• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Loi de 1905 se suffit à elle-même !

La Loi de 1905 se suffit à elle-même !

La loi de 1905 se suffit à elle-même Suite du CP du 9 novembre 2018

 

 Pompiers pyromanes, avons-nous dit à propos de Macron et des consorts qui veulent réviser cette loi centenaire, justement parce qu'elle est centenaire et ne prendrait pas en compte l'Islam, entre autres.

Voudrait-on réviser aussi la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, au prétexte que des inégalités demeurent 219 ans après ? Il est du devoir d’un Président de la République de défendre les textes fondateurs et non d’en faire un sujet de polémique et de diversion, quand la situation sociale du pays se détériore. Car telle est la question de fond !

Jugez par vous-même :

  • En septembre 2011, le Monde des Religions publie une enquête de l’Institut Harris, qui donne sur les pratiques religieuses, les résultats suivants : 34% des français se disent athées et 30% agnostiques. Le dernier tiers de la population française se partage en 22% de personnes qui ne savent pas si elles croient en Dieu, mais se posent la question !

C’est ce que le philosophe Marcel Gauchet, appelle fort justement « la sortie de religion », c’est-à-dire la fin de l’organisation religieuse des sociétés.

  • En avril 2005, une équipe de chercheurs du CEVIPOF a mené une étude fouillée sur un échantillon représentatif d’enfants uniques, d’origine maghrébine, turque, africaine. Quelle en était la conclusion ?

« Ces français issus de l’immigration sont moins religieux et plus sensibles au pluralisme religieux que certains peuvent le penser ; ils ne sont pas en dissidence politique par rapport aux institutions ; ils ne sont pas tombés dans une culture de « l’assistanat », oublieux des valeurs du travail et de l’ambition, leurs mœurs et leurs attitudes ne sont pas exempts de tolérance et ils sont conscients des difficultés de l’intégration tout en ayant une proximité forte aux autres français. En cela, on peut parler de français comme les autres ».

Ce que le CNAFAL a toujours dit depuis 30 ans :

Autrement dit, même s’il y a des difficultés qui ne sont pas niées, l’intégration à la française « ça marche ». Mais pour s’intégrer, il faut être deux. La population qui accueille, qui doit être accueillante, ouverte, ce qui ne veut pas dire qu’elle accepte n’importe quelle pratique ou coutume, et la population accueillie. Le rejet continu crée des stigmates qui sont brandis ensuite par une minorité et retournés à la fois sur le registre de la victimisation et à la fois sur le registre de la revendication identitaire. On se construit toujours par rapport à l’autre et parfois en opposition à l’autre. Cette réaction est minoritaire et instrumentalisée par des groupe politiques extrémistes essentiellement salafistes, et où le contexte international joue un rôle déterminant (délocalisation, 1ère guerre d’Irak, luttes d’indépendances).

Lorsqu’on interroge les français d’origine maghrébine, 66% se déclarent musulmans, 8% catholiques et 20% sans religion. En comparaison, environ 65% de la population française, âgée de plus de 18 ans, se déclarent nés de confession catholique et 28% sans religionMais 64% des français se déclarent aussi agnostiques ou athées. 36% se déclarent croyants, mais la moitié d’entre eux, soit 18% se déclarent pratiquants occasionnels. Autrement dit, lorsqu’on lance un débat pour aménager la loi de 1905, que ce soit sous la pression de l’Eglise Catholique ou de certains élus complaisants à propos des pratiquants musulmans, on veut « tordre » la république pour une minorité de citoyens, et le prétexte de la pratique religieuse de l’Islam vise surtout à faire de nouvelles concessions pour que l’Eglise Catholique reconquière son emprise sur la société. C’est d’ailleurs le sens du discours de Latran et l’objectif décrit par Sarkozy dans son livre : « La République, les religions, l’espérance.

« L’affiliation » religieuse, pour les enfants d’immigrés, montre peu d’écart avec le reste de la population. En revanche, à la 2ème génération née en France, il y a une baisse brutale et on compte 2 fois moins de musulmans et 35% qui se déclarent sans religion !

Mais l’ascendance joue beaucoup dans l’orientation religieuse : la mixité et la 2ème génération corrèlent ce résultat : les trois quarts de la seconde génération sont issus de mariages mixtes !

Autrement dit le « mélange » est en quelque sorte bénéfique : avoir un père ou une mère d’origine maghrébine sur ses deux parents, entraîne une perte de l’affiliation musulmane. Le même phénomène a été constaté dans les mariages mixtes juifs/catholiques, où l’on constate chez les enfants, un abandon des pratiques religieuses, au grand dam de certains rabbins ! Et se mélanger, c’est s’intégrer !

 Conclusion :

  • Un Islam minoritaire a converti la droite et l’extrême droite à la laïcité, du moins à une conception excluante, que ne partage pas le CNAFAL.

  • Une fraction de la gauche, en basculant du côté des idéologies différentialistes, a fait le jeu du communautarisme et du clientélisme, au détriment de la défense des valeurs universalistes de la République laïque. Il est temps, pour cette gauche-là, d’en revenir aux fondamentaux des pères fondateurs de la République.

  • Le macronisme est un libéralisme à l’anglo-saxonne, contraire aux fondamentaux de la République sociale et de la loi de 1905. Dans ce système-là, on le voit aux USA, même les gourous et les sectes ont pignon sur rue.

 

Jean-Marie Bonnemayre,
Président du CNAFAL,
 

Jean-François Chalot,
Secrétaire général,
 

 


 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Sozenz 20 novembre 14:59

    Autrement dit le « mélange » est en quelque sorte bénéfique : avoir un père ou une mère d’origine maghrébine sur ses deux parents, entraîne une perte de l’affiliation musulmane.

    c est faux . c est qu il n y a pas de terrain musulman à la base . les parents de ces personnes se montrent par contre très critique vis a vis de leur enfant qui ne se marie pas avec un musulman . il se peut même qu’il y ait divorce par la suite pour un remariage avec une personne musulmane .


    • Ouallonsnous ? 20 novembre 18:55

      @Sozenz

      Il faut arrêter de faire la différence entre musulman et non musulman.

      La loi de 1905 est faite pour tous les êtres humains de façon indifférenciée et ignore leurs appartenances philosophiques où religieuses !


    • Sozenz 21 novembre 13:47

      @Ouallonsnous ?
      mdr , tu penses que dans les familles musulmanes elles en ont quelque chose a faire de ta loi 1905 ?
      dans les familles ça n empechera pas de faire la différence entre un mari musulman ou pas .
      comme pour certaines familles de ne pas vouloir de mariage mixte ou homo . tes lois s arrêtent aux portes des gens .
      c est le libre choix de ne pas accepter de par les familles que les enfants se marient avec qui ils veulent .
      ils peuvent le faire , mais y aura plus de famille . c est tout
      http://www.asma-lamrabet.com/articles/ce-que-dit-le-coran-quant-au-mariage-des-hommes-et-des-femmes-musulmans-avec-des-non-musulmans/


    • Ouallonsnous ? 21 novembre 22:22

      @Sozenz

      C’est justement cà l’esprit et la lettre de la loi de 1905 ; la République et par extension les citoyens qui la composent n’ont rien à connaître des religions qui sont du domaine et de l’intimité privés, d’où la séparation « matérielles » des budgets des cultes de ceux de l’état.


    • Ouallonsnous ? 21 novembre 22:25

      @Ouallonsnous ?

      Le reste étant du domaine interne aux familles mais avant tout des individus !


    • Sozenz 22 novembre 15:32

      @Ouallonsnous ?
      tu as lu la phrase de chalot sur laquelle je suis intervenue ?

      Autrement dit le « mélange » est en quelque sorte bénéfique : avoir un père ou une mère d’origine maghrébine sur ses deux parents, entraîne une perte de l’affiliation musulmane.

      donc l histoire de la perte d affiliation musulmane , ; c est mon cul ...
      et ta phrase :
      Le reste étant du domaine interne aux familles mais avant tout des individus

      ne contredit en rien à ce que j’ ai dit  ;
       faut juste reflechir un tout petit peu ...

      bref , je vais arreter là de parler . faut surtout pâs appeler un chat un chat et pour vous faut bien rester dans la bienpensance et surtout pas aborder les sujets tabous ...
       remets ta tete dans le sable et dors bien ;


    • Ouallonsnous ? 22 novembre 17:04

      @Sozenz

      Ne sois si vindicatif que ça, tu deviens de mauvaise foi à cultiver le déni !!!!


    • samy Levrai samy Levrai 20 novembre 15:12

      Ca n’est pas le macronisme c’est l’UE ! arrêtons de nous tromper de cibles Macron n’est qu’une marionnette qui applique le désire de ses maîtres euro atlantistes. 


      • Alren Alren 21 novembre 13:49

        @samy Levrai

        Macron est en accord avec les non-élus de l’UE.
        Tout comme Sarkozy, il est anti-laïque parce que cela divise les Français et qu’il faut diviser pour régner contre eux.


      • Beretman 20 novembre 15:22

        Le méprisant de la république est un comptable !

        La Loi de 1905 est l’œuvre d’intellectuels, de penseurs, de philosophes et de théologiens

        Que Micron s’occupe de sa compta (nous n’hésiterons pas à lui rappeler que son rôle est le bien de l’ensemble des Français et pas de ses seuls copains) ... ni lui ni son gouvernement n’a le niveau pour toucher à cette loi


        • Taverne Taverne 20 novembre 16:53

          Macron s’étant jusqu’ici montré incapable de faire le moindre petit exposé sur la question de la laïcité, il convient qu’il s’abstienne absolument de mettre ses grosses pattes dans le moteur d’une machine qu’il ne connaît pas et qu’il serait bien capable de remonter à l’envers.


          • soi même 20 novembre 20:10

            A Chalot fout la paix à la loi de 1905, jusqu’à présent à ce que sache nous sommes pas sous un régime communiste.

            Si les athées rationalistes non toujours pas compris, il devraient faire gaffe à ne pas poussée le bouchon trop loin.


            • math math 21 novembre 09:52

              La Loi de 1905, une religion de plus dans notre pays... smiley


              • chantecler chantecler 21 novembre 10:13

                @math
                Ouah, qu’il est drôle avec son smiley  !


              • Aristide Aristide 21 novembre 10:10

                Pompiers pyromanes, avons-nous dit à propos de Macron et des consorts qui veulent réviser cette loi centenaire, justement parce qu’elle est centenaire et ne prendrait pas en compte l’Islam, entre autres.


                Pourquoi écrire de telles bêtises : la réforme prévu ne change rien au fond sur la place de la République, la liberté de culte et l’indépendance de l’Etat, elle est axée essentiellement sur le régime associatif des associations cultuelles.

                Actuellement, seules sont déclarées et donc soumises à controle de l’Etat les associations cultuelles en majorité protestantes, juives, catholiques et orthodoxes. Pratiquement aucune association cultuelle musulmane, elle le sont sous le régime de la loi de 1901. Loi qui régit toutes les associations culturelles, sportives, ...

                Le but de la réforme est donc d’élargir le statut d’association cultuelle à tous les lieux de culte, par une définition précise de ce qui est une association cultuelle. Cette classification obligerait donc tous les lieux de culte à publier leurs comptes, les budgets, les investisseurs, l’origine des fonds, ...

                Quoi donc de répréhensible à mettre en place des contrôles qui s’imposeront donc à toutes les religions.

                D’ailleurs aucune information précise dans cet article sur le projet de modification de cette loi, seulement un charabia assez confus sur l’intégration parsemés des jugements de valeurs assez ... contestables, ... 


                • ZenZoe ZenZoe 21 novembre 11:04

                  @Aristide
                  seulement un charabia assez confus sur l’intégration

                  Entièrement d’acord, rien compris au texte, qui commençait bien pourtant...


                • eric 21 novembre 11:44

                  Bonour

                  Si vous le voulez, je vous organise une rencontre avec Michèle Tribalat.Elle, elle a les vrais chiffres vu que c’était sa spécialité à l’INED.

                  Je ne peut pas croire que vous sortiez tous cela en toute connaissance de cause.

                  Ainsi, vos mariages « mixtes » n’ont aucun sens, en un temps ou une part déterminante des français musulmans ont pour caractéristique d’être...français. Je vous rappel également que l’INED, à un moment, incluait das les gens potentiellement musulmans en France, les pieds noirs, les chrétiens d’orient.. ; Étaient considéré comme musulmans les gens ayant des parents nés dans un pays ou l’islam est majoritaire...

                  L’endogamie a été une caractéristique de toutes les migrations aux premières générations ; C’est lié à un phénomène que Bourdieu n’a jamais vraiment compris : on épouse en général des gens que l’on connaît ...

                  ll ne faut pas que ce gouvernement touche à la loi de 1905, parce qu’elle protège, aussi,l’indépendance des religions vis à vis de l’État.

                  La laïcité, c’est réflexif ; Les Religions ne gèrent pas l’État, l’État ne se mêle pas des consciences privées.

                  On dit en russe, celui qui paye commande la musique. En voulant payer pour certains culte, les chinovniks macronistes veulent commander à une religion.

                  En France, tous ce qui a été rendu para public est devenu une bureaucratie sans âme et sans base . Il n’est pas question de laisser le macronisme s’ingérer dans nos églises.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 13:03

                    Je ne connaissais pas cette loi, alors j’ai suivi le débat hier sur ARTE au 28’

                    Tout tourne toujours autour de la question qui va payer pour l’exercice du culte.

                    Un mécréant devrait-il le faire ?

                    Car être laïc, c’est peut-être le hic


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 novembre 14:48

                      Non, la loi de 1905 "ne se suffit pas à elle-même" et, concernant la laïcité, elle doit être radicalement réformée, mais dans le sens opposé à celui que veut Macron.

                      Il veut une réforme pour consolider l’islam en France. Il en faut une pour le faire disparaître.

                      La loi devrait préciser que seules les religions compatibles avec la laïcité peuvent en bénéficier, ce qui exclut l’islam qui, jusqu’à maintenant, s’affirme depuis sa création comme au-dessus de toute autre loi, institution, conception... puisqu’il est la religion voulue "par le seul vrai Dieu Allah".

                      C’est avant tout cette prétendue supériorité, affirmée non-réformable, qui fait la violence effective de l’islam depuis sa création.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès