• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi

La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi

Lorsque l’honneur se tâche, pas même la mort ne peut l’effacer Le Panda

Le respect du souvenir demeure à l’évidence une action politique, nous, nous devons réagir Le Panda

Aujourd’hui, nous ne sommes pas encore en faillite car les intérêts de la dette ; qui grossit toujours ne cessent de diminuer. Imaginez une seconde que la vapeur se renverse et que les intérêts de la dette se remettent à augmenter. Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Le déficit sera plus important que prévu et probablement au-dessus de la limite fatidique des 3% en 2017. La Banque de France l’estime déjà à 3,1%. Le régime des retraites coule lentement mais sûrement : l’équilibre est « retardé » de 2020 à « pas avant 2040 », voire la Saint Glinglin selon les scénarios projetés. Je vous laisse savourer le sérieux d’une telle communication. La CSG sera relevée dès l’automne.

L’audit des finances publiques doit être remis début juillet par la Cour des comptes.

Il y a fort à parier qu’Emmanuel Macron et son gouvernement feindront alors la surprise sur le délabrement des finances de l’État et se plaindront de devoir assumer l’héritage du précédent gouvernement.

Faux : La médiocrité en héritage

Ce n’est pas seulement le précédent gouvernement, c’est l’héritage de 43 ans d’impérities. Durant plus de quatre décennies, les gouvernements de tous bords ont financé leurs largesses non pas par l’impôt mais par la dette publique, c’est-à-dire l’impôt différé. La droite et la gauche possèdent un programme commun : l’étatisme. Toujours plus d’État-providence, toujours plus d’interventionnisme, toujours plus de dettes.

Ce cercle vicieux ne sera pas brisé de sitôt : plus de 100 économistes, issus du monde universitaire et pas seulement français, ont plébiscité le programme économique de Jean-Luc Mélenchon. Ce programme prévoyait 100 milliards de dépenses supplémentaires dans des secteurs « pas ou peu soumis à la concurrence internationale » et prône la politique de l’État comme « employeur en dernier ressort ». La dette n’est plus un problème car avec des taux à zéro, elle peut, en théorie, devenir infinie.

Il y a cependant un os. Le rôle de l’épargne

Si les taux restent indéfiniment à zéro, l’épargne est tuée. Il se trouve qu’en dehors de notre douce France, dans certains pays peuplés de buveurs de bière pratiquant une austérité démoniaque, l’épargne finance non seulement les investissements privés mais aussi les systèmes de retraite. En France même, l’assurance-vie est en réalité le plus souvent une épargne retraite par capitalisation. Tuer l’épargne avec des taux zéro, c’est pousser le curseur encore plus loin vers le collectivisme. Tout le monde n’y est pas encore prêt en Zone euro.

Les buveurs de vin ont tendance à croire que plus on boit le vin de la cave, plus on s’enrichit. C’est ce que nos doctes économistes appellent la « politique de la demande ».

La politique de l’offre

Ces universitaires, esprits purs planant très au-dessus des villes contingences matérielles, ne se demandent jamais comment la cave s’est remplie ou comment faire pour qu’elle soit le plus remplie possible. Chez les buveurs de bière, on pense qu’il vaut mieux entasser les fûts avant d’ouvrir la Gasthaus. C’est ce qu’on appelle la « politique de l’offre ». On surveille le stock. On évite d’estourbir les brasseurs ou de leur mettre des bâtons dans les roues.

Les élections fédérales allemandes se dérouleront le 24 septembre 2017 et seront cruciales pour l’Union monétaire. En l’état, cette union est contre nature. Les critères de convergence ramenés au PIB sont idiots et ne recouvrent rien. Mettre à l’amende un pays déjà dépensier est inepte. Il empruntera pour payer l’amende !

Collectivisation de l’économie

La signification du mot « PIB » dans un pays comme la France où l’État contrôle directement ou indirectement plus de 56% de l’économie n’est pas la même que dans les pays où le secteur privé est resté majoritaire. Cette collectivisation de l’économie explique qu’en France on crée beaucoup d’emplois mais peu de richesse. Le secteur privé, celui qui remplit la cave, a perdu la main depuis trop longtemps. Le seul critère qui vaille est l’inscription de la « règle d’or » budgétaire : toute dépense publique doit être financée par l’impôt.

En France, la pression fiscale étant déjà infernale, la « règle d’or » signifierait un retour immédiat à la sobriété. Il y a fort à parier que l’abstention baisserait et que les consciences politiques civiques se réveilleraient. Aujourd’hui, nous ne sommes pas encore en faillite car les intérêts de la dette qui grossit toujours ne cessent de diminuer. Imaginez une seconde que la vapeur se renverse et que les intérêts de la dette se remettent à augmenter.

Le gouvernement agitera gadgets et hochets, promettra que la cave sera à nouveau remplie. Mais il sera trop tard. Nous boirons la coupe jusqu’à la lie. Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici

Source Contrepoints

A ne pas en douter nous y allons tout droit, combien sont ceux qui s’en rendent pas compte ?

La mort d’un Innocent

L’enquête sur la mort de Rémi Fraisse, décédé à l’âge de 21 ans sur le site du projet de barrage de Sivens (Tarn), s’achemine vers un non-lieu, comme le laissaient présager les presque trois années d’instruction de cette affaire durant lesquelles aucune mise en examen n’a été décidée.

Dans un réquisitoire du 20 mai, révélé par Médiapart, et que Le Monde a consulté, le procureur de la République de Toulouse se prononce en faveur d’un non-lieu. Les juges d’instruction doivent désormais clore le dossier, vraisemblablement, ordonner un non-lieu. La famille Fraisse compte pour sa part entreprendre de nouvelles démarches pour essayer de relancer l’enquête. Rémi Fraisse est décédé dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, touché mortellement par l’explosion d’une grenade offensive tirée par un gendarme mobile, le chef J.. Les militaires avaient reçu pour instruction de garder une zone sur le site de Sivens, vide mais destinée à accueillir des engins de chantier. Ils devaient se montrer fermes en cas de violence.

L’opération s’est déroulée dans un climat « quasi insurrectionnel », rappelle le parquet, qui évoque des gendarmes « harcelés », notamment par des tirs de projectiles, et des ripostes incluant l’usage de grenades lacrymogènes et de lanceurs de balles de défense. Une opération de maintien de l’ordre extrêmement difficile, résume le procureur Pierre-Yves Couilleau qui revient, en 137 pages de réquisitions, sur les nombreuses auditions de témoins et les rapports rédigés sur la « tragédie ». La responsabilité hiérarchique en question

Celui du Défenseur des droits, Jacques Toubon, publié fin 2016, avait critiqué « le manque de clarté des instructions et l’absence d’autorité civile au moment du décès de Rémi Fraisse », laissant les unités opérationnelles livrées à elles-mêmes pour apprécier la situation et les incitant ainsi à tenir coûte que coûte la zone à protéger. M. Toubon recommandait que le préfet soit rappelé à son obligation d’animation des opérations et de responsabilité hiérarchique de donneur d’ordres et d’instructions précises. Celui-ci n’a jamais été entendu par les juges d’instruction. Pour le parquet, sa présence n’était pas requise. M. Couilleau juge même que le manque de clarté des consignes « peut être relativisé » et qu’en tout état de cause, ces éléments ne relèvent pas d’une faute qualifiée. Quant au gendarme J., le parquet estime qu’il ne peut lui être reproché un « mésusage » de la grenade. Malgré les nombreux témoins qui ont remis en cause la proportionnalité de l’action des forces de l’ordre, le procureur considère que les militaires ont agi de façon réglementaire et justifiée, faisant face à des violences et ne pouvant défendre autrement le terrain qu’il leur avait été ordonné de tenir.

« Une manifestation pacifique n’aurait jamais dégénéré », conclut sévèrement M. Couilleau, après avoir rappelé que « rien dans le dossier, n’autorise à dire que ce soir-là, Rémi Fraisse ait à quelque moment que ce soit commis un acte violent ». Au contraire, c’est mû par des convictions pacifistes qu’il avait imaginé se rendre pour la première fois sur le site de Sivens pour faire entendre sa voix. Il est indéniable que force doit rester à la loi, mais nous avons le sentiment de vivre dans un cadre similaire, deux types de nouvelles réelles mais le temps ne peut les effacer la première :

L’affaire Dantès, la seconde plus proche de nous celle de Dreyfus que j’ai traité donc les liens vous parleront autant. Quand on lit ce qu'ont écrit sur l'affaire Léon Blum, Jean Jaurès, Georges Clemenceau et tous les autres, nous sommes dans la république d'aujourd'hui. Ce drame mobilise encore les médias, l'imaginaire ­ alors qu'il n'y a plus rien à dire sur l'homme, son innocence ayant été établie depuis que la Cour de cassation l'a innocenté ­ parce qu'Alfred Dreyfus, le premier héros de son histoire, est un pur produit républicain. Polytechnicien, c'est l'officier moderne, qui a opté pour les armes nouvelles et un enseignement militaire nouveau, il est cultivé, parle plusieurs langues. Et l'affaire éclate à l'époque du poète norvégien Henrik Ibsen, de Tolstoï, au temps des influences étrangères. Justement ce que les antisémites comme Edouard Drumont, l'auteur de la France juive, un livre abominable de délation publié en 1886, rejettent, ils refusent ce qui ne se plie pas à l'esprit cartésien, à leurs habitudes. C'est le choc entre deux systèmes de valeurs. La France de 1894, quand l'affaire éclate, vit encore dans le traumatisme de la défaite de la guerre de 1870-71.

Le Panda

Patrick Juan

 

Documents joints à cet article

La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi

Moyenne des avis sur cet article :  1.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 24 juin 16:23

    Bonjour, Le Panda

    Je n’ai pas encore tout lu, mais je réagis immédiatement à ce qui me semble une gêne en tant que lecteur. Comme c’est très souvent le cas, tu mélanges dans tes articles des sujets sans le moindre rapport entre eux : aujourd’hui « politique de la demande versus politique de l’offre » puis, sans transition, « la mort de Rémi Fraisse ».

    Je crois que nous gagnerions tous - toi comme auteur et nous comme lecteurs - à ce que des thèmes fassent l’objet d’articles séparés.

    Cordialement.


    • Le Panda Le Panda 24 juin 21:36

      @Fergus
      Bonjour Fergus,

      Je n’ai pas encore tout lu, mais je réagis immédiatement à ce qui me semble une gêne en tant que lecteur. Comme c’est très souvent le cas, tu mélanges dans tes articles des sujets sans le moindre rapport entre eux : aujourd’hui « politique de la demande versus politique de l’offre » puis, sans transition, « la mort de Rémi Fraisse ».Je crois que nous gagnerions tous - toi comme auteur et nous comme lecteurs - à ce que des thèmes fassent l’objet d’articles séparés.

      Je me dois de dire que sur le fond tu as raison sur la forme je vois le même type d’erreurs sur certains de tes articles Toutefois merci d’avoir l’amabilité de me rappeler à l’ordre façon de parler. J’en prend acte et j’agirai à l’avenir sujet par sujet. Nous allons donc tous y gagner, il y a un moment et cela delà c’est mon défaut de journaliste d’investigations je ne me dérobe pas du tout et je dis que le vice et la vertu d’avoir était parton de presse en même temps qu’internet cela a pu et continu de provoquer ce défaut majeur.

      La cordialité aurait beaucoup à gagner par notre amitié que je te retourne 


    • Le Panda Le Panda 24 juin 22:07

      @Fergus
      Bonsoir Fergus,

      Je reviens à ton commentaire, merci d’avoir l’amabilité d’aller jusqu’au bout puis de me, nous faire part autant de ma réponse que tes très fortes remarques, dont je ne vais pas répéter dont acte...

      Amicalement 


    • Le Panda Le Panda 26 juin 18:36

      @Fergus
      Je crois que nous gagnerions tous - toi comme auteur et nous comme lecteurs - à ce que des thèmes fassent l’objet d’articles séparés.

      Je te pensais honnête sans autre le commentaire je te l’ai laissé en modération tu ressembles à moderatus et tu crains d’avoir de l’ombre donneur de leçons à l’ombre tout un chacun peut se tromper et merci de tes conseils Bonne fin de journée car sans publication de mon article je pars définitivement sans revenir les voleurs ne sont pas toujours on certains le pensent


    • francesca2 francesca2 26 juin 18:55

      @Le Panda


      Qu’est-ce qui fait que vous avez aussi spectaculairement changé d’avis entre le 24 juin 21H36 et le 26 à 18H36 ?

    • Le Panda Le Panda 26 juin 19:52

      @francesca2
      Bonsoir,

      Qu’est-ce qui fait que vous avez aussi spectaculairement changé d’avis entre le 24 juin 21H36 et le 26 à 18H36 ?

      Simplement les insultes et les trolls ce qui a provoqué la demande de la « résiliation de mon compte » puis je suis revenu après des échanges inter site et moi-même ; puis je suis revenu merci de ta question bonne soirée



    • Le Panda Le Panda 26 juin 19:54

      @francesca2
      Pour le moins que l’on puisse dire c’est que vous avez une excellente mémoire y compris sur les heures et les jours merci d’avoir été aussi précise Cdt


    • francesca2 francesca2 26 juin 20:02

      @Le Panda

       smiley smiley 

      le Panda, je vous adore. 

    • Le Panda Le Panda 26 juin 20:18

      @francesca2
      le Panda, je vous adore. 

      Je vous remercie de votre courtoisie, et je vous apprécie aussi ce que disent certaines personnes à votre sujet est faux merci encore de vos sourires que je vous retourne

       smiley

       smiley

      Amicalement Francesca


    • foufouille foufouille 24 juin 16:49

      « l’étatisme. Toujours plus d’État-providence, toujours plus d’interventionnisme, toujours plus de dettes. »
      vu la source de ton « information » hyper risible.
      c’est le manque d’inflation et surtout les délocalisations, le chômage, les experts médicaux véreux qui ont creusés la dette.


      • Le Panda Le Panda 24 juin 21:42

        @foufouille
        Bonsoir

        « l’étatisme. Toujours plus d’État-providence, toujours plus d’interventionnisme, toujours plus de dettes. » vu la source de ton « information » hyper risible.
        c’est le manque d’inflation et surtout les délocalisations, le chômage, les experts médicaux véreux qui ont creusés la dette.

        Le premier en tête Macron lui même les graphismes ne sont pas établis par mes soins, quant à savoir ceux qui on en profiter un maximum, c’est la pierre triangulaire de l’absence d’un vague à l’âme de médecins que l’on trouve autant que des puits dans le Sahara, tous voulant pratiquement êtres ,à la charge de l’Etat donc sur le dos des contribuables que nous sommes, merci de te reporter à ma réponse à Fergus à l’avenir je ne prendrai qu’un sujet à la fois, bien plus concis pour chacun de nous Bien à toi et merci je connais une bonne partie de tes contextes que je partage


      • njama njama 24 juin 17:10

        bien d’accord avec Fergus, c’est une drôle de macédoine votre article !

        La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi

         ?

        déjà rien que dans le titre, si « Faillite » de la France nous sommes d’accord, elle serait d’ordre économique, mais elle ne peut être de même nature qu’une Justice qui ne pourrait faillir que moralement.

        D’une généralité, on pouvait s’attendre à une analyse sur le bilan de la Justice sous le quinquennat de Hollande, mais en lieu de cela, vous nous servez trois faits divers d’annales judiciaires ...


        • Le Panda Le Panda 24 juin 21:44

          @njama
          Bonsoir,

          bien d’accord avec Fergus, c’est une drôle de macédoine votre article ! La France Marche Vers Faillite sa Justice Aussi  ?

          merci de bien vouloir vous reporter à ma réponse à Fergus, mais votre commentaire ne peut être traité en une seule réponse car vous abordez deux sujets merci


        • Le Panda Le Panda 24 juin 21:50

          @njama

          déjà rien que dans le titre, si « Faillite » de la France nous sommes d’accord, elle serait d’ordre économique, mais elle ne peut être de même nature qu’une Justice qui ne pourrait faillir que moralement. D’une généralité, on pouvait s’attendre à une analyse sur le bilan de la Justice sous le quinquennat de Hollande, mais en lieu de cela, vous nous servez trois faits divers d’annales judiciaires ...

          On ne peut en aucun cas redresser un pays un continent sans mettre en avant les symboles très ouvert qui pour la France sont Liberté Egalité Fraternité, ma seule erreur a été et je l’admet de mélange deux thèmes ho combien différents. Mais vous êtes à mon avis hors sujets, vous venez parler d’Hollande vous voulez parlez des expulsions qui ont touchées des personnes bien précises et ces mesures se sont appuyés sur un plan financier et rien d’autres. Sans annales en premier lieu de la conception de la Justice une nation est morte, et c’est ce que sommes touefois merci de votre réaction.


        • Le Panda Le Panda 26 juin 19:57

          @njama
          Bonsoir,

          merci de vous reporter à la réponse que je viens de faire à Francesca qui est loin d’être aussi désagréable que certaines personnes peuvent le prétendre Cdt 


        • francesca2 francesca2 26 juin 20:05

          @Le Panda

          Cher Panda, ces personnes sont folles, voilà tout. 

        • Le Panda Le Panda 26 juin 20:22

          @francesca2
          Cher Panda, ces personnes sont folles, voilà tout. 

          Ce sont ces raisons qui ont faites que je sois parti dans les moments que vous indiquez voilà vous avez tous les éléments et encore merci bonne soirée  smiley


        • njama njama 24 juin 17:16

          Ceci dit le budget de la justice française est un des plus pauvres d’€urope, 23e place pour ce qui est du pourcentage du PIB consacré à la justice, sur le 47 États membres, et 14e sur 28 avec 72 euros par habitant et par an en 2014. C’est deux fois moins qu’en Allemagne (146 euros) et loin du haut du classement où figurent le Royaume-Uni (155 euros) et le Luxembourg (179 euros).

          Pour un pays, qui se prétend phare des droits de l’homme, et deuxième grande puissance économique après l’Allemagne, le budget de la justice française est le parent pauvre de cette nation, une misère !

          Mais bon voilà, Mr Macron préfère augmenter le budget de la Défense ! sommes-nous menacés ?
          non, bien sûr, mais les ventes d’armes ça rapporte, la justice, ça ne ramène pas un clou, tout juste à peine un peu de paix sociale et encore ... 

          La justice française, parent pauvre de l’Europe

          La France au bas du classement de la justice en Europe

          Les moyens alloués à la justice en Europe


          • Le Panda Le Panda 24 juin 21:54

            @njama
            Ceci dit le budget de la justice française est un des plus pauvres d’€urope, 23e place pour ce qui est du pourcentage du PIB consacré à la justice, sur le 47 États membres, et 14e sur 28 avec 72 euros par habitant et par an en 2014. C’est deux fois moins qu’en Allemagne (146 euros) et loin du haut du classement où figurent le Royaume-Uni (155 euros) et le Luxembourg (179 euros).

            Une évidence dont je vous remercie, mais la solution n’est identique aux constats que vous touchez aux pays qui sont des paradis fiscaux et les plus escrocs sont ceux qui s’en tirent le mieux comme la France qui va abriter l’argent de ses politiques dans l’armée des nantis tel Cahuzac et à présent Bayrou qui pleure 


          • Le Panda Le Panda 24 juin 22:01

            @njama

            Pour un pays, qui se prétend phare des droits de l’homme, et deuxième grande puissance économique après l’Allemagne, le budget de la justice française est le parent pauvre de cette nation, une misère !

            Mais bon voilà, Mr Macron préfère augmenter le budget de la Défense ! sommes-nous menacés ?
            non, bien sûr, mais les ventes d’armes ça rapporte, la justice, ça ne ramène pas un clou, tout juste à peine un peu de paix sociale et encore ... 

            La justice française, parent pauvre de l’Europe

            La France au bas du classement de la justice en Europe

            Les moyens alloués à la justice en Europe

            C’est bien ce que je tente de démontrer autant que la France sera un parent pauvre de l’Europe nous agrandissons le trou....

            La France au bas du classement de la justice en Europe pas uniquement elle peut être classée de la même façon sur l’ensemble de l’Occident.....

            Les moyens alloués à la justice en Europe une nullité totale, autant que les moyens ne seront pas grandit les forces de l’ordre n’ont aucun moyen de lutter contre le terrorisme fanatique, et les railleries d’une IV é République avec les sottises sorties par Macron lui même sur les migrants rejailli sur l’ensemble de tous les Français. Merci pour les liens et pour l’ouverture


          • zygzornifle zygzornifle 25 juin 13:25

            Sauver la France c’est comme écumer le rafiot qui coule avec une passoire , on peut écumer ou vider la mer a la paille au choix ,les politiques le savent Macron en tete mais personne n’ose en parler car ça serait un vent de panique qui croulerait la finance et le pays et comme les potes de Macron sont tous des financiers propriétaires des plus grands médias et lobbys européens et internationaux , c’est eux qui l’on élevé au lait de veau d’or et fait élire il ne va pas les mettre en difficulté , de toute façon il ne passerai pas la journée tout Macron qu’il est .....


            • Le Panda Le Panda 25 juin 14:42

              @zygzornifle
              Bonjour,

              peut écumer ou vider la mer a la paille au choix ,les politiques le savent Macron en tète mais personne n’ose en parler car ça serait un vent de panique qui croulerait la finance

              Pardon juste un sourire en passant , il manquait le chapeau sur la tête, ce que je me suis permit de rectifier. Mais dis donc, si tu désires vider la mer avec les pailles fait appel à tous les intervenants y compris les trolls. Je veux bien te donner un coup de main, mais juste pour tenir les seaux depuis les rivages, c’est bien trop dangereux que de s’embarquer avec du gens qui finissent par fournir du guano.

              A suivre 


            • Le Panda Le Panda 25 juin 14:48

              @zygzornifle
              Suite cet fin provisoire selon les choix :

              et le pays et comme les potes de Macron sont tous des financiers propriétaires des plus grands médias et lobbys européens et internationaux , c’est eux qui l’on élevé au lait de veau d’or et fait élire il ne va pas les mettre en difficulté , de toute façon il ne passerai pas la journée tout Macron qu’il est .....

              L’évidence est tellement consternante qu’il semble plus que difficile de te donner une seconde tort, c’est un peu l’image selon la légende de la création de Rome par Romus et Romulus, je te souhaite un très bonne fin de journée et je te dis à bientôt le prochain article que je permien en fera bondir plus que d’un y compris Macron et son légataire par anticipation Lesieur Hollande et les breloques Cordialement et merci de ton passage. 


            • zygzornifle zygzornifle 26 juin 17:02

              @Le Panda


               pour faire bondir Macron il faut lui dire qu’il est ruiné et SDF et que Brigitte s’est pacsé avec Angela et encore la il en tirerai profit .....

            • Le Panda Le Panda 26 juin 18:31

              @zygzornifle
              Bonjour

               pour faire bondir Macron il faut lui dire qu’il est ruiné et SDF et que Brigitte s’est pacsé avec Angela et encore la il en tirerai profit .....

              Rien ne pourra le faire changer il est « fou » mais j’ai quitté AGV une fois je serais moi Con que Macron ou il publie mon article en modération et je pars définitivement cela est clair, dommage de perdre le contact avec certains, mais je ferai ce qu’il faut ensuite, merci pour ces bons moments ils sont prévenus et je trouve qu’il y a des moments inquisiteurs de leurs parts mais ne t’inquiète je sais comment les avoir bonne soirée et merci d’être venu jusque là Amicalement


            • taketheeffinbus 25 juin 18:09

              Et sinon que proposent les libéraux, sinon empêcher l’État de dicter la politique d’un pays, en s’imaginant que comme dans les bisounours, les gens s’arrangeront d’eux même pour arranger la situation ? (Autant croire au père noël !)

              Le libéralisme ne peut fonctionner que sous une condition qu’aucun d’entre eux ne voudraient, une totale transparence économique à tous les niveaux de la société, de A à Z.

              Sur STIG, il y a très bon exemple de proposition en la matière => https://getstig.org/app/app/propositions/906f46f9c90ecaf9f4b057ab5ed70d222d9 02583


              • Le Panda Le Panda 25 juin 19:28

                @taketheeffinbus
                Bonsoir,

                Et sinon que proposent les libéraux, sinon empêcher l’État de dicter la politique d’un pays, en s’imaginant que comme dans les bisounours, les gens s’arrangeront d’eux même pour arranger la situation ? (Autant croire au père noël !) Le libéralisme ne peut fonctionner que sous une condition qu’aucun d’entre eux ne voudraient, une totale transparence économique à tous les niveaux de la société, de A à Z.

                Il est difficile de faire un constat inapplicable, vous appelez les simagrées vécues par les citoyens de base devant dépendre d’un Etat qui en dérive total depuis plus de quatre décennies, donc effectivement à partir de ce moment je préfère vivre dans le monde des bisousnours car à partir de là, le monde des rêves nous appartient encore .....sauf si j’ai ml compris le sens de la 1ere partie de vôtre commentaire à voire merci .....

                A suivre


              • Le Panda Le Panda 25 juin 19:32

                @taketheeffinbus
                Suite,

                Sur STIG, il y a très bon exemple de proposition en la matière => https://getstig.org/app/app/propositions/906f46f9c90ecaf9f4b057ab5ed70d222d9 02583

                Merci pour vôtre lien il nous donne quoi de plus que le développement mixé de l’article dont les origines ne remontent pas à l’époque du père noël elle était merveilleuse cette époque ou nous nous endormions les yeux bercés par les étoiles et les douceurs et le matin le plus t^t possible les presque hurlements de bonheur humain qui se meure à la grande tristesse des petits qui ne deviendront jamais grands, merci Cdt


              • pierre 27 juin 19:04

                le titre est génial ! complétement fou


                • Le Panda Le Panda 27 juin 19:34

                  @pierre
                  Bonsoir

                  le titre est génial ! complétement fou

                  Merci oui le chocolat Lanvin c’est « fou » comme Dali va être déterré pour un test ADN  smiley  smiley Vous vouliez un carreau de « pierre » ou de chocolat Lanvin ?  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires