• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN au pouvoir, est-ce crédible ?

Le FN au pouvoir, est-ce crédible ?

Même si, plus pour des opportunités politiques que par conviction profonde, le FN a changé, il semblerait bien que ce changement soit plus cosmétique que réel. Certes Mme Le Pen veut faire oublier les bals de Vienne et les saluts nazis de ses aficionados, et même si parfois elle semble prendre ses distances avec son milliardaire de père, elle ne joue pas pour autant dans la même catégorie que la majorité des français. Si elle dénonce à juste titre les méfaits de la mondialisation et de l’Europe de Bruxelles, c’est plus de la rhétorique que la manifestation d’un programme politique. Ajoutons à cela que le positionnement social du FN est clairement un leurre destiné à attirer à lui les classes populaires déboussolées par la pérennité d’une politique au service des intérêts de la classe dominante. Par conséquent, dans la vie politique Française, le FN sert à la fois d’épouvantail et de moyen d’unir les autres partis, autrement dit, à maintenir le système. Les belles paroles ne sont là que pour attirer le peuple, mais derrière ce n’est que du vent, l’important pour Marine Le Pen c’est le pouvoir, une fois quelle sera élue, tout ce quelle aura promis sera oublié. N’écoutez pas seulement les paroles, lisez bien sont programme.

Mais le FN ne l’emportera que quand une fraction significative de la grande bourgeoisie décidera de jouer cette carte ! Cela arrivera sans doute, lorsque les autres solutions seront jugées usées ou inopérantes dans la défense des intérêts bourgeois. Comme Hitler en 31, Marine devra alors mettre en veilleuse les oripeaux quelque peu irisés de couleur « socialistes » de son programme. Mais ce ne sera pas trop difficile, car inutile de se leurrer, tout au long de son histoire, les forces de« la droite nationaliste » ont toujours œuvré pour le grand patronat. Briseurs de grèves, casseurs de manifestations …, ils ont toujours défendu le capital. Qu’est-ce qui pourrait nous faire croire qu’ils ont tellement changé ? Jusqu’à défendre les salariés et les plus faibles ? Il faut vraiment ignorer l’histoire pour se laisser berner à ce point. Quant aux prétendues mesures sociales, c’est comme le rêve américain, il faut être endormi pour y croire !

En attendant, il n’y a aucune poussée du FN, juste un désengagement de la majorité des électeurs des autres partis qui ont fait n’importe quoi et continuent encore, et dont les électeurs préféreront surement s’abstenir que de voter FN. La « stratégie » du vote utile, ou de l’immobilisme total, ne porte plus ses fruits. Quand ceux qui ont voté Hollande pour chasser Sarkozy en sont presque à regretter ce dernier, c’est dire le niveau de désespérance ! Les médias nous bassinent sur les scores du FN, alors que contrairement à ce que l’on colporte, ce n’est pas ce qui se passe, il n’enregistre aucune progression significative du nombre des voix. Le FN conserve son électorat très mobilisé, mais en définitive progresse peu en nombre de voix. Même si maintenant ceux-ci ne se cachent plus, et assument pleinement leur vote, et certains n’hésitent pas à défiler dans la rue à coté de ceux qui viennent y cracher leur haine.

Alors ceux qui fantasment sur les 24 % d’intention de vote FN, sachez que c’est très loin de représenter 1 français sur 4, car avec une abstention massive de 50 %, ça représente 10-15 % de la population (comme d’hab.), que cela les rendent présidentiables c’est autre chose, mais gouverner avec 85-90 % d’une population assez hostile au FN ça promet surtout, enfin, l’explosion de la Vème république ! Et dans l’hypothèse de l’élection à la présidence de Marine le Pen, une deuxième condition serait très improbable, sinon irréalisable, c’est d’avoir une majorité d’élus à l’Assemblée Nationale pour pouvoir gouverner. Comment concevoir qu’un parti sans cadres capables puisse avoir plus de 300 élus à l’assemblée ? Mission impossible, le FN n’est pas près d’obtenir un nombre de députés suffisant pour espérer décrocher Matignon. Mais, admettons…

L’extrême-droite est déjà parvenue au pouvoir en Italie et en Autriche. Qu’est-ce que ça a changé ? Rien. Mais il faut au pouvoir un épouvantail inoffensif pour que les électeurs adoubent par leurs votes un candidat du système, qui pourra ensuite continuer la politique délétère actuelle en la justifiant par le choix du peuple. Le Front National remplit parfaitement ce rôle. En attendant dans la Famille Le Pen, du grand père à la petite fille, chacun profite pleinement de la manne financière et des opportunités que procure une carrière politique…

Soyons sérieux, les classes dirigeantes jouent avec les marionnettes des partis politiques, alternant celles issues de la droite historique, cléricale et nationaliste et celles venant de la gauche molle. Cette classe politicienne accepte tous les compromis et coups tordus, sans jamais remettre en cause le droit des classes dirigeantes à s’occuper des affaires. Le changement ne viendra pas des urnes, mais seulement lorsque le peuple en aura marre et décidera que cela a assez duré ! L’histoire est pleine d’acquis sociaux conquis par la rue ! Mais attention à ne pas laisser la rue à l’extrême droite qui essaie d’entrainer derrière elle la frange de la population de plus en plus importante qui est aveuglée par la misère et la souffrance sociale.

http://2ccr.unblog.fr/2014/02/08/le-fn-au-pouvoir-est-ce-credible/


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 26 février 2014 13:36

    Depuis ... toujours, on n’a que l’alternative UMP (UDR-RPR) ou PS. Les deux sont en échec, aucun n’offre de vrai alternative ou changement. Surtout le niveau d’écoeurement et de ras le bol de la plupart d’entre nous est immense.

    Ecologistes, centristes, extrême gauche ... ne sont pas crédibles et n’accèderont jamais ou pouvoir. Ce n’est d’ailleurs pas leur but, la plupart ne sont là que comme supplétifs lors du 2e tour.

    On nous présente maintenant l’alternative FN, comme si c’était vraiment nouveau et devait changer quelque chose, enfin... Sous entendu changer positivement pour nous tous. Illusion, le FN a toujours défendu les intérêts du grand patronat (et il est inutile de venir me dire que JMLP est un fils de marin pêcheur).

    Alors, toujours aussi écoeurés par le PS et l’UMP, un grand nombre de Français se disent « pourquoi pas ? ». D’ailleurs, c’est ce qui inspire les calculs de basse politique du pouvoir actuel.

    J’ai une certitude, avec le FN, nous serons toujours aussi « plumés ».

    Mais alors, quelle alternative nous reste t-il ?


    • Alpo47 Alpo47 26 février 2014 14:06

      Parce que vous croyez à la sincérité des déclarations des « hommes politiques » avant qu’ils accèdent au pouvoir ?
      C’est l’histoire qu’il faut lire.


    • non667 26 février 2014 14:26

      à alpo
      le FN a toujours défendu les intérêts du grand patronat (et il est inutile de venir me dire que JMLP est un fils de marin pêcheur).

      1°vu que tu nous ressors toujours ce même mensonge je ne vois pas pourquoi je ne remettrais pas la même mise au point !
      2° que vous ne savez pas que le fn est le principal ennemi de la fnsea et celà depuis l’entré en politique de jm.lepen (fils d’artisan marin pêcheur qui à fait ses début 1950 au centre national (déja ) des indépendants et paysans C.N.I.P. ) c’est à dire pour la défense des PETITS commerçants ,épiciers ,bouchers ,boulangers ,artisans ,paysans contre les grandes surfaces et les multinationales agroalimentaires (défendues par la fnsea ! ) ,industrielles ......etc ....+ le grand capital ( ce qui ramène le fn plus à gauche que le ps !   
      2°qu’en attaquant perfidement le f.n.   ! vous êtes l’idiot utile ou le valet du système N.O.M. un traitre comme mélanchon que vous soutenez en filigrane

      extrème droite et un qualificatif donné par les propagandistes mondialistes d’extrême capitalistes qui n’ose pas l’attaquer sur sa vrai nature qui est fn = nationaliste = patriote =les français d’abord 
      d’autre part il se revendique ni droite- ni gauche - français d’abord
      maintenant si vous mettez dans le même sac /complice l’épicier du coin défendu par le fn et son ennemi tueur la grande distribution ? c’est que vous mentez sciemment ........
      le fn est au centre droit à gauche du ps mondialo-libero-capitaliste ! même les ouvriers sous la propagande gauchiste s’en aperçoivent et votent fn !
      et oui ! toutes les voix qui dépassent les 0, 5 % d’avant 1981 viennent de la gauche ouvrière( c’est mon cas ainsi que quelques camarades de travail de + en + nombreux

      c’est pourtant simple !
      il y a l’empire du N.O.M. mondialo - capitalo judéo américain et leurs valets. ( en france : umpsmodemeelv )
      en face ,en France des fourmis souverainistes :

      - upr ,dlr ,villiers ,= des fourmis tendance grenouilles qui croient devenir aussi grosses que le bœuf qui en 2002 se sont joint à la meute ripoublicaine mondialiste (au moins par abstention =qui ne dit rien consent ) (manque de conviction ? traitres ? ou pas de  cou........ ? )

      -mélanchon donc fdg,et associés avant tout anti-fn sont pour la souveraineté des étrangers en france ? comme le déclare ses discours de marseille et tanger !
       ( si le fn arrivait au pouvoir et proposait par référendum la sortie ue et € il serait le 1° à faire un front ripoublicain contre ! )

       reste le FN. le plus anciens ,le plus important ,le plus malhonnêtement vilipendé par le système (venant de la part d’une maffia de truands cela devrait être un argument en sa faveur ! ) mais à force de trop en faire ,heureusement de plus en plus de gogos/ cocus s’en rendent compte et osent voter F.N.


    • Alpo47 Alpo47 26 février 2014 14:38

      J’ajoute pour répondre à l’auteur : Non, ce n’est pas crédible. D’abord parce que le FN n’a aucune réserve de voix. Quel que soit le chiffre du 1er tour (25-30%) -et on l’a vu avec JMLP- il n’y a pas de voix supplémentaire pour le 2e tour.

      A moins évidemment que l’écoeurement vis à vis du PS et de l’UMP soit tellement important qu’une large partie de leurs électeurs habituels ... aille à la pêche. Là, ce serait risqué ... pour l’UMP et le PS. Aujourd’hui, un sondage sur les jeunes va dans ce sens, leur écœurement, rejet, et leur envie de révolte.

      Le FN va donc servir de « repoussoir », et Valls sait très bien faire cela, pour ramener les électeurs ... vers le PS ou l’UMP.

      Et le système continuera comme d’habitude. Hélas.

      Alors, que faire ? Seul un large mouvement populaire, non violent et de résistance passive, pourrait imposer des réformes structurelles : proportionnelle, facilité d’accès aux référendums , droit de révocation des élus, débat sur l’euro ...

      Mais tout cela, si nous le voulons, il faudra l’imposer.


    • Alpo47 Alpo47 26 février 2014 14:44

      Je n’ai plus le temps ... il faut bien que quelqu’un travaille ...

      Dans la même journée, je me fais traiter de « fascistes » là bas et de Melanchoniste ici. Pas facile d’essayer d’être objectif. Et risible.

      Le militant regarde le monde comme il aimerait qu’il soit, moi, j’essaie de le voir comme il est vraiment.


    • LEELOO Shawford43 26 février 2014 14:49

      Et on se connaît IRL Alpo ?


      Ça pourrait peut être te permettre de remettre la boussole en place, non ?

    • Luc le Raz Luc le Raz 26 février 2014 16:11

       de plus en plus de gogos/ cocus .../... osent voter F.N. nous écrit non667. Amusant, non ? Serait ce dans la « nature » des adhérents au Fond National ?  smiley


    • LEELOO Shawford43 26 février 2014 16:12

      T’as une TRES TRES BONNE RAISON pour intervenir sur la TL, j’espère, DROOPY smiley


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 février 2014 23:35

      Mais alors, quelle alternative nous reste t-il ?


      Besançenot, Poutou, pour ceux qui y croient encore Mélenchon ou Laguiller ( enfin, son clone quoi ).

      Je sais. C’est pas bandant. Mais Marx est mort et de toute façon il a échoué.

    • jaja jaja 26 février 2014 23:40

      Il n’y a pas de sauveur suprême... C’est aux masses populaires de faire irruption sur la scène politique et d’imposer leurs exigences...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 février 2014 23:40

      vu que tu nous ressors toujours ce même mensonge je ne vois pas pourquoi je ne remettrais pas la même mise au point !

      Bah pourtant au FN ils sont plus proches de Davos que de Porto Alegre.



      2° que vous ne savez pas que le fn est le principal ennemi de la fnsea et celà depuis l’entré en politique de jm.lepen (fils d’artisan marin pêcheur qui à fait ses début 1950 au centre national (déja ) des indépendants et paysans C.N.I.P. ) c’est à dire pour la défense des PETITS commerçants ,épiciers ,bouchers ,boulangers ,artisans ,paysans contre les grandes surfaces et les multinationales agroalimentaires (défendues par la fnsea ! ) ,industrielles ......etc ....+ le grand capital ( ce qui ramène le fn plus à gauche que le ps ! 


      Mais oui. Les Le Pen sont tellement pour les Petits qu’ils vivent dans un F 4 de la Courneuve. 


      T’es pas au courant que le clan Le Pen est le plus souvent à Saint Cloud, dans une baraque à 4 5 patates et qu’on n’a pas vu depuis des années un seul Le Pen travailler ?


      Travailler vraiment je veux dire. Ils ont des diplômes et tout, ok, mais comme ils sont élus, ils passent leur temps à glander sur leurs sièges de conseillers et députés. 

      Par contre quand il s’agit de bosser vraiment comme nous on fait, bin on n’en voit pas un.




    • non667 26 février 2014 13:59

      gil qui arrêterait de dire des c....ies est-ce crédible ?


      • claude-michel claude-michel 26 février 2014 14:15

        bof...vous devriez savoir que la mafia politique sévit chez nous depuis la mort de Général..donc pour pouvoir bouter ces clans véreux qu’une seule solution...le FN..en sachant que rien ne sera parfait avec eux...mais pour un renouvellement de ces vieux grincheux qui ruinent le pays depuis trop longtemps...Pour l’instant ce sont les plus propres sur eux.. !


        • Luc le Raz Luc le Raz 26 février 2014 16:17

          Pour l’instant ce sont les plus propres sur eux.. ! Ah bon ? Mais libre à vous de voter pour une dynastie ! smiley


        • LEELOO Shawford43 26 février 2014 16:23

          Vu l’avatar à qui tu lances une morille, y’a pas photo, buddy (?) Droopy smiley smiley Je sors, je ne t’ai même jamais adressé un post, Man


        • claude-michel claude-michel 26 février 2014 17:09

          Par Luc le Raz...Libre a vous de rester avec les mafieux.. !


        • julius 1ER 26 février 2014 14:28

          @ robert

          Bon résumé de la situation ! j’ajouterai que le FN est un parti électoraliste opportuniste, qui n’a jamais été présent dans les entreprises, seul le RPR s’y est risqué dans les années 80 sans vraiment de conviction mais surtout pour faire contrepoids au mouvement syndical trop ancré à gauche à leur goût.......
          c’est d’ailleurs ce qui va manquer au FN en cas de crise grave et de chaos social, par rapport aux années post 1iere guerre mondiale, où la démobilisation des combattants avaient donné une véritable armée de réserve à Hitler et à Mussolini( c’est vrai qu’en 1918 les millions de combattants démobilisés après 4 années de guerre, et laissés pour compte ont été une véritable armée de réserve pour les fascistes, d’ailleurs si l’on voulait avoir une armée de réserve à l’heure actuelle, il faudrait aller puiser parmi les chômeurs et les pauvres et précaires quand ils ne sont pas tout à la fois !!!!!mais là on touche les limites du parti des Le Pen, qui est top loin de la classe prolétaire, il ne pourrait même pas se targuer d’une quelconque couleur « nationale-socialiste » pour moi le FN reste un parti national- poujadiste, c’est un parti de notables qui aspirent à le rester, mais il pourrait devenir très dangereux si un jour il se mettait à draguer les chômeurs et les laissés pour compte par le biais d’une idéologie égalitariste et populaire car n’oublions pas que cette crise va durer 30 ans, avec tous ce que cela implique de délitement moral, social et économique, oui le FN pourrait devenir un parti dangereux, s’il devenait un parti de masse
          mais on en est encore loin et dans les structures et dans l’idéologie....... 

          • non667 26 février 2014 14:53

            à julius
            FN est un parti électoraliste opportuniste, qui n’a jamais été présent dans les entreprises,

            et pour cause ?
             ex 68 tard ,les entreprises j’y étais ! cela est à mettre au débit des syndicats gauchistes sectaires ,intolérants , au comportement gaucho- fasciste qui fait que même actuellement les ouvriers qui votent fn n’osent pas le dire en entreprise ni même dans la rue  !. les instituts de sondages appliquent une correction pour tenir compte de ce phénomène .
            les anti-fa qui en supériorité numérique (méric ) dans la rue essaient de perturber /empêcher les réunions du fn (+ dieudo ) ont des comportements fascistes !


          • jaja jaja 26 février 2014 14:35

            Le FN au pouvoir ce ne sera crédible que lorsque l’oligarchie capitaliste décidera de quitter l’Union européenne... Sans repli nationaliste pas besoin du FN pour les capitalistes....


            • lsga lsga 26 février 2014 14:45

              l’Oligarchie ? décider de quitter l’UE ??? lol

               
              La petite bourgeoisie nationale, qui a peur de se faire bouffer par le grand Capital mondial est celle qui veut quitter l’UE. Heureusement, l’Oligarchie Française fait partie des plus puissantes du monde, c’est l’Oligarchie Française qui défend le plus l’UE et le traité trans-atlantique. 

            • jaja jaja 26 février 2014 14:50

              Pour le moment les oligarchies européennes sont pour cette UE.... A l’avenir qui vivra verra !
              On aurait bien besoin des États-unis socialistes d’Europe débarrassés de la propriété privée des moyens de production et d’échange...


            • lsga lsga 26 février 2014 15:00

              ah.... bas tu vois quand tu veux...

               
              Le développement de l’Union Européenne libérale fédère le prolétariat européen. Si les mouvements syndicaux et politiques « de gauche » partout en Europe étaient moins réactionnaires, si au lieu de défendre leur petit système sociale national ils s’attachaient à déclencher des grèves et des manifestations à échelle européenne : l’Union Européenne des Conseils Socialistes avancerait plus vite.
               
              Mais bon, puisque les mouvements authentiquement prolétaires, anti-bourgeois, internationalistes, proviennent de l’Amérique Du Nord (OWS, 99%, etc.) ; on n’a plus qu’à espérer que le traité trans-atlantique soit rapidement adopté pour que les mouvements de contestations nord américains viennent recadrer et dynamiser les mouvements européens.

            • Aristoto Aristoto 26 février 2014 15:20

              JE fait que passer ... mais je voudrais juste préciser

              Toujours à 200% avec 1sga sur 100% de ce qu’il dit !

              Je ne fais que passer ne faites pas attention ! ...On profitera enfin avec ce traité trans-atlantique de tous les avantages surtout en matière d’armement du coté américains ! La révolution fera enfin parler la poudre !

              Que Dieu bénisse l’Amérique !

              je ne fait que passer...


            • LEELOO Shawford43 26 février 2014 15:30

              Si t’es capable de te faire passer pour R2D2, tu nous fais le plaisir de rester, stp, buddy smiley



            • LEELOO Shawford43 26 février 2014 16:06

              Nice, R2



              Pour moi MC Ko 4eme BO

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 février 2014 14:56

              Bonjour RG,
              le ton est juste, désaffecté et concis, donc pas partisan, en effet le danger ne vient pas de la dénomination injuste d« extrême » mais bien des bourgeois bientôt vaincus...les votants contre cet article l’ont ils seulement lu ?


              • bleck 26 février 2014 15:20

                Question crédibilité le FN à rien à envier aux pourris qui nous gouvernent actuellement et qui ne pensent qu’à se goinfrer

                https://www.google.fr/search?q=Hollande+au+salon+de+l%27agriculture&client=firefox-a&hs=YHM&rls=org.mozilla:fr:official&channel=fflb&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=OfcNU8KwIOO10wXijICgAw&ved=0CEkQsAQ&biw=1920&bih=908

                Il ne peut que faire mieux

                N’en déplaise à l’auteur , ( qui tel une éolienne brasse de l’air ) , cela va être démontré d’ici peu

                Vite le FN... !!!!!!!


                • Martha 26 février 2014 15:24

                  Tout à fait d’accord, à propos du FN.
                   Ce parti est mis en avant par nos médias, parce que les stratèges qui nous manipulent et qui ont mis Hollande au pouvoir pour cinq ans savent très bien qu’il n’a aucune chance d’accéder a cette place là.
                   Rien que d’y penser la majorité des Français tombent raides....

                   Toute cette mascarade pour cacher l’essentiel : la proposition de F.Asselineau de sortir de l’Europe, pour du même coup se défaire de l’Euro et surtout de l’OTAN.
                   C’est urgent : on voit bien dans quel bateau on nous a embarqué : nous l’avons vu en septembre en Syrie et la semaine dernière en Ukraine. Un comble ! en plein jeux olympiques un coup d’état signé BHL & consorts.
                   Veulent-ils de nouveau faire de l’Europe un champ de bataille ? On a donné deux fois, c’est bon, on a compris, ça va bien ! Qui se trouve à nouveau exposé ?

                   Pour dire non à ces méthodes fachos et choisir la voie de la paix et celle de notre reconstruction nationale et sortir enfin de ces confrontations délétères, il importe de voter massivement pour les candidats UPR le 25/5/2014.
                   => A ne pas rater.
                   =>Seul moyen crédible de donner du sens à ces élections.
                   =>Moyen idéal, en un seul vote, de sortir de la nasse dans laquelle nous avons été enfermés contre notre gré.
                   simple, direct, efficace : il s’agit là d’un devoir civique.
                   Faire circuler, l’enjeu en vaut la peine.
                   Il faut prendre conscience de ce qu’il se passe actuellement : c’est le seul moyen de faire dérailler ce train de la guerre permanente, que l’on veut nous faire croire périphérique mais qui en réalité va nous éclater au nez : pourquoi les autres se laisseraient-ils faire ?

                   Si on veut avoir des relations NORMALES avec les autres pays dont la Russie, la Chine, l’Iran, La Syrie, Les pays africains et tous les autres il faut sortir de cette machine infernale.


                  • LE CHAT LE CHAT 26 février 2014 15:27

                    quand on voit ce qu’ont fait UMP et PS , on se demande quelle compétences avaient ces gens ....


                    Quand aux préférés de l’auteur , ils ont toujours mis leurs pays en faillite et aboli toutes les libertés ....

                    • LE CHAT LE CHAT 26 février 2014 15:32

                       Mais attention à ne pas laisser la rue à l’extrême droite


                      La laisser à l’extrême gauche , on a vu ce que ça donnait à Nantes et à Strasbourg !!!!!!

                      • LEELOO Shawford43 26 février 2014 15:42

                        Cousin, tu tapines, où t’essaye d’éclairer les lucioles perdues ?


                      • LE CHAT LE CHAT 26 février 2014 15:45

                        Merci de me rappeler que la lecture assidue de l’Huma endommage irrémédiablement 

                        les neurones ! tu as raison , c’est peine perdue ! 

                      • LEELOO Shawford43 26 février 2014 15:47

                        You talking to me ? Back in the USSR² ?


                      • epicure 28 février 2014 16:23

                        A quel âge la retraite, et quid de la protection sociale chez les nazis pour :
                        les juifs, les handicapés, les gitans etc.... ?

                        Une mesure se juge sur l’ensemble de son application, pas juste de voir ce qui arrange.

                        Et c’est justement la différence de traitement entre les allemands valides et le reste qui est la signature du nazisme , et qui fait qu’il ne peut pas être comparé à une politique de gauche, qui s’applique à tous le monde.
                        C’est aussi ce qui distingue le FN qui veut exclure les étrangers de certaines protections humaines élémentaires, de toute politique de gauche.

                        Enfin de la part d’un particulariste comme toi, ça m’étonne pas que tu masques les aspects gênant des idéologies particularistes et donc de droite : l’exclusion.


                      • epicure 28 février 2014 18:37

                        @ pâs trés hot
                        merci de me moinsser pour rappeler certaines vérités vitales, ce qui est la preuve de ton aveuglement dans toutes tes discutions.
                        pas de réflexion, juste déballer les premiers trucs que tu vois sans analyse.

                        Ah oui dans la même veine que toutes tes affirmations mensongères , la politique économique « de gauche » du fascisme italien  :

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_%C3%A9conomique_de_l%27Italie_sous_le_r%C3%A9gime_fasciste

                        privatisations hors état régalien
                        interdiction des syndicats et du droit de grève
                        facilitation de monopoles ou oligopoles privés
                        corporatisme
                        limite des embauches aux seuls membres du parti

                        politique de déflation avec baisse des salaires et du pouvoir d’achat

                        politique agricole en faveur des grands propriétaires (latifundias)

                        sauvegarde d’entreprises privée sans nationalisations ( comme ils ont fait en 2008/2009 avec les banques)

                        et enfin militarisation de l’économie

                        bref une politique faite pour renforcer le pouvoir économique privé d’une minorité, contrôle des travailleurs, comme dans les autres politiques de droite.
                        D’ailleurs comme par hasard il avait le soutient du grand capital italien.
                        C’est sûr qu’à coté il pouvait faire un vernis social, ça gênait pas trop les puissances privées.

                        De même que si vichy a eu un vernis social, il a eu une politique corporatiste anti-ouvrière avec l’abolition des syndicats et d’interdiction de la grève. Il renforce le pouvoir du patronat dans leur entreprise.

                        Donc merci de prouver encore que tu ne sais pas ce qu’est ni la gauche, ni le socialisme, tu es capable de les voir dans leur contraire....
                        Toujours la même approche simpliste et superficielle.


                      • epicure 28 février 2014 18:52

                        @Par Patriote (---.---.239.19) 28 février 17:49

                        tu as oublié les marxistes, les socialistes démocrates, les anarchistes etc..... dans la liste des gens persécutés par staline. Sasn ça , c’est impossible de situer honnêtement Staline dans le spectre politique.

                        Staline n’est ni de gauche, ni socialiste, ni même communiste, il partage peu de points communs avec ces philosophies.
                        Staline n’avait qu’un camps : le sien, tout le reste lui devait allégeance. Il n’avait pas d’idéologie, sauf une logique de pouvoir absolue (qui n’est pas de gauche).

                        C’était un extrême centre en gros, comme les hyper libéraux type libertariens.

                        Staline ( tout comme mao, et les dits communistes orientaux ) représente un type de pensée que Todd appelle communautaire, qui possède ds aspects collectivistes, égalitaires de la gauche, et des aspects autoritaires, transcendants, hiérarchiques avec le parti et staline en chef sacré,. anti-individualistes de la droite. D’aileurs chaque camps le critique sur l’aspect du camps opposé.
                        Il n’est ni de gauche, ni de droite.

                        Mais comme il se positionne contre le capitalisme libéral, qui est devenu l’outil de pouvoir de la droite moderne ( comme celle pratiquée par mussolini en partie), et qu’ils s’est isntallé sur une révolution qui se disait communiste, il a été classé à gauche. De manière les libéraux radicaux, en se focalisant sur les « libertés » économiques se sont classés à droite contre la gauche, bien que théoriquement ils devraient rejeter la droite sur ses positions autoritaires, anti-individualistes.


                      • epicure 1er mars 2014 17:39

                        Par Patriote (---.---.239.19) 28 février 19:33

                        alors pour le neuneu qui a du mal à comprendre :
                        s toute politique vraiment de gauche doit être sociale, une politique sociale avec tout le reste de droite n’en fait nui une politique de gauche, ni une politique sociale proprement dit si d’un autre côté la politique économique favorise l’exploitation des travailleurs par les patrons.
                        Comme je te le répète quand n est intelligent on ne juges pas une politique par le bout de la lorgnette comme tu le fait, mais dans l’ensemble pour voir les cohérences et les incohérences, les tendances dans certains domaines etc...

                        La politique sociale de vichy n’a pas empêché les mineurs de faire grève, même que certains ont été fusillés, parce que les autres mesures dans le même sens qu’en Italie de corporatisme et de détricotage des droits des travailleurs, rendait les conditions de travail difficilement soutenable.

                        Une vrai politique sociale c’est à la dois les protections sur la vieillesse et la maladie, mais aussi les protections à l’intérieur de l’entreprise, sinon ce n’est juste que de la pommade pour faire passer la soupe à la grimace.

                        C’est pour ça que malgré son vernis social le fascisme reste une politique d’extrême droite, car les éléments d’extrême droite à commencer par le régime politique dominent largement.

                        De toute façon t’y connais rien en politique à cette époque, t’es même pas capable de reconnaitre que le programme de la révolution nationale de vichy, en gros revenir sur la plupart des choses faites après la révolution, la vrai de 1789, , c’est l’œuvre de pétain, appuyé par tous les réacs et les fascistes. Par contre ce n’est pas l’oeuvre de laval.

                        Donc tu me feras pas de leçon sur ce qui est de gauche, de droite etc.....

                        PS : arrête d’ajouter les mensonges aux mensonges, si tu vois des +1 à mes messages avant de les moinsé ce n’est pas moi qui l’ai mis. point barre.


                      • epicure 1er mars 2014 18:14

                        @

                        "

                        « C’était un extrême centre en gros, comme les hyper libéraux type libertariens. »

                        putain qu’est ce que tu peux fumer comme moquette.

                        "


                        ben oui neuneu, c’est sûr que quand on réfléchit pas comme toi, et qu’on prend tout de façon binaire c’est au delà de ta minable réflexion.

                        Donc c’est pour ça qu’à force de pas réfléchir et de tout prendre de façon binaire, plus rien n’a de sens dans tes propos, tout peut devenir son contraire.


                        Je te l’ai expliqué, mais tu es trop bouché pour vouloir comprendre les choses.


                        Un régime qui a un pouvoir politique de droite, ce ne peut pas être vraiment classé à gauche. Mais comme la société n’est pas assez inégalitaire, il ne peut pas être tout à fait classer à droite. Donc il est au centre. C’est très logique, rien de fumé, sauf pour un neuneu qui refuse de réfléchir.


                        Et tu continues tes conneries avec le fascisme, alors que les éléments de gauche sont minimes comme je te l’ai démontré. Mais la bourrique de service ne veut rien comprendre.

                        Tous les pouvoirs ( politique, économique, sociétal ) sont de type droite, donc le fascisme c’est un régime de droite, et comme il n’est pas modéré, (démocratique) c’est donc un régime d’extrême droite.


                        Une politique aussi au service du grand patronat qui prive de droit les ouvriers, ne peut pas être un régime de gauche.


                        Encore tu prouves que tu ne comprends rien tu n’es qu’une bourrique.

                        Tu délires complètement si tu crois m’écraser, car je sais que j’ai raison sur la plupart des choses, donc tes minables pseudos leçons tu peux te les garder.

                        Tous les documents sur le sujet (sauf mauvaise propagande sur certains sites), vont dans mon sens pas dans le tiens, alors c’est pas al peine de faire croire que tes propos ont une quelconque valeur.


                        Aller encore une démonstration de ta bêtise :


                        Une politique internationale de gauche est basée sur l’internationalisme, les relations multilatérales entre pays. C’est juste l’aplication des valeurs universalistes au niveau des relations internationales.

                        • Le culte du chef : Mussolini est Duce (« guide »). Son image monopolise l’attention des Italiens, dans des postures qui le montrent soit soucieux du peuple, soit très courageux : en train de moissonner, de parader, de rejoindre des lions en cage, etc. Quelques slogans : Credere, obbedire, combattere (« Croire, obéir, combattre » ; pour les fascistes, l’homme ne doit pas trop réfléchir, il ne se réalise que par la guerre), Il Duce ha sempre ragione (« Le Duce a toujours raison »).

                        Toutes les idéologies de gauche reposent sur le refus du pouvoir autoritaire d’un chef, et sur le pouvoir d’assemblée, idéalement en démocratie directe ou avec un contrôle strict des élus par les électeurs. Pouvoir universaliste et immanent ( l’individualisme repose sur l’immanence de l’individu ).

                        • L’encadrement de la population.

                        Dans une vrai idéologie de gauche c’est le peuple qui encadre le pouvoir, toujurs pareil pouvoir universaliste et immanent.

                        • Le haut centralisme de l’État : le parlement n’a qu’un rôle mineur après 1928, puisque choisi par le Grand Conseil du fascisme, véritable pouvoir.

                        voir au dessus sur le parlementarisme, et dans l’anarchisme et le marxisme, le but final c’est l’abolition de l’état, quand il est conservé, c’est un état démocratique

                        • L’embrigadement des masses : dès la maternelle, les Balilla (ou Fils de la louve) défilent en uniforme noir, saluent à la romaine, assistent aux manifestations du régime, s’entraînent avec des fusils de bois. La force, la violence sont exaltées. Les syndicats sont remplacés par des corporations contrôlées par l’état et le patronat. Le droit de grève est aboli.

                        La gauche est pour le droit de grève, elle défend le droit des travailleurs de pouvoir s’exprimer et se défendre contre le pouvoir des patrons, par son internationalisme, et son rejet des hiérarchie elle n’est pas militariste.

                        Les gens très à gauche sont en général pacifistes et anti-militaristes.

                        Si on y ajoute la politique économique anti-travailleurs pro-capitaliste antilibérale, et le cléricalisme et l’ordre moral, c’est tous les domaines de la société et de pouvoir qui sont parcourus par l’idéologie de la droite.


                        Oui donc voilà ton fascisme avec beaucoup d’éléments de gauche..... Une société basée sur une idéologie de droite, autoritaire et hiérarchique.

                        Et le bouffon il croit me faire des leçons, c’est vraiment hilarant tant de crétinerie.




                      • Radix Radix 26 février 2014 16:05

                        Bonjour

                        Et quand vous aurez essayé le FN et qu’il ne fera pas mieux que les autres, vous ferez quoi ?

                        Radix


                        • Fergus Fergus 26 février 2014 16:55

                          Bonjour, Radix.

                          Alors s’ouvrira une crise de régime, et avec elle la chance de pouvoir faire émerger enfin une VI e République sur des bases plus conformes aux attentes du peuple français. Encore faudrait-il pour que cette hypothèse émerge que le FN ait pu accéder au pouvoir, ce qui, en l’état actuel de la société française, ne me semble pas possible avant au moins 2 mandats présidentiels.


                        • OMAR 26 février 2014 16:18

                          Omar33

                          Robert :« ..quand une fraction significative de la grande bourgeoisie décidera de jouer cette carte. » .

                          En réalité, celui qui possède la majorité des médias lourds et une main-mise importante sur la finance, décide de l’avenir du pays.

                          Et jusqu’à présent, ces deux partis-farceurs UMP et PS, répondent aux aspirations des véritables décideurs en France, le FN servant d’épouvantail et surtout de faire-valoir.


                          • Mivile Mivile 28 février 2014 00:34

                            A vous entendre,on a l impression que les partis politiques sont diriges par une sorte d’organisation qui cherche a tout prix a defendre ses interets. A mon avis, le FN n est pas un parti cree pour aider le PS et l’UMP,il essaie tout simplement de s en sortir le mieux possible en attirant les francais decus.


                          • soi même 26 février 2014 16:51
                            Le FN au pouvoir, est-ce crédible, tout autant que Lénine !

                            Mon pauvre choux, au vus des pedigrees et des idéologies monolithiques des différents parties, et bien on à le choix , entre les larbins ploutocrates, les larbins fascisant, les larbins marxisesant !

                            En rien on peut s’attendre de ses parties officiels, qu’ils prennent le taureaux part les cornes .


                            • Fergus Fergus 26 février 2014 16:52

                              Bonjour, Robert Gil.

                              Bravo pour cet article très lucide sur ce qu’est le FN et sur ses chances d’accès au pouvoir. Un FN qui pourrait très vite regretter les quelques modestes succès annoncés aux Municipales. Car s’il devait arriver que ce parti gagne un dizaine de villes, les projecteurs se trouveraient immédiatement braqués sur celles-ci en vue des échéances de 2017, et gare à la gamelle s’il s’avèrait que ces villes sont gérées comme l’ont été Vitrolles ou Orange !


                              • Pere Plexe Pere Plexe 26 février 2014 18:17

                                Même à supposer quelles soient gérées correctement les difficultés ne disparaitront pas avec un nouveau conseil municipal...et la désillusion sera grande chez bien des électeurs frontistes.
                                Le passage de parti d’opposition à parti de gouvernement ne se fait pas sans heurts.


                              • Jonas 26 février 2014 19:21

                                Réponse à l’auteur. 


                                Devant chaque difficulté la gauche comme la droite font monter le FN. Or ce parti , a certes une clientèle de gens désemparés et déboussolés qui ont besoin d’attention et dont certaines de leurs revendications doivent être prises au sérieux. 

                                Il faut arrêter de les traiter de fascistes et de racistes alors que beaucoup d’entre eux sont issus du parti communiste. 

                                Ce qui fait monter le Front national c’est le déni de la réalité. Un homme politique de gauche comme de droite ( droite républicaine ) doit avoir le courage d’expliquer sa  sa politique et de s’y tenir et non pas dire une chose le matin et le contraire le soir. Quitte à perdre les élections. ( C’est un rêve , bien sûr )

                                En ce qui me concerne , je ne crois pas, mais pas du tout à l’arrivée au pouvoir du Front national seul, dans le système d’élection tel qu’il est actuellement en France.
                                Quant à ses capacité de diriger un pays , il suffit de jeter un coup d’oeil aux communes qu’il a dirigées pour avoir le coeur net. Fiasco total. 

                                Le Front national, a du mal à trouver des candidats pour les élections municipales , comment ferai-t-il pour diriger un pays alors qu’il faut du personnel compétent et expérimenté. Et même en ayant un personnel, compétent et expérimenté cela n’empêche pas d’aller dans le mur. Alors sans !

                                 





                                 
                                 



                                • Le421 Le421 26 février 2014 19:39

                                  L’analyse me semble juste.
                                  Tellement juste que les spadassins du B.I. tapent à fond dans le « moinssage ».

                                  Evidemment, les chiffres parlent d’eux-même. Autant, à gauche, on aura du mal à se faire entendre (on se fait même traiter d’« ultra gauche », vu que la gauche, pour les imbéciles, c’est le PS), autant je ne vois pas l’extrême droite arriver au pouvoir.

                                  Il reste quand même des idéologues bien musclés et parfaitement xénophobes au FN pour rappeler aux gens qui ils sont.
                                  Même dans un bled comme à Sarlat, leurs tracts c’est « des flics plein la rue et les bougnoules dehors ».
                                  Ca a beau plaire à certains tarés irrécupérables, ça ne fait pas pour autant majorité.

                                  Allez les filles !! A vos moins...  smiley


                                  • vesjem vesjem 26 février 2014 20:35

                                    l’ u m p au pouvoir , est-ce crédible ?
                                    le p s au pouvoir , est-ce crédible ?


                                    • foufouille foufouille 26 février 2014 20:54

                                      p’tet quand le smic sera a 700€


                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 février 2014 23:50

                                        Le FN est un punching-ball, rien de plus. Depuis 81, il a remplacé le PCF dans ce rôle. Il est fort au moment des crises économiques et sociales, et faible quand tout va bien ou presque.


                                        Ce parti n’a pratiquement pas de cadres. Ici, à Vénissieux, grosse banlieue prolo lyonnaise, le FN n’arrive pas à monter une liste : ils en sont à demander à la préfecture d’invalider une autre liste d’extrême-droite montée par deux ahuris ex-FN et qui eux peuvent concourir car ils ont les candidats requis afin d’espérer récupérer la dizaine de candidats qui leur manque encore.

                                        La Blonde se gargarise de ses résultats mais elle est trop stupide pour voir que les gens ne votent pas pour elle, mais contre les autres. J’ai encore en tête les images de ses meetings « triomphants » de la dernière présidentielle aux salles à moitié vides et aux écrans géants à l’extérieur avec personne devant.

                                        Quelque villes passent au FN, sans doute. Et alors ? Cela fera comme en 95.

                                        4 villes majeures qui passent au FN et à la municipale suivante, toutes sauf une repassent à droite, leurs caisses plus vides et avec des affaires de corruption en plus à juger.

                                        Demandez aux toulonnais ce qu’ils en pensent, de la probité FN ! 

                                        • eric 27 février 2014 09:13

                                          Toujours la bonne vieille erreur marxiste. On croit trop au infrastructures économiques et pas assez aux superstructures idéologiques.

                                          C’est par exemple a cause de cela que les gauches de gauches ne comprennent absolument pas pourquoi jamais les vrais ouvriers n’ont vote pour elles.

                                          En France, ce sont les cathos pratiquant qui ont été historiquement les moins sensibles au vote Le Peniste. On trouvait et on trouve au front, pas mal d’anciens coco, plus encore d’anciens PS. Mais les papistes restaient résolument réfractaires. Les gens qui vont a la messe au moins une fois par mois, c’est 15% de l’électorat. Ils sont un peu comme les profs.(70% de votes a gauche) sauf que c’est le contraire,ils votent majoritairement a droite. Mais ils étaient ceux qui votaient le moins pour le front.

                                          Avec ses reformes « sociétales », Hollande a rompu la barrière idéologique entre cet électorat et le FN. Première hausse du FN.

                                          Avec ses reformes « sociales », arrosage financiers des classes moyennes a statut et matraquage des classes modestes ( heures sup, 35 heures, tva, politique familiale), il a achève le processus qui fait qu’il n’y a pas un prolo qui vote a gauche. Si on tient compte de l’abstention populaire et du fait que 2 millions de soi disant ouvriers sont en fait sociologiquement des fonctionnaires, ce qu’ils appellent vulgairement « le peuple » vote a droite et le plus souvent FN.

                                          Avec cela,il est effectivement peu probable que le Fn soit a perspective prévisible en état de gouverner et de gouverner seul. Ce qu’il ferait au pouvoir ? Sans doute pas pire que Hollande. Mais la question reste abstraite.
                                          Le résultat des reforme SSSS (socialo societalo sociale socialistes), c’est vraisemblablement que l’on s’achemine vers une UMP UDI premier parti de France avec comme principal opposant le FN.

                                          C’est une excellente chose. Ces 2 forces politiques divergent sur de nombreux points concrets, Europe, etc... mais ont un même vrai souci de l’Intérêt du pays. Elles représentent l’une et l’autre une vraie mixité sociale, un commun désir de faire reculer les pauvretés au lieu d’être obnubilées par les « inégalités » comme de vulgaires partis de gauche.

                                          On devrait avoir de très bons exemples dans de nombreuse municipalités a court terme.
                                          Des majorités UMP avec une opposition soutenue,virile, mais constructive d’une première opposition FN. Dans quelques cas, l’inverse.
                                          Au niveau local, les divergences politiques sont moins importantes. Tiens ! Rien que pour le renouvellement des subventions municipales dans les villes sorties de l’emprise socialiste. je suis sur que l’on va vite arriver a des consensus...

                                          On va commencer au niveau local la grande reforme qui consiste a remettre les services publics au service des citoyens et les subventions locales au service des priorités sociales au lieu des prébendes sociétales. Plus de frics pour les rmistes, moins pour la production de spectacles abscons a base d’intermittent du culturel.

                                          Tous cela est extrêmement positif. 

                                          Sauf sur un point : il va y avoir une recrudescence de la crise de l’emploi chez les supplétifs de gauche. Il faudrait prévoir quelque chose. Des emplois d’intérêt collectif ?


                                          • bubu123 27 février 2014 11:45

                                            ya encore des gens qui pensent que des milliardaires vont faire quelque chose pour le petit peuple ?


                                            on va bien rire si la marine est élu, quand elle va expliquer à tous les ânes qui ont votés pour elle qu’elle ne reviendra pas au franc et qu’elle ne sortira pas non plus de l’ue

                                            • unandeja 27 février 2014 12:41

                                              Peut être bien....en attendant qu’es-ce qu’on rigole avec l’équipe en place et l’équipe précédente lorsqu’on voit la croissance quasi-ininterrompu du chomage et dela dette :)


                                            • bubu123 27 février 2014 13:07

                                              ah ben oui c’est clair, je dis pas le contraire hein



                                            • Pierre_FT 27 février 2014 22:34

                                              C’est un pari bien audacieux que celui là ! Marine Le Pen a la ferme intention de revenir au franc ainsi que de sortir de l’UE pour plusieurs raisons. D’une part, un Etat-Nation sans sa souveraineté monétaire est tout sauf un Etat-Nation, d’autre part nous n’avons certainement pas besoin d’une bande de technocrates illégitimes pour continuer d’assoiffer le peuple des différentes nations du continent européen. L’Europe serait plus forte si il y avait une véritable coopération interNATIONALE entre des pays souverains. Plutôt que cette utopie mortifère des « Etats-Unis d’Europe ». Vouloir calquer le modèle outre atlantique sur le continent européen témoigne d’une méconnaissance de l’histoire de l’Europe. 


                                            • unandeja 27 février 2014 12:16

                                              où avez vous vu que Le Pen était milliardaire ??!!!! millionnaireje veux bien...mais milliardaire !!

                                              Quant au FN, il pousse c’est certain. Est-ce que le FN au pouvoir c’est crédible...peut être en 2022...avant c’est peu crédible. Pour gouverner il faut participer à tous les échelons de la vie politique...vous voyez combien de Maires, conseillers municipaux, sénateurs ou députés FN....très peu quand ce n’est pas zéro....je pense que nous sommes à une période charnière de l’implantation du FN dans la vie politique « normale »....et qu’il ne pourra que grossir.

                                              ....pour le reste, on verra + tard


                                              • Pierre_FT 27 février 2014 22:30

                                                Si toutefois en 2022 les socialistes n’auront pas asphyxié l’intégralité du peuple... 


                                              • zygzornifle zygzornifle 27 février 2014 12:58

                                                Parce que ce gouvernent Fauxcialiste est crédible ? Parce que le gouvernement Sarkofric était crédible ? il est quasiment impossible que cela soit pire avec le FN ......


                                                • Alpaco 27 février 2014 13:42

                                                  Le parti au pouvoir, en France, est celui qui obtient une majorité à l’assemblée. Seul ou avec des alliances.
                                                  Une président FN sans majorité à l’assemblée serait une « cohabitation », et le premier ministre serait nommé selon la majorité des députés.
                                                  Donc la question du FN au pouvoir ne se pose pas actuellement car ils ont aucune chance de faire une majorité à l’assemblée nationale.

                                                  Par contre, le FN est le seul parti qui dénonce ouvertement les incohérences du système économique mondialisé. Plus les Asselineau, Méluche et d’autres minoritaires « visuellement » dans les bons jours que leurs accordent les médias populaires.

                                                  Sachant que les vieilles notions de droite et gauche, de communiste et libéral n’ont plus vraiment de sens, la question est :
                                                   
                                                  Ne faudrait-il pas un parti politique nouveau, sans professionnels, ni carriéristes ni opportunistes de la politique, qui dénoncerait les mêmes choses et d’autres encore, et dont le but ne serait pas la réélection des uns et des autres du parti mais l’intérêt général ?
                                                  Ou une bonne révolution pour faire péter le système ?

                                                  J’avoue, c’est une nouvelle utopie.


                                                  • Pierre_FT 27 février 2014 22:28

                                                    Juridiquement, le choix du Premier ministre dans la majorité parlementaire n’est pas obligatoire. En réalité, c’est une pratique d’ordre coutumier qui s’est imposé, fort logiquement, aux gouvernants pour assurer davantage de cohérence démocratique aux institutions. Il n’y a qu’un malheur, c’est que la démocratie aujourd’hui en France, il n’en reste plus grand chose. 


                                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:31

                                                    Met toi un bon vieux song 2 de Blur et va rêver à la revolucion ailleurs, Man


                                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:33

                                                    Sardines class 43 : au rapport smiley


                                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:34

                                                    Shaw est en promo pas cher ce soir : Primavera de Manu Chao à écouter d’urgence


                                                  • Alpaco 2 mars 2014 12:42

                                                    Pierre_FT, tu as raison de la faire remarquer.
                                                    Le choix du premier ministre dans la majorité n’est pas obligatoire, mais tous les présidents sans majorité parlementaire l’ont fait. Pour faciliter la chose les législatives ont été déplacées pour avoir lieu deux mois après les présidentielles (comme par hasard), et depuis les présidents élus nous disent ce que nous dira le prochain : « donnez moi la majorité à l’assemblée pour pouvoir appliquer le programme pour lequel vous m’avez élu ».

                                                    Pourtant le premier ministre n’a pour charge que l’exécutif, d’où l’embrouille, la quenelle qu’ils nous mettent.
                                                    Ce qui va a l’encontre de la séparation des pouvoirs, et pour cette raison renforce l’oligarchie au pouvoir.

                                                    Gaston43, si Lucy te terrorise cesses de lui ramener le ballon qu’elle fait exprès de jeter trop loin, rien que pour t’embêter.


                                                  • crazycaze 27 février 2014 13:56

                                                    Il suffisait de se procurer leur programme détaillé lors de la dernière campagne présidentielle et de le lire pour comprendre que la réponse est NON... 


                                                    Il suffit de regarder comment votent les représentants du FN à Bruxelles - quand ils y sont et qu’ils votent... - pour comprendre pour qui ils roulent et qui ils roulent...

                                                    Le FN est contre le capitalisme mondialiste, mais pour le capitalisme familial, patrimonial, les grandes familles industrielles et terriennes... Comme la grande majorité des partis d’extrême droite du monde, et ce de tout temps.

                                                    • Pierre_FT 27 février 2014 22:24

                                                      « Le FN est l’ami du grand capital et l’ennemi des travailleurs ». On se croirait sur un marché en train de tracter pour Mélanchon ! Plus sérieusement, comment peut-on croire un seul instant que le Front national serait l’ennemi des travailleurs ? Ce n’est pas le FN qui soutient une politique migratoire afin de pouvoir baisser à la baisse sur les salaires des employés. Ce n’est pas non plus le FN qui soutient et encourage les délocalisations massives, qui mettent sur la pailles des millions de travailleurs. Ce n’est toujours pas le FN qui prône un libéralisme Bruxello-technocratique mis en place actuellement et qui ne cesse de faire ses ravages économiques et sociaux. Cessons un instant d’être dans la caricature systématique et pensons un minimum objectivement. J’ai moi-même des points de désaccord avec le Front national (mais ce ne sont que des points de détail), mais il faut reconnaître une évidence : TOUS nos gouvernants, TOUS les partis s’étant succédés au pouvoir depuis les années 1960 ont assoiffé le peuple, les travailleurs en mettant en oeuvre un ultralibéralisme mortifère touchant même la Famille depuis quelques mois ! 


                                                      • epicure 28 février 2014 17:33

                                                        Parce que il y a quelques années le programme économique du FN était ultra libéral, antisocial, et qu’il ne s’est jamais vraiment impliqué dans les luttes sociales.

                                                        voilà quelques exemple du parti qui défend les travailleurs :

                                                        "

                                                        LE FRONT NATIONAL DANS LE TEXTE DANS LE PROGRAMME ECONOMIQUE ET SOCIAL DU FRONT NATIONAL

                                                        - « Suppression du SMIC pour les leunes »
                                                        (Déclaration audiovisuelle de Jean-Marie Le Pen, 21 septembre 1987)

                                                        - Le FN vote contre « l’aide au logement des plus démunis »
                                                        (rejet de l’amendement N°131, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

                                                        - « Une totale liberté de licenciement »
                                                        (Le Pen, Pour la France : programme du Front National p.157)

                                                        - Le FN vote contre « la prévention dans le domaine de la santé  »
                                                        (rejet de l’amendement N°121, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

                                                        - « La fixation libre du salaire entre l’employeur et l’employé »
                                                        (Le Pen, p.155)

                                                        - « La liberté de réglementation des horaires de travail »
                                                        (Le en Pour la France : programme du Front National p.l 56)

                                                        - Le FN vote contre « le soutien scolaire »
                                                        (rejet de l’amendement N°25, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 95).

                                                        - Le FN vote contre « le soutien en formation sociale et professionnelle  »
                                                        (rejet de l’amendement n°28, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

                                                        - « Suppression de l’impôt sur les plus-values et suppression de l’impôt sur les grandes fonunes »
                                                        (Le Pen, Pour la France programme du Front National, p.79)

                                                        - « L’impôt sur le revenu sera progressivement supprimé, la compensation se fera par l’augmentation de la TVA »
                                                        (Megret, L’alternative nationale : les priorités du Front National. p.1 55)
                                                        —> Sachons le 80% des recettes que génère l’impôt sur le revenu sont versées par 20% des contribuables, ceux
                                                        qui ont les plus gros revenus. Par contre, la TVA touche tout le monde, riche ou pauvre, de la même
                                                        façon. Le FN veut donc faire baisser les impôts des riches et augmenter ceux des pauvres.

                                                        - « Abrogation de la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse  »
                                                        (Le Pen, Congrès du FN à Strasbourg, mars 1997).

                                                        « 
                                                        On voit tout de suite que le FN a été conçu comme l’ami des travailleurs.

                                                        SI le FN était devenu le parti mai des travailleurs, il aurait fallu qu’il renie tout les programmes d’avant, ce qu’il n’a pas fait. C’est à dire qu’il aurait fallu un tel changement que cela se serait traduit par »des têtes qui tombent" dont celle de jean-marie lepen qui n’a fait que partir à la retraite.

                                                        Pour information l’ancien régime non plus ne soutenait pas ce que tu dis que le FN ne soutient pas, pourtant c’est loin d’être l’ami des travailleurs.

                                                        Le vrai camps du FN au niveau économique c’est la petite bourgeoisie et le capitalisme familial national.

                                                        Pour le côté social c’est comme pour le côté laïque, c’est avant tout de la propagande pour attirer les électeurs.


                                                      • epicure 2 mars 2014 18:52


                                                        1) voilà le line
                                                        http://cb.nowan.net/fn.html

                                                        2) en plus tu as les sources des affirmations dans le texte lui même.

                                                        sinon même en 2004 les lubies libérales économique , mais pas au niveau sociétal , existaient toujours dans le programme du FN :

                                                        http://felina.pagesperso-orange.fr/doc/extr_dr/fn_par_ps.htm

                                                        Donc oui le FN en bon parti d’extrême droite n’a jamais été le parti ami du peuple.
                                                        Jusqu’à récemment son programme c’est le pouvoir pour les riches, les possédants et l’autoritarisme pour la basse populace. Un programme typiquement de droite.


                                                      • epicure 3 mars 2014 16:24


                                                        C’est un parti d’extrême droite donc ce n’est pas un parti conçu pour être l’ami du peuple mais le maitre du peuple.

                                                        En 2004 le programme du FN était encore anti-social. Enfin bref tant que le père lepen tenait la barre, le programme du FN était anti-social, faveur du pouvoir du capital (national dans ce cas).
                                                        Oui effectivement tu te rends compte apparentement qu’il y a plusieurs domaine où le libéralisme ne concorde pas forcément. Mai tout ce que tu énumères comme anti-libéral c’est de part sa nature autoritaire et nationaliste.
                                                        Alors que le libéralisme économique anti social c’est à cause du côté particulariste, inégalitaire.

                                                        Vu que le socialisme c’est la démocratie économique et politique, et que ni hitler, ni pétain, , ou mussoloni, n’ont défendu la démocratie politique et économique, bien au contraire leurs politiques combattaient ces deux choses, ils n’ont rien de socialiste. CQFD

                                                        Comme je te le répète pour la centième fois, pas la peine de faire dire à une chose le contraire de ce qu’elle est car c’est forcément faux.
                                                        SI c’est d’extrême droite c’est forcément anti-socialiste.

                                                        extrême droite : logique autoritariste particulariste
                                                        socialisme : logique individualiste universaliste.
                                                        Bref c’est le noir et le blanc, le feu et la glace etc...

                                                        Dire que les fascistes sont en partie socialistes c’est comme dire que arnold schwartzeneger a des aspects efféminés,, autant physiquement que dans son attitude , qu’il a l’air d’une tapette.


                                                      • epicure 4 mars 2014 16:22

                                                        Tiens les messages de patriote éux quels je répondais ont disparu, du coup ça donne l’effet de répondre à un interlocuteur inexistant.


                                                      • Xenozoid 4 mars 2014 19:56

                                                        mois je connais des potes qui sont tres sure d’eux et qui aime te prouvé quíl on raisons,apres ca ,tous le reste c’est du lobying

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès