• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La petite claque bien méritée au petit journal

La petite claque bien méritée au petit journal

A propos de la petite claque bien méritée au Petit Journal adressée par l’équipe de Jean-Luc Mélenchon, en leur fermant les portes à un espace ou ils n'étaient pas conviés.

Une guerre totale de Yann Barthès contre le candidat Jean-Luc Mélenchon, et donc ses partisans est engagée.

Cette offensive n'est en réalité qu'un petit point d'orgue des dernières tentatives de la de la pensée unique et de ses actionnaires pour contrecarrer une expression (*) populaire naissante dans notre pays.

Pour en comprendre les raisons, épluchons d’abord la cascade des actionnaires de Canal+, avec Vivendi tout en haut, et par exemple, son directeur, Jean-Bernard Levy, médaillé de la légion d’honneur pour services émérites rendus à la France (revenus 4 à 5 millions d’€ /an).
Ou les profits de Bertrand Méheut directeur du groupe. Personnalités peu suspectes de trouver un intérêt à une radicalisation du dialogue social en France. Facile.

Le reste tient à l'étude du fond de commerce.

Canal+, s’est fait une spécialité de la mystification du système politique, pour la préservation désespérée d'un monopole télévisuel complètement concurrencé par le Web, et l’éclatement des offres des chaînes TNT. Il cherche à préserver également une petite identité bouffone, créé il y a 20 ans avec les Nuls, qui ridiculisaient principalement la société marchande, chose aujourd’hui complètement anéantie par cette chaîne, si l’on excepte les resucées vieillissantes et scatologiques de l’hebdo Groland.

Disposant d’un espace de diffusion gratuit assez court, et ne pouvant en aucun cas rivaliser en matière d’actualité, ni avec chaînes nationales, ni moins encore avec les chaînes d’actu (de + en + regardées), Canal+ a définitivement choisi de se consacrer au bref, à l’adrénaline de l’actu, à celle des images, ou des séquences courtes axées sur ceux qu’ils sont fiers d’appeler les people. N’ayant ni l’envie, ni l’expérience, ni le talent, de consacrer leur temps à observer la vie des gens, ils préfèrent raconter et traquer la vie de ceux qu’ils s’imaginent être pour tous, Dieux ou Diables.

Leur travail de recherche, de rédaction, de cadreur, de monteur, de technicien, est dirigé dans un but unique : Avilir gravement ceux qu’ils décident de détruire, et ridiculiser gentiment ceux qui, à leurs yeux méritent d’exister. Car dans la presse people, les consignes sont : Si tu souffres, gardes le pour toi. Si tu vois des gens qui souffrent, et que ça peut servir la rédac, fonce. Sinon invente des histoires, brode, jusqu’au jour ou tu trouveras un cheveu sur une cravate, et que ce cheveu te permettra de faire un buzz, puis une actu, puis un vrai problème de société. Et tu auras gagné ta paye.

Le Petit Journal, profite chez ses téléspectateurs d’une attitude désespérée, qu’ils cherchent dans tous les cas à flatter, et à ne jamais ridiculiser ou contredire, celle de la démobilisation des citoyens vis-à-vis de la politique.
Déconsidérant les élites, Yann Barthès ne s’attaque jamais aux institutions, chose qui impliquerait une prise de parti dont il est sans doute devenu incapable, par habitude et désintérêt, et qui couperait immédiatement la branche sur laquelle il est assis.
Guignol télécommandé d’un roi sans esprit, il ne peut se consoler qu’en commandant des gens auxquels il interdit tout esprit sinon celui de lui ressembler.

Le petit journal se vante de séduire les jeunes, et ceux qui savent encore se moquer de la politique. Mais leurs caricatures sont d’une violence inversement proportionnelle à ceux qu’ils ont intérêt à respecter. Du bas de l’échelle, ultra violente « on peut tout se permettre parce qu’il ne représente rien », jusqu’à la déférence, « vous voyez, lui aussi est capable de dire des bêtises ».

Le Show Barthèsien veut se vivre, comme cette fête intelligente de la société de ceux qui ont encore la chance d’avoir encore un sens critique. Petite lorgnette du monde politique, il cherche à attraper le regard et la conscience. Mais devant réunir toutes les pensées, et ayant décidé d’en n’avoir aucune, il est le lieu magique où la fausse conscience, toutes tendances confondues, peut et doit se reproduire.
Il ne travaille donc que pour l'unification du langage officiel de l’imbécillité généralisée.

L’insolent trentenaire Yann Barthès, renforcé par une équipe musclée qui ne le quitte pas d’un poil, a été épinglé récemment par un confrère équivalent, et concurrent à tous niveaux dans le microcosme médiatique parisien, Arnauld Champremier-Trigano, directeur de comm. de Jean-Luc Mélenchon. Effet comparable à une piqûre de frelon sur un babouin adulte.

Arnauld a eu l’outrecuidance de le contrer sur la blogosphère nationale par une analyse fine des méthodes de l’équipe Canal ayant complètement bidonné un reportage dans un suivi de déplacement ferroviaire des candidats Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon, le tout pour faire croire à une mésentente cordiale entre leurs deux partis.

Habitué à une certaine vivacité, et disposant de moyens considérables étant donné la taille de son équipe, sonné sans doute par le choc, puisque c’était effectivement la première fois qu’un communiquant officiel mettait en cause son précieux travail, il mit un très gros paquet d’heures avant de réagir. Pour au final pondre une réponse obligée by the Petit journal

Construction du clip :

  1. Avant il faisait beau, les oiseaux chantaient et d’un seul coup le méchant Arnaud qui bosse pour Mélenchon nous dit qu’on n’est pas des journalistes (comprendre : même pas peur, t’es rien du tout)
  2. On l’a invité, y pouvait pas venir (comprendre : viens le dire ici si t’es un homme)
  3. On réexplique l’histoire sans dire que les paparazzis savaient qu’ils en avaient loupé un bout (ben on a fait notre boulot, vous voyez)
  4.  Barthès s’explique : « Ce qui se passe en dehors des caméras ne concerne pas le Petit Journal, dont l’objectif est de montrer ce qui se passe quand tout les médias sont là… La Comm, la fameuse Comm » (En gros, si on était pas là, c’est de votre faute)

Ce qui est intéressant dans cette rhétorique digne d’un enfant de maternelle, c’est l’utilisation du terme « La Comm », répété 2 fois, le terme d’un seul coup, ne représentant plus un moyen d’entente ou de compréhension, mais l’affirmation d’un diktat magistral auquel tous les politiques doivent se plier. Leur temps vécu ne leur appartenant plus.

La réponse ayant été jugée complètement boiteuse par la presse, et tout écart dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon valant pour lui des pépites, ayant dressé son public depuis des mois à se taper sur les cuisses dès l’apparition du mot « mélenchonite », le sieur Barthès n’avait plus qu’une chose à faire : imposer à ses troupes de tout faire pour regagner du terrain.

3éme Episode, Metz : rencontre et Meeting du Front de gauche - Soirée divisée en 3 parties :
16h45 : Rencontre avec des chômeurs - 19h Conférence de presse - 19h30 Meeting

A 16h 30 les reporters du petit Journal, venus par leurs propres moyens se voient interdits de suivre la rencontre avec les chômeurs.

Sachant la façon dont le Petit Journal traite l’information politique en général, et en particulier avec le candidat Jean-Luc Mélenchon, usant de méthodes intrusives, tyranniques, posant sans relâche des questions liées essentiellement au positionnement des candidats entre eux, n’hésitant à rien dans leur façon de filmer et de monter leurs reportages, le danger était immense que des chômeurs, donc des personnes placées dans une situation de dénuement soient ridiculisées à leur tour par l’équipe Barthès.
Mot d’ordre repassé à tous les militants : "On ne veut pas qu'une émission se moque des chômeurs. C'est une rencontre avec des gens en résistance mais qui sont dans une vraie situation de galère". Il aurait effectivement été dangereux de leur donner cette opportunité.

Tout le travail du petit Journal, parfaitement conscient que ses méthodes puissent conduire à être écarté de certains sujets trop sensibles, a été de construire la mise en scène immédiate d’une pseudo violation au droit d’information, en utilisant les ressorts dramatique d’une journaliste parfaitement averti de son rôle, et parfaitement filmée pour paraître victime. Il est d’ailleurs parfaitement possible que cette chose ait été pensée avant même que ce refus ait physiquement confirmé. Pour filmer une situation de ce type, la construction dramatique est assez simple. Filmer en plan moyen les portes, avec quelqu’un qui attend et qui tourne en rond, un peu de caméra subjective, qui bouge beaucoup pour montrer le désarroi.

L’essentiel de la manipulation vient au montage.
Tout est fait pour faire croire au spectateur que la totalité du moment était interdite au Petit Journal. La conférence de presse est évoquée en moins d’une seconde, et ils n’y posent aucune question, et surtout pas à propos de leurs déboires. Quant au meeting, 55 secondes d’un trucage abject avec filtres vieux film devant permettre d’assimiler ce moment à une réunion de vieux communistes allumés et anticapitalistes des années 50. Cadré essentiellement en plans serrés, pour ignorer la présence de 3000 personnes passionnées, et le discours offensif d’Oskar Lafontaine sur la politique Européenne et Allemande.
Le people oui. Mais le peuple, non, c’est pas le truc du Petit journal

La presse conventionnelle sur le sujet s’est empressée de s’engouffrer sur la thèse de l’interdiction complète au meeting (Rue 89, l’Express et le Nouvel Obs en tête). Les radios suivant le mouvement.

Le débat reste néanmoins ouvert, même pour certains sympathisants du Front de Gauche, et peut se résumer à deux questions subséquentes :

  1. Le travail de Barthès de son équipe, ou de tous ceux qui les imitent permet-il de confirmer selon les règles de leur profession, qu’ils font encore du journalisme ?
  2. Si oui, comment est-il possible de protéger les citoyens de leur venin et de leur travail de démolition systématique ?

(*) Expression à ne pas confondre avec les aboiements déments des roquets du FN, recrutés dans tous les milieux sociaux, ayant enfin appris au bout de 6 ans, à se servir d’Internet, mais capables depuis toujours, de trouver des os à ronger dans toutes les poubelles.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (201 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • Le flou stoique 24 janvier 2012 09:10

    Ah ba ca y est on a attaqué ton cher Jean-Luc alors tout de suite c’est la guéguerre. Désolé de devoir te le dire mais ton article est du niveau du Petit Journal et je dirais même en-dessous. S’attaquer à tout ce qui est proche d’eux ou même très loin comme Groland (? ????) sous prétexte que c’est sur la même chaine , bref vraiment ras de terre et totalement dénue d’argumentation. Et puis bon, accuser le Petit Journal de ne pas faire de journalisme, d’accord mais à ce moment est-ce que Voici (ou un du genre je sais plus exactement lequel) fait du journalisme ? Pourtant ca a pas empéché Mélenchon d’en faire la couverture. Il faut savoir balayer devant sa porte avant d’aller critiquer le voisin....Mais je suis sur que t’as une bonne explication à cela....


    • lefricnouflingue 24 janvier 2012 09:55

      En gros dac avec cet article.Je voudrais juste rajouter qu’ on sait à quoi s’attendre si Mélenchon était élu .Elle est belle La FRANCE pour des citoyens comme lui.Et moi je vais voter pour qui ? le moins pire !! ça me fait pas rire du tout leur "guignolleries à tous et toutes encore plus !!


    • Valas Valas 24 janvier 2012 15:07

      T’as rien compris ou c’est le flou stoïque dans ta tête ? L’auteur explique que Yann Barthés et son équipe du petit journal ne font pas vraiment du journalisme « neutre », ils s’acharnent particulièrement sur jean Luc Mélenchon et c’est une réalité car Canal + soutien le parti socialiste et le Front de Gauche devient inquiétant pour eux !

      Mais bon c’est comme ça hein ?


    • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 17:32
      (Il faudrait savoir... Canal travail pour les grands-groupes-multinational, ou pour le Partie Socialiste... je comprends plus rien)

      J’ai un scoop !! TF1 a parler du meeting de Hollande, et non pas du RDV avec les chomeurs avec JL Melenchon !

      TF1 soutient Francois Hollande !!

      Paranoïaque vous avez dis ?

    • moussars 24 janvier 2012 18:04

      Décidément, y’en a qui sont lent du cortex !
      Vivendi, comme tout le CA 40 a compris que Sarkozy sera battu... s’il se présente.
      Toutes ces merdes du CAC se retournent sans le dire vers le PS, faute de mieux pour leurs intérêts... Certains ont même dû commencer à financer la campagne de Hollande.


    • Webes Webes 25 janvier 2012 00:06

      lol ca y est la censure a la Staline est de retour !!!
      Melanchon est un clown qui promet le rasage gratis et qui ira comme les autres faire sa pub chez Vivindi !


    • Yurf_coco Yurf_coco 25 janvier 2012 09:37

      Mais grave. Mélenchon profite du système comme les autres (même si il le critique).


      C’est pas lui qui s’est fait une couverture chez gala ?

      Mais bon monsieur super cérébrale va tout nous expliquer.

    • lenormand 26 janvier 2012 23:40

       C’est clair .. canal+ travaille pour le système actuel... leurs adversaires ? Mélanchon , Lepen, Dupont-Aignan ....

       Mais n’est-ce pas le cas des autres « grandes » chaines ? Le probléme est que le petit journal est parait-il une émission de divertissement..

       Manipulation ? Vous avez dit manipulation ? Mais si les français sont si bêtes ....


    • Valas Valas 29 janvier 2012 12:13

      Oui, le problème actuel de la France, qui est en pleine décadence, est que globalement les français sont bêtes et mesquins ! C’est triste mais c’est comme ça !
      Il suffit de lire des journaux étrangers qui le confirment lorsqu’ils parlent d’un sujet d’actualité en France...


    • jourdan 24 janvier 2012 09:17

      Article complétement plombé par sa fin en astérisque, je vous cite :
       "(*) Expression à ne pas confondre avec les aboiements déments des roquets du FN, recrutés dans tous les milieux sociaux, ayant enfin appris au bout de 6 ans, à se servir d’Internet, mais capables depuis toujours, de trouver des os à ronger dans toutes les poubelles.« 

      Finalement vous ne faites pas mieux que ceux que vous critiquez : le peuple vous l’aimez s’il pense comme vous, sinon il a droit à vos moqueries »supérieures" et à vos insultes.
      Lamentable !


      • Cyclotron 24 janvier 2012 12:27

        Malgrée les moinssages idiots, un honnête homme est obligé de reconnaître que Jourdan a complétement raison.


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 24 janvier 2012 15:53

        les adeptes du front de gogoche font consensus dans le mépris de tous les autres,
        c’est la race supérieure à la faucille et au marteau


      • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 16:23

        Malgré mon penchant pour le FG... Il a bien raison !


        Peut être que les 90% des téléspéctateurs sont « idiots » (cf d’autre message), mais force est de constaté que les 90 % des partisans du FG (présent sur Agoravox) sont vraiment à tendance Staliniste !

        Je vais peut être pas prendre ma carte finalement...

      • Valas Valas 24 janvier 2012 16:48

        90% partout ?

        Je ne pense pas que les chiffres correspondent, les gens et personnes évoluent au fil du temps et surtout des informations qui depuis quelques années débordent les médias sont contrôles de l’UMPS par l’internet.

        C’est quoi votre délire sur Staline ? Vous êtes russe ?


      • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 16:56

        Pour les premier 90% :


        CF message plus bas : 
        « Ah Georges Freche, hélas, tu avais peut être raison en disant que 90% des électeurs sont des cons et donc que pour être élu, ou lu,ou regardé à la télé, en bref pour faire des voix, du fric et/ou de l’audimat, il vaut mieux s’adresser aux 90% de cons, si faciles à leurrer, qu’aux 10% qui réfléchissent. »

        Pour le deuxième 90%, je l’ai pris à la louche au vu du nombre des interventions qui ne souhaite que supprimer un programme télé qui ne conviens pas car il ne donne pas une bonne image du gourou.

        D’où le stalinisme, qui fait référence à une période de terreur ! Pas de russe à l’horizon.

      • simir simir 26 janvier 2012 16:51

        Non il n’est pas russe sinon il l’aimerait bien Staline. Pour rappel le PC russe 20 ù aux dernières élections ce qui compte tenu de la fraude Poutine doit bien faire 30 %


      • utopistebio utopistebio 29 janvier 2012 18:01

        Bonjour,
        Cyclotron est d’accord avec vous Jourdan...mais aucun des deux ne réponds sur « le fond »... !

        Alors...U.M.P/S -UNION DES MAUVAIS PRESAGES...-ou nombrilisme à c^té de la plaque... ?...!

        Mieux avoir des pensées « positives » et constructives...que méchantes et imbéciles... !...comme certains sur ce forum fourre tout.. !

        Seuls les « véritables rebelles qui ont »des couilles« font avancer le monde pas les »bénis-oui-oui... !

         Bonne santé à toutes et tous pour 2012...


      • Dardar Djiga 24 janvier 2012 09:20

        Exactement mon sentiment après avoir vu les images ! 


        Très bonne analyse qui révèle parfaitement, sous couvert d’humour, comment un soit disant journal subversif manipule le peuple au profit de la pensée unique. Consternant...

        • barthès est aussi petit et retors que son journal qu’il s’attaqua a quelqun de sa taille SARKO

          (pour ne pas dira aussi con.....)


        • al.terre.natif 24 janvier 2012 18:03

          « journal subversif » ... mouais, enfin ca reste du canal+ tout de même. Et cette très bonne analyse du travail de YB m’a tout de suite fait penser au reste des émissions de canal (en clair, ben oui, je paye pas !). En vrac, de la matinale, aux guignols, en passant par le grand journal et l’édition spéciale, on a toujours (ou presque) en filigrane la pensée unique et mondialiste...


        • lenormand 26 janvier 2012 23:33

           Tout à fait d’accord... et quel mépris de toute l’équipe pour Dupont-Aignan quand il a été reçu la semaine derniere !

           Pour qui se prennent-ils ?

           Raz le bol des tenants de la pensée unique !


        • Jean Thierry 24 janvier 2012 09:31

          Loin de moi l’idée de vouloir défendre à tout prix Yann Barthès qui a, de mon point de vue, perdu quelque peu de son efficacité humoristique ces derniers mois. Cependant, le procès fait à son encontre dans cet article me semble quelque peu disproportionné.

          Certes, il travaille pour Canal Plus qui fait partie du groupe Vivendi- Universal, donc il est forcément méchant.
          De plus, il est journaliste de télévision, donc forcément aux ordres du grand capital.

          Certes, il n’hésite pas à se moquer de la bêtise des gens, de leur admiration sans borne pour Céline Dion, Justin Bieber où Marine Le Pen, ce qui fait de lui un dangereux élitiste s’amusant de ridiculiser le bon peuple qui n’a pas reçu l’éducation qu’il mérite.

          Certes, il ose se moquer de Jean-Luc Mélenchon qui critique la dérive du journalisme vers la peopolisation tout en apparaissant dans Gala.

          Certes, il monte ses reportages pour leur donner l’aspect, la forme et le message qu’il veut faire passer, quitte à élaguer certaines images qui ne l’arrange pas, ce qu’aucun rédacteur sur Internet où ailleurs ne se permettrais de faire, l’intégralité des articles de fonds comme celui présenté ci-dessus sont parfaitement impartiaux et montre le sujet dans toute sa complexité sans jamais céder à la facilité de la critique gratuite et partisane.

          Mais réfléchissons un peu, si on ne peut plus se faire de l’argent en ridiculisant les pauvres, les masses populaires, les imbéciles, les politiques honnêtes ou non, quel monde allons nous laisser à nos enfants ?


          • bobbygre bobbygre 24 janvier 2012 12:10

            Certes, il travaille pour Canal Plus qui fait partie du groupe Vivendi- Universal, donc il est forcément méchant.
            De plus, il est journaliste de télévision, donc forcément aux ordres du grand capital.

            Plus personne ne pense comme ça. Par contre, comme il fait partie d’un grand groupe et qu’il est journaliste, il a intériorisé toutes les limites à ne pas franchir, limites qu’on lui aura enseigné et rappelé durant sa formation, et son idéologie est forcément compatible avec la chaine qui l’a embauchée (sinon il ne l’aurait pas embauché).
            Bien sur, il se croit libre et les gens qui le regardent aussi sinon ça ne fonctionnera pas. Et pourtant, il ne l’est pas, prisonnier de ses a-priori, de ses filtres culturels et de ses opinions.


          • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:00

            « (...) si on ne peut plus se faire de l’argent en ridiculisant les pauvres, les masses populaires (...) » : ah oui, c’est tellement facile de se moquer des pauvres, pas vrai ? En plus, ils ne peuvent pas se défendre ou répondre, vu EUX, ils ne parlent pas à la télé ! Sans risque et ça rapporte, exactement ce qu’il faut à un Yann Barthès !
            Après, il suffit de flagorner auprès d’un Sarkozy ou d’un Hollande, et c’est une belle carrière qui s’annonce !


          • un monde de brutes....avec des elus et des medias corrompus hors agora...libé et LE
            canard.. CE monde qui appartient AUX FINANCIERS ET CAC 40..
            aux dassault et pinaut -bolloré...


          • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 17:00

            Une émission télé se fout de la politique 

            (chose qui ne s’arrange pas depuis que la télé publique a un président nommé par le super-président).

            Une émission de télé fait de l’audimate et rapporte des sous avec des pubs !



          • Barthès....UN apprenti journaliste qui n’a jamais été journaliste et est devenu ...surement par

            relations parisennes ...UN PROVOCATEUR DE POCHE...

            il finira avec la légion d’honneur.................


          • samedi 24 janvier 2012 09:36

            Faux débat. 

            Si Mélenchon avait voulu, il aurait convoqué une catégorie de médias susceptibles d’être intéressés par ce débat. Or, il a convoqué la presse sans se poser la question de savoir si toute la presse était intéressée par le chômage. Vous savez bien que non. Depuis 40 ans, la presse fait ses choux gras pour l’audimat de la cruauté du chômage et des fins de mois difficiles. 

            Mélenchon convoque la presse, la presse se pointe. Barthès aussi a une carte de presse, Mélenchon aurait bien dû se dire qu’il allait aussi attirer des requins à sa porte en ne triant pas AVANT ses invités.

            Cela dit, il a bien fait. Pas de quoi faire mousser la bière. 


            • Lizerunn 24 janvier 2012 10:14

              Ouiiiiiiiiiiiiii bien sur !!!!


              Et donc pour suivre votre raisonnement, Mélenchon n’aurait pas du inviter la presse à son meeting puisqu’en fait c’était la partie la plus médiatisé de l’évennement.

              Oui, il aurait du leur dire : « Pas de problème, ne venez pas, de toutes façons, même quand vous venez c’est pour dire des conneries quand vous dites quelque chose puisque la plupart du temps vous m’ostracisez. »

              Non mais dés fois on en revient pas de ce qu’on peut entendre comme arguments stupides.


            • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:05

              Le problème, c’est que ce n’est pas du meeting qu’il est question, auquel Barthès était convié comme les autres journalistes, et qu’il a à peine évoqué, si j’ai bien compris. Non, le problème, c’est dans le fait qu’il a cherché à s’introduire dans un événement qui ne lui était pas ouvert (ce qui est bien le droit de Mélenchon. Il n’y a pas encore, heureusement, d’obligation de laisser entrer les journalistes partout), et d’avoir présenté l’ensemble de l’événement sous un aspect ridicule et dévalorisant sans justification valable.


            • volpa volpa 24 janvier 2012 09:37

              Je suis bien censuré par laurentgantner ici même sur agoravox.

              Cà présage de la liberté d’expression et autre.

              Stalinistes et Cie !


              • Emmanuel Aguéra LeManu 24 janvier 2012 11:56

                Agoravox a un candidat ?


              • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:02

                @volpa : Etrangement, j’arrive à lire votre commentaire. Comment est-ce possible ?


              • Charlus 24 janvier 2012 09:46

                Bravo à Nacoméda pour cette analyse très pertinente et argumentée : c’est du bon boulot.

                Mélenchon déplait à la plus part des journalistes, mais le petit journal a en plus choisi de faire de lui sa tête de turc. Tendre la joue droite quand on vous a frappé la joue gauche, ce n’est pas le genre du bonhomme Mélenchon.

                Personne ne veut restreindre le droit d’expression de Barthes, droit qu’il utilise largement tous les soirs. Mais personne n’est obligé de participer à ses sketchs.
                Barthes est parfaitement capable de ridiculiser des chômeurs pour faire un gag. C’est l’honneur de la gauche de ne pas vouloir rire de tout.


                • soad 24 janvier 2012 11:31

                  « l’honneur de a gauche », si la gauche avait réellement de l’honneur, elle reconnaîtrait sa responsabilité dans la situation désastreuse de notre pays au lieu d’essayer de vendre du rêve en proposant des projets irréalisables même en situation de croissance.


                  Mélanchon est grossier et antipathique, il mérite d’être la risée de tous.

                • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:06

                  @soad : et quelle est la responsabilité de la gauche dans la situation, exactement, sachant que quand Jospin a quitté le pouvoir en 2002, la situation était plutôt correcte ? Expliquez nous donc ça !


                • Rounga Roungalashinga 24 janvier 2012 15:12

                  et quelle est la responsabilité de la gauche dans la situation, exactement, sachant que quand Jospin a quitté le pouvoir en 2002, la situation était plutôt correcte ?


                  Le fait que 93% des lois européennes, qui majorent les lois nationales, votées à Bruxelles le sont par des députés de droite et de gauche ?


                • Traroth Traroth 24 janvier 2012 20:23

                  Et vous avez des preuves de ce que vous avancez, Roungalashinga ?


                • maxime 24 janvier 2012 20:23

                  "Mélenchon déplait à la plus part des journalistes, mais le petit journal a en plus choisi de faire de lui sa tête de turc. Tendre la joue droite quand on vous a frappé la joue gauche, ce n’est pas le genre du bonhomme Mélenchon."

                  A mon avis, JLM leur fout les pétoches ; imaginez la panique s’il était élu... c’est plaisant, non ? et puis, ils sont dans leur rôle de chiens de garde, ils ne laissent passer que les candidats de l’oligarchie. Pour les autres, tout est bon pour les ridiculiser et/ou les ignorer, les casser, les entraîner dans des polémiques stériles pour désorienter le potentiel électeur, etc... Ce qui est vraiment bien, c’est que ce quinquennat sarkozyste aura au moins servi à mettre en lumière les gigantesques manipulations mises en oeuvre pour nous enfumer ; là, ça commence vraiment à se voir, va falloir qu’ils se remettent en question ! smiley


                • Rounga Roungalashinga 25 janvier 2012 10:49

                  Et vous avez des preuves de ce que vous avancez, Roungalashinga ?


                  Non non, j’ai inventé ce chiffre. Je me suis dit que 93% ça faisait crédible alors je l’ai balancé comme ça.


                • toumabena toumabena 24 janvier 2012 10:11

                  Pire que tous ....

                  Barthés n’est que l’enfant naturel des GUIGNOLS et des marchands de lessive qui ne veulent surtout pas que nous réfléchissions. Rire suffit !!!!

                  A mon avis mais ce n’est que le mien, ces émissions sont pire pour notre démocratie que toutes les familles LE PEN recomposées. En effet les politiques, cibles quotidiennes des GUIGNOLS et du PETIT JOURNAL, sont les soldats de notre démocratie et mettre quotidiennement en avant leurs défauts, leurs mensonges, leurs erreurs, leurs approximations c’est un lent mais efficace travail de démolition qui ne peut profiter qu’aux extrèmes de tous bords. En mettant les rieurs de leur cotés ils accreditent aux yeux du plus grand nombre l’idée selon laquelle ils sont tous nuls !!!!! Donc incapables de gouverner, de nous guider de nous soumettre des idées, d’agir. La vanne et les petites phrases remplaceront bientôt l’information démocratique, a moins que ce ne soit déjà fait !


                  • chantecler chantecler 24 janvier 2012 12:50

                    à toumabena ,

                    D’accord avec votre commentaire et aussi naturellement avec l’auteur .

                    Les guignols , entreprise risquée , car l’humour c’est à manipuler avec intelligence , ne sont plus crédibles .

                    D’ailleurs l’ambiance des guignols a bien changé , comme le reste .

                    Leur comique de répétition qui consiste à se moquer lourdement et gravement de toujours les mêmes acteurs de la politique est écoeurant .

                    Ce n’est pas de la satire , car les objets de leurs attaques , de leur mépris sont toujours les mêmes .

                    Entreprise de démolition par des gens qui se pensent supérieurs sans doute .

                    Le canard par exemple équilibre ses prises de bec et ne revient pas 36 fois sur le même sujet .

                    Canal fric fait la plupart du temps de la communication, cherche le buz .

                    Barthès n’est pas un journaliste , profession malheureusement galvaudée par trop d’encartés aujourd’hui .

                    C’est un bouffon . Il n’est pas le seul à sévir de la même façon sur les antennes .

                    Les émissions politiques ....

                    Ici comme ailleurs on se permet d’inviter des gens mais tout est fait pour les empêcher de s’exprimer , pour les tacler , pour les emmener sur des pistes persos ou soit disant conflictuelles sans intérêt .

                    Bref , ras le bol de ce petit monde surpayé qui je suppose ne cherche qu’à maintenir ses privilèges .

                    Bien peu de plaisir à regarder cette chaîne people qui déroule en plus des tonnes de publicité aux heures non cryptées .

                    Il fut un temps où cela me déridait par rapport aux chaînes d’état , publiques ou privées , à caractère essentiellement propagandiste .

                    Aujourd’hui je me passe de plus en plus de leur TV .

                    De toutes façons chacun peut analyser sur quoi débouche ce genre de pratiques .

                    Anomie de la politique . Désintérêt pour la chose publique , devenue attrape couillons .

                    Rien d’innocent .

                    Cr.


                  • sumoman 24 janvier 2012 10:15

                    Perso je vais defendre le petit journal qui est a mon sens un des dernier bastion de l’independance des medias, alors certe il se moque plus souvent de la forme que du fond mais contrairement a toutes autres emissions satiriques, il se moque de choses concretes, de propos et de fait qui ont ete tenu et ils mettent a jour le ridicule de certaines conferences de presse politique ou people, ils desacralisent par la meme la celebrité ou l’élite dirigente, lorsqu’ils filment bayrou partir au volant d’une audi alors qu’il vient de passer 2 heures à rabacher qu’il faut rouler francais sa montre que la parole politique est souvent malhonnete et quand on voit melanchon insulter un militant sa montre tous simplement son mepris, d’autant plus renforcé par l’interdiction du meeting au petit journal.....interdire........ moi qui pensais que la gauche de melanchon etait un parti de liberté et je lui rappele donc les propos d’un autre yann (de prenom jean) qui disait qu’il est interdit d’interdire. 


                    • oncle archibald 24 janvier 2012 10:32

                      " je vais defendre le petit journal qui est a mon sens un des dernier bastion de l’independance des medias"

                      STOP !!!!! Inutile de poursuivre la lecture ... Ca suffit ... Le Sumo man il est frit, il a tout compris .... Houla vision d’apocalypse .. Un sumo frit dans sa graisse ... Mettez un tablier, ça éclabousse ...

                    • Emmanuel Aguéra LeManu 24 janvier 2012 12:05

                      mdr... le « dernier bastion de l’indépendance des medias »...
                      Le média en question c’est bien Canal+ ? j’en remets, façon de dire : pincez-moi, je rêve... C’est un peu comme sur un autre fil, ce matin sur agoravox, où sans blague, on se plaignait que Médiapart n’invite pas la mère Le Pen... Lol, les gens sont devenus fous...


                    • Taverne Taverne 24 janvier 2012 10:22

                      Le Petit journal affirme qu’il se contente de démythifier la communication et d’en révéler les mécanismes pour en pointer les failles, les abus et s’en moquer. Mais ce que je reproche au Petit journal, c’est de tomber parfois dans les abus qu’il dénonce en construisant sa propre interprétation de faits qu’il amplifie et impose largement à cette heure de grande écoute. Ainsi Mélenchon en fait les frais, parfois Le Pen, parfois d’autres.

                      Bayrou s’était vu accuser d’être pris sur le fait de non respect de son « acheter français » parce qu’il fut surpris à monter comme passager dans une Audi. Les journalistes du Petit journal n’ayant même pas pris la peine de s’assurer que la voiture appartenait à Bayrou (ce n’est pas le cas, elle appartient à un ami), Barthès et son équipe ont amplifié le fait. Désormais partout, il est imprimé dans les esprits que Bayrou possède à titre personnel une Audi et rien ne pourra combattre ce préjugé.

                      Je reproche aussi à l’équipe du Petit journal de disposer d’un pouvoir et d’en abuser, pour abuser les gens. Sur ce point, je voudrai rappeler Montesquieu : tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser.


                      • oncle archibald 24 janvier 2012 10:40

                        Le petit journal comme d’autres émissions « trop top’ » a compris qu’une partie non négligeable de la population aimait bouffer de la merde et il ne se prive pas de lui en donner ... 

                        Ah Georges Freche, hélas, tu avais peut être raison en disant que 90% des électeurs sont des cons et donc que pour être élu, ou lu,ou regardé à la télé, en bref pour faire des voix, du fric et/ou de l’audimat, il vaut mieux s’adresser aux 90% de cons, si faciles à leurrer, qu’aux 10% qui réfléchissent. 

                      • nacomeda nacomeda 24 janvier 2012 10:48

                        Merci pour Montesquieu.
                        Dans « Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence » et au chapitre : DE LA CONDUITE QUE LES ROMAINS TINRENT POUR SOUMETTRE TOUS LES PEUPLES, on trouve ça :
                        « rien ne servit mieux Rome que le respect qu’elle imprima à la terre. Elle mit d’abord les rois dans le silence et les rendit comme stupides... risquer une guerre, c’était s’exposer à la captivité, à la mort, à l’infamie du triomphe. Ainsi des rois qui vivaient dans le faste et dans les délices n’osaient jeter des regards fixes sur le peuple romain, et, perdant le courage, ils attendaient de leur patience et de leurs bassesses quelque délai aux misères dont ils étaient menacés »


                      • bien taverne

                        continuez et vous nous rejoindrez

                        sus a la droite poPulaire FN...PS.UMP


                      • robin 24 janvier 2012 10:35

                        Ce qui ressortira de l’éviction du petit journal, c’est que le camarade Mélenchon (à tort ou à raison) à une conception du débat démocratique assez exotique qui rappelle celle de heu l’union soviétique


                        • Gasty Gasty 24 janvier 2012 12:05

                          Moi, ce qui ressortira de l’éviction du petit Nicolas 1er, c’est euh ! l’union sarkviétique.


                        • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:12

                          @robin : mais de quelle éviction parlez-vous ? Le problème, c’est justement qu’ils n’ont pas été évincé ! Ils ont MENTI en le prétendant ! La rencontre de Mélenchon avec les chômeurs n’était pas ouverte à la presse, pas plus à Barthès qu’aux autres journalistes. Il y a un problème avec ça ? Et bien tous les politiques le font ! Tous les événements ne sont pas ouverts à la presse. Le reste, conférence de presse et meetinh, était parfaitement ouvert à la presse. En particulier, durant la conférence de presse, Barthès aurait pu poser toutes les questions qu’il voulait. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ???


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 janvier 2012 23:26

                          Si cette fameuse rencontre n’était pas ouverte à la presse, comment se fait-il que France 3, le Figaro, Libération y ont eu accès ?

                          Même des étudiants en journalisme étaient dans la salle qui est restée fermée aux délégués du PJ !


                        • Traroth Traroth 25 janvier 2012 10:26

                          @Mmarvinbear : effectivement, l’article ne dit rien de tel. Désolé pour cette confusion.


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 janvier 2012 15:15

                          Les images parlent d’elles mêmes.

                          Le PJ reçoit un mail leur annonçant qu’ils ont une accréditation, mais qu’ils devront aller à Metz par leurs propres moyens, faute de place. Ce qui peut arriver.

                          A l’arrivée, curieux, ils demandent s’il restait de la place dans le car. Les passagers répondent que oui, il restait une quinzaine de places libres. Défections de dernière minute ? Possible, n’ergotons pas.

                          Les journalistes de tous les médias sont dans un sas d’accès. Les nervis du FDG les font rentrer un à un. Le PJ se voit refuser l’entrée, arguant que ce n’est pas leur tour.

                          Libération, Figaro, Le Monde, France 3 rentrent sans difficulté. Nouvelle tentative du PJ. Une femme dit qu’ils n’ont pas accès à la salle. Elle ne sait pas pourquoi, elle dit juste que « c’est comme ça ». La journaliste demande qui a donné l’ordre. réponse : « je ne sais pas. Personne. C’est comme ça ». Retraite stratégique de la personne.

                          Les étudiants en journalisme entrent. Pas le PJ. Ils appellent un attaché de presse du FDG, qui leur répond (on entend la réponse...) que l’événement n’est pas destiné à être filmé ou diffusé par la presse. La journaliste réplique que toute la presse est dans la salle. L’attaché raccroche. Il semble qu’il ne répondra plus si on en croit les journalistes.

                          La porte s’ouvre enfin pour le PJ. La salle se vide, l’événement est terminé, il ne reste que les employés techniques qui démontent les caméras.

                          Le PJ arrive à localiser Mélenchon, qui parle à trois ou quatre personnes. la journaliste s’approche et demande à Mélenchon pourquoi ils n’ont pas pu rentrer. Il a visiblement vu les journalistes. Il détourne son regard et fait comme s’ils n’existaient pas. Il a été bien plus poli avec Marine le Pen.

                          Voici donc la liberté d’informer selon Mélenchon. Son comportement montre clairement qu’il était au courant de leur présence, et qu’il n’en a rien a foutre de la liberté d’expression.

                          Jean-Luc Mélenchon est visiblement un menteur et un manipulateur. Il est clair que sa politique est de séduire un électorat fragile dans le seul but d’exister médiatiquement. La défense des petites gens est un moyen, pas un but.

                          Fort heureusement, en dehors de son cercle de fans, il ne progresse pas dans les intentions de vote. Les français sont loin d’être dupes, on peut remercier NS pour cela au moins. Il nous aura appris à ne pas prendre une vessie pour une lanterne.


                        • Traroth Traroth 26 janvier 2012 00:26

                          Vous êtes en train de dire que Mélenchon a l’obligation de laisser le petit journal assister à tous ses événements ? Alors même que ces gens le harcèlent au mépris de toute déontologie, le tournant systématiquement en dérision, au mépris de toute bonne foi ?

                          Je ne partage pas votre avis. Les journalistes sont là pour relater les événements, pas pour les créer. C’est un principe de base.


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 janvier 2012 13:02

                          Dans la mesure ou le FDG a accrédité le PJ pour assister à l’événement, oui !

                          Quel intéret, sinon, de dire à des journalistes de venir et de les laisser ensuite poireauter ostensiblement dans un hall alors que les autres médias ont pu avoir accès à la salle ?

                          Le FDG aurait pu refuser l’accréditation, mais dans ce cas, ils n’auraient pas pu humilier Canal +.

                          Enfin, rappelons tout de même que c’est Mélenchon lui-même qui sort les conneries qui lui sont reprochées !

                          Cela ne vous fait pas réfléchir, de voir votre Guide Suprême bien-aimé se plaindre de devoir cotoyer des « gauchistes » alors qu’il est censé les défendre et les représenter ???


                        • Traroth Traroth 29 janvier 2012 14:34

                          Vu comme le déroulement des événements est relaté dans l’article, il n’y a rien qui permet de conclure que le petit journal avait été convié initialement à cette rencontre.


                        • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 10:38

                          C’est tout le problème de la liberté d’expression.


                          J’aime bien le petit journal, j’aime bien mélenchon, donc forcement quand le petit journal s’attaque à mélenchon je ne sait pas de quel coté penche mon coeur.

                          Cet article n’a d’existence que parce que les « fans » de mélenchon souhaitent leur revanche. Mais que faudrait il faire ? Interdire le petit journal ? Interdire de se moqué ? interdire la liberté d’expression ?

                          Moi je trouve qu’on se fiche plus de ma tête lorsque je zappe le 20h sur TF1, France 2, France 3 etc... et qu’on a exactement la même image, les même discours, les même infos, les même mots ! qui sorte tout droit des attachés de presse.

                          Je trouve que ce qu’il y a de beau avec le petit journal, c’est d’une part se moquer, car cela exige, chaque victime à prendre du recul sur son image, et son « industrialisation » de la comm ! (et la tout le monde s’en prends plein la figure, le président en premier). D’autre part le fait devoir ses hommes politique sous un nouveau jour ! Ca les humanise !! (sauf mélenchon, mais a qui le doit il ?)

                          Si il y a un problème avec mélenchon.... c’est pas à cause du petit journal. C’est bien à cause de mélenchon. J’ai beau apprécier la politique qu’il préconise, il faut accepter le fait que mélenchon a un sérieux problème avec les journalistes, son incapacité à contrôle ses colères, le discrédite complètement. Il est parfois d’une rare violence verbal qui mérite d’être vu. Autant que un autre en vacance avec un marchand d’arme.

                          • logan 24 janvier 2012 12:50

                            Ce qu’il faut faire est exactement ce que fait l’auteur de l’article, dénoncer le petit journal de manière à ce que les gens arrêtent de regarder ou en tout cas à se laisser influencer par ces réactionnaires chiens de garde du système. Il n’est aucunement question de liberté d’expression, il est question de politique, ce n’est pas parce qu’ils se cachent derrière le ton humoristique, qu’ils ne font pas de la politique. Les attaques contre Mélenchon ne sont pas innocentes et juste là pour faire rire, il y a des raisons politiques derrière, comme dans le comportement de tous les gens du grand journal.


                          • vost 24 janvier 2012 13:27

                            SI je vous suis alors l’équipe de Mélenchon aurait du laisser la porte ouverte aux « petits journaleux », ceux la même qui en août dernier aurait déclaré :« Nous ne sommes pas ici pour les meetings, mais pour filmer les moches ».


                            Ainsi Le Front de Gauche, aurai du laisser la possibilité à ces idiots de la chaîne Universal de filmer la rencontre avec les représentants d’une association de chômeurs, très pauvres dont les conditions de (sur)vie sont bien éloignées de celle du sieur Barthes ou de ses robots décervelés qui constituent l’équipe de JRI/rédaction du petit journal.

                            Je n’ai aucun mal à imaginer dans cette hypothèse la conclusion de l’animateur au costard hors de prix.

                            « Et voilà, nous avons filmé l’électorat de Mélenchon, les loosers de la société » ! Ce genre de blagounette immonde à la sauce canal ne leur fait pas peur.

                            Donc je suis très heureux de cet ostracisme justifié à l’encontre de cette équipe. 

                            La liberté d’expression n’a rien à voir avec la situation. Le petit journal à lui même démontré (avec le ragot Joly/Mélenchon) sa capacité à tordre la réalité. 

                            Quand on rencontre des humains en plein désespoir, pourquoi inviter Zavata ? Pour les entartrer peut être ?

                            Merde à la fin résistez. 

                          • Le printemps arrive Le printemps arrive 24 janvier 2012 13:50

                            @Yurf_coco

                            Ne regardant plus la télévision, vous pourrez m’éclairer de votre expérience télévisuelle.
                            Est-ce que l’ensemble des reportages politiques du petit journal vous semblent équilibrés ?

                            Dans le canard enchaîné, en écoutant Mermet sur FI, on apprend qu’il est énormément difficile d’approcher le chef de l’état lors de ses déplacements, une quantité importante des forces de l’ordre bloque généralement toute activité humaine dans des proportions qui semblent dépasser la mesure : Le petit journal a-t-il mis autant de ferveur pour montrer ce travers ou bien s’est-il abstenu ?

                            Merci à l’auteur de l’article d’avoir apporté un point de vue que je n’avais pas, (ayant vu le reportage incriminé sur la toile, je n’avais que le point de vue de Yann Barthès) j’ai ainsi pu faire avancer ma reflexion.


                          • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 19:26

                            J’ai pas le temps de refaire toutes les émissions, mais ça me dis bien quelque chose.


                            En échange voici un petit journal qui s’attaque réellement à la communication de Sarkozy, et pas qu’un peu. (pour le coté : « avec autant de ferveur »)

                            <div><object type="application/x-shockwave-flash" width="480" height="270" id="canal527981" name="canal527981" data="http://player.canalplus.fr/embed/flash/player.swf"><param name="movie" value="http://player.canalplus.fr/embed/flash/player.swf"><param name="flashvars" value="param=cplus&videoId=527981"><param name="allowScriptAccess" value="always"/><param name="allowFullScreen" value="true"/><embed width="480" height="270" src="http://player.canalplus.fr/embed/flash/player.swf" id="canal527981" name="canal527981" flashVars="param=cplus&videoId=527981" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" ><noembed>Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo</noembed></embed></object></div><div style="width:472px ;font-size:11px ; background :#EBEBEB ; border:1px solid #D6D6D6 ; margin-top:5px ; padding:4px 0 4px 6px ; font-family:Arial, Helvetica, sans-serif ; -moz-border-radius:3px ; -webkit-border-radius:3px ;"><a target="_blank" style="text-decoration:none ; color :#666 ;" href="http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-le-petit-journal.html?vid=527981&sc_cmpid=SharePlayerEmbed"><span style="color :#000 ; font-weight:bold ;">Le Petit Journal 12/10/11</span> - Football Poétique</a></div>

                            Ce qu’il me fait rire au final, c’est que les gens de l’UMP critique et evite le petit journal. Tout comme les fans de Céline Dion et tout comme Mélenchon. J’aurai jamais cru que ces trois groupes puissent être autant d’accord sur la même chose !




                          • Le printemps arrive Le printemps arrive 25 janvier 2012 01:01

                            Merci yurf_coco pour ce travail.

                            Ces documents m’ont montré qu’il tape bien sur tous.

                            On peut comprendre que la façon dont il se moque des gens peut faire rire ( ce qui n’est pas mon cas et quelque soit le bord politique des extraits proposés)

                            Je comprend aussi les consignes du FdG qui ne souhaitait pas que l’on puisse faire ce genre d’humour lors de la rencontre avec des chômeurs.
                            Doit-on leur reprocher d’avoir de l’empathie pour ces gens-là et de vouloir les protéger de l’humour douteux de l’équipe du petit journal ?

                            Peut-être aurait-il fallu laissé le petit journal faire son reportage et si dérapage il y avait, alors le faire savoir ? comment ? les moyens du petit journal sont disproportionnés vis-à-vis de ceux du FdG. Le droit de réponse aurait-il pu se faire ? non ce n’est pas le genre de la maison : the show must go on !


                          • Yurf_coco Yurf_coco 25 janvier 2012 09:46

                            Ahhh tu me fais plaisir. Tu te renseignes, tu sembles ne pas avoir d’à priori et tu tranches. Ça me plait de débattre.


                            Alors, a tes questions :
                            « Doit-on leur reprocher d’avoir de l’empathie pour ces gens-là et de vouloir les protéger de l’humour douteux de l’équipe du petit journal ? »
                            -> Je pense sincèrement que si le petit journal c’est fait fermer les portes c’est pour 3 raisons (et aucune d’elle n’est pour protéger les chômeurs)
                            1) Pour rendre la pareil au petit journal aux petites attaques (de bonne guerre j’ai envie de dire)
                            2) C’est pour protéger l’image de Jean Luc Mélenchon
                            3) Pour profiter de « l’aura » du petit journal pour faire le buzz... ce qui a marcher (deja la première fois, et la encore plus)

                            « Peut-être aurait-il fallu laissé le petit journal faire son reportage et si dérapage il y avait, alors le faire savoir ? comment ? 
                            les moyens du petit journal sont disproportionnés vis-à-vis de ceux du FdG. Le droit de réponse aurait-il pu se faire ? »

                            -> La encore je suis pas tout a fait d’accord. Car comme dis précédemment, les personnes qui contre-attaque le petit journal (ce que je trouve normal) font systématiquement le buzz. Le porte parole du front de gauche a plus fait le buzz que l’émission en question du petit journal.
                            Surtout du fait que personne « n’ose attaquer le petit journal », donc c’est le buzz garantie (peut être qu’au FG, ils l’ont compris et c’est exactement ce qu’ils font !
                            De plus le petit journal offre toujours un droit de réponse en direct. Ils l’ont fait mainte et mainte fois ! Le FG ne l’a pas pris (stratégie ?)

                          • Zord Zord 24 janvier 2012 10:43

                            En même temps, Mélenchon était déjà grossier et avec un language du niveau louis nicollin bien avant que le petit journal s’intéresse à lui.
                            Bref, tout ça pour dire que le fameux directeur de la comm qui vient faire la morale au petit journal devrait peut-être aussi se poser quelques questions.


                            • Zord Zord 24 janvier 2012 20:13

                              Parce que vous pensez que Mélenchon s’énerve seulement devant le petit journal ?

                              "Ben oui, il peut être grossier, volcanique, bouillonnant, agressif, emporté, susceptible...mais aussi réellement charmeur, ému, honnête, intègre."

                              Quelqu’un qui semble avoir beaucoup de mal à contenir ses émotions, bref tout le contraire d’un présidentiable.


                            • Don Touchmyjunk 30 janvier 2012 00:35

                              Il a certainement des défauts (colérique, passionné, etc), mais n’empêche qu’il est integre et de gauche.


                            • voxagora voxagora 24 janvier 2012 10:51

                              .

                              ça c’est du vécu !
                              Du bien clair, bien précis, et bien his-to-ri-sé, c’est à dire qui reprend des faits
                              et les replace dans le contexte de la réalité merdiatique,
                              en nous démontant sa mécanique à l’oeuvre, avec un exemple précis.
                              C’est pour cela qu’il ne faut pas jeter sa télé :
                              d’abord on peut en faire un très bon usage, mais aussi quel instrument d’observation
                              du fonctionnement politico-médiatique !
                              On peut ne pas apprécier Mélenchon, mais il est très instructif de voir comment quelqu’un,
                              qui veut faire entendre sa voix, est traité par les roitelets soi-disant informatifs.
                              Alors tant mieux s’il y parvient un tant soit peu, et malgré eux !

                               

                              • morice morice 24 janvier 2012 11:05

                                Le travail de Barthès de son équipe, ou de tous ceux qui les imitent permet-il de confirmer selon les règles de leur profession, qu’ils font encore du journalisme ?


                                non de l’amusette.

                                • Taverne Taverne 24 janvier 2012 11:11

                                  Le travail de journaliste consiste à dénoncer, analyser, décortiquer les faits ou les postures. Mais il ne doit pas s’arrêter là, il doit aussi faire preuve de grande responsabilité en vérifiant rigoureusement ce que l’on affirme avant de diffuser une interprétation qui va s’incruster dans l’esprit de millions de téléspectateurs et donc d’électeurs. Tout pouvoir implique une responsabilité. Et force est de constater que Barthès, grisé par son succès, se laisse parfois aller à la légèreté voire à la mauvaise foi. Aux politiques d’intégrer ce fait et de se montrer prudents dans leur communication.


                                • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 11:57

                                  Mais enfin !! Qui est le plus de mauvaise foi ?


                                  Un yann barthès qui nous montre des off (ils n’inventent quand même pas leurs images) ou les informations classiques qui ne communique aucun off, qui dicte les messages écris par l’Élysée, qui font référence à des sondages, commandé par des groupuscule dont personne n’analyse la pertinence ni la provenance.

                                  Vous dites que yann bathes maquille la vérité !! Alors que les fervants défenceurs de Mélenchon dénoncent l’uniformité et les connivences des journalistes dis « classique ».

                                  Donc en gros tout le monde est pourri !! Brulez les tous !



                                • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 14:17

                                  Arrêtez d’être schizophrénique s’il vous plait !!


                                  Est ce qu’il y a eu une accolade publique devant caméra entre Mélenchon et Joly ??
                                  (Imprimer le dans vos petites têtes) : NON !

                                  D’ailleurs l’attaché de presse de mélenchon avait soulevé la soi disante manipulation, car toujours d’après lui, ils se sont dis bonjour hors caméra deux heures avant. Ce à quoi le lendemain dans le petit journal, Barthès a reformulé :
                                  « Pourquoi ne vous êtres pas dis bonjour DEVANT caméra » et à même proposé au chef de campagne de venir l’expliquer sur le plateau, ce qu’il n’a pas fait.

                                  DONC : rien de ce qu’a dis Yann Barthès n’est faux ! ni distordu ! 
                                  DONC 2 : La manipulation c’est vous qui la faite : (noté l’élément de langage) car il a soi disant TORDU la réalité ! Ce n’est pas vrai !

                                  De nos jour ou chaque phrase, chaque mot chaque tweet a son importance, vous aller me dire que Mélecnchon et Joly ne se sont pas fait prendre en photo parce qu’il n’avait pas le temps !! Aller arrêtez SVP ! Même a vous, on ne peux pas la faire.

                                  Avez vous envisager que Joly n’aurait peu être pas voulu se faire prendre en photo avec Mélenchon ? Celle qui a dit que Hollande était son champion ?

                                  Elle est ou l’hypocrisie ? la manipulation ? 

                                  D’ailleurs c’est drôle, il pourrait avoir plein d’autre cas de manipulation, notamment avec Le Pen, Sarko, Bayrou, les stars, tout le monde y passe. Mais tient... quand ça touche à mélenchon, on crie au scandale !! 

                                  Vous vous êtes plein quand ils ont filmé les facho du FN "pour vérifié si ca avait changer ? 
                                  (A une question plus haut) Quand ils ont montrer que pour un déplacement de sarko, 100% des invités avait leur carte UMP ? Vous vous êtes plein ? 

                                  A force d’admirer mélechon, vous allez devenir comme lui (dans la bétise pas dans le talent politique)



                                • bobbygre bobbygre 24 janvier 2012 17:05
                                  Est ce qu’il y a eu une accolade publique devant caméra entre Mélenchon et Joly ??
                                  (Imprimer le dans vos petites têtes) : NON !

                                  Bon, j’admets, j’étais devant une télé le jour où le petit journal a offert son droit de réponse au mec de Mélenchon et j’ai bien écouté : il a dit que melluche et Joly s’étaient salués à plusieurs reprises devant les caméras et que les journalistes du Petit Journal avaient sciemment fait une mise en scène en utilisant que les images où ils se croisaient sans se saluer (car ils n’allaient pas se saluer toutes les 5 minutes non plus, "même que si on l’avait fait, vous auriez fait le reportage inverse, en montrant meluche et Joly se faire sans arrêt des poutous).
                                  Faire dire aux images exactement le contraire de ce qui s’est passé, ce n’est ni plus ni moins que de la desinformation...

                                • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 17:36

                                  Daccord sur le truc de jouer avec les images.


                                  Par contre, je crois pas qu’on est vu la même emission ou il dit avoir trucer les images.

                                  Est ce de l’irronie ? je ne comprends pas l’argument.

                                • Aldous Aldous 24 janvier 2012 11:38

                                  Le petit journal est devenu une pitoyable officine d’humour réac, dans le prolongement de la reprise en main de Nulle Part Ailleurs et plus généralement de Canal+.

                                  Qu’il est loin le temps des Bruno Gaccio et Antoine de Caune.

                                  Sauf que dans le genre humour réac, Bartes et son équipe de fils de pub n’ont pas le talent d’un Faisan.

                                   


                                  • BOBW BOBW 24 janvier 2012 21:39

                                    Ce Yann Barthès se croit plus fort qu’un « turc ». Qu’il aille donc se « faire voir chez les grecs » !!!  smiley


                                  • logan 24 janvier 2012 12:56

                                    Si si il a tout à fait le droit, il n’y a qu’à la police qu’on est obligé de répondre ou d’ouvrir sa porte, ce ne sont pas les premiers ni les derniers journalistes à se faire jeter.

                                    En ce qui concerne les réunions publics, personne ne les a empéché d’y assister. Ils y ont assité au meeting contrairement à ce que vous affirmez, et voyez ce qu’ils en ont fait, avec des images noir et blanc et un commentaire digne de l’ORTF il y a clairement une volonté de nuir ce n’est pas de l’information ni de l’humour.


                                  • Traroth Traroth 24 janvier 2012 13:17

                                    Mais lisez l’article à la fin : Barthès a parfaitement pu se rendre à la conférence de presse et au meeting, et a choisi de ne parler que de la rencontre avec les chômeurs où il n’a pas pu aller !


                                  • crazycaze 24 janvier 2012 12:01

                                    Curieux que vous omettiez le fait que l’équipe du petit journal avait demandé au staff du Front de Gauche une accréditation qu’ils ont obtenu, avec toutefois l’indication qu’ils ne pouvaient profiter du transport prêvu pour les journalistes car ce dernier était supposé être complet - ce qui s’est révélé faux à la descente de l’autocar, de nombreuses places restant disponibles aux dire des « embedded journalists », mais il peut s’agir de désistements de dernière minute. Or, selon moi, quand on n’apprécie pas un journal, on ne lui donne pas d’accréditation. Le procécéde est faux cul, il s’agit de dissuader tout en faisant croire qu’on est large d’esprit. Quant à « la peur que les chômeurs soient ridiculisés »... C’est celaaaa ouiiiii...

                                    Le petit journal brocarde, détourne, etc. , c’est pas nouveau, et jusqu’à présent ils ont plus dégommé le pouvoir en place et les caciques de l’UMP, du PS ou des verts. Ils ont été « connards » avec Mélenchon... soit. Mais l’attitude au final du staff de campagne et de Mélenchon dans le cas présent est contre-productive. De plus, après tout ce qu’il a balancé sur les media et leurs laquais - souvent avec raisons - il devait s’attendre à ce qu’on l’asticote là dessus, à ce qu’on le cherche... et vu qu’il est du type sanguin, à ce qu’on cherche à le faire sortir de ses gonds.

                                    Oui Canal, c’est plus le canal de Rousselet :’( , ni même celui de de Greef et Lescure, mais au lieu de s’en prendre au Petit Journal, les attaques devraient davantage concerner le Grand Journal de Denisot, qui reçoit ministres et autres suppôts de la droite libérale à qui mieux mieux, leur sert la soupe, le plat et le dessert, avec moultes courbettes, et développe une toute autre attitude quand l’invité est de l’autre bord, lui coupant la parole quand pour les premiers ils écoutent leurs dire dans un silence religieux, sans remettre en cause ni relever leurs mensonges les plus éhontés.

                                    Lecteur du Canard, de Charlie - sauf du temps de Val laid du pouvoir, période pendant laquelle j’ai acheté Siné Hebdo - assidu de Groland, j’aime la satire, même quand elle vise ceux que j’apprécie. Faire tout ce barouff, avoir cette attitude, c’est dommage... et ça laisse aux opposants aux idées du FG un boulevard pour agiter l’épouvantail du Stal’ ennemi de la liberté de la presse. Vraiment, c’est on ne peut plus maladroit... et ça devient grotesque quand ensuite on s’affiche dans Gala. Pour ma part, ça m’a rappelé quand j’avais voulu discuter avec une encartée au PC de la façon dont les militants ressentaient la dissidence de Juquin et Co et que je m’étais vu rétorquer que vu que j’étais pas du PC, elle n’avait pas à discuter de ça avec moi... C’est con, très con même.

                                    Je me doute bien que je vais me faire « moinser », et en tant que Libertaire, ça ne me gêne pas, du moment que je peux exprimer mes idées. L’attitude du FG envers le Petit Journal ne changera pas le fait que j’apprécie les idées développées, mais je trouve que c’est disproportionné et contre-productif, et c’est bien dommage !!


                                    • lolet lolet 24 janvier 2012 12:40

                                      Moi aussi, plutôt sympathisant du F de Gauche, je suis abasourdi par le niveau de com qui fait penser à du stalinisme ...
                                      En regardant le petit journal, j’ai flippé de soutenir ouvertement Mélenchon ...
                                      pour qui se prend-il ?
                                      Et cet article !!!

                                      je pensais que ça allait redresser la barque ... elle ne fait que s’enfoncer encore plus !
                                      Quelle manipulation dans la présentation des faits ! (par exemple sur le mail d’accréditation validée, le car soi-disant complet ... )
                                      Et comme toujours, je me pose de mauvaises questions : qu’a à cacher le f de Gauche ?

                                      Clairement, je vois beaucoup d’articles qui n’apportent pas grand chose au débat, si ce n’est parler du F de G...
                                      Ok, c’est de boinne guerre, quand on voit le black out des merdias ...

                                      Ce que je veux dire, c’est que à force de trop vouloir vendre sa soupe, on en écoeure les autres avant même qu’ils la goûte ...

                                      En espérant que les soutiens proches de Mélenchon soient capables de discernement ...


                                    • morice morice 24 janvier 2012 12:50

                                      des merdias ...


                                      votre vocabulaire vous trahit

                                    • logan 24 janvier 2012 12:58

                                      Il les ont mené en bateau à l’évidence. Il n’y a pas une affaire d’état juste une petite vengeance contre des cons pour leur faire la leçon.
                                      C’est l’arroseur arrosé.


                                    • nacomeda nacomeda 24 janvier 2012 23:20

                                      Cher Monsieur libertaire.
                                      Je ne vais pas vous répondre pour l’histoire de l’autobus, car je ne suis qu’un tout petit trublion, n’ayant jamais cultivé ni l’honneur, ni l’opportunisme d’être installé dans les officines d’aucun parti. Mais je regarde, compare, et apprécie.
                                      Par contre, je puis vous dire que si je devais emmener une colonie de vacances au bout de la France, et que l’autobus se révèlerais un peu étroit, je serais assez satisfait de constater les plus excités s’y rendent par leurs propres moyens.
                                      Les chômeurs ridiculisés, et vous dites « C’est celaaaa ouiiiii.. ». Combien de temps dans votre vie, vous êtes vous cassé la tête à trouver un emploi ? Avez-vous également des enfants, ou des gens de votre famille, ou des amis chers qui sont dans cette galère, et vous si dites oui en réponse à l’une de ces questions, ce qui est parfaitement probable, avez-vous constaté comme le regard des autres paraît dur, quand nous sommes plongés dans une situation pareille ?
                                      Et combien la société tout entière, du contrôleur de bus qui vous demande le ticket, au gardien de sécurité d’un supermarché, peut vous paraître critique ou inquisitoire.
                                      En réalité, je crois que vous ne voulez plus savoir, ou que vous avez complètement oublié.
                                      Alors... croyez vous franchement que l’on puisse penser que les gens qui défendent les chômeurs, et qui les protègent des hyènes médiatiques, ne sont que de vieilles rombières en mal de charité ? Non bien sûr.
                                      Vous cherchez à défendre le Petit Journal, comme tant d’autres parce que ça vous a fait tellement fait plaisir de voir notre système politique se prendre de petites claques. Et vous avez béni ces moments comme des actions politiques, « dégommant » comme le vous dites « le pouvoir en place ». Qu’avez vous constaté à la suite de chacune de leur attaques ? Un changement radical dans nos politiques économiques et sociales ? Ou simplement l’affinage d’un discours incroyablement intelligent permettant de vous duper davantage ?
                                      Le candidat Jean-Luc Mélenchon, par ses dispositions, que vous dites, sanguines, devrait savoir par la simple connaissance de ses dispositions naturelles, qu’il faut se garder de tous contacts avec les méchants. Mais si le jeu était ainsi, ne faudrait-il pas encore tout simplement, à l’égal de Jaurés, de Marx ou Bakounine, savoir se défendre de ses ennemis en assumant sa colère ?
                                      Mes attaques devraient concerner le Grand Journal :
                                      Patience. On s’y met. Le problème avec eux, c’est qu’ils utilisent eux des systèmes de pseudo décrytages de l’actualité qui demandent des moyens un peu différent de l’écriture traditionnelle pour les contrer. Mais c’est à l’étude, et ça bouillonne méchamment. Vous verrez.
                                      Vous citez Charlie and Co : C’est bien. Moi, vous voyez, quand j’avais 15 ans, je me shootais à l’adrénaline en faisant la course avec les flics en collant leurs affiches interdites aux quatre coins de ma petite ville de province. Maintenant, c’est fini, comme pour vous, non seulement ils ne me font plus rire, mais il y a longtemps que je les ai fait bouler,
                                      Et je ne devine malheureusement plus rien de ce qui pourraient les faire rebondir. Ce qui me peine un peu, car moi aussi, j’avais une grosse petite tendresse pour ces gens.
                                      La satire politique, qui était si forte, depuis bien plus de 100 ans, meurt en France du fait que notre système politique, nos politiques, ne savent, ne peuvent, et ne doivent plus rire de rien, et doivent payer cher des clowns officiels pour se moquer de leurs déboires.
                                      Ce n’est que de cela que je voulais parler dans ce petit article, de cet achèvement de notre société du spectacle, aboutie à un point tel, que non seulement sa contradiction officielle nourrit son renouveau, mais que les excès de leurs chiens de cirque semblent être les seuls à définir un langage politique n’aboutissant qu’à des glapissements.


                                    • Yurf_coco Yurf_coco 25 janvier 2012 09:58

                                      Vos arguments sont compréhensible et censé. 


                                      Notre différence, sur le fond, c’est que vous pensez qu’un émission sert l’élite politique (et vous l’expliquez très bien).

                                      Moi je pense l’inverse.

                                      Tout vient du fait que vous pensez qu’il y a un traitement spéciale pour Mélenchon, et moi je ne le pense pas. Donc mes conclusions sont les suivantes :
                                      -> Le petit journal dessert les politique en montrant le ridicule de la comm (qui n’est jamais ridicule au JT de 20h, puisque systématiquement formater)
                                      -> Oui les politiques font peut être plus attention (notamment Copé qui a dû changer son point presse) mais ils resteront toujours non-infaible vu le nombre de connerie qu’ils nous pondent. Et je suis content que quelqu’un les notes et nous les montre.

                                      Après sur le grand journal... je pense que j’aurai un point de vue différent.

                                    • lolet lolet 25 janvier 2012 12:40

                                      Ce que j’ai voulu dire, c’est que l’accréditation a été donnée (parole donnée) et le FG a planté les journalistes ... comme Ségo il fut un temps ...
                                      Dans ce cas, la comm’ est vraiment merdique !
                                      Il ne faut pas montrer un visage « stalinien » (entre guillements pour caricaturer, j’insiste !) mais l’ouverture, la gentillesse.
                                      Si ce combat est le bon, alors malgré les caricatures du petit journal, les gens se feront une idée sur les faits. Il ne faut pas prendre les gens pour des cons ... (mais ... d’accord).

                                      Le résultat est désastreux !!!!
                                      Visiblement désastreux !

                                      De même, soutenir cela, voir les + et - dans AV, le sondage, la vacuité de certains articles acceptés par les modérateurs ...

                                      ... ça fait un peu flipper ! on serait (presque) content de voir le sondage de Lepen ! Un comble !

                                      Si on m’enlève le F de G, pour qui je vais aller voter ??? Honnêtement, j’en sais fichtre rien !
                                      J’ai envie, grâce à mon vote, de faire passer un message, de voir un autre monde naître, et je vois des méthodes brutales (même si elles s’expliquent) qui désservent notre cause.

                                      Et le pire, c’est que nous sommes très peu à le dire !!!

                                      En tous cas, c’est bien la première fois que je me fait moinser ! sur un article du FG  ! Ce monde commence à me débecter de plus en plus ... 

                                      ça donne l’impression de la mise au pas d’AV par le FG ... ça craint un max !


                                    • bobbygre bobbygre 25 janvier 2012 17:06

                                      Je pense vraiment qu’il faut arreter de voir des manipulations de vote partout. Vous vous etes fait moinsser car à ce moment, il y a plus de gens qui ont lu votre commentaire qui ne sont pas d’accord avec ce que vous avez écrit que l’inverse. C’est TOUT, rien d’autre.
                                      Je pourrais trés bien vous moinsser sur un commentaire et vous plusser le suivant. Et ce n’est pas parce que je moinsse quelqu’un qui l’est decridibilisé à vie à mes yeux.

                                      Faut pas se vexer, ça veut pas dire grand chose en fait.


                                    • crazycaze 26 janvier 2012 01:39

                                      @ nacomeda : Si vous saviez à quel point je galère... malgré bac + 10... je suis en fin de droit depuis 2010... j’alterne petit boulots précaires, interims, boulots saisonniers (le dernier c’était de septembre à octobre 2011), et n’ai eu qu’un seul CDI qui a duré 18 mois depuis la fin de mes études pour finir avec un licenciement négocié. Je vie aux crochets de ma compagne, de ma famille et parfois de prêts de mes amis, et suis pas sûr de pouvoir aider mes enfants à faire des études même s’ils en ont les compétences - mais bon, je n’écris pas ici pour parler de ma petite personne, surtout en regard de ceux qui sont encore plus en galère que moi, car j’ai un toit et de quoi manger. Alors, quand j’écris « C’est celaaa ouiii », c’est juste parce que je n’ai pas souvenir que le Petit Journal s’en soit pris une seule fois aux précaires. Pas plus. Et croyez bien que ma situation n’est vraiment pas enviable...

                                      Moi aussi je participe à des manifs depuis l’âge de 15 ans, la première on chantait « 10 ans, déjà, coucou nous revoilà »... c’était en 78. Et je continue à arpenter les rues dans les manifs, les dernières étaient pour défendre la retraite à 60 ans, même si compte tenu de mon parcours salarial qui ressemble à un gruyère, je m’assoie dessus pour ma part. J’ai fêté la victoire en 81... J’ai été des combats anti-nucléaires, contre la répression policière au pays basque, etc. Et je reste et resterai toujours un révolté. Et ça fait belle lurette que je ne vote plus « pour » mais par défaut, voire contre, sauf aux européennes où j’ai voté avec conviction pour « l’escargot » smiley !... si je devais avoir un drapeau - même si j’aime pas ça - il serait vert avec de grosses tâches noires et des pustules rouges !!

                                      Je ne suis pas contre les idées du FG, bien au contraire. Je reste néanmoins persuadé que c’est aux législatives qu’il va être important de voter pour le FG car c’est là que va se jouer la politique qui sera menée. Personnellement, je suis pour qu’on supprime la fonction de président de la république, surtout quand elle ressemble à s’y méprendre à un ersatz de monarchie. Je reconnais que je suis désabusé par l’ensemble de la classe politique que je trouve dans son ensemble affligeante et bien souvent d’une compétence inversement proportionnelle à leur ego comme à leur cupidité. Ce qui me tient, c’est la dérision, l’humour noir, et je pratique aisément l’auto-dérision, car sinon...


                                    • utopistebio utopistebio 29 janvier 2012 18:23

                                      Bonjour « CrazyCase »..............................29/01/2012 à 1h23

                                      Condoléances pour ta retraite...mais il faut garder espoir en la vie...peut être allons nous voir « enfin » un « REGAIN » CITOYEN bientôt...
                                      Les grands « chambardements » sont générés par des petits groupes à la base...ESPEREZ... !

                                      Je suis dans le même état d’esprit que vous...militant comme vous...manifs...etc...ET NON à l’€urope des BANQUES... !-le NON des Français n’a pas été « respecté » alors merde il faut « VIVRE DEBOUT et faire payer »CHER« très »CHER«  aux salles »mecs" du CHATEAU et BASTA

                                      Bonne santé à vous et vos proches ainsi qu’aux AGORA’S blogueurs
                                      sud.bio@free.fr


                                    • REGCHA REGCHA 24 janvier 2012 12:07

                                      Eric Coquerel a bien raconté la façon dont les choses se sont passées avec les journalistes du petit journal (le bien nommé) sur le site « Place au peuple ».

                                      Cela étant, comment se fait-il que Mélenchon soit attaqué de plus en plus ouvertement par les médias chiens de garde du système, alors qu’il ne fait que 8,5% dans les sondages ? De quoi ont-ils peur ?...


                                      • Nina888 24 janvier 2012 12:16

                                        Ce que ces idiots du NWO ignorent est que leur pire enemis est probablement leur chef et donc , leur victoire signifira leur perte ...
                                        Tout est possible même l’impossible ...
                                        Et cela prouve que les idiots d’illuminati devrait abandonner leur conquette absurde du pouvoir ...


                                        • tiloo87 tiloo87 24 janvier 2012 12:33

                                          Le petit journal, fait un travail de décryptage des manipulations et ficelles utilisées par les hommes politiques inintéressant et utile.
                                          Ses journalistes (?) font aussi un travail de « mémoire » audio visuelle que beaucoup avaient rêvé faire.
                                          Par contre, ils sont incapables de sortir de la forme, et d’entendre quelque argument de fond que ce soit.
                                          C’est une forme de neutralité ...qui n’est pas neutre, hélas.
                                          Un peu comme ceux qui se disant « ni de droite, ni de gauche », sont en fait ...de droite.
                                          (mettez vous à leur place : pourquoi tansformer un système qui leur est, personnellement, aussi favorable !)


                                          • Aldous Aldous 24 janvier 2012 12:40

                                            Dans le même ordre de choses j’ai regardé hier l’émission de Franz-Olivier Giesbert « parlez moi d’ailleurs » sur la chaine parlementaire où Dupont-Aignan faisait face à une demie douzaine d’experts en économie (c’est à dire de experts de l’orthodoxie libérale).

                                            Étrangement le volume du micro de NDA a fait des yoyo tout au long de l’émission rendant très pénible l’écoute de ses propos.

                                            « Panne » qui n’affectait aucun de ses interlocuteurs.

                                            http://www.lcp.fr/emissions/parlez-moi-d-ailleurs/vod/45731-alors-euro/nicolas-dupont-aignan-pierre-kupferman-celine-antonin-liem-hoang-ngoc

                                            Ceci dit je ne roule pas pour NDA.


                                            • miha 24 janvier 2012 12:43

                                              je faisais partie du collectif de chômeurs reçu par JL Mélenchon avant son meeting du 18 janvier à Metz.

                                              Peu avant de nous rendre dans la petite salle où devait avoir lieu la rencontre, l’équipe de JL Mélenchon nous a demandé si nous étions d’accord pour que la rencontre se fasse en présence de journalistes. Nous avons dit « oui ».

                                              Alors que nous attendions dans le hall d’entrée, j’ai entendu quelqu’un parmi les journalistes ironiser sur une des personnes de ce collectif qui portait un tee-shirt avec l’inscription au dos « qui est Gilbert ? » (Gilbert est le prénom de cette personne).. Cette inscription est destinée à faire prendre conscience que les chômeurs sont exclus de la société, pourtant ce sont des êtres humains.. 

                                              lI me semble bien avoir reconnu ce journaliste dans le sujet télévisé au « petit journal » : c’est un des membres de l’équipe de Yan Barthès.

                                              Alors, je remercie l’équipe de JL Mélenchon de les avoir empêchés d’assister à cette rencontre : on nous a ainsi protégé de moqueries quasi certaines.

                                              http://lignethionvillephiladelphie.centerblog.net/77-ltp-melenchon

                                              C’est au dos des tee-shirt portés par les personnes que vous pouvez voir sur cette photo (lien ci-dessus) que figure l’inscription « qui est --- ? »


                                              • crazycaze 24 janvier 2012 13:22

                                                Ce n’est pas sûr du tout... Je n’ai pas le souvenir que l’on se soit moqué des chômeurs et des gens qui galèrent dans le Petit Journal. C’est votre sentiment...

                                                Quant au journaliste qui aurait ironisé sur le tee-shirt... Il ne faudrait pas confondre les réflexions idiotes, les ironies faciles ou les jeux de mots limites que l’on peut faire en privé et ce qu’on médiatise. D’autant plus que les conditions de travail des arpètes de la télé et leur lot de contrat précaire ne les incite pas forcément à se moquer des difficultés des autres...


                                              • logan 24 janvier 2012 15:21

                                                Tu rigoles, ce sont les premiers à se moquer de la précarité des autres, journaliste c’est une distinction sociale pour eux, combien alors qu’ils ne font que des études ou un métier de larbin se croient supérieurs au reste de la population en se prétendant journalistes ?

                                                Entre ceux qui ont le pouvoir et les privilèges et ceux qui aspirent à les obtenir un jour, ne sous-estime surtout pas les aspirants, ce sont les pires, leur zèle n’a souvent aucune limite.


                                              • crazycaze 24 janvier 2012 17:34

                                                Logan, savez-vous ce qu’est un pigiste ? Le nombre de cadreurs qui sont en CDD reconductibles at vitam aeternam ? Et tous les journalistes sont-ils à mettre dans le même panier (de crabes) ? Dans ce monde, il y a 200 journaleux qui sont achetés et se tiennent les coudes, et beaucoup d’autres qui galèrent, qui se font blackbouler pour écrire ou dire ce qu’ils pensent, subissent des pressions et des emmerdes, comme Denis Robert, par exemple !! Un peu de discernement !!


                                              • momo momo 26 janvier 2012 10:28

                                                Je suis comme vous le savez dans le camp d’en face en soutenant Marine Le Pen. Mais s’il y a bien un point de commun entre vous et nous, c’est bien la détestation totale, absolue, de ces petites ordures du XVIème arrondissment qui se disent d’opposition au Système alors qu’ils en sont la plus parfaite illustration dans l’abêtissement, l’abrutisment, la crétinisation des masses la pire qui puisse exister. Pire que Jean-François Kahn, ce qui est peu dire.


                                              • logan 30 janvier 2012 01:18

                                                Ca va de soi nous sommes entre gens intelligents a-t-on besoin de préciser à tout bout de champs que tout le monde n’est pas à mettre dans le même sac etc ... etc ... ?



                                                • Nina888 24 janvier 2012 13:42

                                                  Je ne sais pas moi ce qui est juste ou pas : l’agnostique est forcement gnostique car il n’est persuadé de rien et donc il n’as pas tord car il ne sais pas qui croire ....
                                                  Moi je suis pour la recherche de la veritée , la veritée est dans le mensonge , forcement , donc lire tout les mensonges c’est connaitre la veritée et voire le mal dans chaques coté c’est voir ce qui est bien ....
                                                  L’utopie est forcement distopique ...
                                                  La distopie de la revolte des machines de terminator , la distopie de la planette des singe , tout celà même à un eveil de concience ... plus nous tomberons dans la distopie plus nous seront concient de ce qui est bien et mal ...
                                                  Il est donc intéréssant de voir l’evolution du plan des illuminati car ils vont forcement perdre en gagnant ... même leur chef risque de se dire qu’il a fait une connerie (comme la légende d’Hitler qui s’est suicidé) .
                                                  Gagner c’est se suicider , plus un systeme propose de compétition plus il sera perdant ...
                                                  Je veut dire que le meilleur roi c’est celui qui se considère toujour esclave du peuple ...
                                                  Pour etre esclave du peuple , il faut voir la misère, l’horreur sout toute ses formes , quelle soit fictive ou réelle et songer au pire qui pourrait arriver .... et préférer etre au bas de l’echelle plutôt qu’en haut ....
                                                  Les illuminati vont donc perdre en s’approchant de la victoire ....
                                                  Et celà leur chef l’ignore , persudé qu’il à raison ...
                                                  Moi j’espère avoir tord sur leur plan et que mon point de vue soit faut que les pires horreur que j’imagine ne se fasse pas ...
                                                  Mais voilà si j’ai raison tout le monde à perdu même eux et si j’ai tord tout le monde à gagné même eux ... Alors je préfère m’abstenir de donner un avis direct avant la révélation ... car le pire et le meilleur vas se faire ...


                                                • paul 24 janvier 2012 13:16

                                                  Si l’ironie, la caricature, s’exercent forcément au détriment de quelqu’un, il faut observer que Méluche bénéficie d’un traitement de faveur de la part de l’équipe du Petit Journal ( PJ ) .

                                                  A part l’histoire du reportage bidonné évoqué dans l’article - où l’on s’aperçoit que l’objectif est plutôt de nuire que de faire rire -, le candidat du FdG a déjà témoigné qu’à l’occasion de certains déplacements, il est suivi et même collé par cette équipe du P.J. : elle utilise une méthode de harcèlement très sophistiquée ,en mettant continuellement micro et caméra sous son nez .
                                                  L’objectif est de provoquer un incident, un mot malheureux, qui sera ensuite passé en boucle, comme cette petite histoire avec l’élève journaliste, histoire que les médiacrates adorent au point de la repasser à chaque interview

                                                  On peut se demander pourquoi ce traitement de faveur. La seule réponse possible c’est que Méluche est celui qui dérange le plus ces médiacrates, ces chiens de garde, qui cherchent à le marginaliser, à le faire taire . Ils se trompent, les Apathie,Duhamel, Thréard, et consorts, c’est eux que l’on ne veut plus entendre .


                                                  • bluerage 24 janvier 2012 13:28

                                                    Canal plus et son petit journal ont décidé de nous faire voter pour le candidat gauche bobo caviar, et du coup ils torpillent tous les autres candidats en les ridiculisant, sauf FH.

                                                    C’est pas du boulot de rebelle, c’est au contraire du boulot d’élite bourgeoise qui veut garder sous perfusion un système moribond


                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 14:35

                                                      «  Canal plus et son petit journal ont décidé de nous faire voter pour le candidat gauche bobo caviar, et du coup ils torpillent tous les autres candidats en les ridiculisant, sauf FH. »


                                                      Encore une fois ce n’est pas vrai.

                                                      J’ai vu plus d’une fois Francois hollande dans le petit journal, et il n’était pas sous son meilleur jour

                                                    • logan 24 janvier 2012 15:23

                                                      Oui et le jour où vous les verrez reprendre un meeting de hollande pour laisser entendre que c’est quelqu’un d’archaique et de ringard on en reparle oki ?


                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 15:42

                                                      Mais hier il a repris le meeting de Hollande.


                                                      Le petit journal est le SEUL a avoir montrer des images qu’aucun autre média n’a montré ! Notamment la présidente des jeunes du PS qui c’est lamentablement raté en faisant un discours à mourir d’ennui !

                                                      Le petit journal est un miroir moqueur !! 

                                                      dans le petit journal j’ai vu :
                                                      - Le PS dessoudé, avec les uns qui critique les autres
                                                      - la droite au pas derrière sarko, les manipulations de l’élysée, les faux chiffres
                                                      - TF1 faire des montages lors de leur reportages au 20h (vu par des millions de personnes)
                                                      - bayrou avec son pseudo gouvernement du monde parrallèle
                                                      - celine dion avec son naturel tellement naturel
                                                      Et j’en passe et j’en passe.

                                                      Alors maintenant, Mélenchon apparaît comme archaïque et méchant.
                                                      Mais quelque part... il l’est !!! C’est son miroir à lui ! Accepter le ! vous verrez ça fait du bien.

                                                      D’après vous le petit journal a le droit de se moquer de tout les parties politiques, de tout les Hommes politiques ! mais pas de Mélenchon ? Parce que dès qu’on le sors d’un discours il est archaïque et méchant ? donc ca lui fait une mauvaise image ?

                                                      Pour moi ce n’est pas un argument suffisant pour discrédité le petit journal.

                                                      Je suis pour le front de gauche, mais je suis contre le non respect de la liberté d’expression.

                                                      Et si mélenchon veut changer d’image, il a qu’à arrêté d’attaquer les gens comme il le fait. De la violence verbale, on a vraiment l’impression qu’il va aller à la violence physique !

                                                      Et je vais vous faire plaisir ! J’aime encore mieux la vision politique du petit journal que la votre où dès qu’on est pas d’accord avec vous et bien on doit la fermer !

                                                    • logan 24 janvier 2012 17:32

                                                      Ah mais le petit journal à le droit de se moquer de qui il veut, et le parti de gauche a le droit de fermer sa porte à qui il veut aussi, il a même le droit de les mener en bateau pour se venger ;) Tout le monde est libre ;)

                                                      Comme j’ai expliqué plus haut il y a une différence de traitement évidente, les blagounettes sur le PS sont gentillettes, par contre le traitement réservé à Mélenchon et au front de gauche, tout comme aux petits candidats / partis en général, mais particulièrement à Mélenchon quand même est particulièrement animé par de la méchanceté et une volonté de nuir, cela sort du registre de l’humour.

                                                      Nan mais vous avez vu le détournement fait par Barthès sur le meeting de Mélenchon ? Ce n’est en rien un miroir, c’est clairement de l’anti communisme primaire et haineux, c’est le de désinformation qui sort généralement de la bouche des fascistes à l’encontre des communistes et ce depuis la seconde guerre mondiale.


                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 17:41

                                                      J’attends vos liens videos sur ces propos. Je fais le promesse de faire mon mea culpa si vous trouvez des images anti-communiste pirmaire exprès pour dézingué un homme !


                                                      Mais je persiste sur un point : Si une caméra du petit journal film Jean-Luc Mélenchon en train d’insulter un journaliste :
                                                      -> Ce n’est pas de la manipulation anti-melenchon
                                                      -> Le problème ne viens pas de la caméra mais de mélenchon qui, en aucun cas ne devrait se laisser aller a ses colère névrotique.

                                                      Quand on se présente aux élection présidentielle, il faut avoir au minimum la carrure et le sang froid DU représentant national.
                                                      (Et dire l’inverse ce n’est pas de l’anti-communiste primaire)



                                                    • logan 24 janvier 2012 17:59

                                                      Vous n’avez pas vu le petit journal ???

                                                      http://www.dailymotion.com/swf/video/k7GqVi7AJvFg4I2I5pe

                                                      Voyez à la fin.


                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 19:52

                                                      Ah oui d’accord. Si si j’avais vu.


                                                      Je suis a « tendance » communiste, et je suis désolé mais je ne vois pas cette fin comme de l’anti-capitalisme primaire. Encore moins quelque chose d’haineux.

                                                      Ok, le petit journal s’attaque a mélenchon, il tourne en dérision les gens. Mais c’est son travail !

                                                      JL Mélenchon, lui son devoir c’est de se faire élire, de nous défendre, de défendre des principes.

                                                      Alors quand il agresse verbalement un journaliste, un étudiant, un syndicaliste, un journaliste et combien d’autres encore, là ça vous dérange pas ? Il fait son travail la ?

                                                      Ca vous dérange pas qu’il dégage cette image (bien avant le petit journal), alors qu’il aurait peut etre plus de crédibilité si il était aimable ?

                                                      Si il pouvait 5 min se retenir pour une cause plus juste ?

                                                    • logan 24 janvier 2012 21:28

                                                      Ce n’est pas du tout de la dérision .. La caricature qu’il fait du meeting du front de gauche est un message politique, ce n’est pas de l’humour, ce message c’est : « le front de gauche ce sont des arriérés de communistes ringards ».

                                                      Ouvrez un peu les yeux, vous êtes carrément naïf si vous croyez qu’ils sont neutres et qu’ils ne font pas de politique.

                                                      Quand à l’image que dégage Mélenchon comme vous dites elle est purement fabriquée par les médias et ils ne font là encore pas ça par hasard, tout comme le petit journal, il s’agit clairement de nuire au front de gauche.
                                                      Bien sur on préfèrerait qu’il soit en toute occasion irréprochable, qu’il sache toujours trouver le bon mot, la bonne façon de parler pour être le plus percutant et tout écraser sur son passage.
                                                      Mais c’est un humain pas un dieu, alors il a un tempérament méditerranéen mais il n’est pas méchant, généralement quand il engueule qqun ou se prend la tête avec qqun il regrette tout de suite.
                                                      Seulement, les gens qui veulent nuire ne diffuseront jamais les images qui suivent, ils se contenteront toujours de découper les images pour ne faire apparaître que le côté négatif.
                                                      Canal + ne font que ça découper pour transformer la réalité, tout le monde sait à gauche que Denisot Apathi et compagnie sont des ordures et qu’ils roulent pour Sarkozy ou Hollande. Leur comportement n’a rien de neutre et d’anodin.

                                                      Nous au front de gauche on a la chance d’avoir un bon porte parole, on n’a pas eu à se prendre la tête pour trouver un candidat, on le prend tel qu’il est avec ses qualités et ses défauts, de toute façon ce qui compte c’est qu’on fera une fois au gouvernement et ce qu’on propose aux gens.


                                                    • Traroth Traroth 25 janvier 2012 10:29

                                                      Le petit journal s’est moqué de la présidente des jeunes socialistes ? Mais quelle impertinence ! Quel courage ! Quelle insolence !!!


                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 25 janvier 2012 11:37

                                                      @Logan


                                                      Je clame ta mauvaise foi :

                                                      « Ce n’est pas du tout de la dérision .. La caricature qu’il fait »
                                                      -> Une caricature n’est pas une dérision ?

                                                      « La caricature qu’il fait du meeting du front de gauche est un message politique »
                                                      -> A ce moment là, toute caricature est un message politique.
                                                      -> De plus, ce discours est le même chez tout nos amis dictateur : On muselle la presse, les humoriste, les artistes au nom de : « Ce sont des vendus sous l’étendard de l’ennemi impie du pays ». Perso je veux pas de ça dans mon pays.

                                                      « Ouvrez un peu les yeux, vous êtes carrément naïf si vous croyez qu’ils sont neutres et qu’ils ne font pas de politique. »
                                                      -> On peut apprécier la caricature, la dérision, sans crier amène à chaque intervention. Je m’estime pas naïf.

                                                      « l’image que dégage Mélenchon comme vous dites elle est purement fabriquée par les médias »
                                                      -> Je le répète. Les médias peuvent choisir de montrer certaines images ou d’autres. Le « casse toi pov’con » de Sarko, c’est les médias qui l’ont fabriqué alors ?
                                                      -> Si vous n’êtes pas d’accord avec ça, alors vous ne pouvez dire que l’image de mélenchon est purement dû aux médias, et pas par Mélenchon lui même.

                                                      « Mais c’est un humain pas un dieu, alors il a un tempérament méditerranéen mais il n’est pas méchant, généralement quand il engueule qqun ou se prend la tête avec qqun il regrette tout de suite. »
                                                      -> Ce n’est qu’un opinion (même si je le partage), faites attention à ne pas prendre vos opinions pour des vérités. C’est le début de la mauvaise foi.
                                                      -> De plus c’est un petit peu facile de dire, « j’suis désolé d’avoir été méchant ».

                                                      « Seulement, les gens qui veulent nuire ne diffuseront jamais les images qui suivent »
                                                      -> En même temps. Soyons honnête... les télés font de l’Audimat... vendent des pubs. C’est leur job (même si il est pourri). Internet c’est la même chose. Donc entre nous. Quand ils ont 5 min de diffusion, ils vont montrer nos présidentiable en train de dire bonjour au gens, ou montrer leur dérapage ? Perso, si les télés était juste là pour faire une bonne image de tout le monde, je penserai qu’on nous prends vraiment pour des cons.

                                                      « Nous au front de gauche on a la chance d’avoir un bon porte parole, on n’a pas eu à se prendre la tête pour trouver un candidat, on le prend tel qu’il est avec ses qualités et ses défauts, »
                                                      -> Et bien concentré vous sur ça au lieu de lappidé le premier humoriste qui taille un costard a mélenchon

                                                      « de toute façon ce qui compte c’est qu’on fera une fois au gouvernement et ce qu’on propose aux gens »
                                                      -> Je vous soutiens a 100%.

                                                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 24 janvier 2012 14:29

                                                      Pour ma part le Petit Journal a sa place et sa légitimité dans « sa manière » satirique de traiter l’information. Ce n’est pas ma tasse de thè, mais ils en ont le droit, tout autant que le Canard Enchainé ou Charlie Hebdo.
                                                      Comme l’équipe de Mélenchon est légitime a ne pas vouloir passer dans ce genre d’émission et donc de s’en protéger.
                                                      Hé les gars et les filles un peu de tolérance s’il vous plait. Notre société n’est déjà pas très ouverte, n’en rajoutez pas.
                                                      http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


                                                      • Scual 24 janvier 2012 14:56

                                                        Les pratiques du petit journal sont simple, calomnie et manipulation. S’il s’était agit de comiques je n’aurais pas dit ça mais ils se disent journalistes, c’est donc bel et bien ça qu’ils font : calomnie et manipulation.

                                                        En faisant croire qu’il sont de bonne foi et qu’on peut leur faire confiance, ils passent du statut de comique celui d’ennemi objectif du peuple français. La propagande totale, on n’en veut plus chez nous depuis Vichy. Ces propagandistes doivent être traités comme tel : ce sont les ennemis de l’information au même titre que tout les ennemis de l’information...

                                                        Pour conclure je vais juste citer une des phrases en OFF du petit journal à Grenoble « Non on s’en fout. Nous on est pas venu filmer le discours, on est venu filmer les moches. »


                                                        • Scual 24 janvier 2012 19:41

                                                          Oh mais on dirait que la vérité est insupportable à certains...

                                                          Voila une petite vidéo intéressante qui donne un autre son de cloche que celui du petit journal. Bon le début est pas terrible mais à partir de la moitié on voit ce qui n’est pas montré par le petit journal...

                                                          http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2012/01/20/23290430.html


                                                        • Yurf_coco Yurf_coco 24 janvier 2012 14:56

                                                          A tout les persuadé de la manipulation pro Hollande-Sarko (et anti mélenchon), 

                                                          deux « articles » du web (qui point pour l’un sur le canard enchaîné) :


                                                          « Sarko se paie le patron de Vivendi et ses Guignols ». C’est le Canard Enchaînéqui son édition de ce mercredi se fait l’écho d’une « nouvelle poussée de fièvre anti-Canal Plus » du Président.

                                                          Selon Le Canard Enchaîné, la scène se passe à l’Elysée, lundi dernier en présence de plusieurs patrons du CAC 40 (Axa, Danonce, EDF, EADS, Lafarge, Renault, Vivendi, Alstom, Essilor et L’Oréal). Nicolas Sarkozy aurait balancé à Jean-Bernard Levy, président du directoire de Vivendi, groupe propriétaire de Canal+ : « ACanal, je me fais allumer en permanence. C’est devenu une habitude, c’est vraiment pénible. »

                                                          Le chef de l’Etat aurait ajouté, toujours selon Le Canard Enchaîné : « Quand c’est pas Les Guignols, c’est Le grand journal ; quand c’est pas Le petit journal, c’est systématique, et y en a marre ».

                                                          Ce à quoi, Jean-Bernard Levy, « un brin sonné » selon le journal satirique aurait répondu : « L’impertinence fait partie de la nature de la chaîne ».

                                                          Déjà en octobre dernierLe Canard expliquait que Nicolas Sarkozy était remonté contre Les Guignols, et plus particulièrement concernant le traitement de l’affaire de l’Epad et Jean Sarkozy. A cette occasion, le chef de l’Etat aurait même demandé à Bertrand Méheut, le PDG de Canal+, la tête de son directeur adjoint Rodolphe Belmer.

                                                          Suivi du petit journal suivi par les RG et la BAC :

                                                          http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/10/21/2275318_flicage-l-equipe-du-petit-journal-suivie-24-24-par-12-policiers-au-sommet-de-deauville.html 

                                                          Maintenant, vous pouvez crié au scandale !! Allez y je vous attends !! ahahahah

                                                          (Je sens que je vais pas avoir beaucoup de personnes scandalisés ! honnêtes, honorable et si intelligent que vous êtes !)




                                                          • nacomeda nacomeda 24 janvier 2012 16:11

                                                            Si, moi je suis scandalisé. Merci pour ta vibrante contribution à mes modestes analyses.
                                                            Mais n’oublies pas la fin de la fable Le coche et la Mouche de notre grand La Fontaine :
                                                            Après bien du travail le Coche arrive au haut.
                                                            Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt :
                                                            J’ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
                                                            Ca, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.
                                                            Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
                                                            S’introduisent dans les affaires :
                                                            Ils font partout les nécessaires,
                                                            Et, partout importuns, devraient être chassés.


                                                          • redredsir 24 janvier 2012 21:37

                                                            Quand « nacomeda choisit Mélenchon pour s’indigner et dénoncer le petit journal,il défend un client solidement implanté ici...
                                                            Ce n’est pas innocent,car il s’agit non pas de défendre le candidat du FdG,mais bien de tenter de démolir le »petit journal« qui fait trop bien le boulot que de prétendus journalistes pros ne font pas.

                                                            Trop vite, les inconditionnels votent positivement pour l’article,et ne pigent pas que l’auteur s’attaque en fait au droit du bouffon,dont l’ironie salutaire met en évidence les abus et les tromperies du politique,en général.

                                                            Pour qui roule »nacomeda" ? objectivement pas pour Mélenchon.

                                                            Mais comme je ne vois pas partout des complots,peut-être s’agit-il seulement d’une légère paranoïa de fan ultra ?


                                                          • nacomeda nacomeda 25 janvier 2012 19:16

                                                            Regardez cher MonsieurRougeRouge, ce que j’écrivais en remarque à l’un des lecteurs ayant commenté cet article, ce 24 janvier 23:20 - Et vous comprendrez tout.
                                                            Je ne sais pas ce que vous supposez dans votre message quand vous parlez de
                                                            ce mystérieux client solidement implanté ici. J’aimerais le savoir. Il y a tellement de gens différents ici et ailleurs. Mais j’ai vaguement l’impression que vous avez quelque chose dans l’œil et qui vous gêne terriblement. Désolé de ne pouvoir vous aider, car il est très difficile d’enlever quelque chose dans l’œil de quelqu’un à distance, même s’il s’agit d’une poutre. Cordialement


                                                          • joelim joelim 24 janvier 2012 16:04

                                                            Guignol télécommandé d’un roi sans esprit

                                                            Excellente définition du travail de Yann Barthès.

                                                            • Richard Schneider Richard Schneider 24 janvier 2012 17:07

                                                              Tout ça pour ça ...

                                                              Je me fous du Petit Journal. Que JLM n’en veuille pas : je m’en fous aussi. Normal que Barthès râle : il fait en même temps un buzz ...
                                                              Franchement où est le problème ? 

                                                              • BARTH 24 janvier 2012 17:55

                                                                Ce n’est pas parce que les militants du FdG ont géré cette « affaire » comme des manches que vous devez vous imaginer que JLM est particulièrement visé.

                                                                Cela n’a aucun sens, ou alors, il va falloir faire un sacré ménage : le Canard, Groland (non eux ils sont gentils avec nous et pourtant de C+), Charlie, Marianne, ... et puis qui encore.

                                                                Quand on met le doigt dans cet engrenage, on ne sait pas on pourra s’arrêter.

                                                                Barthès, journaliste ? Massenet journaliste ? Denisot journaliste ? la miss météo journaliste , (non, elle journaliste ou pas on la garde elle est bien gaulée !)

                                                                Et Pernaud aussi pendant qu’on y est !

                                                                 

                                                                 


                                                                • redredsir 24 janvier 2012 18:35

                                                                  Un grand merci à Yurf_coco pour avoir longuement tenté de ramener les choses à leur juste mesure...

                                                                  Le« petit journal » fait quasiment oeuvre de salubrité publique en matière de politique ;ceux qui se plaignent du traitement fait à Mélenchon (moi j’hésite encore entre lui et Hollande pour me situer)regardent-ils régulièrement l’émission ?
                                                                  Ont-ils vu l’UMP et Sarkozy régulièrement ridiculisés,intelligemment piégés par le simple rappel d’engagements et de déclarations contradictoires ?

                                                                  L’article en question ici, fait plus de tort que de bien à Mélenchon,qui le ferait pour un peu passer pour l’intolérant qu’il n’est, je le suppose,pas !
                                                                  Une fois encore,des électeurs au comportement de fans démontrent qu’ils ne sont pas à la hauteur d’un homme qui ne se voudrait sans doute pas intouchable.

                                                                  Le « petit journal » fait justement ce que l’on reproche sans cesse aux « vrais journalistes »de ne pas faire : montrer les coulisses et démonter la « com » mensongère,moi je ne m’en félicite,quelle que soit la victime...

                                                                  Barthès et son équipe ne rabaissent pas la politique,au contraire,ils montrent pourquoi certains s’en désintéressent...et vous le leur reprochez ?

                                                                   


                                                                  • Nestor 24 janvier 2012 19:10

                                                                    Salut Redredsir !

                                                                    Ce que tu dis est totalement juste, Yann s’en prend à tout les hommes politiques et montre ce que d’autres ne montrent pas.

                                                                    Alors qu’il continu même ci cela déplait à monsieur Melenchon et d’autres.

                                                                    Ce qu’il y a, c’est que comme tout le monde je dois faire un choix pour 2012 et je ne serrais en aucun influencer je pense par le petit journal, car le petit journal démontre que tout les hommes politiques ont leurs incohérences.

                                                                    Pour l’instant mon choix ce tourne vers Jean Luc Mélenchon, je ne pense pas qu’il changera (je mets au conditionnel car on est jamais vraiment sur de rien à 100%) parce que mes convictions politiques sont plus fortes que ce que le petit journal parfois peut transmettre, il faudrait qu’il me démontre que la personne pour laquelle je m’apprête à voter est ignoble ou un gros menteur (salopard de première).

                                                                    Simon Cher Yann ..

                                                                    Ton petit journal est-il vraiment en direct ?

                                                                     As-tu encore tes trois jours de week-end ?

                                                                    Ton émission du vendredi est-elle toujours enregistrée le jeudi ? 

                                                                    Yann pourquoi ne pas ouvrir la porte de ta maison et celle de ton garage à ton petit journal pour que l’on voit de plus prés qui tu es ?


                                                                  • bobbygre bobbygre 24 janvier 2012 18:55

                                                                    Non, pas d’ironie, je vous dis juste avoir vu le droit de réponse du mec de la comm de Melenchon (qui m’a pas spécialement plus mais peu importe) et selon lui, ils se sont bien salués plusieurs fois devant toutes les caméras et le Petit Journal a sciemment choisi de ne pas montrer ces images et de faire un montage démontrant l’inverse. Donc, si ce qu’il dit est vrai, c’est réellement de la désinformation.


                                                                    • arnulf arnulf 24 janvier 2012 23:49

                                                                      J’aime quand les choses sont dites. Depuis le temps qu’il m’horripilait ! Au point que je ne le regarde plus.
                                                                      Sur canal il y a un autre Zozo dans le genre qui officie dans la matinale.
                                                                      Je l’ai vu et entendu accrocher le FG et JLM. De la haine et de méchanceté pures emmitoufflée dans un semblant de rigolade. Loin les gentillettes petites blagues pour les socialistes et l’UMP. Je ne le regarde plus non plus.
                                                                      IL FAUT ARRÊTER DE LES REGARDER !


                                                                      • paul 25 janvier 2012 00:17

                                                                        Question : ce petit commando anti-Méluche, agit il par vengeance de la caste journalistique supérieure, ou est ce une opération montée par « frère » Arnaud  ? 



                                                                        • modesto modesto 25 janvier 2012 17:43

                                                                          mélenchon chez les soviets, c’est la mauvaise pente ... l’attitude de l’apparatchik qui répète sans aucun sens « c’est comme ça » mériterait un petit stage « goulag » de 15 jours en corée du nord, pour intégrer ce que liberté veut dire...


                                                                          • nacomeda nacomeda 25 janvier 2012 19:29

                                                                            Modesto, vous êtes bien timide.
                                                                            Et pourquoi n’enverrions pas tout les apparatchiks la-bas, et définitivement.
                                                                            Par la suite, toutes les gentilles personnes comme toi qui resteront dans notre beau pays, on pourra les former, et leur donner un bel habit avec des boutons dorés et une casquette.
                                                                            Ils pourront continuer le travail, dans les campagnes, dans les usines, dans les bureaux, pour traquer ceux qui n’ont pas le vrai sens de la liberté comme toi.
                                                                            Franchement Modesto, si ce magnifique moment arrivait, je pense que tu pourrais prendre de grande responsabilités à ton tour...


                                                                          • momo momo 26 janvier 2012 10:30

                                                                            Je suis comme vous le savez dans le camp d’en face en soutenant Marine Le Pen. Mais s’il y a bien un point de commun entre vous et nous, c’est bien la détestation totale, absolue, de ces petites ordures du XVIème arrondissment qui se disent d’opposition au Système alors qu’ils en sont la plus parfaite illustration dans l’abêtissement, l’abrutisment, la crétinisation des masses la pire qui puisse exister.
                                                                            Pire que Jean-François Kahn, ce qui est peu dire.


                                                                            • cocoduchato 26 janvier 2012 11:08

                                                                              Au petit journal, ils sont là pour se moquer de tous. Mélenchon n’est qu’une victime parmi tant d’autres. Les spectateurs de cette émission dont je fais parti, n’ont pas envie de voir le rabachage d’informations sur les autres chaines, qui donnent eux aussi une information, soit fausse, soit tronquée. Y Barthes a le courage et la franchise de se moquer de ceux qui se moquent de nous.


                                                                              • legrind legrind 26 janvier 2012 11:28

                                                                                Vous imaginez la caricature boboïde Barthès en banlieue en train de se foutre des jeunes et/ou d’eux ? http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/01/22/01016-20120122ARTFIG00257-l-imam-radical-d-une-mosquee-parisienne-bientot-expulse.php

                                                                                 smiley hehe



                                                                                • La_tête_à_toto 26 janvier 2012 11:57

                                                                                  Ahahahaha j’adore ce genre d’article, on dirait une dissertation de philo en terminale !!

                                                                                  Faudrait quand même ouvrir les yeux, on sait TOUS que Le Petit Journal comme les Guignols est un divertissement satirique, au même titre que « Recherche appartement ou maison » est un divertissement familial (pouffe de rire discrètement) ou que la Star’Ac est un divertissement à tendance « Bal-musette »...etc.

                                                                                  Bref, moi je garde C+ tous les soirs uniquement pour rigoler un peu, Le Petit Journal ? En plein milieu du repas, c’est distrayant. Mais en aucun cas je ne prends ça au sérieux et je sais éperdument que le montage y est pour bcq dans la « drôlerie » des sujets. Et ouai les mecs, faut être un peu débile de croire que c’est du sérieux ! C’est comme les personnalités qui râlent parce que leur marionnette aux Guignols est trop vulgaire (dixit M’dame Moraneau) !!! MAIS C’EST DE LA SATIRE !!! Alors il faut pas s’étonner que ça tire sur tout ce qui bouge !!!

                                                                                  En plus les gens qui les critiquent, les taclent ou pire les empêchent de venir à leurs « conférences de presse » se mettent pas un mais les deux doigts dans les yeux : d’une part il leur donne du crédit (et de un) et d’autre part attise encore plus leur soif de « critiquation » (et de deux) !

                                                                                  Je suis navré mais dans une démocratie : tout le monde à le droit de dire et de penser ce qu’il veut. Si les personnalités décriées par Le Petit Journal réagissent brutalement envers ce divertissement c’est que pour moi ils n’ont rien compris mais rien du tout...

                                                                                  Exemple parfait du comportement d’une personnalité : Sarko, il se fait boiter quasi tout les soirs par les sbirs de Barthès et sa seule réaction lorsqu’une journaliste de PJ lui a posé la question : « Qu-est-ce que vous pouvez nous souhaiter pour 2011 ? », réponse de Sarko : « De continuer à nous faire rire ! ».

                                                                                  Ce truc date peut-être de 2011 mais c’est un exemple de parfaite réaction face à la satire !

                                                                                  Plus on réagit face à la satire et à la caricature plus elle vous en mettra plein la tronche, c’est pas difficile à comprendre...

                                                                                  Moralité (et après je retourne bosser) : Votre article est très bien construit et argumenté mais totalement hors sujet et surtout il sert la soif satyrique du PJ smiley

                                                                                  Ultime phrase : JL Melanchon, en faisant abstraction de ses idées politiques ou de son caractère personnel, fait peur...Interdire un média quel qu’il soit (et même si ça vaut pas un pet de lapin) est un prémisse à la censure...Qui dit censure dit penchant réel vers le totalitarisme...


                                                                                  • Amoribonde Amoribonde 26 janvier 2012 14:23

                                                                                    Je trouve affligeant que « le petit journal »(tout est dans son intitulé), fasse briller autant de pixels. (même si je viens d’en allumer encore quelques uns, et je m’en excuse !)


                                                                                    • Anton Karol Anton Karol 26 janvier 2012 20:20

                                                                                      Il ne faudrait pas tout confondre...

                                                                                      Prendre le petit journal pour du journalisme, c’est une blague. Ils sont juste des satyres, et comme tous satyres ils ont leurs favoris. Toujours ce vieux dilemme : quand on est médiatisé peut on se plaindre d’être moqué aussi. Certes Mélenchon fait peur, et oui canal + a toujours eu une tendance à gauche caviar, mais le petit journal se moquent de tout et de rien, et personnellement je n’ai jamais fait mon opinion sur ce qu’ils pouvaient dire. J’adore Desproges, ça m’empêche pas d’aimer le foot...

                                                                                      Ensuite, la critique est utile, mais attention au dérapage (et là je ne parle pas du PJ), voilà un point où Sarkozy avait été intelligent en défendant les caricaturistes de Mahomet. Interdire la moquerie c’est un pas vers la dictature, ensuite si ça ne vous fait pas rire, rien ne vous oblige de les regarder. Comme souvent ce sont ceux qui évoque le droit à leur liberté qui tendent à supprimer celle des autres.

                                                                                      Pour finir, là où je serais d’accord, c’est sur cette déviance que les humoristes ont à partir trop loin quand il font le buzz avec un sujet. Forcément si j’arrive dans un lieu et que je fais rire les gens avec une blague disons raciste, mais subtile, j’aurais tendance à rester dans ce thème, et de rapidement plongé dans le mauvais goût.

                                                                                      Faire société, c’est faire consensus.


                                                                                      • Blue boy Blue boy 26 janvier 2012 22:40

                                                                                        C’est de la parano totale, cet article ! Je pense que le Petit journal est victime de son succès et de son humour impertinent... comme si Mélenchon était la tête de turc de Barthez ! Vous surestimez le pouvoir du Petit journal à mon avis... Barthez, il égratigne tous les hommes politiques sans exception il me semble... tout ce dénigrement parce qu’il a osé critiqué votre héros, c’est ridicule... et le fait d’interdire l’accès à cette réunion de chômeurs relève du procès d’intention. Je n’ai jamais vu Barthez se moquer des chômeurs, par contre des puissants et des peoples, oui. Donc SVP, ne mélangez pas tout et un peu d’humour, que diable ! En plus vous attaquez Canal, soit, pourquoi pas… dans ce cas, peut-être allez vous dire aussi que Groland diffusé sur la même chaîne défend les intérêts des riches ?

                                                                                        Enfin, moi j’ai envie de continuer à me marrer, je n’arrêterai donc pas de regarder le Petit journal, ne vous en déplaise, et c’est pas ça qui me fera voter à droite... faudrait juste arrêter de prendre les gens pour plus bêtes qu’ils ne sont...


                                                                                        • nacomeda nacomeda 26 janvier 2012 23:28

                                                                                          Bonsoir Monsieur.
                                                                                          Je ne réponds pas à la première partie de votre réflexion, car je pense y avoir répondu dans mon article. Ou tout au moins dans les remarques que je fis à quelques personnes qui m’écrivirent sur ce sujet. Je pousse quand même par plaisir la petite vindicte à propos du sieur Barthès, sur le point aujourd’hui non seulement de voir confisquer les cartes de presse de ses prétendus journalistes, mais qui se prend une claque monumentale des Français qui boudent enfin son émission .
                                                                                          Vous pensez que Barthès ne peut pas se moquer des chômeurs. Je vous répondrais que c’est faux, d’abord parce qu’il n’en parle jamais, d’autre part parce qu’à chaque fois qu’il montre le petit peuple, celui qui n’a ni langage châtié, ni techniques de communication à la clef, ni de belle femme à montrer à la télévision, ils les traite comme pis que rien. Comme des gens sans goûts, sans moyens, sans avenir, sans humour, et qu’il caricature au grè des schémas qu’il imagine devoir représenter nos classes populaires.
                                                                                          D’un autre côté, et à ce niveau la conversation pourra être plus subtile, je prétends que les gens de Groland ont fait de la vulgarité absolue, un fond de commerce qui les dessert totalement aujourd’hui. La subtilité de Groland, c’est d’avoir pu montrer que les pauvres, les exclus, les vieux, les moches, pouvaient être méchants, et fortement critiques. Et ils le firent très bien. De façon presque majestueuse. Jusqu’au jour ou cette recette, qu’ils n’avaient pas inventée, car crée dans les années 70 par Pierre Déproges et ses meilleurs amis, finit par devenir une pâle routine sans intérêt, dont l’humour ne pouvait être aiguillonné que par des errements scatologiques, ou des vannes de comptoir ou plus personne ne riait sinon les habitués.
                                                                                          Groland à détruit la carrière de tous les gens qui y travaillent encore aujourd’hui, et c’est bien fait pour ces paresseux de l’écriture. Renseignez-vous un peu sur ce qui existe aujourd’hui dans le cinéma critique Belge, ou Français, et vous constaterez que les gens de Groland sont non seulement pathétiques pour leur profession, mais devenus transparents pour ses créateurs.


                                                                                        • Amoribonde Amoribonde 27 janvier 2012 12:18

                                                                                          Bonjour Nacomeda,

                                                                                          Je me permets une réaction à une partie de votre réaction à une réaction à votre article, qui lui-même est une réaction à un numéro du « petit journal » : Ce qui fait beaucoup de réactions en partant de finalement pas grand chose, vous en conviendrez.

                                                                                          J’ ai donc une question : pourquoi cette réaction en chaîne mène-t-elle à la destruction du Groland ?


                                                                                          • nacomeda nacomeda 27 janvier 2012 22:50

                                                                                            Bonjour Amoribonde, vagabonde j’espère de l’amour, mais moribonde peut-être de l’affection d’un monde qui n« en finit pas de retourner contre nous même.
                                                                                            Votre perception de l’absurdité du »qui a dit quoi de quoi, et j« en parle » est excellente.
                                                                                            Encore et toujours, quand le sage montre la lune, alors l’idiot montre le doigt.
                                                                                            Pour Groland, soyez rassuré. Le monde de Groland ne s’arrêtera pas.
                                                                                            Grloland est en fait une pouponnière expérimentale, une crèche parentale protégée par les plus grands psychanalystes, qui a été kidnappée par les méchants affairistes qui ont inventé Canal+, il y a des années, mais qui possède son autonomie propre.
                                                                                            Et grâce au ciel, ces bébés méchants n’ont pas grandis. Et ils sont toujours aussi cons.
                                                                                            Et c’est bien. Et donc ça continuera.
                                                                                            C’est vrai que l’on peut un peu leur en vouloir, de ne pas avoir changé de style depuis tant d’années, et de s’être un peu installés sur une rente qui les servaient si bien.
                                                                                            Mais cette pré-science de l’immobilisme, à une époque ou la société du spectacle ne peut qu’éternellement de se régénérer de ses cendres, est en fait un exploit de nullité qui ne contredit en aucun cas leur style, et qui de fait, restera encouragée longtemps.
                                                                                            Vive Groland. Vive les Grolandais. Même s’ils sont vraiment, et définitivement trop cons.


                                                                                            • redredsir 29 janvier 2012 12:06

                                                                                              Au final et comme je le supposais,vous avez juste édulcoré votre pensée de gros réac !
                                                                                              C’est bien l’impertinence qui vous insupporte.
                                                                                              Groland existe grâce à Hara Kiri,et le Petit Journal grâce au Canard Enchainé.
                                                                                              Vous et vos semblables fournissez matière à moquerie et dénonciation,à vous d’en tarir la source !


                                                                                            • Morpheus Morpheus 29 janvier 2012 17:48

                                                                                              Yann Barthès, c’est bien un gardien de but, hein, c’est ça ?

                                                                                               smiley

                                                                                              PS : j’apprécie le fond et la forme de ce billet smiley


                                                                                              • InternetDev InternetDev 29 janvier 2012 20:32

                                                                                                Je ne pouvais même pas imaginer que  Yann Barthès ait une carte de Presse !


                                                                                                Rappel :
                                                                                                - Chirac passe pour Zinzin lors des deux visites au musé Corrèzien.
                                                                                                 Coup double politique sur du sable :
                                                                                                • Chirac se servira de cela pour faire croire qu’il est Zinzin.
                                                                                                • Hollande sera interprété par les éditorialistes et revélateurs comme Mikaël Darmon d’Héritier normal
                                                                                                Mais il n’est pas seul : Mikaël Darmon sur ITélé est lui, présenté comme un « décrypteur »
                                                                                                - Lors de l’affaire D.S.K. Sofitel, Mikaël Darmon obiendra des scoops qu’il n’aurait même pas pu avoir en France, venant même, selon lui, directement des bureaux de Vance et Ray Kelly.
                                                                                                Quand on sait que l’un fut décoré par Bauer (Franc-Maçon et ex Grand Maitre du G.O.D.F., ami de classe de François Hollande, et conseiller spécial de Sarkozy), ça fait beaucoup. Mais aussi que le père de Vance (Cyrius Sr) a eu Frank Georges Wisner (epoux de Christine de Ganay, elle-même ex-belle-mère de Nicolas Sarkozy, mère d’Olivier Sarkozy demi-frère basé à New-York, dont le fils s’occupe de la campagne des français de l’étranger pour Sarkozy) sous ses ordres.
                                                                                                Allez voir les C.V. des Wisner, il sont partout.
                                                                                                cf :
                                                                                                et surtout celui-ci :

                                                                                                Voir aussi le demi-frère de Nicolas Sarkozy qui explique son allégeance au marché, dont le Carlyle Groupe.
                                                                                                )

                                                                                                • InternetDev InternetDev 29 janvier 2012 20:43

                                                                                                  Pardon, alors pour en revenir à Barthès et même, plus largement à Canal+ et ITélé dont le petit journal n’est qu’un des outil des désinformations éfficaces.

                                                                                                   Il faut se demander que vaux la véracité des reportages louches et très vendeurs qu’il sort, surtout lorsqu’on retrouve, comme pour le procès Chirac, des éditorialistes des chaines du groupe qui se servent de ces reportages pour appuyer telle ou telle posture opportune pour un politicien en galère d’argument.
                                                                                                  ex : Hollande n’est pas plus normal qu’un autre, parce que Mikaël Darmon sort du « Je peux dire que je voterais Hollande » de Chirac (Petit Journal) que c’est une sorte d’héritage. etc... etc.. les exemples de désinformation du petit journal et même de Guignols qui ont rendu un bandit comme Chirac sympa sont nombreux. 

                                                                                                • Whackangel whackangel 29 janvier 2012 20:50

                                                                                                  Quite à me faire lyncher gentilment, je vais mettre les pieds dans le plats et prendre la défense du PJ et de Yann Barthès.
                                                                                                  Qu’il y ait des effets de montage, des partis pris dissimulés, des cibles évidentes, soit. Qui peut admettre dans le travail journalistique actuel qu’il ne fait pas la même chose ?
                                                                                                  Pour ce qui est de la relation avec M. Mélenchon, il est infondé de dire que le PJ puisse avoir quelque chose a se reprocher, dans la mesure où on ne peut pas « monter » un refus de la part des équipes de M. Mélenchon que le PJ assiste a sa conférence de Metz, ou son attitude hostile généralisée à l’égard des médias. J’ai même envie de pousser le bouchon en disant que le PJ est surement le seul a souligner cette attitude et a s’en moquer : un candidat FdG qui fait preuve d’autant d’antipathie, qui musèle un corps de métier et qui envoie balader les gens, il faut avouer que c’est cocasse.
                                                                                                  Quoi qu’il en soit, je dois admettre que, en journalisme comme en politique, tout message proposera forcément une partie alléchante, qui cache généralement un partie qui fait bien moins envie. PJ et Mélenchon ne font pas exception.


                                                                                                  • redredsir 29 janvier 2012 21:46

                                                                                                    Ne soyez pas dupes de l’article !
                                                                                                    nacomeda se fiche bien mal de Mélenchon,choisi uniquement parce qu’il est le favori du sondage ici.l’Idéal pour un consensus anti Barthès.
                                                                                                    Le Petit Journal empoisonne le ronron politique,analyse la patée universelle...
                                                                                                    Nul n’est parfait et le meilleur comique a dit des conneries,mais dans l’ensemble,cette émission novatrice est salutaire parce qu’elle est iconoclaste,enfin !


                                                                                                    • chria chria 30 janvier 2012 09:58

                                                                                                      Vous êtes tous bons à enfermer
                                                                                                      A mince y’a plus de place
                                                                                                      Il faudrait trouver une planète pour y mettre tous ceux qui se prennent au sérieux.
                                                                                                      Il faudrait pas longtemps pour que vous vous entretuiez tous pour des conneries.


                                                                                                      • higha 30 janvier 2012 22:40

                                                                                                        Je met juste des liens histoire de compléter la réflexion :

                                                                                                        le dircom de melenchon au sujet du petit journal :
                                                                                                        http://www.dailymotion.com/video/xnlzqv_melenchon-et-le-petit-journal-je-t-aime-moi-non-plus_news

                                                                                                        La version des faits du Front de Gauche :
                                                                                                        http://www.placeaupeuple2012.fr/le-petit-journal-le-front-de-gauche-liberte-de-la-presse-bafouee-ou-mauvaise-plaisanterie/

                                                                                                        Excellent débat sur « arrêt sur image » concernant le Petit Journal :



                                                                                                        Et voila la rencontre avec le collectif de chômeurs dont a été écarté le petit journal (c’est en plusieurs morceaux) : 
                                                                                                        http://youtu.be/3F7xzk_kejk

                                                                                                        ...Je trouve le petit journal divertissant, pertinent et impertinent... mais dans certains cas j’ai l’impression qu’ils aboient avec les autres chiens de garde.
                                                                                                        Dans le cas présent ça va au-dela étant donné que plusieurs bidonnage sont avérés.
                                                                                                        Les auteurs du Petit Journal ne prennent pas assez au sérieux leur rôle. Ils se doivent d’être irréprochables sur le plan déontologique, pour continuer d’apporter des infos que l’ont ne voit pas ailleurs. Quand je les ai vus « cul nu » que ce soit pour le bidonnage sur Mélenchon ou Dupont-Aignan, j’ai eu honte, je m’étais attaché à cette emission malgré son côté bien-pensante.

                                                                                                        Par contre je trouve courageux de la part de Melenchon (ou du Front de gauche) d’avoir préféré protéger le collectif Thionville-Philadelphie des moqueries quitte à ce qu’on le fasse encore passer pour le méchant de service.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès