• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le bavardage politique éloigne le citoyen des urnes

Le bavardage politique éloigne le citoyen des urnes

Nous aurions tort de prendre à la légère l’abstention et de caricaturer les abstentionnistes.

Il n’est que d’écouter les réponses évasives des électeurs potentiels pour constater que la complexité qui préside à la répartition des compétences entre les différents niveaux de collectivités peut en décourager plus d’un.

Les élus eux-mêmes essayent de naviguer entre les différentes strates, en occupant parfois plusieurs mandats, sans toujours comprendre les enjeux démocratiques et entretiennent le flou en s’autosaisissant de manière opportuniste, lors des campagnes électorales, de compétences qui ne sont pas les leurs.

Faute de compétences clairement réparties et de discours structurés nous avons aujourd’hui l’impression que tout le monde, de l’Etat à la commune, en passant par l’intercommunalité, le Département, la Métropole va faire des pistes cyclables, résoudre la question du réchauffement climatique, celle de l’emploi ou des aides sociales, sans parler de la sécurité ou de l’immigration…

Pas moins de 500 000 élus (un pour 130 français !) président à nos destinées. Nous sommes sans doute les meilleurs au monde en ce domaine. A les entendre, ils semblent compétents pour tout mais naviguent souvent à vue dans ce labyrinthe d’intérêts croisés aux frontières incertaines et aux compétences toujours à la merci d’une réforme ou de la suppression d’une ressource financière décidés par l’Etat. Ils ne maîtrisent plus grand-chose, à part le discours électoral et les recompositions politiques parfois opportunistes qui complexifient les choix des électeurs.

On peut avoir au final la fâcheuse impression que le système qui génère tant de déperditions, de dépenses inutiles et d’incompréhensions serait moins fait pour les citoyens que pour un système politique bavard qui ne serait là que pour favoriser l’accession à ces différents postes de pouvoirs, d’hommes et de femmes « providentiels » avec des pouvoirs incertains, limités par la doxa économique.

Il ne s’agit donc pas de montrer du doigt et de stigmatiser les abstentionnistes, qui tendent par ailleurs à devenir majoritaires, et de mettre la poussière sous le tapis en attendant une nouvelle explosion sociale, mais de régler la question de la représentation territoriale et de son cadre en impulsant une nouvelle dynamique citoyenne dans notre pays.


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Lampion Séraphin Lampion 20 juin 15:24

    Ces élections, c’est le championnat des cumulards.

    La seul motivation pour aller voter, c’est de contribuer à faire tomber les plus gros.

    C’est ce que j’ai fait sans trop y croire, pas plus à une chance de victoire de ceux pour qui j’ai voté qu’à une conviction concernant leur sincérité et fiabilité.

    Dans ces conditions, il ne reste pas grand chose de l’illusion démocratique.
    Autour de moi, à part les incurables déjà élus quelque part, les autres s’en foutent et considèrent que c’est perdre son temps ou même cautionner un système pourri, ça dépend de leur âge et de leur QI.


    • Attila Attila 20 juin 15:34

      @Séraphin Lampion
      Il faut tenir compte des élections municipales de l’an dernier, l’abstention a fait élire des écolos délirant : suppression du sapin de Noël, menu vegan à la cantine scolaire, suppression d’une subvention pour le baptême de l’air d’enfants handicapés et autres joyeusetés.
      Je comptais voter blanc mais à la réflexion, j’ai quand même mis un bulletin dans l’enveloppe pour tenter d’éviter le pire (au risque de m’être trompé).

      .


    • Lampion Séraphin Lampion 20 juin 15:46

      @Attila

      Moi j ai voté pour l’opposition au sortant la mieux placée dans les deux cas dans l’espoir (vain ?) de changer les profiteurs autour de l’open-bar permanent des collectivités locales alimenté par nos impôts. Le temps de s’installer (si jamais ils passaient), ils arroseraient au moins un peu le petit personnel dans un premier temps, histoire de consolider leurs positions et d’acheter les consciences détenues par les anciens locataires.
      A propos de végans, j’ai lu cette info ce matin : "Des chercheurs montrent un lien biologique entre consommation de viande rouge et maladie« 
      Tu veux prouver qq chose ? Il suffit de »chercher", et tu trouves !


    • sylvain sylvain 20 juin 16:03

      @Séraphin Lampion
      Tu veux prouver qq chose ? Il suffit de »chercher", et tu trouves !

      Si vous tenez a votre entrecote, il suffit effectivement de chercher au bon endroit
      Moins d’AVC et moins d’inflammation . Il suffit de payer et on trouve pour toi !


    • Adèle Coupechoux 20 juin 16:22

      @Séraphin Lampion

      Idem pour que cette majorité cesse de nous endetter ad vitam aeternam !
      La facture sera de toute façon salée mais au moins, les nouveaux éviteront d’appliquer cette stratégie qui nous pourrit la vie depuis plus d’un an
      Ils ne comptent pas s’arrêter : ils prévoient de distribuer des autotests sur les plages et d’être plus coercitifs pour les isolements ! 


    • babelouest babelouest 20 juin 16:34

      @Séraphin Lampion ça tombe bien : pour la fête des pères mon fils et moi avons eu droit chacun à une belle pièce bien rouge à l’intérieur !


    • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 16:37

      @Séraphin Lampion
      Le front républicain dès le premier tour pour vous ?


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 20 juin 16:49

      @Séraphin Lampion
      Mon petit tour aux urnes m’a encore confirmé ce que je pense... Point de « riens » ou de quart monde dans la salle. Que des gens qui n’ont aucun intérêt à ce que ça change, et ce n’est pas un hasard.
      Nos politiques, qui ne sont pas fous, sont aussi opposés au vote obligatoire qu’à la légalisation du cannabis.
      Le premier risquerait de faire vaciller les institutions et le deuxième enlever des revenus occultes pour les campagnes électorales...
      Je dis ça, je dis rien, hein !!  smiley


    • leypanou 20 juin 18:04

      @Le421... Résistant
      Nos politiques, qui ne sont pas fous, sont aussi opposés au vote obligatoire  : le vote obligatoire fait partie des idées « géniales » de qui vous savez.
      Continuez sur cette voie : un score à 1 chiffre vous attend en 2022, car apparemment diviser par 3 le score aux présidentielles n’était pas suffisant.


    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 07:36

      @Le421... Résistant
      Que des gens qui n’ont aucun intérêt à ce que ça change,

      Les Grecs ont vu avec Syriza, ce que donnent les programmes miraculeux genre France Insoumise : ils sont ruinés !

      « L’Europe n’est pas réformable », c’est un ancien élu du Comité central de Syriza qui vous l’explique, puisque vous êtes allergique à l’UPR. Il dit pourtant exactement la même chose que l’ UPR. 

      "De plus en plus de forces de gauche comprennent que l’UE n’est pas réformable dans un sens progressiste, avec un fonctionnement plus démocratique, parce qu’elle est conçue, dans son architecture intrinsèque, pour ne pas être réformable. Tout est verrouillé et, pour enseigner dans un département d’études européennes, je peux vous assurer que mes collègues spécialistes le savent. L’UE n’a pas été conçue pour fonctionner avec les règles de la démocratie parlementaire, dont on craint toujours la tentation « populiste ».

      En plus de l’article 48 du TFUE qui impose l’unanimité que vous n’obtiendrez jamais sur un projet social, il y a la BCE qui peut fermer le robinet bancaire, comme elle l’a fait pour la Grèce.


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 07:42

      @Captain Marlo
      Juste pour vous signaler qu’hier avaient lieu les élections Régionales et Départementales. Pas les élections européennes...
      Il est vrai qu’on n’a pas entendu parler des scores de l’UPR d’Asselineau hier, alors il faut bien donner le change....


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 juin 11:47

      @Captain Marlo
      Un Président digne de ce nom pourrait se servir de l’armée pour défendre la Constitution bafouée depuis le NON au référendum de 2005 et la BCE aurait un peu de mal à s’y opposer.


    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 11:53

      @Michel DROUET
      Juste pour vous signaler qu’hier avaient lieu les élections Régionales et Départementales. Pas les élections européennes...

      Ah bon, les oukases de Bruxelles en matière d’économies budgétaires n’ont aucune conséquence sur les finances des Collectivités locales ?

      Il me semble pourtant que l’Etat transfère des compétences aux Collectivités locales, mais sans les finances, non ?
      Désengagement de l’ Etat 

      L’Etat se replie, les Collectivités paient la note.

      PS : L’UPR n’a pas présenté de listes à ces élections.


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:36

      @Captain Marlo
      Juste pour vous dire que vous ne répondez jamais aux questions posées mais que vous ressassez sans cesse vos obsessions.


    • LeMerou 21 juin 14:52

      @Séraphin Lampion

      « La seule motivation pour aller voter, c’est de contribuer à faire tomber les plus gros. »

      C’est typique de la votation inutile, qui ne contribue en fait qu’à conserver le même monde politique, tout comme voter pour le moins pire, ou parce qu’il ne plaît pas.

      L’opinion du Citoyen est en fait bafouée, dûment organisée et encadrée par des lois sucessives mises en place par un « système » politique qui n’a de cesse que de se maintenir en place coûte que coûte sous le couvert de la « démocratie » elle aussi bafoué, vilipendée, brisée.

      La fameuse démocratie tant vantée, qui devrait être l’expression de la voix du peuple, ne l’est pas, le citoyen ne trouvant point de proposition(s) correspondant à sa vision du Pays, de sa Région, de sa commune, ne peut réellement pas exprimer son désaccord ou son mécontentement.

      Bien sur, depuis 2014 le vote blanc (signifiant normalement le refus de choisir entre les candidats en lice) est comptabilisé, lors des suffrages, mais tout comme le vote nul, ou l’abstention n’est pas pris en compte dans le décompte final.
      Alors ? 
      Le citoyen se dit, vais-je perdre deux heures pour exprimer mon refus, mon mécontentement de ce qui m’est proposé, sachant qu’à cause de ces lois anti-démocratique mon acte citoyen de toute façon ne sera pas pris en compte ? 
      Certains vont le faire, d’autres trouveront d’autres occupations plus utiles.

      L’abstention est record cette fois ! Que va t-il se passer ? Assez sûrement une machine de culpabilisation de l’électeur, médias et monde politique vont se mettre en route, accentuant l’irresponsabilité civique du citoyen, alors que l’on a retiré à ce dernier le droit de n’être pas d’accord et que son droit soit pris en compte.

      Le politique lui s’en fou royalement d’être « élu » avec une représentation insignifiante, voire symbolique, car il est « élu » suivant les textes, et après l’ont s’étonne de mouvements contestataires !

      Le plus bel exemple du droit du citoyen bafoué fut après le 29 Mai 2005, le citoyen Français à dit NON, et par écrit, mais le monde politique s’est autorisé à penser que le citoyen Français n’a rien compris aux enjeux et à dit OUI à sa place. C’est de la démocratie moderne.
       
      L’acte citoyen est de ne pas se déplacer, tant que le vote blanc ne sera pas réellement pris en compte dans le mode de scrutin, alors certes ce n’est pas un, deux, mais peut être trois, quatre, cinq tours qu’il faudrait, mais ça « ils » le savent et s’y refusent complètement, ne se remettant même pas en cause dans leur cahier de propositions alléchantes identiques depuis des lustres.

      Bref le système est à la dérive, 


    • Attila Attila 21 juin 15:04

      @LeMerou
      L’acte citoyen est de se bouger le cul pour créer une offre politique qui corresponde à l’intérêt de la majorité des français. Un parti politique qui défend l’intérêt des français ne va pas se créer tout seul si personne ne met la main à la pâte.
      « L’acte citoyen est de ne pas se déplacer, tant que le vote blanc ne sera pas réellement pris en compte dans le mode de scrutin »

      .


    • Xenozoid Xenozoid 21 juin 15:07

      @LeMerou

      si la seule notion de voter, est le seul geste démocratique,il ne sert donc a rien, si ce n’est soutenir un vague/vaste systeme de corruption,le faite de se battre pour un droit de vote,n’a jamais été une fin en soi...et pourtant on en est là,qui sont les enfants gatés ? les heureux parasites élus,sélectionés,ou ceux qui sont dans le désespoir devant tant d’hypocrisie ?

      la machine manque d’huile,et a besoin d’un « relooking »...la médiacratie est une réalité


    • infraçon infraçon 21 juin 17:15

      @Attila
      Très bonne initiative Attila !
      Qui est-ce qui s’y colle le premier, concrètement, pour collecter les avis des français et en faire une offre politique (avec eux, à l’occasion, ce ne serait pas si mal, à mon avis).
      Perso, je ne vois pas beaucoup d’amateurs à l’horizon...
      Et pas seulement parmi les quelques milliers de lecteurs d’AV, mais déjà techniquement pour récolter les 40 et quelques millions (de votants, donc de décideurs), malgré les quelques millions en moins qui ne seront jamais dans ce camp là... Ben ça fait gros ! Et en plus, il y en a qui n’ont ni internet, ni téléphone, ni pigeon voyageur... Va falloir faire du chemin. Qui paie la benzine ?
      Et puis quelque chose me dit que si on ne fait que recueillir les avis, ça risque de faire un salmigondis de trucs contradictoires.
      Alors on pourra toujours retenir ce qui se tient.

      Le risque serait de faire un programme qui ne fera que 50 et des poussières de % de votes favorables, on sera à la merci de revirements catastrophiques.
      Bien sûr « SI » (faisons abstraction des difficultés techniques de recueil) on arrive à 95 % de votes favorables. Là ce sera fantastique ! Je dirais même qu’on aura carrément eu un miracle.

      Mais, encore à mon avis, si après avoir fait le recueil, il n’y a pas une phase de discussions pour « approfondir » ces avis des français (autre problème technique qui se pointe, plus le problème pour beaucoup d’apprendre à discuter « calmement », mais passons), je ne pense pas que votre initiative porte ses fruits...

      Par contre, il vous reste (comme vous le susurrez) la possibilité de réunir quelques énarques et quelques éditorialistes de renom qui vous aideront, vous, un aréopage d’AV et quelques uns de vos voisins, de monter un programme et un parti politique. Il ne vous restera plus qu’à réunir des fonds pour une campagne d’affiches 4m par 3 sur toute la France, 40 millions de professions de foi avec leur petite pub et rassembler 500 signatures... et vogue la galère. Mais je n’en serai pas.


    • Attila Attila 21 juin 17:18

      « L’acte citoyen est de ne pas se déplacer, tant que le vote blanc ne sera pas réellement pris en compte dans le mode de scrutin »
      Pour que le vote blanc soit pris en compte, il faut modifier la loi électorale : c’est pas Macron qui va modifier une loi électorale qui lui a permit d’être élu !
      Il faut donc venir voter pour des candidats qui proposent la prise en compte du vote blanc.
      Pour avoir le vote blanc, faut venir voter !

      .


    • Attila Attila 21 juin 17:27

      @infraçon
      Il faut 10 ans pour créer un parti politique, c’est du boulot.
      De toute façon, il n’y a pas le choix : si nous continuons comme maintenant, c’est la catastrophe assurée.

      .


    • Eric F Eric F 21 juin 17:49

      @Séraphin Lampion

      « Des chercheurs montrent un lien biologique entre consommation de viande rouge et maladie ». Tu veux prouver qq chose ? Il suffit de ’’chercher’’, et tu trouves.

      Dans ce genre d’affirmation, tout est basé sur l’usage de l’article indéfini « des » : sur des dizaines de milliers de chercheurs, il peut s’en trouver un ou deux qui affirment avoir prouvé telle chose (dissidents, réfractaires, militants...)
      Ceci étant, sur la question de la viande rouge, il est établi qu’une forte consommation induit des effets nocifs, reste à savoir si c’est nocif dès la première bouchée (l’OMS/CIRC ne donne pas d’indication sur ce point).
      En compilant tous les « interdits » de toutes obédiences de nutritionnistes, on arriverait au jeûne permanent !

    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 18:15

      @ Michel Drouet,
      Juste pour vous dire que vous ne répondez jamais aux questions posées mais que vous ressassez sans cesse vos obsessions.

      Non, je me sers de vos commentaires pour m’adresser aux lecteurs d’Agoravox.
      Si on attend que vous fassiez le travail d’information sur l’Europe et les Traités, on peut attendre longtemps !! Mon obsession, c’est de faire ce travail d’information, qui vous dérange tant. Mes condoléances.


    • Attila Attila 21 juin 18:42

      @infraçon
      Vous trouverez toujours des bonnes raison pour ne rien faire, vous êtes un défaitiste, un acquaboniste. Aucun mouvement politique ou social n’a besoin de gens comme vous.
      De toute façon, je ne recrute pas, je me contente de distribuer quelques petite graines d’idées.

      .


    • infraçon infraçon 21 juin 18:53

      @Attila
      n’insultez pas les gens, ça ne fait pas avancer le schmilblick...
      Vous trouverez également mes petites graines d’idées dans mes deux articles.
      C’est sûr que ça prendra du temps au vu des comportements « aimables » qui ont cours dans notre société...
      Pour moi, c’est la seule voie. Le reste (rassemblements de pacotille, qui volent en éclats dès les premières oppositions égotiques) c’est du pipeau.


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 19:18

      @Captain Marlo
      A condition de ne pas saloper le travail d’information en amalgamant les carottes et les navets comme vous l’avez fait sur la question des économies prévues par Asselineau sur le mille feuille territorial.
      La désinformation et la mauvaise foi érigée au rang d’art majeur par vous même étant entendu que vous êtes infaillible vous et vos compères de l’UPR...


    • LeMerou 22 juin 06:47

      @Attila
      Bonjour,
      Je pense que tu n’a pas encore compris la mécanique bien huilée qui est en place


    • LeMerou 22 juin 07:08

      @Xenozoid

      « si la seule notion de voter, est le seul geste démocratique,il ne sert donc a rien »

      Ce n’est pas le seul, fort heureusement, mais il fait parti du système et il reste pour l’instant le seul moyen légal (autorisé) pour le peuple de faire savoir son mécontentement. 
      Et aujourd’hui en ne se déplaçant pas aux urnes, il le fait savoir, mais « On » s’en fou
      et le cirque continu. J’ai même lu récemment qu’un parti politique s’offusque de ce non déplacement aux urnes (même de la part de leur électeurs « fidèles » parait-il), que cela va lui faire perdre des points, des places, que sais-je encore.

      Pas une seule fois ce parti s’est posé la question de savoir si son offre était finalement intéressante ! L’incivisme de Français lui faisant perdre de la représentativité !! 

      Quand au restant, « ils » s’allient« , se »dé-allient« , se désistent même, magouillent entre eux pour perdurer, (prenant le métro main dans la main, trop fort) alors que la veille »ils" se crachaient dessus... Ces faits qui perdurent depuis trop longtemps, ne sont-ils pas le fondement du désintérêt d’une partie des votants pour non pas la politique, mais l’offre ?

      Il est vrai que satisfaire 67 millions d’intérêts individuels n’est pas simple, 


    • yakafokon 22 juin 07:52

      @Attila
      Le seul qui ait le charisme d’un chef d’état, et qui connaisse parfaitement les arcanes du pouvoir pour y avoir exercé durant des années, c’est François Asselineau.
      Pas un seul de ses détracteurs ne lui arrive à la cheville, et la seule parade misérable qu’ils aient trouvée, c’est de lui coller un procès sur le dos, genre Tribunal de l’Inquisition de Torquemada !
      Quand vous l’écoutez vous exposer son programme durant une heure, sans se servir de prompteur, vous comprenez qu’il maîtrise parfaitement son sujet !
      C’est le seul qui soit tout-à-fait dans la lignée du général De Gaulle : oui à un rapprochement stratégique et économique avec la Russie, non à l’OTAN, et non aux Etats-Unis comme « amis qui nous veulent du bien » !!!
      Avec évidemment la sortie de notre pays de l’Union Européenne ( rappelez-vous : par référendum, c’est ce que vous aviez voulu ).
      Le seul problème, c’est qu’il faut être assez intelligent pour comprendre ce qu’il dit, et ça n’est pas gagné, vu le niveau d’instruction de nos jeunes !
      Maintenant, si vous voulez des néo-nazis au pouvoir, ne vous inquiétez pas, vous allez en avoir ( notamment ceux qui soutiennent l’entrée des nazis ukrainiens dans l’Union Européenne, et qui crachent leur haine sur la Russie pour obéir au 4ème Reich de Washington ).


    • Attila Attila 22 juin 10:45

      @yakafokon
      L’analyse et le programme de l’UPR que l’on doit à Asselineau sont une des meilleures offres politiques du moment.
      Mais pour porter une offre politique, quel qu’elle soit, il faut un mouvement en ordre de marche. Or, François Asselineau a géré son parti de manière très peu professionnelle et il a pris des positions très clivante en 2020 avec la pandémie. Ce sont les militants de terrain qui en parlent le mieux, ceux qui se sont défoncés pendant des années à coller des affiches, distribuer des tracts, organiser des réunions, se présenter aux élections locales et, surtout, aller voir les maires pour obtenir les signatures pour la candidature de François Asselineau :
      Crise à l’UPR : à qui la faute ?
      .
      Résultat : les trois quarts sont partis et il ne reste plus que les béni-oui-oui autour d’Asselineau :
      Carte des délégations départementales
      .
      Malgré la levée des restrictions, pas d’événements organisés par les délégations

      .


    • Attila Attila 22 juin 10:48

      @LeMerou
      C’est évident : c’est forcément moi qui ne comprend pas.

      .


    • Rinbeau Rinbeau 20 juin 16:03

      En ce qui concerne le vote, les dés sont pipés depuis la révolution Française !

      A chaque époque a existé sa manière d’influencer le vote.

      De nos jours, le libre arbitre a contre lui :

      • La désinformation par les journaux et la télévision
      • les sondages frauduleux
      • Le bourrage des urnes
      • Les procurations qui changent de couleur politique dans l’isoloir
      • Les partis politiques et leurs financements donc l’argent
      • Les achats d’électeurs

      etc..

      Comment voulez vous aller contre ce déterminisme ?


      • babelouest babelouest 20 juin 16:38

        @Rinbeau il est important de se souvenir du discours que l’abbé Sieyès avait fait le 7 septembre 1789, faisant sciemment l’éloge « de la démocratie représentative », puisque les bourgeois savaient bien ce qu’il fallait, et que les simples citoyens n’y connaissaient rien. Du moins c’était précisément le sujet de sa prose.....


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 18:46

        @babelouest
        Rien de changé, donc. On organise les choses pour dégouter les gens d’aller voter...


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 19:00

        @Rinbeau
        Désinformation : oui
        Sondages frauduleux : ? Plutôt questions orientées
        Bourrage des urnes : où ça ?
        Procuration qui changent : c’est le risque de ce vote
        Les partis politiques et l’argent : oui
        Les achats d’électeurs : chez Dassault


      • sirocco sirocco 20 juin 19:07

        @Michel DROUET
        « On organise les choses pour dégouter les gens d’aller voter... »

        Perso, je me laisse dégoûter sans opposer de résistance  smiley


      • Rinbeau Rinbeau 20 juin 19:22

        @Michel DROUET

        La façon dont a été élu le petit macron rothschild a débouché sur les gilets jaunes !
        On verra ce que nous amènera la prochaine élection !
        Mais j’ai l’impression que de plus en plus de monde vote dans la rue plutôt que dans les urnes !


      • charlyposte charlyposte 20 juin 19:29

        @Rinbeau
        Et voter dehors sur leur portable en un click ! smiley


      • Rinbeau Rinbeau 20 juin 20:36

        @charlyposte
         Si tel est le cas un jour, raison de plus pour ne plus voter, car ça serait la porte ouverte à toutes les corruptions !

         smiley


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 21:13

        @sirocco
        Comme moi, c’est même un acte militant.


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 21:17

        @Rinbeau
        C’est effectivement un risque


      • charlyposte charlyposte 21 juin 09:08

        @Michel DROUET
        Pas de doute, on a les cumulards en tête... ils vont pouvoir avec un grand ouf renflouer les poches intérieurs de leur veste.


      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 09:13

        @charlyposte
        C’est vraisemblablement la meilleure analyse de ces scrutins !


      •  C BARRATIER C BARRATIER 20 juin 17:39

        Pour réformer ce système aberrant de distribution de présidences et vice présidences rétribuées, on ne peut guère compter sur les élus qui tiennent à leurs privilèges. Trop d’élus, du gaspillage...Certains sont arrivés à faire fortune par leurs multiples indemnités. Tant pis pour nous, ce fut à nos dépens.


        • Xenozoid Xenozoid 20 juin 17:46

          @C BARRATIER

          sans parlé des multinationales qui ont aimés le bon vieux temps des colonies,

          et personne ne parle de la propriété privé et son accumulation,nope


        • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 18:48

          @C BARRATIER
          Oui, et lorsqu’un conseiller municipal d’une métropole, non rétribué veut arrondir ses fins de mois, il postule pour un mandat de conseiller départemental.


        • Xenozoid Xenozoid 20 juin 17:57

          « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

          Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Couler un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés à actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.


          • Pcastor pcastor 20 juin 18:25

            Certes la complexité et les allers -retours de la répartition des compétences des échelons décentralisés éloigne les citoyens des urnes, mais ne suffit pas , à mon avis, à expliquer les 68% d’abstention annoncés !

            Au delà des causes conjoncturelles : pas de vraie campagne bécause COVID, le pataquès dans les envois des professions de foi ( le privé est toujours meilleur que le public...), la nationalisation des débats tendant à faire considérer ces élections comme un galop d’essai des présidentielles, il y a surtout une perte considérable de crédibilité des politiques, qui paraissent tous interchangeables tant leurs postions sont proches, notamment sur le plan économique, le tout alimenté par une hystérie médiatique quotidienne ( à se demander qui peut gouverner ?).

            Cela fait tout simplement craindre pour l’avenir de la démocratie et rend perplexe sur la possibilité d’agir réellement sur les événements : on nous annonce déjà benoitement le retour de l’austérité, avec la bénédiction de l’inénarrable Moscovici...

            A quoi bon voter ?


            • Arogavox Arogavox 20 juin 18:34

              Ben oui, CQFD, la question du veaute suscite beaucoup de bavardages stériles ...

               C’est bien pour cela que l’idée de cahiers de doléances permanents et temps-réel ne trouve pas d’audience chez ceux qui se contentent de bavasser sur une velléité affichée de changement ...


              • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 18:51

                @Arogavox
                Oui, et d’ailleurs le « grand débat » a produit beaucoup de papiers qui sert aujourd’hui à caler des armoires.


              • charlyposte charlyposte 20 juin 19:11

                @Michel DROUET
                Une affaire qui cartonne !


              • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 21:14

                @charlyposte
                Enfin une filière en croissance !


              • Arogavox Arogavox 20 juin 21:24

                @Michel DROUET
                Parce que vous avez une vision par laquelle votre « grand débat » puisse avoir quelque chose à voir avec  l’idée de cahiers de doléances permanents et temps-réel ? !


              • Arogavox Arogavox 20 juin 21:40

                 Gageons qu’avant l’invention des bateaux modernes, de gros malins, qui n’avaient jamais essayé de faire flotter qu’une enclume, se gaussaient de l’idée de construire des navires constitués de métal plus lourd que l’eau ...


              • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 22:04

                @Arogavox
                 ???


              • Arogavox Arogavox 20 juin 22:35

                @Michel DROUET
                 ouf ! Commencer à se poser des questions, n’est pas une mauvaise idée pour arriver à y trouver des réponses 


              • Arogavox Arogavox 20 juin 22:38

                @Michel DROUET
                 ??? 
                ouf ! Commencer à se poser des questions, à comprendre qu’on est passé à côté de ce qui vous est signalé, c’est pas une mauvaise idée pour avoir des chances d’y trouver des réponses 


              • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 07:22

                @Arogavox
                Parce que vous avez une vision par laquelle votre « grand débat » puisse avoir quelque chose à voir avec l’idée de cahiers de doléances permanents et temps-réel ? !

                Pour que les cahiers de doléances soient pris en compte, il faut que les décisions soient prises en France ! Pas à Francfort, à Berlin, à Bruxelles ou à Washington !

                Mais je ne vous en veux pas, les Partis politiques dont parlent les médias (les autres sont censurés), sont tous pro européens. Ils ne vont pas vous expliquer qu’ils ne servent plus à rien, ils perdraient tous leurs privilèges...

                Ils perpétuent la fiction des pouvoirs de décisions en France. Nous vivons dans un village Potemkine :« trompe-l’œil construit à des fins de propagande  »l’expression « village Potemkine » vient d’un événement historique de 1787 dans lequel le ministre russe Grigori Potemkine aurait fait construire de luxueuses façades à base de carton-pâte afin de masquer la pauvreté des villages lors de la visite de l’impératrice Catherine II en Crimée en 1787."

                Vous savez à quoi servent les Sénateurs ? A recopier mot à mot les directives européennes pour les mettre dans le droit français.

                Vous savez à quoi servent les Députés ? A rien, « il n’y a plus de politiques intérieures nationales. »


              • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 07:35

                @Arogavox
                Très content de vous y avoir incité.


              • Arogavox Arogavox 21 juin 10:43

                @Captain Marlo
                 Erreur-lapsus, qui nous révèle à quel point, croyant vouloir vous affranchir d’un Pouvoir dévoyé, vous ne faites que vous conformer à ses diktats ! :
                  car dès lors que le peuple prendra conscience des attentes qui sont vraiment et librement consensuelles en son sein, dès lors que ces consensus, même s’ils ne sont pas procédurièrement officialisés, seront connus et reconnus Urbi et Orbi, alors le pouvoir Français, autant que les pouvoirs internationaux, de quelque nature qu’ils soient, seront amenés à les prendre en compte dans les prospectives géostratégiques à moyen et long terme.
                  (de la même façon qu’il ne serait pas prudent de compter sur le remboursement d’un emprunt national lointain si dans ces contrées étrangères une majorité de révolutionnaires n’avait rien à faire des engagements pris par le pouvoir non représentatif qu’il est en passe de renverser )


              • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 11:57

                @Arogavox
                car dès lors que le peuple prendra conscience des attentes qui sont vraiment et librement consensuelles en son sein, dès lors que ces consensus, même s’ils ne sont pas procédurièrement officialisés, seront connus et reconnus Urbi et Orbi, alors le pouvoir Français, autant que les pouvoirs internationaux, de quelque nature qu’ils soient, seront amenés à les prendre en compte dans les prospectives géostratégiques à moyen et long terme.

                Rassurez-vous, tout est fait par les médias & la classe politique, pour que le peuple ne sache rien et ne prenne conscience de rien. Tout ce que le peuple voit, c’est qu’il peut changer de canasson, il a toujours la même politique, en pire à chaque fois.


              • Arogavox Arogavox 21 juin 14:30

                @Captain Marlo
                 Comment ? Malgré l’actuel record historique d’abstentions au veaute français vous arrivez encore à vous imaginer être seule à avoir une conscience ?!
                 


              • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 18:25

                @Arogavox
                vous arrivez encore à vous imaginer être seule à avoir une conscience ?!

                Nous ne parlons pas de la même chose, je crois. Je vous parle d’informations sur l’Europe et les Traités, qui sont indispensables pour comprendre dans quel système politique nous vivons : l’Europe est une colonie de l’ Empire américain.

                Tout ce qu’on a raconté aux citoyens est faux. Si vous en comprenez pas ça, vous pouvez avoir toute la conscience politique que vous voulez, vous n’avancerez pas dans vos raisonnements. Les Gilets jaunes se sont trompés de cible.
                Macron n’est que le petit gouverneur de la province France.
                La question centrale est celle de l’indépendance et de la souveraineté.


              • charlyposte charlyposte 20 juin 19:03

                J’ai beaucoup plus de chance de jouer au loto que de voter en sachant que tout est joué d’avance ! hum. smiley


                • rhea 1481971 20 juin 19:33

                  @charlyposte
                  Et si le loto est truqué......


                • charlyposte charlyposte 20 juin 19:56

                  @rhea 1481971
                   IL y a beaucoup de gagnant... un certain nombre de nouveaux millionnaires et des centaines de milliers d’euros pour les autres.
                  ______________

                  Concernant la votation, au plus on vote, au moins on a !!! cherchons l’erreur ! smiley


                • Coriosolite 20 juin 19:06

                  Bonjour,

                  Les élections n’intéressent plus qu’une minorité de citoyens. Le constat est connu, les causes même diverses relèvent d’une dépolitisation massive.

                  On a aujourd’hui le sentiment que même l’Etat et ses représentants locaux, Préfectures, Municipalités, s’en désintéressent aussi. Et font service minimum pour organiser le scrutin.

                  Pour preuve la distribution erratique des professions de foi un peu partout en France métropolitaine, les bureaux de vote qui n’ouvrent pas faute d’avoir prévu les assesseurs en nombre légal, les panneaux électoraux en nombre insuffisant et placés n’importe où, et sur lesquels aucune affiche n’est apposée ni remplacée si déchirée, faute de personnel dédié à cette tâche.

                  De mémoire je n’ai jamais connu autant d’incidents dus à une espèce de « jemenfoutisme » des autorités sur l’ensemble du territoire et sur un seul tour.


                  • charlyposte charlyposte 20 juin 19:18

                    Je remarque un nombre considérable de journalistes sur le terrain, au taquet pour nous éclairer sur tout, tout, tout ! d’ailleurs je remarque qu’il y a moins d’électeurs que je journaleux, y compris sur les plateaux télés.


                    • Michel DROUET Michel DROUET 20 juin 21:16

                      @charlyposte
                      Et au fait, les sondeurs qui n’ont pas vu la vague de l’abstention ? Mais qui nous prédisaient des scores incroyables pour le RN...


                    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 07:05

                      @Michel DROUET
                      Et au fait, les sondeurs qui n’ont pas vu la vague de l’abstention ? Mais qui nous prédisaient des scores incroyables pour le RN

                      Bonjour, il fallait voir hier soir la mine déconfite des journalistes au sujet des sondages ! Toutes leurs analyses depuis des semaines, fichues par terre ! Et les politiques qui accusaient leurs électeurs, quel spectacle désolant. Maintenant, on attend les tractations de marchants de tapis, pour les désistements....


                    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 07:47

                      @Captain Marlo
                      Je profite de votre présence pour vous redemander les éléments concernant les plus de 70 milliards d’économie que l’UPR compte réaliser avec sa réforme des mandats et des collectivités territoriales (cf un de vos posts précédents). Je n’ai toujours pas eu de réponse sur ces chiffres délirants malgré mes relances. Les sources ne sont pas sur le site de l’UPR : j’ai regardé...


                    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 12:06

                      @Michel DROUET

                      Je vous ai répondu hier soir sur l’autre fil.
                      Programme de Libération nationale de l’UPR.

                      " L’arrêt immédiat des regroupements forcés de communes. Dorénavant, un regroupement de communes ne pourra avoir lieu qu’à la suite d’un référendum auprès des populations concernées de chaque commune.
                      La possibilité aux communes ayant fusionné depuis le 1ᵉʳ janvier 2010 de «  défusionner  » et de reprendre leur liberté.
                      Le retour à la dotation globale de fonctionnement versée par l’État (DGF) d’avant 2014.
                      L’inscription, dans la Constitution, des communes et des départements comme des maillons essentiels de la démocratie française".

                      Sur la réforme territoriale et les économies à réaliser, voir le chapitre « Économie ». « Fin du millefeuille territorial et suppression de 4209 postes d’élus »


                    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 16:51

                      @Captain Marlo
                      En fait au lieu des 78.7 Milliards de la réforme territoriale annoncés dans votre post du 20 mai, il n’y en a que 6.4 (et encore) concernant les élus et collectivités territoriales et le reste ce sont des économies supposées intervenir après la sortie de l’UE (mouvements de capitaux, normes européennes, contraintes européennes...).
                      Emportée par votre fougue militante, (sans doute), vous avez tout mélangé pour arriver à 78.7 Milliards....
                      Enfin, maintenant, c’est clair et vous ne pourrez plus dire que je ne lis pas les documents de l’UPR, n’est ce pas ?
                      Je tiens nos posts respectifs à votre disposition au cas où vous souhaiteriez qu’ils soient republiés.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 18:37

                      @Michel DROUET
                      vous avez tout mélangé pour arriver à 78.7 Milliards....

                      Vous ne savez pas lire quand ça vous arrange.... 

                      "— Économies budgétaires résultant de la réduction du millefeuille administratif  : 6,4 milliards d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de députés nationaux  : 38 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de députés européens  : 45 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de sénateurs  : 131 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de conseillers régionaux  : 75 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de conseillers départementaux  : 62 millions d’euros par an.

                      Économies sur le périmètre de la région (avant 1982) 6 milliards d’euros par an.

                      Économies budgétaires résultant de la sortie de l’UE  : 13,6 milliards d’euros budgétaires par an. Économies directes  : 9 milliards d’euros par an de déficit fiscal budgétaire (chaque année, la France contribue pour 23 milliards d’euros au budget européen, et s’en voit restituer 14).

                      Économies sur les cofinancements et les condamnations pécuniaires  : 4,6 milliards d’euros par an.

                      Recettes budgétaires supplémentaires résultant du rétablissement du contrôle des mouvements de capitaux  : 20 milliards d’euros par an. Lutte contre la fraude fiscale  : 20 milliards d’euros par an (récupérés sur un total de fraude fiscale estimée entre 60 et 80 milliards d’euros par an), ce qui sera possible grâce à la sortie de l’UE et au contrôle des mouvements de capitaux, seul outil efficace dans cette lutte.

                      Économies indirectes pour l’économie française résultant de l’allégement des réglementations et contraintes européennes sur les administrations publiques et les entreprises  : estimées à environ 38,7 milliards d’euros par an. Économies indirectes sur le coût d’application des normes européennes pour les administrations publiques  : 8,7 milliards d’euros par an.

                      Économies indirectes sur le coût d’application des normes européennes pour les entreprises  : 30 milliards d’euros par an."


                    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 19:39

                      @Captain Marlo
                      Vous avouez donc avoir mélanger sciemment des chiffres concernant les économies sur le mille feuille territorial qui était, rappelons le le sujet de mon article et les précisions que je vous demandais et des économies potentielles après la sortie de l’UE.
                      Merci de cette franchise.

                      voici votre réponse à ma question :

                      Réforme territoriale  proposée par l’UPR : une réduction drastique du «  millefeuille  » administratif par la suppression de 4 209 postes d’élus,

                      Réduction du nombre de députés de 577 à 500, ...(et des attachés parlementaires qui vont avec).

                      Suppression des 74 députés européens. Par la sortie de la France de l’Union européenne.

                      Réduction du nombre de sénateurs de 348 à 101, soit 1 par département... ce qui équivaut à la suppression de 247 postes de sénateurs (et des attachés parlementaires qui vont avec).

                      Retour aux 22 Régions de France métropolitaine d’avant la réforme Hollande... soit la suppression des 1 757 postes de conseillers régionaux.

                      Division par 2 du nombre de conseillers départementaux, soit la suppression de 2 054 postes de conseillers départementaux.

                      Maintien des 35 885 maires et l’arrêt des regroupements forcés de communes

                       

                      Des économies formidables pour alléger les charges et impôts de l’ordre de 78,7 milliards d’euros par an


                      Économies budgétaires résultant de la réduction du millefeuille administratif  : 6,4 milliards d’euros par an. Économies sur le nombre de députés nationaux  : 38 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de députés européens  : 45 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de sénateurs  : 131 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de conseillers régionaux  : 75 millions d’euros par an.

                      Économies sur le nombre de conseillers départementaux  : 62 millions d’euros par an.

                      Économies sur le périmètre de la région (avant 1982)  : 6 milliards d’euros par an.etc etc

                      à laquelle j’ajoute le complément indispensable à la compréhension issu du programme de l’UPR  :

                      "Des économies formidables pour alléger les charges et impôts de l’ordre de 78,7 milliards d’euros par an

                      Économies budgétaires résultant de la sortie de l’UE  : 13,6 milliards d’euros budgétaires par an. Économies directes  : 9 milliards d’euros par an de déficit fiscal budgétaire (chaque année, la France contribue pour 23 milliards d’euros au budget européen, et s’en voit restituer 14).

                      Économies sur les cofinancements et les condamnations pécuniaires  : 4,6 milliards d’euros par an.

                      52

                      Recettes budgétaires supplémentaires résultant du rétablissement du contrôle des mouvements de capitaux  : 20 milliards d’euros par an. Lutte contre la fraude fiscale  : 20 milliards d’euros par an...

                      53

                      Économies indirectes pour l’économie française résultant de l’allégement des réglementations et contraintes européennes... estimées à environ 38,7 milliards d’euros par an. Économies indirectes sur le coût d’application des normes européennes pour les administrations publiques  : 8,7 milliards d’euros par an.

                      Économies indirectes sur le coût d’application des normes européennes pour les entreprises  : 30 milliards d’euros par an."

                      Il manquait donc les points 51 à 53 à votre réponse pour expliquer les fameux 78, 7 Milliards d’économies et on comprend bien pourquoi, parce que vous vous êtes plantée dans les grandes largeurs dans votre réponse.

                      Mais prise la main dans le pot de confiture, vous n’avouerez jamais vous être plantée ou au pire avoir manipulé les chiffres en édulcorant certains points du programme de l’UPR


                    • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 20:38

                      @Michel DROUET
                      Vous avouez donc avoir mélanger sciemment des chiffres concernant les économies sur le mille feuille territorial qui était, rappelons le le sujet de mon article et les précisions que je vous demandais et des économies potentielles après la sortie de l’UE.

                      C’est de ma faute si vous êtes trop fainéant pour lire un programme en entier ? Je me contrefous du sujet de votre article. Vous passez votre temps à déconnecter les Collectivités territoriales de tout le reste.

                      C’est une volonté politique délibérée de votre part, de faire « du franco français » et de passer constamment l’UE sous silence. Je fais exactement le contraire, j’intègre les Collectivités territoriales dans les Traités européens et leurs conséquences.

                      Chercher les causes des problèmes, nécessite d’aller au fond des choses, c’est ce qu’Asselineau a expliqué en 2017 à l’Association des Maires de France.


                    • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 21:01

                      @Captain Marlo
                      Il y a un proverbe du nord qui dit que « la caque sent toujours le hareng ». Prise dans vos contradictions vous devenez vulgaire ma chère Fifi et ça remonte à la surface à chaque fois.


                    • Michel DROUET Michel DROUET 22 juin 09:00

                      @Captain Marlo
                      Merci de cette information exclusive : l’Union Européenne ferait donc partie des collectivités territoriales française ?
                      Pourquoi sortir de l’Europe, alors ?
                      Vous utilisez donc l’Europe quand ça vous arrange et pour maquiller votre plantage sur les chiffres des économies potentielles d’une réforme des collectivités territoriales, mais ça fait beaucoup tout de même : on dégringole de 78.7 à 6.4 Milliards d’euros.
                      Excusez du peu....


                    • Étirév 21 juin 04:47

                      Ce n’est pas le bavardage politique qui éloigne le citoyen des urne, c’est le « bon sens », c’est la prise de conscience de l’évidence que voter n’apporte rien, si ce n’est le constat navrant d’une dégradation de tout ce qui fait la Vie par l’entremise d’un régime qui ne sert que les intêrets de ceux qui sont élus et de ceux qui les financent, usant et abusant, le temps d’un mandat, des privilèges que leur octroye la fonction.
                      Malheureusement, ne pouvant rien contre la Nature, et même si leur pourcentage décroit, il y aura toujours des naïfs, des ignorants, des crétins surtout, à l’image du public des émissions d’Hanouna, qui trouveront cela utile, sérieux et même indispensable.
                      C’est sur ceux-là et leur bêtise que comptent encore les élites, les tyrans, etc.
                      LIEN


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 06:55

                        @Étirév
                        voter n’apporte rien, si ce n’est le constat navrant d’une dégradation de tout ce qui fait la Vie par l’entremise d’un régime qui ne sert que les intêrets de ceux qui sont élus et de ceux qui les financent, usant et abusant, le temps d’un mandat, des privilèges que leur octroye la fonction.

                        Les abstentionnistes et les mécontents, s’ils étaient informés correctement, enverraient leurs doléances à ceux qui tirent le ficelles, c’est à dire les 30 000 lobbies qui font la pluie et le mauvais temps à Bruxelles !

                        Contrairement aux naïfs qui croient que l’UE a été créée « pour la paix et la prospérité », l’UE a été créée pour le pognon ! Plus rien d’essentiel ne se décide à Paris. Dans les départements et les régions, encore moins !

                        Les électeurs peuvent bien s’abstenir, voter à Gauche, à Droite, aux Extrêmes ou au Centre, ils auront toujours les mêmes politiques néolibérales inscrites dans les Traités européens, car il n’y a plus de politiques intérieures nationales.

                        De plus, il n’y a aucune démocratie dans ce système supranational.
                        Les Mamamouchis de la Commission européenne & de la BCE ne sont élus par personne. Et quand les électeurs votent mal aux référendum, soit personne n’en tient compte, soit on les fait revoter, .... jusqu’à ce qu’ils votent bien comme on leur dit !

                        Vous pouvez lire les professions de foi, (si vous les avez reçues), aucun Parti dans ces élections ne le dit aux électeurs. Ils sont tous pro européens, y compris Lutte Ouvrière, et pire tous pro vaccins et anti traitements. C’est la Pensée Unique en Marche !!


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 07:52

                        @Captain Marlo
                        Oui, c’est sûr, les résultats d’hier sont la faute de Bruxelles et de big pharma. C’est tellement simple d’être à l’UPR, on a toujours la bonne réponse.... Vous avez l’air de bien vous y connaître en matière de pensée unique...
                        Et sur les résultats d’hier, quelle est votre analyse ?


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 07:57

                        @Étirév
                        Oui, il y a vraisemblablement une prise de conscience que les politologues et autres sondeurs sont incapables d’analyser et de prévoir et ce n’est pas du jm’en foutisme et de l’irresponsabilité comme on voudrait nous le faire croire en passant rapidement à autre chose.
                        S’agissant d’Hanouna, vu le niveau de ses émissions de divertissement je ne pense pas que cela puisse avoir d’impact sur la vie politique française et encore moins internationale. smiley


                      • Legestr glaz Legestr glaz 21 juin 08:03

                        @Michel DROUET

                        Le principal pour nos « dirigeants » est de faire croire à la « démocratie ».

                        Actuellement, en France, il n’existe que 2 partis qui proposent le référendum d’initiative populaire sur tous les sujets : l’UPR de François Asselineau et « les patriotes » de Florian Philippot. Ce qui correspond, d’ailleurs, parfaitement bien à leur programme de sortir de l’Union européenne et de l’OTAN. L’Union européenne c’est « la négation » des Etats ! Voter ne sert, en France, strictement à rien ! 
                        Tous les autres partis sont des partis « fantoches » parce que, ce qui est soigneusement caché aux Français, c’est le rôle de l’Union européenne à travers les traités. Les gens l’ignorent totalement ! Et l’UE c’est tellement loin
                        Le contenu des traités constitue un imposant volume d’orientations programmatiques tendant à la réalisation matérielle du projet d’intégration et pas seulement économique ! Il ne s’agit pas à proprement parler d’un programme de gouvernement tel qu’on l’envisage dans les démocraties nationales allant jusque dans le détail concret des principales propositions législatives et économiques qui seront soumises à la représentation nationale. Il s’agit, plus exactement, d’orientations économiques, politiques et sociales cherchant par le nivellement normatif à faire face aux conséquences de l’ouverture et de la mise en concurrence des législations nationales sans rapprochement préalable, fixant des objectifs précis dans tous les domaines, afin de rendre effective l’union sans cesse plus étroite entre les peuples européens et non entre les Etats, devenus secondaires, voire devant disparaître ! L’ensemble des dispositions prévues dans les traités s’oppose juridiquement à toute politique de « relance Keynésienne » via la consommation ou l’investissement du fait de l’interdiction du déficit budgétaire, de toute intervention monétaire, de toute protection douanière ou de toute aide sectorielle à l’économie.

                        Les traités européens comportent trois catégories de dispositions :
                        Des clauses institutionnelles qui définissent les institutions (Commission, conseil européen, conseil de l’Union européenne, Parlement, cour de justice, composition, organisation, fonctionnement, procédures décisionnelles, typologie des compétences et des actes législatifs, l’exercice des compétences internationales de l’Union).Titre II, III et IV duTUE. Partie I, II, V et VI du TFUE.
                        Des clauses générales et finales, qui organisent les modalités d’adhésion, de révision, de retrait, de sanction et à l’entrée en vigueur des traités. Titre VI du TUE. Partie VII TFUE.
                        Des clauses matérielles qui régissent la politique étrangère, de sécurité et de défense. Titre V du TFUE. Celles qui définissent le contenu des politiques et actions internes de l’Union. Partie III du TFUE (comprenant les « 4 » libertés de circulation : des marchandises, des personnes, des services et des capitaux).



                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 08:17

                        @Legestr glaz
                        « Voter ne sert, en France, strictement à rien ! » 
                        D’où l’abstention...
                        De là à penser que ce sont Asselineau ou Philippot qui pourraient faire changer les choses, il y a un pas que je ne franchirais pas.


                      • Attila Attila 21 juin 09:37

                        @Michel DROUET
                        Que Asselineau et Philippot aient foiré leur action ne retire rien à la validité de leur analyse sur l’UE.
                        Il appartient aux citoyens français de prendre leurs responsabilités et créer et soutenir un mouvement politique et social qui défende leurs intérêts et ceux de leurs descendants. Christophe Guilluy a bien montré que les classes populaire n’avaient plus de représentants dans la sphère politique.
                        Pour virer la clique actuelle, il faut commencer par proposer une offre politique sérieuse.

                        .


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 12:22

                        @Michel DROUET
                        les résultats d’hier sont la faute de Bruxelles et de big pharma.

                        Je parle des lieux de décisions. En principe, les élections servent à élire des gens qui vont décider en fonction des souhaits des électeurs. Mais ça, c’était avant l’Europe ! Pendant longtemps, ils croyaient, grâce à vous et à toutes les euronouilles, que les Partis politiques décidaient quand ils étaient élus.

                        Or, ils ne décident de rien du tout d’essentiel. Ils appliquent des lois décidées ailleurs, par des gens non élus, et pas dans l’intérêt du peuple.

                        Le problème pour les Partis politiques, c’est que ça commence à ulcérer sévèrement les citoyens ! Voilà pourquoi ils ne vont plus voter.

                        Et voici ce que je pense de ces élections :
                        « On peut tromper une partie de peuple tout le temps, et tout le peuple une partie de temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ! »


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 12:28

                        @Michel DROUET
                        De là à penser que ce sont Asselineau ou Philippot qui pourraient faire changer les choses, il y a un pas que je ne franchirais pas.

                        Et vous proposez qui et pour faire quoi ?
                        « Une Autre Europe » ?
                        « Refonder l’Europe » ?
                        « Changer les Traités » ?
                        « Violer les Traités » ?

                        Depuis le temps que vous crachez sur l’UPR, vous devez bien avoir une autre proposition, allez, courage !


                      • chantecler chantecler 21 juin 12:36

                        @Captain Marlo
                        Mais fifi , c’est vous qui crachez sur nous :
                        Vous nous prenez pour des indigènes qu’il faut évangiliser .
                        Vous nous prenez pour des cons qui ne comprennent rien à vos discours , et à ceux de votre maître ?
                        Vous nous répétez sur le même site 100 fois les mêmes arguments , des fois que nous serions bouchés , irrécupérables ....
                        Vous nous balancez de la pédagogie frontale : « c’est nous, les seuls , qui savons , avons fait les bonnes analyses , disons la vérité et vous , partis de rien ,ignorants , lisez ou ouvrez vos oreilles pour recevoir la Vérité » .
                        Allez c’est bon !


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 12:38

                        @Captain Marlo

                        sans défendre quiconque et pour relativiser, car il faut des fois

                        que fait fifi a part hurler sur internet,cracher sur les autres ,et jouer aux victimes ? huh ? informer les lecteurs , l’électeur, tu sais fifi tu as fait plus de mal a l’upr ici,a prendre tous ceux qui ne sont/pensent pas comme toi pour des cons,l’upr ne décollera jamais,nope...il faut êtes réalistes, internet est un outil pas une fin en soi

                        A bon entendeur, et a vos étoiles,qui ne valent pas plus qu’un sondage de bfm...


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 12:40

                        @chantecler

                        Mais fifi , c’est vous qui crachez sur nous 

                        voir dessous, je repondais en meme temps que toi,l’upr a besoin d’une sérieuse auto critique...


                      • chantecler chantecler 21 juin 12:47

                        @ X.
                        Ben, oui , j’avais écrit un commentaire pendant que tu écrivais le tien et finalement j’ai renoncé à l’envoyer....
                        A quoi bon ?


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 13:13

                        @chantecler
                        Mais fifi , c’est vous qui crachez sur nous :
                        Vous nous prenez pour des indigènes qu’il faut évangiliser .

                        Vous croyez peut-être qu’Agoravox est un club privé réservé aux blogueurs ?
                        J’écris mes commentaires pour les lecteurs d’Agoravox, pas pour les nombreux européistes du site, capito ? Si on comptait sur vous et sur eux, pour informer sur l’Europe et les Traités, on attendrait longtemps...

                        Ce qui vous dérange, c’est que l’UPR explique ce que vos Partis politiques et leurs dirigeants, cachent aux électeurs depuis toujours...


                      • chantecler chantecler 21 juin 13:36

                        @Captain Marlo
                        Mouarf !
                        ...
                        Hier je me suis déplacé sur les lieux du vote .
                        J’ai cherché : pas un bulletin UPR !
                        Continuez , avec votre superbe, à nous les briser menu et à nous prendre de haut  !
                        Après tout ça ne fait que 15 ans que vous vous y êtes collée , sans jamais changer votre façon de faire , de communiquer :
                        L’agression .
                        Le matraquage ...

                        PS :
                        « Vous croyez peut-être qu’ Agoravox est un club privé réservé aux blogueurs ? »
                        C’est quoi Agx selon vous ? :
                        Un site visité par énormément de monde ?
                        Qui ne se sentirait concerné que par vos posts ?
                        Le tremplin pour prendre le pouvoir ?
                        J’ai comme l’impression que vous vous faites d’énormes illusions .
                        Et que vous êtes blindée ...


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:38

                        @Captain Marlo
                        C’est bien les citations des autres !


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:39

                        @Captain Marlo
                        Qui ? Surtout ni Asselineau, ni Philippot !


                      • charlyposte charlyposte 21 juin 13:50

                        @Michel DROUET
                        J’ai un petit faible pour Poutou ! hum. smiley


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:51

                        @Captain Marlo
                        C’est bien, vous faites les questions et les réponses en même temps !


                      • Legestr glaz Legestr glaz 21 juin 14:14

                        @Xenozoid

                        J’ai écrit, modestement, quelques articles sur le fonctionnement de l’UE, pour, justement, « informer » le lecteur, pas le diriger vers un parti, juste l’informer.

                        Après, le problème reste entier. C’est la réflexion de chacun. Est-ce qu’une France souveraine, libérée des contraintes de l’UE, avec la mise en place d’une « démocratie semi-directe » (référendum populaire dans tous les domaines) pourrait faire en sorte que la richesse produite dans notre si beau pays pourrait être mieux répartie ? C’est la seule question qui vaille. 


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 14:27

                        @Legestr glaz

                        je vais te dire ce que je pense des élections aussi aux pays bas,j’avais même fait un article...

                        c’est comme une coupe d’europe,du spectacle avec des spectateurs et des joueurs, qui retourne a leur vie apres la compétition,et attendent la prochaine.c’est ce qu’est devenu la démocratie,société du spectacle, controle des masses, culpabilisation,infantilisation...etc en fait tout ce qu’on a vu en 18 mois de covidation est un condensé/concentré de tout cela,alors les « z’élections »....bof

                        il va bien arriver un jour ou certains,essaieront autre chose...c’est inévitable mais avant ça va etre la grosse remise en question, et les baffes vont pleuvoire


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 16:57

                        @Legestr glaz

                        et aussi pour des gens qui aime leurs étoiles, comme picsou aime ses pieces,j’ai du mal de voir l’upr changer quoi que ce soit...si ça vous amuse c’est toujours ça de gagner


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 18:54

                        @chantecler
                        Un site visité par énormément de monde ?

                        Mais oui, mon cher, il y a des centaines et des milliers de lecteurs sur Avox !
                        Regardez les scores des articles de Michel Drouet :
                        2198 visites 17 jui. 2021

                        2911 visites 21 mai. 2021

                        4928 visites 14 avr. 2021

                        3455 visites 

                        9 avr. 2021 etc etc

                        Si mes commentaires ne vous intéressent pas, ne les lisez pas, ils ne vous sont pas destinés. Vous, vous aimez l’Europe, ils ne vous concernent pas. Mais la liberté d’expression politique en principe, devrait vous concerner, non ?


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 18:57

                        @Michel DROUET
                        Qui ? Surtout ni Asselineau, ni Philippot !

                        Mais alors qui et pour faire quoi ? Vous me reprochez, soit disant, de ne pas répondre à vos questions, mais vous êtes une anguille dès qu’on vous demande vos choix politiques. Courage, fuyons !


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 19:19

                        @Xenozoid
                        informer les lecteurs , l’électeur, tu sais fifi tu as fait plus de mal a l’upr ici,a prendre tous ceux qui ne sont/pensent pas comme toi pour des cons,l’upr ne décollera jamais,nope...il faut êtes réalistes, internet est un outil pas une fin en soi

                        C’est sûr, les euronouilles du site ne s’intéressent pas à mes commentaires !
                        Mais parmi les lecteurs, nombreux sont ceux qui se posent des questions sur l’Europe, et qui découvrent grâce à l’UPR, que depuis 40 ans au moins, les européistes leur mentent et les prennent pour des cons.
                        Et ça, les Français n’aiment pas.


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 19:23

                        @Captain Marlo

                        C’est sûr, les euronouilles du site ne s’intéressent pas à mes commentaires

                        ben non,meme les exonouilles,c’est ballot


                      • Xenozoid Xenozoid 21 juin 19:30

                        @fifi

                        heureusement que tu es la pour rassembler,pour le lecteur


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 19:43

                        @Captain Marlo
                        Et vous vous trafiquez les chiffre pour rendre plus sexy le programme de l’UPR.
                        Sous votre plume 78.7 Milliards d’économies se dégonflent jusqu’à 6.4 Milliards après vérification.


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 19:48

                        @Captain Marlo
                        Attaques personnelles qui justifient que j’ai visé juste en dénonçant votre traficotage des chiffres d’économies potentielles à réaliser sur le mille feuille territorial dans le programme de l’UPR.

                        PS / Les visites de mes articles ne sont rien bien entendu face à vos 47 000 posts, tous pertinents, il va de soi smiley


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 19:51

                        @Captain Marlo
                        On ne vous a pas attendu pour se poser des questions. Faites preuve d’un peu de modestie (si vous en êtes capable) smiley


                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 20:41

                        @Michel DROUET
                        On ne vous a pas attendu pour se poser des questions.

                        Ce ne sont pas les questions qui posent problème chez vous, ce sont les réponses !
                        Vous proposez quoi exactement, pour nous sortir de la panade actuelle ??


                      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 21:04

                        @Captain Marlo
                        L’humour et je dois dire qu’en lisant vos posts, je me régale en ce moment.
                        Mauvaise perdante !


                      • chantecler chantecler 22 juin 09:18

                        @Captain Marlo
                        Puisque vous parlez chiffre :
                        Commentaires de Fifi, Marlo sur ce site : 47200 consacrés à la nécessaire sortie de l’UE .
                        Et naturellement vous êtes seule , à l’UPR , à penser que la mondialisation et son avatar l’UE sont une mauvaise chose , critiquables , donc à porter la bonne parole ...


                      • Pcastor pcastor 21 juin 08:19

                        Je n’ai jamais eu affaire au département ni à la Région ; je n’ai jamais mis les pieds dans leurs locaux parce que non concerné par leurs actions. C’est la motivation principale des abstentionnistes qui pensent qu’ils n’ont aucune influence sur leur vie quotidienne, à la différence des communes ( eau potable, ordures ménagères, culture...) .Il faut donc arrêter la fixette sur la répartition des compétences, dont personne ne doute que vous en soyez un expert, et mettre votre talent d’écriture au service d’analyses plus larges, la sociologie politique ( reconduction des sortants) et l’habituelle manipulation sondagière par exemple...


                        • charlyposte charlyposte 21 juin 08:23

                          Faut pas oublier dans le décompte, les votes blanc, les bulletins annulés et donc : que reste t’il sinon une dizaine de millions de votants... triste démocratie de pacotille, il n’est vraiment pas logique selon moi de gouverner de cette façon... pouah.


                          • 21/06/2021
                            « Org.Nation », notre seul espoir et réponse réels, pour 2022 et ensuite

                            https://wp.me/p4Im0Q-55r

                            Ma demande d’annulation des élections de 2021, pour absence de « promesses » électorales


                            • Clocel Clocel 21 juin 08:33

                              Alors les démocrasseux !? Heureux !? smiley


                              • chantecler chantecler 21 juin 08:50

                                @Clocel
                                Et toi ?


                              • Clocel Clocel 21 juin 08:58

                                @chantecler

                                On n’approche du dénouement, pas assez vite à mon gré, mais on va bientôt voir le vrai visage du pouvoir et sa finalité.

                                Pensez à vous oindre le fion les copains, ça va piquer ! smiley


                              • chantecler chantecler 21 juin 09:07

                                @Clocel
                                Et ensuite ?
                                Tu nous vendras des billets pour assister au spectacle ?
                                Tu nous tiendras une chronique sur Agx pour savourer tes bons mots ?
                                Tu as acheté une île où tu pourras t’installer tel Robinson et te gausser d’un keskisoncon ?


                              • Clocel Clocel 21 juin 09:22

                                @chantecler

                                Un petit jardin, quelques poules et on peut déjà voir venir...

                                J’ai vécu toute ma enfance en autarcie, pas par choix, mais la doulce France réservait les coins les plus pourris aux derniers arrivés, il fallait bien se démerder...

                                Il y a bien longtemps que j’ai des choix orientés dans cette éventualité, le putain de bon sens des ploucs, mon seul héritage.

                                Voila... Voila... Nous y sommes !


                              • Clocel Clocel 21 juin 09:22

                                @Clocel

                                mon enfance...


                              • La divine sur prise réapparaitra autant de fois qu’il se doit .

                                https://www.youtube.com/watch?v=QIqfRER-a90


                                • Aristide Aristide 21 juin 09:15

                                  Il me semble que le bon sens voudrait que l’on s’intéresse aux rôles des régions et départements. Peut-être y trouverons-nous des raisons objectives de cette faiblesse de la participation.

                                  De fait les conseils régionaux et départementaux ne sont que des gestionnaires de budgets dont la quasi-totalité est fixée. Quelle différence dans la gestion peuvent mobiliser les électeurs ? Aucune, tous les partis sont liés par les budgets et les dépenses sont pratiquement toutes obligatoires et elles laissent très peu de place à l’action politique réelle.

                                  Devant ce fait incontestable comment croire que les électeurs puissent se mobiliser pour des décideurs ramenés au simple role de gestionnaires et dont les décisions politiques sont inexistantes en dehors de la communication.

                                  Un document donne des chiffres clefs sur les régions. J’ai retenu la comparaison internationale sur la part des dépenses publiques décentralisées : pour la Suisse, c’est 63%, pour la Belgique, l’Espagne et l’Allemagne, c’est autour de 50%, l’Italie est à 30% et la France consacre seulement 20%. 

                                  Comment s’étonner que les français intuitivement ne s’aperçoivent de ce constat indépassable ...et ne se mobilise qu’à la hauteur des moyens que notre Etat donne à ces institutions.


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 09:38

                                    @Aristide
                                    La France est un Etat unitaire décentralisé, la Suisse, l’Allemagne , la Belgique des états fédéraux, chaque canton en Suisse par ex dispose d’un parlement élu, d’un gouvernement et d’une administration propre avec un principe de subsidiarité dans la répartition des compétences entre l’Etat fédéral et les cantons ( attention à la terminologie : un canton en Suisse = un Etat).Quant à l’Espagne elle a un statut intermédiaire ...La comparaison avec la France n’a donc pas beaucoup de sens.


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 09:44

                                    @Aristide
                                    Bonjour Aristide
                                    Je pense effectivement qu’il faut aller au delà d’un supposé désintéressement au ras des pâquerettes des électeurs vis à vis de ces collectivités comme l’indiquent certains commentateurs pour expliquer l’abstention et retenir votre analyse sur le peu d’influence de ces collectivités sur la vie du Pays.
                                    Au final, ce que les abstentionnistes, qui font l’effort d’analyser la situation auront retenu, c’est le fait que l’on fait miroiter une fausse décentralisation au bon peuple pour l’inciter à rester dans le système, alors qu’en fait toutes les ficelles se tirent au niveau central en particulier pour les budgets sociaux des départements (65 % du budget total...).
                                    Ce qui frappe, c’est effectivement comme vous le soulignez, la très faible marge de manœuvre de ces collectivités et les français s’en aperçoivent de plus en plus.
                                    J’ai fait l’essentiel de ma carrière dans un conseil général et j’ai pu constater que l’on pouvait passer davantage de temps à débattre en assemblée pour un subvention de 1000 euros à une association pour la promotion du marron que pour un budget de 20 Millions pour le fonctionnement des transports scolaires à l’époque (compétence transférée depuis à la Région).
                                    S’agissant des collèges, la nécessité d’en construire un pour des raisons démographiques étant avérée, le débat sur la localisation monopolisait le débat, chacun voulant l’avoir dans une commune de son canton. Le pire du débat politique...
                                    Quelle est la marge de manœuvre des Conseils Départementaux sur le fonctionnement des Services d’Incendie et de Secours ? Très faible : encore une patate chaude refilée aux élus qui s’en gargarisent alors qu’ils n’ont quasiment aucun rôle mais ils sont très contents de voir leur binette dans le journal pour la Sainte Barbe.
                                    C’est tout cet ensemble que les électeurs commencent à retenir parce qu’il font l’effort d’analyser les choses. C’est pourquoi il ne faut pas stigmatiser les abstentionnistes, ne plus les assimiler à des esprits rétrogrades ou à des adeptes de la pêche à la ligne.
                                    Je pense également qu’ils ont bien perçu l’entourloupe de la nationalisation de ces élections avec à la clé des débats sur la sécurité ou l’immigration qui ont achevé d’écraser le débat.
                                    Nous sommes dans un système qui est essentiellement là pour maintenir à bout de bras une classe politique rabougrie qui cherche à faire carrière.


                                  • chantecler chantecler 21 juin 09:48

                                    @Michel DROUET
                                    Une analyse un peu différente : les gens ne votent plus parce qu’ils constatent que rien ne change , que le système est paralysé et que la société tombe dans un coma de plus en plus profond .


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 10:01

                                    @pcastor
                                    Pour être plus précis sur le principe de subsidiarité : cela veut dire que l’Etat central ne peut agir que sur la base d’une compétence qui lui est expressément reconnue ( présomption de compétence en faveur des cantons en Suisse) alors que c’est exactement l’inverse dans un Etat unitaire décentralisé : c’est l’Etat central qui décide de la répartition des compétences ( et en partie au moins des ressources)...


                                  • Aristide Aristide 21 juin 10:03

                                    @pcastor

                                    La comparaison avec la France n’a donc pas beaucoup de sens.

                                    Ah bon, il me semble assez justifié d’essayer d’expliquer cette désaffection des elections départementales et régionales. D’ailleurs vous-même vous en donnez des raisons assez compatibles avec mon analyse « C’est la motivation principale des abstentionnistes qui pensent qu’ils n’ont aucune influence sur leur vie quotidienne, à la différence des communes ( eau potable, ordures ménagères, culture...) ».

                                    Je vais au-delà du simple constat et de ce « aucune influence » et j’ajoute donc le simple fait que des pays comparables en termes de niveau de vie mais très différents en termes de niveau de prises des décisions ne souffrent pas de la même désaffection.

                                    Il me semble que notre organisation jacobine influence cette mobilisation quand on sait que les régions et départements ont très peu de marge de manœuvre et influent sur peu de sujets, les plus importants restant du domaine national.

                                    PS : Il ne s’agit pas d’ignorer d’autres causes qui contribuent à cette faible participation ...


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 10:16

                                    @Aristide
                                    Et bien, il faut militer pour transformer la France en Etat fédéral. Je ne suis pas sûr qu’en termes d’égalité de traitement des différentes régions érigées en Etat fédéré on s’y retrouve ...cf la Catalogne en Espagne par exemple qui aspire à son indépendance...( avec une pluralité de motifs certes mais sa "puissance économique comparée à d’autres régions en fait partie).


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 10:23

                                    @chantecler
                                    L’abstentionnisme ne se résume effectivement à une seule catégorie.


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 10:24

                                    @pcastor
                                    par ailleurs je note que la clause de compétence générale attribuée un temps aux départements et aux régions a été supprimée , suppression validée par le Conseil constitutionnel, c’est donc bien l’Etat qui a la maîtrise des transferts dans ce domaine.


                                  • charlyposte charlyposte 21 juin 10:33

                                    @pcastor
                                    Merci Hollande, le larbin de la commission de Bruxelles.


                                  • Aristide Aristide 21 juin 10:35

                                    @pcastor

                                    Je ne milite pour rien, j’essaie de trouver des explications cohérentes sur cette désaffection qui touche très particulièrement les élections régionales et départementales. L’explication du pécheur à la ligne me semble assez faiblarde, nécessaire mais pas suffisante ...

                                    Sur le fédéralisme, ou le très vieux débat jacobins-girondins pour notre pays, on peut aussi essayer simplement de parler d’une « décentralisation » qui ne se contenterait pas de laisser la seule gestion courante aux régions et départements. Même l’Italie qui est très proche de nous en termes d’organisation régionale donne aux régions un budget qui est le double du notre. 

                                    Vous posez la question de l’égalité de traitement, on pourrait discuter du concept mais il me semble que la prise de décision au plus près des populations n’est pas un handicap. Dans de telles organisations, il appartient à l’Etat central de compenser ces différences par un système de péréquation. 

                                    Je pense que pour rétablir un vrai intérêt à ces elections, il est indispensable de redonner de vraies marges de manœuvres politiques aux régions, bien sûr en prenant le risque de disparités qui pourraient dont être compensées par l’Etat.


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 10:51

                                    @Aristide
                                    Je crois qu’on a raté quelque chose quand les français ont dit non au référendum lancé par De Gaulle qui visait d’une part à sinon supprimer , du moins transformer le Sénat, qui du fait du mode d’élection des sénateurs pèse d’un poids considérable dans toute velléité de réforme des collectivités territoriales, et d’autre part à créer des régions à vocation économique affirmée , sachant que pour ma part je ne vois pas bien à quoi servent les départements.
                                    Avec l’échelon de démocratie locale reconnu que constituent les communes et une région avec des compétences claires dans le domaine économique ( pourquoi les régions ont elle une compétence dans la construction et l’entretien des lycées par ex) on aurait eu une organisation, a priori , plutôt équilibrée..
                                    Mais il parait que l’histoire ne repasse pas les plats.


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 11:06

                                    @pcastor
                                    Avec « l’ardente obligation » d’une stratégie de planification économique et des contrats de plan Etat-région pour sa mise en oeuvre...


                                  • Aristide Aristide 21 juin 11:59

                                    @pcastor

                                    Ce qui est étonnant c’est de constater ce retour aux valeurs gaulliennes pour ne pas dire gaullistes.

                                    S’il est vrai que l’histoire ne repasse pas les plats, sans vouloir vous contrarier on peut aussi dire que « l’histoire ne répète pas, elle bégaie », tout n’est pas perdu ... . Il est donc assez notable que de nombreuses vieilleries jugées comme telles reviennent sur les étalages des partis.

                                    La nation a déjà fait son retour, il n’est plus honteux de chanter la marseillaise ou de faire flotter un drapeau français, une Europe des Nations n’est plus un rêve extrême droite, une organisation moins jacobine est même envisagée, ... enfin, De Gaulle se retourne dans sa tombe à voir comment ceux qui se réclamaient de son héritage l’ont bradé. Le symptôme de cette démission des gaullistes est le fameux discours de Chirac sur le vel-div et sa repentance. De Gaulle a juste titre ne voulait en entendre parler, ce n’était pas la France.


                                  • Aristide Aristide 21 juin 12:07

                                    @pcastor

                                    Avec « l’ardente obligation » d’une stratégie de planification économique et des contrats de plan Etat-région pour sa mise en oeuvre...

                                    Il me semble que vous allez bien vite, vous faites la décoration intérieure d’une maison qui n’est même pas construite. De plus le terme de planification économique me semble assez daté, même si l’Etat est en soutien économique, en initiateur, en aide, en soutien, et en sauvegarde des intérêts stratégiques et nationaux, ... il me semble assez utopique qu’il puisse prétendre à un role qui a démontré son inefficacité. 

                                    Comme disait Paracesle : « Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison »


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 12:31

                                    @Aristide
                                    les contrats de plan Etat-Région ( CPER) existent toujours.
                                    Sur la période 2012/2022 , ils prendront la forme de contrats de relance,
                                    parallèlement sont actuellement négociés des CPER pour la période 2021/2027 avec une signature envisagée à l’automne.A ces CPER s’ajouteront des contrats interrégionaux couvrant un massif montagneux par ex...
                                    Il s’agit bien de mettre en oeuvre des orientations stratégiques, même si on parle plus , du bout des lèvres , d’Etat stratège, notion que je crois pertinente personnellement, mais c’est un autre débat.


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 12:33

                                    @pcastor
                                    Sur la période 2021/2022... (et non pas 2012).


                                  • Aristide Aristide 21 juin 13:56

                                    @pcastor

                                    Il s’agit bien de mettre en oeuvre des orientations stratégiques, ...

                                    Il me semble que stratégiques est un peu ... exagérés. En occurrence il s’agit de domaines limités même s’ils sont importants.

                                    Je crois que l’Etat a complètement abandonné son role stratégique au bénéfice de l’Europe. En soit, ce n’est pas un problème si la France savait s’en éloigner quand ses intérêts propres étaient en jeu. Et là, je ne désigne pas l’UE qui est dans son job d’essayer d’harmoniser, d’orienter, ... Ce sont nos gouvernants qui ont depuis des décennies abandonné notre souveraineté en croyant que l’intérêt de tous est aussi le nôtre. 


                                  • Pcastor pcastor 21 juin 14:30

                                    @Aristide
                                    Je me suis laissé dire qu’il y avait un haut commissaire au plan en France...bon c’est vrai que l’adhésion aux orientations économiques de l’UE ( l’ordo-libéralisme expressément visé dans le traité de Lisbonne) ça laisse perplexe...


                                  • zygzornifle zygzornifle 21 juin 09:40
                                    Le bavardage politique éloigne le citoyen des urnes

                                    et des burnes car le taux de fécondité baisse ....


                                    • charlyposte charlyposte 21 juin 10:03

                                      @zygzornifle
                                      Va falloir mettre le genou à terre devant nos maîtres cumulards !


                                    • titi 21 juin 10:11

                                      @l’auteur

                                      Franchement les régions dans leur format actuel ne servent à rien.

                                      La plus grande partie de leur budget est consommé par la perfusion des lignes régionales de la SNCF qui ne transportent que des sièges. 

                                      En suite, et c’est sans aucun doute la seule réforme de tout le quinquennat de Hollande qui aurait pu être intéressante, la création des grandes régions est un fiasco.

                                      Et ce fiasco il est avant tout de la responsabilité des exécutifs des régions eux mêmes : la seule conclusion qu’ils ont tirés de la réforme, c’est que vu que leurs indemnités sont proportionnelles au nombre d’habitants, ils se sont juste auto augmentés. Sinon rien n’a changé.


                                      • chantecler chantecler 21 juin 10:17

                                        @titi
                                        Probable que la création de ces régions ne correspondaient à aucune demande de la population .
                                        Imposée par l’UE, cad par l’Allemagne , pour la copier sur ses landers .
                                        Sauf qu’on a oublié de se débarrasser des anciennes structures , ce qui fait la joie des politiciens qui ont des postes bien payés mais qui ne servent à rien : trop de doublons et aucune autonomie car le pognons vient de l’état .
                                        Et nous pouvons dire :
                                        « cocorico !
                                        Notre pays est le mieux administré du monde : voyez ce que chaque français dépense pour ça ! »


                                      • Captain Marlo Captain Marlo 21 juin 12:52

                                        @titi
                                        Franchement les régions dans leur format actuel ne servent à rien.


                                        Ce ne sont pas des régions, mais « des euro-régions ». Elles ont la taille des Comtés américains, et elles servent de transition vers une Europe fédérale, dans laquelle les Etats Nations auront disparus.

                                        J’ai découvert des cartes prévisionnelles datant des années 70, dans le livre de Pierre Hillard « La décomposition des nations européennes - De l’union Euro-Atlantique à l’Etat mondial ».

                                        Actuellement, cela donne un millefeuille auquel plus personne ne comprend rien, mais c’est provisoire. Déjà, il existe des euro régions à cheval sur toutes les frontières de la France, les territoires transfrontaliers. Et pas seulement en France, dans toute l’ Europe.


                                      • titi 21 juin 22:35

                                        @Captain Marlo

                                        « Ce ne sont pas des régions, mais « des euro-régions » »
                                        La région Bretagne est donc devenue euro région Bretagne sans avoir bougé ?

                                        Faudrait arrêter la fixette.

                                        « Déjà, il existe des euro régions à cheval sur toutes les »
                                        Bah ca c’est intelligent.
                                        Les découpages administratifs doivent recouper les « bassins de vie ».
                                        Vouloir des régions qui recoupent les archevêchés du 17è siècles

                                        , et des départements qui recoupent les baillages du 17è siècles ça n’a aucun sens.


                                      • Parrhesia Parrhesia 23 juin 11:48

                                        @titi

                                        Bonjour titi,
                                        Au point où nous en sommes, il semble que l’on puisse affirmer qu’elles ne soient ni des régions à proprement parler, ni des euro-régions !
                                        Elles ne représentent qu’une manœuvre mondialiste supplémentaire pour déstabiliser un peu plus nos structures administratives nationales traditionnelles qui avaient fait leurs preuves et continuer ainsi à démolir la France. 
                                        En outre, elles présentent pour les euro-mondialistes l’avantage d’imposer un niveau administratif complémentaire leur permettant ainsi d’entretenir confortablement une clientèle politique bien formée au psittacisme libéral et ceci aux frais du contribuable !!!
                                        Mais... bonne journée quand-même... si faire se peut !


                                      • charlyposte charlyposte 21 juin 10:29

                                        En fin de compte chaque leader de parti est un roi en devenir ! le seul pays au monde à prendre autant les citoyens pour des cons car nostalgique du désastre via 1789 à 1794... vive la république ! hum. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité