• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Sixième République de Mélenchon

La Sixième République de Mélenchon

Mélenchon a bien voulu donner ses quelques idées pour sa VIème République lors de son passage au Grand Journal de Canal + (http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html?progid=840670).

Il en a cité trois ;

  • 1.) la première sur la constituante qui serait une assemblée spécifique élue à la proportionnelle.
  • 2.) la seconde sur le référendum révocatoire des élus ( pétition citoyenne pour l'obtention du lancement référendaire).
  • 3.) la troisième sur l'intégration des Droits écologiques de l'Homme dans la constitution

A) l'Assemblée constituante ??? le retour au peuple pour définir la constitution.

C'est la solution la plus simple pour expliquer qu'on ne peut développer les propositions, puisque c'est la constituante qui décidera. "Il considère au contraire que sa rédaction doit revenir à "une assemblée constituante" composée de citoyens qui ne seront élus dans aucune institution nationale et dont la participation à cette assemblée sera unique"

Allons donc ?? Ce n'est vraiment pas si simple et ça ne sera pas certainement du "jour au lendemain"

- ) une élection d'une assemblée spécifique à la proportionnelle, ce sera donc des représentants de partis (donc des apparatchiks puisque ce sont les partis qui feront les listes). Et si c'est pour avoir des propositions de partis, autant que ceux -ci donnent leurs propositions, ou les exposent dès maintenant, pour alimenter le débat.

-) constituante par un tirage au sort ?? ; il faut donc s'y mettre déjà pour choisir les volontaires ( la france de 60 millions d'hbts, n'est pas l'Islande de 320 000 habitants). comment admettre les volontaires sur quels critères de choix ?.?

- ) les membres de la constituante seront inéligibles ?? ah bon, ! mais alors, on aura créé une nouvelle sorte de citoyens qui ne seront pas éligibles ??

Non ce n'est pas si simple autant dire que la question n'est pas résolue.

B) "Le réferendum révocatoire" qui semble être la panacée. Il s'agit donc de remercier un élu par référendum, après la récolte d'une pétition de x signatures. ( ça existe au Vénézuela, en Equateur, en Suisse d'après Mélenchon.) Mais de deux choses l'une.

  • -) soit l'élu a fauté et ici normalement c'est ç la justice d' intervenir, pour peu qu'elle soit indépendante . La question est donc de rendre la justice efficace et rapide. C'est un peu aller dans le sens des propositions sur la moralisation politique.
  • -) soit l'élu n'a pas rempli ses engagements et normalement la sanction est l'échéance électorale suivante. Un autre moyen est de limiter le cumul des mandats dans le temps.

Il est cependant tout à fait remarquable de souligner la contradiction totale des propositions de Mélenchon qui veut un référednum révocatoire pour sanctionner un élu, et dans le même temps, revendique la proportionnelle à toutes les élections. Car en effet, s'il y a proportionnelle, ce n'est plus l'élu qui est en cause mais la liste du parti. On peut se demander avec l'élu en tant que "surhomme", ce que devient "l'Humain d'abord" avec ses faiblesses et son humanité.

C)  Les droits écologiques de l'Homme ? il y a peu à en dire sauf que Mélenchon ne sait plus quoi inventer pour donner un peu de consistance à son "humain d'abord" et à son "écosocialisme national". Peut être a t'il oublié que la charte de l'environnement est adossée et intégrée à la constitution. Cette proposition de Mélenchon me fait penser que sa constitution désirée est une sorte de constitution avec près de 420 articles traitant de tout et n'importe quoi, (une constitution bolivarienne en quelque sorte), contraire à l' histoire constitutionnelle de notre pays qui considère, à juste titre, qu'une constitution ne traite que de l'organisation des pouvoirs politiques.

De fait, nous sommes sans doute nombreux à vouloir une véritable refondation démocratique, et il y a de nombreuses propositions à faire (chacun peut en faire et d'ailleurs voici les miennes) mais répondre à une marche démagogique pour une sixième république, sans en avoir arrêter au moins les modalités réalistes d'établissement non merci ! Et pour ma part, si c'est pour faire masse derrière Mélenchon, non, merci !!


Moyenne des avis sur cet article :  1.72/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • 1871-paris 1871-paris 11 avril 2013 11:11

    c est vrais il vaut mieux faire confiance a un moustachu importe de californie dans le larzac et pinailler dans les coutures et recoins le programme de ceux qui tiennent la route au vu des exemples internationnaux...


    • bernard29 bernard29 11 avril 2013 11:12

      qu’est-ce à dire ?


    • oncle archibald 11 avril 2013 11:25

      Ce post de 1871 me ramène à mes souvenirs d’étudiants lorsqu’au mois de mai 1968 dans des amphis enfumés un « orateur autoproclamé » venait répandre sa diarrhée verbale en volapuk ..

      Malheur à qui se permettait de réclamer quelques explications : « si tu n’es pas capable de comprendre ta place n’est pas ici » était invariablement la réponse ... 

      Ce qui fit qu’à la fin ils se passaient entre eux la rhubarbe et le séné, tout être à peu près normal ayant déserté les lieux, et que finalement un raz de marée humaine sur les champs Elysées avec Michou Debré en tête de cortège emporta toute cette merdouille sur son passage .....

    • 1871-paris 1871-paris 11 avril 2013 13:01

      c est a dire que pinailler les propositions d un groupe de parti ayant une existence de moins de 3 ans quand ont serait pres a suivre un bove jose present depuis bien plus de temps et ayant fait preuve de son effumage au parlement euro n est guere plus regouissant.


      quand aux elucubrations de tonton archi quand son aigreur des mouvements populaires aspirant au progres humain l aura quittee peut le comprendrais-je.

    • bernard29 bernard29 11 avril 2013 13:18

      qui est prêt à suivre José Bové ? pourquoi lui ? . Bové lors de l’élection de 2007 (je crois) avait voulu fédérer les autres gauches et ça c’était terminé en eau de boudin.

      Mélenchon a réussi à fédérer les « autres et extrêmes gauches ». Il a donc récupéré les voix des extrêmes gauche. (LO, NPA, Rouges et verts) avec l’aide du PCF. Et il mène son petit monde à la force des médias et de stratégies politiciennes. Et de ça, il sait en jouer. Mais c’est sans consistance, mais ça fait causer, de mon point de vue bien sûr. Chacun met ses rêves où il veut.


    • non667 11 avril 2013 13:36

      à oncle archibald
      Ce qui fit qu’à la fin ils se passaient entre eux la rhubarbe et le séné, tout être à peu près normal ayant déserté les lieux,

      tout à fait :
      aveux d’un d’eux ",s’il n’y avait pas eu "daniel bensaïd (pas sur ) (juif séfarade) la réunion aurait pu se faire en yiddish(langage des juifs ashkénazes allemands) "

      ATTENTION V.O. MAI 68 PEU EN CACHER UNE AUTRE :

      réopen mai 68 :

      mai 68 ,les manif , les 5 semaines de grèves .ouvrier j’y étais .
       il m’a fallu attendre le 40° anniversaire soit 2008 et de nombreuses redif pour comprendre les vraies raisons de mai 68 et comprendre que moi même et les 55 millions de français ont été pris pour des c...
      MAI 68 est une manipulation comme le 9/11 ,timisoara , les armes de destruction massives

      — - indice : les grèves spontanées (même 1 h.) , manifestations n’existent pas . il y a forcément des manipulateurs derrière ( naturellement syndicats , partis politiques ) avec un but ,des revendications !.
      . mai 68 :rien de tout cela .au départ ,un groupe de fils de bourges qui voulaient avoir accès au dortoir des filles à la citée universitaire ’dixit cohn bendit "
       au fil des jours prococ -réac-provoc -réac le conflit s’est envenimé les étudiants ont fait appel aux ouvriers .tout les syndicat s’y sont mis (en trainant les pieds)et le but réel est apparu : déboulonner de Gaulle . une telle conspiration ne pouvait être le fait des syndicats ils n’arrivaient même pas a s’entendre pour un défilé unitaire du 1° mai !
       de plus de gaulle ayant sorti la france de l’otan + un indic au gouvernement avait les faveurs de moscou donc du pc donc de la cgt ,par rapport au ps .

      en 2008 j’ai entendu a la radio ( à propos du frère de ségolène qui était fiché par les R G) un retraité des R.G. dire qu’ il savait fin 67 qu’il y aurait des évènements très important au printemps suivant !

      ÇA CHANGE TOUT 

      mai 68 n’est pas un chahut de potache qui aurait dégénéré mais un complot mondial !

      pas fomenté par la gauche ( en avril 68 dans les réunions syndicales on n’en parlait pas !) bien qu’exécuté par elle.
      mais par les américains pour la sortie de l’otan + conversion or/dollar /franc +opposition a de gaulle pour son droit des peuples (tous les peuples ,discours de Phnom penh : http://www.gaullisme.fr/43cdg_Phnom... ) à disposer d’eux même et à se libérer des tutelles américaines et soviétiques ?

      donc un complot tramé fin 1967

      que s’est-il passé en 1967 avec de gaulle

      « VIVE LE QUEBEC LIBRE » qui fait encore rire aujourd’hui !

      et puis à propos de la guerre des 6 jours un discours prémonitoire qui ne fait pas rire du tout : édifiant à écouter absolument !

      http://www.dailymotion.com/video/xc...

      à la lumière de l’attitude d’israël aujourd’hui on voit que pour ce pays ce discours était intolérable et justifiait sa vengence .

       donc mai 1968 qui a toujours passé pour une contestation étudiante spontanée a été un complot juif (un des participant de la coordination étudiante a déclaré dans un journal juif ,s’il n’y avait pas eu "daniel bensaïd (pas sur ) (juif séfarade) la réunion aurait pu se faire en yiddish(langage des juifs ashkénazes allemands) )(nous sommes tous des juifs allemands n’est pas un slogan sorti par hasard à l’époque )

      il a entrainé la France dans 5 semaines de grève générale (inédit en france ) pour les INTÉRÊT D’ISRAËL (pays ultra nationaliste(dans et hors frontière/diaspora ) pour lui et antinational pour les autres de façon a ce que les juifs puissent vivre plus facilement en « coucous » parmi les autres peuples (tactique inscrite dans leur religion dès sa création :genèse chapitre XVII ) et pour les  INTÉRÊT DU N.O.M .
      danielcohn bendit figure emblématique de mai 68 est toujours une taupe d’israël dont les manigances sont insoupçonnables si on ne se méfie pas !

      au sein des verts quel est son rôle ?

      il dit oui a l’europe (a titre perso )
      régionalistes = anti nation forte = démolition des nations (vrai but de Europe ) = démolition des seuls obstacles au mondialismes (nouvel ordre mondial ) au mains des judéo américano capitalistes

      - pour toutes les guerres américaines (irak .....)

      en avril le peuple 68 n’avait aucune revendication et était heureux . on gagnait bien sa vie tout le monde faisait 48h dont 8 supplémentaires majorées de 25% .c’est ce qui a permit la grève mais ne l’a pas causé .

      comme pour le 11-9 il est important de connaître la vérité de façon a ne plus se laisser manipuler ,comprendre ce qui se passe , réagir /voter en conséquence !

       


    • 1871-paris 1871-paris 11 avril 2013 16:40

      c est bien nono tu as bien fait la synthese de la theorie simpliste soralienne debatu sur F de souche...

       tu ferais mieux d ecouter F Drac.

    • TSS 11 avril 2013 17:29

      Personnellement en 68, j’etais un très bon lanceur de pavé et je n’etais pas étudiant mais ouvrier

      et père de famille. Je me suis aperçu très tôt (en69/ 70) que l’on s’etait fait entubé mais je ne

       regrette rien ,je me suis bien amusé et la-haut ils ont eu peur,pour preuve le defilé de tous les

       vieux cons de droite... !!


    • Captain Marlo Pilou Camomille 11 avril 2013 17:48

      non667,

      Il est bien possible que Mai 68 ait été la première « révolution orange » d’une longue liste....

      Cohn Bendit est, depuis 2007, Vice Président de la section française du Mouvement européen, dont le but est de rassembler tous les « fédéralistes » européens.

      Le Mouvement européen aurait été mis en place par la CIA (Voir Wikipedia) pour promouvoir
      l’ UE et la monnaie commune.

      Ce que confirment des documents américains déclassifiés en 2000 et publiés dans le Daily Télégraph le 19 septembre 2000.

      Ces documents spécifiaient que la construction européenne devait se faire SANS DEBAT, donc sans que les populations soient informées de ce qui se tramait.
      On voit le brillant résultat de cette arnaque....

      De Gaulle était totalement opposé à l’influence anglo-américaine, et à toute perte de souveraineté, il est bien possible que ce soit pour le faire partir que Mai 68 ait été organisé...

      Ne tenez pas compte de ce que disent les européistes et de ceux qui croient que l’ UE est une invention européenne... Après avoir sauvé l’Europe, il fallait la neutraliser pour éviter qu’elle ne devienne la 1ere puissance mondiale et ne fasse de l’ombre aux USA.

      Si la Question vous intéresse, vidéo de François Asselineau : « Pourquoi l’ Europe est comme elle est ? » sur le site de l’ UPR.


    • oncle archibald 12 avril 2013 09:03

      @ 1871 : « quand aux elucubrations de tonton archi quand son aigreur des mouvements populaires aspirant au progres humain l aura quittée » ..

      Tu sais, ceux qui l’ont eu le plus aigre, ce sont les habitants de Varsovie qui ont eu les chars russes dans les rues en Octobre 1956 au nom du « progrès humain » ....

    • epicure 12 avril 2013 22:18

      @Par non667 (---.---.---.25) 11 avril 13:36

      attention on nous a menti, grâce à nono il faut rétablir la vérité :

      30 avril 1968 : la jeunesse du monde occidental est sage tranquille, marche dans les pas conservateurs de leurs parents, d’ailleurs les années soixante sont connues pour ses coiffures sage, cheveux courts pour tous les garçons, le bal musette et la variété à papa sont le style musical en vogue , l’absence de référence sexuelle dans les chansons populaires, le rock est inconnu et rejeté par la jeunesse, gainsbourg fait des chansons innocentes sur une innocente fille qui aime les sucettes à l’anis, etc... quand aux femmes elles n’ont qu’une envie c’est de rester à la maison, faire la cuisine pendant que leur mari lit le journal, elle se contentent de leur statut de demi-mineure, etc.... bref la jeunsesse est très sage et innocente, rien n’annonce une révolution sociétale de leur part, d’ailleurs elle soutient en masse la guerre du Vietnam,d es jeunes du monde entier demandent à combattre au côté des américains, amis comme ils sont trop sages et écoutent papa, ils restent chez eux.

      Mai 68 : de partout dans le monde les juifs, pour servir israël et leur plan de domination mondiale , arrivent donc à fomenter des révoltes parmi la jeunesses, les coiffures de certains garçons gagnent 20 centimètres en quelques jours, la garde robe change aussi brusquement sans qu’il ait eu d’achats massifs de nouveaux vêtements, au niveau musical, tout d’un coup en quelques semaines la collection des jeunes, la musique à la radio changent, avec la popularisation du rock et de style s’en rapprochant, les références au sexe dans les chansons explosent au point que la censure n’arrive plus à suivre, grâce à quelques textes et discours sonores, toute la jeunesse subitement veut renverser l’ordre de la société pour être plus libre, notamment au niveau sexe, les femmes ont des revendications jamais entendues avant pour plus d’égalité, la culture hippie totalement inconnue en avril 68 devient un mouvement tendance, et les jeunes s’élèvent contre la guerre du Vietnam, etc....

      Non merci nono grâce à toi, on sait maintenant que les juifs sont hyper-forts (et encore je mesure mes paroles) pour avoir bouleversé la jeunesse occidentale de façon si radicale en moins de 2 semaine et dans le monde entier, et de façon innatendu. C’est un peu cmme en 1789 , aucune révolte, révolution n’était prévisible, et ce sont aussi les juifs qui ont influencé les états généraux pour changer la société en leur faveur.

      Bon j’imagine aussi que les ouvriers aussi en avril 1968 étaient pleinement contents de leur évolution par rapport à la croissance économique depuis l’après guerre, et n’avaient aucune revendication salariale ou autre, et que là c’est la propagande d’origine juive qui a fait le boulot pour luer donner envie d’avoir des revendications.


    • franck milo franck milo 11 avril 2013 11:41

      bonjour , ben moi si j’avais connu et vécu Mai 68 je ferais profil bas, parce que ces guerriers de l’inutile sont tous des pantouflards embourgeoisés a coup de berline allemande.
      je pense qu’ils ont tous recus un coup de matraque dans les ...choses de la vie..

      mon pere etait mineur de fond, ce sont pas les patrons des mines qui leurs ont offerts ces acquis sociaux, ce sont eux tous ces bougres qui les ont gagnés cherement. il faut les arracher (comme pour les tripes)

      et l’autre moustachu est au mieux un profiteur un vendu un traitre, j’espere qu’il va etre ravagé avec tous les recapes du PS par la vague qui arrive.
      que la chiasse le frappe.. !!


      • bernard29 bernard29 11 avril 2013 12:24

        Démosthène,

        sur le tirage au sort, je suis d’accord au sujet de la construction d’un contre pouvoir citoyen chargé du contrôle et de l’information des citoyens.. Pas pour une assemblée décisionnelle. Si vous voulez, je m’en expliquerai plus longuement sur un autre article.

        ceci mis à part. non je ne souhaite pas conserver ce système, je suis assez proche des propositions de la C6R. (Convention pour une Sixième République), et je suis pour organiser des pressions sur les changements nécessaires selon l’opportunité et les moments favorables.

        ainsi aujourd’hui, il est question d’une loi sur le cumul des mandats , je suis pour organiser une pression sur une radicalisation des propositions sur le sujet. (voir http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-uguen/020413/vers-un-nouvel-age-democratique )

        De même pour pousser sur la revendication d’un vrai Référendum d’Initiative Citoyenne au niveau constitutionnel et des lois organiques.

        Ayrault doit rencontrer les partis cette semaine et en particulier Bayrou propose une dose de proportionnelle et une diminution du nombre de parlementaires ; Je suis pour et je signe sa pétition ( 45 000 signatures aujourd’hui).

        La suppression des départements était à l’ordre du jour du référendum en Alsace, j’étais POUR et j’étais pour faire pression. (à ma modeste mesure, j’ai fait des articles sur une édition spéciale de Médiapart pour signifier mon soutien).

        Voilà la crise de la démocratie est si forte actuellement, les opportunités d’intervention sont à saisir ,que le moment est favorable pour pousser des idées de réformes réalistes et pragmatiques . 

        Mon torchon c’est pour dire cela, et que si on est responsable, on arrête des propositions et on se bat pour elles.

        sur ma conception de la nouvelle république, c’est que je penses qu’on ne doit faire abstraction d’aucun système de représentation mais les utiliser tous selon les objectifs souhaités, et les niveaux de décision (.système représentatif, système majoritairetirage au sort réservé aux fonctions de contrôle et d’information).

        Voilà ! 


      • bernard29 bernard29 11 avril 2013 12:55

        j’ai été trop vite sur ma dernière phrase, je voulais dire que l’on devrait être capable d’utiliser toutes les modalités démocratiques avec leurs avantages et leurs inconvénients, au meilleur niveau adéquat..

        • démocratie représentative (proportionnelle, uninominale)
        • démocratie directe,
        • démocratie participative
        • démocratie athénienne (tirage au sort) 

         


      • Ariane Walter Ariane Walter 11 avril 2013 14:33

        Et je te signale que Melenchon parlait sur canal plus , chaîne hautement intellectuelle ou l’on peut entrer ds les détails. 

        Tu n’es pas un peu de mauvaise foi, la ?


      • bernard29 bernard29 11 avril 2013 15:04

        Chaîne qu’il semble apprécier au plus haut point. (très détendu, très souriant, complice même, très heureux des conneries d’Apathie,.. c’est pas vrai ?)

         Ariane si vous avez vu cette émission, vous pouvez constater qu’au contraire je suis extrêmement fidèle à ce qu’il a dit.


      • logan 11 avril 2013 19:18

        Tu n’es pas au courant de ses démêlés avec le petit journal ou de la façon dont il est traité à chaque fois qu’il passe au grand journal ?

        Mélenchon fait son job dans un média suivit par des millions de gens, c’est tout.

        Cessez donc vos médisances.


      • Le421 Le421 11 avril 2013 19:25

        Intervention subliminale du Bloc Identitaire ?? Va savoir...


      • alinea Alinea 11 avril 2013 11:59

        « les membres de la constituante seront inéligibles ?? »
        Pourquoi ? Non , des membres non-élus ; Une constituante est un acte ponctuel, même s’il prend du temps ; ensuite les gens retournent dans la vie sociale et si une mouche les pique d
        e s’engager en politique, à ma connaissance, rien ne l’empêche !
        Je vous trouve bien sévère sur le programme du front de Gauche ; celui-ci est l’émanation de tous les militants ( qui ont voulu proposer, amender,etc.) ; On attend de nouvelles recrues pour de nouvelles idées ! Le PG a quatre ans, il a été freiné dans sa construction par la réalité politique, les élections entre autres. Si le peuple s’y colle, tout est en marche ! Une idée, une proposition est faite pour être travaillée, travaillée encore.
        Nous n’attendons pas le messie à la bonne parole, n’est-ce-pas ?


        • bernard29 bernard29 11 avril 2013 12:26

          « Nous n’attendons pas le messie à la bonne parole, n’est-ce-pas ? » justement.


        • alinea Alinea 11 avril 2013 13:53

          bernard, au sein des partis qui forment le Front de Gauche, nombreux sont ceux qui considèrent que Mélenchon sert bien ses propositions ; mais ne croyez pas qu’il s’agisse de moutons qui suivent leur berger ! Ou alors, vous ne les connaissez pas !


        • bernard29 bernard29 11 avril 2013 14:58

          Alinéa, oui je crois que Mélenchon sait ce qu’il doit faire pour promouvoir ses « idées » et sa personne. Il sait tout a fait utiliser le milieu médiatique et est un pro dans les stratégies politiciennes car il a bien compris les faiblesses des autres partis (depuis le temps qu’il les fréquente) et sait en jouer. Le problème est d’être d’accord avec ses idées.

          Il est très intuitif sur ce qui fait mal, mais il ne s’embarrasse pas de propositions construites et de leurs modalités.. Ce n’est pas un créatif. ça me semble être un « ramassis » de « mots-valise » qui correspondent un peu à l’air du temps et qui traînent un peu ici et là. C’est un « popularisateur », qui en tire un bon mot ou une invective, c’est selon à la plus grande joie des internautes qui peuvent ainsi s’écharper. Ce qui participe de sa notoriété, comme chacun sait. « Que l’on parle en bien ou en mal, pourvu qu’on en parle. ».

          Quant aux militants, le problème c’est que certains en font un berger. Pas tous heureusement et c’est vrai que c’est utile dans un mouvement d’avoir quelqu’un qui occupe le terrain médiatico-politique puisque c’est cela notre société aujourd’hui. Chacun fait ce qu’il croit .

           


        • logan 11 avril 2013 19:21

          Mélenchon n’est qu’un porte parole.


        • epicure 12 avril 2013 22:29

          @Par bernard29 (---.---.---.99) 11 avril 14:58
          ah on voit le gars qui a une vision très superficielle des choses, se contente du cirque médiatique auquel Mélanchon participe, mais qui ne connait pas la réalité de Mélanchon, et des gens qui ont fait le programme l’humain d’abord.
          Pour rappel Mélanchon est un prof de philosophie, pas un gars qu fait des beaux discours avec des mots faits pour impressionner, mais odnt au final on peut se demander ce qu’il voulait dire, mais bien quelqu’un qui a une approche réfléchit sur le fond des idées politiques, capable les notions de principes politiques pour donner une cohérence aux propositions basée sur une vision de la société, une vision de gauche. Tout le contraire de tous les candidats PS par exemple. Mélanchon entre 2 minutes d’amusement à vitupérer contre les médias etc... avec un langage que certains qualifieraient de populiste, Mélanchon est capable de développé pendant des dizaines de minute un discours structuré, argumenté reposant sur un fond solide, comme tout bon intellectuel qui se respecte.


        • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 12:15

          La Veme Republique le dérange et je comprends qu’il veuille en changer, puisqu’en l’état son programme est inconstitutionnel. En effet, en voulant « violer les traités » (un truc trés sérieux sur le plan international et diplomatique...), il est en contravention avec la constitution qui stipule que le président « est le garant de l’application des traités ».


          • oncle archibald 11 avril 2013 12:31

            Jean Luc Melanchon est ce que l’on appelle chez nous un « brasseijaire » .. un mec qui fait de grands moulinets de bras mais qui n’impressionne pas grand monde .. 

            En outre c’est un « socialo-traitre » car quand on fait élire ses députés (10 élus sous bannière FDG) par des alliances avec le PS et EELV on ne peut prétendre qu’on a juste fait voter Hollande pour faire barrage à Sarkozy mais qu’on n’aime ni Hollande ni le PS ... 

            Bref c’est un mec qui patouille dans la politique depuis 40 ans et qui n’a jamais été devant, et qui a envie d’être devant parce qu’il se fait vieux et qui « brassège » dans ce but ... 

            Sur le fond, ce qu’il propose est totalement utopique, et il le sait bien, lui ...Avec ses grands discours sur la proportionnelle et sur le reniement des signatures données avant lui, il espère foutre la merde et en tirer parti ... Ca ne réussit pas à tous les coups ... Il va finir par nous faire aimer Hollande, juste pour ne pas l’avoir dans les pieds en lui permettant d’accéder à une minorité de blocage qu’il attends comme le messie (bien que franc-mac) !!

          • 1871-paris 1871-paris 11 avril 2013 13:10

            tonton archi que tu es une rancoeur de personne c est une chose.

            mais que tu elude les exemple de l argentine l equateur le bresil... la c est de la mauvaise fois.

          • Pingouin094 Pingouin094 11 avril 2013 13:22

            Faux, aucun élu PCF n’a été élu sous une alliance PS / PCF.

            Au contraire, le dernier député PCF sortant de mon département a été battu par un candidat soutenu par le PS.

            Bref, c’est au contraire le refus d’une alliance avec le PS qui a coûté environs la moitié de ses députés au PCF dans un contexte de globale progression de la gauche !!!

            Arrêtez les mensonges et la désinformation !


          • Pingouin094 Pingouin094 11 avril 2013 13:25

            Relladyant : Oui, Jean Luc Mélenchon estime que la légitimité démocratique d’un référendum est supérieure à la signature d’un traîté international et veut modifier la constitution en ce sens.

            Ca vous dérange ?

            Au passage, je vous rappelle que l’Angleterre sait très bien poser son véto et obtenir des exemptions quand ça l’arrange sur les traités de l’UE. Pourquoi ne pourrions nous pas faire la même chose (dans un objectif différent : eux, de préserver leur politique libérale, nous de développer une politique sociale)


          • oncle archibald 11 avril 2013 13:41

            1871 a dit : «  que tu elude les exemple de l argentine l equateur le bresil... la c est de la mauvaise fois » (sic) ...

            Et confondre un vieux pays européen comme la France, qui était bien civilisé il y a quinze siècles et qui a fait sa révolution « démocratique » il y a deux siècles, avec des pays dits « émergents », anciennes colonies de la vielle Europe comme ceux que vous citez, c’est pas du foulage de gueule ? Il me semble que vous avez oublié l’Islande ....

          • alinea Alinea 11 avril 2013 13:57

            oncle archibald : ce n’est pas Mélenchon qui « a fait élire ses dix députés », c’est Chassaigne ! PC !
            Vous conspuez Mélenchon parce que les médias ne parlent que de lui, mais n’en soyez pas dupes bon sang ! Je vous garantis que, de l’intérieur, Mélenchon n’est que celui que l’on voit ; le travail, tout le reste, c’est tout le monde qui le fait ! Et le mot d’ordre est : « prenez des initiatives, inventez,etc »


          • 1871-paris 1871-paris 11 avril 2013 16:46

            @tonton archi


            un pays civilise il y a 15 siecles !!! c est bon arrete la tyzane.

            ha oui les nobles paillaient le prix du sang sur le champs de bataille, si si ecrit dans les livres d histoires...

            c est bon tu derailles completement a force de frequenter francais de souche, comment finir autrement.

          • oncle archibald 11 avril 2013 19:35

            Tu fais partie de ceux pour qui l’histoire de France commence le 14 Juilet 1789 et qui en plus ont des dons de divination pour savoir qui fréquente qui et qui vote pour qui ... Compliments ... Je te laisse à ta paranoïa ...


          • jaja jaja 11 avril 2013 12:41

            C’est bien tout le système qui devrait être mis en accusation et pas seulement « l’urgence démocratique ». Il faut certes en finir avec les institutions de la Vème République pour instaurer une démocratie réelle " qui mette fin au pouvoir de l’argent au profit d’assemblées élues, qui interdise les concentrations des pouvoirs et le cumul des mandats qui impose le contrôle direct des travailleurs et de la population sur les élus, des élus révocables, rémunérés à un niveau équivalent au salaire moyen."

             Mais il y a aussi urgence sociale et nécessité de construire une riposte d’ensemble contre l’austérité de ce gouvernement..

            Comment pourrait-il y avoir une démocratie réelle tant que les finances publiques sont entre les mains des capitaux privés, tant que le chômage ou la précarité, la pauvreté délitent les rapports sociaux ?

            Il faut exiger que « la gauche de la gauche » marche sur ses deux jambes et en combinant l’urgence démocratique et l’urgence sociale...

            Cela passe par l’exigence de la socialisation de toutes les banques et l’annulation de la dette, l’interdiction des licenciements, les re-nationalisations et les socialisations d’entreprises (notamment celles du CAC40) etc...

            Et cela il faut l’affirmer clairement !


            • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 12:51

              Il n’y a aucun probleme sur la Veme république, c’est le FDG ca, blablater et faire défiler ses idiots sur des sujets débiles et secondaires, mais ne surtout pas s’attaquer a l’essentiel... pas un mot sur les traités Européen et le pouvoir de Bruxelles, dont Hollande ou Sarko ne sont que de simple executants.


              On leur montre la Lune, ils s’excitent sur le doigt.

            • Pingouin094 Pingouin094 11 avril 2013 13:20

              Bien sûr que le FdG a longuement discuté sur le pouvoir de l’UE. ENcore faut-il ne pas avoir une mémoire de poisson rouge. Donc lire :

              « L’humain d’abord », programme du FdG,
              « Qu’ils s’en aillent tous », livre de Jean-Luc Mélenchon
              « Nous, on peut », livre de Jacques Généreux détaillons comment au pouvoir, le FdG « peut » faire les choses, malgré et contre les pouvoirs de la finance et de Bruxelle

              Maintenant, dans une interview télé, on ne peut pas redéployer tous ses arguments à chaque fois. Il faut, hélas, que les auditeurs aient un minimum de mémoire.


            • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 13:36

              @Pingouin, vous vous trompez : un home politique décide de ce qu’il met en avant quand il a l’occasion d’avoir du temps d’antenne. En l’occurrence ce sont des petites bricoles, la constituante, changer les noms des trucs, et l’incontournable hochet ecologique dont personne n’a jamais su ce que c’était, peut-etre une declaration de principe dans sa constitution du genre « la pollution c’est mal ».

               

              Rien donc, sur l’UE, si ce n’est ce qui est, il est vrai, enfoui dans des documents, et qui est d’ailleurs une blague complete (« violer les traités » mais sans en sortir – surotut pas ! tout en expliquant qu’on va convaincre les 27 autres qu’ils doivent suivre les vues du FDG sur ce que doit etre l’Europe….)


            • alinea Alinea 11 avril 2013 13:59

              Relladyant ; pas un mot sur les traités ?
              Arrêtez de regarder la télé, lisez les blogs !!
              Plus on est ignorant plus l’affirmation est forte ; c’est une calamité


            • Ariane Walter Ariane Walter 11 avril 2013 14:36

              Te fatigue pas alinéa, Relmachin est en mission commandée anti-Fdg sur ts les fils ! Et, il met du cœur a l’ouvrage !!!


            • alinea Alinea 11 avril 2013 14:42

              Ariane : ah bon ! Il va me falloir faire une liste !!! Mrdr smiley
              Merci, c’est vrai, il faut que je m’économise, à force, on fatigue !


            • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 15:05

              Oui, rien sur l’UE dans sa VIeme République, apparement vous ne connaissez meme pas les propos de votre dingo, le militantisme peut aller loin !! smiley


            • alinea Alinea 11 avril 2013 15:38

              Rell... : pourquoi voulez-vous que l’UE soit inscrite dans la constitution d’une VIème République ?
              Il y a quelque chose qui m’échappe ! 


            • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 16:41
              Vous etes un militant FDG, vous etes donc dans l’excellence, vous avez lu, vous connaissez l’histoire, les traités, etc... je ne vous ferai donc pas l’affront de vous rappeler que la consitution fut modifiée pour permettre aux traités Européens (Maastricht surtout) d’etre « compatibles » puisque cela prennait en gros toute la souveraineté Francaise.

              Une nouvelle constitution devrait donc commencer par dire ou est le pouvoir de decision et si Bruxelles peut oui ou non faire appliquer des lois en France... je comprends que Merlu reste silencieux sur ce sujet ! C’est souvent « oui mais non mais en fait ca depend de neanmoins peut-etre il faut que ».

            • foufouille foufouille 11 avril 2013 12:43

              il est pas facile de reflechir dans le train
              surtout en pensant qu’on va juste signer un registre de presence sans avoir voter
              juste pour 320€


              • alinea Alinea 11 avril 2013 14:00

                foufouille : vous allez bien ?
                Cela fait une semaine que vous intervenez, pour dire chaque fois la même chose ! Une ânerie en plus...


              • Ariane Walter Ariane Walter 11 avril 2013 14:38

                Le troll paresseux repetetjrs la même chose.... 


              • foufouille foufouille 11 avril 2013 15:10

                si ca ne choque pas, faut avoir des grosses oeillieres
                c’est comme si tu allait au boulot, tu pointes et tu repart
                ensuite la paye tombe quand meme
                320€ a chaque signature


              • COLLIN 12 avril 2013 10:08

                320 euros,c’est la somme déclarée au fisc.

                Par d’ailleurs tous les « députés européens »,si tant est que l’on puisse qualifier ainsi les membres de cette assemblée qui ne dispose pas du droit d’initiative législative....un « non-parlement » pour ainsi dire...

                En revanche,il existe dans les coulisses du « parlement »européen,plus de lobbyistes que de « députés »...

                Ces lobbyistes sont chargés d’organiser la rémunération des votes des « députés » au bénéfice des « lobbyies »,de préférence sur des comptes détenus par des sociétés écran dont la traçabilité échappe au commun des mortels...

                Et bien que je sois devenu,au fil des « affaires »,d’un septicisme inégalé,je ne crois pas que JLM trempe dans ce genre de magouille...


              • Tall 11 avril 2013 13:16

                Je comprends que l’auteur défende la 5e république actuelle ...

                Elle fonctionne tellement bien >

                Pendant qu’on rabote à la faucheuse tous les droits sociaux, il n’y a plus un mois qui se passe sans un scandale de corruption, de fuite fiscale, etc ...


                Sacré Mediapart !

                • bernard29 bernard29 11 avril 2013 13:25

                  je ne vois pas où je défends la Vème actuelle. ?

                  je suis pour une république primo-ministérielle , avec un président élu pour un mandat de 7 ans non renouvelable. ( je suis d’accord à 90 % avec la Convention pour une Sixième République). qui expose (32 propositions de réformes institutionnelles)

                  je suis pour un contre pouvoir citoyen ( assemblée de citoyens tirés au sort) en remplacement du Conseil Economique , Social et Environnemental, (qui ne sert à rien, sauf à l’entretien des corporatismes).

                  J’aimerai que l’on soit aussi radical que cela.


                • Tall 11 avril 2013 13:33

                  Oui, mais alors, à ta place je taperais pas trop sur la 6e quand même ...

                  Puisqu’on est d’accord de faire sauter la 5e, unissons nos forces pour la balancer d’abord, et puis on négocie la suite après ... non ?

                • bernard29 bernard29 11 avril 2013 13:54

                  je tape sur la Sixième de Mélenchon, c’est le titre de mon article.


                • Tall 11 avril 2013 14:15

                  Tu écris > je suis d’accord à 90 % avec la Convention pour une Sixième République

                  Mais c’est le bidule de Montebourg, ça ... un apparatchik du PS ripou

                  Et tu crois à cet écran de fumée ?

                  Le PS est foutu, fini, cramé ... plus aucun crédit après un an, et demain sera pire encore, car les effets de l’ANI ne sont pas encore pleinement ressentis, et la récession se poursuit


                • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 15:39
                  Ce ne sont pas les institutions qui décident de faire sauter le CDI, ou d’emprunter a taux d’usure sur les marchés, ou de sacrifier les retraites... d’ailleurs rien de tout cela ne se produisait dans les années 60 qui étaient bien la Véme République me trompe-je ?

                  Alors Merlu peut bien décider de faire une Constituante, et de dire que la pollution c’est mal, je ne vois pas en quoi cela changerait en quoi que ce soit l’application de politiques d’austérité décidées a Bruxelles et appliquées en raison de notre appartenance a la zone (sur laquelle sa VIeme Republique ne dit évidemment rien).

                • almodis 11 avril 2013 15:46

                  Tall a raison , mille fois raison ! 

                  unissons nos efforts pour une 6e République et après , on pourra en débattre , et entrainer les indécis !

                • Tall 11 avril 2013 15:55

                  Mais Mélenchon fichera l’UE à la porte si celle-ci l’empêche d’appliquer le programme FdG... qu’est-ce que vous croyez ?

                  Il a quitté le PS il y a des années déjà quand celui-ci virait au centre-droit, à une époque où il avait toutes les chances de devenir un nain politique à 1 ou 2%

                  Mais il l’a fait quand même....

                  Et ce sera la même chose avec l’UE.... si ça ne colle pas, on la quitte.

                • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 16:42

                  Ah, premiere nouvelle, il avait expliqué pendant la campagne que ceux qui parlaient de sortir de l’euro etaient des « maréchalistes »... il devient donc maréchaliste lui-meme ?


                • TSS 11 avril 2013 17:20

                  je tape sur la Sixième de Mélenchon, c’est le titre de mon article.


                  Il faut enlever « la sixième », vous tapez juste sur Melenchon ,il aurait un laius sur la

                  façon de biner les betteraves ,vous feriez de même... !!


                • bernard29 bernard29 11 avril 2013 17:41

                  ça dépendrait de sa technique !!


                • Tall 11 avril 2013 19:34

                  C’est l’exact contraire Relgnagna, le maréchaliste est celui qui collabore avec l’Allemagne, donc avec l’UE.


                • Tall 11 avril 2013 19:38

                  Laissons donc bernard se taper la tête dans le mur

                  Quand on n’a pas compris vers où souffle le vent de l’Histoire aujourd’hui, c’est qu’on est nul en politique

                • bernard29 bernard29 11 avril 2013 20:30

                  pas de problème. on verra après le soufflé.


                • Pingouin094 Pingouin094 11 avril 2013 13:18

                  L’idée de la VIème république a été développée dans le programme du Front de Gauche il y’a plus d’un an.

                  Elle va bien au delà de quelques éléments forts que Jean-Luc Mélenchon développe rapidement à une intervention radio ou télévisuelle.

                  Je vous invite donc à lire les différents ouvrages tel que le programme « L’Humain d’abord » ou le livre « Qu’ils s’en aillent tous » qui détaillent bien plus avant les propositions du Front de Gauche en la matière.


                  • bernard29 bernard29 11 avril 2013 13:30

                    Si elles sont toutes du même tonneau que celles qu’il expose dans les médias, et je le crois parce que Mélenchon fait exprès de mélanger pouvoir constitutionnel et pouvoir législatif., ça n’ira pas loin. 


                  • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 15:41

                    Certes (et j’ai déja lu ces documents), on est donc bien d’accord : quand il va a la TV il n’a le temps de ne parler que de l’essentiel, a savoir dire que la pollution c’est mechant et qu’il faudrait faire une Constituante de gens eligibles une fois seulement.


                  • mobybus 11 avril 2013 13:39

                    Au lieu de faire des supputations sur des passages télévisuels dans lesquels un programme ne peut pas être exposé précisément, ça se serait bien de se renseigner avant. La proposition de processus constituant est proposée dans le programme l’humain d’abord depuis plus d’un an. Vous pouvez le télécharger ici http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/telechargez-le-programme-lhumain-dabord/
                    Pour ce qui est des modalités de ce processus(qui ne qu’un aspect de la proposition) je me permet de citer comme ça si ça vous intéresse vous aurez de quoi parler à partir d’autre chose que d’idées vagues :

                    "UN PROCESSUS CONSTITUANT, UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE

                    Pour respecter pleinement la souveraineté populaire et poser les bases de la République démocratique et sociale que nous voulons construire, nous engagerons un processus constituant, mettant au cœur l’engagement citoyen et le débat public.

                    Une Assemblée constituante distincte de la nouvelle Assemblée nationale, ayant pour mandat de rédiger un projet de Constitution nouvelle pour une VIe République, sera élue au suffrage universel, dès 2012. Elle sera élue à la proportionnelle intégrale sans seuil, avec la parité. Les parlementaires en exercice ne pourront s’y présenter et les élu(e)s de la Constituante ne pourront être candidats aux élections suivantes. Les modalités de l’élection et du débat public seront établies après consultation des organisations sociales.

                    Le texte proposé sera l’aboutissement d’un grand débat public réunissant citoyens, organisations sociales et politiques qui, sous des formes à définir (assemblées populaires, États généraux, forums citoyens, etc.), relayé par les médias, devra permettre au peuple lui-même de s’en approprier les enjeux.

                    Ce projet de Constitution nouvelle, une fois voté par l’Assemblée constituante, sera soumis à référendum populaire."


                    • bernard29 bernard29 11 avril 2013 13:57

                      « Elle sera élue à la proportionnelle intégrale sans seuil, avec la parité. Les parlementaires en exercice ne pourront s’y présenter et les élu(e)s de la Constituante ne pourront être candidats aux élections suivantes »

                      c’est tout à fait ce que j’ai critiqué, dans mon article . NON ??


                    • volt volt 11 avril 2013 13:42

                      votre mérite : centrer le problème, avec tous ces balais, ça brouillait un peu la vue.

                      votre démérite : ne pas mesurer l’enjeu ; il ne s’agit pas de re-pondre une quatrième, mais d’être à hauteur de France, ce qui peut dépasser le gaullisme de quelques toises.
                      qu’est-ce qui fait que fin 18e quelques agités sont devenus auteurs dans les constitutions du monde entier ? la profondeur de la crise, qui au-delà du problème politique avait touché les valeurs.
                      qu’est-ce qui empêche que le symptôme Cahuzac s’enracine bien plus profondément qu’au niveau de la morale politique ? rien, quoi de plus clair...
                      que le prêt-à-porter Français domine la planète depuis plus d’un siècle, voilà l’incontournable, et même et surtout le tirage au sort saurait y trouver chaussure à son pied.

                      • bernard29 bernard29 11 avril 2013 14:13

                        mon démérite d’après vous, ce serait que je crois pas à une situation prérévolutionnaire. 

                        C’est vrai

                        La France des corporatismes, des épargnants, des petits propriétaires, des intérêts particuliers et des mesquineries est loin d’avoir dit son dernier mot. Cette dégénérescence française construit jour après jour ses conservatismes.

                        Ne pas être précis dans ses propositions de changement, conduit à renforcer les attitudes réactionnaires.

                         

                         


                      • volt volt 11 avril 2013 16:00

                        chuis d’accord sur votre dernière phrase, mais sur le début c’est pas exactement ce que je vous reproche. 

                        certes la vieille france qui est bien là, est hélas bien de droite ; seulement il y en a une dont il faut se méfier encore plus : celle d’après 1917, ou surtout d’après plan marshall, la pire... celle qui endosserait sans problème un vieil imper british et s’en contenterait, en s’imaginant avoir fait le tour, elle est fréquente mais pas fréquentable. 
                        il me semble que le critère valable de départ pour rédiger une constitution, de France cela sentant, tiendrait dans les volets suivants : 
                        1/ que ça ressemblerait peu à tout ce qui se fait pour l’heure en la matière, surtout 
                        2/ que cela relèverait d’abord d’un Grand Acte d’Ecriture, au sens où tout lecteur ne pourrait résister à l’idée d’importer immédiatement sous ses latitudes ce qu’il aurait sous les yeux 
                        3/ que ce soit hautement prétencieux, très french quoi, à visée mondiale, as usual.

                      • pergolese 11 avril 2013 14:47

                        Ce qui est surtout urgent est de mettre en place ce que j’appellerais la « pétition référendaire »...

                        Système très simple :

                        Un projet (ou une proposition de loi) est mis à l’ordre du jour.

                        Une pétition publique, qui se limite à demander la tenue d’un référendum sur ledit projet peut alors être lancée.

                        Au-delà d’un certain nombre de signatures, le Parlement est obligé de se dessaisir de l’examen du projet et le Gouvernement est quant à lui, obligé, s’il entend poursuivre, de le soumettre aux Français et d’organiser un référendum à cette fin.

                        Qu’en pensez-vous ?


                        • pergolese 11 avril 2013 14:52

                          Mais c’est peut être ce que vous vouliez dire par « référendum révocatoire des élus »...


                        • bernard29 bernard29 11 avril 2013 15:20

                          le référendum révocatoire est une pétition personnalisée ( c’est de la délation pour moi).

                          a Pergolèse : l’initiative citoyenne ; oui, je suis d’accord 

                          l’initiative citoyenne européenne

                          A) Le traité définit l’initiative citoyenne comme :

                          • devant recueillir au moins un million de signatures de ressortissants d’un nombre significatif d’États membres (seuls les citoyens européens sont comptabilisés) ;
                          • devant concerner un domaine relevant de la compétence de la Commission ;
                          • devant porter sur une question pour laquelle les signataires estiment qu’un acte juridique de l’Union est nécessaire aux fins de l’application des traités.

                          B) conséquences :

                          Lorsque l’initiative remplit toutes les conditions, la Commission a quatre mois pour se prononcer sur le fond, et expliquer ce qu’elle compte faire. Elle n’est pas obligée de le faire, et peut expliquer les raisons qui la poussent à ne pas donner suite, bien que cela soit politiquement délicat.

                          Pour « Une initiative citoyenne française ». 

                          En France, l’initiative citoyenne pourrait être une innovation démocratique intéressante à condition de respecter les citoyens et de faire le parallèle avec les modalités européennes.

                          1. - Un seuil proportionné de signatures ; par exemple 100 000 signatures
                          2. - la saisine d’une autorité souveraine ; par exemple une commission de l’assemblée nationale
                          3. - des modalités claires ; avis motivé dans les 4 mois pour les pétitions reconnues conformes.
                          4. - débat au parlement, pour les pétitions dont l’avis est favorable, dans l’année qui suit.

                          Les pétitions seraient alors dans ces conditions , un vrai outil démocratique au service des citoyens.

                           

                          Par ailleurs, on peut aussi se battre pour le référendum d’initiative citoyenne. En France la règle instituée par Sarko est un faux référendum d’initiative citoyenne car elle demande une pétition de 10 % de l’électorat ( soit 4, 5 millions d’électeurs ce qui est impossible) et en plus c’est à l’initiative de 185 parlementaires ; C’est une arnaque.

                          mais on pourrait suggérer autre chose.

                          Ex référendum sur texte constitutionnel ou de lois organique à partir d’une pétition d’ un million ou de 500 000 signatures. ce serait déjà mieux. Mais recueillir un million de signatures sur un texte juridique c’est pas non plus facile. La demande référendaire de Bayrou n’en est qu’à 45 000 signatures et pourtant c’est un parti (petit bien sûr mais quand même). 



                          • pergolese 11 avril 2013 15:15

                            Quant au droit de vote des étrangers aux élections locales, il faut arrêter avec cela...

                            Il est même étonnant que l’on insiste autant car les principaux intéressés ne sont pas demandeurs de toute façon. Et les arguments avancés n’ont aucun sens.


                            • mobybus 11 avril 2013 15:38

                              Pas seulement non. Mais sur ce point, il n’est pas dit « inéligible à vie » donc parler de deux catégories de citoyens c’est aller trop loin. « aux élections suivantes » demande évidemment à être déterminé. Mais il n’y a pas de problème juridique qui ne trouve de solution juridique. Par définition quand on propose une refondation constitutionnelle on est pas contraint par un cadre constitutionnel préexistant. Et je ne vois pas très bien pourquoi vous voulez voir par principe dans cette disposition une atteinte potentielle à des droits fondamentaux, c’est aller trop vite en besogne. Pour le reste c’était juste à titre d’information.


                              • mobybus 11 avril 2013 15:48

                                C’était une réponse à votre réponse plus haut, je me suis trompé d’endroit bien sur


                              • bernard29 bernard29 11 avril 2013 15:57

                                d’accord sur ce point, on peut toujours amender.


                              • louphi 11 avril 2013 16:05

                                bernard29

                                « La Sixième République de Mélenchon »

                                La sixième république de Jean-Luc Mélenchon ne sera que le rafistolage de la république bourgeoise, capitalite. Une Clownerie. D’ailleurs Jean-Luc Mélenchon est-il autre chose qu’un clown, selon Jérôme Cahuzac ministre omnipotent socialiste à son heure de gloire ? (1).

                                La VIe république de Mélenchon entend rendre la société bourgeoise plus démocratique. Or, la république bourgeoise, même la plus démocratique, est le temple de toutes les dépravations, en ce sens que ce temple est bâti sur le sanctuaire de la corruption, la propriété privée du capital.

                                La réforme constitutionnelle ne peut être sérieuse que si elle est portée par la révolution communiste de type bolchevique mettant à bas les vieux idéaux bourgeois de liberté, égalité, fraternité, laïcité…sacralisant la propriété privée, qui sont ceux de Mélenchon. La réforme constitutionnelle proclame alors la mère de toutes les valeurs d’émancipation de la société, l’abolition de la propriété privée par la dictature révolutionnaire staliniste du prolétariat.



                                • bernard29 bernard29 11 avril 2013 16:24

                                  si on veut changer de civilisation, la métamorphose d’après Morin, alors il faut d’abord tuer la civilisation actuelle. Sans décadence complète, il ne peut y avoir réinvention.

                                  Donc il faut laisser la dégénérescence suivre son cours et même l’aider à aller dans le mur. C’est la seule solution.

                                  c’est ce que vous préconisez ??


                                • louphi 11 avril 2013 20:51

                                  Bernard29

                                  « C’est ce que vous préconisez ?? »

                                  Il n’y a même pas préconisez cela. C’est en train de se faire tout naturellement..



                                • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 11 avril 2013 16:52

                                  Bonsoir,


                                  On peut effectivement trouver beaucoup de defaults à Mr Melanchon, mais aujourd’hui, quel autre personnage politique ayant du respect pour la classe prolétarienne, et sensible au problème écologique, a accées au grand média, personne.

                                  Il n’est pas parfait, son programme n’ont plus, peut être, mais je le préfère son programme à celui des libéraux.

                                  Cet homme a était socialiste et alors, ce n’est pas une tare, une ignominie.

                                  Il nous propose avec le front de gauche d’être entendu, nous les gueux, les prôlaitaire, alors qu’est ce qu’ont attend pour y aller.

                                  Perso je pense prendre ma carte quand les fonds familiaux seront plus fournis.

                                  Mais en attendant je crois bien que je vais allez prendre l’air avec les gens du front de gauche, vous savez ceux qui aiment l’humain... Ça change non !!!

                                  Cordialement

                                  Franck



                                  • Dwaabala Dwaabala 11 avril 2013 17:26

                                    Dans la réalité, les perspectives ouvertes par ce débat paraissent... éloignées.
                                    Ce qui ne me gêne aucunement pour soutenir le mouvement du 5 mai prochain.


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 11 avril 2013 19:33

                                      Quel est le point commun entre l’auteur et Mélenchon ? Ils veulent une 6ème république

                                      Quel est le point de divergence ? Ils ne sont pas d’accord sur ce qu’on y met dedans.

                                      Qui doit décider ? Là est la question ? Les citoyens ou les politiciens ?

                                      SI ce sont les politiciens, ben, rien ne change car s’est prendre les mêmes. On change un peu la forme et on continu de plus belle. Mais ce serait bien une 6ème république.

                                      Sauf que peut être, on parles de révolution et là, ceux qui doivent sauter ce sont les politiciens, et leur donneur d’ordres, les ploutocrates.

                                      Alors, le sens de la révolution est de passer de l’aristocratie à la bourgeoisie pour finir par la citoyenneté. C’est à dire qu’on ne vote plus pour un élu, mais pour un projet de construction de cadre de vie élu.

                                      Mais le citoyen est il un propriétaire en concurrence avec ses voisins ? Ou bien est ce une personne qui se défini par sa responsabilité individuelle en émulation avec ses voisins ?


                                      • logan 11 avril 2013 19:40

                                        Bon je vais quand même répondre même si vu les efforts de l’auteur pour argumenter, cela ne donne pas envie.

                                        A propos du référendum révocatoire. Vous voyez une contradiction entre le fait de pouvoir révoquer un élu et la proportionnelle pour élire les membres de la constituante.

                                        Là il faudra franchement m’expliquer le lien que vous arrivez à faire dans votre esprit tortueux pour en arriver à la conclusion qu’il y aurait ici une contradiction.

                                        D’abord vous semblez penser que la proportionnelle favorise les partis politiques ... C’est quand même assez incroyable de penser cela. C’est au contraire l’élection majoritaire qui favorise les partis politiques, et plus particulièrement les deux plus gros partis politiques, on le voit de manière assez éloquente avec l’assemblée nationale qui est remplie à 90% de députés UMP et PS alors que ces deux partis n’ont totalisé que 45% des voix au 1er tour des législatives ... Le scrutin majoritaire prive de représentation tous ceux qui n’arrivent pas à se placer dans les deux premières places en favorisant celui qui se trouve dans la 1ère c’est aussi simple que ça.
                                        C’est donc au contraire de ce que vous prétendez la proportionnelle intégrale qui laisse le plus de chance aux plus petits groupes politiques. Et il me parait assez juste de toute façon que chaque force politique soit représentée exactement à la hauteur du nombre de citoyens qui partagent leurs idées.
                                        Rien n’empêche des citoyens de s’organiser pour fonder leur propre groupe politique avec leurs propres propositions.

                                        Le problème n’est donc pas la proportionnelle. C’est plus le rôle que jouent les médias et la façon qu’ils ont de favoriser le conservatisme des idées en privant les idées innovantes de tribune.

                                        L’idée qu’il y aurait contradiction est d’autant plus absurde qu’il s’agit ici de désigner des membres de la constituante et que donc cette mesure ne porte pas du tout sur la même chose que le référendum révocatoire.

                                        Quand vous dites que l’élection joue déjà ce rôle, c’est que de toute façon vous n’avez pas du tout compris que ce référendum est justement censé permettre aux citoyens d’agir à n’importe quel moment et que ne pouvoir agir et subir des politiques injustes pendant 5 ans n’est plus supportable.

                                        Bref je n’insiste pas. Comme d’autres l’ont dit plus haut, cela ne vole pas très haut vos arguments.


                                        • bernard29 bernard29 11 avril 2013 20:34

                                          « D’abord vous semblez penser que la proportionnelle favorise les partis politiques »

                                          et bien d’abord, les listes sont faites par les partis .

                                           Et ensuite, sur les questions de révocation d’un élu qui n’aurait pas tenu ses engagements, il me semble que c’est la liste qui n’aurait pas tenu ses engagements. La révocation devrait alors concerner toute la liste. c’est plus clair ?


                                        • logan 11 avril 2013 21:37

                                          Ah mais vos propos sont clairs, ce n’est pas ça le problème. Le problème c’est qu’ils n’ont aucun sens et aucun fondement.

                                          En ce qui concerne les listes, par qui voudriez vous qu’elles soient faites ??? Elles sont évidemment faites par les personnes qui veulent faire des propositions et envoyer du monde à la constituante ;)

                                          Vous voudriez quoi ? Qu’on vous envoie à la constituante alors que vous ne représentez personne ?


                                        • logan 11 avril 2013 21:41

                                          Pour la révocation, j’ai bien compris votre problème.

                                          Sauf que les membres de la constituante ne sont pas les mêmes personnes que les élus qui vont exercer le pouvoir ;)

                                          Il n’est pas du tout ici question de révoquer les gens de la constituante.


                                        • Le421 Le421 11 avril 2013 19:46

                                          Ce n’est vraiment pas si simple et ça ne sera pas certainement du « jour au lendemain »...
                                          Je cite !!
                                          Ben oui. En 1789, on a carrément pendu les profiteurs aux coins de rue. Ce n’est pas ce que l’on veut faire.
                                          D’autant plus qu’il est absolument nécessaire de remettre le système à plat. Les règles sont devenues si obscures que tout existe et son contraire. Chaque loi a tellement de cas particuliers que celui qui se paye un bon avocat pourra toujours passer outre. Question de moyens, donc inégalité.
                                          Le monde moderne a changé, et ces derniers temps, à vitesse grand « V ». Plein de méthode administratives ne tiennent pas compte de ce phénomène. Des papiers dérisoires, facilement remplaçables, sont indispensables à toute administration zélée alors qu’une simple photo prise à la sauvette vous taxe de 135€ en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.
                                          Avec 1350€ de revenus mensuels, j’en suis à trois contrôles fiscaux en quatre ans. Pourquoi ?? Une erreur sur une note il y a quatre ans. Maintenant, je suis marqué en rouge, j’avais eu un rappel de 800€ et je suis devenu un fraudeur potentiel. Avec ça, on est pas prêt de redresser le pays.
                                          Les citoyens ont plein d’idées. le principe de la République est de consulter l’avis des citoyens. Ils ne votent plus parce que ce qu’on leur demande ne les intéresse plus.
                                          Si on leur demande réellement ce qu’il faudrait faire avec un espoir de réel changement, vous allez être surpris !!


                                          • Le péripate Le péripate 11 avril 2013 19:57

                                            Un bon produit le sénateur Mélanchon...c’est certain que un si bon produit si bien sélectionné par la 5 eme a des idées pour la sixième...


                                            Voire la septième, si on lui posait la question. Que fait la presse ?

                                            c’est important, bordel !!!

                                            • bernard29 bernard29 11 avril 2013 20:36

                                              c’est vrai , il y en a qui n’aiment pas les chiffres pairs ; question de superstition, voire d’astrologie. C’est la première chose que devra décider la constituante démocratiquement bien sûr !!


                                            • Traroth Traroth 11 avril 2013 22:18

                                              L’implicite dans l’article, c’est : tout va bien, ne changeons rien.


                                              Autant dire que l’auteur est à des années-lumière de l’avis de la majorité des Français sur la question !

                                              • Constant danslayreur 11 avril 2013 22:41

                                                Mouais, sûrement la même majorité de Français qui estimait que les provocations de Charlie Hebdo étaient au mieux stupides et à minima pas du tout drôles.

                                                Les mêmes encore qui trouveraient quasi-pathologique le fait d’en faire des avatars et de les arborer fièrement pendant des semaines comme le dernier des lobbyistes thierryjacobistes sionistopastrèsfufutistes à deux Francs six sous.

                                                Alors Traroth, ça ne suffit plus le « copain imaginaire », vous faites une fixette ?


                                              • Constant danslayreur 11 avril 2013 22:44

                                                Pour info j’ai suivi l’échange avec Italia à l’origine de l’Avatar et si j’ai bonne mémoire il date un peu... si vous voyez ce que je veux dire


                                              • Traroth Traroth 12 avril 2013 10:56

                                                Flûte, je viens justement d’en changer. N’allez surtout pas croire que c’est à cause de vous, hein... smiley


                                                Pour être parfaitement clair : j’emmerde vos dieux, prophètes, croyances, dogmes, interdits religieux, obligations religieuses et autres superstitions. Quels qu’ils soient. Et c’est mon droit le plus absolu. Vos commentaires ne sont qu’une preuve de plus de votre intolérance envers ceux qui ne croient pas.

                                                Au cas où vous seriez tenté par une réponse du genre « mais c’est toujours sur les musulmans que ça tombe », juste avant cette couverture de Charlie, j’en arborais une autre avec des évêques en train de s’enculer. La réaction des catholiques ressemble d’ailleurs de manière saisissante à la vôtre, ce qui me fait vraiment bien marrer !


                                              • Traroth Traroth 12 avril 2013 16:52

                                                Voila, comme vous dites.


                                              • romanus 11 avril 2013 22:43

                                                Qu’est-ce qu’une constitution ? ce sont les règles qui vont s’appliquer au monde politique, et dans lequel les lois doivent d’inscrire.

                                                Qui votent les règles dans un gouvernement représentatif comme le notre ?
                                                les élus.

                                                Conséquence : ce n’est pas aux élus d’écrire les règles qui vont s’appliquer à eux même. Écrire ses propres règles, cela s’appelle un conflit d’intérêt.

                                                Cela ne peut qu’engendrer les mêmes problèmes que l’on vit actuellement.

                                                les personnes qui doivent écrire la constitution ne doivent pas être ceux qui écrivent les lois ou qui exercent le pouvoir. Dans quelques organismes que ce soit : parti politique, syndicat,...

                                                De même, une fois une constitution établie, celle-ci ne doit pas être amendée par ceux qui exercent un pouvoir. Sinon, le coup du traité de Lisbonne se reproduira immanquablement.

                                                Et c’est là que le bas blesse avec Mélanchon... il veut que ce soit des élus élus à la proportionnelle qui rédige la constitution... Pensez-vous que ceux-ci vont mettre en place des mécanisme pour les contrôler ? La confiance n’exclue pas le contrôle... on nous apprend ça à l’école,avec nos parents, mais surtout pas à l’ENA.

                                                l’élection des constituants ? je n’y suis pas favorable car l’élection est d’essence aristocratique (on vote pour celui qu’on estime le meilleur, et les candidats nous ne les avons pas choisi mais ils nous sont imposés, de manière subtile(primaire au PS) ou explicite comme la majorité des partis). Mais s’il doivent être élus, alors il ne faut pas qu’il y ait un conflit d’intérêt : interdire à des élus de se présenter, ou des syndicalistes... bref à toute personne exerçant un pouvoir. ce n’est pas qu’ils sont mauvais, pas du tout, c’est qu’il y a un conflit d’intérêt.

                                                Écrire une constitution, c’est à la portée de chacun de nous : chaque citoyen avec un tantinet de jugeote veut séparer les pouvoirs, contrôler les élus, vérifier leurs actes dans l’exercice de leur pouvoir que l’on leur a confié....
                                                excepté la constitution européenne, lisez une constitution : il n’y a rien de sorcier à la comprendre et à en tirer les conséquences de ces mots...

                                                pour qu’une constitution soit en adéquation avec ce que l’on appelle la démocratie - pouvoir du peuple (pas des élus) - il faut qu’elle soit écrite par le peuple. Pas par la caste la « représentant ».

                                                Donc oui à une nouvelle constitution, mais pas écrite par ceux qui vont exercer le pouvoir. Cela s’appelle une idée démocratique : pouvoir du peuple, par le peuple, et dans son intérêt général.


                                                • wesson wesson 12 avril 2013 00:33

                                                  bonsoir l’auteur, 

                                                  bah, je dirai que votre article est celui d’une personne qui veut que tout bouge... mais sans que rien ne bouge. Sans argumenter, je constate au moins que l’idée d’une 6ème république est débattue, et que ça intéresse.

                                                  Alors après la seule vrai question à se poser est : est-ce que je suis content de ce système, ou est-ce que je veut autre chose.

                                                  Et pour les ravis de l’Europe, oui, une nouvelle constitution devra effectivement commencer par dire où se situe l’instance de décision, et la limite de ce que on peut nous imposer. Déjà cocu de notre vote de 2005, pour ma part je serai assez d’accord pour que l’on déclare inconstitutionnelle tous les votes et tous les traités européens signés par la France depuis, et que on les fasse approuver un par un par le peuple.

                                                  Et pour finir, à 1000% pour le tirage au sort des députés, à mon avis le seul moyen d’en finir avec le clientélisme, la corruption et le népotisme qui se développe obligatoirement dès lors que faire de la politique devient une carrière.

                                                  • Mowgli 12 avril 2013 02:50

                                                    non667 : « en avril le peuple 68 n’avait aucune revendication et était heureux »

                                                    En 68 le peuple était muselé, la presse caviardée avec des colonnes entières des quotidiens passées au blanc de censure, le Caveau de la République fermé, les chansonniers cois, le chômage montait, et à qui lui demandait « mais, mon général, et l’économie ? » Mon Général répondait, les yeux sur la ligne bleue de la Force de Frappe : « l’économie ? l’économie ? l’intendance suivra ! »

                                                    Seuls comptaient la bombinette chérie et Vive le Québec Libre ! pour faire chier les rosbifs. L’intendance a essayé de suivre mais elle avait les pattes trop courtes.


                                                    • citoyenrené citoyenrené 12 avril 2013 07:51

                                                      @ Bernard29,

                                                      article contre-productif pour votre dessein, détruire le projet Front de Gauche

                                                      cette « réflexion critique » sur la 6e république crée un appel d’air, et est, quel que fut votre but, un appel à l’imagination, à améliorer notre système constitutionnel

                                                      si la majorité est dégouté par le scandale de l’exilé fiscal ministre, la nécessité d’un profond changement est renforcée, et votre pamphlet ne fait que braquer le projecteur en direction de la 6e République du Front de Gauche

                                                      qui est à ce jour le projet le plus abouti issu des partis, partis d’ailleurs qui méritent, à terme, de disparaitre, ou d’évoluer en parallèle à une implication citoyenne apartidaire


                                                      • bernard29 bernard29 12 avril 2013 10:28

                                                         à citoyenrené 

                                                        Mon objectif est la refondation démocratique. S’il a permis de créer un appel d’air et d’imagination pour l’amélioration du système constitutionnel, j’en suis très content. C’était le but. 

                                                        et je vais vous dire, que si la manifestation du 5 mai , avait cet objectif, j’en serais.


                                                      • eric 12 avril 2013 10:22

                                                        Melenchon est un « ultralibéral » mais avec 25 ans de retard. Sa position sur l’europe et l’euro est aussi servilement décalquée de celles de Thatcher en 90, que les livres de Bernheim de celui de mon défunt copain Jean Loup Charvet, dont je recommande le livre au passage.
                                                        Le grand rabbin, lui, a eu la décence de démissionner quand son imposture a été révélée
                                                        http://www.youtube.com/watch?v=U2f8nYMCO2I



                                                          • bernard29 bernard29 13 avril 2013 01:49

                                                            merci pour votre lien . Vous avez pu constater que j’avais été fidèle à ce qu’avait annoncé Mélenchon à canal Plus.


                                                          • citoyenrené citoyenrené 14 avril 2013 11:04

                                                            Bernard,

                                                            la question démocratique semble vous passionner, je me permet de vous indiquer, si toutefois vous ne les suiviez pas, une série « fabuleuse » de « l’Éloge du savoir » de France Culture :

                                                            « la démocratie : esquisse d’une théorie générale » par Pierre Rosanvallon

                                                            votre réflexion en sera assurément aiguisée et affutée

                                                            perso, j’en suis à n°3 sur 10, pour l’instant l’idée de Sénat Citoyen passé au crible des ces conférences n’est, pour l’instant, pas démentie, votre projet en sera, j’en suis sûr, renforcé. Baste pour les projets respectifs, ces séminaires sont de « salut public » pour quiconque s’intéresse aux affaires publiques

                                                            cette série ne touche pas la question de la constituante, sujet qui sera peut-être central les prochains mois


                                                            • bernard29 bernard29 14 avril 2013 12:16

                                                              oui, je vous remercie. Mais non je ne suivais pas cette émission. j’en avais entendu parlé. et je vais m’y mettre. Je suis sûr qu’il est pertinent.

                                                               j’ai longtemps écouté et lu Rosanvallon , ( je crois qu’il a un groupe de réflexion et une revue ( la république des idées). Un jour je l’avais interpellé, car lors d’une conférence il parlait du cumul des mandats et si son argumentation, son intervention était bien évidemment très intéressantes sur les méfaits du cumul, je lui ai demandé pourquoi il ne proposait pas des solutions et ne se battait pour elles avec le pouvoir qu’il avait. Il m’avait semblé que l’on fait beaucoup d’analyses mais que les propositions et le combat pour ces propositions font défaut. C’est d’ailleurs pour cela que je me suis mis a lister les propositions qui me semblent utiles dans un pacte démocratique. Je sais que ce n’est pas grand chose mais je fais ce que je peux. Ne croyez vous pas qu’il est important de s’investir sur ces questions maintenant ?. je sais que vous y participez et je trouve ça très bien.


                                                            • bernard29 bernard29 14 avril 2013 12:20

                                                              j’ai oublié de vous dire qu’une manifestation pour la refondation démocratique ou « la sixième république » est quand même une bonne action. Plus on en parle mieux ce sera.


                                                            • citoyenrené citoyenrené 14 avril 2013 13:25

                                                              merci pour votre réponse,

                                                              Pour Rosanvallon, il ne fait pas de proposition, ou n’en fait pas la publicité,

                                                              étant donné qu’il dirige un cycle de séminaire au Collège de France et invite les chercheurs de son choix, ça ne me choque pas outre mesure qu’il se cantonne à une analyse « scientifique » neutre (plus ou moins)

                                                              aux auditeurs, réceptionnaires de valoriser la matière donnée, mais oui, charge à vous, moi, nous de poursuivre...ce cycle particulier sur l’esquisse de théorie générale, si elle prend du temps en ces jours ensoleillés, est tout bonnement magnifique


                                                            • Brice Bartneski bartneski 22 avril 2013 15:29

                                                              Trois couleurs et trois mots pour te redonner espoir. La 6ème république, c’est l’espoir.


                                                              Dans cette prochaine constitution je souhaiterai qu’il y soit inscrit la Déclaration universelle de la Dignité humaine.


                                                              [ Proposition d’article : Tout Humain a besoin d’eau, de nourriture et d’un foyer. ]


                                                              certains penseront utopie alors qu’il ne s’agit que de traiter l’être humain au même titre qu’un animal de compagnie. Car au fonds, qui sommes nous d’autres pour certains d’entre nous ? Dure réalité que de vouloir encore rêver que l’on traite enfin l’être Humain en être Humain.


                                                              Et vous ? Qu’aimeriez-vous changer ?


                                                              • bernard29 bernard29 22 avril 2013 16:39
                                                                • le revenu de base universel,
                                                                • le statut de l’élu
                                                                • Un contre pouvoir citoyen
                                                                • le référendum d’initiative citoyenne

                                                                 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès