• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La révolte populaire doit s’exprimer par les urnes dès les (...)

La révolte populaire doit s’exprimer par les urnes dès les municipales !

En janvier 2020, la révolte anti-gouvernementale mobilise encore près de 70% de la population. Mais à cause des divisions politiciennes à droite comme à gauche, en raison de la cacophonie médiatique qui découle de cet éclatement politique, cette « énorme majorité » s’est avérée à la fois peu audible et globalement impuissante. D’où l’échec (relatif) de la révolte des Gilets Jaunes, désorganisée, noyautée, manipulée, instrumentalisée, dévoyée, discréditée, et finalement étouffée. D’où cet appel citoyen qui invite à créer des synergies intellectuelles, médiatiques et électorales au-delà des clivages idéologiques naturelles et légitimes. Les think tanks « T.S.B.G » (Tout Sauf Benjamin Griveaux) et « En Marge » ont beaucoup de points communs, notamment de vouloir contribuer au renversement du Premier Ministre Edouard Philippe. Leur originalité est d’être totalement indépendants des partis et de proposer à l’ensemble des partis de droite et de gauche des « éléments de langage » et des argumentaires collectifs ciblant les grandes failles dans la Bastille des certitudes gouvernementales et des erreurs de raisonnement les plus évidents (parfois des mensonges grossiers qui méritent d’être dénoncés avec virulence).

JPEG

Ces ateliers regroupent des citoyens déçus par le gouvernement et qui veulent manifester leur colère dans les urnes. Non violents, humanistes, écologistes, provenant de tous partis républicains, ils veulent donner la parole aux citoyens dans les quartiers via des « tables rondes » conviviales, en restaurant ou à domicile.

 

Quelle est la différence entre

« En Marge » (cool coop)

et « T.S.B.G » (bad cop)

 

Un cercle de pensée informel s’est spontanément créé au lendemain de l’élection législative de 2017 en vue de compléter le programme électoral d’Emmanuel Macron, estimé indispensable mais insuffisant. Fréquemment catalogués de « marginaux », ces « marcheurs grognards » au franc parler ont intensifié leur rôle de « poil à gratter » de la macronie et assumé officiellement, par bravade, le qualificatif « En Marge ». Il est temporairement animé par votre vieux serviteur (également affublé du terme « bouledogue sans dent »), avec une permanence quotidienne au 10 rue Edouard Lockroy 75011 Paris, face au métro Parmentier. Tél. 01 48 06 75 10. remy_ronald@yahoo.fr. Une préférence notable pour des repas intello-musicaux concluant d’innombrables distributions de tracts corrosifs sur pare-brise. "En Marge" a l’originalité de regrouper de façon informelle des citoyens de tous bords, avec un noyau d’écolos anti drogue et de « Gilets Jaunes macroniens » en colère. (Oui, ils existent. Ils ont même un programme et ont réclamé 6 mois avant les Gilets Jaunes le départ du Premier Ministre pour reniement de l'engagement solennel en 2017 d'Emmanuel Macron à baisser les prélèvements obligatoires). En sus de leur programme bien étoffé, notamment pour la régulation de la finance spéculative, pour la réforme des institutions européennes et pour un renouveau de Paris. Les sympathisants de « En Marge » ne veulent pas l'actuelle pagaille dans la gestion parisienne et l'extension des salles de shoot gratuites dans chaque arrondissement. Ils refusent par ailleurs toute emprise prédatrice du « gang Benjamin Griveaux - Pacome Rupin - Richard Ferrand », acteurs cyniques et arrogants du scandaleux reniement gouvernemental (nous proposons d’ailleurs une loi sanctionnant les mensonges électoraux avérés). Pour sortir Paris (et la France) de cette médiocrité et de ce long déclin, la liste d'épicerie programmatique "En marge" est longue (voir sur Agoravox.fr),

 

L'incapacité de rassemblement de Benjamin Griveaux est dorénavant actée. Malgré sa longue campagne soutenue par Matignon, l'Elysée, l'appareil politique et médiatique de LaREM, et le gros « ETC. », il a clairement échoué. Parti à 34%, il se rapproche de 14% et va terminer en dessous de 10% s'il reste en lice.

Mais si Emmanuel Macron veut éviter une catastrophe électorale (que nous avions pourtant annoncée depuis Juin dernier), il devrait proposer une "paix des braves" à TOUS les macroniens et pousser au regroupement des deux listes LaREM.

Cette réunification doit être rapide, claire, déterminée, donc courageuse. « En Marge » soutiendra tout courage local et national "Pont d'Arcole" dont la France et les français ont tant besoin pour affronter collectivement les grands défis qui s'accumulent. En une phrase :

 

Le courage du rassemblement

pour mettre fin à la médiocrité

.

Les cercles locaux « T.S.B.G » (Tout Sauf Benjamin Griveaux) sont totalement extérieurs à « En marge » et n’ont pas de programme autre que virer « le gang Benjamin Griveaux / Pacome Rupin / Richard Ferrand » et leurs complices les plus têtus. Ils se créent localement et se gèrent comme bon leur semble. Le principe de base est le travail collectif trans-partis sur des argumentaires anti-gouvernementaux communs, destinés à l’ensemble des partis, sans exception. En une phrase :

 

La mobilisation anti-gouvernementale

dans chaque recoin du pays

 

NB / Un gros stock de tracts corrosifs (modifiables) est à votre disposition. Vos idées de tracts, de slogans, de phrases percutantes (y compris humoristiques) sont les bienvenues.

A+

Cordialement.

JPEG JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 22 janvier 10:29

    Emmanuel Macron sera réélu.


    • doctorix doctorix 22 janvier 10:41

      @Laconique
      S’il est encore vivant.


    • mac 22 janvier 11:07

      @Laconique

      Et ça vous fait plaisir ? 5 ans de plus de chaos ?


    • Zozo canal histrionique 22 janvier 11:09

      @mac

      Il veut se faire introduire par et auprès de lui ! ^^ smiley smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 janvier 11:57

      @Laconique
      Ce n’est pas ce que disent les prophéties dans Daniel 7:9-14 et 25-27.


    • Traroth Traroth 22 janvier 16:04

      @Laconique

      Non.

      C’est chouette et enrichissant, les débats sur les forums, hein ?


    • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 11:08

      @laconique et @doctorix

      Nous parlons dans cet article de virer le gouvernement actuel (Edouard Philippe ans co) et de donner une spectaculaire raclée électorale à tous les complice du « gang de la hausse des prélèvements obligatoires » (Benjamin Griveaux, Pacome Rupin, Richard Ferrand, etc.) qui se présenteront aux municipales.

      C’est possible si, en marge de la campagne des partis, une originale campagne trans-partis complémentaire contre le gouvernement est orchestrée avec soin. Une sorte d’inter-syndicale mais électorale. Avec une série de messages communs, trans-partis, percutants, capable de mobiliser un grand nombre d’abstentionnistes. Car les déçus se réfugient trop souvent dans l’abstention. Un abstentionnisme que j’ai déjà remarqué autour de moi pour cette municipale 2020. Il faut donc mobiliser l’électorat et prouver que le vote peut avoir une grande utilité pour sauver le pays (et Paris).

      Benjamin Griveaux à Paris, Edouard Philipe à Nantes, etc., doivent payer leurs attitudes et scélératesses dès maintenant (ou se retirer juste à temps des listes municipales LaREM pour éviter « la légitime foudre électorale » à leur colistiers).

      ===========

      (NB/ J’en profite pour corriger une erreur évidente de frappe : « Bad cop et cool cop »)


      • mac 22 janvier 11:16

        @REMY Ronald On vire tout le monde sauf le gentil Macron ?


      • oncle archibald 22 janvier 15:45

        @REMY Ronald : « Edouard Philipe à Nantes » ?????

        Que diable peut-il aller faire à Nantes ? Consolider la célèbre digue édifiée entre Nantes et Montaigu ?


      • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 15:54

        @oncle archibald
        Correctif : Havre.
        Il est fort possible que le Premier Ministre soit candidat à cette élection municipale,
        au Havre, en tant qu’ex Maire, ou ailleurs (certains au sein de LaREM aujourd’hui déboussolée proposent Paris !)


      • Odin Odin 22 janvier 17:34

        @oncle archibald

        « Consolider la célèbre digue édifiée entre Nantes et Montaigu ? »

        Peut être qu’il y va en éclaireur ?

        « j’ai l’diable au cul » irait mieux à une proche personne de son entourage smiley


      • mac 22 janvier 11:14

        Les élections sont devenues une blague et c’est pour cela que les gens un peu censés se réveillent. Si on veut des élections dignes de ce non il faut libérer les médias des puissances de l’argent pour que le pluralisme revienne. Et encore, vote =démocratie est une illusion, il n’y a qu’a voir comment on s’est fait avoir en 2005. Il y a du boulot pour que ce pays retrouve un semblant de démocratie...


        • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 12:12

          @mac
          Bonjour.
          Je ne souscris pas au slogan « élection = piège à cons ».
          L’abstentionnisme fait le jeu
          => du gouvernement (le vote du socle légitimiste ne s’abstient pas, ni le vote des fan zombies sans cervelle)
          => des extrêmes qui votent avec discipline (donc, en réaction électorale pavlovienne, à nouveau au profit du gouvernement).
          .
          Une mobilisation originale de type « intersyndicale » trans-partis, relayée dans chaque arrondissement, dans chaque quartier (ou « rond-points ») peut déclencher quelque chose de nouveau, de fort, y compris avec inévitable impact médiatique si les phrases choc communes sont bien travaillées et collectivement diffusées. Une grande vague électorale protestataire trans-partis peut s’élever et entrainer la démission de ce gouvernement toxique.


        • oncle archibald 22 janvier 15:50

          @mac : « Les élections sont devenues une blague et c’est pour cela que les gens un peu censés se réveillent. »

          Voyons un peu .... On nous serine « en même temps » que la démocratie est une blague et que « le peuple » anti-Macron représente 80 % de l’opinion ... N’y aurait-il pas un os dans ce raisonnement ? Les anti Macron vont gagner les prochaines élections fingers in the nose , isn’t it ?


        • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 17:11

          @oncle archibald
          ...« fingers in the nose » ?
          Ou éventuellement « in the baba » ?
          Démonstration :
          Partie 1
          Matignon arrive, par miracle (comment ?) à faire fusionner les deux liste LaREM sous la bannière du « gang des enfumeurs » (14,8 + 13,3 = théoriquement 28%). La moitié des « macroniens d’opposition » refusent l’arnaque électorale et se barrent. Soit un total laborieux de 20%.
          Partie 2
          Les gaulois de droite et de gauche continuent à s’entredéchirer et chaque liste d’opposition obtient entre 9 et 19% des voix (soit 80% au total).
          Les médias clameront : « la liste gouvernementale a gagné l’élection puisqu’arrivée première »
          Partie 3 (c’est-à-dire au troisième tour de l’élection municipale)
          La corruption de très haut niveau avec moult postes honorifiques ou/et bien rémunérés (par nos impôts), permet au « gang des enfumeurs » de grappiller la voix de quelques élus des partis d’opposition sur leur droite, sur leur gauche, et chez les écolos (of course, as usual, pour parler chébran wallstreet meuf is dead kebab).
          Avec à peine 20 à 23% des voix, l’ensemble des parisiens peuvent l’avoir « in the baba »...
          .
          Pour tenter d’éviter ce funeste et médiocre destin à la capitale de la France, « En Marge » préconise des ateliers indépendants et trans-partis d’opposition dans chaque arrondissement et dans chaque quartier.
          Les apparatchiks (parfois de renom) qui dénigreront voire s’opposeront à ces think tanks d’opposition trans-partis pour des raisons soit disant programmatiques ou idéologiques...
          ...auront en fait souvent l’arrière pensée de chèrement négocier leur voix avec le gouvernement (Paris vaut bien quelques strapontins de secrétariat d’Etat en échange...).


        • Fergus Fergus 22 janvier 17:45

          Bonjour, mac

          « il n’y a qu’a voir comment on s’est fait avoir en 2005 »

          Pas d’accord ! C’est en 2008 que l’on s’est fait avoir par Sarkozy, avec la complicité des socialistes.

          Et pourquoi le vote du Congrès a pu avoir lieu ? Parce qu’il n’y a pas eu de mobilisation significative des Français contre ce déni de démocratie ! Seuls quelques partis et médias de gauche radicale et le FN ont tenté de faire bouger nos compatriotes. Sans succès ! 

          Autrement dit, s’il y a un problème de démocratie en France, il ne faut pas se voiler la face : il est largement imputable aux électeurs eux-mêmes !!!


        • Fergus Fergus 22 janvier 17:46

          Bonjour, oncle archibald

          J’approuve votre commentaire : du pur bon sens !


        • oncle archibald 22 janvier 17:53

          @REMY Ronald

          C’est pas seulement à Paris
          Que le crime fleurit

          Nous, au village, aussi, l’on a

          De beaux assassinats.

          Savez quoi ? On s’en fout complètement des municipales à Paris !

          Dans des milliers de petits villages les Maires sont vachement importants, ils font tout et le reste. En revanche parfois, quand ils ne sont pas trop cons, ils ne font pas du tout de politique. Souvent il n’y a qu’une seule liste. Ces maires là se contentent de faire de la bonne gestion, de ne pas trop augmenter les impôts, d’aider ceux qui ont besoin d’aide.

          Et voilà. Comme Poltrone Sofa ! artisane de la qualita !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 janvier 18:29

          @REMY Ronald

          Paris sera des truies dans peu de temps, alors à quoi bon ?

          http://lapieceestjouee.blogspot.com/2017/01/la-destruction-de-paris-dans-les.html


        • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 18:32

          @oncle archibald
          Je suis d’accord avec ce que vous venez d’écrire. Je l’ai moi-même écrit ici même dans un de mes commentaires. Des maires sont épuisés de travail avec des caisses municipales siphonnées par l’Etat. C’est d’ailleurs une bonne occasion pour eux de désigner l’attitude spoliatrice du gouvernement sur de nombreux dossiers.
          Et dans certaines petites communes, peut aussi se pointer (ou se maintenir) un pro-gouvernement Edouard Philippe, un pro racket fiscal. Dans ce cas là, pas de pitié : « balltrap électoral ».


        • mac 23 janvier 08:47

          @Fergus Vous approuvez quoi au juste ? Les élections sont devenues un véritable jeu de go pour occuper l’espace médiatique et les cerveaux disponibles. Ceux qui possèdent les médias gagnent presque à tous les coups sauf en 2005 où on a trouvé ultérieurement le moyen de contourner le vote du peuple. Archibald est capable de nous dire que ce n’est pas la rue qui commande mais les urnes non plus, la preuve. ..


        • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 12:50

          @mac
          Bonjour.
          Petit bémol à votre point de vue vraiment trop défaitiste.
          .
          En 2017, lors de la primaire du centre-droit, Alain Juppé était largement soutenu par les médias de droite ET de gauche. Il était en tête dans tous les sondages.
          .
          Nous, les bouledogues marginaux, crevards sans argent ni moyens matériels, avec nos tracts sur pare-brises et notre action sur le web, nous avons fait une campagne ciblée exclusivement sur Alain Juppé. Alors qu’il était présenté comme une source de renouveau politique pour le centre-droit, nous avons rappelé aux citoyens à la mémoire de poissons rouges quel a été le scandaleux comportement d’Alain Juppé (et de son complice Fillon) avec notre programme gaulo-social anti fracture sociale de 1995 (qui avait permis à Jacques Chirac de passer en trois mois de 14% à Président de la République). On a rappelé qu’il avait consciencieusement mis au WC broyeur nos propositions économiques et sociales avant que ce « meilleur d’entre nous »(dixit Chirac) soit viré un an et demi plus tard avec une historique raclée électorale en prime.
          Le résultat a été qu’après 3 semaines de notre humble campagne ciblée « anti Juppé », cet homme politique s’est ramassé un splendide rateau (à la grande surprise de la totalité des sondeurs et commentateurs spécialisés.
          .
          Conclusion :
          Pas de défaitisme ramolissant l’action militante.
          .
          Comment ? Je ne suis pas arrivé à vous convaincre à 100% sur le potentiel de l’action militante citoyenne ? Vous hésitez encore ? Alors prenons un deuxième exemple puis je vous fiche la paix  smiley
          .
          NB / J’ai des tracts « En Marge » à distribuer, notamment pour arroser AUSSI dans le XVIeme arrondissement chicos.

          Un tract sur l’énorme crise financière et bancaire qui s’annonce, sur l’actuel spectaculaire effondrement des valeurs boursières bancaires et sur l’escroquerie gigantesque menaçant les économies et l’ensemble des simples dépôts des citoyens

          (on veut contourner la démentielle omerta parlementaire sur ce sujet brulant).
          .
          Revenons sur le deuxième exemple :
          Le « lider maximo » de l’insoumission variable avait tardé à reprendre certaines de nos sempiternelles propositions (notamment la représentation des usagers au sein des conseils d’administrations des services publics, privatisés ou non). Ce splendide tribun ultra médiatisé préférait pérorer sur la révolution bolivarienne, sur l’exemplaire progrès économique, social et politique au Vénézuela (sans un mot sur la censure, la centaine de journalistes emprisonnés, l’inflation à 1 million% et les 4 à 7 millions de citoyens exilés).
          Vu son autisme vis-à-vis d’un certain nombre de dossiers français urgents (voir sur Agoravox), on a fait à nouveau une campagne « ciblée » sur lui aussi. Résultat, en moins d’un an et demi, il a été laminé, passant de 19,2% à 6,3% en 2019.
          .
          En conclusion, l’action militante citoyenne a une influence.
          On veut juste faire pareil avec Benjamin Griveaux, en cherchant à amplifier magistralement sa déculottée électorale.
          Il est déjà bien essoré, passant en quatre mois de 34% à 14,8% malgré tous les soutiens politiques, médiatiques, financiers, matériels et militant de LaREM et du pouvoir en place.
          .
          Le souhait officiel du think tank « En Marge » est que l’Elysée le retire de cette élection (avec sans doute, hélas, « confortables » compensations aux frais des contribuables ; idem pour son médiocre directeur de campagne Pacome Rupin) afin de regrouper les deux listes LaREM avec un espoir de « synergie positive ».
          .
          Le souhait confidentiel de la grande majorité des « Bouledogues de la République » (membres ou non de « En Marge ») est que le coouple Benjamin Griveaux Pacome Rupin se maintienne jusqu’au bout.
          Pourquoi ?
          .
          Pour le défouloir des militants (« Gilets Jaunes » ou pas). Pour le plaisir du « Balltrap électoral ». Pour qu’ils obtiennent moins de 10%, voire pire. Pour que la raclée électorale permette une démission plus rapide et plus honteuse de ce Premier Ministre autiste ayant renié les engagements électoraux 2017 d’Emmanuel Macron. Une belle volée de bois vert dans les urnes. Une branlée politique bien claire et nette.
          .
          Mes excuse d’avoir été un peu long dans ma « démonstration ».
          A+
          cordialement.


        • Ouallonsnous ? 23 janvier 20:19

          @REMY Ronald

          Je penses que vous révez, l’autisme de ce gouvernement et de sa maffia nous signifie que le droit et les règles de la République sont le cadet de leurs soucis.Il faut passer à autre chose pour les dégager que les scrutins électoraux, ils s’assoient dessus et les truquent.
          Foutriquet 1er élu avec 20% des suffrages du corps électoral ! Comment expliquez vous cà ?


        • tashrin 22 janvier 12:10

          ouah...

          Les élections municipales n’ont rien à voir avec la politique gouvernementale, du coup je vois pas trop le lien entre les deux... Les gens qui se deplacent pour les municipales, à l’exception des grandes metropoles dans lesquelles la teinte politique a un impact, y vont surtout pour des problematiques locales (PLU, ouverture aux logements sociaux, dvpt eco local, construction d’une école, ...)

          Je ne suis pas sûr que le terrain soit propice à ce que vous voulez en faire.

          Ceci étant, pourquoi pas. Mais autre chose me gene profondement dans votre demarche : votre argumentation... Tout semble axé sur les prélévements obligatoires, sans autre forme de reflexion. Alors que très honnetement, les sujets ne manquent pas, les prelevement en sont un parmi des centaines, et qui sera impacté par les choix à faire dans les autres domaines.

          Dégageons les... Oui ok, mais après ?

          A sa manière, LREM a « dégagé » les précédents avec à peu près le même discours... Pour quel resultat aujourd’hui ?

          Vous adoptez exactement les mêmes travers que les GJ à l’époque... vous souhaitez rassembler « contre » en adoptant un discours qui fait plaisir à tous (moins d’impots ouais !)... mais ne proposez rien « pour », ce qui ferait apparaitre des positions inconciliables parmi vos sympathisants... Vous connaitrez donc le même sort, très probablement : le néant voire une aggravation de la situation (les seules choses obtenues par les GJ sont financées... par eux mêmes et ceux qui payent déjà le plus !)

          Le pays a besoin d’un projet, d’une vision, d’un consensus national sur le projet collectif, et d’un consensus sur les moyens à y attribuer. Le choix des representants politiques, quels qu’ils soient, découle de cela. Pas d’un grand soir sterile dont le lendemain matin ressemblera à une immense gueule de bois collective ouvrant des portes à des mouvements politiques que l’on ne maitrisera plus...

          Quelqu’un a écrit plus haut que Macron serait réélu. C’est évident

          Du moins tant qu’il n’y aura pas d’alternative credible et suffisamment fédératrice. C’est là dessus qu’il faut faire porter vos efforts, louables par ailleurs...


          • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 12:55

            @tashrin
            Merci pour votre long commentaire que...
            ... je partage à 100% !
            Je vous écrit cela sans aucune démagogie politicienne. La preuve en est de mes 73 articles précédents dont les nombreuses propositions concrètes ont été réjétées par l’actuel gouvernement et aussi par les actuel partis « dégagés » par les électeurs (qui en ont marre de leur autisme et incompétence dramatique).
            .
            Je suis tenté de rajouter une vingtaine de liens vers une vingtaine de thèmes traités pour combler le vide laissé par notre « élite politique ».

            De l’encadrement étique des banques, avec taxation des produits spéculatifs dérivés toxiques (pour prévenir l’immense crise financière cachée qui s’annonce), jusqu’à l’urgente réforme de la construction européenne en passant par...
            ... la tout aussi indispensable réforme du Coran !!! (seul moyen efficace pour combattre le coûteux et sanglant terrorisme islamiste), les proposition « en marge » des partis ne manquent pas.
            .
            Mais cette vingtaine de liens qu’il me démange vraiment de rajouter en dessous de ce commentaire (pour contourner l’incroyable omerta des médias et des partis silencieux sur ces nombreux sujets) risque inévitablement de brouiller le message principal de cet article, à savoir que :

            les "gaulois divisés de droite et de gauche" doivent aujourd’hui envoyer un message électoral fort, commun et compréhensible pour obtenir la démission de ce gouvernement.

            .
            Concernant votre remarque que « c’est une élection municipale », je la partage aussi tout à fait. Même si les maires épuisés et les communes financièrement étranglée peuvent également en profiter pour envoyer quelques messages trans-partis quasi unanimes et de bon sens à cette occasion.
            .
            Concernant le distinguo que vous faites avec « les grandes villes plus politisées », il est effectivement évident que là se trouvent la majorité de nos cibles et que c’est une occasion à ne pas rater pour sanctionner les aveugles disciples de ce gouvernement autiste. A chaque fois qu’une personnalité gouvernementale ou parlementaire se présente, il est maintenant de notre devoir collectif d’y organiser un efficace balltrap électoral, soigneusement préparé en amont, et par conséquent plus facilement médiatisable.
            A+
            Cordialement.


          • zazacubana zazacubana 22 janvier 17:54

            @tashrin
            « Les élections municipales n’ont rien à voir avec la politique gouvernementale, du coup je vois pas trop le lien entre les deux »
            Les maires élisent les sénateurs ...


          • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 18:26

            @zazacubana
            Des membres de gouvernement vont se présenter.
            On veut leur flanquer une rouste électorale.
            Des députés ayant voté et soutenant encore et toujours le racket fiscal gouvernemental vont se présenter.
            On veut les sanctionner.
            Ces deux catégories de candidats répéteront inlassablement « ce n’est qu’une élection municipale ».
            Et nous leur répéterons que s’ils se présentent, s’ils maintiennent leur candidature (comme l’exécrable et pathétique Benjamin Griveaux à Paris), ils vont prendre une bonne raclée électorale.
            Pour l’instant, sur Paris, notre démarche semble réussir...
            A+
            cordialement.


          • Loulou 22 janvier 18:51

            « Réformer le Coran » ? Impossible, la Bible non plus ne peut pas être changée et si on l’interprète à la lettre, bonjour les dégâts ! Or le « Saint Coran » prétendument descendu du Ciel ne peut être modifié d’un iota, parlez en à un Musulman ! Sa doctrine non plus bien évidemment car si on a pu interpréter le Nouveau Testament comme étant propice à la laïcité, rien de semblable dans le Coran qui est bien plus simpliste et beaucoup plus rigoriste et autoritaire, c’est une loi plus qu’une croyance et on ne fera pas manger de porc à un disciple de Mahomet même incroyant ! Les garçons sont circoncis et c’est irréversible, la religion des arabes ne peut changer ni s’adapter (sauf par ruse et très provisoirement) un tant soit peu, c’est une doctrine de conquête par la force, la guerre sainte est un de ses piliers et il n’y en a que cinq, les autres étant le Ramadan, l’aumône entre Musulmans, les cinq prières quotidiennes invariables à l’inverse de ces changements apportés ( à tort) par le Concile Vatican II pour le catholicisme. Bien savoir que la religion Chrétienne n’a pas changée non plus mais seulement ce qu’on prêche aux fidèles et ce qu’on omet de leur dire, par exemple au sujet des juifs infidèles unanimes à réclamer la mort du Christ.
            Le mouvement des Gilets Jaunes n’aura été hélas qu’un monome faute d’être organisé car c’est le peuple qui est craint par la minorité minuscule des possédants qui le gouvernent . Uni, comme le slogan le clame, le peuple serait invaincu mais certains tomberaient sous des balles qui ne seraient pas de « défense » car les tyrans osent tout pour rester en place. Cette incroyable marée jaune aux Champs Elysées a été trompée et réduite à peu de choses, elle aurait pu beaucoup.
            Voter Marine (si elle peut financièrement se présenter, si le Système retente le coup) serait possible d’après certains ! Si elle passait à quelque infime pourcentage près (malgré sa médiocrité), il s’en suivrait une opportunité certaine et évidemment des troubles importants mais peut-être des vestes retournées, un nouveau personnel politique s’emparant de l’apparence du pouvoir et dans la foulée un peuple de France majoritaire encore sur sa terre capable cette fois ci de faire front en jaune ou pas ? ? ? Il faudrait déjà préparer les esprits pour faire savoir que le RN n’a rien d’extrémiste en réalité, surtout après le « parricide » qu’on sait. Mais bien des choses se passeront encore d’ici les élections « piège à cons ».
            Il est permis d’espérer sachant que seule l’Action amène aux résultats.


          • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 19:50

            @Loulou
            Ce qui compte, ce n’est pas ce que pensent les islamistes hors de France, mais ce que pensent les français (musulmans ou non) en République laïque française une et indivisible.
            Ce qui compte c’est le véritable vécu des femmes de Mahomet qui (malgré l’archaïsme de l’époque) avaient le droit de propriété, de lire et d’écrire,

            n’étaient pas excisées, pouvaient monter à cheval, posséder et gérer un commerce, etc. La propre (1ère) femme de Mahomet était propriétaire d’une société d’import-export avec caravanes et de rugueux chameliers traversant tous les pays du sud de la Méditerranée. Les meilleurs amis de Mahomet était presque TOUS chrétiens ou juifs. Ils sont presque TOUS restés chrétiens ou juifs jusqu’à la mort (prématurée et très suspecte) de Mahomet. Etc. Etc. La violence est intrinsèque des diverses écrits et interprétations : les cinq premiers calife de l’Islam n’ont pas été tués par des juifs ou des chrétiens mais... par des musulmans.
            Le Coran est un regroupement de multiples écrits éparses postérieurs à la vie de Mahomet. Il y a eu une dizaine de versions du Coran (14 ?). Dieu se serait-il trompé 10 ou 14 fois en écrivant ce texte ? 
            95% des musulmanes d’Europe (non immigrés et pas tous yougoslaves) mangent du porc, ne sont pas voilées et ne sont pas excisées.
            .
            En résumé,
            la science, l’histoire, nos institutions républicaines et les citoyens libres de France (musulmans ou non)

            n’ont pas à écouter et à subir les élucubrations d’illuminés incultes ou hypocrites dénaturant cette religion brouillonne, pleine de contradictions et très mal encadrée.
            .
            La réforme du Coran se fera donc inévitablement un jour,
            dans 3 ans ou 30 ans,
            => contre les extrémistes ignares, menteurs, manipulateurs, et surtout...
            => contre les innombrables complices de la « bienpensance gauloise décadente dépravée décérébrée », disciples objectif de l’anti-France, du communautarisme et de l’archipellisation de notre beau pays et continent.
            .
            Pas de contorsions électoralo-hypocrites : les islamistes et leurs complices communautaristes gaulo-zombies seront un jour mis à la porte de notre territoire, sans exception, temporairement ou définitivement. Et ce, non par l’extrême droite mais par une future extrême centre (dont nous les « Bouledogues de la République », membre ou non de « En Marge »), avec l’appui principal, fondamental, massifs des musulmans pro réforme du Coran. Ce sont les musulmans pacifiques, laïcs, républicains, respectueux de nos institutions, qui repéreront et évacueront les indésirables. Ce sont eux qui vérifieront les écrits web et papier. Ceux sont eux qui empêcheront l’entrée de textes ignobles dans nos villes, dans nos banlieues et campagnes. Ceux sont donc eux, les musulmans réformistes qui sauveront notre pays des mollusques qui gouvernent lamentablement la France depuis des décennies.
            .
            Vous avez eu un aperçu de mon franc-parler et de mes idées qui m’excluent de facto pour 3 ou 30 ans des ors institutionnelles squattées par la désastreuse bienpensance mollusquo-ploutocratique.
            (délai nécessaire à une massive prise de conscience populaire malgré le silence des médias et de notre système éducatif)

            Voulez vraiment aborder ce thème religieux lors de l’élection municipale 2020 (censée, je vous le rappelle, sanctionner le gouvernement et ses candidats complices) ?
            .
            Conclusion :
            Restons simples.
            A la municipale 2020, le peuple ne va pas parler réforme du Coran. par soucis d’efficacité, il va se contenter de sanctionner les élus ayant menti grossièrement, ayant orchestré la hausse du racket fiscal qui épuise notre pays et nos communes. Les électeurs vont sanctionner les élus ayant manqué de respect et pris les français pour des imbéciles.
            Les autres dossiers seront calmement abordés et débattus en temps voulu, en des moments et des lieux privilégiés, adaptés, avec la participation de TOUS les acteurs sociaux, politiques et religieux.
            A+
            cordialement.


          • tashrin 23 janvier 16:33

            @REMY Ronald
            Lol
            La reforme du Coran... ah ouais quand même
            Fallait commencer par ça, j’aurai même pas lu l’article
            Non seulement ca ne releve absolument pas du perimetre gouvernemental ou legislatif de prendre position sur un texte religieux, voire ce serait un comble dans un pays dit laique, mais ils n’ont pas le pouvoir de modifier un tiret d’un texte qui concerne les croyants, c’est une énormité
            On peut pas revendiquer la democratie en s’en exonerant soi meme
            La volonté de sanctionner n’est pas constructive, et ne sert strictement à rien. C’est ce qui se passe à chaque election depuis 40 ans avec le resultat que vous constatez vous même. En quoi reproduire les memes erreurs aurait-il une chance de produire un resultat different ?
            Le gouvernement actuel est tout sauf autiste. Il poursuit simplement la feuille de route pour laquelle il a été élu avec le soutien des idiots utiles qui ont voté contre leur propre camp alors même qu’il avait annoncé la couleur, et simplement parce qu’il avait une belle gueule et un vent frais dans les cheveux.
            Les traiter d’autistes revient à les sous-estimer, ou a minima démontrer que vous ne percevez pas la situation réelle... Et ne credibilise en rien votre propos
            Les GJ ne sont pas plus representatifs du peuple francais que la clique Macron. Ce sont deux groupuscules categoriels qui defendent leur bifteck et pretendent imposer leurs vues à l’ensemble de la population en se reclamant du camp des democrates... 


          • foufouille foufouille 23 janvier 16:57

            @REMY Ronald

            « 95% des musulmanes d’Europe (non immigrés et pas tous yougoslaves) mangent du porc, ne sont pas voilées et ne sont pas excisées. »

            faudrait sortir de ton trou du centre du monde car c’est largement plus que 5% en ville.


          • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 17:03

            @foufouille
            Je parle des musulmanes d’Europe et non pas des musulmanes immigrées (légalement ou non) en Europe.
            A+
            Cordialement.


          • foufouille foufouille 23 janvier 17:07

            @REMY Ronald

            les statistique ethnique sont interdites et la plupart parle le français même avec un tchador intégral.


          • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 17:37

            @tashrin
            Le religieux doit respecter les institutions, la société et les citoyens.
            Le religieux doit être encadré légalement et donc politiquement.
            Même dans un pays laïc.
            Surtout dans un pays laïc.
            .
            Si nous arrivons aux « marges » du pouvoir dans 3 ans ou 30 ans, les textes appelant au meurtres ou à l’esclavage seront interdits.
            Les mollusques et autres communautaristes vont crier :
            De la censure ! 
            Quel horreur ! 
            Et oui, même écrits en arabe, même avec le mot islam dessus, même avec le mot Coran dessus, il y aura une interdiction d’entrée sur le territoire.
            Tant au niveau papier que...
            ...sur le web !
            .
            Seuls l’islam réformée et pacifiée pourra librement s’exprimer.
            Comme nous l’avons fait avec la chrétienté totalitaire passée et leurs buchers protestants ou catholiques.
            Ceux qui soutiennent directement ou indirectement l’expression islamiste totalitaire seront expulsés du territoire, qu’ils soient musulmans ou non musulmans.
            Comme le travail de censure, d’enquête et d’expulsion sera fait avec soin par des musulmans réformistes, il est possible que les expulsions de « non musulmans complices » soient plus nombreuses que les expulsions de « musulmans totalitaires »...
            Nous verrons (je l’espère avant 30 ans)
            De nombreux textes et de nombreux débats républicains, avec tous les partenaires sociaux, politiques et religieux, verront (enfin) le jour auparavant. Nous y veillerons.
            .
            Ceci dit, une chose à la fois :
            à cette élection municipale, nous voulons juste une séance défouloir de « Balltrap électorale » contre les membres du gouvernement actuels et leurs alliés les plus zélés.
            A+
            Cordialement.


          • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 17:44

            @foufouille
            Je parle des musulmanes d’Europe, pas des musulmanes immigrées (légalement ou non).
            .
            La langue française est hors sujet dans mon propos.
            Tous les européens ne parlent pas obligatoirement français.
            Tous les musulmans européens ne parlent pas obligatoirement français.
            .
            Quant à la loi (actuelle) sur les statistiques, la débile censure des mollusques politiques françaises de droite et de gauche ne s’applique pas encore sur la totalité territoire européen.
            A+
            Cordialement.


          • foufouille foufouille 23 janvier 18:05

            @REMY Ronald

            un musulman ne mange pas de porc car c’est interdit par sa religion.

            je parle évidement de la france car je vis ici et c’est un bon 10% du métro donc largement plus que tes 5%.

            je connais un marché avec un bon 50% de voilées.


          • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 18:24

            @foufouille
            La presque totalité des musulmans d’Europe, je le répète, mangent du porc.
            Je parle des musulmans d’Europe. Je ne parle pas des musulmans immigrés du sud de la Méditerranée.
            Les musulmanes en Europe et en France vivront un jour comme les musulmanes européennes ; c’est-à-dire non voilées. Sans totalitarisme idéologique, sans textes mortifères, dans le respect des institutions démocratiques et républicaines. Les futures lois y veilleront. Nous, les Bouledogues de la République y veilleront avec grande vigilance.
            A+
            cordialement.


          • foufouille foufouille 23 janvier 18:43

            @REMY Ronald

            totalement faux sinon ce ne sont plus des musulmans et plus de kébab.


          • tashrin 23 janvier 20:00

            @REMY Ronald
            J’ai du m’y prendre à deux fois pour être bien sur de ce que je venais de lire... dsl d’avance pour le pavé qui va suivre

            Le religieux doit respecter les institutions, la société et les citoyens.
            Le religieux doit être encadré légalement et donc politiquement

            C’est déjà le cas. Que je sache, la religion quelle qu’elle soit ne prime pas sur la loi nationale et doit s’y conformer. 

            Même dans un pays laïc.
            Surtout dans un pays laïc

            Vous ne comprenez pas ce dont vous parlez. La laicité se traduit par une neutralité absolue de l’Etat vis à vis des religions, hormis la mise en application de la loi nationale comme evoqué plus haut. Si vous lisez la bible, certains passages sont tout aussi contraires à la loi francaise que dans le coran, mais on s’en fout. Ce qui compte ce sont les actes des croyants, pas la lettre d’un bouquin de propagande qui date de mathusalem, empli de paraboles et autres figures de rhetorique élaborées par des dizaines depersonnes en plusieurs siecles successifs.. Et ca ne donnerait pour autant absolument pas le droit à un quelconque representant de l’Etat de biffer les passages qui lui deplaisent, c’est absolument n’importe quoi. Qu’on exige en revanche des croyants qu’ils respectent la loi même si elle est contraire aux preceptes religieux, ca oui. Et c’est bien evidemment le cas.

            Si nous arrivons aux « marges » du pouvoir dans 3 ans ou 30 ans, les textes appelant au meurtres ou à l’esclavage seront interdits.
            Au nom de quoi ? Par qui ? En fonction de quels criteres ? 
            Vous interdirez donc la bibile, bien evidemment. Tout comme certaines oeuvres majeures de la litterature ? Et « en marge », c’est qui pour decider de ce qui est lisible ou non ? C’est donc effectivement de la censure arbitraire, outil premier des dictatures. Mais j’y reviens un peu plus loin...

            Tant au niveau papier que...
            ...sur le web !

            Ah, on arrive en Chine... donc la meme censure sera bien entendu applicable à tous les media permettant l’accès à une diversité d’opinion. Donc un reseau deconnecté du web, controlable, permettant l’identification et la sanction du contrevenant (au fond d’une geole non repertoriée, j’imagine... il pourrait avoir une famille...). De mieux en mieux :) ca fait rever... Au debut, ce sera l’islam, puis les opposants à "en marge’ qui souhaiteraient s’exprimer, puis les uns, puis les autres... heil !

            Comme nous l’avons fait avec la chrétienté totalitaire passée et leurs buchers protestants ou catholiques.
            Ca s’est pas tout à fait passé de la manière que vous décrivez. revoyez votre Histoire. 

            Ceux qui soutiennent directement ou indirectement l’expression islamiste totalitaire seront expulsés du territoire, qu’ils soient musulmans ou non musulmans.
            Si je porte la barbe, je soutiens ? C’est vous qui decidez des criteres ? avec quelles garanties ? faire la priere, c’est islamiste ? Porter une djellaba ? (je suis franchouille hein, au cas où vous imagineriez le contraire, baptisé, athée, mais désireux de permettre aux autres de croire en ce qu’ils veulent tant qu’ils m’emmerdent pas)
            Vous parlez du totalitarisme islamiste... Mais n’êtes pas mieux que ce que vous dénoncez.

            Comme le travail de censure, d’enquête et d’expulsion sera fait avec soin par des musulmans réformistes, (...) musulmans totalitaires ».
            Bon ben là j’ai même plus besoin de traduire... gestapo, milice, denonciation, on voit déjà le film... 

            De nombreux textes et de nombreux débats républicains, avec tous les partenaires sociaux, politiques et religieux, verront (enfin) le jour auparavant. Nous y veillerons
            N’insultez pas la Republique, visiblement vous n’en avez pas capté tous les fondements

            Ce commentaire est à vomir. Mais j’espère que de nombreuses personnes le liront comme un tract poltiique annonciateur de ce qui ne figure pas dans le programme officiel. Si vous comprenez rééellement la portée de ce que vous avez écrit, ce dont je doute au fond, c’est dramatique. 


          • REMY Ronald REMY Ronald 24 janvier 13:23

            @tashrin
            Laissez tomber les caricatures et lisez l’article consacré à ce sujet (DAECH : quelle solution contre la barbarie et l’islamophobie ?

            ) avant de porter de tels jugements.
            .
            NB/ Vous n’avez pas de violence dans le texte du Nouveau testament ; cela n’a pas empêcher les religieux chrétiens de faire tuer et de faire bruler ceux qui ne pensaient pas comme eux.
            .
            Les extrémistes chrétiens ont été « recadrés » dans le passé comme le seront aussi les extrémistes islamistes dans le futur. 
            .
            Il est effectivement possible que les expulsés non musulmans seront paradoxalement plus nombreux lorsque l’UMA entamera sa mue pacifiste et tolérante sur notre territoire français et européen, contre l’avis des intégristes extrémistes mais aussi contre l’avis des très dangereux « idiots utiles »(dixit Staline) tout à fait capables de porter des valises d’explosifs pour défendre la liberté d’expression des islamistes terroriste.
            .
            Effectivement, ce sera une guerre (Mais elle a commencé depuis 20 ans au dépend de gaulois qui n’y comprennent rien, qui ne veulent pas la faire véritablement et qui la subissent dans leur chair, y compris à l’intérieur même du système de sécurité préfectoral complètement dépassé à cause de politiciens de droite et de gauche à la ramasse).
            .
            Le vrai débat sur ce sujet ne fait (hélas) que commencer.
            A+
            cordialement.


          • tashrin 24 janvier 13:53

            @REMY Ronald
            super mais vous ne repondez strictement rien à ce que je viens de vous ecrire

            vous êtes un dangereux malade dont les capacités de comprehension sont visiblement extremement limitées. Dommage qu’aucune moderation serieuse n’existe sur ce site
            Et votre pseudo parti fasciste de bas étage ne vaut certainement pas mieux que les gens qui le composent


          • REMY Ronald REMY Ronald 24 janvier 14:36

            @tashrin
            Pas de caricature intellectuellement réductrice et pas d’insulte inutile qui n’apporte rien au débat.
            Les républicains que nous sommes souhaitons que soit appliquées les lois qui ne le sont pas à partir du moment où les textes sont écrits en arabe, à partir du moment où les prêches sont diffusés en arabe.
            Mais les choses commencent à changer.
            certes, trop lentement à notre goût.
            Mais les mentalités évoluent vers moins de naïves et suicidaires permissivité.
            Certes, cette prise de conscience ne se fera pas à la même vitesse dans tous les esprits. Vos insultes en sont une évidente démonstration.
            Un jour viendra ou le « recadrage » aura lieu.
            Effectivement, comme je l’ai écrit dans le texte que je vous ai invité à lire sans préjugés, la solution proviendra très probablement de la réforme de l’islam en France et en Europe, via les musulmans réformés eux-mêmes.
            Effectivement, nombre de dangereux naïfs idiots utiles (Staline savait les repérer et les utiliser pour son entreprise totalitaire) saboteront l’énorme et nécessaire travail de prévention contre le sectarisme.
            Effectivement, les écrits et les propos seront mieux vérifiés par des gens compétents et déterminés, mis en place par un gouvernement élu ayant obtenu le soutien majoritaire de la population sur ce sujet. Y compris par référendums sur les « décisions clivantes ».
            .
            Laïcité ne veut pas dire (et ne voudra pas dire avec nous) le n’importe quoi religieux sur le territoire national. Nos institutions républiques démocratiquement améliorées priment et primeront. Elles ont et auront le devoir de surveiller les dérives sectaires morbides, quelles que soient les philosophies et les religions. Sans exception. Y compris celles s’exprimant en arabe.
            Navré que vous le preniez si mal.
            .
            Cet indispensable débat ne fait (hélas) que commencer en France.
            .
            Notre difficile dialogue sur cette réforme religieuse a cependant été très utile car ayant parfaitement démontré la valeur du conseil que je donnais en conclusion de l’article :
            Les comités TSBG ne doivent pas se noyer dans le détail des programmes de chacun des groupes participants à l’action anti-gouvernementale.
            Car les « gaulois » ne pouvant être d’accord sur tout, il y a risque de polémiques, de division, de disputes et donc d’échec face à l’ennemi commun.
            Donc une chose à la fois :
            Flanquons une raclée électorale mémorable à l’actuel gouvernement et à son ancien porte parole.
            A+
            cordialement.


          • tashrin 27 janvier 12:46

            @REMY Ronald
            Les républicains que nous sommes
            non, du tout...
            Et je ne caricature rien, je me contente d’expliciter vos propos


          • vesjem vesjem 22 janvier 13:28

            rassure-toi, beaucoup vont « faire barrage » une fois de plus , pour qu’ils soient bien réélus


            • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 14:29

              hahaha

              Déjà que pour les Européennes LaREM a bourré les urnes .

              Il n’y a pas plus grande triche que pour les élections , le changement se fera par la rue ou pas ..... 


              • devphil30 devphil30 22 janvier 14:41

                Virer ceux la pour en mettre d’autres avec une autre tronche et les mêmes impératifs de destruction sociale cela ne change pas.

                Il faut mettre le bazar dans ce panier de crabe et montrer le ras le bol sans forcement couper des têtes mais pas loin cela fera réfléchir les prochains

                Car l’offre est réduite aux intérêts des financiers qui subventionnent les candidats avec le repoussoir extrême pour faire passer le candidat.

                Quelle différence depuis 2007 ???? C’est le même parti mais aucune différence dans la politique

                Il suffit de mettre dans un programme , je vais reformer les retraites pour que cela deviennent un chèque en blanc pour Blackrock.....


                • vesjem vesjem 22 janvier 21:04

                  @devphil30
                  faut con, ya qu’à ; autant dire on prend les mêmes


                • Gorg Gorg 23 janvier 09:19

                  @devphil30

                  « Virer ceux la pour en mettre d’autres avec une autre tronche et les mêmes impératifs de destruction sociale cela ne change pas »...

                  Vous n’avez pas tort, mais par principe il faut leur mettre une raclée...


                • André Martin 22 janvier 16:18
                  L’un des principaux scandales c’est que les grands médias, par leur « omerta » sur certains aspects gravissimes de la réforme des retraites portent, avec le gouvernement, la responsabilité des violences qui vont probablement se multiplier. Sous Macron, c’est quasiment devenu le seul moyen pour les citoyens de se faire entendre. Alors, ajoutons d’autres modes d’actions non-violentes qui pourraient se révéler très efficaces, ... si des milliers de militants les diffusent en cliquant sur « Partager ». Par exemple, « Modèle de lettre pour questionner nos députés et nos candidats aux municipales sur la réforme des retraites »

                  • REMY Ronald REMY Ronald 22 janvier 18:17

                    @André Martin
                    Votre proposition est de toute évidence légitime.
                    Mais...
                    ...casse gueule, dans la mesure où l’ensemble de l’opposition de droite, de gauche, d’extrême droite, d’extrême gauche, de l’écologie ou des Verts pastèque, des homos, anti-prohibitionistes, des indigénistes, du centre et d’extrême (l’extrême centre c’est nous, les Bouledogues de la République), va inévitablement se chamailler, se diviser et s’éclater de façon puzzle sur un utopique « programme minimum commun d’opposition ».
                    Explication concrète :
                    Les « Bouledogues de la République » (internes ou externes au think tank macronien d’opposition « En Marge ») ont depuis des années un certain nombre de revendications ignorées par les partis de droite et de gauche.
                    Un seul exemple suffit :
                    La représentation des usagers au sein des conseils d’administration des services publiques (privatisés ou non).
                    Les fonctionnaires de droite et de gauche qui refusent depuis des années

                    cette mesure démocratique élémentaire anti injustice, anti gaspi, anti aberration et anti corruption (c’est nous les usagers qui les payons, mais pour eux, ont aurait juste le droit de la fermer), vont immédiatement bloquer cette vieille demande de réforme par leur fameux RIC politicien (NB/ 85% des députés sont des fonctionnaires).
                    idem pour la réforme des retraites merdiques (les « Bouledogues de la République » représentons en partie les exclus, les damnés de la terre, les sans-dents, ayant eu du mal avoir les fameuses 156 h, les misérables mi-temps ou tiers temps ayant cotisé, mais souvent pour RIEN, au profit des « retraités avantagés » (c’est-à-dire des caisses déficitaires subventionnées par les cotisations des exclus sans droit !).
                    .
                    Conclusion :
                    Faire simple.
                    L’opposition au racket fiscal, l’apposition aux attitude irrespectueuses, méprisante, l’opposition aux propos désobligeant et cyniques, l’opposition aux mensonges grossiers (style « pas de perte de retraite sur 42 ans au lieu des 10-20 dernières années ou des 6 derniers mois », « pas de baisse du pouvoir d’achat », « pas d’inflation », « pas de risque sur l’épargne », « pas de risque sur les dépôts bancaires », « l’APL ne sert à rien », etc.), nous semble suffisamment mobilisatrice pour flanquer une raclée électorale au « gang des enfumeurs ».
                    .
                    Le seul soutient au gouvernement Edouard Philippe, sans entrer dans le détail, suffira (devra suffir) pour déclencher le « balltrap électoral ».
                    .
                    Il sera impératif pour l’unité (et donc l’impact électoral) des action type « T.S.B.G » de ne surtout pas entrer dans les détails de chacun des partis participants aux cercles locaux anti « gang des enfumeurs ».


                  • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 16:41

                    LaREM = La Racaille En Marche ....


                    • Jjanloup Jjanloup 22 janvier 17:23

                      EELV = pastèque : vert dehors, rouge dedans.

                      LREM = vomitif ou laxatif, c’est selon .

                      Mon choix est ailleurs smiley


                      • BA 23 janvier 00:36

                        Mercredi 22 janvier 2020 :


                        69 % des Français estiment qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022.


                        https://www.bfmtv.com/politique/sondage-bfmtv-69percent-des-francais-estiment-qu-emmanuel-macron-ne-sera-pas-reelu-en-2022-1845356.html



                        • Le421 Le421 23 janvier 10:40

                          C’était la rubrique : La France c’est Paris !!


                          • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 13:28

                            @Le421
                            Bonjour.
                            Le Havre n’est pas Paris.
                            Idem pour d’autres villes où se présenteront des membres du gouvernement et ses partisans parlementaires les plus zélés.
                            .
                            La mobilisation anti-gouvernementale et le « Balltrap électoral » dans chaque recoin du pays. C’est marqué à plusieurs endroits du texte, dans les commentaires et en grosses lettre en bas de l’article.
                            .
                            Vos idées de tracts, slogans, phrases et dessins (y compris humoristiques) sont les bienvenus, que vous ayez ou non lancé un « T.S.X.Y » (tout sauf XY) local. Chacun peut participer aux « Balltrap » par définition locaux. L’action et le tract présentés ici ne sont qu’un exemple que nous souhaitons voir démultiplié dans toute la France.
                            A+
                            Cordialement.


                          • Allexandre 23 janvier 15:08

                            Les urnes comme moyen de révolte ? vous avez vu ça où ? Notre vote est le dernier de leur souci et ne sert généralement à rien. Vous ne comprenez toujours pas que le droit de vote tel qu’il est institué, est un piège à cons ? On ne peut que changer nos maîtres qui, au mieux, pratiqueront la même politique, et au pire , durciront ses effets. Ceux que vous élisez n’ont quasiment pas de pouvoir. Tout au plus sont-ils des marionnettes ! Ceux qui tirent les fils, et donc dirigent la vie politique française, nous ne les connaissons pas, ni vous ni moi.


                            • REMY Ronald REMY Ronald 23 janvier 17:00

                              @Allexandre
                              Bonjour.
                              Je ne savais pas qu’il y avait autant de défaitistes sur Agoravox !...
                              « Election = piège à cons », ce n’est pas du tout mon avis, je le répète à nouveau. L’action électorale peut avoir un impact. Je ne vais pas re-citer les exemples positifs exposés dans mes commentaires un peu plus haut.
                              Le « dégagisme » est même en train de devenir notre spécialité, à nous les Bouledogues de la République...
                              .
                              Ceci dit, je vais vous faire un aveux :
                              .
                              Le « Balltrap électoral », la mitraillage de campagne, les chevilles d’arrogance mordues, les chaussettes prétentieuses déchirées, l’ennemi défait et décrédibilisé via les urnes, c’est plus facile (voire même jouissif) que construire une solide alternative, que bâtir une coalition gouvernementale crédible et efficace.
                              .
                              Je suis bien placé pour savoir ce qui peut résulter d’un processus d’alliance électorale. Avec des compromis programmatiques frustrant qui se découvrent souvent être des insultes à la logique économique et au bon sens politique. Avec des alliés se découvrant encore plus pourris que les ennemis combattus, ou bien être des mollusques frileux, péteux, sans courage ni discipline, ou bien etc. etc. etc.
                              (j’arrête là, sinon je vais finir par broyer du noir et penser comme vous ; et j’ai des tracts à distribuer avant que la pluie ne fasse son retour).
                              A+
                              Cordialement.


                            • Allexandre 23 janvier 18:06

                              @REMY Ronald
                              Merci pour votre réponse.

                              Ceci étant, je ne suis pas défaitiste, simplement réaliste. Le suffrage universel était initialement pensé pour la bourgeoisie. Au cours des décennies, il fut accordé à tous, hommes, puis femmes de plus de 21ans, et enfin à partir de 18 ans en 1974.
                              Pour autant, ce droit de vote n’a eu pour effet que de "dégageré le mal-aimé, pour laisser la place à un menteur en vogue qui lui aussi deviendrait un mal-aimé.

                              Si le vote avait une véritable conséquence politique, il y a longtemps qu’il aurait été supprimé. C’est la preuve que l’on peut manipuler les esprits et les faire voter comme on veut. L’absentéisme de masse serait peut-être d’un effet plus persuasif.
                              Moins il y aura de votes, plus le résultat serait caduque. Il ne faudrait pas plus de 30% de participation, et à 20% la Constitution prévoit l’annulation du scrutin...et là commence la révolte. A part cela, pas de révolte à attendre des urnes.

                              Bon courage pour les tracts
                              Bonne soirée !


                            • REMY Ronald REMY Ronald 14 février 14:52

                              Après diffusion d’un extrait de sexe tape

                              NB1 / que je n’ai pas visionnée et

                              NB2 / où il n’est pas identifiable),

                              Benjamin Griveaux a immédiatement retiré sa candidature.

                              .

                              La majorité des « Bouledogues de la République » sont attristés, déçus voire parfois en colère. Pourquoi ? Parce qu’ils souhaitaient une candidature du très clivant Griveaux.

                              1°) Pour une bonne bagarre électorale permettant d’optimiser la mobilisation de militants et de sympathisants.

                              2°) Pour mettre une raclée électorale à l’ex porte-parole gouvernemental (l’humilier en le faisant passer sous la barre de 10%).

                              3°) Pour envoyer ainsi un message fort et clair au Gouvernement (notamment concernant les engagement 2017 non tenus).

                              .

                              Donc une énorme déception, notamment parce qu’un nouveau lot de 10 cartons de dépliants 4 pages A4 - 170gr anti Griveaux venaient d’arriver au local !

                              D’où cette réaction rageuse d’un militant : 

                              Pourquoi ce c****** a démissionné aussi vite puisqu’il n’est pas identifiable sur la sexe tape ? 

                              La réponse est évidente : cette vidéo devait sans doute être un extrait servant d’avertissement.
                              .

                              Une forte minorité (dont moi-même avec « En Marge ») souhaitions le retrait de la candidature de Griveaux ET la fusion des deux listes LaREM.

                              .

                              Dans la mesure où LaREM ne reproche rien d’autres à Cédric Villani que d’avoir refusé d’être derrière Benjamin Griveaux, sans aucune attitude hostile envers le parti En Marche et envers Emmanuel Macron, nous proposons aux marcheurs un acte de bon sens et de courage qui aurait un énorme impact électoral :

                              1°) de revenir sur son exclusion.

                              2°) de nommer Cédric Villani candidat officiel de LaREM

                              3°) de fusionner les deux listes électorale en une seule.

                              .

                              Conclusion : Reproduisez ce message et faite le circuler avant que En Marche ne commette une nouvelle erreur politique et de casting emplifiant le désastre initié par le premier choix Griveaux.


                              • REMY Ronald REMY Ronald 14 février 22:50

                                Les remarques et questionnements commencent déjà à arriver...
                                Première question : 
                                Comment réunir la totalité de la macronie actuellement divisée ?

                                Pour Paris, une réponse facile circule : Mettre Cédric Villani à la place de Griveaux et Ronald REMY en dernier de liste inéligible (genre « voiture balai électoral »).
                                Cédric sera surement content de son sort électoral.
                                Votre serviteur un peu moins, en prévision d’éventuelles futures moqueries : 
                                « le banquier Rothschild t’a payé combien pour leur sauver les miches ? ». « Le Bouledogue devient un brave toutou obéissant ? ». « C’est Brigitte qui va tenir ta laisse ? » Etc. Bref, une « B.A. de boyscout » accompagnée d’une prévisible sacrée tempête relationnelle qu’il faudra assumer...
                                .
                                Deuxième question :
                                Comment organiser la fusion des deux listes ?
                                Pour Paris, la réponse est immédiate : Si Cédric Villani devient LE candidat officiel unitaire pour devenir maire, les têtes de liste d’arrondissement gagnables iront automatiquement à LaREM. Les villanistes n’auront des tête de liste que dans les arrondissements non gagnables. Ce choix des têtes de liste d’arrondissement est effectuée par LaREM.
                                Ensuite, les places se répartiront en alternance d’une liste à l’autre.
                                .
                                Troisième question :
                                Comment être sûrs que « En Marge » et les « macroniens Gilets jaunes » respecteront le retour à l’unité électorale pour cette municipale ? 
                                Pour Paris, se sera également très facile :
                                En promettant l’ouverture d’ateliers de réflexion et de débats sérieux sur les grands dossiers en cours ou programmés dans la deuxième partie du quinquennat, mais aussi...
                                ...sur quelques « gros dossiers orphelins explosifs » que la direction nationale LaREM choisira officiellement dans la liste d’épicerie programmatique de « En marge ».
                                .
                                En évitant aussi, bien évidemment, que Pacome Rupin (futur ex directeur de campagne de Griveaux) ne soit trop voyant sur la liste électorale d’union (qu’il soit éligible mais en le rétrogradant de quelques places).
                                .
                                Au Havre, aucune garantie. A l’impossible nul n’est tenu. Des « Bouledogues de la République » (qui ne sont pas tous membre de « En marge ») risquent fatalement de se reporter, de se « défouler sur les chaussettes électorales » du juppéïste Edouard Philippe. Mais rappelons que l’ex Maire du Havre (devenu hélas Premier Ministre)...
                                ... n’est pas membre de LaREM. Ce qui induit que l’éventuel contrat « d’union et de paix globale » sera donc considéré comme respecté !
                                .
                                A+ pour la suite de vos questions.


                              • REMY Ronald REMY Ronald 16 février 19:47

                                Les militants orphelins de « l’exemplaire » Benjamin Griveaux vont donc être dépannés cahin caha par l’ambulance improvisée

                                Agnès Buzin. Sans sextape cette fois-ci, juré.

                                .

                                L’ennui, c’est qu’elle n’a pas particulièrement brillé sur les dossiers en charge (hôpitaux et retraites) dont les manifestation d’hostilité se poursuivent et se poursuivront PENDANT la courte campagne municipale.

                                .

                                L’ennui, c’est qu’elle se retrouve avec un programme municipal Griveaux débile (je vous laisse les détails crétins de ce programme).

                                L’ennui, c’est qu’il y a d’autres voyous politiques type Griveaux qui seront autour d’elles dans cette campagne municipale. Définition de « voyous politiques » : faire des promesses pour obtenir des bulletins de vote puis faire exactement l’inverse. Exemple des prélèvements obligatoires qui devaient baisser à partir de 2017, mais dont la France devient championne du Monde deux années de suite en 2018 et 2019. Exemple de la réforme des retraites devenues une immense arnaque générale entrainant la révolte de la quasi totalité des professions... etc. etc.

                                .

                                Si Agnès Buzin veut espérer réanimer la campagne moribonde de Griveaux (déjà moribonde avant le scandale de la sextape, puisque passé de 34% à 14% en six mois !!!), elle doit faire preuve d’autorité, en envoyant un message unitaire à la fois crédible et mobilisateur. C’est-à-dire, au strict minimum du minimum ;

                                1. Changer d’urgence l’actuel très médiocre Directeur de campagne Pacome Rupin qui a largement démontré son niveau d’incompétence.
                                2. Changer d’urgence les lignes les plus crétines du programme électoral de Griveaux.
                                3. Promettre que de futurs ateliers citoyens accueillant des débats sur les gros dossiers explosifs « orphelins » systématiquement écartés depuis 2017 par la « basse-cour élyséenne » (et parfois depuis 20 ans par l’ensemble des autres partis. Pour Paris, voir Extrait de liste dans le précédent article et, pour le national, ce résumé

                                  à l’occasion de la crise « Gilets Jaunes »).

                                Si Agnès Buzin se contente d’être une potiche, une simple poupée pantin manipulée par ceux qui font exactement le contraire des engagements 2017 d’Emmanuel Macron, elle verra fatalement sa « jupette juppéïste électorale improvisée et mal foutue » taillée en pièces par les « Bouledogues de la République » (membres ou non de « En Marge »).

                                .

                                .

                                .

                                Destiné au apparatchiks autistes à la tête de LaREM, ce n’est pas un chantage, mais une simple information, comme un panneau d’avertissement prêt d’un ravin qu’il vaut mieux éviter...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès