• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La CGT grogne

La CGT grogne

Mercredi dernier Jean-Marc Ayrault était à Jouy-en-Josas pour participer au coup d’envoi de l’université d’été du MEDF. Il est parfaitement légitime qu’un premier Ministre se préoccupe des entreprises et profite d’un tel rassemblement pour délivrer son message. Il demeure que ce message soit en adéquation avec celui qui est donné par ailleurs. Laurence Parisot semble satisfaite de ce grand oral et ne cache pas sa satisfaction « Ces orientations générales –la compétitivité, l’intégration européenne, le financement de l’économie- nous conviennent » Le seul bémol viendrait des conceptions sur « la compétitivité ». Le patronat n’est pas certain que le gouvernement et les entreprises soient à l’unisson en ce qui concerne les moyens de sa restauration. L’exigence de "compétitivité" pour le MEDF passe aussi par une certain « flexibilité », véritable « chiffon rouge » pour les syndicats. Jean-Marc Ayrault sur ce point est demeuré d’un mutisme de carpe.

Cette « séduction » organisée du patronat n’est pas pour plaire vraiment à la CGT et Bernard Thibault. Le secrétaire général de la CGT a faitt état d'une "forte détérioration de la situation" depuis juillet, la multiplication des restructurations et des suppressions d'emplois. "Il faut que le gouvernement prenne la mesure de l'urgence et des attentes", notant une "impatience importante". Bernard Thibault ne commente pas la séquence Ayrault-Patronat, mais souligne : "Il ne peut pas, à la fois, être d'accord avec un Medef qui prône plus de flexibilité, un abaissement du coût du travail, et avec la majorité des salariés qui, elle, a contribué au changement de majorité politique". La CGT lance par ailleurs une pétition pour "permettre aux salariés de s'exprimer pour une non-ratification par la France du traité budgétaire européen, quelle que soit la procédure utilisée". Une ressemblance étonnante avec la position de Jean-Luc Mélenchon sans pour autant vouloir le dire. La journée du 9 octobre, décidée unilatéralement fait hurler la CFDT qui dénonce une initiative cégétiste "à des fins politiciennes nationales et internes" qui "détourne et affaiblit le sens" de la journée européenne... Du côté de FO, Mailly ironise sur la visite du Premier Ministre au Medef, lequel voudra maintenant « tout le paquet de bonbons » […] "Est-ce qu'il s'oriente vers les satisfactions du patronat qui en demande toujours plus, ou, effectivement, il s'oriente sur les attentes des salariés ?". En fait on peut raisonnablement penser que pour le Medef ce n’est pas le professeur d’allemand, Maire de Nantes, qui était le Premier Ministre rêvé, mais Manuel Valls. En effet, Manuel Valls était favorable à l’augmentation de la TVA. Sur les retraites, il ne repoussait pas l'augmentation du nombre d’annuités. Enfin Manuel Valls s’est déclaré favorable au travailler plus pour gagner plus, avec sa proposition de "déverrouiller les 35 heures".

On est donc très loin du compte à Jouy-en-Josas et il n'est donc pas certain que la tentative de séduction porte effectivement ses fruits côté patronat, tout en ayant fortement irrité la plupart des organisations salariales et ouvrières.

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2012 14:01

    salut Cousin ,
    je suis à la CGT et ai refusé d’afficher les tracts appelant à voter pour Normal ou pour quiconque , ce n’est pas le rôle d’un syndicat !


  • Taverne Taverne 3 septembre 2012 11:41

    Donner raison aux patrons, Ayrault avait d’autres façons de se faire pardonner son total effacement pendant les mois d’été...


    • adeline 3 septembre 2012 12:12

      Heureusement que quelques uns grognent encore


      • superyeti superyeti 3 septembre 2012 13:21

        C’est les chiens qui grognent, pas les hommes !!!!!

        Ce qui veut dire que les syndicalistes ou les gens qui ont voté pour JLM sont que des animaux ???


        • TSS 3 septembre 2012 16:42

          Le problème est que le MEDEF n’est pas representatif des entreprises,seulement du

           CAC 40 ,ce sont les seuls que les politiques frequentent dans les diners... !!


          • Vipère Vipère 3 septembre 2012 17:58

            Jean Marc Ayrault a JOUY en Jossse ! grand bien lui fasse

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès