• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La réalité des résultats en chiffres et cartes des législatives (...)

La réalité des résultats en chiffres et cartes des législatives 2017

Bien sûr les magasines, les télés, les radios qui depuis des mois mènent un bourrage de crâne célèbrent à grand cris le banquier Macron dans un culte de la personnalité aussi tonitruant que caricatural. Et ils continuent à l’issue du premier tour des législatives pour masquer le fait que malgré le nombre de députés que Macron et son parti LREM pourraient faire élire à l’assemblée nationale, on est loin, très loin d’un tsunami. En réalité, ces députés – à l’image du président Macron – seront les plus mal élus de la Ve république. Car avec une abstention record, historique, approchant les 52%, les candidats de l’alliance En Marche / Modem n’ont recueilli que 15,4% des électeurs inscrits, soit à peine 32% des exprimés, bien loin des plus de 40% obtenus en leur temps par le PS ou l’UMP. Mais également à peine plus que les 14,73% d’électeurs inscrits ayant voté Mélenchon au premier tour de la présidentielle, et les 16,1% si on y ajoute les électeurs de Arthaud et Poutou

Mais l’enseignement de ce scrutin législatif, confirmant celui du premier tour de la présidentielle, c’est la remobilisation de la gauche de gauche, combative qui bien que ne réussissant pas à mobiliser l’ensemble des électeurs de Mélenchon à la présidentielle est en nette progrès.

Il n’est bien sûr pas certain que cela se traduise en sièges à l’assemblée, en raison du mode de scrutin particulièrement anti démocratique amplifié par la division entre FI et PCF. Mais cette mobilisation doit se traduire dans l’impulsion des luttes du monde du travail, au premier rang desquelles le tous ensemble pour stopper les euro ordonnances Macron visant à obéir aux ordres de l’UE/MEDEF pour détruire le code du travail, baisser les salaires, augmenter l’exploitation et se faisant les profits de la classe capitaliste.

Législatives : abstention record, progression de la gauche de gauche

Malgré l’augmentation massive de l’abstention par rapport à 2012, il est important de rappeler une évidence : le total des voix rassemblées par le PCF et la FI au premier tour de ces législatives 2017 est en forte progression par rapport au premier tour de 2012. Démonstration par les chiffres :

  • En 2012, le Front de Gauche mobilisait 1,8 millions de voix aux législatives
  • En 2017, le PCF en réunit 0,6 million, la FI 2,5 millions, soit un total de 3,1 millions de voix.
  • Avec 1,3 millions de voix en plus, c’est une progression de 72% par rapport à 2012

Malgré la division FI/PCF, la dynamique de la gauche de gauche observée à la présidentielle ne s’est pas éteinte aux législatives. Et ce malgré un mode de scrutin et de financement des partis créé justement pour pousser à la division et empêcher les communistes et la gauche de gauche d’être représentés en force à l’Assemblée Nationale.

Les trotskystes apparaissent eux en très fort recul, perdant près d’un tiers de leurs voix par rapport à 2012.

L’autre enseignement de ce scrutin c’est le vote sanction, une gifle énorme infligée par les électeurs, au PS qui est quasiment rayé de la carte. Le bloc PS/EELV/PRG perd 75% de ses électeurs par rapport à 2012.

Avec 7,2 millions d’électeurs, l’alliance MODEM/LREM est le seul parti à ne pas souffrir d’une importante démobilisation, puisque à peine 6,5% des électeurs de Macron se sont abstenus au premier tour des législatives. Cela dit, ce chiffre démontre l’absence d’élargissement du soutien au président Macron et à son parti, à l’opposé de ce qui a été constaté lors de chaque législatives suivant les présidentielles.

Il faut également observer que a contrario la démobilisation des électeurs de Mélenchon coute cher à la gauche de gauche. Les électeurs de Mélenchon en avril dernier étant aussi nombreux que les votants Modem/En Marche du 10 juin.

Le bloc UMP/UDI – LR subit lui aussi un important recul, perdant 45% de ses électeurs par rapport à 2012 en passant de 7,2 millions d’électeurs à seulement 4,2 millions de voix.

Le dernier enseignement de ce scrutin, c’est le recul du FN qui perd un demi million de voix par rapport à 2012 soit 14,5% de ses électeurs.

De cette analyse des chiffres, il apparait que le total du bloc (pro MEDEF / pro UE etc..) PS/UMP/MODEM transformé en LREM/LR/PS est en recul. passant de 18,2 millions de voix à 14,3 millions de voix. Le FN recule. Seule la gauche de gauche progresse avec 1,3 millions de voix en plus, et ce malgré l’abstention massive.

Dans 67 circonscriptions des candidats de la France Insoumise et 12 pour le PCF pourront se maintenir au second tour. Les scores cumulés de la FI et du PCF auraient permis de placer si on se fit à l’arithmétique des candidats commun au second tour dans 126 circonscriptions au moins.

Les résultats en France métropolitaine en carte

  • des candidats de la France Insoumise

  • des candidats de la France Insoumise et du PCF

  • Le rang des scores additionnés de la FI et du PCF

  • résultat du FN

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/la-realite-des-resultats-en-chiffres-et-en-cartes-des-legislatives-2017/


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 15 juin 08:21

    La gôche des gôches progressent !


    Tout à fait !

    • Alren Alren 15 juin 13:19

      @Leonard

      ÇA VOUS FAIT PLAISIR, ÉVIDEMMENT, COMME À MOI !


    • Leonard Leonard 15 juin 14:39

      @Alren

      De quoi ? De voir que tous les HP sont complets ? Et que maintenant tous les patients attendent en liberté ? ^^


    • Extra Omnes Extra Omnes 15 juin 08:34

      Le deuxième tour est plié lorsque l’on voit le nombres de duels qui n’en seront pas, comme LREM contre PS ou contre LR ou contre... eux mêmes.
      Dans ces circonscriptions-la, la bonne chose a faire serait de s’abstenir afin que le candidat soit élu avec un minimum de voix.
      Dans celles ou résiste un FI ou un FN, il serait bon de s’allier pour virer le LREM...
      Mais :
      Melenchon préfère faire élire un marcheur qu’un opposant FN...
      Ce n’est pas le cas de plusieurs candidats FN qui ont intelligemment recommandé de voter FI plutôt que EM
      La franc-maçonnerie ne pardonnerait pas cet écart a Merluchon, déjà il a faillit se faire jeter de sa loge pour ne pas avoir explicité parfaitement qu’il fallait voter monarc au second tour des présidentielles.
      Donc la merluche va être content avec ses 15 députés qui représentent 11 % des votants tandis que la LePen pourra bouffer son chapeau avec 1 a 3 députés pour ses 14 % d’électeurs.
      Ne parlons pas du monarc avec ses 400 ++ députés pour 32 % de votants.
      Ah, c’est super la vie politique française !
      Perso je suis dispensé de voter : j’ai un marcheur boiteux et un LR ripoux


      • wesson wesson 15 juin 09:05

        @Extra Omnes
        Le problème de votre « éblouissante » démonstration avec plein de « méchant franc mac » dedans, c’est lorsque vous utilisez le terme « opposant FN »


        Le FN n’est pas un parti d’opposition, mais une assurance que n’importe qui d’autre sera élu. 

        Et même là où le FN possède des élus, que voit-on : ils votent toutes les loi de régression sociale, avec leurs amis du PS, de la droite, et des banquiers. 

        Il n’y a pas plus pro-système que le FN en réalité.

      • Extra Omnes Extra Omnes 15 juin 09:56

        @wesson
        Vous désinformez, comme toute la classe politique issue du front dit « republicain ».
        Haro sur le FN, comme Melenchon.
        Comment les deputes FN peuvent- ils voter des lois de « regression sociale » n’ayant pas de députés ?
         
        A l’ assemblée européenne, j’ai bien lu par ci par la que les FN avait voté POUR le CETA, c’est faux, allez vérifier sur le site de cette assemblée qui ne sert a rien par ailleurs.

        Je dis simplement que Melenchon joue lui aussi au « barrage » au FN et qu’il le fait parce qu’il est franc mac et obligé de le faire.
        https://www.gadlu.info/une-plainte-maconnique-contre-jean-luc-melenchon.html


      • taktak 15 juin 09:57

        @wesson
        Oui le seul vote qui a un interêt pour changer les choses c’est le vote FI/PCF.
        S’il n’y a pas de candidats FI/PCF il faut rester chez soi.

        Le FN marche main dans la main avec LREMPS. C’est leur principal argument électoral. Qu’il n’y ai plus l’épouvantail FN et ni chirac, ni sarko, ni hollande ni macron n’auraient été élu et n’auraient pu mener leur politique de destruction anti populaire.

        Moralité : ne jamais voter FN sauf à aimer se tirer une balle dans le pied.


      • wesson wesson 15 juin 11:32

        @Extra Omnes

        D’abord juste un truc que vous n’avez pas compris : on se bat pas « contre le FN », mais pour nos idées qui ne sont pas les vôtres. C’est simple finalement : on a un candidat qui partage nos idées, on vote pour. Et si il n’y en as pas, on vote pas du tout. C’est la réalité de au moins 2/3 des sympathisants de la FI.

        Ensuite, sur les votes FN à l’Europe, on parles pas du tafta et du ceta dont tout le monde fait semblant d’être contre. 

        Qui a voté contre l’extension du congé maternité à 20 semaines dans toute l’UE ? Le FN

        Qui a voté contre l’interdiction des ventes d’armes semi-automatiques après la tuerie du Bataclan ? le FN

        Qui a voté contre la loi antidumping de l’UE pour se protéger des bas prix de l’acier Chinois ? le FN

        Qui vote systématiquement contre toute extension du droit des femmes dans l’UE (notamment celle disant travail égal = salaire égal) ? le FN

        et même, petite cerise sur le gâteau de vos propres obsessions : qui a voté contre le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen ? Et oui, c’est le FN


        Voilà pourquoi objectivement on ne peut pas voter pour le FN, un parti de faux-cul, parfaitement dans le système, rétrograde sur tous les aspects politique et qui est enfin apparu pour ce qu’il est : la garantie de la continuité des politiques actuelles. 

        Un signe très clair de cela. Durant la totalité de la campagne présidentielle, l’ancien président Hollande n’as pris la parole que une fois, et une seule. 

        Et il l’as fait pour dire une seule chose : « n’élisez pas Mélenchon et la France insoumise ». Pendant des mois ou on nous a vendu le FN 1er au 1er tour, il n’avait strictement rien à dire. Mais lorsque Mélenchon se retrouve dans les possibles qualifiés - et avec les sondages des RG il devait déjà savoir que la FI était au coude à coude avec le FN - là plus question de rigoler : Hollande a pris la parole en réalité pour soutenir le FN et faire barrage à la FI. 

        Voilà la preuve indiscutable du fait que le FN est parfaitement un parti du système, et en réalité son assurance vie. 

        Et si j’en crois ses scores en net recul par rapport aux précédentes élections, même les électeurs du FN commencent à se rendre compte que ça fait 40 ans qu’on se fout de leur gueule !

      • HELIOS HELIOS 15 juin 12:53

        @wesson

        ...ah, Wesson, l’aveuglement ideologique et la manipulatioon !!!


        Savez vous qu’on peut utiliser son intelligence même quand on est député européen ?
        Avez vous compris ce que veut dire avoir des conviction ?

        .... prenons un de vos exemples, qui vous sert a justifier un argument destructeur :
        Dans votre liste, le dernier argument (c’est plus facile que de remonter pour copier coller) mais c’est valable pour tous les autres :

        ***** qui a voté contre le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen ? Et oui, c’est le FN ***** c’es bien ce que vous dites, n’est-ce pas ?

        eh bien voila... quand on est un patriote, c’est a dire un souverainiste, globalement un citoyen qui aime et defend son pays, on ne peut pas voter ce type de texte ! Tout simplement, en votant ce texte, le FN aurait implicitement accepté que d’autres pays defendent aussi les frontières de la France.
        Or, la France doit défendre elle même ses frontières et ne pas être dépendant d’un autre pays. On ne remplace pas Schengen par un accord avec les mêmes pays, plus ou moins renforcé, d’autant que tous ces pays ne sont pas nécessairement opposés a l’immigration clandestine !!!

        donc, le FN défend la France et sa souveraineté en ne délégant aucune decision régalienne a qui que ce soit et surtout pas a Bruxelles.

        Cher Wesson, arrêtez de ne pas regarder plus loin que le bout de votre nez. vous savez que derrière les yeux, vous devez avoir un cerveau avec des neurones. Avouez que vous avez un dogme, que vous colportez n’importe quoi qui arrange votre croyance, mais ne retirez pas, aux autres les actes et les positions que vous devriez avoir vous même, en tant que citoyen français.

        Le FN est l’ultime parti significatif, et c’est probablement pour cela qu’il progresse malgrés toutes les desinformations, les manipulations (que vous soutenez), les coups bas et autres... c’est surement aussi pour cela -le soutiens de presque 40% des votants- rend hystériques les traitres a notre nation. Savent-ils au moins ce que c’est qu’une nation ???

      • wesson wesson 15 juin 13:12

        @HELIOS
        C’est ça : le vote sur le renforcement Schengen, MLP a tout simplement pas voté (elle a séché), des députés FN se sont abstenus (ils étaient peut-être à la buvette), et Gilles Lebreton a voté contre ! Des qui s’en foutent, des parti à la pêche, des votes contre : bonjour la cohérence d’ensemble. 


        A moins que la réalité, c’est que le FN n’en as rien à fiche de tout ça, ils prennent juste le pognon du système sans rien foutre ! 


        « Le FN est l’ultime parti significatif, et c’est probablement pour cela qu’il progresse malgrés toutes les desinformations »

        Moins 500.000 électeurs comparé au 1er tour des législatives de 2012, alors que dans le même temps la population en âge de voter a progressé, c’est vraiment une progression .... fulgurante. 

        Vous êtes des has been les gars, et même votre électorat de crétins vous lâche. 

      • Alren Alren 15 juin 13:24

        @wesson

        Voilà la preuve indiscutable du fait que le FN est parfaitement un parti du système, et en réalité son assurance vie.

        Démonstration irréfragable ! Chapeau !


      • Alren Alren 15 juin 13:33

        @HELIOS

        Tout simplement, en votant ce texte, le FN aurait implicitement accepté que d’autres pays defendent aussi les frontières de la France.

        Il n’y a que sur ce vote que vous trouvez une défense du FN. Pas bien entendu sur les autres mesures de protection des femmes ou de défense de notre sidérurgie !!!
        Car le FN est bien un parti antisocial et économiquement libéral. Il ne peut plus le dissimuler et devra même l’avouer par ses votes, s’il a quelques députés dans la nouvelle Assemblée.

        Argument spécieux au demeurant, car l’explication de vote que vous avancez n’a pas été mis en avant par les députés européens FN pour justifier leur opposition au texte.


      • HELIOS HELIOS 15 juin 14:58

        @Alren et Wesson...


        1) comme je vous l’ai déjà dit, je n’ai rien a voir avec le FN, je fais mes propres choix, ce qui ne m’empeche pas de trouver de bonnes idées chez tout le monde.

        2) quand je l’ouvre, j’essaie d’argumenter. Si mes arguments ne vous touchent pas, si vous en avez d’autres, c’est parfait, on peut toujours comparer. 

        3) comme nous le voyons, il n’y a pas de morale en politique. sauf que je considère qu’il n’y a pas de morale lorsqu’on defend un pays, une nation, mais face a ses concitoyens, oui, il y a une morale. declarer la guerre a un pays voisin, tous les coups sont permis, on defend une communauté.
        Mentir, tricher etc a ses concitoyens et a fortiori a ses electeurs est insoutenable.

        4) a mon age, et même bien avant, on a plus peur, les conditions actuelles ne sont pas celles d’il y a 50 ans... et les acteurs politiques actuels n’ont rien a voir avec ceux d’avant.
        Le FN defend notre pays aussi bien que les autres partis et il n’y a aucune raison factuelle a ne pas respecter ses propositions et voter eventuellement pour lui.

        5) le FN a travers ce qu’a exprimé MLP pendant la campagne electorale, n’a pas validé votre interpretation : antisocial et economiquement liberal. Vouloir preserver et privilegier les français n’a rien d’antisocial et mettre des droits de douane n’a rien de liberal.
        C’est vrai, qu’a force de le dire, comme les mensonges a force de les répéter, ne leur donnera jamais un soupçon de veracité.

        6) nous sommes sur un forum et chacun peut s’exprimer, mais avec honneteté. Dans l’exemple que j’ai cité (sur les frontières), je me base sur les explications des députés européens lors des votes de la directive sur le droit des affaires. Je comprends et defends leur positon (de ne pas le voter) et j’en tire la philosophe evidente qui s’applique aux fontières.


      • wesson wesson 15 juin 15:50

        @Extra Omnes

        Encore dans la rubrique « Les meilleurs amis de Macron », on peut évoquer le cas intéressant des candidats députés au Touquet, la ville de notre grand homme. 

        Il s’y trouve que le candidat REM Thibault Guilluy a reçu le soutien officiel du candidat du FN Benoit Dolle.

        Et M. Guilluy est visiblement tout à fait ravi de ce soutient, qu’il souligne et mets en avant publiquement. Bref, c’est la symbiose.



        Avec des « antisystème » de cet acabit, il est pas prêt de le lâcher le pouvoir, Macron !

      • Croa Croa 15 juin 19:01

        À Extra Omnes,
        En ce qui concerne le comité directeur de la Ø il est probablement faux d’y voir la patte de la Franc-Maçonnerie. Ce sectarisme n’est pas propre à Monsieur Mélenchon, Corbière est encore plus con et Girard aussi mais je ne saurais dire d’où vient le coup tordu de l’après 1er tour des présidentielles (les électeurs ramené à l’état d’idiots tenus de faire un faux choix alors qu’il était trop simple de dire qu’on ne donne pas d’ordre à un insoumis)


      • Dryptia Dryptia 15 juin 22:18

        @wesson
        Concernant la commission européenne et l’interdiction des armes semi-automatiques le FN a bien eu raison de voter contre !

        Une saloperie fais sur le dos des victimes du Bataclan !
        Les armes semi-automatiques sont déjà interdit à la vente,seul les tireurs SPORTIFS sont habilité à en posséder une arme après enquête ,avec autorisation préfectorale casier vierge etc.

        Vous pensez bien que le grand banditisme et les réseaux terroristes se fournissent dans des réseaux parallèles (cf saisis en Espagne et République Tchèque)et pas dans l’armurerie du coin....

        A part emmerder le citoyen lambda et spolier plusieurs dizaines de milliers de tireurs/chasseurs cela ne servait strictement à rien.

        Si ce n’ai a essayer de profiter d’une atrocité pour pousser un agenda et une certaine idéologie...


      • Croa Croa 16 juin 07:49

        À Dryptia,
        C’est ton avis mais c’est très contestable.
        La vérité c’est que les armes à feux sont un danger, quel que soient les mains qui les détiennent !
        *
        Le Bataclan est un mauvais prétexte. Tant que nous serons en guerre contre les arabes des attentats pourront nous tomber dessus, quoi qu’on fasse. Le FN comme la Ø est contre ces guerres ce qui est sage. Mais la différence est dans la gestion faussement sécuritaire du FN qui soutien la police dans tous ses excès alors que la Ø dénonce ces dérives au contraire.
        .
        Il faut faire attention avec ça. Nous avons la chance de vivre dans un pays où il n’y a pas trop de morts par balles, contrairement à d’autres, USA en tête.


      • Ar zen Ar zen 15 juin 09:18
        C’est chouette de pouvoir trouver des éléments de satisfaction. Vraiment chouette. 

        Pendant ce temps Macron disposera d’une majorité très confortable à l’assemblée. Les 5 années à venir seront épouvantables pour les Français en général. 

        Mais grâce aux bons scores, en 2022 tous les espoirs restent permis.

        Vous pensez que les puissances de l’argent accordent une quelconque importance à la manière dont Macron ou l’assemblée nationale ont été élus ? Ils s’en moquent ! Seul le résultat compte. Et ce résultat est conforme aux règles constitutionnelles. Il permettra toutes les réformes voulues dans les conclusions de la commission Attali, dans les GOPE et dans les objectifs des « Gracques ». Une politique ultra libérale pure et dure, une négation des souverainetés nationales. En restant dans l’Union européenne nous donnons le bâton pour nous faire battre. Merci Mélenchon d’avoir permis aux puissances de l’argent de s’exonérer du débat sur l’appartenance de la France à l’UE. Si Mélenchon apparait avec constance dans les médias dominants c’est parce qu’il ne présente aucun danger pour les puissances de l’argent ultra libérales. Mais il fait rêver une partie de l’électorat qui ne voit pas qu’il est un fabuleux joueur de flûte ! Il donne de l’espoir, pour la prochaine fois....


        Connaissez vous l’adage : « Divide ut regnes  ». Les puissance de l’argent l’ont inscrit au fronton de tous les bâtiments. 


        • Leonard Leonard 15 juin 09:46

          @Ar zen

          Approuvé par Machiavel :

          Divide et Impera

        • taktak 15 juin 10:17

          @Ar zen @ Léonard

          Cette analyse chiffres à l’appui décrit la réalité de la situation. Bien ou mal, il ne s’agit pas de trouver des éléments de satisfaction mais de bien comprendre que le rapport des forces n’est pas si défavorable que cela aux travailleurs. Oui il est possible d’agir d’autant que la dynamique n’est pas du coté des européistes médéfiens qu’ils soit du FN, de LR, LR EM ou du PS.

          Force est de constater que la FI a porter un programme et un discours bien plus eurocritique que le FdG de 2012, mettant la sortie de l’UE et de l’euro sur la table. (l’UE on la change où on la quitte" dit Mélenchon). insuffisant certe. Et les militants du PRCF n’ont eu de cesse que de le dire, de façon constructive et en responsabilité pour faire grandir ce débat qui a progressé ainsi durant la campagne présidentielle, pour ajouter du rassemblement au rassemblement et non de la division à la division.

          L’heure n’est donc pas à la division face au GOPE, mais bien à l’unité d’action. Force est d’ailleurs de constater que la campagne anti mélenchon menée par l’UPR de Asselineau ne lui aura rapporté que bien peu de voix - lui qui disait qu’il pouvait être au second tour - et ce malgré une exposition médiatique plus que conséquente et très favorable de la part du système - programme tiré à droite toute de l’UPR aidant -, mais aura sans aucun doute contribué à empêcher Mélenchon d’être au second tour permettant d’assurer une victoire facile et confortable à un macron pourtant ultra minoritaire. bref, avant de critiquer la paille dans l’oeil du voisin, bien s’occuper de la poutre dans le sien.

          Divide ut regnes, cela pourrait être la devise de l’UPR depuis sa création, ce mouvement ayant toujours eu pour priorité de refuser la moindre unité d’action avec quiconque, et préférant porter l’art de la critique plutôt que celui de la construction.

          Je ne vous en veux pas, je comprend votre aigreur suite à votre claque électorale, et vous savez que je partage le combat pour la sortie de l’UE, Ar Zen mais les périodes post électorales sont aussi celles des remises en question. pour la résistance d’une part, et pour gagner ensuite.


        • Leonard Leonard 15 juin 10:33

          @taktak

          Les francais sont des girouettes donc faire des statistiques dessus ca fait rire...

          Mais on vous en veut pas de vouloir croire en n’importe quoi...

        • Trelawney Trelawney 15 juin 10:42

          @Ar zen
          Connaissez vous l’adage : « Divide ut regnes ». Les puissance de l’argent l’ont inscrit au fronton de tous les bâtiments.

          Diviser pour quoi faire ? Est-ce que vous pensez que votre mode de vie est si différent que celui de votre voisin ? Est-ce que vous pensez qu’il est possible d’interréagir sur notre destin ?

          Est-ce que vous pensez une seconde qu’il est possible aujourd’hui imposer un salaire minimum, une taxation des profits et capitaux sans tenir compte de ce que fera le pays voisin ?

          Le choix politique se résume en : Ceux qui veulent croire que c’était mieux avant et qu’il est toujours possible d’y retourner et les autres qui pensent qu’il faut adapter notre pays au système mondialisé et procéder à des mesures d’accompagnement pour rendre la chose moins douloureuse pour les plus démunis, afin d’éviter de les laisser sur le bord du chemin.

          Maintenant vous pouvez toujours croire qu’un SMIG à 2000 euro, 7 semaines de congés payés, la retraite à 60 ans payée plein pot et la semaine de travail à 30 heures est toujours possible, mais faudrait quand même arrêter de rêver

        • Ar zen Ar zen 15 juin 11:33

          @Trelawney

          Si vous n’avez pas compris que c’est réellement la répartition de la richesse produite qui est inéquitable, c’est que vous n’avez rien compris. 

          La seule et unique manière que cette richesse sous « mieux » répartie, ne passera que par une constitution qui protège le peuple. Cela veut dire : suppression de la procédure du congrès, instauration de l’initiative populaire, instauration du référendum facultatif (si vous connaissez), non renouvellement des mandats, non cumul des mandats. 

          Pour le moment, de tous les pays du monde, c’est la Suisse qui possède la constitution la plus favorable au peuple. La démocratie en Suisse est semi-directe. Et j’en reviens à la répartition des richesses. 

          Vérifiez le taux de pauvreté. 


          60% du revenu médian en Allemagne : 950 euros par mois.
          60% du revenu médian en France : 935 euros par mois.
          60% du revenu médian en Suisse : 3713 francs (soit 3400 euros)


          Taux de pauvreté en Allemagne : 17%. Taux de pauvreté en France : 14%. Taux de pauvreté en Suisse : 7%.

          En Suisse :

          Le taux de pauvreté en 2015, se situait en moyenne à 2239 francs par mois pour une personne seule et à 3984 francs par mois pour un ménage avec deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans.



          Je ne vois pas pourquoi vous parlez de « c’était mieux avant »’. Cela n’a aucun sens. Ce sont des règles de répartition de la richesse produite qui sont abandonnées. Rien d’autre. 


          La répartition de la richesse produite est très mauvaise en France. D’ailleurs les riches sont toujours plus riches, et moins nombreux, et les pauvres sont plus pauvres et toujours plus nombreux. C’est un jeu à somme nulle, le principe des vases communicants.



        • Ar zen Ar zen 15 juin 11:38

          @taktak


          Taktak pourquoi mentez vous ? 

          Vous écrivez en effet : « mettant la sortie de l’UE et de l’euro sur la table. » Pas un seul mot la dessus !

          Vous avez rêvé, vous avez imaginé, vous avez fantasmé ? Il n’est jamais question de sortie de l’UE ou de l’euro dans le programme de la FI. Jamais !

          Pourquoi mentez vous ? Avec de tels mensonges inutile de préciser que le peuple se fait escroquer. C’est de la manipulation tout simplement.

        • wesson wesson 15 juin 11:39

          @Ar zen
          « Merci Mélenchon d’avoir permis aux puissances de l’argent de s’exonérer du débat sur l’appartenance de la France à l’UE.  »


          non mais WTF ????? 
          C’est votre débat, vos obsessions. Si vous n’avez pas réussi à les populariser, ne vous en prenez qu’à vous même !

          « Si Mélenchon apparait avec constance dans les médias dominants c’est parce qu’il ne présente aucun danger pour les puissances de l’argent ultra libérales.  »

          Mélenchon dans les médias dominants ? Ah bon. En réalité, 1/3 du temps d’antenne consacré à n’importe quel autre (fillon, macron, le pen), et il est pratiquement tricard sur tout l’audiovisuel public (notamment France Inter ou il n’as pas foutu les pieds depuis plus de 2 ans).
           
          Vous êtes franchement pathologiques à l’UPR (non non, ce n’est pas une faute de frappe, c’est une maladie)

        • Ar zen Ar zen 15 juin 13:19

          @wesson

          Et si vous étiez honnête ? C’est possible ? 

          « Il a pas foutu les pieds à France Inter depuis plus de deux ans » ! Sans déconner ? C’est son hologramme qui répond aux questions ? 



          Pourquoi mentez vous ? 


          Et pour la « sortie » de l’OTAN vous avez des réponses ? Et pour la « sortie » des traités vous avez des réponses ? 

          Question problèmes pathologiques vous en connaissez un rayon je suppose ? 



        • taktak 15 juin 13:28

          @Ar zen

          Quand mélenchon dit l’UE on la change ou on la quitte", oui la sortie de l’UE est posée de façon très claire.

          Cela dit expliquez nous en quoi les 0,7% de Asselineau on renforcé la sortie de l’UE ? cela a juste servi à discréditer le Frexit avec un candidat présenté comme complotiste, se ridiculisant dans les médias en parlant printemps, et proposant dans son programme des mesures de droite tels que le renforcement de la loi travail... Et surtout cela fait maintenant 10 ans que l’UPR divise le front des anti UE dans le seul but de supporter une ambition personnelle celle de Asselineau.

          Bref, j’en reviens à ce que je disais ci avant auquel vous ne répondez pas. paille / poutrre


        • Alren Alren 15 juin 13:37

          @Ar zen

          Merci Mélenchon d’avoir permis aux puissances de l’argent de s’exonérer du débat sur l’appartenance de la France à l’UE.

          Tout est de la faute de Mélenchon ! Haro sur le baudet !!! (Vous connaissez la fable de La Fontaine ?)

          Sans Mélenchon, Asselineau serait président !


        • wesson wesson 15 juin 14:37

          @Ar zen
          holala .. présenter le véritable traquenard de Salamé visant à faire passer Mélenchon pour un ami de Trump : c’est vrai, je l’avais oublié celui là


          et je me rappelait plus non plus l’émission politique, qui en réalité un crossover entre france inter, france info, le monde, qui date de 2016. Et là aussi c’était un traquenard complet. 

          En dehors de ces 2 passages là, vous en avez d’autre dans les 2 dernières années ? 

          Je sais que l’UPR avec ses méthodes de flicaillons a des fiches bien à jour : vous devriez pouvoir me fournir ça vite fait !

          Et profitez également pour mettre les passages sur France Inter de votre grand homme, Asselineau, qui ont été plus nombreux que ceux de Mélenchon, et qui a été bien mieux traité d’ailleurs. 


          Sur l’OTAN, il n’y a que vous pour prétendre que Mélenchon n’était pas clair : il a dit à au moins 2 reprises : « Lorsque une fois élu j’irai au sommet de l’OTAN, ça sera pour siffler la fin de la récré et en sortir ». Plusieurs fois il a évoqué ce retrait immédiat comme un élément important du programme, de ceux que on fait au début.

          Le reste, c’est vos obsessions. La sortie des traités perso j’en ai rien à foutre vu qu’on annonçait dès le début que on allait leur désobéir. 


        • Ar zen Ar zen 15 juin 15:52

          @taktak


          J’ai lu son bouquin programme pour la France insoumise de la première à la dernière page. Jamais JLM dit « l’UE ont la change ou on la quitte » ! Jamais il n’a dit cela. Vous inventez. Il n’a jamais employé cette formule. Si c’est vrai, et puisque c’est important, vous retrouverez cette phrase n’est-ce pas ?

          Page 79 de « l’avenir en commun » : Sortir des traités européens. Nous devons sortir des traités européens.
          Pour appliquer notre programme il nous faudra donc désobéir aux traités européens dès notre arrivée au pouvoir« . 

          Le chef de l’Etat en France étant le garant du respect des traités il semblerait que JLM n’en ait rien à faire de la constitution de notre pays. Il agit comme un dictateur. Que n’aurait-on écrit si MLP avait dit qu’elle comptait désobéir à la constitution ?

          L’UPR ne divise personne. L’UPR livre des analyses justes et pas du genre »nous désobéirons aux traités « . Pourquoii pas, tant qu’il y est, ne pas désobéir aux créanciers de la France et annuler la dette de 2000 milliards ? Une bien belle économie en simplement désobéissant aux créanciers. 

          A votre avis Taktak, est-ce que des banquiers privés, des fonds de pension et des fonds d’investissement sont plus puissants que des pays européens ? Qu’est-ce que la France aurait à craindre d’un »rapport de force" avec ses créanciers ? Est-ce que vous vous rendez compte Taktak, cette tactique, cette manoeuvre géniale, qui consisterait à simplement désobéir aux créanciers et d’un seul coup d’un seul ramener l’endettement de la France à zéro ! De la belle et bien bonne désobéissance. Un pied e nez monumental aux puissances de l’argent.D’ailleurs les autres pays endettés sont sans doute trop bêtes pour ne pas penser à désobéir et ainsi régler les problèmes de dettes. Ils attaqueraient la France les banquiers ? Vous avez une réponse Taktak ? 

           La désobéissance c’est bien pratique. Il n’y a qu’à le dire et c’est fait. Au mépris de tous les engagements de la France et du droit international. Et après, il veut écrire d’autres traités que les autres pays s’empresseront de respecter. Vous ne prenez pas les gens pour des imbéciles ? 

          Mélenchon est un bluffeur. Il a fait exprès de ne pas s’étendre sur la modification des traités. Il oublie que la cour de justice de l’UE lui serait tombée sur le rable. Je sais, il aurait aussi désobéit à la CJUE.

          Très pratique la désobéissance, on lui fait porter n’importe quel chapeau. C’est un peu le Père Noel de Mélenchon. 





        • Ar zen Ar zen 15 juin 16:09

          @wesson

          N’essayez pas d’esquiver. Mélenchon a bien été invité à France inter. Vous ne l’avez peut être pas écouté, vous ne le saviez peut être pas, mais vous vous êtes trompé. Il a été invité. Et que ce soit un traquenard ne change rien à l’affaire. Vous montez sur vos grands chevaux en écrivant des contrevérités. 


          Pour l’OTAN,Je n’invente rien Wesson. Voici le tweet officiel de Mélenchon du 19 novembre 2016. Lisez et comprenez :

          Si je suis élu président, nous sortirons du commandement intégré de l’#OTAN. #PlanBdk #PlanB

            04:52 - 19 nov. 2016

            Alors Wesson il dit quoi Mélenchon ? Il sort de l’OTAN ou du commandement intégré ?
            Autre preuve. Dans son livre « l’avenir en commun », page 89, Mélenchon écrit : « les quinquennats de Sarkozy et Hollande ont enfermé la France dans l’OTAN ». 

            Pourquoi est-ce qu’il écrit ça à votre avis Wesson ? Et avant les quinquennats de Sarkozy et Hollande, la France n’était pas enfermée dans l’OTAN ? Je vous rappelle que c’est bien Nicolas Sarkozy qui a ré-intégré la France dans le commandement intégré de l’OTAN en 2009. 
            Je sais que cela pique vos yeux mais Mélenchon ne veut pas sortir par l’article 13 de l’OTAN. Il souhaite revenir à une situation d’avant Hollande et Sarkozy. Et il l’a écrit !
            Mais vous ne voulez pas comprendre. C’est de la dissonance cognitive, bien compréhensible d’ailleurs. 




          • wesson wesson 15 juin 16:21

            @Ar zen

            Et ça (à 43’10), c’est pas sortir de l’OTAN ? 

            notez que c’est pas jeune : déjà en 2012 il était sur cette ligne !

            On voit très bien ce que vous faites : vous pinaillez, vous jouez sur les mots. Vous extrayez 1 tweet noyé dans une quantité énorme d’information du compte officiel de Mélenchon (et dont la présentation dit entre autre « ne tweete pas en personne »). Vous en faites une lecture littérale à peu près aussi intelligente qu’un Taliban avec le Coran, et vous en extrayez un dogme qui fait tout simplement fi des dizaines de prises de position sur le sujet beaucoup mieux argumentés dans la longueur.


            C’est parfaitement manipulatoire, et ça se voit très bien. Accessoirement, comme vous faites tout le temps ce guignol, c’est au fond pour cela que personne ne veut plus ne serait-ce que engager la conversation avec vous (et je sais que je fait une erreur ce faisant).

            Vous êtes vraiment des malades. 

          • wesson wesson 15 juin 16:36

            @Ar zen


            Que de temps perdu pour répondre à ces cinoques manipulateurs de l’UPR !


            Programme officiel de la FI : 

            page 89 : « Sortir de l’Otan et refuser la participation de la France à toute alliance militaire permanente à l’exception des opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’Onu »

            c’est pas assez clair ???

            Page 87 : « Nous ne devons plus être à la remorque des folies impériales des États-Unis et de leur outil de tutelle militaire : l’Otan. »

            Page 90 : « L’Otan, construite par et pour les États-Unis pendant la guerre froide, n’a plus lieu d’être.[...] La France peut et doit se défendre elle-même pour pouvoir agir librement. »

            Vous avez donc bien mal lu, ou celui qui l’as fait à votre place vous a raconté des conneries que vous propagez !



          • Albert123 15 juin 18:02

            @Ar zen


            « C’est de la manipulation tout simplement. »

            non c’est surtout 52 % d’abstentionnistes que l’on hésite pas à traiter de sous hommes pour avoir eu l’outrecuidance de refuser cette mascarade.

            c’est donc une majorité prise en otage par une ploutocratie légitimée par 48 % de collabos.

            après on peut toujours se palucher sur les détails.

          • Croa Croa 15 juin 19:23

            À Ar zen
            Et encore les suisses ont-ils une politique plutôt à droite  ! Ces résultats sont le résultat de leur seule volonté d’indépendance, laquelle protège plutôt les entreprises que les travailleurs (mais ça commence par là.) Si la Suisse avait une politique de gauche (avec plus de protection des travailleurs) ce serait carrément un paradis !


          • Ar zen Ar zen 15 juin 21:50

            @wesson


            C’est exact Wesson, à l’oral Mélenchon dit bien « sortir de l’OTAN » comme il dit bien « sortir des traités ». Mais à l’écrit, sortir de l’OTAN correspond à sortir du commandement intégré. D’ailleurs je ne l’ai pas inventé, il l’a écrit. Cela s’appelle le double langage. Et vous venez me dire que je pinaille ? Ce n’est pas moi qui tweete à la place de Mélenchon quand même. Ce tweet n’est pas un faux. La réalité c’est que vous n’acceptez pas les preuves que je mets devant vous. Donc, « je pinaille ». 

            Pour votre information je me suis rendu sur le blog de Mélenchon ou j’ai posé une simple question. « Voulez vous sortir de l’OTAN ou du commandement intégré » ? Figurez vous qu’une telle question ne tient pas 10 minutes à la vue des lecteurs du blog et, bien évidemment, il n’y a aucune réponse. Mais je sais Wesson, je pinaille. !

            Et puisque Mélenchon dit, dans ce discours, qu’il est le seul à parler de la politique de défense européenne inféodée à l’OTAN, je vous livre une analyse qui en dit beaucoup plus que lui. Vous allez découvrir l’article 42 du TFUE auquel tiennent comme la prunelle de leurs yeux, les pays baltes et la Pologne. Chercher sur ce sujet « ’l’unanimité » sera impossible. Mais bien sur « super Mélenchon y parviendra. 


            Savez vous que tous les pays de l’est, les 10 nouveaux entrées dans l’UE ne voudront jamais, jamais renoncer au »parapluie« américain. Il est impossible de modifier maintenant les traités Wesson. Inutile de vous rappeler qu’il faut l’unanimité. 

            Mélenchon est un joueur de flute. Il est impossible de modifier les traités. Et alors la »désobéissance« vous l’appliquez aussi aux créanciers de la France pour supprimer d’un coup de baguette magique les 2000 milliards de dettes ? A deux vitesses la »désobéissance«  ? 

            Mais vous savez Wesson, je n’ai pas du tout envie de vous convaincre. C’est comme la croyance ou la non croyance en dieu. Il est pratiquement impossible de faire changer d’avis un croyant ou un non croyant. Avec Mélenchon, lorsque le sympathisant est acculé il sort l’argument de la »désobéissance« et l’affaire est réglée. Et puis il ajoute une couche en utilisant des termes comme »c’est patologique chez vous« ’ ou »c’est de la manipulation". Des trucs qui savent convaincre. Il si cela ne suffit pas vous sortez l’argument suprême : gourou !

            Je pose donc des arguments que d’autres peuvent lire. Chacun apprécie à sa manière nos échanges.
            Considérez donc que mes posts s’adressent à la communauté des lecteurs. Disant cela je sais que les Mélenchonistes viendront vous secourir et vous appuyer. Vous restez figé dans vos convictions sans chercher à réfléchir. Ce serait dommage. 



          • wesson wesson 15 juin 23:20

            @Ar zen
            « C’est exact Wesson, à l’oral Mélenchon dit bien « sortir de l’OTAN » comme il dit bien « sortir des traités ». Mais à l’écrit, sortir de l’OTAN correspond à sortir du commandement intégré. [...] »


            Démonstration selon l’UPR : « Oui il a bien dit et écrit cela, mais il faut comprendre qu’il a dit le contraire parce que c’est moi qui ai raison et je dit que mélenchon est un joueur de flûte et je le prouve : [insérer ici tout un salmigondis sur l’intangibilité de la loi européenne assaisonné d’un argumentaire technique pour ensevelir son adversaire avec une foule de détails qui n’ont strictement aucun rapport] »

            Ce que je résume en un anglicisme : garbage in, garbage out !


            « je me suis rendu sur le blog de Mélenchon ou j’ai posé une simple question [...] et, bien évidemment, il n’y a aucune réponse. »

            Et vous êtes étonné ?

          • Croa Croa 16 juin 07:59

            À Ar zen
            Si, si, il l’a bien dit !  smiley Mais il ne l’a pas écrit smiley
            Par ailleurs il ne le disait plus à la fin de sa campagne. Un peu plus de fermeté était attendu en effet.
            Je suis persuadé que si son « l’UE ont la change ou on la quitte » était un peu plus ferme ce serait aujourd’hui notre Président de la République. D’un autre coté vu sa pusillanimité des derniers jours de campagne, oui certainement que JLM se serait couché comme Tsipras, et peut-être n’avons nous pas perdu grand chose ?


          • Ar zen Ar zen 16 juin 08:16

            @wesson


            Il l’a écrit wesson, il l’écrit au mois de novembre 2016, qu’il voulait sortir du commandement intégré de l’OTAN. 

            Soit je dis la vérité et mon analyse est bonne, soit Mélenchon est atteint d’un trouble psychologique en écrivant ce qu’il écrit sur l’OTAN. 

            Dîtes moi « pourquoi » JLM a écrit en lettres capitales, dans son livre « l’avenir en commun » que c’étaient les quinquennats de Hollande et Sarkozy qui avait placé la France sous la tutelle de l’OTAN. 

            Pourquoi écrit-il cela Wesson ? et durant les années Chirac, Mitterrand et Giscard, la France n’était pas placée sous la tutelle de l’OTAN ? Avez vous une réponse à cette question ? 

            Je comprends que pour vous la réduction de la dissonance cognitive est trop forte et alors vous préférez trouver des échappatoires. 

            Pour revenir au blog de Mélenchon. Oui j’attendais une réponse puisque sur le blog il y a un flux de questions et de réponses. Mais une question qui « dérange » est immédiatement évacuée. 

            Pourquoi Wesson ? C’est mal de demander une précision ? C’est agressif de demander si JLM voulait sortir de l’OTAN ou seulement du commandement intégré ? Elle est outrancière cette question ? 

            Et alors Wesson, et la « désobéissance », le point fort, le point phare, le point incontournable du programme de la FI, sans laquelle rien, absolument rien n’aurait pu exister. Vous n’avez pas l’impression d’être pris pour un imbécile et d’être mené en bateau ? 

            Une chose aussi impérieuse que la « modification » des traités aurait dû prendre une place importance dans le livre et le discours de Mélenchon. Puisque tout le programme reposait la dessus et uniquement la dessus ! Et alors quoi ? Un plan A et un plan B, que tous les sympathisants de la FI interprètent d’une manière différente. Il est clair dans ses explications le Mélenchon ? Lorsque l’on veut diffuser un écran de fumée, la méthode de l’ambiguïté reste une valeur sure. Mais vous Wesson vous êtes totalement satisfait. 

            Je veux simplement vous dire que si « la désobéissance » était possible, la France désobéirait en priorité à ces créanciers qui ne pèsent pas lourds devant elle. La France n’est pas la Grèce, n’est-ce pas ? Plus de remboursement, plus de dette. De l’argent à foison pour construire des écoles, des hôpitaux, pour relancer une activité écologique. Mais la « désobéissance » aux créanciers il ne faut surtout pas en parler. N’est-ce pas Wesson. 

            Voilà donc un Mélenchon prêt à désobéir aux traités qui engagent la France devant la communauté internationale, voilà un Mélenchon prêt à désobéir aux sanctions que la cour de justice de l’UE prononcerait immédiatement contre la France, voilà un Mélenchon prêt à se mettre au plus mal devant des dizaines de ses partenaires, mais qui n’envisage même pas de désobéir aux créanciers de la France qui doivent lui faire très peur. 

            Mélenchon se mettrait à dos tout un tas de pays, d’ailleurs toute la communauté internationale pour non respect du droit international, mais, sans rire, il propose de faire signer d’autres traités à ces même pays qui seraient ravis de le faire. C’est une farce wesson ! Votre réflexion a du retard à l’allumage. 

             Quelques explications peut être ?





          • Ar zen Ar zen 16 juin 11:36

            @wesson

            Voilà la vérité en terme d’exposition médiatique de Jean Luc Mélenchon dans les quotidiens. 
            Wesson vous dîtes des contrevérités. Pourquoi ? Est-ce que vous êtes objectif ?

            « Selon notre baromètre Press’identielle, en partenariat avec Pressedd et recensant les mentions des noms des 11 candidats dans 650 quotidiens et hebdomadaires français, Emmanuel Macron et François Fillon arrivent au coude à coude. Entre le 18 mars et le 21 avril, dates du début et de la fin de la campagne officielle, 13.550 articles de presse ont mentionné le nom du leader d’En Marche contre 13.095 pour le candidat de la droite. Avec 10.942 articles, Marine Le Pen arrive en troisième position. Derrière, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon sont extrêmement proches : 9.815 articles pour le candidat de La France insoumise et 9.740 pour la vainqueur de la primaire de la gauche. »

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON








    Les thématiques de l'article


    Palmarès