formalité essentiellement et éminemment culturel. Et c´est de cela qu´il s´agit : marier ou pas marier (devant monsieur le maire avec les conséquences administratives et juridiques que cela implique).

                                          et les autorités religieuses, comme beaucoup d´autres, entretiennent cette confusion de genre, sans doute pour dissimuler une homophobie latente.

                                          la morale chrétienne, les religions en général, réprouve l´homosexualité en fonction d´arguments que leur laisse le soin d´exposer. Mais comme nous sommes dans un pays avec une certaine liberté, et surtout une indépendance vis á vis des autorités religieuses, notre droit et constitution reconnaissent la liberté d´union entre personnes majeures, sans distinction de race, couleur, origine, religion ou sexe etc.

                                          Ce qui permet dans la pratique que en France les églises réprouvent l´homosexualité, mais que leurs prêtres, curés et bonne-soeur la pratique librement depuis toujours ! Dans les limites de la loi ... ce qui entraine les procès pour pédophilie ...

                                          ensuite je me garderai bien d´affirmer que l´homosexualité n´est pas naturelle sans avoir de solides arguments ... que les homophobes ont du mal á trouver ! ... mais j´attends les vôtres !


                                        • Traroth Traroth 17 août 2012 16:36

                                          @juluch :

                                          « C’est le genre de remarque à faire à Mr Chalot »  : Non, c’est bien vous qui êtes dans le camps des islamistes, sur ce sujet. Vous pouvez éluder autant que vous voulez, ça ne change rien à cet état de fait.
                                          Extrêmistes de tous les pays, unissez-vous ! smiley


                                        • Traroth Traroth 17 août 2012 16:37

                                          « le mariage gay est une gageure et contre nature que ça plaise ou pas » : Etant donné que le mariage est une création humaine, je ne vois pas ce que la nature peut bien venir faire là dedans...


                                        • Traroth Traroth 17 août 2012 16:38

                                          @jojopolitico :

                                          « Pas besoin d’être tous identiques pour être égaux ! » : Non, il suffit d’avoir les mêmes droits. Ce n’est pas le cas pour l’instant...


                                        • OMAR 17 août 2012 19:34

                                          Omar 33

                                          @Juluch, Si vous aviez écrit « Imam ou Rabbin qui aurait appelé.... » j’aurai compris votre besoin de recherche d’une certaine « Vérité universelle »...

                                          Mais voila, dans le seul souci de polémique, vous visiez vicieusement à inclure uniquement l’Islam dans un débat qui concerne le clergé et les français...

                                          Sauf que vous épousez la conception du mariage présentée par les musulmans...

                                          Juluch, les barbus vous embrassent...


                                        • PHILIPPE 18 août 2012 02:11

                                          « homosexualité contre nature » ... voilá une vision bien simpliste et réductrice de la nature ...

                                          malheureusement pour vous, les faits ont la tête dure ! et l´homosexualité est fréquemment rencontrée dans d´autres espèces que l´homme ...

                                          vous résumez la sexualité á la reproduction, si cela est sans doute vrai chez les espèces inférieures, cela ne l´est plus seulement dans les espèces supérieures (mamifères supérieures). tout á fait naturellement.

                                          si vous voulez expliquer que l´homosexualité est un détournement de la fonction originelle de la sexualité, je peux éventuellement vous suivre, mais c´est un des fréquents détournements que la nature produit ... naturellement !


                                        • epicure 18 août 2012 20:44

                                          @Par juluch (xxx.xxx.xxx.182) 17 août 15:14

                                          est ce que le CFCM a appelé à une prière généralisée contre le mariage homo pour la fête de l’aïd ?
                                          pas à ce que je sache,
                                          Donc les deux choses ne sont pas comparables.
                                          Je pense que chalot sait bien que les barbus sont parmi les pires homophobe, mais ce n’est pas le sujet du jour.
                                          Là il s’agit d’une manifestation publique et officielle de l’église catholique, qu’elle a largement médiatisée.


                                        • Traroth Traroth 17 août 2012 14:24

                                          Promouvoir l’égalité, c’est « faire le boulot du système », mais bien sûr...

                                          « La guerre c’est la paix, l’ignorance c’est la force, la liberté c’est l’esclavage », 1984


                                        • epicure 18 août 2012 20:51

                                          a bas la réaction et mort aux cons servateurs qui font le boulot du système en prônant la soumission de l’individu à des intérêts supérieurs à lui : finance, équilibre budgétaire, concurrence libre et non faussée, union européenne (vidée de tout sens) etc... qui défendent une logique de soumission et d’intolérance et détestent la vie (refus de la liberté sexuelle. censure des arts, peine de mort, etc....)


                                        • Arafel Arafel 17 août 2012 12:33

                                          Cher monsieur, il me semble qu’il y a en France, des problèmes autrement plus graves et importants que le mariage pour les gens du même sexe.
                                          Le chômage de nos jeunes, un avenir qui s’annonce très difficile pour eux, les émeutes dans les banlieux issues de l’immigration, la délinquance, la corruption, etc....
                                          Au lieu de nous casser les couilles pour les conneries du mariage homo, vous devriez passer un peu plus de temps à vous battre par exemple pour l’avenir de nos gamins, ce qui serait plus respectable et responsable.

                                          "Ils ont donc profité d’une fête religieuse encore un peu populaire pour lire dans les églises"
                                          Ne vous inquiétez pas, lorsque l’islam sera très bientôt la religion largement majoritaire de France, le mariage homo ne sera plus un problème, et les gens comme vous se chieront leur froc et réfléchiront à deux fois avant de venir poster de tels articles.
                                          Quand on voit comme les homos sont traités dans les pays musulmans, il y a de quoi avoir peur, y compris pour ceux qui les défendent.......


                                          • tikhomir 17 août 2012 12:41

                                            C’est pas faux mais quitte à se préoccuper du fléau de l’islamisation, je pense que lutter aussi contre l’athéisme et l’agnosticisme galopants et autres idées mortifères n’est pas du luxe.

                                            Combien de musulmans en France pour combien d’athées et d’agnostiques ? L’athéisation de la France est bien plus largement développée que l’islamisation.

                                            Qs uand on voit le drame des politiques athéiste(communisme par exemple), il y a de quoi s’inquiéter. On le voit de même dans le discours de M. CHALOT, très virulent et prêt à en découdre jusque dans la rue contre les chrétiens.


                                          • foufouille foufouille 17 août 2012 13:24

                                            « je pense que lutter aussi contre l’athéisme et l’agnosticisme galopants et autres idées mortifères n’est pas du luxe. »
                                            essaye de nous « convertir » pour voir


                                          • tikhomir 17 août 2012 13:27

                                            Je préfère le vouvoiement, merci smiley.


                                          • Traroth Traroth 17 août 2012 14:32

                                            j’ai du mal à voir la fin des superstitions médiévales comme quelque chose de négatif. Quant à vos allusions oiseuses sur le communisme, conséquence de l’athéisme, c’est de la connerie...

                                            On est comme ça quelques-uns à considérer la crédulité comme un défaut, pas comme une qualité. L’inverse me parait franchement contre-nature.


                                          • Traroth Traroth 17 août 2012 16:39

                                            @jojopolitico : Ici, ce n’est pas l’Arabie saoudite. Et on est encore quelques-uns à vouloir éviter que ça le devienne !


                                          • tikhomir 17 août 2012 16:54

                                            Oh tiens, c’est rigolo, je critique l’athéisme et j’ai une ribambelle de bigots sur le dos... On verra quand vous arrêterez de vous en prendre au christianisme et de manière générale à la foi.

                                            Sachez que l’athéisme est critiquable et que je continuerai à blasphémer contre l’athéisme smiley.


                                          • OMAR 17 août 2012 19:58

                                            Omar 33

                                            Jojo,
                                             L’homosexualité considérée comme un pêché dans certains pays tels que l’Iran ou l’Afghanistan, elle peut-être punie...

                                            Sauf que dans la majorité des pays musulmans, c’est un sujet malheureusement tabou et les homos sont plutôt l’objet d’ironie et parfois de mépris et rarement de poursuites judiciaires ....
                                            Comme cela a été le cas auparavant, en Occident...

                                            Alors,ce que font les saoudiens, ces grands pédophiles, ne les engagent qu’eux seulement.
                                            Et jamais l’Islam..

                                            Juste pour votre information, le transsexualisme est autorisé en Iran

                                            http://mejliss.com/video/transexualit-en-iran
                                            .


                                          • EricB 18 août 2012 18:37

                                            « Qs uand on voit le drame des politiques athéiste(communisme par exemple), il y a de quoi s’inquiéter. »

                                            Et quand on voit le niveau de votre réflexion, tant sur le fond que sur la forme, on prend peur...


                                          • epicure 18 août 2012 20:54

                                            @Par Traroth (xxx.xxx.xxx.53) 17 août 14:32

                                            oui ils ont une logique foireuse, une philosophie qui proclame la fin du culte de la hiérarchie, serait responsable de al soumission à la hiérarchie des dictature pseudo athées qui pratiquaient un culte du chef.
                                            Les croyants et la logique cela fait deux.


                                          • epicure 18 août 2012 20:57

                                            @Par cogno3 (xxx.xxx.xxx.179) 17 août 15:58
                                            surtout que c’est plus facile de la faire avec des religieux qui suivent à la lettre leurs fameux textes sacrés et les autorités religieuses infaillibles, qu’avec des régimes dits athées qui reposaient sur des mentalités opposées à la philosophie athée.


                                          • Soi même Soi même 17 août 2012 12:42

                                            @ Chalot que Dieu t’as t’il fait, pour être aussi peureux et haimeux ?


                                            • Traroth Traroth 17 août 2012 14:33

                                              Mais dieu n’a jamais rien fait à personne, jusqu’à preuve du contraire.


                                            • anty 17 août 2012 12:49

                                              L’église a le droit et le devoir de prendre position sur le mariage homo

                                              En effet l’église représente des millions de français qui doivent savoir quelle sa position sur ce problème

                                              • Traroth Traroth 17 août 2012 14:34

                                                L’église ne « représente » personne. Ce n’est pas une instance démocratique, que je sache.


                                              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 août 2012 15:13

                                                A croire ce post, les Catholiques seraient des millions de brebis dociles qui ne sauraient se déterminer sans les consignes de leurs pasteurs ! Que les hiérarques rappellent le dogme, ils sont dans leur rôle. A chaque « fidèle » de se déterminer ensuite !


                                              • Traroth Traroth 17 août 2012 16:40

                                                Et s’ils ne sont pas d’accord avec le dogme, font-ils encore partie de l’église ?


                                              • epicure 18 août 2012 20:59

                                                "Par anty (xxx.xxx.xxx.252) 17 août 12:49

                                                L’église a le droit et le devoir de prendre position sur le mariage homo

                                                En effet l’église représente des millions de français qui doivent savoir quelle sa position sur ce problème"

                                                la position du missionnaire ?


                                              • Traroth Traroth 17 août 2012 14:35

                                                « Or, avec le mariage homosexuel, les limites ne sont pas dépassées, elles sont explosées » : Ça me fait toujours marrer, les gens qui croient que leur avis est une référence.

                                                Moi, je trouve que le mariage homosexuel est quelque chose qui devrait aller de soi. On est bien avancé, maintenant, pas vrai ?


                                              • EricB 18 août 2012 18:45

                                                "Le mariage homosexuel, lui, introduit l’indifférenciation sexuelle : il n’y a plus de d’hommes et de femmes a priori, mais des sujets asexués que rien ne distingue, en particulier dans leur jeune âge.« 

                                                Vous en avez pas marre, Schweizer, de nous rabacher à longueur de postes votre théorie de »l’indifférencuation sexuelle" en laquelle vous seul croyez ? Le mariage, tant pour les homosexuels que les hétérosexuels, ne change rien au sexe des membres qui y souscrivent. Vos fantasmes n’ont rien à faire dans l’histoire, et 2 hommes qui se marieront resteront 2 hommes. Idem pour 2 femmes.


                                              • epicure 18 août 2012 21:04

                                                les hommes et les femmes sont des individus, et les individus sont maitres de leur choix.
                                                Si tu veux parler de moutons mâles et femelles différenciés, libre à toi, mais les être humains ne sont pas des moutons mais des êtres humains, des individus capables de pensée autonome.
                                                En fait c’est toi qui nie la nature humaine, en renvoyant les individus à des différences imposées.


                                              • arobase 17 août 2012 12:58

                                                l’église ferait bien de demander à ses membres gros et gras de gagner leur pain à la sueur de leur front, payer des impôts et participer aux joies et peines des autres habitants.

                                                après ils pourront s’occuper de ce qui ne les regarde pas pour le moment..

                                                lorsque l’islam sera très bientôt la religion largement majoritaire ......dit arafel avec le trouillomètre à zéro...
                                                .aucune religion ne sera majoritaire car lorsque l’obscurantisme soigneusement entretenu par les riches pour mieux contrôler les masses sera éradiqué, on demandera à chacun, qu’il croit au père noël, au père éternel ou à la licorne, de le faire chez lui, mosquées et églises deviendront des écoles et la paix régnera enfin dans le monde.

                                                il faut du temps ! rappelons que nos grand mère croyaient encore aux sorcière il y si peu ! pourquoi ont-elle disparu ? à cause de l’instruction et de la connaissance.
                                                pour le moment il y a encore trop d’ignorant de part le monde , y compris chez nous.

                                                • tikhomir 17 août 2012 13:18

                                                  « l’église ferait bien de demander à ses membres gros et gras de gagner leur pain à la sueur de leur front »

                                                  Merci, mais je ne suis ni gros, ni gras et je bosse.

                                                  « aucune religion ne sera majoritaire »

                                                  En même temps, vous nous rappellerez une civilisation athée et sans religion qui a perduré dans le temps ? L’athéisme n’est pas une nouveauté mais ne peut-être qu’un échec, c’est inhérent à sa nature mortifère.


                                                • Arafel Arafel 17 août 2012 13:51

                                                  dit arafel avec le trouillomètre à zéro...

                                                  Le trouillomètre à zéro ? smiley
                                                  Vous me faites bien rigoler, c’est plutôt vous sur le continent, pas nous en Corse.
                                                  Chez nous, ca brule jamais, et quand par miracle ça arrive, c’est bizarre le lendemain le nombre de personnes qui prennent le bateau....


                                                • Traroth Traroth 17 août 2012 14:45

                                                  @arobase : vous ne croyez pas si bien dire. Au début du XXe siècle, la croyances aux dragons était encore couramment répandue en France, ce que peu de gens savent aujourd’hui.


                                                • Traroth Traroth 17 août 2012 16:43

                                                  @schweitzer.ch :

                                                  « Depuis, on sait, qu’ouvrir une école, c’est surtout former des délinquants beaucoup plus ficelles que l’apache du XIXe » :

                                                  Traduction : il ne faudrait pas envoyer les pauvres à l’école. Désolé...WEUUURK !!! Ça va mieux...


                                                • foufouille foufouille 17 août 2012 18:55

                                                  "C’est dans votre secte qu’on professe que les gens qui basculent dans la délinquance le font forcément sous l’aiguillon de la faim qui leur tenaille l’estomac "

                                                  les riches ca va pas en prison, comme delarue et cie


                                                • Arafel Arafel 17 août 2012 21:26

                                                  « les riches ca va pas en prison, comme delarue et cie »

                                                  Ca c’est vite dit...
                                                  Pour que ça aille en prison, faut vraiment qu’on ne puisse pas lui éviter la chose.
                                                  Sinon, c’est rare les « riches » en prison.


                                                • epicure 18 août 2012 21:12

                                                  D’un autre côté fabriquer des prisons c’est fabriquer des délinquants (ils en apprennent encore plus en prison sur le sujet) et des musulmans (première religion des prisons, dont beaucoup de conversions intérieures).

                                                  Avec sarkozy, on fermait les école plutôt que de les ouvrir, la délinquance vis à vis des personnes a augmenté dans le même temps.
                                                  Donc vaut mieux des écoles avec les moyens pour apprendre.


                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 2012 12:58

                                                  Croisades.........C’est vrai ,mon curé a fait la quette l’autre dimanche pour transformer l’clocher en lance-missel !!!!!


                                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 2012 13:24

                                                    Salut Sabine ,faut dire que ce jour là ,l’curé l’était salement poivré au vin d’méssie !


                                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 2012 13:54

                                                    Et pendant ce temps aux abris,nous,pauvres marionnettes chantions :
                                                    http://youtu.be/ocd6mnDSzYo.


                                                  • Asp Explorer Asp Explorer 17 août 2012 13:03

                                                    Que l’église défende ses valeurs habituelles ne me choque pas. Ce qui me choque, c’est qu’elle dispose dans les milieux politiques d’une influence disproportionnée par rapport à sa réelle représentativité dans la société. Ce n’est, au final, que la conséquence logique de l’autoreproduction des élites françaises, phénomène bien connu. De droite ou de gauche, ce sont toujours les mêmes familles, les mêmes milieux, qui engendrent nos chers « représentants », et ces gens n’ont pour la plupart aucune notion de ce qu’est la vie quotidienne dans le pays qu’ils prétendent gouverner.


                                                    • tikhomir 17 août 2012 13:20

                                                      Vous avez dû confondre l’Eglise catholique avec la franc-maçonnerie question influence politique disproportionnée...


                                                    • Traroth Traroth 17 août 2012 14:47

                                                      sans parler des illuminati smiley


                                                    • Antoine Diederick 17 août 2012 18:08

                                                      a Asp Explorer

                                                      La Franc Maçonnerie est très en réseau. Mais bon, je suis pour la paix des ménages.

                                                      Pourtant, en Belgique, en Wallonie le réseau FM et politique est imbriqué.

                                                      Normalement en démocratie, les intérêts personnels et le « clientélisme » ne sont pas un bonne chose.

                                                      Messieurs les FM, tirez les premiers smiley smiley


                                                    • epicure 18 août 2012 21:17

                                                      bush a attaqué l’afghanistan et l’irak au nom du camp du bien chrétien.
                                                      les israéliens font la guerre aux palestiniens à cause de vieux textes dans la thorah.
                                                      Au soudan on fait la guerre au sud et contre le darfour au nom de l’islam contre les infidèles (parfois mis en esclavage).
                                                      Les talibans font leur guerre au nom de l’islam.
                                                      La bosnie herzégovine s’est déchirée au nom de différences religieuses.
                                                      etc....

                                                      Bref il y a plein de conflits où la religion joue un moteur important dans les motivations directes ou indirectes de la guerre.


                                                    • anty 17 août 2012 13:08

                                                      La position de l’église sur le mariage homo a ceci de positive qu’elle malgré son affaiblissement

                                                      ces dernières années, elle sait réprendre le flambeau de la résistance alors que les instances
                                                      politiques baissent les bras

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès