• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La France à fric a la peau dure

La France à fric a la peau dure

A chaque nouvelle présidentielle, la communication se déchaîne, et chaque nouveau président affirme, la main sur le cœur, les yeux dans les yeux, « la France-Afrique, c’est fini !  ».

Mais qui peut le croire ?

A la lumière de la convocation récente par la justice de Vincent Bolloré récente, on ne peut qu’en douter.

De quoi le milliardaire, amateur de médias, et pas seulement, est-il soupçonné ?

Pour faire court, il serait intervenu dans deux élections présidentielles africaines, par le truchement de l’agence Havas, l’une des possessions Bolloraine.

C’est en effet en 2010 que l’agence Havas s’est rapproché d’Alpha Condé, alors candidat à l’élection présidentielle guinéenne, en lui proposant ses services et son « kit d’influence » qui lui permettrait d’accéder au pouvoir.

Le candidat guinéen fut élu, et offrit, sans le moindre appel d’offre, 2 des 16 terminaux à conteneur du port de Conakry au groupe du milliardaire français.

C’est sur cette attribution que la justice française l’interroge et s’interroge, depuis le 24 avril, et ce n’est pas tout. lien

En effet, on retrouve la même situation à Lomé, au Togo, où des concessions auraient pu être offertes au groupe Bolloré, une fois l’élection du candidat soutenu par le groupe, réussie.

Selon le magazine Challenges, Francis Perez, directeur du groupe Pefaco, placé lui aussi en garde à vue, est soupçonné d’avoir versé plusieurs centaines de millions d’euros à Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international de l’agence Havas.

Il se défend de cette accusation, affirmant qu’il s’agit uniquement d’un « prêt pour une maison ».

Ce groupe Pefaco développe des activités de casinos et d’hôtels en Afrique, notamment à Lomé. lien

On le voit, la France-Afrique est loin d’être devenue une histoire du passé, et de Mitterrand à Macron, en passant par Sarközi, Chirac, ou Hollande, la France n’a cessé de s’impliquer sur le continent africain.

On se souvient que c’est en novembre 2017 que le nouveau président français s’était fendu d’un beau discours à l’université d’Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, devant 800 étudiants, créant un incident diplomatique. lien

C’est sous Mitterrand que Thomas Sankarra, père de la révolution burkinabé, âgé de 38 ans, avait probablement payé de sa vie ses attaques contre les « fonctionnaires pourris », assassinat pour lequel certains ont voulu voir la main de la France et de la CIA... mais aussi celle d’un certain Kadhafividéo

C’était le 15 octobre 1987, et Sankarra a été abattu froidement par « un commando militaire », alors qu’il avait les mains levées. lien

N’oublions pas les interventions plus ou moins heureuses de Sarközi, surtout qu’il avait déclaré, le 26 juillet 2007 : « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire ».

Quand à Hollande, quelle crédibilité apporter à son discours de Dakar, lorsqu’il s’était prononcé pour « la fin de la Françafrique » surtout quand l’on constate les nombreuses interventions de l’armée française, destinées probablement à protéger les intérêts français, notamment dans l’activité nucléaire d’Areva, au Niger.

Personne n’a oublié qu’Hollande avait déclaré, après les attentats qui visaient la mine d’uranium d’Arlit, « nous protégerons aussi nos intérêts ». lien

Dans une région grande comme deux fois l’Auvergne, le groupe nucléaire français exploite depuis 40 ans, des mines d’uranium provoquant, dans cette fragile et précieuse région, l’apparition d’une poubelle nucléaire, avec son lot de cancers, et autres leucémies, pour ceux qui voisinent cette immense mine, pour le plus grand profit de la France, et quelques maigres retombées financières pour le pouvoir nigérien... avec son lot de probables corruptions. 

Rappelons que le Niger est l’un des états les plus pauvres au monde, et que la Somair, et la Cominak, les 2 filiales d’Areva, bénéficient d’avantages fiscaux considérables : exemptions de droits de douane, exonérations de TVA, de taxes sur les carburants, mettant de côté 20% de leurs bénéfices, qui échappent ainsi à l’impôt sur les sociétés.

L’exportation des 114 346 tonnes d’uranium extraites pour la seule année 2010 représente plus de 3,5 milliards d’euros, et alors qu’une ampoule électrique sur 3 nous éclaire en France grâce à cet uranium, près de 90% de la population nigérienne n’a pas accès à l’électricité. lien

Mais les intérêts français en Afrique ne se limitent pas au nucléaire : et s’étendent à de nombreux domaines, un mélange d’exploitation de matières premières et de reste d’économie coloniale liée à des régimes souvent corrompus.

Total, par exemple, tire 21% de sa production du continent africain, grâce à ses gisements en Algérie, Angola, Gabon, Nigéria, ce qui avait permis à Christophe de Margerie, son ex-PDG (mort par accident ?) de dire : « nous sommes non seulement la première entreprise de France, mais aussi, et surtout, le premier investisseur français en Afrique », (lien) battant en brèche l’affirmation de Sarkösi : « il faut cesser de répéter que la France est présente en Afrique pour piller ses ressources (...) la France n’a pas besoin de l’Afrique  ». lien

Mais revenons à Bolloré...

C’est par l’intermédiaire de sa filiale Bolloré Africa Logistics, que le groupe fait vivre un réseau de 250 filiales et de près de 25 000 collaborateurs dans 55 pays dont 45 en Afrique.

On comprend mieux son intérêt de posséder le plus grand nombre de concessions de terminaux à conteneurs, et au-delà de ceux de Lomé, et de Conakry, il y a aussi ceux d’Abidjan, de Douala, au Cameroun, de Tema, au Ghana, de Lagos-Tincan, au Nigéria, de Libreville Owendo, au Gabon, de Pointe-Noire au Congo, de Cotonou au Bénin, de Freetown, en Sierra Leone, de Misrata en Libye, et de Moroni aux Comores. lien

Selon un blog passionnant, imagiter.fr, sans l’Afrique, la France serait un pays pauvre, et, au-delà de l’image convenue qui tente de nous faire croire que l’Afrique serait dans un état de pauvreté latente, elle est en réalité, avec 6 pays sur 10 parmi les plus florissants du monde, un continent très riche.

Mais voilà, grâce un vieux pacte colonial, 14 pays africains sont obligés de mettre 85% de leurs réserves à la Banque centrale de France, et ceux qui refusent doivent s’attendre à être victimes d’un coup d’état, voire à une mort violente.

Finalement, l’Afrique est maintenue dans une forme d’esclavage, puisqu’avec sa monnaie libre, elle deviendrait le continent le plus riche du monde.

Si l’on prend l’or comme exemple, elle se doit de donner 5000 unités de sa monnaie pour n'en recevoir qu’une seule des pays occidentaux.

Cette injustice si dissymétrique des changes maintient l’Afrique en infériorité permanente.

Les champions de la com. nous affirment que nous ne cessons d’aider l’Afrique, et s’il est vrai que le FMI et la Banque mondiale ont décidé d’alléger les dettes de certains pays pauvres du monde, en réalité, seuls 10% de la dette totale ont été annulés.

Alors qu’il est estimé que la France gère  500 milliards d’argent africain, les 10 milliards d’aides qu’elle verse à toute l’Afrique restent finalement très modestes.

De plus, l’Afrique ne peut gérer librement ses richesses, imposée qu’elle est par des traités de non échanges économiques, comme si elle était finalement mise sous tutelle juridique et comme l’a déclaré Mallence Bart Williams : « la prétendue charité mode occidentale, c’est de la porn charity » lien (page 7)

Les pays occidentaux viennent se servir en Afrique comme dans un libre-service, une sorte de pillage organisé, ce que l’on peut découvrir dans le détail dans l’ouvrage de Tom Burgis, journaliste au Financial Times : « the looting machine » (la machine à piller). lien

Dans son livre on découvre les mécanismes de cette « machine » : comment, par exemple, 56 milliards d’euros de flux financiers illicites quittent chaque année l’Afrique...d’autant plus facilement que la Banque Mondiale et le FMI détournent pudiquement les yeux, cautionnant des dispositions fiscales injustes, comme par exemple dans l’industrie de l’or au Ghana.

Cuivre, zinc, cobalt, manganèse, coton, cacao, gaz, pétrole, diamant, aluminium, uranium..., sans oublier les métaux rares qui nous permettent d’avoir de beaux IPhone, tout cela est dû aux richesses du continent africain, et comme le rappelle Tom Burgis, « chaque consommateur est complice  ». lien

On le voit la Françafrique a encore de beaux jours devant elle, d’autant que le CIAN (Conseil français des Investisseurs en Afrique) estime la présence française à « 1000 établissements et 80 000 collaborateurs sur place  », des chiffres incomplets puisque les sociétés adhérentes au CIAN ne représentent que 75% de la présence française sur place. lien

Il ne reste plus qu’à attendre la réponse de la justice, concernant Bolloré et ses assistants, mais qu’elle que soit cette décision, la corruption, la misère, et son lot de maladies, ne sont pas prêtes de quitter ce continent, pourtant si riche.

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui t’enseigne vaut mieux que celui qui te donne ».

Le dessin illustrant l’article est de Glel

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Les flics de Bouteflika

Rwanda, une vérité qui dérange

Aux armes, etc

Internet, moteur de révolte

La contagion de l’espoir

L’alibi de Kadhafi

Le vieil homme est amer

Pour Moubarak, Les cairotes sont cuites

Quand les Ivoiriens voient clair

Le naufrage de Bagbo

Le chocolat sent mauvais

Des maliens aux malins

Morts pour AREVA

Une élection dans un fauteuil

La frime et l’Afrique

Documents joints à cet article

La France à fric a la peau dure

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 25 avril 16:17

     
    Erreur du dessin :
     
    Le vieux souchien nourrit le jeune colon, l’image est celle là
     
     
    267000 TITRES DE SÉJOURS EN 2017
    +
    2750000 NAISSANCES DE PARENTS ÉTRANGERS (en progression constante)
    >
    530000 NAISSANCES DE PARENTS « FRANÇAIS » (y compris naturalisés)
     
    (800000 naissances / an)
     
    => BOOBALAND EST DEVENU AFRICAIN, ROTHSCHILD SABRE LE CHAMPAGNE
     
    https://francais.rt.com/france/49961-remise-cause-droit-sol-referendum-wauquiez-immigration
    http://www.atlantico.fr/decryptage/naissances-voila-nouveau-visage-france-que-dessinent-chiffres-insee-laurent-chalard-xavier-saincol-2835552.html



    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 16:44

      @Jean Roque
      Jean Roque ?... Villistia plutôt

      si prévisible, une raciste franchouillarde...et dont l’origine est si différente.
      trop ! smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 16:46

      @Jean Roque
      ces français « identitaires » sont la honte de la république... et Collomb à laissé faire, comme s’il n’avait rien vu...quelle misère... ça, un ministre ? smiley


    • Jean Roque Jean Roque 25 avril 17:16

       
       
      CARTE BÉTONNAGE DES ALPES
       
      Rhône-alpes 2ème sur le podium de la drépanocytose.
       
       
      Étanche aux excommunications halal des dévots collabos de l’oligarchie mondialiste.
       
      http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/ch aque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html
       


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 17:21

      @Villistia

      j’avoue ne pas bien voir le rapport avec l’article ?

    • Cateaufoncel2 25 avril 18:10

      @olivier cabanel

      « ...ces français « identitaires » sont la honte de la république... »

      Selon l’idée périmée que vous vous en faites...

      « ...Collomb à laissé faire, comme s’il n’avait rien vu... »

      Qu’est-ce qu’il pouvait faire d’autre, ce pauvre type ? Envoyé deux compagnies de CRS en tenue antiémeute à pied, à 1700 mètres d’altitude, dans la neige, pour neutraliser une bande de jeunes, bien pacifiques et bien propres sur eux qui, à la différence de la chienlit de Tolbiac et de NDDL ne provoquaient aucun trouble à l’ordre public, ni aucune déprédation.

      Pour ma part, je suis sûr qu’après le départ de ces guetteurs, il ne traînait pas un bout de papier gras. Et le même Collomb a compris quel était son devoir devant la revendication légitime de Français et d’Européens qui veulent protéger leur chez eux. Il envoie du monde sur la frontière.

      P.S. - Les affaires reprennent du côté de la Sicile. Un bateau est arrivé avant-hier à Trapani, transportant 538 ingénieurs en robotique et astrophysiciens, dont 366 porteurs de la gale, les tuberculeux et les sidaïques devant être dépistés plus tard.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 18:21

      @Cateaufoncel2
      la France n’a pas hésité à envoyer près de 3000 gendarmes à NDDL pour le résultat que l’on sait, et elle n’aurait pas les moyens de virer la racaille identitaire qui font les pingouins à 1700 mètres d’altitude ? amusant. smiley

      quand au papier gras...ça demande a être prouvé... vous avez des infos, ou juste des « certitudes »
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 18:34

      @Cateaufoncel2
      regardez comment ce sont comportés les gendarmes face à un octogénaire, le 23 avril : ici


    • Cateaufoncel2 25 avril 18:36

      @olivier cabanel

      « et elle n’aurait pas les moyens de virer la racaille identitaire qui font les pingouins à 1700 mètres d’altitude ? »

      Et ça aurait coûté combien pour servir à quoi ?

      « ...ça demande a être prouvé. »

      Je connais l’attachement qu’ils portent à l’image qu’ils donnent d’eux-mêmes. Ils sont arrivés en bon ordre et sont repartis de même. Tout le contraire des casseurs pouilleux No Borders arrivés d’Italie.

      Rendez-vous à la prochaine opération.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 19:05

      @Cateaufoncel2
      bah, surement bien moins que les millions gaspillés à NDDL...4 millions d’euros en dix jours...

      quand aux militants d’extrême droite, ils ont fait courir le bruit qu’ils avaient quitté le site...or ils y sont toujours...sous les yeux bienveillants des gendarmes comme le prouve cette photo
      la France républicaine pensait que la peste brune raciste, c’était de l’histoire ancienne, et qu’une page avait été tournée...à voir votre commentaire, il semble bien que ça ne soit pas le cas.
      vous avez donc tout faux : vous avez affirmé qu’ils étaient arrivé « en bon ordre » (en faisant le salut nazi ?)... et qu’ils étaient repartis...un mensonge de plus...
      quand aux déchets de tout ordre qu’ils auront laissé, attendons... pour l’instant, ils s’accumulent sur la neige...


    • Cateaufoncel2 25 avril 19:43

      @olivier cabanel

      Cette photo ne prouve rien. Le journal dit qu’ils sont encore une quinzaine, et il y a au moins quarante identitaires sur un cliché qui remonte vraisemblablement à samedi.

      « ...la France républicaine pensait que la peste brune raciste... »

      De toute manière, le coup de la peste brune raciste, ça ne prend plus, parce que personne ne peut expliquer ce qu’il y a de raciste à vouloir vivre sur la terre qu’on hérité de ses ancêtres, au milieu de gens qu’on reconnaît pour siens.

      « .. et qu’ils étaient repartis...un mensonge de plus... »

      Ca veut surtout dire que Collomb n’a pas envoyé les renforts annoncés et que nos jeunes amis ont de quoi tenir la distance.

      P.S. - Au rang des bonnes nouvelles du jour, la décision du gouvernement bavarois d’installer un crucifix dans l’entrée de tous les bâtiments publics du Land. Même pour l’agnostique que je suis, cette initiative est idéale pour faire passer le message « On est chez nous ». J’imagine d’ici la gueule que doit faire Dingoglio smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 22:21

      @Cateaufoncel2
      vous avez une ligne de défense un peu limite... le coup de la photo qui ne prouve rien ?!!! donc vous accusez implicitement le DL d’avoir publié une photo truquée ?

      merci de le préciser, et je me ferais un plaisir de le faire savoir aux intéressés.
      sacré cateaufoncel2
       smiley

    • Cateaufoncel2 25 avril 22:28

      @olivier cabanel

      un cliché qui remonte vraisemblablement à samedi.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 22:56

      @Cateaufoncel2
      pas très pertinent votre réponse... si vous aviez lu attentivement l’article vous auriez constaté qu’il est daté du 25 avril...aujourd’hui donc.

      je vous le dis gentiment, mais vous êtes un guignol, dangereux certes, mais guignol quand même.
      il faudra accepter un jour ou l’autre que le fascisme n’a plus cours de cité dans notre monde moderne.
       smiley

    • Julien30 Julien30 26 avril 11:58

      @olivier cabanel
      « mais vous êtes un guignol »

      Venant du roi des patates électriques, on peut dire que ce sont des éloges de César ! 

    • Dzan 26 avril 12:16

      @Cateaufoncel2

      La devise de Cateaudefoncel Vive La Milice !!!


    • Cateaufoncel 26 avril 14:03

      @olivier cabanel

      « si vous aviez lu attentivement l’article vous auriez constaté qu’il est daté du 25 avril... »

      Et si vous en aviez fait de même, vous auriez vu que la photo est légendée « Des membres du mouvement d’extrême-droite sont dans les Hautes-Alpes depuis samedi. Photo le DL/J.M. »

      « il faudra accepter un jour ou l’autre que le fascisme n’a plus cours de cité dans notre monde moderne. »

      Vous vous rendez bien compte que vous devrez passer par la guerre civile*, pour en arriver là. Et qu’il faudra que vous l’emportiez. Même avec les musulmans et les subsahariens comme chair à canon, c’est pas gagné..

      De toute façon, les vieux, ils verront pas la fin, les pouilleux les poussent devant comme j’ai pu voir

      Guerre civile ? Une enseignante française témoigne


    • Jean Roque Jean Roque 26 avril 14:11

      @olivier cabanel
       
      C’est les souchiens qui donne leur pays, la becquée des soumis collabos, à vomir...
       
      Un pas soumis :
       
      « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! » De Gaulle


    • Jean Roque Jean Roque 26 avril 20:30

      BORLOO : ENCORE 48 MILLIARDS POUR LES COLONIES
       
      qui nourrit qui ? pas de plan « villages de Bretagne » ...
       
      coût du gland remplacement : 80 milliards / an
       

      4 femmes et 23 enfants : là tu fais payer les soumis glands remplacés !
       
      « Merci maman Merkel ! » dit le polygame syrien (2 femmes, 6 enfants)
      à la Spiegel TV
       
      La « chance pour l’Allemagne » a le projet professionnel d’avoir 4 femmes et 10 enfants, sans bosser !
       
      https://francais.rt.com/international/48286-polemique-allemagne-migrant-syrien-polygame-remercie-maman-merkel
       
      Un économiste américain a évalué à 20 ans l’amortissement d’un mexicain sans qualification pour la société, et le mexicain est un bosseur...


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 08:01

      @Jean Roque
      Villistia, on ne peut reprocher à Borloo de ne vouloir rien tenter, mais au delà des milliards qui devraient stopper l’apartheid qui sévit depuis tant d’années, la première mesure ne serait-elle pas de punir les employeurs qui refusent d’engager tel ou tel, sous prétexte (non dit) qu’il n’a pas la peau blanche, ou qu’il habite un secteur « mal famé »... ensuite, punir la police quand elle fait du harcèlement, multipliant les contrôles d’identité, juste pour humilier un peu plus...on ne peut pas reprocher à des jeunes en dérive de faire preuve d’imagination, et multiplier les trafics...

      ceci posé, les milliards ne servent pas à grand chose... détruire pour reconstruire, ça change quoi ?

    • Julien30 Julien30 27 avril 11:52

      @olivier cabanel
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Apartheid

      Histoire que vous n’utilisiez plus des mots à tord et à travers.

      « on ne peut pas reprocher à des jeunes en dérive de faire preuve d’imagination, et multiplier les trafics... »
      Oui on ne va pas leur leur reprocher de trafiquer de la drogue et de faire régner leur loi dans de nombreux quartiers, ils font preuve d’imagination, hein ? Lamentable démago que vous êtes.

    • Cateaufoncel2 27 avril 17:35

      @olivier cabanel

      "...la première mesure ne serait-elle pas de punir les employeurs qui refusent d’engager tel ou tel, sous prétexte (non dit) qu’il n’a pas la peau blanche, ou qu’il habite un secteur « mal famé »... ensuite, punir la police quand elle fait du harcèlement...."

      ”Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses moeurs.” Charles De Gaulle, propos rapportés par Philippe De Gaulle dans “De Gaulle mon père”. Plon 2003 - Page 43.


    • cassini 25 avril 17:08

      3,5 milliards d’euros par an en moins pour le Niger quand la transition énergétique sera accomplie. 


      • fou666 25 avril 17:10

        depuis que la centrale électrique à patates a été découverte, tout l’afrique a l’électricité gratuite.
        areva a fermé ses mines depuis des années.


        • Trelawney Trelawney 25 avril 17:40

          Vous devriez au contraire vous féliciter que la « France Afrique » fonctionne. Car c’est justement des traités judiciaires signés entre la Guinée et la France qui permettent qu’un patron comme Bolloré soit mis en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire.

          Pour refaire l’histoire : le président élu de Guinée a utilisé les moyens de l’agence Havas lors de sa campagne. La guinée a vendu 2 concessions portuaires au groupe Bolloré propriétaire aussi de l’agence Havas. L’opposant du président élu demande des comptes dans son pays La justice guinéenne n’a pas trouvé de preuve de collusion et demande de l’aide à la France. La France ouvre une enquête préliminaire. Dans le carde de cette enquête Bolloré est en GAV.
          Question 1 : Pourquoi que 2 sur les 16 sont-ils suspectes ? peut être que que les opposants se faisaient arroser par le concurrent chinois ?
          Question 2 : Pourquoi l’implantation Bolloré n’est que sur la côte ouest de l’Afrique et qu’il n’est pas implanté en Afrique de l’est et en Egypte ? Parce que c’est chasse gardée chinoise qui possède même la terre pour l’agriculture. ces même chinois qui tranquillement s’occupent de coloniser la partie ouest avec des arguments que Bolloré n’aura jamais.
          Question 3 : Pourquoi un état francophone ne céderait pas une concession portuaire à une société française ? Avouez que ce serait plus pratique pour se comprendre

          J’en n’ai rien à faire de ce Bolloré qui comme Pinault, Arnault etc a bati son empire grâce à la compromission d’un gouvernement socialiste qui était à l’époque considéré comme de gauche

          • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 18:18

            @Trelawney
            merci de cette réflexion...et si, comme vous l’écrivez, c’est parce qu’il y a des traités judiciaires signés entre la France et la Guinée que Bolloré puisse être montré du doigt, c’est quand même un épiphénomène, qui ne change rien sur le fond...comme vous le remarquez, la Chine est « entrée dans la bagarre », c’est un peu à celui qui pillera le mieux...mais le résultat est le même, c’est l’Afrique qui trinque, et ce n’est pas le petit traité judiciaire signé en Guinée qui changera grand chose.

            mais ce n’est que mon modeste avis.

          • Trelawney Trelawney 26 avril 07:38

            @olivier cabanel
            L’Afrique bouge économiquement et elle a besoin de partenaires souvent étrangesr pour avancer.

            Du temps des colonies on ne se souciait pas du sort de l’Afrique. On pillait son sol et pour la France on amenait le tout à Marseille.
            Après les colonies on a essayait d’instaurer des régimes politiques favorables aux intérêts de la France et même si ces régimes étaient trés peu recommandable et n’agissaient pas pour les intérêts de leur pays. A l’époque j’ai fait pas mal d’intervention armée dans des pas comme le Zaire, le Tchad, la Cote d’Ivoire, la Centrafrique pour nettoyer la merde de ces régimes
            Aujourd’hui les états africains sont souverains et si Bolloré a gagné la concession de Conakry au dépend d’un concurrent français qui est en prison en Espagne, il a perdu celui de Dakar où il était présent depuis 1926 au profit d’une holding de Hong Kong. C’est le monde des affaires.
            Les africains vous diront que le problème vient que depuis l’indépendance ils ne sont pas fichu d’administrer leur pays et ont besoin d’aide de sociétés privées diverses. Mais c’est à rapprocher de la France où l’on dit que si la SNCF est privatisé ça marchera mieux.
            Quoiqu’il en soit, la Chine investit énormément sur la partie Est de l’Afrique depuis le Kenya jusqu’à Djibouti où elle a la concession du port. Des routes 4 voies et un réseau de chemin de fer se construit. Des keynians peuvent vendre ainsi leurs fruits et légumes vers l’Europe et surtout l’Asie. La Somalie se développe. C’est gagnant gagnant. Lorsque Boloré a repris la concession du port de Konacry, la première année, le nombre de bateaux est passé de 1300 à 2000 et ça continue d’augmenter. On ne peut pas dire que la Guinée a fait une mauvaise affaire
            Le Nigéria ponctionne 20% de taxe sur le pétrole extrait de son sol et réclame des contre investissements (voies ferrées, route etc) pour tout forage créé sur son sol. ce n’est pas du pillage.

            Vous avez raison de parler du discourt de Sarkozy qui avait pour fantasme d’essayer de ramener l’Afrique au temps des colonies. La réaction africaine fut violente avec une perte rapide des intérêts français en Afrique de l’ouest histoire d’expliquer au petit président qui est souverain en Afrique. De cela la presse n’en a pas trop parlé.

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 08:42

            @Trelawney
            je comprend votre réaction, je ne la partage pas tout à fait...on a vu comment Sankarra a été balancé, parce qu’il tentait de faire vivre une vrai indépendance de son pays...quand aux présidents élus (démocratiquement ?) ils sont pour la plupart corrompus, et soutenus dans l’ombre par la France, et par d’autres... des lors, les dés sont pipés, et je ne vois pas bien comment les africains pourraient s’en sortir...


          • Trelawney Trelawney 27 avril 09:13

            @olivier cabanel
            Maintenant, il ne faut pas croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des monde et que Bolloré est un grand capitaine d’industrie qui oeuvre pour la France et ses salariés.

            Voila un extrait de Càvous sur France 5 pour comprendre dans les faits les méthodes de Bolloré

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 avril 18:07

            Il n y a plus rien à attendre du côté français ! La France ne changera pas ! 


            Si les pays idiots ne se réveillent pas, et si leurs peuples préfèrent « recevoir » plutôt que de travailler, l’idéologie française les engloutira ! 

            • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 18:18

              @Mohammed MADJOUR
              puissiez vous vous tromper... mais j’avoue être aussi assez pessimiste.


            • leypanou 25 avril 18:42

              Pour ceux qui seraient intéressés, je conseille l’article sur Thomas Dietrich dans le dernier Fakir : on y apprend des choses en complément de lecture de l’auteur.


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 19:07

                @leypanou
                merci...

                le lien pour le découvrir

              • euheuh 25 avril 21:08

                salaud de riches, pourvu que tout le monde soit pauvre,
                oui mais alors çà servirait a rien que les pauvres soient pauvres, car en plus ils ont le toupet de le rester, des provocateurs


                • arioul arioul 25 avril 21:28

                  Comme disait mon vieil ami l’arriviste , il vaut mieux etre riche et en bonne santé que pauvre et malade.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 22:23

                    @arioul
                    pas sur que l’on puisse accuser Francis Blanche, ou Pierre Dac d’être des arrivistes...si c’est bien ce que vous vouliez écrire ?


                  • Graal 25 avril 22:27

                    « les intérêts français en Afrique s’étendent à de nombreux domaines, un mélange d’exploitation de matières premières et de reste d’économie coloniale liée à des régimes souvent corrompus."

                    Comment rester clean dans ces conditions ?

                    Ah, si ce grand têtu de De Gaulle avait laissé Roosevelt instaurer un Protectorat Américain sur la France et ses colonies, on n’aurait plus d’états d’âme à propos de ces pays de sauvages et toutes leurs richesses dont on n’aurait plus rien à f…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès