• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’embrouille bavarde et convenue de Macron

L’embrouille bavarde et convenue de Macron

Jeudi, le président a livré son retour et ses annonces issus débat mis en place suite au mouvement des Gilets Jaunes. Plus de deux heures d’intervention pour un discours qui se voulait plus ouvert à l’égard des souffrances des Gilets Jaunes, mais qui, sur le fond des annonces, montrait un manque d’écoute assez stupéfiant et un recours aux vieilles pratiques de ses prédécesseurs.

 

Derrière les mots, le profond refus d’écouter
 
Bien sûr, Macron s’était préparé, et s’était probablement fixé l’objectif de combattre l’image d’un président des riches. Il en a donc fait beaucoup sur sa rencontre avec les Français, sa prise de conscience des difficultés des uns et des autres, et notamment des mères célibataires. Mais la ficelle était probablement un peu grosse : des personnes aussi différentes que Natacha Polony ou Catherine Nay sur Europe 1soulignent que cela montrait aussi que le président était profondément déconnecté. Au global, cette conférence de presse n’a pas suscité un grand enthousiasme, jusque dans les médias pourtant acquis, comme Europe 1, ou France Télévisions, revenu sur ses approximations
 
Beaucoup de raisons à cet échec, qui font de Macron l’héritier de Hollande et Sarkozy. D’abord, sur la forme, cette triangulation grossière et pas crédible. Parler de frontières quand on est le premier défenseur de leur absence, parler de la France après avoir dit qu’il n’y avait pas de culture française ou évoquer ce qui semble être une politique industrielle après avoir laissé faire le dépeçage de nos fleurons est profondément ridicule et rappelle Hollande qui se voulait l’ennemi de la finance tout en la courtisant à Londres ou Sarkozy et ses multiples contradictions. En outre, le président a refusé toutes les principales idées des Gilets Jaunes : le RIC, le retour de l’ISF, ou n’y a simplement pas répondu.
 
D’ailleurs, les mesures annoncées ne sont pas incroyables. Elles ont souvent un petit goût de synthèse hollandienne. Sur les institutions, Macron a replacé son vieux projet déjà annoncé d’instauration d’une dose de proportionnelle et de réduction du nombre d’élus, tout en refusant la reconnaissance du vote blanc ou l’instauration d’un RIC, proposant une réformette du RIP en compensation. Si la réindexation des retraites sur l’inflation est positive, après cinq années de stagnation et de perte de pouvoir d’achat, aggravé par la hausse de CSG, c’est juste un retour à la normal… La baisse de l’impôt sur le revenu est profondément hors sujet, et oublie les 50% de Français qui ne le paient pas.
 
Enfin, l’annonce sur la décentralisation sent le réchauffé et la création d’un conseil de défense écologique ressemble à un gadget tant le sujet nécessite des expertises pointues… La suppression annoncée de l’ENA était probablement destinée à faire « waouh », mais elle fait surtout démagogique. Enfin, les indications peu claires sur l’évolution du nombre de fonctionnaires donnent l’impression d’un « en même temps » irréalisable très « ancien monde ». Les nombreuses approximations ou contre-vérités, toujours dans le sens de l’histoire que Macron veut raconter, notamment sur le temps de travail des Français, achèvent de confirmer que le président n’a pas écouté et ne fait que de la communication.
 
 
Car finalement, ce n’était que cela : un immense exercice de communication totalement artificiel, dans le but d’assurer un score décent à sa liste pour les élections européennes, d’où les clins d’œil appuyés à l’électorat des Républicains, où il y a plus à aller chercher, sur l’immigration, la France, la baisse de l’impôt sur le revenu. Mais ce faisant, c’est un hors-sujet complet pour les Gilets Jaunes.

Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Columbo Chantecler 29 avril 10:08

    et aussi des gros clins d’œil aux électeurs du RN, non ? 


    • Arogavox 29 avril 11:47

      Décidément les mots : « démocratie », « communication » ... ne sont plus ce qu’ils étaient !

       Qui perd encore son temps à prêter l’oreille à un sourd ne lui permettra d’entendre mieux.


    • troletbuse troletbuse 29 avril 10:41

      https://www.youtube.com/watch?v=Re2kFTG97wc

      Question sur Benalla : Il refléchit sur ce qu’il va dire. Il se touche le pif (mensonges). Et tout ce qu’il dit est le contraire de ce qu’il a fait : Benalla n’a pas été protégé Bien sur et il l’est toujours


      • zygzornifle zygzornifle 29 avril 17:21

        @troletbuse

         le plus gros mensonge de son allocation ....


      • zygzornifle zygzornifle 29 avril 17:23

        @troletbuse

        Il se touche le pif


        il y aurait eut Benalla il se serait touché le paf ....


      • kirios 29 avril 18:13

        @troletbuse
        « Question sur Benalla ... »
        la France a un président de la République quui est une grosse merde !
        je le savais, mais cette intervention en est une preuve éclatante .


      • tiers_inclus tiers_inclus 29 avril 12:18

        Promu car sans état d’âme, il finira dans tous ses états, en manquant l’ homme d’état.


        • jymb 29 avril 13:19

          Pas un mot pour une sortie de l’autophobie rance, absurde, passéiste et pognoneuse qui a été pourtant un élément de base du mouvement des GJ 

          Certains n’ont pas tardé à en profiter...depuis ce matin les lyonnais en prennent plein la g... figure, avec une nouvelle obligation de lenteur imposée sans consultation des usagers. L’archi vieux monde en pire du pire. 


          • Eric F Eric F 29 avril 21:26

            @jymb
            Lyon a passé son périph à 70. Il n’a pas tenu compte de l’expérience de Rennes. Il y a quelques années, cette ville a expérimenté l’abaissement à 70 de son périph pendant un an, et au vu des résultats (autant voir davantage d’accidents, augmentation de la pollution urbaine parce que certains usagers préféraient traverser la ville que la contourner par le périph lent), a reconnu honnêtement que l’expérience était négative, et a repassé la limite à 90.
            Ce qui est bizarre, c’est que Collomb avait été réticent pour la réduction à 80.


          • zygzornifle zygzornifle 29 avril 17:20

            Après la poudre de perlinpinpin vous avez eut droit a la parole de perlinpinpin ....


            • goc goc 29 avril 19:28

              Ce que je trouve de plus délirant, de plus lâche, et donc de plus condamnable, c’est que ce type n’a été placé là que pour servir les riches et pour obéir à l’Europe de la finance, et donc il ne dispose d’aucune liberté budgétaire mais il veut nous faire croire qu’il va nous faire des cadeaux alors qu’il abaisse chaque jour un peu plus notre pouvoir d’achat (taxation sur les carburants, désindexation des retraites, flambée de l’immobilier, augmentation du racket bancaire (commissions, frais de découvert, etc). Les seuls cadeaux dont il s’attribue tel l’escroc qu’il est, ce sont les primes de 1000 euros, que l’État tente d’imposer au secteur privé, qui en lui coute rien, et qu’il n’a même pas l’envie de s’appliquer à lui-même (les fonctionnaires n’ont pas le droit à ce cadeau).

              Quand à la suppression des impôts locaux, c’est la mesure la plus destructrice dans les petites villes et en campagne, augmentant encore plus la désertification du la France profonde

              Bref il n’est là que pour nous entuber, en masquant la destruction systématique du pays, de son tissu industriel (aux seuls profits de la finance), du petit commerce et de l’artisanat par des saupoudrages de mesurettes, ou de promesses virtuelles aussi peu crédibles que l’humanisme d’un castaner


              • troletbuse troletbuse 29 avril 19:43

                Embrouille bavarde : tout à fait, ce n’est qu’un baveux


                • Le421 Le421 29 avril 20:25

                  c’est un hors-sujet complet pour les Gilets Jaunes.

                  Exactement.

                  Soit ce type est complètement con, ce que je ne croit absolument pas, soit il n’a rien à branler du peuple français... Pour lui, le pays France se résume à quelques milliers de personnes !!

                  Les autres ?

                  Peuvent crever ces cons !!


                  • Eric F Eric F 29 avril 22:06

                    @Le421
                    On peut noter quand même que ce qu’il a concédé ne concerne pas ces « quelques milliers de personnes » (les 1% les plus nantis), il cherche à récupérer d’autres catégories. Mais en fait ces quelques milliers de personnes sont concernées « en creux » par la non-remise en cause de la Flat Tax et de la suppression de l’ISF (l’évocation d’un audit sur ces mesures en fin d’année n’est qu’une clause dilatoire, on sait qu’ils trouveront moult effets bénéfiques pour l’économie, en plein boom comme chacun sait).


                  • Eric F Eric F 29 avril 21:59

                    Il y a quelques mesures ciblées positives, comme la réduction du nombre d’élèves en primaire, ou les « guichets » administratifs dans les cantons, mais pas de l’ampleur ni de la nature de ce qui était attendu. Sur certains points, on a droit à des « déclarations sans frais », comme sur la taxe carbone aux frontières, Sarko avait déjà fait l’annonce sans que rien n’ait été fait, puisque ça dépend de Bruxelles.

                    Et, à l’entendre, demain, on verra la sortie du tunnel ...qu’on nous annonçait déjà en 76 !

                    Le coup des retraites est salace, car selon le code de la sécurité sociale

                    elles doivent être réévaluées en fonction de l’inflation, et le « gel » pour 2020 n’est pas encore voté puisque le Conseil Constitutionnel a annulé la décision qui avait été prise un an à l’avance dans le budget 2019. Donc non seulement il annule en fanfare pour les petites retraites un gel non encore décidé, mais encore il annonce qu’il va prolonger le gel pour les autres retraites pendant encore un an, faut être gonflé pour présenter ça comme une avancée !

                    Pour les baisses d’impôts, c’est le flou, il semble d’après B le Maire que 15 millions de foyers sur les 16,3 imposables seront concernés, et que cela concerne les deux premières tranches, mais rien n’est officiel.

                    Il aurait en tout cas pu aller plus loin sur le RIC sans surcoût pour le budget, supprimer la TVA sur certains produits de première nécessité (en sanctionnant la non répercutions sur le prix de vente) pouvant être compensé par une taxe de luxe par exemple sur les gros SUV donc sans perte budgétaire, et à défaut de l’ISF abroger la « flat tax » sur les revenus financiers, ou en tout cas la plafonner (comme c’est le cas pour les autres niches fiscales, car clairement c’en est une). Car supposons que le taux à 45% sur la dernière tranche de revenus soit portée à 46% pour prétendument taxer les riches, eh bien les revenus financiers qui concernent surtout les 1% les plus riches ne seront pas impactés (les médecins et avocats seront taxés, pas les spéculateurs).


                    • goc goc 30 avril 05:59

                      @Eric F
                      bonjour Eric F

                      Il y a quelques mesures ciblées positives, comme la réduction du nombre d’élèves en primaire, ou les « guichets » administratifs dans les cantons

                      le coup des 24 élèves par classes c’est de l’électoralisme de bas étages, vu que le nombre de prof en réelle activité (non malade, ni en stage, ni en gréve) ne permet pas ce genre de mesure .
                      mais surtout le coup du guichet administratif, nous dans les campagnes, on connait bien surtout depuis que La Poste a fermé des guichets à tour de bras. Donc ça fera pareil, à savoir :
                      ouvert soit le matin, soit l’après-midi mais jamais les deux,
                      fermé le mercredi (la préposée a des enfants a charge)
                      fermé durant les congés scolaires et les samedis qui sont proches d’un pont !
                      Bref on se retrouve parfois, quand on travaille, a attendre 3 semaines pour retirer un paquet.


                    • Eric F Eric F 30 avril 10:08

                      @goc
                      En effet c’est positif à condition que ce soit mis en oeuvre efficacement.
                      Pour la réduction du nombre d’élèves, déjà il va y avoir un effet mécanique de la dénatalité de ces toute dernières années, mais cela nécessitera aussi de remettre sur le terrain des enseignants (il y a de la marge dans l’institution).
                      Concernant le guichet unique, c’est déjà pratiqué dans certaines communes (parfois même dans le cadre de la mairie), évidemment ça ne sera pas du 24/7 ni ne résoudra la totalité des problèmes, disons que c’est un « front office ». L’idée de regrouper des administrations et services jusqu’ici étanches les uns par rapport aux autres va dans le bons sens, il faut décloisonner et développer la polyvalence et la mobilité (changement de culture dans le public).


                    • Larry Bird Larry Bird 30 avril 00:17

                      En fait, Macron continue de se concentrer sur son propre électorat. Ce qui est surréaliste, c’est comme une éternelle campagne. Et alors que le président est sensé représenter et rassembler la France entière au delà même des clivages, lui, divise. Incompétence où record d’hypocrisie, l’inertie de la langue de bois, pour l’instant, tient.

                      Dans un monde normal, ce type vendrait des frigidaires chez Darty, mais non, grâce notamment à toute une frange de Baby Boomers complètement lobotomisés par la science de la com., qu’ils ont gobée toute leur vie sans se poser la moindre question, nous en sommes à souffrir un tel ridicule, et une telle abomination.

                      Toute une frange de la population est incapable de remettre en cause certains paradigmes sur certaines questions clés, et cela nous tient tous en otage. D’ailleurs le déni continue, quand bien même l’ubuesque et le dramatique ont déjà dépassés toute raison, et alors que notre pays, notre nation et notre peuple sont en train de crever la gueule ouverte, Monsieur Macron continue sa mortifère comédie. Ce n’est pas le « Suicide » Français, c’est « l’Homicide » Français, bon sang de bonsoir !


                      • Eric F Eric F 30 avril 10:16

                        @Larry Bird
                        « baby boomers lobotomisés par la science de la com. »
                        il ne semble pas que cela s’améliore au fil des générations, il suffit de voir les gens wrappées sur leurs portables, imprégnés de pub et infectés par les rumeurs des réseaux sociaux.


                      • Larry Bird Larry Bird 30 avril 13:41

                        @Eric F

                        "En retour, l’assiduité aux urnes des plus âgés a été remarquable. Pour les 65 ans et plus, le taux de participation s’établit à 83% le 23 avril, à 78% le 7 mai, et à 69% le 11 juin. Le vote intermittent des jeunes est une constante des cycles électoraux présidentielle-législatives, mais ce phénomène s’est encore aggravé cette année." (2017)


                        https://www.telos-eu.com/fr/politique-francaise-et-internationale/comment-les-baby-boomers-sont-devenus-les-piliers-.html


                      • Eric F Eric F 30 avril 18:35

                        @Larry Bird
                        Il est probable qu’il y a des différences générationnelles de perception de la politique, Les plus âgées ont connu une époque où le pouvoir politique avait davantage d’emprise (de Gaulle, Mitterrand ...) et considèrent que le vote peut influer le cours des choses. Il se peut que les plus jeunes soient davantage désabusés sur ce point.
                        Mais regardez les images de défilés de Gilets Jaunes, il y a souvent aussi une majorité de gens plutôt âgés.


                      • lloreen 30 avril 18:39

                        @Larry Bird
                        Vous avez entièrement raison mais deux univers parallèles par définition ne se croiseront jamais. Il est donc vain et inutile à la fois de persister à se tromper et à être indéfiniment trompés comme cela devrait pourtant être évident avec le recul...
                        Or, pendant que les uns succombent au jeu de dupe de l’élection...piège à ...les autres créent leur matrice sataniste avec la bénédiction béate de ceux qui n’y comprendront jamais rien, avançant, les yeux clos, désespérant de tomber à chaque fois à pieds joints dans le piège à force de suivre le chant des sirènes des compères s’entendant comme larrons en foire du haut de leur symbolisme de pacotille.

                        Il faut sortir de ce jeu de dupes au lieu d’y sauter à chaque fois pieds et poings liés...à attendre d’escrocs et de criminels un énième sauvetage qui est forcément toujours le leur(re).


                      • fabrice68 fabrice68 30 avril 08:18

                        Ne pas oublier surtout qu’il n’a pas voulu prendre en compte le vote blanc, mesure pourtant demandée par une très large majorité de contributeurs à son grand débat débile. Alors que CA NE COUTAIT RIEN ! Ce qui prouve, que l’abstention est favorisée par le pouvoir en place, par tous les pouvoirs en place, car elle les sert ! Avec la prise en compte du vote blanc, on aurait vu qu’en juin 2017, les députés LREM, avec 12% des suffrages (42% de 28%), et non 28, ont 308 sièges sur 577 !Alors le 26 mai, déplacez vous, et votez pour n’importe qui , le plus proche de vos idées, mais ne vous abstenez pas !


                        • Eric F Eric F 30 avril 10:18

                          @fabrice68
                          « déplacez vous, et votez pour n’importe qui , le plus proche de vos idées, mais ne vous abstenez pas »
                          Parfaitement d’accord !


                        • lloreen 30 avril 18:31

                          @Eric F
                          "votez pour n’importe qui

                          ".
                          On ne vote pas pour quelqu’un mais pour quelque chose en exprimant sa voix.
                          Elire c’est se tromper forcément et se départir de sa voix qui disparaît dans l’urne, ce qui résume tout...


                        • Eric F Eric F 30 avril 18:48

                          @lloreen
                          Dans la phrase de Fabrice que j’ai citée, il était bien spécifié « n’importe qui, le plus proche de vos idées » donc ce n’est pas en tant qu’individu (ou liste) mais comme courant de pensée. La voix (le vote) ne « disparait » pas dans l’urne, mais il contribue parmi l’ensemble des autres à établir le choix majoritaire. Le non-vote ne contribue à rien et n’est pas interprétable.


                        • Jason Jason 30 avril 11:45

                          Bonjour,

                          Je trouve ça très amusant. Les Gilets jaunes n’ayant pas de recul concernant l’économie, la finance et le commerce prédateurs, la réponse du bonhomme est toute trouvée et lui va très bien.

                          Il ne parle d’aucun des trois sujets ci-dessus. En disant qu’il n’est ni de droite ni de gauche, il reste l’énorme non-dit de l’économie, hors Etat. Ni l’un, ni l’autre, que reste-t-il sinon le capitalisme, l’horreur économique, l’écrasement des populations par le commerce, appelez ça comme vous voudrez.

                          je le répète, regardez ce dont il ne parle pas. Ce monsieur est un grand distributeur de hochets, et il adore ça. Aucun homme providentiel n’améliorera le sort des plus pauvres sans toucher aux volets économiques et donc à la consommation. Et le clystère des impôts réduits, ou autres mesures administratives ne guériront pas le patient.

                          • McGurk McGurk 30 avril 14:31

                            Tout ces projets sont quand même très inquiétants.

                            On nous parle de modernité via des « réformes » mais celles-ci vont accroître de manière significative le pouvoir des élites.

                            Comment peut-on parler de démocratie lorsqu’on réduit le nombre de représentants ? Distribuer le pouvoir n’est-il pas meilleur que de le concentrer encore plus entre quelques mains ? La classe politique ayant une vision très monarchique du pouvoir, il est aisé de savoir ce qu’elles en fera, quelle sera son attitude vis-à-vis des citoyens (sujets ?) ainsi que les conséquences sur le pays et sur nous-mêmes.

                            De même pour cette idée totalement idiote de « proportionnelle » qui donnerait encore plus de pouvoir à ce pseudo-parti qui ne se sent déjà plus pisser et croit nous représenter. Comment peut-on ignorer le passé (Weimar) ?

                            Quant à la suppression du nombre de fonctionnaires, on est tout de même pas assez idiots pour croire que ça améliorera la situation. Dégrader les services publics sous prétexte que « ça coûte cher » alors qu’on permet aux grands groupes de frauder « dans les règles », de payer deux fois moins d’impôts et qu’on leur fait même de beaux cadeaux fiscaux est d’une imbécilité crasse. Et surtout de penser que les sociétés privées seront à la fois meilleures et moins chères.

                            En fait, ce que je ne saisis pas, c’est que visiblement beaucoup de personnes attendaient vraiment quelque chose de ces « débats » au lieu de mettre directement fin à ce pouvoir sourd et idiot.


                            • Les procédures abusives de la justice sur instruction du pouvoir ....

                              https://www.facebook.com/henri.maler/videos/2612208222140230/

                              VOYOUS .....ESCROCS....



                              • Les pratiques nazis restent une référence pour tous les politiciens français ...Sarkozy,Hollande,Macron, Castaniette, Belle-loulou-B...etc...
                                Elles sont appliquées avec efficacité par l’état et ses fonctionnaires comme pendant l’occupation allemande .
                                ..
                                Pétain revient toucher tes droits d’auteur....


                              • bernard29 bernard29 1er mai 11:01

                                la bafouille verbeuse et banale de Laurent Herblay.


                                • Ecométa Ecométa 1er mai 14:21

                                  Macron n’est pas Président de la « Res-publica », de la « République » de la « chose publique » car il n’a de cesse que de la casser cette chose publique pour alimenter la chose privée : il est le président de la « Res-privat » !

                                  Ni de droite ni de gauche, ni républicain, ni démocrate... simple tenant du libéralisme économique et de son corollaire le capitalisme financier !


                                  • xiyih@bit-degree.com 1er mai 22:18

                                    il ne ment pas il est tres clair reduction des services publiques jusqu en 2022, en fait il faudrait reduire le nombre de fonctionnaires inutiles, augmentation du tps de travail, en ce qui concerne la journee et trimestres pour une retraite a taux deja tres reduit a plus de 50 ans impossible de trouver du boulot

                                    ds le secteur prive les lois travail ont été neutralisées

                                    les impots et taxes pris ds leur globalité ne font que augmenter

                                    la finance continue de gouverner, le parlement et conseil europeens ne servent qu a encaisser les dividendes du lobbying

                                    le gouvernement a pour objectif de brader la France, anéantir son peuple et probablement bruler ses symboles comme ND bon ma foi rien de nouveau sous un beau soleil de printemps


                                    • Taverne Taverne 2 mai 14:32

                                      D’ailleurs, les mesures annoncées ne sont pas incroyables. Déjà qu’elles sont peu crédibles, alors réclamer de « l’incroyable » me semble imprudent. smiley

                                      Moralité en forme de proverbe

                                      En avril, ne te découvre pas d’un fil,

                                      En mai, garde ton gilet

                                      ...jaune !


                                      • ETTORE ETTORE 5 mai 20:26

                                        Il est temps que les gens comprennent qu’il n’y auras plus de partage.

                                        Cet « état » ne fait que distribuer des coups de pieds au cul.

                                        Certains le méritent sûrement, mais généraliser cette thérapie....va conduire les Français les plus fragiles du postérieurs à devenirs de vrais résistants.

                                        Car, non seulement les actes abjects du gouvernement sont pitoyables, mais tout autour, nous voyons bien comment s’écroulent, tel un jeu de carte sapé à sa base, toutes les institutions sensés garantir ce qui est gravé au fronton de bien de

                                        « maisons » au centre des villes et villages.


                                        • ETTORE ETTORE 6 mai 11:11

                                          @teuf-teuf

                                          ...........

                                          Faut lever les yeux plus haut, bien plus haut !

                                          Car, comme vous le constatez vous même, le texte, original, à été remplacé par «  :Giletjaunité Foutagedegueulité Débilementalité »

                                          Mais le texte original, le SEUL vrai, frappé d’espoir, reste toujours « insuperposable » :

                                          LIBERTE EGALITE FRATERNITE .

                                          Même si il semble être fractionné par ceux qui le portent, et par ceux qui se l’accaparent, voulant faire entrer leur compréhension particulière dans la tête des gens à coups de matraque .

                                          3 MOTS d’unicité dont on s’ acharne à en faire une RELIGION de division.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès