• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La politique sans aucun fond

La politique sans aucun fond

Le remaniement en bref (voir à ce lien)

 

A lire divers articles sur le remaniement, à écouter les uns et les autres, on a vraiment l'impression que la politique n'a plus aucun fond sérieux, que ce soit intellectuel ou idéologique. Il n'y a plus d'idées réduites à des slogans ronflants. Tout est affaire de communication et d'apparence de plus en plus, mais aussi de compétition d'egos et de petites ambitions personnelles. Sont récompensés les bons valets bien dociles, les larbins. Les mauvais esprits diraient ici que je pense à Christophe Castaner (LaREM) nommé Ministre de l'Intérieur. Il faut dire qu'il menaçait de démissionner du mouvement de Macron, "En Marche", et qu'ayant sans doute des dossiers sur les uns et les autres, cela aurait été dangereux pour le président et son entourage.

 

Castaner à l'Intérieur, vu que l'ancien patron de "En Marche" a fermé les yeux visiblement sur la présence illégale d'armes au siège du parti présidentiel, cela ferait presque rigoler. Il travaillera en duo avec Laurent Nunez actuel patron des renseignements, homme de terrain lui.

 

La nomination de Jacqueline Gourault (MoDEM, très proche de Bayrou) à la cohésion des territoires et des collectivités territoriales est dans cette logique d'image et de communication : une dame que l'on pourrait croiser au marché dans une ville de province, qui a apparemment un franc-parler "populaire" très éloigné de l'image désastreuse qu'ont les français de la morgue et de l'arrogance du président de la République. On se doute bien qu'elle n'est pas exactement là pour prendre quelque décision courageuse ou pas que ce soit mais pour redorer le cadre. En plus, voilà qui doit faire plaisir au maire de Pau se posant en mentor du "nouveau monde".

 

Un peu de "proximité" qui fera bien sur la photo...

 

Toujours dans ce désir d'image renouvelée, l'arrivée de Franck Riester à la Culture est facile à comprendre. Il est plusieurs "en même temps" à lui tout seul. Personnalité de droite depuis longtemps, il rassurera certains amoureux du patrimoine pour qui il sera une caution morale en quelque sorte. Finies les expositions contemporaines ineptes, les délires et autres "happenings". Et il est aussi un des premiers politiques de droite à avoir fait son "outing" homosexuel en 2011. C'est mieux afin de faire oublier les tribulations immobilières de madame Nyssen qui s'assoit sur des lois et codes que son ancien ministère est théoriquement chargé de faire respecter.

 

Peut-être bientôt de sa part un livre de recettes "vegans" à base de ce régime à picorer qu'elle semble apprécier...

 

Il n'y a pas grand chose à dire sur Marc Fesneau chargé des relations avec le Parlement, "godillot" archétypal, soutien docile du président, voire servile, tout ce qu'il faut pour montrer l'exemple aux autres, en particulier ces représentants qui ont refusé de donner un statut pérenne aux AVS accompagnant les élèves handicapés à l'école. Didier Guillaume, type même du roitelet local, est tout aussi transparent à l'agriculture.

 

Curieusement on peut penser que c'est Sébastien Lecornu, ministre auprès de Jacqueline Gourault, ambitieux, qui prendra les vraies décisions et non sa ministre de tutelle. Lecornu a tout du jeune technocrate provincial sachant bien s'y prendre avec la proximité, selon la com jusque là millimétrée du gouvernement, tout en étant d'une stricte observance orthodoxe de la doxa technocratique, européiste et mondialisante, cette doxa pourtant désastreuse, on le voit tous les jours.

 

Bien entendu on peut toujours penser que cela changera quelque chose à la pauvre situation de ce pays, on peut.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • math math 16 octobre 12:41

    Le remaniement pour caser les copains !

    Les scaphandriers de l’impossible sont à la manoeuvre pour leur retraite dorée !

    • V_Parlier V_Parlier 16 octobre 19:00

      @math
      Mais finalement tout ce temps pour ne changer que si peu de ministres ! C’est à croire que les copains ont maintenant vraiment peur de prendre des responsabilités pour les 4 prochaines années. C’est finalement inquiétant. (En plus, ils n’ont même pas remplacé Parly, on n’a vraiment rien gagné, même par chance).


    • Le421 Le421 17 octobre 13:40

      @math

      Ministre auprès du Ministre...
      C’est en cas d’arrêt maladie ??
       smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 08:13

      @Le421
      le ministre auprès du ministre c’est lui qui prend les vraies décisions surtout.


    • Christian Labrune Christian Labrune 16 octobre 12:49
      Amaury Grandgil

      J’ai écouté les informations ce matin, mais je n’ai pas entendu parler de ce nouveau gouvernement. Je ne mettrai pas en doute les faits que vous rapportez, tout cela est fort plausible. Je me suis battu les flancs au moins deux minutes en essayant de trouver quelque chose à en dire. Rien.
      M’est seulement revenu en mémoire ce passage du Candide de Voltaire :

      "Pendant cette conversation, la nouvelle s’était répandue qu’on venait d’étrangler à Constantinople deux vizirs du banc et le muphti, et qu’on avait empalé plusieurs de leurs amis. Cette catastrophe faisait partout un grand bruit pendant quelques heures. Pangloss, Candide, et Martin, en retournant à la petite métairie, rencontrèrent un bon vieillard qui prenait le frais à sa porte sous un berceau d’orangers. Pangloss, qui était aussi curieux que raisonneur, lui demanda comment se nommait le muphti qu’on venait d’étrangler. « Je n’en sais rien, répondit le bonhomme ; et je n’ai jamais su le nom d’aucun muphti ni d’aucun vizir. J’ignore absolument l’aventure dont vous me parlez ; je présume qu’en général ceux qui se mêlent des affaires publiques périssent quelquefois misérablement, et qu’ils le méritent ; mais je ne m’informe jamais de ce qu’on fait à Constantinople ; je me contente d’y envoyer vendre les fruits du jardin que je cultive. »

      • NEMO Chourave 16 octobre 13:44

        @Christian Labrune

        Vous qui aimez tant la culture iranienne, vous apprécierez cet extrait de la 24èeme lettre persane (de Montesquieu) :

         

        « Le roi de France est le plus puissant prince de l’Europe. Il n’a point de mines d’or comme le roi d’Espagne son voisin ; mais il a plus de richesses que lui, parce qu’il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines.

        …/…
         D’ailleurs ce roi est un grand magicien : il exerce son empire sur l’esprit même de ses sujets ; il les fait penser comme il veut. S’il n’a qu’un million d’écus dans son trésor et qu’il en ait besoin de deux, il n’a qu’à leur persuader qu’un écu en vaut deux, et il le croient. S’il a une guerre difficile à soutenir, et qu’il n’ait point d’argent, il n’a qu’à leur mettre dans la tête qu’un morceau de papier est de l’argent, et ils en sont aussitôt convaincus. Il va même jusqu’à leur faire croire qu’il les guérit de toutes sortes de maux en les touchant, tant est grande la force et la puissance qu’il a sur les esprits. « 


      • Christian Labrune Christian Labrune 16 octobre 15:04
        Vous qui aimez tant la culture iranienne...
        ====================
        @Chourave

        La « culture iranienne » des Persans de Montesquieu n’a pas plus de rapport avec l’Iran que nous connaissons que le « bon musulman’ évoqué par Voltaire pour faire enrager les chrétiens n’a de ressemblance avec les Frères de l’UOIF qui sévissent dans nos banlieues.

        Le système de Law venait juste de s’effondrer et on pouvait en rire à bon droit, mais depuis, le capitalisme aura su faire en beaucoup vicieux - et ça marche !

        Quand Macron sera en bout de course, ce qui ne saurait trop tarder, il pourra toujours distribuer des petits prospectus aux sorties du métro : guérison des écrouelles, réussite aux examens, retour d’affection, etc. Beaucoup de Français seront assez crédules pour assurer ses fins de mois.

        Vous oubliez le pape : »Une vieille idole qu’on encense par habitude". La chose n’aura jamais été plus vraie qu’aujourd’hui.

      • zygzornifle zygzornifle 16 octobre 13:07

        En Marche est un nid de vipères ....


        • Christian Labrune Christian Labrune 16 octobre 15:08

          @zygzornifle
          Vous oubliez l’adjectif « lubrique ». En disant : « un nid de vipères lubriques », conformément au stéréotype qui vient immédiatement à l’esprit, le tableau serait plus complet.


        • Fergus Fergus 16 octobre 20:04

          Bonjour, zygzornifle

          Ni plus ni moins que l’UMP et le PS avant lui ! Il est vrai que ce n’est pas rassurant.


        • Aristide Aristide 17 octobre 09:34

          @Fergus


          Et FI le rassemblement d’anges.

        • sergent Meslier meslier 16 octobre 13:28

          Mes amis , ça ne sert à rien de changer les hommes si on ne change pas les idées ! Que pensez-vous de cela ?


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 octobre 15:20

            @meslier

            On n’a pas à changer l’humanité


          • V_Parlier V_Parlier 16 octobre 19:03

            @meslier
            Pourtant c’est là dessus que fonctionnent à présent les partis européistes. On change même souvent les hommes pour « prouver » aux électeurs qu’ici ce serait plus démocratique que là où les chefs d’état sont réélus.


          • Fergus Fergus 16 octobre 20:08

            Bonsoir, meslier

            Pas gagné ! Cela fait plusieurs mandats que le discours est toujours le même :

            « Nous avons compris le message des Français, et c’est pourquoi nos choix politiques seront non seulement maintenus mais accentués afin de mettre en œuvre au plus vite les réformes pour lesquelles nous avons été élus. C’est foncièrement ce que veulent nos compatriotes ! »


          • Emohtaryp Emohtaryp 16 octobre 15:10

            La politique sans aucun fond

            Je m’insurge avec véhémence contre cette insinuation, il y a pourtant bien du fondement et beaucoup de doigtés, on y met même les cinq doigts d’un coup......

            • NEMO Chourave 16 octobre 15:32

              @Emohtaryp

              la fist-politic à cru procure des sensations fortes pour les pratiquants mais décevantes pour les spectateurs lassés par un spectacle pornographique affligeant.

            • Odin Odin 16 octobre 15:37

              Merci à l’auteur pour cette info.

              « et qu’ayant sans doute des dossiers sur les uns et les autres, cela aurait été dangereux pour le président et son entourage. »

              Sur ce point, je pense que vous faites erreur.

              Castaner faisait du cinéma avec un départ éventuel du gouvernement. De plus, on nomme toujours à l’Intérieur un « frère » fidèle inconditionnel car c’est à ce poste que l’on ouvre les anciens dossiers et que l’on en crée de nouveaux pour chaque tête du législatif et de l’exécutif. C’est de ce poste que l’on envoie ou pas des informations sélectionnées pour que chacun, de gauche comme de droite, ne viennent divulguer des informations confidentielles et surtout compromettantes.  


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 octobre 18:05

                @Odin
                du cinéma du cinéma il y a des dossiers smiley


              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 16 octobre 19:58
                @Amaury Grandgil

                Bonsoir, vous avez parfaitement raison : une politique sans fond. Vous me permettrez de préciser : sans fond constitutionnel avec une République française qui n’a plus de constitution. Parce que plus de séparation des pouvoirs.

                Monsieur Serge Petit-Demange explique cela très bien et de manière fort concise, dans cette vidéo que je conseille à tout le monde de regarder et d’écouter attentivement, surtout à partir de 6 minutes 42, tout y est expliqué, et en détail.


                De plus, la perquisition chez Jean-Luc Mélenchon, ordonnée directement par le parquet aux ordres de la présidence de la république, confirme l’analyse de monsieur Petit-Demange. C’est grave !



              • Le Panda Le Panda 16 octobre 18:28

                @Amaury

                bonjour

                On a enlevé un nid de vipères pour y placer des aspics ceux qui voudront l’écouter il est sur le chaine à 20h. smiley


                • Le421 Le421 17 octobre 13:42

                  @Le Panda

                  Il paraît qu’ils avaient pas payé la lumière et ils se sont éclairé à la bougie...
                  Histoire de préparer les français à l’austérité !!
                   smiley


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 octobre 08:11

                  @Le421

                  Préparer ?
                  On y est déjà dans l’austérité...

                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 octobre 19:39

                  Ce qui est toujours effarant ici c’est de voir que l’on est compris à par les deux tiers des coms strictement à l’envers


                  • Cyrus l’ hermite 16 octobre 23:27

                    @Amaury Grandgil

                    Bonsoir , je ne prétend pas vous comprendre , vous êtes souvent laconique .
                    C’ est peut être une nouvelle forme de Babel née de surconsommation médiatique moderne .

                    Je croit pouvoir dire sans mentir que tous nous ressentons ce phénomène des que nous nous exprimons.
                    Nous somme nous même censeur de l’ autre par réflexe acquit d’ autoprotection ... une humanité surmédiatisé qui fait l’ autruche des qu’ un avis déroge .

                    Concernant l’ article , réacquérir un sens critique de base , c’ est peut être puisque on nous montre ce qui change , se pencher sur ce qui perdure ... au hasard les équipe des cabinet ministériel qui gère en fait le véritable projet macroniste la ou les ministre ne sont que des représentant de commerce .

                    Bonne soirée .

                     




                  • Trelawney Trelawney 17 octobre 08:27

                    @Amaury Grandgil

                    on est compris à par les deux tiers des coms strictement à l’envers.

                     

                    Parce que comme vous le dites dans votre article : "Tout est affaire de communication et d’apparence". Et comme tout est à faire d’apparence, on est dans le subjectif et le ressenti.

                     

                    Hier il s’est passé plusieurs choses : 

                    1 Après 15 jours d’isolement, le président Macron c’est choisi de nouveaux ministres

                    2 les passations de marocains se sont faites dans l’urgence et sans discourt des entrants

                    3 Macron a fait une allocution enregistrée de 13 mn où il dit qu’il (et pas le gouvernement) ne change pas de cap

                     

                    Comme on est dans « l’apparence », observez ce qui s’est passé dans son allocution. Un président seul devant une fenêtre on il n’y avait que la nuit dehors, habillé en sombre (cravate costume) dans un éclairage minimaliste. Lorsqu’il parle il dit je je et reje.

                    Où voyons nous ce genre de scène (car c’est une mise en scène) ?

                    1984, V comme Vendetta, le spectre de James bond où l’ombre qui décide de tout est représenté de la même façon.

                    Macron est en train d’imprimer insidieusement dans la tête des gens que la seule personne qui décide de tout et pour tous dans ce pays, c’est lui et seulement lui. Et il s’en donne les moyens en mettant au pas tous les corps constitués 

                     

                    Le problème dans tout cela est qu’à une action arrive toujours la réaction et par un phénomène physique à toute action violente intervient une réaction de proportion égale. On l’a vu avec l’affaire Benalla où les policiers n’étaient pas d’accord pour se faire manger de la sorte. On l’a vu hier lors de la perquisition de Mélenchon 

                     

                    Est-ce que ce macron sera en mesure de protéger le pays contre l’insurrection qui arrive ? Personnellement j’en doute


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 octobre 09:03

                    @l’ hermite
                    il n’y a pas de projet macroniste il y a un projet hyper-libéral


                  • LeCrabe LeCrabe 16 octobre 21:01
                    Bonjoir,

                    Beaucoup de bruit dans les médias pour pas grand chose. On prend les mêmes et l’on continue sur le même mode. Nommer n’importe quelle marionnette, sera sans conséquences sur l’agenda en cours.

                    Qui sera le prochain démissionnaire ? D’autres attendent leur part du gâteau...

                    Si au moins on les branchait sur le secteur, ces moulins à vent seraient utiles, moins nuisibles.

                    • keiser keiser 16 octobre 21:58
                      Mais au fait, le maire de Pau, il me semble qu’il a eu un petit souci ?
                      j’aimerais assez savoir si il a eu droit, lui aussi, à une perquisition matinale ?
                      Mais non, bien sur ...  smiley

                      • McGurk McGurk 16 octobre 22:19
                        Ils ont tous une belle tête de vainqueur. De magnifiques bourdes et démissions en perspective.

                        Il y en a deux qui sont tout de même très drôles avec les postes qu’ils occupent :

                        Rugy à l’écologie, c’est comme si Trump était fan de fitness. Il ne représente absolument rien à part occuper un poste et toucher le salaire plus que confortable à la clé. Bourgeoisie de haut vol et écologie se marient souvent très mal, surtout lorsqu’on est un homme politique.

                        Je ne comprends pas vraiment ce que Castaner fait à se poste. Ce type sait parler, c’est certain, mais à part ça il est tellement creux que ce n’est pas le genre de personne à avoir des idées. Cette affectation est difficile, la police manque cruellement de moyens (c’est mieux de s’acheter de la vaisselle à la place, ou même une piscine hors sol pour ne pas se baigner dedans) et les défis en terme de sécurité sont énorme.

                        Conclusion : la situation ne peut que dégénérer jusqu’au prochain remaniement - qui sera sans doute aussi « éclairé ».

                        • Le421 Le421 17 octobre 13:44

                          @McGurk
                          Aussi éclairé que l’intervention du chef de l’état à la télé.


                        • McGurk McGurk 18 octobre 14:59

                          @Le421


                          Ah oui, le mec qui demande aux Français de se saigner aux quatre veines pour le plus grand bien des entreprises et de fermer au passage leur gueules.

                          Je crois qu’on a rarement fait pire et aussi pitoyable.

                        • troletbuse troletbuse 16 octobre 22:50

                          Pourquoi un député au bout de seulement cinq ans de cotisation retraite touche une retraite moyenne de 1 500 €/mois alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896 euros en moyenne ?
                           - Pourquoi , au bout de deux mandats de six ans chacun, un sénateur peut-il toucher plus de 3 700 € par mois de retraite ?
                           - Pourquoi la retraite des élus n’est-elle pas prise en compte dans l’écrêtement (8 200 €) des indemnités d’élus.
                          - Pourquoi une cotisation retraite d’élu rapporte-t-elle en moyenne 6,50 € pour un euro cotisé pendant vingt ans alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57 € pour un euro cotisé pendant quarante-deux ans ?
                          - Pourquoi un élu peut-il cumuler ses différentes retraites (jusqu’à 5 retraites) ?
                          - Pourquoi un élu peut-il travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu complète(s) sans plafond de montant alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire  ?
                          - Pourquoi les élus ont-ils une retraite par capitalisation et l’interdisent-ils résolument aux « autres » qui n’ont droit qu’à une retraite par répartition ?
                           - Pourquoi les cotisations retraite des élus peuvent-elles être abondées par les collectivités, ce qui permet à un parlementaire de toucher sa retraite à taux plein avec moins d’annuités de cotisation ?
                          - Pourquoi une partie de la pension de retraite des parlementaires est-elle insaisissable (même en cas de fraude ou d’amende) ?
                          - Pourquoi un agent public qui voudrait se présenter à une élection législative ne devrait-il pas démissionner de la fonction publique ? Un salarié le doit, lui, s’il veut travailler ailleurs !


                          • troletbuse troletbuse 16 octobre 22:50

                            - Pourquoi deux ans d’allocations chômage pour un salarié lambda du régime général et cinq ans pour les députés ? Ceux-ci ont-ils plus de mal à retrouver un travail ?
                            - Pourquoi les députés qui ne se représentent pas peuvent-ils toucher l’allocation différentielle et dégressive de retour à l’emploi ? Un salarié qui démissionne n’a, lui, droit à rien !

                             - Pourquoi la fonction d’élu est-elle officiellement bénévole et que l’élu s’en met quand même plein les poches ?
                             - Pourquoi un salarié au petit salaire ne peut-il bosser que jusqu’à 62 ans (67 ans pour les cadres) et un élu avec un gros salaire jusqu’à sa mort ?

                            - Pourquoi faut-il avoir un casier judiciaire vierge pour entrer dans certaines professions et que ce n’est pas le cas pour être élu ?
                            - Pourquoi un parlementaire échappe-t-il aux règles communes d’embauche d’un salarié alors qu’il vote des lois pour que les autres les appliquent ?
                            - Pourquoi un parlementaire doit-il donner le détail de son patrimoine alors que personne n’a le droit de le publier sous peine d’amende ?
                            - Pourquoi la fraude dans la déclaration de patrimoine d’un élu ne vaut-elle pas la prison mais seulement 30 000 € d’amende alors que la simple fraude d’un citoyen pour faux et usage de faux d’un document délivré par l’Administration est punissable de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende ?
                            - Pourquoi un parlementaire (député ou sénateur) touche-t-il une IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) de 5 770 par mois pour un député et de 6 200 € par mois pour un sénateur, dont l’usage n’est pas contrôlable et pour lequel il n’a de compte à rendre à personne ?

                            - Pourquoi , durant son mandat, un élu peut-il s’acheter un bien qu’il nomme souvent « permanence », le payer à crédit avec l’IRFM, qui est de l’argent public, et le garder ou le vendre pour son bénéfice personnel ?
                            - Pourquoi les parlementaires cumulards peuvent-ils toucher plusieurs enveloppes de frais de représentation (frais en tant que président d’agglomération, frais en tant que maire, IRFM en tant que député…) ?
                            - Pourquoi les restaurants trois étoiles (cinq étoiles ?) de l’Assemblée nationale et du Sénat coûtent-ils si peu cher à l’élu ?
                             - Pourquoi un parlementaire peut-il être conseil d’une société et toucher des honoraires faramineux en plus de ses indemnités ?
                            - Pourquoi un élu à revenu égal de celui d’un salarié paye-t-il moins d’impôt sur le revenu ?
                            - Pourquoi les parlementaires et les maires peuvent-ils embaucher qui ils veulent dans leur cabinet, par exemple, pour les sénateurs, les membres de leur famille  ?
                            - Pourquoi parle-t-on toujours de réduire le nombre de fonctionnaires mais jamais celui des parlementaires ?
                             - Pourquoi les sénateurs se sont-ils versé en 2011, au titre d’un « rattrapage exceptionnel », une prime de 3 531,61 € avant les congés d’été… ?


                            • troletbuse troletbuse 16 octobre 22:51

                              - Pourquoi aucun chiffre n’existe sur la présence ou non des sénateurs lors des séances au Sénat ?
                              - Pourquoi les élus, chantres de la justice, acceptent-ils tous les ans la réduction du nombre de juges d’instruction (623 en 2009, 553 en 2011, 540 en 2012…) ?
                               - Pourquoi la pension de réversion d’un élu décédé est-elle de 66 % sans condition de ressources du survivant alors que celle d’un salarié du privé est de 54 % sous condition de ressources du survivant (aucune réversion au-dessus de 19 614,40 brut annuel !) ?
                               - Pourquoi la retraite d’un élu est-elle garantie et connue d’avance alors qu’un salarié du régime général n’est sûr de rien ?
                              - Pourquoi un député peut-il cumuler plusieurs « réserves parlementaires » sans que cela se sache officiellement ?
                              - Pourquoi l’indemnité de fonction d’un député et son IRFM ne sont-elles pas imposables ?
                              - Pourquoi un député a-t-il droit au remboursement de frais de taxis parisiens (alors qu’il touche l’IRFM pour ça) ?
                              - Pourquoi un ancien sénateur ou un ancien député ont-ils droit à la gratuité à vie en première classe SNCF ?
                              - Pourquoi un ancien sénateur et son conjoint ont-ils le droit au remboursement de la moitié de 12 vols Air France par an et à vie ?
                              - Pourquoi un sénateur peut-il emprunter jusqu’à 150 000 € à un taux préférentiel ?
                              - Pourquoi les anciens ministres, leurs conjoints et leurs enfants ont-ils droit à la gratuité à vie des vols Air France et à la gratuité à vie des transports sur le réseau SNCF ?
                              - Pourquoi une mairie ne se porte-t-elle pas automatiquement partie civile quand un élu de sa commune est mis en cause dans une affaire lésant les intérêts de la ville ?
                              - Pourquoi y a-t-il dans le service des fraudes un service spécial pour les élus ?
                               - Pourquoi une fraude d’élu est-elle différente des autres pour bénéficier d’un traitement de faveur ?
                              - Pourquoi un élu condamné définitivement ne rembourse-t-il pas les frais d’avocat dépensés pour lui par la collectivité ?
                              - Pourquoi pas eux ???...


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 23:19

                                @troletbuse

                                Parce que ce sont des saints laïc, et que pour entretenir cette sainteté il faut les entretenir saintement et pleinement. Épicétout .



                                • Ruut Ruut 17 octobre 07:34
                                  Quoi, vous semblez découvrir que la France est une Dictature....
                                  Je me demande même si la perquisition chez Mélenchon n’est pas voulue pour le placer comme opposant a Macron alors qu’il ne l’est pas vraiment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès