• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’hystérie mémorielle

L’hystérie mémorielle

Macron a fait une déclaration honorant objectivement la mémoire de Pétain pour la Première Guerre ce qui a déclenché une hystérie généralisée. Il l'a fait sans doute par calcul, pour complaire à la droite de la droite. Mais dans le fond de l'affaire il faut bien admettre qu'il n'a pas entièrement tort...

 

Depuis 1945 la France est semble-t-il dans une boucle temporelle, elle vit dans un présent politique continuel devenant très pénible qu'on l'évoque à gauche mais aussi à droite. On ne sort pas de la mythologie du pays entièrement résistant en fait mais en secret, ou de la version doloriste du "tous les français coupables" de la collaboration et du "Vel d'Hiv". Entre les deux, rien. Il me semble pourtant que l'on célèbre encore la "Fête des mères" instituée par Vichy et que d'autres de ses lois et intentions sont toujours suivies. C'est Vichy qui lança cette idée de grande école de hauts fonctionnaires par exemple.

 

Rappelons qu'à Vichy on trouvait surtout de ce genre de personnages surtout soucieux de leur carrière avant tout, dont Bousquet, Papon et un certain président de la République de gauche élu le 10 mai 1981.

 

A propos de tel ou tel homme politique, on n'en finit pas d'évoquer les figures tutélaires de De Gaulle, Pétain, Laval, Darlan et d'autres personnages perçus à chaque fois de manière très caricaturale. Pétain par exemple est toujours désigné comme le parangon du dirigeant d'extrême-droite, De Gaulle comme le résistant ultime. En 2018 Tout le monde d'ailleurs se revendique du gaullisme. Darlan et Laval sont des seconds rôles mais archétypes eux aussi du totalitarisme. A droite de la droite, Laval qui en a le physique il est vrai est le traître de comédie, le vrai méchant de Vichy. On n'en peut plus de ce fourvoiement constant, de ce déni de réalité, de cette volonté farouche de ne surtout pas réfléchir au présent.

 

Nous sommes en 2018 et la France se trouve confrontée à des crises tout aussi graves que celle de l'été 1939 ou 45 et c'est celles-ci qui importent. C'est celles-ci que nous avons à résoudre.

 

Le réel de ces périodes est quand même un peu plus complexe. De Gaulle était d'Action Française jeune quand il était lycéen, comme la plupart des camarades de son milieu il est vrai. Et dans un tract de ses jeunes années on retrouve un projet de restauration monarchique qui dans les grandes lignes ressemble beaucoup à la Vème République, qui est une monarchie républicaine. Le général était sans doute beaucoup plus à droite que Pétain qui obtint les pleins pouvoirs de l'assemblée du Front Populaire excepté 80 députés. Pétain est donc porté au pouvoir par la gauche après que la France ait connu une des pires défaites de son histoire.

 

Il faut se remettre dans l'époque. Ils ne furent pas vraiment nombreux ceux qui écoutèrent l'appel de Londres, ils ne furent pas vraiment nombreux ceux qui n'acceptèrent jamais la défaite. Parmi eux d'ailleurs on trouve surtout des anciens "camelots du Roi" dont Honoré d'Estienne d'Orves, le jeune Hélie de Saint-Marc ou encore ces jeunes anonymes d'AF se réunissant clandestinement les 11 novembre 1940 et 1941 et ayant tous fini dans les camps de concentration.

 

Nous scandalisant pour beaucoup d'entre nous de l'attitude des français pendant cette période, essentiellement attentistes, le président de la ligue des droits de l'homme nous avait suggéré de nous poser franchement la question sur ce que nous aurions fait réellement ces années là. La réponse est assez simple, nous aurions sans doute été attentistes. alors plus de 70 ans après nous refaire encore et encore le même laïus masochiste mémoriel sur la question est extrêmement désagréable. Toute cette hystérie qui entretient la désagrégation du lien social et nationale est à oublier une bonne fois pour toutes.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • JL JL 9 novembre 2018 10:39

    @L’apostilleur
     
    Vous pensez sans doute : « Sans son intransigeance vis-à-vis des mutineries » ? Si vous voyez ce que je veux dire ...
     
     Est-ce cela que vous voudriez célébrer ?


  • L'apostilleur L’apostilleur 10 novembre 2018 15:38

    @JL Heureusement il n’y a eu « qu’un » Napoléon 1er, sinon on rechercherait chez lui ce que vous trouvez chez Pétain. Lequel serait probablemennt sans discussion sur ce point s’il n’avait plus été aux affaires en 39.


  • eric 8 novembre 2018 19:28

    Il y eu peu de fusillé en 14-18. Encore moins , « pour l’exemple » : extrait.

    L’armée française a comptabilisé, en octobre 2014, un total de 1 008 fusillés dont 723 militaires français1, 21 militaires étrangers, 176 civils et 82 militaires français fusillés sans jugement. Sur les 926 personnes jugées, 612 furent condamnées pour désobéissance militaire, 141 pour crimes de droit commun, 126 pour espionnage, 47 pour motifs inconnus. Sur les 82 fusillés sans jugement identifiés dans les archives militaires, 27 furent fusillés pour désobéissance militaire documentée par les archives militaires, 55 exécutés et tués sommairement

    De 14 à 18, 2 400 poilus auront été condamnés à mort et environ 600 fusillés pour l’exemple4,5, les autres voyant leur peine commuée en travaux forcés

    Le lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soldat_fusill%C3%A9_pour_l%27exemple#France

    Les décrets pris par les gouvernements de gauche en août et septembre 14 pour multiplier les fusillades, sont le fait des gouvernement Viviani, fondateur de l’Humanité et copain de Jaurès.

    Les autres pays, tous des monarchies, eurent semble-t-il beaucoup moins recours à ces méthodes.

    Colonel au début de la guerre, Pétain n’est pas particulièrement connu pour des « fusillades » ; Au contraire, à tort ou à raison, il est réputé économe en vies humaines.

    Est il vraiment nécessaire d’écrire n’importe quoi sans vérifications


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 novembre 2018 20:21

      @eric
      Il n’a pas beaucoup fait fusiller parce qu’il savait que cela aurait été mauvais


    • aimable 9 novembre 2018 01:13

      @Amaury Grandgil
      peut être qu’il avait « compris » qu’il ne pouvait pas faire la guerre avec des morts , même expérimentés .


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 novembre 2018 08:28

      @aimable
      Aussi


    • rogal 8 novembre 2018 19:31

      « Le général était sans doute beaucoup plus à droite que Pétain

      (...) ».

      Voilà qui tombe bien, nous commencions à manquer de sujets de polémique.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 novembre 2018 20:22

        @rogal
        Sauf que là ce serait difficile puis que De Gaulle était d’AF et l’est sans doute resté dans ses convictions.


      • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 2018 21:04

        @Amaury Grandgil. Un peu gros.
        Pas confondu avec Philippe-Marie de Hauteclocque ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 novembre 2018 21:05

        @JC_Lavau
        relisez sa bio


      • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 2018 21:10

        @Amaury Grandgil. Ah non, je ne recommence pas aujourd’hui.
        Je recommande de relire « La discorde chez l’ennemi », de 1924. 
        Je sais, c’est dur à trouver, j’ai eu une chance inouïe.


      • eric 10 novembre 2018 12:57

        @Amaury Grandgil

        L’Action française est un mouvement royaliste. Elle ne peut donc être ni à gauche ni à droite, puisqu’on parle de la place des députés dans un régime républicain et parlementaire...
        En revanche, proche du parti de gauche radical, Pétain était lui effectivement marqué à gauche.

        Il n’est dons pas étonnant que le bloc le plus important, 286 voix, lui ayant confié le pouvoir soit constitué de députés et sénateurs de gauche. Les gauches représentent la moitié des votant pour Vichy, 50, qq chose %.

        En 1936, les députés de gauche avaient tous été élus avec les voix des staliniens, des socialistes, etc...

        Il ne faut pas s’arrêter au vocabulaire appauvrit des gauches historiques.


      • Cadoudal Cadoudal 10 novembre 2018 13:24

        @eric
        A Londres en Juin 40, il n’y avait que des gars de l’AF autour de De Gaule.

        La gauche est restée à sa place, comme lors de chaque invasion :

        De fait, le conseiller Schleier, « constatant que la grande majorité des partisans de la politique de collaboration vient de la gauche française »24 pousse Abetz à favoriser l’entrée au gouvernement de Vichy des syndicalistes et socialistes acquis à la collaboration.


      • mauriceronet 11 novembre 2018 16:40

        @Cadoudal
        En 40 De Caulle déclara qu’il n’y avait auprès de lui , à Londres, que des membres de la Cagoule (d’extrême droite) et des juifs !


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 novembre 2018 23:21

        @mauriceronet

        « des membres de la Cagoule (d’extrême droite) et des juifs ». !Vous devriez citer votre source.

        PJCA


      • Cadoudal Cadoudal 11 novembre 2018 23:35

        @Pierre JC Allard
        Pas très curieux Monsieur Allard, de vieilles pudibonderies gauchistes bien apprises ?

        Selon Simon Epstein, à Londres en 1940, autour du général de Gaulle, on trouve une conjonction de Juifs sur-représentés par rapport à leur poids dans la population réelle et d’ancien maurrassiens et cagoulards, eux-mêmes en surnombre par rapport à leur poids politique d’avant-guerre

        Epstein 2008, p. 408

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_fran%C3%A7ais#Epstein2008


      • Cadoudal Cadoudal 11 novembre 2018 23:36

        @Cadoudal
        Pour Simon Epstein, l’occultation de certains phénomènes historiques trouve son origine dans le fait qu’une présentation impartiale et complète du parcours des collaborateurs empêche les discours médiatiques et politiques fondés sur l’amalgame avec la Collaboration de fonctionner pleinement.

        Bien a vous...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 novembre 2018 04:07

        @eric
        Il ne faut pas tomber dans cet écueil que j’ai souvent remarqué à droite et dans les milieux royalistes. Gauche et droite, même si au début c’était la différence entre les plus et les moins révolutionnaires à la Constituante en 1789, ça existe. Croyez moi.
        Eux à gauche le savent bien.
        Il n’y a pas plus dogmatiques et moralisateurs, relisez leurs commentaires sur ce fil ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 novembre 2018 17:32

        @Cadoudal

        Merci pour le lien vers Epstein. Il corrige certaines idées fausses que j’avais et me permet, inter alia., de mieux comprendre les cheminements de Doriot et de Deat.

        PJCA


      • zak5 zak5 8 novembre 2018 19:39

        il faut reconnaitre que Macron est intelligent, ou du moins il sait que ses adversaires réagissent avec leur bile.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 novembre 2018 20:23

          @zak5
          Oui il a une grand intelligence politique


        • Paul Leleu 9 novembre 2018 00:56

          @zak5

          cette histoire de Pétain n’est pas une erreur... c’est un ballon d’essai... il s’agit bien de réconcilier les 2 France, LREM et le FN...

          dans un rêve commun de régime autoritaire... car c’est bien ce qui se profile...

          il y a une curieuse coïncidence entre le vieux fond pétainiste du FN d’un côté, et les 68ards vieillisants réac’ sur le tard, de l’autre côté... un rêve d’Europe Allemande... et des trucs dans le genre... Macron et Jean-Marie Le Pen partagent un amour prononcé pour les symphonies de Beethoven, par exemple.


        • Christian Labrune Christian Labrune 9 novembre 2018 01:39

          @Amaury Grandgil et zak5

          Je serais plutôt tenté de dire exactement le contraire. La sottise du bonhomme se voit immédiatement, comme le nez au milieu de la figure.
          Je savais bien qu’après les âneries de l’été (fête de la musique, Benalla, etc.) on aurait droit encore à quelque énormité. On vient de l’avoir, et elle est de taille. Il y en aura bien d’autres  : sur ce plan-là - et c’est bien le seul ! -, on peut lui faire confiance entièrement.


        • jmdest62 jmdest62 9 novembre 2018 06:58

          @Paul Leleu
          Salut
          Sa ligne politique c’est de provoquer polémique sur polémique et saturer les médias pour que le gouvernement puisse faire , en douce , son sale boulot.(1)
          La ficelle est grosse mais ......
          @+
          (1) Quel média parle des débats sur le PLF , actuellement en cours à l’assemblée...le massacre continue.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 novembre 2018 09:45

          @jmdest62
          Je crois que c’est tout à fait ça


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 novembre 2018 09:54

          Une fois n’est pas coutume, me voilà d’accord avec Christian Labrune !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 novembre 2018 11:26

          Doigt d’horreur, blacks torses nus, gaulois réfractaire, maintenant Pétain.

          Macron n’a pas son pareil pour faire parler les ânes smiley , qui sont capables de parler pendant des jours (et des semaines : la polémique sur le doigt d’horreur aura duré 15 jours, stoppée par les esclandres ridicules de Mélenchon) d’une idiotie, démontrant par là qu’eux sont encore plus idiots :

          Car en somme, je vous le demande mes yeux torves dans vos yeux  :
          Qui est le plus bête ?
          Celui qui fait une idiotie ?
          Ou celui qui ne parle plus que de ça pendant des jours ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 novembre 2018 11:27

          @Olivier Perriet
          Et les commentateurs compulsifs ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 novembre 2018 11:29

          @Olivier Perriet
          Vous remarquerez que je ne dis pas de mal de Macron dans mon texte mais de l’hystérie autour ?


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 novembre 2018 16:46

          @Christian Labrune

          Je regrette que Pétain n’ait pas sauvé tous les Juifs de France. Cela dit, je vais vous rappeler une anecdote en forme de dialogue qu’on prête parfois a Cholem Aleikem.

          Sarah : « Sam, they have a new girafe at the zoo...
          Samuel : Yes...
          Sarah : Well ?
          Samuel : Well what ?
          Sarah. Well, a new girafe at the zoo.... Is that good or bad for the Jews ? »

          PJCA


        • JL JL 8 novembre 2018 20:28

          ’’ Il l’a fait sans doute par calcul, pour complaire à la droite de la droite. ’’

           

           C’est sans doute pourquoi nous sommes supposés croire que l’ultra-droite, autrement la droite de la droite, avait l’intention de faire quelque chose de très méchant mais on sait pas trop quoi contre macron !?

           

          Alors : chantage ? Contre-feu ?


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 novembre 2018 20:32

            @JL
            les deux


          • Paul Leleu 9 novembre 2018 01:00

            @JL

            il y a un désir commun de régime autoritaire, entre un vieux fond du FN, et les néo-bourgeoisie de 68ards vieillissants réac’ de Macron...

            l’affaire Pétain est juste un ballon d’essai médiatique... on passe le plat une première fois, histoire de nous y habituer.

            Macron a besoin de la police et de l’armée (qui votent FN) pour établir un régime autoritaire en France... « Europe allemande » de Macron ou « Europe boréale » de JM Le Pen... il y a des diagonales possibles contre le « chienlit »...

            D’ailleurs Macron est déjà pote avec Philippe de Villiers, et fêta ses 40 ans à Chambord... et il passe la pommade aux chasseurs...


          • Cyrus (TRoll de DRame) # 96877 , cyrus 11 novembre 2018 01:53

            @JL
            @amaury

            black block extra européen ....

            Cette nuit peut de gens vont dormir dans les , dgci , dgse , pas plus qu’ as la sdat
            Pas plus que les cyber ... 

            Minnuit tranquile brave citoyen dormez tranquille ... secouage de lenterne


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2018 21:24

            Ceux qui me connaisse savent très bien que je ne suis pas un fan de Macron, .. et pour moi, il n’a pas gaffé, .. et Pétain à été reconnu par ses hommes point barre !,.

            Concernant étain, et son rôle au cours de la première guerre mondiale, je pense que seuls ceux qui ont fait cette guerre, ( il n’y a malheureusement plus aucun survivants à nos jours , puisque le dernier poilu Français Lazarre Ponticelli est mort en 2008.) pouvaient donner leurs avis !

            Pour ce qui est son rôle pour la deuxième guerre mondiale, c’est malheureusement une toute autre histoire.

            Dans un pays occupé par les vainqueurs, pas facile de trancher lorsque l’on n’est pas confronter à la situation de l’époque, j’évoque notamment la déportation de juifs français. Si cette dernière aurait été faite sous la seule autorité des SS, cette dernière aurait-elle été plus « clémente » et plus « magnanime » Certains juifs ont été avertis des rafles par des policiers français, auraient-ils été averti de même par le biais des SS ?


            @+ P@py


            • Paul Leleu 9 novembre 2018 01:04

              @Gilbert Spagnolo dit P@py

              il se passe aussi que les flics et les gendarmes avaient peur de se faire flinguer par les résistants locaux en rentrant du taf chez eux le soir...

              Pétain, Mitterrand et plein de monde a joué un peu sur les 2 tableaux... collabo et résistant en même temps... Pétain a sauvé sa tête comme ça en 1945... et Mitterrand sa carrière... ben, les flics c’était pareil...

              n’empêche qu’ils ont mis du temps avant de retrouver l’estime des français... en fait, jusqu’aux attentats récents... il y avait un lourd passif entre la population et sa police.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 novembre 2018 05:26

              @Paul Leleu

              Le coup des deux tableaux est un imposture ils songeaient surtout à leur carrière


            • JL JL 9 novembre 2018 08:14

              @Gilbert Spagnolo dit P@py
               
              j’aurais tendance à penser que nous devons davantage la capitulation à la colère du peuple allemande qu’à la valeur de nos généraux.
               
              Moi je dis ça, je dis rien. Mais j’observe que la suite a prouvé que les Allemands (pas le peuple), avaient de la suite dans les idées, eux qui n’ont jamais accepté leur défaite militaire de 1918.


            • mauriceronet 11 novembre 2018 16:53

              @Gilbert Spagnolo dit P@py
              -Il faudrait finir par comprendre qu’avec les Accords internationaux de Le Haye de 1938, portant sur la situation des pays occupés militairement par une puissance étrangère, les services publics et les agents de ces services publics étaient placés sous l’autorité de la puissance occupante et que donc les services publics, et leurs personnels étaient placés sous l’autorité des autorités allemandes.Ce sont les autorités allemandes qui ont voulu déporter des juifs, pas Pétain, ni Vichy,et ces autorités allemandes utilisèrent la police, placée sous leur autorité, les trains et les cheminots qui convoyèrent les déportés étaient eux aussi placés sous l’autorité de la puissance occupante ! 


            • Christian Labrune Christian Labrune 9 novembre 2018 01:32

              le président de la ligue des droits de l’homme nous avait suggéré de nous poser franchement la question sur ce que nous aurions fait réellement ces années là.

              ==============================

              Se poser une telle question, c’est déjà y répondre, et d’une manière qui n’est guère honorable. Les gens qui sont entrés dans la résistance ne se sont pas demandé si c’était leur intérêt et ne se sont pas posé trop de questions sur ce qu’ils risquaient d’y perdre. Leur engagement était de l’ordre de l’impératif catégorique : ils se fussent tout simplement méprisés en restant sur place, et c’est ce qu’ils ne pouvaient pas accepter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès