• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’épée du chevalier Zemmour

L’épée du chevalier Zemmour

« La machine est rodée. Implacable. D’abord, on ne lui parle que de grands principes, d’universel, d’humanité : il n’y a plus d’hommes, il n’y a plus de femmes, rien que des êtres humains égaux, forcément égaux, mieux qu’égaux, identiques, indifférenciés, interchangeables. Le discours qui confond ses propres valeurs avec celles de l’humanité est celui de toutes les puissances dominantes, de l’Empire romain jusqu’à la grande nation, du bon temps des colonies jusqu’à l’american way of life. » (Éric Zemmour, 2006).

C’est une surprise et probablement que cela va créer une nouvelle polémique comme l’éditorialiste et journaliste politique en est coutumier depuis une quinzaine d’années, ou plus exactement, depuis son exposition médiatique tous les samedis soirs chez Laurent Ruquier, à la télévision, sur France 2, entre 2006 et 2011. Éric Zemmour vient en effet d’être élu membre de l’Académie française ce mercredi 31 mars 2021 dans l’après-midi, dès le second tour.

Alors que la vacance du fauteuil du philosophe Michel Serres, mort le 1er juin 2019, a été déclarée le 21 janvier 2021, la candidature d’Éric Zemmour était restée confidentielle par la volonté des Immortels eux-mêmes. Bien entendu, cette candidature était possible (il faut juste avoir moins de 75 ans), mais les académiciens ne voulaient pas se prêter à une polémique avant le jour de l’élection, pour éviter les pressions et les tensions.

Âgé de 62 ans, Éric Zemmour ne voulait pas postuler à l’Académie. Du moins dès maintenant. Certes, il convoitait un siège depuis longtemps, une reconnaissance dont il croit avoir besoin pour s’imposer dans le débat intellectuel et ne pas y rester à la marge, comme une sorte d’agent d’une extrême droite à laquelle il n’a jamais appartenu. Mais à la mort de l’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing, le 2 décembre 2020, il s’était donné comme défi d’être candidat à sa succession. Étant donné les délais relativement longs, par décence et par hommage, il ne fallait pas compter sur cette élection avant l’année 2022 voire 2023.

C’est l’académicien (élu le 18 décembre 1997 au fauteuil de Georges Duby) Jean-Marie Rouart qui a convaincu l’éditorialiste de se présenter dès maintenant. Il lui avait fourni un certain nombre d’arguments. D’une part, il n’aurait aucune chance de succéder à VGE, fauteuil également de Léopold Sédar Senghor, Alexandre Ribot (un chef du gouvernement sous la Troisième République), Mgr Félix Dupanloup (évêque d’Orléans pendant près de trente ans), mais aussi celui du sulfureux Charles Maurras. D’autre part, l’Académie ne serait intéressante, pour lui, qu’avant la campagne présidentielle de 2022 et son honorabilité pourrait conforter son champ des possibles.

Éric Zemmour a donc accepté de se replier sur le fauteuil de Michel Serres, le plus rapide à pourvoir, fauteuil cependant très prestigieux aussi puisqu’il fut celui de Tocqueville, Lacordaire, Albert de Broglie, Foch, Pétain, André François-Poncet et aussi Edgar Faure.

C’est donc Jean-Marie Rouart qui a présenté la candidature d’Éric Zemmour. Ce dernier a adressé une notification solennelle à Hélène Carrère d’Encausse, la Secrétaire perpétuelle (en principe, cette fonction ne se féminise pas, mais je le fais quand même), comme selon les usages, mais il a refusé d’offrir de rendre visite à chacun des académiciens. Il préférait éviter d’essuyer quelques refus de la part de certains de ses éventuels futurs compagnons. Toutefois, Jean-Marie Rouart semble avoir fait un grand travail de persuasion auprès d’eux.

L’élection s’est déroulée de manière très neutre et courtoise, sans polémique, et Éric Zemmour a été élu au bout du second tour (on peut voir le détail du vote sur le PV qu’on peut télécharger ici).

L’élection d’Éric Zemmour parmi les Immortels ne manquera donc pas de provoquer des réactions plus ou moins passionnelles de la part de ses contemporains. Il restera cependant une dernière étape avant d’être solennellement reçu sous la Coupole, qui peut être un obstacle pour Éric Zemmour : l’accord du Président de la République, en l’occurrence Emmanuel Macron, qui est également le protecteur de l’Académie française.

La position d’Emmanuel Macron, à quelques mois de l’élection présidentielle, pourrait dépendre de sa stratégie soit de reconquérir ses électeurs de gauche, soit au contraire, de consolider son électorat de droite. Sur le plan personnel, le Président lui avait fait part de son soutien lorsqu’il avait été menacé. Dans le cas positif (réception à l’Élysée qui vaut approbation présidentielle), Éric Zemmour prononcera un discours de remerciement et d’éloges à Michel Serres.

_yartiZemmourEric02

À l’issue du vote, plusieurs académiciens ont commenté cette élection surprise. Jean-Marie Rouart, le principal protagoniste de ce vote, a expliqué qu’il avait joué le Jean d’Ormesson qui manquait tant à l’Académie alors qu’il savait convaincre les grands talents de postuler. Il a expliqué son choix de le soutenir : « Je n’ai pas les idées d’Éric Zemmour, mais je lui reconnais beaucoup de talent, une grande culture, une connaissance historique sur le tas, comme l’avait Alain Decaux, et ses essais souvent décapent. On a besoin de cet esprit d’insolence et de polémique, les académiciens ne doivent pas se satisfaire d’un ronron de vieillards sans aspérité, il faut revivifier notre assemblée, refaire naître le débat des idées. ».

Autre académicien dont l’élection avait fait grand bruit, le 10 avril 2014, le philosophe Alain Finkielkraut s’est réjoui de l’arrivée de cet essayiste qui n’a pas besoin de l’Académie pour vendre ses livres : « Le coopter était nécessaire. L’Académie se devait de refléter l’air du temps et on ne peut pas mettre à l’écart ces centaines de milliers de lecteurs qui sont également des électeurs. Les institutions sont à tous, y compris ceux qui ne sont pas dans la pensée commune. Les thèmes de la souveraineté et de l’identité sont essentiels dans une société en perte de repères. Ils devaient faire place dans une assemblée qui prétend conserver la France en tant que culture et que langue. ».

En revanche, l’historien Pierre Nora, élu à l’Académie le 7 juin 2001, s’est déclaré scandalisé par cette élection : « C’est la victoire de l’insignifiance et de la duperie historiques. Mes collègues ne s’enorgueillissent pas de l’avoir choisi parmi les nôtres et j’espère que le Président de la République saura prendre la mesure courageuse qui s’impose pour maintenir l’Académie à un niveau minimal d’honnêteté intellectuelle. ».

Quant à l’heureux élu, Éric Zemmour s’est bien gardé de commenter sa propre élection. Il a envoyé un message de remerciement à chacun de trente-cinq autres académiciens, leur présentant déjà le fil de son discours de réception (il insistera sur sa propre identité). Le triomphe modeste, il doit maintenant surtout travailler ce discours qui est loin d’être facile à rédiger. Il compte le lire avant le début de la campagne de 2022 (généralement, cela prend plus d’un an).

Mais son absence auprès des journalistes n’était pas non plus sans arrière-pensées. C’était aussi pour ne pas répondre à certaines questions. On évoque en effet depuis plusieurs mois son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2022. Généralement, on va à l’Académie lorsqu’on a fini sa carrière politique, ce fut le cas pour de nombreux grands responsables politiques, au-delà de VGE, Pierre Messmer, Jean-François Deniau, Jacques Soustelle, Simone Veil, Maurice Schumann, Edgar Faure, Alain Peyrefitte, Michel Debré, Édouard Herriot, Xavier Darcos, etc.

Éric Zemmour pourrait, lui, se servir de l’Académie comme d’un tremplin politique. C'est ce qui avait fait hésiter quelques académiciens à voter pour lui. Sa détestation de Marine Le Pen pourrait le convaincre de s’engager en 2022. Il ne reste pas beaucoup de temps avant l’élection, il n’a pas de parti mais il sent qu’il est capable de fédérer toute une mouvance qu’il appellerait populaire, celle qui voudrait revenir à la France de De Gaulle, celle qui était respectée dans le monde et aussi respectée en son sein, ses lois appliquées, son ordre assuré. Pour l’instant, il n’a pas pris de décision, sans doute attend-il des sondages une première idée de l’impact de son éventuelle candidature, mais il a déjà confié à certains proches que le financement de sa future campagne ne devrait pas lui poser beaucoup de problèmes…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (01er avril 2021)
http://www.rakotoarison.eu



Pour aller plus loin :
Procès verbal de la séance de l’Académie française du 31 mars 2021 (à télécharger).
Éric Zemmour.
Dominique Jamet.
Olivier Duhamel.
Patrice Duhamel.
André Bercoff.
Jean-Louis Servan-Schreiber.
Alfred Sauvy.
Claude Weill.
Irina Slavina.
Anna Politkovskaïa.
Le Siècle de Jean Daniel selon Desproges, BHL, Raffy, Védrine et Macron.
Claire Bretécher.
Laurent Joffrin.
Pessimiste émerveillé.
Michel Droit.
Olivier Mazerolle.
Alain Duhamel.

_yartiZemmourEric03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    



    • Bendidon Bendidon 1er avril 09:32

      POISSON D’AVRIL béééééééééééééééééééééééééééééé


      • Laconique Laconique 1er avril 10:31

        One day maybe.


        • cevennevive cevennevive 1er avril 11:24

          Bonjour Sylvain,

          C’est certainement un poisson d’avril.

          Car, comment voulez-vous qu’un personnage aussi « sulfureux » puisse trouver sa place au milieu de « vieillards sans aspérité » ?

          Il y a de nombreuses années, Henry de Monfreid avait été refusé plusieurs fois. Motif, c’était un « aventurier » qui, de surcroît, avait côtoyé Mussolini. Il a pourtant écrit bien des ouvrages passionnants.

          Combien de ces « aventuriers » ont été élus à l’Académie Française sans que nous sachions de quelle nature étaient leurs « aventures » ?

          Vous avez raison Sylvain, cela équilibrerait un peu les plateaux de la balance...


          • phan 1er avril 11:53
            Rakoto avec ses articles suce-boules, dévoile ses désirs de rentrer dans l’Académie des « Ce pays mérite notre haine ».

            • Parrhesia Parrhesia 1er avril 12:36

              Sur le plan de la culture et de la puissance d’analyse, nous en avons vu de pires qu’Éric Zemmour ...

              En tout cas, nous lui devons, ainsi qu’à Christine Kelly et à son équipe, l’une des très rares , sinon la seule émission de télévision actuelle à la fois intelligente, intéressante et bien conduite par une journaliste qui ne se comporte pas comme une harpie et qui laisse ses intervenants répondre lorsque qu’elle leur à exposé le sujet ...

              Pour le reste il n’y a qu’à remonter à l’origine des démolisseurs de l’émission et considérer la consistance de leurs sarcasmes pour juger de l’intérêt réel de leur agressivité !!!

              Dont acte !!!


              • devphil30 devphil30 1er avril 16:10

                @Parrhesia

                Cnews reste la seule chaine acceptable en terme de neutralité.


              • Parrhesia Parrhesia 1er avril 20:31

                @devphil30
                Entièrement d’accord avec vous. A tel point que nous pouvons nous demander pourquoi cette anomalie.
                Bonne soirée.


              • Copain 1er avril 14:50

                 Selon la légende, la ligne sacrée représente le coup d’épée que l’archange asséna au diable pour le renvoyer en enfer.
                Une mystérieuse ligne imaginaire unit entre eux sept monastères, de l’Irlande jusqu’en Israël. Simple coïncidence ? Ces sanctuaires sont très éloignés les uns des autres, mais parfaitement alignés. La ligne sacrée de saint Michel archange serait, selon la légende, le coup d’épée que le saint asséna sur le diable pour le renvoyer en enfer.

                Quoi qu’il en soit, le parfait alignement de ces sanctuaires est surprenant : les trois sites les plus importants – le Mont-Saint-Michel en France, l’abbaye Saint-Michel–de-la-Cluse et le sanctuaire du Mont-Gargan en Italie – sont équidistants. Un avertissement du saint afin que les lois de Dieu soient toujours respectées et que les fidèles restent sur le droit chemin. Par ailleurs, cette ligne sacrée s’aligne parfaitement avec le soleil levant du solstice d’été.

                La ligne commence en Irlande, sur une île déserte, là où l’archange Michel serait apparu à saint Patrice pour l’aider à délivrer son pays du démon. C’est ici que se trouve le premier monastère, celui de Skelling Michael (« Le Rocher de l’archange Michel »).
                La ligne se dirige ensuite vers le Sud et s’arrête en Angleterre, au St. Michael’s Mount (« Mont Saint-Michel »), une petite île dans les Cornouailles, accessible à marée basse. À cet endroit-même saint Michel aurait parlé à un groupe de pécheurs.
                Puis la ligne sacrée se poursuit en France, sur une autre île célèbre, le Mont-Saint-Michel, où l’archange Michel serait également apparu. La beauté de son sanctuaire et de l’immense baie qui l’entoure sur la côte normande, en fait l’un des sites touristiques les plus visités de toute la France. Il est inscrit au patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis 1979. Déjà au temps des Gaules, ce lieu était imprégné d’un fort mysticisme, puis en 709 l’archange apparut à l’évêque d’Avranches, saint Aubert, à qui il demanda de construire une église dans le rocher. Les travaux commencèrent mais ce n’est qu’en 900, avec les moines bénédictins, que l’abbaye fut construite.
                À 1.000 kilomètres de distance, à l’entrée du Val de Suze, dans le Piémont (Italie), se dresse le quatrième sanctuaire : l’abbaye Saint-Michel-de-la-Cluse (en italien Sacra di San Michele). La ligne droite unit ce lieu sacré au reste des monastères dédiés à saint Michel. La construction de l’abbaye commence vers l’an 1000, mais lui seront ajoutées de nouvelles structures au fil des siècles. Les moines bénédictins l’ont développée en lui ajoutant aussi une dépendance pour loger les pèlerins parcourant la voie Francigena, réseau de routes et chemins empruntés par les pèlerins venant de France.
                Mille kilomètres plus loin, la ligne franchit les Pouilles et l’on tombe sur le Gargan, où une caverne inaccessible est devenue un lieu sacré : le Sanctuaire de Saint-Michel-Archange. La construction du site remonte à l’an 490, année de la première apparition de saint Michel à saint Laurent Maiorano, l’évêque local.
                Puis de l’Italie, la ligne sacrée de saint Michel arrive au sixième sanctuaire, en Grèce, sur l’île de Symi : le monastère orthodoxe de l’archange Michel « Mixalis »Panormitis abrite une effigie du saint de 3 mètres de haut, une des plus grandes au monde.
                La ligne sacrée se termine en Israël, au Monastère du Mont-Carmel à Haïfa. Ce lieu est vénéré depuis l’Antiquité et sa construction, comme sanctuaire chrétien et catholique, remonte au XIIe siècle.
                (copier coller de site Aleteia point org)



                • Copain 1er avril 14:57

                  @Copain
                  L’épée de l’Archange Qui est comme Dieu ? 


                • @Copain Très intéressant. Bruxelles est sous la garde de Saint Michel..... Mais le lien avec Zemmour m’échappe....Michel est d’origine hébraïque (מיכאל, Michael) qui signifie « Qui est comme Dieu ? » dans une forme interrogative : MI (qui) + KA (comme le) + EL (Dieu). L’archange Michel, le plus éminent des anges dans la tradition chrétienne, explique la popularité du nom.


                • Djam Djam 1er avril 15:33

                  Zemmour à l’Académie française !???? J’ai d’abord cru à un poisson d’avril et puis finalement, le petit monsieur y a bien été « élu »... on ne jouera pas sur le terme mais c’est tentant...

                  Comme Zemmour n’a strictement aucun style en écriture, qu’il n’a jamais pondu d’œuvres universelles susceptibles de durer dans l’Histoire, qu’il a passé son temps à jouer les défenseurs d’une France selon son évangile, on comprend que son élection sert essentiellement à l’agrémenter d’une image encore plus « française » pour que le moment venu les droitards cocus depuis 68 et plus encore depuis la mitterrandie, soient tentés de soutenir sinon sa candidature du moins le candidat(e) que le Système aura préalablement et discrètement coopté.

                  Comme ils le font depuis plusieurs gouvernements, la fine équipe de l’état profond a besoin d’un Zemmour pour faire croire aux nombreux cocus et autres paumés de la démocratie d’opérette que les orientations zemourriennes « seraient » bonnes pour le pays.

                  Le livre de Youssef Hindi (L’Autre Zemmour) est une enquête passionnante, totalement sourcée, comme l’on dit aujourd’hui pour calmer les zététitiens lourdingues, et qui permet de mieux comprendre pourquoi ce petit journaliste d’origine berbère cultive une haine anti musulman inextinguible. Ahhhh la haine quand elle te tient elle ne te lâche plus !!!!

                  Et les plus attentifs auront parfaitement constaté que Zemmour peut s’en prendre violemment à tout musulman, à la racaille beur et black, aux néo féministes (particulièrement connes il faut le reconnaître) sans que cela ne le conduise à la 17ème chambre... en revanche, il ne cache pas du tout son goût pour les méthodes « nétanyahouesques » que la France, d’après lui, devraient imiter.

                  Bibi harcèle, tue, menace, torture, emprisonne, dévaste les palestiniens depuis plus de 50 ans et Zemmour trouve que c’est la bonne méthode. Et comme pour Zemmour « tout musulman est un djihadiste en herbe » (sic)...

                  Qu’il y ait autant de gogos pour admirer Zemmour sans comprendre à quoi il sert laisse pantois... mais quoi... les français sont ainsi, râleurs, bas du front, donneurs de leçons, arrogants, mauvais perdants et toujours prompts à suivre le premier mauvais acteur qu’on lui met sous le pif...


                  • Fanny 4 avril 14:20

                    @Djam

                    « Qu’il y ait autant de gogos pour admirer Zemmour sans comprendre à quoi il sert »

                     

                    J’ai l’honneur de faire partie de ces « gogos ».

                    A quoi « il sert » ? A éclairer le monde, le jeu des forces idéologiques et autres qui gouvernent la planète. A être le meilleur journaliste de France face à une armée de collègues tétanisés par la peur des « 9 milliardaires » (+ l’Etat qui subventionne) qui orchestrent leur profession et composent la musique (formatent le discours).

                    Qu’il soit moins persécuté que d’autres par la 17ème chambre correctionnelle, qu’il dispose encore d’un fauteuil au Figaro et chez Bolloré, ce n’est pas sa faute, il n’y est pour rien sauf son talent. Lui reprocher est absurde. C’est le résultat du jeu des forces politiques, idéologiques et religieuses du moment en France.

                    Pas de double agenda chez Zemmour, que d’autres cherchent à instrumentaliser, à s’accapare vu son immense talent d’analyste et de journaliste. J’en ai l’intime certitude, étant un Français de branche comme lui et comprenant ses ressorts profonds et son authenticité.


                  • Djam Djam 4 avril 23:29

                    @Fanny

                    C’est votre droit le plus évident que d’aimer ce monsieur...
                    Quand je l’imagine en costard d’académicien, déjà je me marre, mais quand je l’imagine ensuite hypothétiquement candidat président alors là j’ai le fou rire smiley

                    En revanche, la France, elle, elle ne va pas rigoler avec un va-t-en-guerre comme ce faux ami...


                  • Fanny 5 avril 00:23

                    @Djam
                    Deuxième erreur concernant ce journaliste/essayiste : il n’a pas le profil d’un dirigeant politique. Quant à l’Académie, je crois que les vieux croutons n’en voudraient pas. Le principe de précaution généralisé à la mode d’aujourd’hui (pas de risque, pas de vague, tous aux abris) s’y oppose. Maurras leur a servi de leçon. 


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 1er avril 15:37

                    Quand Rakotoarison fait dire à Pierre Nora “j’espère que le Président de la République saura prendre la mesure courageuse qui s’impose pour maintenir l’Académie à un niveau minimal d’honnêteté intellectuelle“, c’est involontairement qu’il sort de son poisson d’avril.

                    Car il croit réellement courageux le Président de la République, et l’Académie française toujours honnête.

                    Or il faut rappeler, sans plaisanter, que cette académie n’a toujours pas explicitement rejeté la monstrueuse tricherie langagière qui fait de l’islamophobie la haine des musulmans.

                    Et que le Président de la République s’appuie sur cette tricherie pour continuer l’islamisation de la France.


                    • OMAR 1er avril 19:08

                      Omar9
                      .
                      @Pierre Rénier :" la monstrueuse tricherie langagière qui fait de l’islamophobie la haine des musulmans.« .
                      .
                      Le déni du racisme dans toute sa laideur !!!
                      .
                      Par contre, quand ce même Président de la République déclare que : » l’antisionisme était une forme d’antisémitisme", c’est-à-dire confondre fourbement une une lutte contre un mouvement national totalement raciste avec un racisme anti-juif, ce n’est ni un abject mensonge et une immense et ignoble tricherie !!!
                      .
                      Ah votre haine de l’Islam et des musulmans !!!


                    • CYRUS CYRUS 1er avril 19:18

                      @OMAR

                      Ah votre haine de l’Islam et des musulmans !!!

                      >c’ est tellement evident , si on avait pas exercer notre droit a la libre expression en caricaturant le prophete . vous n’ auriez pas eu besoin de massacrer autant de civils ...

                      c’ est tellement evident smiley on devrais certainement faire repentance et se convertir a la religion la plus pacifique du monde smiley


                    • Aimable 2 avril 13:40

                      @OMAR
                      Je crois que la « haine » vient de la soumission des individus a leur religion si pacifique .


                    • popov 2 avril 13:53

                      @OMAR

                      Le déni du racisme dans toute sa laideur 

                      Tactique bien connue des blaireaux du CCIF : faire passer la critique d’une idéologie totalitaire pour du racisme.

                      C’est tellement gros !

                      C’est comme si on accusait de racisme anti-allemand ceux qui condamnent le nazisme.


                    • charlyposte charlyposte 1er avril 17:30

                      Z’emmour président...Z’emmour président !


                      • OMAR 1er avril 19:12

                        Omar9

                        .

                        Gargamel, président... Gargamel président !!!.

                        https://www.pinterest.com/pin/343047696599836702/


                      • charlyposte charlyposte 1er avril 19:45

                        @OMAR
                        Il y aura bien un poste pour OMAR... en cuisine : hum.


                      • OMAR 2 avril 13:04

                        Omar9
                        .
                        @charlyposte :"Il y aura bien un poste pour OMAR... en cuisine : hum.

                        .
                        C’est sympa, la cuisine, et c’est très très utile.
                        .
                        Pour votre dorable attention, je militerai pour que vous soyez notre madame-pipi dans notre resto...


                      • charlyposte charlyposte 2 avril 13:58

                        @OMAR
                        Après le omar en sauce... pas de souci cher OMAR


                      • dixit dixit 1er avril 18:18

                        2021 et le poisson d’avril est toujours président !


                        • charlyposte charlyposte 1er avril 18:22

                          @dixit
                          A mon avis macron n’est autre qu’un hologramme issu d’un programme numérique foireux...


                        • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 23:25

                          Zemmour ; un gros poisson pour la Coupole 


                          • Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances.Je ne m’attife pas ainsi qu’un freluquet,Mais je suis plus soigné si je suis moins coquet ;Je ne sortirais pas avec, par négligence,Un affront pas très bien lavé, la conscience Jaune encore de sommeil dans le coin de son œil,Un honneur chiffonné, des scrupules en deuil.Mais je marche sans rien sur moi qui ne reluise,Empanaché d’indépendance et de franchise ;Ce n’est pas une taille avantageuse, c’est Mon âme que je cambre ainsi qu’en un corset,Et tout couvert d’exploits qu’en rubans je m’attache,Retroussant mon esprit ainsi qu’une moustache,Je fais, en traversant les groupes et les ronds,Sonner les vérités comme des éperons.........

                            Cire à NO  !

                            Les youy-you ne sont pas des chevaliers mais des tribus nomades, voleuses de territoires ,,,




                            • zygzornifle zygzornifle 2 avril 07:39

                              mais les académiciens ne voulaient pas se prêter à une polémique avant le jour de l’élection, pour éviter les pressions et les tensions.

                              Tension artérielle et pression de la prostate sur la vessie ....


                              • Les racines de l’Europe sont surtout catholiques et grecques, nettement moins juives.


                                • Parrhesia Parrhesia 2 avril 09:32

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  >>> Les racines de l’Europe sont surtout catholiques et grecques,<<<

                                  Il serait quand-même un peu hasardeux de rayer d’un trait de plume

                                  les Celtes et leurs Druides de la liste de nos grands-pères européens, (Cf. entre autres - : La Guerre des Gaules telle que rapportée par César... )
                                  A moins d’avoir rejoint cette frange de forcenés qui ne veulent absolument pas que les Français d’ancienne origine (car, si peu que ce soit, il en reste !) descendent aussi des Gaulois !!!


                                • @Parrhesia Je viens de lire un livre sur les Mérovingiens qui seraient originaires de la TRIBU DE DAN,.....juive. Vous connaissez la suite...Ecrasée par le catholicisme. LES CAPET.....


                                • charlyposte charlyposte 2 avril 14:00

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Et donc... via le sous entendu !!!


                                • charlyposte charlyposte 2 avril 14:09

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Sacré Charlemagne !!!


                                • L'apostilleur L’apostilleur 2 avril 18:42

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Vous allez fâcher Walls, BHL... avec cette affirmation, « .. racines...nettement moins juives... » 

                                  L’adverbe « Nettement » laisse néanmoins entendre qu’il y aurait des traces dans les racines. Il faut creuser profond.

                                  https://admin.over-blog.com/2064230/write/128820964


                                • bertin 2 avril 09:42

                                  Zemmour : c’est juste un chien de garde de Dassault, un petit harceleur de la répression secrète.

                                  https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2020/12/19/repression-secrete-satellitaire-la-base-du-retour-du-fascisme/


                                  • J’ai une certitude profonde. Si le mariage homosexuel ; l’homoparentalité le déni de la différence sexuelle n’étaient pas passés. NOUS N’EN SERIONS PAS LA.......Janine Chasseguet-Smirgel psychanalyste était TRES CLAIRE dans son livre.. OEDIPE ET PSYCHANALYSE D’AUJOURD’HUI. PAGE : 13. Il est évident que pris individuellement, travestis, transsexuels ou pédophiles sont aus prises avec des problèmes souvent douloureusement voire tragiquement. Ce qui est inquiétant c’est le « symptôme » d’un intense malaise dans la civilisation que leur présence, répandue complaisamment, exhibée et FASCINANTE", manifeste. Car tuer Oedipe, tuer la réalité (différence des sexes), c’est aussi tenter de tuer le sur-moi, héritier d’OEDIPE. Et les cinéastes qui, de façon répétée, montrent les prodromes du nazisme s’inscrivant dans le succès remporté en Allemagne par les cabarets de travestis, ne s’y sont pas trompés : LA MORT DE l’OEDIPE ouvre les portes de la nuit..........L’inconscient ne pouvant intégrer le rejet de la différence, il trouve alors une autre voie pour exprimer cette DIFF2RENCE : LE RACISME. Hélas, qui trouvent-on à l’origine du mariage homosexuel : de nombreux juifs, Le premier : Guy Hocquenghem, puis Butler, Roudinesco, la bande à Libé,....Ne l’étaient pas : Guatarri, Deleuze, Michel Foucault (sur l’origine de sa déviance pédophilie : Il abandonne plus tard le « Paul » de son prénom. Didier Eribon, dans sa biographie, avance deux hypothèses : celle que Foucault destinait à sa mère (ses initiales, PMF, étaient celles de Pierre Mendès France) et celle qu’il avait donnée à ses amis, à savoir qu’« il ne voulait plus porter le prénom de son père, qu’adolescent il haïssait »1. ANT-OEDIPE ou haine du père...


                                    • Zemmour oublie un peu vite que les Musulmans sont opposés au mariage homosexuel. Obama, n’ayant pas connu son père, comme Taubira devaient avoir quelques comptes à régler....Trahissant leurs propres origines...


                                      • La gauche a voulu le beurre et l’argent du beurre et le sourire... (sans jeu de mot), s’est prise les pieds dans le tapis.  Presqu’aucun article sur Michel Foucault et la Tunisie...Simple synchronicité : Macron est né la veille du jour ou sortait le FILM : CABARET EN BELGIQUE....


                                        • charlyposte charlyposte 2 avril 14:02

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          Encore un truc contre les libertés... dommage.


                                        • @charlyposte La liberté c’est dans la tête...


                                        • Le nazisme n’est qu’une esthétique de LA MORT.....https://www.youtube.com/watch?v=hBlB8RAJEEc


                                          • Incroyable, mais vrai, le ministère de la Santé avoue que le vaccin ne sert à rien. Un retraité de 83 ans, vacciné contre le Covid, a saisi le Conseil d’Etat au motif de vouloir désormais aller partout librement, puisque vacciné. Sa requête a déclenché le mémoire ad hoc en défense du ministère de la Santé. Et là, surprise, Olivier Véran avoue l’inefficacité de la vaccination. Du lourd et même du très lourd qui a déclenché la colère du fondateur de Réaction 19 : « mais alors, pauvre ministre, tu es en train de faire la danse des sept voiles pour que les gens s’empoisonnent, alors que toi même tu expliques que tout ceci ne sert à rien ! » 

                                            https://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/22784


                                            • Aldo13 Aldo13 6 avril 09:55

                                              Ce personnage me fascine, il est imprenabe en débat. Impressionnant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité