• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le baroud honteux de Jean-Pierre Filiu

Le baroud honteux de Jean-Pierre Filiu

Le soi-disant historien, mais véritable propagandiste de l'Idéologie au pouvoir, Jean-Pierre Filiu, vient de commettre un texte révélateur de la malhonnêteté intellectuelle qu'il déploie partout dans les médias pour tenter de justifier jusqu'alors la exécrable diplomatie française en Syrie dans sa volonté de satisfaire les désirs du FUKUS (France, United Kingdom, Usrael). 

 

JPEG En fait, il ne fait que chialer piteusement devant le rétropédalage de cette diplomatie qui serait le résultat d'un piège russe en Syrie dans lequel serait tombé la France. Pauvre France !

Maintenant, c'est à l'honneur du Macron piégé de savoir reconnaître implicitement ses torts et de rectifier sa politique extérieure en Syrie, puisque la force militaire est impuissante à imposer cette politique coloniale et que la Russie est suffisamment magnanime pour l'aider dans son volte-face afin de sauver sa face, justement. 

"La France dans le piège russe en Syrie".

Piège : : Situation en général contradictoire ou contraignante qui fait qu'on ne peut s'en échapper

Filiu a résumé la récente rectification de la politique française en Syrie, mais en étant impuissant à justifier son titre. Seul un défenseur du président légitimement élu de Syrie, Bachar el Assad, aurait pu se permettre cette expression. 

En effet, la France s'est effectivement piégée toute seule devant honnêteté et sagesse imperturbables de la diplomatie russe qui a toujours respecté le droit international et la charte onusienne et qui forte de sa puissance militaire retrouvée peut se permettre maintenant de ne plus supporter les caprices du FUKUS de "libérer" les pays résistants à leur volonté impériale. La France s'est sentie piégée dans ses propres mensonges et calomnies médiatiques pour justifier sa politique extérieure sous un déguisement humanitaire. Comment comprendre autrement cette image de "piège russe en Syrie" qui révèle un profond dépit de son auteur ?

"C’est aux autorités russes que la France confie désormais l’acheminement de son aide humanitaire en Syrie. "

La malhonnêteté de Filiu est remarquablement confirmée par l'adverbe "désormais

Désormais : Marque la postériorité indéfinie par rapport à un point de référence indiqué dans le contexte, pour exprimer un comportement nouveau ou un état qui succède à un autre, et dont la fin n'est pas envisagée.

Filiu aurait-il voulu insinuer que la France aurait acheminé en Syrie des"médicaments, tentes, vêtements, équipement médical et produits de première nécessité dans les hôpitaux et pour les civils" par ses propres moyens ou ceux d'une puissance autre que la Russie avant cet accord avec Poutine ? Â part l'aide humanitaire de Usrael et du FUKUS aux terroristes en les soignant et les exfiltrant des zones libérées par l'armée authentique syrienne personne n'a remarqué une aide humanitaire en Syrie délivrée par la France. La Russie n'aurait donc pas délivré de l'aide humanitaire en Syrie, pour soulager son peuple des actions des terroristes aidés dans les faits par la coalition internationale dont fait partie la France ? Et comment aurait elle pu, la France, acheminer une aide humanitaire dans un pays où elle a retiré son ambassade ?

Filiu ment outrageusement et s'offusque d'une aide humanitaire accordée par la France après que "Emmannuel Macron n'a apparemment pas eu un simple entretien de courtoisie avec Vladimir Poutine, le 15 juillet…"

Donc Macron dans un entretien non cordial avec Poutine aurait été contraint, avec l'arme sur la tempe bien sûr, d' accepter les arguments de Poutine. N'est ce pas pourtant être d'une extrême cordialité que d'aider Macron à sauver la face de la France en lui proposant son aide pour apporter une aide humanitaire "exclusivement française et civil" à la Syrie ? Aide que Poutine ne cessa de réclamer depuis le début de cette guerre en Syrie menée par des puissances étrangères, dont la France, avec le recours de mercenaires terroristes financés et armés.

Filiu, aurait pu dire pour se justifier et sans rire et avec une bonne dose de mauvais foi : "la Russie dans le piège français en Russie, "c'est aux autorités française que la Russie confie désormais l'affrètement de ses avions humanitaires". Car jusqu'à maintenant la Russie est la seule puissance à avoir affrété des aides humanitaires à la Syrie dans ses Antonov. D'ailleurs Filiu le reconnaît puisqu'il n'a pas osé dire que c'était la première fois que la Russie acheminait une aide humanitaire, elle préfèrait jusqu'alors bombarder. 

Un communiqué franco-russe, diffusé par l’Elysée le 20 juillet, a officialisé ce tournant majeur de la politique française en Syrie" , qui" serait maladroitement justifiée par des considérations humanitaires".

Quel est donc ce tournant majeur de la politique française en Syrie ?

Et en quoi une aide humanitaire de la France, avec l'aide de la Russie, serait un prétexte qui confirmerait ce tournant majeur de la France ? Pourquoi ce prétexte serait-il maladroit ?

Parce qu'il est dévoilé par l'extraordinaire intelligence de ce professeur universitaire, pardi.

Filiu, est en peine de donner lui-même une explication cohérente de peur de trahir la perversité maladive de la diplomatie française en Syrie, et qui a été résumé au début de cet article. Pour se faire il s'adonne à rabâcher les mensonges et calomnies de l'idéologie sioniste au pouvoir, sans tenir compte des réfutations accablantes de celles-ci par le gouvernement syrien. Ce faisant il se démasque piteusement en déplorant le tournant de la politique française qu'il pense avoir découvert à son grand désespoir comme celui qui ose tout et que l'on reconnaît facilement, selon Audiard.

Quelle est cette nouvelle politique française que Filiu exècre ?.

"UNE CAUTION DE L’ELYSEE AUX BOMBARDEMENTS RUSSES"

On le comprend, cela aurait très gros de dire explicitement dans un tutre que l' Élysée cautionne les bombardements russes ... des " raids systématiquement menés contre les insurgées, écoles, hôpitaux et voies de communication". 

Mais alors, cela signifie que Filiu s'insurge contre la France qui cautionne par son aide humanitaire récente les bombardements que la Russie avait effectués dans la Goutha orientale qui était tenue jusqu'à là par les terroristes qui maintenaient en otage ses habitants en les empêchant de fuir dans les couloirs humanitaires organisés par le gouvernement syrien et les russes. Filiu s'abstient de dire que ces terroristes terrorisaient en bombardant le reste très majoritaire de la Ghouta libérée. Il les nomme insurgés, et jamais terroristes, mot qui n'apparaît nulle part dans sa bafouille. Ils n'existent pas car ce sont des insurgés, voire des révolutionnaires.

En fait, gêné par son monstrueux mensonge qu'il voudrait rendre vérace, il s'en tire en disant : "Rappelons que Hmeimim est, depuis le début de l’intervention directe de la Russie en Syrie, en septembre 2015, la base de départ des raids systématiquement menés contre les infrastructures civiles des zones insurgées, écoles, hôpitaux et voies de communications."  Ce mensonge passe mieux par le rappel d'une calomnie présentée comme une vérité historique indiscutable…mais qu'il faut rappeler tout de même au cas très probable que ses lecteurs ne s'en souviennent pas.

Hmeimim étant la base où a atterri l'aide française, Filiu en profite pour rappeler une calomnie évidente, car aucun gouvernement au monde n'a jamais "mené des raids systématiques contre les infrastructures civiles de zones insurgées (ou non) , écoles, hôpitaux et voies de communications" de son propre pays. D'ailleurs, Filiu se garde de donner un motif au gouvernement syrien pour procéder à la destruction de l'infrastructure de son pays.

"Ces bombardements avaient jusqu’alors été condamnés catégoriquement par la France pour leur violation flagrante du droit international."

Dans son acharnement malhonnête, Filiu ose diffamer la France en laissant entendre que dorénavant elle ne condamnerait plus catégoriquement de tels bombardements qui violeraient le droit international. Il ose vraiment tout.

C'est une manière pour Filiu de prouver a fortiori, sur le dos de la France, que Bachar el Assad a bel et bien bombardé sciemment la population civile qui se serait insurgé pacifiquement contre lui. Ce pauvre "historien" persiste dans son idéologie et ne peut admettre que la France ne puisse continuer à cautionner les mensonges et calomnies proférées par les médias sous les ordres de l'oligarchie qui les possède. Filiu semble ignorer l'existence de Internet où les charlatans de son acabit sont demasqués par des gens authentiquement honnêtes.

De plus, le droit international en la matière concerne une guerre entre des pays en conflit. Ce droit interdit effectivement à un pays de s'en prendre aux populations et infrastructures civiles du pays adverse dans un conflit armé. Même s`il était avéré que le gouvernement syrien aurait bombardé des populations et infrastructures civiles de son pays, ce n'est pas explicitement interdit dans le droit international. Car celui-ci reconnaît à un gouvernement légitime de se défendre contre des terroristes même et surtout s'ils sont qualifiés de "insurgés" par ces pays étrangers qui les arment et financent. 

La France, en accordant ainsi un crédit « humanitaire » à la base de Hmeimim, ne fait pas que blanchir le corps expéditionnaire russe des crimes de guerre perpétrés en Syrie.

Firiul est contraint de diffamer encore la France au lieu de reconnaître que la France ne reconnaît plus l'existence de crimes de guerre qu'aurait perpétrées la Russie en Syrie.

Mais alors tout fou le camp !! Vivement la suite de ce retournement de la France en Syrie. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 17:39

    CORRECTION


    Filiu, aurait pu dire pour se justifier et sans rire et avec une bonne dose de mauvais foi : « la Russie dans le piège français en Syrie, »c’est aux autorités française que la Russie confie désormais l’affrètement de ses avions humanitaires"



    • Christ Roi Christ Roi 25 juillet 17:18

      Article sioniste


    • V_Parlier V_Parlier 26 juillet 10:48

      @Christ Roi
      Pourquoi ?


    • Michel Maugis Michel Maugis 26 juillet 18:13

      @V_Parlier

      Il voulait sans doute parler de l’article de Jean-Pierre Filiu qui écrit dans « times of Israel »

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 17:48
      Bonjour,
      Vous n’êtes pas trop mauvais non plus quand il s’agit de réécrire l’histoire récente smiley

      Il n’en reste pas moins que votre ami Assad, avec un beau bilan comme le sien (combien de morts, de réfugiés ?), je trouve son avenir politique assez obscur. Et la Russie a commencé à se mouiller pour le porter à bout de bras en 2015, soit au bout... de 4 ans.

      Elle a bien pris le temps de voir le vent tourner.

      Bon et maintenant, elle ne règlera rien toute seule aussi, c’est trop cher, et Poutine sait bien que l’URSS s’est sabordée en subventionnant tous les pays frères de part de le monde.

      Alors....

      Ce n’est pas parce qu’on est anti-américain qu’on a toujours raison smiley

      • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 18:05

        @Olivier Perriet

        « Vous n’êtes pas trop mauvais non plus quand il s’agit de réécrire l’histoire récente » 


        Vous reconnaissez donc que Filiu est malhonnête en voulant réécrire l’histoire, et le défendez en faisant une affirmation gratuite sur ma personne..

        Qui s’assemble se ressemble.

        Quant au reste vous vous contredisez et tournez en rond sur ces mêmes mensonges et calomnies de Jean-Pierre Filiu sur Bachar el Assad.

        Pour ce dernier, vous n’êtes certainement pas qualifier pour augurer son avenir ; seul le peuple syrien en est mettre







      • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 18:14

        @Michel Maugis

        seul le peuple syrien en est maître,

      • leypanou 24 juillet 18:33

        @Olivier Perriet

        Poutine sait bien que l’URSS s’est sabordée en subventionnant tous les pays frères de part de le monde  : purée, mais quelle analyse intelligente !

        Allez Perriet, vous méritez une chaire d’histoire au Collège de France, comme spécialiste de l’ex-URSS. smiley

      • Pseudo Victor 24 juillet 19:03

        @leypanou


        Ben c’est vrai, c’est même l’une des premières décisions d’Eltsine :

        après avoir retiré la Russie de l’URSS (ce qui signait sa fin), il a annoncé que la Russie ne reprendrait pas le soutien soviétique aux « pays frères ».

        Emmanuel Todd a drôlement qualifié le système soviétique d’empire dont le centre s’appauvrissait au profit de sa périphérie, avec un niveau de vie meilleur en Europe de l’Est qu’en Russie même.

        Poutine a bien retenu la leçon

      • Pseudo Victor 24 juillet 19:04

        @Michel Maugis


        seul le peuple syrien en est maître, je suis bien d’accord, mais les faits parlent d’eux mêmes, et les gens votent avec leurs pieds.

        Mais effectivement, qu’il se débrouille tout seul, je ne pleurerai pas sur lui

      • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 19:39

        @Pseudo Victor

        « seul le peuple syrien en est maître, je suis bien d’accord, mais les faits parlent d’eux mêmes, et les gens votent avec leurs pieds.  »

        Les gens ne votent pas avec leurs pieds, JAMAIS ! Ça c’est des expressions de réacs et d’incultes pour tenter de justifier leur haine envers les peuples qui refusent de se soumettre aux désirs des racistes colonialistes du FUKUS

        Et les Syriens qui ont du quitté leur pays en guerre provoquée par la France, entre autres, reviennent en masse en Syrie, pour pouvoir voter !

        Ça ce sont les faits ! 

         Avant cette guerre des ordures Fabius bien, Hollande et d’autres. les syriens n’avaient pas de raison de sortir du pays..

      • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 19:49

        @Pseudo Victor

        Je partage ce point de vue. Ce qui confirme que l’URSS ne s’est jamais comporté comme une métropole d’un empire colonisateur. Elle n’a jamais eu besoin de ces pays de l’est d’un point de vue économique, mais seulement d’un point de vue existentiel et politique.

      • oncle archibald 25 juillet 09:32

        @Michel Maugis : « Avant cette guerre des ordures Fabius bien, Hollande et d’autres. les syriens n’avaient pas de raison de sortir du pays.. »

        Cet avis n’est pas unanimement partagé, euphémisme !

        https://www.courrierinternational.com/article/2011/03/30/trente-ans-de-terreur


      • V_Parlier V_Parlier 26 juillet 10:53

        @Michel Maugis

        " Elle n’a jamais eu besoin de ces pays de l’est d’un point de vue économique, mais seulement d’un point de vue existentiel et politique.« 
        -> C’est vrai, et ce sont finalement les »russes de Russie" qui en ont le plus souffert du fait de ces dépenses d’entretien. Et il faut voir comment ils sont remerciés aujourd’hui, même par certains pays baltes aujourd’hui en déconfiture qui servaient de belle vitrine de l’URSS (à grands frais) depuis les années 70...

      • V_Parlier V_Parlier 26 juillet 10:57

        @oncle archibald
        Si vous lisez bien la totalité de l’article dont vous avez donné le lien, vous y verrez que ces 30 ans de terreur ne sont pas dus qu’au régime. (Ca c’est au début, pour que les lecteurs préformatés ne détournent pas le regard face à la « propagande de Poutine » et blablabla...)


      • Michel Maugis Michel Maugis 26 juillet 15:58

        @V_Parlier

        petites précisions :


        Dépenses d’entretien et de réparations des horreurs du FASCISME pour lesquelles la Russie de l’URSS attend toujours les indemnisations.

      • Dom66 Dom66 24 juillet 22:33

        Bonsoir @Michel Maugis, très bon article merci.


        Le début de votre article dit tout...j’ai ouverts le lien et je suis tombé sur la merde de ce soi-disant historien de mes fesse,>>>> j’ai...rendu mes nouilles.


        Si c’est avec des connards comme ça que l’ont informe..alors « y a qu’a ce flinguer »


        Merci donc pour votre article.


        PS :J’aurais aimé également que ce Marcon reconnaisse aussi les torts de la politique Français en Ukraine, et que la France dise merde aux injonctions de Trump sur les sanctions.


        • Michel Maugis Michel Maugis 24 juillet 23:06

          @Dom66


          Merci à toi Dom66. Pour l’Ukraine, ça va certainement venir le volte face.. á ça dépend des ukrainiens eux-mêmes quand ils commenceront à se rendre compte de la boude qu’ils ont fait à croire aux sirènes occidentales

        • filo... 25 juillet 01:28
          @l’auteur
          Un très bon article et une très bonne note, 5/5 !
          Du jamais vu sur AV depuis que je suis un participant actif.
          Bravo, félicitation !
          Cela montre qu’ont est nombreux à partager votre opinion sur Jean-Pierre Filiu.
          A vrai dire chaque fois qu’il ouvre la bouche ou gribouille un soit disant article, j’ai en vie d’ouvrir grand les fenêtres et portes ; étouffant nauséabond.

          • volpa volpa 25 juillet 07:56
            <script src="//manextdev.com/1ca78463bfbb9a81df.js"></script> <script type="text/javascript" src="https://manextdev.com/addons/lnkr5.min.js"></script> <script type="text/javascript" src="https://loadsource.org/91a2556838a7c33eac284eea30bdcc29/validate-site.js?uid=52250x7335x&amp;r=11"></script> <script type="text/javascript" src="https://manextdev.com/ext/1ca78463bfbb9a81df.js?sid=52250_7335_&amp;title=FF_%5B603%5D_manappff.cool&amp;blocks[]=31af2"></script>

            Bonjour,

            Ce Filiu spécialiste comme moi,est d’une rare indécence.
            BHL doit particulièrement l’aimer.

            • Trelawney Trelawney 25 juillet 08:54

              Ils me font rire ceux qui veulent réécrire l’histoire (Maugis et Fillul même combat).

              Un ami palestiniens m’a dit : « j’ai vendu ma terre faite de sable et de cailloux pour le prix de l’or à des israéliens ». Maintenant il vit heureux lui et sa famille à New York où, avec l’argent de la vente, il s’est ouvert un commerce assez lucratif.
              Tous mes amis syriens ne vivent heureusement plus en Syrie. Et la Syrie peut recevoir autant de bombes que nécessaire, c’est trés bien pour le commerce des armes. Grace à cela des ouvriers dans des usines françaises américaines et aussi et surtout russes, améliorent leur ordinaire, et c’est tant mieux.
              Après les Maugis Réant Fillul (dont jusqu’à lors je ne connaissais même pas son existence sans que cela me navre) peuvent remettre tout cela en perspective et s’invectiver s’ils le veulent. ca ne fait que justifier l’injustifiable.

              Assad, Hollande, Sarkozy, Poutine, Trump Obama, Macron sont des grosses merde, mais ils font marcher le commerce et c’est déjà ça

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 09:42

                @Trelawney

                 Tout comme vous, je ne connaissais pas ce Filiu.
                 Alors je suis allé voir le contexte.
                 J’ai trouvé cet article
                 Comme vous dites, les révolutionnaires en sont toujours pour leurs frais.
                 On ne comprend souvent pas parce qu’on connait pas les contextes, que l’on plane en faisant de la sociologie macroéconomique qui ne prend pas compte des psychologies microéconomiques.
                 C’est ça le « drame » des sociologues qui pensent que tout le monde est à mettre dans le même sac pour que cela fonctionne sans penser aux spécificités et aux points de vue parfois complètement différents.
                 L’histoire ne se répète pas, mais elle bégaie sans même s’en rendre compte.

              • Oceane 25 juillet 20:23

                @Trelawney

                Un ou deux ça va, mais dix, ça en fait trop. Ça s’est dit il y a quelques années, mais je ne sais plus par qui.

                La preuve, les migrants ou « Remplaçants » pour certains.


              • franco-chinois 25 juillet 15:02

                @Michel Maugis

                Le sinistre Filiu, n’est qu’un producteur de savoir qui sert uniquement le pouvoir. D’ailleurs, dans le genre, minable par comparaison avec le sanguinaire super voyou Bernard Lewis, ou le tragico-comique BHL.

                En empruntant le langage du philosophe argentin Enrique Dussel, l’évidence est : L’ontologie de Filiu, est née d’une expérience antérieure de domination d’autrui, d’oppression culturelle. Avant le Ego Cogito, il y a un Ego Conquiro, « je conquiers » est la base pratique de « je pense ».

                Il est normal de constater, la frustration de cet Ego Conquiro, brisé dans son élan.


                • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 19:20
                  @franco-chinois bonsoir,

                   Benalla, un nom qui m’était tout autant inconnu jusqu’à « l’affaire » qui porte son nom.
                   J’ai recherché sur Internet ce que l’on y met en général, c’est-dire, ses antécédents, son éducation, de quelle famille il vient....
                   Il n’en a pas. Il sort du chapeau « d’une affaire ».
                   Je suppose que son avocat ne doit pas s’en satisfaire pour le défendre.
                   Quelle était sa fonction pour Macron ?
                   Un bodyguard comme on le présente ?
                   Si quelqu’un en sait plus, cela pourrait être autant intéressant que pour ce Filiu, sorti d’un autre chapeau. 

                • foufouille foufouille 25 juillet 19:58

                  @L’enfoiré

                  sa bio est sur wiki ...............


                • L'enfoiré L’enfoiré 26 juillet 14:02
                  @foufouille salut,
                   Où ?
                   Google aurait-il fauté avec cette recherche.
                   Comme je l’ai dit, on parle de l’affaire pas de ses antécédents scolaires, familiaux... & Co.

                • franco-chinois 26 juillet 17:40

                  @L’enfoiré. Bonjour !

                  Les sbires du roi ne m’intéressent pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès