• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Politique de l’illusion

La Politique de l’illusion

Il y a ce que l’on voit, ce que l’on croit comprendre, et puis, parfois, une autre vérité apparait, laquelle ne semblait pas au départ si évidente.

L’exemple type pourrait être celui de la rencontre, en 2007, entre Nicolas Sarkösi et Vladimir Poutine, rencontre au cours de laquelle, le président français avait promis de mettre les points sur les « i », et de dire au président russe ce qu’il pensait de ses agissements.

Il s’agissait d’évoquer les violences russes en Tchétchénie, mais aussi la mort d’une journaliste russe.

La rencontre eut bien lieu, et quelques instants plus tard, Sarkösi prenait la parole devant une meute de journalistes, afin de relater cette rencontre. vidéo

Il avait l’air hésitant, couvert de transpiration, et chacun en avait déduit que la rencontre avait du être bien arrosée, manifestement de vodka.

Or, il n’en était rien.

La réalité était bien plus cocasse...

Il fallait d’abord savoir que Poutine, tout comme Sarkösi (lien) ne boit pratiquement jamais d’alcool, n’allant pas au delà d’une bière de temps à autre. lien

Mais alors, qu’est-ce qui avait bien pu se passer pour que le président français apparaisse dans cet état si délabré ?

C’est grâce à France 2, dans son émission « le mystère Poutine », diffusée le 15 décembre 2016 que la cruelle vérité vient d’être mise en lumière. lien

Car si, en effet, Sarkösi avait bel et bien commencé à dire son fait à Poutine, l’affaire avait rapidement tourné court...

Voila l’échange tel qu’il est relaté : « avec moi, on va parler des sujets qui fâchent, il n’y aura aucun sujet tabou, les centaines de morts en Tchétchénie, pour moi, c’est inadmissible, la journaliste russe Anna Politkovskaïa assassinée, pour moi, c’est inadmissible... »

Vladimir Poutine écoute sans rien dire, puis un silence pesant se fait, et finalement prend la parole, avec un air un peu narquois : « C’est bon, t’as fini, là ?...alors je vais t’expliquer, ton pays il est grand comme ça, (faisant un geste avec les 2 mains pour en montrer la petite taille), mon pays il est comme ça, (écartant largement les 2 mains), alors maintenant de 2 choses l’une, ou bien tu continues sur ce ton, et je t’écrase, ou alors tu arrêtes de parler comme ça, et tu verras... » lui promettant de faire éventuellement de lui, le président de l’Europe... lien

Il aura donc fallu près de 10 ans pour faire apparaitre une autre réalité...

N’est-ce pas à l’aune de cette découverte qu’il faut observer ce que nos politiques veulent nous faire croire aujourd’hui, puisqu’il y aurait 2 réalités opposables, l’une étant l’officielle, l’autre restant dans le non-dit et surtout le caché ?

Quand Manuel Valls présente sa candidature à la présidentielle avec comme argument majeur qu’il serait le « rassembleur », alors que quelques mois auparavant, il affirmait qu’il y avait 2 gauches irréconciliables, lequel des 2 faut-il croire ?

Le rassembleur éventuel ou le diviseur évident ?

Aujourd’hui, il tente de se débarrasser de cette casserole bien encombrante, affirmant qu’il n’a « pas été bien compris »... que cette division à gauche ne concernait pas les frondeurs, mais seulement Mélenchon...lien

Réussira-t-il à convaincre les Montebourg, Hâmon, et autres frondeurs qui font de cette posture un angle d’attaque contre Valls bien pratique... rien n’est moins sur.

Quand François Fillon affirme qu’il a été lui aussi « mal compris » sur sa réforme concernant la Sécurité Sociale, faut-il le croire, ou seulement observer qu’il fait machine arrière toute ? lien

Observons de plus près la réalité que l’on tente de masquer...

Avons-nous oublié que Fillon, premier ministre, avait mis en place les franchises sur les soins, et avait appuyé vigoureusement le choix présidentiel de son patron Sarkösi : « comment comprendre que le paiement d’une franchise soit insupportable dans le domaine de la santé alors qu’une charge de plusieurs centaines d’euros par an pour la téléphonie mobile ou l’abonnement internet ne pose pas de question ?  » avait-il déclaré.

Il avait d’ailleurs à l’époque fait un choix qui allait encore plus loin que ce qui était prévu, prévoyant une franchise globale sur l’ensemble des dépenses de santé, un seuil en dessous duquel l’assurance maladie ne rembourserait plus rien du tout.

C’est bien pourtant ce qu’il continue de promouvoir aujourd’hui.

Pour ceux qui douteraient encore des intentions du candidat de LR (Les Républicains), il faut rappeler cette interview qu’il avait donnée dans le quotidien du médecin en novembre 2015 appuyant son argumentation sur la volonté de « responsabiliser les assurés » : « je propose de centrer l’assurance-maladie sur un panier de soins de base. il ne s’agit pas de faire une médecine à 2 vitesses mais bien de répartir les rôles entre ce qui doit être couvert par la solidarité et l’assurance maladie et ce qui incombe aux choix individuels et aux organismes complémentaires  ». lien

Cette volonté de « modifier » les compétences de l’assurance-maladie n’est pas une nouveauté.

Déjà, en 2007, Denis Kessler, ancien vice président du MEDEF avait dégainé contre le modèle social français : « le modèle social français est le pur produit du Conseil National de la Résistance (...) il est grand temps de le réformer et le gouvernement s’y emploie. (...) il s’agit de défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance ». lien

Alors aujourd’hui, « la machine arrière toute » de Fillon n’est-elle pas une posture afin de ne pas se couper d’une majorité de français très attachés à leur système social, afin de ne pas prendre le risque d’un échec lors de la présidentielle ?

Changeons de domaine, et voyons la réalité que l’on nous propose au sujet de la guerre en Syrie.

Le discours officiel est clair : d’un côté une « armée de terroristes », alliée a des opposants à Bachar el Assad, opposée à celui-ci, aidé, par simple amitié par la Russie.

Et si une autre réalité existait ?

Si le pétrole n’était pas au cœur de tout ça ?

La Syrie est un gigantesque réservoir de gaz, lequel gaz intéresse l’Europe, cette Europe qui s’approvisionne aussi avec le pétrole russe.

Tout ça ne fait pas les affaires des États-Unis qui voudraient bien casser cette dépendance.

Ils veulent donc favoriser les oléoducs et autres gazoducs qui s’alimenteraient dans les réserves caucasiennes, en évitant bien sur de traverser la zone d’influence russe.

Il s’agit du projet Nabucco. lien

Il contourne la Russie et veut concurrencer Northstream et Southstream, le 1er reliant directement la Russie à l’Allemagne, et le second reliant la Russie à l’Europe du Sud.

Or, pour être efficace, Nabucco manque de matière première, et il a besoin entre autre du gaz Syrien, tout comme du gaz Iranien.

Depuis 2009 d’importants gisements de gaz (on évoque 3500 milliards de mètres cubes) et de pétrole ont été découverts dans le bassin du levant, et en mer Egée, tout cela ayant exacerbé les contentieux qui existaient déjà entre la Turquie, la Grèce, Chypre, Israël, le Liban, et la Syrie. lien

La Syrie se trouve au cœur de ces nouveaux enjeux, et l’Arabie Saoudite, et le Qatar ont demandé au président Syrien de bien vouloir ouvrir des oléoducs et des gazoducs d’exportation vers la méditerranée orientale, ce qu’a bien évidemment refusé le dictateur Syrien, très lié comme on le sait à la Russie de Poutine, et qui préfère privilégier la solution russe. vidéo

Comme par hasard, c’est en février 2011 qu’ont éclatés les premiers troubles, mettant en scène d’une part les opposants à Bachar, financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, et d’autre part l’action voulue secrète des occidentaux, (américains, Britanniques et Français).

C’est en tout cas ce que l’on pouvait lire dans la chronique du « choc des civilisations », d’Aymeric Chauprade. lien

N’est-il pas sidérant de découvrir que ces guerres, pour lesquelles on nous donne des explications laborieuses et peu convaincantes, pourraient être évitées si on décidait en haut lieu d’abandonner l’énergie pétrolifère, en la remplaçant par des énergies productibles et propres, comme par exemple le méthane fabriqué, qui, on le sait aujourd’hui, pourrait remplacer en France en totalité le pétrole importé ?

En effet, théoriquement, le méthane productible en France représente 54 Mtep, ce qui correspond à la consommation des véhicules du pays, poids lourds y compris. lien

Près de 500 000 humains sont morts pour quelques gouttes de pétrole (lien)...devons nous accepter ça, en validant qu’il ne s’agirait que d’une lutte contre un tyran, et que d’une fraction d’islamistes radicaux, utilisant un Coran mal digéré, ou même pas lu, pour justifier les atrocités commises ?

Alors comment démasquer les illusionnistes, qui agitent devant nos yeux naïfs des explications frelatées ?

Soupçonner que la vérité est ailleurs est une chose, mais le prouver en menant des enquêtes, est certainement plus efficace que de gober les « vérités établies » diffusées en masse par nos médias traditionnels.

Comme dit mon vieil ami africain : « le monde est sombre quand on a les yeux fermés ».

L’image illustrant l’article vient de villemin.gerard.free.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

énergie, passer du sale au propre

L’énergie en partage

Énergie, du pas cher au gratuit

Nucléaire, au pays du mensonge

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Les énergies c’est du propre

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

L’homo automobilus

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on n’a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 20 décembre 2016 09:59

    salut olivier
    on nous mentirait  ?
    non ???? smiley smiley
    la vraie question étant pourquoi malgré la répétition permanente des preuves on en redemande.


    • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 10:36

      @gaijin
      la répétition permanente ?

      je dois dire perso que je creusais le sujet depuis pas mal de temps, sans comprendre pour quelles raisons ceux là s’étaient mis ensemble, et les autres de même
      il y avait quand même peu de politologues qui avaient exploités la piste que j’ai proposé, et pourtant elle me parait si simple aujourd’hui !
      merci de ton commentaire.

    • gaijin gaijin 20 décembre 2016 11:08

      @olivier cabanel
      je parlais dans un sens plus général de l’histoire et des multiples manipulations et mensonges visant a la fabrique du consentement ...............


    • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 11:34

      @gaijin
      et c’est vrai que l’histoire mériterait d’être revisitée largement... tant elle est souvent faites de légendes romancées, bien loin de la réalité.



    • leypanou 20 décembre 2016 10:31

      ce qu’a bien évidemment refusé le dictateur Syrien, très lié comme on le sait à la Russie de Poutine, et qui préfère privilégier la solution russe. vidéo

      Comme par hasard, c’est en février 2011 qu’ont éclatés les premiers troubles, mettant en scène d’une part les opposants à Bachar, financés par le Qatar : les MSM ont bien enseigné le vocabulaire à utiliser, dictateur Syrien, Bachar, il manque le boucher de Damas.

      Pour d’autres, j’aurais écrit « les perroquets ont bien appris la leçon », mais pas pour olivier cabanel.


      • sarcastelle sarcastelle 20 décembre 2016 10:43

        @ Olivier Cabanel

        .
        C’est une honte absolue de présenter Poutine sur Agoravox sous le jour où vous nous le montrez. 

        • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 11:33

          @sarcastelle
          oui, oui, bien sur...

          dites, pour le crochet, vous pensez qu’il vaut mieux utiliser le coton, ou la laine ?
          merci de votre aide.

        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 décembre 2016 18:51

          @olivier cabanel

          Bonsoir,

          « Le dictateur syrien »

          Pour votre « crochet » dialectique, je vous conseillerais la « mauvaise ficelle ! »

          Ceci dit, je vous aime bien. smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 19:45

          @Nicole Cheverney
          euh... dois-je comprendre que pour vous, ce n’est pas un dictateur ?

           smiley

        • ZenZoe ZenZoe 20 décembre 2016 11:47

          S’il est élu, Francois Fillon nommera sans doute Henri de Castries à Bercy, vous savez, l’ex-PDG des assurances AXA. La privatisation des soins prend tout son sens !
          Quant au foutoir syrien, on est une fois de plus dans une histoire de pétrole, comme toujours depuis que cette source d’énergie existe.


          • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 13:09

            @ZenZoe
            je partage

            merci

          • Le421 Le421 21 décembre 2016 08:26

            @ZenZoe
            De Castries au gouvernement Fillon, c’est prévu, et ce n’est pas pour défavoriser les concessions d’autoroute...
            Le Livret A rapporte 0.75%, le pont de Millau 43% !! Cherchez l’erreur.


          • Victor 20 décembre 2016 12:00

            A l’insu de leur plein gré,
             
            malgré le crétinisme pléonastique du bonobobo ver de la libérastie,
             
            il y a un fondement vrai (marxiste) dans l’écologie : c’est la praxis humaine qui catégorise l’existentiel de l’être.
             
            (ce qui n’a pas avoir avec le marxisme heideggerien d’un Ellul par ex, mais plutôt avec Que faire de Lénine qui mettait les syndicalistes et les terroristes ds la même classe des crétins)
             
            « Toute vie sociale est essentiellement [dans le sens essence] pratique »
            Thèses sur Feuerbach Marx


            • Victor 20 décembre 2016 12:13

              Pour illustrer :
               
              En jetant à la poubelle (pas verte) son IphoneX de bobo de la gogoche libéraste, et en achetant un âne au lieu d’une voiture électrique de la grande Bobo Chanel négrière du Paristan, on crée d’autres catégories de l’existence de l’être. On ne sépare plus science et philosophie, économie (syndicaliste), politique (terroriste) de la praxis (le travail essence de l’homme).
              Ce qui peut aussi se dire : le droitdelhommisme est une enculade capitaliste, car il sépare état et droits, citoyen et contrat social, science/économie/technique et âme.
               
              Et pour en revenir au pétrole, si connard Jojo n’avait pas arrêté SuperPhénix, avec ses stocks d’U235 l’ex-France aurait 2000 ans d’indépendance énergétique.


            • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 13:12

              @Victor
              si « connard jojo » comme vous dites, n’avez pas fait ça, il est probable que vous auriez du émigrer dans un pays a l’abri des retombées nucléaires... pour l’instant, il n’en reste pas beaucoup, vu que fukushima continue de déverser sa merde toxique, jour après jour.

              à bon entendeur.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 18:40

              @Victor
              damned, revoilà vili

              avec ces bonobobo verts ....
               smiley

            • Xenozoid Xenozoid 20 décembre 2016 18:44

              @olivier cabanel

              oui elle aime bien le fouet

            • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 19:43

              @Xenozoid
              c’est son coté cosaque

               smiley

            • Victor 20 décembre 2016 20:32

              @Libéraste de la cabane est là au fond du jardin
               
              ça aurait été écologique, tous les bobo vers se serraient barrés par peur de leur cancer atomique qui les empêcherait de polluer vieux
               
              Un ver libéraste atomisé est un bobo qui a définitivement bien amélioré son bilan carbone Chanel.

               
              (au contraire d’un Hulot Kérozène)
               
              Un Crassanel ne connaît rien en ingénierie atomique, donc se branle juste qd il pontifie sur SuperPhénix.


            • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 22:41

              @Villi

              vous devriez vous renouveler
              bon, j’ai acheté un fouet sur le conseil d’un internaute ami.
              on fera ça au fond du jardin.
               smiley

            • Victor 20 décembre 2016 23:53

              @vieux 68ard libéraste
               
              je ne suis pas pédéraste où pédophile comme vous et encore moins gérontophile
               

               


            • Victor 21 décembre 2016 00:04

              @libéraste rassanel
               
              le ver Gatignon de Sevran a des petites filles de 6 ans voilées pour les vieux 68ards


            • Victor 21 décembre 2016 00:08

              @crassanel
               
              Petite vidéo où un ancien résistant dénonce
               
              Jack Lang le gogocho, qui fréquentait le Coral (Savoie)
               
              où un petit noir a été retrouvé sodomisé déchiré, mort la tête dans un seau de merde
               
              plein de migrants des libérastes pour ça dorénavant, de quoi s’amuser dans votre cabane. smiley 


            • Le421 Le421 21 décembre 2016 08:28

              @Victor
              son IphoneX de bobo de la gogoche libéraste, et en achetant un âne au lieu d’une voiture électrique de la grande Bobo Chanel négrière du Paristan,

              P’tin !! Ca poke dur votre produit !!
              C’est en vente où ??  smiley


            • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2016 12:09
              Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.(George Orwell)

              N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

              • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2016 14:27

                @zygzornifle
                Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.(George Orwell)
                .
                À force d’être trompé, trahi, désinformé, crétinisé, lobotomisé et manipulé, autant de bêtises outrancières non perçues en tant que telles peut s’apparenter à une sorte de complicité, oui !.......


              • Etbendidon 20 décembre 2016 12:21

                Comme dit mon vieil ami africain : « le monde est sombre quand on a les yeux fermés ».
                Ben encore une fois le vieil ami africain dit des conneries
                Moi les yeux fermés, je dors et je fais des reves en couleurs
                 smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 13:14

                  @Etbendidon
                  nous n’avons pas la même conception du mot « rêves », je pense que les votres doivent être du domaine du cauchemar.

                  et en couleur en plus.
                   smiley

                • gaijin gaijin 20 décembre 2016 14:47

                  @Etbendidon
                  le rêve américain sans doute ?
                  remember :

                  https://www.youtube.com/watch?v=qeMFqkcPYcg


                • ddacoudre ddacoudre 20 décembre 2016 14:25

                  bonjour olivier

                  quand l’on aborde la géopolitique c’est un vrai sacs de nœuds je ne sais pas ce qu’en dirai ton ami le vieil africain. pour Sarkozy j’avais regardé l’émission, ceux qui veulent croire que la France pèse dans le monde peuvent toujours croire au père noël, il est vrai que l’on disposait un temps d’une petite aura morale mais cela fait un bail que nous sommes devenus des pipes. au rendez vous des grands il ’n’y a que l’Europe qui pouvait rivaliser mais autre chose que la succursales des USA qu’elle est devenu, car eux, en perte de vitesse, ils comptent sur l’Europe pour faire encore le poids.
                  cordialement.


                  • gaijin gaijin 20 décembre 2016 14:50

                    @ddacoudre
                    la politique c’est simple il suffit de savoir qui joue a quoi ....
                    les américains au poker
                    les russes au échecs
                    les chinois au go
                    et les français aux cons ...............


                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 16:15

                    @ddacoudre
                    oui, c’est aussi ce que je pense,

                    j’ai lu le dernier numéro du Le Point, un spécial espionnage, et on y trouve la démonstration de l’incurie de ces agents très spéciaux, tout comme celle de leurs dirigeants.
                    à pleurer de rire, si ce n’était pas si dramatique.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 décembre 2016 16:16

                    @gaijin
                    bien résumé !

                     smiley

                  • JL JL 20 décembre 2016 16:24

                    @gaijin
                     

                     c’est pas mal résumé, mais j’aurais dit les Européens plutôt que les Français. 
                    Quoique ... Merkel c’est du genre à inviter et non pas d’être invité.

                  • gaijin gaijin 20 décembre 2016 16:48

                    @JL
                    les européens connais pas ......ça existe pas ..............


                  • JL JL 20 décembre 2016 18:15

                    @gaijin
                     

                     les peuples européens, si vous préférez ; ou plutôt leurs dirigeants puisque quand vous parlez des Américains, des Russes, des Chinois, en fait vous parlez de leurs dirigeants.
                     
                     Que c’est pénible de devoir si livrer si souvent aux explications de texte !
                     
                     ;-(
                     

                  • gaijin gaijin 20 décembre 2016 18:24

                    @JL
                    non non vous étiez très clair ...et moi aussi smiley
                    les peuples européens a part en tant que définition géographique ça n’existe pas
                    pas plus qu’il n’y a de dirigeants européens ....( a part les américains ça va de soi )
                    sur un plan géopolitique seuls les anglais et les français jouent un vrai role ( et ont une vraie armée ) mais comme ils sont souvent opposés on ne peut les mettre dans la même case


                  • Victor 20 décembre 2016 23:55

                    @gaijin
                     

                    Dans 50 ans l’UE occidentale sera un 93 continental.
                     
                     

                    Elle ne jouera plus grand chose comme rôle.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 décembre 2016 09:08

                    @Villi

                    histoire de rester à votre niveau

                  • gaijin gaijin 21 décembre 2016 09:09

                    @Victor
                    après la destruction de l’industrie et de l’agriculture nos wargames cassent le tourisme ....nous avons pris le plus court chemin pour devenir un pays du tiers monde ...............

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires