• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le loup déguisé en mouton

Le loup déguisé en mouton

La politique est le terrain de prédilection des prédateurs, même si certains se donnent des allures de mouton, ils restent malgré tout des loups redoutables, d’autant plus lorsqu’ils chassent en meute.

L’un de ces loups s’appelle Alexandre Benalla.

Mais qui est Alexandre Benalla  ?

Cet agent de sécurité proche de la présidence s’est invité lors des manifs du 1er mai, se coiffant illégalement d’un casque de CRS et faisant le coup de poing sur deux jeunes étudiants bien inoffensifs.

Le lendemain l’intéressé se voyait imposer une légère sanction...bien en dessous de ce que la loi prévoit.

Ci-dessous la lettre qui lui apprend sa sanction.

15 jours de mise à pied, et réintégration dans un autre service, c’est mieux que de la mansuétude, et c’est très éloigné de ce que la loi prévoit.

Les articles 433-14 et 433-15 punissent de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsque les infractions ont pour objet de préparer ou de faciliter la commission d’un crime ou d’un délit.

Or, lorsqu’un civil se pare des attributs de gendarme (casque de crs, brassard de gendarme) pour aller tabasser 2 étudiants, il s’agit bien de ça.

D’ailleurs l’enquête confiée à la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) porte sur les chefs de « violence par personne chargée d’une mission de service public, usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique  ». lien

Et ce n’est pas tout.

Il y a un autre personnage peu évoqué dans les médias traditionnels, il s’appelle Vincent Crase, et il a été présent lors de ces tristes agissements.

Il ne chômait pas non plus : alors que son collègue Benalla faisait le coup de feu, Crase distribuait les baffes.

Médiapart a publié une nouvelle vidéo où l’on voit dans le détail les violences exercées par la garde rapprochée de Macron. lien

Selon des sources bien informées, ce Crase était aussi au cœur de la protection rapprochée de Macron, et il vient finalement d’être remercié après beaucoup de tergiversations. lien

Ces deux hommes faisaient partie du petit monde qui protège le président de la république,... ils s’appellent entre eux « les mormons » et avaient toute la confiance de Macron... voiture avec chauffeur, appartement de fonction, aux ordres de la présidence à tout instant...

Un article paru dans « l’Express » donne quelques détails supplémentaires sur les largesses dont profitait Benalla.

Ajoutons pour la bonne bouche que Benalla n’en est pas à sa première bavure.

Lors d’un meeting de Macron, le 4 mars 2017, il s’est emporté sur un journaliste qui travaillait pour public Sénat, le ceinturant, lui arrachant son accréditation presse qui permettait au journaliste d’être au plus près du candidat présidentiel.

La lettre que la direction de Public Sénat dénonçant cet acte injustifié avait envoyée à Macron était restée sans réponse.

Ce n’est hélas pas tout.

Le 16 novembre 2016, lors de sa déclaration de candidature à la présidentielle, un militant communiste qui avait l’intention d’interpeller le candidat, avait été refoulé brutalement.

Alexandre Benalla lui a donné un coup de tête et une béquille, alors que le militant affirmait n’avoir pas été violent. lien

Cerise sur le gâteau, c’est ce même Benalla qui, assurant la sécurité présidentielle, avait provoqué un accident, et tenté de prendre la fuite pour éviter les problèmes. Lien

Et si on remonte un peu dans le temps, on apprend qu’en juillet 2016, alors que Hollande assurait la présidence de la république, Benalla était porteur d’une lettre de mission, destinée à Jean-Marc Mormeck, chef de la délégation interministérielle aux Outre-mer, devenant du fait chef de cabinet de celui-ci. lien

Nous devons à Jean-Luc Mélenchon d’avoir rappelé ce tweet présidentiel lors des violences de mai 2018 : « je condamne avec une absolue fermeté les violences qui ont eu lieu aujourd’hui et qui ont dévoyé les cortèges du 1er mai. Tout sera fait pour que leurs auteurs soient identifiés et tenus responsables de leurs actes ». lien

On finira par douter de cette volonté présidentielle, car sans le quotidien « Le Monde », l’affaire n’aurait peut-être jamais été connue. lien

L’épisode Benalla ne fera rien pour sortir la présidence du désamour actuel, et tout le temps perdu actuellement en hésitations diverses ne va rien arranger.

Après avoir rappelé qu’une sanction avait été prise tout de suite... (lien) L’Elysée a finalement, sous la pression, entamé une procédure de licenciement...évoquant « des faits nouveaux »... pour justifier son silence jusque-là. lien

Ces faits nouveaux posent problème, car il s’agit des vidéosurveillances que Benalla avait obtenues de la préfecture de police...entraînant le licenciement des 3 policiers qui lui avaient donné ces images...

Ne sont-ils pas de bien pratiques boucs émissaires se demandent de nombreux observateurs ?

A ce stade de l’affaire, on peut aussi s’interroger sur ces vidéos : en effet, la procédure prévoit leur effacement au bout d’un mois, or ça n’a pas été le cas...quelle est donc la raison de cet oubli ?

Le ministre de l’intérieur se trouve maintenant pris à son tour dans la tourmente, car il avait affirmé découvrir cette affaire lors de la parution du journal « le Monde », or on apprend maintenant que c’est lui, qui, dès le 2 mai avait donné l’information à la présidence de l’Elysée. Lien

Ce n’est pas tout, il fallait compter sur la presse irlandaise pour en apprendre en peu plus.

Elle évoque des photos embarrassantes pour la présidence : Benalla avec Macron et son épouse pendant les vacances au Touquet et sur les pistes de ski Pyrénéennes...

faisant apparaitre que Benalla et quelques autres faisaient partie du cercle des intimes de la présidence, Benalla étant le seul responsable de la sécurité à avoir accès à la maison des Macrons, et au bureau du 6ème étage du candidat au siège de la campagne.

Et puis comment expliquer la présence de Benalla aux côtés de Macron lors du transfert de la dépouille de Simone Veil au Panthéon, alors que celui-ci avait été sanctionné ? lien

Comment expliquer aussi sa présence lors du défilé du 14 juillet auprès du couple présidentiel ?

Ou sa présence dans le bus qui avait fait traverser les Champs-Elysées l’équipe victorieuse du mondial de foot ? lien

Chaque jour qui passe apporte son lot de surprises, et on a appris le 21 juillet que Benalla était en possession d’un badge qui lui permettait d’accéder à l’Assemblée Nationale...or, rien ne le justifie puisque sa mission était dédiée au seul président de la république...et que ce dernier ne participe pas aux débats des députés. lien

Un président silencieux, un ministre qui tient un double discours, des barbouses présidentielles, des sanctions pas appliquées, pas étonnant que cette affaire prenne une telle ampleur.

Depuis le début du scandale, tous les fusibles sautent, les uns après les autres : d’abord les 3 fonctionnaires qui ont fourni les vidéos à l’intéressé, avec l’accord élyséen, puis l’intéressé lui-même, son comparse, Vincent Crase.

Le 23 juillet, Gérard Collomb a tenté de se dédouaner lors de son audition à l’Assemblée Nationale, affirmant n’être au courant de pas grand-chose, et d’avoir simplement transmis en haut lieu le 2 mai, le dérapage benallien lors du 1er mai, Place de la Contrescarpe, tentant de faire porter le chapeau à la préfecture de police, (lequel préfet affirme que Benalla n’était pas sous son autorité (lien) et rejette toute responsabilité dans cette affaire) et au cabinet de la présidence de la république. lien vidéo

Or, ça ne correspond pas à ces déclarations antérieures, comme on l’a découvert plus haut.

Le dernier entendu était le directeur de l’ordre public et il a affirmé que Benalla n’avait aucune autorisation qui lui permette d’agir comme il l’avait fait, ajoutant que l’intéressé avait participé à des réunions officielles entre le 2 et le 18 mai, alors qu’il était suspendu. lien

Mais la justice en restera-t-elle là se contentant de punir « les lampistes », ou va-t-elle regarder plus haut ?

Décidément le vernis présidentiel n’en finit pas de craquer : celui qui prend aux pauvres pour donner aux riches s’est particulièrement illustré lors du mondial, tentant de s’accaparer le succès des bleus, privant 300 000 fans du mondial d’honorer comme ils le voulaient, leurs champions...le bus était, parait-il, en retard, il ne pouvait pas perdre son temps sur les Champs-Elysées... il fallait se rendre à l’invitation présidentielle...

Devant l’effondrement progressif de sa cote de popularité, Macron fait tout ce qu’il peut pour la faire remonter... en vain.

Le philosophe Michel Onfray s’est exprimé sur ce qu’il faut bien aujourd’hui appeler « l’affaire Benalla », et son analyse mérite le détour. lien

Pas surprenant non plus que des citoyens commencent à réclamer sa destitution (ici) ou lancent une pétition, c’est ici

Le premier intéressé a déclaré qu’il prendra bientôt la parole pour s’expliquer...

Comment finira ce feuilleton de l’été ? L’avenir nous le dira car comme affirme mon vieil ami africain : « ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout ».

L’image illustrant l’article vient de www.hiram.be

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 09:59

    Emmanuelle a tweeté sur les incendies en Gréce. Il ne lui reste plus qu’à aller se faire voir chez les Grecs car il aime ça. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:17

      @troletbuse
      il tente d’agiter des « rideaux de fumée », alors un incendie c’est pratique !

       smiley

    • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 10:22
      @olivier cabanel
      Excellent. Je n’y avais pas pensé
       smiley

    • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 10:05

      Un métier d’avenir : bagagiste chez les Bleus. S’adresser à Castaner


      • Clocel Clocel 24 juillet 2018 10:12

        Pas suivi tous vos liens, dans le doute : https://blog.mondediplo.net/benalla-et-l-arc-d-extreme-droite


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:21

          @Clocel
          merci d’avoir posté cette réflexion judicieuse de frédéric Lordon,

          ceci dit, il semble porté par la volonté de dédouaner la « vrai » police...
          je ne suis pas totalement convaincu qu’elle soit irréprochable, mais on comprend mieux comment on en est arrivé là.

        • chantecler chantecler 26 juillet 2018 09:27
          @olivier cabanel
          Bonjour ,
          Pas du tout : vous avez mal lu !

        • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 10:21

          @chantecler
          oui en effet...

          ce que je retiens surtout c’est ce passage
          « Un ami suggère de voir dans l’affaire Benalla une manifestation inattendue, mais finalement très cohérente, du managérialisme macronien : en quelque sorte l’organisation au sommet de l’État d’une start-up de la «  répression agile  » »
          en effet, je crois que c’est la « le fond de l’histoire »...
          j’ai l’intention de publier, preuves à l’appui, quelque chose la dessus...

        • juluch juluch 24 juillet 2018 10:13

          Bonjour Olivier


          plus personne ne le connais ou est au courant de quoi que se soit.....

          pourtant il était garde du corps apparemment et de la présidence se qui est difficile sans être policier ou gendarme. (GSPR)et plus récemment SDLP.

          Connaissant un petit peu ces services et leur travail, ils ne recrutent pas des rigolos....

          De brigadier dans la réserve citoyenne Mr Benala devient....Lt-Colonel....excusez du peu !! smiley

          Personne ne savait ? C’est une blague !

          Il a une voiture de fonction luxueuse avec gyro et tout le tremblement.....Il y a bien eu des autorisations pour tout ce bordel + l’appart de fonction.

          on aurait jamais su si il y avait pas eu cette vidéo.

          Donc il doit en avoir bien d’autres qui doivent serrer les fesses !!  smiley

          Ca a toujours existé des gens bien avec le pouvoir qui se retrouve avec des fonctions élevées.

          cela a tout le temps était de mise.

          mais dire que personne ne savait...faut pas charrier !

          Il avait besoin le crétin d’aller aider lors de cette manif’ alors ,que selon ses dires ,il était en observation.....  smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:22

            @juluch
            le plus étonnant c’est d’accéder à un grade à moins de 30 ans !

            ce grade est normalement réservé à des gendarmes ayant beaucoup d’expérience...
            y a vraiment quelque chose de pourri au royaume de France.
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:29

            @olivier cabanel
            rectif : à CE grade (lt colonel)


          • generation désenchantée 24 juillet 2018 12:15

            @juluch
            tu oublie le permis de port d’ arme


          • juluch juluch 24 juillet 2018 12:55

            @olivier cabanel

            oui dans la réserve citoyenne qui est differente de l’Opérationnelle....n’empeche effectivement que se n’est pas normal.

            Mais se n’est pas mr Benala qui s’est octroyé ce grade, quelqu’un lui a bien donné.....plus personne ne s’en souvient ??

            J’ai idée que les avocat de ce Monsieur doivent avoir un sacré dossier !

          • juluch juluch 24 juillet 2018 12:58

            @generation désenchantée


            Oui c’est vrais.

            Pour avoir un PORT d’arme en tant qu’agent de sécurité il faut une autorisation préfectorale et....pour des missions SPECIFIQUE et normalement c’est limité dans le temps.

            Là ce monsieur a du avoir des passes droits qu’il lui ont été octroyé par sa hiérarchie ou le Ministère....pourquoi ?

            Bonne question !

          • generation désenchantée 24 juillet 2018 13:36

            @juluch
            surtout que en 2013 , il lui a été refusé
            entre 2016 et 2017 , même chose ,
            mais la préfecture de police lui accorde après l’ élection de macron


          • juluch juluch 24 juillet 2018 14:13

            @generation désenchantée

            et personne n’est au courant ou se souvient...pourtant ça laisse des traces les demandes et les accords....

            ce monsieur a bien eu des soutiens des uns et des autres automatiquement pour ce port d’armes et pour tout le reste.

            meme ambitieux il y a des limites à se que l’on peut faire.



          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 16:29

            @juluch
            oui, probablement, sinon comment expliquer la protection dont il fait l’objet ?


          • generation désenchantée 24 juillet 2018 20:24

            @olivier cabanel
            ce qui m’ étonne le plus , c’est que benalla , puisse avoir un permis de port d’arme lors de la campagne , il voulait armer le service d’ordre avec du matériel de maintien de l’ ordre
             lit l’article

            https://www.midilibre.fr/2018/07/23/quand-alexandre-benalla-voulait-acheter-des-armes-pour-la-campagne-de-macron,4661460.php


          • gaijin gaijin 24 juillet 2018 10:16
            salut olivier
            le loup déguisé en mouton ? tu n’y est pas c’est un loup déguisé en berger ........
            comme macron lui même ..........


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:24

              @gaijin
              oui...mais je maintiens... en fait, je ne dis pas qui est le loup !

              et si c’était macron avec ses allures de premier de classe ?
               smiley

            • jymb 24 juillet 2018 10:21

              J’ai signé, immédiatement ! 


              PS : question : Y aurait -il un attachement, un élan..non professionnel à un mâle bien bâti ? 

              • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:27

                @jymb
                c’est ce que suggère un dessin repéré sur les réseaux sociaux, si je le retrouve je le poste !


              • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 10:37
                @jymb
                On voit bien sur ce site les photos où Emmanuelle étreint de façon indécente un paquet d’hommes et reste indifférent à la présidente croate qui ensuite le trainera comme un petit toutou à la façon de Trump.

              • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 11:43

                @olivier cabanel
                Si un gars me serrait ainsi, il prendrait immédiatement une claque dans la gueule.


              • Drugar Drugar 24 juillet 2018 10:31

                Macron est vraiment une honte. 

                En plus d’être lui-même une marionnette aux ordres de l’oligarchie mondialisée il s’est entouré de brutes et de tocards finis. C’est ça la méthode Rothschild ? Je la pensais plus subtile.
                Communication grossière, pipeau, déguisement : c’est un clown !!
                Quand je pense qu’un abruti comme Benalla est habilité secret-défense, Macron et sa clique sont vraiment les derniers des guignoles..

                • Séraphin Lampion Clark Kent 24 juillet 2018 10:35

                  ce « loup » a quand même été élevé par le couple alfa (et monstrueux) Martine-François", dans l’antre du PS. Il a commencé sa trajectoire comme garde du corps de Martine Aubry, c’est un pur produit du PS (qui a aussi servi de rampe de lancement à l’enfoiré auquel ils ont mis une fusée dans le cul ).


                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:46

                    @Clark Kent
                    il faut probablement remonter un peu plus en avant...

                    cet article ouvre des horizons...
                     smiley

                  • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 11:00
                    Si Le Pen dit que le soleil se lève à l’est, je ne vais pas dire le contraire sous pretexte que c’est Le Pen qui a dit ca
                    Pour la manipulation avec Mamoudou Gossama, Les Decodex et autres soumis nous disent que ce n’est pas Benalla, le gars qui tient le gosse soutenu par un harnais, encore une belle manipulation de l’Elysée.
                    Pour moi, il n’y a aucun doute, c’est encore Benalla qui est dans le coup avec la bénédiction d’Emmanuelle.
                    La ressemblance est étonnante 


                    • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 11:14
                      @troletbuse
                      Et tout de suite, une censure sur facebook afin de cacher la merde au chat.
                      http://fr.newsmonkey.be/article/25331

                    • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 13:57

                      @Self con troll
                      Je ne comprends pas que cette manipulation ne ressorte pas. Benalla est bien là au 4eme. Si tous les conards de français gogos qui ont voté la tarlouze voyait ca et si les chambres dénonçait cette arnaque, la tarlouze sauterait.


                    • nono le simplet nono le simplet 24 juillet 2018 11:28

                      ce matin j’ai vu mäme Lepen jouant les vierges offusquées à la commission ... elle y dénonçait les mensonges des uns et des autres ... et elle s’y connait smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 11:32

                        @nono le simplet
                        une professionnelle.

                         smiley

                      • McGurk McGurk 24 juillet 2018 12:24

                        @nono le simplet


                        C’est sûr mais ses dernières questions et remarques à ce sujet étaient pertinentes. Par exemple lors du dernier débat sidérant où les députés ont rejeté la proposition au sujet de la nationalité française pour les ministres.

                      • grangeoisi grangeoisi 24 juillet 2018 11:36
                        Bonjour Nono !

                        Vous abusez cher ami, implicitement traiter Marine de menteuse, c’est pas bien !

                        Par ailleurs n’oubliez-pas à l’avenir de faire référence d’un lien à chaque affirmation. En effet un lien = une vérité.

                        • nono le simplet nono le simplet 24 juillet 2018 11:52

                          @grangeoisi

                          un lien = une vérité.
                           smiley

                        • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 11:36

                          Comme c’est magnifique , Macron a défoncé la droite , l’extrème droite , la gauche les syndicats , les retraités , les cheminots , le code du travail , les étudiants , les 90 Km/h, Macron m’impie toyable l’empereur qui se fait défoncer par Benalla et ses poings d’acier , qu’elle belle leçon pour notre Monarque jupitérien , un crochet en plein dans son orgueil la ou ça fait le plus mal , je jubile ....


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 16:32

                            @zygzornifle
                            jubilation partagée.

                             smiley

                          • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 11:43

                            Le loup déguisé en étron ?


                            • McGurk McGurk 24 juillet 2018 12:20
                              J’ai lu aujourd’hui que ce type n’avait reçu aucune autorisation de la part de la hiérarchie de la police, l’un des cadres a enfoncé le clou. Il n’avait donc pas le droit d’être sur place, de porter un uniforme de la police, encore plus de faire leur travail et tabasser à terre un pauvre type qui ne faisait pas de mal.

                              Plus illégal, tu meurs.

                              • oncle archibald 24 juillet 2018 12:23

                                @McGurk : « un pauvre type qui ne faisait pas de mal »

                                Regarde bien la vidéo en lien et reviens nous dire comme ils étaient mignons ces simples promeneurs tabassés par un salaud !


                              • McGurk McGurk 24 juillet 2018 12:30

                                @oncle archibald


                                Quand bien même il aurait eu une conduite inappropriée, la vidéo montre clairement qu’il n’était à ce moment plus une menace. La seule chose qu’il a faite ici, c’est traîner des pieds pour ralentir les CRS et une fois à terre il n’a rien tenté.

                                Ce qui signifie que le tabassage dont il a été l’objet était non seulement injustifié mais également illégal. CQFD.

                              • oncle archibald 24 juillet 2018 12:43

                                @McGurk :

                                tiens, ça n’est plus un pauvre promeneur qui n’aurait pas fait de mal à une mouche .... Certes la vidéo montre clairement le contraire. Quand aux « blessures » qui résulteraient de son arrestation « musclée » il n’a même pas pris la peine d’aller les faire constater !

                                On nous enfume avec RIEN, l’objet de tout ce tam-tam est clairement politique et dirigé non pas contre Benalla dont personne n’a rien à foutre mais contre Macron lui même. A défaut de pouvoir le contredire au plan politique on cherche à salir sa personne par tous les moyens. Ça montre clairement l’extrême faiblesse des oppositions et finalement ce sera peut être contre productif.


                              • Trelawney Trelawney 24 juillet 2018 13:31

                                @oncle archibald

                                J’ai fais du maintien de l’ordre en France et à l’étranger. A chaque fois nous servions de force d’appoint aux CRS ou gendarmes mobiles. Et c’est sous leur commandement qu’on intervenait ou pas.
                                Nous avons toujours reçu des oeufs, de la boue, de la merde, des bouteilles, de la peinture, enfin tout ce que peut lancer un manifestant. Et on n’intervenait pas. C’est ce que les CRS appelle « la soupape ». Ils n’interviennent pas et laisse faire. Ils sont équipés en conséquence.
                                Lorsque les manifestants s’organisent, les CRS sont informés et s’organisent pour intervenir.
                                Pour un militaire qui intervient au moindre regard de travers, c’est assez déroutant.

                                Les deux jeunes étudiants ont pour l’un lancé une bouteille et pour l’autre fait un bras d’honneur en proférant des injures. les CRS ne sont pas intervenus (la soupape). Ce que n’ont pas fait les abrutis Benalla et Crase. et ça a donné ce qui suit.

                                Un policier aurait du normalement s’en expliquer à sa hiérarchie et aurait eu au minimum un blâme avec inscription au dossier, ce qui est trés problématique pour sa carrière. Benalla a été couvert avec un courrier et 15 jours d’arret qu’il n’a pas effectué.

                                Ce qui est très problématique, c’est qu’un type comme ce Benalla est officiellement le chef de la sécurité du président. Il est facile d’en déduire qu’avec un incompétent pareil la sécurité du président et de son entourage est foutrement compromise. Combien de temps Macron aurait tenu sans qu’un illuminé s’approche une grenade à la main ?

                                Donc Macron est mal entouré par des personnes qu’il s’est choisit lui même. Et comme il est persévérant dans son erreur, il couvre ces même personnes.
                                Vous allez me dire qu’il n’était peut être pas au courant de ces événements et des sanctions qui ont été prise et appliqué. Dans ce cas, il faut aussi ajouter qu’il ne sait même pas ce qui se passe à l’Elysée.

                                Finalement un macron ne vaut pas mieux qu’un Hollande, Sarkozy ou autre, on en a la preuve. Reste à savoir q’il est pire que ces derniers. L’avenir nous le dira

                              • pemile pemile 24 juillet 2018 13:34

                                @oncle archibald « finalement ce sera peut être contre productif. »

                                Bien sûr, tout le monde se souviendra de la réaction exemplaire de Macron face à cette histoire ! smiley


                              • lloreen 24 juillet 2018 14:35

                                @oncle archibald

                                « A défaut de pouvoir le contredire au plan politique ».

                                Trouvez-vous peut-être qu’il n’y a rien à redire au niveau politique d’un énergumène illégitime usurpant des prérogatives qui ne lui incombent pas suite au coup d’état du 5 décembre 2016 ?
                                Sans doute estimez-vous qu’il n’y a rien à redire au plan politique non plus lorsque des élections sont organisées alors qu’il n’y a plus de constitution selon les termes de l’article 16 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

                                Pensez-vous qu’il n’y a rien à redire non plus au plan politique, d’un individu spécialiste des montages financiers dans le but d’échapper à l’impôt occupant illégitimement la fonction de chef de gouvernement ?

                                Vous avez une singulière conception de la politique...

                              • McGurk McGurk 24 juillet 2018 14:52

                                @oncle archibald


                                En fait non, c’est clairement de la vengeance sur un manifestant. Peu importante qu’il soit innocent ou non, c’est interdit par la loi et même les CRS y sont soumis. Alors un guignol qui était là sans aucune autorisation et qui a violé toutes les règles n’a pas le droit au chapitre.

                                Bien sûr qu’il y a une dimension politique, personne ne peut le nier. Mais il n’empêche que ce genre d’attitude semble très courant dans les hautes sphères du pouvoir et que nous devons éradiquer ce genre de pratique en la condamnant lourdement comme pour n’importe quel citoyen.

                                Quant au « plan politique », il y a tellement à en dire que la vidéo n’est, sur ce point, pas vraiment nécessaire. Ce n’est pas un parti politique mais une bande d’amateurs et de débiles profonds qui pensent que détruire la société est la seule chose à faire. Chaque loi et projet qu’ils font est aisément critiquable et si les survivants du crash du PS et de LR était un tant soit peu malins ils pourraient, non sans peine mais quand même, les ralentir et leur mettre des bâtons dans les roues.

                                La « grande faiblesse », c’est l’accord commun passé entre Hollande et Macron pour faire exploser la gauche. C’est d’avoir, pour les deux grands partis autrefois, trahi encore et toujours leurs électeurs, les avoir détesté et méprisés, pris pour des cons. Il y a pourtant tant à faire et certains pays européens ont des dizaines d’années d’avance en matière sociale et politique, mais nous nous attachons à revenir en arrière.

                                Logique que dans ces conditions tous les électeurs se soient barrés et qu’en plus ils aient choisi le seul bateau encore à flot même si c’était du flan.

                              • McGurk McGurk 24 juillet 2018 14:59

                                @Trelawney


                                Pire c’est certain étant donné l’avenir qu’il nous prépare. Il n’est pas mieux que ces casseur à veille de la coupe du monde, il fait le même boulot même si c’est pour l’instant intangible.

                              • hunter hunter 24 juillet 2018 15:03

                                @McGurk


                                Il n’y a pas de tabassage dans la vidéo, enfin pour ma part, je n’en ai pas vu.

                                Par contre une neutralisation, oui, dans les règles de l’art, quoique un peu « amateur » !

                                Un peu virile certes, mais bon on n’est pas dans un salon de thé non plus.

                                Alex avait encore besoin de s’entraîner...pas au point à 100 % pépère...

                                Sans doute pourquoi il profitait d’une situation « live », pour pratiquer un peu...

                                 smiley

                                Adishatz

                                H/

                              • McGurk McGurk 24 juillet 2018 15:40
                                @hunter

                                Si vous observez bien, vous verrez que le mec traîné par les CRS ne combattait même pas. Il ne faisait que s’agripper aux obstacles pour les ralentir. Si j’ai bonne mémoire, ils le déposent plus loin et l’autre le choppe au passage pour ensuite lui faire sa fête.


                                Il lui assène un grand coup sur la tête et le type s’effondre. Le manifestant voulait certes y retourner mais n’a à aucun moment tapé qui que ce soit (peut-être avant ou même jamais, ce n’est pas ce qui importe ici). Pourtant, si vous regardez attentivement, Crase était clairement en plein dans la rixe avec les policier et son copain tabasseur aussi. Ceux-ci ont interféré dans le travail de la police en s’arrogeant le droit de faire justice eux-mêmes.

                                Il y a tellement de choses illégales sur cette vidéo que c’en est une honte pour notre démocratie.
                                Pourquoi étaient-ils là ? Qui les a autorisé à représenter la loi ? Depuis quand autorise-t-on les justiciers ?

                              • hunter hunter 24 juillet 2018 17:02

                                @McGurk


                                Je vais re-regarder , il se peut fortement que vous ayez bien raison, car ma vue est loin d’être bonne, et puis ces vidéos à l’iphone, honnêtement, c’est à chier :l’opératuer se prend pour un cador, mais c’est cadré comme de la merde, et la qualité de l’iphone en vidéo.....c’est un téléphone quoi !

                                De toutes façons, ça confirme une chose essentielle : le petit Macron est un salopard comme les autres, qu’il cesse de nous gaver avec son « nouveau monde » et sa « start-up nation », sa tête fonctionne comme elle a été programmée, par les mêmes institutions que les précédents « responsables » !

                                C’est la même saloperie de république bananière, et je ne crois pas que ça ira en s"améliorant à l’avenir.

                                Adishatz

                                H/

                              • cevennevive cevennevive 24 juillet 2018 17:18

                                @hunter, salut,


                                Dans une république bananière, en général, le despote ou tyran de village, a plusieurs épouses. Monsieur Macron a fait peut-être un choix mixte. C’est ce qui fait toute la différence...

                                Personnellement, je m’en fiche. Le résultat est le même, c’est nous qui payons les « services ».

                              • pemile pemile 24 juillet 2018 17:26

                                @hunter « pour ma part, je n’en ai pas vu. »

                                Le coup de pied vertical dans les côtes (le ventre) du manifestant à terre sur le dos parait assez rude et vu le gabarit du bonhomme smiley


                              • McGurk McGurk 24 juillet 2018 18:22

                                @hunter


                                Au cas où je peux aussi marquer les instants importants si vous voulez.

                                D’accord avec votre conclusion.

                              • alinea alinea 25 juillet 2018 12:22

                                @McGurk

                                Je pense que tout lui mettre sur le dos ( dire qu’il était dans l’illégalité...comment donc s’est-il procuré tout ça, le déguisement je veux dire ?), c’est dédouaner des gens qu’il est important pour Jupiter de maintenir en place.
                                Je penche plutôt pour une parfaite autorisation, illégale !

                              • McGurk McGurk 25 juillet 2018 13:03

                                @alinea


                                Oui d’ailleurs, malgré le revirement du cadre de la police, sa présence était de toute manière illégale car non autorisée par le préfet. J’ai bien ri des justification de la présidence qui explique que « un tel a donné l’autorisation sans l’avis de ses supérieurs et que malgré son erreur c’est une »personne de grande valeur et fiabilité«  ».

                                D’une part, ce genre d’autorisation ne se donne certainement pas comme ça et d’autre part, un type qui outrepasse totalement ses fonctions en se prenant pour Dieu, chez moi, ce n’est ni du travail bien fait et encore moins de la fiabilité. Le genre de type que je ferais traîner à Pôle emploi indéfiniment juste pour lui donner une leçon.

                              • oncle archibald 24 juillet 2018 12:21

                                Oh qu’ils étaient pacifiques, oh qu’ils étaient mignons ces jeunes gens étaient de simples passants, même pas des manifestants ...

                                Pourtant on peut voir clairement autre chose sur cette vidéo :

                                https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/affaire-benalla-une-nouvelle-video-decryptee_2863679.html

                                Alexandre Benalla et Vincent Crase se trouvent à quelques mètres derrière les CRS. Ils observent. C’est alors que les « victimes présumées » de leurs violences entrent en action. Elles prennent sur une table des objets en verre, les jettent sur les forces de l’ordre puis invectivent les policiers. Pourtant « Ils avaient une attitude extrêmement pacifique », expliquait dimanche un photographe témoin de la scène, sur franceinfo.

                                Après ces gestes, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont repéré les deux jeunes gens, les pointant du doigt et se glissant parmi les CRS, avant d’intervenir. Juste derrière, se tient Philippe Mizerski, le policier référent qui les accompagne. 

                                Cette vidéo est très importante pour la défense d’Alexandre Benalla qui compte s’appuyer sur l’article 73 du code de procédure pénale : "Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant [...], toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche."

                                Quand je disais qu’il y avait énormément de bruit pour pas grand chose je ne me trompais pas !


                                • pemile pemile 24 juillet 2018 13:30

                                  @oncle archibald « Quand je disais qu’il y avait énormément de bruit pour pas grand chose je ne me trompais pas ! »

                                  Mais oui ! La preuve, Macron a très vite géré ce « pas grand chose » ! smiley


                                • Trelawney Trelawney 24 juillet 2018 13:46

                                  @oncle archibald
                                  Juste derrière, se tient Philippe Mizerski, le policier référent qui les accompagne. 

                                  Qui l’a référencé si ce n’est Benalla lui même. Du bruit pour pas grand chose vous dites.

                                  Je dis que cette embrouille vient directement des services de police. Et c’est dans les hautes sphères de la hiérarchie policière que les informations ont été données à la presse. Et ces fonctionnaires qui marchent allègrement sur la tête du ministre de l’intérieur sont en train d’envoyer un grand coup de bâton sur la tête à Macron.
                                  Que ces derniers en ont encore sous le képi pour faire perdurer cette histoire jusqu’à la rentrée

                                  Alors si pour vous du «  bruit pour pas grand chose  » est un pieux fantasme, moi je vous dis qu’on ne se moque pas impunément d’un corps constitué en leur envoyant un baltringue comme benalla dans leur pattes sans en subir les conséquences

                                • oncle archibald 24 juillet 2018 14:07

                                  @Trelawney :

                                  Nous sommes parfaitement d’accord, les faits eux même sont insignifiants, ce sont les « à cotés » qui sont importants. Il y a peut être comme vous le supposez une embrouille et des jalousies entre services au sein même de l’Elysée, il y a à coup sur une vigoureuse action pour monter ce « rien » en mayonnaise de la part des oppositions.

                                  C’est merveille de voir comment Madame Le Pen, Monsieur Melenchon, Monsieur Hamon, Monsieur Wauquiez parlent d’une seule voix et la main sur le cœur pour réclamer la démission de Monsieur Collomb et la mise au pilori de Monsieur Macron. Impressionnant, vraiment !

                                  Faute de grives on mange les merles, et faute de pouvoir exposer le détail d’une politique alternative à celle de Macron ils proposent le lynchage médiatique du pouvoir.


                                • pemile pemile 24 juillet 2018 14:11

                                  @oncle archibald « Nous sommes parfaitement d’accord, les faits eux même sont insignifiants, ce sont les « à cotés » qui sont importants »

                                  Pourquoi alors, depuis plusieurs jours, vous insistez tant que sur les faits insignifiants et évitez absolument d’aborder ces multiples « à cotés » importants ?


                                • ZenZoe ZenZoe 24 juillet 2018 14:12
                                  @Trelawney
                                  Je dis que cette embrouille vient directement des services de police.

                                  Je trouve votre théorie très intéressante.
                                  Comme le dit Archibald plus haut, il est évident qu’on veut se payer Macron et lui seul, car qui peut croire que les média et les députés découvrent l’existence de gens comme Benalla dans les entourages présidentiels ? Reste à savoir qui a allumé la mèche.
                                  D’autant plus mystérieux que tout est parti du journal Le Monde, réputé être un soutien solide de Macron.

                                • pemile pemile 24 juillet 2018 14:15

                                  @oncle archibald

                                  PS : le développement de ces faits que vous reconnaissez aujourd’hui comme importants c’est ce que vous appeliez vendredi dernier « La machine à fabriquer de la mousse est lancée » ! smiley


                                • oncle archibald 24 juillet 2018 14:27

                                  @pemile :

                                  Mais je ne change pas un mot à ce que j’ai écrit Vendredi. Avec rien et beaucoup de travail médiatique on a fait monter une mayonnaise incroyable. C’est assez comparable à une bouteille de mauvaise bière que l’on a bien secouée avant de la déboucher : ça fait de la mousse mais ça reste une très mauvaise bière.

                                  On coince des mecs en situation de mensonge à propos d’un « fait divers » extrêmement banal et qui n’a en lui même aucune importance. La « faute » de Monsieur Benalla, si faute il y a et son avocat va essayer de prouver qu’il n’y a pas faute sur la base de l’article 73 du code de procédure pénale, serait passée complètement inaperçue s’il ne s’agissait pas d’une personne proche du Président en exercice.

                                  On ne s’attaque pas à Monsieur Benalla mais à Monsieur Macron. Le timing des « révélations » faites trois mois après les faits incriminés mais au moment précis de l’examen au parlement d’un projet très important de réforme de notre constitution, le prouve.


                                • pemile pemile 24 juillet 2018 14:37

                                  @oncle archibald « Mais je ne change pas un mot à ce que j’ai écrit Vendredi »

                                  Mais vous revenez ce que vous déclariez 10 minutes plus tôt  : ce sont les « à cotés » qui sont importants«  ! smiley

                                   »On coince des mecs en situation de mensonge à propos d’un « fait divers »« 

                                  Non, on découvre un fonctionnement occulte dans l’organisation de la police et de la protection présidentielle ! smiley

                                   »On ne s’attaque pas à Monsieur Benalla mais à Monsieur Macron"

                                  Après avoir piqué le pitbull on recherche son propriétaire smiley


                                • pemile pemile 24 juillet 2018 14:43

                                  @oncle archibald

                                  Un autre chargé de mission auprès du chef d’état-major particulier du président va peut être aussi se retrouver sous les spots, le ninja Ludovic Chaker

                                  https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/07/24/ludovic-chaker-l-autre-conseiller-secret-de-l-elysee_5335265_823448.html

                                  https://www.midilibre.fr/2018/07/23/quand-alexandre-benalla-voulait-acheter-des-armes-pour-la-campagne-de-macron,4661460.php


                                • oncle archibald 24 juillet 2018 15:49

                                  @pemile : vous rêvez !

                                  Encore heureux qu’un état ne dévoile pas tous les dessous des systèmes de protection qu’il entend mettre en place quand il s’agit de sécurité intérieure et extérieure !


                                • Trelawney Trelawney 24 juillet 2018 16:11

                                  @oncle archibald
                                  Il y a peut être comme vous le supposez une embrouille et des jalousies entre services au sein même de l’Elysée, il y a à coup sur une vigoureuse action pour monter ce « rien » en mayonnaise de la part des oppositions.

                                  Les services de polices, comme les militaires chargés d’assurer la protection des français travaillent uniquement pour la France et les français. Lorsque l’on met en doute la compétence d’un chef de l’état, comme ils l’ont fait c’est qu’ils savent qu’il y a danger pour la France et les français. Ce ne sont pas des rivalités entre service.

                                  Depuis le début de son mandat, macron a nommé un ministre de l’intérieur défaillant et qui n’est plus écouté par ses conseillers. Le conseiller de Colomb n’est rien d’autre que le chef direct de Benalla lors de la campagne électorale de Macron. Ce Benalla a organisé seul la protection présidentielle de Macron en se servant des services de polices comme de simples supplétifs. La remarque a été faite plusieurs fois aux services concernés sans que ça bouge

                                  On peut aussi reparler du général De Villiers qui a été contraint à la démission suite aux problème engendrés avec l’armée. Les policiers ont imprimé cela et agissent autrement, mais avec des méthodes brutales.

                                  Il ne sert à rien de proposer une politique alternative à celle de Macron puis qu’avec sa majorité, c’est la politique de Macron qui sera d’actualité pour le temps qu’il est au pouvoir. 
                                  Et la politique de macron on la connait tous :
                                  Réduction des aides sociales (retraite, santé, chômage)
                                  Economie dans le budget de l’état (défense, police, justice, éducation)
                                  Réduction des fonctionnaires.
                                  Vente des entreprises d’état
                                  Tout cela sera fait sans qu’il y ait un centimes de réduction du déficit de l’état 66 milliards d’euro de plus en 2017 et déjà plus 37 milliards pour le premier trimestre 2018.
                                  Moi j’appelle cela dépeçage en règle. Et je comprend trés bien que dans la fonction publique il y ait des gens qui ont dépassé le stade du mécontentement.

                                  ca ne fait que bouger, mais la musique ne sera pas bonne à entendre 


                                • pemile pemile 24 juillet 2018 16:34

                                  @oncle archibald « vous rêvez ! »

                                  C’est pas le coté occulte qui pose problème, c’est les passe-droits qui permettent de nommer un imbécile pareil à ce poste !

                                  Z’avez vu son regard de chien battu lorsqu’il prend conscience qu’il est filmé ?


                                • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 12:31

                                  Le loup déguisé par Macron ....


                                  • Vudenbas 24 juillet 2018 12:41
                                    @McGurk

                                    "J’ai lu aujourd’hui que ce type n’avait reçu aucune autorisation de la part de la hiérarchie de la police, l’un des cadres a enfoncé le clou."

                                    S’il s’agit de M. Alain Gibelin, il vient de revenir sur ses déclaration sous serment, il aurait mal compris la question à cause du bruit dans la salle, et il y aurait eut une incompréhension au niveau des dates énoncées par Mme Marine Lepen.




                                    • McGurk McGurk 24 juillet 2018 15:01

                                      @Vudenbas


                                      C’est étrange. Les questions posées étaient pourtant très claires, à croire qu’il est soit complètement idiot soit on lui met une pression d’enfer. Les deux options ne me disent rien qui vaille.

                                    • BA 24 juillet 2018 14:06

                                      Alain Gibelin s’est fait engueuler par sa hiérarchie !


                                      Conséquence : Alain Gibelin a écrit une lettre pour dire qu’il s’était trompé en répondant aux questions de la Commission d’enquête !


                                      Mort de rire !


                                      Marine Le Pen :


                                      "J’ai posé deux fois la question de manière très claire. Monsieur Gibelin a répondu deux fois de manière très claire. Mais surtout Guillaume Larrivé, qui est le co-rapporteur de cette commission, à la fin, a résumé ma question, la réponse de monsieur Gibelin et les conséquences que pouvait avoir cette réponse et monsieur Gibelin n’a pas exprimé la moindre réserve. Il n’a pas dit que ce n’était pas ce qu’il avait dit, il n’a pas dit qu’il avait mal compris la question" a déclaré la présidente du Rassemblement national sur LCI sur le « rétropédalage » d’Alain Gibelin.

                                      Le directeur de la direction de l’ordre public et de la circulation a fait savoir ce mardi matin qu’il avait mal compris la question de la députée hier lors de son audition, et qu’il revenait sur ses propos sur la présence d’Alexandre Benalla à des réunions à l’Elysée entre le 4 et le 18 mai, période à laquelle il était censé être suspendu.


                                      "Il y a un rétropédalage dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est étonnant parce que ceux qui sont auditionnés sont auditionnés sous serment. J’ai envie de vous dire que ce rétropédalage, il est encore plus inquiétant presque que la réponse première de monsieur Gibelin. Ce rétropédalage laisse penser qu’il y a eu une pression et qu’on continue à vouloir dissimuler, protéger monsieur Benalla."

                                      https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-benalla-emmanuel-macron-violences-1er-mai-aucune-autorisation-de-la-prefecture-le-1er-mai-l-elysee-maintient-sa-version-2093676.html


                                      • BA 24 juillet 2018 14:10

                                        Alain Gibelin s’est fait engueuler par sa hiérarchie !


                                        Conséquence : Alain Gibelin a écrit une lettre pour dire qu’il s’était trompé en répondant aux questions de la Commission d’enquête !


                                        Mort de rire !


                                        Marine Le Pen :


                                        "J’ai posé deux fois la question de manière très claire. Monsieur Gibelin a répondu deux fois de manière très claire. Mais surtout Guillaume Larrivé, qui est le co-rapporteur de cette commission, à la fin, a résumé ma question, la réponse de monsieur Gibelin et les conséquences que pouvait avoir cette réponse et monsieur Gibelin n’a pas exprimé la moindre réserve. Il n’a pas dit que ce n’était pas ce qu’il avait dit, il n’a pas dit qu’il avait mal compris la question" a déclaré la présidente du Rassemblement national sur LCI sur le « rétropédalage » d’Alain Gibelin.

                                        Le directeur de la direction de l’ordre public et de la circulation a fait savoir ce mardi matin qu’il avait mal compris la question de la députée hier lors de son audition, et qu’il revenait sur ses propos sur la présence d’Alexandre Benalla à des réunions à l’Elysée entre le 4 et le 18 mai, période à laquelle il était censé être suspendu.


                                        "Il y a un rétropédalage dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est étonnant parce que ceux qui sont auditionnés sont auditionnés sous serment. J’ai envie de vous dire que ce rétropédalage, il est encore plus inquiétant presque que la réponse première de monsieur Gibelin. Ce rétropédalage laisse penser qu’il y a eu une pression et qu’on continue à vouloir dissimuler, protéger monsieur Benalla."

                                        https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-benalla-emmanuel-macron-violences-1er-mai-aucune-autorisation-de-la-prefecture-le-1er-mai-l-elysee-maintient-sa-version-2093676.html


                                        • lloreen 24 juillet 2018 15:42
                                          Petit rappel historique concis concernant ces prédateurs et la création de leur état parallèle qui ont pris le contrôle des nations années après années et dont les exactions et les crimes contre l’humanité ont rendu l’existence de la majeure partie des populations de la planète de plus en plus difficile à supporter.

                                          Les faits exposés dans cette vidéo permettent de comprendre la façon d’opérer de ces prédateurs pour prendre petit à petit le contrôle de pays entiers.
                                          Leurs discours ne laissent planer aucun doute sur leurs intentions qui se traduisent au fil du temps par des réalisations concrètes débouchant sur la tyrannie de cette minorité qui contrôle le monde depuis la City de Londres (Rothschild).

                                          Les mesures adoptées par monsieur Macron, l’associé-gérant de la dynastie sataniste Rothschild permettent de voir que la nations française est dorénavant administrée comme une entreprise privée selon les dispositions commerciales du droit maritime d’application totalement illégitime envers des êtres humains.
                                          Ces règlementations ou conditions générales peuvent s’appliquer pour les employés de Coca Cola, General Electric, Nestlé ou Dassault mais elles n’ont aucune légitimité à s’appliquer à des ressortissants nationaux.
                                          Cela transparaît de façon tout à fait évidente en France où l’on voit des règlementations de plus en plus stupides être adoptées par les conseils d’administration siégeant dans les bâtiments réservés à l’exercice d’une autorité légitime afin de mieux tromper la population, de plus en plus échaudée d’ailleurs par cette dictature patronale maquillée en gouvernement tyrannique.

                                          • lloreen 24 juillet 2018 15:44

                                            pardon:la nation


                                            • BA 24 juillet 2018 16:14

                                              Cet après-midi, à l’Assemblée Nationale, le député Christian Jacob pose LA QUESTION QUI TUE au premier ministre :


                                              « Les Français se posent une seule question : pourquoi monsieur Benalla est-il aussi protégé et privilégié par le président ? »


                                              https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-video-alexandre-benalla-manifestation-1er-mai-suivez-la-seance-des-questions-au-gouvernement-motion-de-censure-les-republicains-commission-d-enquete-parlementaire-2093676.html



                                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 17:23

                                                @ tous

                                                à découvrir la « carte de visite » d’alexandre benalla
                                                il se présentait comme « adjoint au chef de cabinet » (mais sans jamais avoir été nommé au Journal Officiel)


                                                  • charlesleter 24 juillet 2018 17:35

                                                    bonjour
                                                    cette affaire illustre notre mauvaise constitution,le gouvernement réel est a l’élysée et fait doublon avec le gvt officiel ,d’ou ces dysfonctionnements nombreux.il faut revenir à une république parlementaire comme tous les autres pays d’Europe.
                                                    ce serait une des réformes constitutionnelles urgentes .


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 17:49

                                                      @charlesleter
                                                      il faudrait aussi diminuer considérablement les avantages dont profitent les grands élus, et prendre un peu l’exemple sur l’europe du nord...les députés mangent à la cantine, et vont au sefl, débarrassent leur table, n’ont pas de voiture de fonction...

                                                      ça nous éviterait déjà d’avoir des « gourmands » à la tête du pays.
                                                       smiley

                                                    • lloreen 24 juillet 2018 17:49

                                                      @charlesleter

                                                      « il faut revenir à une république parlementaire comme tous les autres pays d’Europe. »

                                                      Vous parlez de quels pays ? Ce sont tous des corporations républicaines enregistrées auprès de la SEC américaine au même titre que la corporation « république française présidence ».
                                                      Et au cas où vous ne comprenez pas bien le problème je vous invite à écouter la déclaration de madame Viviane Reding, la compatriote luxembourgeoise de monsieur Jean-Claude Juncker...

                                                      Peut-être serez vous consolé de savoir que vous aurez bientôt l’opportunité de planter des olives sur Mars au cas où la température à force de se réchauffer en France, deviendrait par trop irrespirable...

                                                      Et si l’atmosphère martienne ne vous convenait pas, il reste encore la possibilité de travailler dans les mines...



                                                    • lloreen 24 juillet 2018 17:39
                                                      La faune gouvernementale exposée par monsieur Attali.

                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 17:52

                                                        @lloreen
                                                        bah, attali...il n’est pas pour moi une grande référence...mais ce qu’il dit est assez vrai.

                                                        pourtant, et on le voit bien aujourd’hui, la présidence de la république a beaucoup de pouvoir.
                                                        beaucoup trop !

                                                      • lloreen 24 juillet 2018 18:23

                                                        @olivier cabanel


                                                        Il n’est effectivement pas une référence mais ses paroles sont toujours intéressantes à écouter...Autant savoir ce que ces désaxés ont dans la tête pour se prémunir.

                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 18:51

                                                        @lloreen
                                                        tu as tout à fait raison...



                                                      • Jean Roque Jean Roque 24 juillet 2018 18:02

                                                         
                                                         
                                                        LES COLONS CATAPULTÉS OFFICIERS DE L’ARMÉE DE « RÉSERVE » DE ROTHSCHILD...
                                                         
                                                         
                                                        Quand l’armée de réserve du Capital Mondialiste devient armée de « la réserve »...
                                                         
                                                         
                                                        Alors l’ex-France Soumise éjacule... et Rothschild s’endort bien...
                                                         

                                                        « L’établissement des colonies [banlieues] est peu dispendieux pour le prince [c’est le souchien qui paie...] ; il peut, sans frais ou du moins presque sans dépense, les envoyer et les entretenir ; il ne blesse que ceux auxquels il enlève leurs champs [26m2/s de bétonnage immigratoire] et leurs maisons pour les donner aux nouveaux habitants [white flight, fuite des blancs]. » Machiavel, Le Prince


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 18:54

                                                          @ tous

                                                          alors que l’élysée suppose que l’affaire n’est qu’un feu de paille, et qu’il suffit d’attendre...les réseaux sociaux cartonnent :
                                                          D’après la plateforme de veille des réseaux sociaux Visibrain, ce dossier brûlant a fait l’objet de plus de 1,5 million de tweets (1 551 418 précisément) entre le 18 juillet 20 heures et le 23 juillet huit heures. Selon le chercheur Nicolas Vanderbiest, ce volume est « tout simplement gigantesque » : sur la même durée, « à titre de comparaison, MeeToo, BalanceTonPorc et JeSuisCharlie sont inférieurs », souligne-t-il sur son blog.

                                                          • Hurricane Hurricane 24 juillet 2018 18:56

                                                            Fastoch de crier haro sur le baudet Benalla et ignorer les appels à l ’émeute , à la guerre civile de la part de beaucoup d ’ élus de gauche : F.I  NPA medias gauchisses bien plus dangereux pour cette république que les pichenettes d’ un Benalla sur des manifestants .


                                                            • alinea alinea 24 juillet 2018 23:24
                                                              Pas lu tous les commentaires, alors, pardon si je fais une redite.
                                                              Ma première pensée va dans le sens où « tous ces gens-là » du directeur de cabinet au président de la république en passant par les ministres et quelques fonctionnaires, n’étaient pas effleurés par l’idée que ce qu’a fait ce mec , non seulement les privilèges exorbitants mais ses actes au cours de la manif présentait quelque chose de malséant. L’opinion publique leur revenant, il leur faut un petit moment pour le prendre au sérieux tant les reproches faits leur semblent infondés. Ne prenant pas au sérieux, dans un premier temps, les reproches des bouseux, continuant par des « mais qu’est-ce qu’ils nous veulent ces cons, on fait bien ce qu’on veut chez nous », et finissant par se rendre compte que c’est plus grave que ça ; trois jours !!
                                                              Ça me fait penser à Fillon pour qui les privilèges qu’il s’octroyait étaient parfaitement mérités donc légitimes.
                                                              Sans compter que chacun, dans la hiérarchie, ne devait en savoir qu’un bout : l’un c’était le brassard de flic, l’autre l’appart de fonction, l’autre la paye de ministre...
                                                              Même dans mon village, tout le monde s’en fout et personne ne sait rien !

                                                              Et puis, il y a cette rumeur qui ferait de Benalla , disons, un agent infiltré. Ma réticence par rapport à cette rumeur, c’est que Macron ni sa dulcinée ne semblait contrit de sa présence !

                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 06:47

                                                                @alinea
                                                                je partage ta réflexion

                                                                merci.

                                                              • exocet exocet 25 juillet 2018 01:06

                                                                « L’un de ces loups s’appelle Alexandre Benalla. »
                                                                .
                                                                Pauvre Benalla.
                                                                Ce soir je lis les titres de la presse sur internet et je lis
                                                                « Benalla : la descente ratée du bus des bleus sur les Champs Elysees c’est lui » ;
                                                                On attend une éclipse de lune ces jours-ci, si elle n’a pas lieu, on pourrait accuser Benalla.
                                                                .
                                                                Jamais ascension ne fut aussi brillante, suivie d’une chute si brutale.
                                                                .
                                                                A 26 ans, après un parcours de formation plutôt moyen, être en grâce auprès du chef de l’Etat, Chargé de mission à l’Elysée, nommé sur proposition de l’Elysée Lieutenant Colonel de réserve dans la Gendarmerie, accrédité secret défense, accrédité pour l’accès à l’Assemblée Nationale au niveau le plus haut, titulaire d’un port d’arme, d’une arme de fonction, voiture de fonction spéciale Présidence de la République, appartement de fonction, ....
                                                                .
                                                                Et du jour au lendemain la descente en flammes suivie du crash terrible : licencié de son poste, démis de son grade dans la Réserve de Gendarmerie, port d’arme retiré par la Préfecture, les accréditations secret défense et accès assemblée nationale conférées pour l’occasion devraient suivre dans la foulée...reste la mise en examen et le futur passage en correctionnelle.
                                                                .
                                                                Le pauvre gars, il est pas sorti le cul des ronces.
                                                                .
                                                                Alors, ne vous en déplaise, Olivier Cabanel, moi qui ai auparavant traité Alexandre Benalla de grosse brute sans cervelle et ai regretté qu’il aie eu un grade élevé dans la réserve de la Gendarmerie Nationale, je ne vais pas hurler avec les loups, je ne vais pas moi aussi réclamer quasiment sa tête.
                                                                .
                                                                Je crois que son ascension fulgurante l’a grisé, il s’est pris la grosse tête, il s’est dit que tout lui était permis, et là il a fait la grosse gaffe, celle qui ne pardonne pas.
                                                                Certes ça ne le rend pas sympathique, de passer son jour de congé à se déguiser en CRS et casser du manifestant.
                                                                .
                                                                Ni auprès du public, ni auprès des CRS, qui considèrent que faire des bavures c’est leur privilège à eux et ça doit le rester.
                                                                .
                                                                Mais si on y réfléchit bien, des coups et blessures pour prétexte léger, il y en a des centaines sinon des milliers en France chaque jour, sans que nos médias ni nos députés se passionnent pour ça ni ne montent une commission d’enquète.
                                                                Les violences policières dans les manifestations ne se comptent plus depuis le passage de Nicolas Sarkozy au Ministère de l’intérieur...et des graves, avec des manifestants éborgnés ou défigurés par le flash ball ou le lanceur de balles de défense, ou les grenades.
                                                                .
                                                                Qui en a fait une affaire d’état ?
                                                                Les journalistes et les députés de l’opposition, en visant Emmanuel Macron à travers Alexandre Benalla.
                                                                Ce sont les journalistes qui ont donné le signal de la curée.
                                                                .
                                                                Ce sont les journalsites qui avaient fait Emmanuel Macron président, pour le compte de ses puissants soutiens.
                                                                Ce signal semble vouloir dire que notre Président, pour une raison ou une autre sans rapport avec l’affaire Benalla, est lâché par ses soutiens.
                                                                Sa tentative avortée de mettre ensemble impôt sur le revenu et prestations sociales, sa future réforme floue du social qui pourrait toucher aussi les classes supérieures, la politique étrangère ? bref, il a apparemment été lâché...
                                                                Je me demande si notre président de la République sera toujours Président cet automne...


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 06:45

                                                                  @exocet
                                                                  dites moi à quel moment j’ai réclamé la tête de benalla ?

                                                                  c’est tout au contraire un appel a faire payer les (ou le) vrais responsables que j’ai tenté de faire dans mon article.
                                                                  hier soir, macron a endossé toute la responsabilité de l’affaire, et certains parlent de courage ?
                                                                  le courage ça aurait été d’endosser cette responsabilité des le 2 mai, et non pas maintenant, alors que tout le monde finalement l’avait désigné du doigt.
                                                                  l’affaire d’état, que vous le vouliez ou non, elle est évidente.
                                                                  quand un chef d’état met en place une police parallele (on apprend qu’il avait l’intention de tout changer et benalla n’était que la partie visible de l’iceberg), quand un chef de l’état tente de rogner toujours plus le pouvoir de l’assemblée, celui des syndicats, celui du sénat, n’est-il pas logique que les français s’en émeuvent ?
                                                                  et en la matière les journalistes ont fait leur boulot...tout comme médiapart avait fait le sien en dévoilant l’affaire fillon.
                                                                  que vous le vouliez ou non.
                                                                   smiley

                                                                • oncle archibald 25 juillet 2018 09:22

                                                                  @olivier cabanel : « hier soir, macron a endossé toute la responsabilité de l’affaire, et certains parlent de courage ?  »

                                                                  C’est sûr qu’il reste surprenant l’Emmanuel ! Il ne cède pas aux cheminots malgré une gréve de trois mois, il ne sacrifie pas un sous fifre pour payer à sa place ....

                                                                  Le changement c’est maintenant comme aurait dit celui qui l’a précédé et n’a rien changé à rien !


                                                                • gaijin gaijin 25 juillet 2018 09:30

                                                                  @exocet

                                                                  « Jamais ascension ne fut aussi brillante, suivie d’une chute si brutale. »
                                                                  il y à un proverbe qui dit :
                                                                  « la roche tarpéienne est proche du capitole »
                                                                  macron lui il le connaît surement ( la culture c’est parfois utile ) et votre phrase pourrait aussi s’adresser a lui .........bientôt

                                                                • exocet exocet 25 juillet 2018 10:13

                                                                  @olivier cabanel
                                                                  « et en la matière les journalistes ont fait leur boulot...tout comme médiapart avait fait le sien en dévoilant l’affaire fillon. »
                                                                  Certes, les journalistes ont fait leur boulot, mais justement, de un, généralement s’agissant du chef de l’état, ils se gardent de trop l’enfoncer ou de révéler des choses génantes, de deux il faut pour faire ces révélations, qu’ils aient les infos en leur possession.
                                                                  .
                                                                  Et là, votre comparaison avec l’affaire Fillon est excellente.
                                                                  .
                                                                  Dans l’affaire Fillon, chaque semaine amenait son lot croustillant de nouvelles révélations.
                                                                  Et François Fillon et son entourage se demandaient qui alimentait Médiapart en informations selon eux impossibles à obtenir, et faisaient des suppositions fantaisistes.
                                                                  .
                                                                  François Fillon aussi, avait dans un premier temps, pour sa candidature aux primaires de la droite, bénéficié d’une visibilité médiatique qui faisait de lui l’un des favoris.
                                                                  Puis le vent a tourné.
                                                                  Il a certainement eu pendant la primaire des prises de position qui n’ont pas plu, j’ai ma petite idée là-dessus, et la machine à éliminer s’est mise en marche.
                                                                  .
                                                                  Hier soir, soit quelques jours après les premières révélations, les journaux internet parlaient de Benalla comme responsable du fiasco de la remontée rapide des Champs Elysées par le bus des bleus, pour plaire au Président Macron, qui voulait les bleus à l’Elysée, malgré leur emploi du temps chargé et la FFF qui les réclamait dès 20 heures pour les télévisions.
                                                                  .
                                                                  Une deuxième révélation, donc, qui cette fois vise aussi directement notre Président.
                                                                  .
                                                                  Le Président a tardivement réagi à l’affaire Benalla, en assumant avec retard sa confiance personnelle accordée à Benalla, et sa propre responsabilité, chose qu’il aurait mieux valu faire immédiatement, dès la début de l’affaire. Ce qui aurait évité l’interrogatoire par l’Assemblée nationale de touts ces hauts fonctionnaires et cette ambiance de crime d’état dont on cherche le coupable.
                                                                  .
                                                                  Mais ce n’est peut-être pas fini, il y a cette deuxième révélation concernant le bus des bleus, et si ce doit être comme pour l’affaire Fillon, nous pouvons nous attendre à d’autres révélations dans les jours, voire les semaines à venir, concernant notre Président.


                                                                • oncle archibald 25 juillet 2018 10:32

                                                                  @exocet : « nous pouvons nous attendre à d’autres révélations dans les jours, voire les semaines à venir, concernant notre Président »

                                                                  C’est sûr puisque Benalla tout le monde s’en fout et que cette sinistre farce n’est montée que pour affaiblir Macron.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 10:33

                                                                  @exocet
                                                                  oui, globalement d’accord

                                                                  je crois qu’il faudrait remonter dans le temps, creuser un peu du coté de Mormeck...c’est très troublant.
                                                                  et oui, on n’a pas au bout de nos surprises.

                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 10:37

                                                                  @oncle archibald
                                                                  je ne crois pas qu’il y ait un réel changement, car montrer son côté inébranlable au sujet de la privatisation de la sncf, son refus du dialogue avec les syndicats, son mépris face aux journalistes, ceux qui le précédaient ne faisaient pas autre chose, en moins violent peut-être... et encore... ?

                                                                  et puis voyant qu’il est coincé, que son silence n’est plus supportable, sa posture de se poser en victime ne trompera pas grand monde.
                                                                  il a fauté, point barre, lui qui voulait une république irréprochable, ça commence bien.
                                                                   smiley

                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 10:39

                                                                  @oncle archibald
                                                                  pas d’accord, macron s’est piégé tout seul.

                                                                  s’il avait réagit tout de suite, l’affaire en serait resté surement là...
                                                                  et le mépris qu’il affiche face aux faibles a fini par lui attirer ses ennuis actuels.

                                                                • exocet exocet 25 juillet 2018 10:43

                                                                  @gaijin

                                                                  il y à un proverbe qui dit :
                                                                  « la roche tarpéienne est proche du capitole »
                                                                  macron lui il le connaît surement ( la culture c’est parfois utile ) et votre phrase pourrait aussi s’adresser a lui .........bientôt
                                                                  Effectivement, à travers son homme de confiance, c’est bien le Président Macron qui est visé.
                                                                  Cf ma réponse à Olivier Cabanel

                                                                • oncle archibald 25 juillet 2018 11:08

                                                                  @olivier cabanel : « ceux qui le précédaient ne faisaient pas autre chose, en moins violent peut-être... et encore... ? »

                                                                  Sauf qu’à la fin ils cédaient et repartaient avec leur projet sous le bras, demandez à Alain Juppé ou encore à Claude Allègre ce qu’ils en pensent !


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 11:50

                                                                  @oncle archibald
                                                                  et à votre avis, qu’auraient-ils du faire ? ne pas céder ?

                                                                   smiley
                                                                  la rue n’a-t-elle pas finalement toujours le dernier mot ?
                                                                  en 1789, comme en mai 68... le grand Charles en sait quelque chose...lui qui a dans un premier temps à fuit devant la révolte populaire...mais a appelé la rue pour reprendre le pouvoir... ?

                                                                • oncle archibald 25 juillet 2018 11:58

                                                                  @olivier cabanel : je relevais simplement une inexactitude dans vos propos lorsque vous affirmez qu’Emmanuel Macron se comporte exactement comme ses prédécesseurs.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 11:39

                                                                  @oncle archibald
                                                                  franchement, je ne vois pas une évidente différence.

                                                                  pour moi macron est un condensé de sarko/hollande

                                                                • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 2018 08:32

                                                                  Comme 007 Benalla avait un permis de tuer ? ..... 007 au service de sa majesté Benalla au service de sa majesté 


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 08:36

                                                                    @zygzornifle
                                                                    pas sur ! mais on n’est pas à l’abri de surprises... smiley


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 08:54

                                                                    @ tous

                                                                    depuis la déclaration dramatique du chef de l’état, prenant sur sa seule responsabilité toute l’affaire Benalla, un chroniqueur de Fr Inter a lancé une piste originale : Macron (qui s’était déjà pris pour Jupiter) veut-il se parer de la couronne d’épine du Christ... est-il en train de se prendre pour Dieu ?
                                                                    amusant non ?...d’autant que Benalla, se traduit littéralement par « fils de Dieu »...
                                                                    on a donc Dieu, son fils,...il ne manque plus que le Saint-esprit !
                                                                     smiley
                                                                    ça va être plus compliqué pour le trouver.

                                                                    • alinea alinea 25 juillet 2018 09:23

                                                                      @olivier cabanel

                                                                      Le saint Esprit c’est Brigitte, c’est une évidence ! parce que dieu le père sans elle n’est qu’une poupée de chiffon !
                                                                      Sinon,de prendre tout sur le dos c’est pour nous en conter, nous en mettre plein la vue ! Il est dans l’impunité la plus totale, et il a besoin de ses précieux collaborateurs. De plus cela implique que Benalla a trahi ( Judas aussi ?), si Jésus a pu être trahi, Jupiter aussi ! Celui qui est trahi est innocent, circulez il n’y a plus rien à voir.
                                                                      La chronique de Sannat est pas mal aujourd’hui aussi !!


                                                                    • gaijin gaijin 25 juillet 2018 09:42

                                                                      @alinea
                                                                      brigitte ça serait plutôt marie ( je ne précise pas laquelle ......) pour le saint esprit cette omniprésente puissance invisible qui descends bénir les élus ....je dirais qu’il faut plutôt regarder du coté de attali ............voir ici :


                                                                      notre père qui êtes odieux
                                                                      donnez aujourd’hui du pognon pour toujours
                                                                      et ne nous soumettez pas a l’impôt
                                                                      mais délivrez nous de toute tva
                                                                      amène .......


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 10:30

                                                                      @alinea
                                                                      ça me démangeait, mais ça y est, ma décision est prise, mon prochain article s’intitulera : « par jupiter », et je vais tenter d’amuser la galerie.

                                                                       smiley
                                                                      merci de ta contribution, et de celle de gaïjin

                                                                    • BA 25 juillet 2018 11:26

                                                                      Alexandre Benalla était toujours au côté d’Emmanuel Macron, y compris lors de ses déplacements privés. Benalla avait même les clés de la villa du Touquet !


                                                                      Or tout le monde dit que Benalla n’était pas en charge de la sécurité de Macron.


                                                                      Mais alors à quoi servait-il ? ? ?


                                                                      A quoi servait Benalla ? ? ?


                                                                      Le général Eric Bio-Farina : « Je confirme que M.Benalla n’était pas en charge de la sécurité du président. »


                                                                      Interrogé par un député UDI, le général Bio-Farina confirme que "malgré son tropisme de la sécurité, d’où il venait« , Alexandre Benalla »n’était pas en charge de la sécurité du président de la République, qui relève du commandement militaire et du GSPR".


                                                                      http://www.lefigaro.fr/politique/2018/07/25/01002-20180725LIVWWW00022-en-direct-benalla-audtions-assemblee-senat-macron-strzoda-delpuech.php#924929



                                                                      • BA 25 juillet 2018 11:50

                                                                        La clé de l’énigme Benalla est posée sur le bureau d’Emmanuel Macron.


                                                                        Jeudi 29 juin 2017, Emmanuel Macron a publié son portrait officiel en tant que président de la République sur son compte Twitter. Sur cette photo, certains objets donnent des indications sur la personnalité du chef de l’Etat. Parmi eux figurent trois livres : « Les Mémoires de guerre » de Charles de Gaulle, « Le Rouge et le Noir » de Stendhal, et « Les Nourritures terrestres » d’André Gide.


                                                                        André Gide ? ? ?


                                                                        Mais pourquoi Macron a-t-il choisi le scandaleux André Gide pour figurer sur son portrait officiel ? ? ?


                                                                        Réponse :


                                                                        Parce que Gide et Macron ont vécu LA MEME VIE, LES MEMES SECRETS, LES MEMES DISSIMULATIONS.


                                                                        Lisez bien cet article Wikipedia :


                                                                        André Gide et le peintre Paul Laurens partent en voyage en 1893.


                                                                        Ce périple, rapporté dans « Si le grain ne meurt », va être pour Gide l’occasion d’un affranchissement moral et sexuel qu’il appelait de ses vœux. Ils partent en octobre 1893 pour un voyage de neuf mois, en Tunisie, en Algérie et en Italie. Dès le départ, Gide est malade et son état empire à mesure que les deux jeunes gens descendent vers le sud de la Tunisie. C’est pourtant dans ce contexte, à Sousse, qu’il découvre le plaisir avec un jeune garçon, Ali.


                                                                        L’année 1895 débute par un second voyage en Algérie. Gide rencontre à nouveau Oscar Wilde, flanqué de Lord Alfred Douglas (« Bosie »), et connaît une autre nuit décisive en compagnie d’un jeune musicien.


                                                                        Les fiançailles de Gide avec Madeleine Rondeaux ont lieu en juin 1895, le mariage, qui ne sera jamais consommé, le 7 octobre 1895.


                                                                        Madeleine Rondeaux, sa cousine, devenue sa femme, n’apprend ses aventures pédérastiques qu’en 1916, en prenant connaissance d’une lettre sans ambiguïté adressée à son mari.


                                                                        L’historienne Anne-Claude Ambroise-Rendu note dans son livre « Histoire de la pédophilie », en parlant de Gide et de Montherlant : « Et c’est bien en tant qu’homosexuels amateurs de jeunes chairs qu’ils seront célébrés ultérieurement par les néopédophiles des années 1970 ».


                                                                        Les faits n’ayant jamais impliqué des enfants de moins de douze ou treize ans, Gide n’ayant jamais remis en cause la limite de 13 ans en vigueur à son époque, ceci classe logiquement Gide dans la catégorie des pédérastes.


                                                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Gide


                                                                        Lisez deux livres d’André Gide : « Les nourritures terrestres », « Corydon », et vous comprendrez.


                                                                        Concernant leur vie privée, Gide et Macron ont toujours été obligés de ruser, de cacher, de dissimuler.


                                                                        Grâce à toutes ces ruses et grâce à leur talent, ils ont réussi leur vie publique.


                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 10:35

                                                                          @BA
                                                                          merci de ces intéressant développements.


                                                                        • Vudenbas 25 juillet 2018 12:07
                                                                          @BA

                                                                          « A quoi servait Benalla ? ? ? »

                                                                          Apparemment, il a une fonction plus importante qu’un chef d’état major des armées que l’on pousse à la démission pour avoir critiqué le budget des armées.

                                                                          Général, chef d’état major : Critique un budget = Démission
                                                                          Lieutenant colonel de réserve de gendarmerie : Frappe illégalement des civils = Mise à pied (fictive de 15 jours)

                                                                          Et notre président continue à le défendre :

                                                                          « Monsieur Alexandre Benalla n’a jamais occupé un logement de 300 m² à l’Alma [i.e. quai Branly] »

                                                                          Alors que la domiciliation fiscale de M. Benalla est située au 11 quai branly.


                                                                          En fait je pense que sa langue a fourché, il a voulu dire :

                                                                          « Monsieur Alexandre Benalla n’a pas eut le temps d’occuper pleinement un logement de 300 m² à l’Alma »

                                                                          Comprenne qui pourra

                                                                          • JL JL 25 juillet 2018 12:41

                                                                            @Vudenbas

                                                                             
                                                                             l’appartement ne faisait que 299  !

                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 13:15

                                                                            @Vudenbas
                                                                            bien vu !

                                                                             smiley

                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 13:14

                                                                            @ tous

                                                                            je pense qu’il faut creuser un peu plus, car au delà de la personnalité glauque de benalla, d’où est donc venu le coup ?
                                                                            4 lettres pourraient donner une réponse logique.
                                                                            DSPR
                                                                            on en reparle plus tard.
                                                                             smiley

                                                                            • McGurk McGurk 25 juillet 2018 13:17

                                                                              @olivier cabanel


                                                                              Le coup...de poing qui a mis à terre le jeune ?

                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 17:02

                                                                              @McGurk
                                                                              la DSPR, c’est la direction de l’ordre public et de la circulation...c’est elle qui semble-t-il à validé la présence de benalla à la contrescarpe...


                                                                            • chantecler chantecler 27 juillet 2018 07:12

                                                                              e@olivier cabanel

                                                                              « D’où est venu le coup ? »
                                                                              la réponse au départ me semble simple et devrait te satisfaire :
                                                                              de la société civile , de la circulation d’une ou deux vidéos sur le net, où l’on montre des images choquantes d’un type qui n’a aucune légitimité de police , tabasser et trainer deux personnes à terre .
                                                                              Ce qui n’est pas bien... .
                                                                              Maintenant on pourrait ajouter que souvent la police , les CRS , des provocateurs ne font pas mieux mais ils agissent théoriquement sur ordre .
                                                                              Et que la police se prend aussi souvent des coups car aujourd’hui dans notre pays il y a beaucoup de violence .
                                                                              Maintenant il semble confirmé qu’au bout du bout c’est la responsabilité d’E. Macron qui est en cause , puisqu’un Benalla n’aurait pu louvoyer sans sa protection , sa signature ou son accord ....
                                                                              Alors il faut être clair : c’est l’homme politique Macron qui est en cause , sa politique , sa vision et l’organisation de l’état .
                                                                              Je me refuse à critiquer sa personnalité , sa vie privée , comme le font certains :
                                                                              le combat politique n’est pas un tir au pigeon où il s’agit pas tous les moyens de mettre un homme à terre , quand on ne le pousse pas au suicide , comme c’est arrivé dans le passé pour d’autres .(Cf P. Berégovoy ...).
                                                                              O , sur ce point je n’ai pas de crainte : E. macron est suffisamment solide , bien entouré , bien soutenu pour résister ....
                                                                              Et de plus en tant que président , il est intouchable : en clamant « sa totale responsabilité » dans cette affaire , il tente de mettre fin au scandale d’état .
                                                                              Il arrive périodiquement des emballements médiatiques où pendant des semaines et à toute heure on prend à partie tel ou tel individu , souvent un politique .(mais pas que).
                                                                              La plupart du temps il sera éliminé de sa fonction , du champ politique .(ex F.Fillon et son boulet ,Straus Kahn idem : l’un attaqué pour sa cupidité , l’autre pour ses moeurs ....etc)
                                                                              Mais souvent ça fait pschitt : les commissions ad hoc nommées font gagner du temps et ne règlent rien .
                                                                              Et le temps judiciaire met des années pour juger la plupart du temps par un non lieu ....
                                                                              Ici, je le crains, il ne s’agira que de « tempête dans une verre d’eau » ou « de tempête sous un crâne » selon l’expression de Victor Hugo .
                                                                              Jusqu’à une autre affaire .
                                                                              Une dernière chose : si certains médias qui pour la plupart du temps sont plutôt passifs voire collabos , se sont mis de la partie , c’est peut être lié au fait qu’E. Macron a décidé de les atteindre en faisant des coupes , des économies (TV) ce que nos chers et vaillants journalistes toujours prêts à défendre le néolibéralisme , les réformes de structure et les économies ne supportent pas quand on touche à leurs intérêts de caste .

                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 2018 07:50

                                                                              @chantecler
                                                                              j’ai un autre scénario. j’ai envoyé l’article pour publication ce matin...

                                                                              preuves à l’appui, il s’agit d’une nouvelle guerre des polices : macron veut créer une police parrallèle, un « secret service » à la française, avec des barbouzes du genre benalla recrutée dans différents milieux, ce qui ne plait pas ni aux gendarmes, ni aux militaires...et en gardant plusieurs mois une vidéo de surveillance (laquelle normalement n’est gardée qu’un mois), ils ont balancé le truc au bon moment, avec le résultat que l’on sait.
                                                                              on en reparle ?

                                                                            • BA 25 juillet 2018 17:18

                                                                              LE SCANDALE !


                                                                              Actuellement auditionné par les sénateurs de la Commission des lois, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, a fait savoir qu’Alexandre Benalla avait touché l’intégralité de son salaire au mois de mai malgré sa suspension de quinze jours. 

                                                                              https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-video-benalla-a-percu-l-integralite-de-son-salaire-en-mai-selon-le-directeur-de-cabinet-d-emmanuel-macron-patrick-strzoda-audition-commission-enquete-parlementaire-2093676.html



                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 17:59

                                                                                @BA
                                                                                incroyable !

                                                                                quel scandale !

                                                                              • Nobody knows me Nobody knows me 25 juillet 2018 17:19
                                                                                « Mise à pied » en fait, c’est plus de véhicule de fonction, il faut tout faire tout à pied...
                                                                                Et bim ! Bien fait !

                                                                                • Nobody knows me Nobody knows me 25 juillet 2018 17:53
                                                                                  Mouton dans le sens qui suit le troupeau ou dans le sens gentil mouton/méchant loup ?
                                                                                  Dans la deuxième alternative, difficile de repérer un loup en particulier dans une compagnie de CRS...

                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2018 18:00

                                                                                    @Nobody knows me
                                                                                    méchant loup déguisé en gentil mouton..à l’image d’un certain emmanuel, par exemple.

                                                                                     smiley

                                                                                  • BA 26 juillet 2018 08:05

                                                                                    Le co-rapporteur de la commission d’enquête pose LA QUESTION QUI TUE : « Emmanuel Macron, que cherche-t-il à cacher ? »


                                                                                    Benalla : Larrivé (LR) accuse Macron d’ « essayer d’étouffer la vérité »


                                                                                    "Manifestement, Emmanuel Macron donne des ordres pour essayer d’étouffer la vérité", a déclaré M. Larrivé sur BFMTV.

                                                                                    "Maintenant, c’est le dernier scandale, Emmanuel Macron veut étouffer la commission d’enquête de l’Assemblée nationale en nous interdisant d’entendre sous serment le secrétaire général de l’Elysée, M. Alexis Kohler, qui est le responsable hiérarchique de M. Benalla", a accusé le député de l’Yonne.

                                                                                    M. Kohler "a été, et c’est très bien, convoqué par le Sénat demain jeudi. Nous verrons si M. Alexis Kohler respecte le Parlement et s’il se rend à cette convocation", a ajouté M. Larrivé.

                                                                                    La commission d’enquête de l’Assemblée s’est déchirée mercredi sur la suite des auditions, la majorité LREM jugeant « inutile » d’auditionner d’autres membres de l’Elysée et du gouvernement, les oppositions fustigeant « une mascarade ».

                                                                                    La députée MoDem, membre de la majorité, Laurence Vichniewski "m’a approuvé en disant qu’effectivement il fallait entendre Alexis Kohler, le secrétaire général de la présidence de la République, devant l’Assemblée nationale. Alors je pose la question  : « Emmanuel Macron, que cherche-t-il à cacher ? », a lancé M. Larrivé.

                                                                                    Par ailleurs, "on a entendu mardi le directeur de cabinet du président de la République, M. Strzoda, nous dire que M. Benalla avait fait l’objet d’une suspension avec suppression de salaire. Il vient de dire le contraire au Sénat".

                                                                                    "On a besoin de réentendre M. Strzoda devant l’Assemblée nationale pour qu’il s’explique sur les contradictions entre les deux auditions", a-t-il dit.

                                                                                    "Je ne sais pas si cette Commission d’enquête à l’Assemblée pourra poursuivre ses travaux« , mais »je ne lâcherai rien", a prévenu M. Larrivé.

                                                                                    https://www.challenges.fr/politique/benalla-larrive-lr-accuse-macron-d-essayer-d-etouffer-la-verite_603529



                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 10:33

                                                                                      @BA
                                                                                      merci de ce complément d’info

                                                                                      j’en ferais bon usage dans un article à venir « par Jupiter ! »
                                                                                       smiley

                                                                                    • eric 26 juillet 2018 09:44

                                                                                      Ils sont tous « à gauche » et ils « assument » tous, ou :

                                                                                      Le « fougueux » et « virulent » Cäbânel en flagrant délit de fake news.... !

                                                                                      Vous avez remarqué comme les milieux médiatico gauchistes utilisent des mots tiroirs qu’ils maîtrisent à moitié, notamment étrangers, pour essayer de nous interdire de comprendre le réel ?

                                                                                      Les deux « jeunes », « étudiants » on la trentaine sonnée. Ils ne sont pas étudiant. Ils bossent tous les deux Ils sont étrangers ( bi-nationale dans le cas de la dame). Ils étaient là « par hasard », et, traumatisés à la vue d’une charge de CRS sur des gauchistes fougueux et virulents, ils se sont mis à jeter des bouteilles et cendriers sur les fonctionnaires, sous le coup de leur fougue et de leur virulence......(vidéo publiée par Libé.)

                                                                                      Et tous cela, c’est leur avocat qui le dit les gars.......

                                                                                      Alors virulent, cela veut dire : qui est nocif et violent, agressif très violent et mordant...

                                                                                      Fougueux : Qui montre une ardeur impétueuse, enthousiaste, mais aussi, qui donne beaucoup de feuilles mais peu de fruit. Plus de sauce que de lapin si vous voulez.

                                                                                      Fake new, en réalité, cela veut dire mensonge....y compris par omission.

                                                                                      Alors Cabanel à menti par omission en prétendant savoir sur ces gens des trucs dont il ignorait tout.
                                                                                      Il leur prête sans doute une « fougue » dont ils rendront compte devant la justice. Les copains du Macron invoquent la « virulence » de leur mignon pour éviter le mot violence. Mais on à tous compris qu’il s’agissait d’un exécuteur des basses œuvres.

                                                                                      Mais, et c’est là le plus important, Cabanel, Macron, Les travailleurs grecs ( puisqu’il faut les appeler par leur nom), tous, « à gauche », même si chacun à leur manière. Tous fougueux, ils « assument » tous.../acron assume, les grecs assument, et je ne doute pas, le connaissant, que Cabanel aussi, assume ses mensonges.

                                                                                      Assumer : solidaire d’un état, d’une situation, d’un acte et en accepter les conséquences
                                                                                      Prendre en charge une activité, une responsabilité.

                                                                                      Cabanel est solidaire de la violence des grecs et des mensonges de leurs défenseurs, Macron est responsable de la violence de son entourage, etc...

                                                                                      Conclusion , ce n’est pas parce que les profs sont nuls que la France baisse dans PISA même pour la langue française. C’est parce que comme l’avaient prédit Lénine et 1984, quand les gens ne savent plus parler, il leur devient difficile de protester. C’est délibéré.

                                                                                      De Macron à Cabanel en passant par les Fifie’s, qu’ils soient grecs ou français, on a l’arc en ciel de tous ceux qui se disent « de gauche » et il n’y en a pas un pour être moins fougueux que l’autre.

                                                                                      Vivement qu’on ait un gouvernement qui laisse la police faire son travail tous son travail et rien que son travail.

                                                                                      Vivement parce que de toute évidence, il y a ici des fonctionnaires qui ont du sortir de leur devoir de réserve. C’est la dernière chance avant la démission. Ils en ont lourd sur la patate des gauches qui assument tout sans être responsables de rien. Et à leur dépend. Le fougueux Macron, hostile aux fusibles, a quand même bien commencé par suspendre les trois types qui ont accepté de communiquer des vidéo à un de ses conseillers virulent.

                                                                                      Conclusion finale : René Rémond se trompait, c’est le dictionnaire qui est à droite.


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 10:31

                                                                                        @eric
                                                                                        je ne sais pas ce que vous prenez, mais c’est de la bonne.

                                                                                         smiley

                                                                                      • Nobody knows me Nobody knows me 26 juillet 2018 11:11
                                                                                        @ericVivement qu’on ait un gouvernement qui laisse la police faire son travail tous son travail et rien que son travail.

                                                                                        A la bonne heure, vous le dîtes vous-même !
                                                                                        Si des objets sont lancées sur les forces de l’ordre, il existe une procédure certes un peu complexe pour les effectifs de la police, mais légale : ça s’appelle l’interpellation.
                                                                                        La soupe de phalanges est interdite (sic...) et contreproductive, pour tout le monde, vous en avez le résultat sous les yeux, comme à chaque fois :
                                                                                        - les manifestants qui ont soi-disant lancé des projectiles sont désormais des victimes d’une bavure,
                                                                                        - la police est encore plus adorée des français car on voit à chaque manifestation des cas similaires,
                                                                                        - l’autre couillon s’est fait gauler en train de jouer au gendarme et au voleur par la France entière alors qu’il était simple « observateur » (d’ailleurs on voit même les CRS s’esquiver dès que Benalla commence à s’enflammer sur le manifestant... c’est dire...).

                                                                                        Je sais, ça peut paraître un peu dingue pour la milice actuellement présente sur Agoravox, mais c’est la LOI.

                                                                                      • lloreen 26 juillet 2018 14:32

                                                                                        @Nobody knows me

                                                                                        « ’il était simple « observateur ».

                                                                                        C’est en effet un trait commun à ce syndicat international du crime organisé, chasseur de « dictateurs » et installation « des bienfaiteurs de la démocratie » à l’aide de leur équipement all inclusive (chars d’assaut, chasseurs bombardiers, drones tueurs et autres gadgets morbides).

                                                                                        C’est la version made in France de la furie Killary.

                                                                                        Il est mort... Politiquement cela ne fait pas l’ombre d’un doute.

                                                                                      • lloreen 26 juillet 2018 10:06
                                                                                        En tant qu’associé-gérant d’escrocs voltigeurs dont la dynastie sataniste Rothschild est la figure de proue il est difficile de l’imaginer en loup déguisé.
                                                                                        Il est un prédateur à l’état pur...
                                                                                        Il faut considérer de temps en temps les appels des lanceurs d’alerte et sortir la tête de l’enfumage artitistique.

                                                                                        En 2012 le Dr M. Rath -dont on apprend par les larbins des chasseurs de « conspirationistes », qu’il est un médecin « contesté »... ce qui procure une jouissance intense- avertit les populations et les invite au sursaut salvateur face à ces prédateurs qui infestent les instances décisionnelles depuis des décennies.

                                                                                        Cette ignoble affaire Macron prouve, une fois de plus, à quel point il continue d’avoir raison.


                                                                                        • OcciMaure OcciMaure 26 juillet 2018 11:58

                                                                                          Abus & imbus du pouvoir de la France d’en Haut, qui donne des Haut le coeur...à la sous France. Cette France en marche...au dessus des lois..
                                                                                          Une tempête dans un verre d’eau (aurait Sieur Macron)...à moitié plein d’indécence..Par Jupiter...mais que fait le Président ? Face aux odieuses machinations, pas de vague à l’âme pour les despotes de la République...face au ras le bol du petit peuple à qui on tente de faire avaler bien des couleuvres...avec ce verre à moitié vide de sens.

                                                                                          Chap I - Boire & déboire en Dieumocratie


                                                                                          • OcciMaure OcciMaure 26 juillet 2018 12:09

                                                                                            Pas banal compère Benalla, EXPERT (peu ou prou) reconnus de ses pairs, qui commet bien des impairs, un ami prodige à la promotion fulgurante...une mise en orbite jupiterrienne smiley
                                                                                            un des astres en mouvement ? réseau en or ou hors réseau pour réussir il faut mentir, nuire avec le sourire...trajectoire d’un homme presque comme les autres...
                                                                                            qui manipule qui ou quoi ? le pouvoir corrompt... certains et rend fou quelques uns...
                                                                                            "tout le monde ment, bien mentir voil
                                                                                            à ce qui compte ( Camus)


                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 12:53

                                                                                              @OcciMaure
                                                                                              j’ai bien apprécié vos deux interventions

                                                                                              merci

                                                                                            • reveil reveil 26 juillet 2018 12:56

                                                                                              Excellent article comme toujours Olivier Cabanel. Tout et n’importe quoi a ete dit sur cette affaire, une chose est sure, ces faits soulignent l’irrespect des institutions, la totale perte de controle et l’amateurisme de la presidence.


                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 17:09

                                                                                                @reveil
                                                                                                merci c’est sympa.

                                                                                                et d’accord avec vous sur l’amateurisme macronien.
                                                                                                rendez vous sous peu pour une suite qui risque de décoiffer.

                                                                                              • BA 26 juillet 2018 17:38

                                                                                                La présidente de la commission d’enquête Yaël Braun-Pivet étouffe la vérité.


                                                                                                Elle fait tout pour empêcher que l’enquête remonte jusqu’à l’Elysée.


                                                                                                Elle refuse que soient interrogés quatre collaborateurs d’Emmanuel Macron à l’Elysée : Alexandre Benalla, Bruno Roger-Petit, Alexis Kohler, Ismaël Emelien.


                                                                                                Le vice-président de la commission d’enquête Guillaume Larrivé suspend sa participation pour protester.


                                                                                                Les oppositions convergent. Après la France insoumise, c’est au tour du co-rapporteur et député LR, Guillaume Larrivé, d’annoncer qu’il suspendait sa participation à la commission tant qu’il n’aurait pas de réponse sur les demandes d’auditions qu’il a faites depuis plusieurs jours, soutenu par les autres groupes d’opposition.


                                                                                                Ses relations avec la présidente de la commission des Lois et députée LaREM, Yaël Braun-Pivet, se dégradaient de jour en jour. Il a accusé la majorité de "torpiller cette commission« et de »prendre ses ordres de l’Elysée".


                                                                                                Un député de la France insoumise demande la démission de la présidente de la commission.


                                                                                                Coup de théâtre en plein milieu de l’audition du préfet de police de Paris. Eric Coquerel, député de la France insoumise, a demandé la démission de Yaël Braun-Pivet, la présidente de la commission d’enquête, dénonçant une « obstruction » à l’enquête.


                                                                                                Plusieurs députés, dont le co-rapporteur Guillaume Larrivé, réclame depuis plusieurs jours l’audition d’Alexis Kohler et d’Alexandre Benalla pour faire toute la lumière sur cette affaire. Ce que refuse de faire la présidente de la commission d’enquête. 

                                                                                                « J’ai quand même l’impression qu’on nous oriente vers les boucs émissaires que sont les services de l’Etat. On tourne en rond », dénonce Eric Coquerel, demandant de nouvelles auditions.


                                                                                                Après avoir demandé la démission de la présidente de la commission, il a signifié qu’il suspendait la participation du groupe La France insoumise et a quitté la salle. 


                                                                                                http://www.lefigaro.fr/politique/2018/07/26/01002-20180726LIVWWW00029-en-direct-benalla-kohler-commission-senat.php#925315




                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 26 juillet 2018 18:59

                                                                                                  @BA
                                                                                                  il est probable que tout ça va mal finir, en tout cas, ça va laisser des traces...


                                                                                                • lloreen 26 juillet 2018 19:40
                                                                                                  Un petit coup de démocratie à défaut de coup dans le nez....

                                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 2018 07:53

                                                                                                    @lloreen
                                                                                                    on peut prendre les deux.

                                                                                                     smiley

                                                                                                  • yvesduc 27 juillet 2018 21:19
                                                                                                    Merci pour votre article.
                                                                                                    L’affaire Benalla est finalement révélatrice de l’état d’esprit qui règne au Château, une peuplophobie mêlée de brutalité.

                                                                                                    • zygzornifle zygzornifle 29 juillet 2018 13:02

                                                                                                      Ne vous inquiétez pas pour Benalla il trouvera un boulot de chef de la sécurité dans une centrale nucléaire , un grand groupe industriel ou chef de la garde royale en Arabie Saoudite ou au Qatar , regardez Cahuzac il est bien directeur d’hôpital , pour ces gens la la reconversion est immédiate , Macron l’avait bien embauché malgré son délit de fuite ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès