• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La guerre ouverte des 1% les plus riches contre le reste du (...)

La guerre ouverte des 1% les plus riches contre le reste du monde

Depuis maintenant plusieurs semaines, les "gilets jaunes" enflamment les médias et font trembler la République en Marche. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est l'augmentation des taxes sur les carburants décidée par le gouvernement (sous l'égide de l'ex-ministre préféré des français, Nicolas Hulot) sans que les sociétés de croisières ou les compagnies aériennes n'aient à payer la moindre taxe sur les carburants qu'elles consomment alors que leur impact en terme de production de CO² est exponentiel et massif. Le mouvement des "gilets jaunes", soutenu par une très large majorité des français est composé de citoyens de tous bords réunis autour d'une colère sourde causée par l'injustice fiscale dont ils sont victimes. Le mépris d'Emmanuel Macron à l'encontre des classes populaires et de la classe moyenne (hors cadres) n'est plus à prouver. En réalité, la focalisation sur l'augmentation des impôts et des taxes cache une réalité et un mal encore plus profond : l'écart grandissant entre les riches et les pauvres et un accaparement des ressources par une caste dirigeante désormais en possession de tous les pouvoirs. La démocratie est morte depuis longtemps. Les français appelés à voter ont le choix entre ultra-libéralisme et "populisme" (terme en réalité usité pour disqualifier l'opinion citoyenne et la rage contre les nouveaux seigneurs que sont les grands patrons et leurs bras armés : les élus de la République en Marche, du Modem, du P.S. et des Républicains).

JPEG

Une dictature économique. 

A quoi bon faire de grands discours ? Une bonne démonstration de la réalité des français nécessite quelques données synthétisées ici et qui parleront à tout le monde : 

Augmentation des salaires en général en France en 2018 : 1,8%. Inflation : 2,1%. Baisse de revenus général : 0,3%. Revalorisation du Smic : 0%. Augmentation des salaires des fonctionnaires : 0%, donc perte de 2,1% de revenus (salaires gelés depuis dix ans hors primes).

Baisse des pensions de retraite pour 2019 : environ 1,7%.

J'ajoute : augmentation des salaires des cadres : 2,7%.

Augmentation des revenus des grands patrons en 2017 : 14%.

Augmentation des salaires des membres des cabinets ministériels en 2018 : 20%.

Augmentation des salaires des ministres en 2018 : jusqu'à 27,6%.

Augmentation des revenus des élus locaux en 2018 : jusqu'à 40%.

... et 56% pour le bon samaritain Balkany.

Les taxes sont une chose, mais la source du problème est le mépris des "payeurs", ceux qui achètent les compétences, la motivation et la nécessité de remplir son frigo. Les salariés du privé comme du public, les retraités également, sous un certain niveau de revenus se font littéralement tabasser par leurs employeurs (Les patrons et l'Etat). Les arguments fallacieux des patrons sédicieux et des partis libéraux au pouvoir depuis des décennies sont simples et même simplistes : la dette publique énorme, et la mauvaise productivité des travailleurs français. Ces causes pourraient être entendables si, au regard des données publiées ci-dessus, les plus riches, les plus favorisés ne s'octroyaient eux des augmentations de revenus sentant bon le hold'up. Ces élites économiques et politiques contrôlent la plus grande partie des médias, des institutions de la République, de l'appareil productif et de tous les pans de l'économie française. Cette situation n'est pas spécifiquement française. Toute l'Europe est touchée par cette guerre ouverte des grands patrons et de leurs élus désignés contre les classes moyennes et les classes populaires. 

Une stratégie de long terme.

Le processus d'accaparement des pouvoirs politiques, économiques, judiciaires et militaires par la classe (caste) dirigeante n'est pas nouvelle. Le principe est très simple pour les ultra-libéraux : déréglementer les marchés financiers (zéro impôts, légalisation de pratiques autrefois frauduleuses, on est passé de l'évasion fiscale à l'optimisation fiscale, le second étant la version légalisée de la première), geler les salaires, casser les corps intermédiaires en les discréditant ou en les corrompant (syndicats, ...), compenser le gel des revenus par des produits financiers (crédits à la consommation, immobiliers, auto, etc.), assécher les rentrées fiscales et donc détruire lentement mais sûrement les services publics et les conquêtes sociales du feu Etat-Providence (moins les services publics reçoivent de financements, moins ils sont efficaces, moins ils sont efficaces et plus on les accuse d'être de mauvaise qualité. Résultat : privatisation de toutes les missions publics au bénéfice des sociétés privées qui se régalent d'argent public pour proposer des prestations déplorables aux citoyens), discréditer la parole populaire (tout ce qui s'oppose à l'idéologie ultra-libérale est "populiste", annulation du vote "contre la constitution européenne" en 2005...). 

Une situation pré-insurrectionnelle. 

Chaque citoyen, à son niveau, ressent, subit et connait cette stratégie. Chacun y répond par sa propre colère, par ses propres dépressions, par ses propres addictions, par ses abstentions. Le système tient bon. Tant que les français pourront avoir un toit, de la nourriture dans le frigo, des promos toute l'année (Black Friday, Noël, la Saint-Valentin, la Fête des Mères, les soldes, ...), de l'information partielle et partiale, des loisirs ponctuels et des jeux du cirque (Coupe du Monde de Football, J.O., etc.), cela passera. Seulement la situation est hors de contrôle. Les outils démocratiques sont bafoués, auxquels s'ajoutent le réchauffement climatique, la sixième extinction des espèces, la digitalisation complète des industries, de l'agriculture et des services, la finance hors-sol (mafia légalisée), une démographie mondiale en hausse folle tandis que les capacités de la planète à les nourrir sont en chute libre. Le système s'emballe, l'Ultra-libéralisme prend l'eau de toute part, installant un climat pré-insurrectionnel aux conséquences encore imprévisibles. Le grand effondrement de notre société est en cours. Il ne s'agit pas d'une crise, mais bien d'une chute sans retour de notre monde tel que nous le connaissons depuis un demi-siècle. Dans ce climat, les nouveaux seigneurs de France, alliés aux seigneurs du monde entier, se serrent les coudes pour prendre tout ce qu'il y a à prendre avant extinction complète de la lumière. Cette attitude que chaque citoyen ne peut freiner nécessite une réaction collective. Cette réaction se doit pourtant d'être novatrice. Il faudra prochainement s'adapter, sans doute survivre dans un monde que l'Humanité n'a jamais connu : pénuries, carences, guerres, violences, abaissement brutal de l'espérance de vie, Les revendications des gilets jaunes sont confuses parfois antinomiques avec notre nouvelle réalité et manquent souvent leur cible : l'Etat n'est que l'instrument des ultra-libéraux. Ces derniers sont à la manoeuvre et les politiques qui leur sont favorables (Macron en tête de liste) ne sont que des exécutants de leur projet. Il faut viser les stratèges, les généraux, les pilotes et les bénéficiaires réels de cette asphyxie des classes populaires. Ce n'est pas sur les Champs-Elysées qu'il faut se ruer, mais dans le plus grand centre d'affaire d'Europe, j'ai nommé La Défense. Il faut demander des comptes aux "chefs" de ce monde et ils sont dans les sièges sociaux des multinationales. Car si Macron était amené à quitter son mandat de façon prématurée (ce qui n'arrivera pas), il serait remplacé par un autre sbire des vrais décideurs de ce monde... Ce sbire et ses équipes pourraient être n'importe quel personnage politique en vue à ce jour (Lepen, Dupont-Aignan, Hamon, etc.). 

Le "dégagisme" doit se porter non pas sur les politiques visiblement à la manoeuvre (ils ne sont qu'un pare-feu) mais sur les véritables élites de ce monde, les 1% qui possèdent plus que les 99% restants.

 

Léonel Houssam

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • colza 29 novembre 2018 15:29

    Le"s 1% sont des malins, ils agitent le doigt et on ne regarde pas la lune.


    • Croa Croa 29 novembre 2018 22:34

      À colza,
      Non c’est le contraire. Ces gens promettent la lune. On ferait mieux de regarder le doigt  smiley


    • Buzzcocks 29 novembre 2018 15:55

      Dans le milieu punk, vous vous appelez tous Andy Verol ? Au début, je pensais que vous étiez le chanteur des Cadavres ou de Euroshima. Mais physiquement, ça ne colle pas.

      Aux USA, 70 000 morts par overdose, et 30 000 tués par balle.... principalement, des pauvres autrement appelés des gilets jaunes par chez nous. Voilà un traitement efficace contre le chômage, et la pauvreté.


      • devphil30 devphil30 29 novembre 2018 18:02

        @Buzzcocks

        Cynique mais réaliste.

        On se demande comment la drogue continue d’arriver si facilement aux USA ...

        Aller une petite recherche à tout hasard sur CIA et drogue ...
        https://fr.sputniknews.com/international/201710111033422621-pablo-escobar-fils-drogue-cia-glorification/

        https://fr.wikipedia.org/wiki/All%C3%A9gations_d%27implication_de_la_CIA_dans_le_trafic_de_drogue

        https://reseauinternational.net/le-plus-grand-baron-de-la-drogue-de-tous-les-temps-travaillait-pour-la-cia/

        En cherchant plus on trouve sur le Vietnam , l’Afghanistan et bien sûr l’Amérique du Sud.

        Pour les armes , ils n’ont pas évoluer depuis le far west , c’est juste que les calibres sont plus importants , on parle d’armes de guerre.

        Sont vraiment frappés ces amerloques


      • baldis30 30 novembre 2018 10:27

        @devphil30
        bonjour,
        « On se demande comment la drogue continue d’arriver si facilement aux USA . »
         Même si votre curiosité est un très vilain défaut vous pouvez vous demander
         à quoi servent :

        1. les pistes d’atterrissage privées

        b les vols privés éventuellement en hélicoptère

        c éventuellement certaines valises officielles spéciales

        et si vous avez le mal de l’air vous n’aurez peut-être pas le mal de mer en sous-marin ( à moins de souffrir de claustrophobie)


      • Désintox Désintox 1er décembre 2018 09:48

        @Buzzcocks
        Ce ne sont pas les overdoses qui font baisser l’espérance de vie aux USA. La drogue est l’alibi de mauvaise fois que se donne l’ultra-libéralisme.

        Dans les pays ultra-libéraux, l’espérance de vie des plus pauvres rejoint celle du tiers-monde.

        Les USA sont malades du libéralisme économique.


      • sls0 sls0 29 novembre 2018 16:42

        Analyse très intéressante.

        Le monde ouvrier existe il encore ?

        On en parle plus du moins.

        A il disparu ?

        Quand on regarde de plus près on les retrouve dans les stats, 20,4% des actifs. Un diminution mais pas une disparition quand même.

        Une bonne partie c’est transformée en employés, tertiaire oblige. 28% des actifs. Ce ne sont plus des ouvriers mais c’est assez classe ouvrière.

        J’aime la définition de profession intermédiaire : entre ouvrier et cadre. J’ai regardé de plus près, vous torchez le cul des p’tits vieux, profession intermédiaire, il y a pleins de boulots sous payés dans cette catégorie, moins de 50% ont le bac. 25,4% des actifs.

        Voilà comment la novlange arrive à faire disparaitre 60 à 70% de la population.

        Je ne parlerai même pas de certains agriculteurs et artisans qui roulent sur l’or.

        Si vous enlevez ce pourcentage à 100%, vous avez les pro Macron, caste oblige.


        • aimable 29 novembre 2018 20:14

          de tous temps ceux qui sont nourris par ceux qui travaillent , décident de ceux qui vont manger a leur faim parmi ceux qui les nourrissent , nos décideurs politiques d’aujourd’hui ne déroge pas a cette règle . J’ajouterai même que ceux d’aujourd’hui le font avec plaisir et sadisme .


          • lloreen 29 novembre 2018 21:41

            https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273?fbclid=IwAR3ggAnjaFWgeoeVNHJV1adlhySgO0W5fmPZek8tmoiKbBdFpLPq2r9WUIg

            Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

            MANDAT D’ARRÊT

            Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

            La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

            - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

            - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

            - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

            Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

            Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

            Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

            Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


            • Croa Croa 29 novembre 2018 22:37

              À l’auteur,

              « (ce qui n’arrivera pas) »

              Ne sois pas aussi défaitiste !


              • goc goc 30 novembre 2018 02:46

                Plus je réfléchis au combat des GJ, plus je me dis qu’en fait il suffit juste de 2 revendications simples pour faire s’écrouler le château de carte de l’ultra-libéralisme macronien

                première mesure : revenir aux modes de traitement des comptes bancaires d’avant 1980, à savoir limiter les frais de rejet (par exemple suspendre de 30jours, le prélèvement des frais de rejet si ces derniers sont supérieur au montant rejeté) et interdire TOUS les autres frais crées artificiellement et de façon abusive.

                deuxième mesure : rendre public le mode de calcul du pouvoir d’achat (et donc de l’inflation), et du coup, remettre à leur vraie valeur les différents coefficient utilisé dans ces calculs puis recalcule du vrai pouvoir d’achat sur les 10 dernieres années, avec remise à niveau des vraies valeur de l’inflation.

                Ceci entrainera un rattrapage des salaires (on pourrait limiter ce rattrapage à 3 fois le smig) à partir du nouveau calcul.

                Par exemple si le calcul actuel donnait une augmentation du cout de la vie sur les 10 ans de 50% (donc une augmentation du smig de 50% sur ces 10 années) et que le nouveau calcul donne 75%, alors on augmentera les salaires et les pensions de retraite inférieure à 3 fois le smig nouveau, de 25%

                Et surtout en rendant public ces modes de calcul, on pérennisera le principe du rattrapage des salaires sur le cout de la vie avec les vraies valeurs et non celle trafiquées par nos gouvernements successifs.


                • lacsapnitram 30 novembre 2018 19:44

                  @goc
                  D’autant que d’après Philippe Herlin, le logement n’entre en compte dans le coût de la vie qu’à hauteur de 6% du revenu en moyenne !


                • Désintox Désintox 1er décembre 2018 09:53

                  @goc
                  Pour l’indice des prix, voir ici :
                  https://www.insee.fr/fr/statistiques/2418131


                • Saint Rata de l'himalaya Saint Rata de l’himalaya 30 novembre 2018 05:17

                  ET pendant ce temps là ça rouille sec.

                  Trois milliards de tonnes de produits. Sous l’eau les fuselages se brisent libérant les toxiques dans la mer. Une catastrophe sans précédent peut arriver si nous n’agissons pas, nous prédisent les scientifiques.
                  Les barils qui les confinent mettent entre 80 et 100 ans à rouiller : ils commencent actuellement à diffuser leur poison dans la mer. Il suffirait que 16% des substances s’échappent pour éradiquer toute forme de vie pendant des siècles. Une catastrophe sans précédent.

                  https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/la-france-en-docs-0/menaces-mer-du-nord-votre-documentaire-inedit-1551834.html


                  • math math 30 novembre 2018 07:43

                    1% les plus riches ?..Macron lutte de toutes ses forces pour arriver à 2%.. smiley



                      • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 2018 10:14

                        Comme c’est eux qui ont les politiques la police et l’armée qui rampe a leurs pieds ça peut chier grave ....


                        • Anatine 30 novembre 2018 10:45

                          Les gilets jaunes ont mis de facto en place Democratie athénienne 2.0 ce que les politiques et les medias ne comprennent pas en demandant des representants. Ils attendent simplement que les gilets jaunes se plient a leur système, le meme à la source du rejet. Fondamentalement nous sommes entres dans une societe fondée sur les groupes où la liberte individuelle passe par le choix de ses appartenances. Les gilets jaunes ont bien compris qu’ils ne doivent pas avoir de representants et opposer leur logique de consensus à celle de contrôle du modèle dominant. Le consensus, c’est la multiplicité des opinions et la cohérence de l’action ! L’incapacite attribuée aux gilets jaunes de porter des revendications est en fait celle des politiques et des médias. La vraie difficulte est de faire bouger des politiques et des medias qui a force d’affirmer qu’il n’y a pas d’autres options sont devenus incapables de penser autrement. Alors quelles sont les cles du succès pour les gilets jaunes ? Ne pas avoir de centre, agir localementet partout sous de multiples formes, ne pas « defiler » mais se faire entendre dans une multitude d’endroits au même moment, remonter les consensus dans leur diversité, s’appuyer sur les territoires, maintenir la pression sur les elus REM, denoncer sous une forme synthetique les heresies dans le domaine des organisations (la santé par exemple), l’économie (une strategie qui n’est pas au service des francais), L’emmloi de l’impot..

                          A suivre...


                          • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 30 novembre 2018 14:46

                            Aller, histoire de jeter un peu de gaz-oil surtaxé sur le feu.

                            Dans la bien nommée émission « C dans l’air » du 29/11, on peut admirer un petit reportage ou l’on découvre que le gouvernement jupitérien a envoyé son messager « En Marche », le député Bruno Bonnell rencontrer, sur un rond point de province, quelques gilets jaunes afin d’écouter leurs doléances mais surtout, surtout, afin de défendre les choix du gouvernement et faire bien entendu de la pé-da-go-gie.

                            Ah la pédagogie ! C’est bien la seul vraie chose qui nous manque en France.

                            Il est peut-être bon de rappeler brièvement qui est ce personnage. C’est un entrepreneur ex-président des sociétés Infogrames et Atari et président depuis 2007 de la société Robopolis. Proche de Gérard Collomb, il se présente aux législatives de 2017 sous la bannière LREM. Il ne cumule pas les mandats, mais les fonctions ! Et par conséquent... les salaires.

                            Elles sont vraiment dures les fins de mois !

                            Monsieur « J’ai deux bras droits* » a également joué le rôle du « patron » dans l’émission de télé-réalité « The apprentice - qui décrochera le job » version française de l’émission américaine animée par un certain Donald Trump. Faut-il rappeler vite fait le pitch ? 14 jeunes loups se confrontent avec acharnement, un seul doit triompher pour décrocher le job dans l’entreprise de Mr Bonnell. Malheureusement l’émission ne connut pas le succès espéré et faute de téléspectateurs M6 la retira au bout du 3ème épisode.

                            Il va de soit qu’avec un pareil émissaire idéologue la parole de la France profonde sera surement entendu !

                            « La fin prochaine d’un mal ne me consolera jamais d’avoir à le subir dans l’immédiat. »

                            Raoul Vaneigem in « Traité de savoir vivre à l’usage des jeunes générations »

                            * Face aux 14 candidats, les deux collaborateurs accompagnant Bruno Bonnell étaient présentés ainsi : « Je vous présente mes deux bras droits, Mme ? et Mr ?... »


                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 novembre 2018 17:47

                              Bon article... qui se termine sur une invitation à conserver une illusion.

                              Ce ne sont pas seulement « les 1% » qui doivent « dégager », c’est l’économisme lui-même. Ce système philosophico-politique qui allait de soi pour tout le monde depuis toujours, puisqu’il permettait l’augmentation générale (moyenne) du « niveau de vie ».

                              Cinquante ans après le Club de Rome les citoyens du monde sont de plus en plus conscients que les valeurs de l’économisme sont devenues des contre-valeurs, qui en font la principale cause

                              de destruction des moyens de vivre sur la planète

                              des inégalités entre les peuples et entre les individus

                              des guerres qui en découlent.

                              Ce n’est plus seulement « une croissance zéro » qui est nécessaire, comme le faisait penser le Club de Rome. C’est une radicale décroissance

                              — de la production, de la consommation et de la population planétaire

                              accompagnée, bien sûr, d’un radical écrasement par le haut de la hiérarchie des revenus.

                              Facile à dire, infiniment moins à réaliser. Mais il faudrait au moins que ça s’installe comme projet indispensable à mettre en chantier de toute urgence.


                              • Eric F Eric F 2 décembre 2018 17:47

                                @Pierre Régnier
                                la première « décroissance » aurait du être le gel démographique, or on attend plusieurs milliards de terriens supplémentaires dans les décennies à venir, sans que cela ne soit seulement évoqué à la COP21.
                                Une décroissance tout en restant dans le système économique mondialisé doublerait encore le chômage, une décroissance ne pourrait être « soutenable » qu’en revenant au principe de « produire et consommer local » mais ne nous leurrons pas, les produits de consommation seraient plus cher, le standard de vie serait sensiblement plus frugal. Il ne faut pas se leurrer, même en comprimant en haut il y aurait un fort impact en bas, un RMIste d’aujourd’hui a frigo, lave linge, télé et voiture, ce que n’avait pas l’ouvrier des années 50.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 décembre 2018 13:46

                                @Eric F

                                Bon début pour un débat.
                                J’espère que vous serez suivi.


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 novembre 2018 18:18

                                Si mon article n’est pas publié sur ce site, je comprendrais de quel côté vous êtes...

                                « LA CONTRE-RÉVOLUTION : Les Sans culottes, la Carmagnole et les Gilets jaunes »


                                  • gaston gaston 30 novembre 2018 23:22

                                    Moi je veux bien participer à la transitions écologique en étant surtaxé , mais je me dis , est ce que cela sert à quelque chose quand on sait que la FRANCE ne représente que 1 % des émissions polluante dans le monde ????? je me demande si mon argent ne va pas servir seulement à financer les cadeaux fiscaux fait aux riches .....la suppression de l’ISF etcetc .... Quand on voit que les plus gros pollueurs de la planète ,on pour président un farouche ennemi de la planète en la personne de trump , ( je ne met pas de majuscule à ce genre d’enc.....) moi je me dis que je vis sur terre , pas seulement en France , et que si la planète est détruite par les chinois les américains et les autres qui sont 1milliards de fois plus nombreux que nous les gaulois ,je ne vois pas pourquoi je me casserai le cul à faire des effort qui ne serviront strictement à rien sinon à montrer l’exemple à des peuple qui n’en n’ont rien à branler de la transition écologique !!!!!!


                                    • Valas Valas 30 novembre 2018 23:43

                                      Il faut boycotter les grandes surfaces et s’orienter davantage vers les petits commerçants locaux et les marchés.

                                      Il faut boycotter Noël et manger « simplement » avec quelques petites dégustations sans se goinfrer de dinde, chocolat et cie...

                                      Concernant les enfants, il suffit de ne pas les submerger de cadeaux en plastiques ou avec une batterie spécial iPhone, à force ils sont déconnectés de la réalité et deviennent capricieux ! Avec UN cadeau sympa, il savoureront d’autant plus et se rapprocheront au fil du temps des valeurs de la vie ai lieu de s’en éloigner jusqu’à devenir complètement zombifiés.

                                      Ce genre d’action « citoyenne » pourrait toucher ces 1% de « seconds-couteaux », eux-mêmes aux ordres d’oligarques collectionneurs de passeports plus puissants sans valeur et au dessus des lois, qui sponsorisent leurs serviteurs politiques et collecteurs d’impôts mafieux...


                                      • BA 1er décembre 2018 06:38

                                        Le syndicat UNL appelle les lycéens à bloquer des établissements scolaires en plein mouvement des "gilets jaunes" lundi 3 décembre.


                                        À l’appel de l’Union nationale lycéenne (UNL), des lycéens ont décidé de bloquer leurs établissements vendredi 30 novembre un peu partout en France. L’organisation lycéenne revendique 40 000 jeunes impliqués aujourd’hui et appelle à reconduire la mobilisation lundi 3 décembre. 


                                        https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/des-lyceens-rejoignent-le-mouvement-des-gilets-jaunes-a-l-appel-du-syndicat-unl-et-bloquent-leurs-etablissements_3078771.html


                                        • damocles damocles 1er décembre 2018 15:43

                                          @BA 
                                           
                                           je constate en lisant leur tract qu’ ils sont pour l’ecriture dite inclusive et pour la reforme de l’orthographe puisqu’ils veulent " l’abrogation de la reforme de LA VOIX (sic) professionnelle !


                                        • Désintox Désintox 1er décembre 2018 09:56

                                          Ce matin j’entends une interview d’un GJ sur France-Info.

                                          Il demande à la fois la baisse des taxes et le développement des services publics.


                                          • pemile pemile 1er décembre 2018 10:09

                                            @Désintox « Il demande à la fois la baisse des taxes et le développement des services publics. »

                                            Vous avez donc trouvé un GJ qui demande la suppression de l’ISF ? smiley


                                          • damocles damocles 1er décembre 2018 11:50

                                            @Désintox

                                             Alors que Macron , lui , AUGMENTE LES TAXES e DIMINUE LES SERVICES PUBLICS !


                                          • pipiou 1er décembre 2018 15:30

                                            Balkany : +56%

                                            Et qui a élu Balkany ? Les citoyens.

                                            Alors circulez y a rien à voir !


                                            • aimable 2 décembre 2018 15:25

                                              @pipiou
                                              vous avez raison , a Levallois dans les 56 % une partie des électeurs sont et agissent comme les balkany et le reste rêve d’être comme eux, logique qu’ils soient élus .


                                            • BA 1er décembre 2018 18:49

                                              Brigitte et Emmanuel Macron dépensent 300.000 euros pour changer la moquette de l’Elysée, la polémique enfle.


                                              https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/brigitte-et-emmanuel-macron-depensent-300-000-euros-pour-changer-la-moquette-de-lelysee-la-polemique-enfle_422591


                                              • zygzornifle zygzornifle 2 décembre 2018 10:57

                                                Allez les gilets jaune demandez la nationalité Luxembourgeoise

                                                Au 1er janvier augmentation du Smic de 100€ net qui chez eux était déjà a 1999€

                                                2 jours de CP en plus (les syndicats voulaient une sixième semaine de vacances)

                                                et la gratuité des transports en commun 

                                                Chut secret d’état, les merdias et leurs journalopes n’en parlent pas car il ne faut pas effaroucher le Macrounet d’amour.

                                                Le gouvernement du Luxembourg ruisselle sur ses smicards alors que le notre nous ruisselle en vidant sa vessie sur nos têtes ....


                                                • Eric F Eric F 2 décembre 2018 17:35

                                                  @zygzornifle
                                                  Comme quoi l’UE profitent à certains (dans le cas du Luxembourg, c’est le paradisage fiscal plus occulte qu’en Suisse).


                                                • Eric F Eric F 2 décembre 2018 17:33

                                                  @ l’auteur

                                                  « Le mépris d’Emmanuel Macron à l’encontre des classes populaires et de la classe moyenne (hors cadres) »

                                                  Je suppose que vous voulez dire « hors cadres dirigeants et hors start-uppers », car les cadres productifs sont au contraire dans la catégorie de ceux qui paient tous les impots et taxes (dont la taxe d’habitation maintenue), n’ont pas de fortune financière bénéficiant de flat tax, et ne touchent aucune allocation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès