• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Front de Gauche n’est pas pour les démocrates

Le Front de Gauche n’est pas pour les démocrates

Le Front de Gauche n'est pas une alternative porteuse : il conforte le clivage droite-gauche, il met son énergie sur un terrain où il n'obtiendra jamais la majorité des citoyens : l'économique et le social, il se contredit dans son programme avec la constituante. Un autre mouvement est voué à émerger et changer la société française, un mouvement fondé premièrement sur les valeurs démocratiques.

Dans le contexte actuel, face aux déceptions liées aux actions gouvernement socialiste, une partie grandissante de la population est tentée de voir en le Front de Gauche une alternative prochaine. Cependant, même s'il possède d'indéniables atouts, plusieurs éléments font que le FdG ne deviendra jamais plus qu'une force de réaction, qu'un mouvement d'opposition.

Premièrement, le FdG se situe fortement à gauche, dans cette mesure, il ne pourra jamais rassembler un nombre conséquent de personnes. Le FdG est inscrit dans une dichotomie droite/gauche, primairement fondée sur la question économique et sociale. Seulement, cans la société actuelle, les problématiques économiques ne sont pas rassembleuses, compte tenu de leur complexité et des contextes historiques (propagande capitaliste, résultat des expériences communistes). Ainsi un sondage sorti en 2013 montre que 26% des français pensent qu'il faille abandonner le capitalisme, 20% qu'il faut le conserver car il marche bien et 54% qui pensent que le système économique fonctionne mal mais qu'il faut le conserver faut d'alternative. Pour espérer arriver au pouvoir, le FdG devrait donc convaincre 54% des citoyens qu'un autre système est possible. Seulement, si en écoutant les discours de Mélenchon cela peut sembler faisable, il n'en est rien. Aucune évidence empirique non hypothétique ne peut légitimer un autre système économique, vu que partout où des expériences alternatives d'envergure ont été menées, des paramètres (corruption, autoritarisme..). sont venus anéantir les résultats possiblement positifs d'un autre système économique. L'association dans l'esprit de beaucoup de personnes entre le Parti Communiste (qui fait partie du FdG) et les expériences communistes ayant tourné à l'autoritarisme fait que à l'heure actuelle, et certainement pour un long moment encore (étant donné que les principaux médias en place agrémentent et soutiennent une vision capitaliste et matérialiste, et que nos modes de vies sont liés au capitalisme), la fracture n'est pas résorbable à court terme. De plus, nous vivons dans une société où les objets et la technologie façonnent tellement nos vies qu'il n'est pas envisageable de voir une prise de conscience assez importante taclant ces intérêts. De plus, face à la dépendance au confort et à la technologie (perçus comme apportés au système économique et social actuel), il est difficile d'imaginer qu'une majorité de la population puisse voter clairement à gauche, prenant le risque de perdre ce confort (beaucoup de gens associent communisme avec baisse du niveau de vie et non innovation).

Ensuite, le programme du Front de Gauche n'est tout simplement pas clair. En fait, son programme est même contradictoire. En effet, alors qu'il met en avant une assemblée constituante (AC), et fait ainsi fait un pas vers l'émergence d'un nouveau système politique, dont le résultat ne peut pas être connu, car la constitution sera mise au point par la nouvelle assemblée, le FdG décrit le nouveau système qu'il souhaite mettre en place.

Ainsi on peut lire dans le programme de 2012 (dernier en date) :

"La Constitution que nous défendons réaffirmera les droits sociaux : droit à l’emploi et au travail, à la santé, au logement, à l’éducation, à la protection sociale. Elle renforcera les pouvoirs du citoyen là où il travaille, en reconnaissant la citoyenneté d’entreprise : nous instaurerons des droits nouveaux pour les salariés dans l’entreprise, et le statut des grandes entreprises sera redéfini en tenant compte de leur responsabilité sociale"

Le FdG dit à la fois qu'il faut qu'une nouvelle constitution soit écrite par une AC, mais dicte en même temps la nouvelle constitution. Et c'est bien là que l'on s'apperçoit que le FdG est plus attaché à certaines valeurs dites "humaines", concernant l'économie et le social, que les valeurs démocratiques. Que ferait le FdG et les personnes au pouvoir dans le cas ou l'assemblée constituante remet en cause leur pouvoir ?En cas de victoire (ce qui n'arrivera pas), le FdG pourrait être amené à ne plus diriger le pays, selon les modalités de la nouvelle constitution proposée par l'AC. Quelle serait sa réaction ? Il n'y a pas à douter que le FdG ne se laisserait pas retirer son joujou. Quand les modalités du pouvoir sont floues, comme ici (un parti qui déclare vouloir donner le pouvoir au peuple mais qui en même temps s'impose), les risques 

Comment concilier toutes les propositions économiques et sociales (qui je pense ne séduiront jamais un nombre assez important) qui figurent dans son programme, démontrant une vision claire de la société future , avec la levée d'une assemblée constituante ? C'est tout simplement une contradiction flagrante. Si le FdG a déjà une constitution en tête, pourquoi donc annoncer une assemblée constituante ? Le FdG fait une autre bourde, une constitution est un texte décrivant les modalités du pouvoir et de la décision politique, y inclure des revendications économiques ou sociales la dénature. Une constitution, pour être valable et efficace, doit décrire le fonctionnement du pouvoir, qui décide, comment, avec quel contrôle, quels sont les droits politiques des citoyens... 

De plus, même dans ses choix quand à la mise en place de l'AC, le FdG prend de mauvaises décisions. Ainsi selon le FdG, c'est par l'élection au suffrage universel que seront choisis les constituants. Ces choix aboutiront à la mise en place d'une assemblée, à l'image des assemblées actuelles qui 1 : ne représentent pas la population (quotas riches/pauvres par exemple) 2 : se forment autour des partis politiques nuisant à la coopération. 

En prétendant être démocratique et en annonçant un "prenez le pouvoir" sans pour autant expliciter (quand l'assemblée sera-t-elle mise en place ? que se passe-t-il si ses conclusions sont différentes de celles du FdG) ou promouvoir les mesures nécessaires (créer une assemblée constituante par tirage au sort, suppression des partis politiques), le Front de Gauche n'est pas une alternative crédible.

L'alternative qui sera à même de changer la vie et le système politique français ne devra-donc pas être fondée sur une réflexion économique et sociale, mais elle devra se fonder sur la problématique qui rassemble l'immense majorité des citoyens : le manque de démocratie. Elle devra tirer sa force des multiples problèmes économiques et sociaux amenés par l'oligarchie actuelle, en proposant aux citoyens un programme qui permettra l'émergence d'une réelle démocratie qui sera à même de régler tous les problèmes.

Un nouveau mouvement est voué à émerger (il a commencé, autour du mouvement international dit des "Indignés", et autour de groupes de réflexions rassemblés autour d'Etienne Chouard notamment, mais il n'est pas encore assez structuré) pour proposer une alternative crédible au système actuel. Si l'économie humaine ne fait pas majorité au point de risquer nos niveaux de vie, les valeurs et désirs démocratiques sont assez ancrés dans la société pour permettre à un projet politique d'émerger autour de cette seule démocratie. Quand Mélenchon crie "Prenez le pouvoir" tout en dictant ses solution, c'est une arnaque. Le nouveau mouvement devra proposer aux citoyen un système politique qui permettra à une vraie démocratie d'exister, et par ce biais, à la société d'avancer, au niveau économique, environemental, social et sociétal sans être sous le joug des politiciens professionels. Mieux que "L'humain d'abord", slogan du FdG plutôt flou, "Le peuple d'abord", clameur démocratique qui aura son heure de gloire.

Je propose en exemple un agenda compréhensible et concret qui permettrait, s'il se retrouvait porté par un mouvement politique (grâce aux institutions comme les élections où à une révolution si l'appui est majoritaire et que le jeu institutionnel est impossible), à une vraie démocratie de régler démocratiquement les problèmes auxquels la société fait face.

EXEMPLE : QU'EST-CE Q'UN AGENDA CLAIR ET DEMOCRATIQUE ?

MANIFESTE REELLEMENT DEMOCRATE :

Dès la venue au pouvoir par le nouveau mouvement, deux personnes (afin de réduire les risques de corruption et de trahison, personnes tirées au sort parmi des acteurs participant au mouvement depuis un long moment) remplissent chacune des hautes fonctions jusqu'alors en place (présidence, ministres..avec un salaire égal à 2 fois le smic), pour assurer la stabilité de la transition politique, et ce durant 2 à 6 mois, période nécessaire à l'adoption de la nouvelle constitution et la mise en place du nouveau système politique. Une semaine après la prise de pouvoir, pendant 2 jours, chaque citoyen a la possibilité de mettre en avant (en les indiquant dans un bureau de vote) 2 hommes et 2 femmes qu'il pense être capable de siéger dans l'assemblée constituante pour une période de 2 à 6 mois. Les membres de l'AC ont une rémunération égale à 2 fois le smic et une assurance de retrouver leur travail après le mandat. Deux demaines après cette sélection, le tirage au sort a lieu pour déterminer les membres des deux assemblées constituantes (200 personnes chacunes). Les assemblées (situés à l'AN et au Sénat si révolution, où travaillant ailleurs si les parlementaires sont toujours présents), travaillant en coopération (sur différentes choses puis analysant et critiquant les propositions, et dont certains membres ont la fonction de présenter les arguments et idées des citoyens hors assemblée, par internet) et en transparences (séances filmées et retransmises), ont 1 mois pour travailler et proposer une constitution. Un référendum sur la nouvelle constitution est mené 1 semaine plus tard, les citoyens ont la possibilité d'indiquer les numéros des articles qu'ils refusent et leurs raisons). Si elle est acceptée, elle entre en vigueur le plus tôt possible (dans la limite de 2 mois sous peine de mise en place du nouveau système par l'armée), si elle est refusée, les AC retournent au travail pendant une semaine, pour un nouveau référendum, ainsi de suite jusqu'à l'adoption d'une nouvelle constitution. Le nouveau système politique qui émergera (issu d'un référendum donc étant celui d'une réelle démocratie puis ce que la majorité des citoyens auront porté le mouvement au pouvoir) permettra ensuite de régler toutes les questions, notamment économiques et sociales, qui ne trouvent pas de vraies réponses actuellement étant donné que notre système politique porte au pouvoir des personnes défendant des intérêts particulier.


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

215 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 15 avril 2013 10:16

    La démocratie par les sondages : Très peu pour moi ! Si on avait suivi les sondages :

     -La peine de mort existerait encore !

     -Les congés payés (payer les ouvriers sans travailler..) n’existeraient pas ! et la sécu (santé gratuite même pour les fénéants...) non plus !

    Ce n’est pas parcequ’un sondage de 2013 s’accomode du capitalisme qu’il est anti démocratique de militer pour s’en passer.....


    • Agor&Acri Agor&Acri 15 avril 2013 12:30

      @CN46400

      au moment où j’écris, votre message est la « réaction la plus appréciée ».

      Malheureusement, il détourne le lecteur du propos de l’article
      puisque vous traitez du thème des sondages,
      alors que l’article traite de la nécessité d’obtenir l’adhésion du plus grand nombre
      en vue d’instaurer une Constituante, ce qui ne peut se faire dans le cadre d’une idéologie polarisée « gauche/droite ».

      Pourtant, l’auteur l’énonce clairement dans son pavé introductif :
      "Le Front de Gauche n’est pas une alternative porteuse :
      il conforte le clivage droite-gauche, il met son énergie sur un terrain où il n’obtiendra jamais la majorité des citoyens
      "

      Qui va nier que Le Front de Gauche conforte le clivage droite-gauche ???
      Qui va nier que cela est nuisible à l’indispensable union transversale de l’ensemble des citoyens contre la ploutocratie qui gère le système à nos dépens ???

      Qu’attendent les militants du Font de gauche pour signifier à leurs instances dirigeantes qu’ils ne veulent plus du sempiternel discours clivant
      qui, de fait, affaiblit les chances de réunir suffisamment de forces pour aboutir à une Constituante
      et qui, en ce sens, renforce la pérennité du Système contre lequel ils prétendent lutter ?

      Quel est l’objectif ?
      Parvenir à instaurer une Constituante pour reprendre en main notre destinée
      ou
      Parvenir à rendre le Front de Gauche aussi incontournable que le Front National,
      ce qui aura pour effet de maintenir la balance de l’actuel Système bien au centre 
      et permettre aux fumeuses zélites de continuer à regarder tranquillement cette pauvre populace se débattre dans les filets de la polarisation gauche/droite ? smiley


    • Daniel D. Daniel D. 15 avril 2013 12:52

      Si la peine de mort existait encore pour les cas de trahison et collusion avec l’ennemi, les politocs n’aurais pas vendus notre souveraineté budgétaire et politique aussi facilement, ils auraient réfléchi a leur trahison au profit des banques !

      Si nous avions une vrai information et non une désinformation payé par la redevance, si les débats étaient honnête, et fait correctement, c’est a dire l’exact contraire des empoignées collectives, avec des temps de paroles équivalents pour tous, sans interruptions de paroles continues, et avec tout les points de vues et non uniquement ceux que certains ont décidé on n’aurais pas ces problèmes de désinformations et le peuple pourrais s’exprimer en toute connaissance de cause !

      Les sondages NON, les referendums OUI !
      Le pouvoir au peuple passe par sa consultation, la démocratie n’est pas la ripoublique.

      Daniel D.


    • SergePietr 15 avril 2013 12:57

      « Qu’attendent les militants du Font de gauche pour signifier à leurs instances dirigeantes qu’ils ne veulent plus du sempiternel discours clivant... »

      Ils veulent du sempiternel discours clivant et vous le démontrez parfaitement en disant « Parvenir à rendre le Front de Gauche aussi incontournable que le Front National ».

      Votre discours est donc totalement incohérent.

      Ne réalisez-vous pas que la politique du FdG ET de ses membres se base sur l’antienne éculée consistant à « lutter contre le FN ? », donc à perpétuer le clivage ?

      C’est ainsi qu’au lieu de proposer un programme pour l’avenir, ce parti est principalement mu par la haine (l’expression FHaine le précise) et non par la volonté de résoudre les problèmes démocratiques.

      Les interventions de ses milices cagoulées ainsi que les insultes récurrentes qu’il adresse à ses contradicteurs le démontrent parfaitement, comme le fait qu’il a voté d’une seule voix pour le PS malgré l’absence totale de démocratie de celui-ci.



    • Fergus Fergus 15 avril 2013 17:45

      Bonjour, SergePietr.

      Un point d’accord avec vous : les caciques du Front de Gauche perdent du temps, de l’énergie et de l’efficacité électorale lorsqu’ils s’opposent frontalement au FN car en se polarisant sur ce parti, ils accréditent l’idée (vendue aux Français par des médias manipulateurs) que l’un est le pendant de l’autre sur l’échiquier politique. Le FN doit être combattu, non dans l’affrontement entre leaders, mais par un travail de pédagogie et de conviction en direction des électeurs de Le Pen.


    • CN46400 CN46400 15 avril 2013 19:00

      « Qui va nier que Le Front de Gauche conforte le clivage droite-gauche ??? »

      C’est surement pas moi qui vais nier cette évidence, mais à qui la faute ? Faudrait-il, pour faire bonne figure devant les « élites du libéralisme », de gôche et de droite, s’écraser devant la politique, toute entière tournée contre les prolos(ceux qui doivent travailler pour vivre). C’est quand qu’on va voir le premier capitaliste français se défénestrer, alors que tous les jours des travailleurs, paysans, artisans aussi bien que salariés, devant la crise, se découragent ?

      Heureusement que le FdG est là pour proposer une sortie par la porte de gauche ! Alors que les autres, Le Pen comprise, ne connaissent que la porte de droite !


    • Agor&Acri Agor&Acri 15 avril 2013 19:18

      @SergePietr

      vous me dites : « Votre discours est donc totalement incohérent ».

      Votre « démonstration » semble néanmoins indiquer que vous m’avez mal lu.

      Mon message se voulait une « interpellation à l’intention de »
      et non une simple et naïve interrogation.

      Comme ceci semble vous avoir échappé, voici la même phrase en version longue :

      « Qu’attendent les militants -LES PLUS REALISTES- du Font de gauche -POUR PRENDRE CONSCIENCE QUE LA HAUTEUR DES ENJEUX NECESSITE DE SORTIR DES CARCANS POLITICIENS ET- pour signifier à leurs instances dirigeantes qu’ils ne veulent plus du sempiternel discours clivant... »

      Nombreux sont ceux qui s’attachent à pointer l’iniquité et le déni de démocratie portés par l’actuel système.

      Etienne Chouard a un large publique (et il le mérite largement)
      François Asselineau a également un large publique (et dans un autre genre, il le mérite aussi largement)
      Nicolas Dupont-Aignan, Alain Soral, Marine Le Pen, ...même François Bayrou et d’autres encore...

      Entre les uns et les autres, les divergences sont majeures et criantes.
      Mais ils ont tous, parmi leurs sympathisants, des personnes qui admettent que le système est vérolé en profondeur.
      Alors,
      si parmi ces très diverses populations de sympathisants on tentait de s’unir sur le plus petit dénominateur commun = former une Constituante qui pose les bases d’une société dans laquelle les mafieux, les corrompus, les menteurs, les censeurs, ne trouveraient pas place pour s’épanouir en toute impunité... à partir de là, ensuite,
      et dans un 2ème temps seulement,
      à chacun de présenter un programme
      ce sera à la démocratie de parler
      et que le meilleur gagne.

      Et si c’est le Front de gauche, qui tire ensuite les marrons du feu, tant mieux pour ses sympathisants,
      et si ce n’est pas le Front de Gauche qui prend ensuite le leadership, ses sympathisants pourront au moins se satisfaire d’avoir contribuer à rendre possible une Constitution positivement rénovée.

      Le monde ne pourrait pas s’en porter plus mal qu’aujourd’hui.

      Tant que les sympathisants du Front de Gauche n’auront pas compris qu’on n’aboutira jamais à rien de bon en s’arc-boutant sur le clivage gauche/droite...ils contribueront à maintenir le pays sous le joug de la même oligarchie qu’ils prétendent vouloir combattre.


    • Ouallonsnous ? 15 avril 2013 19:23

      Le front de gauche a à sa tête un leader qui se fourvoie en espérant qu’il va réaliser son programme, « l’Humain d’abord » en apprivoisant l’UE et en en restant membre.

      Mesure t’il que l’UE, antinationale, anti européenne, obéissant servilement aux prescriptions de Washington est totalement antinomyque du programme social solidaire contenu dans notre définition de la République, Liberté, Egalité, Fraternité ?

      La seule manière de recouvrer notre indépendance est de sortir au plus tôt de l’UE, l’OTAN et sa monnaie d’occupation l’Euro, rompre avec la BCE et le FMI, Mélenchon le sait il, en tout cas il n’en parle guère !


    • Agor&Acri Agor&Acri 15 avril 2013 19:24

      @CN46400,
      je découvre votre dernier message, posté pendant que j’écrivais le mien...qui contient néanmoins la réponse au vôtre :
      La porte de sortie = dans un 2ème temps.

      1er temps = priorité absolue = s’unir par delà les clivages politiciens pour créer une Constituante
      .


    • Ouallonsnous ? 15 avril 2013 19:29

      Quant à la modération d’Avox, comment pouvez vous décréter des commentaires les plus apprréciés alors que vous avez bloqué plussage et moinssage ?

      D’après les directives du propagandastaffel de l’OTAN qui vous supervise ?


    • Oups 15 avril 2013 20:39

      Je tiens à préciser ici que l’objectif d’être élu n’est pas plus honorable que l’objectif de soutenir le clivage (lorsque c’est le même )côté au pouvoir) ou l’opposition (lorsque c’est l’autre côté au pouvoir. 

      Et quelque soit l’environnement des partis, le parlement s’occupera d’une part d’opérer le clivage et d’autre part de réduire les représentations.

      Ces deux systèmes ont des défauts, et leur relation aussi. 


      Mais si il y a un problème de partit, le peuple le régulera de lui-même. Et ceux du fdg qui n’en peuvent plus du clivage gauche droite, sont, étrangement, très à gauche....

      Et le FDG pue ? oui. Mélenchon est dangereux ? oui. Ses électeurs ne connaissent rien aux sujets ? oui. Et vous ?

      Concernant la démocratie. Le pouvoir d’une voix est avant tout d’étouffer celle de l’autre. Aussi ce qui est important est d’abord la représentativité des voix. Ainsi, le pouvoir démocratique pur ne devrait exister que pour un domaine où il n’y a pas à discuter : la répartition économique

      Je comprends que vous voulez dire que FDG semble bêtement tirer le bouchon, mais c’est un jugement très subjectif qui aboutit malheureusement à votre remarque sans grande pertinence. Heureusement qu’il y en a comme lui qui pousse. tout ce que l’on peut faire c’est prier pour que la bétise n’arrive pas au pouvoir. Pour cela il faut que l’opposition écoute et réagisse. Et si personne ne crie, comment peuvent-ils réagir ?


      Attendez le jour où des faux partis émergeront.... 

    • non667 15 avril 2013 21:58

      à agor....
      Qui va nier que Le Front de Gauche conforte le clivage droite-gauche ???

      parler du clivage droite-gauche c’est se tromper de combat , ce n’est plus qu’un leurre pour étouffer le vrai clivage qui est mondialisme contre nationalisme !


    • epicure 15 avril 2013 22:06

      @Par Agor&Acri (---.---.---.22) 15 avril 12:30 

       


      1) « Le Front de Gauche n’est pas une alternative porteuse :
      il conforte le clivage droite-gauche, il met son énergie sur un terrain où il n’obtiendra jamais la majorité des citoyens
       »"
      Mais par c ontre l’UMP lui peut jouer la carte de la droite décomplexée et gagnert des élection, bref c’est un discours hypocrite ou aveugle des réalités politiques.

      2) la lutte contre la ploutocratie est un combat de gauche, donc il est normal qu’un parti qui combat la ploutocratie se situe à gauche et s’oppose à tous ceux à droite qui défendent la ploutocratie, le pouvoir des propriétaires (FN inclus d’où son attraction pour les petits patrons, les commerçants et artisants).
      Et c’est ce dans quoi se reconnaissent justement les membres et sympatisants du front de gauche, un mouvement qui remet les fondements de la ploutocratie, qui font le simple constat politique, historique et philosophique que la droite défend la ploutocratie.
      La gauche c’est le seul camp qui remet en cause les fondements de la ploutocratie, c’est à dire les privilèges accordés à la possession privée par rapport à ceux qui ne l’ont pas, et la possibilité pour la volonté collective de résister aux intérêts particuliers.

      3) Le but c’est bien une constituante qui permettrait d’aboutir à un système où les ploutocrates seraient réduits dnas leurs capacité de nuisance, une république basée sur les valeurs de gauche.
      Pour rappel la constitution la plus démocratique a été écrite par la gauche radicale, le première constitution républicaine et a servie de référence à la gauche européenne pendant longtemps.
      D’aileurs le programme du FdG propose un système plus démocratique que la 5ème république, donc il est mensonger de dire que le programme du FdG ne se préoccupe pas de la démocratie alors que son programme est plus démocratique que ce que défendent les défenseurs du système. Et en plus il élargie la démocratie au domaine économique, en bon programme de gauche, ce qui est la garantie de la réduction du pouvoir ploutocrate.
      Parce que un programme anti-européen qui se contente de maintenir le pouvoir de la ploutocratie nationale, sur le fond ça n’a aucun intérêt et ne se démarque pas de l’UMPS.


    • Croa Croa 16 avril 2013 09:08

      à Non667,
      « parler du clivage droite-gauche c’est se tromper de combat , ce n’est plus qu’un leurre pour étouffer le vrai clivage qui est mondialisme contre nationalisme ! »

      C’est un peu ça mais pas exactement,
      - En parler certes fait diversion par rapport aux véritables combats à mener mais s’inscrire dedans, ce qui est porteur de la voulue division du peuple, est encore pire !
      -
      Le mondialisme n’est qu’un des aspects du vrai clivage qui est bien un clivage de classe mais entre une infime minorité de ploutocrates et le peuple quasi entier (voire entier car l’oligarchie est internationale), ce qui est très différent du clivage gauche-droite quasiment à 50% et dont on devrait se demander franchement à quoi ça correspond sinon à une division totalement artificielle !


    • Agor&Acri Agor&Acri 16 avril 2013 09:55

      @Croa,

      Bien résumé.
      Merci.

      On constate malheureusement qu’il y a, parmi les sympathisants du Front de Gauche, des personnes qui font aveuglément primer l’idéologie sur l’évidence que vous venez de formuler.

      Les contradictions qui en résultent ne semblent pas les interpeller.

      Je leur redit une fois de plus :
       tant que la rhétorique officielle de leur parti se voudra clivante horizontalement
      (opposer une partie de la population contre une autre)
      au lieu de concentrer l’énergie combative de ses troupes uniquement vers le 1% qui tiennent le système,
      alors c’est le 1% qui tire avantage de la situation.
      Ca devrait en faire réfléchir quelques uns, bon sang !


    • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2013 10:18

      Si le FDG ne risque pas d’arriver au pouvoir, je ne vois pas trop l’intérêt de passer quatre pages à le démontrer ; Puisque tu en es sûr. Arrêtons-la ;

      Quant à tes propositions, prends ton bâton de pèlerin et va les exposer à la télé ;

      Tu verras à quel point ils sont ouverts aux idées nouvelles.

      Ton article pour moi est tout de même porteur d’une bonne nouvelle.

      La critique du FDG montre à quel point il faut lui scier les pattes car il propose un front du peuple !

      D’où la manif de Barjot le 5 mai, Barjot étant un agent de l’UMPS.

      A ce sujet, je suis assez amusée de voir à quel point son « Hollande tu veux du sang, tu en auras », a levé peu de critiques. ??Curieux autant qu’étrange...Mais mettre une folle en face de Mélenchon fait sans doute partie du plan. 


      • sam turlupine sam turlupine 15 avril 2013 10:59

        Je voudrais savoir ce qui autorise Ariane Walter à tutoyer tout le monde, sur Agoravox.
        Son grand âge ?
        Les restes de son métier de professeur, qui se croit toujours sur l’estrade, s’adressant à des élèves ?
        L’atavisme stalinien ?
        Les règles de sa secte ?
        Ou plutôt une vulgarité innée emplie de fate condescendance ?

        Merci de la réponse.


      • voxagora voxagora 15 avril 2013 11:10

        « Scier les pattes » au FDG et à J.L. Mélenchon ?

        En tout cas pas sur Agoravox,
        où il est monté en mayonnaise comme l’était Bayrou quand je suis arrivée ici en 2009.
        Ceux à qui on scie les pattes/posts sont plutôt ceux qui sont dans une critique lucide de cet O.V.N.I :
        par exemple mon dernier commentaire tranquillement supprimé sous un article de CHRISTIAN :
        par le site ? par un mélenchonophyle ? par Christian lui-même ?
        Mystère et boule de gomme.
        .



      • Mr Dupont 15 avril 2013 11:16

        Hi...Hi....Hi....Hi..... !!!!!!


      • Ricquet Ricquet 15 avril 2013 12:04

        @ça me turlupine

        « Je voudrais savoir ce qui autorise Ariane Walter à tutoyer tout le monde, sur Agoravox.  »

        C’est classique et admis comme mode d’expression écrite / forums.
        La question du tutoiement vs vouvoiement a été sujet à controverses.
        Le tutoiement peut entraîner un manque de retenue, mais simplifie le commentaire en abrogeant les distances culturelles...

        Pour aller dans le sens de ton article : Oui, le front de gauche sans alliance, n’arrivera à rien d’autres qu’à créer de la discorde. Il lui faut donc trouver des alliés dans le cadre d’une concorde nationale. (à l’idée du CNR)

      • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 12:49
        Il y a un an, durant la campagne, vous étiez aussi convaincu que votre Melenchon allait casser la baraque, qu’il allait eclipser Marine, qu’il allait vers 20%, etc... vous n’avez donc toujours pas compris...

        Melenchon est une baudruche, beaucoup de boucan pour pas grand chose, on ne sait toujours pas ce qu’il propose, une « VIeme Constitution » avec des concepts creux dedans qui ne mangent pas de pain (« Droits ecologiques », etc...) tout le monde peut le faire, et le pouvoir doit trembler...

      • SergePietr 15 avril 2013 13:04

        @ça me turlupine

        « Je voudrais savoir ce qui autorise Ariane Walter à tutoyer tout le monde, sur Agoravox. »

        Elle se l’autorise car elle est membre de ce parti stalinien que vous avez le courage de critiquer ici et qui fait passer tous ses contradicteurs pour des fascistes.
        Son chef ayant fait du mépris (insultes aux journalistes et à ses contradicteurs, censure et Agression de NDA lors d’une manifestation, etc... ) et du racisme (« Je ne supporte pas de vivre entouré de blonds aux yeux bleus » et « Cette couleur marron que portent les plus beaux êtres humains ») sa marque de fabrique, ses membres se voient forcés non pas d’avancer des arguments (car alors ils quitteraient immédiatement ce parti) mais de sombrer dans l’idolâtrie la plus primaire et de prendre de haut tout contradicteur.
        Le tutoiement signifiant au contradicteur qu’il ne compte pour rien, et au camarade qu’il est de la même famille.

      • enréfléchissant 15 avril 2013 13:34

        Si j’ai écrit cet article c’est pour démontrer à tous ceux qui veulent changer les choses et qui sont au FdG qu’ils font fausse route. J’essaie de montrer que le FdG est voué à l’échec, et que de plus il est dans une posture contradictoire. Cet article ne veut pas casser le progrès, au contraire il propose une stratégie pour y parvenir. Ma démarche se veut constructive (même s’il faut abandonner un parti pour arriver au meilleur).


      • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2013 14:16

        Qui m’autorise à tutoyer ?

        Ma liberté de penser et d’écrire.

         


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 avril 2013 16:59

        @ARRETEZ VOS CHEVILLES GONFLENT......ariane

        si le front de gauche n’est pas démocrate ..... l UMPFN PS N Y EST PAS NON PLUS

        DU GRAND N IMPORTE QUOI...ECRITS DE BOBOS PARISIENS LE FDG FAIT TROP POPULO  ??


      • sam turlupine sam turlupine 15 avril 2013 17:34

        Votre liberté est censée s’arrêter où elle commence à gêner celle des autres.
        Et, dans votre « liberté », il n’entre pas le moindre respect.
        C’est la liberté du maître vis à vis des esclaves.
        Pas celle des camarades.
        Derrière le masque de la « vraie gauche », le comportement du mépris et de la suffisance.


      • epicure 15 avril 2013 22:17

        @Par sam turlupine (---.---.---.205) 15 avril 17:34

        C’est si simple d’invoquer sa succeptibilité, d’imposer ses conservatismes pour faire taire les autres, à ce rythme là on ne peut rien dire.
        C’est de cette façon que pendant des siècles l’église a imposé sa loi de fer sur la culture, la science, la littérature, la religion, en évoquant la tradition, la succeptibilité de l’église et des catholiques.
        Le vouvoiment c’est cve que les ploutocrates imposent au peuple quand il s’adressent à eux, le maitre à l’esclave, le père autoritaire à ses enfants etc....
        Le vouvoiement n’est pas une marque de rspect mais avant tout de soumission aux plus puissants.
        Le tutoiement au contraire est la marque de la fraternité, de l’égalité.

        Donc de ariane et toi, c’est plus ariane qui est du côté de la liberté que toi qui veut imposer le vouvoiement.


      • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 09:35

        Par epicure (---.---.---.80) 15 avril 22:17

        @Par sam turlupine (---.---.---.205) 15 avril 17:34

        C’est si simple d’invoquer sa succeptibilité, d’imposer ses conservatismes pour faire taire les autres, à ce rythme là on ne peut rien dire.
        C’est de cette façon que pendant des siècles l’église a imposé sa loi de fer sur la culture, la science, la littérature, la religion, en évoquant la tradition, la succeptibilité de l’église et des catholiques.

        Faire taire les autres ? L’église ? La susceptibilité ? Maiskeski raconte ?

        Le vouvoiment c’est cve que les ploutocrates imposent au peuple quand il s’adressent à eux, le maitre à l’esclave, le père autoritaire à ses enfants etc....

        Ah oui ?

        Le maître vouvoie l’esclave ? smiley

        Les ploutocrates exigent d’être vouvoyés, mais eux tutoient logiquement les inférieurs !


        Le vouvoiement n’est pas une marque de rspect mais avant tout de soumission aux plus puissants.

        Ben voyons ! D’ailleurs, les gens qui ne se connaissent pas se tutoient instantanément ; vous,par exemple, quand vous allez faire vos courses, vous tutoyez instantanément votre boulangère, votre buraliste, tous vos commerçants, n’est-ce pas ? Et tous les gens à qui vous avez à faire, sans les connaître, vous les tutoyez, pas vrai ?

        Le tutoiement au contraire est la marque de la fraternité, de l’égalité.

        Bien sûr ! Comme les flics qui tutoient les jeunes qu’ils contrôlent ! 

        Le tutoiement (entre gens qui ne se connaissent pas,marque la domination de l’un sur l’autre, l’absence de considération et de respect. Rien à voir avec le tutoiement entre camarades faisant parti d’un même projet, d’un même parti, d’un même objectif.

        Donc de ariane et toi, c’est plus ariane qui est du côté de la liberté que toi qui veut imposer le vouvoiement.

        Alors, et d’une, moi, je ne veux pas « imposer » quoi que ce soit : je demande le respect, entre gens qui ne se connaissent pas. Et de deux, je n’accepte pas qu’on m’impose le tutoiement ; surtout de la part de gens avec qui je ne me reconnais aucune affinité.

        Alors, pour la liberté, vous repasserez mon vieux. Et Je vous demande de ne pas me tutoyer : on ne se connait pas, et vous avez l’air trop con pour que j’aie la moindre affinité avec vous.

        Bonjour chez vous.


      • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 09:49

        Au passage ...

        La distinction entre le tutoiement et le vouvoiement  est un concept grammatical familier aux locuteurs delangues indo-européennes (sauf dans le cas de l’anglais moderne, et dans certaines langues nordiques comme l’islandais). Il s’agit d’une opposition entre deux deuxièmes personnes (servant à s’adresser à un interlocuteur), le premier (tutoiement : « tu, te, toi, ton, le tien, la tienne », etc.) utilisé pour les proches, les pairs (notamment dans le travail et les activités politiques et syndicales), les subalternes ou dans un registre de langue familier (voire insultant par sa familiarité) et le second (vouvoiement : « vous, votre, le vôtre, la vôtre », etc.) pour les personnes auxquelles on doit un certain respect, ce qui peut comprendre les inconnus, les supérieurs, les personnes âgées, etc., et dans les contextes où un certain formalisme est de rigueur (réunions officielles, cérémonies, émissions télévisées1, sport pour les relations entre joueurs et arbitres).

        Je ne vous salue pas !
         smiley


      • Bur K Bur K 15 avril 2013 10:27

        Bonjour,

        Oui, l’idée d’une VIe république qui rétablira la démocratie est bel et bien en marche. Nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir pris conscience.

        Et vous n’avez pas tort de pointer les contradictions du FdG. Son gourou opportuniste, fin stratège stalinien, tente de s’engouffrer dans le mouvement de révolte grandissant avec les mises en lumière du gangstérisme politique qui est en train de réveiller les Français.



        • SergePietr 15 avril 2013 13:08

          On peut même soupçonner fortement que cet individu, membre de l’appareil politique UMPS depuis 30 ans, est chargé par celui-ci de récupérer la colère des Français au profit de la caste dominante.

          Car c’est un paradigme politique qu’il faut créer sa propre opposition pour la contrôler, et infiltrer toute contestation réellement populaire pour la manipuler de l’intérieur.
          La création du phénomène Le Pen par Mitterand part du même principe, et lui opposer le FdG est une manipulation intelligente pour interdire au peuple de s’unir.

        • Croa Croa 16 avril 2013 09:14

          C’est tout de même une ouverture à saluer et personne n’est parfait.


        • Christian Christian 15 avril 2013 10:46

          Salut l’auteur.et bravo pour la lucidité de ton article.


          Attends toi à recevoir des tombereaux d’inepties en langage fleuri.
          Déjà la sentinelle @Ariane s’effarouche. 


          Che64
           



          • Loup Rebel Loup Rebel 15 avril 2013 11:07

            Ah oui, Ariane la déchainée qui tutoie tout le monde smiley


          • Croa Croa 16 avril 2013 09:22

            « qui tutoie tout le monde »

             smiley comme tout le monde ! smiley
            sauf quelques culs-serrés (mais bien lubrifiés) smiley smiley smiley

            Les fausses vierges feraient mieux de se taire, on n’est pas à la télé ici !


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 avril 2013 10:49

            Le FDG, c’est comme les conspirationnistes.


            Ils te laissent t’exprimer et ils sont d’accord avec toi à la condition que tu répètes ce que eux disent et pas autre chose, sinon t’es un nazi violeur de bébé et mangeur de pandas.

            En même temps, le panda, c’est pas dégueu.

            • Croa Croa 16 avril 2013 09:28

              C’est faux, sauf pour les pro-FN et encore ! Ces gens sont plus ouverts au dialogue que l’on croit et dans leurs débats, les contradicteurs ne sont pas coupés, contrairement à ce qui se passe à la télé.


            • mario mario 15 avril 2013 10:57

              @......

              impossible a lire jusqu’au bout, a moins d’avoir une bassine a coté pour gerber a chaque ligne.

               


              • SergePietr 15 avril 2013 13:09

                Cette intervention démontre parfaitement le titre de l’auteur.

                Merci Mario.

              • Christian Christian 15 avril 2013 11:03
                @l’auteur
                 Un conseil, ne prend même pas la peine de leur répondre, tu prêcherais dans le désert.
                Les 3/4 n’ont aucune culture politique. Juste bons a aboyer,

                Ils croient qu’ils vont nous emballés avec leur Révolution des Balais.

                Ils te diront que « Le vent de l’histoire souffle pour Mélechon » 

                Je crois plutôt que Mélenchon va se prendre un vent dans l’histoire.

                Mais ses inconditionnels, nourris à l’évangile selon saint Lordon,, apôtre de la poussiéreuse et obscure théorie du complot anti capitaliste judéo maçonnique qu’il explique laborieusement dans sa poussive litterrature, sont trop imbus de leurs éphémères certitudes pour seulement l’envisager.
                Figure toi que beaucoup découvrent grâce à Lordon la multi séculaire évidence que l’argent dirige le Monde.
                 Bref mieux vaut les ignorer que d’attiser leur bétise en cherchant à dialoguer avec eux. Ils sont trop obtus.

                Che64


                • voxagora voxagora 15 avril 2013 11:15

                  Si j’en crois la teneur de ce message, ce n’est pas toi, Christian, 

                  qui censure les posts anti-mélenchonophyles sous tes articles ?

                • wesson wesson 15 avril 2013 12:05

                  bonjour Christian,


                  « Les 3/4 n’ont aucune culture politique. Juste bons a aboyer, »

                  Oui oui, c’est bien connu, les sympathisant du Fdg ne sont que des ignares.

                  En attendant, si vous répondiez sous vos propres fils aux commentaires plutôt que de les faire censurer ?

                • Tall 15 avril 2013 12:18

                  Ils te diront que « Le vent de l’histoire souffle pour Mélenchon » 

                  C’est de moi cette phrase-là et je maintiens.

                  Et suite à notre échange de hier, je suis sûr que le cadre régional du PS « Christian » le sait au fond de lui. Mais il est coincé par sa logique carriériste qui l’oblige à faire une propagande d’arrière-garde pour son parti aux abois.

                • Christian Christian 15 avril 2013 12:25

                  Sache que je n’ai censuré qu’un seul post sur un de mes articles, car la lumière qui l’avait rédigé l’avait aussi inondé de noms d’oiseaux très mal venus.

                   Sinon, je ne censure jamais, même les pires stupidités et crois moi, quand les mélenchonistes se déchaînent elles sont légions.

                  A+

                • Tall 15 avril 2013 12:30

                  La preuve, c’est que Christian a écrit hier >


                  «  Je regrette vraiment que Mélenchon n’accepte pas que son obédience soit présente au sein du gouvernement.. Il y serait bien plus utile que seul contre tous. »

                  Ce qui signifie qu’en coulisse, le PS a fait des appels de pied à Mélenchon qui refuse d’entrer dans ce gouvernement.

                  Ils ont donc parfaitement compris que Mélenchon a bien le vent en poupe.

                  Seulement lui, ne se laissera jamais faire par le banksterisme européen, ce qui est totalement incompatible avec les courbettes de Hollande devant Merckel et le programme du PS en général.

                  On notera à ce propos que Merckel est toujours favorite en Allemagne pour les élections d’automne, et que si elle devait être battue, c’est par sa droite !

                  Ce qui fait comprendre qu’à terme l’euro est fortement menacé par manque de cohérence politique au sein de la zone.



                • leypanou 15 avril 2013 12:39

                  Il ne manqueait pas Saint-Etienne après le pseudo non ?

                  Ses inconditionnels nourris à l’évangile selon saint Lordon ? Je ne savais pas que Lordon était conseiller économique du FdG. Quant à affirmer que Lordon est « apôtre de la poussiéreuse et obscure théorie du complot anti capitaliste judéo maçonnique » fait des délires récurrents de ceux qui n’ont rien à dire et pensent qu’en assénant des inepties, elles finiront par devenir des vérités acceptées par tout le monde.


                • SergePietr 15 avril 2013 13:14

                  Le vent souffle aussi fort pour Mélenchon que récemment à Hénin Beaumont.

                  Voici une première impression de la gueule qu’il tirera d’ici peu : Alors J-L, la forme ?
                  Où l’on retrouve toute l’arrogance désespérée de ce mouvement politique mû par la seule haine et commandité depuis Matignon.

                • Christian Christian 15 avril 2013 13:30

                  Aux dernières nouvelles c’est Mélenchon qui vous a demandé de voter Hollande, 


                • Tall 15 avril 2013 14:17

                  Aux dernières nouvelles c’est Mélenchon qui vous a demandé de voter Hollande,

                  Non, les dernières nouvelles c’est que Mélenchon refuse d’entrer dans le gouvernement.


                • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2013 14:25

                  Bonjour Tall,

                  La soupe UMPSFNFACHOCATHO, pas tous les jours pour moi ! 

                  Je t’embrasse en te tutoyant !


                • Tall 15 avril 2013 14:45

                  Salut Ariane

                  Tu oses tout, toi .... smiley

                  Oui, on va les laisser s’égosiller en rond jusqu’au 5 mai .... qu’ils causent seulement. D’autant que la qualité de leur argumentaire est en chute libre.

                  N’ayant plus rien à dire sur le fond ( l’austérité ) ils attaquent la forme : le FDG insulte, le FDG tutoie, le FDG trolle ... demain ce sera : le FDG se tient mal à table, le FDG pète au lit ...

                  allez, bises et à + bientôt

                • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 15:58

                  Tiens on n’aime pas les Cathos au FDG ? Mince, je pensais qu’ils adoraient Chavez... patriote fervent Catholique.


                  Recapitulons : ca n’aime pas les Cathos, ni les blonds aux yeux bleux... va falloir démenager les amis, plutot que de rester dans la névrose et le mal-etre...

                • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 16:00

                  Ah, ils ne se sentent plus avec leur « 5 mai », Wall Street en tremble d’avance !


                  On va encore avoir des pauvres qui vont defiler devant d’autres pauvres et empecher des encore plus pauvers d’aller bosser.

                  Et puis cette « 6eme République », attention, Jean-Luc s’enerver, c’est du serieux... et du concret ! « Droits ecologiques » ! « Vrai democratie » ! ... apres Hollande le « president des bisous » on a jean-luc le révolutionnaire des bisous.

                • joscam joscam 15 avril 2013 16:42

                  Cher Tall

                  Le 5 mai vos balais ne ramasseront que les miettes médiatiques qu’auront laissé sur le chemin des cortèges les 2 attardées ménopausées ett leurs glands dressés contre le mariage pour tous.

                  Ce ramassis d’homophobes va vous voler le vedette. C’est pas très glorieux avouez-le

                  ,Encore qu’en ce qui vous concerne, si je dévoilais à mon tour le contenu de notre échange d’hier, je pense que votre coeur balance entre les 2 cortèges non ?

                  Enfin ça vous regarde, surtout si ça n’embarrase pas votre conscience (politique bien sur) 

                  Je vous imagine bien, cocardé, faisant votre Rev’solution, les Droits de l’ Homme dans une main, et du pied Foulant les Droits des Homos.

                  Quant au fait que Mélenchon ne veuille pas rentrer au gouvernement, c’est son choix, mais ce sera aussi sa perte et la fin de vos belles et naîves illusions.

                  Hier je vous ai dit merci pour notre échange. Vous aussi d’ailleurs. Mais je me suis trompé à votre sujet. Je ne vous soupçonnais pas à ce point petit soldat mouchard aux ordres de la sentinelle @Ariane, qui vous abondonne quand vous ne suivez pas son fil.  

                  Che64

                   

                   


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 avril 2013 17:04

                  @tall

                  michel constantin était un bon acteur comme lino ventura

                  CA ME FAIT C...R DE VOIR UN FACHO SE SERVIR DE SA PHOTO


                • Vipère Vipère 15 avril 2013 17:21

                  Bonjour,

                  Une petite question Cher élu, avez-vous demandé un prêt à la BRED sans intérêts, pour vous constituer un patrimoine immobilier ?

                  Ou êtes vous passé par les banques classiques, qui ont tout du vautour ?


                • Vipère Vipère 15 avril 2013 17:27

                  Cher Christian

                  Ne répondez pas, continuez à cumuler !!!

                  J’irai, néanmoins consulter votre fiche patrimoine, pour voir le patrimoine que vous avez accumulé grâce aux impôts des français !!!


                • francesca2 francesca2 15 avril 2013 17:33

                  Vipère, j’ai honte pour vous et pour ceux qui réagissent comme vous.

                  L’humain d’abord a laissé vite la place au fric d’abord, bande de rats.

                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 avril 2013 17:34

                  @ LE FRONT POPULAIRE DE GAUCHE te pisse a la raie DU C ...VIEUX FACHO STUPIDE

                  et si je connaissais la famille de michel CONSTANTIN JE LEUR DEMANDERAI DE TE

                  POURSUIVRE pour usage de sa photo eten salissant sa memoirecar lui était un bon acteur.pas toi...ni acteur ni écrivain QUE DE LA GUEULE...ET UNE TRES GRANDE


                • Tall 15 avril 2013 17:45
                  Le post de « Joscam » de 16:42 a été écrit par Christian comme l’atteste son contenu faisant référence à notre discussion d’hier, ainsi que la signature « Che64 ».

                  Comment ça se fait ?

                  Ben, parce que notre cadre du PS s’est trompé de login avant de poster son com ... smiley

                  Je commence à comprendre pourquoi Ségolène s’est plantée, avec une bande de bras cassés pareils smiley

                • Tall 15 avril 2013 17:53

                  @l’écureuil

                  Facho .... pourquoi ?
                  A cause des homos ?
                  Oui, mais alors là, 90% de la population est facho ... qu’est-ce que vous croyez ?


                • Christian Christian 15 avril 2013 18:06

                  Vous voyez quand je dis que l’essaim des supporters de Mélenchon est au 3/4 dépourvu de culture politique. Vous en êtes l’illustration. 

                  Cadre du PS ne signifie pas élu. Ensuite le suis-je, l’ai-je été le serais-je....ou pas..est une autre question à laquelle je ne répondrai pas.

                  Bonne soirée

                • JL JL 15 avril 2013 18:23

                  @ Tall,

                  bien vu encore une fois.

                  Christian alias Joscam, ’’Grincheuse, 47 ans. Blasée, surprise de voir que tout fout le camp. Et que tou Fou, le camp...aussi. Pas très douée pour dire ou écrire les choses, mais hyper sensible pour les ressentir ’’

                  est en effet, un fameux bras cassé, si l’on en juge sur ce cafouillage : même signature (Che64, même IP -.-.-.129 !

                   smiley


                • Christian Christian 15 avril 2013 18:59

                  @Tall


                  Le souci mon cher tall
                  C’est que nous sommes plusieurs à intervenir sur agoravox à partir d’une même adesse IP

                  Y a ma copine, Kikivalfleurir, Une amie Joscam, et même deux autres mais que je laisse à votre aiguisée perspicacité le soin de découvrir prochainement

                  Pour la réponse de Joscam signée par moi, j’avoue que je n’ai pu résister à m’emparer du clavier à la lecture du commentaire qui l’a suscitée.

                  Laissons les..... blablabla...... jusqu’au 5 Mai. Mais qu’espérez-vous au lendemain de cette mascarade.
                  Sinon  une avalanche d’ironie sous la plume de certains humoristes de talent, pourtant classés à gauche. Et une couverture médiatique à minima tant la marche des balais a des allures clownesques.

                  C’est vous qui serez en balais, mais on perlera surtout de la sorcière ménauposée.

                  Vraiment pas de quoi s’emballer


                  B’.Allez, salut.

                • Christian Christian 15 avril 2013 19:13

                  Au moins il convient de saluer en vous la constance de la pratique de l’ineptie proférée à valeur de votre vérité.


                  Che64

                • wesson wesson 15 avril 2013 19:20

                  « Y a ma copine, Kikivalfleurir, Une amie Joscam, et même deux autres mais que je laisse à votre aiguisée perspicacité le soin de découvrir prochainement »


                  Vous n’avez pas oublié la princesse rosebonbon ???

                  Parler d’aboiement alors qu’il vient d’être démontré que vous agissez en meute, c’est assez ironique, monsieur le troll Ségoliniste qui reprends toute la réthorique du FN pour tenter de discréditer le FdG...

                • joscam joscam 15 avril 2013 20:14

                  @Julius32

                  En efet elle est bien bonne. Un ségoléniste qui tape sur la culture politique du Front de Gauche. On aura touvu matuvu.

                  Hahahahaha Je pouffe. Et sinon toi julius t’en pense quoi de la culture politique du Front de Gauche.


                • Guy Liguili Guy Liguili 15 avril 2013 20:19

                  @ Christian : « aux dernières nouvelles »… Vous avez été cryogénisé voilà un peu moins d’1 an et vous sortez de congélation pour faire de telles affirmations ? Vous savez, il s’en est passé des choses depuis le soir du 1er tour des Présidentielles !


                • Christian Christian 15 avril 2013 21:15

                  Les choses ont changé !. Lesquelles ? 

                  Il y a un an Mélenchon prend une tôle aux Présidentielles, appelle à voter pour Hollande, reprend en suivant une Tôle aux législatives à Henin beaumont. 

                   Il y a un mois Mélenchon casse du Hollande et du socialiste, résultat son candidat prend une tôle à Beauvais 6 ;54% des intentions de votes. Ce n’est même pas comique, c’est pathétique.

                  Et 3 fois il est battu par la Fille Le Pen.
                  Dans quelques mois il prendra une autre tôle aux Municipales et appellera à voter socialiste partout où la droite ou l’extrême droite menacera la gauche socio démocrate.

                  Dans 2 ans, s’il est encore là, il ambitionne de dépasser le PS aux Européennes. Je serai moins catégorique quant à son éventuelle énième Tôle, car ce scrutin sera celui de la colère des peuples. Reste à savoir qui de lui ou de la Fille a Le Pen cristallisera celle du peuple Français. Au vu des exemples que je viens de citer, vous comprendrez que je m’inquiète.

                  Que voyez-vous de changé ? Moi rien sauf peut-être l’exponentielle ascension politique du FN en directe adéquation avec les vaines vitupérations Mélenchonistes contre le PS.

                  Pardonnez-moi mais Je pense que c’est votre capacité d’analyse qui est, sinon congelée, du moins anesthésiée, hypnotisé que vous êtes par le chimérique discours de votre Mentor.





                • Christian Christian 15 avril 2013 21:31

                  @Julius32


                  Qu’est ce qui vous choque. Vous trouvez légitime qu’un bande de glands dressés derrière les fesse d’une Barjot, défile au nom des valeurs Républicaines et cathos, les Droits de l’ Homme à la main et les Droits de l’ Homo Foulés au Pied

                  Bien sur que c’est un ramassis d’homophobes. La preuve en est qu’ils ne défilent plus contre le mariage pour tous, mais contre le mariage Homosexuel.

                  Quant au fait qu’ils ne laisseront aux Balais de Mélenchon que des miettes médiatiques, la dernière sortie de la Barjot promettant du sang, suffira a ce que ceux-ci lui accordent la meilleure audience.

                  Mais je peux vous dire n’importe quoi, puisque je suis trop imbécile pour espérer une réponse de votre sélective intelligence.

                  Salut 

                • Christian Christian 15 avril 2013 22:23

                  @wesson


                  Si je devais parler de Mélebchon avec la Réthorique FN comme vous dites, je resterai muet. 
                  C’est ainsi que la Fille à Le Pen déconsidère votre guide de la Révolution, pour l’avoir par trois fois, écrasé électoralement, quand il lui promettait, cet incorrigible mégalo, une déculottée.
                  Elle l’ignore superbement, le snobe, ce qui lui permet d’engrange le bénéfice de ses vociférations.contre le PS. 

                  C’est facile à comprendre. Quand Mélenchon attaque le PS après avoir appelé à voter Hollande, il perd tout le crédits des déçus de la politique, qui dès lors ne veulent plus de la droite, considèrent le Front de Gauche comme allié du PS en dernier recours, et vont alors se perdre dans les filets du FN.

                  Ainsi vous voyez, celui qui sert le mieux le FN de nous deux, n’est pas celui que vous croyez.



                • Christian Christian 15 avril 2013 22:32

                  @Julius


                  Elle est alambiquée votre réponse. Je vous demande si vous trouvez normal qu’une bande d’excités peut au nom des valeurs républicaines menacer de faire couler le sang si le mariage pour tous est validé. Vous avez bien une idée non, ous qui vous autorisez à distribuer ici les bons points de pertinence et les malus d’ignorance sans jamais exprimer une opinion personnelle autre que la critique stérile.

                • epicure 15 avril 2013 23:17

                  @Par Christian (---.---.---.129) 15 avril 11:03
                  Voilà un:essage qui prouve que le PS n’a pas peur du ridicule, par un de ses cadres.
                  Copment peut on aligner autant d’ineptie et se prendre au sérieux ?
                  non mais allo quoi ! ( pour rester au même niveau que christian ! )

                  première galéjade digne de fernandel :
                  "Un conseil, ne prend même pas la peine de leur répondre, tu prêcherais dans le désert.

                  Les 3/4 n’ont aucune culture politique.« 
                  Mais bien sûr, c’est cela ,bien au contraire ce sont des gens qui ont une culture politique qui rejoignent le FdG, une culture de gauche, , voire socialiste, contrairement aux dirigeants socialistes qui ont montré depuis un an qu’ils ne sont ni de gauche, ni socialistes. Le PS c’est un parti de carrièristes sans culture politique ( il suffit d’entendre le très libéral de droite DSK dire qu’il est de gauche ) .
                  Bref, christian regarde le cil dans l’oeil du voisin au lieu de regarder la poutre qu’iol a dans le sien et celui de ses collègues carriéristes.

                  deuxième galéjade :
                   »

                  Je crois plutôt que Mélenchon va se prendre un vent dans l’histoire.« 
                  Oui tu peux toujours croire ...

                  Le vent c’est plutôt le PS qui va se le prendre, vu que sa politique mécontente à gauche pour les gens qui ont une vrai culture politique de gauche, et à droite parce que le PS s’étiquette à gauche, alors qu’il réalise leur programme.

                  QUand à la suite ce n’est qu’un ramassi d’ineptie qui concernent ceux qui sont à l’opposé du front de gauche.

                  D’un autre je ne connais pas Lordon, mais avant de l ejuger, il faudrait que les cadres du PS soient capable de dire ce que dit Lordon : »Je pense que j’ai toujours été sidéré par le fait que, dans une époque qui se gargarise d’individualisme et de démocratie, nous acceptions si facilement l’idée que l’entreprise demeure régie par des rapports médiévaux : quelques-uns commandent et les autres doivent obéir. Comment une telle incohérence, une telle injustifiable dépossession est-elle à ce point soustraite à la critique ordinaire ?"
                  Quelqu’un avec une vria culture politique reconaitra un discours de gauche sur ce point précis.


                  Bref à part le mensonge et d’essayer de faire des amalgames sans fondmeents avec le FN , il n’y a que du vide dans le message de christian.

                • Fab81 16 avril 2013 01:33

                  S’il a pu encourager les lecteurs d’AV à aller lire le dernier billet de l’excellent Frédéric LORDON sur son blog du diplo, votre petit cri de haine minable n’aura pas été totalement inutile ! smiley


                • Christian Christian 16 avril 2013 07:52

                  @epicure 


                  Votre opinion sur le PS vous appartient et je ne la critiquerai pas au nom de la liberté de penser, droit fondamental de Chacun. Encore que, sous l’improbable règne de Mélenchon 1ér, à vous lire, on peut se demander si elle sera préservée.

                  Mais pour ce qui est de Lordon, 5 lignes alambiquées pour au final nous expliquer que dans ce monde il y des dominants et des dominés. Si vous ne trouvez pas ça poussif et un tantinet désuet, alors je comprends mieux que vous ne trouviez que du vide dans mes modestes posts

                  .Mélenchon en langage « dur et dru » comme il dit, et  Lordon, prolixe en noircissure de pages, sont 2 enfonceurs de portes ouvertes qui nourrissent vos illusions (leur fond de commerce respectif) de Mots et de Symbôles

                  Vous même êtes dans quelle catégorie ? Opprimé ou Oppresseur !

                  B’...Allez à+ 




                • Christian Christian 16 avril 2013 08:04

                  @Julius


                  Bien sur que ceux qui sont dans les cortèges, utilisant les enfants comme boucliers face aux CRS, ou répondant à l’appel du sang lancé par leur figure de Proue sont des excités, 

                  J’ajoute sans cervelle. Ils sont à ce point stupides qu’ils ne voient pas être les otages de l’ UMP qui en les instrumentalisant n’a d’autre objectif qu’un Putch politique avec à la clé à minima une dissolution de l’ Assemblée.

                  Pour le reste Arriver à la cheville et tout le Barda. Vous avez entièrement raison. Vous êtes dans le camp des Cathos Intégristes, je suis dans celui des Humanistes laics. 

                  Allez, bon vent sur le chemin de la vertu qui lave plus blanc sans Homo.

                • JL JL 16 avril 2013 08:50

                  ’’ceux qui sont dans les cortèges, utilisant les enfants comme boucliers face aux CRS’’ (Christian joscam)

                  C’est ce qui s’appelle se prévaloir de ses turpitudes : le gouvernement n’a pas à envoyer les CRS contre le peuple qui réclame un référendum sur un grave sujet de société qu’il a créé.


                • soi même 15 avril 2013 11:09

                  Le front de gauche comme l’extrême gauche et l’extrême droite applique la stratégie de Lénine, crée un vide pour mieux s’engouffre. Tous ces discours sont conçus pour radicalisés les opinions, car en radicalisant les contestataires ont obtiens à la longue une grande force de nuisance.
                  Par ailleurs, si l’on analyse les discours de Mélenchon, on se rend compte qu’il n’apporte aucune innovation politique, il fait du populisme, de l’indignation à peut de frais, et surtout il ne propose rien si ce n’est qu’une rétribution de carte d’un poker menteur.

                  Et vous voyer se même phénomène qui travers toute l’extrême gauche et l’on là retrouvé quasi identiquement la même chose dans l’extrême droite.


                  • olivepsy 15 avril 2013 12:42

                    Franchement il faudrait arreter avec les stéréotypes et les amalgames du genre, extreme droite et extreme gauche identique, stratégie stalinienne, populiste, etc...Il fraudait changer du langage de la meute médiatiques et apporter des arguments...
                    Je ne suis pas un fan de mélenchon, mais à part les dénigrement habituels, il y a rarement de réelle argumentations contre les idées du fdg, pourtant il me semble quíl y aurait matière à discutions...

                    Ensuite après les critiques des anti-mélenchon, qui utilisent le mot populiste à toute les sauces, voilà qu´apparait un nouveau courant avec cet article qui lui reproche son manque de populisme...


                  • CN46400 CN46400 15 avril 2013 19:39

                    Lénine, mort en 1924, toujours là ! Cette fois pour étayer une critique « modérée » du FdG... Qui disait que les gérants loyaux du capitalisme manquaient de mémoire ?


                  • epicure 15 avril 2013 23:26

                    Messieurs les ploutocrates totalitaires, dormez tranquille lui même attaque le FdG en jouant la corde manipulatrice de l’extrêmisme.
                    Mais le FdG en prônant un changement basée sur la démocratie et non l’exécution de ses opposants n’est aps dans le camsp de l’extrême gauche, ou autre.
                    A la limite des parti qui ont modifié la constitution pour la rendre moins démocratique à l’encontre de la volonté du peuple, contre la démocratie, eux pourriaent être plus appelé extrêmeistes, et pourtant ce n’est pas eux que lui même attaque  : l’UMP, le PS et le centre.

                    Vu les anathèmes de lui même, il est évident qu’il n’a jamais analysé le discours du FdG, ni ceux de mélanchon lors des meetings, mais uniqument sa participation au cirque médiatique. Se contenter de ce que répètent les médias mainstream , et les mouvments qui défendent les possédants sur le FdG, ce n’est pas analyser le discours de mélanchon ou du FdG.


                  • LaCamille 15 avril 2013 11:23

                    Rarement lu un article aussi bête ! Quel rapport entre un programme de gouvernement et une constituante chargé de rédiger une nouvelle constitution, celle de la Vème République étant usée jusqu’à la corde.
                    Une Constitution c’est une chose, un programme de gouvernement une autre. La preuve les différents gouvernements qui se sont succédé depuis 1958.


                    • soi même 15 avril 2013 11:33

                      C’est visiblement t’as rien compris à la Vème et tu préfères le champs des sirènes qui manderont pas ce se tailler un costume sur mesure.


                    • LaCamille 15 avril 2013 11:43

                      Je pense que c’est toi qui n’a rien compris, comme l’auteur de l’article.


                    • LaCamille 15 avril 2013 11:44

                      Pardon il faut lire toi qui n’as rien compris.


                    • soi même 15 avril 2013 11:56

                      si si j’ai compris l’entourloupe, Mélenchon n’est pas le seul à la réclamer, Duppond Aignan aussi comme c’est bizarre que deux personne qui s’oppose se rejoigne sur le même sujet, et puis il y a une donne que tu as pas compris , c’est pour l’instant le seul verrou qui nous reste pour retrouvé notre souveraineté, avec la VIème c’est finie, car il ne faut surtout pas sous estimé la force des lobbys qui ont pris beaucoup d’influence depuis.

                      Tu ne fais penses à cette grande arnaque qui y a eu pendant les années cinquante avec les meubles en formica qui ont été remplacer les meubles rustiques campagnard.


                    • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 16:07
                       Il n’y a aucun probleme avec la Veme République... blablater sur la « VIeme Republique » en y jetant 3 ou 4 concepts creux (« droits ecologiques », etc...) ne changera strictement rien a la situation economique de la France.

                      Melenchon se plaint bizarrement de l’europe et des politiques d’austérité auxquelles nous sommes contraints du faits de notre appartenance a l’UE, mais on peut creer un 6eme, une 7eme ou une 19eme Constitution, si les memes traites sont la, eh bien nous appliquerons la meme politique, a moins que Melenchon dise clairement que la France doit etre souveraine... ce dont il ne dit mot, il prefere gloser sur les droits ecologiques...

                    • Devo Devo 15 avril 2013 11:57

                      Tout va très bien Madame la marquise.



                      Sinon les grabataires scotchés à leur ordinateur et à leurs habitudes pourraient ptèt se rendre compte que seul le FdG leur propose une vision sociale viable autant pour eux que pour ceux qui les entourent (peut-être encore un peu) ?


                      Certes il y a des failles (notamment l’élection d’une AC), mais il ne tient qu’à vous de cesser les polémiques stériles et la propagande (TINA) pour avancer vos arguments.

                      Arguments qui se résument ici :

                      -ils sont de gauche donc pas majortaires donc fermez le ban
                      -ils sont de gauches les gens ont peur de la propagande anti-communiste (à laquelle vous participez) donc TINA
                      -le FdG veut un Constituante pour mettre en place son programme donc c’est une arnaque
                      -on ne va pas vers une Démocratie pure comme celle de Chouard

                      Certes, le FdG est Républicain donc plutôt gouvernement représentatif mais à l’heure actuelle ne pas reculer est une avancée donc pour moi la moindre avancée est un pas de géant, donc plus de contrôle populaire je prends. On militera toujours pour la Démocratie, la vraie d’un autre côté.

                      Sinon, c’est pas pour imposer son porgramme que le FdG veut une AC mais comme l’Humain d’Abord est un programme basé sur l’intérêt général, il ressortira forcément d’une AC. Bah ouai. Par exemple tenter de conserver un écosystème c’est LOGIQUE., donc forcément ce sera pris en compte par n’importe qu’elle AC du Monde (même chez les Ricains jsuis persuadé, c’est dire...)

                      Sinon vous pouvez allez déblatérer chez l’Union du Maintien des Privilèges, le Parti Sociétaliste ou le Front de la Haine. Et puis vous viendrez nous expliquer les failles que vous trouvez au sein de leur propres Assemblées Constituantes. 

                      Sauf que y en a pas chez ces défenseurs invétérés du Kapital.

                      Le FdG est, certes, imparfait mais en tenant compte des événements qui se profilent c’est la seule force à même de protéger la population des dérives du libéralisme et bientôt de la guerre. 

                      Rendez vous en compte, passez du bon côté de la barricade. C’est pour vous aussi. 

                      • soi même 15 avril 2013 11:59

                        C’est bien tu l’as dit, valable, avoir et en tous cas surtout pas avec Mélenchon !


                      • Devo Devo 15 avril 2013 12:27

                        @Soi-Même

                        J’ai pas vraiment compris votre réponse.


                        Mais votre « Surtout pas Mélenchon » (pas de condamnations à son actif vous avez peur que ça vous change des autres ?) me fait penser à une sorte d’aveuglement sélectif, très répandu chez AgoraVox, persistant à ne voir que le messager... Sans jamais parler du message, ni des milliers de gens qui le portent. 


                        Si vous me parlez de FN je vous réponds pas uniquement sur le fait que Marine soit en fait Marion et qu’elle soit pétée de thunes. Jpréfère parler du programme inepte et des éléments de langage qu’elle récite. C’est quand même plus constructif.


                        Après je connais la teneur de vos interventions sur ce site donc jpense qu’on sera pas d’accord sur de nombreux points.

                      • Christian Christian 15 avril 2013 12:29

                        Une vision digne de Germinal. Sans compter qu’avec sa propension à se mettre ous le monde à dos, on se demande comment il compte gouverner si d’aventure avec l’aide du saint esprit des Civitas qu’il va croiser avec ses balais le 5 maii, il arrive un jour au pouvoir.


                      • Onecinikiou 15 avril 2013 16:53

                        @ Devo,


                        Le vote de Mélenchon pour Maastricht et l’Acte unique, son adhésion pendant 31 longues années au Parti socialiste, le fait qu’il fut membre il y a dix ans (pas vieux) d’un gouvernement dont le Premier ministre d’alors affirmait haut et fort que son programme n’était pas socialiste, son appartenance revendiquée à une franc-maçonnerie expressément dénoncée par l’ensemble des mouvements et théoriciens marxo-trotskistes dont il prétend dans le même temps tout à fait abusivement être l’un des héritiers, tout cela mon cher vaut pour condamnation politique ad vitam aeternam.

                      • Onecinikiou 15 avril 2013 17:04

                        L’ineptie du programme du Front national cher Devo ? Mais laquelle ? Macro-économique ? Géopolitique ? Culturo-identitaire ? Sur l’Union, l’Euro, les frontières, la souveraineté, les flux migratoires, l’insécurité ? Sur la préférence national, introduite en droit français sous la IIIème République par un gouvernement radical-socialiste en 1932 ? Sur le social et la nation, sachant qu’il ne peut y avoir en réalité - excepté par conséquent dans les utopies mortifères de nos puceaux - de social sans national ?


                        J’attends avec une impatience non-dissimulée que M. Devo veuille bien étayer par des arguments construits et une démonstration rigoureuse ses assertions. Auquel cas je me ferai un plaisir de lui répondre point par point, en même temps que je ne manquerai pas de pointer du doigt les contradictions béantes, insuffisances doctrinales, et manquements manifestes du programme du FdG.

                      • Devo Devo 15 avril 2013 18:25

                        @Onecinikiou


                        Il a été au Parti Socialiste à une période où j’aurais sûrement été fier d’être partisan voire adhérent, après si vous êtes de droite c’est sûr que ça vous irrite ^^. Sinon j’ai bien moins peur des Francs-maçons (même si c’est une problématique sur laquelle il faut se pencher) que des lobbyistes de Bruxelles.

                        Le programme du FN est un ramassis de poncifs sans horizon sinon celui de revenir à « avant », « avant » signifiant « avant que l’on fasse venir des paquebots de travailleurs sous-payés dans les années 60 ». Dans notre intérêt. 

                        Après Marion à beaucoup apporté à votre mouvement en occultant le libéralisme intrinsèque à son parti et ainsi s’ouvrant le champ pour, effectivement, faire de bon diagnostics souvent. Sauf que quand on en arrive aux solutions c’est la couleur de peau et la religion des individus qui semble primordiale. Donc oui c’est inepte...

                        Le FN est l’outil des dominants depuis que Mitterrand l’a installé comme repoussoir, il est le gardien de l’alternance UMPS. Le programme FN de 2012 était aussi crédible que celui de Hollande, des mensonges éhontés qui n’avaient pas vocation à être appliqués, contrairement au programme du FdG dont les propositions sont en cohérence les unes avec les autres et dépendantes les unes des autres.

                        Sinon sur le social et la nation, je ne connais pas « d’utopies mortifères de puceaux » (o_O), et vous découvrez l’eau froide en découvrant que sans État pour collecter l’impôt il n’y a pas de redistribution possible. C’est ça le « social », comme vous dites, la RÉPARTITION des RICHESSES, c’est pas dans le programme de Marine, mais croyez-y les médias font tout pour.


                        Votre dernier paragraphe ressemble à une menace on va faire comme si je l’avais pas vu ;)



                      • soi même 15 avril 2013 19:46

                        C’est bien tu l’as dit, valable ?, à voire ? et en tous cas surtout pas avec Mélenchon !


                      • soi même 15 avril 2013 19:49

                        @ Devo, si tu veux connaître le fond de ma pensé Marine et Jean luc vont se maries, et oui c’est un amour vache qui les unies.


                      • Onecinikiou 15 avril 2013 20:23
                        Prenons votre premier paragraphe, qui est déjà à bien des égards anthologique.

                        « Il a été au Parti Socialiste à une période où j’aurais sûrement été fier d’être partisan voire adhérent, après si vous êtes de droite c’est sûr que ça vous irrite ^^. Sinon j’ai bien moins peur des Francs-maçons (même si c’est une problématique sur laquelle il faut se pencher) que des lobbyistes de Bruxelles. »

                        C’est bien ce que je pensais, votre degré de conscience politique est égal à 0. 

                        Et il est très aisé de pointez la contradiction massive qui la met au jour, en rappelant simplement ceci : l’Union européenne que vous semblez condamner du haut de votre inconséquence et inculture politiques, celle des lobbys financiers, de la Commission non-élue, du parlement fantoche, de la monnaie unique destructrice de valeur et à la racine même des divergences socio-économiques que nous vivons à l’heure actuelle (et de la crise de solvabilité généralisé qui nous frappe), Union qui plus est soumis aux désidératas de l’Empire atlantiste et otanesque qui en est d’ailleurs à l’origine à travers les « pères fondateurs » stipendiés par les officines du renseignement américain, cette Union-là, sous cette forme technocratique et oligarchique, est le pur produit en ligne directe du socialisme français et des socialistes français en particulier, et ce depuis le Traité de Rome en 1957 paraphé par la SFIO, en passant par les accords de Schengen (1985), l’Acte unique (1986), les Traités de Maastricht (1992), Amsterdam (1997), Nice (2001), jusqu’à l’entrée en vigueur de l’Euro (1999-2002), tous ratifiés sous le haut patronage du pouvoir socialiste qui gouvernait alors - dont Mélenchon - puis du TCE, du MES, et du TSCG, TOUS avalisés systématiquement par le parti socialiste et ses alliés, et sur SON initiative la plupart du temps. 

                        Cette période s’étalant donc des années 50 jusqu’à aujourd’hui, sans l’ombre d’une contestation possible (alors qu’à droite, et même parmi la droite de « gouvernement », beaucoup de souverainistes et de gaullistes s’opposèrent longtemps à ce processus d’intégration et de dépassement du cadre national).

                        Vous voir feindre (geindre) de déplorer les conséquences indubitables inhérent à cet état de fait, puis venir avoué comme vous le faites piteusement votre attachement et dévotion à l’égard de ceux qui nous entrainé dans ce marasme généralisé est proprement sidérant de bêtise.

                        Vous voir cautionner la mythologie socialisante d’un parti qui n’a plus rien de marxiste depuis au moins le tournant de la rigueur de 1983 qui verra renier l’ensemble des promesses de progrès social qui avaient permis l’élection de 81, prétendre que ce parti était encore de gauche alors qu’il avalisait méthodiquement la perte de notre indépendance et souveraineté nationale, provoquait le discrédit de notre classe politique fourvoyée jusqu’au coup dans les affaires, théorisait l’avènement du fédéralisme supranational et institutionnalisait les vecteurs de la mondialisation économique, est extravagant. Cela met surtout en évidence la violente aliénation au discours dominant auquel vous êtes la victime consentante.

                        Tout cela est parfaitement corroboré dans cet article, qui accrédite totalement mon propos tant il est vrai que les socialistes français ont été (et sont toujours) les promoteurs n°1 de la mondialisation, de la libéralisation, de la financiarisation sous sa forme actuelle.


                        « Dieu rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » - Bossuet.

                      • COVADONGA722 COVADONGA722 15 avril 2013 20:25

                        Vous voir cautionner la mythologie socialisante d’un parti qui n’a plus rien de marxiste depuis au moins le tournant de la rigueur de 1983 



                        heu mon papy qu’avait fait le front populaire disait les socialistes c’est comme les radis


                        rose dehors blanc dedans !

                      • Onecinikiou 15 avril 2013 20:53

                        J’attends toujours que vous nous démontriez par des ARGUMENTS et des RAISONNEMENTS l’incohérence du programme politique du front national. Que vous nous démontriez où il est fait mention à un quelconque endroit de ce programme de la RACE des uns et des autres. Pour l’instant, votre démonstration se limite à une véritable pantalonnade.

                        Sur les incohérences criantes du programme du FdG, il y a pléthore.

                        L’internationalisme consubstantiel à la pensée trotsko-mélanchonnesque est incompatible de facto avec la défense des intérêts les plus immédiats du prolétariat français. D’où précisémment l’incapacité insurmontable de Mélenchon et de ses alter ego à introduire (réintroduire plus exactement) l’idée de protectionnisme aux frontières. Double incompatibilité d’ailleurs car :

                        1/ La simple notion de frontières géographiques est insupportable aux oreilles de nos trotskistes d’opérette, idiots utiles objectifs de l’oligarchie apatride et prédatrice, puisqu’elle discrimine de facto entre les autochtones et les allochtones, entre les nationaux et les étrangers, entre les usufruitiers et les invités de bonne grâce. Alors que selon nos éminents théoriciens, nous sommes bien évidemment tous frères, et en nécessaire communion... !! Réductibles à ce seul critère unidimensionnel qu’est la condition sociale, et absolument pas influencés par les idéologies diverses, non plus d’ailleurs que par nos sentiments d’appartenance religieux, nationaux, ethniques, géopolitiques etc...

                        2/ Pourquoi en effet vouloir réguler les effets de la mondialisation des échanges, fuse-t-elle aux conséquences terribles pour les salariats occidentaux, alors qu’elle profite tant aux prolétariats des pays émergents ?! C’est auto-contradictoire dans les termes, et à tout le moins avec le corpus idéologique de nos trotsko-franc-maçons.

                        Sur le fédéralisme européen et la question induite de l’Euro, Mélenchon et ses sbires se ridiculisent puisqu’ils croient toujours, malgré les déculottés de ces deux dernières décennies, à l’avènement de l’Europe sociale, progressiste et solidaire, comme au temps de sa profession de foi de 1992. Pour la postérité :

                        « Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle (applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

                        « En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (protestations sur les travées communistes, applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

                        La comparaison est fort peu flatteuse avec ce grand homme qui avait tout compris bien avant nos tartuffes de carnaval, caution de la mascarade du faux clivage et alternance gauche-droite UMP-PS :

                        « Sous le prétexte d’établir une monnaie européenne unique et une unité politique, on veut, sans le dire expressément au peuple, engager de façon irréversible un processus de mise en place d’une Europe fédérale sous l’autorité de la Commission bureaucratique de Bruxelles. (…) Il s’agit là d’une véritable conspiration contre les peuples et les nations d’Europe, et d’abord contre le peuple français et la France. Pour remettre celle-ci et son destin à des banquiers apatrides, on arrache à notre pays des pans entiers de souveraineté, et j’insiste - François Mitterrand l’a avoué lui-même - d’une manière irréversible. » - Jean-Marie Le Pen, discours au Palais-Royal, 1 Mai 1992. 

                        « Réunis en ce haut-lieu sacré de la patrie, symbole de sa fondation, de son enracinement, et de sa pérennité, nous jurons de défendre les libertés des citoyens, nous jurons de défendre l’intégrité de notre territoire, nous jurons de défendre la souveraineté nationale de notre patrie, et d’exiger, pour ceux qui auront trahi, le jugement et le châtiment de leurs actes. » - Jean-Marie Le Pen, « serment de Reims », 6 Septembre 1992.
                         

                      • Devo Devo 15 avril 2013 21:16

                        Vous pouvez attendre longtemps que je réponde à quelqu’un qui me dénigre 6 fois en 3 phrases et qui pond une diatribe (volontairement) indigeste parsemée de mépris. 



                        Ça n’est pas du débat, en même temps votre première réponse m’indiquait bien que ce n’était pas de faire évoluer ou d’évoluer qui vous intéressait mais de gagner une joute verbale. 

                        Passionnant. Je vous encourage même à répondre sous mon message à base d’un truc genre : « Ah vous voyez vous bottez en touche » vous serez content pour ce soir. 

                        Sinon je sais qu’à 15 ans quand j’ai entendu la phrase « Plutôt Hitler que le Front Populaire » j’ai décidé que si l’occasion se présenterait je serais du bon côté, en pensant ne jamais voire ce jour arriver. On y est. Et oui, c’est à celui qui me traite d’ignare toutes les deux phrases, que je devrai répondre courtoisement pour lui expliquer le problème du fascisme... Ce serait comique si ce n’était pas à pleurer. 

                        Allez bonne soirée. (je vous dirais bien bisoux mais ma bisexualité doit être contagieuse pour vous, ça va que je suis pas musulman...)

                      • Onecinikiou 15 avril 2013 21:22

                        Dernier point et contradiction sur l’idée centrale qui concourt à façonner le système de pensée mélenchonnesque et qui servit au cours du temps à bâtir la « Raison humaniste » : l’Universalisme, ci-appelé républicain. Universalisme qui - pure coïncidence fortuite - se marie très bien avec cette autre idée qui fonde le corpus idéologique post-marxiste de la gauche auquel appartient Mélenchon : l’Internationalisme. Tout ce tient donc.

                        Faisons remarquer avant toute chose que d’autres systèmes de pensée à travers le monde développent aussi leur propre idée d’universalisme et se l’approprient, un autre universalisme manifestement. 

                        Ce qui est massivement contradictoire dans la juste compréhension de la notion même d’universalisme, puisque devant s’imposer nécessairement non seulement à toutes et tous, mais de tout temps et en tous lieux. En réalité et très logiquement, le simple fait que plusieurs systèmes de pensée et systèmes de valeurs revendiquent pour eux-même - et pour d’autres par leur vocation même - leur propre universalisme, tend à discréditer durablement sinon à invalider définitivement l’idée que l’universalisme soit un concept opérant. Philosophiquement d’abord, politiquement et géopolitiquement ensuite.

                        Cette réflexion est le point cardinal en mesure d’affecter en profondeur le corpus idéologique de M. Mélenchon par la contradiction fondamentale soulevée, et par principe il ne pourra y répondre. Sauf à se fourvoyer.

                        Car j’entends au lointain une objection qui consisterait à dire qu’un universalisme serait plus valable qu’un autre, et qu’il aurait par conséquent plus de légitimation à s’imposer. Outre qu’il ne répond en rien au paradoxe d’une logique formelle qu’il vient d’être soulevé et qui ont tous les jours des répercussions concrètes dans le monde géopolitique réel, cette pétition de principe vire au grotesque dans la mesure où elle n’est absolument pas en capacité de convaincre ceux auxquels elle est destinée, qui bien souvent ont fait profession de foi (pas moins d’ailleurs que ceux acquis à l’universalisme républicain rassurons-nous..).

                        L’ensemble de son projet politique se déclinant en fonction de ces présupposés éminemment contestables et critiquables (je ne m’en prive d’ailleurs pas), le reste selon moi ne fait plus sens selon moi. Autant pour établir un juste état des lieux au moyen de lunettes idéologiques à fort grossissement, que pour proposer une politique de civilisation crédible et cohérente.

                        L’universalisme, de ce point de vue, n’est en réalité que le faux-nez de la notion d’Absolu transcendantal issus des monothéismes abrahamiques. En cela, le laïcisme universaliste républicain qui infuse toute les strates du discours mélenchonesque achève de démontrer que ce postulat est, au même titre que ces derniers, une véritable religion dans sa conception même. 

                        Tout cela m’amène à dire : 1/ que la Raison, le Logos, n’est pas du côté que l’on croit, et certainement pas de celui de Mélenchon 2/ qu’un juste relativisme moral est infiniment plus performant pour assurer une coexistence pacifique entre les civilisations et groupes sociaux constitués.

                        Relativisme fonction d’un paramètre essentiel : l’idée que les systèmes de pensée et les cultures au sens large s’ancrent dans un espace géographique particulier (fondement de toute géopolitique quelle qu’elle soit), ce qui redonne tout son sens et ses lettres de noblesse à cet autre concept fustigé, là aussi et très logiquement, par les idéologues et autres apologètes de l’universalisme/internationalise : l’idée de Frontière. La boucle est donc bouclée, et la supercherie du trotskiste Mélenchon dévoilée.

                      • Onecinikiou 15 avril 2013 21:47

                        Cher Devo je n’attends en rien que vous répondiez à mes objections (vous en seriez bien incapables). Surtout vous vous êtes totalement discrédité (pour rester poli) dès le premier paragraphe de votre précédente réponse.


                        Ensuite vous voir jouer les pleureuses alors que dès la première de vos interventions, vous parlez de « grabataires », de « front de la Haine », d’ « inepties » à l’encontre de vos interlocuteurs, on reconnait bien le penchant totalitaire de nos gauchistes qui, en plus de ne pas accepter évidemment d’être mis face leurs factuelles contradictions, ne supportent pas de subir ce qu’ils se permettent de faire à l’égard d’autrui (et surtout de leurs contradicteurs) à longueur de contributions.

                        Un p’tit billet pour la pleurniche... ?

                      • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2013 12:13

                        seuls ils n’auront jamais le pouvoir , quant à se faire des alliés , s’ils continuent à insulter ceux qui ne pensent pas exactement comme eux , c’est vraiment mal barré !


                        • Christian Christian 15 avril 2013 12:31

                          Mon pauvre chat. Tu as beau le leur expliquer, ils ne comprennent rien.


                          C’est à ça qu’on les reconnaît -------------comme ils disent.

                        • francesca2 francesca2 15 avril 2013 12:36

                          seuls ils n’auront jamais le pouvoir , quant à se faire des alliés , s’ils continuent à insulter ceux qui ne pensent pas exactement comme eux , c’est vraiment mal barré !


                          Mais, le chat, le pouvoir ils n’en veulent pas. Surtout pas ! 

                        • mario mario 15 avril 2013 12:55

                          la haine dans toute sa splandeur, c’est cela au fond etre socialiste...des faux culs et crétins qui n’ont meme pas pris en compte que le peuple s’informe.. autrement qu’en regardant les pujadas & CO

                           

                           


                        • Loup Rebel Loup Rebel 15 avril 2013 13:01

                          idem pour le FdG


                        • mario mario 15 avril 2013 13:06

                          petit loup mais certenement pas rebelle !

                          tiens mon brave, lis cela :

                          Gaëtan Gorce s’insurge contre une « confiscation » du parti « par une bourgeoisie d’appareil ».


                        • Christian Christian 15 avril 2013 13:31

                          J’espère que Mélenchon est au courant


                        • Onecinikiou 15 avril 2013 17:16

                          - si on est intelligent et honnête, on n’est pas socialiste

                          - si on est intelligent et socialiste, on n’est pas honnête, 

                          - si on est honnête et socialiste, on n’est pas intelligent..... 


                        • Christian Christian 15 avril 2013 19:39

                          @Mario.


                          Je cherche le qualificatif qui se prête le mieux à ceux qui se lamentent aujourd’hui d’avoir voté Hollande en Mai dernier sur Ordre de leur Chef, battu à plate couture, et déjà par 3 fois, par sa jument de bataille, la Fille Le Pen.

                          Bref pour en revenir au qualificatif j’hésite entre NeuNeus profonds de stade insondable, ou Bêtes a bouffer du foin. 
                          Ce doit être le second, parce que du foin c’est tout ce qu’il savent faire.

                          « Je Suis le Bruit et la Fureur » qu’il disait.
                          On a vu la fureur dans les urnes de Beauvais dernièrement 6,54% d’intentions de votes, quand le FN dépasse les 26% et que ces nuls de socialos, vitupérés de toute par et surtout par vous d’ailleurs, en font quand même 21.

                          Vous vous autoproclamez « la vraie gauche ».  
                          Dites moi alors pourquoi les vrais révolutionnaires, LO, LCR, NPA, vous exècrent.

                          Ha oui c’est vrai " Ce ne sont que des nains politiques comme le dit si bien votre compagnon de doux rêves @Tall

                          Vraie Gauche je sais pas, mais Le Plus Gauche de tous les partis politiques, très clairement oui.

                          Bon sur ce j’attends vos insultes. J’espère que vous saurez vous surpassez.

                          B’..Allez à+
                           

                        • mario mario 15 avril 2013 21:27

                          christian@...Bon sur ce j’attends vos insultes...

                          ben non ! cependant moi aussi je manque de mots pour qualifier vos poulains...vous savez ? ce qui mangent l’avoine !

                           


                        • Christian Christian 15 avril 2013 21:52

                          @ Francesca2

                           C’est faux. Mélenchon veut le pouvoir. La preuve : il clame à qui veut l’entendre qu’il n’ira jamais dans un gouvernement socialiste, sauf à en être le chef et pour y appliquer sa politique.

                          Simplement, a force d’être soutenu par un essaim d’illuminés qui l’idolatrent, il succombe à une mégalomanie galopante qui l’aveugle au point de ne pas s’apercevoir qu’à trop aboyer sur tout le monde, il s’isole sur l’échiquier politique, et devient bientôt aussi caricatural que ne le fut Marchais en d’autres temps.

                          Manquait plus que le défilé des Balais pour ajouter au clownesque de la situation. Car c’est ainsi que Mélenchon vous fait « Marchais »

                          B’...allez salut à vous

                        • Christian Christian 15 avril 2013 22:41

                          @Mario


                          Il y à du mieux. L’insulte au placard. 
                          Vous voyez que même avec de l’avoine plein la bouche j’arrive malgré tout à pacifier nos échanges. 



                        • francesca2 francesca2 15 avril 2013 22:57

                          Ah bon ? Et vous croyez tout ce qu’il dit ? 

                          Non Christian, sa position actuelle lui est bien plus profitable : il braille, il hurle et à chaque fois qu’un journaliste l’interviuwe il se conduit en desaxé paranoiaque...bref, comme les temps ne sont pas exigents, il devient une icône rebelle.

                          Rien n’est plus faux que ce faux jeton...il n’a aucune intention de remettre en cause les traités qui ont décapité les nations et appauvri les peuples, -et qu’il a signé et contresigné- il n’a aucune intention de sortir de l’euro, Donc, si jamais par erreur il accède au pouvoir il fera exactement la même chose que Sarko et Hollande : il se couchera devant l’Allemagne. 
                          Alors il préfère pas, il se contente de ratisser pour le PS, son parti de trente ans.


                        • Tall 15 avril 2013 12:37

                          Le Front de Gauche n’est pas une alternative porteuse : ... il met son énergie sur un terrain où il n’obtiendra jamais la majorité des citoyens  : l’économique et le social


                           smiley

                          Oh que c’est bien vu !
                          Si quelqu’un peut expliquer à l’auteur ce qui se passe en Grèce, Italie, Espagne et Portugal ?
                          En lui précisant que c’est la même politique européenne de l’austérité qui a déjà entamé son travail de paupérisation des masses en France.

                          • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 12:50

                            Certes mais Mélenchon n’est pas pour la sortie des traités nous exposant a ces politiques.


                          • Tall 15 avril 2013 13:00

                            Implicitement si .... car son plan, c’est de renégocier tout ça au niveau de l’UE. Condition indispensable à l’application anti-austérité du programme FdG.

                            Et si L’UE refuse, il ne pliera pas. Et bye bye l’UE.

                            Mais il ne l’affiche pas maintenant, pour laisser la porte ouverte aux négociations européennes plutôt de la claquer d’avance.

                          • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 13:13

                            Ah bon, il pourrait sortie de l’euro et devenir « maréchaliste » ?!?


                             M. Jean-Luc Mélenchon déclare sur la radio Europe1 que « prôner la sortie de l’euro relève du maréchalisme » 

                            Quant a renégocier avec les 27... un peu de sérieux svp ! smiley

                          • 6ber 6ber 15 avril 2013 13:29

                            Une Europe des peuples n’est pas une Europe de la finance.
                            Cette Europe là, celle de JLM, celle de la vraie gauche, tout en conservant ses particularismes régionaux peut évoluer, échanger et vivre dans le respect d’une réglementation économique commune au contraire de cette Europe d’aujourd’hui"hui qui étrangle lentement la plupart des secteurs d’activités au profit des grands capitalistes.


                          • enréfléchissant 15 avril 2013 13:30

                            Même fin 2011 en Espagne, après le mouvement des indignés qui a reveillé les espagnols, la droite l’a emporté. Tout simplement car dans le choix politique aucun mouvement primairement démocratique n’a émergé. La situation économique et sociale qui fera que la majorité des gens se radicalisent à gauche n’est pas prête d’arriver, ou alors il faudra attendre que la situation soit pire qu’en Grèce ou en Espagne, c’est ce que vous désirez ?


                          • Christian Christian 15 avril 2013 13:35

                            Justement. Ils n’ont pas de Mélenchon ou quoi là bas, pour subir échine courbée, ou bien est ce la démonstration que croire à la révolution est Utopique. D’ailleurs il n’y à qu’à voir le Vénézuela ou avec 71% de participation, le dauphin du défunt Chavez arrache une étriquée victoire avec 50,6%

                            Suffisants certes, mais loin d’être un succès électoral populaire.

                            Comme quoi même le système Chavez montre ses limites.

                          • Tall 15 avril 2013 14:05

                            La situation économique et sociale qui fera que la majorité des gens se radicalisent à gauche n’est pas prête d’arriver

                            ben voyons ...

                            Je vous signale, à moins qu’il y ait des milliardaires parmi vous ici, que vous allez être TOUS touchés à des degrés divers par l’austérité.

                            Tous !

                            A part les milliardaires, personne n’y échappera

                          • Fergus Fergus 15 avril 2013 16:30

                            Salut, Tall.

                            La radicalité qui sort d’une situation de crise aggravée n’est pas forcément celle à laquelle on aspire. Et le fait est que le populisme droitier à caractère xénophobe qui prospère en Europe sur la souffrance des peuples constitue une menace bien réelle. D’où la nécessité d’expliquer, d’expliquer encore, d’expliquer toujours en quoi il est possible de conduire une autre politique, respectueuse des hommes et impitoyable sur les dérives financières. Sans cet énorme travail de pédagogie indispensable, rien de bon ne sortira d’une aggravation de la crise.

                            Bonne journée.


                          • Captain Marlo Pilou Camomille 15 avril 2013 17:37

                            Tall,

                            Faudrait prendre le temps de lire les traités européens, ou vous les faire expliquer par un député européen, par exemple...

                             Article IV-443-3 des Traités européens : « Un seul Etat peut s’opposer à toute modification. »

                            Ils sont plusieurs à vouloir « remettre à plat » les Traités, le FDG, le FN, Dupont Aignan et tous les autres qui nous bassinent depuis 40 ans avec leurs slogans « Pour une autre Europe », plus ceci et moins cela... , résultat, elle est de pire en pire cette Europe !

                            Tous ceux qui sont favorables à une « remise à plat des Traités » n’ont donc pas compris qu’il fallait l’unanimité des 27 Etats européens pour changer la moindre virgule dans les Traités ?

                            Au rythme où arrivent au pouvoir en Europe des FGD, la probabilité d’en avoir 27 en même temps, c’est 1 fois tous les 200 000 ans, faudra être patients.

                            Quant au programme du FDG, il est super !
                            Sauf que tout ce qu’il propose est interdit par les Traités européens... , et qu’il faut être 27 d’accord en même temps pour les changer.

                            Laissez tomber tous ces enfumeurs europhiles, rejoignez les 5 organisations qui sont pour la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN :

                            * le M’PEP de Jacques Niconoff
                            * l’ UPR de François Asselineau
                            * Le Front Syndical de classe de Jacky Omer
                            * Le PRCF de Georges Gastaud
                            * Les Clubs changer la France

                            Meeting commun en Novembre dernier à Aix en Provence :
                             « Un Nouveau Conseil national de la Résistance est-il possible et nécessaire ? »

                            Vidéos sur le site du M’PEP et de l’ UPR.


                          • Christian Christian 15 avril 2013 17:57

                            Tout à fait. 

                            Pour preuve la victoire étriquée du dauphin du défunt au Vénézuela qui est pourtant une si ce n’est la référence politique de Mélenchon et ses aficionados.

                            . Sans compter que les mêmes qui se lamentent aujourd’hui ont voté Hollande comme un seul Homme en mai dernier. Quelle crédibilité pourraient-ils avoir face à ceux qui partagent l’idée d’un grand chambardement. Aucune, nada, keutchi. Résultat ils les poussent dans les filets du FN. 
                            Bravo le révolutionnaires.

                            Aucune

                          • Tall 15 avril 2013 19:05

                            Pilou

                            Mais je sais tout ça ... et logiquement, Mélenchon placé devant le choix d’abandonner tout ce qu’il a promis, ou claquer la porte de l’UE, devrait claquer la porte de l’UE.

                            C’est mon pronostic.

                            Et s’il ne le fait pas, il devra s’enfuir en Alaska


                          • Relladyant Relladyant 15 avril 2013 12:45
                            Entierement d’accord avec l’analyse de l’auteur.

                            Le FDG a pour fonction de maintenir le theatre droite/gauche en vie, c’est a dire, au final, d’expliquer qu’il faut se résigner a faire elire le guignol PS car le guignol UMP est plus méchant... en réalité les deux sont identiques, mais le FDG tombe le masque en n’appellant pas a l’abstention.

                            De plus, le FDG est trés mal a l’aise sur les questions Européennes, et les militants finissent toujours par s’abriter derrier le « de toute facon c’est ecrit dans le programme » sans jamais dire si Melenchon envisage de sortir de l’UE, s’il envisage de violer les traités, s’il est hors de question de sortir de l’UE et l’euro, s’il pense convaincre les 26 autres, etc... il est sur qu’il est plus facile de faire du bruit mediatique sur des concepts creux de « VIeme republique » avec les « droits ecologiques » et « la vraie democratie ».

                            La ou je me distingue de l’auteur est que je pense qu’Asselineau a bien plus de potentiel que Chouard.

                            • Tall 15 avril 2013 12:56
                              Vous pouvez toujours caqueter ...

                              La grande alliée du FdG, c’est l’austérité.

                              Une alliée tellement puissante ( on n’est qu’au début en France ) qu’on n’a même pas besoin de faire de propagande, en fait.

                              Il suffit de laisser courir les effets provoqués par les coupes budgétaires de l’Etat. Des effets qui touchent toutes les couches de la population et toutes les corporations.

                              Simple question de temps. Et ça va vite.
                              La récession est un phénomène qui s’accélère par lui-même. C’est un cercle vicieux.

                              • Loup Rebel Loup Rebel 15 avril 2013 13:04

                                On aura du sang ?


                              • Tall 15 avril 2013 14:07

                                Tout dépendra du degré de myopie des banksters.

                                S’ils comprennent à temps, on peut l’éviter.

                              • Captain Marlo Pilou Camomille 15 avril 2013 17:53

                                Tall,

                                Merci d’être aussi franc ! Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ?

                                Effectivement, selon votre logique, pourquoi sortir de l’ UE et de l’euro ?
                                Pourquoi retrouver un Etat indépendant et remettre en place la démocratie ?
                                Pourquoi sortir des griffes de la Troïka ?

                                 Alors qu’un avenir radieux à la Grecque va fabriquer plein de pauvres qui vont venir au FDG ?

                                En fait, plus il y a de pauvres, plus vous êtes content...., quel aveu !
                                J’espère qu’ils seront nombreux, les pauvres et futurs pauvres, à vous lire...
                                C’est sans doute ça que vous appelez « l’ humain d’abord » ???? 

                                Vous vous foutez vraiment de la gueule du monde ....


                              • sam turlupine sam turlupine 15 avril 2013 17:56

                                Et, dis-moi, Tall, il ne te vient pas un instant à l’esprit, que c’est surtout du FN que l’austérité va être l’alliée ?

                                Comme il y a un renforcement de tous les partis populistes et l’extrême-droite en Europe ?

                                Ta récente « conversion » (tellement émouvante que j’en avais la larme à l’oeil ; tel le jouvenceau découvrant la vérité en politique, suite à l’illumination du discours si éclairant de Madame Walter), cache mal ce que tu exprimes par ailleurs (et qu’expriment mieux tes avatars). Tu es de ceux qui sont pour le culte de la personnalité, et quand tu parles du FdG , c’est Mélenchon le sauveur auquel tu penses (« il a une vraie gueule », du « charisme », etc..).

                                Oubliant combien, dans l’histoire, tous les « sauveurs » ont toujours été à l’origine de solutions bien pires que le mal qu’ils étaient censés combattre.

                                Moi, je suis d’accord avec beaucoup de points du programme du Front de Gauche (j’ai voté Mélenchon au premier tour de la présidentielle) ; mais je me refuserai toujours de céder à la dévotion à la figure de l’archange sauveur. Mélenchon, s’il continue de se comporter comme il le fait, va finir comme Bayrou ; ayant fait le vide autour de lui.
                                Dommage pour le Parti de Gauche, et pour le Front de Gauche (dans lequel le PC n’est déjà quasiment plus), qui pourrait représenter, effectivement la seule vraie chance d’une politique de gauche en France, si le discours tenu était suffisamment proche et audible par les citoyens.

                                Remember Hénin-Beaumont !


                              • Tall 15 avril 2013 18:25

                                Pilou

                                Vous m’avez mal compris.... l’austérité est l’alliée du FdG par voie de réaction contre elle. Car l’austérité fait souffrir et le FdG est contre.

                                Quant à l’euro, il faudra sans doute en sortir. Mélenchon ne le dit pas encore car il pense d’abord négocier au sein de l’UE, mais ça va être très dur.

                              • Tall 15 avril 2013 18:37

                                sam

                                Personnellement, je ne suis pas idolâtre.
                                Mais contre la motivation de l’argent facile, il faut d’autres fortes motivations.
                                Et le charisme d’un homme, ça peut bien aider.


                              • In Bruges In Bruges 15 avril 2013 18:39

                                Dites-moi, cher Tall., à propos de caqueter...
                                Vous étes belge, vivant en Belgique,si j’ai bien compris les épisodes précédents du feuilleton, où vous changez sans cesse de photo et d’avatar.
                                Donc, qu’est-ce tout cela peut bien vous foutre, la politique française, hein ?
                                Une fois, deux fois, ca va.
                                Mais des mois et des années entières à parler de ce qui ne vous concerne pas, c’est un peu suspect. En patrouille, en mission ?
                                Payé 10 euros le com. ??? ( touché juste, là ?)
                                Hein ?


                              • Captain Marlo Pilou Camomille 15 avril 2013 18:44

                                Tall,

                                C’est ça, vous nous direz le résultat des négociations... En attendant, je peux vous dire comment ça s’est passé quand deux Chefs d’Etat ont refusé d’appliquer les plans d’austérité, en Italie et en Grèce.

                                Papandréou, qui n’est pourtant pas un foudre de guerre, a voulu faire un referendum sur les plans d’austérité, il a été viré.

                                Remplacé par Loukas Papademos, ancien Gouverneur de la banque Fédérale de Boston, ancien Gouverneur de la Banque de Grèce au moment des comptes falsifiés par Goldman Sachs et ancien Vice Président de la BCE.

                                Il devrait être en prison, le Papadémos, ben non, il a été nommé 1er Ministre sans élection en novembre 2011, il y est toujours.

                                Pareil en Italie, Berlusconi traînait les pieds pour appliquer les plans d’austérité. Viré aussi et remplacé par Mario Monti, nommé Sénateur à vie sans avoir été élu. 

                                Vous croyez qu’on négocie avec des piranhas ? On se tire, et le plus vite est le mieux.


                              • Tall 15 avril 2013 18:49

                                in bruges

                                C’est l’UE qui dirige budgétairement la Belgique et nous impose cette austérité suicidaire. Et Di Rupo fait tout pour être un bon élève de l’UE.

                                Donc, c’est l’UE dont il faut changer le cap.
                                Et pour ce faire, il faut que de grands pays comme la France changent de cap et refusent l’austérité. Et avec Mélenchon, il y a une chance.

                                En Italie, le bon cheval, c’est Beppe Grillo.

                              • Tall 15 avril 2013 18:57

                                Pilou

                                Oui, mais la Grèce n’avait pas le poids de la France.
                                Et l’Espagne et le Portugal et l’Italie ont montré depuis que l’austérité est bien une erreur.

                                Le bouc émissaire grec, ça ne marche plus.

                                En Italie, ça bouge ... et si en France, ça bouge aussi, ce sont les pays n°2 et 3 de l’UE qui seront contre le n°1 ( l’Allemagne ).

                                Les rapports de force changent donc.

                                De plus, pour les USA, la Russie, la Chine ..etc ... la récession de l’UE n’est pas du tout une bonne affaire. Car c’est un gros client, l’UE.

                              • Le péripate Le péripate 15 avril 2013 19:33

                                Ah..... il faudrait que la France fasse l’expérience communiste pour le bien de la Belgique......


                                Et pourquoi pas le contraire ? Après tout les expériences, ça se fait en petit d’abord....

                                Monsieur le Belge, tirez le premier....

                              • wesson wesson 15 avril 2013 19:37

                                « il faudrait que la France fasse l’expérience communiste pour le bien de la Belgique »


                                Et bien on pourrait commencer par l’expérience de l’audace, plutôt que de réciter le mantra libéral. 


                                Mais je le reconnais : Défiler pour ce à quoi on croit, militer pour ça, mais quelle idée stupide !

                              • Tall 15 avril 2013 19:37

                                Le communisme, c’est Poutou, Besancenot ...


                              • Christian Christian 15 avril 2013 19:45

                                @A Tall

                                Enfn un brin de lucidité.

                              • Le péripate Le péripate 15 avril 2013 19:48

                                L’audace.... ça on pourrait essayer la liberté et la responsabilité, c’est sur. Le LIBERALISME.


                              • Tall 15 avril 2013 20:00

                                Le libéralisme de 1929 ou celui des subprimes ?


                              • Le péripate Le péripate 15 avril 2013 20:04

                                Les subprimes sont le résultat de politiques étatiques anti libérales. Premier point.


                                Deuxième point. Le libéralisme en partant de Confucius jusqu’à aujourd’hui. 29 est plutôt le point d’orgue des politiques anti libérales et totalitaires qui ont ta faveur.

                              • Le péripate Le péripate 15 avril 2013 20:07

                                De mémoire et à peu près... l’homme de bien demande tout à lui-même, l’homme de peu demande tout aux autres. Un malin ce Confucius. 




                              • epicure 15 avril 2013 23:57

                                @Par Le péripate (---.---.---.173) 15 avril 20:07
                                stop de réciter tes mantrasd libéraux qui ne méritent qu’un zéro en analyse politique.
                                La problématique ne se résume pas à libéralisme contre anti-libéralisme, puisqu’il y a nombreuses positions antilibérales.
                                C’est comme de traiter de staliniens tous ceux qui ont colmbattus les nazis puisque staline a combattu les nazis.
                                Bref le libéralisme c’est la nulité en analyse politique car incapapble de sortir de leur vision .. égoïste, normal puisque l’égoïsme et le linbéralisme font bon ménage, puisque les libéraux sont capables d’appeller défense de la liberté, la défense de la volonté de puissance des égoïstes propriétaires.
                                DOnc en 1929 come en 2008 ;, on est bien dansd une politique de droite, unepolitique favorisant le pouvoir économique des intérêts privés, comme les libéraux, avec un état au service de ces intérêts privés, au lieu d’un état orienté ver sl’intérêt public et la disdtribution des richesses.
                                Sur l’échiquier politique, les politiques de 1929 et 2008 sont plus proche du libéralisme que de la gauche, car situées à droite, droite dont se réclament les libéraux.

                                Pour rappel les subprime et compagnie ne sont la conséquanece que des politiques initiées par des idoles libérales tatecher et reagan, c’est àdire l’abscence des moyens de contrôle sur l’enrichissement des financiers, l’état déssaisi de ses actions éconolmique et transformé en larbin du monde de la fiance.
                                Autre rappel, les politiques régulatrices sont apparues après 1929, en réaction justement à la libéralisation finacière.

                                Donc à moins que les libéraux se découvrent à gauche, iols sont très mal placés pour donner des leçons sur les crises économiques aux gens de gauche, puisque leurs idées sotn à l’opposé de ce qui a amené les crises économques.


                              • alinea Alinea 15 avril 2013 13:03

                                Il n’y a qu’à la forme négative que le verbe « penser » puisse se construire avec « que+subjonctif ». Ainsi vous trahissez votre doute, voire votre rejet, de la détermination de ces « 26% » à vouloir se défaire du capitalisme ! C’est évidemment un acte manqué, pas un lapsus !
                                Le « joujou » est bienvenu pour définir une politique !
                                Votre proposition marque l’évidente adhésion à ce monde l’immédiateté et votre précision dévoile votre sens civique et démocratique. Un mois pour écrire une constitution, c’est à peu de chose près le rythme endiablé que l’on subit aujourd’hui !
                                En y réfléchissant, j’en conclus que vous n’avez pas beaucoup réfléchi ! La multitude de fautes, de phrases avortées prouvent votre manque de conscience ( au sens consciencieux) et révèle, là aussi, une haine viscérale et peu rationnelle du programme du Front de gauche !
                                Ceci dit, je suis toujours favorable à la liberté d’expression.


                                • 6ber 6ber 15 avril 2013 13:16

                                  Je ne comprends pas ceux qui tapent sur JLM et le FdG.
                                  Pensent-ils qu’il est possible de continuer longtemps dans la même ligne politique ?
                                  Dans le mépris insolent et affiché de tous ceux qui sont quotidiennement en difficulté.
                                  Pensent ils que cette finance qui est notre véritable ennemi à tous, à plus ou moins longs termes, pourra continuer impunément à nous faire subir un système quasi féodal ?
                                  Je ne crois pas et je suis dans la droite ligne d’Étienne Choir à ce sujet.
                                  Désolé messieurs et mesdames les contradicteurs, que vous le vouliez ou non JLM et le FdG va dans le sens de l’histoire et vous pourrez toujours pleurnicher et trainer la savate vous n’y pourrez rien.
                                  C’est une question de temps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès