• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La théorie de tout perdre est en marche !

La théorie de tout perdre est en marche !

Il paraît de plus en plus évident aujourd'hui, que nos gouvernants n'ont plus qu'un seul objectif : détruire tout ce qui fait la France. Détruire son modèle social, détruire son Service public (service au Peuple), détruire sa culture et, bien sûr, détruire sa langue.

 Assurément, nos politiciens, qu’ils soient de droite ou de gauche, ont le même carnet de route à suivre, un carnet écrit par les technocrates de Bruxelles, bien sûr, où les consignes sont les mêmes pour tous et pour tout pays : se fondre dans un moule unique en adoptant la même idéologie, c’est-à-dire, le libé-ralisme économique cher à l’École de Chicago pour, au final, rendre possible l'annexion de l'Europe à l'Empire américain via le traité transatlantique en cours de négociation, négociation secrète et en anglais, rappelons-le. 

Ainsi, depuis les Accords de Maastricht, accords qui ont déclenché le processus de la mise en place de l'Europe libérale de type états-unien, l'anglo-américain est-il devenu peu à peu obligatoire partout dans toutes les écoles de l'Union européenne et cela dès le plus jeune âge pour nos enfants. En France, c'est le ministre Vincent Peillon qui, en 2012, rendit l'anglais obligatoire dès le CP (les écoliers ont alors 7 ans) et c'est en 2013, que la ministre des Universités, Geneviève Fioraso, légalisa l'enseignement EN anglais dans les universités françaises. Bien évidemment, pour en arriver à ce résultat-là, au point que les Français ne se sont même pas aperçus de cette imposture linguistique, l'endoctrinement à l'anglo-américain est parti de loin, des Accords Blum-Byrnes du 28 mai 1946, notamment, où la chanson, le cinéma, la publicité, devaient se laisser infiltrer par la production étatsunienne. La conquête des cerveaux put commencer.

Pour détruire la France, afin de la faire entrer dans le moule, il faut détruire sa langue, ou du moins la mettre hors d'état de gêner l'anglo-américain, afin que la langue de l'Oncle Sam devienne la langue commune de chaque Européen et la seule langue officielle de l'Europe.

Détruire la langue française, les sbires au pouvoir en France s’y appliquent : réduction des cours de français et abaissement des niveaux et des exigences à l’école, réforme de l'orthographe, une réforme précédée, elle-même, par la suppression des Humanités et la plongée de l'ensei-gnement du grec et du latin au plus bas des matières à option, deux langues qui sont pourtant l'essence même de notre culture et, bien sûr, de notre langue.

Mais, tout de même, comment décider de réformer l'orthographe, si petite soit la réforme, sans en parler aux pays de la Francophonie ? La France est un grand pays, certes, mais la langue française est bien plus grande encore.

Comment, et de quel droit, Mme Belkacem, ministre de l’Éducation « nationale », peut-elle décréter seule d’une réforme de l'orthographe ?

 - Eh bien, Mme Belkacem s’est permis cela parce que, comme la plupart de nos politiciens, elle n’a que l’Europe dans ses pensées, que la Commission de Bruxelles en ligne de mire, bref, elle ne raisonne plus qu’à l’échelon européen où la France doit devenir un ensemble de régions qui parle des langues régionales.

La Francophonie, la puissance linguistique qu’elle représente, elle s’en fiche, puisque l’UE l’a décidé : nous devons parler anglais pour être « international », puis disparaître dans l’anglosphère !

Vivement que la révolte éclate !


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • izarn izarn 11 juillet 2016 10:23

    Meme l’Anglais, celui du RU est méprisé.
    Sur France Culture on prononce des textes britanniques avec l’accent américain !
    Il est trés facile de reconnaitre les deux anglais.
    L’un est trés standing, voire snob.
    L’autre est trés vulgaire.
    A vous de deviner leur origine !
     smiley


    • Croa Croa 11 juillet 2016 13:49

      À izarn « A vous de deviner leur origine ! »

      Pour savoir faire ce genre de différence il faut une pratique de l’anglais de haut niveau. Finalement on s’en fout !
      Par ailleurs tout dépend comment on a apprit l’anglais et avec quels professeurs. À priori tout français qui parle anglais a surtout un accent... Français !


    • Samson Samson 11 juillet 2016 19:25

      @Croa
      « Pour savoir faire ce genre de différence il faut une pratique de l’anglais de haut niveau. »
      Détrompez-vous, c’est flagrant sur n’importe quelle bande en VO, et sans même en comprendre un seul mot !
      Maintenant, il n’y a pas plus - de New-York à la Californie ou au Texas (le must !!! smiley )« un » accent « américain » qu’« un » accent britannique valable de Londres à Edimburgh en passant par le pays de Galles. Mais çà, c’est comme pour les francophones : on s’amuserait moins sans les charmes vernaculaires et régionaux qui améliorent la prononciation ! smiley


    • Le p’tit Charles 11 juillet 2016 10:36

      ++++++++++++

      mais...les français sont content..les bleus étaient en finale... !


      • HELIOS HELIOS 11 juillet 2016 15:37

        @Le p’tit Charles


        si j’ai bien ecouté, EN FRANCE, pour une cérémonie d’ouverture et de cloture d’une manifestation internationale, le(a) chanteur(se) s’est commise en ANGLAIS.

        J’ai trouvé cela vraiment malvenu, n’y a-t-il pas assez d’artiste français, ne vient on pas en France aussi pour sa culture... ne respections-nous pas la dignité des peuples ???

      • Le p’tit Charles 11 juillet 2016 16:03

        @HELIOS.....Avec la bande de bras cassés en gouvernance depuis des années, les lumières sont éteintes.. !


      • JBL1960 JBL1960 11 juillet 2016 16:32

        @Le p’tit Charles Comme vous dites ! Je sais bien que l’important c’est de participer (quoique) mais là, y sont footus si vous me le permettez = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/on-est-footu-on-est-footu/


      • tf1Groupie 11 juillet 2016 10:39

        C’est étonnant d’attribuer cette ambition à des politiques : détruire leur pays !


        • troletbuse troletbuse 11 juillet 2016 10:45

          @tf1Groupie
          Pas Ambition mais Soumission ou bien Sous-mission


        • Alren Alren 11 juillet 2016 11:59

          @tf1Groupie

          Hollande a reçu la formation de « young leader », c’est-à-dire qu’on l’a formé pour soumettre le rebelle peuple français aux intérêts des USA.


          Ces derniers traversent un phase hautement critique. L’intérieur du pays est en état de déliquescence complète : je dévore actuellement l’ouvrage très documenté de Michel Floquet, correspondant de TF1 et LCI à Washington de 2011 à 2016 et donc non suspect de communisme, intitulé TRISTE AMÉRIQUE aux éditions les arènes.

          Je me permets de le recommander comme lecture de vacances à tous celles et ceux qui veulent voir derrière l’écran de propagande, comme un village Potemkine étendu à un pays entier, tendu par tous les merdias pour masquer la dure et triste réalité des USA.

          La fin de l’Empire est commencée et fait penser à celui de l’empire romain.

          Ses dirigeants essaient de s’accrocher aux pays d’Europe comme à une bouée. Ils ont l’aide et le soutien des traîtres qui dirigent ces pays politiquement endormis, avec le foot comme opium du peuple, faute de religion.


        • Croa Croa 11 juillet 2016 13:54

          À tf1Groupie,
          Pourquoi ce serait étonnant ? Les politiques sont pourtant les mieux placés pour être des traîtres. Comme ils ont le pouvoir ils peuvent le meilleur mais aussi le pire il me semble.


        • tf1Groupie 11 juillet 2016 14:17

          @Croa

          Qu’il y ait des traitres, pourquoi pas.

          Mais de là à attribuer à tout leader politique le projet de détruire son pays, franchement je ne vois pas l’intérêt.
          C’est quoi le bénéfice, sérieusement ?
          Je répète : sérieusement.

          C’est pas un peu simpliste comme description du monde ?


        • Sozenz 11 juillet 2016 14:55

          @tf1Groupie
          barroso ne vous a pas éclairé encore ?
           même avec un nez de cyrano au milieu de la figure , ce nez vous ne le verriez pas ?


        • vesjem vesjem 11 juillet 2016 15:26

          @tf1Groupie : non, le simpliste c’est toi


        • tf1Groupie 11 juillet 2016 15:34

          @vesjem

          Excuse-moi mais ton argumentation est trop riche pour moi, je m’isole pendant deux jours pour bien y réfléchir et je te donne une réponse aussi solide que la tienne smiley


        • JBL1960 JBL1960 11 juillet 2016 16:27

          @tf1Groupie Bah le plus sérieusement possible, c’est le très sérieux Nicolas Doisy Chief Economist du Crédit Agricole qui affirme, sans rire donc, que quelque soit le président élu (donc n’importe lequel) il devra faire ce qu’on lui dit et FH a donc fait tout le contraire de ce qu’il avait dit, comme aurait fait Nicolas Sarkozy s’il avait été réélu, tenez vous pouvez le réécouter là =
          https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/05/27/mon-veritable-adversaire/


        • JBL1960 JBL1960 11 juillet 2016 16:36

          @tf1Groupie Oui c’est vraiment étonnant ! Jamais y nous ont donné à penser cela, jamais...

          https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/si-vous-dites-yes-on-annule-tout/


        • JBL1960 JBL1960 11 juillet 2016 16:39

          @Sozenz D’autant que depuis 2005 il le porte son gros nez de clown le Barroso = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/si-vous-dites-yes-on-annule-tout/ Remarquez il est pas le seul !


        • non667 11 juillet 2016 16:53

          @tf1Groupie
          C’est quoi le bénéfice, sérieusement ?

          arêtes de troller !
          ou tu dois être sacrément moche pour ne pas savoir que c’est le fric et le cul qui mènent le monde !  smiley smiley smiley smiley


        • tf1Groupie 11 juillet 2016 16:59

          @non667

          Si tu penses qu’il faut détruire son pays pour obtenir du fric et du cul ça montre juste que ce sont des objectifs hors de ta portée .


        • Sozenz 11 juillet 2016 18:31

          excellente vidéo sur l entretien de Ncolas Doisy, j aime beaucoup la fin , car nous voyons , que même avec son sourire durant toute la vidéo , il sait au fond de lui que dans ce « petit » jeu« malsain , il sera aussi perdant et participe , y joue le temps que cela durera pour lui et pour d autres , mais qu il se fera rattraper . le grand regard dans le vide à la fin est significatif ...
          je trouve cela terrible , autant pour l ensemble des personnes qui vont subir , mais bien plus pour lui car il sait , qu il joue avec le » diable «  ; et le »diable" ne veut aucun gagnant,
          Tous perdants.... 


        • franc 11 juillet 2016 19:35

          @tf1Groupie

          Le pouvoir amène à la corruption.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 juillet 2016 21:03

          @tf1Groupie
          Le bénéfice, c’est de modifier la culture d’un pays pour mieux le dominer. La contrepartie du Plan Marshall était de programmer le plus possible de films américains montrant « the american way of life », le modèle américain. Il vous suffit de regarder les programmes télé ou de cinéma, pour comprendre que vous ne verrez jamais de films venant du reste du monde.

          « Quand la CIA infiltrait la culture »


        • vesjem vesjem 11 juillet 2016 21:35

          @tf1Groupie
          tu as raison, tu vas être en surchauffe, tu vas avoir besoin de repos


        • Ouam Ouam 11 juillet 2016 23:54

          @tf1Groupie :

           

          Sur ce coup la...tu ne pourra pas dire que : la communautée des agoravpoxienne est radine !

           

           

          Vu le nombre de gens qui te proposent que tu prenne des vacances  smiley


        • Cadoudal Cadoudal 12 juillet 2016 00:15

          @tf1Groupie
          A aucun moment je n’ai soupçonné Belkacem de vouloir faire du tort à son Roi, défenseur des croyants...


        • marceau2 (---.---.193.134) 14 juillet 2016 14:30

          @Alren

          Juppé est un « Young leader » ou plutôt fut un « YL », Nadjat V B est une « Young leader », comme Joffrin,NKM......... comme tant d’autres qui sont au service exclusif des intérêts américains contre ceux de la France et des français !


        • marceau2 (---.---.193.134) 14 juillet 2016 14:36

          @Fifi Brind_acier

          Et ça a continué avec la bouffe américaine, « Mac do », « Starbuckcafe », « coca », « pepsi »........ !


        • jules lezard (---.---.46.88) 14 juillet 2016 18:06

          @tf1Groupie
          « comme me l’a dit un jour un sous secrétaire d’état a la défense : les gouvernements européens sont a nos ordres, nous les payons et nous en sommes propriétaire » Paul Craig roberts ( sous-secrétaire du Trésor dans l’administration Reagan)

          la corruption s’affiche au grand jour combien vaut un president de la republique ? f.hollande young leaders ainsi que la plupart de l’équipe gouvernementale. le contrat de young leaders plan de carrière contre défense des intérêts US (https://www.facebook.com/notes/jacques-pollet/liste-compl%C3%A8te-des-young-leaders-fran%C3%A7ais/618351294853602/


        • Le p’tit Charles 11 juillet 2016 10:56

          De Gaulle avait remis la France à sa place dans le monde après la guerre, mais à son départ..tous les suivants-mafieux la détruisent...avec il est vrai le « con-court » des Français.. !


          • colza 17 juillet 2016 22:25

            @Le p’tit Charles
            Tiens, ça me fait penser à un mot qui avait couru après le décès de Mon Général :
            Le Grand Chêne est mort, ne restent plus que des glands.


          • chantecler chantecler 17 juillet 2016 22:29

            @colza
            Ben ça me rappelle une autre :
            Pompidou invite De Gaulle au théâtre .
            A l’entre acte ils se retrouvent aux toilettes pour pisser ...
            « Belle pièce , mon Général !
            Regardez devant vous Pompidou ! »


          • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 2016 11:17
            c’est l’image même de nos politiques.....les mêmes depuis 40 ans a mentir et a escroquer..... le Français est masochiste puisque ils sont réélus a chaque fois, tout le monde sait que ce sont les pires menteurs et destructeurs mais le sursaut républicain marche a tous les coups , chaque parti politique a son Panurge entraînant ses électeurs atteints du syndrome de Stockholm au fond des Abymes ....


            • gogoRat gogoRat 11 juillet 2016 12:46

              remarque (peut-être un peu décalée ? - exprès- allez savoir ?)

              dans un autre article j’ai relevé cette perle qu’il serait dommage de laisser se noyer dans les logorrhées quotidiennes habituelles :

              Jean Keim 11 juillet 07:24

              Imaginons que 10 % et même seulement 1% des tenants des spectacles ’sportifs’ se mettent à réfléchir sur ce que pourrait être le sport, et que par un cheminement sain et logique de leur démarche, ils s’intéressent à un sujet plus vaste comme la démocratie, la finance, la monnaie, l’économie, l’éducation, le travail, bref qu’ils se penchent sur le monde actuel, son fonctionnement, ses résultats et la légitimité et/ou les impérities de ses élites cooptées ...


              • Spartacus Spartacus 11 juillet 2016 12:50
                L’école de Chicago c’est une école d’économie et le libéralisme est un mouvement de promotion de la liberté et l’autonomie individuelle n’y sont pour rien....

                Au contraire, cette école comme le libéralisme ont comme fondement la concurrence à armes égales...
                Et la liberté des choix.

                L’anglais est la langue principale des échanges.
                On peut ne pas y adhérer mais c’est comme cela.
                On parle en Anglais entre un Italien et un Suédois ou un Autrichien et un Polonais...

                Les échanges c’est le commerce, la prospérité, l’avenir...
                Quand au « môôôôdèle social » il n’est un modèle pour personne. Aucun pays n’a copié ce concept de l’iniquité par corporatisme de la fonction

                Et les plus grands défenseurs de celui ci sont les statutaires de l’état, qui pour eux même n’en veulent même pas...
                Ces derniers préfèrent l’emploi à vie que les cotisation sociale de l’assurance obligatoire ou les régimes spéciaux au régime général....


                • Allexandre 11 juillet 2016 21:46

                  @Spartacus
                  « La concurrence à armes égales », vous plaisantez j’espère. Ou vous vous foutez du monde ou vous êtes un parfait crétin. 


                • Samson Samson 12 juillet 2016 00:22

                  @Allexandre
                  @Spartacus, c’est tout son charme, croit apparemment très sincèrement à ce qu’il écrit, ce qui s’avère au demeurant fort honorable. Comme il est très créatif, il garantit ainsi les mêmes avantages que la très édifiante lecture d’un bon Buck Danny un soir de déprime : à le lire au second degré, vous êtes assuré de moments d’intenses poilades !
                  Merci à lui ! smiley


                • alain-aaae (---.---.97.55) 11 juillet 2016 15:00

                  c est aussi une binational comme la marocaine comme vall qui se dit israélite dont les parents n ont pas été déporté comme les miens mais qui sont venu pour s en mettre pleinle spoches car dans leurs payss on crévent de faim n oublions UE LA ministre de l éducation a touchée 6MOISalors quelle était ministre 6 mois de salaire conseiller régionale elle les a rendu a l état mais non


                  • Anthrax 11 juillet 2016 19:51

                    @alain-aaae

                    C’est un article sur l’évolution du français, tu nous donnes là une version free style de la langue. C’est passionnant cette destructuration, tu es le Hartung de la grammaire. Bon, c’est pas accessible à tout le monde, mais c’est spectaculaire.

                  • Samson Samson 12 juillet 2016 00:02

                    @Anthrax
                    « C’est passionnant cette destructuration, tu es le Hartung de la grammaire. Bon, c’est pas accessible à tout le monde, mais c’est spectaculaire. »

                    Spectaculaire de fait, mais largement incompréhensible !
                    Là où les déstructurations d’Hartung relevaient d’une méthode, la déstructuration grammaticale ci-dessus, alimentée de délires obsessionnels hélas par trop coutumiers, exprime plutôt la profonde confusion mentale de son auteur. Ça craint, et pas qu’un peu ! smiley


                  • Anthrax 12 juillet 2016 10:07

                    @Samson

                    Sakrin & pakunpeu serai + corek

                  • Armelle Armelle 11 juillet 2016 15:33

                    L’auteur,
                    « détruire son Service public (service au Peuple) »

                    ...La bonne blague !!! Quels services ?
                    A part le pure régalien comme la police ou l’éducation, (et encore ! ce dernier est un véritable délabrement ; (25 sur 27 par PISA), je ne vois pas bien où sont les services publics. Quand 20 millions de gens bossent du lundi au vendredi, je ne vois pas de quels services ils disposent puisque c’est fermé le samedi !!!
                    Vous ne doutez de rien !
                    Et je ne m’attarderai pas sur tout ce qui est SOUS-TRAITE au secteur privé
                    Vous ne manquez pas d’air !!!
                    Ah si j’oubliais, en revanche nous avons ministère très efficace, c’est d’ailleurs le seul ; BERCY


                    • HELIOS HELIOS 11 juillet 2016 15:47

                      @Armelle
                      ... cela fait partie de la tactique.... laisser se delabrer tous les service publics, ceux qui sont les fondements de la solidarité... pour que le concept même devienne rejeté par des bête sauvages pretes a tout pour assouvir leur égoïsme.


                      .. et ces bêtes sauvages, ont des fans, (mot a la mode), ceux qui ramassent les miettes des agapes et qui s’imaginent qu’un jours ils seront acceptés dans le cercles des plus immondes.... esperance, espérance....

                      quand les monstres auront tout bouffé, ils se boufferont entre eux, après avoir bouffés les fans, c’est comme cela qu’on détruit l’intelligence des peuples.... qu’on revient à la barbarie... souhaitée par les barbares, évidement !

                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 juillet 2016 20:54

                      @Armelle
                      Voici les conseils de l’ OCDE pour déconsidérer, puis privatiser les services publics, au lieu de les améliorer.


                      La privatisation des services publics est dans le programme européen des réformes structurelles.

                      Ceux qui pourront payer, paieront. Et les autres, comme en Grèce, mourront.

                    • Armelle Armelle 12 juillet 2016 09:54

                      @Fifi Brind_acier

                      ... La nature et le temps ont une particularité aussi rationnelle que remarquable quand ils agissent de concert ;

                      Ils comblent les vides et suppriment ce qui ne sert à rien...
                      Il est décidément crétin et puéril d’imaginer qu’une telle institution, disproportionnée et paradoxalement « inopérante » puisse perdurer comme ça éternellement dans un cycle de lourdes difficultés qui perdure et perdure depuis 30 ans !!!
                      TOUS les pays d’Europe ont réformé leurs services publics, TOUS, sauf la France !!!
                      De plus vous parlez au nom d’une catégorie de Français qui défendent les services publics comme si leur existence était vitale, en oubliant totalement l’autre catégorie, celle qui en a strictement rien à faire, les jugeant (à juste raison) totalement inutiles pour la plupart (sauf la police et l’éducation) mais aussi inefficace !! même la cour des compte ose le dire !

                      Franchement je vous conseille de lire de temps en temps les rapports de l’Ifrap pour vous rendre compte de l’immense gaspillage d’argent dont sont coutumiers nos fameux services publics ! Et que de ne pas le reconnaître n’est pas les aider dans une notion de pérennité.

                      Vous voyez je comprends votre ulcération à l’égard de l’UE, mais cette organisation avait au moins un objectif intelligent qui était celui de faire de nos gouvernants des gens responsables dans leur façon de dépenser, aujourd’hui ils sont contraints drastiquement à la notion de budget en leur supprimant la main sur la planche billet mais même avec ça, ces caïds de la finance de midinette se permettent de voter des budgets déficitaires depuis 30 ans, MAIS FRANCHEMENT COMMENT POUVEZ VOUS ADMETTRE DE TELS AGISSEMENTS ?!??? VOUS COMME CA AU SEIN DE VOTRE MENAGE ?

                      C’est si facile de dépenser le pognon des autres...

                      Vous voyez il y a construire et déconstruire... mais il y a aussi penser et dépenser...

                      La mafia, je déteste ! et notre état est devenu une organisation mafieuse qui a constitutionnalisé le racket

                      Et tout ça sous couvert de cette belle pensée respectable qui serait de gérer et REPARTIR les richesses !!! ...Encore une fois très puéril et naïf quand on en perçoit les effets qui sont de rendre les gens dépendants (pour mieux les soumettre, c’est ce qu’on a fait avec l’Afrique pendant des lustres) et d’en faire des individus irresponsables, bêtes et cons !!!

                      Franchement vous ne pensez pas qu’il serait plus intelligent et respectueux d’apprendre aux gens à pêcher plutôt que de leur donner le poisson ? NON ?

                      ...L’éveil de la conscience Fifi, le sommeil du peuple s’éternise... QuElle tristesse

                       

                       


                    • Armelle Armelle 12 juillet 2016 09:57

                      @Fifi Brind_acier

                      « Ceux qui pourront payer, paieront. Et les autres, comme en Grèce, mourront. »

                      De quels services parlez-vous ?


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juillet 2016 18:43

                      @Armelle
                      Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale, en particulier dans les services publics gratuits et accessibles à tout le monde. L’école et la santé devraient être inscrits dans la Constitution comme non privatisables par nature.


                      « Les biens publics » sont le résultat d’un combat de plus de 100 ans, pour la dignité, pour la santé, le droit du travail, les congés payés et l’éducation.

                      Mais vous avez le droit de considérer que ces biens communs ne soient réservés qu’à vous, aux riches. Sauf que ce n’est pas l’avis de la majorité des Français.

                    • Armelle Armelle 13 juillet 2016 11:23

                      @Fifi Brind_acier
                      Vous êtes décidément malhonnête dans votre réponse !!! Car si vous étiez HONNÊTE et OBJECTIF vous auriez remarqué que je défends la légitimité de certains d’entre eux et critique SURTOUT la façon dont sont gérés les autres. RIEN DE PLUS !!! 

                      Vous détournez et transformer mes propos en vous permettant de conclure par cette phrase puante « Mais vous avez le droit de considérer que ces biens communs ne soient réservés qu’à vous, aux riches » qet ui qualifie bien votre malhonnêteté et votre cynisme à l égard de ceux qui ne pensent pas comme vous !!!
                      Et c’est dommage...


                    • Armelle Armelle 13 juillet 2016 11:57

                      @Fifi brin d’acier

                      Vous auriez dû prendre un autre exemple que les congés payés cher Monsieur, les congés ce sont les travailleurs qui se les payent à travers leur consommation !!!(j’allais rajouter ;banane !)
                      Dans une entreprise les congés payés sont une charge, donc se retrouvent dans le calcul des prix de revient et par conséquent dans les prix de vente des biens !!!!!!!!!!
                      Donc c’est comme si vous preniez des congés à votre charge, sauf qu’ils sont instaurés sous forme de répartition ; disposition chérie des Français...
                      Ce sont donc les « riches » (dont je ne fais pas partie) qui participent le plus au financement des congés de tous les travailleurs...ne vous en déplaise, mais MOI j’ai au moins l’honnêteté de le reconnaître...
                      Il y toujours plusieurs façon de voir les choses et les gens malhonnêtes intellectuellement s’arrangent toujours pour les voir de façon à servir leurs idées...

                      Sinon et bien, des constats sont parfois rassurants...Et montrent que tout n’est pas binaire et que « modifier » peut être une alternative intelligente à « suppression » pure et simple ;
                      https://m6info.yahoo.com/2-fran-ais-sur-3-veulent-rester-1457729415233590.html?nhp=1

                      ... ça devrait vous intéressé cher Fifi,


                    • marceau2 (---.---.193.134) 14 juillet 2016 14:41

                      @Fifi Brind_acier

                      -Ne dîtes pas de bêtise, le « modèle social français », les « biens publics » ne sont pas du tout, mais alors pas du tout, le résultat d’un combat de plus de 100 ans, mais bien celui d’un projet politique qui remonte à plus de 1000 ans.


                    • Buzzcocks 11 juillet 2016 15:51

                      La français est une langue.... vivante.... c’est tout con à dire mais enfin, ça ne semble pas évident pour l’auteur de cet article.

                      Mes grands parents vosgiens ne parlaient même pas le français mais une sorte de patois compréhensible par une seule vallée. Et moi même quand je m’exprime, je laisse parfois échapper des mots de lorrain. Ce qui sous entend que le « français » n’est pas une langue uniforme sur tout le territoire. Je mange des brimbelles par exemple quand le « français » mange des myrtilles.

                      Le français, c’est un mélange de latin, de gaulois, de normand, de germain .... bref, ça n’a jamais été une langue figée. Il suffit de relire Pantagruel pour voir qu’en 500, notre langue a muté.


                      • Anthrax 11 juillet 2016 17:26

                        @Buzzcocks

                        Parmi les étymologies tu peux rajouter le grec, l’arabe, le provençal, le wisigoth, le breton... Et après ça on nous parle de la pureté du français comme on parlait de la pureté de la « race aryenne »...

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 juillet 2016 20:49

                        @Buzzcocks
                        Toutes les langues évoluent et subissent des ajouts au gré de l’ histoire.
                        « Histoire de la langue française. »


                        Il n’en demeure pas moins que le Français est la langue officielle. C’est écrit dans la Constitution. Ils violent donc la Constitution, qu’ils utilisent par ailleurs quand ça les arrange, comme le 49-3 et les ordonnances. C’est la Constitution open-bar, vu par les euro-atlantistes...

                        L’UE utilise deux méthodes pour faire disparaître les langues nationales :
                        ** Valoriser l’anglais comme langue -européenne- du peuple -créé par l’Union européenne", qu’ils disent .

                        ** Et valoriser les langues régionales, qui s’appuient sur les mêmes cartes que celles de l’ Europe des Ethnies d’Hitler, et dont le but est de diviser pour mieux régner, et détruire à terme les Etats Nations.
                        Aux profit d’une utopie : le fédéralisme européen.


                      • Pere Plexe Pere Plexe 11 juillet 2016 22:00

                        @Buzzcocks
                        Ajoutons à cette réalité le fait que la réforme en cause est très modeste.

                        Et surtout qu’elle est en théorie applicable depuis 1990 : 26 ans !
                        Et encore que les autres pays francophones l’ont adoptée sans problème. 

                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 17 juillet 2016 12:12


                        Rabelais écrit le « françois » directement issu du latin, racine de notre langue. Et pour souligner l’ancienneté de notre littérature françoise, il faut remonter en 842, avec le Serment de Strasbourg, le texte le plus ancien de notre prose. Les plus anciennes poésies aussi (Centilène de Sainte Eulalie, Poème de Saint-Léger, etc.. IXe, Xe et XIe siècle). La Chanson de Roland, reste une des plus belles proses.
                        Dès l’origine de la langue française, on pourra remarquer le lyrisme et la richesse de cette langue qui a muté, bien sûr, depuis le haut-Moyen-Age, jusqu’à nos jours, mais est toujours restée peu ou prou fidèle à ses origines gréco-latines (Langue d’Oc) + l’apport des langues du Nord d’origine germaniques (langue d’Oil). A la langue nationale viennent se rajouter les idiomes régionaux, locaux. Ces multiples rajouts en font sa spécificité, tout simplement, dans sa beauté originelle et originale.
                        Or, actuellement, nous observons une mise à sac de notre françois par des gens totalement ac-culturés, se réclamant de groupes de pression d’outre-Atlantique, dans des buts d’asservissement des peuples européens. Entre ces décisions « criminelles » et la naissance de notre langue, il y a quasi 15 siècles de longues et prodigieuses années de fermentation culturelle. A l’orée de ces 15 siècles, quelques mois auront suffi pour détruire notre langue, la « violer » avec le globich, qui n’est à proprement parler, pas de l’Anglais, mais une espèce de parler vulgaire, rocailleux que les ignares nous présentent comme le St-Sacrement, incontournable, et « imposé » à nos enfants, dès leur plus jeune âge.
                        D’autre part, lorsqu’une nation veut détruire un peuple et sa culture, elle ne s’en prend pas qu’aux infrastructures civiles et militaires et aux personnes, elle commence d’abord à s’acharner sur sa culture, et notamment ses « archives nationales » et tout ce qui concerne la somme énorme de conservation des grimoires et autres entités matérielles de son Histoire.
                        L’hypocrisie de nos dirigeants est tout de même arrivée à un niveau de cynisme non égalé, alors qu’eux soignent particulièrement l’éducation de leurs rejetons, en les envoyant dans des institutions privées très pointilleuses sur leur façon de s’exprimer, écrit et parler, même si le résultat n’est pas toujours à la hauteur de leurs prétentions.

                        Et je rappelle qu’une « intégration » réussie se fait toujours par le respect de la langue. Ce que les fameux « hussards noirs de la République » avaient le mieux réussi dans leur mission d’éducateurs-trices.

                        En fait, on le voit bien, depuis quelques décennies, la « mouscaille syntaxique et orthographique », c’est pour les sans-dents.

                         


                      • Anthrax 11 juillet 2016 17:20

                        Que d’erreurs et d’approximation dans cet article partisan.

                        La ministre n’a fait que rappeler l’obligation AUX EDITEURS SCOLAIRES d’appliquer les rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française, approuvées par l’Académie française et publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990. Cette commission comportait parmi ses membres Michel Rocard et Maurice Druon, secrétaire perpétuel de l’Académie française qui ne font pas partie des pires exécuteurs de la langue de Boileau. 
                        La réforme qui sera appliquée à la rentrée 2016 dans les livres scolaires permettra ainsi un apprentissage unifié du français, sans que les anciennes règles disparaissent pour autant. 
                        Je ne résiste pas au plaisir de vous copier-coller Le communiqué du syndicat étudiant UNI à propos de Najat Vallaud-Belkacem, qui « se croit autoriser [sic] à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française ». Tiens, j’ai déjà vu cette phrase quelque part.
                        Cette réforme est loin d’être la première. Cela n’a jamais empêché le français d’évoluer. Au moyen âge les mots étaient plus courts : grammaire en place de gramaire, physique pour fisique, éléphant pour olifant, tympan pour timpan, prologue pour prologe, loup s’écrivait lou sous Louis IX. Pourquoi cette complexification de la langue au cours des âges ? Ce sont les imprimeurs qui l’ont décrété. Payés à la ligne, plus les mots comptaient de signes, plus les phrases étaient longues. Vous voyez le truc. Et de l’imprimeur à l’éditeur il n’y a qu’un pas. Car, au final, avant qu’elle ne profite à nos chères têtes blondes ou brunes, à qui va t-elle rapporter des sous ? 


                        • Anthrax 11 juillet 2016 18:20

                          @Anthrax

                          Notez que j’ai laissé quelques fautes, c’est un test pour les plus pointus d’AGV. 

                        • Samson Samson 11 juillet 2016 19:11

                          Manu le Fourbe - El Blanco - est un amateur résolu de novlangue : nul n’ignore que le concept de gauche « réformiste » est un produit de la mercatique (en Belgique, on dit « marketing ! smiley ) adoptée par le $ociali$me - dans sa version 2.0 - qui consiste essentiellement à réformer le vocabulaire pour en abolir le sens (même démarche que les propagandistes du Jihad, version 2.0 lui aussi !) et mieux re-vendre ainsi sous label de »gauche« les dogmes et la camelote d’une Pensée Unique fondamentalement néo-libérale.

                          Après Charlie, pour »mieux« stigmatiser la discrimination et la ségrégation affectant les banlieues françaises, il recourait ainsi au terme »Apartheid« , probablement jugé plus »sexy« par ses conseillers en communication, mais profondément étranger à la sphère culturelle francophone. Les exemples sont légions, tant dans la communication politique qu’économique ou publicitaire.

                          Idéologiquement parlant, Il est clair que l’adoption dans le langage courant du vocabulaire du pouvoir, fut-il importé, facilite grandement la validation des concepts qui le légitiment : en Belgique, les jobs se sont ainsi substitués aux emplois, le management à la gestion. ...
                          Et de la même manière, on voit un certain nombre de concepts relevant des sciences humaines (philosophie, anthropologie, psychologie, ...) issus d’une sphère anglo-saxonne d’approche plutôt pragmatique se substituer aux concepts à visée universaliste développés en leur temps sur le vieux continent : le DSM4 favorise ainsi l’approche pharmacologique au détriment de la quête de sens, les »coachs« raflent la mise aux thérapeutes, ...

                          Quant aux réformes orthographiques et grammaticales successives, elles semblent désormais répondre plus aux contingences de la standardisation logicielle qu’aux besoins ou aspirations de leurs locuteurs et usagers.

                          Cette évolution est catastrophique, mais tristement banale par ces temps troublés Pour appeler les choses par leur nom, et mieux ainsi les appréhender, je vous renvoie au concept, fort discrètement tombé en désuétude, de »regrès".


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 juillet 2016 19:12

                            Dans le mille !!! 


                            Pour détruire un peuple, une nation, une culture ... Le moyen le plus efficace est de vider les mots de leur sens ! 

                            Mais il me semble que j« étais le seul à me révolter contre la pollution des esprits répandue par les bataillons du Pendule Gauche-Droite avec la complicité active des scientifiques nuls et des intellectuels illettrés ! 

                            J’avais vomi la »loi Taubira« , non pas parce que je »hais les homosexuels« mais parce que la législation n’avait rien à voir ... Appelez cela un  »mariage« , le légaliser, obliger les maires à le célébrer et même ... détruire la vie des enfants en parlant  »d’adoption" ... 

                            Les mots ne créent pas une réalité, mais ils l’expriment seulement. Quand la langue, le langage et les moyens de communication ne collent plus à la réalité mais veulent la dissimuler, la culture devient alors corrompue et la nation est surement en voie de la déchéance ! 

                            • Samson Samson 11 juillet 2016 20:07

                              @Mohammed MADJOUR
                              « Les mots ne créent pas une réalité, mais ils l’expriment seulement. »
                               ???
                              Le premier verset de l’Evangile selon Saint-Jean proclame, fort justement : « Au commencement était le Verbe ! ».
                              Qu’est-ce que la « réalité », sinon ce que nous pouvons en exprimer et en communiquer ? Et comment concevoir cette« réalité » si les mots manquent pour la décrire ? La « réalité » apparaît profondément indiscernable des mots et par là des concepts disponibles pour la définir ou redéfinir.

                              La corruption et la manipulation du langage relèvent de la subversion du sens commun, et par là du sens tout court : elles participent dans le meilleur des cas de leur saine évolution, mais relèvent en l’occurrence d’un travail de sape des fondements du consensus social et sociétal dont les dégâts se manifestent et s’amplifient plus cruellement chaque jour sous le soleil !
                              Et dire que toute cette destruction ne vise qu’à alimenter un peu plus longtemps ces vaines colonnes de chiffres servies par de pâles technocrates en de sanglants holocaustes à l’insatiable Baal-Moloch financier !  smiley

                              Delenda Carthago ! smiley


                            • Milla (---.---.1.10) 11 juillet 2016 20:34

                              Vous aimez les sionistes et les sionistes vous le rendent bien

                              Les israéliens sionistes plongeront notre pays dans le chaos .


                              • Samson Samson 11 juillet 2016 21:10

                                @Milla
                                Pas d’autre obsession en réserve, histoire de varier un peu ? smiley


                              • Milla (---.---.1.10) 11 juillet 2016 21:52

                                @Samson

                                Surnommée la « nouvelle Margaret Thatcher », Theresa May pourrait remplacer David Cameron

                                La ministre britannique de l’intérieur a déclaré sa candidature. Elle veut lancer « un programme radical de réformes sociales ».

                                Un grand merci au fachos du Brexit


                              • Allexandre 11 juillet 2016 21:52

                                @Milla
                                Vous avez tout à fait raison. Il faut le marteler car bien peu nombreux sont ceux qui le réalisent vraiment. On leur dit mille fois par jour que le danger pour la France c’est l’islam, mais jamais on ne leur dit que ce pseudo danger est une création sioniste étasunienne. Il faut lire le bouquin de Samuel Huntington Le choc des civilisations. Tout est dit et programmé. Depuis sa publication en 1993, cet objectif est en marche et en passe de réussir si personne ne réagit...


                              • Samson Samson 11 juillet 2016 23:33

                                @Allexandre
                                "... Il faut lire le bouquin de Samuel Huntington Le choc des civilisations. Tout est dit et programmé. Depuis sa publication en 1993, cet objectif est en marche et en passe de réussir si personne ne réagit...« 

                                Tout dépend comment on réagit !
                                La marionnette Ben Laden était une pure création de la CIA, tellement pratique et efficace qu’ils ont prétendu la chercher près de 15 ans avant de s’en débarrasser. Et pour ce que j’en sais, elle avait si bien servi que les posters à sa gloire ont eu presque autant de succès dans le monde musulman que ceux du Che !
                                Idem pour Daesh : cette création de la CIA recrute massivement - sur les réseaux sociaux qu’elle contrôle : FB, Twitter, ... - les paumés de nos banlieues en quête d’un Islam des plus chimériques et fantasmés pour prétendument lutter contre cet impérialisme américano-sionisme qui la finance grassement.
                                Si les jeunes d’origine musulmane avalent de telles couleuvres sans un soupçon d’esprit critique et - lassés d’exploits virutels sur »Call of Duty« - sont prêts à verser le sang
                                (très majoritairement musulman) des innocents et mourir en martyrs pour la sainte cause du Pétro-dollar, le programme du »Choc des Civilisations« à encore de beaux jours devant lui : ce sont les authentiques musulmans - ceux qui se réfèrent au Livre et à la Tradition pour vivre pacifiquement leur foi - qui les premiers en font et feront les frais !

                                Une identité forte se fonde sur la fierté de ce que l’on est, pas sur la haine de l’autre ou de sa différence. Je doute donc fort que cultiver jusqu’à l’obsession la haine raciale ou religieuse à l’encontre du »Peuple Élu« ou de qui que ce soit offre une réponse adéquate à cette quête d’identité : il serait à mon sens plus avisé d’investir dans la formation de lettrés et d’offrir à tous les jeunes d’origine musulmane ou autre de solides formations sur leurs racines et cultures d’origine, exactement comme l’a fait la diaspora juive qui est ainsi restée fidèle à ses racines durant près de 2000 ans. A noter que cette réflexion vaut tout autant pour les »identitaires« occidentaux, tout aussi acculturés et coupés de leurs origines par la société de consommation que ne le sont les candidats au jihad, sans quoi ils trouveraient mieux à faire que fantasmer »le Grand Remplacement« pour casser du basané ou rêver de massacres et autres épurations ethniques et culturelles.

                                 »On leur dit mille fois par jour que le danger pour la France c’est l’islam, mais jamais on ne leur dit que ce pseudo danger est une création sioniste étasunienne."
                                Le danger, c’est la connerie, l’ignorance et la bêtise ! Seules la connaissance et la culture permettent de répondre au fanatisme - qu’il soit économique ou religieux -, de déjouer leurs manipulations pour pouvoir enfin vivre libres !

                                Salutations ! smiley


                              • Allexandre 12 juillet 2016 10:00

                                @Samson
                                Je suis bien d’accord avec votre solution. Cependant, avant d’en arriver là, il faut lire entre les lignes et décrypter le code. Sinon, vous aurez beau avoir de généreuses idées, elles resteront voeux pieux !

                                Bonne journée

                              • zutalors 11 juillet 2016 20:41

                                là où certains parlent de détruire, d’autres amortiront par le terme changer.
                                Nonobstant que le mieux puisse être l’ennemi du bien, lorsque les rouages en place semblent être incapables à faire tourner la machine, il y en aura beaucoup pour envisager de lui en substituer une autre.
                                Cela se traduira par exemple par la casse des modèles établis, voire aussi par le choix de confier sa voix à des partis encore jamais anoblis.
                                C’est que quand hier désillusionne, demain autrement n’est souvent vu que sous une meilleure augure...quitte à ne pas trop songer qu’il puisse avoir encore moins fière allure.


                                • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 11 juillet 2016 21:42

                                  @ l’auteur,

                                  Excellent article. Bravo.
                                  Tout est dit en quelques lignes.
                                  Il reste à faire machine arrière, c’est possible, et même souhaitable. Simple question de volonté. Volonté politique bien entendu.

                                  Cordialement.

                                  Thierry Saladin

                                  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 12 juillet 2016 13:30

                                    encore @ l’auteur,

                                    Je complète mon commentaire :

                                    Volonté politique bien entendu, mais aussi, et 
                                    surtout, de chacun d’entre nous.
                                    C’est ce que je tente de soutenir comme thèse, dans l’article que j’ai commencé de rédiger, et dont la première partie est ici
                                    Mais je prends mon temps.

                                    Cordialement.

                                    Thierry Saladin

                                  • Milla (---.---.1.10) 11 juillet 2016 21:55

                                    Theresa May, qui doit devenir le(a) prochain’(e) Premier Ministre de Grande-Bretagne est une fervente supportrice d’Israël. La Secrétaire Britannique à l’Intérieur, Theresa May a les plus grandes chances de devenir la prochaine Premier Ministre, après le retrait de sa dernière rivale dans la course à la tête du Parti conservateur. En tant que conférencière d’honneur lors d’un événement pour le Jour de l’Indépendance d’Israël, à Londres, en avril dernier, May a exprimé son fort soutien à l’Etat Juif moderne


                                    • Milla (---.---.1.10) 11 juillet 2016 22:01

                                      « Il faut le marteler car bien peu nombreux sont ceux qui le réalisent vraiment. On leur dit mille fois par jour que le danger pour la France c’est l’islam, mais jamais on ne leur dit que ce pseudo danger est une création sioniste étasunienne. Il faut lire le bouquin de Samuel Huntington Le choc des civilisations. Tout est dit et programmé. Depuis sa publication en 1993, cet objectif est en marche et en passe de réussir si personne ne réagit. »

                                      Excellent Alexandre !


                                      • Ouam Ouam 12 juillet 2016 00:04

                                        @Milla :

                                        A Quelle date poses tu tes congés ?.

                                        Tu reste en France ou tu pars à l’étranger ?


                                        • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 2016 00:23

                                          @Ouam

                                          Internet c’est mondial bourricot et je peux te répondre de partout .

                                          Mdr


                                        • Ouam Ouam 12 juillet 2016 01:05

                                          @Milla :

                                          « @Ouam
                                          Internet c’est mondial bourricot et je peux te répondre de partout .
                                          Mdr
                                           »

                                          Mais je ne t’ai pas parlé d’internet, ou ca ?

                                           

                                          Non je voulais savoir si tu restais en France si tu allais à l’étranger te déniaiser un peu,

                                          c’etait ca ma question !. 

                                           

                                          Mais bon vu tes grosses difficultées avec les mots et le Francais, partir à l’étranger ca ne va pas etre possible.


                                        • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 2016 00:24

                                          Avec l’Euro, le Tour de France, les Jeux Olympiques...peut-être même un petit attentat qui va venir en renfort....tout est fait pour bien occuper les français. Pendant ce temps la Loi Travail sera définitivement adoptée et l’État d’Urgence sera reconduit avec de nouveaux attentats faits par le gouvernement.


                                          • Raoul-Henri Raoul-Henri 12 juillet 2016 05:24

                                            @ auteur
                                            Le pire est d’imaginer le paradoxe que la langue sera toujours portée par les moins instruits d’entre nous, puisqu’elle restera l’unique référence : la langue maternelle et culturelle. Les moins bons écoliers, ou les bons qui ne pousseront pas l’étude jusqu’à approfondir une langue exogène, porteront la langue et surtout la façon de penser (la logique de la grammaire) qui s’y rattache ; et tant pis pour l’orthographe qui ne s’entend pas. Parmi les mauvais signes pour l’hégémonie de la langue constitutionnelle, la vigueur des langues régionales revient à point nommé pour achever la dépossession de cette langue commune, gage d’une bonne compréhension entre les individus.
                                            Alors qu’au contraire, plus une identité culturelle est attaquée en son essence - et la langue est un référentiel majeur de l’identité commune - plus elle se renforce (OKay,  ;) faudra attendre encore un peu pour la dé-fossilisation mais çà vient).

                                            Pour creuser un peu et tenter d’apercevoir le bout de la tonnelle (mot qui a jadis traversé la Manche à la voile et donné tunnel chez les Anglais ; et qui nous est revenu à l’identique pour désigner autre chose, le passage sous la Manche par exemple), il nous faut faire un rapprochement salutaire entre la parole et la monnaie. Ainsi le mot devise porte en lui cette double sémantique bien pratique qui ne nous fait pas oublier l’archétype commun aux deux expressions du mot (monétaire et langagière). Si le silence est d’or, le mot argent revient à l’argument ; mais aussi à l’argutie lorsque s’en mêle la dialectique du diablotin. Et pour finir ce petit tour sémantique : l’argent et l’argument s’apparentent à cet argile qui bâtissait nos demeures ; par l’expression de la forme réalisatrice, la manifestation d’une idée.

                                            Tout cela pour dire qu’il n’est pas étonnant de voir disparaître progressivement le sens de nos échanges, qu’ils soient fait de langage ou de monnaie.
                                            Tiens ?! Payons-nous toujours en Francs ? Où est la langue européenne qui aurait dû accompagner l’Euro ? Ah, mais c’est qu’inventer une nouvelle langue pour la politique est dangereux pour celle-là qui, bien en place dans les dictionnaires cacadémichiens de tous pays, est rivée au trône unique du monarque absolu (je sais c’est pléonastique mais çà enfonce le clou), que ce soit pour le sens déformé de la monnaie-parole, ou du battage de la monnaie unique.

                                            Les Anglais n’y gagneront rien au final à dénaturer leur langue en langage technocratique et rien d’autre. Nous ne sommes peut-être pas les plus à plaindre question défenestration du sens ; mais il semble bien que l’heure soit grave.


                                            • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 2016 15:53

                                              Un commentaire de Karim 78 qui décrit le déclin des Français

                                              Mdr

                                              Aujourd’hui en France, pour avoir le Bac, il faut prendre un ticket à la borne, faire la queue et demander le diplôme. Rien d’autre. Ne pas oublier qu’avec les réformes scolaires, notamment intégrant la théorie du genre et la modification des rythmes scolaires avec l’augmentation des « activités » ludiques tels que le dessin, musique, arts plastiques, sports....au détriment de matières sérieuses et fondamentales telles que les mathématiques, les sciences de la vie, le français, etc....va empirer les choses. Et créer des élèves de plus en plus débiles. . Encore une fois on va pas vous plaindre. Il est clair que la société française est en déclin, les élites françaises accélèrent ce déclin mais ce crétin de peuple, que je plaignais et que je ne plains plus.


                                              • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 2016 15:58

                                                Intéressant le commentaire de Karim 78

                                                Mdr

                                                Si les français sont moins intelligents qu’autrefois, c’est dû tout simplement à la baisse du niveau scolaire depuis 30 à 40 ans : même à la fac, on a de plus en plus d’étudiants qui ne savent même pas écrire leur propre langue maternelle (des français « pure souche » !) auxquels les universitaires doivent donner des cours d’orthographe et de grammaire de niveau primaire... Et quand les profs de fac lisent les copies, c’est désastreux (et de plus en plus souvent, ces copies n’ont aucun sens !). En plus de ça, les portables et internet ont également participé à l’effondrement du niveau intellectuel général, en éloignant les gens de la lecture par exemple. Dans tout cela, les arabes en particulier et les immigrés en général n’ont aucune responsabilité ; d’ailleurs, vous seriez étonnés de voir qu’il y a beaucoup d’arabes qui réussissent, qui font de grandes études mais dont on ne parle pas. Il faut dire que les médias israéliens vous ont habitués à voir uniquement les arabes comme des délinquants, dans des cités, en échec scolaire... Je vais même ajouter une chose : dans les couches populaires, on trouve plus de jeunes arabes qui réussissent que de jeunes blancs. N’oublions pas cependant que l’école est élitiste et qu’il y a des discriminations sociales et raciales importantes en France. Le fils d’ouvrier blanc ne sera pas noté de la même façon que le fils de bourgeois, à travail équivalent voire supérieur. Si les jeunes immigrés réussissent mieux, c’est précisément parce qu’ils sont en banlieue, c’est-à-dire entre eux : ça dérange moins les profs de bien noter un arabe parmi d’autres arabes plutôt que parmi des français qui n’accepteraient pas d’être dépassés par un arabe (je le sais bien pour l’avoir vécu personnellement). Par contre, au Maghreb, on voit des enfants déshérités devenir ingénieurs, chercheurs, médecins, etc. Ce sont eux qui viennent en Europe et en Amérique du Nord dans nos universités, nos hôpitaux, etc. L’Occident fait ainsi d’une pierre deux coups : non seulement vous détruisez nos pays mais en plus vous nous prenez nos cerveaux (et parfois même en les sous-payant et en leur limitant l’évolution de carrière malgré toute leur bonne volonté, notamment pour les médecins étrangers travaillant en France : pour aller plus loin, lisez le livre « La couleur du bistouri », du Pr. Réda Souilhamas). Afin d’aller plus loin, je précise certaines choses pour rétablir certaines vérités. De la même manière qu’il existe des établissements scolaires juifs ou chrétiens en France, les musulmans ont organisé également des structures éducatives à caractére confessionnel, comme l’association Renovo dans le Val de Marne ou encore le fameux Lycée Averroès. Par exemple, ce Lycée Averroès, établissement scolaire musulman sous contrat basé à Lille, a été pendant plusieurs années consécutives le lycée le plus performant de France, dépassant même Henri IV ou Louis-le-Grand et ce n’est pas moi, c’est le Ministère qui le dit. Par ailleurs, si l’on comptabilise uniquement les jeunes immigrés diplômés titulaires de doctorat ou master (on ne compte pas les titulaires d’autres types de formation) sont près de 800.000 en France, avec une surreprésentation statistique des Algériens, Marocains, Tunisiens et Libanais. Ajoutons également que 41.3% des personnes en thèse dans l’Hexagone sont de nationalité étrangère. Toutefois, ces chiffres sont très fortement en-deça de la réalité, car l’étude ne prend pas en compte les personnes nées françaises mais de parents étrangers en raison de l’interdiction des statistiques ethniques. Toutes ces infos sont issues du Journal Le Monde - Economie, 19 mars 2012. On continue ? Sachez que près de 20.000 médecins algériens exercent en France, la majorité sont même diplômés des universités françaises...les marocains, libanais et syriens sont également très nombreux, tout comme les roumains dans le domaine médical. C’est le Conseil de l’Ordre qui le dit et on ne parle ici que des médecins ayant ces nationalités étrangères, ces statistiques n’incluent pas ceux qui ont acquis (ou qui l’ont toujours eue) la nationalité française, mais qui restent à jamais des enfants d’immigrés. Ces médecins étrangers occupent très souvent des postes de praticien hospitalier car la France a une pénurie dans certaines spécialités extrêmement difficiles d’accès et contraignantes...pendant que certains internes rechignent donc à se spécialiser dans des médecines « compliquées », les étrangers n’hésitent pas à prendre des postes en chirurgie par exemple...et bien souvent, finissent même (s’ils ont la nationalité) par diriger des services hospitaliers (notamment en Ile-de-France) entiers, témoignant d’une reconnaissance totale de leurs compétences par leurs pairs. Je ne parle même pas des étudiants étrangers (qui représentent de gros effectifs dans certaines filières scientifiques d’universités françaises prestigieuses) ou encore des chercheurs étrangers, majoritairement maghrébins, qui dirigent de nombreuses équipes de recherche, en particulier dans le domaine de la recherche biomédicale, mathématiques, agronomie ou physique. J’invite toute personne doutant de ces infos à pousser les portes de quelques laboratoires Inserm et CNRS, si vous le pouvez, pour le constater aisément. Et je pourrais réaliser une thèse de 300 pages sur le sujet pour aller plus loin. Je n’évoque même pas le cas américain, où le peu de musulmans vivant là-bas est dans son immense majorité ultra-diplômée et avec un niveau intellectuel et universitaire plus fort que la moyenne nationale sur les américains de toutes confessions. Le Wall Street Journal avait même désigné les Américains musulmans comme étant des individus exemplaires pour l’ensemble des Américains.

                                                Alors comment en est-on arrivé là côté français ? Très simple, il faut observer le jeune adulte moyen en France pour comprendre. Dès qu’arrive le mercredi soir (et même avant), les jeunes lycéens et étudiants ne pensent qu’à faire la fête et à se saoûler. Les rues de nombreuses villes étudiantes se transforment littéralement en déchetteries humaines. Comment voulez-vous former des intellectuels sérieux si les étudiants autochtones passent plus de temps à entretenir leur taux d’alcool sanguin plutôt que de réviser ? La télévision a aussi une grande responsabilité dans ce déclin, surtout la télé poubelle faite par les sionistes pour abrutir la populace ! Ces élites sionistes nous amènent leurs « spécialistes » pour nous dire quoi penser sur tout : les guerres que ces élites provoquent, la politique, l’économie, l’homosexualité, l’avortement... Le peuple n’a plus ni libre-arbitre ni esprit critique : il n’est formé que de fachos et consommateurs. En un mot : des bêtes ! On le voit ici quand on lit un article et les commentaires : tout le monde suit et le premier qui ose aller contre est contesté de toutes parts et censuré. Vous êtes plus dictatoriaux que l’Etat lui-même.

                                                Voici la liste (non exhaustive) d’émissions de télé poubelle créées par les sionistes : Tellement vrai, Confessions intimes, C’est mon choix, Danse avec les stars, The voice, des émissions de cuisine jusqu’à l’overdose, Les reines du shopping (pour apprendre aux femmes qu’il faut acheter toujours plus, bien que le peuple n’ait pas les moyens), les émissions d’Hanouna (qui a pris tout D8 pour lui avec ses chroniqueurs pour y faire des émissions toutes plus débiles les unes que les autres), le Mag de NRJ12 (et toutes ses émmissions débiles comme « les anges », « les marseillais »...), les bêtises de M6, TF1, Nagui, Reichmann, Joséphine ange gardien, la télé réalité... Bref, il y en a tellement qu’on n’en a pas fini. Sans oublier les journaux de propagande sioniste, évidemment : tout n’y est que mensonge... Dans la plupart de ces émissions, le peuple est ridiculisé : un vrai cirque ! Quand on les regarde, ça ne donne pas envie d’être français


                                                • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 2016 16:01

                                                  karim78 (---.---.---.219) 10 juillet 14:23 J’ai oublié d’ajouter les radios de jeunes (NRJ, Skyrock, etc.) : dans toutes ces radios, les conversations des émissions du soir tournent presqu’uniquement autour du sexe. Ces animateurs sont bêtes et n’ont aucune conversation, c’est pour cela qu’ils se rabattent sur le sujet le plus facile pour eux : le sexe.

                                                  Et voilà comment nos jeunes sont éduqués


                                                  • Montagnais Montagnais 13 juillet 2016 06:07

                                                    «  Vivement que la révolte éclate ! »


                                                    Elle n’éclatera pas. Du moins au sens où vous l’espérez

                                                    S’il existe des intentions de violence et de révolte au point de faire couler le sang place de la guillotine - 14 Juillet demain, isnit ? - pour que ’les traces de pieds des passants qui la traversent se reconnaissent bien au loin, et jusque sur le pavé de la rue de Bourgogne’, ces violences s’exerceront de l’autre côté : 

                                                    les récalcitrants au NOM se feront buter, sous les hourra’s et les acclamations du « peuple » enivré, hystérique, morphinisé ..

                                                    Vous les prenez pour des cons ? le système est parfaitement verrouillé

                                                    -------------------->

                                                    « .. rendre possible l’annexion de l’Europe à l’Empire américain.. » dites-vous ..

                                                    C’est déjà fait, depuis belle lurette, 1944 on peut dire .. « Invasion of Europe » comme on pouvait lire sur un Gigantesque Timeline mural à une exposition sur la guerre à la AGO, Toronto du Canada

                                                    Bah ! pour les nostalgiques, les pasagenoux, les hommes encore libres, les non-formatés, les récalcitrants low-profile .. on s’en fout .. Me Ne Frego Aurélien César .. La France, immense région de l’esprit, n’est pas contingente.

                                                    Bien à vous





                                                    • Ray Volté (---.---.21.137) 13 juillet 2016 09:44

                                                      Allergique à l’anglais et plus encore à l’anglo-américain depuis une année de cours complémentaire en 1945, je suis révolté par la place que ce jargon prend dans notre vie quotidienne. Le service militaire m’a isolé 18 mois en Autriche. Par la force des choses j’ai appris à balbutier en Allemand avec beaucoup de plaisir. Le parler courant des autochtones ne m’a jamais choqué. Ce parler était loin des vociférations d’Eric von Stroheim dans les séries d’après guerre. Les lieds et les poèmes dans la langue de Goethe sont agréables à l’oreille, beaucoup plus que le jargon anglo—américain. Je ne parle pas des mots du dictionnaire oreiller, une mélodie.

                                                      J’aime entendre tous les parlers européens continentaux aux racines gréco-latines.

                                                      • Milla (---.---.1.10) 13 juillet 2016 12:33

                                                        « Elle n’éclatera pas. Du moins au sens où vous l’esperez »

                                                        Bien sûr !


                                                        • Milla (---.---.1.10) 13 juillet 2016 12:34

                                                          "les récalcitrants au NOM se feront buter, sous les hourra’s et les acclamations du « peuple » enivré, hystérique, morphinisé ..

                                                          Vous les prenez pour des cons ? le système est parfaitement verrouillé"

                                                          Exactement !


                                                          • Montagnais Montagnais 13 juillet 2016 21:50

                                                            @Milla


                                                            Bonsoir Milla

                                                            On peut consulter votre profil Agora ? Ou pas ..

                                                          • Milla (---.---.1.10) 14 juillet 2016 01:08

                                                            Bonsoir Monta,

                                                            Je n’ai pas de profil sur Agoravox.


                                                            • Ruut Ruut 14 juillet 2016 16:17

                                                              Sachant que la Culture française a pour fondation la langue française, nous avons depuis plusieurs décennies des ministres de l’inculture.

                                                              C’est le second effet du vote UMPS.


                                                              • Alainet Alainet 14 juillet 2016 19:13

                                                                - Des réformes à la Caucescu.. on sait comme cela finit ! Hollande continue imperturbablement dans la ligne droite tracée par Merkel-Juncker ( notez que john Kerry était présent dans la tribune officielle par hasard sans doute ). Interview ensuite :Pour l’Europe, « j’ai proposé une nouvelle impulsion... Si vous n’en voulez plus ; vous en aurez quand même à manger à pleine assiette et ne faites pas beurk ! un ministre de la zone €uro.. pour faire des investissement ! » l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions  ! J’ai entendu de Merkel que l’UE serait + exigeante financièrement avec les Etats hors zone € qui voudraient accéder à leur marché unique.. et dissuader les tentations sécessionnistes des 27 restants.. Combien de temps les gens resteront-ils encore patients ? Des promesses qui ne mangent pas de pain sur l’investissement, 1 armée UE et « + de  »contrôle démocratique qui a manqué le plus à l’Europe".... ça ne mange pas de pain : l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions !!!


                                                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 17 juillet 2016 12:22

                                                                  @Alainet

                                                                  Sauf que leur « enfer » est pavé des plus mauvaises intentions qu’ils ne prennent même plus la peine de nous cacher, à un tel niveau de mépris de leurs électeurs. Ils nous conchient...


                                                                • simir simir 17 juillet 2016 19:41

                                                                  Pisa c’est ce la conne... Ces classements sont artificiels tant ce qu’ils veulent mesurer et quantifier est complexe. Il sert plus des visées économiques et politiques que scolaires.
                                                                  Ce programme PISA ne cherche pas à évaluer la maîtrise par les élèves de leur programme scolaire, mais à mesurer des connaissances et des aptitudes que les individus ont avantage à posséder pour leur vie future.
                                                                  Cette définition normative des compétences que sont supposés maîtriser les élèves de 15 ans ne va pas de soi, dans la mesure où elle ne prend en effet nullement en compte les objectifs fixés par les système éducatifs nationaux. On peut même dire qu’elle s’inscrit dans une certaine mesure contre eux. Certains observateurs (Prais, 2003) ont fait remarquer qu’une telle approche était susceptible de pénaliser mécaniquement les approches pédagogiques fondées sur la construction par « briques » d’un savoir dont le terme est fixé à la fin de l’enseignement secondaire (lorsque les élèves atteignent l’âge de 17 ou 18 ans) plutôt que la constitution d’un « socle commun de connaissances » supposé atteint la fin de la scolarité obligatoire. On peut en effet considérer que ce type de pédagogie laisse davantage de côté la mobilisation concrète des connaissances pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne qu’une pédagogie plus « pragmatique », fondée sur l’idée qu’un élève arrivant en fin de scolarité obligatoire doit disposer d’un bagage intellectuel suffisamment complet et autonome pour affronter la vie d’adulte. Or rien ne permet de conclure à la supériorité de l’une sur l’autre dans le long terme, bien que la seconde soit sans doute plus propice que la première à la réussite des élèves de 15 ans aux épreuves de PISA.

                                                                  Par contre on est le 2eme pays pour l’équivalent du Nobel de mathématiques.
                                                                  Et à part cela vous vivez où ? Sur Mars.
                                                                  D’autres services publics ? En voila : l’Equipement, l’hôpital public, l’ONF, les voies navigables, la Justice, les douanes, les services communaux et d’autres aussi que l’on a cassé et dont on peut constater le service déplorable depuis qu’ils ont été privatisés (PTT) .
                                                                  C’est certain que le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite n’arrange rien mais là ce n’est pas le service public qu’il faut condamner mais ceux qui les cassent.


                                                                  • simir simir 17 juillet 2016 19:59

                                                                    Sur le PISA voici ce qu’en dit Julien Grenet, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris, dans une tribune parue dans Le Monde du 11 décembre 2013.

                                                                    « Des énoncés, écrit-il, tels que « la France chute au 25e rang du dernier classement PISA » ou « la France devancée par l’Irlande et le Danemark en mathématiques » n’ont pas de fondement statistique : le score moyen de chaque pays est entouré d’une incertitude importante, qui tient au fait que seule une petite fraction d’élèves de 15 ans participe effectivement à l’enquête (moins de 1 % en France). Malgré tout le soin qui est apporté à la conception et à la mise en œuvre de PISA, l’existence de ces marges d’erreur ne permet pas d’établir un classement précis, mais seulement des « plages de classement » variables selon les pays. »

                                                                    « On s’aperçoit alors, poursuit Julien Grenet, que le score moyen des élèves français en mathématiques ne diffère pas de manière statistiquement significative des scores obtenus par plus du quart des autres pays membres de l’OCDE (soit 9 pays sur 33), dont le Royaume-Uni, l’Irlande, le Portugal, la Norvège ou le Danemark. » Notons que Julien Grenet, s’il déplore qu’on se laisse « éblouir par un palmarès relativement pauvre en enseignements », n’en salue pas moins le « principal mérite » de PISA qui réside selon lui dans « la très grande richesse des données recueillies et dans sa périodicité régulière ».

                                                                    Idem Mona Chalabi, dans un article publié sur le site du Guardian le 3 décembre 2013. Spécialiste de la vulgarisation des statistiques, ancienne du Guardian’s Datablog, et aujourd’hui responsable du DataLab sur le site FiveThirtyEight, cette journaliste aborde la question sur un mode interrogatif mais sévère. « Méthodologie de PISA : est-ce que leurs prétentions tiennent debout ? » demande le titre de son article où elle fait part du scepticisme de plusieurs chercheurs comme Svein Sjøberg, professeur en sciences de l’éducation à l’université d’Oslo, selon qui, écrit-elle, « un petit changement dans le choix des questions ou dans leur appréciation (weightings) peut avoir pour résultat un grand changement dans les classements ».


                                                                    Plus d’infos ici :
                                                                    http://education.blog.lemonde.fr/2014/04/30/doutes-sur-pisa-dans-la-presse-internationale/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès