• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’électorat de gauche aux abonnés absents

L’électorat de gauche aux abonnés absents

Il y aura un avant et un après Brignoles (Var). Au premier tour de l'élection cantonale partielle qui s'est déroulée ce week-end dans le Var, le Front National est arrivé largement en tête avec 40,4 % des voix, devant la candidate UMP (20,8 %). Mais surtout, les deux candidats de gauche, PCF et EELV ont été éliminés dès le premier tour du scrutin dans un canton pourtant remporté par la gauche en 2012. Epiphénomène ou présage inquiétant ? C'est bien le fantôme du 21 avril 2002 qui va planer sur les municipales de 2014.

Le décor n'est pas réjouissant. Le PS est embourbé dans la crise, la pratique gestionnaire et les promesses non tenues. Le Front de Gauche, inaudible, est à la ramasse. Les écolos enfin qui ont sacrifié leurs idées à leur présence au gouvernement sont en voie de marginalisation. Bref, la gauche est mal en point. Son effacement rejoint celui d'une UMP incapable de se remettre de la guerre fratricide qui la traverse encore. La nature ayant horreur du vide, un boulevard s'ouvre à un Front National, en apparence pasteurisé, désormais bien décidé à exercer des responsabilités.

Marine Le Pen plus affutée que jamais entend bien mettre la touche finale au travail de normalisation qu'elle a engagé. La sémantique étant aujourd'hui le dernier cordon sanitaire autour du FN, sa dirigeante menace désormais de poursuites devant les tribunaux ceux qui continueraient à le qualifier de "parti d'extrême droite". Adopter le langage de son adversaire c'est le premier pas vers la défaite. Changer la qualification donnée par son adversaire c'est gravir la première marche qui mène vers la victoire.

La rupture des symboles ne s'arrête pas là. Le délitement se poursuit. Ce matin sur France Inter, Jean-Luc Mélenchon a prononcé l'oraison funèbre du front républicain en déclarant que dans le cas de Brignoles, grosso modo UMP et FN c'est la même chose. Fidèle à sa stratégie qui vise à provoquer l'effondrement à gauche pour entreprendre une refondation autour de son parti, il emboîte le pas à François Fillon dans le refus de choisir. Faute de partenaire pour constituer un front, le PS se retrouve désormais isolé derrière ce qui est devenu une ligne Maginot, inopérante face à la guerre de mouvement conduite par le FN.

Au PS on a bien conscience du coup de tabac qui s'annonce. Christophe Borgel, secrétaire national aux élections du PS, estime que le parti d'extrême droite pourrait recueillir 10 à 15 points de plus que les 17,9 % du premier tour de la présidentielle. L'exécutif en a également pris la pleine mesure mais le PS donne l'impression d'être l'équipage d'un gros navire qui vient de s'apercevoir tardivement de la présence d'un iceberg sur sa route. L'inertie est telle que malgré les manœuvres et le coup de gouvernail le choc semble inévitable.

La responsabilité est historique pour une gauche aux abois et au premier chef pour la présidence de la république. Loin de se poser la question d'une inflexion possible de la politique actuellement menée, d'évaluer les raisons du désarroi, l'exécutif et le PS s'enferment dans un autisme et une autosatisfaction suicidaires. En alimentant la déception et par ricochet l'abstention, le PS après les raisons de la colère promet de belles vendanges au FN.

A ce titre, Jean-Luc Mélenchon a malheureusement raison lorsqu'il martèle que "le FN prospère sur la résignation" et que "le principal pourvoyeur de ses voix est à l'Elysée".


Moyenne des avis sur cet article :  4.01/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

184 réactions à cet article    


  • jako jako 7 octobre 2013 11:45

    Bonjour, j’ai l’impression que ce n’est pas du tout le scénario de 2002 qui se reproduit, les municipales à venir jumelées ( presque) aux européennes seront le tombeau de l’ump et du ps, apparement personne n’en prend vraiment conscience. Le silence des pantoufles couvrira le bruit des bottes.


    • Kern Kern 7 octobre 2013 17:37

      Au lendemain des municipales les hurlements du Fhaine seront à entendre



      Ca fait froid dans le dos  smiley

      Rue de Solférino d’autres sons seront à entendre



      Qu’est qu’on s’amuse ici... smiley  smiley  smiley 



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 octobre 2013 02:47

      Deja aux présidentielles de 2011 je martelais ABSTENTION. Je disais que le pouvoir n’était plus a lElysée, maia chez les Banquiers qui parlaient directement à Bruxelles. à Bâles, à Wahington et que remplacer des coquins impuissants par d’autre coquins impuissants ne changeraient rien. En votant les Francais prouveraient seulement leur incompréhension de la situation et se rendraient ridicules. C’est bien ce qui s’est passé. 


      ABSTENTION
       
      Maintenant, la route passe par 7 étapes : Abstention, Greve générale, Démission, Gouvernance transitoire d’union nationale, Constituantee (Vie Républiqe) , Reférendum (s) Elections (présidentielles et législatives selon nouvelle constitution)

      PJCA



    • appoline appoline 8 octobre 2013 11:53

      Le PS et l’UMP ont suffisamment pris les français pour des imbéciles outre le fait que les uns et les autres ont mis notre pays en faillite. Il est grandement le temps de penser à la France et non rester à la botte de l’Europe qui ne fait que réduire nos droits comme peau de chagrin. Hollande et Sarkosy sont muselés par les USA et nos chers banquiers, nous le payons chèrement.


      Quant à Brignolle, c’est la réplique exacte du ras le bol des citoyens, les vrais responsables sont ceux pour qui vous avez votés depuis 81, pour faire au plus court car depuis le départ de de Gaulle, ceux qui ont suivi sont des imposteurs

    • PrNIC PrNIC 8 octobre 2013 13:12

      Navré mais des abstentionnistes vont aussi à la pêche ou se foutent des élections ......Alors si« de Gauche » , on se refuse à éliminer la peste pour supporter un cancer , il nous reste à voter « blanc » au second tour : c’est à dire VOTER CONTRE LE FN et L’UMP !

      Je ne vois pas d’autres moyens dans les urnes pour exprimer notre refus de ces casseurs sociaux !


    • Croa Croa 8 octobre 2013 20:09

      «  les municipales à venir jumelées ( presque) aux européennes seront le tombeau de l’ump et du ps »

      Il ne faut pas exagérer, de nombreux maires ayant une personnalité propre, ils seront nombreux à être réélu ou à placer un successeur désigné. Donc les dégâts seront mesurés !

      Par contre en ce qui concerne la suite.... smiley


    • mario mario 7 octobre 2013 11:52

      immense satisfaction ! qu’ils se demerdent, UMPS c’est bien une réalité !

      on peut trahir le peuple quand on est «  » démocratiquement élu " mais a un moment, il faut passer a la caisse.

      pour l’instant, le PS vient de recevoir un acompte sonnant et en trébuchant...


      • jako jako 7 octobre 2013 12:00

        Oui Mario, mais je rajouterais malheureusement, le monde de 2014 et celui de 2002 n’ont rien à voir entre eux, aujourd’hui beaucoup beaucoup de choses se sont passées et les « gens » concernés l’ont vu, par exemple ( je parle depuis la Belgique) il y a eu des mesures imposées par (?) pour accueillir des « réfugiés » et les ressources sociales des bénéficiaires sont rognées, et cela aucun politique ne pourra l’expliquer et je ne parle que d’un problème, il y a devant les politiques beaucoup de choses décidées ( par qui ???) qui ne peuvent être expliquées ...


      • jako jako 7 octobre 2013 12:17

        C’est aussi là évidement le résultat d’une abstention massive.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 7 octobre 2013 12:36

        Si les gens ne veulent pas aller voter c’est qu’il y a un problème de rejet du politique assez profond parce que sinon ils voteraient contre ou pour le gouvernement en place et / ou les élus locaux.


      • almodis 7 octobre 2013 17:33

        vous semblez oublier l’élément le plus perturbant ! 


        l’ABSTENTION !

        66%

      • pergolese 7 octobre 2013 18:43

        Il faut appeler un « chat » un « chat »...

        Nous sommes en réalité en présence d’une fronde de la société civile contre la « classe politique » dans son ensemble...L’utilisation récurrente du sigle « UMPS » en dit assez long...


      • appoline appoline 8 octobre 2013 11:55

        Alois, les politiques ont tellement dégoûté le citoyen que celui ci ne croit plus en ses dirigeants, c’est grave quand il y a un tel rejet


      • Croa Croa 8 octobre 2013 21:58

        Ce serait bien plus grave encore de faire encore confiance à ces traîtres !  smiley


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 7 octobre 2013 11:54

        Historiquement parlant, toutes les municipalités qui ont été gérées par le FN ont tourné à la catastrophe en raison du manque de maturité et de rigueur des élus du FN.

        Maintenant ça va être au tour de Brignolles de tester cette réalité.


        • Dwaabala Dwaabala 7 octobre 2013 12:04

          C’est une cantonale, mais cela ne change rien quant au fond : il faut aleviner dare-dare les rivières.


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 7 octobre 2013 12:46

          Apparemment dire que les élus du FN manquent de maturité et de rigueur dérange du monde sur ce fil !

          Et pourtant !

          Rappelons nous simplement ce qui s’est passé dans les autres villes qui ont été gérées par le FN : amateurisme, corruption, magouilles, supression de livres dans le bibliothèques publiques ...

          Bref, le FN est fort en gueule pour attrapper des voix mais quand il s’agit de gérer une ville là c’est la Bérézina : autant dire que le FN n’est qu’un parti qui est là pour faire de l’opposition.

          Détail révélateur : le FN n’est plus JAMAIS réélu là où il l’a déjà été parce que les gens finissent par comprendre - à l’usage - qu’ils sont encore plus nuls que les gens des autres partis.


        • Demian West 7 octobre 2013 12:48

          Vous voulez dire que les FN sont comme les PS ? 

           

          DW

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 7 octobre 2013 13:00

          Salut à toi ô Demian West !

          Dommage que tu ne poses plus avec ton innénarrable chemise ... BLEUE !

          Les élus du FN sont encore PIRES que ceux du PS quand on voit comment ils ont géré les villes qui les ont élus.

          Et déjà que ceux du PS ça donne envie de déménager alors je ne vous dit pas avec le FN à ceci près qu’ils sont moins portés sur les taxes mais alors tant qu’à payer moins autant voter pour les originaux de l’UMP plutôt que pour les clowns du FN.


        • ottomatic 7 octobre 2013 17:15

          "Apparemment dire que les élus du FN manquent de maturité et de rigueur dérange du monde sur ce fil !


          Et pourtant !« 

          C’est marrant, la description que vous faites des élus FN est celle du maire socialiste de ma ville...

          Corruption et magouille de compétition, marché publique truqué de la première à la dernière ligne... et même la bibliothèque voit son stock de livre diminuer à un tel point que les livres sont alignés sur le devant (et non sur la tranche) pour cacher la misère...

           »Détail révélateur : le FN n’est plus JAMAIS réélu là où il l’a déjà été parce que les gens finissent par comprendre - à l’usage - qu’ils sont encore plus nuls que les gens des autres partis."

          Là aussi, ça s’applique parfaitement au PS, particulièrement en ce moment...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2013 20:50

          Exact, le couple Le Chevallier a laissé aux habitants de Toulon une ardoise de 3 millions d’euros !


        • Demian West 7 octobre 2013 12:00

          Tout le PS va appeler à voter UMP partout : la punition !


          C’était prévisible et annoncé clairement !

          Bonne journée

          Demian West

          • Demian West 7 octobre 2013 12:06

            On ne va pas vers le fascisme, c’est juste une barre à droite toute, la seule réaction qui permet au peuple de lourder la bande à Hollande. Peut-être une démission de la présidence dans les temps remués qui viennent, tout est possible.


            DW

          • viva 7 octobre 2013 13:03

            Ce n’est pas un virage à droite, les électeurs votent pour le PS lorsqu’ils sont dégouttés ils votent pour l’UMP pour ensuite re voter pour le PS et ainsi de suite.

            Forcément à un moment donné l’électeur se lasse.
            Il faut tout de même savoir que cette droite dite nationale vient toujours à la rescousse du système. Cette fois c’est pour museler le peuple qui risque de se révolter, si le FN est autant médiatisé ce n’est pas un hasard.

            • Croa Croa 8 octobre 2013 22:04

              « Forcément à un moment donné l’électeur se lasse. »

              Oui et les fausses alternances continuent  ! (Avec de moins en moins de votes mais les règles électorale font que ça n’a aucune importance.)


            • Sacotin Sacotin 7 octobre 2013 13:06

              Mouais... Les marins de la Marine prennent leur pied au vu des 40% du FN.

              40% des 33% de votants = 13% et des poussières des inscrits. Les autres c’est bien pire, c’est vrai, mais pas de quoi pavoiser quand même.

              • Fergus Fergus 7 octobre 2013 17:35

                Bonjour, Sacotin.

                Vous avez raison, les électeurs UMP, PS-PC et Verts ont vu leurs scores baisser de manière spectaculaire en nombre de voix, eu égard au très fort taux d’abstention. Mais si l’on admet que les électeurs du FN étaient, eux, très remontés et sont venus voter massivement pour exprimer leur colère, alors le résultat est surprenant : le FN n’a en effet quasiment pas progressé en voix à Brignolles en nombre de voix. Etonnant, non ?


              • le naif le naif 7 octobre 2013 18:08

                @ Bonsoir Fergus

                Il y avait deux candidats à l’extrême droite, le nouveau parachuté FN et L’ex FN ensemble, ils ont quasiment 50%

                C’était également la troisième élection cantonale,
                La première avait vu la victoire de l’ex FN de 3 voix ... invalidée
                La deuxième avait vu la victoire du PC de13 voix ... invalidée
                La troisième élimine dès le premier tour les deux « vainqueurs » précédents !!!

                L’électeur me semble taquin dans ce canton.... Si quelqu’un arrive à tirer des conclusions pertinentes de ce scrutin, chapeau !!!

                Ce qui sera marrant à observer ce sera le report des voix


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2013 21:01

                Sacotin,
                Enfin quelqu’un qui a compris que le FN arrivait en tête, mais avec 13 ou 14% des suffrages seulement et pas 40% !

                Il a perdu 4 % par rapport à ses scores précédents qui tournaient autour de 18%

                Pourquoi les médias et l’article ne le font pas remarquer... ?

                C’est la stratégie habituelle, on utilise le FN comme épouvantail, pour appeler aux reports des voix, et un appel aux électeurs, comme ça avait été le cas pour l’élection de Chirac contre JM Le Pen.

                Dans ces conditions, le FN n’a qu’à attendre que seuls ses électeurs se déplacent....,si le FN gagne des élections, ce sera faute de combattants...

                A partir de quel % d’abstentions peut-on considérer que des élus ne sont pas légitimes ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2013 21:05

                Pardon, voilà que je me mélange les pinceaux !

                Le FN a fait 40% des voix exprimées.Avec 66 % d’abstentions, son score est de 40% de 33%, ce qui correspond à 13 ou 14 % des inscrits. Je vais y arriver.


              • Yohan Yohan 8 octobre 2013 10:22

                et Flamby il a fait combien de % sur combien de % de votants ? Ce serait bien de rappeler. 


              • sam turlupine sam turlupine 9 octobre 2013 15:44

                « Flamby », comme tu dis, il a fait 51,63% sur 75,69% des inscrits (abstention : 19,65% et votes nuls et blancs : 4,66%).  Référence ici  soit pas loin de 40% des inscrits. 


                Ça fait une sacrée différence avec 13% , pas vrai, le scaphandrier ? smiley 

              • cimisa 9 octobre 2013 16:37

                 @ Fifi Brind_acier : « A partir de quel % d’abstentions peut-on considérer que des élus ne sont pas légitimes ? » 


                Même élus avec 10, 5, 2...% des inscrits, ils se croiraient encore légitimes. Qu’invoqueraient-ils alors pour se justifier ? Ils détourneraient encore et encore le principe de démocratie, invoqueraient le suffrage universel fondamental... 



              • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 octobre 2013 13:19

                Le FN ne progresse pas, il régresse même : en 2012 dans cette même circonscription, il réunissait 2400 voix. Hier, il a rassemblé 1550 électeurs. 


                Même en rajoutant les voix du candidat FN dissident, on arrive à un total de 2100.

                Le problème vient de l’abstention. Les citoyens doivent comprendre une bonne fois pour toute que leurs coups de sang dominicaux ne leur profitent jamais et qu’ils pénalisent les autres à se comporter comme des enfants gâtés.

                • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 octobre 2013 14:40

                  Les « autres », ce sont les citoyens les plus fragiles, ceux qui vivent près ou sous le seuil de pauvreté et qui seront les premiers à souffrir avec l’élection d’un parti ultra-libéral comme le FN.


                  Mais bon, peut-être un jour vous penserez à autre chose qu’à vous-même.

                  Sinon, en 2012, le candidat FDG-PCF avait réuni 3100 voix au premier tour.

                  Hier, le candidat FDG a obtenu un peu plus de 1000 voix, le candidat EELV un peu moins de 600.

                  Pour faire bonne mesure, l’ UMP a eu 1400 voix environ contre un peu moins de 2000 en 2012.

                  On a donc : 

                  Gauche : - 1500 voix
                  Droite : - 600 voix
                  FN (dissident inclus) : - 300 voix

                  Moi je vois pas de vainqueur.

                • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 octobre 2013 14:41

                  Si on exclut donc le dissident FN du compte (ils ne s’aiment pas vraiment, d’ailleurs il appelle à voter UMP), on a - 900 pour le parti de MLP.


                • Kern Kern 7 octobre 2013 14:57

                  « Le FN ne progresse pas ; il régresse même »


                  Tout à fait

                  Je me demande d’ailleurs pourquoi on en parle tant ?

                  Le pourquoi de l’abstention élevée ?

                  Les abstentionnistes ne sanctionnent pas la politique exemplaire de Mr Hollande

                  Ils feraient preuve là de beaucoup d’ingratitude


                  Ceux que l’on appelle à tort des abstentionnistes ne sont en fait que des ramasseurs de champignons

                  Nombreux en cette saison du coté de Brignoles 

                  Sans compter qu’hier il faisait beau 

                  Sachant qu’au mois de Mai se ramasse les morilles ; des hordes d’abstentionnistes ceuilleurs seront à voir pour les municipales

                  Nous ne doutons que le FN va encore régresser à ce moment-là

                  Plus il régresse plus on en parle ; va comprendre Charles ?



                • Kern Kern 7 octobre 2013 15:27

                  Mmarvinbear


                  Vous m’avez convaincu

                  Petite question indiscrète, si vous me la permettez

                  Vous seriez brignolais : dimanche prochain ; pour qui voteriez -vous ?

                  Cette petite cogitation , dans la mesure ou vous aurez à la faire dans les échéances éléctorales à venir, vous serait comme un petit entrainement

                  Mmarvinbear : vous ensoleillez ma journée smiley

                • Fergus Fergus 7 octobre 2013 17:38

                  Bonjour, Mmarvinbear.

                  Faute d’avoir lu préalablement vos commentaires, je viens d’en poster un allant dans le même sens que vous sur le score relatif du FN.


                • Kern Kern 7 octobre 2013 18:02

                  Merci Fergus


                  Grâce à vous le FN ne passera pas smiley

                • wesson wesson 7 octobre 2013 18:42

                  Mmarvin, 

                  je ne sais pas où vous allez pêcher vos chiffres, mais il sont presque tout le temps faux. 

                  Ceux de la préfecture cités par Le Monde et d’autres journaux en ligne donnent : 2718 voix pour Laurent Lopez (FN), 612 voix pour Jean-Paul Dispard (dissident Ex-Droite), 1397 voix pour Catherine Delzers (UMP), 981 voix pour Laurent Carratal (PCF), ....

                  et en 2004, le candidat FN rassemblait 2654 voix, donc là il progresse même si c’est assez faiblement. Et le meilleur score du FN là bas semblait être en 2012 pour le 1er tour de la présidentielle, avec 4647 voix, et n’as cessé de baisser en nombre depuis.

                  Bref, tous vos chiffres semblent faux et sorti de votre chapeau. Vous êtes pas plus rigoureux dans vos démonstrations électorales que dans celles sur le 11 Septembre...



                • Algunet 7 octobre 2013 20:15

                  Donc si je suis le raisonnement de Mmarvinbear, c’est la gauche qui a gagnée !!! A ce rythme elle va gagner les municipales les 2 doigts dans le nez (ou ailleurs !!!)


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 00:17

                  Vous seriez brignolais : dimanche prochain ; pour qui voteriez -vous ?


                  Il y a quelques années, j’aurai voté UMP. Je l’ai fait en avril 2002, bien forcé, après avoir engueulé mes vieux qui avaient voté FN au premier tour par colère et qui avaient compris qu’ils avaient fait une énorme connerie.

                  Maintenant, il est clair qu’ UMP et FN, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Si j’étais à Brignoles, je mettrai une enveloppe vide. Peu me chaud de voir la blondasse parader aux journaux après, la réalité lui pètera à la gueule bien assez tôt et comme tout le monde le sait, plus on tombe de haut, plus ça fait mal.

                • appoline appoline 8 octobre 2013 12:01

                  Vous retenez toujours les quelques brebis galeuses du FN, il n’y en a pas des masses mais si nous prenions celles des deux partis en place depuis quelques décennies, d’ici ce soir, je n’aurais pas fini de taper sur mon clavier. Alors, soyez lucides, voilà ce qui nous noie


                • jaja jaja 8 octobre 2013 12:14

                  Nouvelle recrue du FN... le parfumeur Marionnaud, jeune tête de liste de 77 ans à Clamart.... Encore un anti-système antilibéral de plus au FN smiley

                  Marionnaud ça pue ! comme le dit Pollitis... En attendant Boycott de sa merde et de ses magasins !!!


                • sam turlupine sam turlupine 9 octobre 2013 15:55

                  @ Wesson : question chiffres, vous êtes l’hôpital qui se fout de la charité ! 


                  Pourquoi aller chercher les résultats du FN de 2004 ? Pourquoi pas remonter au siècle dernier ? 

                  Les vrais chiffres les voici : Le FN, qui comptait 34,9% des voix en 2012 et 32,97% en 2011, totalise lors de ce premier tour 2 718 voix, contre 2 734 en 2012 et 2 757 en 2011.

                  Donc, le nombre de voix FN a bien BAISSé depuis 2011 et 2012 ; certes moins que la gauche et la droite (puisque l’abstention est de 66,65% : mais il a baissé : point barre.
                  Quand on veut donner la leçon, il est préférable de savoir de quoi on parle. 
                  Merci.

                • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 octobre 2013 13:21

                  Mélenchon espère faire chuter le PS pour reconstruire le parti autour de lui. 


                  Mais il oublie que pendant ce temps, son FDG s’effondre lui aussi.

                  Au final, il a la même stratégie que Chevènement.

                  Et il aura le même destin politique : la poubelle.

                  • almodis 7 octobre 2013 17:44

                    oui , la poubelle à coup sur , tant que lui et toute la gauche ( la vraie ,pas la solférinienne , encore que je ne veuille exclure aucun citoyen sincère et fourvoyé ) , 

                    pas compris qu’on ne lutte pas contre la démagogie FN avec des arguments démagogiques ! 
                    au lieu de parler des Roms , des marginaux , , des emplois ( lesquels ??? ) on devrait enfin s’attaquer à la surproduction , à la suffisance alimentaire , à la santé mise en péril par les poisons dans nos assiettes , au lavage de cerveau télévisuel ou smartphonesque , au NUCLEAIRE , et là , on ne se foutrait pas des électeurs , gageons que chaque citoyen se passionnerait pour les débats : 
                    « un nouveau rond point ou une maison médicale ? 
                    un hyper marché de plus ou des jardins partagés ? 
                    un collectif de covoiturage ou un nouveau parking , cédé au privé ? » 
                    etc...

                  • OMAR 7 octobre 2013 18:15

                    Omar 33

                    Salut Mmarvin.

                    Celui qui gouverne est Hollande, pas Mélonchon.

                    Et le parti au pouvoir est le PS, pas le FDG....

                    Alors, celui qui pique tout droit vers les abysses, c’est ce rafiot PS qui cingle la barre à droite toute...


                  • wesson wesson 7 octobre 2013 18:20
                    Bonjour Mmarvin,

                    Votre tropisme anti-mélenchon vous empêche de voir la dynamique réelle de cette élection.

                    Concernant l’environnement, on est dans une région du var qui est travaillée depuis de longues années par le FN, qui y fait ses meilleurs scores en France. C’est notamment dû à une forte présence des anciens de l’OAS et de l’Algérie Française, qui fournissent le gros des troupes lepénistes, tendance papa. 

                    Pour le dire autrement, on y rencontre une sociologie qui est en voie de disparition en France, tant elle ne se reconnait finalement que dans une époque passée, celle de la colonisation et de la France rurale telle qu’elle était il y a une cinquantaine d’année. 
                    Bref, ce n’est absolument pas significatif de ce qu’est la France aujourd’hui avec ses grands centres urbains dont l’importance grandit sans cesse.

                    Donc, tirer des conclusions générales pour la France entière sur ce qui se passe dans l’un des dernier stigmate du passé colonial Français me parait grotesque.

                    Ensuite, vous parlez improprement de l’effondrement du FDG dans ce canton, alors qu’il s’agissait du candidat PCF, soutenu par le PS. Et la différence n’est pas anecdotique. La doctrine officielle du PG est de constituer un Front De Gauche sur des valeurs claires comprenant le rejet du budget tel que le PS - qui est au gouvernement - le présente actuellement. A ce titre, toute alliance au 1er tour avec le PS n’est pas à mon sens porteur des valeurs du FDG, et donc ne saurait être qualifié en temps que telle. 

                    C’est donc à mon sens une alliance PC-PS qui s’est effondrée ici, en définitive surtout par la faute du PS et de sa politique nationale. 

                    Mais de toute manière nous verrons cela aux prochaines élections municipales.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 00:33

                    oui , la poubelle à coup sur , tant que lui et toute la gauche ( la vraie ,pas la solférinienne , encore que je ne veuille exclure aucun citoyen sincère et fourvoyé )


                    C’est assez paradoxal de voir les tenants de l’ultra-gauche affirmer sa place aux côtés du Peuple et en même temps passer son temps à le dénigrer.

                    Qu’ils le veuillent ou non, qu’ils aiment cela ou non, la démocratie française marche très bien dans le sens ou toutes les tendances politiques sont représentées au niveau local et national.

                    Si les dirigeants et les idéologues de ces mouvements veulent être pris au sérieux, ils devraient arrêter d’essayer de nous enfumer avec ces soi-disant théories sur la « démocratie capitalistique ».

                    Après tout, ce sont les électeurs qui tranchent. Et les électeurs, ce ne sont pas les chefs des 200 familles, mais les 40 millions d’adultes qui peuplent ce pays. En dénigrant ceux qui supportent les grands partis, ils insultent le Peuple qu’ils pensent aider.

                    Ensuite, ils se demandent pourquoi ils ont 114 voix sur tout le pays...

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 00:42

                    Votre tropisme anti-mélenchon vous empêche de voir la dynamique réelle de cette élection.


                    La dynamique réelle, ce n’est pas un tropisme vers la blondasse, mais bel et bien un abstentionnisme à tout crin doublé d’un je m’en foutisme poujadiste.


                    Donc, tirer des conclusions générales pour la France entière sur ce qui se passe dans l’un des dernier stigmate du passé colonial Français me parait grotesque.

                    C’est pas à moi qu’il faut le dire, je l’avais bien compris...


                    C’est donc à mon sens une alliance PC-PS qui s’est effondrée ici, en définitive surtout par la faute du PS et de sa politique nationale. 

                    Même si le PS soutenait le candidat PC, c’est bel et bien le FDG et sa stratégie caporaliste qui est remise en question, sans parler de l’idiotie crasse de EELV dans cette affaire. 

                    Le PCF n’est plus qu’une petite formation satellite du FDG, pas du PS.

                    C’est pour lui une position inconfortable : le PCF dépend du FDG pour ses campagnes et sa publicité mais ses élus dépendent avant tout du PS.

                    Il lui faut donc choisir au cas par cas, ce qui brouille son message vis à vis des électeurs. Comment justifier de ce que le PCF roule avec le PS et lui passe la pommade dans une ville et lui crache dessus dix kilomètres plus loin ?



                  • wesson wesson 8 octobre 2013 01:06

                    « Même si le PS soutenait le candidat PC [...] »


                    Allons allons, vous dites « Même » ce que vous semblez désolé de reconnaître.
                    Et moi je dit « parce que ».

                    Dans cette élection, c’est bien le PS qui s’est mis en avant. Le candidat a diffusé des tracts électoraux avec le sigle Solférinien (le poing et la rose). Même Harlem Désir s’y est mis en appelant à voter pour le candidat PC. Le Front de Gauche en général, et le PG en particulier n’est pas allé se fourvoyer dans cette mascarade, même si les sociaux-démocrates euro-béats de votre obédience se répandent partout ou ils peuvent pour expliquer le contraire. 

                    Cette débâcle préfigure effectivement des élections à venir, et le prix que devra payer le PC pour sa compromission : Allié au PS ou au FDG, il sera de toute manière laminé. Mais c’est au delà que la partie se joue, sur sa crédibilité. Le futur, ce sera le prix réel d’une alliance avec le PS.

                    Et en dehors des quelques barons locaux du PC et de Pierre Laurent qui veut s’assurer un strapontin de sénateur avec un nombre suffisant de conseillers municipaux à Paris, la base est plutôt vent debout contre une allégeance au PS. 



                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 10:03

                    Wesson,
                    Chacun ses gouvernementaux.
                    Si le PCF signe des accords de liste avec le PS, pourquoi ne dites-vous pas que le PG signe des accords de liste avec EELVerts, qui entérinent eux aussi les décisions du gouvernement ?


                  • wesson wesson 8 octobre 2013 11:00

                    bonjour Fifi,


                    « Si le PCF signe des accords de liste avec le PS, pourquoi ne dites-vous pas que le PG signe des accords de liste avec EELVerts, qui entérinent eux aussi les décisions du gouvernement ? »

                    C’est une question de programme. Il y a une condition à la signature d’accord avec le PS : le soutient au programme gouvernemental. On a vu, et on est pas d’accord.

                    Avec le PG, c’est pareil : les accords se font sur le soutient au programme du FdG, et à l’accession à une 6ème république. 

                    Si EELV se décide maintenant aux accords avec le FdG, c’est bien sur le constat d’un désaccord croissant avec la ligne PS, et même avec des arrivistes comme Duflot, ce désaccord est de plus en plus évident.

                    A contrario, le PCF ne dit pas être en désaccord avec la ligne du FdG, ce qui donc pose un problème : soutenir 2 programmes qui sont incompatibles entre eux !

                    C’est cela la clé : entre 2 conceptions de la société tellement différente, il faut en choisir une. EELV semble vouloir suivre le FdG, la base du PC aussi mais pas sa direction, en fait pas partout. Et c’est bien cela le manque de lisibilité : soutenir quelque part ceux que l’on va combattre 10 Km plus loin, Comme Al Quaeda en Syrie ...

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 11:20

                    Et en dehors des quelques barons locaux du PC et de Pierre Laurent qui veut s’assurer un strapontin de sénateur avec un nombre suffisant de conseillers municipaux à Paris, la base est plutôt vent debout contre une allégeance au PS. 


                    Les élus ont raison et la base a tort.

                    En allant plus loin que la traditionnelle défense du fromage, réfléchissez à cela : vaut-il mieux être allié avec un parti puissant ou faire cavalier seul ?

                    Vaut-il mieux passer un accord en échange d’élus ou rester seul et n’avoir personne d’élu ? C’est à dire de n’avoir personne qui puisse agir concrètement, ou même simplement influencer le parti majoritaire ?

                    EELV a compris que seul, il serait réduit à ce que sont LO et la LCR : des groupuscules sans influence, invisibles en dehors des périodes électorales.

                    A quoi cela sert-il de garder sa « pureté » idéologique si c’est pour plafonner à 1 % au premier tour ?

                  • appoline appoline 8 octobre 2013 12:03

                    Quand on voit la fange qui traîne à gauche et à son extrême, ils ne chient pas dans la colle de se revendiquer de gauche, faut oser


                  • Mycroft 8 octobre 2013 14:53

                    « Les élus ont raison et la base a tort. »

                    La base même de la dérive du PS ou de toutes formation de type technocratique

                    C’est avec ce type de raisonnement (appliqué aux entreprises en « les managers ont raison, les productifs ont tort ») qu’on en arrive à une situation complètement sclérosée qui ne peut que dégénérée

                    S’allier avec un parti puissant qui mérite sa puissance, c’est logique S’allier à un parti dont la puissance vient de la magouille et de la corruption, c’est aller à la soupe.EELV est un partie corrompu par nature. C’est ce genre de parti qui fera qu’on se retrouvera avec une Lepen présidente dans quelques présidentielle. Car à force de flatter des grosse structure politicienne dépourvue de sens politique (parce que dépourvue de cohérence idéologique), on fini par dégouter les gens de la politique et par les pousser à prendre n’importe quel alternative, pourvu quelle soit différente.

                    Il est urgent que des alternative à l’UMP et au PS se fasse connaitre. Des alternative qui n’ont rien à voir avec ces partis. Sans cela, on va tout droit au FN. Parce que c’est le seul parti qui, dans l’imaginaire collectif, est indépendant du PS et de l’UMP (même si dans les fait il fricote beaucoup avec l’UMP et s’alliera avec dès son arrive au pouvoir).


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 17:30

                    EELV est un partie corrompu par nature. C’est ce genre de parti qui fera qu’on se retrouvera avec une Lepen présidente dans quelques présidentielle.


                    Autant je suis d’accord pour dire qu’ EELV est un parti d’imbéciles qui ne comprennent rien à rien, autant je ne pense pas qu’ils iront fricoter avec la fausse blonde un jour.

                    Tout simplement parce que EELV n’est pas un parti écologiste, mais un mouvement d’extrême-gauche avant tout. Leur couleur verte n’est qu’une façade. C’est pour cela qu’ils sont surnommés les Pastèques. Vert dehors et Rouge dedans.

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 21:07

                    wesson,
                    Mes condoléances !


                  • Mycroft 10 octobre 2013 11:08

                    Bien sur que non EELV n’ira pas fricoter avec MLP

                    Mais à force de vouloir rester dans les bottes de machines à gagner les élections dépourvue d’idée une fois au gouvernement (parce que normalement, c’est ça, faire de la politique, s’occuper de comment gouverner, pas s’occuper de comment se faire élire), elle s’associe à ces partis qui provoquent un rejet (légitime) du monde politique.

                    Favorisant ainsi le FN.

                    Pour faire barrage au FN, une seul solution : créer des partis qui ne soient pas des satellites des machine électorale pures. Ces dernières sont incapable de gouverner. Il faut créer d’urgence des alternative à ces mouvement (autre que le FN) puis faire exploser ces mouvement qui n’ont désormais pour seul effet que désespérer la population de sa classe politique.


                  • Gemini Gemini 7 octobre 2013 13:39

                    Le PS a toujours, semble-t-il, du mal à comprendre qu’à prétendre être de gauche tout en étant en fait de droite, il ne peut que décevoir et se faire lourder.

                    Certes, cette élection a lieu dans le Var, où le score de l’extrême droite a toujours été élevé, mais elle n’explique pas tout. Il semblerait surtout que la vrai explication soit à aller chercher du côté de l’abstention, une fois de plus. En pourcentage, le FN a un score énorme, mais, en valeur absolue, il baisse !

                    C’est en même temps bon signe et mauvais signe.

                    Bon signe, car cela démontre au moins que les citoyens ne sont pas dupes des tromperies des nuisibles du FN, qui ne valent pas mieux que les autres, et sont même pire  ; il suffit de voir comment ont été gérées les municipalités FN par le passé.

                    Dans le même temps, c’est mauvais signe, car cela démontre le désenchantement total de beaucoup d’autres, qui ne se retrouvent plus dans aucune offre, et ça, c’est réellement inquiétant pour notre démocratie déjà bien malade.


                    • Luc le Raz Luc le Raz 7 octobre 2013 14:10

                      Soyons sans illusion, Gauche-droite-extrêmes-ou-pas, peu importe ! Le parti « au pouvoir » ( blague ), fera ce que les cartels de la finance lui ordonneront de faire.
                      Soluce ? « yaka, fokon » je ne vois rein d’autre dans les « programmes » des partis qui ne tiennent aucun compte de ces boulets que nous traînons depuis des décennies. Peut être que si nous élisons notre prochain gvt, « à la F Lefebvre », ç-à-d, moins de 15% de participation, les preneurs d’otages vont se dire qu’il n’y a pas de consensus et qu’il vaut mieux se méfier et lever le pied. En 1789, les français votaient ils ?


                      • Serge ULESKI Serge ULESKI 7 octobre 2013 14:34

                          Avec un François Hollande qui a mené une campagne sur un programme envers lequel il ne se sentait aucune obligation de mise en œuvre, roulant dans la farine du mensonge et de la démagogie des millions d’électeurs, et de penser aujourd’hui qu’il peut en toute impunité échapper à une sanction à la fois morale et électorale...


                        Une Europe qui sera dans le meilleur des cas une succursale de l’hyper-puissance étasunienne (crise économique, crise financière, suprématie militaire et chaos) , et dans le pire, la victime collatérale d’une mondialisation qui n’a pas le temps de se pencher sur le sort d’un demi-milliard d’individus à l’automne de leur espérance de progrès et de justice...


                        Force est de conclure ce qui suit : à l’heure où le PS semble avoir besoin d’un FN fort pour se maintenir, à l’heure de toutes les capitulations, et de tous les reniements, il n’est plus possible d’entretenir par nos votes des carrières de députés, de députés-maires, de sénateurs, de ministres et autres secrétaires d’Etat, de présidents de région, de département, tout un personnel politique au service d’une représentation qui n’arbore plus que les couleurs de carrières et d’ambitions sans projets et sans courage...

                         

                          Aussi, une seule stratégie s’impose : porter la crise (spéculation et mondialisation) au cœur du patronat PS-Verts, alliance mortifère pour la gauche et pour toute idée d’alternative politique (1) et ouvrir ainsi une crise politique majeure.


                        Porter la crise c’est faire vivre à ce patronat PS-Verts qui, depuis plus de trente ans, exploite sans vergogne nos aspirations pour une société de justice et de liberté... ce que vivent des millions de foyers : la menace de la relégation pour les uns, et la chute pour les autres.


                        Aux prochaines élections, et à toutes les élections... sans exception, un vote FDG (2) ou d’extrême gauche s’impose donc pour affaiblir dès le premier tour le PS et les Verts, et la pêche à la ligne si le FDG ou l’extrême gauche ne sont pas présents au second tour, sans exclure l’éventualité de porter l’estocade avec un vote UMP si le PS ou les Verts sont en ballottage (3).


                        Il faut mettre à terre ces deux partis de la non-gauche que sont le PS et les Verts car, ceux qui, élection après élection, ne se reconnaissant aucune obligation d’honorer leur programme de campagne - quitteront alors très vite le navire si ces deux partis ne leur offrent plus de perspectives de carrière politique ; et les autres aussi, ne pouvant s’y maintenir, une fois discrédités.


                        Toute autre stratégie relève d’une naïveté qui n’a pas de place dans le combat qui doit être le nôtre aujourd’hui, ou pire encore, d’une tartufferie politique de plus.


                         Car ce n’est pas un nouveau parti qu’il faut créer : ce sont deux partis qu’il faut mettre en danger sans délai ! Seule condition - avec l’addition d’un large soutien de la rue et une présence massive dans la rue -, de l’avènement d’un nouveau contrat social national et européen.

                         

                         Ne vous laissez pas piéger par ceux qui comptent sur une démobilisation massive pour triompher. 


                         A vos bulletins de vote citoyens !

                         

                         ____________________


                         

                        1 - Ce patronat PS-Verts ont tout voté de cette Europe qui n’est qu’un instrument de plus à la disposition d’une mondialisation sans honneur et sans justice.


                        2 – Il faut 577 députés UMP à l’Assemblée nationale si l’on veut ouvrir une crise majeure : culbuter le système électoral et obtenir la dissolution du PS et des Verts. Néanmoins, qu’il soit permis ici de préciser que nous n’avons aucune confiance dans le FDG et son leader Mélenchon qui soutient l’Euro et une Europe à 27, bientôt à 30 (plus on est nombreux moins on a de place pour agir – voir à ce sujet François Asselineau) , ainsi qu’un internationalisme aussi imbécile qu’inopérant (à vouloir défendre les travailleurs de monde entier, on n’en protège aucun !) ; ce soutien tactique au FDG relève simplement du bon sens étant donné la stratégie qui doit être mise en place.


                        3 – Que les centristes ne se réjouissent pas trop ; eux-aussi seront balayés car, appuyés par la rue, seuls les partis et les stratégies virils survivront : ceux qui proposeront un nouveau projet européen pour la France dans une mondialisation d’alliances multi-polaires et pas simplement avec l’ogre américain qui s’avèrera très vite n’être qu’un boulet sans avenir excepté dans la perpétration d’un chaos planétaire. Que les USA emportent l’Europe avec eux dans ce chaos est plus que certain.


                        • CN46400 CN46400 7 octobre 2013 14:37

                          Le PS oui mais lequel, celui, le national, qui appelle à voter pour le candidat PC ou l’autre, le local, qui fait voter pour le candidat EELV ? Dans quelle mesure, l’un et l’autre, étaient-ils complices dans cette manipulation, suicidaire pour toute la gauche, du troisième larron : EELV... ? 


                          • tor_vidalia tor_vidalia 7 octobre 2013 15:34

                            Le grand vainqueur électoral reste le parti des abstentionnistes avec 66% des suffrages non exprimés ! le FN ne compte que 13.6% des inscrits et ne parlons pas des autres complètement discrédités. Si l on retranche le « noyau dur » du FN constitué de nostalgiques de la collaboration, pétainistes attardés, anciens de la criminelle OAS ou voyous du SAC gaulliste qui peuvent réunir peut être 5 à 6 % des voix , on peut conjecturer que seulement 8% des électeurs qui ne se réclament pas de l extrême droite croient encore que le FN peut changer leur situation à moins qu’il ne s agisse que d’un vote « protestataire »de circonstance et sans conséquences nationales. Bref aucun parti n obtient la confiance de l électorat . Et ceux qui proposent les trois issues à la crise : sortie de l’UE de l’Euro et de l Otan n ont pas voix au chapitre et sont exclus des media. Le grand vainqueur politique c est en dernière analyse le capital financier qui a réussi à écarter de cette pauvre expression « démocratique » qui est le suffrage universel , la majorité populaire qui aurait le plus besoin d une alternative politique donc économique et sociale pour sortir de la crise. Les citoyens ne veulent plus d’immigration , plus d avoir à payer une dette inique qui ne fait que prospérer la banque et la classe des rentiers ; pas de guerres de conquêtes . Ils ne sont pas entendus , même plus, ils sont trahis et ils se réfugieront toujours plus dans l abstention, à l américaine : ce que désire le capital financier et ses commis . 


                            • Pingouin094 Pingouin094 7 octobre 2013 16:28

                              Pour être un vainqueur électoral, il faut pouvoir utiliser sa victoire à quelque chose. Les 66% de suffrage non exprimé, malgré son nombre, sont une défaite complète, puisqu’ils ne peuvent utiliser leur victoire à rien, et certainement pas à empêcher le FN de prendre les reines politiques du canton.

                              La seule « victoire » des abstentionistes, c’est de transformer 13.6% des inscrits en 40% des suffrages exprimés, mettant ainsi le FN aux portes de la victoire. Belle « victoire » en vérité !!! victoire pour le FN, car voilà à quoi servent les abstentionistes ... 3 abstentions, cela fait 2 voix pour le FN !!!


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 octobre 2013 06:04

                              L’abstention est le premier volet d’une démarche marchequi en exige trois. L’abstention a rempli son rôle quand la majorité la population choisit de ne pas voter, affirmant ainsi quelle ne considère plus que le processus électoral est adéquat pour légitimer la gouvernance. On a largement dépassé ce seuil. 


                              Le deuxième volet est quand la population exige la démission des élus (qui ne sont plus consi dermes représentatifs) et se met spontanément en grève générale et désobéissance civile jusqu’à ce que cette démission soit obtenue et le pouvoir intérimaire assumé par un comité de transition d’unité nationale. Le comités est considèré en place quand la grève et desobilssance cessent,

                              Ce comité a le mandat : a) de proposer une nouvelle constitution, b) d’organiser des référenduns sur cette constitution, l’appartenance à l’Otan, à l’UE à la BCE/euro et la reprise en main de la politique monétaire, c) de tenir des élections selon la nouvelle constitution.

                              Quand le nouveau gouvernement est en contrôle, la révolution est faite

                              PJCA



                            • docdory docdory 7 octobre 2013 15:37

                              @ Henry Moreigne

                              Deux raisons m’ont décidé à ne plus jamais voter à gauche alors que j’étais un électeur de gauche :
                              1°) la haute trahison impardonnable de la gauche qui a voté pour le traité de Lisbonne au congrès, alors que le TCE, (dont le traité de Lisbonne était le clone ) avait été massivement rejeté par le peuple français,
                              2°) le crime contre la République commis par Bertrand Delanoé , qui a financé pour plus de 20 millions d’euros volés aux contribuables parisiens un prétendu « institut des cultures de l’islam » qui n’est rien d’autre qu’une mosquée déguisée, au mépris de la constitution laïque de la République et de l’article 2 de la loi de 1905 ( la république ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ) ( Sans compter les innombrables autres « accommodements » du même acabit avec la loi de 1905 dont s’est rendue coupable la gauche ! )
                              Mais pour autant, je ne voterai pas plus pour la droite, et ce pour deux raisons :
                              1°) la haute trahison impardonnable de la droite qui a voté pour le traité de Lisbonne au congrès, alors que le TCE, (dont le traité de Lisbonne était le clone ) avait été massivement rejeté par le peuple,
                              2°) Le crime contre la République commis naguère par François Fillon, qui a inauguré une mosquée aux côtés d’une petite fille voilée, au mépris de la constitution laïque de la République et de l’article 2 de la loi de 1905 ( la république ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ), et au mépris du droit à la dignité des enfants et des femmes ( Sans compter les innombrables autres « accommodements » du même acabit avec la loi de 1905 dont s’est rendue coupable la droite ! )
                              On voit donc que les raisons qui me font rejeter la droite et la gauche sont exactement les mêmes. Je suppose qu’il en est de même pour la plupart de ceux qui se sont abstenus ou qui ont voté FN à Brignoles !...
                              La gauche et la droite veulent récupérer les électeurs perdus ?
                              Facile : il leur suffit de ne plus tolérer la moindre violation de la loi de 1905, et en particulier la moindre subvention, même indirecte, du moindre euro pour la construction de mosquées, et la moindre participation d’un élu à un quelconque dîner confessionnel ( que ce soit le dîner du CRIF ou le dîner de rupture de jeûne de la mosquée du coin ).
                              Il leur suffit également de s’engager à faire un référendum sur le traité de Lisbonne, qui aurait du être fait dès le départ ... et de s’engager à ne plus admettre sans référendum le moindre nouveau pays au sein de l’UE, et de faire tout pour réduire de façon considérable les pouvoirs supranationaux de la satrapie ploutocratique qu’est l’UE.
                              En sont-ils capables et le veulent-ils, voilà la question ?
                              Si les gens s’abstiennent, c’est qu’ils savent bien que la plupart des élus français ( y compris le Président ), n’ont presque plus aucun pouvoir, et que celui-ci est accaparé par les non-élus de la commission européenne, qui ne représentent qu’eux-mêmes et certainement pas la volonté du peuple français, ni d’aucun peuple européen !


                              • Pingouin094 Pingouin094 7 octobre 2013 16:25

                                @docdory : le PCF et les démissionaires du PS pour fonder le PG, les démissionaires du NPA pour fonder d’autres groupes du FdG étaient aussi les « nônistes de gauche » à l’époque du TCE. Ne reprocher par au FdG ce que ses membres ont toujours combattus.


                              • ahtupic ahtupic 7 octobre 2013 18:24

                                @Docdory
                                Moi, j’ajoute :
                                L’extradition d’Aurore Martin
                                L’affaire Snowden
                                Jamais, plus jamais l’UMPS


                              • docdory docdory 7 octobre 2013 18:42

                                @ Pingouin 096


                                Dans ce cas, pourquoi le parti de gauche continue t-il à se désister pour le PS à chaque élection ?
                                Il ferait mieux de tirer les conclusions qui s’imposent, s’il veut être logique avec lui même.

                              • Le421 Le421 7 octobre 2013 19:48

                                Votre discours ne tiens pas debout.
                                Vous posez le postulat que le parti de Solférino représente la gauche. Or, ce n’est pas du tout le cas.
                                Conclusion : votre démonstration ne tiens pas debout.
                                Quand à la rengaine « je votais à gauche, mais maintenant c’est fini !! », on sais qui tiens ce discours. L’extrême droite.
                                Je suis à gauche, je votais à gauche et je voterais à gauche. Vraiment à gauche. N’étant pas totalement con, je me suis rendu compte depuis longtemps que le PS était à droite ou tout au mieux au centre. Ce sont des mystificateurs. C’est tout !!
                                Par contre, je veux voir la gestion de ces villes qui vont trouver le salut avec le FN. On va rire !! Mais ça sera bien fait pour leur gueule. Sauf qu’ils ne saurons même plus ce qui se passe réellement. Ce genre de parti musèle toute information dite « subversive ».


                              • docdory docdory 7 octobre 2013 22:41

                                @ Athupic

                                Pour l’affaire Snowden : entièrement d’accord avec vous, Hollande aurait du immédiatement lui accorder l’asile politique, et même lui accorder selon une procédure accélérée la nationalité française.
                                Pour l’affaire Aurore Martin, par contre, je ne vois rien de mal à extrader en Espagne des gens qui se sont acoquinés avec les terroristes basques.  

                              • franck milo franck milo 8 octobre 2013 09:15

                                je ne pense pas que ce soit la gauche qui vous, qui nous a trahi, mais plutot le parti socialiste. la gauche la vraie existe toujours, elle apparait affaiblie certes, mais vivante. renforcée même par des électeurs et des électrices remontés, motivés qui ne lacheront rien.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 10:06

                                docdory,
                                Elle n’était poursuivie pour aucun motif en France.
                                C’est l’application du mandat d’arrêt européen qui est en cause.


                              • art.35 8 octobre 2013 13:04

                                vous etes visiblement obsédé par la religion et les origines . Visiblement un gros raciste sectaire (qui s ignore ?)
                                Vous mettez sur le meme plan l’incroyable trahison du traité de Lisbonne vis à vis des peuples et de la démocratie avec le fait qu’un ministre de soit affiché avec une fille voilé à une inauguration d’un lieu public .
                                Vous osez parler de « la dignité » des enfants et des femmes qui serait violé par ce qu’elles portent un voile !? n’ont elles pas le droit de s habiller comme elles le sentent ? n’ont elle pas le droit de pratiquer leur religion ? Etes vous vous meme digne des droit que la laïcité vous a accorder !!??
                                Maintenant vous pensez que pour récupérer leur électorat la gauche et la droite n’auraient qu’à « ne plus tolérer la moindre violation de la loi de 1905 » et de ne plus accepter « le moindre nouveau pays au sein de l’UE, » ....Mais quelle vision avez vous de la politique et de l’économie pour la résumer de la sorte . Vous n y connaissez visiblement rien et votre populisme, votre intolérance, et votre inculture nourrisse les partis politiques « coquille vide » comme le FN . Il vous suffira d un slogan politique pour aller voter comme un mouton pour un partis encore pire que le précédent (le FN lave plus blanc que blanc) Affligent de constaté que le FN n est pas « dédiabolisé » maus que ce sont bien les gens qui on été formatés pour tolérer l intolérable !!


                              • PrNIC PrNIC 8 octobre 2013 13:10

                                Navré mais des abstentionnistes vont aussi à la pêche ou se foutent des élections ......Alors si« de Gauche » , on se refuse à éliminer la peste pour supporter un cancer , il nous reste à voter « blanc » au second tour : c’est à dire VOTER CONTRE LE FN et L’UMP !

                                Je ne vois pas d’autres moyens dans les urnes pour exprimer notre refus de ces casseurs sociaux !


                              • Luc le Raz Luc le Raz 8 octobre 2013 13:12

                                « Il leur suffit également de s’engager à faire un référendum sur le traité de Lisbonne » ???? Un deuxième alors ? Pourvu qu’un sharko-bis ne passe pas par là pour le foutre à la poubelle. !!


                              • CN46400 CN46400 7 octobre 2013 15:52

                                La mosquée de Delanoé est un vrai pb, mais les citoyens parisiens, et français par extension, sont-ils prêts à gérer équitablement, dans l’esprit de la loi de 1905, les locaux religieux inutilisés, qui existent dans nos villes, qui sont à la charge des municipalités (1905) en les affectant, suivant les besoins, à l’islam ? Dans le cas qui nous occupe, c’est 200M€ qui auraient pu être affecté ailleurs.


                                • docdory docdory 7 octobre 2013 18:37

                                  @ CN46400


                                  Vous savez très bien que l’immense majorité des musulmans refuserait de faire leur culte dans des églises, bâtiments dont tout le monde sait que leur plan a une forme de croix, et qui comportent, dans la plupart des cas, des sculptures et des vitraux avec des représentations humaines ou divines, ce qui est strictement interdit dans la religion musulmane !
                                  Par ailleurs, rappelons que la loi de 1905 prévoit que les édifices religieux construits postérieurement à 1905 ( ce qui est le cas de la quasi totalité des mosquées ) sont construits au frais des cultes et que ni l’état ni les collectivités locales n’ont à s’en occuper. Il n’y avait quasiment pas de musulmans en France métropolitaine en 1905, par conséquent ceux qui sont arrivés en France depuis doivent gérer eux même leurs éventuels lieux de culte, qu’ils doivent payer de leur poche !
                                  Pour les églises construites avant 1905, elles sont soit classées monument historiques et à ce moment là, l’état doit en assurer la pérennité et l’entretien, soit elles ne sont pas classées, et à ce moment là, ce sont les communes qui en assurent les charges incombant au propriétaire, mais, quand l’église n’est plus du tout revendiquée par un culte, les mairies font ce qu’elles veulent de l’édifice : soit elle le laissent tomber en ruine ou le détruisent lorsque le bâtiment est en mauvis état, soit, si le bâtiment est en bon état, les communes doivent prioritairement l’utiliser pour des utilisations communales ( cf l’article 9 de la loi de 1905 ).
                                  Autrement dit, en tant que citoyen d’une commune, je préfère qu’une église totalement désaffectée soit transformée, par exemple, en un foyer pour les SDF , en une bibliothèque ou en centre culturel, qu’en une mosquée, ça me paraît une nettement meilleure utilisation du bien public, et beaucoup plus dans l’intérêt du contribuable que je suis !

                                • docdory docdory 7 octobre 2013 18:51

                                  @CN46400

                                  Vous dites, je vous cite « en les affectants, suivant les besoins, à l’islam »
                                  Je vous rappelle que un édifice religieux ne relève pas d’un besoin, mais d’un désir, ce qui est une notion très différente de celle du besoin.
                                  L’être humain a fréquemment besoin d’uriner, ce qui fait que, depuis l’empereur Vespasien, les pissotières sont considérées comme des services publics. Par contre, si l’être humain peut avoir le désir de prier d’hypothétiques dieux, ce n’est en aucun cas un besoin, en témoignent les millions de français athées qui ne prient jamais sans qu’aucune conséquence préjudicialble ne leur arrive pour autant !

                                • CN46400 CN46400 7 octobre 2013 19:53

                                  En Andalousie la plupart des églises sont d’ancienne mosquées, et çà ne gène personne , même pas moi...


                                • docdory docdory 7 octobre 2013 22:45

                                  @CN46400

                                  En Andalousie, les Espagnols n’ont fait que récupérer des territoires qui leur avaient été volé par les envahisseurs musulmans. Dès l’instant où ils avaient récupéré leur territoire, les Espagnols ont fait ce qu’ils ont voulu des biens qui y avaient été laissés par ceux qui les avaient envahis.


                                • CN46400 CN46400 8 octobre 2013 00:19

                                  Les espagnol ont été convertis au catholicisme de la même manière qu’ils avaient été converti à l’islam, à coup de st Barthélémy.... L’épée a longtemps été l’outil de base du missionnaire !


                                  En tous cas en investissant les mosquées abandonnées en églises, ils ont été plus fins politiques que nous, même du point de vue touristique.

                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 octobre 2013 11:25

                                  En Andalousie, les Espagnols n’ont fait que récupérer des territoires qui leur avaient été volé par les envahisseurs musulmans. Dès l’instant où ils avaient récupéré leur territoire, les Espagnols ont fait ce qu’ils ont voulu des biens qui y avaient été laissés par ceux qui les avaient envahis.


                                  N’importe quoi. Si les musulmans ont pris l’ Espagne en quelques années, c’est parce qu’ils ont eu le soutien massif de la population autochtone. Ils ont chassé des roitelets incapables et offert à la population leur protection en leur assurant la fin des guerres perpétuelles qui affaiblissaient l’ Hispanie.

                                  La Reconquista n’a été possible que parce que l’ émirat de Cordoue a fini par éclater en royaumes distincts, reproduisant le schéma précédent. Et comme un Islam rigoriste avait remplacé la tolérance du califat, les peuples espagnols ont tourné casaque.

                                • Mowgli 9 octobre 2013 05:32

                                  « Si les musulmans ont pris l’ Espagne en quelques années, c’est parce qu’ils ont eu le soutien massif de la population autochtone. »

                                  Dans le même ordre d’idée :

                                  Si les colonnes infernales de Tureau ont dévasté la Vendée en quelques années, c’est parce qu’elles ont eu le soutien massif de la population autochtone.

                                  Et, plus près de nous :
                                  Si Pol Pot et consorts ont massacré près du tiers des Cambodgiens en quelques années, c’est parce qu’ils ont eu le soutien massif de la population autochtone.


                                • paco 9 octobre 2013 07:19

                                   Mort de rire... @Cn46400, ou avez vous vu tant de mosquées tranformées en églises ?
                                   Hormis Cordoue, j’vois pas trop. Et l’Andalousie est vaste...
                                   Non, tout a été méticuleusement détruit, et chaud aux fesses du moindre muezzin.
                                   Les gauchos de base crieront au massacre culturel, les cathos de base diront qu’un bon boulot de fait., et l’Andalou de base sait comment faire.


                                • Demian West 7 octobre 2013 16:01

                                  Quelle panique à gauche aujourd’hui, c’est beau à voir et ça promet bien de l’avenir proche.


                                  On n’en pouvait plus... smiley

                                  DW

                                  • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 16:08

                                    Beh koi, la droite ça sert aussi en cas de coup dur smiley smiley smiley


                                    PS : file dans ta chambre et reviens en papilon de nuit, loser smiley

                                  • DanielD2 DanielD2 7 octobre 2013 16:11

                                    La mer montre on dirait ...


                                    • Luc le Raz Luc le Raz 8 octobre 2013 17:13

                                      « Halte à la pollution Marine !! »


                                    • Tall 7 octobre 2013 16:14

                                      Une vraie gauche nationaliste pourrait triompher en France.

                                      Ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’elle n’existe pas ... la propagande capitaliste veillant bien à écraser l’oeuf dès le départ par l’amalgame avec le nazisme hitlérien.

                                      Un amalgame infondé car un national-socialisme made in France n’implique pas de concept de race supérieure, ni de x-phobie génocidaire ni d’impérialisme militariste non plus.

                                      En fait, il suffirait d’un Mélenchon qui joue la carte nationaliste ( ce qu’il ne fait pas du tout ) ou d’une Lepen qui voudrait vraiment réduire la fracture sociale ( ce dont elle se fiche ).

                                      Et notons que ce national-socialisme devrait aussi mettre en sourdine le « à bas la calotte » franc-maçonique. Car en France, ça n’est pas à faire. La laïcité est reconnue et ça suffit.


                                      • Attilax Attilax 7 octobre 2013 16:31

                                        Totalement d’accord : l’extrême droite s’est emparé de valeurs essentielles qui ne lui appartenaient pas car personne d’autre n’a jugé bon de les défendre.
                                        Attention quand même au mot « national-socialisme » qui ne passera plus jamais, du moins on l’espère...


                                      • Tall 7 octobre 2013 18:01

                                        @Attilax

                                        Souverainisme socialiste ?
                                        Front socialiste de France ?
                                         ....

                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 octobre 2013 18:22

                                        En accord avec toi Tall ...2 ans ici que je dis cela ...

                                        Souverainiste suffira .

                                        Les lignes ,avec l’Europe et ses injonctions non démocratiques , ont bougées dans l’electorat ...

                                        En modifiant le titre de l’article ,l’on peut dire :

                                        « L’electorat absent aux abonnés de gauche » ...


                                      • Attilax Attilax 7 octobre 2013 23:41

                                        @Soleil

                                        Vous m’avez mal compris. Je ne défends pas les valeurs prônées par le FN, je vous dis qu’on lui en a abandonné certaines alors qu’on y était pas obligé : le patriotisme ou le souverainisme par exemple...


                                      • Mowgli 9 octobre 2013 05:45

                                        « Attention quand même au mot « national-socialisme » qui ne passera plus jamais, du moins on l’espère »

                                        Le mot ne passera peut-être plus jamais, mais la réalité qu’il recouvre relève déjà la tête, prête à frapper.


                                      • Deneb Deneb 9 octobre 2013 06:55

                                        Social-protectionnisme. Social-patriotisme. National-égalitarisme. National-communautarisme. Collectivisme patriotique. Local-maoïsme... La langue française est très riche, il est facile d’éviter les associations qui fâchent, quand on est un vrai patriote.


                                      • Attilax Attilax 7 octobre 2013 16:20

                                        Le véritable gagnant à venir n’est pas le FN mais l’abstention, totalement justifiée, d’une majorité d’électeurs écœurés. Ce système touche à sa fin.


                                        • Pingouin094 Pingouin094 7 octobre 2013 16:22

                                          Sauf que l’abstention n’est une victoire pour personne. Pas même pour ceux qui se sont abstenus qui ne peuvent transformer leur « victoire » en rien qui amène un quelconque changement à ce qui a justifié leur abstention.

                                          Par contre, le silence des abstentionistes permet à d’autres de s’exprimer plus fort et de réclamer la victoire. D’autres comme le FN ...


                                        • ottomatic 7 octobre 2013 17:24

                                          @Pingouin094


                                          Vous proposer donc de faire comme d’habitude et de cautionner ce système véreux en votant pour le classique « moins pire » ?

                                        • foufouille foufouille 7 octobre 2013 17:28

                                          il propose de veauter


                                        • Attilax Attilax 7 octobre 2013 23:52

                                          C’est qu’ils y tiennent, au droit de vote, les pingouins !
                                          Vote pour qui tu voudras, ça ne changera rien : c’est fait pour.
                                          Si le droit de vote est démocratique, explique moi pourquoi les « pauvres » n’ont JAMAIS eu le pouvoir depuis deux cents ans ?


                                        • Pingouin094 Pingouin094 7 octobre 2013 16:21

                                          Il devait déjà y’avoir un « avant et après » Villeneuve-sur-Lot (l’ex circonscription de J. Cahuzac), voir même un « avant et après » le 22 avril 2002. A chaque fois, nous entendons des déclarations lénifiantes pendant quelques semaines / mois selon la puissance de l’onde de choc, puis tout recommence comme avant, jusqu’à la prochaîne fois. La seule chose qui ne recommence pas comme avant, c’est le score du FN, qui monte, qui monte, qui monte ...

                                          Le PS a fait la preuve de son incapacité à lutter contre le FN. Au contraire, en appliquant au gouvernement une politique libérale, il donne corps à l’idée de « système UMPS »

                                          La question qui reste en suspend à mes yeux cependant est : Pourquoi le Front de Gauche est-il inaudible ou du moins incapable d’endiguer le FN, de proposer l’alternative du collectif quand le FN propose l’alternative de l’individualisme ?
                                          Dans ses idées, dans les valeurs qu’il défend, le FdG me paraît porter les valeurs exactement contraire au FN, mais aussi les valeurs capable de susciter l’espoir chez ceux qui sont écoeurés par la politique du « système UMPS ». Pourquoi alors n’arrive-t-il pas à capter cette colère populaire, pour en faire une force éminament plus productive que le FN ?
                                          Voilà ce qui m’interroge.


                                          • Dwaabala Dwaabala 7 octobre 2013 17:08

                                            Bonne question.
                                            Peut-être parce que le FdG s’adresse à des oreilles qui en ont déjà trop entendu. Et que le FN s’adresse non à la raison mais à la passion.


                                          • le naif le naif 7 octobre 2013 17:48

                                            "La question qui reste en suspend à mes yeux cependant est : Pourquoi le Front de Gauche est-il inaudible ou du moins incapable d’endiguer le FN,« 

                                            Quand je vois les tripatouillages électoraux en vue des municipales 2014 entre PG, PC, PS, EELV etc... Ce n’est guère engageant, Merci, j’ai déjà donné...

                                            Le FdG est également inaudible à cause de sa position réformiste au sujet de l’UE.
                                            L’UE n’est pas réformable, il faut en sortir c’est tout !!!

                                            Il y a également le sujet de l’immigration, avec autant de chômeur en France, pourquoi continuer à prôner l’immigration ?!?

                                            Sur la politique extérieure, Mélenchon était pour l’intervention en Libye et contre celle en Syrie, cherchez la cohérence ....

                                            Bref le discours de Mélenchon est plein d’incohérences et je ne parle même pas de ses »alliés" au sein du PC...

                                            Et puis je n’oublie pas que ciq minutes après les résultats de la présidentielle, il a appelé à voter Hollande sans conditions.....

                                            C’est bon comme raisons ?!?


                                          • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 17:50

                                            Papy, tu sors ta planche, oui ou merde ?


                                            Faut-il que je casse le fil à couper le beurre pour cela ?

                                          • alinea Alinea 7 octobre 2013 19:32

                                            Le PG est inaudible parce que personne ne l’écoute et tout le monde dit n’importe quoi ; est-à dire que la plupart des français aiment un langage simple, et qui résoudra bien sûr tous les problèmes ? parce que le français sait ce qui résoudra tous les problèmes ! et aime qu’on dise exactement ce qu’il a envie d’entendre !!


                                          • AlainV AlainV 8 octobre 2013 14:31

                                            Les gens connaissent peu le PG, mais ils connaissent Mélenchon, et ils aiment ce qu’il dit.


                                          • foufouille foufouille 7 octobre 2013 17:26

                                            "Dans ses idées, dans les valeurs qu’il défend, le FdG me paraît porter les valeurs exactement contraire au FN, mais aussi les valeurs capable de susciter l’espoir chez ceux qui sont écoeurés par la politique du « système UMPS »"

                                            les électeurs ont internet et ne croit dans le fdg. c’est un ancien ploutocrate du PS, européiste, etc
                                            les abstentionistes ne sont pas des veaux


                                            • Laurenzola Laurenzola 7 octobre 2013 17:38

                                              La Farce Nationale (FN) est à un tournant historique, devenir enfin crédible au milieu des comiques de l’UMPS, des Verts de terre, des ex-centristes et les Mélenchonistes.

                                              Quelqu’un peut-il m’expliquer ce qu’il est encore possible d’attendre d’un Homme politique, dont le poids dogmatique de son parti l’empêche toute forme d’imagination ?

                                              Je doute fortement qu’une sortie de crise systémique soit à la mesure de la somme de tous les cerveaux adeptes du parti pris...


                                              • rocla+ rocla+ 7 octobre 2013 18:42

                                                Pour un état fort 


                                                votez Edgar Faure 

                                                • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 18:44

                                                  Tu crois qu’il est d’ores et déjà en mesure de fermer le bar à sa convenance ?


                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 octobre 2013 18:47

                                                  Et pour un état géré

                                                  adoptons la livre


                                                • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 18:49

                                                  Tu me diras, on a l’éternité devant nous.


                                                  Mais tu risques quand même aussi d’avoir de sacrées cales dans ta mano dextra smiley

                                                  smiley

                                                  All I wanna do...

                                                • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 18:52

                                                  Tiens pipi péa péa tu recauses dans le poste ?


                                                  kes tu dis ?

                                                  Ttu veux tenir compagnie au captain suite à ma supplique à son encontre afin de préserver sa petite paluche ? smiley

                                                • rocla+ rocla+ 7 octobre 2013 18:50

                                                  Pour un état économe 


                                                  le slip kangourou 

                                                  le slip qui retient tout 

                                                  • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 18:53

                                                    Là ça commence à prendre forme.


                                                    Voyons si on a toujours à nos côtés le même rammassis de tocards... ou pas

                                                  • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 18:54

                                                    Sachant que c’est bel et bien ma dernière soirée à faire le pingouin dans ce rade sans plus de chaleur humaine ressentie envers ma pittoresque personne.


                                                  • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 19:05

                                                    Et moi je te le redis, aMène, j’ai faim, chlurpppp smiley smiley




                                                     smiley

                                                  • rocla+ rocla+ 7 octobre 2013 18:57

                                                    c ’est inuit 


                                                    • rocla+ rocla+ 7 octobre 2013 19:07

                                                      ite fissa est 


                                                      • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 19:13

                                                        Eh beh en 8 ans, pas foutu de rameuter une seule Etoile ou Princesse pour se dévouer pour la cause ?

                                                        La loooooooooose

                                                        Ah.. sauf si mais c’est bien sûr.. saud si donc on autorise les papillons de nuit et de lumière (smiley euréka)

                                                      • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 19:19

                                                        Or là par exemple on m’a supprimé mon compte papillon de lumière dans l’après midi. smiley


                                                        Je vais donc si je juge utile de rester plus loin que ce soir, devoir créer un compte papillon de nuit. 

                                                        Et là y’a beaucoup de buddys qui oeux vont faire ceinture. smiley

                                                        Mais bon il paraît que l’abstinence, c’est très propice à pouvoir faire s’élever son esprit. smiley

                                                      • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 19:34

                                                        Au fait sinon j’aurais gagné cet am un lot de 250 000 € de la part d’Abdel Levesque. Quelqu’un sait si c’est fiable ?


                                                      • alinea Alinea 7 octobre 2013 19:23

                                                        J’aimerais comprendre à quoi rime un tel article : tremblez braves gens, la gauche est morte, la droite déchiquetée, reste qui, quand tout le monde est tombé à l’eau !?
                                                        Ah la la, des cantonales !
                                                        Comme chez Cahuzac, il avait été dit déjà : y’a un avant, y’a pas d’après..
                                                        Le PS n’est pas un parti de gauche, donc n’engrange pas les voix de gauche, normal ; Brignolles est un fief d’extrême droite comme ce foutu Var qui n’est pourtant pas né comme ça !
                                                        Rien de nouveau sous le soleil, circulez y’a rien à voir !!


                                                        • JMBerniolles 7 octobre 2013 20:23

                                                          Pourquoi dire que la réalité n’est pas réjouissante ? 

                                                          La limitation de l’audience d’un parti va-t-en guerre, qui a depuis longtemps bafoué toutes les valeurs de la gauche au point que la notion de rassemblement de la Gauche soit aujourd’hui une idée d’un lointain passé, est une bonne chose.

                                                          Au mieux Hollande et son gouvernement passent pour des incompétents.
                                                          Fabius est un désastre pour la France, Peillon s’est pris les pieds tout seul dans sa réformette.. 

                                                          Il y a certes une médiocrité effarante des responsables politiques de tout bord, mais quand l’UMP fait une politique anti sociale cela passe mieux que la même appliquée par le PS.

                                                          La fin de la fin étant que le PS ruine les couches moyennes qui constituent son électorat.

                                                          En plus la survie du Front de Gauche et du PC en particulier, est totalement liée à une prise de recul énorme vis à vis du couple PS/EELV 




                                                          • Ricquet Ricquet 7 octobre 2013 20:52

                                                            « L’électorat de gauche aux abonnés absents »

                                                            ah bon ...
                                                            Quand le pédalo-passoire coule, les rats quittent le navire.
                                                            Reste encore quelques crabes...

                                                            • LEELOO Shawford42 7 octobre 2013 20:58

                                                              Si j’écoute ce qui se dit au poste, ces propos portent forcément les meilleures intentions. smiley


                                                            • patrickluder patrickluder 7 octobre 2013 21:27

                                                              Une élection n’est pas une votation.

                                                              Donner sa voix à une personne c’est la perdre.
                                                              Le choix des citoyens, c’est de ne pas pouvoir choisir.
                                                              Prendre l’avis du peuple par une seule personne est de l’arnaque.
                                                              La liberté est bafouée, les choix sont annulés, l’élu ne doit rien aux électeurs.

                                                              La démocratie directe vous connaissez ?
                                                              Le peuple souverain cela ne vous dit rien ?
                                                              Taisez-vous donc, tout ce que vous direz ne sera pas retenu ...

                                                              • franc 7 octobre 2013 21:32

                                                                Cela ne sert à rien de minimiser la victoire du FN,certes en absolu ils n’ont pas beaucoup de voix ,mais le résultat est là quand m^me ,plus de 50% pour le FN et son dissident ,20% pour l’UMP et le PS éliminé au premier tour comme à Villeneuve/lot

                                                                On dit alors que le premier parti gagnant est l’abstentionnisme ;sauf que il ya abstentionniste et abstentioniste ;Les français ,c’est connu sont des lâches ou des hypocrites ,avec le désir inavoué pour le FN au lieu de voter pour lui directement ,ils s’abstiennent pour ne pas voter l’UMPS,et ce faisant ils font élire un FN tout en se lavant les mains comme Ponce Pilate ;Qui ne dit mot consent ,au lieu de voter directement pour le FN,ils votent indirectement pour le FN par l’abstentionnisme ;ainsi ils ont le beurre et l’argent du beurre ,le beurre d’avoir un FN élu et l’argent du beurre d’avoir bonne conscience de ne pas voter directement pour le FN.Malin le français et sournois ,c’est à dire lâche et hypocrite comme à son habitude .

                                                                 

                                                                 mais Hollande et Fabius en votant pour les financiers du capitalisme et les émirs bedonnants plein de frics ,ils votent aussi indirectement pour le FN

                                                                Quant Mélenchon avec son FG , en votant pour les islamistes et les immigrés du capitalisme mondialiste ,ils votent aussi indirectement pour le FN

                                                                 

                                                                D’où le résultat ---------------------------------------CQFD


                                                                • Zobi Zobi 7 octobre 2013 22:08

                                                                  Tout le monde est content alors.

                                                                  Mais un jour, il faudra qu’on m’explique comment marche ce raisonnement : abstention = vote pour le FN. Par exemple, moi, je m’abstiens. Mais si je décidai de voter, je choisirai certainement le FN. Préférez-vous que j’aille voter ou que je m’abstienne ? ;)

                                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 10:21

                                                                  Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ! Le FN n’a pas progressé en voix. Point.

                                                                  C’est l’abstention qui fait office de miroir déformant.
                                                                  Il ne progresse d’ailleurs dans aucune élection depuis 2000.

                                                                  Son rôle dans le système n’est pas de progresser, mais de jouer les épouvantails pour rabattre au 2e tour les voix vers le seul Parti de Droite à double face, le PS - UMP.

                                                                  Le rôle politique du FN et Dupont Aignan, est de neutraliser les mécontents de Droite, rôle dévolu au FDG et au NPA à Gauche.

                                                                  Le but commun à toute la classe politique, c’est de protéger l’ UE, l’euro et l’ OTAN.

                                                                  Le plan de Mitterrand de faire mousser le FN dans les médias pour diviser la droite, et servir d’épouvantail, afin de forcer les électeurs à voter PS ou UMP au 2e tour, a quand même fonctionné pendant 30 ans.
                                                                  Chirac a même été élu avec 80 % des voix.

                                                                  Enfin, ça c’était avant, quand les électeurs allaient voter.
                                                                  Quand ils s’abstiennent, tout le système part en vrille.
                                                                  Il n’y a pas que le PS qui panique, l’UMP aussi, il a perdu des plumes à Brignoles aussi.


                                                                • Zobi Zobi 8 octobre 2013 11:47

                                                                  Mais ne manquez pas de vous demander d’abord comment ce parti vous apportera la félicité, par quelles décisions essentielles, crédibles et réalisables très vite qui déboucheraient très vite, pour vous et votre peuple, à cette félicité. 


                                                                  Je n’ai jamais envisagé qu’un parti puisse m’apporter la félicité.
                                                                  Non, je demande juste un peu d’honnêteté, ce serait déjà extraordinaire !

                                                                • Denzo75018 8 octobre 2013 08:48

                                                                  C’est bien !

                                                                  Peut être la montée du FN va-t-elle enfin prendre conscience en France de la nécessité d’un gouvernement d’union nationale PS/UMP/UDI !

                                                                  Et dehors les extrêmes gauchistes ou de droite : FN, EELV, FG, NPA etc.

                                                                  LE FN va peut être contre son gré sauver la France et le Français ...


                                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 10:28

                                                                    Denzo,
                                                                    Rêve ! Les Français ont une référence en béton : les 30 glorieuses et le programme du CNR.

                                                                    Quand le SEVIPOF ( Sciences Po Paris) fait un sondage et pose la question : « Qui ferait mieux que Hollande ? » réponse majoritaire à 46% : De Gaulle.

                                                                    C’est pour cela que l’ UPR, avec Asselineau et son programme copié /coller du CNR est interdit des 500 signatures, interdit de fiche à Wikipédia, interdit des médias.

                                                                    Il a le grand tort de vouloir défendre l’indépendance et la souveraineté de la France et de vouloir sortir de l’ UE, de l’ euro et de l’ OTAN...

                                                                     


                                                                  • Scual 8 octobre 2013 09:25

                                                                    « Fidèle à sa stratégie qui vise à provoquer l’effondrement à gauche pour entreprendre une refondation autour de son parti »

                                                                    Et voila pourquoi la situation en est arrivé là.

                                                                    LE PS , responsable à 100% de la situation à cause de sa trahison continue de trahir, en accusant un J-L Mélenchon qui est toujours resté fidèle à sa ligne d’être responable.

                                                                    Oui c’est bien vous avez raison, c’est Mélenchon qui veut détruire la gauche, c’est pour ça que le PS pratique un politique d’extrême-droite ultra-libérale et laisse certains dans son gouvernement tenir des propos d’extrême-droite nationaliste, c’est pour entretenir des bons rapports avec le FdG, et continuer de rassembler leurs électeurs ennemis de la finance.

                                                                    J-L Mélenchon a raison de rester digne et cohérent. L’UMP tient désormais le même discours que le FN. C’est pas que le FN n’est plus d’extrême-droite, mais bien que l’UMP est désormais aussi d’extrême-droite. Le problème c’est l’extrême-droite et pas l’étiquette sous laquelle elle se présente. Il a donc raison.

                                                                    Comment dire aux français qui ne font plus confiance à la gauche un mensonge, et en plus les trahir en leur demandant d’aller voter UMP ?

                                                                    Les raisons de la catastrophes sont très simple. Le PS a trahi... et une toute petite partie du FdG veut collaborer. Leurs électeurs n’étant donc plus représentés DU TOUT ne sont pas allé voter. Attention toutefois, ils n’ont pas disparu, ils n’ont pas changé d’avis, ils sont resté chez eux, la situation n’est donc pas aussi grave qu’il y parait.

                                                                    Le PS est mort politiquement et les communistes ont montré qu’ils n’étaient pas dignes de confiance en s’alliant à celui-ci, mais ces électeurs sont en réalité encore présents, il faut juste qu’ils trouvent des gens pour les représenter ET mériter leur confiance. Celle que les communistes s’alliant avec le PS a détruite.

                                                                    Ce qui s’est passé dans cette municipalité est la conséquence directe de l’alliance PS/PC au premier tour. Le PS on en veut pas, et si le PC est leur allié au premier tour c’est qu’ils sont pareil donc on en veut pas non plus. Oui, on en veut TELLEMENT pas de cette « gauche » là qu’on s’en bat les c**** que l’UMP ou le FN passe, parce que vu ce que fait le PS, tout ça c’est du pareil au même.

                                                                    Voila ce que pensent les gens et voila pourquoi le combat de Mélenchon pour sauver la gauche est ni plus ni moins que le SEUL et UNIQUE dernier espoir de celle-ci. LE PS est mort, chaque minute qui passe discrédite un peu plus un PCF qui ne le mérite pas autant qu’on peut le penser... et à travers lui c’est tout le FdG qui est discrédité. Il n’y a donc plus QUE la partie du FdG restée fidèle à Mélenchon de crédible à gauche et elle doit a tout prix virer les quelques traitres et collabos du PCF qui discréditent le reste de ce parti qui ne mérite pas ça.

                                                                    A titre personnel, le PCF commence très sérieusement à me les briser. Même si les principaux responsables sont le PS, il ne fait ABSOLUMENT aucun doute que si les communistes avaient clairement pris position contre le PS et s’étaient présenté contre lui en conquérants plutôt qu’en lâche traitres complices du PS, le résultat aurait été totalement différent. C’est comme ça qu’on fait quand on est contre la droite.

                                                                    De plus leurs position nationale, divisée, floue, sans cohérence et qui arrive toujours 15 ans après le début de la guerre et après la majeure partie de la bataille, ça commence a bien faire. C’était déjà leur faute la défaite aux législatives et pour les mêmes raisons. Y a quand même des limites à l’incompétence. Tu fais une connerie une fois, mais deux fois de suite ? En l’empirant au lieu de s’améliorer ?

                                                                    Ils ont toujours pas voté leur stratégie et se divisent dessus depuis des mois, le FdG est à cause d’eux le centre d’attention des vautours médiatiques qui font la roue face à la catastrophe que c’est pour le FdG qui ne va d’ailleurs peut-être pas s’en relever. Mais le PC ils ont toujours pas voté, n’ont pas tapé du poing sur la table, n’ont pas contenu le débat en interne, n’ont rien fait d’autre que de continuer à foutre le bordel et maintenir la confusion le plus longtemps possible. Il tient encore le double discours de s’insurger conte le PS mais de s’allier avec lui et de continuer de le classer à gauche... Franchement si ils font pareil aux européennes, autant se séparer d’eux. Il vaut mieux rester crédibles et conquérants plutôt que de laisser le PC détruire une confiance si difficilement acquise.

                                                                    Même par rapport à l’objectif, si le PCF est aussi efficace au pouvoir qu’électoralement, la première réforme sociale serait voté à la fin de leur quinquennat, et encore, elle serait moitié moins bien pour faire plaisir au PS. Si c’est ça je comprends ceux qui vont à la pêche plutôt que de voter pour eux. Ils sont en train de tuer le FdG.

                                                                    Mélenchon s’est trompé. Le PS ne s’est pas révélé être pas un pedalo mais un yacht de luxe... mais le PC ressemble de plus en plus à une grosse péniche sans moteur et sans commandant. Y a personne au gouvernail pour connaitre la direction, tout le monde fait ce qu’il veut, ça avance pas et de toute façon, ça sert juste à faire du commerce. Honnêtement après le bateau de course que ce parti a été pendant la présidentielle, je me demande même si une telle déliquescence peut être autre chose qu’une action délibérée de la part de la direction.


                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 10:33

                                                                      Scual,
                                                                      « Une toute petite partie du FDG veut collaborer »
                                                                      Le PCF est de loin, la principale composante du FDG.

                                                                      Et le PG n’est pas en train de signer des accords de liste avec les Verts ? Sont pas accrochés au PS comme des moules à leur rocher, ceux là ? Les Verts n’entérinent pas les décisions du PS ?

                                                                      Ce faisant, vous soutenez autant le PS que le fait PCF.


                                                                    • Scual 8 octobre 2013 11:54

                                                                      Le FdG s’allie à ceux qui sont de gauche et luttent contre le gouvernement, peu importe le parti auquel ils appartiennent.

                                                                      Le problème c’est le PS car c’est lui qui décide de tout et l’impose aux autres, c’est lui qui gouverne, qui est au commande de tout.

                                                                      Cet argumentaire, issu directement du FN au passage, est absurde et n’a qu’un seul but : empêcher un rassemblement de ceux qui sont vraiment de gauche. Il ne tient pas la route.

                                                                      De toute façon qui peut croire qu’une alliance avec les verts qui veulent quitter le gouvernement signifie la même chose qu’avec des membres du PS qui le soutiennent. C’est ridicule. Cela dit pour les électeurs, les verts se rapprochent effectivement du niveau de discrédit du PS et si EELV persistent à soutenir le gouvernement et à faire fuir les vrais écologistes, toute alliance deviendra effectivement impossible puisqu’il ne restera plus assez de gens de gauche dans ce parti pour en changer la direction, et ils seront dans la même position que le PS : un parti de droite à combattre.

                                                                      Mais pour le FdG les membres du PS qui s’opposent dans les faits à la politique du gouvernement seraient les bienvenus s’ils ne faisaient plus parti du PS de la même manière que le FdG, et en premier lieu le PCF devrait se débarrasser de ses membres qui dans les faits ne combattent pas la politique du gouvernement. Constituer le front le plus large possible est une chose, mais si c’est pour accueillir jusqu’à nos adversaire, c’est juste inutile.


                                                                    • AlainV AlainV 8 octobre 2013 15:04

                                                                      Fifi,
                                                                      Il y a DES communistes et DES écolos qui rejoignent le FdG. Parfois des sections entières.
                                                                      Le reste du PC qui veut s’allier au PS représente de moins en moins de monde. Le PC éclate, EELV éclate, le FdG s’en sort meurtri, mais grandi.
                                                                      Grandi, parce que les thèses de l’écosocialisme pourront s’afficher au grand jour, face à un reste de PC qui est resté productiviste et pro-nucléaire.


                                                                    • Scual 8 octobre 2013 17:07

                                                                      les productivistes et pro-nucléaires du PC sont franchement le cadet de nos problèmes si on les met en balance avec ceux prêt à s’allier à la droite tant qu’ils gardent une place... ces ceux-là le vrai gros problème. La question du productivisme en particulier est très loin d’être aussi simple qu’on peut le croire, le nucléaire aussi même si là en l’occurrence il est possible de couper la poire en deux.

                                                                      Par contre les lâches, traitres corrompus carriéristes et autres maillons faibles, ceux là on peut peut-être plus facilement débattre et négocier avec eux, mais si c’est pour qu’ils puissent s’accommoder aussi des idées les plus à droite, on a pas fini de se faire saboter de l’intérieur.


                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2013 21:11

                                                                      Scual,
                                                                      Quand je discute avec des gens du PCF, ils disent aussi qu’ils font à la base des listes sur un programme local qui défend les intérêts de la population... , va comprendre !


                                                                    • fcpgismo fcpgismo 8 octobre 2013 09:31

                                                                      Jean luc Mélenchon a tord sur la forme, et pourtant il a raison sur le fond ce gouvernement ce comporte sur les questions économique comme une droite complexée.


                                                                      • eric 8 octobre 2013 09:50

                                                                        Il faut lire dans le numéro 139 de la revue commentaire, l’analyse de Jaffre sur les présidentielles.
                                                                        Hollande a été élu a l’arraché par un électorat « abêtit par les médias publics ». C’est a dire a peu prêt tous, puisque la caractéristique de notre pays est que les médias sont a tous les niveau dépendant des financements et règlements étatique.
                                                                        Cela touche toute leur vie quotidienne. Ainsi, des journalistes généralement assez médiocres, et qui sur le plan universitaire, recrutent chez ceux qui ne sont pas parvenus aux formations les plus prestigieuses, sont payes a l’image de leur compétence, c’est a dire globalement mal. Ils ne survivent que grâce aux privilèges fiscaux. Non seulement les titres, mais leur personnel, ont un intérêt direct a favoriser les partis favorable a la hausse des prélèvements et a un couteux interventionnisme d’État.
                                                                        L’élection s’est jouée sur un rejet des aspects d’une personnalité, savamment mise en scène par les sus dit.
                                                                        Ce qui est le plus rigolo, c’est que dans le détail, non seulement Hollande suscitait moins d’adhésion que Sarko, jusque dans son propre camp, mais qu’une proportion non négligeable de son électorat pensait même que la situation serait pire avec lui....

                                                                        Il n’est pas anti démocratique de se faire élire en refusant tout débat politique et en se limitant pour l’essentiel a des attaques personnelles et a la pratique du mensonge.

                                                                        Les électeurs sont grands et responsable. les chiffres de Jaffré montre que pour nombre d’entre eux, ils ont vote en toute connaissance de cause : nullité de hollande, vacuité de son programme, espoir qu’il tiendrait sa vrai promesse, ne toucher a rien d’important concernant sa clientele.

                                                                        Or, cela n’était financièrement pas possible. Toutes les mesures prises par ce gouvernement sont exclusivement clientélistes, visant a épargner a ses clientèles, le partage des efforts de redressement. On est même dans la caricature. Hier, on a validé des trimestres de retraites pour les gosses de la classe moyenne socialisante étudiant en fac, pendant qu’on baisse celle des plus pauvres....

                                                                        Mais d’une part, il n ’y a vraiment pas assez de fric, et malgré les mesures antisociales ( on va limiter l’impact de la hausse de l’IR pour les deux déciles centraux de revenu, alors que les pauvres vont payer la TVA et la CSG), les franges de l’électorat PS decouvrent qu’elles aussi vont payer. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/absence-de-changement-les-116951
                                                                        C’était parfaitement prévisible.

                                                                        Le seul événement véritablement significatif a Brignolles comme dans toutes les récentes partielle, c’est que les gauches se rétractent sur leur sociologie. Les bénéficiaires nets de la dépense publique.

                                                                        Du reste on le voit bien. FdG PC, Ecolo, sont des partis de classe, c’est pour cela qu’ils sont si minoritaires. C’est pour cela qu’ils vendent leurs suffrage contre partage des prébendes en affichant des options en apparence radicalement hostiles a celles du pouvoir socialiste. Le PS lui parvenait a entrainer au delà de ses clients directs. C’est en cela qu’il était potentiellement un parti de ’gouvernement« . Ce sont les votant socialistes qui ne se déplacent plus au premier tour, plus que les extrémistes de gauche.

                                                                        La quadrature du cercle socialiste, c’est qu’il doit courir après l’électorat UMP (Vals), en faisant des économies de préférence sur le dos des eocolococo, et des pauvres ( qui ne votent pas) tout en maintenant le niveau de vie de son cœur de cible, sans que cela ne se voit trop.
                                                                        Tout en donnant des gages idéologiques sur sa gauche.

                                                                        L’enseignement de Brignolle, ce n’est pas la montée ou non du FN. Aux municipales et au niveau national, il aura de bonne surprises mais limitées par les problèmes d’implantation, d’alliance, etc...ce n’est pas la stabilité relative des extrêmes gauches qui restent marginales, divisées et réduite a une capacité de nuisance, c’est bien l’éclatement prévisible du PS. Il ne résistera pas a la course aux électeurs qui n’est pas compatible avec la fidélité des militants. Il va devoir choisir entre rester un parti national ou s’enkyster dans des catégories sociales comme de vulgaires extrêmes gauches....
                                                                        Or, il est dirigé par des gens qui on horreur du choix......et vont vouloir faire les deux en même temps, soutenir Vals sans dénoncer Dufflot pour faire court...L’absence de politique, electoralisante, n’est pas durablement tenable quand on est aux responsabilités
                                                                        Hollande atteint a la caricature du Mitterrandisme. Ce n’est plus le ni-ni, c’est le ni-ni-ni. Ni vals ni Dufflot, ni autre chose et bien au contraire..... En ce sens, c’est un Chirac avec les tripes en moins.

                                                                        Et l’UMP dans tous cela ? En période de crise des chefs, de crise financière etc... elle fait preuve au niveau de son électorat d’une fantastique solidité, qui, a toutes les partielles, se traduit par la victoire.
                                                                        L’unité a la base, malgré les postures des dirigeants, entre électeurs de droite tous conscients d’une ambition commune, limiter les appétits des prébendiers moralisateurs et remettre le pays sur les rails et l’état au service des citoyens fera le reste.
                                                                        Une UMP majoritaire avec une opposition Fn vigilante mais constructive.
                                                                        On va tous bientôt pouvoir se mettre au boulot.
                                                                        Les gauches réapparaitront dans 10 ans si entre temps elles mènent a bien leur fameuses »refondation" et redeviennent des partis politiques et plus des partis de classe...


                                                                        • Julien30 Julien30 8 octobre 2013 10:04

                                                                          Assez d’accord sur les analyses sur le PS mais vous semblez croire dans l’UMP tout comme dans le fait que ce parti soit de droite et donc fondamentalement distinct du PS, sur ces points, malheureusement, vous vous trompez.


                                                                        • eric 8 octobre 2013 11:00

                                                                          Être a droite, c’est a peu prêt exclusivement ne pas être a gauche. Joffrin vient encore d’en faire la preuve dans son éditorial du NO en affirmant en gros une continuité entre les monarchistes de 89, les Nationaux socialistes allemand, le front national et en filigrane, l’UMP....
                                                                          Être a droite, c’est aussi être républicain et adulte politiquement. C’est a dire être un jour sorti de l’école ou de son administration d’origine.http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/parite-ils-se-foutent-de-nous-116986 C’est a dire savoir que la politique, ce ne sont pas que des vases communiquant et des formalismes institutionnels, que les minorités ont des droits et qu’en démocratie, il n’y a pas d’intérêts égoïstes fondamentalement illégitimes mais des rapports de forces dialogues et négociations..

                                                                          Nous ne reformerons pas notre pays sans tenir compte des appétits égoïstes des gauches.

                                                                          Sarkozy, avec une victoire nette mais pas imposante, a fait a peut prêt ce qu’il pouvait réellement faire, en tentant d’y associer les publics de gauche, avec réalisme et doigte et esprit réellement démocratique. Il n’y a qu’a gauche, du fait du surmoi antidémocratique, et du formalisme bureaucratique, qu’on s’imagine qu’avec a peine 51% des suffrages, on peut réellement reformer une société en profondeur.

                                                                          Ainsi, pour rétablir une vraie égalité entre agents publics et autres français, il faudrait sans doute au moins une victoire a 60% et encore. Pour convaincre les prebendiers socialistes de sacrifier les jeunes dans la fonction publique, il a fallu leur accorder non seulement de ne pas toucher aux inutiles, mais de partager une partie des économies. A moins que cela, on les aurait sans doute eu tous dans la rue.
                                                                          L’expérience Mitterrand le confirme. A vouloir faire n’importe quoi tout de suite avec une petite minorité conjoncturelle, on s’expose au blocage du pays a courte echeance. C’est aussi ce qui est en train d’arriver a Hollande pourtant plus dissimule et pervers dans sa mise en œuvre des idéaux socialistes. Et cela peut marcher dans les deux sens.
                                                                          Et puis les profonds conservatismes réactionnaires de gauche sont aussi une part de l’équilibre de notre société. Tous les exemple historique montrent que quand la stabilité existentielle de cette classe dangereuse est mise en cause, même justement, cela les rends violents.
                                                                          C’est aussi une des raisons pour lesquelles je n’ai jamais vote FN ( mais je le ferai en cas de second tour avec un « plus sectaire ») je ne crois pas a l’idée d’un très grand coup de balai en profondeur, mais plutôt a des reformes progressives opiniâtres, tenaces minutieuses, progressives et chaque fois que possible negociees. Je crois aussi a la possibilité d’un grand effort pédagogique a l’endroit des gauches, qui pêchent souvent autant par ignorance que par seul égoïsme.

                                                                          Bref, je suis convaincu que les électeurs de gauche sont des français. C’est principalement en cela que je ne suis pas a gauche.....


                                                                        • Julien30 Julien30 8 octobre 2013 12:59

                                                                          Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’être de droite signifie être républicain, n’oublions qu’être de droite à l’origine c’est être royaliste. Certes le temps et les changements idéologiques ont dénaturé cet état de fait, transformant la droite en la défense des idées nationalistes, idées elles-mêmes à l’origine de gauche. Ne perdons pas de vue aussi que les républiques post-révolutionnaires dans lesquelles nous vivons aujourd’hui sont des créations de gauche. Si aujourd’hui être de droite c’est être nationaliste, alors l’UMP n’est pas de droite, ce parti ne propose pas la sortie de l’UE, l’arrêt de l’immigration, le retour au protectionnisme, l’inversion de la logique capitaliste, bref il est essentiellement de gauche. Il fait un peu d’opposition de façade au niveau sociétal sur le mariage gay par exemple, mais au final il laisse faire. Quand l’UMP reviendra au pouvoir vous verrez qu’il ne reviendra pas sur le mariage gay.

                                                                           

                                                                          « Bref, je suis convaincu que les électeurs de gauche sont des français. C’est principalement en cela que je ne suis pas a gauche..... »

                                                                           

                                                                          Je ne suis pas sûr de bien comprendre votre phrase, les électeurs de gauche pour l’essentiel n’aime pas la France et son histoire, à ce titre pour moi ils ne sont pas vraiment français (peut être avez-vous mal formulé et c’était ce que vous vouliez dire) puisque les idées de gauche sont par essence internationaliste et donc anti-nationale.


                                                                        • eric 8 octobre 2013 20:35

                                                                          Vous avez historiquement raison meme si l’histoire du veto marque plus une confiance en l’homme qui fait défaut aux gauches qu’un royalisme.
                                                                          Aujourd’hui, beaucoup de mes potes royalistes sont engages dans la vie républicaine. Mais il est vrai que l’on trouve souvent chez les électeurs de droite, le regret qu’il n’y ai pas quelque chose ou quelqu’un qui incarne la nation au delà des divisions partisanes.
                                                                          Maintenant, sur « l’internationalisme de gauche » je vais vous confier un secret.... C’est une posture. Il n’y a pas plus franchouillard qu’un militant de gauche. En général, il ne connait pas grand chose a l’étranger. ceci expliquant ses enthousiasmes successifs pour les pires délires ( Mao, Chavez, staline, etc...) Il ne connait pas grand chose non plus aux étrangers. Souvent fonctionnaire, il beneficie de la préférence nationale et n’a de contact avec les étrangers que comme usagers a sa merci.

                                                                          En ce qui concerne droite et Europe, je pense que vous vous trompez. C’est l’enkystement des socialismes dans notre appareil public qui est la source de nos difficultes plus que l’europe. La preuve, d’autres pays s’en sortent très bien tout en étant européens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès