• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La réaction s’arme contre le mariage pour tous !

La réaction s’arme contre le mariage pour tous !

Les premières manifestations locales ont eu lieu contre le mariage pour tous. La droite cléricale la plus réactionnaire qui soit fourbit les armes... Pendant ce temps là, la droite institutionnelle participe à ce combat d'arrière garde en utilisant son positionnement.

Jeudi 18 octobre 2012, les administrateurs de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) « ont émis un avis défavorable sur le projet de loi visant à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe ».

Les résultats du vote sont édifiants et étonnants

11 personnes ont voté contre ( 3CGT, 2 CFTC, 5 UNAF et une personne qualif iée. Le vote de la CGT est étonnant, j'espère qu'il est motivé pour une question de procédure ! Mais même avec cette argumentation, le choix de cette centrale est « ahurissant »même si dans un communiqué : « La CGT tient à préciser que son vote ne signifie aucunement un quelconque rejet du mariage homosexuel. »
L'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) a pris position contre avant même que se réunisse son CA convoquée pour le lendemain. Il s'agit là d'une conception particulière de la démocratie. L'UNAF qui est censée représenter toutes les familles prend là un positionnement partisan qui le classe dans le camp de la réaction.
Ce choix risque de poser des problèmes au sein d'associations pluralistes comme la CSF qui risque de ne pas comprendre le positionnement du président de l'UNAF issu de ses rangs ou de Familles Rurales, première association familiale en nombre d'adhérents
 

8 voix ont voté pour (3 F0 3 CFDT, 2 personnes qualifiées)

2 prises d’acte (2 CGC)


12 « n’ont pas pris part au vote » (6 Medef, 2 Upa, 3 Cgpme, 1 Profession libérale).


Pour le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques), cela appelle plusieurs remarques :


"1) La CNAF, établissement public national, n’a pas qualité pour dire le droit. Elle est chargée d’appliquer la loi dans le champ du versement des prestations sociales, et de la politique familiale. Et, elle le fait plutôt bien et avec la plus grande neutralité. Alors pourquoi et sous quelle pression, avoir pris position ?
2) Le CNAFAL s’interroge sur la prise de position de l’UNAF effectuée ce même jour, le 18 octobre, alors que son président avait convoqué un CA extraordinaire le 19 octobre pour qu’une orientation soit débattue. Curieuse démocratie que de se prononcer contre, la veille d’un CA dont le seul ordre du jour était l’étude du projet de loi de mariage pour tous !
3) Les 5 voix de la la délégation UNAF qui s’est prononcée sans l’avis du CA ont permis un vote défavorable du CA de la CNAF. De qui se moque-t-on dans cette affaire ? La sagesse aurait voulu que l’UNAF ne prenne pas part au vote ; ce qui n’a pas été le cas. Le porte-parole du CNAFAL a d’ailleurs protesté le lendemain au CA de l’UNAF du 19 octobre, en vain !
4) Cela pose également et par ricochet, la question de la représentativité de l’UNAF. A qui fera-t-on croire que l’ensemble des familles adhérentes de l’UNAF sont contre le mariage pour tous ?
Rappelons que l’UNAF a la mission de représenter l’ensemble des familles et de formuler des avis en conséquence. Le CNAFAL est obligé de constater régulièrement, depuis 4 ans, le développement de pratiques anti‑démocratiques et d’une dérive inquiétante. C’est la raison pour laquelle le CNAFAL réclame une réforme profonde de l’UNAF, de son fonctionnement, et de ses missions."


Sur le mariage pour tous, les avis sont divers y compris au sein des associations familiales ou de solidarité. C'est une question de société et il n'y a pas au niveau du débat des réactionnaires d'un côté et des progressistes de l'autre mais des niveaux de conscience différents. Comme l'expliquait un responsable de Familles Rurales : les jeunes et généralement les moins de 40 ans sont pour le mariage pour tous alors que les plus vieux sont contre.
Ce débat qui est l'un des débats actuels doit se poursuivre dans le pays.
Mais en tout état de cause, la droite cléricale ne veut pas le débat, elle cherche le combat sur les bases les plus réactionnaires qui soient où pointe chez certains une homophobie réelle ou latente.

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

163 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 08:47

    Une technique efficace pour faire passer ses idées et revendications est de changer les mots.
    Ainsi, la vidéo-surveillance devient « vidéo-protection », et on dit désormais « mariage pour tous » pour signifier mariage homosexuel. Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous, sous-entendu tous ceux qui le veulent. Pourquoi ne pas dire plutôt « tout type de mariage » ?


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 15:52

      Sauf que jusqu’à présent, on ne parlait pas de « mariage hétérosexuel », mais de mariage. C’est les réactionnaires dans votre genre qui ont ajouté l’épithète « hétérosexuel » pour tenter de trouver des « éléments de langage ».


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 16:38

      J’aime bien lire les articles de M. Chalot, parce que je suis sûr d’y retrouver toutes les idées de TF1, du gouvernement ultra-libérlal, de la grande Banque et des milieux d’affaires réunis (pléonasme multiple). Cet article n’y fait pas exception. L’auteur est pour moi comme un oncle dont je suis sûr des idées toujours les mêmes, bien dans le vent, à la mode, et cela me rassure. Chaque fois que la télé lui dit quelque chose à penser, l’auteur est d’accord. S’il fait la même chose avec sa femme, être d’accord toujours, cela doit être très agréable pour elle. Un mari qui ne pense pas, quel bonheur ! 


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 16:50

      Sauf que jusqu’à présent, on ne parlait pas de « mariage hétérosexuel », mais de mariage. C’est les réactionnaires dans votre genre qui ont ajouté l’épithète « hétérosexuel » pour tenter de trouver des "éléments de langage« .

      Si le terme »mariage homosexuel« arrive sur le devant de la scène, il est normal que le terme »mariage hétérosexuel" émerge lui aussi.
      Objection nulle.


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 25 octobre 2012 16:58

      Vous ne devez pas souvent lire JF Ch. ! S’il est prévisible c’est en tant que trotskiste ou au moins d’homme de la gauche qui ne fait pas de concession, pas en tant que libéral ! Ce n’est pas la mode qui le fait prendre position ! On peut ne pas être d’accord avec lui, pas de le faire passer pour ce qu’il n’est pas !


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 17:09

      @Roungalashinga : et c’est vous qui parlez de « changer les mots » ? Je me gausse ! smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 17:21

      @ Jean. Vous semblez opposer troskistes et libéraux. Pourtant TOUS DEUX sont POUR le mariage gay, comme l’auteur. Avez-vous réfléchis à cela ? smiley


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 17:41

      Traroth, si vous voulez discuter, prenez la peine d’argumenter, sinon je bâille et je me casse.


    • lulupipistrelle 25 octobre 2012 18:05

      Ah bon, Chalot serait trotskiste ? c’est pas lui qui écrit sur le forum anarchiste ?


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:07

      @Roungalashinga : Vous justifiez le fait que le mariage doive rester hétérosexuel par le fait qu’il le soit actuellement. Mais tout le monde le sait, ça ! Ca n’a rien d’un argument ! D’ailleurs, vous inversez le rapport cause-conséquence : le mariage est resté hétérosexuel jusqu’à présent parce que le mariage homosexuel était interdit.


      De plus, vous accolez « hétérosexuel » au mot « mariage » comme s’il y avait une logique immanente dans cette qualification, alors que le mariage est une création humaine et qu’il sera ce qu’on veut qu’il soit !


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 23:06

      Vous justifiez le fait que le mariage doive rester hétérosexuel par le fait qu’il le soit actuellement.

      Aucunement.

      le mariage est resté hétérosexuel jusqu’à présent parce que le mariage homosexuel était interdit

      Non. Le mariage est resté hétérosexuel parce que le mariage homosexuel n’était tout simplement pas pensable jusqu’à très récemment.

      De plus, vous accolez « hétérosexuel » au mot « mariage »

      Le mariage est depuis la nuit des temps hétérosexuel. Ce n’est donc que depuis qu’il est question de mariage homosexuel qu’il convient de préciser, quand le contexte l’exige « mariage hétérosexuel » pour désigner le mariage simple qui existe depuis la nuit des temps. Ça me paraît pourtant très simple à comprendre.

      alors que le mariage est une création humaine et qu’il sera ce qu’on veut qu’il soit !

      Attention à ne pas confondre création humaine, sous-entendu arbitraire, et structure anthropologique, sous-entendu nécessaire, pour le moins à un certain moment.

      Mais je constate que nous nous éloignons du sujet de mon post initial, sur lequel vous n’avez pas dit un mot : pourquoi parler de « mariage pour tous » alors que le mariage est déjà pour tous, et pourquoi ne pas dire plutôt « mariage homosexuel » ou « tous types de mariages » ? Ce choix de mots n’induit-il pas en erreur en sous-entendant une inégalité de droits qui n’existe pas ?


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 09:52

      Je répète donc : vous affirmez que le mariage se doit d’être hétérosexuel en prenant comme justification le fait qu’il le soit actuellement. C’est une escroquerie intellectuelle pure et simple. C’est vous qui manipulez les idées et les mots.


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 10:39

      vous affirmez que le mariage se doit d’être hétérosexuel en prenant comme justification le fait qu’il le soit actuellement.

      Absolument pas.
      En quelle langue faut-il que je vous le dise ?


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:23

      Quand vous dites « Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous », c’est quoi ? Vous vous foutez du monde !


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 13:10

      Quand vous dites « Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous », c’est quoi ?

      Une vérité qui contredit le propos selon lequel le mariage homosexuel serait le « mariage pour tous » et le mariage classique, hétéro, réservé à quelques uns.


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:16

      Personne n’a jamais dit que le mariage homosexuel était le mariage pour tous. Permettre les mariages à la fois hétérosexuels et homosexuels, c’est le mariage pour tous. Vous déformez les propos avec la plus parfaite mauvaise foi.


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 14:31

      Personne n’a jamais dit que le mariage homosexuel était le mariage pour tous.

      Effectivement, vous avez raison, mais le titre de l’article laisse entendre que le mariage tel qu’il existe n’est pas pour tous, ce qui est faux.


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 16:55

      Non, c’est parfaitement exact. Les gens concernés ne veulent pas d’un mariage hétérosexuel ou homosexuel, ils veulent d’un mariage avec la personne qu’ils aiment !


    • La mouche du coche La mouche du coche 28 octobre 2012 11:39

      Et si j’aime ma fille ou mon poisson rouge. J’ai le droit ? smiley


    • Rounga Roungalashinga 29 octobre 2012 08:56

      Les gens concernés ne veulent pas d’un mariage hétérosexuel ou homosexuel, ils veulent d’un mariage avec la personne qu’ils aiment !

      Ce qu’ils veulent n’est pas le sujet. Le sujet c’est ce à quoi ils ont droit. Or, ils ont tous droit à la même chose : au mariage, c’est à dire à l’union hétérosexuelle. Tous le monde a accès au mariage, personne n’a accès au mariage homo, c’est pourquoi cette rhétorique du « mariage pour tous » est trompeuse.


    • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 08:55

      Pourquoi cette dénomination : parce que c’est celle qui est officielle


      • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 09:31

        Est-elle légitime pour autant ? La « vidéo-protection » aussi est la dénomination officielle...


      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 27 octobre 2012 19:03

        Officialisée par qui ?


      • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 09:06

        Il est intéressant de constater que ce sont les personnes les moins concernées par ce problème qui sont les plus virulentes sur le sujet. Que Pierre veuille se marier avec Paul ou que Christine veut se marier avec Sophie, j’en ai personnellement rien à faire car je suis très mal placé pour donner un avis étant donné que je ne fais pas parti de la communauté concernée donc, par humilité et modestie je m’abstiendrai de dire aux autres ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Il me semble quand même qu’il y a plus important comme problème, par exemple ceux qui n’ont plus de travail, ceux qui dorment dans la rue, ceux qui crèvent de faim, ceux qui ne peuvent plus se soigner etc… Alors il serait peut-être temps et sage de remettre un peu d’ordre dans les priorités à traiter car, vue l’état de la société actuelle et la misère grandissante qui la gangrène, il y a urgence !


        • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 10:45

          Monsieur schweizer, pourriez vous avoir l’amabilité de m’expliquez l’influence directe sur votre vie personnelle qu’aurait le résultat de ce débat d’importance toute relative. Secondo, je n’ai pas compris la deuxième partie de votre commentaire : « Par ailleurs, il faut être complètement trimbré pour souscrire à une institution qui aurait fait passer pour timbrer celui qui l’aurait évoquée il y a seulement trente ans, bien après Mai 68  » Est-ce moi que vous avez la bonté de traiter de trimbré ?


        • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 12:30

          Voyez vous Monsieur la société change, évolue. Est-ce en bien ou en mal, je ne suis pas le détenteur de la vérité pour en juger. Vous dites : « Si en 1980, vous aviez dit avec toute votre force de conviction « Dans trente ans, on mariera des tapettes*. » vous auriez passé pour un fou furieux. Or, je ne vois vraiment pas pourquoi, sous l’effet d’une mode, le dingue de 1980 pourrait se retrouver normal en 2012.  » C’est vrai, mais savez vous qu’il y a quelques années on aurait dit que l’esclavage serait aboli, qu’un noir aurait les mêmes droits qu’un blanc ou qu’on allait posé le pied sur la lune, on vous aurait aussi pris pour un dingue. Alors, si vous êtes certain de savoir comment devrait être ou pas la société de demain, me concernant, la seule certitude que j’ai, c’est de n’en avoir aucune...  


        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 15:58

          « si on cessait de punir les assassins, je ne pense pas non plus ce que cela aurait une influence directe sur ma vie personnelle » : Et vous prétendez traiter les autres de timbré ?????????? Vous avez déjà dit des trucs complètement ineptes, schweitzer, mais là, vous venez de battre votre record personnel !


          Quand on voit comment une banale panne de courant peut entraîner une explosion de pillage (attention, traduction redoutable) et de criminalité, on frémit à ce qui se passerait si d’aventure, l’assassinat n’était plus puni !


        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 17:07

          Ah, vous êtes du genre à regarder le doigt... Je vous fait donc une explication de texte : le maintien d’un semblant d’ordre dans la société tient à peu de choses. Une grosse panne de courant, et on assiste à des scènes de pillage. Que pensez-vous qu’il se passerait si subitement on ne poursuivait plus les assassins ?


        • Ornithorynque Ornithorynque 25 octobre 2012 17:57

          @gabriel
          "Il est intéressant de constater que ce sont les personnes les moins concernées par ce problème qui sont les plus virulentes sur le sujet."

          Vous avez bien raison

          C’est vrai que s’il y a bien des personnes qui ne sont absolument as concernées par le mariage, et la filiation, ce sont bien les hommes et les femmes ayant une activité intime homosexuelle !

          Le mariage n’a strictement rien a voir avec leur activité intime, laquelle est strictement récréative. Ce à quoi je n’ai aucune objection.

          Donc, que les personnes qui ont une activité sexuelle récréative que ce soit à deux, trois ou encore tout seul, gardent leur intimité par devers eux.

          Le mariage n’a rien a voir avec les activités récréatives des personnes.

          Strictement rien.


        • Dwaabala Dwaabala 25 octobre 2012 21:09

          La République ne reconnaît pas les communautés.


        • Dwaabala Dwaabala 25 octobre 2012 21:45


          - Camarade,

          explique-nous plutôt pourquoi tu es contre ?

          Fraternellement

          - Contre quoi ? 
           
          Expliquer...

           Qui décide des questions ?

          Il suffit que Mme C. Boutin ou Mme M. Le Pen agitent le chiffon pour que hop ! , si on est de gauche, on doive prendre le contre-pied.

          Les socialistes, fervents partisans du principe de précaution naguère, ne s’embarrassent pas aujourd’hui.

          Est-ce une raison pour cautionner leur sociétalitarisme ?

          La raison de l’engouement pour l’homosexualité, l’homoparentalité, le mariage entre personnes du même sexe, l’adoption par les couples homosexuels est mystérieuse.

          C’est elle qui demande des explications, ce n’est pas aux tenants du statu quo, du bon sens et de la prudence de se justifier.

          Je dis bien : la RAISON de l’engouement, et non pas la raison pour laquelle tel ou tel croit bon de prendre telle ou telle position.

          D’ailleurs s’agit-il vraiment de politique, ne serait-ce pas plutôt une opposition facile à la droite crispée, à défaut d’avoir quelque peu la barre sur les évènements dans la conjoncture ?

          On soulève les passions sur de faux problèmes.

          On compense l’impuissance réelle (ou voulue) par un faux-semblant de progressisme fantasmé.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 octobre 2012 22:19

          @ chouettes airs
          « si on cessait de punir les assassins, je ne pense pas (...) que cela aurait une influence directe sur ma vie personnelle »

          Sur votre vie peut-être pas, mais sur votre mort probablement...


        • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:37

          qu’est ce que vous venez parler de ce qui ne vous concerne en rien Albert ?

          Il me semble que vous êtes suisse non ?


        • Traroth Traroth 26 octobre 2012 09:56

          Où on apprend que scwheitzer doit probablement vivre sur la Lune... smiley


        • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:34

          ha parcequ’en plus vous êtes très vieux (vous chassez). Je comprends mieux !


        • Romain Desbois 27 octobre 2012 11:59

          on ne braconne pas avec un fusil !!!!


        • oncle archibald 25 octobre 2012 09:37

          C’est très amusant de lire que la droite « cléricale et réactionnaire » (TM) ne veut pas le débat alors que ce sont précisément les réactions de ceux qui ne sont pas obnubilés par une idéologie qui a permis d’éviter un vote escamoté et sans débat ... 

          Vous vous souvenez Chalot, l’argumentation développée par les « pro-mariage homo » : c’était dans le programme de Hollande, vous avez élu Hollande donc vous avez validé son programme y compris la promesse n° xyz et il n’y a plus rien à discuter ... 

          Heureusement que quelques voix, venues de droite effectivement, ont fait remarquer que dès lors on pouvait faire de grosses économies en supprimant le parlement .... 

          Sur un sujet de cette taille il serait honteux que la décision soit prise sans débat, et ça n’est pas une question de droite ou de gauche, la question est bien de savoir quelle société nous souhaitons laisser aux générations à venir... 

          • oncle archibald 25 octobre 2012 14:23

            C’est un délit de voter à droite ?? Je n’ai pas vu ça dans le programme de « Moi Président ... » Il n’a pas du oser ... Dommage non Parkway ?


          • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:40

            Oncle
            « l’argumentation développée par les »pro-mariage homo"
            Je vous ai déjà répondu au moins cinq fois que vous mentez, ce n’est pas LES mais DES.

            Votre généralisation n’est que l’expression de votre mauvaise foi.


          • oncle archibald 26 octobre 2012 09:35

            Romain : dans un pays où l’on se soumet à la loi de la majorité êtes vous sûr d’avoir raison ? C’est en tous cas un argument qui a été très utilisé ici sur les fils de Monsieur Di Bella notamment qui est un grand tenant du « ferme ta gueule de toute façon c’est cuit » .

            Et si dans ce débat mensonges et excès il y a, et c’est dommage, ils sont bien partagés. Le débat serait peut être plus serein si l’on cessait de traiter de « vieux cons cléricaux et réactionnaires » (TM) tous ceux qui sont contre l’adoption par des couples homosexuels, puisque c’est le seul point qui fait vraiment débat.

          • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:35

            bah oui j’ai raison puisque je suis pour un référendum et suis homo.

            Ce qui dément votre affirmation gratuite.


          • Muriel74 Muriel74 25 octobre 2012 09:42

            avant de se former une opinion sur le mariage homosexuel il serait interessant de connaitre dans quelle idéologie il s’inscrit : la théorie du Gender et de réfléchir aux conséquences du changement de société que cela implique, est-ce bien un progrès que l’on nous présente par la petite fenêtre de la liberté et du droit au mariage pour tous ?
            http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=7&ved=0CFwQFjAG&url=http%3A%2F%2Fwww.infoselec.net%2Fpolitique%2Ftheorie-du-gender.html&ei=veiIUNKBMdGWhQe4ioDgCQ&usg=AFQjCNHsiqso1fZvd8ku8uYaP5V0LuuN9g&sig2=H1iQ3TQ1Z6Faw55591eFnw&cad=rja


            • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 10:04

              Gabriel !
              Je pense comme vous par rapport aux priorités et je l’ai dit et redit pour moi enpremier IL FAUT ERADIQUER LA PAUVRETE
              Mais, quand j’explique cela et que je ne veux pas faire de clivage, je vois que d’autres instrumentalisent l’UNAF, union et s’en font une arme de gueree...Alors je réagis : j’informe, j’explique .


              • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:42

                Oui Chalot et il est utile de dire que l’homophobie est responsable de précarité et pauvreté.
                Tout comme le racisme, c’est une des causes qui conduit àla discrimination à l’embauche.


              • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 25 octobre 2012 10:14

                Bonjour Chalot,


                Que les plus anciens soient contre le mariage pour tous, alors que les jeunes seraient en majorité pour, est une évidence.
                En l’occurrence la démocratie est l’affaire de tous et ni les jeunes ni les vieux ne détiennent la vérité absolue. Néanmoins sur le débat qui nous préoccupe l’avis de « l’experience » est je pense important ; pour ne pas dire prépondérant.

                Ce que ce projet pose de questions tient déja à son appellation : « mariage pour tous » , ce n’est pas le « mariage pour les homosexuels » stricto sensu, mais pour tous ceux qui veulent se marier si je m’en tiens au sens des mots.
                Autrement dit les cris d’orfraie d’un Cardinal Barbarin , disant qu’à terme ce sera le mariage polygame ou le mariage zoophile ne sont ni si ridicules ni si injustifiés qu’on a bien voulu le prétendre, et que je l’ai cru moi—même au départ.
                On céde facilement aux tentations extrémes et aux modes épheméres dans ce pays. Je me souviens qu’il y a 30 ans toute une partie de la population trouvait l’excision « normale » (, idem pour le mariage polygame (voir diverses affaires récentes, certaines prises de positions de sociologues, encore aujourd’hui), idem pour la pédophilie (rappellons nous le bouquin de Cohn Bendit). Si vous ne me croyez pas reportez vous aux archives de Libé (entre autres) des années 80/85.
                Il me semble donc que si on veut éviter la polémique il faudrait appeler les choses par leur nom :
                si on veut valider le « mariage homosexuel », c’est celui-ci qui doit l’être, pas autre chose.
                De fait l’appellation « mariage pour tous » laisse la porte ouverte à tous les projets possibles. D’ailleurs suffit d’ouvrir grand les oreilles pour en être convaincu. Ou alors dire les choses clairement et assumer l’ouverture du mariage aux polygames, entre autres ; pourquoi pas ? Mais il faut être honnête.

                2éme probléme : le droit à l’adoption et ce qui en découle. Je penses que des homos n’éleveront pas plus mal des enfants que des heteros, par contre je suis contre toute modification de l’état civil. Mes enfants sont de pére et mére. Pas de parents 1 et 2. Les enfants d’homos seront de pére1 et pére2 ou mére1 et mére2. Je ne vois pas ce que ça a de stigmatisant et ça correspondra à la réalité.
                Par ailleurs il y a déja d’énormes problémes pour trouver des enfants à adopter : « l’offre » est largement inférieure à la « demande ». Comment va t-on régler les conflits heteros/homos à ce sujet ? Comment vont réagir les pays « donneurs » à qui on va faire encore plus appel ?
                Et ce qui me gêne encore plus c’est l’espéce de « fanatisme » sur le fait de refuser de faire « soi même » un enfant. Car ces homos n’ont pas de problémes biologiques pour en faire, ce qui n’est pas le cas de la plupart des heteros adoptant. 
                Il ne doit pas être trés compliqué d’organiser des « bourses » entre homos hommes/femmes pour trouver des solutions. C’est d’ailleurs ce qui se fait déja de façon marginale et officieuse ici-même : faudrait mettre au point un systéme de reconnaissance pour régler le côté administratif des choses.
                Dernier point : la filiation. Il existe déja d’énormes problémes sur l’anonymat des adoptés , comment va t-on faire avec ces couples homos qui nieront (via la négation du genre) toute filiation alter-sexuel , si j’ose dire. Le probléme est loin d’être aussi anodin que beaucoup le prétendent.

                Voilà juste quelques points (et il y en a d’autres) qui mériteraient discussion et débats (VRAIS débats) avant de s’embarquer sur une loi concocté via des textes simplistes de tracts.
                Plus : il y a des pays qui ont adopté des lois sur le mariage homo, et pour le peu dont j’ai eu connaissance c’est un peu plus chiadé et pensé que ce qui risque d’être voté. Et puis un petit retour d’expérience sur ce qui se fait dans ces pays ne serait pas inutile pour nous éviter des âneries évitables.

                Pour ma part, j’ai été pour l’adoption du PACS ; étendre ses prérogatives aux mêmes droits que les couples mariés, pourquoi pas ? Déja cela a un coût énorme (ce qui explique les positions de beaucoup de ceux dont vous parlez, plus que des réactions « religieuses » ou « homophobes » ). 

                Ceci dit et quoi qu’il en soit je pense necessaire un véritable débat et un véritable constat sur le mariage homo et l’adoption.
                Je pense qu’il faut faire en la matiére une loi véritablement pensée , pas cet espéce de salmigondis destiné à désigner les « réacs » et les « modernes ». Sans doute je rêve, mais je finis par avoir beaucoup plus d’estime pour les jeunes et vieux « réacs » qui se font insulter à la Défense pour défendre une idée estimable (même si ce n’est pas la mienne) que pour toute la bande de brasses-brouillons prêts à tout pour faire « djeun », « moderne » , sans soucis des conséquences.







                • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 16:38

                  J’aime bien lire les articles de M. Chalot, parce que je suis sûr d’y retrouver toutes les idées de TF1, du gouvernement ultra-libérlal, de la grande Banque et des milieux d’affaires réunis (pléonasme multiple). Cet article n’y fait pas exception. L’auteur est pour moi comme un oncle dont je suis sûr des idées toujours les mêmes, bien dans le vent, à la mode, et cela me rassure. Chaque fois que la télé lui dit quelque chose à penser, l’auteur est d’accord. S’il fait la même chose avec sa femme, être d’accord toujours, cela doit être très agréable pour elle. Un mari qui ne pense pas, quel bonheur ! smiley


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 octobre 2012 20:40

                  Pour la gauche sociétale ,le plus grand ennemi est le réel .


                • Abou Antoun Abou Antoun 26 octobre 2012 01:08

                  Bonsoir Aïta,
                  Voilà que tu ne te contentes plus de nous faire rigoler. Tu veux aussi nous faire réfléchir ...Le réel est l’ennemi de tous les idéologues, le réel est complexe et ne se laisse jamais cadrer dans une théorie. Partir du réel et essayer de trouver des solutions, c’est la seule vraie démarche politique. Hélas ils sont trop à raisonner à partir de simples slogans, à voir la réalité à travers leur prisme, à la forcer à se plier à leur bon vouloir.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 octobre 2012 01:27

                  Ia Orana Abou ,pas mieux ......


                • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:47

                  non, hélas il ne manque pas d’enfants à adopter. Cessez de mentir.

                  Il manque de nourrisson à adopter, nuance !!!!

                  Parceque les bons apôtres, veulent des poupons pas des gosses marqués par la vie que des hétéros leur ont faite.

                  Dépêchez vous d’aller tous les adopter les bons apôtres. Et peut-être qu’il y a aura des soldes à noêl smiley


                • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:37

                  Les paroles de ce type n’engage que lui même.


                • Fergus Fergus 25 octobre 2012 10:25

                  Bonjour à tous.

                  Je crois qu’il est important que le débat ait lieu, même s’il doit déboucher sur un rejet de ce « mariage pour tous », appellation qui, comme le souligne Rougalashinga, vise à édulcorer le fait qu’il s’agit bel et bien du mariage homo.

                  Personnellement, et bien que je sois partisan de ce que je considère comme un progrès social (un mariage n’est qu’un contrat), je pense que les arguments des adversaires sont parfaitement légitimes à s’exprimer car ils posent souvent des questions pertinentes, si l’on fait abstraction des délirantes déclarations de prélats médiévaux.

                  Je crains toutefois que ce « mariage pour tous » n’ait du plomb dans l’aile pour différentes raisons, la plus évidente ayant été soulignée par Gabriel : où est l’urgence en effet dans le contexte actuel, alors que des homosexuels eux-mêmes ont fait savoir que seule une partie des membres de leur communauté est demandeuse ?

                  Instruire le débat actuellement risque donc de cristalliser les oppositions et de faire monter le rejet de ce « mariage pour tous », un processus d’ailleurs déjà engagé si l’on en croit l’évolution des sondages.


                  • Soi même Soi même 25 octobre 2012 14:09

                    @Fergus < Personnellement, et bien que je sois partisan de ce que je considère comme un progrès social (un mariage n’est qu’un contrat), > Un peut courts comme argument, je voudrais que tu développe ton point de vue ! En quoi c’est un progrès social, surtout que derrière cette revendication, il s’agit d’autre chose en autre la revendication de la procréation Médicale assisté, car même si cela est écarté dans cette loi cela ouvre bien la brèche que cela devienne l"égal du fait même que c’est le véritable but qui est visé au delà du simple mariage, avec toute les dérives de la technologie Médical cela est devenus possible.

                    < Il est intéresant de lire le point de vue de Jacques Testat sur l’analyse se sa pratique
                    16 juin 2012

                     Alors qui ont légalement été reconnus qui puisse s’unir à travers le Pacs, il suffit juste de rajouté une annexes sur légalité de la responsabilité parental et un autre sur l’aménagement de la fiscalité pour qu’il est les mêmes droits fiscaux et notariales que le couple Marié Civilement.

                     

                     


                  • Fergus Fergus 25 octobre 2012 16:34

                    Bonjour, Soi Même.

                    En réalité, si je suis favorable au projet et si je parle de progrès social, c’est plutôt, comme cela a été dit par d’autres, en cela que ce « mariage » apporterait les mêmes droits à tous. Mais je reconnais volontiers qu’un PACS aligné sur le mariage aurait été sans doute plus satisfaisant, au moins dans un premier temps, car il aurait donné ces mêmes droits sans heurter les familles traditionnalistes.

                    Je suis en revanche hostile à la PMA.


                  • tikhomir 25 octobre 2012 10:30

                    Tiens, de la propagande... Marrant quand même qu’il y en ait qui en soient encore à cette vieille technique. Vous savez M. CHALOT, après le communisme en Europe de l’Est, on a théorisé d’autres méthodes de propagande et vous n’êtes donc plus obligé d’utiliser ces méthodes ringardes (notamment avec la performativité du langage ou avec les neurosciences dont le marketing en reprend des éléments).

                    Mettez-vous à jour sur votre technique de propagande, parce que là, ça commence à être ridicule.

                    Sinon, une question, vous faites encore du feu en tapant des cailloux entre eux ou vous frottez des morceaux de bois (technique plus avancée) ?

                    A bon entendeur camarade ! smiley


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 25 octobre 2012 11:10

                      Il faut revoir le Petit Journal de ce mercredi. Des exaltés de la bible en appelaient à « la colère et à la foudre de dieu pour punir la France » en cas d’adoption de la loi.
                      Une belle bande de cintrés.


                      • docdory docdory 25 octobre 2012 11:39

                        @ Chalot


                        Il faudrait quand même éviter les amalgames. Les opposants au mariage homosexuel, dont je fais partie, ne font pas tous partie de la droite cléricale la plus réactionnaire.
                        Personnellement je suis athée, j’ai des opinions politiques très variables selon les circonstances politiques du moment, mais je suis quand même un opposant au mariage homosexuel.
                        Une très grande erreur serait à mon avis de réduire ce débat à une banale opposition droite-gauche. 
                        Je connais des gens très à gauche qui sont contre le mariage homosexuel et d’autres gens très à droite qui sont pour ....
                        Je proposerai dans les jours qui viennent un article résumant les arguments qui militent contre le mariage homosexuel, ceux-ci sont nombreux et solides, et il serait abusif de les droitiser voire même de les fasciser comme le font malheureusement certains commentateurs sur Agoravox. C’est un sujet grave qui mérite des débats courtois, et qui surtout mériterait un référendum !!!

                        • docdory docdory 25 octobre 2012 11:48

                          @ Chalot


                          1°) L’Australie vient de rejeter la proposition de légalisation du mariage homosexuel, est-ce que ça fait des habitants de ce pays un ramassis de bigots religieux ultra-réactionnaires ?

                          2°) Pour ce qui est du référendum, la gauche aurait tout-à-fait intérêt à l’organiser, car ce que la loi fait, la loi peut le défaire aux élections suivantes.
                          Il est plus que probable que la droite, si elle repasse aux prochaines législatives de 2017, mettra fin au mariage et à l’adoption homosexuels. Ça serait beaucoup plus difficile après un référendum...
                          Mais la gauche n’a t-elle pas peur au fond d’elle-même de perdre cet hypothétique référendum ?

                        • Fergus Fergus 25 octobre 2012 12:02

                          Bonjur, Docdory.

                          Vous avez raison concernant le référundum. L’exécutif gagnerait même à organiser le même jour un double référendum : l’un sur le « mariage pour tous », l’autre sur le droit de vote des étrangers. Quel que soit l’avis de chacun, la question serait tranchée sur ces deux points pour au moins 10 ans et l’on pourrait passer à autre chose au lieu de tourner en rond.

                          L’exécutif gagnerait d’autant plus à organiser ce double référendum que cela ferait taire les caciques aussi bien de gauche que de droite, tous étant obligés de s’en tenir au résultat. du vote populaire. Quant à Hollande, contrairement à ce qui est dit très souvent à propos des référendums, son image n’en serait pas altérée s’il présente lui-même cette initiative sur des bases ouvertes et tolérantes, en disant en substance : « Ces deux questions doivent être tranchées, et pour cela j’ai choisi de faire appel au peuple souverain. Que les Français votent OUI ou qu’ils choisissent de voter NON, je prendrai acte de leur volonté sans la moindre réserve ».


                        • King Al Batar King Al Batar 25 octobre 2012 13:22

                          Bonjour Docdory,
                          Et bien je suis content de trouver un sujet sur lequel je suis d’accord avec vous.
                          Pour contredire un peu Chalot, je suis jeune et je suis contre aussi. Disons que l’idée qu’ils aient les mêmes droits au regard de foyer fiscal et de transmission, me parait tout a fait normal. L’appelation mariage me dérange profondemment.

                          Je précise que l’auteur a écrit : « Il s’agit là d’une conception particulière de la démocratie. »
                          Pour moi, la conception particulière de la démocratie, c’est d’imposer un changement sociétal aussi important sans se soucier de l’avis du peuple.
                          Un referundum s’impose à mon sens, et vous avez raison sur les points que vous abordez.
                          Cordialement


                        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:09

                          Faire voter la majorité sur un sujet qui ne concerne qu’une minorité, ce n’est pas la démocratie. Dans le même registre : « je propose que ça soit Raymond qui fasse la vaisselle. Qui vote pour ? »


                        • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 12:22

                          C’est quand même curieux que le traité européen soit adopté sans référendum et que l’on mette un référendum pour le mariage pour tous !
                          Non Doctory, je ne traite pas ceux qui sont contre ce mariage de réacs, je me prends à ceux qui instrumentalisent l’UNAF et la CNAF !


                          • docdory docdory 25 octobre 2012 13:08

                            @ Chalot


                            Là nous sommes d’accord : tous les traités, à commencer par les traités européens, devraient être soumis à un référendum !

                          • docdory docdory 25 octobre 2012 13:11

                            Mais ça n’empêche pas de préconiser que les questions importantes de société , dont fait partie le mariage homosexuel, devraient obligatoirement être soumises à référendum !


                          • King Al Batar King Al Batar 25 octobre 2012 13:25

                            Chalot, estimez vous que c’était bien qu’on ait ratifié le traitéde la consitution Européenne sans referundum ?
                            Si la réponse est non, pourquoi voulez vous poursuivre sur cette voie.
                            Ce n’est pas parce qu’une erreur a été faite, qu’on doit la reproduire au pretexte qu’elle a déjà été commise dans le passé.


                          • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:11

                            Les traités, effectivement, ça concerne tout le monde.


                          • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:52

                            Mais si vous vouliez la mise en place de référendum d’Initiative populaire, il fallait voter autrement aux dernières présidentielles !

                            C’est maintenant que vous gueulez que la démocratie est violée.

                            Mais la démocratie la plupart des électeurs lui ont craché à la gueule il y a cinq mois.


                          • King Al Batar King Al Batar 26 octobre 2012 11:30

                            Euh...
                            Quand Chirac s’est présenté au second tour contre Le Pen, aviez vous voté pour lui ? Pour son programme ? ou contre Le Pen ?
                            Ben Hollande c’est un peu pareil...
                            Si on a voté, c’est pas forcément pour son programme, mais un ras le bol du nabot.

                            Si la démocratie est pas foutu de nous présenter deux candidats avec des programmes de valeur, ben on choisit le moins pir.
                            Pour votre culture, je vous invite à lire l’empire du moindre mal, de Michéa. Vous comprendrez peut etre un peu plus de choses...


                          • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:39

                            batar, t’es tellement taré que tu ne sais même pas qu’il y a eu un premier tour.

                            Et oui j’ai voté Chirac contre LePen

                            Et je me souviens qu’entre les deux tours des « démocrates » sont aller manifester contre le fait que Lepen était passé. La pluspart de ces cons n’avaient pas été voté au premier tour.


                          • Soi même Soi même 25 octobre 2012 12:38

                            @ Chalot au lieux de placé ce débat uniquement sur le plan politique , qu’il n’envient pas à l’idée que du point de vue éthique . ceux qui ont la charge de gérer au quotidiens les situations familiales puisent aussi avoir leur avis à donner !
                            Il serait intéresant d’écouté l’avis des pédopsychiatres sur le sujet, car il s’avère que la cellule famille se dégrade de plus en plus et qu’il y a de plus en plus d’enfant en péril.
                            Et au lieux de se penché sur le véritable problème de tous cela, car il y a bien des raisons profondes à se délitement, ce Gouvernement part stratégie politique à utiliser le recourt à la politique clanique pour acquérir les voix de différentes clans sociologiques qui leurs à permis d’être au pouvoir. 
                            Tu me diras que la Droite à aussi recourt à cela, montre bien la bassesse qu’a atteint la politique.

                            Au lieux de joué au légitimiste, pose toi sérieusement la question que signifie en réalité d’imposé cette réforme, Quel est la légitimité de favoriser la revendication d’une communauté minoritaire tous en excluant les autres points de vue du débat ?
                            Car dans ton article on arrive bien à cette situation, ce qui ne veulent pas de ce projet de loi doivent se soumettre.

                            Au mon de quoi, les personnes Moral et de ce pays non pas le droit à la parole dans ce débat ?
                            Au non de quoi, les professionnelles de la petite enfance non pas à donner leur avis sur la question et le cas échéant se positionner contre cette loi ?

                            En réalité c’est très bien que cette loi soit proposé, car il révèle la véritable tyrannie qu’est devenue le monde politique, les zélateurs de se projet, et le mensonge dans le fait qu’il n’est pas toléré qu’il est des idées contradictoires et en définitif exclut tous débats public.
                             Du fait même que ceux qui défendes ce projet de loi ne tolère pas que l’on puisent ne pas être d’accort, et que l’on est prier au mon d’une groupe humain qui revendique sa singularité d’être en demeure d’accepter au mon d’un principe d’égalitariste artificiel.

                            Si l’on rentre dans cette logique de communautarisme minoritaire, tes prises de position sont illégitime du fais que tu ne reconnais pas les prise de position des communautés minoritaire , (religieuses , des professions de santé, de la famille, etc ).

                            Ce qui reviens à dire sous le masque de ton légitimiste, tu es en réalité, tu es pour le totalitarisme !

                            Ce qui relative en réalité bien ton point de vue, du fait même que tu n’accepte pas le point de vue qui est contraire à tes préjugés !


                            • ZenZoe ZenZoe 25 octobre 2012 12:50

                              Je voudrais insister sur le fait que tout le monde a son mot à dire dans le débat parce que tout le monde est concerné, pas seulement les homosexuels.

                              Je pense au code civil d’abord, qui concerne tous les citoyens par définition.

                              Je pense au coût - toute réforme a en effet un coût, il ne faut pas l’oublier. Beaucoup de responsables de services publics commencent à s’interroger là-dessus. Celle-ci concernera tous les documents administratifs, les textes de lois afférents, les guides etc... à revoir et imprimer éventuellement. Cet argent ne pourrait-il pas être mieux employé ailleurs ?

                              Je pense aux conséquences que cette décision pourra avoir éventuellement auprès de pays étrangers. On a parlé de l’adoption, mais on peut se poser la question sur les problèmes que pourront rencontrer touristes et candidats à l’émigration par exemple. Il serait intéressant d’avoir des retours là-dessus sur les pays qui ont autorisé le mariage homo d’ailleurs.

                              Je pense enfin, et ceci est le plus important, au fait que nous sommes tous concernés parce que c’est un problème de société que nous abordons là. On pourrait avoir le même débat sur la polygamie ou toute autre combinaison. Le bien ou le mal n’ont pas leur place ici. Il s’agit juste de décider tous ensemble de quel type de famille nous voulons à l’avenir.


                              • Soi même Soi même 25 octobre 2012 13:39

                                Je suis tous à fait d’accord avec votre point de vue ZenZoe .
                                Ce projet de loi ne peut pas être voté comme cela et échapper de se fait à notre avis !
                                Il va au delà du clivage politique et en rien il respect en réalité la véritable situation de cette communauté.
                                Comme actuellement tous arguments qui peuvent soulever une objection à ce projet, je constate en réalité le débat publique ne peut être une farce !

                                Sans vouloir faire du prosélytisme de l’éthique et du moralisme religieux, il est évident que ces points de vue est tous simplement exclues.
                                Comme si notre Société avait oublier que les principes éthiques et moreaux se sont fonder en réalité sur le substrat de tradition Religieuse ! Et a l’heure actuel il non pas leur mot à dire !

                                Dans cette affaire tous les points de vue doivent être entendus, ils doivent faire l’objet de débat sociologique, éthique médicale, philosophique, de droit, et bien entendus le point de vue spirituelle et civile ne peut pas être exclus.

                                Et après ces débats et ses conclusions, il y a que le référendum qui peut donner son avis !

                                 


                              • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:53

                                ne parlez pas du code civil car manifestement vous ne l’avez pas lu.


                              • Soi même Soi même 29 octobre 2012 02:46

                                @ Romain Desbois, ce n’est pas une raison que je vais accepter d’être mis en boite par un péteux !


                              • Romain Desbois 29 octobre 2012 08:31

                                soi même, je ne m’adressais pas à vous.

                                Le terme « péteux » révèle votre grand âge  smiley.


                              • JL JL 29 octobre 2012 08:51

                                Attention, Desbois,

                                contrairement à ce que vous semblez croire, la loi relative à l’homophobie ne protège pas les homosexuels, mais interdit les insultes à caractère homophobe, nuance.

                                Votre phobies (hétérophobie, gérontophobie, ,...) manifestées à grand renfort d’insultes récurrentes sur ce site manifestent autant votre incapacités à débattre correctement que votre inaptitude à faire le deuil des arguments qui n’existent pas pour la cause que vous défendez.

                                Votre seule chance de faire aboutir cette revendication homosexuelle c’est qu’il y a aujourd’hui au pouvoir en France, une équipe qui a bradé les valeurs de la République pour se faire élire grâce à l’apport des voix de cette communauté.

                                Je le répète, les enfants orphelins ou abandonnés ont déjà trop payé au malheur pour servir de cobayes à une société en déliquescence morale sous les coups de boutoir d’une économie devenue folle.

                                « L’Europe s’est alignée sur les États-Unis, avec son « capitalisme de connivence » et riposte en ayant recours au moralisme et au gouvernement des juges. » Le débat sur le mariage et l’adoption relève de ce moralisme qui tel le coucou dans le nid, anéantira à coup sûr les valeurs morales de la Républiquye.


                              • Romain Desbois 29 octobre 2012 09:09

                                JL
                                Je pourrai comme vous l’avez fait pour moi relever toutes les fautes d’orthographe qui jonchent votre commentaire.......

                                De plus je ne vois pas où sont les insultes dans mes commentaires ci-dessus.

                                En fait c’est pour vous prétexte à en rajouter une couche.

                                Merci d’aider mon avocat à démontrer le fond de votre pensée. 

                                Commentaire conservé .


                              • JL JL 29 octobre 2012 10:52

                                Desbois,

                                de fait, en relisant j’ai trouvé deux fautes d’étourderie dans mon com : « Votre phobies » au lieu de « vos phobies » et « votre incapacités » au lieu de « votre incapacité ».

                                Voilà voilà ! Autre chose ?

                                Bien entendu, il n’y a pas d’insultes dans les coms ci-dessus, ni le mien ni le votre. Mais vous avez une mémoire singulièrement sélective !

                                « Document conservé » ? Fichtre ! Si vous croyez que c’est avec ça que vous remplirez votre dossier vide, bon courage !

                                 smiley


                              • Romain Desbois 29 octobre 2012 11:07

                                Vous reconnaissez donc bien que vous êtes hors sujet.

                                Le commentaire conservé démontre votre homophobie. Difficile de nier quand on vous lit.
                                Ca ne me dérange pas que vous soyez homophobe , mais ça éclaire très bien les insultes et quolibets sur le sujet.

                                PS : je viens d’avoir un coup de fil de mon avocat qui m’apprends que le procureur propose une conciliation (un truc du genre , je n’ai même pas noté). Chose que j’ai refusé.

                                Au fait , vous ne m’aviez pas dit que vous aviez plusieurs pseudos sur Avox ? Dommage que je n’ai pas le droit de les connaître... pour l’instant. Je me serais fait un plaisir de les donner sur le site.

                                L’affaire suit donc son cours.....


                              • JL JL 29 octobre 2012 11:44

                                Ha ha ha !

                                Plusieurs pseudos !

                                Vous prêchez le faux pour savoir le vrai.

                                La vérité, Desbois, c’est que je ne vous ai jamais insulté, ça vous avez l’habitude ici avec ceux qui vous répondent du tac au tac.

                                Ce que vous me reprochez, c’est d’avoir avec des mots normaux, visé juste, et fait mal. Ceci explique cela. Et c’est pourquoi vous affabulez avec cette procédure : vous voudriez bien savoir qui c’est le type qui vous a dit de telles vérités sur votre propre compte, afin sans doute, « de lui en faire baver ».

                                Ici encore, je parle vrai, mais vous êtes trop dans la haine pour comprendre. Désolé.

                                Je ne vous répondrai plus.


                              • gaijin gaijin 25 octobre 2012 13:20

                                haro sur les pédés ?
                                ( ben quoi il fallait bien que quelqu’un la fasse ....)
                                cela dit quand une société est malade il faut bien des coupables non ?


                                • King Al Batar King Al Batar 25 octobre 2012 13:30

                                  Oui et il faut toujours aussi qu’il y en ait pour se faire passer pour des victimes... C’est tellement plus simple de se plaindre.


                                • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:56

                                  Pour les homophobes 2013 risque bien d’être l’anus horribilis  smiley


                                • DanielD2 DanielD2 25 octobre 2012 13:44

                                  Je propose un référendum histoire qu’on enterre le sujet pendant 50 ans, huhuhu, et oui c’est ça la démocratie, même si ça plait pas aux gôchistes. Et sinon, les musulmans qui ont tous voté Flamby, pas trop mal au fesse d’avoir voté pour le mariage gay ? Allah doit être furax, mais si c’est pour les allocs, je suis sûr qu’il peut comprendre.


                                  Et tant qu’on y est un référendum sur l’UE et l’immigration, histoire qu’on en finisse avec toute cette merde. 

                                  • Furax Furax 25 octobre 2012 16:27

                                    « Allah doit être furax »
                                    C’est gentil de votre part mais je dois, hélas, m’ inscrire en faux !!


                                  • gordon71 gordon71 25 octobre 2012 14:08

                                    bonjour Chalot fidèle au poste

                                    (je me demande de plus en plus souvent si vous n’êtes pas un réac vous même qui aime la provoc et les polémiques stériles, tant vos prises de position frise la caricature)

                                     vous semblez étonné de la « réaction » d’un grand nombre de français contre la foire au n’importe quoi et au délire généralisé cela en dit long sur votre contact avec des gens « réels »

                                    trouvez vous un autre combat celui ci a déjà un certaine quantité de plomb dans l’aile

                                    tenez la solution pour tous ceux que la sexualité, sa beauté, sa transcendance et son sens divin rebutent

                                    « le droit au clonage pour tous remboursé par la sécu », plus de problème d’alter sexualité je me reproduis avec moi même :

                                    le summum qu’en pensez vous ?

                                    allez de l’avant, que diable vous êtes moderne oui ou merde ?


                                    • voxagora voxagora 26 octobre 2012 11:52

                                      Chalot caricatural ?

                                      Chalot, en tant qu’alimenteur prolifique d’articles sur AV, se doit de respecter la typologie qu’il incarne.
                                      .

                                    • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 14:12

                                      Gordon ! je signe de mon nom, allez voir si je ne suis pas au contact avec les gens....Apprenez à lire, et tout le texte.
                                      Quant un anonyme s’interroge sur mon lien avec les gens réels, JE SOURIS !


                                      • Soi même Soi même 25 octobre 2012 14:23

                                        @ Chalot, tu n’as pas une réponse un peut moins fasciste ?


                                      • gordon71 gordon71 25 octobre 2012 17:17

                                        Chalot

                                        chaque période de décadence a ses illuminés et ses fous furieux

                                        Rome à la fin de l’empire a eu aussi ses « incroyables et ses fantasques » qui ne savaient plus quoi inventer, jeux du cirque, partouzes diverses et variées, orgies et autres modernités, pour essayer de donner un peu de sel à ce qui leur
                                        tenait lieu de vie

                                        vous avez cette sorte de frénésie de chercher tous les matins un nouveau sujet de vous indigner et de vous agiter, cette agitation des êtres qui se savent en voie de disparition

                                        le peuple, que vous ne connaissez pas j’insiste, regarde vos contorsions et vos convulsions avec un brin de dédain car lui sait que plus vite on ira au fond de l’ignoble et du ridicule plus tôt on pourra se mettre à reconstruire

                                        le moyen âge du vingt et unième siècle donnera une belle renaissance, j’espère seulement que la descente aux enfers ne soit pas triop longue....


                                      • nico31 25 octobre 2012 17:26

                                        "le peuple, que vous ne connaissez pas j’insiste, regarde vos contorsions et vos convulsions avec un brin de dédain car lui sait que plus vite on ira au fond de l’ignoble et du ridicule plus tôt on pourra se mettre à reconstruire"

                                        Ne vous faites pas d’illusions. Tout au long de l’histoire dans la plus part des cas les nouveaux mœurs et les nouvelles habitudes de vie se propagent de la classe dirigeante et riche vers les classes inférieures et plus pauvres. Le phénomène inverse ne se rencontre quasi-jamais.


                                      • nico31 25 octobre 2012 17:37

                                        Une exception à ma contribution précédente : le consentement au mariage.

                                        En effet les mariages arrangés sont plutôt une invention des classes possédantes et dirigeante destinée à la conservation et à la consolidation des patrimoines. Ce genre de mariage ayant de moins en moins d’intérêt au fur et à mesure que l’on descend l’échelle sociale, la liberté du consentement des époux (la norme suivant le droit ecclésiastique) était plus répandu dans les classes inférieures (une des très bonnes influences de l’Église sur la société).


                                      • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:13

                                        « chaque période de décadence a ses illuminés et ses fous furieux » : Effectivement. Au FN, on en regorge, d’ailleurs.


                                      • gordon71 gordon71 25 octobre 2012 22:32

                                        nico 


                                        vous dites
                                        les nouveaux mœurs et les nouvelles habitudes de vie se propagent de la classe dirigeante et riche vers les classes inférieures et plus pauvres. Le phénomène inverse ne se rencontre quasi-jamais.
                                         quasiment jamais, ...... sauf dans les heures graves 
                                        qui vous a dit que l’antagonisme essentiel doit être entre pauvres et riches ? vous admettez que la plus grande valeur en ce monde est donc l’argent ou « le niveau de vie » ?

                                        je vous dit moi qu’il est des époques incandescentes où cette hiérarchie des valeurs se trouve renversée, et où la foi, la recherche de la vérité et de Dieu a primé sur tout le reste et que la distinction riche pauvre est bien secondaire et que ces époques ont été bien plus nombreuses et foisonnantes que notre demi millénaire, industriel et pathétique


                                      • Romain Desbois 26 octobre 2012 02:00

                                        Gordon qui parle d’illuminé, c’est cocasse tout de même.

                                        Mais on voit là le vrai visage du message d’amour et de paix que prônent nombre de croyants aux prophètes polygames.


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 octobre 2012 02:11

                                        Romain ,le ridicule ne tue pas ,mais s’il pouvait au moins blésser,moi et Gordon en serions heureux ......


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 octobre 2012 02:16

                                        Excuses Gordon d’avoir parlé en ton nom .......Ia Orana .


                                      • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:42

                                        le pisseux

                                        Regardez vous dans une glace si vous en avez le courage. Vous avez une bien vilaine âme !


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 octobre 2012 16:56

                                        Romain vous devriez mieux lire ,Gordon musulman.........
                                        Cela dit j’arrete de vous embeter ,d’autant qu’il vous arrive d’etre pertinent ,bonne soirée .


                                      • Romain Desbois 30 octobre 2012 10:33

                                        ha bon Abraham, David, Moïse sont ne sont pas des prophètes chrétiens ?

                                        Merci de m’avoir informé de mon erreur smiley


                                      • nico31 25 octobre 2012 14:30

                                        Il y a quelques semaines c’était « Haro sur le Cardinal Barbarin » qui se demandait quelle serait la prochaine revendication décadente : polygamie, polyandrie, mariage incestueux.

                                        Quel scandale disait on de mettre dans le même sac ces perversions avec le si sain mariage homosexuel et la si anodine homoparentalité. Quel pervers que ce cardinal qui ose exprimer des idées aussi tordues !

                                        Aussi tordues ? Un mois après, à peine, ses craintes se trouvent confirmées !

                                        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/25/01016-20121025ARTFIG00441-aux-pays-bas-bientot-trois-parents-pour-un-enfant.php


                                        • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 25 octobre 2012 15:31

                                          Bonjour Nico,


                                          J’ai lu l’article du Figaro. En fait il s’agit de faire du parent « donneur » un 3éme parent. A vrai dire l’idée me parait bonne. Compliquée à mettre en place et à contrôler (mais aprés tout les tests ADN existent). Dans ce cas précis : 2 parents homos+le parent bio de l’enfant , le caractére de la filiation serait reconnaissable par l’enfant. 
                                          Il n’est à priori pas question de « mariage » à 3, mais de responsabilité parentale. Il faudrait voir la Loi plus précisement.
                                          Le point discutable du projet est qu’il pourrait reconnaitre plus de 3 parents...La effectivement on entre dans du tordu : le 3éme étant parent bio, c’est OK , on voit...Mais le 4eme, le 5eme, c’est quoi ?
                                          En Hollande on s’aperçoit au fil des decennies que beaucoup d’avancées sociétales servent de « chevaux de Troie » pour le retour, ou l’instauration, de pratiques extremement regressives.
                                          J’ai bien peur que les Gays Hollandais soient en fait en train de passer le plat à des projets de polygamies « moyen age ». Pas de la « polygamie festive », mais du brut genre Bouziane chez nous (http://fr.wikipedia.org/wiki/Abdelkader_Bouziane ). Pour illustrer : voir Rotterdam, où dans certains quartiers c’est la moyen age avec des femmes cloitrées et une athmosphére de quasi fanatisme religieux , et dans d’autres c’est les délices de Capoue. On peut s’y faire. Mais ce n’est pas mon idéal de société.


                                        • nico31 25 octobre 2012 17:08

                                          « A vrai dire l’idée me parait bonne. »

                                          Elle est aussi bonne qu’un pansement sur une plaie !

                                          On a fabriqué un enfant sans père (ou sans mère) suivant les cas. Et on s’aperçoit que ce n’est pas une bonne chose pour l’enfant. Mais plutôt que de revenir en arrière (c’est à dire de ne plus accepter ce bricolage de filiation), on invente un dispositif encore plus tordu de parentalité à 3.

                                          Quand à la parentalité à 4 ou à 5. Ça viendra en France. Le député homosexuel Christophe Girard a fondé ce genre de « famille » : 2 gays se sont « associés » à deux lesbiennes pour « fabriquer » des enfants. Ces enfants ont un père et une mère bio. Mais Girard revendique aussi un statut de parents pour l’autre gay (son compagnon) et l’autre lesbienne (la compagne de la mère), et même aussi pour une des grand-mères maternelles (du moins c’est ce que j’ai compris lorsqu’il débattait avec Bompard, la semaine dernière sur LCP).

                                          Ce débat était d’ailleurs pour moi une horreur. Je me sentais proche du crypto-FN Bompard alors que ma famille est à moitié africaine !


                                        • Romain Desbois 26 octobre 2012 02:07

                                          C’est sur qu’ils s’y connaissent un peu sur la polygamie de leurs prophètes et la pédophilie de certains de ses procureurs !!!


                                        • Ornithorynque Ornithorynque 25 octobre 2012 18:02

                                          Visiblement, vous n’avez jamais vu une manifestation favorable au mariage gay... parce que question illuminés et refoulés, c’est assez gratiné !

                                          Quant aux manifs d’avant hier, en termes de communication, elles étaient nickel : du blanc, du noir, le symbole de l’enfant que ne peut s’envoler que avec les deux ailes ...

                                          Non Franchement, entre une gay pride et ça, je pense que les gens équilibrés sont plutot de ce coté ci !


                                        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:18

                                          « vous n’avez jamais vu une manifestation favorable au mariage gay... parce que question illuminés et refoulés, c’est assez gratiné ! »


                                          Oui enfin ce n’est pas dans les manifs pro-liberté que vous verriez des mamies qui ont vu une bite pour la dernière fois quand Pompidou était président s’offusquer à cause d’un mignon baiser...  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


                                        • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 17:02

                                          Je reviens vers la mouche du coche qui aurait du ne pas trop se rapprocher du verre d’alcool.
                                          Non Madame la mouche, je ne suis pas influençable par la télé que je ne regarde pas d’ailleurs ni par le libéralisme que je combats.

                                          Relisez bien l’article en question.
                                          Certains débattent, d’autres NON
                                          Un référendum c’est un débat organisé, centralisé qui mobilise l’opinion et des moyens pendant deux mois. Nous avons d’autres priorités que celle ci : la défense des services publics, la lutte contre ce traité, le combat contre la précarité et la pauvreté.
                                          Calmos ! Je ne m’amuse pas à traiter les autres de fachos, je pense que ce débat est transversal aux clivages politiques


                                          • Ornithorynque Ornithorynque 25 octobre 2012 18:18

                                            Chalot, Vous êtes au contact des réalités.

                                            Donc vous devez savoir qu’il n’y a pas suffisamment d’enfants à adopter et France pour le nombre de parents volontaires...

                                            La conséquence de ceci, c’est que pour AVOIR un enfant, les paires d’hommes ou de femmes concernées par le projet devront :

                                            • faire appel à une troisième personne pour avoir soit des gamètes, soit un « ventre »
                                              => Marchandisation du vivant et du corps.
                                            • Expliquer à l’enfant qu’il se seront « procuré » qu’il n’aura jamais le droit de dire « Maman », ou « Papa », comme tous les humains, car cette personne essentielle à sa perception du réel aura été volontairement effacée par des adultes.
                                              => On fait de l’enfant un objet d’expérimentation anthropologique ce qui me rappelle de bien vilains souvenirs ...

                                            Il n’y a pas une seule association d’adoptants, pas un pédopsychologue, pas un psychiatre qui ait été consulté sur le sujet pas les ministères. Elles sont toutes radicalement opposées au nom de l’enfant.

                                            • Les associations LGBT représentent aujourd’hui moins de 4000 personnes,
                                            •  elles ont commencé leur campagne par un mensonge « il y a 300 000 enfants vivant dans des familles homoparentales »,( l’insee évalue la réalité entre 10 et 30 000...)
                                            • Ils sont disqualifiés

                                            Je ne vous comprends pas Chalot de prendre la défense de ce combat.


                                          • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 20:48

                                            Ce n’est pourtant pas difficile à comprendre. Si vous avez compris que le débat est purement idéologique, il est normal que personne ne soit consulté. Sinon ces personnes consultées risquent de vous décrire la réalité, et c’est précisément ce qu’une idéologie ne veut pas voir, la réalité. Donc merci de cesser de nous parler des enfants. On se fout des enfants, puisqu’ils sont la réalité pure. L’important est l’idéologie. smiley


                                          • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 20:49

                                            Tiens ? Pourquoi cela écrit en gras là ? smiley


                                          • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 20:50

                                            Ah. ca va mieux. smiley


                                          • Jimmy 25 octobre 2012 17:26

                                            ce qui me gêne avec le mariage homosexuel c’est qu’il s’agit encore une fois d’un sujet que les politicards et les journalistes mettent en avant quand la société a d’autres chats à fouetter

                                            même les homosexuels se foutent bien de se marier ou non, que ce soit bien ou mal je n’en sais rien, je ne peux lire l’avenir

                                            mais ce que je sais c’est qu’il s’agit encore d’un coin enfoncé en travers de notre société par le politiquement correct, or le politiquement correct, cette saloperie, c’est la religion du mal, ni plus ni moins

                                            d’où mon extrême réticence


                                            • Romain Desbois 26 octobre 2012 02:11

                                              si c’est si anodin alors pourquoi en faire tant de foin ?

                                              Les hypocrites disent toujours qu’il y a mieux à faire ! Argument de bas étage.


                                            • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 17:56

                                              C’est curieux cette propension à foncer dans une direction sans tenir compte de l’article, de son contenu.
                                              Des informations et des questions ont été posées :
                                              - l’attitude de l’UNAF et de son vote unanime contre le projet alors que les associations importantes comme Familles rurales et la CSF sont partagées
                                              - le vote étonnant de la CGT
                                              La présentation de la statégie de la droite cléricale : d’un côté les fous de dieu et les Boutin et de l’autre les institutionnels qui jouent le blocage....
                                              IL N’ETAIT PAS QUESTION POUR MOI DE RELANCER LE DEBAT SUR LE MARIAGE HOMO ET LESBIEN CAR IL A LIEU SUR D’AUTRES POSTS



                                              • tikhomir 25 octobre 2012 19:57

                                                Vous êtes pris au piège de votre titre d’article et de vos idioties de « droite cléricale », « réactionnaires » et autres joyeusetés... Non franchement, c’est vraiment comique et si manichéen...


                                              • Romain Desbois 26 octobre 2012 02:13

                                                Vous savez Chalot le racisme comme l’homophobie sont les mieux répartis dans l’espèce humaine.

                                                D’ailleurs il n’y pas si longtemps que le PC n’est plus officiellement contre l’homosexualité.


                                              • La mouche du coche La mouche du coche 26 octobre 2012 08:40

                                                Quel chafouin. J’adore. smiley


                                              • La mouche du coche La mouche du coche 26 octobre 2012 08:41

                                                Quel chafouin. J’adore smiley


                                              • Romain Desbois 26 octobre 2012 11:58

                                                La couche du moche

                                                Heu ... non rien ... :->


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2012 18:30

                                                à l’auteur

                                                je me pose une question.
                                                au moment ou la France continue de s’enfoncer dans la crise, avec un chômage en augmentation, et que les problèmes s’accumulent pour ce gouvernement, n’y a il pas d’autres priorités ?
                                                je ne dénie pas pour autant la question posée par l’article, qui a le mérite d’ouvrir le débat, mais je pense qu’il serait peut etre plus important de se pencher sur les délocalisations qui continuent, les exilés fiscaux qui se multiplient, les sanctions non prises sur ce sujet...et la véritable crise sociale que vivent les plus pauvres d’entre nous.

                                                • philouie 25 octobre 2012 20:06

                                                  c’est ce qui leur permet de justifier qu’ils sont de gauche en faisant la même politique que la droite.
                                                  le changement, c’est la mariage homo.
                                                  point.


                                                • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:01

                                                  olivier
                                                  typiquement une réflexion d’hétéro.

                                                  On pourrait faire la liste de choses que décident les élus et qui ne sont pas prioritaires.
                                                  Comme réglementer les droits des artistes par exemple smiley

                                                  Je provoque un peu mais je pourrai vous dire moi que c’est moins urgent que donner des droits supplémentaires à une partie de la population.

                                                  Pour un écolo,je trouve pour le coup que vous ramener un peu vite tout à l’économié.


                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 25 octobre 2012 19:34


                                                  Pour ceux et celles qui sont favorables au mariage entre personnes du même sexe, qui donnera de facto le droit d’adoption, ... il faut quand même s’interroger sur le devenir des enfants.


                                                  Je pense que ce sujet est très grave, je le développe dans ces deux articles :


                                                  Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants 52% des français sont contre l’adoption d’enfants pour les couples du même sexe !



                                                  @+ P@py 


                                                  • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:05

                                                    je vous fait la même réponse :

                                                    Quand allez vous consacrer le restant de votre vie à lutter contre des hétéros qui se foutent à poil devant leurs gosses (et je n’évoque même pas les pédophiles d’Outreau), qui vont dans des endroits où d’autres adultes se foutent à poil.

                                                    Soyez cohérents, ce qui vous gêne c’est qu’ils soient homos.

                                                    Les enfants vous vous en foutez.

                                                    Au passage, dépêchez vous d’aller tous les adopter ces gosses, afin qu’il n’en reste plu spourles homos.

                                                    Si le mariage homos peut servir à ça , c’est déjà pas mal.


                                                  • Romain Desbois 29 octobre 2012 12:29

                                                    grand cerveau

                                                    Quelle caricature ?
                                                    Connaissez vous la signification du mot « puéril » ? J’en doute.

                                                    Vous parlez à la place des enfants, demandez leur plutôt.

                                                    Avez vous seulement pensé qu’il existe aussi des enfants homos ? Leur avez vous demandé ce qu’ils en pensent ? Pensez vous que certains ne préfèrerait pas avoir des parents homos plutôt que de tomber sur des parents homophobes ?

                                                    Je sais ce que sais que d’être enfant et homo. Vous non apparemment . Alors pardon de penser que je suis un peu autorisé de parler du sujet.


                                                  • Romain Desbois 30 octobre 2012 00:09

                                                    Petit cerveau

                                                    Bah je vois au contraire que votre argumentation n’atteint pas la prétention de votre pseudo.

                                                    Grand diseux , petit faiseux !!!


                                                  • philouie 25 octobre 2012 20:01

                                                    "Alors, si vous êtes certain de savoir comment devrait être ou pas la société de demain, me concernant, la seule certitude que j’ai, c’est de n’en avoir aucune... "

                                                    Bel exemple de notre déliquescence social.

                                                    Lorsqu’un être humain renonce à transmettre les valeurs auxquels il croit, au prétexte qu’il ne sait plus ce qu’elles sont, n’est pas encore tout à fait plus un humain, mais fait parti, clairement, d’une espèce en voie d’extinction.

                                                    Puisque la société humaine ne perdure que par la transmission des valeurs faites par les vivants en direction de leur descendant.

                                                    nous sommes ici face à quelqu’un qui a renoncé à jouer la partie et qui, sans le savoir, laisse la jungle recouvrir l’édifice que, petit à petit, génération après génération, l’homme s’était efforcé de construire.


                                                    • Mwana Mikombo 25 octobre 2012 20:08

                                                      @l’auteur

                                                      « La réaction s’arme contre le mariage pour tous !  » C’est l’en-tête de l’article.

                                                      J’ai jusqu’à présent plussoyé vos articles et je commençais déjà à me laisser convaincre de votre sérieux. Mais sur ce coup-ci, c’est comme si j’étais pris au dépourvu par un coup de matraque sur la tronche. Bon, le temps de reprendre mes esprits et de me relever.

                                                      Quoi ! Le mariage homosexuel serait-il un progrès ? Mais, de quel progrès s’agit-il ? Un progrès social ? Donc, surtout qu’on parle du mariage « pour tous », si tout le monde devient homosexuel et choisit de vivre sous ce régime « homo-monial », les relations entre les citoyens, le social comme on dit, deviendraient ipso-facto meilleures qu’elles ne le sont actuellement ? Il y aurait moins de SDF, les prisons se désempliraient, de belles perspectives de vacances s’ouvriraient pour tous, le chômage diminuerait par exemple, car le travail pour la production des richesses est la base même des relations sociales ? Je rêve peut-être ! Je charrie peut-être dans les bégonias. Mais, tout de même, si le mariage « pour tous » pouvait receler cette vertu curative des maux de la société, que diable n’y a t-on pas pensé avant que la société ne devienne si délabrée !

                                                      « Sur le mariage pour tous, ... C’est une question de société et il n’y a pas au niveau du débat des réactionnaires d’un côté et des progressistes de l’autre... ». Ah bon ! Pourtant le titre de l’article nous a prévenus que « la réaction s’arme contre le mariage pour tous ». Mais de qui se moque t-on ? Moi qui commençais déjà à saliver devant les progrès sociaux du mariage « pour tous » comme le chien de Pavlov, je n’ai donc fait que rêver ! Voilà, j’apprends maintenant que c’est plutôt une question de société ! Mais qu’est-ce que l’homosexualité peut-elle apporter à la société vue son statut d’infécondité ? Non, je ne veux plus recommencer à gamberger. C’est plus fort que moi. C’est trop puissant. C’est transcendantal. Ah ! Saint Malthus vient de descendre en moi ! Il me fait découvrir la réduction des naissances ! Tous ces massacres dans le monde ne suffisent-ils donc pas ? Quel malheur !


                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 octobre 2012 20:45

                                                        Je suis «  pour » le mariage homosexuel , comme ça il y aura plus de femmes
                                                        à choisir .

                                                        Si la moitié de hommes étaient homos on saurait plus où donner de la tête .

                                                        Je dis de la tête pour être poli .


                                                        • Antoine Diederick 25 octobre 2012 22:00

                                                           smiley

                                                          ...et en plus cela ce saurait smiley


                                                        • Antoine Diederick 25 octobre 2012 22:01

                                                          et d’ailleurs « se » est mieux que « ce bazar » ...


                                                        • oncle archibald 26 octobre 2012 09:42

                                                          Rocla méfiez vous .. Vous présumez que le mariage homosexuel attirerait plus d’hommes que de femmes, ce qui ne sera peut être pas le cas .. Vous vous voyez avec une majorité de femmes mariées entre elles ?? 

                                                          Cela me remémore la vieille rengaine : « si toi aussi tu baises la bonne, il ne me restera plus rien .... »

                                                        • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:18

                                                          la solution : la bisexualité smiley


                                                        • barrere 25 octobre 2012 21:38

                                                          «  »«  »La droite cléricale la plus réactionnaire qui soit fourbit les armes«  »«  »

                                                          pffff ! quel raccourci !

                                                          si il n’y avait qu’eux on en discuterait même pas , non c’est que la majorité des gens n’en veulent pas.........


                                                          • Antoine Diederick 25 octobre 2012 21:54

                                                            Bonsoir,

                                                            Une réflexion à joindre au « dossier » , ICI


                                                            • Antoine Diederick 25 octobre 2012 21:57

                                                              Remarque :

                                                              les conditions économiques très difficiles en Europe sont volontairement occultées par des débats secondaires lancé par le pouvoir en place afin de distraire l’opinion des questions plus qu’importantes....


                                                              • Antoine Diederick 25 octobre 2012 21:59

                                                                s’il fallait voir de la « réaction » dans ce débat, je crains que la réaction soit pratiquée par la gauche afin de cacher la grande difficulté qu’elle aurait à « moderniser » l’économie française....


                                                              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 25 octobre 2012 22:02

                                                                Deux personnes du même sexe ne peuvent pas faire d’enfant.

                                                                Désolé, la nature est cruelle, nous ne sommes pas escargots.

                                                                à partir de là, on demande à la société de fabriquer des enfants pour que les couples de même sexe puissent se sentir comme tout le monde.

                                                                Il s’agit d’un droit à l’enfant pour tous.

                                                                Mais qu’en est-il du droit des enfants ? Soit ils perdent leur père, leur vrai père, soit leur vraie mère, soit ils sont fabriqués par la science, soit ils sont prélevés dans les zones pauvres du monde. Ces enfants-là ont-ils le choix, leur a-t-on demandé leur avis ?

                                                                C’est-à-dire que pour faire plaisir à des occidentaux en mal de normalité sociétale, pour faire comme tout le monde, pour éviter toute discrimination, soit on fabrique des enfants, soit on les prélève sur la part pauvre de la société. C’est ce qui me choque, personnellement.

                                                                Pour le reste, OK. L’homme étant par essence un animal contre-nature, la nature elle-même ayant toutes sortes de configurations, l’être étant libre de se déterminer, il n’y a aucun problème. Le mariage est un contrat social, et la société choisit le type de contrat qu’elle veut. Elle ne peut pas changer la nécessité de deux sexes différents pour faire des enfants, ou alors c’est la nature humaine dans son essence qui serait modifiée, car cela demanderait des modifications physiologiques radicales. On n’en est pas encore là.

                                                                La seule question à se poser est celle des enfants, et de notre rapport à la transmission humaine. Mariage ou pas.


                                                                • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:20

                                                                  « on demande à la société de fabriquer des enfants pour que les couples de même sexe puissent se sentir comme tout le monde. »
                                                                  FAUX !!!!!

                                                                  Quand au trafic lié à l’adoption, quand au fait qu’il y a des gosses abandonnés, plaignez vous auprès des hétéros.


                                                                • Dwaabala Dwaabala 25 octobre 2012 22:16


                                                                  - Camarade,
                                                                   explique-nous plutôt pourquoi tu es contre ?
                                                                   Fraternellement

                                                                  - Contre quoi ?
                                                                   Expliquer... mais qui décide des questions ?

                                                                  Il suffit que Mme C. Boutin ou Mme M. Le Pen agitent le chiffon pour que (hop ! si on est de gauche), on doive prendre le contre-pied.
                                                                  .
                                                                  Les socialistes, fervents partisans du fameux principe de précaution naguère, ne s’embarrassent pas aujourd’hui.
                                                                  Est-ce une raison pour cautionner leur sociétalitarisme ?

                                                                  Et puis eux, les champions de la parité... mais c’est que le mariage (stricto sensu est la seule institution parfaitement paritaire : un homme, une femme, et c’est cette institution qu’ils veulent précisément démolir ?

                                                                  La raison de l’engouement pour l’homosexualité, l’homoparentalité, le mariage entre personnes du même sexe, l’adoption par les couples homosexuels demeure mystérieuse.

                                                                  C’est lui qui demande des explications, ce n’est pas aux tenants du statu quo, du bon sens et de la prudence de se justifier.

                                                                  Je dis bien : la RAISON de l’engouement, et non pas la raison pour laquelle tel(le) ou tel(le) (1) croit bon de prendre telle ou telle position.

                                                                  D’ailleurs s’agit-il vraiment de politique, ne serait-ce pas plutôt une opposition facile à la droite crispée, à défaut d’avoir quelque peu la barre sur les évènements dans la conjoncture ?

                                                                  On soulève les passions sur de faux problèmes.

                                                                  On compense l’impuissance réelle par un faux-semblant de progressisme fantasmé.

                                                                  (1) Remarque : dans ces commentaires ou j’arrive 90ème environ, je ne pense pas avoir trouvé une seule intervention féminine, au sens biologique, car il faut se méfier des mots.


                                                                  • Yves Dornet 25 octobre 2012 22:26

                                                                    juluch,

                                                                    le mariage est un contrat entre deux personnes consentantes.

                                                                    l’adoption est un contrat .......

                                                                    mêmes droits mêmes devoirs !


                                                                  • Constant danslayreur 25 octobre 2012 22:42

                                                                    Juluch,
                                                                    Votre point à la ligne, ben j’en vois cinq de trop


                                                                  • Constant danslayreur 25 octobre 2012 22:46

                                                                    Shalom Thierry, je vous cite :

                                                                    "le mariage est un contrat entre deux personnes consentantes.

                                                                    l’adoption est un contrat ......."

                                                                    Pourquoi vous arrêter en si bon chemin, une réflexion si bien murie pourtant ... allez je vous aide, si le mariage est un contrat entre deux personnes consentantes alors en l’occurrence l’adoption est un contrat entre un enfant qui sans le savoir consent et puis une tante voire deux


                                                                  • Constant danslayreur 25 octobre 2012 22:50

                                                                    « mêmes droits mêmes devoirs ! »

                                                                    Thierry, vous ne pourriez pas réfléchir un peu avant de poster pareilles énormités dégoutantes les droits et devoirs de l’adoption seraient les mêmes que les droits et devoir conjugaux...  smiley 


                                                                  • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:21

                                                                    donc interdisons l’adoption par des célibataires !

                                                                    Et surtout interdisons l’abandon des gosses par leurs parents et famille !!!!!!

                                                                    Hypocrite !!!!!


                                                                  • JL JL 29 octobre 2012 08:31

                                                                    Si l’on peut dire que, quelque part, l’adoption est un contrat, c’est un contrat passé entre les adoptants et l’enfant représenté en l’occurrence par le corps social, càd les pouvoirs publics garants de ses intérêts de citoyen en devenir, et dans un deal gagnant gagnant entre les parties.

                                                                    C’est pourquoi les pouvoirs publics ont leur mot à dire sur la question. CQFD


                                                                  • njama njama 26 octobre 2012 00:34

                                                                    Plusieurs centaines de Maires de France disent déjà qu’ils ne célébreront pas le mariage homosexuel eux-mêmes, et il est à prévoir qu’au moins autant d’Adjoints refuseront ...
                                                                    Forcément on finira partout, même si ça cafouille et secoue le Landerneau municipal, à trouver un Adjoint si le Maire ne veut pas s’y coller comme on dit.
                                                                    Il faut relativiser, le pourcentage de mariages homosexuels dans un pays, en France environ 260.000 par an, devrait frôler un taux très très marginal, sachant que le PACS restera une formule attractive pour beaucoup hétéro ou homo.

                                                                    A la Révolution le Maire a remplacé le curé pour marier « citoyen » et « citoyenne ».

                                                                    Je ne sais pas convaincu que c’était vraiment une bonne idée « révolutionnaire » d’en faire une cérémonie si ouvertement public(itaire) en grandes pompes en Mairie smiley

                                                                    On me rétorquera que c’est la TRADITION française ... mais traditions, coutumes ne sont pas lois. Tout peut changer. D’autres pratiques toutes aussi valables existent chez nos voisins qui ne passent par le City-Hall, la Casa Comunale ...

                                                                    Une de mes filles s’est mariée au Mexique. Le mariage religieux (pour ceux qui le souhaitent) c’est avant le civil, entendu que ce mariage confessionnel ne vaut rien au civil, qui lui, est incontournable si l’on veut être considéré « mariés » par l’État, avec les droits et obligations afférents.
                                                                    La TRADITION française impose l’inverse, ce qui est très arbitraire car le mariage religieux ne vaut rien au civil. Donc, que ce mariage religieux soit AVANT ou APRÈS n’a aucune espèce d’importance au civil. (ça pourrait simplifier les organisations des mariages)

                                                                    Au Mexique, le mariage civil se fait sur le lieu de la boda (du mariage privé). Un officier d’État civil assermenté (qui a qualité de juge) se déplace pour venir le célébrer. Évidemment toutes les formalités administratives nécessaires à cet enregistrement aussi solennel qu’officiel ont dûment été préparées à l’avance, les témoins déclarés préalablement sont présents. Il y a toutefois une somme pas très importante à acquitter pour ce déplacement (grosso modo c’est la seule différence avec la France. Dans les frais d’une noce ce n’est pas grand chose). Pour la cérémonie au civil, c’est assez identique à ce que l’on peut connaître dans nos mairies françaises, présentation, identités, lecture de la loi, droits et devoirs des époux, engagements solennels, signatures des mariés, des témoins ... le tout ne manque pas de majesté !
                                                                    Les « pompes » de la mairie ne nous ont a pas manqué, bien au contraire, c’était bien plus intime sans manquer d’une belle dignité « officielle »  !
                                                                    Et une coupe de champagne avec ce juge pour clôturer la cérémonie (facultatif).

                                                                    Il y aurait donc possibilité de décharger les Maires et le mairies de France de ces célébrations de mariage et enregistrements qui pourraient être délégués (externalisés) à des officiers publics de collectivités territoriales par exemple ... ce n’est qu’une question d’organisation administrative. Et peut-être que ces nouvelles célébrations de mariages « hétérodoxes » (si la loi est adoptée) feraient moins jaser la basse-cour si elles étaient célébrées de façon moins publique et pompeuse sachant que dans notre époque moderne, les mariages tournent parfois au grand spectacle ... ne pas confondre mariage et Gay Pride !

                                                                    En copyleft, n’hésitez , si l’idée vous plaît, de la suggérer à votre député, à votre maire pour faire changer la loi.



                                                                    • Magnon 26 octobre 2012 00:44

                                                                      @Chalot
                                                                      Un mariage, tout le monde pensait que c’était un homme et une femme, conclu dans la logique d’avoir (en principe) des enfants et de les élever dans un cadre familial protecteur !
                                                                      Par revendication certain voudrait avoir les mêmes droits.
                                                                      Sauf que il faut un homme et une femme pour faire un enfant. Pour avoir les même droit, il faut revendiquer le droit à l’enfant !
                                                                      L’orphelin sujet de droit auquel la société devait trouver un père et une mère de remplacement, devient un objet d’affection auquel deux hommes ou deux femmes ont « droit ».
                                                                      Et je ne parle pas de la division internationale du travail, les hétérosexuels pauvres des pays pauvres fabriquant des enfants pour les homosexuels riches des pays riches.

                                                                      Ca sent la décadence de l’Empire Romain !


                                                                      • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:25

                                                                        Cro Magnon

                                                                        iI y a longtemps que les gens n’attendent plus de se marier pour faire des enfants.

                                                                        Argument spécieux.

                                                                        De plus le mariage n’a pas toujours existé, donc en faire un dogme indéboulonnable est idiot.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès